N'en pouvoir mais

Être impuissant à faire quelque chose.
Ne rien pouvoir.

Origine

Si tout le monde sait que la chèvre de Monsieur Seguin n'en a pu mêêê face au loup, cette locution reste quand même étrange à notre époque où 'mais' n'est presque plus qu'une conjonction utilisée pour introduire une restriction ou un contraire.

Mais pour la comprendre, il faut savoir que cette forme est très ancienne, puisqu'elle date du XIIe siècle, à un moment où 'mais' était aussi un adverbe.
Ce mot vient en effet du latin 'magis' qui signifiait 'plus' ou 'davantage'. Littéralement, la locution signifie donc "n'en pouvoir davantage / pas plus", sens resté bien vivace jusqu'à aujourd'hui, malgré la disparation de l'usage adverbial de 'mais' sauf dans cette expression.

Si, plus haut, il est indiqué que 'mais' n'est presque plus qu'une conjonction, c'est parce qu'il peut aussi prendre la forme d'un substantif signifiant 'objection' ou 'restriction' lorsqu'il est employé dans une locution comme "il n'y a pas de mais qui tienne".

Exemple

« Il les assura même de la bénédiction pourtant hypothétique de sa mère et de la pensée affectueuse de Dabek Sariéloubal qui n'en pouvait mais. »
René Fallet - Le triporteur

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « N'en pouvoir mais » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen To have one's hands tiedAvoir les mains ligotées
Angleterreen Not to be able to do anything about itNe pouvoir rien faire pour ça
États-Unisen To be between a rock and a hard placeÊtre entre une pierre et un endroit dur
Espérantoeo Nenion poviNe rien pouvoir
Espagne (Catalogne)es No poder mésN'en pouvoir mais
Espagnees No poder más.N'en pouvoir plus
Écossegd To be able to do no moreNe pouvoir rien faire de plus
Pays-Basnl Machteloos zijnÊtre impuissant
Brésilpt Não poder maisN'en pouvoir plus
Serbiesr Ni da bekneN'en pouvoir mais

Vos commentaires
allez, je me lache: je n’en peux mais, mais je suis le premier!
Momo, où es-tu? Pas encore lavée levée?
allez, je me lache encore:
en regardant TV5 dimanche dernier, j’ai vu chez Michel Drucker 3 représentants des 3 religions monothéistes: religions chrétienne, juive et musulmane (citées par ordre alphabétique) qui ont une émission télé ensemble: Les Enfants d’Abraham.
Que l’on soit croyant ou non, cette émission est à mes yeux absolument géniale: ils nous montrent comme c’est simple de savoir écouter, même si - parfois - il y a des "coups de gueule", comme ils le disent eux-même.
Et cette émission passe sur une chaîne internet: direct8, que vous pouvez trouver ici.

Si, par contre, vous voulez voir cette émission particulière, et je vous la recommande, allez voir le site d’un des trois protagonistes: cette page

3 parties, dans ces émissions: l’actualité, l’invité, les coups de coeur/coups de gueule.

Allez-y. Vous verrez, c’est génial.
je me relache:
dans les mots-clés, je lis:
MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , MAIS (9) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12) , POUVOIR (12)
c’est grave, docteur?
Est-ce pour cause d’encombrement de mais et de pouvoir que je n’ai pas recu l’expressio du jour? Oui, mon petit Godemichou adoré, je sais que tu n’en peux mais...
Allez, maintenant, je fais relâche...
Bon, ben, puisqu’il est écrit que je dois tenir le crachoir à moi tout seul:
il peut aussi prendre la forme d’un substantif signifiant ’objection’ ou ’restriction’ lorsqu’il est employé dans une locution comme "il n’y a pas de mais qui tienne".
C’est ce que nous dit toujours Josin Bovin, lorsqu’il ôte le tréma...
s: Trans-gégène
Maishui (et non mais oui), je n’ai pas encore reçu mon Expressio. 

Petite explication de maishui : mon Larousse me le donne pour un synonyme d’aujourd’hui.

Et aujourd’hui quoi qu’est-ce ?
L’anniversaire de Jotape. Que ce jour te soit bénéfique. Et pour toi ce petit gâteau qui ne paie pas de mine mais qui est fait avec le coeur.

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 07h20 : allez, je me lache: je n’en peux mais, mais je suis le premier! Momo, o&ug...
Momo vient de se lever et n’est pas encore douchée. Dur dur de reprendre du service en tant que mamie-nounou : hier soir, je n’en pouvais mais quand la petite tornade est partie ! Du concentré d’énergie, la jolie bestiole adorée !

Bon anniversaire Jotape le Canarien ! God devrait nous mettre en lien une belle mappemonde où clignoteraient les pseudos de nos amionautes là où ils vivent. Ce serait chouette (pardon Tyto !), super-sympa et, avec l’éditeur de partoche, ce site deviendrait un must de la pointe de la technologie, une bannière, sans la croix, de la technique informatique développée par Kelyos !
réponse à . momolala le 11/02/2009 à 09h08 : Momo vient de se lever et n’est pas encore douchée. Dur dur de repr...
Dur dur de reprendre du service en tant que mamie-nounou
d’où l’expression : "n’en pouvoir mémé" ? 
Moi, non plus, pas reçu l’expressio du jour. Sûrement que God les a toutes envoyées à l’adresse de Jotape, comme cadeau.
Bon anniv’ à toi, (Jotape tout doucement sur le clavier pour ne pas réveiller ceux qui semblent encore dormir.) Pour toi cette page 
Bon anniversaire, Jotape.
Le facteur est en grêve?...
- il n’y a pas de maïs dans la salade texane ?
- Non ! pas de maîs.
- mais ...
- pas de mais !
- il m’est pénible d’insister, pourtant ...
- non, pas de "m’est"
- alors un autre plat ?
- non, pas de mets.
- le mois prochain, sans doute ?
- pas de mai !
- appelez moi la patronne.
- c’est mémé, mais elle n’en peut mais.
- un conseil : son mets de mai, mémé qui n’en peut mais, elle se le met...  
Un bon anniversaire à Juan-Pedro de las Islas Canarias. Ce qui ne m’a pas donné mon courriel quotidien non plus. Le serveur n’en pourrait-il mais ?
- Mêêêêêêê !
- Y’a pas d’mais !

Le légionnaire de garde
réponse à . horizondelle le 11/02/2009 à 09h43 : Moi, non plus, pas reçu l’expressio du jour. Sûrement que God...
Moi non plus, pas d’expressio. Il est possible que ce soit parce que God a changé d’hébergeur. Il nous avait prévenu il y a quelques temps.
Merci pour le génial Petit bonhomme en mousse. C’est un régal. Je ne connaisssais pas celui avec le trait. Il est très bien aussi.
Joyeux anniversaire à Jopate.
Reçu le mien à 10 h 05. Tout vient à point...
réponse à . <inconnu> le 11/02/2009 à 10h04 : Moi non plus, pas d’expressio. Il est possible que ce soit parce que God a...
Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébergeur, même si la date fatidique approche doucement. De toutes façons, il préviendra avant, vu que ça va provoquer des perturbations.
Et il ajoute que, ce matin, y’a kekchoz qu’a foiré et le début des envois n’a commencé que vers 07:00 au lieu de 00:00. D’où un décalage logique de 7 heures dans les réceptions...
réponse à . God le 11/02/2009 à 10h20 : Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébe...
Et l’éditeur de partoche, il va avoir sept heures de retard aussi ?
réponse à . God le 11/02/2009 à 10h20 : Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébe...
Il est arrivé ! Je me suis trompée, Je croyais que tu avais dit que tu ne pourras nous prévenir. Mais si ton petit doigt l’a dit alors, il a raison "quiriqui riqui riquiqui..."
ma mère me la chantait.
réponse à . <inconnu> le 11/02/2009 à 10h47 : Il est arrivé ! Je me suis trompée, Je croyais que tu avais d...
Et quand le petit oiseau gazouille "riquiqui", c’est qu’il n’en peut mais.
Tiens aujourd’hui que j’avais envie de glandouiller sur Expressio...
Mais...!rien...toujours rien au courrier et c’est fatiguant d’emprunter des chemins détournés.
Je n’en peux mais...
réponse à . God le 11/02/2009 à 10h20 : Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébe...
exact, je l’ai reçu à 07:04 ... ce qui n’est pas dramatique, puisque je dormais encore ... oui, MAIS, le drame c’est que pas moyen de passer par les chemins détournés avant que le 1er courriel n’ait tété été envoyé ... rien pu faire avant d’aller dormir tard ... c’est ça 
Être impuissant à faire quelque chose.
réponse à . God le 11/02/2009 à 10h20 : Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébe...
Peut-être qu’un riche hébergeur sentant sa mort prochaine a commencé les représailles ?

Bien reçu à 10h04.
réponse à . cotentine le 11/02/2009 à 11h56 : exact, je l’ai reçu à 07:04 ... ce qui n’est pas drama...
Ah ben moi, c’est pareil : hier soir, je suis allé me coucher impuissant à faire quoi que ce soit, mais au petit mâtin, BB avait contourné le problème. Sacrée BB ! Elle n’en peut mais pas souvent, la gueuse ! :&rsquo)
Je souhaite un très joyeux anniversaire à Jotape.
Maaarceeeeeel ! C’est ma tournée !
Bien cher Jotape, BONNE ANNIE, verse, sert!
mais pas sur la tête,
si je comprends bien, tu es du côté des Acores.
Je vais venir tout début Avril dans les Acores également, mais pour le boulot.Ponta Delgada.
On pourrait se faire une petite convention îlienne, hein, qu’en penses-tu?
Cela te ferait un chouette anniv (en retard, mais bon...) On fait avec ce qu’on a...
Et si d’autres conventionnautes voulaient profiter de l’occasion, elle pourrait l’avoir à prix neuf....
-Cléopatre : mmmmmmmmmmaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissssssssssss !
-Cesar : le mais de Cléopatre, il eut été plus court, la face du monde en eut été changée !
-Cléo : Nez-en-moins je n’en eus pu mais.
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 13h41 : Bien cher Jotape, BONNE ANNIE, verse, sert! mais pas sur la tête, si je c...
Ben v’là t’y pas le Filou qui prend encore ses désirs pour des réalités, à te foutre les Canaries et les Açores dans le même panier géographique... Collé samedi, Filou !
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 15h34 : Ben v’là t’y pas le Filou qui prend encore ses désirs ...
Ouais, je suis pas très bon en géographie, mais faudrait le prévenir qu’au Canaries on parle castillan et aux Açores portugais. Histoire qu’il emporte le bon dico !

Euh, bon aniv, Jotape !
réponse à . God le 11/02/2009 à 10h20 : Mon petit doigt me dit que God il a pas encore changé d’hébe...
Si entre 4 h50 (heure de réception habituelle) et 9 h 50 (ce jour), il y a sept heures, le lapin blanc est passé par là. 
quand le boulanger n’en peut maie, il est pourtant dans le pétrin.
réponse à . tytoalba le 11/02/2009 à 15h54 : Si entre 4 h50 (heure de réception habituelle) et 9 h 50 (ce jour), il y ...
Ah, ben ça, c’est la combinaison du temps informatique (à géométrie variable) et du décalage horaire entre Puyricard et Bruxelles.
réponse à . SyntaxTerror le 11/02/2009 à 15h49 : Ouais, je suis pas très bon en géographie, mais faudrait le pr&eac...
Oui, certes. Mais avant la barrière de la langue, il y a celle de la distance... Entre Gran Canaria et Saõ Miguel, il y a 770 milles (1426 km), et pour l’Ilha das Flores tu rajoutes 290 milles (537 km). D’océan ! Tiens, zyeute un aperçu du fourbi à cette page.
Ah, il ne doute de rien, le touriste en quadriréacteur, hein !
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 16h16 : Oui, certes. Mais avant la barrière de la langue, il y a celle de la dist...
Ca me rappelle cette pauvre femme qui faisait la manche dans notre train avec des arguments surréalistes desquels il ressortait qu’elle voulait aller à Strasbourg.
On a eu du mal à lui dire que ce train-ci s’arrêtait à Chelles.
réponse à . SyntaxTerror le 11/02/2009 à 16h26 : Ca me rappelle cette pauvre femme qui faisait la manche dans notre train avec de...
Ah, la fameuse saucisse de Chelles... 
réponse à . SyntaxTerror le 11/02/2009 à 16h26 : Ca me rappelle cette pauvre femme qui faisait la manche dans notre train avec de...
C’est à Chelles que je me suis mariée il y a eu 41 ans () hier et que j’ai débuté dans l’enseignement, à la maternelle des Coudreaux. Je ne connais pas la saucisse de Chelles qui ravit Elpepe. Il n’y avait rien de remarquable à Chelles dans les années 68 à 71. Rien, vraiment, que les champs de blé et les corbeaux sur les lignes à haute tension derrière La Noue-Brossard. 
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 16h16 : Oui, certes. Mais avant la barrière de la langue, il y a celle de la dist...
D’où l’utilité du planisphère demandé à God, avec l’éditeur de partoche, qu’il nous fasse pas le coup du ou, ou, dès ce matin...
C’est sûr ! Il nous faut Expressioogle Maps ! :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 16h16 : Oui, certes. Mais avant la barrière de la langue, il y a celle de la dist...
Eh, ho, attends un peu, là.
Ces deux archipels sont bien tous les deux dans l’Atlantique, non?
Ces deux archipels sont bien plutôt tous les deux aux larges des côtes ouest-africaines (en face du Maroc), non? Et quand même plus près de l’Afrique que de l’Amérique, non?

ALORS!
Ben alors, il prend son youyou et ses rames, tiens!

Ouiiii, bien sûr, dès qu’il s’agit de sortir du Mans pour venir à Pantruche, c’est déjà trop loin, alors, bien sûr... 55 min de TGV, c’est bon pour les autres, hein. Pour en plus les prendre sur le quai de la gare, sans gêne, devant tout le monde. Hmmmmh?
Et bien, celui-là, tu peux te l’enfiler, tiens, non mais!  :&rsquo) :&rsquo) :&rsquo)

Je me marre Je me marre  :&rsquo)  :&rsquo)  :&rsquo)
"il n’y a pas de mais qui tienne"

J’ai toujours pensé qu’il fallait entendre : "Il n’y a pas de ’mais’ qui tienne", en réponse à un interlocuteur qui rechigne à une invite en utilisant le mot "mais". ’Mais’ étant une citation d’une conjonction de coordination.
Je répondais : "il n’y a pas de ’non’ qui tienne", " il n’y a pas de ’peut-être’ qui tienne" ou " il n’y a pas de ’tout à l’heure’ qui tienne", quand mes enfants discutaient mes directives en utilisant ces termes.

Mais peut-être étais-je dans l’erreur.
réponse à . Tonton56 le 11/02/2009 à 18h39 : "il n’y a pas de mais qui tienne" J’ai toujours pensé qu&rsqu...
Mais non, Tonton, c’est absolument vrai ... aussi ... Et tranquilise-toi, je fais la même chose!
Et il y en a surement beaucoup d’autres également, même s’ils (ou elles) n’osent l’avouer... 
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 18h39 : Eh, ho, attends un peu, là. Ces deux archipels sont bien tous les deux da...
Les Canaries sont bien au large des côtes africaines (extrême sud du Maroc). Et les Açores en plein Atlantique, mais à la latitude de Lisbonne... Remarque, si ça peut te faire plaisir, après tout, l’Amérique du Sud forme une île au large de l’Afrique, aussi... Collé dimanche !
réponse à . Tonton56 le 11/02/2009 à 18h39 : "il n’y a pas de mais qui tienne" J’ai toujours pensé qu&rsqu...
Je crois que tout le monde dit la même chose cher Tonton de la Mancha, comme Cotcot ! C’est une autre forme du mais dont on ne peut plus qu’évoque God. Cela t’aura permis de franchir le pas et de prendre le clavier sur ce merrrveilleux site où je te souhaite la bienvenue car je ne me souviens pas (mais je vieillis chaque jour, spa) t’y avoir déjà rencontré.
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 18h50 : Les Canaries sont bien au large des côtes africaines (extrême sud du...
Vu des Alpes autrichiennes, on reste dans la perspective ! :&rsquo)
réponse à . momolala le 11/02/2009 à 18h57 : Je crois que tout le monde dit la même chose cher Tonton de la Mancha, com...
Ah ben tiens, collée samedi aussi : si le 56 était baigné par la Manche, Filou serait sûrement content, mais l’Amirauté devrait redessiner toutes ses cartes. Et ça, c’est hors de question... 
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 19h01 : Ah ben tiens, collée samedi aussi : si le 56 était baign&eacu...
retourne donc voir la carte que tu me donnes à analyser, là plus haut.
Prends une latte (non, je parle de l’outil du dessinateur), va du Maroc (sud Maroc ou nord Mauritanie, si tu préfères), traverse les Canaries. Ou arrives-tu? Dans les Acores, hé!
Quant à qualifier l’Amérique du Sud d’île, bon, oui, hein... quand on sait qui le dit ... :&rsquo)
C’est toi qui a proposé de redessiner toutes les cartes, spa...
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 13h41 : Bien cher Jotape, BONNE ANNIE, verse, sert! mais pas sur la tête, si je c...
ah, wouhais ... sur une île (quelle que soit la langue, du moment qu’il fait une température, au-dessus de 15 à 20 ° ... dans la journée et pas en-dessous de 12 ° la nuit ! ... et pas de cyclones en vue ... ni d’éruption de volcan ... j’achète tout de suite un billet d’avion, pour une convention Expressionaute ! et bon anniv ! Jotape ...
... à ne pas confondre avec "n’en pouvoir maïs" ...
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 20h17 : retourne donc voir la carte que tu me donnes à analyser, là plus h...
Tu n’as donc pas remarqué que, sur cette carte de l’Atlantique Nord, le Nord géographique n’est pas en haut de la carte, mais trente bons degrés vers l’Ouest ! Ben mon colon, je ne te confierais pas une route à faire, moi... Et le pilote de l’avion non plus, remarque bien, que sinon, toi, tu veux aller aux Açores et tu atterris au Cap Vert... ou à Terre-Neuve ?
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 20h53 : Tu n’as donc pas remarqué que, sur cette carte de l’Atlantiqu...
Y a que toi, là, qui parle du Nord. Faut l’avoir perdu, pour parler comme ca, à tort et à travers. Moi, je n’ai parlé que d’une latte...
Mais enfin, bon, l’Amiral fatigue, sans doute, mmmmmmhhhh?
Il n’en peut mais, les enfants. Mais il va être bien sage, maintenant, remettre sa prothèse et prendre ses petites pilules roses...
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 21h05 : Y a que toi, là, qui parle du Nord. Faut l’avoir perdu, pour parler...
La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, Filou... Tiens, la projection, en psychanalyse, consiste à attribuer à autrui ses propres motifs ou pulsions inacceptables. Tu devrais retrouver des repères. A commencer par le Nord ! :&rsquo)
C’est 12 zlotys d’Expressio, la consultation.
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 21h13 : La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, Filou... Tiens, la pr...
On s’est bien amusé, non? :&rsquo)
Et arrête de projeter, on croirait entendre Mère Cator!
Allez, bonne nuit!
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 21h20 : On s’est bien amusé, non? :&rsquo) Et arrête de projeter...
Ah, la projection de Mercator, c’est une autre histoire de cartographie, ça ! Et c’est bien pourquoi, quand on navigue et qu’on mesure des distances sur une carte avec un compas pointes sèches, on reporte toujours la distance sur l’échelle des latitudes, à gauche ou à droite de la carte, et jamais sur celle des longitudes, en haut ou en bas. Que les méridiens sont toujours des grands cercles, alors que les parallèles, eux, se rétrécissent comme peau de chagrin en allant vers les pôles, d’où la distorsion en longitude, sur les cartes qui sont planes, et toujours le Nord en haut.
Mais non, tu ne rêves pas, Jotabe ! Kitch pour un gâteau d’annivesraire qui te permettra d’effeuiller la marguerite un peu avant la saint vValentin cette page
vous la vîtes dans la rue, et vous vous plûtes. Ensemble vous montâtes le petit escalier, mais à la porte du paradis, elle vous demanda d’un ton professionnel : "et mon petit cadeau ?"
Vous n’en pûtes mais : s’en était une.
réponse à . chirstian le 11/02/2009 à 22h55 : vous la vîtes dans la rue, et vous vous plûtes. Ensemble vous mont&a...
Ah, flûte !
réponse à . tytoalba le 11/02/2009 à 09h02 : Maishui (et non mais oui), je n’ai pas encore reçu mon Expressio.&n...
merci à tytoalba pour ses bons voeux d’anniversaire....un demi siècle de passé et oujours là....á la votre,les copains partis ou restés....
réponse à . jotape le 11/02/2009 à 23h00 : merci à tytoalba pour ses bons voeux d’anniversaire....un demi si&e...
Bernaaaard ! Les tapas, eksasôt !
réponse à . file_au_logis le 11/02/2009 à 13h41 : Bien cher Jotape, BONNE ANNIE, verse, sert! mais pas sur la tête, si je c...
chers tous,vraiment ça fait chaud u coeur votr gentillesse.
cela dit,je ne suis pas du tout canarien ,même si j’y ai passé 15 ans.
suis breton ,brestois,tonnerre,et même ti zef,de Recouvrance,comme le Jean Quéméneur de la chanson.
résidant aujourd’hui en andalousie,nomade dans l’ame ,et tentant d’oublier 30 ans de poéme "souvient-toi Barbara,il pleuvait sur brest ce jour là",devenu moitié lezard moitié cétacée.ceux qui passent par l’andalousie sont invités
el pepe,
et tous les autres,
ici ya du soleil dans les mots,dans les mirettes,dans les coeurs,des sourires dans les corsages,des promesses dans les démarches,
des zanahorias aliña’as faites maison,des pimientos de piquillo fourrés á la banane canarienne aussi faits maison, de l’anis del mono,du patxarran,des cervezas et des chants de toutes les nationalitès dans les vieilles rues de cadiz,de grenade,de seville,....
ya pas loin le cap de trafalgar,ya gibraltar,le maroc à tous les coins de rue,l’afrique qui tend les bras pour offrir ses parfums...
ya aussi les caraibes,l’amérique latine,les oiseaux migrateurs qui se guident sur les étoiles.les vestiges des navigateurs phéniciens,...
carmen et moi on vous atend
réponse à . jotape le 11/02/2009 à 23h23 : el pepe, et tous les autres, ici ya du soleil dans les mots,dans les mirettes,da...
Mééééééééééééééé... euh euh e e ! j’ose même plus me manifester quand Le Pépé s’impose ! ... bref, la latitude et la longitude ... par rapport à la terre qui tourne en déviant légèrement son axe pour y revenir tous les 27 000 ou 28 000 ans, c’est trop compliqué comme concept ! Je préfère me re-plonger dans la lecture du" Millénium" !!! et j’oublie l’invitation de Jopate aux Canaries ... Dommage !
les açores c’est magnifique,tu aimeras la gentillesse des personnes et la beauté des iles.
réponse à . Elpepe le 11/02/2009 à 21h13 : La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe, Filou... Tiens, la pr...
mais, mais, mais ! si Filo veut mettre les Canaries et les Açores dans le même bateau, c’est son droit pas vrai ?
Il y en a bien un -comment s’appelait-il déjà ? Christophe ? ben mon colon ! qui a confondu Indes et Amérique. Et cela ne fait que 517 ans, ce n’est pas si ancien, ramené au temps des expressionautes !
Ben quoi, Cocotte ? La mécanique céleste, c’est pas moi qui l’ai faite, quand même... Ni God, hein ! Si tu n’en peux mais, tu navigueras aux fers à fond de cale, quand je cotentinerai, na ! Mais quand, ça, c’est une autre paire de Manches (Ouest et Est) : la mer est si vaste...
Tu as plus vite fait de prendre le Talgo jusqu’à Madrid, et de continuer sur Cadix par le tortillard pour rejoindre JP le Breton ! 
réponse à . renoir2 le 11/02/2009 à 23h58 : mais, mais, mais ! si Filo veut mettre les Canaries et les Açores da...
C’est vrai... Mais il faut dire que, depuis, on a fait quelques progrès dans la cartographie du monde et le positionnement !
réponse à . Elpepe le 12/02/2009 à 00h05 : C’est vrai... Mais il faut dire que, depuis, on a fait quelques progr&egra...
Certes ! et si on n’est pas bon en géographie, on peut apprendre, mais le positionnement ! je n’y comprends rien et n’en peux mais. A propos, tu sais sans doute pourquoi ce nom d’Amérique (à cause d’Amerigo Vespucci) a été donné à ce continent et pas par exemple Colombie, comme ce pauvre Christophe qui n’en pouvait mais. Et Amerigo non plus d’ailleurs.
réponse à . <inconnu> le 11/02/2009 à 10h04 : Moi non plus, pas d’expressio. Il est possible que ce soit parce que God a...
Merci !
Et merci à gout gueule pour tout ce qu’il nous permet de trouver et retrouver !
[saucisse de Chelles]
Maintenant elle existe sur Google !
réponse à . jotape le 11/02/2009 à 23h23 : el pepe, et tous les autres, ici ya du soleil dans les mots,dans les mirettes,da...
Donc la prochaine Convention est en Espagne ! On pourrait faire un charter ?
Je relis ; j’avais tout faux ce jour-là : je ne connaissais pas la saucisse de Chelles ; j’ai mis le Morbihan dans la Manche et Jotape aux Canaries. Un jour sans demi-sans, je laisse l’autre moitié à Jotape dans son Andalousie.
Hé bien moi je n’en peux plus de ce mois de Mai où il ne fait que pleuvoir !!!!!!!
réponse à . BOUBA le 22/05/2012 à 04h57 : Hé bien moi je n’en peux plus de ce mois de Mai où il ne fai...
En Mai, fais ce qu’il te pluie plaît.

Je n’en peux mais, mais j’ai raté le coche hier.
Il vaut pourtant mieux rater le coche que cocher le raté, non? De même, il vaut souvent mieux rater un baiser que baiser un raté. Pas vrai, mesdames?
réponse à . file_au_logis le 22/05/2012 à 07h24 : En Mai, fais ce qu’il te pluie plaît. Je n’en peux mais, mais...
et que baiser un râteau ?  
Au secours ! Au secours . J’n’en peux plus !
Je suis carencé en vitamines A, B, C, D,....XYZ
Faut du soleil de toute urgence
Ah sinistrose quand tu me tiens !
Ben ça pique comme une barbe mal rasée...
mais n’est plus qu’une conjonction utilisée pour introduire une restriction ou un contraire

ou pour introduire une interrogation. Exemple : mais où est donc mon Ricard célèbre moyen mnémotechnique entendu souvent chez Marceeeeeeel.
Le courrier des lectrices

A Saraa : je pense que tu as lu ma réponse à ton # 96 du 18/5 sur l’Expression du 17/5 ? Echange d’idées sur le sujet possible.

A claudine : bien lu ton # d’hier. Si la chanson t’a plu, je te recommande le CD des Stentors. Ce sont des chansons françaises (Brassens, Tino Rossi, Ferrat, Bachelet, et d’autres), avec une belle orchestration et la voix de 4 gars de talent.

P.S. Je ne suis pas rémunéré sur les ventes du CD des Stentors, pas plus que sur le chiffre d’affaires d’Amazon.fr qui peut te fournir le CD à domicile sous 24 heures ! 
Je n’en peux mets.
Paul Bocuse

Et en cadeau, mon jeu de mots nº 9347:
À Metz, le cuisinier et sa femme font des petits mets sains.
Qui qui s’passe ? comme dirait l’Agronome.
La contrib. n’est pas fréquente aujourd’hui. Pas plus de « si » que de « mais » en broche...

L’est pourtant charmante cette petite expression, raffinée, avec un petit côté médiéval qui en fait toute la rareté...
D’ailleurs, les voisins du d’ssus ne s’y sont point trompés : ils l’ont laissée dans sa boîte pour ne pas la corner, préférant mesurer longitude et latitude, parlant cartographie et géographie... trahissant les rillettes mancelles au profit d’une singulière saucisse de Chelles !
Ainsi leur journée a passé comme passera la nôtre, sans qu’on n’en puisse mais... 
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 13h30 : Le courrier des lectrices A Saraa : je pense que tu as lu ma répons...
Le courrier des lectrices... Pfffff... le courrier à deux lectrices, ouais !
Et les z’autres, elles peuv’ se brosser ?

Mais non, j’rigole !
réponse à . DiwanC le 22/05/2012 à 15h45 : Qui qui s’passe ? comme dirait l’Agronome. La contrib. n’...
Bon, il semblerait que Phil au logis soit rentré des Açores en passant par les Canaries ou le Cap Vert et par la Lorraine et ses moutons qui n’en peuvent mêê.

A part ça, j’ai raté un truc ?
C’est le Maréchal Juin qui, sur le Champs de Mars, n’en pouvait mais .
? demandèrent ses tendres amies, tandis que moi, j’enviais son caractère, surtout quad il a fait vriller la Ligne Sigfried...
réponse à . DiwanC le 22/05/2012 à 15h53 : Le courrier des lectrices... Pfffff... le courrier à deux lectrices, ouai...
Et alors ? T’as eu droit exclusivement au rossignol il y a quelques jours ! Ach ! toujours pluche plus.

Moi aussi, j’rigole 
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 13h30 : Le courrier des lectrices A Saraa : je pense que tu as lu ma répons...
– Stentor, mentor, zentor.
– Zentor, c’est quoi ?
– Ben oui, j’ai eu un accident et j’étais zentor.
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 13h30 : Le courrier des lectrices A Saraa : je pense que tu as lu ma répons...
Je n’avais pas vu ta réponse, # 96 que je viens de consulter maintenant, d’accord pour échange d’idées bien que j’en aie assez peu sur le sujet, c’est la notion m^me de dogme qui me chiffonne un peu!
Diwanc, ne râles pas, la porte est ouverte 
L’entracte culturel du jour

Le # 64 de renoir2 en 2009 m’amène à mettre en question l’origine du nom Amérique telle qu’il l’expose. En réalité, un obscur ecclésiastique du peudonyme germanisé Waldseemüller (qui ne s’aventura jamais à plus de quelques kilomètres de son monastère de saint Déodat dans les Vosges) avait une passion pour la géographie et le sens caché des noms. Ayant rassemblé toutes les informations possibles sur le mystérieux continent découvert au-delà de l’Atlantique, il retint le récit brillant des voyages d’un explorateur italien du nom de Amerigo Vespucci

Par erreur, il relia les deux éléments - le continent et l’explorateur - et écrivit que cette terre était la terre d’Amerigo ou America. Il imprima une carte géante où le nouveau continent était appelé America. Il fut considéré comme l’inventeur du nom parce qu’il s’agit de la première référence imprimée, écrite plus de quinze ans après la découverte officielle par Christophe Colomb.

Commentaire des auteurs de cet extrait (Knight et Lomas in La Clé d’Hiram) : il paraît aberrant qu’un non-navigateur ait eu l’audace de s’imaginer qu’il avait le droit de baptiser un nouveau quart du globe et qu’on l’ait laissé faire.

En fait America provient de la Merica ou étoile de l’ouest qui, dans l’Antiquité était censée marquer l’emplacement d’une terre parfaite.Waldseemüller reconnut plus tard son erreur d’interprétation, mais le public disposant d’une explication apparemment sensée n’avait pas de raison d’en changer. Et la paternité du nom resta à Amerigo Vespucci.

Et pour ce qui est de rendre à César, je n’en peux mais...
réponse à . file_au_logis le 22/05/2012 à 17h10 : C’est le Maréchal Juin qui, sur le Champs de Mars, n’en pouva...
Il en manque... :&rsquo)
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 18h50 : L’entracte culturel du jour Le # 64 de renoir2 en 2009 m’amè...
Le # 64 de renoir2
C’est quand son anniversaire ? Cette question n’est pas à traiter à la légère !
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 13h30 : Le courrier des lectrices A Saraa : je pense que tu as lu ma répons...
P.S. Je ne suis pas rémunéré sur les ventes du CD des Stentors, pas plus que sur le chiffre
Dommage pour toi. Merci, ça va beaucoup me plaire.
Je n’en peux (rien), mais je me doigt dois de poser la question qui fâche:
pour approfondir notre culture: d’où vient-il que les français sont passés à soixante-dix et quatre-vingt-dix au lieu des septante et nonante belgo-helvètes?
Et pourquoi (presque) tous les francophones ont adopté ce fameux "quare-vingt" de préférence aux octante et huitante helvètes?
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 17h16 : Et alors ? T’as eu droit exclusivement au rossignol il y a quelques j...
Mais je ne parlais pas de moi ! Je pensais à... tiens, par exemple et au hasard, à renoir2 sans qui tu n’aurais peut–être pas écrit cet intéressant entracte culturel ...

...et à qui nous aurons tous tant plaisir à souhaiter un bon anniversaire le moment venu !

Bonjour Saraaa !
réponse à . charmagnac le 22/05/2012 à 18h50 : L’entracte culturel du jour Le # 64 de renoir2 en 2009 m’amè...
Le # 64 de renoir2
Peux pas dire le #32 de Renoir, comme tout le monde?
réponse à . DiwanC le 22/05/2012 à 20h31 : Mais je ne parlais pas de moi ! Je pensais à... tiens, par exemple ...
Bonsoir DiwanC ,
est-ce que je peux ajouter à la description que tu as faite en #142 du 20/05/12, la courtoisie et la convivialité des habitants de ce meeeerveilleux  site, sur lequel les nouveaux venus sont salués! c’est très agréable.
réponse à . BOUBA le 22/05/2012 à 04h57 : Hé bien moi je n’en peux plus de ce mois de Mai où il ne fai...
Ben moi j’ai eu le nez creux, j’ai installé la semaine dernière une citerne d’eau branchée sur la descente de goutière. Résultat: mille litres d’eau de pluie récupérée en trois jours. 
réponse à . file_au_logis le 22/05/2012 à 20h35 : Le # 64 de renoir2Peux pas dire le #32 de Renoir, comme tout le monde?...
Si le "2" est l’exposant indiquant le carré, il faudrait dire le # 8 de renoir.
réponse à . file_au_logis le 22/05/2012 à 20h28 : Je n’en peux (rien), mais je me doigt dois de poser la question qui f&acir...
Il y a sans doute une raison sérieuse à cette particularité mais je ne la connais pas. Un linguiste ou un étymologiste qui nous lirait ?

Je peux cependant risquer une plaisanterie : c’est en raison de l’habitude qu’ont les Français de faire autrement que les autres, pour le simple plaisir de se montrer différents, même si ça fait rire hors de nos frontières. C’est très Gaulois.

Je ne fais allusion à aucun événement récent, bien sûr.
réponse à . <inconnu> le 22/05/2012 à 19h48 : Le # 64 de renoir2 C’est quand son anniversaire ? Cette question n&rs...
Je n’ai pas la réponse mais s’il nous lit peut-être répondra-t-il.
réponse à . saharaa le 22/05/2012 à 18h50 : Je n’avais pas vu ta réponse, # 96 que je viens de consulter maint...
OK. Je reprends contact avec toi par le canal 12 et l’entremise de God si tu es d’accord et que le sujet t’intéresse. Au-delà du simple dogme, la question est beaucoup plus vaste.
réponse à . charmagnac le 23/05/2012 à 08h08 : Il y a sans doute une raison sérieuse à cette particularité...
Quatre-vingts :

Ce sont des restes du système de numération vicésimal (en base 20 = peut-être 10 doigts + 10 orteils) qui a été remplacé par le système décimal.
Par exemple l’Hôpital des Quinze-Vingts parce que 15 x 20 = 300 lits.

Quand un Français me dicte quatre-vingt-dix-huit, je commence à écrire un 8 que je dois changer en 9. Parfois je ne sais pas s’il s’agit de 98 ou de 80, 18. C’est vraiment pas pratique...

Je suis pour l’emploi de huitante (racine latine comme les autres chiffres) plutôt que octante (racine grecque). Il n’y a pas de racine carrée !

Quant à la nouvelle orthographe, je pense qu’elle permet de toujours écrire quatre-vingts avec un s même quand ils sont suivis de quelque chose. C’est déjà un peu moins illogique.
réponse à . charmagnac le 23/05/2012 à 08h12 : OK. Je reprends contact avec toi par le canal 12 et l’entremise de God si...
Ok! Canal 12 à l’écoute.
Le sujet est sans conteste vastissime(!) 
réponse à . <inconnu> le 23/05/2012 à 09h29 : Quatre-vingts : Ce sont des restes du système de numération ...
Pour l’orthographe, j’en suis resté à mes cours de français à l’école primaire.

80 s’écrit "quatre-vingts" seulement dans ce cas. Les autres nombres dérivés (81, 82, etc) s’écrivent sans "s" : quatre-vingt treize"

Pareil puir "cent". 200 s’écrit "deux cents" mais 210 s’écrit "deux cent dix". Ah la langue française est truffée de pièges !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « N'en pouvoir mais » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?