Il y a loin de la coupe aux lèvres

Il peut y avoir un long chemin entre un projet et son aboutissement, entre un désir et sa satisfaction, entre une promesse et sa réalisation.
Ce n'est pas parce qu'un but semble proche qu'on va forcément l'atteindre.

Origine

On sait que, anatomiquement, chez les individus du sexe féminin, il n'y a jamais bien loin de la croupe aux (petites) lèvres ; mais il est vrai que la distance entre la coupe et les lèvres peut être plus ou moins importante ; et pas seulement à cause de la longueur du bras.

Il est d'abord bon de rappeler que cette expression nous vient de la Grèce antique, à une époque où l'on buvait dans des coupes larges et peu profondes, non pas dans des verres ou des chopes,
Et, en plus, on mangeait à moitié couché et non assis à une table.
Je ne sais pas si vous avez déjà essayé, tout en étant couché sur le côté, de prendre un verre plein sur un support à proximité, de l'amener à votre bouche, et d'en boire le contenu (qui, par métonymie, s'appelle aussi une coupe) sans en renverser une goutte ou sans vous baver dessus. Si c'est le cas, vous avez pu constater que l'exercice n'est pas forcément facile à réussir.

Et pour peu que, ayant déjà un peu forcé sur la dive bouteille, vos gestes deviennent nettement moins assurés, et il n'est pas certain que vous arriviez à amener intact à vos lèvres le précieux liquide convoité.

Voilà deux raisons qui ont probablement fait naître cette ancienne métaphore dans laquelle la coupe représente le projet et les lèvres le but, le second n'étant pas forcément atteint malgré la proximité apparente du premier.

Exemple

« Toutes les entreprises ont la volonté affichée de satisfaire le client, mais comme il y a loin, parfois, de la coupe aux lèvres. »
Jean-Pierre Hubérac - Guide des méthodes de la qualité - 2001

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a loin de la coupe aux lèvres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mae aml drol yn troi cyn cyrraedd llidiard yr arddIl y a bien de charrettes qui se renversent avant de gagner la porte du jardin
Angleterreen There's many a slip twixt the cup and the lipIl y a plusieurs glissements entre la coupe et la lèvre
Espérantoeo inter pokalo kaj lipoj povas multe okazientre la coupe et les lèvres il peut se passer beaucoup de choses
Espérantoeo De la mano gxis la busxo ofte diversigxas la supo De la mano gxis la busxo ofte diversigxas la supo. De la main jusqu'à la bouche souvent se répand la soupe.
Espagnees Del dicho al hecho hay mucho trechoDe la parole au fait il y a beaucoup de distance
Espagnees De la mano a la boca se pierde la sopaDe la main à la bouche on perd la soupe
Espagnees Entre el dicho y el hecho hay un trechoEntre ce qui est dit et le fait, il y a un _bon_ bout
Argentinees Del dicho al hecho, hay un gran trechoDe ce qu'on dit à ce qu'on fait, il y a une grande distance
Italieit Tra il dire e il fare c'è di mezzo il mareEntre dire et faire, la mer est au milieu
Italieit dal detto al fatto, c'è un gran trattode ce qui est dit à ce qui est fait, il y a un grand espace
italieit dal detto al fatto, c'è un gran trattodu dit au fait, il y a un grand espace
Latinla Multa cadunt inter calicem supremaque labraBeaucoup de choses tombent entre la coupe et les lèvres
Latinla Multa cadunt inter calicem supremaque labraBeaucoup tombe entre la calice et les lèvres
Belgique (Flandre)nl Tussen lip en beker is nog veel onzekerEntre la lèvre et la coupe tout est encore incertain
Pays-Basnl Men moet de dag niet prijzen voor de avond gevallen is.Il ne faut pas louer le jour avant que le soir ait commencé
Roumaniero De la mână pân' la gură se pierde înghiţitura De la main à la bouche se perd la bouchée

Déformée

Il y a loin de la soupe au lièvre (Jean Perron)

Vos commentaires
L’expression du jour marche à l’envers sans changer de sens, ce qui n’est pas banal: il y a loin des lèvres à la coupe. Je ne déteste pas la coupe mais je préfère les lèvres, l’ivresse au flacon, la proie à son ombre, la fin aux moyens, l’ours à sa peau, les remèdes aux maux, l’honneur à tout seigneur, bien dire que laisser faire, chacun pour moi et God pour tous... et je n’ai même pas épuisé la première des célèbres pages roses des proverbes de la rousse, en sa version petite et illustrée...
Avant d’aller rejoindre Morphée car ce-jour je cultive l’art d’être grand’père, une définition en forme de clin d’oeil: pataphysique = égal... équivalence des contraires.
tout chasseur malhabile vous le dira: il y a loin du coup (de feu) au lièvre.
Il y a loin...
Le coprs humain est une construction très complexe, qui pourtant s’adapte à toutes les situations, possibles ou non.
Nous le savons toutes et tous: toute personne normalement constituée a une certaine longueur de bras, non adaptable.
Mais justement, quand on est à(dap)table, le coprs s’adapte.
Habituellement, plus on mange, plus on grossit. Plus on grossit, plus notre tour de taille nous éloigne de la table. Plus on s’éloigne d’icelle, plus il devient difficile de porter la coupe aux lèvres et la fourchette à la bouche. Plus cela devient difficile, plus il est évident que l’on mange moins, ce qui fait que l’on en arrive à réduire son tour de taille. Ce qui nous rapproche de la table. Et donc, le corps humain finit par trouver son équilibre. Il y a un embonpoint optimal qui nous donne l’équilibre parfait entre le sentiment de faim, le sentiment de sasiété, la longuer des bras et le tour de taille.
C’est l’occasion de (re)lire le poème dramatique de Musset, La coupe et les lèvres, dont voici un extrait que j’aime bien :

Vous me demanderez si j’aime ma patrie.
Oui; - j’aime fort aussi l’Espagne et la Turquie.
Je ne hais pas la Perse, et je crois les Indous
De très honnêtes gens qui boivent comme nous.
Mais je hais les cités, les pavés et les bornes,
Tout ce qui porte l’homme à se mettre en troupeau,
Pour vivre entre deux murs et quatre faces mornes;
Le front sous un moellon, les pieds sur un tombeau.

Voir aussi à
cette page

ou à
cette page

Et c’est dans la dédicace de cette oeuvre qu’on trouve les vers fameux, devenus aphorismes :

Mon verre n’est pas grand, mais je bois dans mon verre.
et
Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse
Si l’on considère un individu, ou un arbre que l’on entaille peu ou prou à l’aide d’un instrument tranchant on ne peut plus dire qu’il y ait loin de la coupe aux lèvres de l’entaille. C’est curieux car je me faisais hier, à propos d’un tout autre sujet, la réflexion que notre langue est étrange qui donne aux muscles externes de notre bouche, aux grandes et petites paupières de notre beau sexe et aux bords d’une plaie ouverte le même nom.

Je n’ignore point abuser du sens du mot "coupe" tel que le propose God, qui vient du latin cuppa mais je note que l’on ne trouve pas dans le TLFI d’étymologie du mot coupe/couper qui viendrait de coup, dont il n’est pas non plus proposé d’origine.
réponse à . syanne le 09/06/2009 à 08h39 : C’est l’occasion de (re)lire le poème dramatique de Musset, L...
Dans la rubrique littérature, et pour attester mon précédent propos, je citerai "L’homme qui rit" du grand Victor, qu’il écrivit pour confirmerla perfidité de l’Albion d’hier (texte intégral sur cette page.
réponse à . momolala le 09/06/2009 à 08h39 : Si l’on considère un individu, ou un arbre que l’on entaille ...
Je cite Bloch et Wartburg pour couper (dérivé de coup) :

« Le développement sémantique, qu’on explique par "diviser d’un coup", doit partiellement son succès au besoin d’avoir un verbe signifiant "couper", le verbe latin secāre s’étant spécialisé dès l’époque latine, v. scier »

Et, plus haut :

coup Lat. pop. colpus, (Loi salique), lat. pop. colaphus, « coup de poing, soufflet » (du grec kόlaphos – χόλαψοϛ « soufflet »)
réponse à . file_au_logis le 09/06/2009 à 07h23 : Il y a loin... Le coprs humain est une construction très complexe, qui po...
Si je résume ton syllogisme : "mangez plus pour grossir moins"... je suis certaine que ça va faire encore plus d’adeptes que la pilule Alli.

Sur ce, je vais faire un peu de vélo, c’est encore ce qu’il y a de plus efficace pour les cuisses et le tour de taille ! (les deux mains sur le guidon, PP...)
réponse à . syanne le 09/06/2009 à 09h03 : Je cite Bloch et Wartburg pour couper (dérivé de coup) : &...
J’ai en effet lu que colpus figurait au bas latin. On réservait donc au peuple les coups bas, du genre qui découpe, tandis que l’aristocratie buvait le nectar à la coupe ou la ciguë au calice.
réponse à . syanne le 09/06/2009 à 09h19 : Si je résume ton syllogisme : "mangez plus pour grossir moins"... je...
Ah ? Tu appelles "guidon" ces deux fières excroissances de votre anatomie, auxquelles il est tellement prudent de se cramponner lorsqu’on fait du tandem ? J’approuve. Tu as remarqué comme God, dans son laïus, s’encanaille à tout-va ? Ça va déteindre sur les Expressionautes, c’est sûr...
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 11h22 : Ah ? Tu appelles "guidon" ces deux fières excroissances de votre ana...
Ça va déteindre sur les Expressionautes, c’est sûr...
Ah !? Parce que vous m’aviez attendu ?
J’ai simplement voulu évacuer un truc facile et inévitable pour que vous ayez l’occasion de faire preuve d’un peu plus d’originalité.
réponse à . momolala le 09/06/2009 à 10h46 : J’ai en effet lu que colpus figurait au bas latin. On réservait don...
dans les recherches éthymologiques et éthyliques auxquelles je me livre coprs et âme, il me semble avoir compris que copuler et tirer un coup signifie tous deux la même chose, à savoir avoir un bon coup. Me trompé-je?
réponse à . God le 09/06/2009 à 11h41 : Ça va déteindre sur les Expressionautes, c’est sûr...A...
Ben tiens... :&rsquo)
Je ne sais pas si vous avez déjà essayé, tout en étant couché sur le côté, de prendre un verre plein sur un support à proximité, de l’amener à votre bouche, et d’en boire le contenu (qui, par métonymie, s’appelle aussi une coupe) sans en renverser une goutte ou sans vous baver dessus.
C’est pour ça que Marceeel a inventé la "paille" pour éviter que son patron (Elpp) tache les draps du salon rose en buvant son beaujolais.
On sait que, anatomiquement, chez les individus du sexe féminin, il n’y a jamais bien loin de la croupe aux (petites) lèvres

Surtout si monsieur est circoncis.

Achhh !
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 12h16 : Je ne sais pas si vous avez déjà essayé, tout en éta...
Oh, eh, hein ? Bon : les taches sur les draps, ce n’est pas du Beaujolpif. Et le marin ne confond pas rade et radada, moussaillon.
"et il n’y a pas loin de la coupe au bol" répond le coiffeur, en souriant ... tout n’est qu’une question de mode et si tu ressors mal coiffé, sans avoir eu les cheveux coupé en 4 ... c’est que tu n’as pas d’bol ! 
un beau rouge à lèvres, dans un bel étui ... il ne faut pas se tromper ... entre les 2 étuis discrets ... coupe ou lèvres cette page
Lu à Lyon : "le vrai cas de poule Ixe". Vil Ex n’y a relui douce salope. La coupe aux lys de la loi énivre.

Anna Buccodonnausaures
un petit livre "la coupe d’Eros" (de Manuelle de Birman) doit être bien savoureux, si j’en crois la critique : Plus d’un auteur nous tend ici sa coupe avec le lyrisme d’un qui boit et qui jouit. Si vous êtes de ceux qui croient que toute coupe est bonne à prendre, portez cette coupe aux lèvres et passez donc avec gaîté " du cul de la bouteille au cul de la beauté ".
cette page
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 12h41 : Oh, eh, hein ? Bon : les taches sur les draps, ce n’est pas du B...
Ne pas confondre rade et radada, sinon il y a un risque cette page et la réponse (paroles seulement j’ai pas trouvé le clip) cette page
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 13h02 : Ne pas confondre rade et radada, sinon il y a un risque cette page et la r&eacut...
Ah ben oui : plus t’as la dalle en pente, plus t’as la virilité assortie. Et ça marche aussi chez les femmes : t’as remarqué comment, après avoir sifflé le kil de roteux que tu lui avais offert pour l’éblouir, samedi dernier au restau, elle s’est mise à ronfler avant d’avoir enlevé son slip ?
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 13h17 : Ah ben oui : plus t’as la dalle en pente, plus t’as la virilit&...
Tu t’y prends mal, le restau, c’est après, et seulement si elle l’a mérité ! 
Non les filles pas sur la tête.
Je suis né et établi à Bruxelles.
"De la coupe aux lèvres... il n’y a qu’un pas" dit-on
Cela veut dire exactement le contraire, ce qui est en contradiction avec vos explications et vos commentaires.
Pouvvez-vous éclairer ma lanterne?
J’attends commentaires des habitués du forum et de www.exprssio.fr
Avec mes remerciements, cordialement.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 13h51 : Je suis né et établi à Bruxelles. "De la coupe aux lè...
De là à penser que les Belges ont fait là un amalgame entre la moule et la frite, il n’y a qu’un pas... 
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 13h51 : Je suis né et établi à Bruxelles. "De la coupe aux lè...
Bienvenue sur le site.

J’ai déjà entendu les deux phrases - positive et négative. Ce doit être notre esprit belge. Va faire comprendre notre "non, peut-être!!!", à un non initié.
Ne t’en fais pas, nous sommes nombreux sur ce site à être de ce petit pays. Tu nous reconnaîtras à notre accent. 
réponse à . tytoalba le 09/06/2009 à 14h29 : Bienvenue sur le site. J’ai déjà entendu les deux phrases ...
Oui, il doit s’agir d’un belgicisme qui, comme je le disais à Baby_Babyk, fait l’amalgame entre deux expressions bien distinctes, et n’ayant a priori pas de rapport entre elles : celle du jour, et "il n’y a qu’un pas", qui par construction grammaticale est précédé d’un "de là à [verbe à l’infinitif] que [relativement à ce qui précède], et peut être, ou non, suivi d’un "que je ne saurais franchir/franchis allègrement".
Salut à tous! Je suis argentine et j’ai un grand plaisir à vous lire tous les jours. Continuez a me faire sourire tous les matins
réponse à . tytoalba le 09/06/2009 à 14h29 : Bienvenue sur le site. J’ai déjà entendu les deux phrases ...
Je croyais qu’on vous reconnaissait à votre clavier AZERTY !
(qui en vaut deux parce que certaines touches ne sont pas à la même place qu’en France)
réponse à . tytoalba le 09/06/2009 à 14h29 : Bienvenue sur le site. J’ai déjà entendu les deux phrases ...
Va faire comprendre notre "non, peut-être!!!", à un non initié.
...Oui, certainement! Suffit que l’on nous l’ait expliqué... 
réponse à . SyntaxTerror le 09/06/2009 à 15h41 : Je croyais qu’on vous reconnaissait à votre clavier AZERTY ! (...
On pourrait peut-être changer le fameux "noonn pas sur la tête" par "noonn pas le clavier" :&rsquo)

Petit rappel: AltGr suivi de "à" donne l’accolade ouvrante....heu chez moi en tous les cas !!
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 15h40 : Oui, il doit s’agir d’un belgicisme qui, comme je le disais à...
Ah oui,
la percée de la liste écologique aux élections européennes en France pourrait repousser un remaniement du gouvernement, de là à empêcher un ancien ministre socialiste de rejoindre le-dit gouvernement, il n’y a qu’un pas que je ne saurais franchir allègrement.
J’ai bon, là ?
réponse à . horizondelle le 09/06/2009 à 15h51 : On pourrait peut-être changer le fameux "noonn pas sur la tête" par ...
Ouais, mais en France cette touche est marquée "ù" et ne sert qu’à écrire le mot "où", AltGr ù ne donne rien.
réponse à . SyntaxTerror le 09/06/2009 à 15h52 : Ah oui, la percée de la liste écologique aux élections euro...
Là tu manques pas de hulot !
réponse à . SyntaxTerror le 09/06/2009 à 16h05 : Ouais, mais en France cette touche est marquée "ù" et ne sert qu&r...
J’ai pas dit "ù", j’ai dit "à"  ... et il y a loin du "à" au "ù"
Comme on dit sur "expressio, what else ?" :
Are you Nicolas Hulot ?
No, you must be mistaken.

Un ami anglophone m’a expliqué que la dernière réplique pouvait avoir un double sens, disons, vous devez être mal prise.
On n’ose imaginer que George C. profère de telles horreurs !
réponse à . horizondelle le 09/06/2009 à 16h54 : J’ai pas dit "ù", j’ai dit "à"  ... et il y a loi...
Sur un clavier français, le "à" est sous le zéro et "AltGr à" écrit "@".
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 13h26 : Tu t’y prends mal, le restau, c’est après, et seulement si e...
Non les filles pas sur la tête

Tu cherches les coups bas, toi...
réponse à . horizondelle le 09/06/2009 à 16h54 : J’ai pas dit "ù", j’ai dit "à"  ... et il y a loi...
La bonne expression, c’est tirer à ù et à à cette page
Aller dans des directions opposées (de la coupe aux lèvres et inversement)
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 13h51 : Je suis né et établi à Bruxelles. "De la coupe aux lè...
De la coupe aux lèvres, il n’y a qu’un bras, à la limite... "Un pas" ? Non, je ne vois pas... ou alors vous avez une façon de boire bien sportive ! 
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 15h41 : Salut à tous! Je suis argentine et j’ai un grand plaisir à v...
Bonjour Lapata. Bienvenue ici. N’hésite surtout pas à te mêler aux discussions.
J’ai connu un village en Savoie qui s’appelle Argentine. Ce n’est pas de là que tu viens ?
c’est tirer à ù et à à

C’est une fois qu’il y a eu un hic dans le chemin de la coupe aux lèvres, elles se sont retrouvées ensanglantées, sur une bouche sans dents  :&rsquo)
Quelle qwertzerie ! Ze l’ai en Azertyion !
Ce dimanche, j’ai vu plutôt des lèvres aller sur la coupe ! 
c’était celles de Roger Féderer, très, très z’ému, de gagner enfin le tournoi de Roland Garros (lors de sa 4ème finale)
Cette expression vient de la marine !
Car il y a loin, de la poupe aux lèvres de la figure de proue.
réponse à . SyntaxTerror le 09/06/2009 à 15h52 : Ah oui, la percée de la liste écologique aux élections euro...
Non, peut-être...
réponse à . God le 09/06/2009 à 17h21 : Bonjour Lapata. Bienvenue ici. N’hésite surtout pas à te m&e...
C’était quand tu avais foncé sur Le Pichet ?
Code postal 73220.
réponse à . syanne le 09/06/2009 à 17h01 : Non les filles pas sur la tête Tu cherches les coups bas, toi......
Les coups bas libres... oui oui !
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR

Il y a coin de La Loule aux vêpres


Anna Paffini
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 19h08 : RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR Il y a coin de La Loule ...
Deconseillerai, loyal vaux peu

Anna Pahonte
Collé samedi !

Anna Sévy
Mailles code
Demi-sel cola
Medaille soc
Melodies cal
Collees daim
Delices mol a
Demolis cale
Dociles male
Modeles laic

Anna Papeur
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 19h37 : Mailles code Demi-sel cola Medaille soc Melodies cal Collees daim Delices mol a ...
Euh... Collé dimanche ?
Ben non,

collé samedi ! mais tu as raison il manque des lettres
la question n’est pas de savoir s’il y a loin de la coupe aux lèvres, mais plutôt de savoir s’il y reste quelque chose à boire. Car si la coupe est vide, alors, la coupe est pleine ! Enfin ... en quelque sorte.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 13h51 : Je suis né et établi à Bruxelles. "De la coupe aux lè...
"De la coupe aux lèvres... il n’y a qu’un pas"
... pour prendre son pied.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 15h41 : Salut à tous! Je suis argentine et j’ai un grand plaisir à v...
¡bueeenaaas ,Che!
depuis Cadiz te mando un abrazo bilingue.
Oh,oui!mets nous un peu d’accent argentin sur le site...
réponse à . God le 09/06/2009 à 17h21 : Bonjour Lapata. Bienvenue ici. N’hésite surtout pas à te m&e...
Je ne viens pas de la Savoie mais d’un petit village un peu plus au sud: au bout du monde!!
réponse à . jotape le 09/06/2009 à 21h01 : ¡bueeenaaas ,Che! depuis Cadiz te mando un abrazo bilingue. Oh,oui!mets nous ...
Hola che!! j’espère mettre dans le site un peu d’accent argentin et quelque chose de plus.Chau jotape.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 19h49 : Ben non, collé samedi ! mais tu as raison il manque des lettres...
Aaaah... Aaaah... Aaaatchoum ! Pas gonfondre gollé dimanche et manche godillé, hein !
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 21h12 : Je ne viens pas de la Savoie mais d’un petit village un peu plus au sud: a...
Où ça ? Ushuaïa ?
On semble avoir oublié ce pauvre Ancaeos. Eh oui, je serai le dernier défenseur de cette chère Grèce antique.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 21h52 : On semble avoir oublié ce pauvre Ancaeos. Eh oui, je serai le dernier d&e...
J’espère que tu plaisantes où que tu as forcé sur le rosé.
Es-tu fin prêt pour les 24 heures des rillettes? Tu cours sur quoi? Bordeau-Chesnel, Bahier, Paul Prédault, Fleury- Michon, Teyssier?
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 21h52 : On semble avoir oublié ce pauvre Ancaeos. Eh oui, je serai le dernier d&e...
Qu’est-ce qu’il a fait, çui-là ? S’est pris pour God, kif-kif Filou ?
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 21h59 : Es-tu fin prêt pour les 24 heures des rillettes? Tu cours sur quoi? Bordea...
Quelle horreur ! Des rillettes de l’industrie de la malbouffe ! Nan nan nan... Moi, j’achète les rillettes chez l’artisan-charcutier du coin, là que tu trouves les gros morceaux dedans, cuits à point sans être en bouillie. A Bonnetable, précisément. Ça ne s’invente pas ! cette page
J’imagine bien! Mais pour une course de vingt-quatre heures nécessitant de gros myens et une logistique sophistiquée, les industriels sont difficiles à concurrencer. Ceci dit, Teyssier c’est très bien...
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 22h15 : J’imagine bien! Mais pour une course de vingt-quatre heures nécessi...
Çui de la Dordogne ? Nan nan nan... On lui laisse les rillettes d’oie (pompées sur la recette des nôtres) et les magrets, mon canard. Les rillettes de porc, c’est dans la Sarthe et pis c’est tout ! Avec les MMA et les 24H...
Qu’autrement, si on laisse tout faire, y vont nous inventer du vin rosé fait de rouge et de blanc mélangés !
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 22h15 : J’imagine bien! Mais pour une course de vingt-quatre heures nécessi...
Il y a une vingtaine d’années qu’il n’y a plus dans mon Boulonnais de coeur, le tueur de cochons qui passait de fermes en fermes, tuait la ou les bêtes, dépeçait, débitait en gros quartiers... Je n’ai jamais élevé de cochon -si cela avait été le cas, probables qu’ils seraient morts de vieillesse!- mais le "tueur" m’en faisait élever un qui m’arrivait tout débité mais complet, et nous faisions toute la charcuterie, deux jours de travail à quatre... rillettes comprises, très longuement mijotées avec légumes et aromates... Jamais rien trouvé de comparable, même si j’ai un excellent charcutier près de ma résidence parisienne.
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 22h27 : Çui de la Dordogne ? Nan nan nan... On lui laisse les rillettes d&rs...
Qu’autrement, si on laisse tout faire, y vont nous inventer du vin rosé fait de rouge et de blanc mélangés !
.
il me semble que nous avons échappé à ce désastre... provisoirement?
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 22h32 : Qu’autrement, si on laisse tout faire, y vont nous inventer du vin ros&eac...
Ah, les cons ! Je me demande s’ils sont incultes, ou délibérément empoisonneurs ?
Comment ? Les deux ? Oui, là, je suis d’accord.
Oui, j’insiste, LES DEUX!
Les "MMA" kesaco, ça se mange ou se boit?
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 21h59 : Qu’est-ce qu’il a fait, çui-là ? S’est pris...
Ben c’est que God a oublié l’histoire d’Ancaeos dans son topo.
Alors, le raisin, le dernier verre, le sanglier et tout ce qui s’ensuivit ? Et c’était pas du rosé.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 22h43 : Oui, j’insiste, LES DEUX! Les "MMA" kesaco, ça se mange ou se boit?...
Ah, il y a de plus en plus loin, de la coupe aux lèvres, hein ! Les sardines à l’huile minérale, les marchandises chinoises avariées, MacDo, Coca-Cola, Monsanto et consorts... Et vive la mondialisation. Avec BB, on achète les fruits et légumes au marché, le bœuf élevé à la luzerne chez un vrai boucher, les volailles de grain qui bouffent du blé... Et nous achetons peu de poisson, vu qu’à l’étal, on nous propose des espèces qui vivent par 2000 mètres de fond, et je refuse la mise en coupe réglée de la ressource. Les anchois ont disparu du Golfe de Gascogne, pêchés jusqu’au dernier ou presque : un vrai massacre. Le thon de Méditerranée itou. Va falloir s’habituer à manger moins, et mieux si possible. Être moins riches et vivre mieux, aussi. Mais d’abord, il faut éliminer la connerie : vaste programme !
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 23h04 : Ah, il y a de plus en plus loin, de la coupe aux lèvres, hein ! Les ...
"Mais d’abord, il faut éliminer la connerie : vaste programme !"
Demande à ton député européen de s’en occuper. A mon avis ils ont des spécialistes à Bruxelles. Ils pourraient faire une directive anti-cons, avec une taxe pour les récalcitrants.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 23h19 : "Mais d’abord, il faut éliminer la connerie : vaste programme&...
Que dis-tu ! Des orfèvres, oui !
Tu ne m’as pas répondu: les rillettes et les 24 h, je sais, mais MMA ça se mange où ça se boit?
Les sardines à l’huile minérale
Ou de vidange?
Dans ma "villégiature" et future retraite, plus lointaine que prévue car ma petite fille, dont les parents vivent en Indonésie, me semble bien partie pour faire des études longues j’ai tous les produits naturels possibles (en fonction du climat), y compris la pêche artisanale d’Etaples. Crevettes grises presque toute l’année... Considéré comme autochtone, on me sort des "solettes", interdites de pêche mais si délicieuses...
De plus avec cette taxe, l’Europe deviendrait très riche, et les 27 pays pourraient supprimer les impôts.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 23h21 : Tu ne m’as pas répondu: les rillettes et les 24 h, je sais, mais MM...
MMA Mutuelle du Mans Assurances. C’est comme LPP un truc local.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 23h26 : MMA Mutuelle du Mans Assurances. C’est comme LPP un truc local....
M... Je le savais, pour LPP.
Vas y doucement avec LPP. A c’theure si BB la pas encore couché, il tourne au ralenti.
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 23h21 : Tu ne m’as pas répondu: les rillettes et les 24 h, je sais, mais MM...
Des solettes ? J’en ai mangé l’autre ouiquinde, à Trébeurden ! Et en vente libre, sur le marché, pas sous le manteau comme les ortolans !
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 23h30 : Vas y doucement avec LPP. A c’theure si BB la pas encore couché, il...
Oh, eh, hein ? Bon : COLLÉ SAMEDI !
Non dimanche. Samedi j’peux pas faut que je liquide le stock de faux rosé de l’Europe qu’il est invendable mainan.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 23h37 : Non dimanche. Samedi j’peux pas faut que je liquide le stock de faux ros&e...
Tu vas encore être frais...
Mais non je vais pas le boire, je l’ai vendu aux esquimaux comme antigel. Pourquoi tu crois qu’elle fond la banquise !
Moins de -je crois- douze centimètres, vente interdite, alors que les mailles des filets des bateaux de pêche artisanale sont de taille inférieure! Et les gabelous, préfèrent chasser l’artisan pêcheur qu’être affectés aux innombrables problèmes du passage sous la manche!
Bon au lit, les mains sur la boutanche de rosé. Faut que je me lève tôt demain matin, j’ai une jolie brune qui vient pour un moulage de son buste, avant que des ans l’irréparable outrage...
Bonne nuit les petits.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 23h51 : Bon au lit, les mains sur la boutanche de rosé. Faut que je me lèv...
Ben moi aussi, je vais aller me faire faire un moulage, tiens !
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 23h44 : Moins de -je crois- douze centimètres, vente interdite, alors que les mai...
C’étaient des solettes de 12, justement ! 
réponse à . Elpepe le 09/06/2009 à 23h57 : Ben moi aussi, je vais aller me faire faire un moulage, tiens !...
En quel état?
réponse à . <inconnu> le 09/06/2009 à 01h42 : Avant d’aller rejoindre Morphée car ce-jour je cultive l’art ...
Epicure, on a tous oublié de te souhaiter ton anniversaire le 22/08.

Alors, avec un peu de retard, bon anniversaire.

Espérons que pour boire un coup à ta santé, il n’y aura pas trop loin de la coupe aux lèvres 
Il y a loin de la coupe aux lèvres
Certes ! Mais avec une paille ????(*) 

(*) Assez longue, il est vrai...
réponse à . <inconnu> le 24/08/2012 à 01h23 : Epicure, on a tous oublié de te souhaiter ton anniversaire le 22/08. Alo...
Objection!!!
Le 22-8, au nº 69, je lui ai bien souhaité, et, bien sûr, en représentation de nous tous!
réponse à . <inconnu> le 24/08/2012 à 06h19 : Il y a loin de la coupe aux lèvresCertes ! Mais avec une paille ...
Tu as mal lu le # 15 de mickeylange !
mais tous les dermatos vous le diront : il n’y a pas loin de la coupe rose aux lèvres cette page
– Si les anniversaironautes s’emmêlent les pinceaux, où va-t-on, je vous le demande ?
– Vous avez raison ma brave dame, tout va à vau-l’eau !
quand on saute, il n’y a pas loin du trampoline.
N’habitant pas près du Maine-et-Loire, je peux affirmer qu’il y a loin de ma coupe à l’cette page!
Les boissons pures servies en coupes, doivent être éloignées de la bouche;
il faut éviter les coupes pures aux lèvres.
Et si cette coupe est un cratère, il est encore plus difficile d’ y boire proprement. De plus si c’ est le cratère d’ un volcan en éruption, c’ est vous qui risquez d’ être "bu".....
Il va devoir rendre ses coupes, le lèvre lièvre Lance Armstrong. Et pourtant son bras était puissant*.

* traduction de Armstrong pour les non anglicistes.
Chez nous dans la forêt vierge on dit le coupe-coupe aux lèvres.
réponse à . mickeylange le 09/06/2009 à 13h26 : Tu t’y prends mal, le restau, c’est après, et seulement si e...
Il était une douce époque où la fille qui acceptait une invitation au restaurant savait ce qui allait suivre. C’était tacite et s’il y avait un restau il y avait peu de râteau.

Les temps ont changé : maintenant ou elle se défend en partageant l’addition au nom d’une égalité brandie comme un étend dard étendard ou elle se laisse inviter et te fait le coup du Hongrois*. Les usages se perdent.

* Le coup du Hongrois : Hongrois qu’on couche et on couche pas !
réponse à . tytoalba le 09/06/2009 à 14h29 : Bienvenue sur le site. J’ai déjà entendu les deux phrases ...
faire comprendre notre "non, peut-être!!!", à un non initié.

Ça me rappelle ceci :
Quand un avocat te dit "oui" ça veut dire "peut-être" et quand il te dit "peut-être" ça veut dire "non".
Quand une femme te dit "non" ça veut dire "peut-être" et quand elle te dit "peut-être" ça veut dire "oui".
Mais si elle te dit "oui" tout de suite, méfie-toi :il y a une mouche dans le lait
réponse à . charmagnac le 24/08/2012 à 11h45 : faire comprendre notre "non, peut-être!!!", à un non initié....
Et quid d’une avocate belge ?
Ce n’est pas parce qu’un but semble proche qu’on va forcément l’atteindre.
Frank Ribéry
Malheureusement, pour celles-ci, il n’y a pas loin de la coupe aux lèvres. Loin de moi l’idée de plomber l’ambiance, mais bon, il me semble que c’est le moment d’y penser. Ne serait-ce que pour regretter, outre l’amputation brutale qui leur est faite, de leur voir interdit le plaisir que nous évoquons souvent ici avec délices (God le ferait seulement par provocation, j’ai lu  ).
réponse à . momolala le 24/08/2012 à 12h18 : Malheureusement, pour celles-ci, il n’y a pas loin de la coupe aux l&egrav...
le plaisir que nous évoquons souvent ici avec délices (God le ferait seulement par provocation, j’ai lu

Faut-il comprendre que God ne ferait que l’évoquer, et par provocation ? Je pense plutôt qu’il le fait aussi, souvent, et avec Alice délices (amour et orgues), sans battre sa coupe coulpe et le sourire aux lèvres.
Pendant la guerre de 39/45, certains crémiers indélicats coupaient le lait avec de l’eau javellisée, afin - disaient-ils - d’assurer une meilleure conservation . Il fallait vraiment en avoir envie pour y approcher les lèvres !
Onction (dans une coupe) contre la sècheresse vaginale:
L’oint de la coupe, aux lèvres.
réponse à . joseta le 24/08/2012 à 08h00 : Objection!!! Le 22-8, au nº 69, je lui ai bien souhaité, et, bien s&ucir...
Autant - au temps (au choix) pour moi.
Tiens, je remarque que nous avons un rabibovidophage.
Faites-gaffe, il mord. :&rsquo)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a loin de la coupe aux lèvres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?