Pour un point, Martin perdit son âne - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Pour un point, Martin perdit son âne

Se dit lorsque quelqu'un
- perd quelque chose d'important pour une raison idiote, par négligence, faute de précautions très simples.
- abandonne quelque chose d'important pour lui en croyant récupérer en échange quelque chose de plus important mais finalement de peu d'intérêt

Origine

Selon Eugène Boutmy, dans son Dictionnaire de l'argot des typographes paru en 1883, il existe deux explications à cette expression.

La première viendrait de deux ecclésiastiques, dont l'un s'appelait Martin, qui se disputaient l'abbaye de Sonane ("son âne", bien sûr !). Martin perdit le procès parce que le mauvais emplacement d'un point dans une phrase de l'acte de vente qu'il présentait en modifiait complètement le sens et invalidait ainsi l'acte.

La seconde, que Pierre-Marie Quitard présente comme étant la bonne dans son "Dictionnaire étymologique, historique et anecdotique des proverbes" paru en 1842, vient de l'histoire suivante :

L'abbé d’Asello, en Italie, fit inscrire sur la porte de l’abbaye :
    "Porta, patens esto. Nulli claudaris honesto."
    (Porte, reste ouverte. Ne sois fermée à aucun honnête homme.)
Mais par erreur ou ignorance, le graveur se trompa et écrivit :
    "Porta, patens esto nulli. Claudaris honesto."
    (Porte, ne reste ouverte pour personne. Sois fermée à l’honnête homme.)
Le pape, apprenant la teneur de cette inscription retira l'abbaye d'Asello à Martin et la donna à un autre abbé qui, non seulement corrigea la faute, mais ajouta :
    "Uno pro, puncto caruit Martinus Asello."
    (Pour un seul point, Martin perdit Asello.)
Et comme 'Asello' est très proche du latin 'asellus' qui signifie "petit âne", le proverbe serait né de cette dernière inscription.

Mais Leroux de Lincy, dans son "Livre des proverbes français", paru en 1859, affirme avoir trouvé les versions suivantes :
- Au XIIIe siècle, "pour un point perdit Gibert son âne"
- Au XVe, "pour un seul point, Gaubert perdit son église"
- À la fin du XVe, "pour un point perdit Martin son âne"
- Au XVIe, "pour un point Baudet perdit son âne"

Autant dire que l'expression existe depuis très longtemps et que sa réelle origine, vu les formes variées qui en existent, reste en fait très mystérieuse.

Compléments

Il existe aussi la version "pour un poil, Martin perdit son âne" qui s'explique de la manière suivante : alors qu'il était dans une foire, Martin perdit son âne qui fut bientôt revendiqué par quelqu'un d'autre ; et comme Martin fut incapable de dire quelle était la couleur de son poil, le juge l'adjugea à celui qui l'avait trouvé et revendiqué.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Pour un point, Martin perdit son âne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen For want of a nail, a kingdom was lost.Faute d'un clou, un royaume fut perdu.
Irlandeen For want of a nail the ship was lost.Faute d'un clou, le navire fut perdu.
Espagnees Por los pelos..Pour les cheveux..
Espagnees Por un clavo se perdió un reinoPar un clou un royaume fut perdu
Italieit Per un punto, Martin perse la cappaPour un point, Martin perdit la cape
Vietnamvi Thả mồi bắt bóngLâcher la proie pour attraper le reflet (l'image)

Vos commentaires
Bonjour à toutes et à tous.

Que les choses soient claires ! Cette expression-proverbe, je ne l’ai jamais entendue, ni lue, ni prononcée, de toute ma vie.

C’est donc sans aucune difficulté, comme d’habitude, que je m’exprimerai longuement à son sujet ... mais demain !
C’est bien vrai qu’il faut savoir maîtriser la ponctuation sinon, la phrase écrite peut changer de sens ...
Aux enfants, en classe pour leur en montrer l’importance, on écrivait au tableau noir :
Jean, dit le maître, est un sot.
Jean dit : le maître est un sot.

"sot" pour ne pas utiliser de qualificatif plus familier, mais que vous pouvez changer à votre guise par un synonyme tel que : abruti, andouille, âne, balourd, benêt, bêta, con, couillon, crétin, fou, idiot, imbécile, jocrisse, loufoque, maladroit, niais, nigaud, nul, orgueilleux, pédant, prétentieux, trou du cul, vaniteux. (par ordre alphabétique !) 
Expression-proverbe jamais lue, disais-je tout à l’heure. C’est moins vrai maintenant.

J’adore chercher les origines des expressions. Celles données par God, qu’Il en soit remercié, et d’autres quand par hasard j’en trouve.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 05h12 : Expression-proverbe jamais lue, disais-je tout à l’heure. C’e...
"Nos joueurs l’appliquent quand un point leur fait perdre une partie" OUD.)"
Tu fais allusion à la nouvelle expression : "pour une main, la France perdit son match " ??

Arbitr-Hobbes
réponse à . cotentine le 18/12/2009 à 00h39 : C’est bien vrai qu’il faut savoir maîtriser la ponctuation sin...
Bonjour,

Dans les années 1950, pour expliquer l’importance de la ponctuation, notre instituteur nous raconta l’histoire suivante (vraie ou pas).

Un enfant avait été mordu par un chien dans un autre village. Son père demanda à son propriétaire de surveiller le chien, et de lui télégraphier si le chien mangeait ou non, ce qui serait un signe de rage.

Pour épargner le mot STOP (le coût dépendant du nombre de mot) l’homme envoya ce message :

CHIEN MANGE PAS ENRAGE.

Suivant la place du STOP manquant, le message avait les deux sens.
réponse à . HoubaHOBBES le 18/12/2009 à 07h22 : "Nos joueurs l’appliquent quand un point leur fait perdre une partie" OUD....
Tu veux sans doute dire : Pour une main, la France a perdu la face en gagnant un match qu’elle aurait dû perdre.

Mais pourquoi diable m’entraines-tu hors-sujet, je vais encore me faire rapppeler à l’ordre !
Cette expression est à rapprocher du proverbe danois : pour un point, Copenhague perd son latin.

Bon je sais... c’est nul, mais n’abandonnons nous pas quelque chose d’important ( notre planète ) en croyant récupérer en échange quelque chose de plus important, mais finalement de peu d’intérêt ( le profit ) ?
En Provence, lorsque l’on cherche quelque chose que l’on a sous les yeux et que l’on ne voit pas on dit "Martin cherche son âne et il est assis dessus"....rien à voir avec l’expression du jour mais il est toujours question d’un certain Martin et de son âne......
NB: Je ne mets pas cette expression dans la rubrique "ailleurs" car je ne sais pas la dire en Provençal.......
Bonne jounée à toutes et tous.........
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 07h31 : Tu veux sans doute dire : Pour une main, la France a perdu la face en gagna...
Meuh non, sot, mon breuke ne t’enmène pas hors sujet: il te prend par la main, te guide, pour que personne ne te montre du doigt ni ne te mette à l’index.
C’est quand même mieux que de s’entendre dire: "tu a vois, ma main? Tu la veux, ma main?"
Ou encore: "Ma main? Quoi, qu’est-ce qu’elle a ma main?"

A propos ed main, et pour rester dans le sujet, il est quand même assez curieux de noter que tant de personnes citées plus haut, aussi bien par notre petit Godemichou adoré que notre Mont deLassus et tu Verras Monmartre soient tellement obnubilés, qu’elles ne voient pas la monstrueuse fôte d’orthographe...
La citation correcte se doi(g)t d’être:
Et pour un poing, Marcel perdit Cerd’âne
réponse à . <inconnu> le 18/12/2009 à 07h37 : Cette expression est à rapprocher du proverbe danois : pour un point, Co...
Tout à fait hors sujet, mais pour mettre les points sur les "i", je dois avouer que le petit Nicolas m’a bluffé hier, lors de son intervention, assez brutale, en direction des chefs des tas. En somme, il a dit quelque chose comme: "Les mecs, on n’est pas venu ici pour rigoler, il y a du travail, alors allons-y".
Il fallait oser! Je dis: BRAVO, NICO!
réponse à . file_au_logis le 18/12/2009 à 08h04 : Meuh non, sot, mon breuke ne t’enmène pas hors sujet: il te prend p...
notre Mont deLassus et tu Verras Monmartre (sic)

Celle-là, tu l’as déjà faite. Ce fut ta façon de m’accueillir ici, et je n’oublie certes pas :
A Dieu ne plaise, 28/09/09, # 3
Je n’oublie pas non plus la # 4 de Houba, qui t’avait légèrement devancé, ni la # 6 de chirstian.
réponse à . BOUBA le 18/12/2009 à 07h57 : En Provence, lorsque l’on cherche quelque chose que l’on a sous les ...
Je ne mets pas cette expression dans la rubrique "ailleurs"...
Et c’est tant mieux, puisque la rubrique Ailleurs ne doit contenir que des expressions ayant le même sens que celle du jour. Elle aurait donc été impitoyablement refusée.

Sinon, il y a une question qui me turlupine (et je ne dirai pas de quel animal, histoire de ne pas choquer encore la dame d’hier) depuis un moment : est-ce toi que chante France Gall (à cette page) ?  
pour un point d’interrogation la phrase perdit ses certitudes.
pour un point de suspension la lampe perdit son lustre.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 08h43 : notre Mont deLassus et tu Verras Monmartre (sic) Celle-là, tu l’as ...
Je n’oublie pas non plus
tu m’effrayes ! Faire ainsi oeuvre de mémoire dans Expressio... Que parfois une explication, une anecdote, un jeu de mots nous marque au point que nous cherchions à la retrouver, je le comprends. Mais relire le reste, qui n’a eu d’intérêt qu’à titre d’improvisation ? Le plaisir de l’instant tanné ne peut pas se mettre en conserve : pour un point il y perdrait son âme.
La véritable histoire de cette expression est ailleurs, mais, faute de place dans la susdite rubrique, je la narrerai ici : il vous souvient tous de la légende de Saint Martin qui gagna son auréole en coupant en deux de son épée la doublure de son manteau (voir cette page). Eh bien le diable tenta de l’en empêcher en nouant le dernier point de telle manière que la lame ne put le rompre, tandis qu’il faisait souffler une bise glaciale pour le dissuader de se défaire lui-même de sa cape. Comme Martin, surpris par cette résistance, tombait dans le doute et arrêtait son geste, Satan qui habitait le vêtement, ricana : « Pour un point, Martin perd son âme ! » Mais la foi cessa un instant de déplacer les montagnes pour prêter main forte au soldat qui, schlik, finit son travail et couvrit le malheureux qui gelait à ses pieds de la moitié fourrée de sa pelisse. Il s’écria alors : « Vade retro, ça tanasse ! » ce que des témoins traduisirent par « sale ânasse ». Quand Martin fut un saint avéré, l’expression complète devint : « Pour un point (qui tenait) Martin perdit son ânasse (de Satan) » qui, au fil du temps et par association d’idées, puisqu’il finit même par y avoir confusion entre Martin et l’âne lui-même, devint celle que God nous propose aujourd’hui.
réponse à . God le 18/12/2009 à 08h48 : Je ne mets pas cette expression dans la rubrique "ailleurs"...Et c’est tan...
Suis je sot ! je n’avais point réalisé que mon expression était hors sujet !.......quant au clip je n’ai rien a voir avec puisque mon pseudo est "Boubacar" et non "Babacar"
Boubacar Keïta est le nom que m’ont donné mes amis Maliens chez qui je me rends assez souvent en tant que membre d’une ONG..........
réponse à . <inconnu> le 18/12/2009 à 07h37 : Cette expression est à rapprocher du proverbe danois : pour un point, Co...
n’abandonnons nous pas quelque chose d’important ( notre planète ) en croyant récupérer en échange quelque chose de plus important, mais finalement de peu d’intérêt ( le profit )
la proposition est biaisée par l’emploi du "nous". Pour l’espèce humaine (nous) rien n’est effectivement plus important que la planète, et nous devons penser à l’échelle des siècles.
Mais pour l’individu rien n’est plus important que sa survie, et il pense en heures ou en jours. Au mieux (si j’ose dire!) il peut décider de se sacrifier pour son enfant. Pas pour de lointains descendants, qui n’existeront que s’il survit.
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 09h37 : Je n’oublie pas non plus tu m’effrayes ! Faire ainsi oeuvre d...
Je confirme, s’il en est besoin. Ma contribution précédente n’a d’autre but que de vous faire sourire dans l’instant et d’inspirer de nouvelles contributions, si faire se peut. Je la trouve d’ailleurs fort longue. J’ai foi en God,  et ma paresse naturelle m’incline à ne pas vérifier ses recherches, fors à les compléter. L’ailleurs m’attire davantage que le souvenir. Mais à chacun son fonctionnement. Cependant j’ai quelque mal à lire entièrement les paragraphes qui ne s’affichent pas entièrement sur mon écran en une seule fois. Notre ami deLassus, tu devrais peut-être scinder tes contributions davantage pour en rendre la lecture plus aisée.
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 09h37 : Je n’oublie pas non plus tu m’effrayes ! Faire ainsi oeuvre d...
Tu as tout à fait raison dans l’absolu.

Mais pour moi l’expression A Dieu ne plaise ! du 28/09/09 est particulière.
Si tu prends 2 minutes pour relire la contribution # 1 (de ton serviteur) et TA jolie réponse en # 6, tu comprendras qu’elles aient marqué ma mémoire, par ailleurs souvent très déficiente.

Pour toutes les autres expressions, je n’ai aucun souvenir. Mais je fais souvent "Une au hasard" dans la journée, pour me distraire de mes recherches ardues et passionnantes du matin !
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 09h55 : Je confirme, s’il en est besoin. Ma contribution précédente ...
tu devrais ...scinder tes contributions

Figure-toi que j’y pensais justement, en corrigeant pour la ènième fois mon feuilleton de ce matin.
J’ai trouvé une solution : voir en # 23
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 09h55 : Je confirme, s’il en est besoin. Ma contribution précédente ...
Il y a autre chose dans ton intervention, que je pourrais prendre pour (ou plutôt contre) moi : " J’ai foi en God et ma paresse naturelle m’incline à ne pas vérifier ses recherches, fors à les compléter."
J’ai moi aussi foi en God, sinon que ferais-je ici ? De plus Il a une collection de sources d’informations qui ne tiendrait même pas dans mon petit studio !

Mais :
- Google me donne accès gratuit à des sources que je ne pourrais me payer. Consulter ces sources qui sont des pièces de musées procure au bibliophile que j’aurais bien aimé être une immense satisfaction. Je pense même me constituer une base de données à partir de tous ces livres qu’expressio me donne l’occasion de parcourir.
- Dans La puce à l’oreille, Duneton a cité le linguiste P. Guiraud : "Une locution est un puzzle dont nous ne possédons qu’une pièce sur dix..." Je déteste les puzzles, mais pour ceux d’expressio j’ai une certaine patience.

Chacun s’amuse comme il peut, ou comme il veut.
Comme je l’ai dit un jour à cotentine, ceux que je rase peuvent sauter mes interventions.
Je ne me vexe jamais.
réponse à . BOUBA le 18/12/2009 à 07h57 : En Provence, lorsque l’on cherche quelque chose que l’on a sous les ...
De toute façon selon un autre proverbe, il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin!!!
J’avais aussi pensé à St Martin qui avait partagé son manteau, mais Momo m’a prise de vitesse!!!
Ce matin, coincée pour cause d’enneigement sur mon île, je dois renoncer aux tâches ancillaires et peut venir saluer la compagnie. Ceci dit , je me demande comment je vais faire pour rejoindre la France (et ma famille) pour les fêtes.
J’espère la fonte des neiges!!!!
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 09h55 : Je confirme, s’il en est besoin. Ma contribution précédente ...
J’ai réaménagé ma contribution # 3. Elle fait maintenant moins d’une page.

Je peux retrouver tous les liens, je les ai tous notés.
S’il y a des amateurs, ce dont je doute un peu, je les remettrai en circulation.
réponse à . lafeepolaire le 18/12/2009 à 11h36 : De toute façon selon un autre proverbe, il y a plus d’un âne ...
Où elle est ton île. J’aimerais bien te situer pour rêver un peu. J’espère que tu pourras fêter Noël en famille.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 07h31 : Tu veux sans doute dire : Pour une main, la France a perdu la face en gagna...
C’est vrai : avec sa main, il a joué comme un pied.
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 12h13 : C’est vrai : avec sa main, il a joué comme un pied....
prendre son pied avec sa main, ça porte pas un nom ça ? Eh, arrêtez : ne vous désabonnez-pas : c’était pour rire ! Trop tard : God a perdu un abonné et Thierry en rit.
réponse à . God le 18/12/2009 à 08h48 : Je ne mets pas cette expression dans la rubrique "ailleurs"...Et c’est tan...
On trouve (de) tout sur Google, avec la méthode des guillemets :
L’expression du jour est dans un dictionnaire vietnamien-français !
Voir en bas de page : de travers

cette page
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 09h27 : pour un point d’interrogation la phrase perdit ses certitudes. pour un po...
Et pour un point d’orgue, l’éditeur de partoche s’éternise.
réponse à . <inconnu> le 18/12/2009 à 11h44 : Où elle est ton île. J’aimerais bien te situer pour rêv...
Mon île est toute britannique et souvent qualifiée de "perfide" par d’aucuns.
Merci pour tes souhaits.
Je vais tenter une sortie vers le Channel!!
Ce n’est pas gagné!!!
Mini-ordinateur opportun pensant

anna PC
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 12h25 : Et pour un point d’orgue, l’éditeur de partoche s’&eacu...
Nan, nan, nan.
C’est Gérard de Narval qui a écrit: "et pour un point d’orque, l’éditeur de partoche s’éternise".
réponse à . lafeepolaire le 18/12/2009 à 12h32 : Mon île est toute britannique et souvent qualifiée de "perfide" par...
... et comment fais-tu pour y survivre?
réponse à . lafeepolaire le 18/12/2009 à 11h36 : De toute façon selon un autre proverbe, il y a plus d’un âne ...
je dois renoncer aux tâches ancillaires et peut venir saluer la compagnie.

Bonjour à touteséàtous
Voici ce que j’ai pu trouver sur ancillaire, car je reconnais ne pas avoir eu connaissance de ce mot avant ce matin, pas plus que d’avoir entendu l’expression du jour non plus, tel deLassus, de ma vie.

-- ancillaire (adj.) : qui se rapporte aux liaisons amoureuses avec des servantes ...
Et en complément j’ai trouvé ceci :
-- ancillaire s’applique plus spécifiquement à tout ce qui touche à l’amour. Enfin, l’amour… On parle donc des amours ancillaires pour désigner les relations galantes ( !) ayant pour objet des servantes.

Je présume que lafeepolaire (qui doit être plutôt bien par ces temps frigorifiques...) voulait plus simplement faire allusion aux taches ménagères... mais bon, voilà, la vie est ainsi faite, et je peux me tromper !!!
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 12h25 : Et pour un point d’orgue, l’éditeur de partoche s’&eacu...
pour un point Martin rata son bac.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 12h23 : On trouve (de) tout sur Google, avec la méthode des guillemets : L&r...
On trouve (de) tout sur Google, avec la méthode des guillemets

Quézaco cette " méthode des guillemets" ?? 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/12/2009 à 12h38 : je dois renoncer aux tâches ancillaires et peut venir saluer la compagnie...
ancillaire s’applique plus spécifiquement à tout ce qui touche à l’amour
si c’est ce que te dit ton dictionnaire, un conseil : change le ! Tu risques d’être déçu quand une nana te proposera de partager ses tâches ancillaires !  
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 09h45 : La véritable histoire de cette expression est ailleurs, mais, faute de pl...
Saint-Martin le cravacha, dépité qu’il était d’avoir enfourché un âne, et tandis que Satan dans son coin ricanait : "vénère rien !", le pauvre malheureux se retrouva, sans avoir rien demandé, avec une chaude pelisse.
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 09h48 : n’abandonnons nous pas quelque chose d’important ( notre plan&egrav...
T’as encore l’intention de te reproduire ? A ton âge... La lune sera bientôt surpeuplée, elle aussi, car la Sélénité va croissant !
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 11h13 : Il y a autre chose dans ton intervention, que je pourrais prendre pour (ou plut&...
Je ne me vexe jamais
...car seul le con vexe.*
Un cave

* je pouvais pas la louper, celle-là, hein !
réponse à . lafeepolaire le 18/12/2009 à 12h32 : Mon île est toute britannique et souvent qualifiée de "perfide" par...
toute britannique et souvent qualifiée de "perfide" par d’aucuns
Des noms ! Des noms !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/12/2009 à 12h42 : On trouve (de) tout sur Google, avec la méthode des guillemets Qu&eacut...
C’est génial et c’est God qui me l’a apprise la semaine dernière

Je prends un exemple au hasard ! Les chiffres sont absolument authentiques, et datent de 5 minutes.
Tu fais une recherche : pour un point, martin perdit son âne sans guillemets sur Google>>> tu as 2 440 000 résultats
Tu fais une recherche : "pour un point, martin perdit son âne", avec des guillemets>>> tu as 1 300 résultats

Dans le 1er cas tu lis tout en 10 ans, dans le 2ème tu lis tout en 1 heure.
Accessoirement, si tu fais la recherche avec guillemets, tu trouves tous les recueils de proverbes numérisés par Google qui contiennent ce proverbe précis, qui s’ouvrent comme par magie à la bonne page.
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 13h02 : T’as encore l’intention de te reproduire ? A ton âge... L...
car la Sélénité va croissant !

NON la sélénitude.
Si tu causes pas meilleur je me désabonne.

SR
Je pourrais dire question d’habitude.
Mais surtout grâce à une certaine courtoisie qui perdure, même si comme partout ailleurs...les choses évoluent
On dit "Si tu causes pas meilleur la france"

Nadine Besson
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/12/2009 à 12h38 : je dois renoncer aux tâches ancillaires et peut venir saluer la compagnie...
Non je ne suis pas bien !!!
Les routes qui mènent à ma colline sont bloquées par des camions etc... en portefeuille!!
Comment attendrai-je le tunnel ???
La Fée Polaire n’aime pas le froid.
Par "ancillaires" je voulais dire "ménagères", quoique par ce froid ... l’autre sens du terme aurait pu être plus de circonstance. Mais pas à l’ordre du jour.
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 13h14 : toute britannique et souvent qualifiée de "perfide" par d’aucunsDes...
Je suis contre la délation!!!
Mon port ? Nuits de tapin pour rien, na !

Anna Lemicheton
Comme tu n’es pas venue à la convention d’Entrecasteaux le marin a une "vague" idée de vengeance Albionesque ! :&rsquo)
Je suis contre la délation!!!
lafeepolaire est contre la délation ... mais pour la contrepèterie, hein ?
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 13h08 : Je ne me vexe jamais...car seul le con vexe.* Un cave * je pouvais pas la loupe...
Et voilà ! On essaye d’être un tout petit peu sérieux cinq minutes...

N’empêche que momolala m’a amené à détruire le résultat de 4 h de "travail" !
J’ai dû recopier tout ce qui était important ( pour moi seul, hélas) sur un papier !

Je ne me vexe jamais, mais sur le coup j’en ai eu gros sur la patate...
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 13h48 : Et voilà ! On essaye d’être un tout petit peu sér...
Pourquoi tu n’as pas fait un copier-coller sur WordPad ou autre ? tu aurais tout gardé sur ton ordinateur.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 13h16 : C’est génial et c’est God qui me l’a apprise la semaine...
C’est simple : les guillemets fixent la chaîne de caractères (alphanumériques) dans son exactitude absolue, et imposent au moteur de recherche de n’afficher que cette chaîne-là, complète, à l’exclusion de toute autre. Toutefois, si tu recherches "Pour un point, Matin perdit son ân" (en oubliant le "e" final), il va t’indiquer "Aucun résultat" pour la chaîne exacte donc, puis te proposer quand même l’approchant ""Pour un point, Matin perdit son âne", et enfin la même recherche sans les guillemets. Pas trop con, le programme, sur ce coup-là.
réponse à . <inconnu> le 18/12/2009 à 13h53 : Pourquoi tu n’as pas fait un copier-coller sur WordPad ou autre ? tu ...
Parce que

- J’ignore ce que peut être "WordPad, ou autre
- J’ai un vague projet de collection de liens pour tous les ouvrages anciens sur la langue française numérisés par Google (voir # 21). Mais il faut que je trouve une méthode intelligente avant de commencer

Cf Bernard Pivot : " Un intellectuel, c’est d’abord quelqu’un qui réfléchit avant d’écrire et de parler, qui réfléchit avant de réfléchir, et qui réfléchit même sur l’utilité de la réflexion avant la réflexion proprement dite."

Ne t’en fais pas : tout ce qui est sur mes papiers peut rejoindre mon ordinateur. Mais ce n’est pas instinctif.
Ce serait un rude coup pour l’Humanitude, ça alors... Non, mon tout-petit, mon disciple, ne te désabonne pas... ne me quitte pas... Tiens : tu la veux, la trirème du jour ? Eh bien, tu l’as. Tu mords jusqu’où va mon sacrifice, là ?
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 13h16 : C’est génial et c’est God qui me l’a apprise la semaine...
si le fait d’avoir moins de réponses est génial, tu peux faire plus fort en intercalant un a:
l’expression "apour un point, martin perdit son âne" te donne seulement 2 réponses !
Après il y a encore plus fort : réussir à n’avoir vraiment aucune réponse ! Un pas décisif vers le chemin de la sagesse et la disparition de l’ordinateur.
Un jeu amusant : taper deux mots pris au hasard pour obtenir le résultat de recherche minimal. On a du mal à imaginer que des mots aussi éloignés puissent se croiser dans tant de documents !
Taper: ane Martin donne 2 7870 000 résultats : bon, il n’y a pas qu’un âne qui s’appelle Martin. Mais : ane Chirstian en donne ... 673 000 000. N’est ce pas la preuve que je ne suis pas le seul âne dyslexique ?
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 13h55 : C’est simple : les guillemets fixent la chaîne de caractè...
C’est exactement ça, et c’est pourquoi ce matin j’avais trouvé des liens géniaux avec des bouquins qui ne sont que dans des bibliothèques de milliardaires.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 13h48 : Et voilà ! On essaye d’être un tout petit peu sér...
Et voilà ! On essaye d’être un tout petit peu sérieux cinq minutes...
Ben pourquoi, Patron ? Ce n’est qu’une question d’optique, non ?
Johnny H de Mille
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 14h05 : si le fait d’avoir moins de réponses est génial, tu peux fai...
Je vois, on se moque !

Tape, avec ou sans guillemets, mouchofile, je dis bien mouchofile,et tu verras le résultat.
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 14h05 : Ce serait un rude coup pour l’Humanitude, ça alors... Non, mon tout...
--  

réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 14h18 : Je vois, on se moque ! Tape, avec ou sans guillemets, mouchofile, je dis b...
Avec la méthode que tu as donnée je suis arrivée aux mêmes résultats que toi. Merci, je ne le savais pas.
Pour en revenir au copier-coller, tu n’as pas un programme pour faire ton courrier ?
Si non, il faudrait demander à un de nos spécialistes. Demande à God.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 14h07 : C’est exactement ça, et c’est pourquoi ce matin j’avais...
Pour les milliards d’air, voir Copenhague et mourir ?
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 14h18 : Je vois, on se moque ! Tape, avec ou sans guillemets, mouchofile, je dis b...
taper un mot qui n’existe pas, ou avec une faute d’orthographe n’a pas de valeur. Il faut chercher à taper deux mots qui ne sont pas supposés avoir de liens entre eux et enregistrer le score le plus faible. Par exemple mouche et autre chose.
Cet exercice permet en outre de constater le recul de certaines formes verbales. Par exemple les mots mouche et enculâmes n’apparaissent que dans 235 documents, preuve évidente qu’il s’agit d’une occupation présente et individuelle.
réponse à . Elpepe le 18/12/2009 à 14h24 : Je persiste et je signe : cf mon #21 d’hier. Hors de Google, il y a d...
OK. Il faut absolument que je dorme un peu car je chante tout à l’heure en concert pour la plus grande gloire du petit jésus, mais je t’accorde un moment.

Télérama, 02/12/09, page 30 :
"La main, c’est Google qui l’a. Une grosse paluche en vérité : sans être ridicules, Gallica et Europeana, les projets français et européen, ne boxent pas dans la même catégorie. Au point que le colosse..;, qui a déjà numérisé une dizaine de millions de livres (dix fois plus que Gallica) est devenu incontournable...même pour la BNF, qui a entamé en août des pourparlers avec lui au grand dam de J.N. Jeanneney ....qui voit surgir le spectre d’un monopole américain de la culture du livre."

C’est toi qui as raison : Google/Monsanto même combat, mais n’est-il pas déjà trop tard?

Moi, dans les débuts de l’informatique, j’ai connu les tentatives gaulliennes pour faire exister Bull, puis Honewell Bull, puis la CII, en face d’IBM et autres ricains. Mauvais souvenirs, c’étaient les français mes clients de l’époque ! Ils ramaient tragiquement...

Sur ce, ciao expressio, bonjour la sieste et après Martinu, Eben, Berlioz, et autres !
A demain si tu es là.
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 14h43 : taper un mot qui n’existe pas, ou avec une faute d’orthographe n&rsq...
Pour légionnaire chèvre, j’ai 11 100 réponses seulement. Et pour légionnaire âne, 33 700 000. Ce qui montre, si besoin était, que les caprins femelles ne sont pas aussi salopes qu’on veut bien le dire.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 14h48 : OK. Il faut absolument que je dorme un peu car je chante tout à l’h...
Non, il n’est pas trop tard, pour défendre la pluralité et la liberté, en tout. Imaginerais-tu un orchestre philarmonique composé de joueurs d’un seul instrument ? Quel appauvrissement, pour la musique ! Ou bien un peintre ne disposant que d’une seule couleur ? Non, bien sûr. Eh bien, la culture livresque, elle aussi, a besoin de plus d’un éditeur, même virtuel. Ne laissons donc pas le numérique nous dicter la loi sauvage du simplisme : l’humain ne rentre pas dans les tableaux d’Excel® ni les bases de données d’Access®, ni même l’index du Vatican (quoique là, c’est plutôt un indicateur de bonne santé), et c’est heureux.
Hi han !
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 07h31 : Tu veux sans doute dire : Pour une main, la France a perdu la face en gagna...
Mais pourquoi diable m’entraines-tu hors-sujet

Absolument !
L’expressio qui convient est dans la liste d’attente : "Gagner haut la main".
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 18/12/2009 à 12h38 : je dois renoncer aux tâches ancillaires et peut venir saluer la compagnie...
ancillaire vient de "ancilla" (latin): SERVANTE.
Pas de trace d’amour ou de relations sexuelles, là-dedans*. Ou alors, c’est que l’auteur de ton dico est plutôt un obsédé du noeud...

*: enfin, moi, ce que j’en dis, hein...
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 09h48 : n’abandonnons nous pas quelque chose d’important ( notre plan&egrav...
pour l’individu rien n’est plus important que sa survie, et il pense en heures ou en jours. Au mieux (si j’ose dire!) il peut décider de se sacrifier pour son enfant. Pas pour de lointains descendants, qui n’existeront que s’il survit.

Dites donc, vous ne vivez pas vieux dans votre famille !
Mes descendants survivent (plutôt bien, même) et je n’ai pas envie de disparaître pour autant.
réponse à . cotentine le 18/12/2009 à 00h39 : C’est bien vrai qu’il faut savoir maîtriser la ponctuation sin...
Ah ben, voilà !
On m’a appris :
Le maître dit : l’élève est un imbécile
Le maître, dit l’élève, est un imbécile.

du coup, je n’ai pas fini agrégé de lettres classiques et je n’ai qu’un seul regret : n’avoir pas connu plus tôt l’Ecole Universelle.
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 11h13 : Il y a autre chose dans ton intervention, que je pourrais prendre pour (ou plut&...
Eh amionaute, cesse donc d’être sur la défensive 5 minutes ! Je n’avais pas l’intention d’être désagréable, demande à l’autre tibi d’hier, ni de te contraindre à faire quoi que ce soit que tu ne souhaiterais pas faire ! J’ai exposé mon sentiment, point. Et j’ai ajouté "à chacun son fonctionnement" et une binette qui sourit (humour). Donc si tu as jugé utile de reprendre tes 4 h de travail, ne me le reproche pas, steplé. Fais donc comme moi ce que tu veux et sois heureux ici, c’est tout ce que je souhaite à chacune et à chacun.
Pour un point, Martin perdit son âne

C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
- Donnez une récompense, il vous sera rendu
réponse à . SyntaxTerror le 18/12/2009 à 15h41 : pour l’individu rien n’est plus important que sa survie, et il pens...
Mes descendants survivent (plutôt bien, même)
chut ! Ne le répète à personne, mais ce n’est pas le cas de tout le monde : il y aurait quelques personnes sur la terre qui déboisent ,ou qui tuent une bestiole protégée, pas uniquement pour faire chier GreenPeace, mais seulement pour vivre une journée de plus.
Ce en quoi, il est vrai, ils ont grand tort.
Martin a perdu son âne. Donc il n’a point d’âne. Pour un point il n’en a point. C’est tout !
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 16h20 : Mes descendants survivent (plutôt bien, même) chut ! Ne le r&...
Vu comme ça, je comprends mieux ton intervention.
C’est comme reprocher ses industries polluantes à la Chine, elles pollueraient sans doute l’Europe ou l’Amérique du nord si on ne les avait pas délocalisées là-bas.
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 15h59 : Eh amionaute, cesse donc d’être sur la défensive 5 minutes&nb...
Mais non, je ne reproche rien à personne, sinon parfois à moi-même !
Il se trouve que je suis peut-être un peu trop sensible, un peu romantique (voir # 19).
J’étais également un peu fatigué. La faute à Martin et son âne...depuis 05:12 !

Maintenant, je me fais beau pour mon concert, j’ai dormi ma petite heure, je vais avoir mon cours de français juste avant de partir chanter, il fait soleil, tout baigne, Elpépé est dans le vrai, tout le monde il est gentil, à commencer par toi qui avais complètement raison : trop longues mes contributions !

C’est pourquoi j’arrête là.
réponse à . file_au_logis le 18/12/2009 à 08h07 : Tout à fait hors sujet, mais pour mettre les points sur les "i", je dois ...
Pure récupération des écologistes au vu des régionales.
réponse à . file_au_logis le 18/12/2009 à 15h38 : ancillaire vient de "ancilla" (latin): SERVANTE. Pas de trace d’amour ou d...
J’ai tout simplement tapé "ancillaire" sur Google, et voilà ce que j’ai obtenu
cette page
Mais j’ai aussi trouvé ceci cette page et d’autres encore.
En fait,au début je croyais sincèrement que ce mot n’était destiné qu’à cet usage de l’amour avec des servantes (c’est marrant mais jamais avec de servants, à croire que les femmes n’ont pas le droit d’avoir des relations amoureuse avec leurs serviteurs!!!)
Je n’ai décelé aucun obsédé du noeud, j’ai juste lu quelques commentaires et définition  
excusez-moi de vous déranger.
J’ai trouvé un âne. Tout seul. Il me dit (entre ânes ,nous nous comprenons ) qu’il aurait perdu son Martin, pour un point. Un point de côté qui l’aurait empêché de courir assez vite à ses côtés. Si si : courir assez vite c’est assez côté. Moi je ne sais pas. Pourtant je sue. Trop ! C’est pour cela que je n’ai pas la côte. Sauf dans les pentes. Mais Martin (quel journal !) , lui, il aurait du s’arrêter et le soigner. Mais voilà : il n’a pas pansé. Parce qu’il n’y a pas pensé. Quel âne !
Et justement, j’ai trouvé l’âne.
Alors, si vous trouvez Martin, vous marquerez un point. Et pour ce point Martin retrouvera son âne. Et alors cette expression s ’auto-détruira.
(et là, normalement, il y a une musique , mais ici, c’est mission impossible.)
réponse à . <inconnu> le 18/12/2009 à 17h24 : Pure récupération des écologistes au vu des régional...
Et en plus ça semble bien tourner au fiasco leur show de soi-disant écologie.
Ca prend la tournure d’un sommet à 2 ânes qui cherchent à marquer des points : l’Amérique et la Chine  
Ce martin aurait mieux fait d’aller à la pêche...
réponse à . deLassus le 18/12/2009 à 16h39 : Mais non, je ne reproche rien à personne, sinon parfois à moi-m&ec...
Elpépé est dans le vrai
Ah, tu avais remarqué ? C’est très bien, mon petit...
réponse à . chirstian le 18/12/2009 à 21h46 : excusez-moi de vous déranger. J’ai trouvé un âne. Tout...
et là, normalement, il y a une musique , mais ici, c’est mission impossible
Impossible n’est pas Expressio !
réponse à . Elpepe le 19/12/2009 à 14h29 : et là, normalement, il y a une musique , mais ici, c’est mission im...
message perso au ElpepeNoël : j’avais demandé cette année une musique et un chèque. J’ai bien reçu la musique, mais God a du garder le chèque. Peux-tu faire opposition et m’en envoyer un autre directement ?
merci d’avance...  
réponse à . chirstian le 19/12/2009 à 18h21 : message perso au ElpepeNoël : j’avais demandé cette ann&e...
Ah ben, il était en bois, et comme je n’ai pas fait faire de bilan-termites... Regarde au pied du port ethernet de ton ordinateur, je ne serais pas étonné que tu y trouves un tas de sciure.
réponse à . momolala le 18/12/2009 à 09h45 : La véritable histoire de cette expression est ailleurs, mais, faute de pl...
coupant en deux de son épée la doublure de son manteau
J’ai enfin compris !
Jusqu’à la brillante intervention de momolala, je me disais "c’est complètement débile de couper son manteau en deux ! Ils sont maintenant deux couillons à se geler les noix !"
Mais Martin n’a donné que la moitié de sa doublure, et a conservé pour lui sa chaude pelisse. Charité bien ordonnée...
Et on l’a canonisé pour ça !

C’est la première fois que j’entends un âne mériter un bon point.
Benjamin Franklin avait, pour la même signification, utilisé un cheval:
À cause du clou, le fer fut perdu.
À cause du fer, le cheval fut perdu.
À cause du cheval, le cavalier fut perdu.
À cause du cavalier, le message fut perdu.
À cause du message, la bataille fut perdue.
À cause de la bataille, la guerre fut perdue.
À cause de la guerre, la liberté** fut perdue.
Tout cela pour un simple clou.


**D’aucuns ont remplacé "liberté" par "royaume", faisant sans doute allusion à Richard III lors de la bataille de Bosworth Field, où il perdit son royaume, et la vie par la même occasion.
"My kingdom ! My kingdom for a horse" s’écria le malheureux Richard III (Richard III - Acte V, scène 4 - de Shakespeare)
S’il avait eu un cheval, ou même un simple bourricot, son squelette n’aurait pas séjourné plus de cinq siècles là où des milliers de chevaux (vapeur) lui ont roulé dessus (voir cette page )
Oups... je vais plombée l’ambiance du matin... Désolée. Mais il fallait choisir un Martin : le voici.

Et quand la mort lui a fait signe
De labourer son dernier champ,
De labourer son dernier champ,
Il creusa lui-même sa tombe
En faisant vite, en se cachant...

Pauvre Martin, pauvre misère,
Creuse la terre, creuse le temps!

Il creusa lui-même sa tombe
En faisant vite, en se cachant,
En faisant vite, en se cachant,
Et s’y étendit sans rien dire
Pour ne pas déranger les gens...


Et pour ne pas ajouter à la morosité, je ne vous parlerai pas de l’âne qui reçoit des coups de pied au ventre.
Un p’tit sourire quand même : Pour un point, Boubacar perdit son calme ! 
Difficile de trouver un 29 février en 2013, mais Lovendric, si par bonheur tu passes céans, point ne saurais t’offrir d’histoire de belle tournure dont tu nous régalas souventes fois...
Je n’ai – pour te souhaiter un Bonaniversaire ! – que ce presque virelai qui conte la vie d’une Douce Dame Jolie que peut-être tu connus.
Devinette...

Pourquoi Napoléon ne quitta t-il jamais Sainte-Hélène?
Pour ceux qui voudraient comprendre quelque chose aux échanges de 2009 :
- J’ai commencé à intervenir, lors d’une recherche nocturne et au long cours, en #3, à 05:12. De mémoire, cette intervention faisait plusieurs pages écran, et comportait de nombreux liens... Cette recherche m’avait effectivement pris plusieurs heures !
- Cette (trop) longue intervention ne fut pas du goût de Momolala, qui a fait part de sa lassitude en #18 (Où es-tu Momo-momo-lala ?)
- J"ai essayé de ferrailler en #21
- Après réflexion, j’ai pratiquement annulé mon #3 à 12:13
Selon Eugène Boutmy, dans son Dictionnaire de l’argot des typographes
Une bonne version dans cette page. Voir l’expression du jour dans "Choix de coquilles typographiques célèbres ou curieuses".

Une occasion pour moi de rappeller le #112 de cette page
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 05h25 : Devinette... Pourquoi Napoléon ne quitta t-il jamais Sainte-Hél&e...
Parce qu’il y avait un bon appart., et c’est pour ça qu’il y perdit l’ane âme.
A rapprocher de l’expression italienne "Per un punto Martin perse la cappa" (pour un point Martin perdit sa cappe.
réponse à . baldobaldo le 28/02/2013 à 08h26 : A rapprocher de l’expression italienne "Per un punto Martin perse la cappa...
Bonjour, et bienvenue.
As-tu remarqué que l’expression italienne figure en bonne place dans la rubrique "Ailleurs" ?
Il serait d’ailleurs très intéressant d’en connaître l’origine, car elle mettrait en question l’histoire du monastère d’Asello. As-tu des lumières là-dessus ?
réponse à . deLassus le 28/02/2013 à 08h29 : Bonjour, et bienvenue. As-tu remarqué que l’expression italienne fi...
L’origine de l’expression italienne est exactement la même que la française. Voici l’explication de la fameuse cape;
Nella locuzione in italiano la "cappa" cui ci si riferisce è una sorta di mantello, simbolo della carica di priore di un monastero...
Wiki cette page

En gros, ça réfère au manteau porté par le haut clergé et que Martin perdit par rétrogradation.
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chers PETULA et LOVENDRIC
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫


Deux que nous ne lisons plus, sinon dans les rediffusions.

VOUS NOUS MANQUEZ!!!!!
Reviendez-nous!


On fera une grande fête au Bar du Phare, après avoir bâillonné Assurancetourix... Germaine nous rejoindra plus tard, puisqu’elle n’y vient qu’à certaines heures...
réponse à . deLassus le 28/02/2013 à 08h29 : Bonjour, et bienvenue. As-tu remarqué que l’expression italienne fi...
monastère d’Asello: Le Monastère des ânes?

Bienvenue à BaldoBaldo... C’est belge, ça, comme totem?
(C’était dans la rubrique:"A la manière de...")
réponse à . file_au_logis le 28/02/2013 à 09h04 : monastère d’Asello: Le Monastère des ânes? Bienvenue ...
Peut-être cette page pour l’explication de BaldoBaldo....
Merci de m’avoir fait redécouvrir cette expression que je vais utiliser de nombreuses fois.
Deux que nous ne lisons plus, sinon dans les rediffusions.
C’est vrai pour Petula, mais pas pour Lovendric, que nous avons le très grand plaisir de lire de temps en temps.
Bon anniversaire à tous les deux !
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 08h58 : L’origine de l’expression italienne est exactement la même que...
Merci beaucoup. J’ai presque tout compris.
Dommage que Wiki, renvoie, pour la version française, à Franc Parler, un site concurrent d’expressio qui me semble avoir piraté la prose Godesque...
réponse à . deLassus le 28/02/2013 à 10h30 : Merci beaucoup. J’ai presque tout compris. Dommage que Wiki, renvoie, pour...
Pour info, francparler existait avant expressio, mais cela fait longtemps qu’ils n’évoluent quasiment plus (361 expressions à ce jour, 349 il y a quelques années).
Quant à l’explication quasimilaire de l’expression du jour, il se trouve simplement que nous avons dû consulter les même sources. Je doute en effet qu’ils soient du genre à plagier et en plus, leur texte a dû être publié avant le mien (et je ne les ai pas plagiés non plus).
réponse à . God le 28/02/2013 à 10h50 : Pour info, francparler existait avant expressio, mais cela fait longtemps qu&rsq...
Dont acte. Mon militantisme expressionaute m’a fait déraper. Mes excuses au maître du site Francparler.
Pour "l’explication quasisimilaire", je reconnais que Tu t’étais TRES largement inspiré du dictionnaire de Boutmy... eux aussi sans doute.

Au fait, nous Te croyons à Chatham ?
réponse à . deLassus le 28/02/2013 à 10h30 : Merci beaucoup. J’ai presque tout compris. Dommage que Wiki, renvoie, pour...
Ah!...c’est le dilemme de l’œuf et de la poule...sans le datage au carbone 14 on ne saura jamais qui a piraté qui , mais, vu que je suis ici, autant cirer les pompes de notre God à nous... 
Pour une ’réforme’ dans l’abbaye, un autre abbé et Martin ’luttèrent’.
(Martin quel site !)
Pour un point les ’abbés cédèrent’.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 10h57 : Ah!...c’est le dilemme de l’œuf et de la poule...sans le datag...
autant cirer les pompes de notre God à nous.
C’est bien.
Voir le #140 de cette page, commandement N°1.
l’âne de Martin vaut donc aujourd’hui 1 point. Or c’était déjà sa valeur en décembre 2009. On pourrait en conclure hâtivement que la valeur du point est restée stable. Mais le point a pu être indexé sur le cours de l’euro, par exemple, ou sur le point de retraite, ou sur l’indice de réchauffement planétaire, ou sur ce que vous voulez (faites pas ch... : c’est juste une démonstration, quoi !) tandis que l’âne se serait déprécié du même taux, mais en sens inverse. Conséquence de son âge. Ou de son arthrose. De sorte que l’équilibre résulterait de la somme de deux déséquilibres contraires.
Ce qui démontre de façon lumineuse qu’il ne faut pas conclure trop vite. Et que l’âne aurait tort d’aller s’installer en URSS pour échapper à une imposition, (bête de) somme toute justifiée, et d’ailleurs il y a déjà là bas Depardieu et Hollande, et il y a du cheval dans les raviolis, mais pas de viande d’âne, et là vous confondez tout, et ça n’a rien à voir, et pour 1 point vous m’avez fait perdre le fil de ma démonstration. Et donc vous ne saurez pas la suite.
réponse à . chirstian le 28/02/2013 à 11h49 : l’âne de Martin vaut donc aujourd’hui 1 point. Or c’&eac...
Et donc vous ne saurez pas la suite.
... et donc, tu as perdu le fil d’Harry, âne!
réponse à . chirstian le 28/02/2013 à 11h49 : l’âne de Martin vaut donc aujourd’hui 1 point. Or c’&eac...
pour échapper à une imposition, (bête de) somme toute justifiée

Vous devez sans doute être au bas de cette échelle de taxation à la sauce Hollandaise pour la trouver justifiée. Si tous les citoyens (privés ou corporatifs) de quelque nation que ce soit payaient leur quotte part de taxes, à hauteur de 15% du salaire/profit brut, il n’y aurait plus de dettes nationales et nous aurions de quoi engraisser tous les cochons qui se nourrissent à l’auge public.

J’ai dit!
Germaine nous rejoindra plus tard, puisqu’elle n’y vient qu’à certaines heures...
Que veux-tu ! Le Lagon Bleu à 8:58:57, j’ai du mal ! Mais vers 12 ou 13 h, je n’ai rien contre ! J’arrive !
réponse à . chirstian le 28/02/2013 à 11h49 : l’âne de Martin vaut donc aujourd’hui 1 point. Or c’&eac...
Et donc vous ne saurez pas la suite.
Et ça, c’est insupportable.

Déjà que nous ignorons l’origine précise de l’expression du jour, ne pas savoir pourquoi Hollande, perclus d’arthrose, a refusé les raviolis que transportait l’âne de Depardieu, lequel a pris sa retraite en Russie pour cause de réchauffement inversement proportionnel à la valeur planétaire de l’euro - si j’ai bien suivi tes propos - ne pas savoir cela, va nous plonger dans la morositude pour le reste du jour.
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 13h33 : pour échapper à une imposition, (bête de) somme toute justif...
Ne me fais pas rire, j’ai les lèvres gercées !
Au fait, il est toujours à Djibouti, Bouba-car ?
Vous savez, à cause d’un radar, pour un point, Bouba perdit son permis.
réponse à . SyntaxTerror le 28/02/2013 à 14h34 : Au fait, il est toujours à Djibouti, Bouba-car ? Vous savez, à...
À Djibouti, en dehors de la ville, y’a que des chèvres et des dromadaires. Pas besoin de radar pour flasher ces bestiaux.
Et quand bien même, si tu quittes la ville avec ton véhicule, sur la tôle ondulée des pistes, tu dois rouler vite, sinon ton véhicule se désagrège. Il serait donc malvenu que la police te flashe et t’enlève des points.
réponse à . DiwanC le 28/02/2013 à 13h48 : Et donc vous ne saurez pas la suite.Et ça, c’est insupportable. D...
les raviolis

Chouette, un sujet de polémique !
Je suis partisan de dire : un raviolo, des ravioli, un graffito, des graffiti, un paparazzo, des paparazzi ... et un bourricot depardivin !
réponse à . God le 28/02/2013 à 14h43 : À Djibouti, en dehors de la ville, y’a que des chèvres et de...
Merci pour ces précisions, je parlais de ses aventures en métropole.
Je serai par ailleurs étonné que la police locale utilise des radars et que les infractions relevées aient une quelconque influence sur un permis français.
On peut aussi relever l’importance des liaisons (pas dangereuses). Selon que l’on fait ou non la liaison entre "on" et "avait" on comprend

Les poules étaient sorties du poulailler dès qu’on avait ouvert la porte
et
Les poules étaient sorties du poulaille, des cons avaient ouvert la porte
Joyeux anniversaire à PETULA ET A LOVENDRIC.
réponse à . SyntaxTerror le 28/02/2013 à 14h45 : les raviolis Chouette, un sujet de polémique ! Je suis partisan de d...
les raviolis
Bon sang, mais c’est bien sûr ! Scuso ! Scusi !
Alors qu’il semblerait que ravioles ne se supporte pas sans "s", Larousse donne ravioli : nom masculin.
Hachette laisse le choix : "i" ou "is".
Dans Pièges et difficultés de la langue française, Girodet indique ravioli : pluriel italien, mais ajoute que le mot qui s’employer au singulier un ravioli.
Quant à Littré, il ne mange pas de ravioli !
Et moi, je préfère les nouilles ! 
réponse à . DiwanC le 28/02/2013 à 16h40 : les raviolisBon sang, mais c’est bien sûr ! Scuso ! Scusi...
Alors, tu ne t’appelles pas Le Quesnoy, sinon tu saurais que "Le lundi, c’est ravioli".
réponse à . charmagnac le 28/02/2013 à 15h22 : On peut aussi relever l’importance des liaisons (pas dangereuses). Selon q...
On m’a enseigné une version plus ambigüe :

Les poules s’étaient enfuies dès qu’on leur avait ouvert la porte.
réponse à . DiwanC le 28/02/2013 à 16h40 : les raviolisBon sang, mais c’est bien sûr ! Scuso ! Scusi...
Dans les années 50 ... on m’a appris que l’usage était de franciser les mots d’origine étrangère et qu’on pouvait dire : un ravioli, un confetti et ... des scénarios.
réponse à . chirstian le 28/02/2013 à 11h49 : l’âne de Martin vaut donc aujourd’hui 1 point. Or c’&eac...
De fait la vraie question est :
Pourquoi les raviolos sont-ils moins bons quand il n’y a que du boeuf dedans ?
réponse à . SyntaxTerror le 28/02/2013 à 17h02 : Dans les années 50 ... on m’a appris que l’usage était...
C’est l’avis du TLFi, non cité par DiwanC, et qui nous dit :
"Ravioli : substantif masculin pluriel... Proprement invariable, est parfois écrit avec s à cause de sa francisation."
A noter : le TLFi n’envisage pas le singulier.
Si je veux en manger un seul, j’en parlerai à mon cheval...
réponse à . SyntaxTerror le 28/02/2013 à 17h02 : Dans les années 50 ... on m’a appris que l’usage était...
on m’a appris que l’usage était de franciser les mots d’origine étrangère
C’est pas génial la francisation quand tu vas à l’étranger, en plus comme disait Coluche, ils parlent pas tous le même étranger. Deviner que Firenze c’est Florence, que Den Haag c’est La Haie c’est pas évident. Quand tu es à Brussel cherche donc un panneau indiquant Lille en français !
réponse à . deLassus le 28/02/2013 à 17h13 : C’est l’avis du TLFi, non cité par DiwanC, et qui nous dit&nb...
A noter : le TLFi n’envisage pas le singulier.
pourtant on peut être ravi au lit en étant seul. Mais ça rend sourd. Le pluriel est donc, effectivement, moins singulier. A condition de se limiter : soit à deux, pour être dans les normes, soit à plus pour être dans l’énorme. Oui mais dans ce cas, il faut pouvoir assurer.
Or passé un certain âge, et/ou une certaine heure, le cannellono se ramollo.  :-[
"Ma femme a été ravie au lit!"; dit-il, livide, au poulet qui traversât la porte, à la poursuite du con qui l’avait laissée ouverte...

J’aime bien votre humour de cloche, les mecs (y’a un féminin à mecs?). De cloche, car faut être un peu fêlé pour -ré- raisonner comme vous faites 
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 20h06 : "Ma femme a été ravie au lit!"; dit-il, livide, au poulet qui trav...
Or passé un certain âge, et/ou une certaine heure, le cannellono se ramollo.
Des chercheurs britanniques ont en effet démontré que le poids des os du pénis des loutres avait diminué depuis le début des années 1990, s’accompagnant d’un nombre croissant de testicules non descendues et de kystes des voies spermatiques. (voir à cette page )
S’il en est de même pour l’homme... ben, mes louloutes, vous allez bientôt pouvoir dormir tranquilles
réponse à . <inconnu> le 28/02/2013 à 20h06 : "Ma femme a été ravie au lit!"; dit-il, livide, au poulet qui trav...
J’aime bien votre humour de cloche, les mecs (y’a un féminin à mecs?).
Par pure curiosité – car j’étais presque persuadée que je n’y trouverais pas le mot – j’ai ouvert le DHLF à mec. Surprise ! Alain Rey le décortique et signale que nana est un possible féminin.

Quant à Humour, voici ce qu’en dit Wiki : j’ai cherché en vain le nom d’une nana.

Vous en déduirez... ce que vous voulez.
réponse à . chirstian le 28/02/2013 à 18h18 : A noter : le TLFi n’envisage pas le singulier. pourtant on peut &ec...
on peut être ravi au lit en étant seul
Ravioli >>> Raah Lovely !!!

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Pour un point, Martin perdit son âne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?