Mettre les bouchées doubles

Aller plus vite, accélérer une action.
Précipiter l'accomplissement de quelque chose.

Origine

Au départ, il y a la 'bouchée', quantité d'aliment qu'on met en une seule fois dans la bouche, et mot qui vient de 'buchiee' vers 1120, heureusement sans accent sur le premier 'e' car cela pourrait prêter à confusion.

Si, pour une raison quelconque, on veut manger rapidement ce qu'on a dans son assiette, il ne faut pas hésiter à doubler, voire tripler la taille de la bouchée (certains auteurs, par plaisanterie, utilisent d'ailleurs "mettre les bouchées triples").
Et dans les compétitions de consommation de hot-dogs (Lien externe) ou de cervelle de veau/boules de riz (oui, ça existe aussi !), ils font même plus que mettre les bouchées quintuples.

Par extension et parce qu'on n'a pas forcément besoin de n'accélérer que la mise en bouche, mettre les bouchées doubles est devenu synonyme d'aller plus vite, d'accélerer le mouvement.

Exemple

« L'équipe de Boussole se trouva réduite, non seulement par les vacances, mais par des deuils et un accident. Il fallut, entre ceux qui restaient, se suppléer, mettre les bouchées doubles. »
Bernard Barbey - Chevaux abandonnés sur les champs de bataille

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre les bouchées doubles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Einen Zahn zulegenAjouter une dent
Angleterreen To put on a spurtMettre une accélération
Angleterreen To do something in double quick timeFaire quelque chose dans un temps deux fois plus vite
Espagnees Meter la quintaPasser en cinquième (vitesse)
Italie (Sicile)it AnnacàrisiSe basculer
Italieit Fare le cose con maggior prestezzaFaire les choses en vitesse majeure
Italieit Darsi da fareSe donner à faire
Italieit Mettercela tuttaY mettre tout
Italieit Partire in quartaPartir en quatrième

Vos commentaires
Turpinic est en retard aujourd’hui.... C’est elle qui d’emblée va pouvoir mettre les bouchées doubles !
réponse à . mirlou le 05/10/2006 à 07h49 : Turpinic est en retard aujourd’hui.... C’est elle qui d’embl&...
Turpinic a, semble-t-il, un problème d’identité.
Deux visages = deux bouches = chaque bouchée automatiquement double.
Dès lors l’expressio du jour lui convient parfaitement nonobstant la difficulté d’élocution.
Devrons-nous mettre les bouchées double demain pour déguster les délicieux plats de Raym’ ?
mettons les bouchées doubles, en rappelant la double origine latine :
"os, oris" : la bouche, a donné oral : ce qui concerne la bouche et se fait par la parole
orifice = ouverture semblable à une bouche etc...
"bucca" : la bouche, a désigné l’intérieur de la bouche, les joues ex: boucle (la mentonnière du casque fixée le long de la joue) , buccal etc...

et la boucherie ? rien à voir : c’était la boutique qui vendait la viande ... de bouc
et Bush ?
et ma soeur ?
mettre les bouchées doubles quand on tourne 7 fois sa langue dans la bouche de son partenaire , c’est la tourner 14 fois.

@1 : Turpinic s’appelle maintenant Cotentine. J’espére qu’elle et son double seront bien embouchées
réponse à . Jonayla le 05/10/2006 à 09h01 : Devrons-nous mettre les bouchées double demain pour déguster les d...
je ne sais pas s’il vous faudra mettre les bouchées doubles chez Raym’, mais je suis certain que vous mangerez pour une bouchée de pain et sans une perdre une bouchée. Le boucher bien embouché qui sera à tes côtés saura t’en boucher un coin. Et le vin débouché te ravira... la bouche!
parce qu’on n’a pas forcément besoin d’accélérer que la mise en bouche, mettre les bouchées doubles est devenu synonyme d’aller plus vite, d’accélerer le mouvement.
Oouuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiii , j’aimmmmmmmmme quand tuuuuuuu mets les boooooooooouuuuuuuuuuchées doooouuuuuuuuubles !
J’ai connu un excellent boucher qui travaillait avec son frère jumeau.
Nous disions alors de lui qu’il était un Maître Boucher double.
Même ses prix étaient doublés, une honte.

Il avait une double vie avec nombre de ses clientes et débouchait souvent sans prévenir chez ses maîtresses. Il aimait leur mettre la langue dans la bouche en doublant les passages sur les lèvres charnues de ces dames que l’on dit prudes et délaissées…

Pour rattraper ce retard d’affection, il mettait avec parfois l’aide de son frère jumeau les bouchées doubles et croyez-moi, on peut dire de lui qu’il n’amusait pas le terrain, il oeuvrait à donner un sens à sa vie. Il avait les crocs et cela tombait bien car il avait la côte de maille.

Un peu dur de la feuille cet homme, c’est tout ce qu’on pouvait lui reprocher.
Charles Edouard, on ne dit pas : "il n’eut pas fallu que vous bouffassiez comme un porc"
on dit :" il n’eut pas fallu que vous missiez les bouchées doubles " !
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 11h13 : Charles Edouard, on ne dit pas : "il n’eut pas fallu que vous bouffas...
On peut mettre les bouchées doubles à sa bouche si au départ, on y voit double.
Loucher donne des envies… comme tiens, la main ta sœur dans la culotte du Zouave.
le dimanche en Arles ,
tandis que les matadors mettent les bouchées doubles à l’arène ,
les chevaux ont les doubles rênes à la bouche,
les charcutiers doublent les bouchées à la reine,
et celui du roi, double quand la reine l’embouche...
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 11h29 : le dimanche en Arles , tandis que les matadors mettent les bouchées doub...
Queue Royale dans ce discours... à se mettre sous la dent ! (le discours)
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 11h29 : le dimanche en Arles , tandis que les matadors mettent les bouchées doub...
"celui du roi, double quand la reine l’embouche..."

n’est-ce pas ce qu’on appelle un Royal Calin ?

Wouf-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 05/10/2006 à 12h02 : "celui du roi, double quand la reine l’embouche..." n’est-ce pas ce...
Royale Gâterie plutôt non ?
Seigneur ! Doux Jésus ! Que s’est-il passé avec l’expression du 3 octobre ?
On ne la retrouve ni dans les dernières, ni en recherche !

Ah si, je l’ai retrouvée en cliquant sur le mot-clé "ECHAPPER". Mais c’est tout de même curieux...
Moi c’est pas exactement Bouchky, c’est Bouchet. Alors quand je me la ramène avec mon frérot, il y en a toujours qui disent qu’il ne faut pas mettre les Bouchet double.

On m’a appelé Bouchbouche aussi. Mais ce n’était que mettre les Bouche doubles.
réponse à . Rikske le 05/10/2006 à 12h22 : Seigneur ! Doux Jésus ! Que s’est-il passé avec l&...
Il y a une trappe ici qui mène à des oubliettes !
Certains y disparaissent à jamais. God nous affirme qu’ils se sont désabonnés mais non, étant des maillons faibles, ils sont impitoyablement éliminés, supprimés.

La compétition est rude et au final, seul les justes et les purs resteront.

Ahahahahah fait l’écho dans le puit sans fond, là où les corps disparaissent engloutissant les Expressionautes vérolés par leur malignité sauvage…
Mettez les bouchées doubles à être performant SINON God jouera de sa pédale, celle qui ouvre l’accès aux Ténèbres.

Bref, vous voilà prévenus et comme tous prévenus : menottés ! Vous ne pouvez fuir, bande de scélérats.
réponse à . Bouchky le 05/10/2006 à 12h35 : Moi c’est pas exactement Bouchky, c’est Bouchet. Alors quand je me l...
C’est Mâle Bouchet !? C’est mal de dénoncer son frère...
Maître Lait bout chez doux Bleu*.
Et comme chacun sait, lait bouillu, lait foutu (je sais, c’est fort de café).

*Les Bleus, c’est comme ça qu’on appelle les students, enfin les étudiants en première année, chez nous en Jolie Gik. Surtout ceux qui vont se faire baptiser (je crois qu’on dit "bizuter" outre Quiévrain)
réponse à . Rikske le 05/10/2006 à 12h22 : Seigneur ! Doux Jésus ! Que s’est-il passé avec l&...
Ca y est, elle est reviendue.
Je sais expliquer pourquoi elle était partue, mais je ne sais pas comment elle est arrivue dans l’état qui a fait qu’elle avait disparue des listes.
Blister et couille de gone.
réponse à . God le 05/10/2006 à 13h04 : Ca y est, elle est reviendue. Je sais expliquer pourquoi elle était partu...
Qu’est-ce qu’elles ont de spécial, les couilles de Lyonnais ?
réponse à . God le 05/10/2006 à 13h04 : Ca y est, elle est reviendue. Je sais expliquer pourquoi elle était partu...
Je sais expliquer pourquoi elle était partue,
facile, nous aussi ! Elle s’était échappée belle ...
Pauvre petite bête, le Kiki, à son pépère, la voilà atteinte de troubles du transit intestinal et de la vessie.
- Mais il est "bouché double" votre caniche, annonce le vétérinaire. Il mange quoi ?
- Ben, comme moi !
Un conseil, n’emmenez pas vos petits compagnons à 4 pattes à la soirée de demain, y’a danger ! (surtout s’il mange comme vous ...)
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 13h59 : Pauvre petite bête, le Kiki, à son pépère, la voil&ag...
"le Kiki, à son pépère"
...m’est avis que ça sent le Gotainer ça, mmmmhhh?

Sampa-Hobbes
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 13h59 : Pauvre petite bête, le Kiki, à son pépère, la voil&ag...
Pourquoi demain Miss Cotentine*, ça va vraiment se terminer à quatre pattes ?
Tu as des infos ?

*J’aime bien ! Je peux t’appeler comme cela ?
Mais avant demain soir, il y a ce soir ...
C’est l’enregistrement du jeu des dictionnaires Blvd Reyers avec Raoul du même nom !
Et j’ai ma place-heu !
réponse à . Jonayla le 05/10/2006 à 14h44 : Mais avant demain soir, il y a ce soir ... C’est l’enregistrement du...
VEINARDE !
réponse à . Rikske le 05/10/2006 à 13h15 : Qu’est-ce qu’elles ont de spécial, les couilles de Lyonnais&n...
Elles sont bouchonnées
Si tu veux, je peux t’en passer une aussi. Ouverture des portes à 17h30, début de l’enregistrement 18h.
réponse à . Jonayla le 05/10/2006 à 14h57 : Si tu veux, je peux t’en passer une aussi. Ouverture des portes à 1...
Je te remercie infiniment, mais je ne pourrai pas être rentré à Bruxelles pour cette heure-là... Le devoir me retient à Anvers ! Boulot-boulot ! Merci beaucoup quand même, et à demain !
réponse à . Rikske le 05/10/2006 à 15h00 : Je te remercie infiniment, mais je ne pourrai pas être rentré &agra...
Je leur dirai bonjour de ta part )
je connais pas Reyers.
Je connais par contre Michel Leeb, et si j’en parle, c’est parce que :
"Maître Leeb - Houch! - est dur !"
Urgent ! On manque d’apprentis bouchers :
pour mettre les bouchées doubles ,
il faut
doubler les maîtres bouchers...
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 15h24 : Urgent ! On manque d’apprentis bouchers : pour mettre les bouch...
Si tu doubles dangereusement, ça va finir en charpie...
réponse à . Jonayla le 05/10/2006 à 14h44 : Mais avant demain soir, il y a ce soir ... C’est l’enregistrement du...
Ouaaah ! Dis, tu nous raconteras , hein !*

Lexicol-Hobbes

*A nos amis Français dont les postes de radillio ne sont pas assez puissants pour capter cette émission délirante (’tention, il faut s’y habituer, car il y a évidemment plein d’allusions à des histoires précédentes ....) je signale que c’est disponible sur le site de la RTBF, ’la première", émission du jeu du dictionnaire.Cela passe de 17h15 à 17 55 (s’il n’y a pas de tribune élecorale qui rogne encore un peu tout ceci).

Pour les amateurs des poëmes de Maurice Pentecôte (à l’os) ....

Info-Hobbes
à mon avis le kiki de Cotentine s’appelle plutôt Eddie
(mais qui se souvient ici de l’acteur-chanteur qui avait des tubes aussi fameux que :"Cigarettes, whisky et petites pépées..." )
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 17h44 : à mon avis le kiki de Cotentine s’appelle plutôt Eddie (mais...
Moi je ne me souviens que de Lemmy Caution.
l’enchainement des messages donne un résultat intéressant : voici la compilation des débuts de messages,, sujet : la couille Lyonnaise:

@20 : Blister et couille de gone.
@21 : Qu’est-ce qu’elles ont de spécial, les couilles de Lyonnais ?
@22 : Je sais expliquer pourquoi elle était partue,
@23 : Pauvre petite bête
@28 : Elles sont bouchonnées
@29 :Si tu veux, je peux t’en passer une
@30 :Je te remercie infiniment, mais je ne pourrai pas
@31 :Je leur dirai bonjour de ta part

il y a des jours où, réalisant tout ce qu’Expressio apporte à l’humanité, j’en ai le vertige ! Je m’empresse d’oublier en buvant à buvées doubles.
j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulangère. J’étais jeune alors, vigoureux comme un Yannou : nous faisions rimer sa farine et ma p.... Je lui mettais les couillées doubles. Elle y mettait les michées doubles.
Que sont devenues les baguettes d’antan ?
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 18h18 : j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulang&...
Que sont devenues les bRaguettes d’antan ?
A coup de michées doubles elles n’ont pas résistées à Satan
L’habite ah ! généreux de l’accorte boulangère
A épuisé le Yannou vigoureux bien avant l’adultère
Moi je pense qu’on a le droit de mettre les bouts chez qui on veut !
Si c’est chez double, on met les bouts chez double !
Ça me va aussi !
réponse à . <inconnu> le 05/10/2006 à 18h33 : Que sont devenues les bRaguettes d’antan ? A coup de michées d...
Je vous inscris en Faux ! Gare à la mort qui rôde...
réponse à . <inconnu> le 05/10/2006 à 19h18 : Je vous inscris en Faux ! Gare à la mort qui rôde......
Et faux pas croire tout ce qui est écrit hein ?
Même pas peur...
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 18h18 : j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulang&...
j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulangère. J’étais jeune alors, vigoureux
oui, mais en prenant un peu d’âge, la brioche pousse et la baguette diminue, mais pas l’appétit ! bien au contraire et il te faudrait mettre les bouchées doubles, pour la satisfaire à nouveau, ta boulangère ... lol
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 20h25 : j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulang&...
Cela s’appelle un DEFI Chirstian... La société "Manix" est avec toi, te parraine s’il le faut.
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 20h25 : j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulang&...
la baguette diminue ? Quand la croûte se fait moins dure, l’ami se fait plus tendre ...
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 20h25 : j’ai partagé un temps le pétrin d’une accorte boulang&...
"...mettre les bouchées doubles, pour la satisfaire à nouveau, ta boulangère..."
Mazette !!! Quelle pression... Et qu’est-ce qu’elle va faire, elle, pour qu’il soit satisfait ?
réponse à . <inconnu> le 05/10/2006 à 14h14 : Pourquoi demain Miss Cotentine*, ça va vraiment se terminer à quat...
pas de pb ! les bretons et les normands, malgré leurs soit-disant querelles (quasi amicales), sont capables d’une très bonne entente ! et même si l’amitié reste à prouver, on y mettra les "bouchées doubles", pour rattraper le temps perdu ...
(je n’expliquerai qu’en privé mon changement de pseudo,qui n’est pas une lubie !)
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 23h19 : pas de pb ! les bretons et les normands, malgré leurs soit-disant qu...
pb: Pas Breton ? Pute Borgne ? Pauvre Belge ?
réponse à . cotentine le 05/10/2006 à 23h19 : pas de pb ! les bretons et les normands, malgré leurs soit-disant qu...
Nous avons bien compris que le pseudo "Turlupi-nic" te turlu-pinait.
Et comme tu cherchais une rime avec bécassine (pour te rapprocher des bretons, bien sûr), la trouvaille n’est pas mauvaise.
Et de toute façon nous n’avons pas notre mot à dire.

Bécassaïne, c’est ma cousaïne,
Cotentaïne, c’est sa frangaïne ....
Ca va bâwrdéï !

Constantin-Hobbes
réponse à . borikito le 06/10/2006 à 07h58 : Nous avons bien compris que le pseudo "Turlupi-nic" te turlu-pinait. Et comme tu...
j’ai lu la semaine dernière la petite annonce suivante :

"ancienne institutrice , regrettant d’avoir choisi un pseudo qui rime avec "nique" ,
cherche nouveau pseudo pouvant rimer avec "pine" , afin d’éviter toute ambiguité grivoise. Faire offre sur ..."

Cela m’évoque vaguement quelque chose, mais quoi ?
réponse à . chirstian le 06/10/2006 à 11h43 : j’ai lu la semaine dernière la petite annonce suivante : "anc...
"ancienne institutrice cherche nouveau pseudo pouvant rimer avec "pine"
Opine, Epine, Alpine, Copine, La-pine, Rapine, Rupine, Ta-pine, Chopine, Clopine, Crépine, Epépine, Jaspine, Poupine, Youpine, Atropine, Aubépine,
Cisalpine, Préalpine, Subalpine, Turlupine, Philippine, Transalpine, Héliotropine…
Nous avons d’autres "...pines" en magasin mais nous craignons de surcharger.
réponse à . borikito le 06/10/2006 à 13h23 : "ancienne institutrice cherche nouveau pseudo pouvant rimer avec "pine"Opine, Ep...
Proserpine...
Prosper, youplà boum c’est le roi du macadam, Prosper, youplà boum c’est le chéri de ses dames...
réponse à . <inconnu> le 06/10/2006 à 23h16 : Prosper, youplà boum c’est le roi du macadam, Prosper, youplà...
Tu marches à quoi lamone ? Sois tu es trop gaie, sois tu bois de manière excessive de l’Izzara...
réponse à . <inconnu> le 07/10/2006 à 11h45 : Tu marches à quoi lamone ? Sois tu es trop gaie, sois tu bois de man...
Pourquoi TROP gaie ?
Oui, c’est vrai ! Quand est-on trop gai(e) dans ce monde de brutes ?
réponse à . <inconnu> le 07/10/2006 à 13h08 : Oui, c’est vrai ! Quand est-on trop gai(e) dans ce monde de brutes&nb...
Une bouchée par classe, ça suffit ! Gardez-les vous, vos cancres! j’ai assez des miens.
réponse à . <inconnu> le 30/07/2009 à 00h41 : Une bouchée par classe, ça suffit ! Gardez-les vous, vos canc...
Comme tu y as, toi ! Il n’est plus politiquement correct en Franchouille de parler de "cancre", et encore moins de "bouchée" ! On n’a plus que des élèves en difficultéssss : les cancres n’existant plus, il appartient à l’enseignant (qu’on n’appelle plus "le maître" ni "la maîtresse") de trouver le bon tire-bouchon pour débrider le cerveau surdoué qui se terre au fond de la boîte crânienne saturée dès l’aube de dessins animés, irriguée de sucre et de publicité. Donc, au Canada, il y a encore des enfants normaux. C’est une bonne nouvelle, finalement.
Donc, ce jeudi 5 octobre 2006 naissait Cotentine, devenue depuis ma cousine. Célébrons notre amionaute dont ce n’est ni l’anniversaire ni le prénom et prions-la de mettre gaiement les bouchées doubles sur ce merrrveilleux site au lieu de se morfondre dans sa maisonnette manchote.
grrrrrrrrrrrrrrr..... Suis au régime, moi! alors l’expression d’aujourd’hui....pffffffffff
L’été est arrivé tard mais il met les bouchées doubles : qu’il fait chaud ! Que je n’aime pas ça ! Heureusement il reste assez d’arbres et l’air de la mer pour que les nuits restent fraîches. J’espère que le vôtres sont douces, qui se prolongent tard le matin (quel site !).
réponse à . <inconnu> le 30/07/2009 à 07h51 : grrrrrrrrrrrrrrr..... Suis au régime, moi! alors l’expression d&rsq...
Mais non, c’est une question de contenu et pas de volume : tu peux mettre les bouchées doubles de salade, de tomates, de concombre, de courgettes, de poisson grillé... Et ça tombe bien puisque c’est la saison !
réponse à . <inconnu> le 30/07/2009 à 00h41 : Une bouchée par classe, ça suffit ! Gardez-les vous, vos canc...
Une bouchée par classe, ça suffit
Tu en es sûr ? Pas si ce sont celles de cette page.

J’en offre à chacun d’entre vous, ou comment commencer la journée avec un excellent anti-dépresseur.
Houlà ! En relisant les contribs de 2006, je vois que j’avais mis les bouchées doubles en ce 5 octobre : 14 sur 58 ! Et ce n’était même pas un weekend. Aujourd’hui je me mets à la diète, promis !
réponse à . momolala le 30/07/2009 à 07h56 : Mais non, c’est une question de contenu et pas de volume : tu peux me...
ok! J’arrive Momolala!!!
Les bouchées à la reine, à bouchées doubles, Bourg-la-Reine
Et pendant qu’on y est, comme ça on en parlera plus, je m’dévoue, pour qu’un Meknes faut qu’un Salonique.
Il a fait deux mandats. Bush est double ?
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 09h46 : Les bouchées à la reine, à bouchées doubles, Bourg-l...
Et pour queue douce, mec, n’est-ce pas mettre les bouchées dodécuples, sur Expressio ?
Marcelle (la fille de Marcel)
Une grande gueule qui mets les bouchées doubles ça fait quoi ?
Une exabouchée, chez les gones, neuf ou douze fois une bouchée normale, si je compte bien en base expressio. 
réponse à . tytoalba le 30/07/2009 à 08h25 : Une bouchée par classe, ça suffit Tu en es sûr ? Pas s...
Merci beaucoup ! Je suis preneur de telles bouchées : je prendrai en double la version Noisettine.
En plus cela rime avec Cotentine ! (Cf @53)
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 11h53 : Une grande gueule qui mets les bouchées doubles ça fait quoi ...
C’est l’heure. Marceeeel ! Deux double scotch !
Dialogue entendu au travers de la porte du salon rose ou sévissait le" boucher*" du phare:

- yen a deux fois plus ma p’tite dame, je vous la mets quand même ?

* je ne dévoilerais pas ici le nom de celui que les filles d’expressio ont surnommé ainsi. De telles pratiques sont répréhensibles et assimilables à une vente forcée. Le problème c’est que la police du phare ne peut intervenir faute de plaintes (déposées)
réponse à . PtiPat le 30/07/2009 à 11h56 : Merci beaucoup ! Je suis preneur de telles bouchées : je prendr...
Ca peut être que des bouchées de rillettes en 72 !
Je ne savais pas que les rillettes étaient un antidépresseur !
Pour ma part, je préfère quand même les bouchées au chocolat, surtout s’il faut les prendre en double !
conversation surprise au coin du zinc :


- Boutre SS : Boulle est de mèche. Et tes bordels eus, louchebem ?
- Le bulot, éméché d’être bossu*, remeuble tes boulots d’esche.

Anna Puffin

* Ça me rappelle quelqu’un... Mais qui ?
réponse à . PtiPat le 30/07/2009 à 12h33 : Je ne savais pas que les rillettes étaient un antidépresseur ...
Je ne savais pas que les rillettes étaient un antidépresseur !
Si fait, si fait...
Georges, non pas le notre celui qui avait un éditeur de partoches et une gratte (comme LPP) a chanter les sabots d’Hélène, mais il ne dit pas si c’était Hélène Boucher.
Le 11 novembre 1934 elle avait fait un meeeting à Porto, je noserais pas dire que le 30 elle voyait double, quand elle c’est mise dans les arbres, mais ça m’arrangerait !
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 12h34 : conversation surprise au coin du zinc : - Boutre SS : Boulle est de m...
Tu sais ce qu’il te dis le bulot éméché, dis tu le sais ?
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 13h11 : Tu sais ce qu’il te dis le bulot éméché, dis tu le sa...
Ah, c’était donc toi, le bossu !?! :&rsquo)
Ou bien alors, tu manges macrobiotique...

Je me souviens du restaurant Le Bol en bois, dans le 13ème, à Paris, existe-t-il encore, je ne sais... J’y ’allais quelquefois, quand j’étais étudiante (période baba-cool) pour changer du restau-U (idéal pour la ligne, aussi, tant le plateau était appétissant !).

Selon les préceptes en vogue, et la philosophie des macrobiotes, on y mastiquait soixante fois chaque bouchée * .

A la 27ème mastication, t’avais les mandibules en compote, et d’ailleurs déjà plus faim.

Chaude ambiance, dans ce restau, où ruminaient de pâles sylphides ! Souvenî-î-î-rs, souvenî-î-î-rs...

* 120 fois la bouchée double, donc.
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 12h34 : conversation surprise au coin du zinc : - Boutre SS : Boulle est de m...
éméché d’être bossu

Un gars qui disait "la pente est rude, mais la route est droite", à moins que ce ne soit "la bouteille est pleine mais la dalle est en pente" ?
réponse à . syanne le 30/07/2009 à 13h41 : Ou bien alors, tu manges macrobiotique... Je me souviens du restaurant Le Bol ...
Il semble que ce restau existe toujours et fasse dans le japonais.
C’est pas loin du Censier, qui à mon époque, n’était pas le meilleur Resto-U, mais on était aussi obligé d’y mâcher soixante fois la même barbaque avant de pouvoir l’avaler.
Les promesses électorales, comme les canulars, les gogos les avalent en deux coups les gros, car ces goinfres, qui ne réfléchissent que par la pansée, mettent les bouchées doubles.
Bon, alors, ça y est, oui ? Les pompiers ont mis les bouchées doubles pour éteindre l’incendie qui a privé 1.250.000 foyers d’électricité en PACA, il y a une heure que la situation est revenue à la normale... Enfin, à moitié au moins, puisqu’une des deux lignes à 400.000 V était encore en rideau.
Mais faut revenir, mon tout-petit, mon disciple... avé le grille-pain, hein ! Et Momolala et Claudine aussi ! Et God, il est où, God ? Que sans électrons balladeurs dans ses tuyaux, on est tricards, tous...
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 19h22 : Bon, alors, ça y est, oui ? Les pompiers ont mis les bouchées...
Je suis là, je suis là avec mon clavier tout neuf. Juste une petite heure de coupure, C’est revenu à 18 h. Je ne suis pas certaine que ce soit le cas pour Momo mais je vais lui envoyer un peu de courant.
réponse à . <inconnu> le 30/07/2009 à 20h10 : Je suis là, je suis là avec mon clavier tout neuf. Juste une petit...
Ah, merci de la mettre au courant... Et s’il t’en reste un peu, j’entends d’ici Mickey qui piaffe devant son grille-pain...
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 20h14 : Ah, merci de la mettre au courant... Et s’il t’en reste un peu, j&rs...
D’accord, je mets les bouchées doubles pour les alimenter (en courant)
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 19h22 : Bon, alors, ça y est, oui ? Les pompiers ont mis les bouchées...
j’entends d’ici Mickey qui piaffe devant son grille-pain...,

Tu crois pas si bien dire. T’es trop jeune pour avoir connu ça, mais les premiers ordinateurs n’avaient pas de disque dur. Les séances de "grille pain" consistaient à lui donner et à lui reprendre chaque fois qu’il le demandait les disquettes (les souples les 5 pouces) un coup le programme, un coup le système d’exploitation, un coup la gisquette où tu voulais enregistrer ton fichier etc; etc. Heureusement que nous les vieux on est la mémoire de tout ça. T’as pas connu, gamin, les minitels et autres précurseurs de la toile. God n’était pas né, quand j’ai acheté mon premier ordi, un Sinclair, l’écran c’était la télé, et pour enregistrer on avait un magnétophone à cassettes audio.. Bien entendu aucun programme, on se les écrivait en basique ! Foin des bases de données relationnelles et autre.
C’était la séquence émotion.
Bon j’arrête de vous faire pleurer, vous aller encore faire des courts-jus en chialant sur vos claviers et Claudine va être obligée de pédaler toute la nuit pour qu’ Entrecasteaux ne soit pas dans le noir. D’ailleurs je vous reparlerai d’Entrecasteaux demain.
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 21h16 : j’entends d’ici Mickey qui piaffe devant son grille-pain..., Tu croi...
Non mais je rêve ! Mes débuts, c’était avec un Vic 20 de Commodore avec des K7 audio comme mémoire, j’écrivais aussi en basic. Mon premier programme sur la télé aussi : un paysage avec un sapin, en couleurs siouplaît, qui se dessinait à l’écran, puis la neige qui se mettait à tomber en aléatoire, et chaque pixel/flocon qui touchait un pixel couleur de branche de sapin l’affichait alors en blanc, tante essuie bien que ledit sapin "s’enneigeait" progressivement. Tu mords le tableau, là ?
Et attends, c’est pas tout : la scène, qui durait pile-poil le temps de la musique, était accompagnée, sur l’éditeur de partoche que j’avais écrit, toujours en basic, de la musique de "Petit papa Noël". Oui Môssieur.
Et ça défilait en boucle, pour mes gosses fascinés, quelques jours avant Noël... Car l’ensemble du programme ne dépassait pas les 20Ko de mémoire vive. Ah, on savait compter les bits, en ce temps-là... et manier les sous-programmes.

J’ai toujours ce matos, mais je devrais mettre un certain temps s’il fallait que je m’en resserve un jour : j’ai tout oublié !
Et après, je suis passé directement au 386 et disquettes 3"1/2, sans passer par les 5"1/4. =
Quant au minitel, j’ai pianoté dessus quand tu avais encore ta sucette... Alors, tu sais ce qu’il te dit, le gamin, hein ? Tu le sais ?
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 21h50 : Non mais je rêve ! Mes débuts, c’était avec un Vi...
Quant au minitel, j’ai pianoté dessus quand tu avais encore ta sucette...

Vous voyez bien mesdames qu’il vous ment sur son âge, alors que moi je triche pas, j’ai 535 ans et je le dis. J’ai arrêté la sucette il y a 525 ans. Mais je n’ai toujours rien contre. Je comprend pas ce besoin de tricher, si ce n’est pour faire croire que...
Faudrait demander à BB.
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 21h50 : Non mais je rêve ! Mes débuts, c’était avec un Vi...
Bien raison, suis plus ou moins comme toi, sauf que c’était un Tandy, clavier qwerty, fallait lui donner les instructions en anglais si on voulait faire un p’tit programme. A cassette aussi, mais qu’est-ce que j’ai pu m’amuser dessus. Je l’ai encore, mais ne l’utilise plus. J’oubliais, évidemment à connecter sur un téléviseur.
Le minitel, nous ne connaissions pas, sauf par ouï-dire. N’oublie pas que je suis Belge.
Ensuite, j’ai eu un PC avec les floppys, souples et grands, ensuite les disquettes, et maintenant suis passée aux CD et à clef USB.
Que de souvenirs. Je ne dirai pas que c’était le bon temps mais quelle évolution et ce n’est pas fini.
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 22h28 : Quant au minitel, j’ai pianoté dessus quand tu avais encore ta suce...
Dis donc, Elpépé est du même âge que moi, me traiterais-tu également de menteuse. 
Privé de rosé, moi je dis.  
réponse à . tytoalba le 30/07/2009 à 22h36 : Dis donc, Elpépé est du même âge que moi, me traiterai...
Il a forcément un passe ports, un marin tu penses ! Mais il le fait jamais voir.
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 22h28 : Quant au minitel, j’ai pianoté dessus quand tu avais encore ta suce...
Et toi, tu écrivais quoi, en basic ? Tu dessinais un grille-pain ?
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 22h43 : Et toi, tu écrivais quoi, en basic ? Tu dessinais un grille-pain&nbs...
Bon on va pas en faire une tartine. J’amène des glaçons en plus du grille-pain le 22.
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 22h59 : Bon on va pas en faire une tartine. J’amène des glaçons en p...
Bonne idée, les glaçons... Ça me fait penser que je demanderai à notre hôte d’en faire, dans le congélateur du gîte, tiens ! Pour l’anisette...
réponse à . Elpepe le 30/07/2009 à 23h06 : Bonne idée, les glaçons... Ça me fait penser que je demande...
J’ai un reste de Lagavulin on le finira avant l’arrivée des saints.
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 23h10 : J’ai un reste de Lagavulin on le finira avant l’arrivée des s...
Avant d’attaquer ta barrique de rosé ?
Peut pas amener une barrique dans mon Isetta, mon Isetta dans une barrique oui, mais alors caisse qu’on boit ?
Bon au lit, et comme disait Blanche neige, les nains sous mes couvertures.
réponse à . <inconnu> le 30/07/2009 à 20h10 : Je suis là, je suis là avec mon clavier tout neuf. Juste une petit...
Chez nous, le courant est passé sans s’arrêter, semble-t-il ! Merci de ton envoi supplémentaire dont j’avais bien besoin pour "faire chauffer" mon clavier après avoir fait chauffer mon moteur et les pneus de ma Clio tout l’après-midi à travers Nice, Cannes et Fréjus pour que mon petit-fils dégote le scooter de ses rêves. Le rose, on va le voir aujourd’hui ou demain au Revest. J’avais la tête sur le point d’exploser !
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 23h20 : Peut pas amener une barrique dans mon Isetta, mon Isetta dans une barrique oui, ...
Dites-donc vous deux, c’était quoi, au juste, l’expression du jour ? Pour ta barrique, j’ai une autre voiture, un Baleno Suzuki : ça devrait le faire !
réponse à . mickeylange le 30/07/2009 à 21h16 : j’entends d’ici Mickey qui piaffe devant son grille-pain..., Tu croi...
Vous me faites bien rigoler, les jeunots !
Bien avant qu’apparaissent les tous premiers micros grand public, on avait les mainframes et les mini-ordinateurs, programmés en Cobol, Fortran mais souvent aussi en assembleur. Avec des disquettes 8 pouces ou des super-disques durs amovibles de 5 Mo (oui, l’équivalent de 4 disquettes 3"1/2 !) de 40 cm de diamètre.
Qui n’a pas connu la joie d’écrire sur papier un programme en assembleur, puis de le coder, toujours sur papier, en binaire, et enfin de le rentrer dans l’ordinateur bit par bit en manipulant une rangée de 8 clés (deux positions : 0 ou 1), et de voir, les yeux brillants, mais au bout de plusieurs essais, son programme fonctionner, ne peux prétendre savoir ce qu’est l’informatique. 
réponse à . tytoalba le 30/07/2009 à 22h33 : Bien raison, suis plus ou moins comme toi, sauf que c’était un Tand...
C’est le retour aux sources !
J’apprends que la future équipe cycliste de Lance Amstrong sera patronnée par Radio Shack, le constructeur du TRS80. Je croyais que la boite avait coulé il a 20 ans.

J’ai commencé par un ZX80 (pas 81) celui qui était tout blanc et qui sautait quand le frigo se mettait en route puis l’Atmos ... dont je me sers toujours.
réponse à . God le 31/07/2009 à 09h04 : Vous me faites bien rigoler, les jeunots ! Bien avant qu’apparaissent...
super-disques durs amovibles de 5 Mo de 40 cm de diamètre

Ha ha oui, quand ils étaient rayés, on gardait les noyaux pour faire des cendriers (désolé)

Qui n’a pas connu la joie d’écrire sur papier un programme en assembleur

Ah ... le temps de passer l’éditeur de liens, on avait le temps de boire un café, ou de prendre une bonne choucroute !
Maintenant, SAS, te signale tes erreurs avant que tu aies fini de taper.
réponse à . God le 31/07/2009 à 09h04 : Vous me faites bien rigoler, les jeunots ! Bien avant qu’apparaissent...
God : le Cobol du phare Ouest ! Gnarf gnarf !
Il y a bien quelques bouchées chez Georges mais elles sont simples. Si tu veux développer, moi j’ai pas le temps...

Je prépare juste le café et faut que je parte........Tu veux un double ?

Bonne journée à tous et @ ++

Allez, Coyote........au pied pépère......
===============================================
L’EXPO À MOMO
===============================================


Elle était attendue. Elle est enfin là !
La superbe expo de Momolala est disponible en ligne sous la forme de quelques photos :
- Des vues générales
- Des vues de certaines oeuvres
- Des vues des expressionautes présents à l’expo (et, forcément, au repas qui a suivi)

Chapeau l’artisse !

===============================================
L’EXPO À MOMO
===============================================
réponse à . chirstian le 05/10/2006 à 09h32 : mettons les bouchées doubles, en rappelant la double origine latine ...
Le vent a soufflé en tempête hier mais on ne voyait que le ciel bleu. Quel rapport avec le commentaire de Chirstian et l’expression du jour ? Le même qu’entre "bucca" et "oris" : certain a mis les bouchées de vent double et les orateurs chevronnés n’ont vu que la lumière qu’ils se peignaient eux-mêmes. Chez Pagnol, Monsieur Brun était de Lyon et bien sympathique. Ici il est de Péri- le gueux et c’est beaucoup plus triste : le seul domaine où il ait mis les bouchées doubles, c’est dans l’endettement de la ville qu’il offre sur un plateau à un jeune loup aux dents acérées qui ne sait même pas ce que c’est que de se lever le matin pour travailler. Enfin, je vous laisse l’encre, la plume et je vais cuver mon chagrin ailleurs.
COMPLÉMENTS

Pendant la guerre de 14-45, je creusais une tranchée avec ma gamelle sous l’œil vigilant de mon caporal appuyé sur sa pelle quand un ver de terre me sauta à la gorge, mais pas n’importe lequel de ver de terre, un ver de terre de combat ! Que voulez-vous que je fasse avec ma gamelle usée contre un ver de terre d’élite hyper-entraîné ? Heureusement, ni une ni deux, le caporal prit sa pelle et tua le ver d’un grand coup, juste derrière la nuque.

Le salopard, il n’aura pas fait long briquet ! s’exclama le gradé héroïque (briquet étant le petit du lombric mais aussi le sobriquet du lombric, dans ce cas-ci un lombric-à-brac, variété lubrique qui se braque vite).

La voix encore tremblante, je demandai au caporal : Merci de m’avoir sauvé la vie, mais comment avez-vous fait pour trouver la nuque dans un ver de terre ?
Le caporal se redressa et me répondit d’un air supérieur : T’occupe, c’est pour ça que je suis caporal…

Épilogue :

Ajoutant d’un ton paternel
Qui me fit creuser de plus belle
Avec mes dents et ma gamelle,
Que m’en soit témoin l’Éternel :

Bon, assez perdu de temps, il s’agit de mettre les bouchées doubles !
Ouh là ! Cinq contribs à presque huit heures. Et les voisins des deux étages du dessus qui en avaient publié cent huit. Va falloir mettre les bouchées doubles aujourd’hui.
Aller plus vite, accélérer...
Jacques alla voir son ami le guitariste qui répétait, et comme il jouait à toute vitesse...
- Salut ! on dirait que tu mets les bouchées doubles...
- oui, Jacques c’est l’air...
réponse à . God le 24/03/2014 à 06h05 : =============================================== L’EXPO À MOMO =====...
Les œuvres de Momo valent vraiment le coup d’être appréciées. Je voudrais lui poser une question : Comment a-t-elle fait pour peindre des tableaux de fenêtres aussi réalistes ?
réponse à . charmagnac le 24/03/2014 à 07h52 : Ouh là ! Cinq contribs à presque huit heures. Et les voisins ...
cent huit
ben, ça ne fait que 54 par étage...  
réponse à . <inconnu> le 24/03/2014 à 07h36 : COMPLÉMENTS Pendant la guerre de 14-45, je creusais une tranchée ...
Là, tu as mis les bouchées triples, on y a déjà eu droit pour "tirer les vers du nez", passe encore. Pour "la première chemise" et "les bouchées doubles", à part user de l’encre, c’est quoi l’utilité ?
Le réalisateur avait demandé à son adjoint de recruter quelques doublures afin de remplacer son actrice dans des scènes de nus...
- Maître les Bouchet doubles...
réponse à . SyntaxTerror le 24/03/2014 à 10h26 : Là, tu as mis les bouchées triples, on y a déjà eu d...
Je vois que tu t’intéresses de près à mes écrits et c’est tout à ton honneur. Tu auras aussi sans doute remarqué une évolution dans les différentes (a)versions et je suis sûr que tu te feras un plaisir de nous les commenter !
réponse à . God le 24/03/2014 à 06h05 : =============================================== L’EXPO À MOMO =====...
Je suis catalan et momo qu’à talent...
réponse à . <inconnu> le 24/03/2014 à 08h49 : Les œuvres de Momo valent vraiment le coup d’être appré...
Les œuvres de Momo valent vraiment le coup
Et notre Mintaka, lui, a beaucoup de goût !
J’ai mis les bouchées doubles pour boire mon bouillon, et ça a du mal à passer;
ce qui est bu cale...
réponse à . joseta le 24/03/2014 à 11h20 : J’ai mis les bouchées doubles pour boire mon bouillon, et ça...
Ton message date de 11:20:48.
Si je comprends bien, t’as pris ce bouillon vers 11 h...
réponse à . joseta le 24/03/2014 à 11h20 : J’ai mis les bouchées doubles pour boire mon bouillon, et ça...
Et si t’as des coliques, ce sera bucolique ?
Et s’il a des céphalées, ce sera Bucéphale ?
Et s’il fait des rots (émission bruyante, par la bouche de gaz stomacaux), on parlera de bureau ?
Je ne vais certainement pas te faire ce plaisir !
Tu serais capable de mettre les bouchées doubles et de la rediffuser 4 fois par an !
réponse à . SyntaxTerror le 24/03/2014 à 12h18 : Je ne vais certainement pas te faire ce plaisir ! Tu serais capable de mett...
God a dit qu’il y en navet  qui faisaient même plus que mettre les bouchées quintuples.
DEVINETTE
Par quel moyen le dentiste a fait venir son patient, un instituteur de plus de deux mètres, à son cabinet ?
- il a fait ouvrir une bouche de maître haut
réponse à . joseta le 24/03/2014 à 12h57 : DEVINETTE Par quel moyen le dentiste a fait venir son patient, un instituteur de...
Manquerait plus que ça, qu’il portât des babouches !
La boucherie du coin vendait de plus en plus, si bien qu’elle dut mettre les bouchers double !
réponse à . God le 24/03/2014 à 06h05 : =============================================== L’EXPO À MOMO =====...
Je suis impressionnée.

J’ai déjà choisi trois tableaux!
Rien à voir. Mais alors rien du tout...
L’expression trouve son origine dans la compétition automobile.
Un soir qu’un pilote d’essai, son mécanicien-ingénieur et quelques autres équipes concurrentes, s’évertuaient à tenter d’améliorer leur temps dans le tour de la boucle du circuit fort réputé du Mans, le pilote percuta (de plein fouet) un sanglier qui sans se méfier se laissait aller à traverser la piste, probablement suivant la sienne à la recherche d’une truffe sauvage ou d’une soeur de laie.
Catastrophe, le pilote perd le contrôle de son véhicule, le sanglier, parti en boulette, fini en rillettes dans le carburateur de la formule 1.
La graisse du pauvre sanglier sanguinolant s’enflamme en présence de la chaleur du moteur et s’y mélange à l’essence formant un nouveau type de carburant étonnant et détonnant. Résultat des courses, notre pilote dès son premier essai fini sa course en trombe en direction des stands, y gagnant la course, quelques bosses et son nouveau surnom : Le Boucher.
Et depuis ce temps, dès que ce pilote dépasse un concurrent, le commentateur (car on sait que c’est une profession qui ne manque pas de répartie) lance un toujours apprécié : Maître Le Boucher double !
réponse à . mrcldr le 24/03/2014 à 16h00 : Rien à voir. Mais alors rien du tout... L’expression trouve son ori...
Maître Le Boucher double
Chapeau (de roue) !
réponse à . BOUBA le 24/03/2014 à 05h00 : Il y a bien quelques bouchées chez Georges mais elles sont simples. Si tu...
Si tu veux développer, moi j’ai pas le temps...
Suppose que ce "tu" s’adresse à moi... Pfffff... c’est moi qui faut qui fais tout.

Bon, alors : effectivement, n’ai point trouvé de bouchées doubles dans les textes du mêêêrveilleux Georges (l’autre !) ; mais une bien jolie bouche gourmande [L’Amandier], une déesse aux cent bouches [Trompettes de la Renommée], une bouche en cœur [Vieux fossile]...
Et puis celleS-ci ! qu’on pourrait dire "doublées" 
Sur sa bouche en feu qui criait : "Sois sage !"
Il posa sa bouche en guise de bâillon
Et ce fut le plus charmant des remue-ménage
Qu’on ait vu de mémoire de papillon


À cette page.
réponse à . DiwanC le 24/03/2014 à 16h55 : Si tu veux développer, moi j’ai pas le temps...Suppose que ce "tu" ...
Tiens ! Les grands esprits se rencontrent.......je viens juste de rentrer
Et à qui voudrais tu que je m’adresse quand on parle Brassens si ce n’est t à toi ?

En effet y avait pas beaucoup de blé à moudre aujourd’hui......

T’as vu, God nous a mis les photos de l’expo......déjà un mois !

Boudiou, ça passe !........
réponse à . mrcldr le 24/03/2014 à 16h00 : Rien à voir. Mais alors rien du tout... L’expression trouve son ori...
Légèrement tiré par les soies du sanglier, non ?
De plus, il y a tous les détails pour que ce soit crédible : une F1 à carburateur sur le circuit du Mans, au début ce sont les essais et à la fin, c’est la course.
Ne manquerait plus que ça se passe la nuit !
réponse à . <inconnu> le 24/03/2014 à 08h49 : Les œuvres de Momo valent vraiment le coup d’être appré...
Le double modèle était particulièrement intéressant !

Je mets les bouchées doubles ce matin pour remercier God de cette publication malicieuse qu’il a placée juste avant mon commentaire affligé. Ah God n’est pas God pour rien qui décide de l’ordre des choses sur ce merrrveilleux site. J’ai l’air ballot moi mainant, que j’l’avais pas vu ! Normal, ballotée que je suis par le triste roulis de notre galère municipale. Faut s’y accrocher à la bouée de la démocratie pour surnager avec un peu d’espérance !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Mettre les bouchées doubles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?