Trempé comme une soupe - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Trempé comme une soupe

Complètement mouillé.

Origine

Cette expression est très ancienne.
Si on essaye de la comprendre aujourd'hui, on pourrait croire qu'elle veut dire 'aussi mouillé qu'une soupe peut l'être'.

Mais en réalité, autrefois, la soupe était la tranche de pain qu'on trempait dans le bouillon et qui en ressortait forcément 'trempée comme une soupe'.
Ce n'est qu'avec le temps que le terme 'soupe' a perdu son sens d'origine pour remplacer le bouillon initial.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Trempé comme une soupe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Tunisiear M'neffekh kif el fellousTrempé comme un poussin
Bulgariebg Мокър като кокошкаMouillé comme une poule
Pays de Gallescy Yn wlyb diferolTrempé
Danemarkda Vaad som en druknet musMouillé comme un rat noyé
Allemagnede Nass wie eine KatzeTrempé comme un chat
Angleterreen To look like a drowned ratRessembler à un rat noyé
États-Unisen Soaked to the boneTrempé jusqu'à l'os
Angleterreen Wet to the skinMouillé jusqu'à la peau
Espagnees Estar hecho una sopaÊtre devenu une soupe (= Être trempé comme une soupe)
Espagnees Estar empapado hasta los huesos.Être trempé jusqu'aux os.
Argentinees Estar hecho sopa.Etre soupe.
France (Champagne)fr Avoir la raie du cul qui fais chanlate
Italieit Essere zuppoEtre soupe
Pays-Basnl Zo nat als' n katMouillé comme un chat
Pays-Basnl Tot op het bot doorweektImbibé jusqu'à l'os
Brésilpt ensopado"ensoupé" (imbibé de soupe)
Roumaniero Ud pân? la pieleMouillé jusqu’à la peau
Roumaniero Ud leoarcaTrempé dans l'eau
Roumaniero Ud pân? la osTrempé jusqu’à l'os
Roumaniero Ud ciuciuleteTrempé comme un champignon (Morchella esculenta)
Roumaniero Ud flea?c?Mouillé „flea?c?”. (onomatopée imitant le bruit de marcher/tomber dans de l’eau: floc!, plouf!)

Vos commentaires
encore maintenant, un gourmand/gourmet apprécie une bonne tranche de pain grillée trempée dans un bon bouillon de volaille ... et ne met-on pas des petits croûtons grillés dans la soupe à l’oignon ... parfois enrichie d’un peu de gruyère rapé ... que l’on fait gratiner !!!
en Gotentin, quand on est "trempé comme une soupe", c’est qu’on a pris un "grain" imprévu, sur le dos, la météo n’est pas toujours fiable ! et on est trempé jusqu’aux os ! (heureusement, il pleut rarement !!! )
Il ne reste que la ressource d’un bon feu de cheminée pour se sécher et se réchauffer !
réponse à . cotentine le 08/10/2006 à 00h21 : encore maintenant, un gourmand/gourmet apprécie une bonne tranche de pain...
N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes ?
Dans lesquelles, en plus, on peut tremper son biscuit ?
réponse à . cotentine le 08/10/2006 à 00h21 : encore maintenant, un gourmand/gourmet apprécie une bonne tranche de pain...
Jadis, lorsque soupe voulait dire tranche de pain, le bouillon n’était que de légumes. Il n’est pas de "bon bouillon" que de volaille...)
d’ailleurs quand je prends un bon bouillon, je suis trempée comme une soupe, ou bien je me suis pris une bonne gamelle ! car ’je suis tombée sur un "os" (de volaille)
attention à l’expression du jour : certaines ici sont "soupe au lait" et je ne voudrais pas donner l’impression de cracher dans une soupe aussi populaire!

Autrefois, le pain était effectivement coupé en soupes et non soupé en coupes.
La soupe a cessé d’être le pain trempé pour désigner le liquide chaud, tout comme la viande a cessé de désigner l’aliment, pour remplacer la chair (élément pricincipal du repas) : exemples classiques de métonymie.
Les amateurs de bouillabaisse savent qu’elle doit impérativement se servir en deux plats distincts : les poissons et le potage pour que chacun se fasse sa soupe en trempant les poissons, comme on le faisait avec le pain. (ce qui permet en outre de vérifier la qualité des poissons!). Mais ce que je vous en dis ... je ne suis pas marchand de soupe!
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 09h55 : Jadis, lorsque soupe voulait dire tranche de pain, le bouillon n’ét...
le bouillon n’était que de légumes
le bouillon était de n’importe quoi : légumes, volailles poissons etc...
Il n’était pas toujours chaud : par exemple God le prenait froid , comme en atteste l’expression déjà mentionnée lors des croisades : God froid de bouillon ( les gars qui n’étaient pas chauds pour monter au combat contre les infidéles étaient d’aillleurs appelés des "gars pas chauds" , que les espagnols ont adapté en gazpacho ce qui n’est pael la même chose mais presque )
Vous devriez arrêter de cracher dans la soupe sinon God va nous faire la soupe à la grimace !
"Sempé comme une troupe" aurait pu dire le grand René, le père (très) spirituel du gaulois le plus connu de France (astérix et périls), en parlant de son compère dessinateur du petit Nicolas, car il était partout à la fois et donnait l’impression d’être nombreux.
Hommage...(ta soupe, elle va refroidir)
La bise au Bouillon (regardez-moi dans les yeux !) de ma part !

Maintenant, sachant qu’il s’agit de pain, je comprends mieux pourquoi le soupe fait grandir!
Bon Dimanche au God’s expressio’s club !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 10h39 : Vous devriez arrêter de cracher dans la soupe sinon God va nous faire la s...
God va nous faire la soupe à la grimace !
comme chacun sait,dans cette expression, "grimace" est une transformation de "limaces".

Autrefois, dans le Cotentin, les Cotentines faisaient de la soupe à la limace:
on prend des belles limaces bien grasses,
on fait revenir celles qui voulaient partir dans un doigt de beurre rance,
on fait mitoner à feu doux (attention : limace bouillue, limace foutue) pour conserver la bave
on sert dans une belle assiette creuse qu’on renverse sur la tête de son conjoint le soir où il(elle) vous a déclaré : "y faut qu’on parle... c’est pour ton bien .... je ne sais pas mentir... ce ne serait pas digne de nous... on restera bons amis..."
réponse à . borikito le 08/10/2006 à 08h28 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes ?

Certes, mais avec de jeunes carottes...
réponse à . cotentine le 08/10/2006 à 00h21 : encore maintenant, un gourmand/gourmet apprécie une bonne tranche de pain...
(heureusement, il pleut rarement !!! )
... en dehors des jours de pluie, bien entendu  
réponse à . chirstian le 08/10/2006 à 10h51 : God va nous faire la soupe à la grimace ! comme chacun sait,dans ce...
"... on restera bons amis...", en un mot : co-limaçon...
Mouillé, il l’était ! Et jusqu’au cou ! Pourtant, cela ne l’empêchait pas de se montrer en public jusqu’au jour où une pluie de balles l’atteignit. Miracle, les blessures étaient toutes superficielles.

Mais cet homme avait surestimé sa baraka, assurément ; pair/imper (impair) passe et manque… pas sa cible soufflaient les jeunes badauds rigolards du village, ces futurs conscrits niais qui un peu plus tard s’en iraient eux aussi affronter le déluge, le vrai.

Le politicien du comté était pris depuis longtemps dans un engrenage pernicieux, fait de corruption, de magouilles en tous genres plus ou moins graves. Sa morale était entre deux eaux depuis longtemps et ce qui devait arriver arriva, sa barque se renversa et avec elle tous les gilets de sauvetage. Quand la guigne s’en mêle !

C’est qu’à ce moment précis de sa vie, il n’avait guère d’autre choix que de montrer un peu de courage et affronter la vérité, celle qui enorgueillit les lésés, les laissés pour compte, les misérables et au village, il faut bien le dire, on n’en manquait pas. D’ailleurs, avait-il le choix face aux rumeurs fondées ? Non !

Quand un passager de la pluie perd le nord, il finit sa route au terme du voyage des gouttes, là-bas, plus loin à l’approche d’un débouché ouvert sur un océan d’amertume. Autant dire que ses illusions perdues étaient autant de larmes ruisselantes sur ses joues, terrains propices à recevoir des regrets plus ou moins sincères. Là, dans sa cellule humide, il méditait sur ses actes, lui le nuisible à la société, le parvenu, le lâche et le menteur qui tout le temps trempait dans de mauvais bains.

On frappa à la porte ! Le garde chiourme ouvrit bruyamment et clama :
« C’est l’heure de la soupe ! Avancez votre gamelle pour la louchée.
C’est que la soupe, ça se mérite ; chaude, froide ou tiède, elle se fait désirer puis critiquer mais elle revient toujours au centre de la table. N’en déplaise aux mangeurs d’avocats… Ah ah ».

Le gardien avait de l’humour à deux balles ; en rire revenait à rire de lui, cela réchauffa un peu notre acerbe personnage qui pensa que ces balles là n’exigeaient pas de porter un quelconque gilet... ».
réponse à . borikito le 08/10/2006 à 08h28 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes ?
dans les "vieux pots", on y trouve aussi des roses !
réponse à . cotentine le 08/10/2006 à 12h39 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
Parles tu d’un vieux potentat rose aujourd’hui défait ?
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 11h20 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
Certes, mais avec de jeunes carottes...
Avec lesquelles c’est quelquefois râpé ?
réponse à . cotentine le 08/10/2006 à 12h39 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
dans les "vieux pots", on y trouve aussi des roses !
Je confirme. Et même quelquefois bien moins fanées que l’on croyait.
réponse à . borikito le 08/10/2006 à 12h53 : dans les "vieux pots", on y trouve aussi des roses !Je confirme. Et mê...
et c’est quand les roses ne sont pas fanées qu’on y trouve aussi l’épine , non ?
ne pas confondre  :
"les pines courent après les cons"
et "après les concours Lépine"
comme je dois vous quitter et que je ne sais plus quoi ajouter à toutes ces merveilles verbales, je vous souhaite à tous une bonne fin de fin de semaine, en espérant que l’équipe, si elle peut compter quelques gros plein de soupe, ne comporte pas de soupeurs...(si vous n’avez pas la définition proposée par Alain Rey, je me ferais un devoir de vous la fournir).
les expressions proposées par God continuent à se compléter de façon intéressante :
par exemple "se lever du pied gauche trempé comme une soupe", qui s’explique aisément si vous pissez au lit en dormant sur le côté gauche,
ou "parler français comme une vache espagnole trempée comme une soupe" : car même une vache a le droit d’exprimer son mécontentement quand la météo la fait trop ch...
ou à la rigueur "envoyer au bain , trempé comme une soupe", bien que, dans ce cas on devrait plutôt dire "revenir du bain..."

Mais à l’évidence d’autres expressions n’ont alors aucun sens : comme " les anglais ont débarqué, trempés comme une soupe", ou avoir "la veuve poignet trempée comme une soupe" ...
Quoique ... Quoique !
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 11h20 : N’est-ce pas dans les vieux pots que l’on fait les bonnes soupes&nbs...
"Dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes"... oui, mais avec un bon os dont on peut savourer la substantifique moelle par après.... ...
Je travaille sur les toits, et quand il pleut à longueur de journée, je rentre souvent à la maison en disant " je n’ai plus un poil de sec " ce qui veut bien dire que je suis trempé comme une soupe.
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 14h27 : Je travaille sur les toits, et quand il pleut à longueur de journé...
ce rapprochement entre "poil" et "soupe" n’est-il pas confirmé par l’expression "poil à ma soupe "? Zout ! me suis encore gouré ...
réponse à . <inconnu> le 08/10/2006 à 14h27 : Je travaille sur les toits, et quand il pleut à longueur de journé...
Un Hussard sur le toit : De bien haut, tu as le bonjour d’Alfred !
réponse à . mirlou le 08/10/2006 à 14h19 : "Dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes"... oui, mais avec ...
oui, mais avec un bon os dont on peut savourer la substantifique moelle par après.... ...
Tu-Turlute-tutu,
Calotte pointue.....
Chat envoyé au bain et échaudé craint l’eau froide et ressort trempé comme une soupe...
CQFD, Chat Qui Froide Déguste sa soupe après y avoir trempé une patte ?
réponse à . borikito le 08/10/2006 à 17h33 : oui, mais avec un bon os dont on peut savourer la substantifique moelle par apr&...
oh ! un bon os à moëlle dans le pot-au-feu (non, je n’ai pas dit dans le pot-aux-roses), il n’y a rien de tel pour avoir de bons yeux ... sur le bouillon ... et quand on en arrose la tartine, quel délice, cette soupe ...
quoique la "panade" aussi (trempé comme une soupe au lait) ... c’était bon !

* encore une demande d’explication à mon cher professeur ... : comment barrer un mot écrit ? (juste pour faire croire à une erreur) ... lol
je ferais mieux de demander ces détails hors forum, mais si ça peut en instruire d’autres (aussi nuls que moi ... ) y’a pas de honte ! de toutes façons, je n’ai pas le choix, puisque la Charte dit :
Votre adresse e-mail ne sera transmise à personne sans votre accord
réponse à . cotentine le 09/10/2006 à 13h46 : oh ! un bon os à moëlle dans le pot-au-feu (non, je n’ai ...
Merci de demander, je me posais également la question... mais comme je n’arrive pas à mettre les mots en gras, italique, etc. ze me suis dit que z’était pas vraiment la peine que z’en sache plus
réponse à . cotentine le 09/10/2006 à 13h46 : oh ! un bon os à moëlle dans le pot-au-feu (non, je n’ai ...
A l’attention (et sur sa demande) de Cotentine.
(Lamone est priée de vérifier par la fenêtre si les palombes sont de passage)

"Pluspetit-que", le mot "strike", plusgrand-que, le texte à barrer, "pluspetit-que", slash, le mot "strike",plusgrand-que.

Pour Lamone, cela donnerait ceci :

< strike > le mot ou la phrase à rayer < / strike >

Sauf qu’il ne faut absolument aucun espace. Je les ai mis pour éviter l’effet "barré" après validation.

A la demande générale (et éventuelle) de Lamone, je peux lui faire un récapitulatif des balises présentées tel que je viens de le faire et qui me semblent plus "accessible".

Bizavou2, pardon ! ... mes hommages, mesdames.
Bien qu’en France l’on préférât les fromages....
réponse à . borikito le 10/10/2006 à 10h04 : A l’attention (et sur sa demande) de Cotentine. (Lamone est priée d...
Bon, je fais tout bien comme il faut et ça ne marche pas. Donc, soit c’est moi qui ne suis pas opérationnelle (mais je ne l’envisagerai qu’en dernier ressort), soit il y a quelque chose dans mon ordinateur qui fait que... Je vais bientôt avoir la visite d’un spécialiste qui va me dire qui de nous deux mérite de se faire réprimander !

Avec tous mes remerciements monsieur
PS : oui les palombes sont de retour...
réponse à . <inconnu> le 10/10/2006 à 11h07 : Bon, je fais tout bien comme il faut et ça ne marche pas. Donc, soit c&rs...
Il y a certainement un élément à déposer à la déchetterie : ton ordinateur ou toi (je me refuse à envisager la deuxième option)
M’envoyer à la déchetterie... bon, effectivement, pas très sympa à envisager...
réponse à . borikito le 10/10/2006 à 10h04 : A l’attention (et sur sa demande) de Cotentine. (Lamone est priée d...
bonjour lolo comment vas-tu ?

ben ça y est ça marche et c’est bien moi qui était bonne pour la déchetterie.
Lolo me dit : ici on appelle ça une "piche" !
réponse à . <inconnu> le 10/10/2006 à 12h32 : bonjour lolo comment vas-tu ? ben ça y est ça marche et c&r...
Ehben voila ! mais c’est qu’elle apprendrait vite, la gamine ?

Veux-tu un récapitulatif sur le même modèle ?
réponse à . borikito le 10/10/2006 à 12h34 : Ehben voila ! mais c’est qu’elle apprendrait vite, la gamine&nb...
Oui
Voici donc :

texte en gras :

< b > le texte < / b >

texte italique (dégraissage Godien, comme le noeud)

< i > le texte < / i >

texte souligné

< u > le texte < / u >

texte barré

< strike > le texte < / strike >

où :
b pour bold
i pout italic
u pour underline
strike pour rayer

Bien entendu aucun espace dans lesbalises.

Facture suivra, ma très chère.
réponse à . borikito le 10/10/2006 à 10h04 : A l’attention (et sur sa demande) de Cotentine. (Lamone est priée d...
Plus clair que les explications de Boritoki, y a pas !
On lui fera faire le plan pour la grande convention d’été à Puyricard : 3 semaines au bord de la piscine à Georges, ce sera le pied !
Mais, Tu ne devras pas nous donner d’argent Lapin, n’aie pas peur !

Optim-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 14h57 : Plus clair que les explications de Boritoki, y a pas ! On lui fera faire le...
Ca y est, il a quand même fichu toutes les contrib en gras !
j’essaie de désenclencher le bidule.

Solut-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 14h58 : Ca y est, il a quand même fichu toutes les contrib en gras ! j’...
C’est que je revenais du garage et m’étais pas lavé les mains....

Merci d’avoir réparé la chose, Teknik-Hobbes.
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 14h57 : Plus clair que les explications de Boritoki, y a pas ! On lui fera faire le...
Je préfère prévenir les candidats à une longue rave à Puyricard que je n’ai pas de piscine (et c’est pas avec les ventes de t-shirts ou le faible pourcentage d’abonnés cliqueurs dans la colone de droite que je vais pouvoir m’en payer une) mais que, juste à côté de chez moi :
- y’a un grand champ idéal pour planter les tentes et ravir les moustiques
- y’a une grande mare à grenouilles et crapauds, idéale pour la toilette matinale, la baignade après-midale, et le concert nocturne.
réponse à . borikito le 10/10/2006 à 14h43 : Voici donc : texte en gras : < b > le texte < / b > texte it...
Merci pour l’efficacité M. Borikito
Pas de problème, tu peux toujours m’envoyer la facture
Mais, je préfère fonctionner sur le principe du SEL
réponse à . God le 10/10/2006 à 15h12 : Je préfère prévenir les candidats à une longue rave ...
J’imagine bien le cadre, un soir de pleine lune et une bande d’allumés faisant des incantations à God le père
réponse à . God le 10/10/2006 à 15h12 : Je préfère prévenir les candidats à une longue rave ...
C’est qu’en plus, "ils" vont réclamer l’Internet dans les tentes...

@ Borikito : Merci des explications, va falloir que je "mimette".
réponse à . <inconnu> le 10/10/2006 à 16h08 : Merci pour l’efficacité M. Borikito Pas de problème, tu peux...
Sel cherche Poivre pour bonne tablée ?
Voilà un bon début d’annonce matrimo.
réponse à . <inconnu> le 10/10/2006 à 16h08 : Merci pour l’efficacité M. Borikito Pas de problème, tu peux...
"le principe du SEL" ??

Sourires & Embrassades Langoureuses ?

Rêver-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 10/10/2006 à 16h13 : Sel cherche Poivre pour bonne tablée ? Voilà un bon dé...
Pour une bonne tablée, je suis d’accord
Pour une annonce "matrimo" j’sais pas
réponse à . God le 10/10/2006 à 15h12 : Je préfère prévenir les candidats à une longue rave ...
Si ta maison est sous le vent par rapport à ce champ merveilleux, faudra nous laisser utiliser tes binoches, sinon, ça risque de fouetter grave en un temps record, et ça , ça va pas nous plaire pendant les soirées BBQ que tu comptes organiser tous les jours pour recevoir nos remerciements (du rosé pour moi, bien frais stp, et du Tavel c’est mieux évidemment).

Holiday-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 16h45 : "le principe du SEL" ?? Sourires & Embrassades Langoureuses ? R&ecir...
Bon, c’est un programme sympa !

En voici un autre :
http://www.artisanatsel.com/boutique/liste_rayons.cfm
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 16h48 : Si ta maison est sous le vent par rapport à ce champ merveilleux, faudra ...
Pas de blème ! Le champ est au sud et le mistral quasi-constant vient du Nord. Il passe donc d’abord par la maison avant de s’engouffrer sous les toiles de tente, même la nuit.
Pour le BBQ, suffira d’attraper les crapauds et grenouilles de la mare. Y’a de quoi tenir un siège.
Et pour le rosé, s’il y en a qui ont resisté au vent et aux crapauds grillés, y’a un producteur à promiscuité immédiate.
réponse à . God le 10/10/2006 à 17h03 : Pas de blème ! Le champ est au sud et le mistral quasi-constant vien...
Franchement, Lapin, je me demande bien ce que tu as fait pour aller t’enterrer dans ce trou perdu et si mal fichu.
Ca devait pas coûter bien cher là-bas, enfin, comme je dis toujours, on en a pour son argent, hein ? Dommage, la tôle ondulée comme toiture, c’est assez étanche, mais quel chahut quand il pleut à verse !
Et avec les tempêtes récentes, ta cahute a tenu le coup ? Sinon, ajoute des tendeurs (t’as qu’à en piquer aux campeurs à qui tu sous-loues le champ d’à côté !!).
Enfin, je comprends, ça fait rester jeune cette mentalité de Séraphin Lampion ;enfin, on croit que parce qu’on fait l’un ou l’autre jeu de mots, on reste jeune; autant te laisser tes illusions...

Acerb-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 10/10/2006 à 16h45 : "le principe du SEL" ?? Sourires & Embrassades Langoureuses ? R&ecir...
SEL = Service d’Echanges Local
My God faites quelque chose !
Tous ces commentaires qui ...n’ont rien à voir avec le schmilblic...et souvent "même pas drôles" !
Expressio est annoncé comme notre "dose de culture quotidienne" et doit le rester, ce qui n’est plus tellement le cas actuellement avec cette déferlante de commentaires...
Dommage !
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 08h23 : My God faites quelque chose ! Tous ces commentaires qui ...n’ont rien...
Je me permets God de dire ce que je pense :

Mieux vaut commentaires qui s’écartent du sujet que sujets qui s’écartent de l’expression du jour.

L’expression du jour peut aussi servir de passerelles vers d’autres connaissances partagées. Quand aux « pas drôles », vous avez raison de vous inquiéter sur le devenir des petits comiques comme nous mais rira bien qui rira le dernier. (Franchement, je ne suis pas le pire ? Si ?)

Pour un Dauphin (triste ?), je pensais que vous seriez plus flippant/flippante. C’est qu’il faut tolérer le banc de ses voisins ou alors changer de banc.

Une journée sur Expressio est tout sauf une journée figée sur une Etymologie primaire de bon aloi. C’est que ce monde bouge et roule des hanches pour le bien de nos neurones.

God réalise ici et chaque jour une performance : il fédère les énergies renouvelables et ça tombe bien, c’est dans l’air du temps.
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 08h23 : My God faites quelque chose ! Tous ces commentaires qui ...n’ont rien...
S’il est vrai que ce lieu était initialement destiné à des discussions liées à l’expression du jour, ce sont les participants qui en font ce qu’ils veulent, tant que cela reste courtois et "politiquement correct".

Il y a deux approches possibles :
- Soit je zappe tout ce qui ne se rapporte pas directement à l’expression et les très rares (en proportion du nombre d’abonnés) qui s’expriment ici régulièrement se sentiront frustrés et se tairont, ce qui produira un forum quasiment vide.
- Soit je les laisse procéder librement aux échanges qui leur conviennent et on obtient ce qu’il y a aujourd’hui.

En clair, ce sont ceux qui s’expriment qui donnent l’orientation du contenu. Ceux qui se taisent n’ont qu’à subir ou se mettre à participer pour tenter de la changer.
A chacun de choisir son camp.
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 08h23 : My God faites quelque chose ! Tous ces commentaires qui ...n’ont rien...
Bonjour dauphin,

je comprends votre agacement, si vous lisez occasionnellement les interventions publiées sur le forum : il y a là toute une vie qui s’est développée entre des gens qui ne se connaissent pas ou peu. Cete vie se manifeste par ces dialogues qui pris à froid ne doivent pas vous arracher de grands rires. Il est certain que vous prendriez un grand risque à vouloir tout lire: ce serait celui de passer beaucoup de temps à lire, souvent à savourer les plaisanteries, et parfois à continuer de ne pas "trouver ça drôle".
Vous en deviendriez "accro", comme ceux qui s’y expriment.
Pour vous faire gagner du temps, je voudrais vous révéler deux perles dans ce forum, et je vous assure qu’il y en a d’autres : allez donc voir, au lendemain de l’expression "avoir l’esprit d’ecalier", ce que Chirstian a écrit, et plus près de nous , il a aussi pondu un texte sur la terre ferme dans l’expression sur "le plancher des vaches". Et je ne parle pas des interventions de tas d’autres amateurs pleins d’esprit.
Vous ne nierez pas la finesse de pas mal de ces textes, et la bonhommie de tous les autres. Et puis, c’est vrai, il en a aussi qui ne sont pas drôles: c’est comme dans la vie où le bonheur éternel serait lassant; voyons donc ces temps morts comme de puissants outils de mise en valeur des délices que tous nous prodiguent !

Soyez le bienvenu parmi tous les amateurs d’Expressio, et si nous vous décevons, ne regrettez pas de prendre congé de nous tous.

Bien amicalement,

Hobbes
Quand gronde le tonnerre, on peut s’attendre à être trempé sous peu.
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 09h07 : Je me permets God de dire ce que je pense : Mieux vaut commentaires qui s&...
Accro depuis le début à Expressio, au partage de connaissances dans la joie et la bonne humeur, j’applaudis. A la finese de certains commentaires je dis oui, mais les verbiages hors sujet m’ennuient et sur d’autres sites peuvent être accueillis.

Je suivrai donc la première approche de God , je zapperai...
Quantité ou qualité, telle est la question ?
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 17h17 : Accro depuis le début à Expressio, au partage de connaissances dan...
En fait, vous devriez VENIR et PARTICIPER aussi. Pourquoi pas ?
Ensuite, il y a à prendre et à laisser.
Je vous espère avec nous. Sincèrement.

Peut-on refaire Chirstian par exemple ? Je ne crois pas et comme il est dans le système, que voulez-vous que l’on y fasse ? C’est le fils adoptif de God quand même.
Quand un passager de la pluie perd le nord, ...
Surtout si c’est pour Marlène Jobert. Dont la maman n’était autre que Annie Cordy.

@ dauphin qui doit encore nous lire puisqu’il n’est pas devenu "inconnu" . Certains jours sont plus intéressants que d’autres. C’est la diversité du site qui fait son intérêt. Si on apprécie pas, il suffit de prendre un dictionnaire des expressions et là, vous ne trouverez que la version officielle. Mais personnellement je conjugue les deux, voire plus. Chacun apporte sa pierre à l’édifice de la culture et si c’est en s’amusant ce n’en est que mieux.
Avec le lapin d’il y a peu, le vinaigre d’avant-hier, les restes d’hier et la soupe d’aujourd’hui, God a l’humeur alimentaire en ce moment...

On va donc s’exercer dans le velouté de légumes, le fin consommé d’asperges, en évitant le bouillon surtout vers 11 heures... Bref, on ne va pas le laisser dans la panade sans pour autant lui servir la soupe !
Si vous êtes à sec, il y a plein de recettes chez les voisins du dessus !  
Chez le beau Georges (l’autre !), point de soupe... mais quelque fin partage...

À minuit, d’une voix douce de séraphin,
Elle me demanda si je n’avais pas faim.
" Ça le ferait-il revenir, ajouta-t-elle,
De pousser la piété jusqu’à l’inanition :
Que diriez-vous d’une frugale collation ? "
Et nous fîmes un petit souper aux chandelles.


... qu’on trouve çà et .

S’il trempe quelque chose, c’est moins le pain dans le bouillon que la plume dans un encrier :

Trempe dans l’encre bleue du Golfe du Lion,
Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion,
Et de ta plus belle écriture,
Note ce qu’il faudra qu’il advint de mon corps,
Lorsque mon âme et lui ne seront plus d’accord,
Que sur un seul point : la rupture.


Georges chante - pendant 7 minutes ! - ce qu’il a écrit ainsi.

Et pour ne pas être trempé comme une soupe, il s’abrite sous un parapluie certain d’y trouver un p’tit coin de paradis !

Jambo Bouba ! J’ai fait un gros approvisionnement pour t’éviter les aller-retour sur le marché ! Et comme ça : hacuna matata !
Voilà une expression qui ravive un mauvais souvenir pédagogique : jeune normalienne en 1er stage de ma vie, j’avais programmé avec mes tout petits la réalisation d’une soupe quand vint m’inspecter mon professeur principal, que peut-être tu connais, Diwan, puisque sans être Desgrands, elle était Mlle Lacour. Il faut dire que dans ma vie personnelle je n’avais guère eu l’occasion de préparer de soupe comme on disait à la table de mes parents, maman pourvoyant à tout à la maison. Donc nous coupions nos petits légumes après les avoir identifiés, dit qui poussait sous terre et qui non... quand Mlle Lacour d’un air pincé me fit remarquer que nous ne préparions pas une soupe mais bien un potage... dans lequel elle m’a laissée mariner. Je trouvis (passé simple évident) ça très bête, de tremper du pain dans sa soupe, une sorte de double-emploi nutritif, mais je n’ai jamais oublié. Et je jubile quand je vois aujourd’hui les soupes passées de K... à côté des potages M... loin de la boulangerie. Le bon sens a gagné !
Les Bretons et leurs voisins immédiats doivent aujourd’hui garder un souvenir aigu de ce qu’est être trempé comme une soupe. Emeu me l’a dit en direct-live voici encore deux jours : ça drache à mort ! Avec le changement climatique que seuls les climatologues n’ont pas constaté "faute de statistiques", Nice va perdre son statut de première ville pour la vente de parapluies. Sahara ne me démentira pas : tu pars il faut beau, tu arrives il pleut, tu achètes un parapluie, tu rentres il fait beau, tu le ranges et tu l’oublies jusqu’à la prochaine fois. Et rebelote.

Il est trop tôt pour savoir si nous aurons besoin aujourd’hui d’un p’tit coin de parapluie mais je vous souhaite de trouver au moins un p’tit coin de paradis pour y passer du joli temps de ce nouveau jour.
Les poules d’eau ne sont pas nécessairement des poules mouillées.
Ce matin-là, j’avais décidé d’aller au jardin d’animaux...soudain, il s’est mis à pleuvoir, et je suis arrivé trempé jusqu’au zoo !
D’où vient l’expression "à la soupe !" ?
Elle nous vient de l’islam : si Allah soupe, c’est parce qu’on lui a dit : "Allah, si tu veux devenir grand, tu dois manger ta soupe".
Pierre sortit du bistrot où il avait laissé tout son argent, et, de retour à la maison, il fut surpris par une averse...il arriva chez lui trempé comme une soupe mais sans sous Pierre...
réponse à . DiwanC le 10/01/2014 à 01h43 : Chez le beau Georges (l’autre !), point de soupe... mais quelque fin ...
Erreur!!!
La soupe étant tle bout de pain que l’on trempait dans le bouillon, il y a celle-ci:

Elle est à toi, cette chanson,
Toi, l’hôtesse qui, sans façon,
M’as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim,
Toi qui m’ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants,
Tous les gens bien intentionnés,
S’amusaient à me voir jeûner…
Ce n’était rien qu’un peu de pain,
Mais il m’avait chauffé le corps,
Et dans mon âme il brûle encor’
A la manièr’ d’un grand festin.


Ah, Chanson pour l’Auvergnat, une de ses plus belles chansons sur l’amour et le partage! Vive l’Humanité des Hommes et des Femmes!
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 08h29 : Pierre sortit du bistrot où il avait laissé tout son argent, et, d...
Je vois que tu soupèses tes mots !
DEVINETTE
À quoi sont nourris les habitants des cols pyrénéens ?
Tu avais des soupes-çons ?
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 09h05 : DEVINETTE À quoi sont nourris les habitants des cols pyréné...
Réponse
- aux bisques
réponse à . momolala le 10/01/2014 à 05h00 : Voilà une expression qui ravive un mauvais souvenir pédagogique&nb...
une sorte de double-emploi nutritif
Comment ça ?
Bien avant que nous ne subissions la dictature des cinq fruits et légumes par jour, nos ancêtres avaient découvert qu’il fallait manger varié et équilibré. Les légumes dans le bouillon et les féculents dans le pain sec. Personne n’aurait idée de manger un couscous sans semoule !
DEVINETTE
Thomas entra dans le restaurant et commanda une soupe en disant qu’il était très pressé. Quelle soupe lui servit-on ?
- de tomate, car la soupe de Tom hâte.
J’aime cette mine souriante...j’adore la bouille à Bess !
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 10h15 : DEVINETTE Thomas entra dans le restaurant et commanda une soupe en disant qu&rsq...
La soupe aux tomates est faite par un robot, un automate, quoi.
réponse à . momolala le 10/01/2014 à 05h06 : Les Bretons et leurs voisins immédiats doivent aujourd’hui garder u...
Ça c’est ben vrrrai !
C’est une légende à abattre qu’il fait toujours beau sur la côte d’azur !
À propos .... " vends lot de 5 parapluies, comme neufs " ! (J’en garde un quand même 
Il y a dans le vieux Nice une très belle boutique de parapluies qui a eu les honneurs de la TV ! C’est dire si le commerce en est florissant !
réponse à . <inconnu> le 10/01/2014 à 11h26 : La soupe aux tomates est faite par un robot, un automate, quoi....
Tu m’as inspiré celle-là:
Quelle couleur de voiture nous fait penser à une soupe élaborée avec une plante potagère rouge ?
- la couleur sans éclat, parce que auto mate.
À Venise il y a le pont des soupes, pire que ça c’est difficile à trouver. 
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 11h59 : Tu m’as inspiré celle-là: Quelle couleur de voiture nous fai...
Oh, Tom mate la voiture !
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 09h39 : une sorte de double-emploi nutritifComment ça ? Bien avant que nous ...
Les féculents dans le pain sec !
Double punition ?
Ça me rappelle un " beans-burger " londonien...du style "estouffe-chrétien"
Si Bouba n’était pas en train de chasser le caribou en bas, il nous aurait traduit ça en provençal... (stuffa-gari) ? 
réponse à . file_au_logis le 10/01/2014 à 08h35 : Erreur!!! La soupe étant tle bout de pain que l’on trempait dans le...
Tu as farpaitement raison, mon Joli  !
Pour ma défense, M’sieur le Président, je dirais que cherchant précisément "soupe" dans les textes de GB, je n’ai trouvé rien trouvé.

Quant à l’esprit, il y a L’Auvergnat bien sûr - j’y avais songé, tu penses ! - et il y a également Jeanne, une de mes préférées :

La Jeanne, la Jeanne,
Elle est pauvre et sa table est souvent mal servie,
Mais le peu qu’on y trouve assouvit pour la vie,
Par la façon qu’elle le donne,
Son pain ressemble à du gâteau
Et son eau à du vin comme deux gouttes d’eau...
Quand le Titanic coula, les marins et passagers furent trempés comme une soute...
réponse à . DiwanC le 10/01/2014 à 12h35 : Tu as farpaitement raison, mon Joli  ! Pour ma défense, M’sieu...
La Jeanne, mais bon sang, mais c’est bien sûr!
Parfaitement, comme chante le Grand Jacques!
Et cette Jeanne-là n’est pas celle de la cane, et elle ne marche pas avec des béquilles, même si elle a un coeur gros comme une cathédrale, à force daimer et d’y accueillir tous les autres....
réponse à . saharaa le 10/01/2014 à 12h02 : Les féculents dans le pain sec ! Double punition ? Ça m...
le caribou en bas
et donc, il gèle en haut?
À propos .... " vends lot de 5 parapluies, comme neufs "
et "vend robe de mariée, n’a servi qu’une seule fois"?
réponse à . saharaa le 10/01/2014 à 12h02 : Les féculents dans le pain sec ! Double punition ? Ça m...
Les féculents dans le pain sec
Chez moi, le pain est fabriqué à partir de farine de céréales. Tu peux dire "glucides complexes" si ça te chante, ça n’en fera jamais un légume !
Comme quoi, il n’y a qu’au cinéma qu’on peut faire faillite en vendant des parapluies à Cherbourg.
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 09h39 : une sorte de double-emploi nutritifComment ça ? Bien avant que nous ...
Personne n’aurait idée de manger un couscous sans semoule !
D’autant que - toi qui aimes le mot juste, le sens précis, avec ce qu’il faut, là où il faut - "semoule" est exactement la définition de "couscous" : semoule de blé dur !
réponse à . file_au_logis le 10/01/2014 à 12h40 : La Jeanne, mais bon sang, mais c’est bien sûr! Parfaitement, comme c...
Et cette Jeanne-là n’est pas celle de la cane,...
Euh... ben si, c’est la même, celle de l’impasse Florimont, là où il se réfugiait quand la pluie, la vie, l’avait trempé comme une soupe !
Yes ! j’ai eu ! 
réponse à . file_au_logis le 10/01/2014 à 12h43 : À propos .... " vends lot de 5 parapluies, comme neufs "et "vend robe de ...
"vend robe de mariée, n’a servi qu’une seule fois"?
surtout pas ! tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! 
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 12h45 : Les féculents dans le pain secChez moi, le pain est fabriqué &agra...
Chez moi, le pain est fabriqué à partir de farine de céréales.

c’est fou ça ! chez moi aussi ! comme si nous habitions le même pays !

Tu peux dire "glucides complexes"
il ne me viendrait pas à l’idée de demander à mon boulanger un baguette de glucides complexes 
L’explorateur mangeait sa soupe près d’une mine quand, soudain, un garde s’adressa à lui:
- il est interdit de manger sa soupe sur les terrains du trône du roi Salomon !
- mais... la mine, est-ce trône ?
- n’importe quelle soupe !!!
réponse à . DiwanC le 10/01/2014 à 12h53 : Personne n’aurait idée de manger un couscous sans semoule !D&...
Tu as parfaitement raison.
Pan sur le bec, comme dit un "Canard" célèbre.
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 13h02 : L’explorateur mangeait sa soupe près d’une mine quand, soudai...
Courage Joseta il te reste la soupe au pistou et tu auras fait le tour de la carte ! 
il parait qu’il y existe des " bars à soupe " pas chez Marceeel ?
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 13h02 : Tu as parfaitement raison. Pan sur le bec, comme dit un "Canard" cél&egra...
un "Canard"
trempé dans le calva ou le café, pas dans la soupe !
réponse à . saharaa le 10/01/2014 à 13h04 : Courage Joseta il te reste la soupe au pistou et tu auras fait le tour de la car...
Celle-là, c’est la plus diurétique, quand on en mange, on pisse tout !
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 13h02 : L’explorateur mangeait sa soupe près d’une mine quand, soudai...
Tout ça pour essayer de faire croire que Salomon allait faire ses besoins au fond d’une mine !
réponse à . saharaa le 10/01/2014 à 13h04 : Courage Joseta il te reste la soupe au pistou et tu auras fait le tour de la car...
- Comment fais-tu une soupe tiède ?
- au gaz pas chaud...
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 13h10 : Tout ça pour essayer de faire croire que Salomon allait faire ses besoins...
Et faut dire que là, le roi Salomon avait bonne mine...
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 13h09 : Celle-là, c’est la plus diurétique, quand on en mange, on pi...
Je savais qu’on pouvait compter sur toi ! par ici la bonne soupe !
réponse à . saharaa le 10/01/2014 à 13h41 : Je savais qu’on pouvait compter sur toi ! par ici la bonne soupe ...
pardon si elle a déjà été évoquée plus haut ...
par ici
réponse à . file_au_logis le 10/01/2014 à 12h43 : À propos .... " vends lot de 5 parapluies, comme neufs "et "vend robe de ...
Et Cause fausse alerte, vends cercueil en ébène jamais servi. (Pierre Dac)

@ deLassus : auteur cité car celle-là est moins connue que celle d"’hier.
réponse à . charmagnac le 10/01/2014 à 16h09 : Et Cause fausse alerte, vends cercueil en ébène jamais servi. (Pie...
Message reçu. Merci !
y a aussi la soupe au lait qu’on peut pas manger sans râler et comme elle est bien trempée on en profite pour se gargariser la luette au passage.
DEVINETTE
Il habitait, avec sa mère, près d’une plantation d’aulx, qu’il dérobait régulièrement...aussi, quand sa mère lui criait: - à la soupe ! quelle soupe allait-il lui être servie ?
- soupe de vole ails.
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 13h21 : Et faut dire que là, le roi Salomon avait bonne mine......
Et dire que les scènes dans la mine du film "Les Mines du Roi Salomon" furent tournées dans une grotte découverte sur la plantation d’une de mes tantes, dans ce qui était encore à l’époque le Congo Belge...
O Tempora, o Mores!
réponse à . DiwanC le 10/01/2014 à 12h54 : Et cette Jeanne-là n’est pas celle de la cane,...Euh... ben si, c&...
Oui, je sais, je parlais de la chanson. D’une part, "Chanson pour l’Auvergnat", d’autre part "La Cane de Jeanne".

Deux chefs-d’oeuvres!!!
Et comme G.B. aimait bien de temps en temps boire un petit coup avec elle, c’était donc sa Dame Jeanne, en quelque sorte... 
réponse à . joseta le 10/01/2014 à 13h02 : L’explorateur mangeait sa soupe près d’une mine quand, soudai...
la mine, est-ce trône ?
Une fois par mois, c’est la règle !
réponse à . SyntaxTerror le 10/01/2014 à 09h39 : une sorte de double-emploi nutritifComment ça ? Bien avant que nous ...
Ma môman à moi ajoutait des pâtes dans son bouillon de légumes, des petits plombs ou des lettres... et je ne connaissais guère d’autre soupe que la sienne, l’habitude n’étant point dans mon enfance d’aller dormir chez les copines. Voili, voilou et c’était doux...
réponse à . momolala le 11/01/2014 à 07h50 : Ma môman à moi ajoutait des pâtes dans son bouillon de l&eacu...
Ma mère-grand ne connaissait que le vermicelle et les alphabets. C’est au contact des Africains du Nord que nous avons connu les plombs et les becs d’oiseaux que nous avions pris pour des graines de melon !
réponse à . momolala le 10/01/2014 à 05h06 : Les Bretons et leurs voisins immédiats doivent aujourd’hui garder u...
...tu pars il faut beau, tu arrives il pleut, tu achètes un parapluie,
Non ? Il pleut à Nice ? De la vraie eau qui mouille, s'égoutte sur les passants et trempe les soupes... comme en Bretagne ?
Ça alors ! Quand Bouba va l'apprendre...
On s'en était payé du Brassens ce jour de janvier 2014...
Résultat, on n'a plus rien à se mettre sous la dent aujourd'hui. Tout le pain qu'on avait trouvé - celui de l'auvergnat, celui de la Jeanne, ... - on l'a grignoté.

Nous reste bien un peu de pluie :
Un soir de pluie, v'là qu'on gratte à ma porte, 
Je m'empresse d'ouvrir (sans doute un nouveau chat !) 
Nom de dieu ! l' beau félin que l'orage m'apporte, 
C'était toi, c'était toi, c'était toi...


Et sans doute cette minette était-elle trempée comme une soupe* ! Écoutez...

*Yeeeess !
SIMILAIRE
Être trempé jusqu'aux eaux

DÉFORMÉE
Été ramper jusqu'au zoo

EXPLICATION
– Sur quoi avez-vous tiré ?
– Sur ordre du lieutenant.
J'ai trouvé ceci, ce n'est guère du Brassens, mais c'est de la soupe : les 4 Barbus
Ton lieutenant, il est zozo...
Au téléphone
- Écoute, c'est simple, tu prends ton avion léger et tu atterris ici...
- O.K. mais...pistes où ?
- ah ben la soupe, après, à la maison...
DEVINETTE
Pourquoi, à Téhéran, ceux qui languissent d'amour pour une femme mangent du potage ?
réponse à . joseta le 24/08/2015 à 08h25 : DEVINETTE Pourquoi, à Téhéran, ceux qui languissent d'...
Parce que ce sont des soupe-Iran.
"Sans fil" se dit "wireless", "sans dessus" se dit "topless". Donc "sans soupe" se dit "soupless". Elle est raide, celle-là !
Parce que c'est les soupes Iran, bien vu Mintaka !
Et celui qui n'en veux plus, sa soupe laisse...
Avant la corrida le toréador prend sa soupe au lait...
Ailleurs

Pays Expression équivalente Traduction littérale

Espagne Estar empapado hasta Être em'papa gâteau jusque les
los huesos huées SOS

Trempé comme une soupe.
Pour faire de l'acier trempé on plonge l'acier chauffé au rouge dans de l'eau froide.
Pour faire une soupe trempée on chauffe la soupe au rouge et on ajoute du vin rouge froid. Bizarrement on appelle pas ça trempé la soupe, mais faire chabrot.
Le forgeron qui trempe l'acier, a chaud devant sa forge. Il boit du vin, comme la soupe, mais on ne dit pas qu'il est trempé comme une soupe sauf s'il transpire beaucoup ou qu'il est Breton. (hein Germaine ! )
Soupalognon y crouton le chef du petit village espagnol qui résistait à César avait un fils au caractère bien trempé.
réponse à . mickeylange le 24/08/2015 à 11h04 : Trempé comme une soupe. Pour faire de l'acier trempé on plonge l'a...
- Il pleut à verse et regarde, Lassie est dehors...
- cette chienne a du caractère...
- Lassie est trempée !
- exact, un caractère en acier trempé !
réponse à . mickeylange le 24/08/2015 à 11h04 : Trempé comme une soupe. Pour faire de l'acier trempé on plonge l'a...
Les Bretons - qui sont gens sages et affables - maintiennent la tradition pour faire plaisir aux touristes : un p'tit coup de biniou, un p'tit coup d' cid, une p'tite galette et une p'tite pluie bienfaisante !
Si elle est plus conséquente, on en profite pour tremper la soupe ! Car parmi leurs nombreuses qualités, les Bretons ne sont pas dépensiers... sans pour autant être avares. Et pis c'est tout !

J'informe l'honorable que tout ceci est dit sans aucun parti pris : suis pas Bretonne.
réponse à . DiwanC le 24/08/2015 à 16h17 : Les Bretons - qui sont gens sages et affables - maintiennent la tradition pour f...
J'informe l'honorable que tout ceci est dit sans aucun parti pris : suis pas Bretonne.

Juste la peur des représailles des bonnets rouges !
un consommé
un bouillon
un bouilli
un gaspacho
une bouillabaisse
un potage
une bisque
un velouté
une cotriade
une chaudrée
un bortsch
des schtschi
une pôchouse
un minestrone

quelle soupe !
réponse à . <inconnu> le 11/10/2006 à 17h17 : Accro depuis le début à Expressio, au partage de connaissances dan...
référendum.
" Levez la main ceux qui ne désirent pas que l'on parle des habitants de la lune ou des drosophiles."
... ... ... ...
... ben dis donc, pas un bras de levé !
Beaucoup d'iconoclastes sur ce site s'amusent à nous empoisonner avec des hors sujet.

Dans le cadre d'un recentrage des contributions autour de l'expression du jour, j'ai à cœur de vous faire remarquer que dans beaucoup de films et de séries télévisées où apparaît un échiquier, celui-ci est mal disposé, la case inférieure droite devant être une blanche, et ce pour les deux joueurs d'ailleurs.
Et un drosophile sur la première case, deux drosophiles sur la seconde, quatre sur la troisième... quand on arrivera à la soixante-quatrième case, il y aura donc ... 18 446 744 073 709 551 615 drosophiles... et la Lune, au mieux, basculera sur son axe et, au pire, retournera sur la Terre...
Dis, Chirstian, tu ne pourrais pas stériliser ton harem ?
- Je viens d'acheter la bouffe pour le chat, et, à moitié chemin, j'ai été surprise par une averse...
- à manger pour le chat ? mou y est ?
- non, non, il est sec...
réponse à . ergosum le 24/08/2015 à 17h54 : Et un drosophile sur la première case, deux drosophiles sur la seconde, q...
"Dis, Chirstian, tu ne pourrais pas stériliser ton harem ?"

Plus simple, stérilisé Chirstian !
réponse à . ergosum le 24/08/2015 à 17h54 : Et un drosophile sur la première case, deux drosophiles sur la seconde, q...
Le nombre de drosophiles est exact.
Masse de la Lune : 7,35×10^22 kg
Masse d'une drosophile : 5x10^-6 kg
Masse de 1,85x10^19 drosophiles : ≈ 1x10^14 kg
Rapport des masses drosophiles/Lune : de l'ordre de 10^-9 soit 1 milliardième.

Le problème est donc bien de savoir s'il s'agit de drosophiles à ailes longues ou à ailes courtes et si la Lune est pleine ou pas.
réponse à . lalibellule1946 le 24/08/2015 à 16h40 : un consommé un bouillon un bouilli un gaspacho une bouillabaisse un potag...
... t'en as oublié

un goulash (splash  )
un pho (prononcer pô, comme popotin  )
un tom yam (miam miam  )
un hu thieu (vindieu  )
un bun rieu (avec Andre  )
une soupe Miso (gyne ?  )

Bonsoupoir à tou(te)s 
réponse à . chirstian le 08/10/2006 à 10h07 : attention à l’expression du jour : certaines ici sont "soupe a...
Loin d'être tirée d'un livre de prières en cuir (qu'on appelle aussi vert missel), cette étymologie étayée fait montre d'un certain humour potache, gage que son auteur n'est point encore un vieux crouton comme qui dirait détrempé.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Trempé comme une soupe » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?