Manger à s'en faire péter la sous-ventrière - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Manger à s'en faire péter la sous-ventrière

Beaucoup trop manger.

Origine

Au XIIe siècle, la ventrière (mot dérivé de 'ventre', on s'en serait douté) était un ceinturon large intégré à la partie de l'armure qui protégeait le ventre du combattant[1].

Mais c'est parce que la sous-ventrière a été, au XIVe siècle, une sangle passant sous le ventre d'un cheval, que, au figuré, ce terme a aussi désigné la ceinture d'un homme.

De là, on imagine facilement que celui qui mange à s'en faire péter la sous-ventrière se gave tellement que sa pauvre ceinture n'en peut mais et finit par lâcher, le vorace se retrouvant avec le pantalon sur les chevilles.

[1] Au XIIIe siècle, le mot a aussi désigné une sage-femme, le terme 'ventre' désignant aussi l'utérus.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger à s'en faire péter la sous-ventrière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Marocar أكل الى حد التخمةManger jusqu'à l'indigestion
République tchèquecz Nacpat si náckaS'en mettre plein le sac
Allemagnede Sich den Wanst vollhauenSe bourrer la panse pleine
Allemagnede Sich den Bauch vollschlagenS'en mettre plein le ventre / la panse
Canada / États-Unisen Eat 'till you drop / burstManger jusqu'à ce que tu tombes / éclates
Angleterreen To stuff one's faceSe farcir le visage
Espagne (Catalogne)es AtiparseSe remplir à ras bord
Espagnees Hincharse de comerSe gonfler de manger
Espagnees Ponerse moradoDevenir violet
Espagnees Hartarse de comerSe gaver de manger
Argentinees Comer a reventarManger à en crever
Argentinees Comer como chanchos.Manger comme des cochons.
Canada (Québec)fr Se bourrer la face
Canada (Québec)fr Se bourrer la fraise
Grècegr Να τρώς μέχρι σκασμούManger jusqu'à exploser
Grècegr [tin ekana taratsa]J'en ai fait une terrasse [de mon ventre]
Israëlhe זלל כמו שורBouffer comme un boeuf
Italie (Sicile)it AbbuffàrisiBouffer
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Zich te barsten vreten (expr. vulgaire)Bouffer à se faire éclater
Pays-Basnl SchransenBeaucoup trop manger
Polognepl Przejeść sięAvoir trop mangé
Brésilpt Tirar a barriga da misériaDérober le ventre de la misère
Roumaniero A manca pana crapaManger jusqu'à ce qu'il éclate
Roumaniero A manca de parca ar fi spartManger comme s'il était crevé
Suèdesv Äta tills byxorna sprickerManger jusqu'à ce que le pantalon éclate

Vos commentaires
- Ranger sa nef sous la tempête ? Irène va rire !
- Partouse : virer serré en faisant le ménage.
- La préfète aventurière range ses manoirs.
- Prieurs, fêter la Sainte-Anne verso m’agrée.
- Le vampire s’en fait rare, sous Tanger, Renée !
- Rose, la gamine part vent arrière, fesse nue.
- Rover a su ne faire penter la miss teen-ager.
- Sa serre ventée me farine l’aspirant rogue.
- La pirogue vire en fête, Manara reste en RSS.

Anna Gramme
Si elle s’en fait péter la sous-ventrière, c’est donc une "gourmette"* ?

* Chaînette passant sous la mâchoire inférieure du cheval et servant à fixer le mors dans sa bouche.
Ces ouvriers de chantier naval ! Manger à s’en faire péter, là, sous ventrières de ber, avant le lancement du bâtiment !
Avez-vous vu le bât de certains ânes ? Il y a de quoi faire péter la sous-ventrière pour se dégager de l’avaloir !
Voir cette page
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 00h16 : Ces ouvriers de chantier naval ! Manger à s’en faire pé...
Tu lances tes couettes mortes dans le salon rose, Bridge ?
cette expression me fait surtout penser à Rabelais, en particulier, et aux épicuriens, en général ...
Gargantua s’est forgé une maxime « je dis et j’affirme qu’un corps bien nourri élève l’esprit vers de nobles pensées» ou encore « j’affirme qu’avant d’entreprendre tout action importante il est impératif de se mettre à table ».

Faire partie du royaume de Gargantua signifiait manger à s’en faire péter la sous-ventrière, boire sans soif, dormir en toute quiétude, travailler à son rythme, etc…...
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 00h24 : Tu lances tes couettes mortes dans le salon rose, Bridge ?...
Je n’ai pas compris...
réponse à . cotentine le 04/12/2007 à 01h38 : cette expression me fait surtout penser à Rabelais, en particulier, et au...
Point n’est besoin de remonter si loin dans le temps, combien d’entre nous assisteront à de telles scènes et y participeront dans quelques semaines seulement, aux partys de Noël et du Nouvel An ?
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 04h03 : Point n’est besoin de remonter si loin dans le temps, combien d’entr...
Mais je soupçonne GOD d’entamer à sa manière le calendrier de l’avent : après les figues et les raisins des sept desserts, on est rond comme des queues de pelle et voici qu’on mange à se faire péter la sous-ventrière...

Voici une expression qui va perdre toute sa consistance à une époque où les "cuisses de mouche" des manequins anorexiques arpentent nos journées à longueurs d’écrans et de magazines. Gargantua se préoccupa-t-il de consommer chaque jour 5 légumes et fruits différents ? de son taux de cholestérol et des indispensables omégas 3 ? de son taux de tri-glycérides ? Développa-t-il des allergies "alimentaires" en consommant de la vache folle, des tomates cultivées hors sol, des céréales transgéniques,... Du côté des obèses que j’ai longtemps fréquenté -on stocke ses soucis sous la forme qu’on peut parfois- les pantalons sont désormais "élastiqués" à la taille, confectionnés dans des tissus souples, -on vous "console" comme on peut aussi.

Il nous reste à rire à se faire péter la sous-ventrière, et c’est déjà un excellent programme, non ?
Poème du jour de PP (extrait audacieuxtendancieux)

"Prieurs, fêter la Sainte-Anne verso m’agrée :
Rose, la gamine part vent arrière, fesse nue,
Sa serre ventée me farine l’aspirant rogue..."
Se faire péter la soue, ventre, hier!
Bien le bonjour à tout le monde, en ce beau jour froid, gris, venteux-z-et pluvieux... plus vieux d’un jour, en effet...
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 00h24 : Tu lances tes couettes mortes dans le salon rose, Bridge ?...
Merci pour tes explications, douze szlotis ça me va ,pour la cle USB tu vas la recevoir incessamment avec sa cargaison en Pommard (derrière St Jean) je t’ai choisi comme année 69 , double délice, à partager dans le salon rose avec Cotentine et la cheftaine du circonflexe :la belle Momo...attention à la marche en sortant !!
Je fais pédaler mes neurones sous le vol des mouettes corses en ramassant les châtaignes , mais y’a un paquet d’Annana ou d’antipet qui me passe sous le nez.Dois je me mettre à la Ritaline ou au Cogitum?? ou simplement me contenter de rillettes en fût,le ciel risque de se peupler de cire con flêx.
Dis donc, Pépé, tu vas laisser Bridge encore longtemps comme ca? C’est pas très gentil, spa, de lui balancer une vanne qu’elle comprend pas, puis de partir sur la pointe des pieds en la laissant dans la panade...
D’autant plus qu’elle n’est pas la seule: j’ai pas compris non plus...
Comment? Ah, ca ne me concerne pas? Ah, bon... Et la canal 12, alors, à quoi ca sert quw God il se décarcasse?
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 07h36 : Merci pour tes explications, douze szlotis ça me va ,pour la cle USB tu v...
Ha, ha, il y a des pôles au nez, ici? Seraient-ils plombiers?
réponse à . file_au_logis le 04/12/2007 à 07h37 : Dis donc, Pépé, tu vas laisser Bridge encore longtemps comme ca? C...
J’esplique : "Ventrières  : Pièces courbes de support de la coque mise sur ber, ou pièces longitudinales mises sous la quille pour soutenir le bateau lorsqu’il ne repose plus sur ses tins.
Synonyme : couettes mortes." Il faut toujours chercher dans les dictionnaires maritimes, avec PP !
réponse à . file_au_logis le 04/12/2007 à 07h38 : Ha, ha, il y a des pôles au nez, ici? Seraient-ils plombiers?...
Douze szlotis,n’est ce pas un prix correct pour des anis de prusse ? Es tu informée qu’en ce jour de bombance notre Amiral préféré nous invite toutes et tous au restaurant du Congre Debout,de l’hôtel du bon coucher ??
Bonne journée.
manger abondamment : s’en faire péter la sous-ventrière
manger normalement : sans faire péter la sous-ventrière...
est-ce la qualité du repas qui est en cause, ou celle du cuir ?
Nouvelle expression pour moi. Dans mon coin (qui n’est donc pas rond comme ...), on dit s’en faire péter la panse. Ce qui j’en conviens est moins délicat. Mais on dit aussi "avoir la panse pleine".
Bon, voilà, je suis réveillé, je t’explique : les ventrières étaient placées le long de la coque, et les couettes mortes (immobiles) sur les parois du ber. Celles-ci servaient à maintenir le bateau à peu près droit si, lors de son lancement en glissant sur sa quille, il venait à "perdre l’équilibre". Une des deux ventrières venait alors s’appuyer sur ces couettes mortes faisant office de "garde-fous".
Dans le jargon de marine, "mort" signifie quelque chose comme "qui ne travaille pas" ; ainsi, les "œuvres vives" constituent toute la partie immergée de la coque, et les "œuvres mortes" tout le reste du navire.
L’Amiral
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 06h24 : Mais je soupçonne GOD d’entamer à sa manière le calen...
je soupçonne GOD d’entamer (...) le calendrier de l’avent
D’une certaine manière, comme un entraînement : un calendrier de l’apprêt.
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 07h18 : Poème du jour de PP (extrait audacieuxtendancieux) "Prieurs, fêter...
tendancieux
Vachement, même. Moi, je ne ferais jamais de telles associations d’idées, tu penses bien !
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 07h55 : J’esplique : "Ventrières  : Pièces courbes de supp...
Mon petit ! Si tu n’avais déjà la trirème à vie, je te la décernerais bien volontiers. A ceci près que tu dois lire_19 pour plus de précision, ventrières et couettes mortes n’étant pas tout-à-fait synonymes, mais complémentaires, frottant les unes contre les autres. Kif-kif nous deux au salon rose. Tu mords ?
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 07h55 : Douze szlotis,n’est ce pas un prix correct pour des anis de prusse ? ...
Hé ! Si rond, de bon matin...
réponse à . chirstian le 04/12/2007 à 08h43 : manger abondamment : s’en faire péter la sous-ventrière...
RÉCLAME

Chirstian, sellier d’Expressio
sur devis uniquement.
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 00h08 : - Ranger sa nef sous la tempête ? Irène va rire ! - Parto...
Une cuvée d’exception ce me semble. Je clap clap d’abondance.
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 09h52 : Une cuvée d’exception ce me semble. Je clap clap d’abondance....
En disposant d’autant de lettres, on peut décliner à l’infini, avec un peu d’imagination et... beaucoup de temps.
MENU
POUR SE FAIRE PÊTER LA SOUS-VENTRIÈRE

JE VOUS PROPOSE UNE ESCALOPE AVEC UNE BELLE SALADE

GELATINE PANÉE

HOMARD PENDANT LA DINETTE

GRAISSE DE FENOUIL
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 10h09 : MENU POUR SE FAIRE PÊTER LA SOUS-VENTRIÈRE JE VOUS PROPOSE UNE ES...
Ça marche pas, c’est con, hein ? Pose une réclamation à God !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 10h13 : Ça marche pas, c’est con, hein ? Pose une réclamation &...
mateur !!!
Gnarf ! Gnarf !
Bon, les gosses : Pépé va faire péter la sous-ventrière du PC des parents d’un aminche qui s’expatrie, qu’ils puissent ripailler à distance avec leur garnement, en direct Live, clé à molette de 12, recettes de cuisine familiale et tout le saint-frusquin. Tout ça à partir d’un PC qui ne démarre plus : autant dire que je ne suis pas rentré. Soyez sages, hmmm ?
réponse à . cotentine le 04/12/2007 à 01h38 : cette expression me fait surtout penser à Rabelais, en particulier, et au...
et il avait raison, le bougre, c’est bien connu : un sac vide ne tient pas debout !
La preuve en images cette page

Bonjour à tous les bons vivants présents (à tout le monde, quoi !)
Cette souris avait un super soutif
Je l’ai emmenée chez un sous-diacre en soutane
au Soudan. Mais son souteneur
trouvait que c’était sous-payé.
Lui soustraire une sous-maîtresse
en sous-emploi, sans un sourire
et sans un sou en sous-main.
Toujours en sous-vêtement
je l’ai sortie de la soupente par le soupirail
et je l’ai conduite à la sous-Préfecture
par le souterrain, sans soutien.
Sous-pression j’ai soustrais un sous-marin à soupapes et
avec un sous-off j’ai fait un petit sous-programme.
Mais la belle lassée
soudain m’a collé un soufflet en me disant
que j’étais soûlant.
Donc souffrez sans sourciller que soumis
je soupire, car j’en ai soupé de cette souris.
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 09h57 : En disposant d’autant de lettres, on peut décliner à l&rsquo...
on peut décliner à l’infini

C’est ce qui nous attend tous !
Quelle évolution depuis le XIIème siècle ! J’ai beau regarder sous toutes les coutures (si je puis m’exprimer ainsi), mon combattant n’a pas de sous-ventrière donc ce doit être pour ça qu’il bouffe tous les autres poissons ! Il ne rique pas de se la faire péter ! 
12 heures 30 minutes, repas terminé, léger, frugal
Sous-ventrière en place, solide, imperturbable
Agapes reportées, à Gap ou ailleurs, aux grecques calendes.
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 10h58 : Cette souris avait un super soutif Je l’ai emmenée chez un sous-di...
C’est l’opéra de trente-quatre "sou" que tu nous écris, là.
la sous-ventrière tenait donc la selle, et lorsque -ayant trop mangé - on se la pétait, il ne restait plus qu’à aller à la selle ...
Au XIIIe siècle, le mot a aussi désigné une sage-femme, le terme ’ventre’ désignant aussi l’utérus.
il y avait donc la ventrière (de base) , sa supérieure : la sur-ventrière, et l’aspirante (si j’ose dire !) : la sous-ventrière.
Pourquoi était-elle réputée péter plus que les autres ? Sans doute le trac : en voyant ses collègues manger de bon appétit, tandis que le travail commençait ...
Dans l’armée, on avait de même le sous-lieutenant , mais il était réputé moins péteux que l’adjudant (dit : de-mes-fesses).
(mais ne me demandez pas mes sources : je n’ai jamais été sage-homme, ni d’ailleurs soldat : j’avais opté pour la coopération!). Mais je sais manger... et péter!
la femme qui pète au lit
éprouve 4 jouissances :
elle bassine son lit,
elle soulage sa panse,
elle entend son cul qui chante
et elle emmerde son mari.

(anonyme)
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 11h10 : on peut décliner à l’infini C’est ce qui nous attend t...
Pour toi, c’est déjà fait ? 
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 12h28 : 12 heures 30 minutes, repas terminé, léger, frugal Sous-ventri&egr...
Pour des agapes près de Gap, je te conseille la fromagerie du Col Bayard, où tu pourras te remplir la panse d’un délicieux menu copieux à te faire péter la sous-ventrière pour un prix raisonnable. A la carte, l’incontournable et savoureuse tartiflette me suffit et même plus !
réponse à . chirstian le 04/12/2007 à 12h42 : la femme qui pète au lit éprouve 4 jouissances : elle bassine...
la femme qui pète au lit

Pet est là souvent,trie air.
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 09h46 : Mon petit ! Si tu n’avais déjà la trirème &agrav...
Dans le frottis-frotta que tu évoques , qui fait les ventrières , et qui les couettes vidées mortes ? simple curiosité enfantine  Car rien ne surpasse les pains de marine, disait la visiteuse du phare....
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 10h09 : MENU POUR SE FAIRE PÊTER LA SOUS-VENTRIÈRE JE VOUS PROPOSE UNE ES...
Ton menu nous touche le coeur,Quasicuisto, tu nous régales! Et ta cousine Mado fait elle toujours sa cure de foi? Car la foi, c’est sa laisse, nous disais-tu
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 13h24 : Dans le frottis-frotta que tu évoques , qui fait les ventrières , ...
Notre intimité nous appartenant, je ne répondrai pas à ta question indiscrète... C’est pour ça que la porte du salon rose a une clé de 12, pardi !
Pour ce qui est de la déclinaison la pine, ça va encore. Pour ce qui concerne l’intellect, je ne peux malheureusement pas en juger moi-même car si c’est le cas je ne m’en aperçois pas, la cause masquant l’effet, et l’effet l’action (slurp) la cause.
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 13h14 : Pour des agapes près de Gap, je te conseille la fromagerie du Col Bayard,...
Je te remercie et conserve cette adresse au tir chaud.
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 13h28 : Ton menu nous touche le coeur,Quasicuisto, tu nous régales! Et ta cousine...
Oui, il parait comme le disait maître François qu’elle est folle de la messe.
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 13h28 : Ton menu nous touche le coeur,Quasicuisto, tu nous régales! Et ta cousine...
la foi, c’est sa laisse

non non c’est pas moi qui dit ça... c’est momolala 

moi je cours toujours après les filles, mais je me rappelle plus pourquoi.
Tu verras mon petit, à un certain âge c’est pas popaul qui flanche c’est la mémoire 
réponse à . chirstian le 04/12/2007 à 12h32 : la sous-ventrière tenait donc la selle, et lorsque -ayant trop mang&eacut...
Confirmation, s’il en était besoin, du (24) de Pépé ! 
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 14h23 : la foi, c’est sa laisse non non c’est pas moi qui dit ça......
On ne prête qu’aux riches ! Et, enfermée par la clé de 12 , je ne prône aucun prosélytisme.
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 14h13 : Oui, il parait comme le disait maître François qu’elle est fo...
Quoi !!! ma cousine Mado molle de la fesse !
C’est comme si je te disais que tu as la bouille cossue
Ton cas est bien vilain Al 
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 14h33 : Confirmation, s’il en était besoin, du (24) de Pépé&n...
je ne suis pas selle que tu crois !
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 14h36 : Quoi !!! ma cousine Mado molle de la fesse ! C’est comme si je t...
Ton cas est bien vilain Al

Qui te l’as dit ? Les murs du salon rose ont des oreilles, semble t-il ! Je vais appeler un plombier poil au nez pour colmater les fuites.
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 13h14 : Pour des agapes près de Gap, je te conseille la fromagerie du Col Bayard,...
La tartiflette ? On la sert à toutes les sauces. Mais je tiens mieux, d’un aminche du Col des Aravis : la pela savoyarde.

Par personne :
- 200 g de pdt
- 150g de poitrine fumée
- 1 gros oignon
- 1/3 de Reblochon commandé chez votre fromager : 3 semaines d’affinage, croûte feuille de papier à cigarette.

pour la cuisson : beurre, huile d’arachide, vin blanc de Savoie (Apremont, Roussette, Abîmes…), poivre 5 baies, bouquet garni (thym, laurier)

1/ Dans une cocotte, faire fondre le beurre dans l’huile, puis blondir les oignons émincés.
2/ rajouter et faire suer la poitrine fumée, découennée et coupée en tranches épaisses (12 mm, évidemment !) puis en gros carrés (52,7mmX49,3mm environ à peu près, vous trouverez le pied à coulisse dans l’atelier clés de 12 du phare).
3/ ajouter les pdt en gros morceaux, le bouquet garni, le vin blanc juste nécessaire à la cuisson des pdt, poivrer, mélanger et couvrir (pas de sel, il en reste assez dans la poitrine fumée).
4/ quand les pdt sont juste cuites à cœur, hors du feu, placer le(s) reblochon(s) coupé(s) en quarts sur le dessus, couvrir et laisser fondre ¼ d’heure.

Mélanger délicatement pour ne pas transformer les pdt en purée et bien répartir le reblochon fondu, et servir avec :
- le vin, frais, ayant servi à la cuisson.
- une salade frisée, sauce moutarde fortement aillée.

Après une journée d’hiver à ski, c’est déjà un plat unique ! Alors, pas d’amuse-gueule à l’apéro, juste un fruit après. De quoi s’en faire péter la sous-ventrière, les gosses !
Sommeil sans câlin à suivre, garanti par l’Amirauté
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 14h52 : La tartiflette ? On la sert à toutes les sauces. Mais je tiens mieux...
elles le savaient toutes
maintenant nous le savons tous
que tu es un maître queu(e) (x) ?...

mézigue je la fais dans une poele, ma cocotte.  
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 14h52 : La tartiflette ? On la sert à toutes les sauces. Mais je tiens mieux...
C’est rangé dans le dossier idoine, mais si tu te mets aux recettes de cuisine, je vais dispenser ici des cours de tricot ! 
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 15h11 : C’est rangé dans le dossier idoine, mais si tu te mets aux recettes...
Bon, d’accord, ma puce, j’le f’rai plus avant longtemps. Mais aujourd’hui, hein ? Avec le thème, y’a prescription, non ?
Revenons à nos moutons : que l’expression du jour vienne de la marine, personne ne peut douter, mais, le jour s’étirant, aucune proposition n’est venue étayer cette affirmation. Etre titulaire de la trirème à vie mérite un effort de justification, alors, voilà l’Histoire :

Chacun ici sait que Thémistocle défit la flotte Perse à Salamine en 480 avant Jean Claude. Ce fut une immense victoire qui contribua à la naissance de la Grèce Antique. Comment gagna-t-il, Thémis ? Grâce au vaisseau ultra-moderne de l’époque, la trière qui vaut mieux que la drière et encore bien mieux que le pentécontore. Après la bataille, chaque équipage festoya dans son vaisseau. Les rameurs ronds commes des pelles laissèrent dériver un bateau sous le vent tandis qu’ils se gavaient de moussaka et de blinis et il arriva ce qui devait arriver : patatras contre les rochers ! La bouche pleine, le maître d’équipage énonça cette formule qui a traversé les temps ! "Pétée...sous..vent...trière". Ce furent ses derniers mots. Mes sources ? sur cette page !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 15h17 : Bon, d’accord, ma puce, j’le f’rai plus avant longtemps. Mais ...
Tu es absolument absout ! Mais dis donc, tu as renoncé à ressusciter la bécane ou tu as remis au lendemain ?
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 15h24 : Revenons à nos moutons : que l’expression du jour vienne de la...
Mon tout-petit ! Mon disciple ! Hélas, depuis la mise au point de sa trière, Thémistocle pisse à la dière...
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 15h26 : Tu es absolument absout ! Mais dis donc, tu as renoncé à ress...
Alim cramée, il ne démarrait plus le dit PC... On va lui en construire un autre, mieux : un tripc.
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 15h33 : Mon tout-petit ! Mon disciple ! Hélas, depuis la mise au point ...
Je trouvais plus joli à l’oreille la "drière" que la "dière", mais tu as raison de me rappeler à l’exactitude de la vérité historique. Quelle culture !
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 15h43 : Je trouvais plus joli à l’oreille la "drière" que la "di&egr...
Et Thémistocle, disais-je, PISSE A LA DIÈRE ! A s’en faire péter la sous-ventrière... 
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 15h34 : Alim cramée, il ne démarrait plus le dit PC... On va lui en constr...
ça m’est arrivé il n’y a pas longtemps, heureusement ce n’était pas un Dell qui s’est pété la sous-ventrière :
J’en connais un qui a mis une alim ATX standard dans un Dell et tout a pété, le connecteur est standard, mais les tensions ne sont pas au même endroit, funny, isn’t it ?

Dire que j’avais évoqué le sketch de M. Creosote dans "le sens de la vie" il y a quelque-temps, j’aurais dû me réserver pour aujourd’hui.
réponse à . SyntaxTerror le 04/12/2007 à 16h18 : ça m’est arrivé il n’y a pas longtemps, heureusement ...
C’est bien pourquoi je suis partisan de ne surtout jamais acheter un ordinateur de marque "clé en main", et donc contre les "constructeurs" HP, Dell ou autres -et a fortiori Apple-, car leur politique est de rendre le client systématiquement captif en ne documentant ni leur matériel, ni la sauce logicielle qu’ils fabriquent sur leurs putains de cdrom "maison".
Quand on n’achète que des composants "pc compatibles", il est très rare qu’on rencontre ce genre de problème, et on peut mettre à niveau un matos assez longtemps. Le BTX que j’attendais a fait un flop, mais question longévité de tous nos pc en ATX, c’est plutôt un bien, on peut continuer à s’en faire péter la sous-ventrière sans vergogne...
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 15h46 : Et Thémistocle, disais-je, PISSE A LA DIÈRE ! A s’en fa...
merci amiral grâce à toi et à tes connaissances galériques, alliées à celles de momo, nous connaissons maintenant le nom du lavabo chez les grecs " dière"
qu’il est beau,qu’il est beau, le lavabo
qu’il est laid, qu’il est laid le bidet
(chanson grecque)
comment ils appelaient les bidets ? (ne me dit pas quasimodo)
bon, je vais au salon
rose

Bon d’accord j’ai un peu triché mais je pouvais plus tenir !
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 17h44 : rose Bon d’accord j’ai un peu triché mais je pouvais plus te...
t’as gagné
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 17h44 : rose Bon d’accord j’ai un peu triché mais je pouvais plus te...
Et alors, c’était bon ? 
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 17h44 : rose Bon d’accord j’ai un peu triché mais je pouvais plus te...
Ah ben tiens, puisque tu n’as pas fait l’appel et que tu y es donc seul, profites-en pour passer le balai sous le lit ! 
A la suite de cette conférence, fut créée en Grande-Bretagne le "Trireme Trust", qui fut plus tard invité par la marine de guerre Hellénique à collaborer avec elle pour construire une trière grandeur nature selon les concepts que nous avions élaborés.

Ton stock de triremes date donc de 1987, ce qui explique la poussière patine.
Si ’tavais pas la rame, tu pourrais avec du blanc d’Espagne les faire reluire. 
(les médailles) hooo que tu as de vilaines pensées
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 15h46 : Et Thémistocle, disais-je, PISSE A LA DIÈRE ! A s’en fa...
Ah, tiens, et moi qui croyais qu’on parlait d’une pie, ca l’a dit hier!?

Bon, ben , les enfants, m’en vais vous laisser, là. Je dois préparer de la mousse au chocolat (belge et noir!) pour 20 personnes pour demain. Alors, au trubin...
Mais je ne ferai pas comme LPP, quand il écrit:
et servir avec :
- le vin, frais, ayant servi à la cuisson
.
Le vin qui a servi à la cuisson, il est pas plus frais que toi, ballot! 
réponse à . file_au_logis le 04/12/2007 à 18h00 : Ah, tiens, et moi qui croyais qu’on parlait d’une pie, ca l’a ...
Excusez-le... Il fait ce qu’il peut. Pour la mousse, on craint le pire, mais comme il va finalement se rabattre sur cette page... 
De toute façon, la meilleure mousse au chocolat, c’est BB qui la fait ! 
réponse à . tytoalba le 04/12/2007 à 08h55 : Nouvelle expression pour moi. Dans mon coin (qui n’est donc pas rond comme...
Et aussi: j’ai bien mangé, j’ai bien bu, merci petit jésus
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 17h53 : Ah ben tiens, puisque tu n’as pas fait l’appel et que tu y es donc s...
Ta ta ta, comme je ne veux compromettre personne je serais muet comme la carpe diem, mais j’ai pas le temps de passer le balai ni de compter les moutons. Je suis occupé à la turlute sur cette page

Vous noterez en prime le nom de la demoiselle !
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 19h49 : Ta ta ta, comme je ne veux compromettre personne je serais muet comme la carpe d...
"Bien que la turlute soit considérée comme un élément unique en son genre et très caractéristique du folklore québécois, celle-ci est le fruit de différentes influences culturelles et de traditions fort anciennes qui nous ramènent à des époques bien antérieures à l’histoire du Québec et de la Nouvelle-France."
Eh bé ! Les Québécois me laissent coi, quoi...
RÉSUMÉ DE L’ÉPISODE DU JOUR :

J’ai les dents du fond qui baignent, je pars acheter denrées et victuailles.
VENTE RILLETTES

Faites péter les sous !
Taratata ! Ignorerais-tu, Moussaillon, que les seules vraies rillettes proviennent de la cité cénomane, qui se trouve être, de surcroît, la capitale mondiale d’Expressio par son organisation de Conventions.Rillettes de course ?
Demande donc à Filou, Cotentine, HoubaHOBBES...

Hé, HoubaHOBBES ! Sors de la salle de coloriage, tout de suiiiiiiiiiiiite !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 18h32 : De toute façon, la meilleure mousse au chocolat, c’est BB qui la fa...
Eh bien donc, Monseigneur, il faudra que nous fassions un concours!

Un duel à la mousse, cela ne s’était jamais vu. On inviterait Eureka, Momo et Lala (les deux comparses), CotCot et Moogli, Franclaohara et MissCandide, Syphillis Syl et Phide, Louisann, Framboise, Canelle, Mirlou, Mident, Jonalayette et toutes les autres à être le jury.

T’as vu, hein, j’suis bon gagnant, quand même: presque rien que des femmes, dans le jury (pauvre Phil, il va se sentir tout perdu, là-dedans, mais... tant qu’il ne le perd pas...: TIENS: DOUBLE RATION POUR LE MEC!)

Ah, si, attend, je me souviens, dans une de mes nombreuses guindailles estudiantines, nous avions aussi fait un duel à la mousse. La bière suivait, d’ailleurs... dans les gosiers assoiffés et désséchés...
et les autres, elles nagent au fond du verre? 
J’ai tous mes crocs à moi, ne t’en déplaise. Et pour un duel à la "mousse", c’est d’accord. On verra comment tu vas bien pouvoir te dépatouiller sur le pont, mousse haillons ! Sur l’écume de mer, tu vas écumer de rage, je prédis... 
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 13h19 : la femme qui pète au lit Pet est là souvent,trie air....
Le gag est à présent éventé... 
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 21h34 : Taratata ! Ignorerais-tu, Moussaillon, que les seules vraies rillettes prov...
Entre Rouperroux-le-Coquet et Sillé-le-Guillaume sans doute ? Ma foi (de charbonnier) je suis prêt à les goûter en si bonne compagnie que celle que tu me cites.
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 22h08 : Entre Rouperroux-le-Coquet et Sillé-le-Guillaume sans doute ? Ma foi...
Dans le Vieux-Mans, Cité Plantagenêt. Allez, encore 2-3 ?

- La verrière sous-marine, pétante, se frange.
- Ta fringante soumise à ne révérer la Perse.
- Pierre, ma nef, trière, nage sous le vent à Ars.
- Serrons paf garé seul, entièrement avarié...

Anna Gramme
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 19h49 : Ta ta ta, comme je ne veux compromettre personne je serais muet comme la carpe d...
Donc si j’ai bien tout compris, l’éditeur de partoche c’est pour le salon rose...
nom d’une pipe j’avais tout faux
Antipets:
Poisson: Après l’immersion, on vit remonter la crête du dauphin !
Cuisine: Les marins se faisaient des tripes sur l’épave.
Clef de 12:Dans la marine, on aime les"noeuds à clè".
Puéril: Dès son enfance, la fille du marin aimait à tripoter la quille et les bouts.
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 22h58 : Donc si j’ai bien tout compris, l’éditeur de partoche c&rsquo...
Ah non ! Révise le plan du phare à cette page, interro écrite vendredi, une faute : collé samedi !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 09h29 : Bon, voilà, je suis réveillé, je t’explique : le...
Merci pour les couettes mortes.
Les bonnes couettes de lit ne sont souvent bourrées de plumes de morts.
Elles peuvent faire un salon rose sans remords

Les cuistots ont pris le mors aux dents et rivalisent de recettes. L’on opinel on surrenchère. Alors pourquoi pas un pâté chinois bien québé cois, LPP ?
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 23h05 : Ah non ! Révise le plan du phare à cette page, interro &eacut...
Ah voilà enfin qui m’éclaire !
réponse à . hedgehog le 04/12/2007 à 23h03 : Antipets: Poisson: Après l’immersion, on vit remonter la cr&ecir...
Que votre verbe soit en joie !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 23h05 : Ah non ! Révise le plan du phare à cette page, interro &eacut...
Bon ben alors un éditeur de turlutes pour le salon rose ET
un éditeur de partoche pour le salon de musique.
ça va t’es content comme ça.
bon God t’as compris il te reste 21 jours avant Noël.
je suis certain que le père God Noël n’a rien contre la turlute (de 12)
Ah, ben oualà : tu te réveilles quand on va se coucher ! C’est malin, hein ?
Heureusement que God va nous installer une cabine de téléportation de 12, au fond du bar, hein ?
Et pour le site officiel de l’Amirauté, suffisait de demander... 
L’Amiral
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 23h15 : Bon ben alors un éditeur de turlutes pour le salon rose ET un édit...
Un éditeur de turlute ? Tu veux une poupée gonflable à Noël, c’est ça ?
Parce que, l’éditeur de partoche, moi qui suis musicien et compositeur à mes heures, j’en ai un sur ma bécane... J’en voudrais juste un aussi dans le phare, pour vous écrire de la zique directement audible par les Expressionautes contributeurs. Tu mords ?
Sauf que God, feignant comme pas deux, rechigne à m’en écrire un en péhachepet, le cuistre ! Mais je l’aurai, un jour... Je l’aurai !
réponse à . Elpepe le 04/12/2007 à 23h25 : Un éditeur de turlute ? Tu veux une poupée gonflable à...
suffirait de pouvoir mettre et lire des séquences quicktime ou media player dans une contrib, comme sur le canal 12.
c’tout simple non ?
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 23h30 : suffirait de pouvoir mettre et lire des séquences quicktime ou media play...
tu sens pas le coup ?
moi je le cent bien !!
Les 101 dalles, Martien, c’est que ça finirait par trop alourdir la sauvegarde quotidienne, si chacun pouvait y aller de son mp3 à quelques MO dans les contribs, ou de ses fichiers Wav beaucoup plus lourds... Non, il faut un vrai éditeur de partoche, avec un séquenceur où écrire directement la zique. Un truc pour musicien, te dis-je...
Wolfgang
Est-on le 05 12 07 ???  ??
Mais OUI Alors BON ANNIVERSAIRE MYRTINE 
réponse à . <inconnu> le 04/12/2007 à 23h15 : Bon ben alors un éditeur de turlutes pour le salon rose ET un édit...
en plus de la zik, quelques posters pour déco ... pour les amateurs 
"L’amateur de posters
En feuilletant l’un ou l’autre annuaire
Ou le catalogue Manufrance des guêpières,
X. croise le regard à tout le moins pervers
D’une meuf qu’a vraiment rien d’une rombière.

Il se dit "Wow ! rien chouettos, la caissière !"
Il sort son binocle, en astique les verres,
Un rien crades, puis, pâmé comme un ours, se perd
Dans des perspectives qu’ont rien d’austère.

Et, remontant virilement sa sous-ventrière
Pour masquer son bide qu’est plein de bière,
Il se rapproche pas à pas de la belle gnière,

Lui colle d’autor une paluche au derrière
Et, la belle ne mouftant pas, persévère.
Depuis, on l’appelle X. le tâteur de posters."

G. GERARD
un autre petit dessin peut-être ? Verlaine et Rimbaud … cette page
réponse à . cotentine le 05/12/2007 à 13h52 : un autre petit dessin peut-être ? Verlaine et Rimbaud … cette page...
Commentaire publicitaire supprimé
Je ne sais qui fut la dernière personne avant moi au salon rose...
On aura bien besoin de HoubaHobbes, qu’il revienne vite de ses deux planches glissantes pour tout recolorier.
Il y a eu certainement de violents excès, là-bas... Y a pas que la sous-ventrière qui a dû péter, là, à voir les traces par terre, sur les murs, et même au plafond (4,25m de hauteur, qu’il a le salon rose!)
réponse à . file_au_logis le 02/02/2011 à 07h32 : Je ne sais qui fut la dernière personne avant moi au salon rose... On aur...
Ici, pas besoin de planches glissantes ce matin, le verglas se charge de nous rappeler que l’hiver est encore là. Hier, les bus étaient gratuits pour cause de pic de pollution mais à c’t heure, on devra se passer d’eux. Les bus ne sortent pas du dépôt. On se consolera en se faisant péter la sous-ventrière à coups de crèpes. Il y a pire dans la vie.
le vorace se retrouvant avec le pantalon sur les chevilles.
ce qui, dans certains cas fait gagner du temps pour l’étape suivante, et pour certains exercices excellents pour la forme.
Mais, comme le rappelait God, hier, si l’on s’est pété la sous-ventrière dans le champ d’un taureau, il convient alors de
courir tout aussi vite dans une autre direction, de préférence après avoir remonté votre pantalon
Dans tous les cas, l’émotion creusant, cela conduit à prévoir un petit en cas pour s’en remettre !
"souvent_trière varie, bien fol est qui s’y fie" (pour suivre les progrès de son régime). Propos attribués Athor à tort au Docteur Ducon , Congrès des weight wachers, des wet waters, des welch walchers... des enrobés qui surveillent leur poids.
réponse à . tytoalba le 02/02/2011 à 07h53 : Ici, pas besoin de planches glissantes ce matin, le verglas se charge de nous ra...
Je te souhaite donc une excellente Chandeleur, avec crêpes (à la cassonnade, mais on peut se laisser tenter par une bonne confiture "maison) et, éventuellement, beignets (aux pommes pour moi)... De quoi s’ en faire péter....les coutures du jeans, un peu plus moderne que la sous-ventrière. Ou le bouton de la jupe ainsi que sa fermeture à glissière.
Manger à perdre la raison.
Manger à n’en savoir que dire.
A n’avoir que plats d’horizon,
Et ne connaître salaisons,
Que par la douleur du vomir,
Manger à perdre la raison ...
Aragon (cette page)
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 09h52 : Je te souhaite donc une excellente Chandeleur, avec crêpes (à la ca...
De quoi s’ en faire péter....les coutures du jeans, un peu plus moderne que la sous-ventrière. Ou le bouton de la jupe ainsi que sa fermeture à glissière.
Aucune chance que cela m’arrive un jour: je couds tous mes boutons et fermetures avec des élastiques! 
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 11h44 : Manger à perdre la raison. Manger à n’en savoir que dire. A ...
"Superbe", dit-il. Puis, comme il ne connaissais pas ses conjugaisons, il ajouta: "Et j’en fera pas mieux!"
réponse à . file_au_logis le 02/02/2011 à 12h01 : De quoi s’ en faire péter....les coutures du jeans, un peu plus mod...
Excellente idée... Tu devrais la faire breveter !
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 09h34 : le vorace se retrouvant avec le pantalon sur les chevilles. ce qui, dans certai...
Avoir le pantalon aux chevilles ne doit pas l’ aider dans son combat contre les coriaces....

Et, côté obstétrique, comme ils y a des sages-femmes masculines, maintenant, on leur a donné la dénomination de maïeuticiens. Ce qui fait moins bizarre que sage-femme-homme. Mais du coup, comme on peut dire maïeuticienne... L’ expression "sage-femme" est-elle appelée à disparaître ?
Le vent soufflait, grondait, s’engouffrait entre les planches disjointes... Une rafale - friande de fracas, forte, gourmande - péta la sous-pente hier...
Mais aujourd’hui, on s’en fout complètement ! 
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 14h44 : Avoir le pantalon aux chevilles ne doit pas l’ aider dans son combat contr...
Faut-il dire "S.F.", comme on dit "I.D.E." pour infirmier(e) diplomé(e) d’état ?
Dans la "saga" des Fockers, Gaylord Focker est bien "R.N." pour "registered nurse", ce qui ne choque que son beau-père.
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 14h44 : Avoir le pantalon aux chevilles ne doit pas l’ aider dans son combat contr...
"maïeuticien(ne)", ça fait un peu peur, j’aurais tendance à penser que Socrate va débouler dans la chambre !

Il a déjà fallu m’expliquer qu’un aliéniste n’est pas un médecin pour extra-terrestre ...
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 14h44 : Avoir le pantalon aux chevilles ne doit pas l’ aider dans son combat contr...
on avait proposé sage-homme , matron , maïeuticien ou maïeutiste , parturologue , et il me semble qu’il avait été décidé de conserver finalement "sage-femme" pour les deux sexes. Mais c’est vrai que ce n’est pas très facile à porter !
Mais sage-femme, est-ce un pléonasme, ou un oxymore ?  
réponse à . SyntaxTerror le 02/02/2011 à 15h53 : "maïeuticien(ne)", ça fait un peu peur, j’aurais tendance &agr...
...ça fait un peu peur...
]
Beau tour de force, M’sieur Syntax ! Vous apeurez la Terror !
réponse à . SyntaxTerror le 02/02/2011 à 15h53 : "maïeuticien(ne)", ça fait un peu peur, j’aurais tendance &agr...
Rassure-toi, les "sages-femmes" de tous les sexes n’emploient jamais ce mot, qu’ils ou elles trouvent trop artificiel.
Socrate en salle de travail, en guise de péridurale, pour que les "parturientes" soient stoïques, peut-être...
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 16h18 : on avait proposé sage-homme , matron , maïeuticien ou maïeu...
Mais sage-femme, est-ce un pléonasme, ou un oxymore ?

Un peu les deux, bien sûr... François l’avait bien dit : Souvent femme varie...
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 16h18 : on avait proposé sage-homme , matron , maïeuticien ou maïeu...
On m’aurait demandé (mais on s’en est bien gardé ... ) j’aurais proposé "obstétricien(ne)" et d’adjoindre "gynécologue" pour les titulaires d’une thèse.
Bon, on fera dans la maïeutique !
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 16h21 : ...ça fait un peu peur...] Beau tour de force, M’sieur Syntax ...
Bon, d’accord : lire "ça fout un peu les jetons".
"ça fout un peu les jetons" ou les rejetons !
Tu as raison ! Rejetons tous les taureaux qu’il fallut saisir par les cornes, les vaches « agrippées » à leur plancher, les vers et les hannetons qu’on dut piquer sur une carte blanche !
Repoussons les voraces, les insatiables qui font rien que péter les sous-ventrières cousues par nos dignes bourreliers !
Rejetons les foudres avoinées  ! A bas les boucliers longs comme des jours sans pain !
Euh... m’égaré-je ? Là, n’est peut-être pas ton propos (de lapin...’videmment) 
J’espère que tu apprécies l’habile résumé des chapitres précédents que je te fais... car tu risques d’être collé samedi pour "absences trop fréquentes" ! T’es fâché ou t’as plus d’encre ?
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 18h40 : Tu as raison ! Rejetons tous les taureaux qu’il fallut saisir par le...
J’ai vendu mon "ferryboite" et l’ancre qui allait avec.
J’ai quitté Momo et la côte d’Azur pour la douceur Angevine.
Et nom de God de putaing de bordel de mer j’ai pas encore fini de vider mes cartons !

PS. Ton plombier a fini de refaire ma salle de bains, c’est vrai qu’il a un beau robinet thermostatique. :&rsquo)
réponse à . SyntaxTerror le 02/02/2011 à 15h53 : "maïeuticien(ne)", ça fait un peu peur, j’aurais tendance &agr...
Nan, nan, rassure toi un aliéniste, c’est juste un neuneurologue, tu mords ? 
réponse à . mickeylange le 02/02/2011 à 19h42 : J’ai vendu mon "ferryboite" et l’ancre qui allait avec. J’ai ...
Bin, t’en mets du temps, c’est le plombier de Germaine et son robinet thermostatique qui t’occupe comme ça ? :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 02/02/2011 à 19h42 : J’ai vendu mon "ferryboite" et l’ancre qui allait avec. J’ai ...
...côte d’Azur pour la douceur Angevine...
... le rosé pour les vins du Pays de Loire !
Quant à « mon–plombier–qui–n’a–jamais–été–mon–plombier », tu en fais... ce qu’il te plaît ! Tu fais ta vie avec lui s’il t’enchante, tu le cloues* sur la porte de ta grange, tu l’empailles* pour chasser les gypaètes de ton jardin, mais tu le gardes !

*Lecteurs, ne vous effrayez pas : « mon plombier » n’est qu’une légende « angélique » !
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 18h40 : Tu as raison ! Rejetons tous les taureaux qu’il fallut saisir par le...
P’t’être qu’il est fâché, le p’tit, pasqu’il a pas encore pu passer son CAP de plombier en robinet thermostatique ? :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 20h24 : ...côte d’Azur pour la douceur Angevine...... le rosé pour le...
Là, bon, c’est clairement dit : tu jettes le plombier, comme le bébé avec l’eau du bain ( Zut, j’m’a gouru, c’est pas l’expression du jour ! ) 
réponse à . BeeBee le 02/02/2011 à 20h28 : Là, bon, c’est clairement dit : tu jettes le plombier, comme l...
Ben oui, parce que là, on va pas pouvoir faire grand’chose pour le p’tit... Si nous avions quelque connaissance sur la reproduction des fougères et quelques ouvrages très documentés et richement illustrés – notamment le remarquable Les Amours coupables des papillons, de Georges P. – qui avaient permis au p’tit de comprendre les prémices de la vie, nous n’avons rien sur la conservation du plombier en terre angevine...
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 20h24 : ...côte d’Azur pour la douceur Angevine...... le rosé pour le...
Lecteurs, ne vous effrayez pas : « mon plombier » n’est qu’une légende « angélique » !
Si c’était vrai, tu grimperais pas au rideaux chaque fois que je parle de ton plombier !!!!!!!!!!
réponse à . SyntaxTerror le 02/02/2011 à 15h53 : "maïeuticien(ne)", ça fait un peu peur, j’aurais tendance &agr...
Ce n’ est pas de l’ extrait de cigüe qu’ on emploie pour les péridurales. Et - sauf chez les aliens peut-être ? - ce sont encore les femmes qui accouchent. Mais elles peuvent très bien lire Platon en salle de travail (c’ est pas Socrate qui a écrit sa propre apologie...) !
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 16h18 : on avait proposé sage-homme , matron , maïeuticien ou maïeu...
Le plus simple aurait peut-être été : "accoucheur". Mais on aime donner dans le compliqué.
Non, toutes les femmes ne sont pas sages - ni "folles" d’ ailleurs, il n’ y a que les vierges - dans la bible. Donc je répondrais volontiers ; ni l’ un, ni l’ autre.
réponse à . mickeylange le 02/02/2011 à 20h51 : Lecteurs, ne vous effrayez pas : « mon plombier » n’est qu&...
Moi ! m’énerver ! Je ne "colère" que pour les causes qui en valent vraiment la peine ! Grimper aux rideaux pour un plombier ? Et pis quoi encore !
P.S. : Je viens de lire que Mitzi possède de l’extrait de cigüe... ça peut être intéressant sur ce meeerveiillleux site !
:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 20h46 : Ben oui, parce que là, on va pas pouvoir faire grand’chose pour le ...
Quel dommage ! Une si belle vocation étouffée dans l’œuf !!! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 21h06 : Moi ! m’énerver ! Je ne "colère" que pour les caus...
Oui, vraiment, un plombier ! Ce serait encore le PDG de chez Jacob-Delafon, la question serait peut-être à reconsidérer, mais un simple plombier, faut tout de même pas exagérer..... ! 
réponse à . BeeBee le 02/02/2011 à 21h10 : Oui, vraiment, un plombier ! Ce serait encore le PDG de chez Jacob-Delafon,...
Ce serait encore le PDG de chez Jacob-Delafon, la question serait peut-être à reconsidérer, mais un simple plombier, faut tout de même pas exagérer..... !

Voilà la preuve que le Blonde Belge est vénale !
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 21h06 : Le plus simple aurait peut-être été : "accoucheur". Mai...
toutes les femmes ne sont pas sages
eh bien , d’après certaines sources sérieuses, bien que controversées, le terme de sage-femme aurait désigné initialement, non l’accoucheuse, mais l’accouchée, en prenant "sage "au sens de "sapiens", c’est à dire de connaissance, et en considérant que la femme acquiert, à cette occasion, une connaissance particulière qui ne peut s’atteindre autrement. (et qui nous restera toujours cachée, à nous, pauvres hommes).
Auto correction 
réponse à . chirstian le 02/02/2011 à 21h34 : toutes les femmes ne sont pas sages eh bien , d’après certaines s...
Je suis prête à accepter l’ origine de ce terme, mais je reste dubitative quant à sa véracité. Tout comme je ne crois pas que les hommes soient, par nature, destinés à de brillantes fonctions alors que les femmes naissent avec un mode d’ emploi de balai et de fer à repasser à la place du cerveau. On peut être différent tout en ayant les mêmes capacités.
J’ ai d’ ailleurs été très heureuse que mon mari ait demandé à assister à la naissance de nos enfants. Moi, cela m’ a permis de ne pas rester seule dans une chambre, et pour lui, cela a été, d’ après ses dires, un moment extraordinaire.
réponse à . mickeylange le 02/02/2011 à 21h17 : Ce serait encore le PDG de chez Jacob-Delafon, la question serait peut-êt...
De notre correspondant à La Gazette

Etrange rencontre sur nos routes angevines.
Une habitante raconte : Pauv’ garçon ! il errait dans la campagne... le regard vide, une clé de 12 à la main. Il prétendait être plombier et répétait sans cesse qu’il avait vu un ange lui reprochant sa conduite tout en lacérant des sous–ventrières...
L’individu a été admis à l’hôpital psychiatrique le plus proche.
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 22h03 : De notre correspondant à La Gazette Etrange rencontre sur nos routes ang...
Alerte, alerte, L’Ange a encore frappé ! Faut mettre en place une cellule psychologique d’urgence dans la région angevine, que, sinon, on va plus avoir de place dans les hôpitaux psychiatriques des pays de Loire !!! :&rsquo)
réponse à . mickeylange le 02/02/2011 à 21h17 : Ce serait encore le PDG de chez Jacob-Delafon, la question serait peut-êt...
Tu le savais pas ?
réponse à . BeeBee le 02/02/2011 à 22h38 : Alerte, alerte, L’Ange a encore frappé ! Faut mettre en place ...
Et dire qu’il n’y a pas si longtemps, la région était calme et paisible... Pffffffffff !
Remarque, la dévotion est grande en ces provinces ; nul ne nuira à un ange... Vont peut–être même lui donner des plafonds à décorer ! ... Ne sauront qu’après que sous les traits de Saint–Nazaire se cache le visage d’un plombier en état de choc !
réponse à . mitzi50 le 02/02/2011 à 21h54 : Je suis prête à accepter l’ origine de ce terme, mais je rest...
Une nuance toutefois : pour les fers à repasser, aujourd’hui lesdits modes d’emploi sont en chinois, ce qui nécessite tout de même de sacrées capacités !! 
réponse à . DiwanC le 02/02/2011 à 20h24 : ...côte d’Azur pour la douceur Angevine...... le rosé pour le...
Entre le rosé de Provence et le rosé d’Anjou, y’a une sacrée différence ! 
«À s’en faire péter la sous-ventrière »… l’expression n’est guère élégante mais ce n’est pas ça qui va nous arrêter, s’ pas !

Y a-t-il une sous-ventrière chez Georges ? Peut-être sous la panse du Petit cheval de Paul Fort, celui qui avait bien courage et qui, un jour de mauvais temps, est mort dans un éclair blancÉcoutez !

Quant à trop manger au point de faire éclater la ceinture, ce n’était pas le genre de la maison. Lui se gavait de notes, rimes, de mots et s’il éclatait, c’était de rire avec les copains.

À tout bientôt pour le p'tit déj. Une odeur de caf'-thé qui fume...
À l'occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo nous en avons fait une reconstitution fastueuse avec des milliers de figurants en costumes et armes d'époque devant quelque 60.000 spectateurs ainsi que le gratin de l'Europe, rois, princesses et tout le tralala.

La France rancunière a boudé l'événement, elle n'était représentée que par son ambassadeur alors que c'est cette bataille qui a permis de façonner l'Europe telle que nous la connaissons.

Je vous laisse apprécier le dessin de notre caricaturiste Kroll.
Quant à trop manger au point de faire éclater la ceinture, ce n’était pas le genre de la maison.
Chez Georges peut être mais chez Alphonse de Draveil si...
Le vénérable dom Balagère plantait sa fourchette dans une aile de gélinotte, noyant le remords de son péché sous des flots de vin du pape et de bon jus de viande. Tant il but et mangea, le pauvre saint homme, qu'il mourut dans la nuit d'une terrible rupture de sa sous-ventrière, sans avoir eu seulement le temps de se repentir.
les trois messes basses page 128
réponse à . Mintaka le 20/06/2015 à 06h08 : À l'occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo nous en avon...
La France rancunière a boudé l'événement, elle n'était représentée que par son ambassadeur
Notre président ne se déplace pas pour une barack à frites et des saucisses.
Il a l'habitude de se la péter (et pas que la sous-ventrière) avec des mets plus rafinés. Lui qui aime bien se déguiser, il a hésité. Il se voyait bien en empereur, mais il n'y avait pas de costume assez grand pour lui, et la queen des perfides n'était pas là pour voir ça.
Et pis célébrer une défaite, faut être Belge pour ça ! 
réponse à . mickeylange le 20/06/2015 à 06h31 : La France rancunière a boudé l'événement, elle n'&ea...
Et pis célébrer une défaite, faut être Belge pour ça !
Une défaite ? Mais c'est une victoire éclatante pour l'Europe, que dis-je, pour l'Humanité tout entière ! Encore plus 
réponse à . mickeylange le 20/06/2015 à 06h31 : La France rancunière a boudé l'événement, elle n'&ea...
Il a l'habitude de se la péter avec des mets plus rafinés
Effectivement, avec toutes les casseroles qu'ils traînent, les politiciens français ont de quoi faire un banquet !
A propos de la loi Evin... vu à la télé.... mais ce n'est pas une pub noooon, c'est de l'information objective, à l'approche de l'été...le dernier chic est de boire du vin rosé glacé à la terrasse de Senequier, on vient de toute l'Europe pour ça ! Et le producteur du coin est Russe !
réponse à . saharaa le 20/06/2015 à 09h09 : A propos de la loi Evin... vu à la télé.... mais ce n'...
Bravo aux vignerons et à leurs publicitaires qui ont réussi à faire passer le rosé pour un produit de luxe.
J'ai aussi beaucoup entendu dénoncer le comportement des jeunes qui se saoulent en fin de semaine. Sans que ce soit un exemple à suivre, toutes les études sur le sujet on montré qu'il valait mieux se prendre une bonne cuite de temps à autre que dépasser la limite tous les jours.
une sangle passant sous le ventre d'un cheval, que, au figuré, ce terme a aussi désigné la ceinture d'un homme.
Si la-dite ceinture passe sous le ventre d'un homme, c'est le signe qu'il est déjà atteint du fameux fibrome Kronenbourg ...
LE JEU DES MOTS CACHÉS (28) Trouvez, dans le texte ci-dessous, les 28 noms qui ont rapport à l'Église .(catholique)
Vous avez le temps, pas besoin de vous athée, pardon, hâter.

Le curé entra dans le restaurant, propre comme une patène, (d'ailleurs un écriteau à l'entrée disait: Prière de ne rien
jeter à terre), prêt à se péter la sous-ventrière.
Le curé: - J'ai faim, mais pas d'idée précise...que me conseilles-tu, mon fils ? sans me faire un sermon, hein ?
le serveur: - J'ai ce qu'il faut, mon père ! Chair de poisson Saint-Pierre, mi-sel, au beurre maître d'hôtel; quelques feuilles de
basilic, un peu de Bénédictine et un peu de curry...ah, baies rouges aussi, j'oubliais...le tout, comme union, sur un coeur de laitue tendre.
Qu'en dites-vous ?
le prêtre: - oh, mais lis-le, si tu crains d'oublier...enfin, ça à l'air appétissant !
le serveur: - c'est une confirmation ?
le curé: - c'est une confession !
le serveur: - et comme avec ce plat, il faut... et si, boire...que prendrez-vous ?
le curé: - m'est-ce indispensable ? bon, qu'est-ce que tu me proposes ?
le serveur: - je verrais très bien un blanc pétillant, même si pas très catholique, clair et aux bulles pas pâles...
C'est con s'il ne profite pas de tout ça...pensa le serveur.
Le prêtre devait penser la même chose, car il commanda tout ce qu'on lui avait conseillé.
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
Il se léchait encore les babines, quand il dit au garçon:
- excellent ce plat, j'ai trouvé ça bath... qui en est le créateur ?
- désolé, mon père, faites une croix sur l'information. Secret professionnel !
- je comprends...j'aimerais me curer les dents...vous avez... ?
- oui, bien sûr !
.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.
Le curé repartit en sens contraire, rassasié, et promettant au serveur qu'il y reviendrait une prochaîne fois !

P.S. Je n'ai pas considéré les mots curé, prêtre ou père dans ma liste,,,en tout cas, pas tel quel.
Je ne sais pas si cette expression est très connue et répandue, en tout cas mon père l'utilisait à l'occasion.
réponse à . Mintaka le 20/06/2015 à 07h01 : Il a l'habitude de se la péter avec des mets plus rafinésEffe...
Effectivement, avec toutes les casseroles qu'ils traînent, les politiciens français ont de quoi faire un banquet !
Ah ça c'est vrai ça !
Mère Denis
- Dis-moi, fiston, tu l'aimais bien, grand-père?
- Oh oui, papa!
- Tiens, reprends un morcau, alors...
réponse à . momolala le 04/12/2007 à 15h24 : Revenons à nos moutons : que l’expression du jour vienne de la...
... encore mieux que le pentécontore
Vous vous rendez compte que j'ai failli mourir sans jamais avoir entendu parler du pentécontore  ?
Merci à tous les contributeurs !
réponse à . gonalzako le 20/06/2015 à 11h19 : ... encore mieux que le pentécontoreVous vous rendez compte que j'ai...
Moi tout pareil !

En ai-je appris ici des mots inconnus que je croyais acquis pour la vie et dont je ne me souvenais déjà plus le lendemain ; en ai-je découvert des expressions décortiquées avec application par Not’ Divinité !

Ainsi aujourd’hui : j’ignorerais qu’au Moyen-Age les sages-femmes étaient appelées des ventrières…

J’ignorais également qu’on put trouver sur une page 128 le purgatoire d’un révérend ventru, histoire quasi semblable à celle que je lis à ma page 112 et qui raconte la punition d’un curé pansu…

Mais si Lange le dit !  


réponse à . DiwanC le 20/06/2015 à 13h19 : Moi tout pareil ! En ai-je appris ici des mots inconnus que je croyais a...
En ai-je appris ici des mots inconnus
En ce qui me concerne, ça va être pour aujourd'hui !
L'église de joseta n'étant pas la mienne, je suis comme une poule qui a trouvé un couteau.
"Ne prend pas part au vote", comme on dit.
réponse à . SyntaxTerror le 20/06/2015 à 14h05 : En ai-je appris ici des mots inconnusEn ce qui me concerne, ça va ê...
Je crois avoir déjà dit ici, et même à plusieurs reprises, que je suis athée convaincu, mais là, il s'agit d'un jeu, où il faut trouver des mots, sois-tu d'accord ou pas avec leur sens ou leur emploi.
Étant tout petit, j'ai pris connaissance de la sentence de Karl Marx: "La religion est l'opium du peuple"; j'ai épousé cet avis, et suivi un chemin toujours parallèle à la religion.
Mais tu fais comme tu veux...ça ne va pas m'empêcher de faire ma sieste 
À +
Mais avant de s'en faire péter la sous-ventrière il fallait penser à la chirurgie bariatrique...ou bien penser à manger moins. Par contre, il est dit que ceux qui portent un peu de surpoids dans la vieillesse bénéficient d'une vie plus longue que les autres.
réponse à . joseta le 20/06/2015 à 14h44 : Je crois avoir déjà dit ici, et même à plusieurs repr...
My God ! Saint-Tax nous crucifie !

Miracle ! moi qui suis agnostique - ni "béni" ni "oui-oui" - je "croix" bien avoir les 28 ! À moins que le Malin ne m'ait soufflé quelque diablerie...

Bon... ne reste plus qu'à attendre la fin de ta sieste... ou l'heure "vespérale"... pour connaître la solution.


réponse à . joseta le 20/06/2015 à 14h44 : Je crois avoir déjà dit ici, et même à plusieurs repr...
Athée ou pas, c'est ton choix. Ceci étant, tes mots sont d'usage dans l'église catholique (et romaine) et je ne les connais pas tous, ce n'est pas ma culture (j'ai quand même trouvé "confession" !). Aussi simple que ça.
réponse à . SyntaxTerror le 20/06/2015 à 16h24 : Athée ou pas, c'est ton choix. Ceci étant, tes mots sont d'usage d...
Bravo ! en plus on te donnerait le Bon Dieu sans confession... 
réponse à . DiwanC le 20/06/2015 à 15h55 : My God ! Saint-Tax nous crucifie ! Miracle ! moi qui suis agnos...
Si c'est un sans faute, je te tire ma tiare...

1) Patène
2) prière
3) sermon
4) chaire (chair)
5) saint-pierre
6) missel (mi.sel)
7) autel (maître d'hôtel)
8) basilic
9) bénédictine
10) curie (curry)
11) abbé (ah, baies...)
12) communion (comme union)
13) choeur (coeur)
14) homélie (oh, mais lis...)
15) confirmation
16) confession
17) ciboire (si, boire...)
18) messe (m'est-ce...)
19) catholique
20) clerc (clair)
21) bulle papale (bulles pas pâles)
22) concile (con s'il...)
23) sabbat (ça bath)
24) Créateur
25) croix
26) curé (curer)
27) encens (en sens...)
28) foi (fois)
Voilà !
Menus pour s'en faire péter la sous-ventrière
Menu ouvrier
Poisson-MARTEAU aux CLOUS de girofle. On prendra soin d'écailler le poisson à l'aide d'une RÂPE, ensuite avec les PINCES, on accompagnera de quelques COUTEAUX. On ajoutera quelques ails, écrasés au MORTIER.
Menu défenseur
Ingrédients: AVOCATS et "CHAIRE" d'oie pour la farce. Plat à exécuter avec main de MAÎTRE si on veut servir un excellent BUFFET d'AVOCATS à L'OIE. Défendre cette CAUSE, c'est notre DROIT.
Menu lithographe
PAVÉ de boeuf au ROC-FORT. La PIERRE angulaire: boeuf et fromage. Il ne faut surtout pas rester sur le CARREAU, car il ne doit rester que DALLE dans l'assiette. Comme dessert. GEMME bien le chocolat. Ferrero ROCHER bien sûr.
réponse à . joseta le 20/06/2015 à 17h12 : Si c'est un sans faute, je te tire ma tiare... 1) Patène 2) pri&egr...
Douterais-tu si je te dis qu'il me manquait la foi ? (c'est vrai, je t'assure!!!)
 .

réponse à . DiwanC le 20/06/2015 à 19h31 : Douterais-tu si je te dis qu'il me manquait la foi ? (c'est vrai, je t'assu...
C'est pourtant essentiel !
Pour réussir à ce jeu, il faut avoir la foi !
N'avais-tu donc pas un sans faute ?
réponse à . joseta le 20/06/2015 à 19h39 : C'est pourtant essentiel ! Pour réussir à ce jeu, il fau...
Le 28e était : "ave" → vous avez.
Et la faute est tienne ! Tu feras pénitence avec un pater...
réponse à . joseta le 20/06/2015 à 10h10 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (28) Trouvez, dans le texte ci-dessous, les 28...
Ce qui m'a intrigué, c'est "ah, baies rouges", je suis plutôt "ah ! baies rôdent" !
réponse à . DiwanC le 20/06/2015 à 19h44 : Le 28e était : "ave" → vous avez. Et la faute est ti...
Bon, je réciterai un pater pour ne pas taire...
Oh, l'abbé-tise !
Non, j'ai rien dit, je m'en lave les mains...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Manger à s'en faire péter la sous-ventrière » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?