Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Mordre / croquer / dévorer à belles dents

Manger avec un grand appétit

Origine

Cette expression date des alentours du XVe siècle.
Le qualificatif 'belle' doit être ici compris comme 'grand', comme on le trouve, par exemple, dans "avoir un bel appétit".
Elle est à rapprocher de la métaphore "déchirer quelqu'un à belles dents" qui signifiait "dire des choses très féroces sur quelqu'un".
Le lien avec les crocs (ou les "belles dents") d'un animal féroce est évident, cet animal déchirant sa proie à grands coups de crocs avec beaucoup d'ardeur, comme s'il avait un grand appétit.
Et elle est à opposer à "manger du bout des dents" appliquée à celui qui, au contraire, mange peu ou peu volontiers.

Compléments

Selon le Zohar (), Caïn a mordu Abel dans... sa chair pour le trucider.

Exemple

« Les pauvres enfants étaient affamés, y compris Gavroche. Tout en arrachant leur pain à belles dents, ils encombraient la boutique du boulanger qui, maintenant qu'il était payé, les regardait avec humeur. »
Victor Hugo - Les Misérables

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mordre / croquer / dévorer à belles dents » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand In vollen Zügen À grandes gorgées
Allemagne Allemand Tüchtig reinhauen Dévorer une portion respectable
Argentine Espagnol Hincar el diente Planter la dent
Argentine Espagnol Tener / Ser de buen diente Avoir / Être de bonne dent
Espagne Espagnol Comer a dos carrillos Manger à deux joues
Espagne Espagnol Comer como una lima Manger comme une lime
Iran Persan Ba vala gaz zadan Avec de l'appétit
Italie Italien Mangiare a quatro palmenti Manger à quatre meules
Italie Italien Sbafàrisi Bouffer
Pays-Bas Néerlandais (honger als) Hollebolle Gijs Personnage d'un conte Hollandais, qui a une faim inimaginable. En France comme stéréotype : "Monsieur Cannibale"
Pays-Bas Néerlandais buffelen, schransen, schrokken dévorer à belles dents
Pays-Bas Néerlandais Bunkeren Souter
Pays-Bas Néerlandais een mot in de maag hebben avoir une mite/teigne dans l'estomac
Pays-Bas Néerlandais honger als een paard hebben avoir faim comme uin cheval
Pays-Bas Néerlandais honger als een wolf hebben avoir une faim de loup
Brésil Portugais Comer com a boca boa Manger avec la bonne bouche
Roumanie Roumain A mânca ca un lup Manger comme un loup
Turquie Turc İştahla yemek Manger avec grand appétit
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Mordre / croquer / dévorer à belles dents » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 20/02/2008 à 00:00*
    chic ! je suis la première ! bonne nuit et /ou bonne journée à tous !
  • #2
    • momolala
    • 20/02/2008 à 05:49
    Aaaagggrh, pas d’Expressio dans ma boîte email ! Monsieur l’hébergeur vous êtes un âne si vous croyez nous décourager par vos fantaisies de sape du travail de God tout puissant ! 😡
    Ici on aime croquer la vie à pleines dents, rire à gorge déployée, mais prenez garde qu’on ne vous déchire à belles dents. God n’a qu’à faire un signe qu’il retient dans son immense bonté encore, mais ça ne va pas durer, je sens que la moutarde lui monte au nez et à nouzaussi !
  • #3
    • momolala
    • 20/02/2008 à 05:56
    Bonjour de ce jour qui s’annonce nuageux pour le peu qu’il veut bien montrer à cette heure. Un peu de soleil serait doux à Pépé qui entame son 13ème lustre, et aux autres qui poursuivent chacun le sien.
    L’expression du jour inspire le bandeau de droite qui nous promet des soins intensifs au nano-particules et une jolie dentition (moi j’aurais dit : denture) à prix réduits sur "voyagedentaireturq" ! 160 € la couronne c’est pas cher pour mordre la vie à belles dents par procuration. Seul le résultat compte. Belle journée à tous qui dormez encore du sommeil de la ou du Juste !
  • #4
    • Rikske
    • 20/02/2008 à 07:10*
    Une nouvelle expression, mais pas de mail !
    Ca ne m’empêchera pas de dévorer cette journée à belles dents, puisque suivront quatre jours de repos bien mérité (enfin, c’est moi qui le dis, hein !).
    Bonne journée à toutes et tous !
  • #5
    • tytoalba
    • 20/02/2008 à 07:21*
    Pas de courriel non plus, ce matin. Mais n’en déplaise au livreur d’Expressio, nous serons là pour lui prouver que nous sommes fidèle à God. 🙂
    Dans le bandeau de droite, trois pubs pour avoir de belles dents, deux qui m’envoient en Turquie et l’autre à Bruxelles, où on me propose de blanchir les dents.
    Tout cela pour après, croquer une pomme à belles dents. Et on dira après cela que c’est encore Eve qui a tenté Adam. Mais où est passé le serpent? Ah oui c’est vrai que c’est moi le serpent, selon l’astrologie chinoise. Je cumule.
  • #6
    • charlesattend
    • 20/02/2008 à 08:23
    une expression qui me rapelle mon dentiste...je cite :"Le lien avec les crocs (ou les "belles dents") d’un animal féroce est évident, .../... , comme s’il avait un grand appétit."
    les crocs, c’est justement son surnom, mais il a droit à une apostrophe alors, et un grand appétit , c’est l’impression qu’il donne quand je vois ses factures..
    Mais je l’aaiimmmmeeuuhh...
  • #7
    • memphis
    • 20/02/2008 à 08:49*
    L’art dentaire cosmétique est maintenant un les manières les plus rapides et les plus faciles d’améliorer spectaculairement vos regards et votre confiance
    (extrait d’un des bandeaux, certainement traduit par Google !)
    Chic, alors, moi qui ai besoin de changer mes lunettes. Juste un aller et retour en Turquie et je pourrai à nouveau y voir clair tout en croquant la vie à pleines dents !Merci God
  • #8
    • charlesattend
    • 20/02/2008 à 09:29
    A force de fréquenter ce site, je vais finir par etre mordu..enfin, vous m’aurez prévenu.
  • #9
    • syanne
    • 20/02/2008 à 09:30
    La belle à Adam lui tend la pomme : il mord dedans à belle dents. Mais il y a un ver dedans, ça lui donne la rage, à Adam. Une rage d’Adam ? la belle Eve se dit « C’est pour ma pomme ! ». Elle est sur les dents, Eve, car Adam ne desserre plus les dents, ce qui n’est pas aidant, convenons-en. Mais elle sait aussi prendre le mors aux dents, elle, et ne fait pas toujours dans la dentelle. « Je te préviens, Adam, si tu me fais, vieux, tête d’amant fâché, ça sera œil pour œil, dent pour dent ». Adam se méfie : car sa poule a des dents et il craint pour sa… pomme. Vous connaissez la suite de l’histoire : ils furent chassés du jardin, n’eurent plus rien à se mettre sous la dent, et elle se retrouva enceinte jusqu’aux dents.
  • #10
    • eureka
    • 20/02/2008 à 10:09
    • En réponse à syanne #9 le 20/02/2008 à 09:30 :
    • « La belle à Adam lui tend la pomme : il mord dedans à belle dents. Mais il y a un ver dedans, ça lui donne la rage, à Adam. Une rage d’Adam ?... »
    Mais c’est dent fer ton truc !
  • #11
    • <inconnu>
    • 20/02/2008 à 10:19
    C’est une expression pour les vampires aujourd’hui ? Ces suceurs de sang hideux qui nous épient pour mieux nous surprendre, canines en avant… Cou-rage, le Salut est dans la fuite non pas de la carotide mais celle qui se prend les jambes accrochées au cou. A deux mains ou à Carpates… plus au nord !
    Bal dans les Balkans où l’appétit est aussi un signe d’indépendance.
  • #12
    • syanne
    • 20/02/2008 à 10:21
    • En réponse à eureka #10 le 20/02/2008 à 10:09 :
    • « Mais c’est dent fer ton truc ! »
    Je cherche la parade, dis…
  • #13
    • OSCARELLI
    • 20/02/2008 à 10:35
    • En réponse à syanne #12 le 20/02/2008 à 10:21 :
    • « Je cherche la parade, dis… »
    T’es dans la panade, alors?
  • #14
    • syanne
    • 20/02/2008 à 10:37
    • En réponse à OSCARELLI #13 le 20/02/2008 à 10:35 :
    • « T’es dans la panade, alors? »
    Et t’es un pur gars, toi ? RRRHHH !
  • #15
    • OSCARELLI
    • 20/02/2008 à 10:37
    croquer à belles dents, comme disait l’heureux Quint (non, pas Charles, quoique, qvec ses oreilles de Jumbo... et son sourire chevalin)
    Adam de sa mère!
  • #16
    • chirstian
    • 20/02/2008 à 10:54
    • En réponse à syanne #9 le 20/02/2008 à 09:30 :
    • « La belle à Adam lui tend la pomme : il mord dedans à belle dents. Mais il y a un ver dedans, ça lui donne la rage, à Adam. Une rage d’Adam ?... »
    Vous connaissez la suite de l’histoire :
    je ne la connais ni de l’Eve ni d’Adam mais j’ai lu qu’après la pomme il y avait eu beaucoup de pépins. Avec notamment l’histoire d’Abel : Caïn aurait mordu Abel dans ... les lentilles , ou quelque chose comme ça, non ?
  • #17
    • <inconnu>
    • 20/02/2008 à 11:04*
    Il est vrai que lorsqu’on aime quelqu’un, on a envie de le ou la manger. Quoi de plus normal, c’est l’Amour passion, mais n’oublions pas, nos prédécesseurs depuis des temps dits immémoriaux pratiquaient l’anthropophagie, chose courante et magique. Se souvenir que puiser les forces de son ennemi passait par manger son cœur, son foie… ou le bitume si on l’avait raté de peu.
    Qu’est-ce qui a changé ? Aujourd’hui, on bouffe les énergies des autres, on fait également du lèche-cul, on bouffe l’air des collègues, on suce à tout va un sexe parfois directement relié au compte en banque… On est mordu de quelqu’un, on croque dans le Monsieur ou la Madame, on dévore le corps de l’autre pour mieux en jouir.
    Le plaisir passerait donc obligatoirement par un besoin de répondre à la satiété et par le fait d’ingurgiter en réel ou en images. Pas de plaisir, pas de pied s’il ne passe pas à un moment ou à un autre par la bouche, réceptacle de toutes les envies exprimées, refoulées. Encore faut-il être en cheville avec sa future victime… de préférence consentante.
    La domination, les rapports de force ont toujours été liés au physique même si pour cela nos sociétés dites modernes avantagent le fait de passer d’abord par une domination psychique. D’ailleurs, lorsque les gens craquent (non pas de leurs os, quoique) d’être trop dominés mentalement, c’est bien le physique qui en fin de compte, morfle.
    Bref, les belles dents, le sourire, méfiez-vous car si c’est un des premiers charmes exhibés, c’est aussi le dernier rictus ironique menaçant lorsque les choses tournent mal, lorsque la vengeance prime.
    Si la puissance des mâchoires n’a quelque fois plus de frein(s), il convient par conséquent pour sa santé de surveiller ses plaquettes… situées à l’avant-garde de toute survie. Oui, définitivement oui, les autres sont des prédateurs et nous les potentielles victimes… Si un inconnu vous sort son arme fatale liée à sa plus où moins parfaite dentition, dites-lui Mesdames d’aller se brosser ! Saint Pathie préserve, sauve, protège avant de trop se laisser aller, faites-lui bonne place… et habillez-vous « Griffé ». Le Diable ne s’habille-t’il pas en Prada >>> Prédateur...?
    (latin "praeda")
    Nous avons bloqué au stade buccal, c’est bien connu ! Tout est stocké dans les annales. 😮
  • #18
    • syanne
    • 20/02/2008 à 11:04
    • En réponse à chirstian #16 le 20/02/2008 à 10:54 :
    • « Vous connaissez la suite de l’histoire :
      je ne la connais ni de l’Eve ni d’Adam mais j’ai lu qu’après la pomme il y avait eu beaucoup de pé... »
    Caïn aurait mordu Abel

    C’était une tentative d’anthropophagie fraternelle. Mais ça lui resta en travers de la gorge, et quelques années plus tard, on Tubal-Caïn.
  • #19
    • cotentine
    • 20/02/2008 à 11:37
    • En réponse à <inconnu> #17 le 20/02/2008 à 11:04* :
    • « Il est vrai que lorsqu’on aime quelqu’un, on a envie de le ou la manger. Quoi de plus normal, c’est l’Amour passion, mais n’oublions pas, no... »
    Nous avons bloqué au stade buccal, c’est bien connu ! Tout est stocké dans les annales.

    Moi, j’appelais ce passage : « le stade oral » = (0-1 an) le centre du plaisir est la bouche. On l’appelle aussi « cannibale » et ensuite vient une deuxième phase marquée par des pulsions agressives et destructrices. Concrètement, cela concorde avec l’apparition des dents… Et le plaisir de mordre ! (Il restera des traces de ce stade à l’âge adulte : la gourmandise, le goût des baisers et aussi l’addiction au tabac ou à la boisson.) un peu plus tard (1 à 3 ans) chacun passe par « le stade anal » voir à cette page … puis « le stade phallique » et ... 😏 plus d’évolution, ados et adultes restent sur ces 3 « stades » confondus … et tout pour le plaisir de croquer la vie à belles dents
  • #20
    • <inconnu>
    • 20/02/2008 à 11:43
    • En réponse à <inconnu> #17 le 20/02/2008 à 11:04* :
    • « Il est vrai que lorsqu’on aime quelqu’un, on a envie de le ou la manger. Quoi de plus normal, c’est l’Amour passion, mais n’oublions pas, no... »
    Le plaisir passerait donc obligatoirement par un besoin de répondre à la satiété et par le fait d’ingurgiter en réel ou en images. Pas de plaisir, pas de pied s’il ne passe pas à un moment ou à un autre par la bouche, réceptacle de toutes les envies exprimées, refoulées. Encore faut-il être en cheville avec sa future victime… de préférence consentante.

    Je m’inscrit en faux. Mon plaisir quotidien sur Expressio est fait d’échanges dont le véhicule est, me semble t-il, l’esprit plutôt que la bouche.