Parole d'évangile - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Parole d'évangile

Vérité incontestable

Origine

Il ne faut surtout pas confondre les paroles d'évangile avec les paroles d'Ève Angeli (Lien externe) , ou 'évangélismes', qui sont, il faut bien le reconnaître, d'une toute autre tenue.

Dans "Jésus en son temps", Henri Petiot dit Daniel-Rops a écrit : « L'expression célèbre, "évangile selon…" ne veut rien dire d'autre qu'affirmer cette indissociable unité… Il n'y a vraiment qu'un seul Évangile, une seule bonne nouvelle devant laquelle s'effacent humblement ceux qui en sont les témoins et les hérauts. Les documents et les expressions peuvent varier, le message reste unique, indiscutable, comme la parole même de Dieu. »

Autrement dit, ce qui est écrit dans les Évangiles (qui relatent selon des perspectives un peu différentes la vie et le message de Jésus-Christ) est la Vérité complètement incontestable.
Daniel-Rops ne fait qu'affirmer, après bien d'autres, ce que croient les catholiques fervents et qui fait dire qu'une parole d'évangile est une chose sûre et indiscutable.

Autrefois, l'expression se disait aussi "mot d'évangile".

Parmi ces paroles, certaines sont devenues célèbres ; par exemple :
– Il faut bien que genèse se passe (L'Ecclésiaste).
– Les pommiers seront les derniers (Ève).
– Arche ou crève ! (Noé).
– Vivement ce soir qu’on se touche (Onan).
– Jésus, t'es naze, arrête ! (Pierre au Jardin des Oliviers)

Exemple

« Plusieurs voyageurs ont remarqué que dans le clergé grec, on ne trouvait guère de gens instruits que parmi les évêques. Je ne vous répéterai point tout ce que nous a débité le cénobite du mont Athos. Nos marins grecs croyaient tout ce qu'il disait comme parole d'évangile, et montraient un grand respect pour sa personne. »
Joseph-François Michaud, Baptistin Poujoulat - Correspondance d'Orient, 1830-1831

« Si vous voyez la chauve-souris tracer dans l'air des cercles nocturnes autour d'une maison, hâtez-vous d'en déloger. Car aussi vrai que parole d'évangile, un méchant doit y mettre le feu. »
Louis-Antoine-François de Marchangy - Tristan le voyageur, ou la France au XIVe siècle

Compléments

Cette expression est souvent employée sous une forme négative du genre "tout ce qu'il dit n'est pas parole d'évangile" pour dire "il ne faut pas croire tout ce qu'il dit".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Parole d'évangile » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen The gospel truthLa vérité de l'évangile
Angleterreen It's the gospel truthC'est la vérité de l'évangile
Espagnees (Es) La pura verdad(C'est) La stricte vérité
Espagnees Palabra de DiosParole de Dieu
Espagnees El evangelioL'évangile
Argentinees Palabra santaParole sainte
Israëlhe אמת לאמיתה;C'est la vérité vraie
Israëlhe ; הלכה למשה מסיניC'est la loi reçue par Moïse au Sinaï
Italieit Parole santeParoles saintes
Italieit Parola di vangeloParole d'évangile
Pays-Basnl Waarheid als een koeVérité comme une vache
Pays-Basnl Onomstotelijke waarheidVérité irréfutable
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Het is een wet van Meden en PerzenC'est une loi de Mèdes et de Persans (une loi immuable)
Polognepl Święte słowaLes paroles saintes
Polognepl Święta prawdaSainte vérité
Brésilpt É a pura verdadeC'est la pure vérité
Roumaniero Litera de EvanghelieLettre d'évangile

Vos commentaires
Ben pour moi, entre l’évangile et éve angéli, mon choix est fait: cette page
Et elle nous fait bien plus rigoler avec ses évangélismes que l’évangile avec ses commandements.
Sauf bien sûr l’évangile d’expressio qui est notre bible. :&rsquo)
Parole d’évangile, on m’a changé enfin le bandeau de droite. Je n’avais droit qu’à l’apprentissage de l’hébreu depuis un mois. Maintenant je peux acheter un bateau, écrire des lettres de motivation et je passe sur les autres.

Bonne journée à tous, malgré la grisaille qui s’installe sur la région.
- Ô, il vengea le drap.
- Le drôle pava Gien.
- La grande EPO vile.
- L’ado pleine grave !
- La grive d’âne lope.
- Neva : polder agile.
- ANPE : goal délivré.
- Léa, le vagin de pro.

Anna
Of! Le panneau publicitaire a changé!
Il scrutait trop, ce père Noël ...anachronique...
réponse à . tytoalba le 12/08/2008 à 07h09 : Parole d’évangile, on m’a changé enfin le bandeau de d...
Ah ben mainant, c’est moi qui l’ai... c’est malin !
Comment croire aussi définitivement à ce qui est dit dans les Evangiles quand Thomas lui-même ne croyait qu’à ce qu’il voyait ? N’est-ce pas du plus grand prosélytisme que de proposer, dès l’origine, plusieurs interprétations d’une doctrine qui se voulait unique ? Je crois que ce qui était nouveau par rapport à l’Ancien Testament, c’est que, justement, ces Ecritures coexistent, ajoutant à la doctrine théologique une dimension philosophique nouvelle : alors que les règles fixées par l’Ancien Testament concernent essentiellement la spiritualité à travers la vie familiale et sociale, les Evangiles y ajoutent une réflexion sur soi-même et les autres dans la dimension de l’amour, le choix "idéologique" ou "théosophique" résultant de cette réflexion. Moi, je n’ai retenu que l’amour ! 
réponse à . momolala le 12/08/2008 à 08h52 : Comment croire aussi définitivement à ce qui est dit dans les Evan...
Comment croire aussi définitivement à ce qui est dit dans les Evangiles..., le choix "idéologique" ou "théosophique" résultant de cette réflexion.
C’que tu causes bien, quand même !
C’est bien la preuve que le poids des zans n’a aucun effet sur toi... 
réponse à . Elpepe le 12/08/2008 à 08h45 : Ah ben mainant, c’est moi qui l’ai... c’est malin !...
Tiens, moi aussi, j’ai les breux, maintenant...
Tyto, reprend-le !
réponse à . momolala le 12/08/2008 à 08h52 : Comment croire aussi définitivement à ce qui est dit dans les Evan...
Le Saint homme ! Ah, je suis un peu comme lui, moi : je ne prends pas ce que nous racontent les médias pour parole d’évangile. Pour les laïus de God, en revanche... 
cette expression remonte au Moyen Age. On jouait sur le parvis des cathédrales des pièces de théâtre d’inspiration religieuse. On les appelait "mystères". Parce qu’on ne sait pas pourquoi. Il y avait donc des rôles d’évangile, et d’autres qui n’étaient pas rôles d’évangiles. Ils ne duraient pas (où seulement ce que durent les rôles : l’espace d’un matin) car l’Eglise les interdisaient.
Attention : ne prenez pas cette explication pour parole d’évangile !
réponse à . God le 12/08/2008 à 09h00 : Tiens, moi aussi, j’ai les breux, maintenant... Tyto, reprend-le !...
Ah ben tiens, je vous envoie mes photos conventionnelles par le canal 12 : prenez-les pour parole d’évangile, on n’en a aucune autre des apôtres !
les paroles d’Eve à Gilles ne sont pas paroles d’évangile.
"évangile selon…" ne veut rien dire d’autre qu’affirmer cette indissociable unité…
... que l’expression : Eve en Gilles, ce long... affirme aussi.
J’admire ceux qui font ici des jeux de mots et qui rebondissent sans cesse...Bravo!

Parole d’évangile...?
ce sont ces paroles d’éphéméride...
A chaque jour qui passe, son petit verset de Psaume ou d’Evangile, horoscope pour les croyants...détachées de leur contexte mais qui vont accompagner le valeureux petit Chrétien sur le chemin étroit.
-Mot de passe, viatique pour la journée.

Et puis la parole donnée, d’homme à homme, "l’évangile" apportant une espèce de sacralisation, ...("parole d’ëvangile", en posant la main dessus.)
Une espèce de " Croix de bois, croix de fer...si je ments, je vai en enfer...."
C’est de paroles d’évangile d’où viennent quelques unes de nos expressions, maximes, proverbes. Quelques exemples :
De l’ancien testament

Il faut bien que genèse se passe.
(L’Ecclésiaste)
Les pommiers seront les derniers.
(Eve)
Arche ou crève !
(Noé)
Vivement ce soir qu’on se touche.
(Onan)
Tout finit par des Samson.
(Dalida, à moins que ce ne soit Dalila, je ne sais plus ou Moabite !)

Du nouveau testament

Heureux, qui comme Ulysse, à fait un beau roi mage.
(Melchior)
Jamais Dieu sans trois !
(Le Père, le Fils et le Saint-Esprit)
Jésus, t’es naze, arrête !
(Saint Pierre au jardin des Olliviers)
Merci de ne pas claquer l’apôtre.
(Judas)
Il ne faut pas jeter le péché avec l’eau du bain.
(Jésus)
Pharisiens têtes de chiens.
Pharigots têtes de veaux.
(Jésus furieux)
_______________________________

Une dernière qui n’a rien à voir. Mon voisin s’appelle Gilles et sa femme, constatant l’effet de sa nourriture sur son mari, lui a dit hier :
--" Parole, t’as des vents, Gilles ! ! !"

Bonne journée à tout le monde. Mickeylange et moi-même avons organisé une mini-convention (arrosée) ce midi. On trinquera à vôtre santé !
réponse à . chirstian le 12/08/2008 à 09h12 : les paroles d’Eve à Gilles ne sont pas paroles d’évang...
Je verrais plutôt l’inverse. A moins qu’Eve ait un God, elle aussi ?
réponse à . <inconnu> le 12/08/2008 à 09h50 : C’est de paroles d’évangile d’où viennent quelqu...
La parole des vents ? Gilles empêtré !
Météo France et France 2
réponse à . Elpepe le 12/08/2008 à 09h51 : Je verrais plutôt l’inverse. A moins qu’Eve ait un God, elle a...
oui, la position est effectivement inhabituelle. Sans doute pour cela qu’on parle d’Eve agile.
le message reste unique, indiscutable, comme la parole même de Dieu.
à l’origine "évangile" signifiait "bonne nouvelle" . Comme la station de métro, sur la ligne 9.Ce n’est qu’au 2° siècle qu’elle a pris le sens d’un récit de la vie du Christ.
Parmi les nombreux "évangiles" ou récits de l’époque l’Eglise en a adopté 3 dits synoptiques (Mathieu, Marc et Luc) parce qu’ils sont très proches les uns des autres et un 4° (Jean) dont la forme diffère. Ce sont les 4 évangiles canoniques*. Les autres sont dis "apocryphes" (dont l’authenticité n’est pas établie).
Il faut donc se garder de prendre les paroles d’évangile apocryphe, pour parole d’évangile.

*pourquoi parler du droit canon ? Parce que l’Eglise était prêt à défendre ses dogmes , même à coup de canon ? Mais non : l’Eglise a toujours été Amour. Non ? Messie, messie ... 
réponse à . <inconnu> le 12/08/2008 à 09h50 : C’est de paroles d’évangile d’où viennent quelqu...
(suite)si tu le permets.
En deux coups de cuillère à pôtre
Douze clous dans la peau
un enfant de la bulle
marcher entre deux eaux
battre son poulpe
jouer à touche tipi (pour les indiens seulement)
être en erreur de sainteté
faire sa sainte qui touche
Et ce midi mini convention à rosé !
Je viens de parcourir ton album avec le plus grand plaisir. Les commentaires traditionnels m’avaient déjà permis de connaitre maints de tes talents, mais ceux que j’ai découverts au cours de cette visite les décuplent au point de m’abasourdir. BRAVO !
réponse à . chirstian le 12/08/2008 à 09h12 : les paroles d’Eve à Gilles ne sont pas paroles d’évang...
Ben voilà, tu m’as coupé l’herbe sous les pieds.
Je voulais dire que c’est à Binche qu’on peut entendre des paroles d’Eve en Gilles. Comment? Tu me crois pas? Mais j’te jure. Parole d’Evangile: croix de bois, crois de fer, si je mens, je vais en enfer.
Cette expressio-là, c’est Adolph qui l’a inventée, ... à cuase des croix de fer...
Les Croix de Bois, elles, viennent de Roland Dorgelès...
@14_Lulette: d’accord, je ne les avais pas chaussées, mes lulettes, et je n’avions point vu que, toi aussi, tu m’avais déjà tout pris hors de la bouche...
réponse à . Condorcet le 12/08/2008 à 11h16 : Je viens de parcourir ton album avec le plus grand plaisir. Les commentaires tra...
Je ne peux nier qu’il possède un certain talent, et même un talent certain.
Ce qui est bien sur expressio, c’est que des talents divers et variés s’y expriment, chacun de haut niveau dans son genre.
Bref, on s’ennuie rarement...
réponse à . God le 12/08/2008 à 11h39 : Je ne peux nier qu’il possède un certain talent, et même un t...
Oui...mais...
Moi je peux pas trop suivre...en matière de jeux de mots...Bah! Tant pis! Je suis contente de faire partie des Joyeux drilles...
réponse à . mickeylange le 12/08/2008 à 10h34 : (suite)si tu le permets. En deux coups de cuillère à pôtre D...
Et ce midi mini convention à rosé !
à rosé de Provence ? ou repas bien "arrosé" ? Ne va surtout pas dire à saGesseFolie : "Buvez donc un peu, avant de me quitter !" © 
réponse à . God le 12/08/2008 à 09h00 : Tiens, moi aussi, j’ai les breux, maintenant... Tyto, reprend-le !...
allez les breux ! 
Les 3 évangiles synoptiques contiennent 44 paraboles. Cela explique leur diffusion à l’époque où la fibre optique n’était pas encore au point. Seul l’évangile selon St Jean était câblé.
St Jean est représenté par un aigle : probablement parce qu’on le suspecte de ne pas avoir écrit lui-même et d’avoir eu un aigle à son service. Mais on le représente aussi "avec une coupe surmontée d’un serpent ou avec une chaudière remplie d’huile bouillante "(Wikipedia). La frite serait-elle parole de son évangile ?
réponse à . God le 12/08/2008 à 11h39 : Je ne peux nier qu’il possède un certain talent, et même un t...
Oh, hé, hein ? Bon : mon plus haut niveau, c’est la tête. De mât ! Là qu’est la parole des vigiles... 
L’Amiral
réponse à . Elpepe le 12/08/2008 à 08h20 : - Ô, il vengea le drap. - Le drôle pava Gien. - La grande EPO vile. ...
Et ton commandement 6, alors 
réponse à . God le 12/08/2008 à 09h00 : Tiens, moi aussi, j’ai les breux, maintenant... Tyto, reprend-le !...
C’est malin, le voilà reviendu ce foutu bandeau. Vous pouviez pas vous le garder, les deux compères (en un mot, je ne voudrais pas être collée) !
C’est çui de God, voyons... Moi, je ne suis qu’un modeste pêcheur, dont le poids des péchés © sert à lester ma quille pour pouvoir naviguer en équilibre dans la vie.
réponse à . <inconnu> le 12/08/2008 à 12h06 : Oui...mais... Moi je peux pas trop suivre...en matière de jeux de mots......
Moi je peux pas trop suivre
sur Expressio, ceux qui ne peuvent pas suivre, précèdent.  
réponse à . chirstian le 12/08/2008 à 13h36 : Moi je peux pas trop suivre sur Expressio, ceux qui ne peuvent pas suivre, pr&...
Attention toutefois : les premiers seront les derniers !
En ce temps-là, God, de Puyricard, dit à ses disciples :
- « Allez voir à Toulon si j’y suis ».
Ils y allèrent, et ils le virent !

God est grand... Capable d’être au four ET au moulin, il est doué d’ubiquité. Loué soit God !
réponse à . <inconnu> le 12/08/2008 à 12h06 : Oui...mais... Moi je peux pas trop suivre...en matière de jeux de mots......
Je suis celui qui suis. Mais pas toujours... :&rsquo)
Les paroles d’évangile ne peuvent pas changer. Leur interprétation, oui.
L’une de ces affirmations devrait me rassurer, mais je ne sais pas laquelle  
réponse à . mickeylange le 12/08/2008 à 10h34 : (suite)si tu le permets. En deux coups de cuillère à pôtre D...
9 bouteilles pour 2 ?
réponse à . chirstian le 12/08/2008 à 13h36 : Moi je peux pas trop suivre sur Expressio, ceux qui ne peuvent pas suivre, pr&...
Pré cédent ou cèdent dans le pré?
Comme la classe se dissipe aujourd’hui (et peu lui chaut semble-t-il, de creuser l’expression du jour), je me permets une petite digression, au risque de me faire mettre au piquet avec le bonnet d’âne, et je rebondis sur l’expression de Chirstian...on est en vacances après tout, et le maître est loin !

Céder dans le pré



La source glisse sur la mousse
Ta main délicate retrousse
Mes dentelles
Sous le ciel de lit d’une prairie d’été
Où paissent quelques vaches.
Ta bouche avide glisse sur mon téton
Tait-on d’aussi doux instants
Au prétexte d’une pudeur dépassée ?
Même le pape Pie II ne saurait nous blâmer !
Traitons-donc le sujet avec délicatesse
(Mais trait-on les vaches à la main ?
Ce n’est qu’un pis-aller
A l’heure électronique !)
Or, le sujet, c’est moi, en l’occurrence
Et je dois dire que tu le traites
Vachement bien !
réponse à . Marcek le 12/08/2008 à 15h11 : Pré cédent ou cèdent dans le pré? Comme la classe se...
Meuh !!!
réponse à . God le 12/08/2008 à 08h59 : Comment croire aussi définitivement à ce qui est dit dans les Evan...
Le poids des zans certes, mais celui des kilos, hélas, je l’ai vu sur les photos de Pépé ! Les miennes me satisfaisaient pleinement puisque je n’étais pas dessus. J’essayais d’élever dès le matin le niveau de l’espiritualité sur ce merrrveilleux site avec un manque absolu de sincérité car dans mon oreille chantait encore :
"C’étaient pas des anges non plus
L’Évangile, ils l’avaient pas lu
Mais ils s’aimaient toutes voiles dehors
Toutes voiles dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C’était leur seule litanie
Leur credo, leur confiteor
Aux copains d’abord..."
Bon, les gosses : Pépé n’est pas content, personne n’ayant relevé l’origine marine de l’expression du jour. C’est les vacances, ou quoi ?
Allez, va, vous n’êtes pas privés de glace sur la plage. Mais soyez sages, hein ! Juste après, au lit, les mains sur les couvertures !
Et à demain pour de nouvelles aventures, parole d’Yvan-Gilles.
réponse à . Marcek le 12/08/2008 à 15h11 : Pré cédent ou cèdent dans le pré? Comme la classe se...
Elle serait de retour, la Pomponnette ? Pas honte de nous laisser aussi longtemps en carafe ?
"Une jolie fleur dans une peau de vache
Une jolie vache déguisée en fleur
Qui fait la belle et qui vous attache
Puis qui vous mène par le bout du coeur"...
réponse à . Marcek le 12/08/2008 à 15h11 : Pré cédent ou cèdent dans le pré? Comme la classe se...
God, que la Corse est belle ! Pas le temps d’écrire deux alexandrins, je file ! Tu te fais rare, Marcek...
Je préférais ta contrib prédcédente, chère amie. Cela fait plaisir de te revoir.

Oú reste donc notre EUREKA d’amour?
On se languit de toi. Viens nous dire un petit bonjour. Sur le canal 12, si tu préfères...
réponse à . Elpepe le 12/08/2008 à 15h15 : Bon, les gosses : Pépé n’est pas content, personne n&rs...
c’est même pas la peine. Tout le monde est au courant que ton bateau est en réalité l’arche de Noé. God soit avec toi. (pour la clé de 12)  
Elle est vache celle-là. Très contente de ton retour. Et ton site ? Pourquoi il n’y a rien depuis si longtemps ?
Alors, comme ça, Daniel-Rops, c’était le docteur Petiot !

Ca ne l’a pas empêché de délirer grave.
Si on devait savoir ce qu’il y a d’écrit dans les évangiles, depuis le temps, on le saurait.

Chirstian, les évangiles sont tout sauf une biographie de Jésus, ce sont des témoignages de communautés qui ont reçu son message et y ont adhéré, d’où les différentes formes, n’en déplaise à Daniel-Rops.
Cotentine et Momo en ce jour consacré à l’évangile j’ai révisé les dix commandements aucun n’interdit de boire du rosé. (momo c’était 1 pour 9 à Toulon) et à midi 1 pour 2. 
par contre, hein, les sœurs ferrugineuses il y en a d’autres des commandements, ou à votre place... 
réponse à . tytoalba le 12/08/2008 à 07h09 : Parole d’évangile, on m’a changé enfin le bandeau de d...
t’en as de la veine, toi. Moi, c’est toujours la proposition de me désabonner d’internet qui est là. Avec trois autres trucs sur les gènes.
Je crois que notre Godemichou adoré veut ainsi me faire savoir que je gène, et que je ferai bien de me désabonner. Mais je résiste. Non, je ne céderai pas! Parole de vigile!
réponse à . file_au_logis le 12/08/2008 à 18h02 : t’en as de la veine, toi. Moi, c’est toujours la proposition de me d...
entre autres liens, moi, j’ai la "pensée du jour" ... évidemment, j’ai cliqué et si vous suivez l’évangile de cet auteur, vous serez heurex, béat et presqu’immortel ! 

Pensée du mardi 12 août 2008
"Beaucoup de gens travaillent pour des idées, mais que valent ces idées ? Le spiritualiste, lui, travaille pour une idée divine, et c’est cette idée qui le soutient, qui le récompense. Puisque cette idée est en relation avec le Ciel, elle représente tout un monde, et c’est elle qui se charge de lui apporter l’espérance, l’enthousiasme, la joie.
Même si vos différentes activités vous rapportent beaucoup d’argent ou de considération parmi les humains, tant que vous ne travaillez pas pour une idée divine, vous ne serez pas heureux, parce que vous n’êtes pas lié au Ciel. Mais travaillez pour une idée divine, et vous n’aurez même pas besoin qu’on reconnaisse ce que vous faites ni qu’on vous dise merci, vous vous sentirez toujours dans la plénitude. Alors, mettez une idée divine dans votre tête, travaillez pour une idée divine, et vous verrez ce que cette idée fera pour vous, elle vous prolongera même la vie… Oui, rien n’est plus stimulant, plus exaltant qu’une idée divine, croyez-moi, je vous parle là de ce que je n’ai cessé de vérifier."
Omraam Mikhaël Aïvanhov
réponse à . SyntaxTerror le 12/08/2008 à 15h52 : Alors, comme ça, Daniel-Rops, c’était le docteur Petiot ...
les évangiles sont tout sauf une biographie de Jésus,
un peu extrême comme jugement, non ? Les 4 évangiles racontent la vie de Jésus. Il s’agit donc d’une biographie (" =Relation écrite ou orale des événements particuliers de la vie d’une personne, d’un personnage." ) . Mais je t’accorde très volontiers que l’important est le message, sans doute d’ailleurs,parce que la vie de Jésus, elle même, est un message. En tous cas pour ceux qui y croient.
Personnellement je ne doute pas de l’existence de Jésus et j’ai lu les évangiles avec curiosité et intérêt. Comme d’autres textes d’autres religions ou philosophies. Il me manque seulement la curiosité de savoir si l’expression "fils de Dieu" est à prendre au sens littéral , ou au sens général de "créature de Dieu"; s’il faut prendre Dieu au sens anthropomorphique de la Bible ou au sens d’origine de la création , qui a bien existé sous une forme quelconque. Bref il me manque ... la foi.
Dans ces conditions je m’intéresse à toutes les idées , mais à condition qu’elles ne soient jamais considérées comme parole d’évangile. Car la certitude ne me semble pas facilement conciliable avec la tolérance, et je trouve que, dans ce domaine, les questions sont plus intéressantes que les réponses.
réponse à . file_au_logis le 12/08/2008 à 18h02 : t’en as de la veine, toi. Moi, c’est toujours la proposition de me d...
Ne te réjouis pas trop vite. Sans vouloir choquer qui que ce soit, l’hébreu est de retour. Et je vous le dis et vous le redis l’hébreu pour moi c’est du chinois.
Où est donc ce goog que je lui dise ce que j’en pense. Mille sabords de tonnerre de Brest. 
Petites remarques susceptibles de modifier notablement le sens de l’expression :

Histoire : Les évangiles (ils sont bien multiples) sont en effet des écrits relatant la vie du Christ ainsi qu’un (son ?) message. Cependant, il est nécessaire de dissocier évangiles canoniques, sur lesquels sont fondés le dogme religieux, et évangiles apocryphes, qui ont été rejétés pour l’élaboration des canons.

Tous les évangiles connus ont été rédigés au moins 30 ans après la mort de Jesus.

Seuls les évangiles accréditant la divinité du fils de dieu ont étés pris en compte pour la définition des canons lors du 1er concile de Nicée de 325, sous la houlette de l’empereur Constantin 1er.

Il avait vraisemblablement besoin d’une "nouvelle religion" (la crise de foi était de mise à cette époque riches en cultes païens) susceptible de donner une légitimité à son pouvoir. Cette nouvelle religion devait pouvoir contraindre le peuple à l’inaction en faisant intervenir le mystérieux et l’extraordinaire. Il devait aussi pouvoir fédérer la jeune chrétienté qui comptait autant de version différentes du "message" que de fervents.

La parole d’évangile est donc une parole ne pouvant être remise en cause, non pas parce qu’elle est indiscutablement vraie, mais parce qu’elle est la base du dogme sur lequel est fondé l’église catholique romaine.

voir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Evangiles
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ier_concile_de_Nic%C3%A9e

J’espère ne pas avoir été trop rébarbatif et que mon humble contribution permettra de faire avancer le chimilibili... schilimili... smibiliimib... l’oeuf.
réponse à . <inconnu> le 12/08/2008 à 22h16 : Petites remarques susceptibles de modifier notablement le sens de l’expre...
Et que dire alors de l’évangile de Judas ? Personnellement, j’aurais tendance à y voir un coup de pub, mais on ne sait jamais, c’est aussi une parole d’évangile 
Dans notre groupe paroissial, nous avons un prêtre bien sympa qui nous envoie par mail ses homélies, ce n’est jamais banal ni sentencieux, et ça a le mérite de remettre quelques vieilles pendules à l’heure d’aujourd’hui.
Ité, Miss à Est 
réponse à . Jonayla le 12/08/2008 à 23h39 : Et que dire alors de l’évangile de Judas ? Personnellement, j&...
Bon, le mec il a dit "onslache". Alors j’y.

Judas n’était pas un sale hypocrite, mais un apocryphe au sens propre (ca lavait blanc du coté essénien).

Pour ton groupe paroissial sur internet, le denier du culte s’opère par la voie du saint papal...euh paypal ?
Et comment fait on pour repérer les femmes folles de la messe ? Et comment caresser les bichons de la nonne ? On demande au bon dieu ou à ces seins ?
Et le prètre est sur les messes "N" pour les con fessions (via proxy à nonnes hymnes) ?

Pfff. les pendules sont bien mieux à leur place qu’à l’heure... et moi à la piscine plutoto qu’à la mémesse.

I T’M Issa (jesus s’appelle issa dans le coran) est (la direction de la mec).
réponse à . <inconnu> le 13/08/2008 à 01h59 : Bon, le mec il a dit "onslache". Alors j’y. Judas n’était pa...
Je ne me rappelle pas t’avoir rencontré sur ce merrrveilleux site, donc bienvenue à toi. Je regrette le choix de ton pseudo qui nous ramène inévitablement "Expression English" ce qui est fâcheux sur ce site francophone d’une part, et dédié à la marine d’autre part. Mais, bon, étant donné ta bonne humeur flagrante, tu trouveras sans aucun doute ta place au phare !
Merci de ta bienvenue momolala. En effet, je n’ai chu par un concours de fortuitude que très récemment sur ce merrrveilleux site.

Quant au choix de mon pseudo, il est vrai que je n’ai gere eu d’imagination et utilisé mon pas trop nyme.

Bon en fait je ne vais pas vous embêter trop pour le moment, je m’en vais presque de ce pas vaquer 3 semaines sous d’autres cieux.
réponse à . chirstian le 12/08/2008 à 12h37 : Les 3 évangiles synoptiques contiennent 44 paraboles. Cela explique leur ...
Méfiez-vous des affirmations trop hâtives, ça vous évitera d’écrire n’importe croix: tout le monde sait que 44 n’est pas dit risible par Troie! S’il est exact que St Jean, pour rédiger -60 ans après ses confrères- ses pages d’évangile, a eu recours à un noir, un aigle noir comme tous les naigles, il devient moins étonnant qu’il ait eu la barbe à ras car, si c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en saint Jean qu’on devient mime.
réponse à . <inconnu> le 22/08/2008 à 19h56 : Méfiez-vous des affirmations trop hâtives, ça vous év...
Bienvenue sur ce site. Ton verbiage va en ravir plus d’un ou une. Je ne dirai rien sur ton pseudo, pour ne pas m’attirer les foudres de la ligue anti-alcoolique. Hips. 

Bienvenue aussi à Langlais et à tous les nouveaux et nouvelles qui hantent ce lieu.

tes saintes écritures me manquent !
"A Lesbos, à Tyr, l’évangile est appris.
Ah! Laisse, beau satyre, l’Eve en gilet t’a pris."
David Massot
Me suis pas inscrit pour la convention dédicaces du 9.
Y’a encore de la place ?
Le petit Gilles demanda à son papa, meunier:
-Dis-moi, comment ça fonctionne un moulin?
-Les vents y jouent le rôle pricipal, en fait, c’est par rôle des vents, Gilles.
Aujourd’hui 6 déc. c’est un autre saint qui est sur le point de mire: Saint Nicolas..de Myre.
Tout (ou presque) a été évoqué en 2008, les évangiles apocryphes, la notion de la nature divine de Jésus... Alors je n’ ai plus grand chose à dire sauf que dans l’ évangile de Luc, XXII, 69, il est question du fils de l’ homme... et que, questionné par Ponce Pilate au sujet de sa filiation divine, Jésus répondit "C’est toi qui le dis". A qui se fier, donc, si la parole d’ Evangile semble parfois contradictoire ?
l’écrit est parole d’évangile. Verba volent, scriba manent. On se méfie des traditions orales, précisément parce qu’elles sont orales. Tandis que l’écrit est figé. Etait. N’est plus. Dans quelles conditions le textevd’un livre numérique restera-t-il figé ? Sur le forum d’Expressio, il est possible à tout moment d’user de son droit de repentir. Je vois en 19 une faute horrible qui m’avait échappé : je pourrais aller la corriger. Mais figurera en bas la mention : corrigé le ... Otez cette mention et tout est possible. Mais nos dialogues perdraient tout sens,(en ont-ils jamais eu ?) si après coup nous en modifions le contenu.
Un livre de 1,7Kg, de bleu vêtu a été publié, qui fige la parole de God. Dans l’état actuel de la technique, son encre peut pâlir (pâlir=pâle, au point qu’on ne peut "pas lire") voire même s’effacer si le tirage est de mauvaise qualité, mais le texte ne peut pas être remplacé par un autre. Il est donc "parole d’évangile".
Mais la parole d’évangile n’est pas vérité incontestable. Elle est seulement parole immuable. C’est très différent, non ?
Jésus répondit "C’est toi qui le dis".
dans la première version, il répondait : "c’est c’ui qui dit qui l’est !" , mais Luc a rectifié ensuite. 
Pffffft ! Des traitres ! Ils ont mis la clef sous la porte ! Bon si je comprend bien faut bien s’écouter parler
Ou peut être faut bien se lire écrire
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 09h35 : l’écrit est parole d’évangile. Verba volent, scriba ma...
Mais la parole d’évangile n’est pas vérité incontestable. Elle est seulement parole immuable. C’est très différent, non ?

Si ! C’est un peu ce que dit "inconnu" (!) en #53

La parole d’évangile est donc une parole ne pouvant être remise en cause, non pas parce qu’elle est indiscutablement vraie, mais parce qu’elle est la base du dogme sur lequel est fondé l’église catholique romaine.
D’ailleurs, pas uniquement l’église de Rome.
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 09h37 : Jésus répondit "C’est toi qui le dis". dans la premiè...
On a retrouvé un autre brouillon où il est mention de "Tu l’as dit, bouffi" ce qui explique la réponse immédiate "Clouez-moi ça sur la croix".
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2011 à 11h00 : On a retrouvé un autre brouillon où il est mention de "Tu l’...
Evangile selon Saint Taxeterror ?
réponse à . God le 06/12/2011 à 08h32 : Me suis pas inscrit pour la convention dédicaces du 9. Y’a encore d...
DERNIER RAPPEL


CONVENTION DES DIX CASSES

Vendredi prochain, restaurant Au rendez-vous des Belges, 23 Rue de Dunkerque, Paris 10ème, à partir de 18 h 30.
Dernières inscriptions ce jour sur le forum.
réponse à . God le 06/12/2011 à 08h32 : Me suis pas inscrit pour la convention dédicaces du 9. Y’a encore d...
Y’a encore de la place ?
Hélas non, cher Monsieur, la dernière place fut retenue tôt ce matin par le célèbre écrivain Georges Planelles ; croyez bien que nous regrettons de ne pouvoir vous compter parmi nos invités.
Nous ne manquerons pas de vous informer des prochaines sorties culturelles organisées par "Kelyos Club", manifestations toujours très prisées par les adhérents. Il est donc prudent de s’inscrire dès réception du programme.
La Direction
.
Fallait te remuer avant Ta Divinité ! 
l’expression se disait aussi "mot d’évangile".
mais la "parole" a supplanté le "mot" quand le terme latin parabola (devenu ensuite paraula) a supplanté verbum dans l’ensemble des langues romanes, verbum restant spécialement utilisé pour traduire le grec λόγος = le verbe.
Et pourquoi ce remplacement : pour faire des économies, parce que "le verbe s’est fait cher" (parole d’évangile selon St Jean).
Autrefois, l’expression se disait aussi ...
ah non ! c’est un peu court jeune homme ! on pourrait dire, oh God, bien des choses en somme :
le dictionnaire Godefroy d’ancien français, cite déjà "évangiler" avec le sens "d’authentiquer" (=authentifier). Au XVeme siècle déjà, les pièces d’un procès étaient "évangélisées" par un "évangéliste" qui répondait de leur authenticité. Il apposait sur le sac qui les contenait (vider son sac etc...!) une "évangile" ,étiquette qui en attestait. (cette page)
Et seules, au cours du procès, pouvaient être utilisées les pièces ainsi évangélisées. Les autres paroles, qui n’étaient pas d’évangile, n’avaient aucun poids juridique.
voir aussi "évangéliation", "évangéliser", "évangélister" ... cette page
(ce qui n’enlève rien, naturellement à l’origine de l’expression, qui remonte bien à la Bonne Nouvelle annoncée par Jésus) 
Paraît que Jean avait en tout moment une conduite exemplaire, tant et si bien qu’on l’appelait le disciple inné.
Et Matthieu dit à Jésus:
- Maître, j’ai écrit vos mémoires...
- Allez, mon gars lis-les!
Juda était beau garçon. Les femmes étaient au jus, et il n’y avait donc aucune, pour ’Juda, nana pressée’.
Jean, se méfiant de Judas l’Iscariote, avait dit à Jésus:
- Il leur faudrait une discipline militaire...
- À quoi ça ’sert Jean’?
Si l’évangile est incontestable, la vérité peut être une conne testable.
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 11h48 : l’expression se disait aussi "mot d’évangile". mais la "par...
Est-ce pour cette raison qu’un procès-verbal est écrit ?
Du coup, le verbe s’est fait chier à rédiger.
Il semblerait que cette fin d’année 2011 voit le début de la construction de la gare Evangile sur la ligne E du Réseau express francilien, ou comment transformer Est-Ouest-Liaison-Express en tortillard.
La gare vient d’être rebaptisée Rosa Parks, comme quoi, les voies de Dieu sont impénétrables.
Maman à Gilles: Bois ton eau d’Evian, Gilles...(elle n’a pas ajouté: fais ceci, toutes les fois que tu en boiras, en souvenir de moi)
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 09h35 : l’écrit est parole d’évangile. Verba volent, scriba ma...
Je vois en 19 une faute horrible qui m’avait échappé : je pourrais aller la corriger. Mais figurera en bas la mention : corrigé le ... Otez cette mention et tout est possible. Mais nos dialogues perdraient tout sens,(en ont-ils jamais eu ?) si après coup nous en modifions le contenu.
Suis d’un avis légèrement différent… Sans modifier le sens du propos , corriger la faute — due à un manque d’attention ou à une méconnaissance passagère - me semble même indispensable (ou ajouter un espace manquant, créer un nouveau paragraphe, …).
Le vieux Nicolas ne nous recommande-t-il pas de polir et repolir nos ouvrages, lui qui remit vingt fois ses écrits sur son lutrin ?
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. L’Évangile selon Saint Boileau. 
Dans la rubrique Ailleurs, Steven a raison de dire the gospel truth comme expression équivalente. Nous disons aussi that’s gospel tout simplement.

Il y a les évangélistes d’après la tradition et puis il y a aussi le gospel selon....cette page
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2011 à 15h45 : Est-ce pour cette raison qu’un procès-verbal est écrit ...
Est-ce pour cette raison qu’un procès-verbal est écrit ?
Procès sémiotique. [Dans la terminol. de Hjelmslev] L’axe syntagmatique du langage, par opposition au système sémiotique qui en représente l’axe paradigmatique (d’apr. Greimas-Courtés 1979). qui a dit que le TLFI n’estl pas parole d’évangile ?
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 17h32 : Est-ce pour cette raison qu’un procès-verbal est écrit ...
Procès sémiotique. [Dans la terminol. de Hjelmslev] L’axe syntagmatique du langage, par opposition au système sémiotique qui en représente l’axe paradigmatique (d’apr. Greimas-Courtés 1979).
Le TLFI parle donc le désespéranto ?
réponse à . God le 06/12/2011 à 17h38 : Procès sémiotique. [Dans la terminol. de Hjelmslev] L’axe sy...
L’axe syntagmatique du langage
J’ai trouvé cette note : cette page. Je n’ose imaginer ce que contiennent les (...) !
La sémiotique concerne aussi bien signes que gestes. Celui qui étudie cette deuxième option, s’est mis aux tics.
réponse à . God le 06/12/2011 à 17h38 : Procès sémiotique. [Dans la terminol. de Hjelmslev] L’axe sy...
Dans la terminol. de Hjelmslev] L’axe syntagmatique du langage, par opposition au système sémiotique qui en représente l’axe paradigmatique

On dirait du Syanne en colère ! 
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2011 à 15h45 : Est-ce pour cette raison qu’un procès-verbal est écrit ...
"Au début était le verbe - le verbe était en Dieu - et le verbe était Dieu"... "Tout a existé par lui et rien de ce qui existe n’ a existé sans lui" (Jean, I). J’ en déduis donc l’ éternité du verbe (et du procès verbal ?) mais cela ressemble un peu à l’histoire de la poule et de l’ oeuf. Qui, de Dieu ou du Verbe, a préexisté ? Et Dieu parlait-il seul ? Ceci dit, il y a d’ autres traductions, qui remplacent "début" par Principe, et verbe par Parole. Ce qui ne change pas grand-chose au problème. Non... ne hurlez pas au blasphème. J’ ai eu droit, comme toute bonne petite fille luthérienne, à 7 années d’ Ecole du Dimanche, consacrées à l’ étude de la Bible...J’ ai donc encore quelques (beaux ???) restes !
réponse à . mitzi50 le 06/12/2011 à 19h14 : "Au début était le verbe - le verbe était en Dieu - et le v...
si on dit "le verbe était Dieu" je comprends mal ta question :"Qui, de Dieu ou du Verbe, a préexisté ?"
Quant au fait qu’il n’y avait rien avant Dieu, c’est une certitude qui s’impose à tous, croyants ou incroyants, par simple définition. Les divergences ne tiennent qu’à la nature de ce "Dieu", mais, qu’on l’appelle Jehova ou BigBang il n’empêche qu’il a fallu commencer à partir de quelque chose. Et penser que le quelque chose a pu apparaître à partir du néant absolu ne change rien: cela fait de ce néant Dieu.
réponse à . mitzi50 le 06/12/2011 à 19h14 : "Au début était le verbe - le verbe était en Dieu - et le v...
J’ai, moi aussi, un peu de mal à comprendre la question.
Ce que nous dit ce texte, c’est que pour Dieu, la parole est créatrice, alors que seul le travail est créateur pour les humains.
Il ne suffit pas de dire "jour" "nuit" pour que ça fonctionne (sauf dans "les Visiteurs", mais c’est hors-sujet), alors que pour Dieu ça marche (du feu de Dieu ?).
Il est bien possible que Dieu parla tout seul puisqu’il a créé "le ciel et la terre" pour se distraire un peu.
réponse à . chirstian le 06/12/2011 à 21h59 : si on dit "le verbe était Dieu" je comprends mal ta question :"Qui, ...
Comme nous sommes limités, dans notre vie comme dans notre inspiration créatrice, il est vrai que la notion d’ éternité est, pour nous, parfois difficile à concevoir...
réponse à . SyntaxTerror le 07/12/2011 à 08h59 : J’ai, moi aussi, un peu de mal à comprendre la question. Ce que nou...
Seul le travail est créateur pour les humains ? Pas tout à fait d’ accord. L’ art oratoire peut être très créateur également. Malheureusement il entraîne souvent les auditeurs à détruire plutôt qu’ à construire. Il faaut le cultiver, bien sûr, et cela peut demander du travail. Mais l’ inspiration n’ est pas le fruit de la sueur de celui qui en est pourvu. On a des idées, et on est convaincant... ou on n’ en a pas et on ne saurait convaincre ! (Bon, je concède qu’ on puisse avoir des idées sans savoir bien parler, et enthousiasmer les foules en racontant des fadaises répétées ad nauseam, un certain Adolf en est le parfait exemple. Si on essaie de bien décortiquer ses discours, ils paraissent finalement vides de sens...)
- J’entends des voix, papa, cela me fait peur.
- Mais non, c’est la tempete dans le bois, la pluie sur les carreaux, le hurlement des loups dans la foret...
- Mais papa, et tout ces gens que j’entends, c’est quoi?
- Ca, c’est les vents, Gilles!
réponse à . mitzi50 le 07/12/2011 à 09h10 : Comme nous sommes limités, dans notre vie comme dans notre inspiration cr...
il est vrai que la notion d’ éternité est, pour nous, parfois difficile à concevoir...

Pas vraiment d’accord avec toi, la. As-tu deja compte les moutons, le soir, en essayant de t’endormir? Ou de faire le tour d’une circonference, en te disant que tu t’arreteras quand tu seras arrvivee au bout?
Et il y a encore beaucoup d’exemples du meme accabit...
Curieusement, le cher Georges qu'on disait anticlérical, parlait sans cesse dans ses chansons de God Dieu, d'église, de prêtres et de curés, de moines, de saints, d'enfants de chœur, recommandant à ces derniers de cachés leurs rouges tabliers…

Bref, il y en a partout ! Mais une seule fois "évangile"... dont Bouba vous parlera peut-être. 

Moi, je choisis ce texte qui parle du Fils et des saints, lesquels répandirent Ses paroles pour eux incontestables :

Il a donné sa vie sans doute mais son zèle
Avait une portée quasi universelle
Qui rendait le supplice un peu moins douloureux.
Il savait que, dans chaque église, il serait tête
D'affiche et qu'il aurait son portrait en vedette,
Entouré des élus, des saints, des bienheureux.


Les paroles sont là. Et Maxime Le Forestier vous les chante. Écoutez…

Parmi ces paroles, certaines sont devenues célèbres ; par exemple :
– Il faut bien que genèse se passe (L'Ecclésiaste).
– Les pommiers seront les derniers (Ève).
– Arche ou crève ! (Noé).
– Vivement ce soir qu’on se touche (Onan).
– Jésus, t'es naze, arrête ! (Pierre au Jardin des Oliviers)

Impossible d'être sérieux après ça ! 

réponse à . DiwanC le 20/05/2017 à 01h56 : Curieusement, le cher Georges qu'on disait anticlérical, parlait sans ces...
Il n'y a qu'à demander, le voilà cet évangile

ça laisse à penser que, pour eux
Sans vergogne
L'Evangile, c'est de l'hébreu
C'est de l'hébreu


Et c'est ici qu'il nous le chante

Maintenant je vous prépare le café et je vous souhaite un bon samedi ...
Déformée
Pas rôle d'Ève en Gille
Le judaïsme ne fait de Thora personne. 
réponse à . BOUBA le 20/05/2017 à 05h14 : Il n'y a qu'à demander, le voilà cet évangile &c...
L’Évangile, c'est de l'hébreu
Pas de chance pour Georges, à qui on n'a jamais demandé de soutenir une thèse de théologie, l'évangile, c'est du grec. La seule phrase en hébreu est celle prononcée par Jésus au moment de sa mort, citant le Psaume 22 et personne ne la comprend puisque la langue du peuple était l'araméen.

Vous pouvez reprendre vos activités normales.
réponse à . SyntaxTerror le 20/05/2017 à 09h27 : L’Évangile, c'est de l'hébreuPas de chance pour Ge...
Jésus parlait en Araméen je crois. J'ignorais qu'au moment de sa mort c'était l'Hébreu qu'il avait utilisé...
Citer des noms de la bible, c'est pas mon job. 
réponse à . file_au_logis le 07/12/2011 à 16h25 : il est vrai que la notion d’ éternité est, pour nous, parfoi...
beaucoup d’exemples du meme accabit
A vouloir tous les citer, j'imagine que tu sois accablé.
réponse à . file_au_logis le 07/12/2011 à 16h25 : il est vrai que la notion d’ éternité est, pour nous, parfoi...
Quand on compte les moutons il s'agit d'addition donc de somme. Somme toute.
réponse à . Mintaka le 20/05/2017 à 10h25 : Quand on compte les moutons il s'agit d'addition donc de somme. Somme ...
Au sujet de la contribution de filo, confirmes-tu que quand une planète est revenue à son point de départ ayant "fait le tour d’une circonférence", elle a fait une révolution ?
Evangile signifie aussi bonne nouvelle (enfin je crois) et quand on peut les lire et les comparer on obttient une musique, une symphonie un peu comme Luciano Pavarotti & James Brown lorsqu'ils chantent ensemble.
réponse à . SyntaxTerror le 20/05/2017 à 09h27 : L’Évangile, c'est de l'hébreuPas de chance pour Ge...
C'est dans ce sens qu'il dit ça...Voyons....

Sous entendu: les gens qui ne pardonnent pas ne comprennent rien à l'Evangile.
réponse à . BOUBA le 20/05/2017 à 19h28 : C'est dans ce sens qu'il dit ça...Voyons.... Sous entendu: les...
Sur que faire rimer "pour eux" avec "chinois", ça laisserait "pantois" ...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Parole d'évangile » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?