Plier les gaules - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Plier les gaules

Terminer une activité, un travail.

Origine

On pourrait imaginer que Vercingétorix, grand manitou de ce qui restait de la Gaule en 52 avant J.C. (mais plutôt des Gaules, car la Gaule était en réalité composée de plusieurs régions, intégrant entre autres la Belgique et une partie de la Suisse), Vercingétorix, donc, avant d'espérer mettre une bonne pâtée à Jules César à Alésia (Lien externe), avait consulté sa grande carte plastifiée au 25000e pour préparer les mouvements de ses troupes et, avant de passer à l'attaque, l'avait repliée.
Comme il est connu qu'il était amateur de mots faciles, il aurait dit à ce moment-là : "J'ai plié mes Gaules".
En fait l'histoire montrera que c'est lui qui s'est pris une avoinée, que les cartes aux 25000e n'existaient pas encore (surtout les plastifiées), que notre expression n'existait pas non plus, et que, par conséquent, son jeu de mots aurait fait un bide total (présageant son échec). On ne peut donc qu'en supposer que presque tout ce qui précède n'est qu'affabulations issues d'un cerveau probablement très dérangé.

C'est pourquoi nous allons très discrètement quitter Alésia pour nous rapprocher des bords de la Loire où un pêcheur, un tantinet agacé par sa journée sans aucune prise est en train de plier ses gaules.

Si vous avez été très attentif jusqu'à maintenant, vous avez lu que la phrase précédente est terminée par plier ses gaules.
Car c'est effectivement de la pêche que nous vient cette expression : dans ce monde plein de 'zenitude' (il faut être extrêmement calme et patient pour attendre des heures qu'un poisson veuille bien venir mordre à l'hameçon pendant qu'un pauvre asticot gentiment empalé dessus s'y tord de douleur avant de finir par mourir noyé s'il n'est pas juste avant gobé par un poisson vorace), dans ce monde impitoyable, donc, la canne à pêche s'appelle aussi une gaule[1] et, lorsque le pêcheur a fini sa journée d'intense dépense physique consacrée à faire mourir de pauvres petits poissons, il plie les gaules[2].

Du coup, par extension, parce que les pêcheurs sont aussi parfois des travailleurs et ont emmené leur vocabulaire à leur boulot, plier les gaules marque la fin d'un travail ou d'une tâche quelconque.

[1] Ce mot date du XIVe siècle et désigne au départ une longue perche ayant divers usages, mais dont on pouvait aussi se servir pour faire une canne à pêche. Puis le mot est resté dans le milieu des trucideurs d'animaux aquatiques à écailles où une 'gaule' est maintenant composée de plusieurs morceaux qu'on 'plie' lorsqu'on les démonte.

[2] Comme d'habitude, je vois ceux du fond qui se marrent. Je suppose que cette fois, c'est parce qu'ils ont à l'esprit le sens argotique et érotique de la 'gaule' qui, dans un certain état, devient plutôt difficile à plier et remballer.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Plier les gaules » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Codi pacRamasser son sac
Allemagnede Feierabend machenFaire la fête de la soirée
Allemagne (Bavière)de Die Zelte abbrechenPlier les tentes
Canada / États-Unisen to cut and runcouper et courrir
États-Unisen To fold your tentPlier sa tente
Angleterre / États-Unisen Call it a dayAppeler-le une journée
États-Unisen To hang up one's spursRaccrocher les éperons
États-Unisen To pack it inRemballer l'affaire
Espagnees Liar los bártulosRamasser les effets, les outils (~ plier les gaules)
Espagne (Catalogne)es plegarplier, finir
Espagnees Finiquitarfinir
Espagne (Madrid)es Yo m'aliguero d'aquiJe me casse
Canada (Québec)fr Accrocher ses patins
Italieit Togliere le tendeLever les tentes
Italie (Sicile)it Sbriàrisi (sbriàu)Se débarrasser de (il s'est débarrassé de...)
Italieit chiudere bottegafermer la boutique
Pays-Bas (Amsterdam)nl klaar is KeesLoulou, c'est fini / terminé
Pays-Basnl De pannen er op gooienEn jeter les tuiles
Belgique (Flandre)nl De pijp aan Maarten geven.Donner la pipe à Martin.
Belgique (Flandre)nl zijn schop afkuisennettoyer sa pelle
Pays-Basnl inpakken en wegwezenemballer/empaqueter et ....ouste !
Roumaniero A-?i strânge calabalâculRamasser ses effets

Vos commentaires
8 h. 10 et pas un commentaire ?
Le 1er qui se fera "gauler" à écrire une ânerie n’est pas encore réveillé, sans doute !
"Il y a longtemps que j’ai plié ma gaule"

Mathusalem (L’andropause p. 969)
J’étais mal réveillé pour andropose. Ça peut arriver.
Toutes mes excuses.

Après correction de la contribution précédente, celle-ci ne veut plus rien dire.
C’est la faute de God qui m’a donné un tuyau.
Merci mon Dieu.
Et voilà, salix9506 a compris la supercherie !
Comme dit souvent Chisirtan, God a encore essayé de nous faire prendre des gaules pour des lanternes en nous racontant cette histoire de pêcheur sur les bords de la Loire!
Mais, pas du tout (Kroll, Le Jeu du Dictionnaire), en réalité, c’est bien de la dernière acception qu’il s’agit (cfr l’expression : "j’ai la gaule" , qui ne signifie pas du tout qu’on ait envie de pêcher, mais bien de pécher) puisque "plier sa gaule" est la méthode que j’utilise pour en avoir une de la longueur de celle de Rocco Siffredi : je la plie en deux. "Plier sa gaule" veut donc dire : se mettre au niveau des autres, faire preuve de modestie.
Je reste bien entendu à votre service, mesdames.
Bonjour Salix5905432 ! Lorsqu’on a commis une impardonnable erreur dans une contribution, on peut la corriger : il suffit de cliquer sur le bouton ’crayon’ dans le bandeau gris au-dessus de la contribution (celui du milieu).
réponse à . cotentine le 17/08/2006 à 08h12 : 8 h. 10 et pas un commentaire ? Le 1er qui se fera "gauler" à &eacu...
Comment savais-tu que salix allait écrire une ânerie ? Il dit bien lui-même qu’il n’est pas encore réveillé !! 
réponse à . HoubaHOBBES le 17/08/2006 à 08h34 : Et voilà, salix9506 a compris la supercherie ! Comme dit souvent Chi...
Toi, je te réserve un chien de ma chienne. C’est impardonnable, les insanités que tu as déversées hier à propos de notre amie (qui était aussi la tienne).
Ne t’inquiètes pas, si tu veux vraiment plier ta gaule, bien que tu sois bien placé, je t’envoie des brucelles et une loupe.
Quant à toi, Louisann, petit bouchon*, ne t’inquiètes pas : tu sais que notre bon roi Henri, le IVème du nom, adorait les odeurs avancées de venaison et que, quelque jours avant de rejoindre sa dulcinée, il lui envoyait une estafette la prévenant en ces termes : J’arrive, ça va être ta fête, surtout ne lessive plus tes petits endroits intimes en attendant…
Eh bien ton soupirant, que ton prétendu ami a tenté d’écarter par une manœuvre inqualifiable, présente les mêmes affinités que le susdit roi.
Il te reste fidèle, je le sais.

*Certains sauteront sur l’occasion pour ajouter qu’elle sent aussi le bouchon, les gredins
s’agit-il d’une expression ? Oui, probablement, si on considére que "fermer la porte" , ou "ranger ses affaires" en sont !
Je vois l’explication de demain :
ranger ses affaires : il faut savoir que les affaires désignent chez l’homme etc...

Bon celle-ci me semble bien dépourvue d’originalité. Je rejoins toutefois le grand Jacques, qui chantait :
"ne me quitte pas,
il faut tout plier
tout peut se plier
qui s’enfuit déjà etc..."
démontrant ipso facto qu’une gaule peut se plier .
Mais pourquoi "des gaules" : c’est ce pluriel que je trouve singulier.
D’où la question : parle-t-on de gaules en général, ou du général de Gaulle?
réponse à . chirstian le 17/08/2006 à 09h10 : s’agit-il d’une expression ? Oui, probablement, si on consid&ea...
Bon, alors on va tout expliquer à Chirstian :

- Oui, c’est une expression, parce qu’on n’a normalement aucune raison de dire ’je plie les gaules’ au boulot. A partir du moment où c’est un terme qui a un usage spécifique et qu’il passe dans le langage courant, on peut considérer que cela devient une expression (porte grande ouverte, là...).

- Pour quoi ’les’ gaules ? Parce que tout pêcheur digne de ce nom ne se contente pas de poser une canne à côté de son lieu de sieste, il en met plusieurs (je ne parle pas de ceux qui pêchent à la mouche et qui doivent bien se tenir la canne, bien sûr, parce que là il devient difficile d’en avoir plusieurs dans les mains).
réponse à . borikito le 17/08/2006 à 08h53 : Toi, je te réserve un chien de ma chienne. C’est impardonnable, les...
Eh bien, tu vas rire ! J’ai fait une faute dans le nom de la personne !
Il fallait bien entendu lire Lasouinn et pas le pseudo de celle que tu as cru ainsi cru salie.
Mais , bon God, comment as-tu pu confondre un seul instant la description de cette souillon avec cette femme aux cheveux bruns mi-longs, yeux noisette, terriblement séduisante et dont le charme irrésistible n’a d’égal que le goût exquis de ses tenues raffinées ?
Celle dont la seule idée de la revoir nous empêcherait tous de dormir ?
Oui, comment as-tu pu imaginer un seul instant cette horreur ?
Franchement, beau-qui-rit-tot, tu me déçois, mais bon, personne n’est parfait, hein !
J’espère qu’elle ne t’en voudra pas trop...(elle est magnanime je sais, mais il y a des limites).
Franchement je crois bien n’avoir jamais lu ni entendu cette expression. Si cela concerne la pêche (évidemment, il y a toujours des petits coquins pour voir partout des allusions au sexe !), je ferai remarquer que l’on ne plie pas les gaules, on les range, on les démonte si elles sont télescopiques, mais si on les pliait elle risqueraient fort de ne plus pouvoir servir par la suite, non ? Même les pêcheurs dont le matériel est réduit au strict minimum, un bout de bois avec une ficelle et une épingle double ! ne peuvent "plier leur gaule". A moins que le verbe "plier" n’ait pris un sens équivalent à "ranger" ou "remballer".
réponse à . God le 17/08/2006 à 09h25 : Bon, alors on va tout expliquer à Chirstian : - Oui, c’est un...
ma question sur "les" ne visait naturellement qu’à introduire la dernière ligne de mon message. Là oussque j’avais mis une astuce. Sur expressio chaque ligne est importante : c’est comme à la pêche!

Et à propos de pêche , donc... Certes,je le comprends bien, tout peut être expression : si l’on adopte la définition du dico " groupe de mots employés pour rendre la pensée" on peut effectivement tout y mettre.
Convenons seulement que parmi les expressions qui vous sont proposées , oh God, certaines ont un passé sémantique ou culturel qui les rend plus intéressantes que d’autres. Celle ci me semble plus limpide que la rivière dans laquelle je ne voudrais pas lancer le bouchon trop loin...
Mais cela ne nous empêchera pas de lancer nos filets dans des directions multiples et variées.
poil au nez
Zizou : le joueur qui faisait plier les goals
tiré de l’Appel du 18 juin:
" ils ne sont pas nés ceux qui feront plier de Gaulle"
réponse à . amapola le 17/08/2006 à 09h57 : Franchement je crois bien n’avoir jamais lu ni entendu cette expression. S...
Et aussi avec le mot gaule, on peut faire des vers... alambiqués.

On utilise aussi le mot "gauler" pour dire se faire prendre, alpaguer, etc...
Ex : "Je me sus fais gauler par le vigile de service..."
réponse à . chirstian le 17/08/2006 à 10h08 : tiré de l’Appel du 18 juin: " ils ne sont pas nés ceux qui f...
Si Mr chirstian ! Il y avait un moyen. On demandait à De Gaule d’entrer dans un char et le général était obligé de se plier pour y entrer. D’ailleurs, en 1939-1940, ne commandait-il pas un régiment de chars... ? Ah !
(Je sais : arrête ton...).
Bonjour à tous !
Le lieu a aussi son importance : Le pliage des gaules peut s’avérer un exercice périlleux, selon le type de canne.
Par exemple, une descente de flics dans un squat ou un bordel ne produit pas le même effet. Dans le premier lieu, endroit où souvent pour fuir (les réalités de la vie), la poudre n’est pas d’escampette, dans ce lieu donc, la maison Poulaga provoque une panique ; au bordeau, c’est la débandade.
Chacun plie ses gaules comme il veut (peut!!!)
Fredi Sirocco
réponse à . amapola le 17/08/2006 à 09h57 : Franchement je crois bien n’avoir jamais lu ni entendu cette expression. S...
Une gaule est effectivement constituée, soit en un seul morceau, soit en plusieurs qui se montent de façon téléscopique ou par emmanchement.
La partie supérieure (la plus fine) s’appelle un scion. Donner un mouvement à la canne pour lancer le bouchon au loin s’appelle donc le "mouvement scionniste"
On parle "d’expan-scionisme " quand le mouvement est ample. Il finit alors le plus souvent dans l’arbre (par exemple un cèdre du Liban) qui est obligatoirement placé au dessus du pêcheur, et qui, sous pretexte de faire de l’ombre, transforme une ligne montée comme vous et moi, (mais moins bien que Yannou) en un sac de noeud que-je-vous-dis-pas-comment-que-les-poissons-y-se-marrent.
Si vous tirez la ligne, la gaule est un peu pliée, si vous tirez l’arbre il est de la même espèce.
Je vous raconte tout cela parce que j’ai été gauliste très jeune (vairons, gardons).
Tout cela est bien loin : y a plus d’vairons, ni d’ brochets , ni même d’saisons, à cause de la pollution!
Mais il reste expressio : le seul site non pollué des gaulles
réponse à . HoubaHOBBES le 17/08/2006 à 08h34 : Et voilà, salix9506 a compris la supercherie ! Comme dit souvent Chi...
On dit aussi gauler les noix ,c’est ce qui risque de t’arriver si tu continues d’essayer de faire croire tout et n’importe quoi à tous mes admirateurs,parce que même s’ils sont fidèles (EUX)!!!ils pourraient peut-être se laisser influencer.Eh NA.
nr,edhgio velhgy sktbe ;impossible de traduire sans tomber sous le coup de la zapette!et re NA
Rappel historique :
Je ne résiste pas à vous livrer cette double contrepéterie parue à la une du "Canard enchaîné" dans les années soixante, concernant le général Massu et le Grand Charles.

"Le plan De Gaulle réjouit le coeur de Massu".

Gonflé, les gââârs !
réponse à . borikito le 17/08/2006 à 08h53 : Toi, je te réserve un chien de ma chienne. C’est impardonnable, les...
Merci mon cher AMI,saches que tes mots me vont droit au coeur ,ça réconforte d’être en odeur de sainteté!
réponse à . HoubaHOBBES le 17/08/2006 à 09h42 : Eh bien, tu vas rire ! J’ai fait une faute dans le nom de la personne...
Ouaip, sauf que j’ai beau chercher, il n’y a aucun pseudo ’Salouinn’ ou ’Lasouinn’ ou ’Nouil-san’ dans ma base de données. J’ai donc un peu des doutes sur ce ’pseudo’-repentir tardif...
réponse à . amapola le 17/08/2006 à 09h57 : Franchement je crois bien n’avoir jamais lu ni entendu cette expression. S...
Alors :
1. Il faut sortir sur les bords des rivières, des fois
2. La canne en un seul morceau est devenue rare (parce que difficilement transportable dans une voiture)
3. J’ai bien écrit "...composée de plusieurs morceaux qu’on ’plie’ lorsqu’on les démonte". Alors à la place de ’démonter’, tu peux mettre ’ranger’ ou ’remballer’, peu me chaut, le résultat est le même.
C’que c’est de pas être reveillé de bon matin, quand même...
Hé, HoubabaHOBBES, tu te fais gauler de tous les côtés là,à ta place je prendrais mes petites pillules roses et j’irais me coucher.Tu vois ce que c’est de tirer sur les copines!Quand à ton pseudo repentir !!!!!!!!!et j’suis pas la seule à l’avoir remarqué, on en reparlera...
réponse à . God le 17/08/2006 à 10h49 : Ouaip, sauf que j’ai beau chercher, il n’y a aucun pseudo ’Sal...
Tiens, comme c’est curieux !
Tu es sûr de ton programme ? Cherche mieux, tu sais on n’obtient pas toujours de bons résultats du premier coup. Je t’implore, ô God, Père sévère !
réponse à . God le 17/08/2006 à 10h53 : Alors : 1. Il faut sortir sur les bords des rivières, des fois 2. La...
des fois 2. La canne en un seul morceau est devenue rare

effectivement, des foies de la canne en un seul morceau est devenu rare : on vend plutôt du foie d’oie ou de canard. Rillons, rillons !

Ce Sidi, la réflexion d’Amapola est exacte : le sens de "plier" ,dans cette expression ne correspond plus à son sens initial .
Le latin plicare nous a donné "plier : je plie, tu plies..." et "ployer : je ploie , tu ploies etc... mais tous deux expriment la courbure d’un entier, non le fractionnement évoqué ici pour le rangement.
C’est en cela que cette expression est tout à fait intéressante, et mérite de figurer ici, contrairement à ce que d’aucuns se permettaient de critiquer , notamment ce Chirstian de mes deux !
qu’est ce que la pêche , ce monde plein de "zénitude" comme le dit God ?
Il s’agit pour le pêcheur d’apprendre à nager à un* ver de terre (ou de voler à une mouche). Pour cela on l’attache à un hameçon , comme on suspendait autrefois le baigneur à une bouée , et on le met à l’eau.
Problème : dans certains cas -heureusement pas trop fréquents- un poisson vient essayer de le gober. Il importe donc d’être vigilant : intervenir immédiatement pour décrocher le poisson , ne pas le remettre dans la rivière, pour éviter toute récidive,voire le ramener à la maison pour le changer d’air. Naturellement s’il décède en chemin , il faut bien en faire quelque chose : par exemple le manger.(c’est ce qu’on nomme les dommages collatéraux de la pêche).
La présence de ces quelques poissons importuns ne doit en rien décourager le pêcheur, dont la mission formatrice doit être poursuivie dans l’intérêt des vers.(on dit : en vers et contre tout! )

*Naturellement, tous les bons pêcheurs savent qu’il ne faut pas en faire trop, et accrocher deux vers à la fois : comme le dit le dicton : Un ver ça va, deux vers bonjour les dégâts !

Si ceci n’explique pas pourquoi les gaules sont pliées , c’est toujours bon à savoir, non ?
réponse à . chirstian le 17/08/2006 à 16h53 : qu’est ce que la pêche , ce monde plein de "zénitude" comme l...
Les gaules sont pliées pour que tout le fatras rentre dans le coffre de la berline...
Par contre au XIV siècle, je ne vois pas trop le genre de berline en circulation, vu que c’était des charrettes...
réponse à . <inconnu> le 17/08/2006 à 17h28 : Les gaules sont pliées pour que tout le fatras rentre dans le coffre de l...
Meuh non, sot ! Il y avait aussi des scooters (roses pour les filles, bleus pour les garçons). Il en reste un ou deux de cette époque, dont un sur ce site. Pour faire tenir une gaule dans le coffre d’un scooter , il faut beaucoup la plier ... et peu d’élus.
réponse à . chirstian le 17/08/2006 à 17h46 : Meuh non, sot ! Il y avait aussi des scooters (roses pour les filles, bleus...
Moi la mienne est tellement longue que je faisais des tournois de chevalerie avec au XIV siècle. C’est dire que c’est encombrant ces machins là.

Les scooters roses étaient à pédales en ce temps jadis...
dans tout barbecue qui se respecte , il ne faut pas confondre
griller l’épaule
et plier les gaules

A.Proxym , hâtivement .
connaissez vous le plus petit filet de pêche?
c’est le string
une raie ,une moule ,un barbu et pleins de maquereaux qui tournent autour
çà fait des fesses bien gaulées
j’ai pas pu m’en pêcher
réponse à . <inconnu> le 17/08/2006 à 08h26 : "Il y a longtemps que j’ai plié ma gaule" Mathusalem (L’andr...
J’ai pas bien compris, là. C’est le numéro de la page qui est donné là, où l’on peut trouver la citation, mais il manque alors l’édition...
Ou alors, c’est l’âge qu’il avait, le Math û Salem, lorsqu’il a prononcé cette phrase?
Mais il était peut-être encore un peu jeune alors, non?
Un Andropov, une andropose ...
réponse à . borikito le 17/08/2006 à 08h53 : Toi, je te réserve un chien de ma chienne. C’est impardonnable, les...
Chère Louisann,
je n’en peux plus!
Tous, ils te harcélent, toi l’haricelle, l’icelle que le Harki selle...
Même Borikito - qui se prétend "Jolie Fleur de Java" - qui te décrit maintenant - te décrie même peut-être? - comme étant une "occasion" que "certains sauteront".
Laisse-le dire, rejoins-moi avec ton scooter rose, ta cakette, ton tisheurt qui dévoile pudiquement une épaule ronde, blache et dénudée...
Je redescendrai pour toi de mes alpages, m’habillerai d’alpaga pour mieux t’alpaguer quand tu passeras par là. Je remettrai Blanchette à l’étable pour y passer l’hiver, y faire tourner les tables en récitant des vers, devant de bons petits vers (*)... dans de grands verres...

(*) Qu’est-ce qu’un ver motorisé? L’as-ticot du tacot!
réponse à . louisann le 17/08/2006 à 10h32 : On dit aussi gauler les noix ,c’est ce qui risque de t’arriver si tu...
Eh oh! Je ne savais pas que t’avais fait l’Eh NA! T’es une fonctionnaire, alors? (Grosse déception!).

Une fonctionnaire ne fonctionne que si l’on s’en ...sort!

Si elle travaille aux finances, c’est une ponctionnaire...
Si elle tarvaille chez les flics, c’est une factionnaire,
si elle enseigne les maths, c’est une fractionnaire,
si elle enseigne les langues, elle sera dictionnaire,
si elle travaille dans une briquetterie, elles sera réfractaire,
mais - de toute façon - elle restera frigidaire...

Alors, dis-moi que tu n’étais pas sérieuse en prétendant sortir de l’Eh NA à ton prétendant que je connais, comme si je l’avais fréquenté des années...
Il se con-sume pour toi: il cram!
réponse à . God le 17/08/2006 à 10h53 : Alors : 1. Il faut sortir sur les bords des rivières, des fois 2. La...
que la langue française est compliquée: il dit "peu me chaut" quand quelque chose le laisse froid...
Déjà qu’un hôtel borgne est une maison louche...
Sans parler de la maison de passe qui a pour vocation que nous nous y arrêtions...
réponse à . <inconnu> le 17/08/2006 à 17h28 : Les gaules sont pliées pour que tout le fatras rentre dans le coffre de l...
Sauf en Prusse, des fois!
réponse à . file_au_logis le 20/08/2006 à 21h11 : Eh oh! Je ne savais pas que t’avais fait l’Eh NA! T’es une fon...
Mais non grand sot ! je ne sors pas de l’EH-NA ,c’etait juste pour ponctuer ce que j’avais écris ,m’ enfin quand même!!comme dirait qui tu sais.Mais dis moi, les vacances sont finies il me semble!bon retour à la civilisation.
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 08h34 : Mais non grand sot ! je ne sors pas de l’EH-NA ,c’etait juste p...
Tu te rends compte, il a une barbe de 22 centimètres...
Tiens, ça me rappelle une expression...
Dans le milieu de la télévision, à la fin d’un reportage sur le terrain, le réalisateur disait souvent "OK, on plie" pour signifier qu’on débranchait et rangeait tout le matériel (projos, caméras etc...). Peut-être y-a-t-il également un rapport avec l’expression "plier bagages" ?
réponse à . <inconnu> le 28/08/2006 à 10h16 : Dans le milieu de la télévision, à la fin d’un report...
Si c’est un réalisateur de film X, l’expression prend son tout son sens.
Même César n’y est pas arrivé, à faire plier la Gaule...
En cherchant de quoi faire varier le plaisir de cette redif, j’ai rencontré cette page. Dans cet "Abrégé du Dictionnaire universel..." datant de 1762 il est fait allusion à "gaulis" terme de vénerie, qui indique que l’on plie les branches souples pour entrer dans le fort d’un bois : faut-il y voir le constat d’échec d’une chasse à courre ? Ainsi, quand on doit plier les gaulis, les gaules, il faut admettre qu’on n’a plus aucune chance de rattraper le renard que l’on suivait, les cerfs renonçant d’eux-mêmes à plier les gaules.
Si la pêche se fait sous marine, on inverse et l’expression devient : gauler la plie !
(Ach ! Pon ! z’est môfais)
réponse à . momolala le 01/08/2009 à 08h41 : En cherchant de quoi faire varier le plaisir de cette redif, j’ai rencontr...
En sylviculture, le gaulis est un taillis qu’on laisse croître. La densité et la recherche de la lumière en font un bas-perchis, puis les éclaircies successives après sélection des meilleurs troncs un haut-perchis. Enfin quand les troncs sont suffisamment hauts, on procède à la coupe définitive afin que les plus beaux spécimens puissent s’étoffer et acquérir un diamètre qui soit exploitable : c’est la futaie. La sylviculture française est la première d’Europe et surproduit, ce qui est bon pour la planète mais pas pour les exploitants.
Ceci étant dit, pour revenir à notre expression, dans ces pratiques on évite de plier les gaules afin d’obtenir de troncs bien droits.
Bonne fête à tous les Suisses de ce site et d’ailleurs. Je ne sais combien vous êtes, mais il y a Tsinta (il me semble).

Il est de note aux rillettes et publique que de tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves. Allez donc voir à cette page

La question que je me pose est de savoir si César était un visionnaire, la Belgique n’existait pas encore en ces temps reculés.
réponse à . tytoalba le 01/08/2009 à 09h35 : Bonne fête à tous les Suisses de ce site et d’ailleurs. Je ne...
...Et Horizndelle, Tyto, qui nous réjouit si souvent avec ses contribs !
réponse à . Lovendric le 01/08/2009 à 10h01 : ...Et Horizndelle, Tyto, qui nous réjouit si souvent avec ses contribs&nb...
Ah te voilà, toi ! Et tu te mets à parler comme tout le monde ! Vas-tu bien ? Je l’espère désormais, fils de la Gaule, humble féal de la lointaine chrétienté, dont la devise fut sans doute "la gaule plie mais ne se rompt pas". Même pas honte ! 
réponse à . Emeu29 le 01/08/2009 à 09h09 : En sylviculture, le gaulis est un taillis qu’on laisse croître. La d...
Donc, tu confirmes : si on doit plier les gaulis, on renonce à chasser. Voili, voilou ! Ces pêcheurs, toujours en concurrence avec les chasseurs ! Regarde : "Chasse, pêche et nature" : on affirme davantage les différences que les points communs, pauvre nature qui n’a pas son mot à dire !
Le Peuplier baumier ou baumier est le nom porté par plusieurs espèces de Peuplier à feuilles caduques de la famille des Salicaceae : Doux le nom de "baume" du bout de bois qui est en bas de la grand-voile sur les bateaux du même métal. Le peuplier étant un bois souple, on peut plier la baume en tirant sur les ficelles du bateau (pas toujours à l’écoute). Comment c’est plier les gaules et pas la baume ?
C’est pas de ma faute si les terriens savent pas appeler un chat un chat
réponse à . Lovendric le 01/08/2009 à 10h01 : ...Et Horizndelle, Tyto, qui nous réjouit si souvent avec ses contribs&nb...
Pour Horizondelle, je n’en étais pas certaine. Il suffisait donc que je te réclame hier pour que tu nous reviennes. J’espère que tu vas bien.
J’ai ferré, ferré, ma gaule s’est ployée, s’est presque pliée, et pour qu’elle ne casse pas, j’ai tout lâché.
Ce devait être un très gros poisson.
Mieux vaut perdre sa gaule qu’être entraîné au fond de l’onde.
réponse à . chirstian le 17/08/2006 à 10h08 : tiré de l’Appel du 18 juin: " ils ne sont pas nés ceux qui f...

Elle est BôôôôÔnne!!!
réponse à . mickeylange le 01/08/2009 à 10h53 : Le Peuplier baumier ou baumier est le nom porté par plusieurs espè...
C’est pas de ma faute si les terriens savent pas appeler un chat un chat

Ah bon, tu la connais, celle-là?
Deux homos sont dans un bois, le premier est un peuplier et le second fait le bouleau.
Pas honte non plus...
L’expression «accrocher ses patins» signifie quitter une carrière, cesser un travail POUR DE BON, aller à la retraite, et non pas, terminer un travail...de la journée par exemple, ou alors partir en vacances et le reprendre par la suite.
réponse à . Emeu29 le 01/08/2009 à 08h50 : Si la pêche se fait sous marine, on inverse et l’expression devient&...
Meu noon, c’est bon!  
réponse à . <inconnu> le 01/08/2009 à 13h13 : C’est pas de ma faute si les terriens savent pas appeler un chat un chat A...
Mon arbre généalogique est un peu plier.
Mon grand père était un arbre à came, il a fini en prison. Donc je ne suis pas le fruit de sa gaule.
Je n’ai jamais pu savoir qui, pour la consoler avait grimper l’Abricotier (déjà la marine) de ma Grand-mère, qui était un peu Pommier quand le grand-père c’est fait ratiboiser par les Cognes assier et envoyer à Frêne.
Elle a bien tenter de se Noyer, après avoir Pêcher avec la Gaulette koko (Licania canescens) d’un beau Sénégalais noir Ebène qui avait pris du Bois-bandé (Ptychopetalum) et du Bois de rose avant de la coucher sur son Matelea.
Après cette Amourette (brosinmum guianense) avec Douglas qui n’était pas chauve (mais Cyprès de l’être) elle c’est mise au Bouleau.
Elle avait un Thuya pour travailler chez un Groseiller à maquereau mais elle a gagné des Nèfles il là prenait pour une Poire. Yéh
Comme elle avait la Garance voyageuse et qu’elle en avait marre de travailler pour des Prunes (Yéh) elle a épousé un Avocat de Cassis, qui avait des yeux Globulaire.
Il fut bientôt lui aussi Cocculus et devint Cornouiller. Elle l’avait tromper avec un Romarin (encore la marine) dans la Lavande.
Et vous voudriez que je sois sérieux !
Saviez-vous que...la queue du lézard repousse, ce qui lui permet de «gauler» autant qu’il le désire. 
réponse à . tytoalba le 01/08/2009 à 11h18 : Pour Horizondelle, je n’en étais pas certaine. Il suffisait donc qu...
J’espère que tu vas bien

Las, Tyto, Momo, mes dolces amies, les moines-chevaliers qui me veillent dans leur ospital ne veulent me délivrer pour nulle chose du monde, pas même, comme nous disons, pour l’empire de Rome ! Ils me médecinent à qui mieux mieux, me donnent à engouler leurs herbes santéives du matinet à la vesprée, me contraignent à boire une potion puante à l’huile de Chaulmoogra qu’ils font venir de l’Inde, me couvrent le corps de bêtes à guérir qui me sucent le sang, m’enduisent la peau de baumes, d’onguents et d’encens. Mais en dépit de tous leurs bons soins, la force continue à me faire défaillance, hormis quand je viens vous retrouver et vous lire, mais par malheur, je dois franchir huit siècles pour ce faire, chose qui me lasse durement. Et je m’en reviens dans la cité d’Acre dans un état de faiblesse qui enrage les Ospitaliers.
Ah ! comme je voudrais plier bientôt les gaules et retourner dans mon manoir, et ensorquetout aller dans votre siècle vous rejoindre plus souvent !
réponse à . Emeu29 le 01/08/2009 à 09h09 : En sylviculture, le gaulis est un taillis qu’on laisse croître. La d...
gaulis... bas-perchis... haut-perchis... futaie...
Le tout pour faire des ponts-levis haut perchés blanchis au torchis. C’est pas futé, hein ? On m’a pris pour un gland...
Le chêne
réponse à . tytoalba le 01/08/2009 à 09h35 : Bonne fête à tous les Suisses de ce site et d’ailleurs. Je ne...
Je lis, à ta page :
« Les Belges sont les plus forts de tous ces peuples [Horum omnium fortissimi sunt Belgae], parce qu’ils restent tout à fait étrangers à la politesse et à la civilisation de la province romaine, et que les marchands, allant rarement chez eux, ne leur portent point ce qui contribue à efféminer le courage [atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important] : d’ailleurs, voisins des Germains qui habitent au-delà du Rhin, ils sont continuellement en guerre avec eux. »

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts de la Haine et de l’Escaut réunis, et les Belges n’ont pas échappé non plus à l’effet "minet"... 
réponse à . mickeylange le 01/08/2009 à 10h53 : Le Peuplier baumier ou baumier est le nom porté par plusieurs espè...
Bon : confondre le baume du Pérou et la bôme du Pépé, ça mériterait bien une petite colle, comme ça, en passant...
Si plier la gaule c’est partir, déplier la gaule c’est arriver.
Logiquement avant de la plier il faut que quelqu’un l’ait dépliée pour vous si vous ne l’avez pas fait vous même.
Même si vous l’avez acheter dépliée, il a bien fallu que quelqu’un la repasse pour enlever les plis, sinon vous n’auriez pas acheté. Une gaule toute plissée c’est difficile a vendre (n’est ce pas mesdames ?) D’un autre côté si elle n’a pas de plis c’est qu’elle est dépliée.
Comment plier une gaule qui n’a pas de plis, puisqu’elle n’est pas arrivée ?
C’est l’expression la plus compliqué d’expressio. Moi je laisse plisser...
réponse à . Elpepe le 01/08/2009 à 19h43 : Bon : confondre le baume du Pérou et la bôme du Pép&eac...
Hé hé trop tard l’est fini le samedi...
bisque bisque rage...
réponse à . mickeylange le 01/08/2009 à 15h00 : Mon arbre généalogique est un peu plier. Mon grand père &e...
Et vous voudriez que je sois sérieux !
Ça nous changerait...

Anonyme
La Gaule est pliée par la crise, alors qu’il serait si facile d’en sortir. (de la crise pas de la Gaule)
j’ai eu ce matin une petite conversation avec une voisine, je vous la livre :

- Bonjour toi
- alors tu es revenu
- t’étais ou ?
- chez un ami hôtelier à Fréjus
- Avec la crise il se plein pas trop ?
A cause de la crise il n’a plus de clients. Tout le monde emprunte à tout le monde pour boucler les fins de mois. L’autre jour un touriste lui prend une chambre qu’il paie avec un billet de 100 €. Mon ami va porter le billet au boucher à qui il doit 100 €. Le boucher va porter le billet au paysan qui lui fournit sa viande. Le paysan va porter le billet à Mlle Lapompe qui lui avait fait crédit. Mlle Lapompe vient apporter le billet à mon ami, car elle ne payait plus quand elle prenait une chambre.
Comme elle dépose le billet sur le comptoir, le touriste qui venait de dire à mon ami que la chambre ne lui convenait pas ramasse son billet et s’en va.
Rien n’a été dépensé, ni gagné, ni perdu et pourtant plus personne n’a de dettes. C’est comme ça qu’il faut résoudre la crise en France.
réponse à . mickeylange le 01/08/2009 à 19h59 : La Gaule est pliée par la crise, alors qu’il serait si facile d&rsq...
Rien n’a été dépensé, ni gagné, ni perdu et pourtant plus personne n’a de dettes
Le matin chacun avait une dette de 100 et un actif (une créance client) de 100. Le soir chacun n’a plus ni passif ni actif. Personne n’a donc amélioré sa situation. Mais le drame c’est que personne n’a travaillé ni produit quoi que ce soit, puisque la vente de l’hôtelier a été annulée.
Si le client avait été satisfait, l’hôtelier aurait gagné 100. Il aurait ainsi pu acheter de la viande au boucher lequel etc...
La morale de l’histoire c’est que ce n’est pas la dette de la France qui pose problème, c’est la difficulté d’offrir des produits ou services qui répondent à la demande. Et un pas important aura été fait vers la sortie de crise, quand les salariés auront compris que dans une entreprise ce n’est pas le patron qui décide, mais le client.
Oui tu as raison mais pour se faire élire c’est pas un discours pour les patrons moins nombreux que les salariés, mais dont la voix dans l’urne, ne vaut pas plus, qu’il faut tenir.
Il y a un permis de conduire les voitures ou les bateaux, un permis de chasse etc mais pas de permis de voter. La voix de l’analpha bête compte autant que celle de l’économiste.
J’explique comment sortir de la crise, (à la manière de) tout en sachant qu’une fois élu j’expliquerai pourquoi c’est plus possible à cause du passif de mes prédécesseurs.
Et je me dois d’ajouter, n’écouter pas Chirstian qui défend les patrons et tente de vous enfumer alors qu’il fait des bénéfices sur votre dos. Camarades pliez vos gaules, sortez les pancartes, votez pour moi je suis le seul à vous dire ce que vous avez envie d’entendre. Je suis à moi tout seul le loto et le PMU. Vous savez que vous ne gagnerez pas mais vous jouez quand même.
Bien sûr que Chirstian a raison, mais moi je vous donne du rêve et de l’espoir, alors que lui vous explique qu’il faut pas rêver.
Je suis certain que vous préférerez l’espoir à l’austérité, mais putaing con c’est de plus en plus difficile de vous faire avaler ça.
réponse à . Lovendric le 01/08/2009 à 18h25 : J’espère que tu vas bien Las, Tyto, Momo, mes dolces amies, les moi...
Ah ! comme je voudrais plier bientôt les gaules et retourner dans mon manoir, et ensorquetout aller dans votre siècle vous rejoindre plus souvent !
Je te le souhaite de tout coeur. Reviens nous conter de belles histoires dès que tu le peux.
réponse à . Elpepe le 01/08/2009 à 19h40 : Je lis, à ta page : « Les Belges sont les plus forts de t...
Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts de la Haine et de l’Escaut réunis, et les Belges n’ont pas échappé non plus à l’effet "minet".
Je ne sais pas trop pour l’Escaut mais pour la Haine, je peux te dire que l’eau qui coule sous les ponts, est à 300 mètres de chez moi et qu’elle ne sent pas bon.

Bonne nuit à tous et toutes.
réponse à . tytoalba le 01/08/2009 à 23h41 : Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts de la Haine et de l’E...
La nuit continue Tyto ! 
Et dans la nuit, c’est un bonheur de lire les propos des voisins du d’ssus !
S’il pêche, c’est qu’il a une gaule. S’il a une gaule, pourquoi n’en aurait-il pas deux ? Et s’il est a deux gaules, pourquoi n’en aurait-il… Bon, d’accord, j’arrête.
Donc, une chose est sûre : il a des gaules… et il finira bien par les plier. Et v’là !

On dirait un fanatique
De la cause halieutique,
Avec sa belle canne et
Son moulinet.
Mais s’il pêche, c’est pour rire,
Et l’on peut être certain
Que jamais sa poêle à frire
Vit le plus menu fretin.


Georges (l’autre !) n’a pas enregistré Le Pêcheur ; d’autres, si… tant pis pour eux. Si ça vous intéresse, voici les paroles.
A 20 ans, les garçons sont fiers de leur gaule im-pliable. Les sifflets sont d’admiration.
A 40 ans les hommes s’amusent à montrer que, s’ils ont acquis de la souplesse en la "matière", ils restent intraitables sur le faux-pli. Et ils sifflotent, d’un air dégagé.:&rsquo)
Passé 60 ans, certains continuent tranquillement sur leur lancer lancée, sans les mains même ... ; certains usent de la pilule divine (on a bien dit bleu = dieu, il y a peu ?) ; d’autres hissent les couleurs plus difficilement et redoutent le coup de sifflet final.

Si je parle d’expérience(s) ? Nan nan, je lis beaucoup, ici et ailleurs, c’est tout.
Vous souvient-il de ce pêcheur-ci, bien plus sensé ici que les pécheurs de l’étage au-dessus -encore que l’un n’empêche pas l’autre- et qui repliera, lui, ses gaules, fort satisfait.
Aujourd’hui c’est la Saint-Nicolas. Bonne fête à tous les nicocas.
Jules (César, le mari de Fanny) a dit qu’il avait plié naguère des gaules. Au Moyen-Âge, on disait "briser des lances"
Cette nuit, Madiba a plié ses gaules pour de bon.
Il nous a quitté. Pour de bon. Depuis, il appartient non seulement à l’Éternité - comme a dit Obama - mais bien plus - c’est moi qui le dit, à l’Humanité. Comme Ghandi!
Au vu de leur exemple, ne disons jamais "que puis-je donc faire, je suis tout seul?". N’oublions jamais qu’eux aussi, ils ont commencé seuls...
C’est grâce à des gens comme eux que l’ont voit que la foi en l’humanité et en sa propre vision peut déplacer les montagnes!
grande carte plastifiée au 25000e
On vient de retrouver la carte qu’utilisait Vercingétorix et on comprend qu’il ait eu du mal à la replier cette page
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2013 à 10h06 : grande carte plastifiée au 25000eOn vient de retrouver la carte qu’...
À propos de carte : cette page.
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 08h34 : Mais non grand sot ! je ne sors pas de l’EH-NA ,c’etait juste p...
Je m’ disais aussi...
À l’ENA, au moins, on apprend peut-être à parler pour ne rien dire, mais avec talent. On y apprend aussi à ponctuer.
réponse à . file_au_logis le 06/12/2013 à 09h32 : Cette nuit, Madiba a plié ses gaules pour de bon. Il nous a quitté...
Pour illustrer ton propos, le magnifique film Invictus de Clint Eastwood !
c’est plié ! message d’erreur : on ne peut accéder à cette vidéo "dans notre pays " ! Il y a encore des frontières !
réponse à . saharaa le 06/12/2013 à 10h34 : c’est plié ! message d’erreur : on ne peut acc&eacu...
Je crois qu’il s’agit de l’épisode "La carte" de Kaamelott.
Le voici à cette page.
Excusez l’abondance de publicités...
réponse à . deLassus le 06/12/2013 à 10h49 : Je crois qu’il s’agit de l’épisode "La carte" de Kaamel...
merci, j’aurais regretté de rater cet épisode ! j’adore !
Tu n’y es pour rien au sujet des publicités, pas de souci, en ce qui me concerne, je n’en ai eu aucune  voi-là ! 
réponse à . belteigneuse le 06/12/2013 à 10h28 : Je m’ disais aussi... À l’ENA, au moins, on apprend peut-&eci...
À l’ENA, au moins, on apprend peut-être à parler pour ne rien dire, mais avec talent
Ca me fait penser à ces deux personnes qui parlent d’un comptable.
La première dit à l’autre:
- Il compte faux.
Et l’autre de répondre:
- Oui mais il compte vite.
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2013 à 10h06 : grande carte plastifiée au 25000eOn vient de retrouver la carte qu’...
Pourtant, ce matin-là, il s’était réveillé… triomphant, sûr de pêcher au gros, certain - ainsi monté - de ferrer quelques belles sirènes.

- Sors couvert, l’air est frais, lui conseilla sa douce épouse en lui tendant les étuis à protéger les gaules.

Se vêtir, certes, mais quelle capuche choisir ? Il hésitait… sa tension était à son comble. Seulement, à force de pinailler, son envie de conquête se dégonfla peu à peu.

C’est la …tête basse qu’il se rendit à Alésia. On connaît la suite : il n’eut pas à plier les gaules, vu que… bon, ça, on verra après.
Non, ce qui pose question, c’est la raison pour laquelle il plia genou devant César…
Ben alors... z’êtes où ? Vous avez déjà plier les gaules ! 
réponse à . saharaa le 06/12/2013 à 10h34 : c’est plié ! message d’erreur : on ne peut acc&eacu...
C’est bizarre, cette série est libre de droits.
On peut la voir à www.kaamelott.info qui n’est pas un site officiel.

Désolé, je renonce à mettre un lien, même en ajoutant http, Expressio refuse d’afficher un truc correct.
Il existe une signification, au moins régionale, du verbe plier, qui s’utilise dans le Sud-Est pour "emballer" un objet. Si vous achetez des bouteilles de vin à Lyon, ne soyez pas étonné si le vendeur vous demande : est-ce que je vous les plie ?
Donc, pour les gens de la vallée du Rhône, plier ses gaules, c’est les remettre dans leur étui.
Une variante connue avec un autre objet pourrait être : si tu n’en veux pas, je la remets dans ma culotte !
réponse à . Corbas le 06/12/2013 à 14h06 : Il existe une signification, au moins régionale, du verbe plier, qui s&rs...
Les Lyonnais ont certainement raison, tout le monde sait que c’est la capitale des gaules.
réponse à . Corbas le 06/12/2013 à 14h06 : Il existe une signification, au moins régionale, du verbe plier, qui s&rs...
si tu n’en veux pas, je la remets dans ma culotte !
C’est pas comme ça qu’on emballe !
Ben, j’aimerais bien aller à la pêche aujourd’hui, ça fait des années que je n’ai pas fait et le poisson c’est bon. Mais j’ai pas de gaules ni vers de terre et en plus il fait -4 degrés à St. Louis au Missouri.
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2013 à 14h05 : C’est bizarre, cette série est libre de droits. On peut la voir &a...
je renonce à mettre un lien
pas grave, un clic droit sur ton pseudo lien "kaamelott.info" nous y amène directement... bon pour les longues soirées d’hiver...même déjà vues et revues c’est toujours un plaisir.
réponse à . DiwanC le 06/12/2013 à 11h35 : Pourtant, ce matin-là, il s’était réveillé… ...
Non, ce qui pose question, c’est la raison pour laquelle il plia genou devant César…
Il lui a dit :
Je plie, et ne romps pas
mais la suite ne s’est pas déroulée comme il l’escomptait.
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2013 à 14h14 : Les Lyonnais ont certainement raison, tout le monde sait que c’est la capi...
Et Rocco Siffredi, c’est le primat des gaules ?
réponse à . saharaa le 06/12/2013 à 10h32 : Pour illustrer ton propos, le magnifique film Invictus de Clint Eastwood !...
La radio nous dit qu’il sera diffusé dimanche soir sur France 2.
Je pense qu’il y a un autre obstacle à l’emploi de l’expression en question par Vincent (Gétorix) : les gaulois ne devait tout simplement pas se percevoir eux-même, ni les autres gaulois, comme tels. Cette "nation" que nous visualisons aujourd’hui était en réalité typiquement composée de tribus, et le propre des tribus, c’est qu’elles ne voient pas du tout que l’ensemble des tribus forment un ensemble. La tribu pense en terme de tribu, point. Les mot gaulois et gaule font en fait partie d’un ensemble de mots par lesquels les germains désignaient à cette époque les locuteurs d’une langue non-germanique (comme les anglo-saxons ont appelés welshes/gallois les celtophones de l’ouest de la GB). Les romains avaient juste repris cette appellation pratique. Quant à l’étendue géographique de la Gaule, si on admet son existence, il faudrait surtout y inclure tout le nord de l’Italie (Gaule Cisalpine), mais logiquement il faudrait y mettre aussi des parties de l’Espagne (Celtibères...) et en fait tout ce qui est aujourd’hui le royaume uni (comme l’a bien montré Astérix chez les ? trou dans ma culture)
réponse à . Bonblabla le 06/12/2013 à 23h10 : Je pense qu’il y a un autre obstacle à l’emploi de l’ex...
Cela est bel et bon, mais, tout d’abord, l’expression du jour n’est pas "piler les Gaules" mais "plier les gaules" et ensuite Vercingétorix avait bien réussi à fédérer sous son autorité un certains nombre de chefs de clan, peu importe qu’ils se sentaient Gaulois, Martiens ou Sélénites, ils ne voulaient pas devenir Romains.
réponse à . SyntaxTerror le 06/12/2013 à 14h05 : C’est bizarre, cette série est libre de droits. On peut la voir &a...
j’essaie:
Kaamelott

Ca marche!
DEVINETTE
Quel rapport a un avant-centre doté d’un shoot très puissant et notre expression ?
- il plie les goals
Y avait-il du poisson en Gaule ? Si certain s'énervait parce qu'on doutait de la fraîcheur du poisson – voir photo jointe – on peut répondre "oui" sans craindre d'être démenti.

Partant de là, on peut avancer que les Gaulois-pêcheurs avaient nécessairement des gaules, des gaules qu'à un moment ou à un autre, ils devaient plier. [Ça, c'est fait !]

On sait également qu'il en fallait peu pour que les Gaulois s'énervent – voir autre photo – et échangent des propos plus ou moins vifs. Ainsi, exaspérés par les circonstances, se laissaient-ils parfois aller à jurer par-là, jurer par-ci, jurer à langue raccourcie. Alors, comme des grains de chapelet, les joyeux jurons défilaient.

Et l'on entendait tous les morbleus...
... tous les ventrebleus
Les sacrebleus et les cornegidouilles
Ainsi, parbleu, que les jarnibleus
Et les palsambleus
Tous les cristis, les ventres saint-gris
Les par ma barbe et les noms d'une pipe
Ainsi, pardi, que les sapristis
Et les sacristis
Sans oublier les jarnicotons
Les scrogneugneus et les bigr's et les bougr's
Les saperlottes, les cré nom de nom
Les pestes, et pouah, diantre, fichtre et foutre
Tous les Bon Dieu
Tous les vertudieux
Tonnerr' de Brest et saperlipopette
Ainsi, pardieu, que les jarnidieux
Et les pasquedieux


Et , écoutez-les !

Je sais... c'est un peu très fort tiré par les écailles, mais vais dire : peu me chaut ! 
Chez M'sieur Rey, dès 1278, on trouve une gaule qui serait issue du francique (walu → bâton), teintée d'une petite touche d'ancien nordique, d'un rien de gotique et d'un brin d'ancien anglais.

La gaule désigne alors une longue perche que l'on utilise pour abattre certains fruits. [On gaule toujours les noix]. En 1530, elle a aussi le sens de baguette pour frapper une personne ou un animal. Elle ne devient canne à pêche qu'en 1554.

M'sieur Rey veut bien se faire gauler → attraper, prendre en argot... ou recevoir une gaulée → une volée de coups (1611)... mais M'sieur Rey ne plie pas les gaules...
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 04h01 : Chez M'sieur Rey, dès 1278, on trouve une gaule qui serait issue du franc...
Je viens d'apprendre l'existence de gotique sans h.
ANAGRAMME
Glaïeuls perlés
Ici
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 04h01 : Chez M'sieur Rey, dès 1278, on trouve une gaule qui serait issue du franc...
Aujourd'hui c'est la Saint-Reymond. 
J'ai trouvé cette chanson qui n'est pas des plus connues.

Il n'a pas écrit ce texte où il n'est pas question d'activité halieutique, ni de pliage de gaule mais vous pouvez cliquer sans crainte.....c'est quand même lui qui chante le petit bateau de pêche

Je mets le café à chauffer et je vous dis à +++++
réponse à . Mintaka le 07/01/2016 à 04h10 : Je viens d'apprendre l'existence de gotique sans h....
Mais comment ils fendaient leur bois alors ?.....
Juste une question avant de partir.

C'est pour faire plier ses ennemis que la France a baptisé son porte avions budgétivore "de Gaulle" ?.....

Bon allez, là faut que j'y vas..........
réponse à . amapola le 17/08/2006 à 09h57 : Franchement je crois bien n’avoir jamais lu ni entendu cette expression. S...
A moins que le verbe "plier" n’ait pris un sens équivalent à "ranger" ou "remballer".
En effet : j'entendais hier encore une parente niçoise me demandant de prendre un journal pour plier une bouteille destinée à faire une long périple en voiture !
Je n'aurai que quelques tartinettes ce matin (je sais qu'on n'est pas dimanche, mais voyez quand même avec Diwan, peut-être qu'elle aura des croissants, on ne sait jamais).

J'ai cru voir quelque part - mais je ne le retrouve plus - que "plier ses gaules" faisait partie des expressions argotiques signifiant "mourir", au même titre que "plier bagage", ou "plier son paquet", ou "plier ses chemises". Et si c'est pas vrai c'est vraisemblable.

Donc si quelque célébrité avale sa chique, épouse la camarde ou ferme son pébroque aujourd'hui, on pourra lui faire une petite notice nécrologique en toute conformité expressionique.
Je ne comprends toujours pas l'origine de l'expression "plier les gaules".

Pour "plier", pas de problème : il semble évident qu'il s'agit du sens métonymique (et relativement usuel, comme le rappellent amapola et gonalzako plus haut) d'emballer, rassembler, ranger, comme dans "plier ses affaires", ou "plier sa vaisselle".

Mais pourquoi les gaules ? L'explication par la pêche me semble plus que douteuse : pourquoi la pêche, plutôt que le gaulage des fruits, par exemple ?

Alors j'ai cherché des gaules, à tout hasard.

La gaule est une unité de superficie, qui a été utilisée jusqu'au XIXème siècle.

Évidemment chaque province, chaque village même, avait ses propres unités de mesure.

Par exemple, en Bretagne, la gaule nantaise(*) valait sept pieds et demi de roi, la boisselée 60 gaules, l'hommée 75 gaules, l'andain 20 gaules, le petit journal 450 gaules.

Supposez maintenant que vous êtes de Vieillevigne. Un arpenteur de Nantes mesure votre terrain, et vous dit : il fait 6 journaux, 3 boisselées, 1 hommée et 9 cordes de Bretagne. D'accord, dites-vous, mais en unités de mesure de Vieillevigne, ça fait combien ? Quelques heures plus tard, l'arpenteur revient et vous dit : tous calculs faits (à la main bien sûr), ça fait à peu de choses près 6 journaux, 0 charie, 1 boisselée, 9 gaules et 95 pieds carrés de Vieillevigne(**).

On comprend donc bien pourquoi on a inventé le système métrique. Mais cette gaule d'arpenteur semble difficile à plier, même si l'on prend plier au sens de ranger : ce n'est donc sûrement pas d'elle qu'il s'agit.

(*) Contrairement aux apparences, rien à voir avec une société de pêche.
(**) Je précise que je n'ai rien inventé, tout ça est véridique (voir par exemple ici ou ).
« La gaule est au cueille-fruit ce qu'une partie de jambes en l'air est au planning familial » (Claude Duneton). La phrase n'a ni queue ni tête, mais elle est bien troussée.

Et encore ceci : « Plier les Gaules, c'est faire rire les Français » (ici). J'en suis plié en deux.

Sur ce, je plie mes gaules (et je n'ai toujours pas compris l'origine de l'expression du jour).
En Béarn on dit : " Que va caler plegar " il va falloir plier qui signifie il faut mourir.
Je sais ça na rien de très drôle mais je trouve cela très imagé.
J'ai trouvé cette formule en écoutant Nadau ( un groupe Béarnais) Michel Maffrand l'emploie en présentant Los de qui cau Écoutez c'est vers 2' 15''

Enkidou en 111 ma devancer ça m' apprendra à taper plus vite.
réponse à . gonalzako le 07/01/2016 à 08h32 : A moins que le verbe "plier" n’ait pris un sens équivalen...
Les Niçois, ils ratatouillent !
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 09h08 : « La gaule est au cueille-fruit ce qu'une partie de jambes en l'air e...
La phrase n'a ni queue ni tête
Même en imaginant Duneton gauler des poires et ramasser des noix au cueille-fruit, je ne vois pas bien non plus.
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 09h05 : Je ne comprends toujours pas l'origine de l'expression "plier les gaules&qu...
On dit aussi "le match est plié" quand une équipe n'a plus de chances de revenir au score.
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 09h08 : « La gaule est au cueille-fruit ce qu'une partie de jambes en l'air e...
J'ai trouvé plein d'anciennes unités de mesure peu connues
unites mais point de coudée ou de pot lyonnais dans cette page... encore une autre et voici le pot lyon mais pas de gaules à l'horizon pour l'instant.
Bonjour à tous les gaugaules ! 
Peut-être avez-vous noté, hier, un commentaire signé "Inconnu" publié à 21h45 (#168).

Intrigant, non ?

Le gardien de nuit aurait-il Renverso son Expressio sur le serveur, ce qui aurait provoqué un court-circuit ?
S'agit-il d'un revenant ? d'un zombie ? d'un loup-garou ? d'un mort-vivant, revenu pour tourmenter les expressionautes ? Pourtant ce n'était pas la nuit d'Halloween !
Ou d'un petit malin qui aurait choisi le pseudo "Inconnu" pour faire croire qu'il était l'auteur de toutes les contributions d'Expressio signées "Inconnu" ?
Ou d'un nouveau-venu, qui aurait tapé un commentaire pour voir si ça marchait, qui n'aurait lu qu'ensuite les commentaires précédents, et qui, horrifié, aurait illico plié ses gaules pour prendre la poudre d'escampette, et se serait désabonné sans tambour ni trompette ?

Mystère ...
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 09h52 : Peut-être avez-vous noté, hier, un commentaire signé "I...
C'est en effet un petit malin qui a choisi le pseudo "Inconnu". Il sévit de temps à autre, mais jamais rien de bien transcendant...
Ceci dit, les <inconnu> commencent par une minuscule et sont entre <>.
LE JEU DES MOTS CACHÉS (140) PAYS D'EUROPE-2
Il y a, dans le texte ci-dessous, 10 pays d'Europe . Bon voyage !

- Tiens, salut Thierry, tu connais ce beau rouquin qui m'accompagne ?
- j'ai pas le plaisir...
- c'est Dan, notre avant-centre ! il n'en a pas l'air comme ça, mais Dan marque pratiquement tous les buts de l'équipe.
- enchanté, je n'aime pas trop le foot, mais j'avoue que l'écho s'fait de plus en plus grand autour de toi...on dit
que tu n'as pas ton égal !
- merci, mais on exagère sans doute...
- tu vois Thierry, en plus il est modeste, il est pur art, mais nie toute popularité...et si tu voyais comme le roux manie
la balle dans la surface de réparation...ah, il ne s'endort pas ! D'ailleurs, on lui a fait d'importantes offres d'autres clubs,
mais le président, le boss, nie son transfert ! Pas vrai, Dan ?
- oui, surtout des clubs du nord, mais, dans le nord vais-je jouer ? je ne ferais jamais ça à mes supporters !
- au fait vous vous connaissiez déjà ?
- ça fait un bout de temps...comme aujourd'hui, je l'avais rencontré dans la rue...
- dans la rue ?
- dans la rue, si ...et on se voit de temps à autre. Tu nous accompagnes boire un pot Thierry ?
- ben, c'est pas de refus !
Un ami m'a raconté que, l'autre jour, son Coyote s'est endormi (sur ses lauriers, peut-être). Il s'est fait gauler par la maréchaussée. Ça ne l'a fait pas du tout ri-gauler, mais le pandore, lui, était plié de rire.
Je re-déplie mes gaules.

Comme on le sait, les unités de mesure d'avant le système métrique se référaient à des notions concrètes de la vie de tous les jours, comme les parties du corps (le pouce, l'empan, le pied, la coudée) ou des objets usuels : pour les longueurs, la corde, la chaîne, ou la verge - qui ne fait pas partie de la première catégorie, sauf à supposer que nos ancêtres étaient particulièrement bien dotés par la nature, car la verge fait trois pieds, c'est-à-dire près d'un mètre) ; pour les surfaces, la boisselée - qui correspondait à la superficie que l'on pouvait ensemencer avec le contenu d'un boisseau - l'hommée, surface fauchée par un homme en une journée, etc.

Ainsi la gaule comme unité de surface (on utilisait aussi le terme gaulée) fait sans doute référence à la gaule utilisée pour gauler les fruits : une superficie d'une gaule correspondait à celle d'un carré dont le côté est égal à la longueur de ladite gaule, soit (à Nantes) 7 pieds et demi, soit environ 2,45 mètres, ce qui faisait à peu près 6 mètres carrés.

Je re-replie mes gaules, et m'en vais arpenter la campagne.
Je m'étonnais qu'aucune allusion ne soit faite à "plier bagages" ; mais j'avais tort ; en relisant soigneusement toutes les contribs, j'en ai retrouvé deux ou trois qui y faisaient mention. Je dis (ben oui on est jeudi) : bravo les gars ! Enfin des expressionautes qui ne sont pas des zobcédés de la gaule et qui ont bien compris que tout le sel de l'expression résidait dans le verbe plier ainsi que God, qu'il soit loué (slurp !) l'avait admirablement (re-slurp !) explicité dans une expression parue il y a si longtemps que d'aucuns ne s'en souviennent plus.
Pour revenir à la gaule, celle des pêcheurs et non celle des accros du sexe, bien sûr qu'elle est suffisamment souple pour aller jusqu'à se plier si elle est faite en bois de peut-plier.
réponse à . jaipatouvu le 07/01/2016 à 12h11 : Je m'étonnais qu'aucune allusion ne soit faite à "p...
Le bois de peut-plier convient moins bien que celui de zobs-et-pines qui lui se dresse droit comme un if.
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 09h05 : Je ne comprends toujours pas l'origine de l'expression "plier les gaules&qu...
On comprend donc bien pourquoi on a inventé le système métrique
Hélas, il y a encore les fabricants d'écrans électroniques (télés, ordis, mobiles) qui résistent, les disquettes étant abandonnées depuis un moment.
Les manufacturiers de pneus, eux aussi, continuent à utiliser les pouces. Les calculs de diamètres deviennent de la folie : est-ce qu'on peut remplacer du 175/70R13 par du 185/60R14 ? (sachant que plus le diamètre de la roue est important, plus la taille du pneu doit être basse)
Chic ! une expression inconnue. Sans retourner consulter les sites il me semble que pour la pêche, la gaule était d'un seul tenant. La canne est en plusieurs éléments.
Quand j'étais gamin c'était un rêve de gauler une belle nana. Mais fallait pas ce faire gauler par son mec !
réponse à . Mintaka le 07/01/2016 à 04h10 : Je viens d'apprendre l'existence de gotique sans h....
Moi aussi.
L'espace d'un moment, j'ai même douté du cher Alain. Aurait-il failli et commis une insupportable, une impardonnable faute d'ortografe ?
Que nenni...
Ancienne mesure d'arpenteur gaule
donc dans le 44 on pouvait sûrement les plier.
réponse à . Mintaka le 07/01/2016 à 04h10 : Je viens d'apprendre l'existence de gotique sans h....
oui, c'est un antôme !
réponse à . joseta le 07/01/2016 à 10h26 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (140) PAYS D'EUROPE-2 Il y a, dans le texte c...
Je reste bloqué à 9...
réponse à . gerard5253 le 07/01/2016 à 09h18 : En Béarn on dit : " Que va caler plegar " il va falloir pl...
Merci pour le lien. Je ne connaissais pas ce groupe (Nadau), et j'aime beaucoup. Les Béarnais, d'origine plus ibère que gauloise, ne sont généralement pas des gens très pliables, et j'espère que ce groupe n'est pas près de plier.
Il n'y a pas France, mais il y a Galles. Tu n'as pas la bonne réponse, mais peut-être qu'Ella, elle l'a ?
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2016 à 13h41 : On comprend donc bien pourquoi on a inventé le système métr...
175/70R13
175 signifie que la largeur de la bande de roulement est de 175 mm.
70 signifie que la hauteur* du pneu est de 70 % de 175 mm, soit 122,5 mm.
13 signifie que le diamètre de la jante est de 13 pouces, soit 330 mm.
Le diamètre total de la roue est donc de : 330 + (2 x 122,5) = 575 mm.
* Quand rien n'est renseigné comme sur les anciens pneus plus étroits, cela signifie 80 par défaut.

185/60R14
185 signifie que la largeur de la bande de roulement est de 185 mm.
60 signifie que la hauteur du pneu est de 60 % de 185 mm, soit 111 mm.
14 signifie que le diamètre de la jante est de 14 pouces, soit 355,5 mm.
Le diamètre total de la roue est donc de : 355,5 + (2 x 111) = 577,5 mm.

On peut donc les remplacer l'un par l'autre suivant le critère du diamètre.
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 15h31 : Il n'y a pas France, mais il y a Galles. Tu n'as pas la bonne réponse, ma...
Merci, ça m'en fait 10. 
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 15h31 : Il n'y a pas France, mais il y a Galles. Tu n'as pas la bonne réponse, ma...
il y a Galles
Oui, mais ça ne m'en fait que 9, à moi aussi.
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2016 à 15h56 : il y a GallesOui, mais ça ne m'en fait que 9, à moi aussi....
Faut pas te dégonfler pour autant ! Tu pneux mieux faire, vieille branche chambre !
réponse à . Mintaka le 07/01/2016 à 16h02 : Faut pas te dégonfler pour autant ! Tu pneux mieux faire, vieille br...
Tubeless Syntax, les pneus actuels n'ont plus de chambre à air.
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2016 à 15h56 : il y a GallesOui, mais ça ne m'en fait que 9, à moi aussi....
Le jeu était donc plus difficile qu'il n'en avait l'air ! Celui qui ne trouve pas est-il condamné aux galères, ou à l'écossage perpétuel des petits pois anglais ?
DÉFORMÉE
Empiler les goals
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 16h06 : Le jeu était donc plus difficile qu'il n'en avait l'air ! Celui qui ...
Rien de tout cela : sa réaction est pire.

Son soupir de découragement devant nos résultats (surtout les miens lorsqu'il s'agit de géographie), sa façon de lever les yeux au ciel quand il constate nos scores (surtout les miens lorsqu'il s'agit, etc.), sont d'une humiliation... mais d'une humiliation... pire que la flagellation en place publique ou que la promesse d'un embarquement pour Cayenne sur une trirème à pois.

Cela dit, j'en ai 8 ... 9 avec Galles
réponse à . Alnitak le 07/01/2016 à 16h04 : Tubeless Syntax, les pneus actuels n'ont plus de chambre à air....
Mon marchand de pneus bandait. Il confondait tubeless et topless, comme si c'était des jantes damoiselles.

En fouillant dans les gaules, j'ai trouvé celle-ci :

Elle n’était vêtue que d’une longue gaule de mousseline blanche, attachée avec un ruban rose qui faisait le tour de sa ceinture et qui laissait remarquer les contours moelleux de sa taille voluptueuse.

Donc, quand la belle retirait sa gaule et la pliait soigneusement – car une fille qui a des contours moelleux et une taille voluptueuse ne peut être que soigneuse, s' pas – c'est qu'elle partait.

- Où ? demanderez-vous curieux

- Vaut peut-être mieux ne pas savoir, vous répondrais-je, car cette phrase – donnée par Wikitionnaire – est tirée de "La Messaline française", ouvrage licencieux publié anonymement en 1789.

Mon ami, tu ne verras ici que les scènes les plus licencieuses, les tableaux du libertinage le plus effréné, et mon style sera tel qu’il convient pour peindre une Messaline qui laisse loin derrière elle les courtisanes les plus débordées. [p. 143]. Cette Messaline-là étant vraisemblablement Marie-Antoinette sur qui on racontait pis que pendre à l'époque.

Moi qui voyais dans la jeune femme vêtue de mousseline blanche et enrubannée de rose que pureté de rosière...

réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 16h06 : Le jeu était donc plus difficile qu'il n'en avait l'air ! Celui qui ...
Non, ce n'est pas elle qui me manque ...
J'ose états...
1.- EIRE (air)
2.- DANEMARK (Dan marque)
3.- ÉCOSSE (l'écho s'fait...)
4.- GALLES (égal)
5.- ARMÉNIE (art mais nie)
6.- ROUMANIE (roux manie)
7.- ANDORRE (endort)
8.- BOSNIE (boss nie)
9.- NORVÈGE (nord vais-je)
10- RUSSIE (rue, si)
Voilà !
réponse à . joseta le 07/01/2016 à 18h06 : J'ose états... 1.- EIRE (air) 2.- DANEMARK (Dan marque) 3.- É...
Ah ! j'ai manqué d'Eire...
Quoi qu'il en soit, merci à toi ! 
Moi de même.
Pourtant, il semblerait que je sois gonflé.
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 17h56 : En fouillant dans les gaules, j'ai trouvé celle-ci : Elle n&rsqu...
Tu aurais pu citer la suite : À peine vis-je que nous étions seuls que je dénouai la ceinture qui empêchait la gaule de s’ouvrir. N’étant plus retenue, elle tombe à ses pieds [...]

Anecdote. En 1783, Elisabeth Vigée Le Brun présente un portrait de Marie-Antoinette dit « à la Rose », dans lequel la reine est représentée dans une robe en gaule, mousseline de coton généralement utilisée en linge de corps ou d'intérieur. Les critiques se scandalisent du fait que la reine s'est fait peindre en chemise, si bien qu'au bout de quelques jours, Vigée Le Brun doit le retirer et le remplacer par un portrait identique mais avec une robe plus conventionnelle. Dès lors, dit Wikipedia, les prix de ses tableaux s'envolent.
Cette fois, on la tient ! Cette expression vient de la marine* !!! 

Gaule → terme de marine. Levier qui meut le piston d'une pompe.
Et
Gaule → gaule d'enseigne, bâton de pavillon de poupe.

Ainsi, quand les marins quittaient le navire, ils pliaient le pavillon après l'avoir détaché de la gaule. On raconte que l'expression naquit à la suite d'un lapsus linguae qui provoqua l'hilarité de tout le bâtiment :

- T'as plié la gaule ?

* Quand je suis arrivée sur ce mêêêrveilleux site, c'était le jeu quotidien : trouver une corrélation entre la marine et l'expression du jour. Le gagnant se voyait attribuer une trirème par Elpepe (l'Amiral). Que d'efforts nous faisions pour la conquérir ! Mais Lange, Filo ou Bouba, piliers de bar d'Expressio dès ses premières heures ou presque, sauraient vous conter tout cela mieux que moi.
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 17h56 : En fouillant dans les gaules, j'ai trouvé celle-ci : Elle n&rsqu...
Extrait de la garde-robe de la femme créole aux antilles.

Autrefois en Guadeloupe et en Martinique, on différenciait les vêtements de tous les jours et ceux réservés aux grandes occasions.
[...]
La tenue d’apparat jupe-chemise est composée d’une longue chemise blanche brodée et d’une jupe ample relevée de manière à montrer le bas du jupon abondamment garni de dentelles.
[...]
Pour la tenue de tous les jours, les marchandes et les femmes de la campagne portaient « la douillette » qui comprenait un jupon, une robe serrée à la taille en cotonnade fleurie, à carreaux ou à rayures.

Il y avait également la gaule, c’est-à-dire une longue robe simple, généralement blanche, à manches longues ou trois-quarts quelquefois évasées. Selon les dentelles et broderies ajoutées, la gaule était dite : bourgeoise, princesse, empire, maman poule… C’est la robe en broderie anglaise que la dame passe après la cérémonie pour recevoir ses invités : elle garde sa coiffe et ceinture sa taille à l’aide d’un foulard en madras. [...]

Sous leur robe, elles portaient de longues culottes bordées de dentelles qui s’arrêtaient en haut des genoux. Pas de jupon.
Pour les tenues de grandes occasions,les femmes portaient culotte longue (panty) et un jupon brodé et garni de dentelles, de volants.


Mais d'où vient l'appellation de gaule pour cette robe ? Mystère ...
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 17h56 : En fouillant dans les gaules, j'ai trouvé celle-ci : Elle n&rsqu...
Aux dernières nouvelles, s'agissant de robes, il semblerait qu'il faille plutôt parler de gaulle que de gaule (voir par exemple ici, ou ).

La robe en chemise, dite gaulle, dite robe à la reine ou tout simplement robe-chemise apparaît dès l'extrême fin des années 1770, dans les gravures de mode.
Elle fait partie de ce mouvement de "retour" à la nature, que l'on voit dans l'œuvre de Rousseau, qui apparaît aussi avec les modes anglaises plus "simples".
Elle fait partie de ces robes négligées qui commencent à être très appréciées : robe à la polonaise, caraco, etc. Elle est très proche de la "robe à la créole".
Sa popularité vient du parfum de scandale provoqué par le Portrait de la reine Marie Antoinette en gaulle, exposé au Salon de 1783 par Elisabeth Vigée-Lebrun.


Cela dit, gaule ou gaulle, ça doit se plier pareil, mais on ne sait toujours pas pourquoi ...
Michel Debré à un ami:
- Dimanche, je vais pêcher avec de Gaulle...
- t'as pas assez avec une gaule ?
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 19h22 : Aux dernières nouvelles, s'agissant de robes, il semblerait qu'il faille ...
Dans les trois pages que M'sieur Littré* consacre au mot "robe", aucun exemple avec "gaule" ou "gaulle". Curieux...

* 7 volumes
Au Luxembourg
- Dimanche je vais gauler les noix avec Charly...
- Charly gaule ?
- non,non, pas celui-là, un autre Charly !
Rappel:
cette page.
réponse à . DiwanC le 07/01/2016 à 20h09 : Dans les trois pages que M'sieur Littré* consacre au mot "robe"...
A la recherche de la gaule/gaulle/gole/golle perdue, suite. C'est comme la quête du Graal, on sait bien qu'il n'existe pas, mais ça n'empêche pas de le chercher.

On trouve dans les dictionnaires d'argot ancien ceci :
sergole : ceinture où on portait son argent (dans l'argot des voleurs). De serre-gole, du vieux mot gole : ouverture de tunique. Et en langue romane, gole ou golle signifie gueule, bouche. Nous voilà bien avancés.

Mais, dans un ouvrage intitulé "Richesse du français et géographie linguistique", au chapitre sur les régionalismes des Antilles, on trouve ceci :
Golle : longue tunique très ample ... golle de nuit : chemise de nuit ... La gaulle (ou golle) était, jusqu'en 1910 environ, le vêtement d'intérieur traditionnel des femmes antillaises ... peut-être le résultat d'un emprunt à l'anglais gown (qui signifie robe).

Le dictionnaire dit "peut-être", mais on n'a qu'à dire que c'est ça. Alors tout devient clair : plier les gaules, c'est ranger les robes. Reste plus qu'à aller se coucher.
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 23h11 : A la recherche de la gaule/gaulle/gole/golle perdue, suite. C'est comme la qu&ec...
Ça c'est de la belle ouvrage !
Grâce à toi, on sait enfin pourquoi on plie les gaules !
réponse à . Enkidou le 07/01/2016 à 23h11 : A la recherche de la gaule/gaulle/gole/golle perdue, suite. C'est comme la qu&ec...
Et en langue romane, gole ou golle signifie gueule, bouche.
C'est ainsi que quand on se fend la gueule à rire aux larmes jusqu'à remplir le caniveau, on parle de rigole.
On prétend, à Colombey, que l'expression viendrait d'un certain Général qui, parait-il, avait deux gaules, et qui était si grand qu'il fallait le plier pour qu'il puisse entrer dans l'une ou l'autre des deux églises du patelin... Mais allez savoir s'il ne s'agit pas là d'une légende.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Plier les gaules » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?