La fleur au fusil - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

La fleur au fusil

Avec insouciance et naïveté.
Avec enthousiasme, gaieté et/ou courage

Origine

La date d'apparition de cette expression ne semble pas connue avec certitude.
Mais elle sert de titre à un ouvrage de Jean Galtier-Boissière paru en 1928, initialement publié en 1917 dans une version censurée sous le titre "en rase campagne 1914".
Cet ouvrage parle de la première guerre mondiale et y décrit entre autres ces soldats qui, en 1914, partaient à la guerre avec insouciance vers ce qu'on leur avait présenté comme une promenade de santé, en étant persuadés que la chose serait de très courte durée et sans risques.
Il y écrit en effet : « Dans leur riante insouciance, la plupart de mes camarades n’avaient jamais réfléchi aux horreurs de la guerre. Ils ne voyaient la bataille qu’à travers des chromos patriotiques. […] Persuadés de l’écrasante supériorité de notre artillerie et de notre aviation, nous nous représentions naïvement la campagne comme une promenade militaire, une succession rapide de victoires faciles et éclatantes. »

On imagine bien alors ces militaires, portant le fusil en bandoulière, cueillir une fleur sur le bord de la route et en planter la tige dans le canon de cette arme qui ne servirait probablement pas.
L'insouciance de ces soldats, marchant la fleur au fusil suffit à expliquer le sens initial de l'expression.

Par extension, en oubliant le côté insouciant et en mettant l'accent sur l'enthousiasme et le courage qu'il faut pour partir aussi volontairement dans un conflit, la locution a également pris le deuxième sens plus commun aujourd'hui.

Exemple

« Oh, je sais. Aujourd'hui, la fleur au fusil, La Marseillaise, la Wacht am Rhein... Oui. Mais demain (...) cet homme-là, qui est parti en chantant, il ne sera plus qu'un pauvre type (...) face à face avec la guerre ! »
Roger Martin du Gard - Les Thibault

Compléments

'Fusil' est un mot qui, sous cette forme, date du XIIIe siècle. Il a d'abord désigné une pièce d'acier avec laquelle on battait un silex pour provoquer des étincelles.
C'est à partir du XVIIe siècle que le mot a aussi servi à nommer cette pièce d'acier qui, dans les ancienne armes à feu telles le mousquet (Lien externe), était frappée par un silex, ce qui permettait d'enflammer la poudre.
Par métonymie, c'est l'arme à feu elle-même qui est devenue un fusil.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La fleur au fusil » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear Rassou fil eljaou.La tête en l'air.
Angleterreen Heedless of danger.Sans se soucier du danger.
Angleterreen Full of innocent enthusiasmPlein d'enthousiasme naïf
Espagnees Con una rama de olivoAvec un rameau d'olivier (= La fleur au fusil)
Canada (Québec)fr Les doigts dans le nez1Les doigts dans le nez
Italie (Sicile)it Ccu simpliciunarìaAvec niaiserie
Pays-Basnl onbekommerdsans soucis
Pays-Basnl ZorgenloosAvec insouciance
Pays-Basnl FluitendEn sifflant
Polognepl goly i wesolynu et gai (au sens joyeux bien sûr)

Voir aussi

Vos commentaires
Dites-le avec des fleurs, pas avec des armes.
Fusil Dassault.
Bonjour de ce beau lundi de Pâques, retour des cloches, et me revoilà !

Les scouts, parodiant pacifiquement l’organisation militaire, chantaient en 1938 : une fleur au chapeau. Chanson édifiante qui pourrait revenir à la mode dans le cadre de la "modernisation" de l’école...
Il me semble, mais on va encore me traiter d’obsédée, qu’avoir la fleur au fusil a pris un autre sens, plus douloureux pour celui qui la subit. Conséquence d’une coupable insouciance encore ?
Bien le bonjour de cette journée sous la neige...
Croyez-moi, c’est un vieux fusil qui vous parle. Ma fleur, il y a longtemps qu’elle a été cueiilie, et je ne l’ai jamais regrettée...
Mais, comme je suis encore toujours une plante vivace, hé, hé, hé...
Non, il n’y a pas de raison de faire le loup. Je laisse cela au Pépé de sévices service...
Et tout le monde sait que le fusil se compose de 2 parties, le fu pour fusiller et le sil pour zigouiller
réponse à . momolala le 24/03/2008 à 08h10 : Il me semble, mais on va encore me traiter d’obsédée, qu&rsq...
Oh ! momolala !
C’est tout chou, tout chou, tout chou ... la fleur au fusil
Car ... c’est chou-fleur bien sûr !

Ach ! Plusss môfffais que ça tu meurs (bénignes !)

Dédié à momolala ... lalalère, lalalala itou, momo de la vie devant soi,
avec la fleur tout chou, chou, chou au fusil de chasse, chassepot of course, course à pied, pied de biche, biche moi cha, cha cha cha et cha boucle !
Help ! FLOWER POWER forever flor ever "Je suis plombée" In memoriam TENDRESSE   ! Help

Pon, che fais prendre un vrai expresso (sans i) et puis au poulot ! Travailler pluss pour gagner pluss pour les zautres surtout ! Ach ! C’est la vie ! HEIN !

°
Un grand merci à ceux qui m’ont accueillie vendredi dernier ou il était question de ma date anniversaire, histoire, je suppose, de m’offrir des fleurs !!...
C’est donc le 8 septembre.
C’est en chien de fusil, que cette nuit j’ai dormi, vu la température extérieure et la neige au matin trouvée !
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 09h00 : Un grand merci à ceux qui m’ont accueillie vendredi dernier ou il &...
Non seulement, nous t’offrirons des fleurs, mais aussi, pourquoi pas, nous demanderons à Marceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeellllll de te servir un petit canon... de rouge, bien entendu!
Tous ces jeunes à la fleur de l’âge qui partaient (et partent encore parfois) la fleur au fusil en campagne (et non pas à la campagne) finissaient souvent par manger les pissenlits par la racine. Triste destin.

@momolala-3 : Quoi ? Il y aurait sur ce site des personnes à l’esprit mal tourné ? 

Bienvenue à Umechan et à tous les nouveaux et nouvelles que j’aurais oublié de saluer hier.

@God : Je suis étonnée de ne pas avoir droit à une rediffusion, le stock serait-il épuisé. Le lundi de Pâques n’est-il plus jour férié ? Zut alors, moi qui pensais me reposer.
un beau bouquet de fleurs devant un fût s’il est rempli d’un bon cru...
réponse à . file_au_logis le 24/03/2008 à 09h06 : Non seulement, nous t’offrirons des fleurs, mais aussi, pourquoi pas, nous...
Pardon file-au-logis, ton intervention n’apparaissait pas quand j’ai écrit la mienne 
l’électricien part travailler la fleur au fusible.
pour illustrer cette expression, je vous propose cette très belle chanson de Francis Lemarque sur cette page
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 09h24 : pour illustrer cette expression, je vous propose cette très belle chanson...
Belle chanson...


Et voici pour vous un poème de Prévert, qui aimait mieux les fleurs que la guerre :
cette page
Par métonymie, c’est l’arme à feu elle-même qui est devenue un fusil.
par métonymie, Syanne , mon mari !
La moschetta "flèche de l’arbalète" aurait donné le mot mousquet , qui désigne la première arme à feu portative. Les soldats qui en sont équipés deviennent donc des mousquetaires (même si on les imagine davantage armés d’une épée, grâce à Dumas!). Le fusil ,qui permet de l’allumer, impose son nom. Les carabins , soldats de cavalerie légère, sont équipés d’un modèle léger, qui devient donc la carabine. Leurs interventions rapides et violentes sont qualifiées de "carabinées" .Et leur habilité à faire passer de vie à trépas conduit à donner leur nom aux chirurgiens (!) puis aux étudiants en médecine.

Et les fleurs dans tout ça ? 
Bonjour les poètes, les humoristes, les acharnés de la langue française et de ses expressions...

Le fusil est également un outil de boucher fait d’un manche en bois et d’une longue tige finement rainurée en acier très dur, et dont l’usage est d’affûter le fil des couteaux... qui, à l’extrême limite, peuvent servir à... couper... des fleurs !!! 
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 09h40 : Par métonymie, c’est l’arme à feu elle-même qui...
Et les fleurs dans tout ça ?
Pour toutes...et tous, les voilà, et de saison àcette page
Mais ce matin elles sont sous la neige!
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 09h40 : Par métonymie, c’est l’arme à feu elle-même qui...
Et les fleurs dans tout ça ?

En voici quelques-unes :

Ah, ta culture métonymera toujours ! Tu métaphorces, avec brio, dans toutes tes explications. Et tu es, sans comparaison, le roi de la rhétore. Quel hyperbol nous avons de t’avoir !
Bonjour du lundi de pâques, le seul où l’on peut faire l’oeuf, de la neige aussi dans ma campagne, le fusil à la main pour affûter mes couteaux .

@file-au-logis  : " Mais, comme je suis encore toujours une plante vivace, hé, hé, hé...", tu ne voulais pas dire poireaux, le tête blanche et la queue verte ???
Encore faut-il ne pas l’avoir perdue ... enfin sa fleur quoi, et puis j’parle que pour moi, pour les autres chais pas !

Bonjour à tous en ce lundi pâqual, bonnes fêtes, bon anniversaire à Lamone et à tous ceux qui l’ont fêté récemment et que j’ai pas sur ma liste, et bon "tout ce qu’il y a eu" pendant ces derniers jours de mon absence
réponse à . tytoalba le 24/03/2008 à 09h08 : Tous ces jeunes à la fleur de l’âge qui partaient (et partent...
Eh ben quoi ! Il a pas le droit, God, de travailler plus pour gagner plus ? non mais des fois !!!
J’avais un copain (un espagnol) qu’on avait surnommé le sniper. Parce qu’avec ou sans fleurs, il tirait tout ce qui bouge. Il avait un don ce Juan.
Mais c’était il y a très longtemps, dans un autre siècle, avant le MLF*.

(* Mouvement de Libération du Fusil)
réponse à . eureka le 24/03/2008 à 10h08 : Encore faut-il ne pas l’avoir perdue ... enfin sa fleur quoi, et puis j&rs...
C’est assez rare qu’on perde sa fleur après un coup... de fusil, même pour les autres. A moins de tenir un stand de tir à la foire, ou à la fête... à neuneu...
sorry.
réponse à . tytoalba le 24/03/2008 à 09h08 : Tous ces jeunes à la fleur de l’âge qui partaient (et partent...
Je suis étonnée de ne pas avoir droit à une rediffusion
Jusqu’ici, à part le 1er mai ou quand ça tombe un week-end (ou un jour de vacances pour moi), je ne crois pas ne pas avoir produit de nouvelle expression un jour férié.
Mais Machin va se faire un plaisir de balayer le site pour nous prouver le contraire.
un cousin germain , maître queux à la mord moi le noeud, en avait gros sur le coeur. D’où ces propos sybillins :
«  ca me gonfle ! Dès potron minet il tombe des hallebardes, ça va durer 3 plombes, et je dois mener les poules pisser sur la paille ! Je vais vous donner un tuyau : la roue tourne en deux coups de cuillère à pot ! Pour avoir piqué un fard à un mec au petit pied, à cheval sur les principes, je l’ai dans l’os ! Et le plus fort de café, c’est qu’avec mon esprit d’escalier je ne me suis pas fait de bile à l’idée de blanchir sous le harnais de la légion !Résultat, aujourd’hui, me voilà en route pour Tataouine, la fleur au fusil ! »
réponse à . God le 24/03/2008 à 10h55 : Je suis étonnée de ne pas avoir droit à une rediffusionJusq...
balayer le site ? Tu retardes : on les aspire ! cette page 
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 11h09 : balayer le site ? Tu retardes : on les aspire ! cette page ...
Certes, mais quand on aspire à trouver quelque chose dans le contenu, cela impose quand même de le balayer ensuite...
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 10h17 : Eh ben quoi ! Il a pas le droit, God, de travailler plus pour gagner plus&n...
si, si il a le droit. Je voulais lui faire une fleur pour qu’il puisse se reposer. Mais s’il n’en veut pas, je la reprends. D’ailleurs, je vais même la replanter au milieu de mes tulipes, narcisses, jonquilles et primevères.

Après Sylphide qui balaie le phare, le feu du phare qui balaie la mer, nous avons donc droit à Machin qui balaie le site.  Et qui tient le manche ? C’est God qui a réponse à tout et qui travaille sans relâche, même les jours fériés, pour nous donner notre ration quotidienne de culture et d’amusement.
réponse à . God le 24/03/2008 à 11h19 : Certes, mais quand on aspire à trouver quelque chose dans le contenu, cel...
Et qui passe la serpillière et va vider l’eau du seau pour achever le nettoyage ? Il n’y a pas de machin-e pour ça !
Une chanson de fusil sur cette page ?
Vous n’allez pas me trouver très fleur bleue pour une petite nouvelle après ce post

Un fusil sert à fusiller
Une mitraillette à mitrailler
Un tank à tan**ler
réponse à . sylphide le 24/03/2008 à 10h03 : Bonjour du lundi de pâques, le seul où l’on peut faire l&rsqu...
vessie, vessie mais si, mais si...
Eh, attends, c’est pas donné à tout le monde, hein?
Y en a beaucoup qui ont plutôt sel et riz, qui vont a selle et rient, ...Tandis que nous, hein...tête blanche et, enfin, comme tu dis...
Ca vaut mieux que la défunte Sabena: avoir un convair avec une queue bleue...
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 12h14 : Vous n’allez pas me trouver très fleur bleue pour une petite nouvel...
tu as oublié le refrain de ta chanson...

"si t’avances quand je recule
si tu recules quand j’avance
comment veux-tu" etc. etc.

God, manque un éditeur de baloches !
réponse à . file_au_logis le 24/03/2008 à 12h21 : vessie, vessie mais si, mais si... Eh, attends, c’est pas donné &ag...
oh! que c’est beau ça madame...!! en verve et contre tous filo! même que depuis mon absence tu la gardes au chaud, et toujours Black et d’équerre !!! du grand fil-au-logis!!! comme j’aime!!
réponse à . mickeylange le 24/03/2008 à 12h29 : tu as oublié le refrain de ta chanson... "si t’avances quand je re...
de quelle chanson s’agit-il donc ? ça me rappelle vaguement quelque chose !
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 09h40 : Par métonymie, c’est l’arme à feu elle-même qui...
Bonjour, avant de devenir soldat de cavalerie à la fin du XVI e siècle et à ce titre grand fournisseur de cimetières, le carabin était un croque-mort au Moyen-Âge, ensevelisseur de cadavres, on l’appelait alors escarrabin, du scarabée fouisseur. Long trajet du scarabée fouisseur à l’étudiant en médecine jouisseur
Un autre sens de la fleur au fusil, surtout utilisé dans le milieu dermato-MST (on dit IST maintenant, tout change) c’est le bouquet d’herpès sur l’engin qui sert à tirer un coup, bref une magnifique efflorescence de vésicules sur fond d’érubescente muqueuse
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 12h14 : Vous n’allez pas me trouver très fleur bleue pour une petite nouvel...
Peut-être pas fleur bleue, non, mais vive! Il ne t’a pas phallus fallu longtemps pour comprendre comment ca marche....
réponse à . sylphide le 24/03/2008 à 13h36 : oh! que c’est beau ça madame...!! en verve et contre tous filo! m&e...
toujours black et d’équerre, oui, madame. C’est toujours mieux que Blanche de Castille.
Sans parler de Rouge et de Lille, n’est-ce-pas...
réponse à . chirstian le 24/03/2008 à 11h06 : un cousin germain , maître queux à la mord moi le noeud, en avait g...
Il se mouche pas du coude pied, ton germain cousin !
réponse à . file_au_logis le 24/03/2008 à 14h44 : Peut-être pas fleur bleue, non, mais vive! Il ne t’a pas phallus fal...
Cà dépend si l’esprit de l’escalier est, ou n’est pas, je peux être sur la paille avec les fleurs du bien ou les fleurs du mâle...
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 14h07 : Bonjour, avant de devenir soldat de cavalerie à la fin du XVI e siè...
Long trajet du scarabée fouisseur à l’étudiant en médecine jouisseur
long... et incertain.D’après P.Guiraud cité par Alain Rey, la relation entre carabin (le soldat) et l’escarrabin (ensevelisseur de pestiférés) ne pourrait être que métaphorique, et ce pour raisons chronologiques. Bref le carabin serait arrivé trop tard... comme les carabiniers !
Mais tout cela ne nous dit pas le sens de ton surnom ?
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 14h19 : Un autre sens de la fleur au fusil, surtout utilisé dans le milieu dermat...
c’est effectivement ce que nous rappelait Momolala en #3 , mais en termes moins poétiques : ici on sent l’artiste !
Bref , c’est la fleur au futal ! 
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 14h19 : Un autre sens de la fleur au fusil, surtout utilisé dans le milieu dermat...
Alors là, comme fleur, on fait pas dans le lys là, mais plutôt dans la fleur carnivore, tu en conviendras
Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L’Ecume des jours, ou tout au moins de l’extrait où Colin , qui couve des fusils, y fait pousser des fleurs (et ce n’est pas du tout ce qu’on lui demandait !) (chapitre 57, ou 67,)?

Vaines recherches de mon côté... ce qui me désole d’autant plus que je ne remets plus la main sur mon exemplaire "papier" . Où donc est passée L’ecume de mes livres, ce si poignant souvenir de mes années-lycée ?
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 16h08 : Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L&rsqu...
"Il y avait douze canons d’acier bleu et froid et, au bout de chacun, une jolie rose blanche s’épanouissait"

C’est ça ?

à suivre...
réponse à . eureka le 24/03/2008 à 16h17 : "Il y avait douze canons d’acier bleu et froid et, au bout de chacun, une ...
ça même, fleur du sud !
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 16h08 : Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L&rsqu...
raté : je croyais avoir trouvé ...
au fait : une rose d’acier au bout d’un fusil, c’est pas une fleur de baïonnette ?
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 16h08 : Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L&rsqu...
Tu peux trouver un exemplaire à la FNAC roman poche 5,70 euros.
"....fraîche et ombrée de beige au creux des pétales veloutés”

Cadeau, rien que pour toi cette page

Alors petite fleur, heureuse ?
réponse à . eureka le 24/03/2008 à 17h39 : "....fraîche et ombrée de beige au creux des pétales velout&...
Un échantillon de cette production magnifique. Hélas, l’art n’est-il pas domaine d’exception ?
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 14h53 : Cà dépend si l’esprit de l’escalier est, ou n’es...
je peux être sur la paille avec les fleurs du bien ou les fleurs du mâle
Cela dépend où se trouve la paille...
Si la poutre se trouve dans l’oeil de ton voisin, t’es assise dessus, c’est bien. Mais si c’est lui qui se fourre la paille dans l’oeil, alors, là, toi, tu l’as dans ... tu m’as compris? dans le baba, même si pas à Rome...
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 14h53 : Cà dépend si l’esprit de l’escalier est, ou n’es...
Ai-je bien compris? Tu l’effleures, du mâle?
et le voyant partir, une fleur au fusil
sa mère sanglota : une pleur fusa...

NDLR : une pleur fusit m’aurait mieux convenu, mais la grammaire y aurait sans doute perdu, ce que la rime n’y aurait pas vraiment gagné.
Bon de toutes façons les puristes m’en veulent depuis que j’ai été admis à l’Académie !
contrairement à ce que l’on a prétendu dans des sources généralement mal informées et malgré tout indignes de foi, l’article 13 paragraphe 15 alinéa 25 du règlement militaire de 1913, modifié en 1914, n’interdisait pas le port de fleurs au fusil.
Il interdisait seulement de les arroser.
réponse à . eureka le 24/03/2008 à 17h39 : "....fraîche et ombrée de beige au creux des pétales velout&...
Merci pour cette fleur, vivace quand bien même elle paraît fragile, et qu’on appelle nostalgie ! C’est exactement le passage que je cherchais, dans ma bibliothèque, dans mon bureau, dans mes cartons, sur Internet... et sur les étagères un peu fouillis de ma mémoire.
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 17h01 : Tu peux trouver un exemplaire à la FNAC roman poche 5,70 euros....
Tu as raison... je vais cette semaine aller le racheter, fleur au fusil, dans ma librairie préférée (la prochaine FNAC est à Caen, et de toute façon, j’ai un faible pour les librairies où l’on parle de livres avec les libraires).
réponse à . eureka le 24/03/2008 à 15h20 : Alors là, comme fleur, on fait pas dans le lys là, mais plutô...
Mieux vaut un bouquet d’herpès qu’un bout qu’est d’air "space"
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 20h36 : Merci pour cette fleur, vivace quand bien même elle paraît fragile, ...
On trouve tout aux galeries la fayotte !
réponse à . <inconnu> le 24/03/2008 à 23h10 : Mieux vaut un bouquet d’herpès qu’un bout qu’est d&rsqu...
Entre nous soit dit, y en a qui ça leur va pas du tout d’arroser des fleurs çà et là avec leur fusil, ils feraient mieux d’entretenir le bouquet qu’ils ont à domicile, et même très à portée de la main !
réponse à . God le 24/03/2008 à 11h19 : Certes, mais quand on aspire à trouver quelque chose dans le contenu, cel...
Sur expressio

il y a des choses interdites

ça vient de sortir, les cadres autour des frimousses, mais uniquement quand c’est Machin qui les met.
Voir :
6. Le 24/03/2008 à 08:32:48 par ThanhBach


CHICHE

Mais Machin va se faire un plaisir de balayer le site

balayer le site ? Tu retardes : maintenant, on dit scanner le site.
réponse à . God le 24/03/2008 à 11h19 : Certes, mais quand on aspire à trouver quelque chose dans le contenu, cel...
et, manque de pot, c’est tombé sur toi. Tu vas qualifier ça d’acharnement à ton encontre

Ben ç’a en a tout l’air
Peut-être parce que je suis le seul a te dire véritablement ce que je pense au lieu de dire "béni,oui,oui" a tout moment.T’as beau te surnommer "GOD", ç’a ne m’inpressionne pas plus pour autant.



tu avais des manières autrement plus élégantes de me signaler mon erreur. Il y a ici des gens qui m’auraient renvoyé dans mes cordes d’une façon autrement plus intelligente, percutante et, finalement, acceptable.

Mais mon cher GOD, les manières élégantes peuvent marcher dans l’autre sens. Nous aussi, on peut se sentir vexé, surtout quand une remarque n’est pas justifiée, vu que nous ne sommes pas l’auteur de la faute.
Et toute cette polémique n’aurait pas eu lieu d’être si le canal 12 avait servi dans ce cas,
au lieu de commencer par « Machin, tu vas te faire tirer les oreilles »
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 16h08 : Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L&rsqu...
Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L’Ecume des jours,
Moi, je l’ai trouvée. Tiens, voici la première ligne:
3.17.6.5.12.21.21.1.18.11.14.9.2.22.25

Voilà. J’espère avoir contribué ainsi à l’évolution de la culture de l’Humanité.
Oups, pardon, je vois que j’ai fait une erreur de transcription. Attends, je corrige:
3.17.6.5.12.21.21.1.18.11.14.9.2.22.25

J’avais inversé les deux chiffres... 
réponse à . <inconnu> le 25/03/2008 à 02h39 : et, manque de pot, c’est tombé sur toi. Tu vas qualifier ça ...
Je te signale, espèce de Machin, que j’avais mis une frimousse adaptée, mais non encadrée (c’est probablement le tort), après "les oreilles". Alors merci de ne pas jouer les Caliméro.
Que tu ne sois pas capable de comprendre ce que ça veut dire, encore une fois, c’est ton problème, pas le mien, mais arrête de te faire passer pour plus con et plus persécuté que tu n’es. D’autres se sont fait tancer ici en public et aucun n’a eu une réaction aussi débile déplacée que la tienne.

Peut-être parce que je suis le seul a te dire véritablement ce que je pense au lieu de dire "béni,oui,oui" a tout moment.T’as beau te surnommer "GOD", ç’a ne m’inpressionne pas plus pour autant.
Là, tu ne fais que t’enfoncer. Ce genre d’ânerie ne risque pas de te faire remonter dans mon estime. L’auto-dérision, tu n’a pas l’air de savoir ce que c’est.

De toutes façons, si ce qui se passe ici ne te convient pas, il te suffit d’aller voir ailleurs. Mon plaisir, c’est de gérer ce site, pas de répondre à ceux qui sont mal dans leur peau et traduisent ça par une agressivité mal placée.
De mon côté, j’arrête de te répondre sur ce sujet, ça/tu n’en vaut vraiment pas la peine. Et j’effacerai toute autre contrib de ta part sur ce sujet.
Eh ! bé...
Ce 25 mars, le fusil de God tirait à boulets rouges et il n’envoyait pas - avec des fleurs - ce qu’il avait à dire... Jour de colère que ce jour-là
réponse à . syanne le 24/03/2008 à 16h08 : Qui peut me dire s’il existe une version numérisée de L&rsqu...
Pour l’écume des jours, le lien que tu avais eu par eureka en # 50 ne fonctionne plus. J’ai trouvé cette page.
Bonne (re)lecture !
réponse à . DiwanC le 30/09/2011 à 01h57 : Eh ! bé... Ce 25 mars, le fusil de God tirait à boulets rouge...
Ouaip ! çà m’avait l’air de barder mais "ira brevis furor est" comme disait l’autre
Quand on tire le premier coup, la fleur est éjectée et c’est de là que vient l’expression" perdre sa fleur"......même si on n’est pas un canon et qu’on fait çà en gachette pour ne pas que les parents nous cherchent des crosses en nous gardant en ligne de mire........
La fleur est là pour boucher les trous quoi, choueeeeette ! Qu’est ce qu’elle est contente la fleur! un plaisir !
Personne jusqu’à présent n’a remarqué la contrepèterie cachée dans l’expressio.fr du jour.
Je m’en vais donc vous donner un premier indice:
la fleur au fusil.
Et maintenant?
En sifflotant, la fleur entre les lèvres (oui, oui, mademoiselle)...
réponse à . BOUBA le 30/09/2011 à 05h24 : Ouaip ! çà m’avait l’air de barder mais "ira brev...
ira brevis furor est
que viennent faire les brebis ici?
s: le mouton rouge*

* Pour les ceusses qui ne se souviendraient plus de ce roman absolument formidable, oeuvre essentielle de la littérature mondiale en langue anglaise, mais se passant pendant la Révolution française: Le Mouron Rouge , qui contient également une belle contrepèterie...
Bon Dieu mais c’est bien sur !!.........En inversant les F, çà change tout !......Bien vu !
Que fait un soldat au chaumâge?
- Il tue le temps.
Et un soldat actif, pourquoi aime-t-il le vent?
- À cause des rafales.
réponse à . joseta le 30/09/2011 à 08h54 : Que fait un soldat au chaumâge? - Il tue le temps. Et un soldat actif, pou...
Le chaumage étant l’action d’enlever le chaume d’un champ je suppose qu’il s’agit de celui de bataille en ce qui concerne un soldat.........mais un soldat transformé en paysan, ce serait plutot un mirage
réponse à . BOUBA le 30/09/2011 à 09h02 : Le chaumage étant l’action d’enlever le chaume d’un cha...
un soldat transformé en paysan, ce serait plutot un mirage
dans paysan, il y a paix.
réponse à . chirstian le 30/09/2011 à 09h34 : un soldat transformé en paysan, ce serait plutot un mirage dans paysan...
Ça paie!
Comment appelle-t-on un andin d’antan qui abandonne son métier de calibreur de balles?
- Inca libre.
réponse à . chirstian le 30/09/2011 à 09h34 : un soldat transformé en paysan, ce serait plutot un mirage dans paysan...
Le problème c’est qu’en ces périodes troublées on ne sait pas où la paix niche .........comme on dit chez les mariniers........
réponse à . joseta le 30/09/2011 à 09h42 : Comment appelle-t-on un andin d’antan qui abandonne son métier de c...
Serait ce un con qui s’adore ?
réponse à . BOUBA le 30/09/2011 à 08h09 : Bon Dieu mais c’est bien sur !!.........En inversant les F, ç&...
Dans le même genre tu as la célèbre contrepétrie Belge: Il fait beau et chaud.

NLBPSLT
Le chasseur de pinnipèdes se déplaçait à la mer de Béring, parce que j’aime, disait-il: la chasse à morse de là, car touche assurée!
Ouffff!!!
Une rose tatouée est à fleur de peau...
et peut servir de cible pour le soldat Lafleur, au fusil dans le peloton...
On ne doit pas dire "je vais au coiffeur" mais je vais chez le coiffeur. C’est la vache qui va au taureau avec une fleur sur l’oreille. Mais on ne doit pas battre une vache même avec une fleur. Mais si la vache est une peau de vache... un coup de fusil...

- Oui, monsieur le Président... Non monsieur le Président... Je dis : oui, monsieur le Président, j’ai tué ma femme... Non, monsieur le Président, je ne le regrette nullement.
- Monsieur l’Avocat général, j’ai l’honneur de vous informer que chaque fois que ouvrez la bouche, c’est pour dire une connerie.
- Je l’ai tuée, monsieur le Président
- Avec un fusil, c’est exact.
- Nullement. Je n’aurais jamais acheté moi-même un fusil.
- Je ne sais pas monsieur le Président, je trouve que dans la vie, on ne pense pas à acheter un fusil.
- Je n’ai jamais dit que j’avais voulu tuer ma femme; j’ai dit que j’étais enchanté de l’avoir fait et que je recommencerais à la première occasion.
(Bobosse d’André Roussin)
Le tireur d’élite était tranquille et bien planqué: la détente de sa ’cachette’.
réponse à . mickeylange le 30/09/2011 à 10h33 : On ne doit pas dire "je vais au coiffeur" mais je vais chez le coiffeur. C&rsquo...
Ce qui. bien sûr, me fait immédiatement penser à Tonton Georges:
...
Une jolie fleur dans une peau d’vache,
Une jolie vache déguisée en fleur
Qui fait la belle puis qui vous attache
Et puis vous mène par le bout du coeur
...

Tonton, toi qui nous lit depuis le paradis des peaux d’vache...
réponse à . deLassus le 30/09/2011 à 04h53 : Pour l’écume des jours, le lien que tu avais eu par eureka en # 50 ...
Merci mon amionaute ! J’ai un plaisir toujours particulier à relire ce petit livre plein de poésie et d’oxygène pour mon cerveau fatigué du XXIème siècle. Il me semble que les technologies nouvelles de l’image pourraient en servir une version cinématographique extraordinaire. Un nouveau moyen de le partager et de re-susciter sa lecture.
Une illustration grandeur réelle de l’expression sur cette page qui rappelle "La révolution des oeillets" du 25 avril 1974 au Portugal, qui destitua Salazar et ouvrit enfin le pays à la démocratie.
réponse à . deLassus le 30/09/2011 à 04h53 : Pour l’écume des jours, le lien que tu avais eu par eureka en # 50 ...
L’Ecume des jours... Quel bonheur ce bouquin ! Le relire ? Je suis tentée mais je crains d’abîmer mon beau souvenir de lecture, de ne pas ressentir la magie d’alors.
Grâce à ton lien, j’ai retrouvé le moment où Colin rencontre l’homme qui fait pousser des fusils ; c’est à la page 239 :
La terre est stérile, vous savez ce que c’est, dit l’homme, il faut des matières de premier choix pour la défense du pays. Mais, pour que les canons de fusil poussent régulièrement, et sans distorsion, on a constaté, depuis longtemps, qu’il faut de la chaleur humaine. Pour toutes les armes, c’est vrai, d’ailleurs.
Ah ! cela donne envie quand même !
Ah ! là, j’ai compris tout de suite ! Avec celle que rappelle Lange #80, cela fait deux ! 
La guerre de14-18, qui fut une véritable boucherie, pour des causes initiales assez peu importantes, du moins pour déclencher un conflit mondial, si on y regarde bien (n’ allez pas croire que je sois en faveur d’ un assassinat, mais de là à faire tuer des millions de pauvres types et à recommencer 20 ans plus tard...), vit un très grand nombre de mobilisés partir "la fleur au fusil". Mais quant à les cultiver...A Verdun (et ailleurs...) il n’y avait plus l’ombre d’ une espèce végétale. Le paysage était devenu lunaire. En 1939, alors qu’ il y avait plus de raisons de partir se battre, l’ enthousiasme était bien moindre. Et s’ il faut une révolution, je la préfère "des oeillets" ou "de velours"....
réponse à . momolala le 30/09/2011 à 11h54 : Une illustration grandeur réelle de l’expression sur cette page qui...
Tu m’as devancé, momo ! Effectivement, cette expression me fait automatiquement penser à ce grand moment d’histoire... Ma compagne était déjà en Belgique à ce moment, elle n’a vécu ces évènements qu’à travers de rares coups de téléphone à ses parents et frères et soeurs...
Pour rester un moment encore avec Vian, cette lettre de celui qui préférait la fleur... au fusil.
réponse à . DiwanC le 30/09/2011 à 11h56 : L’Ecume des jours... Quel bonheur ce bouquin ! Le relire ? Je su...
Il n’ y a pas de raison. La magie de la découverte, peut-être pas, mais le plaisir de la redécouverte (car ily a toujoursun tout petit détail qu’ on a oublié ou qu’ on n’ avait pas vu), et les souvenirs de la magie, c’ est toujours possible. Il y a des livres que je relis régulièrement. Ceux qui ne me lasseront jamais. le "Rouge et le noir" est du nombre. "L’ arrache-coeur" aussi... et bien d’ autres !
la rage au coeur, l’estomac dans les talons, le nez au vent et la fleur au fusil pour oublier la peur au ventre le soldat montait au front. On lui avait dit : c’est la der des der. Il n’y croyait guerre, mais il se sentait une dette envers son pays.
De sa vie il la soldât.
Mais sur le champ de bataille, la fleur prit racine et poussa.
Hélas, dans ces sillons abreuvés au sang impur, elle devint carnivore.
La fleur au fusil, c’est l’iris, car on a ’l’arme’ à l’oeil. C’est cristallin!
réponse à . mitzi50 le 30/09/2011 à 12h15 : La guerre de14-18, qui fut une véritable boucherie, pour des causes initi...
Mais quant à les cultiver
Connais-tu la suite ?
... Sous le linge blanc, il y avait la production de Colin pour le dernier jour.
Et sous le linge blanc :
[...] Il y avait douze canons d’acier bleu et froid, et, au bout de chacun, une jolie rose blanche s’épanouissait, fraîche et ombrée de beige au creux des pétales veloutés.
« Oh !... murmura Colin. Qu’elles sont belles !... »
L’homme ne disait rien. Il toussa deux fois.
« Ce ne sera donc pas la peine de reprendre votre travail demain » dit-il hésitant.
Et il y a encore des frapadingues pour la nostalgie........bon, faut dire qu’eux sont à l’abri........cette page
réponse à . Rikske le 30/09/2011 à 12h17 : Tu m’as devancé, momo ! Effectivement, cette expression me fai...
Et la chanson de Zeca Afonso !
D’ailleurs, j’aimerais bien savoir ce qu’il entend par "vila morena". cette page
réponse à . chirstian le 30/09/2011 à 12h30 : la rage au coeur, l’estomac dans les talons, le nez au vent et la fleur au...
Chirstian, il y a comme celui-ci moult commentaires que tu signes ou signas que je voudrais voir figurer dans une anthologie pour les retrouver quand j’ai l’imagination ou la joie de vivre en berne.
réponse à . DiwanC le 30/09/2011 à 12h43 : Mais quant à les cultiverConnais-tu la suite ? ... Sous le linge bl...
Mon apportation:
Après tant de fusils, de guerres, de sang, sur le champ de bataille, on voit l’herbe rouge , et on a envie de partir, on a des fourmis , car d’un côté ou de l’autre les morts ont tous la même peau ...On aimerait interrompre le goûter des généraux et leur dire: quand vous mourrez, j’irai cracher sur vos tombes !
réponse à . BOUBA le 30/09/2011 à 13h56 : Et il y a encore des frapadingues pour la nostalgie........bon, faut dire qu&rsq...
Ouais, ... feraient bien de faire "Adieu aux armes" et de partir la fleur au fusil.
cette page donne la bonne méthode pour se servir du fusil.
réponse à . DiwanC le 30/09/2011 à 12h43 : Mais quant à les cultiverConnais-tu la suite ? ... Sous le linge bl...
Oui. Mais là, j’ étais "sur une autre longueur d’onde". Je pensais aux champs de bataille dévastés, à la boue, aux morts que l’ on ne pouvait même pas sortir des tranchées, et pas à la belle idylle de Colin et Chloé, qui prit fin par le développement exagéré d’un nénuphar. Tuberculose ou cancer, ou même muciviscidose...je n’ ai jamais voulu me poser la question. Et pour moi cette fleur est, malgré sa beauté, associée au malheur... C’est injuste pour elle mais c’ est comme ça !
Merci à ceux qui ont apprécié que je tire de Google une version numérisée complète de L’écume des jours.
Pour l’anecdote, j’ai fait à l’aube une (longue) recherche pour trouver l’équivalent pour La fleur au fusil de Galtier-Boissière. Un site l’a numérisé, mais on ne peut consulter l’ouvrage qu’aux Etats Unis, pas en France. Dame censure sévit-elle toujours ?
Pour me consoler, j’ai apprécié ce petit poème (auteur introuvable) : cette page.
réponse à . Rikske le 30/09/2011 à 12h17 : Tu m’as devancé, momo ! Effectivement, cette expression me fai...
Moi qui ai fait l’armée en 1975, je me souviens qu’un aspirant (appelé, donc) m’ a sauvé la mise face à un sergent engagé qui avait reproché la tenue débraillée de certains "collègues" : On n’est pas dans l’armée portugaise, ici. Ce devait être le comble du mépris pour lui.
A-t-il pas fallu que je réponde : et c’est bien dommage ...
réponse à . chirstian le 30/09/2011 à 12h30 : la rage au coeur, l’estomac dans les talons, le nez au vent et la fleur au...
Je pense en vous lisant à cette chanson:
"Une fleur au chapeau
a la bouche une chanson...
un cœur joyeux et sincère
et c’est tout ce qu’il faut
a vous filles et garçons
pour aller au bout de la terre.!"
Je ne sais si l’un de vous l’a déjà nommée. C’est que j’ai toute une semaine à lire!
(vais voir si je change le rythme des envois)
Je l’ai retrouvée!Et peut-être l’avez vous chantée quand vous étiez scouts!

Voici les paroles ou lyrics de Une fleur au chapeau interprétées par William Lemit :
Les paroles similaires
(Refrain)
Une fleur au chapeau,
À la bouche une chanson,
Un coeur joyeux et sincère
Et c’est tout ce qu’il faut
À nous autres, gais lurons,
Pour aller au bout de la Terre

Vous, qui nous regardez passer
Dans le soleil ou sous l’orage,
Peut-être bien que vous pensez
Que nous avons bien du courage
Pour ainsi nous harasser
À courir le long des routes.
Vous ne savez ce que c’est
Vous n’aurez jamais sans doute

(au Refrain)

Ah ! Comme nous serions heureux,
Si nous pouvions la vie entière,
Courir par les chemins ombreux
Ou sur les routes familières.
Depuis les sommets neigeux
Jusqu’au bord des mers profondes,
À travers nos cris joyeux,
Nous dirions au vaste monde

(au Refrain)

Hélas ! Il n’en est pas ainsi
Et notre tâche est plus aride
Mais il nous faut du coeur aussi,
Il faut aussi des bras solides
Pour combattre sans merci
La laideur et la paresse.
A travers luttes et soucis
Il nous faut garder sans cesse
Il s’en fut en terre lointaine... Il avait un fusil et s’appelait Lafleur.
cette page
réponse à . Fernande le 30/09/2011 à 17h22 : Je pense en vous lisant à cette chanson: "Une fleur au chapeau a la bouch...
Je pense en vous lisant à cette chanson
Et moi, quand je pense à Fernande, ... *

* Désolé, c’est une drôle de façon de t’accueillir, mais je n’ai pu résister !
réponse à . deLassus le 30/09/2011 à 18h01 : Je pense en vous lisant à cette chansonEt moi, quand je pense à Fe...
J’ai eu la même idée...
Je ne puis m’empêcher de penser à la chanson de Sardou, En chantant :

La fleur au bout du fusil
La victoire se gagne aussi
En chantant...
Le cuisinier face au peloton d’exécution:
- Sur le poteau, feu!!
Le déserteur
Un peloton d’exécution constitué de bleus, sévère, avait carte blanche et voyait rouge. Le condamné, riant jaune, refusa le bandeau noir...son crime? renier des couleurs du drapeau de son pays...
réponse à . file_au_logis le 30/09/2011 à 08h09 : ira brevis furor estque viennent faire les brebis ici? s: le mouton rouge* * Po...
Oui, The Scarlet Pimpernel - beau roman et beau film avec Leslie Howard et Merle Oberon et Raymond Massey. (Leslie Howard a joué le rôle d’Ashley Wilkes dans Autant en Emporte Le Vent)
Le cher Georges abhorrait tout ce qui, de près ou de loin, pouvait ressembler à une arme. Il détestait la chose militaire au point de préférer rester dans son lit plutôt que d'aller écouter le clairon qui sonne et la musique qui marche au pas.
Alors partir gaiment, le fusil en bandoulière orné de lilas ou d'un camélia, certainement pas ! La fleur, il préférait la laisser dans une peau de vache.

Cependant, j'ai découvert l'expression du jour dans Le cauchemar, un texte que je ne connaissais pas.

Dupont, Durand, Dubois, Duval, Dupuis, Duchêne,
À nos fusils la fleur poussait,
Toujours prêts à nous faire descendre à la prochaine,
Dans mon rêve où le roi des cons était Français.


Il semble que Brassens ne l'ait pas mise en musique... Claude Duguet, lui, l'a fait et Olivier Trévidy la chante de manière sobre et fort plaisante, sans chercher à imiter le maître.

Écoutez...
DÉFORMÉE
Chaleur au fusible
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 00h52 : Le cher Georges abhorrait tout ce qui, de près ou de loin, pouvait ressem...
Et il écoutait la musique militaire en se tapant le cul par terre.....

J'ai trouvé une autre fleur au fusil dans le vieux Normand.......

Crosse en l'air ou bien fleur au fusil,
C'est à toi d'en décider, choisis !
A toi seul de trancher s'il vaut mieux
Dire "amen" ou "merde à Dieu"


Ah oui, vu qu'elle est quasi inconnue aussi j'ai cherché la zikmu...laisse tomber c'est Jeannot qui s'y colle..

Allez, au jus là d'dans z'êtes pas en vacances ici, scrongneugneu....!

- Tolstoï a écrit un roman qui m'a beaucoup plu, mais je ne me souviens plus du titre...
- Guerre et Paix ?
- euh... si, il était épais quand même...
Vous savez comment on dit en japonais 'mon fusil' ?
- Mont Fuji.
Plusieurs cas détectés
- Cet été c'est la guerre contre la tuberculose...il va falloir un tas de vaccins !
- alors on ne peut pas parler de 'calme été, guerre, hein' ?
- ah, ben si, d'eux justement !
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 08h32 : Plusieurs cas détectés - Cet été c'est la guerre con...
calme été, guerre, hein
Un petit mot d'explication, peut-être ?
réponse à . Mintaka le 24/01/2017 à 08h48 : calme été, guerre, heinUn petit mot d'explication, peut-&ecir...
Calmette et Guérin...→ Vaccin BCG → Tuberculose... et tout l' toutim.
réponse à . Mintaka le 24/01/2017 à 08h48 : calme été, guerre, heinUn petit mot d'explication, peut-&ecir...
Oui là j'avoue que.....
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 09h02 : Calmette et Guérin...→ Vaccin BCG → Tuberculose... et tout l�...
Ah OK....ben mon vieux on est habitués aux tractions de kératine mais là, c'est du lourd...
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 09h02 : Calmette et Guérin...→ Vaccin BCG → Tuberculose... et tout l�...
Alors là, tu m'en bouches un coin ! 
Merci Germe-aine, je vois que Mintaka et Bouba sont immunisés contre les jeux de mots capillotractés...
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 09h32 : Merci Germe-aine, je vois que Mintaka et Bouba sont immunisés contre les ...
Le vaccin BCBG, connais pas ! 
réponse à . momolala le 30/09/2011 à 11h54 : Une illustration grandeur réelle de l’expression sur cette page qui...
La page a disparu. J'ai trouvé celle-ci.
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 09h02 : Calmette et Guérin...→ Vaccin BCG → Tuberculose... et tout l�...
Et moi, c'est en Polynésie que j'ai découvert les basses îles 
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 09h02 : Calmette et Guérin...→ Vaccin BCG → Tuberculose... et tout l�...
Vaccin
Oh, la vache !
Oui, c'est le virus d'une maladie tiré du pis des vaches; c'est pourquoi on l'appelle: 'vague sein'. 
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 09h32 : Merci Germe-aine, je vois que Mintaka et Bouba sont immunisés contre les ...
Alors là coup de chapeau à notre Germaine...si, si...
Normal que le vaccin Jenner des jeux de mots de mal en pis.......
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 10h08 : Oui, c'est le virus d'une maladie tiré du pis des vaches; c...
La tuberculose, c'est une mycobactériose ... et oui, la vaccine est une orthopoxvirose.
réponse à . SyntaxTerror le 24/01/2017 à 10h23 : La tuberculose, c'est une mycobactériose ... et oui, la vaccine est une o...
Ne confondons pas !
Pour se donner du courage les poilus hurlaient des cris sans thème en montant à l'assaut....
réponse à . mickeylange le 30/09/2011 à 10h01 : Dans le même genre tu as la célèbre contrepétrie Belg...
NLBPSLT
c'est quoi-t'est-ce ?
Tu as raison et c'est même énervant quand on n'explique pas.
réponse à . BOUBA le 24/01/2017 à 10h13 : Normal que le vaccin Jenner des jeux de mots de mal en pis..........
Jane Eyre ?
réponse à . BOUBA le 24/01/2017 à 10h13 : Normal que le vaccin Jenner des jeux de mots de mal en pis..........
C'est lorsqu'il atteint la soixantaine que sa femme voit le sexe à Jenner...
réponse à . SyntaxTerror le 24/01/2017 à 10h23 : La tuberculose, c'est une mycobactériose ... et oui, la vaccine est une o...
Merci docteur !
réponse à . BOUBA le 24/01/2017 à 10h53 : Pour se donner du courage les poilus hurlaient des cris sans thème en mon...
Ça ce n'est pas l'écrit sans thème...et, bien entendu, il vaut mieux ça que d'avoir des crises en thèmes...
De rien.
On ne soigne pas les maladies bactériennes comme les viroses.
Les antibiotiques, c'est pas automatique.
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 12h18 : C'est lorsqu'il atteint la soixantaine que sa femme voit le sexe &agra...
S'il s'agit de l'ancien champion olympique de décathlon, il était temps. Depuis, il en a changé ...
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 12h18 : C'est lorsqu'il atteint la soixantaine que sa femme voit le sexe &agra...
Ah bon alors moi c'est cette année ?..yesssssssss !..
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 12h21 : Ça ce n'est pas l'écrit sans thème...et, bien entendu, il v...
A t on des crises en thème quand on est tout sain ?
Bof........
réponse à . BOUBA le 24/01/2017 à 12h55 : A t on des crises en thème quand on est tout sain ? Bof...........
La chrysanthème... ou la marguerite des morts, ceux qui - un beau matin d’août 14 - sont partis la fleur au fusil...

Yeeess ! (ou Youpiii ! pour le gone) Je l'ai eu !
réponse à . joseta le 24/01/2017 à 09h32 : Merci Germe-aine, je vois que Mintaka et Bouba sont immunisés contre les ...
C'est facile... quand on sait !
Tu m'aurais demandé la hauteur du Popocatepelt ou la superficie du Titicaca, j'étais dans la ... mouise !

réponse à . SyntaxTerror le 24/01/2017 à 12h53 : S'il s'agit de l'ancien champion olympique de décathlon, i...
Son Comté préféré au Royaume-Uni: l'Essex.
Non Les Belges Pas Sur La Tête
J'aime bien ! 
réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 13h27 : La chrysanthème... ou la marguerite des morts, ceux qui - un beau matin d...
réponse à . le gone le 24/01/2017 à 16h12 : Quelle mémoire  Une chanson pour le thème. Et dire qu'on appr...
On raconte tant d'horreurs à nos chères têtes blondes.
Car si on y réfléchit bien :

- Peau d'âne est une histoire d'inceste.
- Le Petit Poucet... des parents préfèrent perdre leurs enfants dans la forêt plutôt que de les regarder mourir de faim près d'eux.
- Cendrillon... la maltraitance à l'état pur !
- Paraît que la mère Michel qui a perdu son chat est un brin olé ! olé !
Et la liste est loin d'être exhaustive.

"Marlbrough qui s'en va-t-en guerre" me fait penser au Soldat qui revient de guerre que chantait Francis Lemarque. Je ne peux l'écouter sans frissons.

Un p'tit détour chez l'ami Prévert qui peut être délicieux quand il raconte la meilleure façon de peindre un oiseau et sombre comme la mort quand il parle de la guerre :

la guerre est déclarée
et sur la terre encore fraîchement remuée
dans les ruines des villes par eux-mêmes bâties
ceux qui étaient les plus vivants et les plus forts
les plus gais
les meilleurs
restent là immobiles couchés aux champs d’honneur
la tête dans la mort et la fleur au fusil
la mémorable fleur de leur si simple vie
et la fleur à son tour doucement se pourrit
la fleur des amours la fleur des amis


Tout est à cette page

réponse à . DiwanC le 24/01/2017 à 18h52 : On raconte tant d'horreurs à nos chères têtes blondes. Car ...
Quand un soldat revient de guerre il a
Simplement eu d'la veine et puis voilà
Une veine que n'aura pas eue le dormeur du val. Espérons qu'il est au moins parti la fleur au fusil.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « La fleur au fusil » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?