Tu l'as dit, bouffi ! - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tu l'as dit, bouffi !

Tu as raison !

Origine

Cette expression, forcément familière, péjorative ou ironique (on ne dirait pas cela à Valéry Giscard d'Estaing, par exemple), date du tout début du XIXe siècle où on pouvait aussi entendre "qu'est que tu dis, bouffi ?"

Elle est à ranger dans la même catégorie que les "tu parles, Charles !", "cool, Raoul !" ou bien "à l'aise, Blaise !" où le 'bouffi', qualificatif familier voire injurieux, vient renforcer le "tu l'as dit" principalement pour le plaisir de l'assonance (Lien externe).

Exemple

« - J'ai rencontré un mec...
- Ah ah ? que je fais d'un sourire mi-mutin, mi-intéressé. Et tu l'as dégoté où ?
- Ben chez Martin Vaillant, le magasin de sous-vêtements.
(...)
- La concurrence devait être rude, non ? que je lui demande d'un air plutôt admiratif
- Tu l'as dit bouffi ! Je me demande moi-même comment j'ai pu l'épingler. »
Yvan Chalseche - Grotesque et détachement - 2004

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tu l'as dit, bouffi ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen You said it!Tu l'as dit !
Angleterreen Whatever Trevor!N'importe quoi Trevor!
Espagnees Tienes más razón que un santo !Tu as plus raison qu'un saint !
Canada (Québec)fr Mets-en !
Italieit L'hai detto!Tu l'as dit !
Pays-Basnl Gelijk heb jeTu l'as dit (avec raison)
Brésilpt Falou e disse!Tu as parlé, tu l'as dit!

Vos commentaires
Bouffis qui ne disent rien à cette page.
tu m’as ôté l’arête de la bouche ... Je m’apprêtais à étaler ma science avec une comparaison entre les "bouffis"(harengs frais) et les" saurets" (harengs saurs fumés) qui ne sont pas bouffis, sinon ça se saurait ! 

A l’époque médiévale, le hareng est un aliment riche qui a l’avantage de pouvoir être consommé toute l’année, même en période de carême. Il a sauvé de la famine bien des régions en période de mauvaises récoltes, et des distributions de poissons avaient lieu jadis, par charité, dans certaines paroisses.
Abondamment consommé, (surtout par les populations pauvres et ouvrières), il a fait la richesse des grands ports du Nord et en particulier la prospérité de Boulogne-sur-Mer.

L’origine de la coutume remonte au Moyen-Âge quand le bureau de bienfaisance, qui gérait les terres des pauvres, reçut le don de quatre mencaudées de terre (environ 1,4 ha). Les revenus de ces terres devaient servir à acheter des harengs pour les distribuer aux pauvres de la paroisse et marquer ainsi le début du carême.

et ça continue ... à Romeries : c’est au douzième coup de midi à l’horloge du clocher de l’église que le Maire donne le départ du Lancer des saurets et une joyeuse mêlée commence dans la foule pour attraper le plus de poissons possible. Quelques deux cents kilos de harengs sont ainsi jetés habilement des balcons de façon que chacun ait sa chance.
Les curieux viennent de tout le nord de la France et même de Belgique pour assister au spectacle, ils repartent chez eux avec un joyeux souvenir de ROMERIES sans doute, et peut-être, un léger fumet de poisson ...
Tu l’as dit, bouffi ! dit la Belette … cette page
les anglais sont des spécialistes du rhyming slang, voir Google si vous n’ êtes pas anglicistes
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 02h42 : Tu l’as dit, bouffi ! dit la Belette … cette page...
Il parle, Charles, à l’aise le Blaise, toujours cool le Raoul !
« Tu l’as dit bouffi », c’est mieux que « Bien vu le ventru » ou « Bien parlé le boursouflé »
A moins que les amateurs du grand large, très souvent présents sur cette page, ne préfèrent « Je t’approuve vraiment mon hareng »

Après c’est une question de goût… s’agissant d’une approbation « amicale », est-il plus agréable de s’entendre appeler « grassouillet », « ventru », « boursouflé » ou « hareng « ?

Moi, je n’aime pas le hareng… !
Seulement pour le plaisir de l’assonance......
" Tu l’as dit...Bouffi!!!"
Le hareng fumé ? Tu l’as dit bout filtre.
C’est chez moi que les harengs bouillaient
Un conseil: évite de brûler la chandelle par les deux bouts, fils!
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 02h42 : Tu l’as dit, bouffi ! dit la Belette … cette page...
Le Papé à Ugolin:

- Tu l’as dit bouffigue

Marceeeel
Barre : Wouahhh, la crise !
Giscard : Tu l’as dit, bouffi !

Emeu : À bloque, Jean L’ Floch !
"Je ne vous jette pas la pierre, Pierre !"
"C’est c’la, oui !"
réponse à . Emeu29 le 06/04/2009 à 09h30 : "Je ne vous jette pas la pierre, Pierre !" "C’est c’la, oui&nbs...
j’ai essayé de refermer la balise ouverte à Rambouillet ! 
ça ne marche pas !
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 09h41 : j’ai essayé de refermer la balise ouverte à Rambouillet ...
[/italique]Peut-être parce qu’on ne peut pas, de Morzine, fermer les balises ouvertes à Rambouillet.

Décidément, non, on ne peut pas ! On va garder la tête inclinée à droite de gré ou de force aujourd’hui !
réponse à . mickeylange le 06/04/2009 à 09h27 : Le Papé à Ugolin: - Tu l’as dit bouffigue Marceeeel...
Et qu’est-ce qu’il dirait à Escartefigue ?
....C’est drôle d’écrire en sélénite italique... et de lire de jolies choses 
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 09h41 : j’ai essayé de refermer la balise ouverte à Rambouillet ...
J’ai essayé aussi, sur le #11 - modif de 11 heures 30- et ça a (apparemment) marché, mais seulement à partir de ton post #15 ! Bizzzarrre !
[/i]Moi, je connais très bien le jeu de manille, et je n’hésiterais pas une seconde si j’avais la certitude que Panisse coupe à cœur.
réponse à . mickeylange le 06/04/2009 à 12h24 : [/i]Moi, je connais très bien le jeu de manille, et je n’hés...
César et sa femme, c’était hier Mickey ! Je sais que tu n’as pas la même notion du temps que nous, mais quand même, tu as bien dû dormir depuis !
réponse à . SagesseFolie le 06/04/2009 à 11h40 : J’ai essayé aussi, sur le #11 - modif de 11 heures 30- et ça...
Il faut bien que God garde quelques mystères, Prosper !
Bonjour. Quelqu’un peut-il me dire ce que signifie - "à l’aise", svp. Je connais - être à l’aise - mais je ne comprends pas qu’est-ce que cela veut dire à l’impératif. Qu’est-ce que signifie - à l’aise! Merci beaucoup d’avance.
réponse à . SagesseFolie le 06/04/2009 à 11h40 : J’ai essayé aussi, sur le #11 - modif de 11 heures 30- et ça...
Normal, j’avais fait la bonne manip. à 9 h.30 ... mais le temps que ça s’installe ... ce sont les mystères de l’informatique ! Yannick !
réponse à . russe_mignonne le 06/04/2009 à 13h47 : Bonjour. Quelqu’un peut-il me dire ce que signifie - "à l’ai...
c’est seulement une phrase tronquée, coupée, pour parler plus vite, mais ça signifie : "Je suis à l"aise" ou "j’en suis fort aise" ou encore, : "Hé bien, tu prends tes aises" ... c’est selon le contexte 
réponse à . russe_mignonne le 06/04/2009 à 13h47 : Bonjour. Quelqu’un peut-il me dire ce que signifie - "à l’ai...
"A l’aise Blaise" s’emploie pour exprimer que l’on a réussi sans difficulté, facilement, tranquillement quelque chose qui était, en apparence, difficile, . . ., les deux doigts ... in the nose si tu permets que je m’exprime ainsi Nathalie !
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 13h52 : Normal, j’avais fait la bonne manip. à 9 h.30 ... mais le temps que...
La preuve que non Léon !
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 13h15 : César et sa femme, c’était hier Mickey ! Je sais que tu...
Tout en italique, Monique !
tu m’as ôté l’arête de la bouche ... Je m’apprêtais à étaler ma science avec une comparaison entre les "bouffis"(harengs frais) et les" saurets" (harengs saurs fumés) qui ne sont pas bouffis, sinon ça se saurait !
Doublement désolé de t’avoir d’abord ôté l’arête de la bouche et ensuite de te contredire : les bouffis ne sont pas des harengs frais (qui se nomment harengs frais!) mais des harengs légèrement fumés, voir cette page.
Il n’y a pas qu’à Romeries que l’on fête le hareng : Fin octobre, début novembre, il y a des centaines de fêtes du hareng sur les côtes de la mer du Nord et de la Manche, du Nord des Pays-Bas, jusqu’à la Normandie. En France, la plus spectaculaire est sans doute celle de Calais, Boulogne fait aussi de gros efforts. Celle qui m’est la plus chère se déroule à Etaples (J’ai passé une partie de mon enfance au Touquet). Partout où ils ont lieu, les fameux lancer de harengs sur la foule par le maire depuis le balcon de la mairie se font (malheureusement ?) avec des bestioles en platoc très très toc. Quand j’étais gamin, les deux jours de la fête du hareng d’or à Etaples, en début de campagne, la pêche était si abondante que les pêcheurs déversaient des tonnes de harengs directement sur le quai et tout le monde se servait gratuitement. En 2007 (je n’ai pas assisté à celle de 2008), ils étaient vendus 2 € le kilo (toujours « bien servi »). Parallèment, dégustation géante, les pêcheurs (péqueux en ch’ti) et leur famille font griller sur un barbecue géant (15 mètres de long) plusieurs tonnes de harengs en deux jours, la ville fournit des barnums, des tables et des bancs, les friteries à roulettes de tout le département sont installées autour, les « cliques » animent la fête de leurs flonflons, depuis une trentaine d’années, les majorettes défilent, il en vient de Hollande, de Belqique. Muscadet et bière coulent, Raoul, à flots…
Est-ce que tous nos - * - n’ont pas fini par rétablir le désordre ? Je m’interroge, Georges...
J’aimerais bien, God, comprendre pourquoi mon texte (29) rédigé en caractères normaux, est sorti en ital, Chantal?
Des harengs bouffis, quoi, qu’on n’a plus qu’à bouffer. Donc au-dessus de la Loire, on goûte fort le hareng. Au sud, ce serait plutôt la morue que ce soit dans l’aïoli ou dans l’estocaficada nissarde, délicieuse,(voir cette page), croyez-m’en ! Vos harengs je ne sais pas pourquoi vous les aimez tant, sinon que c’est parce qu’il y en avait tant et tant. La morue, poisson d’eaux froides, a conquis le midi où on l’échangeait contre du sel aux gars de Normandie parce qu’on peut la sécher et la saler, donc la conserver dans nos pays de garrigues, de cailloux et de soleil.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 15h35 : J’aimerais bien, God, comprendre pourquoi mon texte (29) rédig&eacu...
Comme tout le monde, Raymonde !
Et ci-dessus, c’est pareil, Mireille!
C’était au temps d’avant les quotas, le réchauffement planétaire, la pêche outrancière des bateaux-usines japonais avaleurs de baleines et de tout ce qui nage à côté... 
Et sur l’impériale,
le coeur dans les étoiles,
y avait mon grand-père,
y avait ma grand-mère.
Il attendait la guerre
Elle attendait mon père,
Ils étaient gais comme le canal
Et on voudrait qu’j’ai le moral...
Où sont les Belges aujourd’hui, tous en vacances ?
C’est Chirstian le sélénite qui s’est barré à Morzine en oubliant de fermer sa balise et qu’on est tous bien embêtés d’avoir la tête inclinée à droite, surtout à droite, enfin pour moi !
Je viens juste de réaliser que cela commence en dix, Matis.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 15h46 : Je viens juste de réaliser que cela commence en dix, Matis....
Tu corois qu’il sera collé, Aimé?
38 ci-dessus est en réponse à momolala (36), je n’ai pas la tête si grosse qu’à moi même un texte je rédige, Edwige.
Voilà ( j’étais en cours de 14 à 16) j’ai rectifié. Mais dans la précipitation (j’ai cours de 16 a 18) j’ai effacé ma contrib #11.
Tant pis pour moi !
Moi, je n’aime pas le hareng… !

ouais moi non plus, surtout que dans la langue verte un hareng signifie gendarme, cadavre ... ou maquereau, la peau de hareng quand a elle est laissée aux prostiputes. Et je vous laisse le soin de découvrir ou d’appécier si vous le savez déjà, ce que dégraisser son hareng pour un homme veut dire ! J’crois qu’là les hommes aiment bien cet hareng. Belle image !
Ah ouais, Bouffi est un prénom ?? C’est quand la Saint-Bouffi mon kiki ?
Lorsque ma grand-mère me gratifiait de l’expressio du jour, c’était avec une nuance amusée et péjorative: je venais de déclarer avec sérieux ce qui n’était qu’un truisme ou un lieu commun, Firmin, ce qui m’en a assez vite fait passer la manie, Annie.
C’est quoué qu’t’as bouffi aujord’hui à la mison feston ?
J’i bouffi dé koskos au bouffi Sidi !
(pardon à koskos)
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 15h36 : Des harengs bouffis, quoi, qu’on n’a plus qu’à bouffer....
C’est évidemment l’abondance et le bas coût qui sont à la base du succès de la bestiole et sa saisonnalité qui a entraîné tous les moyens de le conserver, 36 manières au moins de le fumer, le saler, le mariner, le saumurer. Je l’aime de toutes les manières mais tout frais et simplement grillé, il est délicieux. Ce n’est pas à un quasi ch’ti que tu dois vanter les poissons de mer froide dont le hareng et le maquereau sont les plus communs. Nous avons aussi bien-sûr, morues, turbot, Bar qui est pour moi le plus fin, en goût comme en texture, mais pas du tout aux mêmes prix!
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 16h13 : C’est quoué qu’t’as bouffi aujord’hui à la...
En fin de saison, j’ai tellement bouffi souvent au resto que je suis tout bouffi, alors,ce lundi en relâche chez moi, pas de koskos, même au bouffi, bouillon de légumes et thé léger.
Aimé a déjà été collé quelques fois, Benoît et il n’aime pas ça du tout, Jean-Loup. Il n’a qu’à ne pas faire le zouave, Gustave, mon petit-fils, Francis !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 16h13 : C’est quoué qu’t’as bouffi aujord’hui à la...
Koskos a choisi son pseudo en toute connaissance de kos, je suppos’ ! Etant donné l’air du temps, je le propose à la Tunisienne, version poisson ( bouffi or not bouffi) comme sur cette page.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 16h40 : C’est évidemment l’abondance et le bas coût qui sont &a...
Je me disais aussi, voilà pourquoi hareng, maquereau et morue vont si bien ensemble ! Ils font partie de la même famille ... dans le même bain qu’y sont ! Eh oui avant d’antan la bassine-baignoire y ablutionnaient tous dedans, n’est-ce qu’on vide l’eau d’la mer ou barbottent toute la poiscaille (ou tout le poiscaille, ça dépend si la mer est au Nord ou au Sud, si elle est rouge ou noire, ou Ditérannée (non, non ? tu connais pas la Mer Diterranée, René (ça c’est en mémoire de Bori qui nous manque à tous)) après chaque bain d’icelle ou d’icelui ? Eh ben non ! Mamzelle Lapompe (qu’si t’as pas l’avantage, l’honneur et le privilège de connait’, Momo t’fera bien les présentations pour que tu susses tout là-dessus d’elle, ou dessous au choix). Où j’en étais- je ? Ah oui, Mamzelle Lapompe que j’disais, bien que cousine germaine éloignée, fait partie du clan qu’un habitué, un merlan, devenu intime, lui amusait d’la taquiner : alors tu m’pompes Lapompe ? Eh tu me m’chatouilles, l’andouille ou autre chose dans la rime, mais j’ai oublié quoi... Y a-t-il quelqu’un dans la salle qui s’rappelle, La Ficelle ?
- Alors qu’est-ce tu décides, tu m’le donnes ?
- Et comment, même plus ! Tu l’as, dix bouts, Fille !
ou encore
- Tu l’as, dibout, Fille.... ji pi pas m’assouér ni m’couchi
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 17h47 : Je me disais aussi, voilà pourquoi hareng, maquereau et morue vont si bie...
Comme il se doit, compte tenu des prestations de la demoiselle, d’autres ici que moi, qui doivent se souvenir de ta rime oubliée, deux fois (pour ceux en bonne santé), s’y réfèrent et l’introduisent régulièrement. Mais ils sont tous partus les c...llus ! Heureusement qu’Epicure tient bon la rampe et que Mickey-notre-ange et SagesseFolie, les gars du midi sont restés sinon, Chirstian s’étant défilé, nous devenions un forume féminin ma belle ! Alors que ça, non, c’est pas pour moi ! La Belgitude ne devait pas connaître les bouffis, il y a une frontière tout de même entre eux et nous : ça les a laissés muets comme des carpes ! Idem pour la p’tite Suisse ! Que se passe-t-il donc en francophonie extérieure ? Heureusement qu’on a des ex-protectorats qui suivent ... Jean-Yves...
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 18h35 : Comme il se doit, compte tenu des prestations de la demoiselle, d’autres i...
Tu l’as dit, bouffi ! T’inquiète, Henriette ! Tous des tire-au-flanc (tiens voila 3 "s", mets les où tu veux, mon neveu, moi j’m’embrouille, poils aux c...

C’est pas passqu’ils sont pas z’ici, Sissi, les débinés, poils au nez, que God va s’frotter les mains, Germain, becoz qu’il va faire des économies, Noémie, sur son encre. Tintin, Martin, on assurera, Aurora ! On pourrait même faire d’la poésie, poil au zizi, ou pondre de la prose, Rose, que quand ils sont tous reviendus, y a plus rien à glander, Dédé. Ils l’auront dans l’os, Carlos !
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 18h35 : Comme il se doit, compte tenu des prestations de la demoiselle, d’autres i...
La Belgitude ne devait pas connaître les bouffis, il y a une frontière tout de même entre eux et nous

tu rigoles, Momol. ???  lis en (2) et (29) pour les Belges qui radinent vite fait quand y’a du hareng gratos !!! et en (18) pour l’Helvétie ... Félicie, aussi !

et merci (48) pour la recette, Lisette !
Voili voilà : j’ai enlevé la pente fautive (mais logique pour skier) mille pardons! J’ai pas tout compris dans les harengs : ils étaient bouffis ou bouffés ?
réponse à . chirstian le 06/04/2009 à 19h14 : Voili voilà : j’ai enlevé la pente fautive (mais logiqu...
L’un puis l’autre, Patenôtre, dans l’ordre que tu veux, mon neveu !
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 19h10 : La Belgitude ne devait pas connaître les bouffis, il y a une frontiè...
Ils aiment quand on les leur distribue gratuitement, Armand, mais ils n’y en a pas un, même pas la p’tit Jon’ qui avait promis pourtant, rantanplan, qui ait couché un mot sur ce sujet aujourd’hui ici, Lucie !

Bon, les plaisanteries les plus courtes étant les meilleures, ma soeur, j’arrête ici ces assonances, le calendrier étant presque épuisé, José.
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 19h05 : Tu l’as dit, bouffi ! T’inquiète, Henriette ! Tous ...
génial, Martial !
difficile pour moi, de clamer, comme Elpépé, ... "Mon Euréka d’amour" ...
Mais je suis ravie, Flavie ...
de te relire, Palmyre, ...
et retrouver ta gouaille, O_dette-ail !
et à chacune, son déssert, Esther !

Bon, j’abandonne ! ... 3 fois que je veux barrer un ’s’ à dessert ... y’a quelque chose qui cloche, sur ce site aujourd’hui !
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 19h32 : génial, Martial ! difficile pour moi, de clamer, comme Elpép...
Ouais, il m’la recopiera l’Amiral, Chantal ! Moi qu’j’arrive et lui qu’il me fugue, Hugues. On en reparlera, Fédora, ou si tu veux on oublie, Lili ! Mais c’est mieux qu’on en parle, Karl, enfin on verra bien, poils aux mains, aux seins, aux tiens, aux miens, Damien
Et Filo, poil aux lolos, quesse il gl(o)nde, Cunégonde ?
Elle a raison Momo de grogner, poil aux nénés ! Ils ont tous tort, Salvador, puisqu’ils sont pas là, Pétula
God, y devrait être fier, Jupiter, d’nous avoir, Grégoire, pour combler le vide, poil au bide !
Un hot Dog, God ?
Comment ça le fait pas. J’ai rien compris alors ?
En voiture Simone !
Comment ça le fait pas non plus ?
Ben va te faire voir, Edouard
Et toc !
réponse à . chirstian le 06/04/2009 à 19h14 : Voili voilà : j’ai enlevé la pente fautive (mais logiqu...
Ca dépend de la situation géographique du hareng ... bouffi ou bouffé, il est mangé, tout est une question d’accent
- T’as bouffé le hareng ?
- Et non, missié, ji pas bouffi

That’s it ! C’était pas difficile, Cecil
(j’mets pas un é, comme Chirs fait dans la langue euh anglaise, il le verra mieux ainsi !)

@ Epicure : voilà je viens de faire de toi un homme heureux !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 20h03 : Ouais, il m’la recopiera l’Amiral, Chantal ! Moi qu’j&rsq...
CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE, KARINE
C’est nous les gars de la marine...
Une femme a entendu son hamster femelle chanter cette célèbre chanson dans sa petite cage. Etonnée, elle a sorti un canif et éventre l’animal pour voir si par hasard, elle n’avait pas avale un magnéto. Eh non... cette jeune femme ignorait que dans les corps des hamsters dames, y’a des marins qui chantent.
réponse à . mickeylange le 06/04/2009 à 20h10 : Un hot Dog, God ? Comment ça le fait pas. J’ai rien compris al...
Pour ton info, Christofo, le hot God(e), parait que ça existe, mais je pense que la question ne peut pas être posée à God ... enfin je crois ! La gente féminine, surtout aujourd’hui, a brillé par sa présence, Maxence ! C’est ça je ne te le fais pas dire, Casimir !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 20h11 : Ca dépend de la situation géographique du hareng ... bouffi ou bou...
Toi qui m’a déjà habitué à tes rimes si riches, si parfaites, si mélodieuses, comment peux-tu oser difficile et Achille?
Cécil !
Ca te va, Casanova ?
Si oui, Achille je l’efface, Boniface
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 20h32 : Cécil ! Ca te va, Casanova ? Si oui, Achille je l’efface...
Cécil me va, encore que je l’aurais préférée avec un e. Casanova aussi me va, même s’il froisse ma modestie naturelle, ma belle.
Lettre ouverte, Berthe

Comme il y a eu une plainte d’épicure, Mercure,
et qu’il m’a mis la puce à l’oreille, Mireille,
je viens présentement, Clément,
demander à God qu’il change illico, Marco,
l’expressio ce jour proposé, José,
car je trouve que bouffi ne sied pas à dis, Judy.
Il n’y a pas de raison, Suzon,
c’est le même cas, Lucas !

God, j’attend, Nathan
Attention de Cotentine, fan du rappeur Orelsan:
Dand l’édition électronique du Monde daté de demain mardi 7, cette page.
Remonte la pente à Chirs _60
Cecil : On a moins tendance à "essayer" de le rendre féminin, Saturnin

En tout homme, il y a toujours un Casanova ! Il peut être alerte, somnolent, endormi ou tout simplement caché... mais il est là. Il faut juste lui donner un coup de pouce, pour le cas des 3 dernières éventualités, tu mords, Isidore ?
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 21h23 : Remonte la pente à Chirs _60 Cecil : On a moins tendance à "e...
Le piège était parfait: je n’ai pas vu l’accent, forcément il n’y était pas.
C’est par pure hypocrisie bien masculine que je fais semblant de faire le modeste alors que ta perspicacité bien féminine à compris que je ne suis pas un Casanova, mais le Casanova, bouffi de vanité. Mais un petit coup de pouce, savamment distillé... Tu piges, Edwige?
Et comment que je pige !! Même que je mords profond, Gédéon !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 22h04 : Et comment que je pige !! Même que je mords profond, Géd&eacut...
Tu connais, bien-sûr, le mot de Guitry:
- Permettez, madame, que je vous baise la main.
La dame tend la main, Gutry s’éxécute, se redresse et ajoute,
- Il faut bien commencez quelque part, n’est-ce pas?
Je ne sais pas pourquoi j’écris cela, qui n’a avec l’expression du jour le moindre rapport, Hector.
Et du coup, certaines autres n’ont plus leur raison d’être... 
Tant pis, on recommence au bas de l’échelle, Michel!
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 22h14 : Tu connais, bien-sûr, le mot de Guitry: - Permettez, madame, que je vous b...
Dialogue entre une souris et un chat, Sacha

- Pour Caen, quelle heure?
- Pour où ?
- Pour Caen !
- Comment voulez-vous que je vous dise quand, si je ne sais pas où ?
- Comment ? Vous ne savez pas où est Caen ?
- Si vous ne me le dites pas !
- Mais je vous ai dit Caen !
- Oui !... mais vous ne m’avez pas dit où !
Devos, et tu connais bien sûr !

Sans commentaires, Peter !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 23h51 : Dialogue entre une souris et un chat, Sacha - Pour Caen, quelle heure? - Pour ...
Après je veux aller à Sète mais en passant par Troyes,
Ca te plaît Audrey?
réponse à . <inconnu> le 07/04/2009 à 00h00 : Après je veux aller à Sète mais en passant par Troyes, Ca t...
Je saute au plafond, Edmond !
Quesse J’me fend la poire, Grégoire !
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 18h35 : Comme il se doit, compte tenu des prestations de la demoiselle, d’autres i...
...nous devenions un forume féminin ma belle !

Dans les poulaillers d’acajou
Les belles basses-cours à bijoux
On entend la conversation
D’la volaille qui fait l’opinion

J’y suis pour rien, c’est du Souchon, fanchon !
Du Souchon pur souche, Minouche!
réponse à . <inconnu> le 07/04/2009 à 00h49 : ...nous devenions un forume féminin ma belle ! Dans les poulaillers ...
Tu t’hillares aussi bien que tu t’esbaudis, Heïdi!
réponse à . <inconnu> le 07/04/2009 à 00h49 : ...nous devenions un forume féminin ma belle ! Dans les poulaillers ...
Il n’est réservé qu’aux poules, Raoul, le privilège de voir un coq ... faire son coq !

Nous venimes, nous vedimes, et nous vicimes, Maxime !
réponse à . eureka le 06/04/2009 à 16h06 : Ah ouais, Bouffi est un prénom ?? C’est quand la Saint-Bouffi ...
Bouffi est le prénom d’un des 4 as, avec Lastic, Doct et Dina, sans oublier le chien Oscar.
cette page
réponse à . cotentine le 06/04/2009 à 13h55 : c’est seulement une phrase tronquée, coupée, pour parler plu...
Merci pour ta réponse : )

SagesseFolie, merci beaucoup à toi aussi : )
Ma mère disait: "Tu l’as dit, bouffi les joues plates", mais je ne sais pas pourquoi!
Il pleuvait... J’ai pris ma canne et mon chapeau, et je suis sorti comme un vieil hareng saur, Hector
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 16h40 : C’est évidemment l’abondance et le bas coût qui sont &a...
Bar qui est pour moi le plus fin
Ne serait-ce pas plutôt l’aiglefin, Firmin ?
En tous cas, c’est le terme ad-hoc, Haddock
Avec votre licence, M. Brassens:

La chanteuse est fameuse, n’est-ce pas, Carla?
Et qui fait partie de la bande, Fernande?
Une autre belle aussi, Félicie?
N’oublions personne encore, Léonore?
Et n’en parlons plus, Lulu.

Avec votre indulgence, Fulgence.
réponse à . <inconnu> le 06/04/2009 à 07h12 : les anglais sont des spécialistes du rhyming slang, voir Google si vous n...
Wiki : Le rhyming slang (argot à rimes) est une forme très spéciale d’argot utilisée en anglais. Il est originaire de l’est de Londres mais est compris dans la majorité du monde anglophone.
Il consiste à remplacer un mot par un autre, avec lequel il rime.

C’est aussi horrible que le "lycée de Versailles" cher à Charmagnac ! 
(on ne dirait pas cela à Valéry Giscard d’Estaing, par exemple)
Pourquoi Giscard d’Estaing, Tintin ?* .........Comme homme politique, y avait pas plus récent, Vincent ?

* C’est drôle, si on dit "Pourquoi VGE" l’assonance avec Tintin tombe à plat , Irma
réponse à . lalibellule1946 le 28/08/2012 à 05h28 : Avec votre licence, M. Brassens: La chanteuse est fameuse, n’est-ce pas, ...
Fulgence étant un prénom masculin, et la chanson de Tonton Georges étant dédiée à la gent féminine, j’aurais plutôt dit :
"Avec votre indulgence, Clémence."...........
Il avalait les mots
il aspirait les " h"
et maintenant il bouffe " i "...
Et: Ça roule ma poule ? est à rangées où, dans quel rayon si l’on peut dire ???
réponse à . BOUBA le 28/08/2012 à 07h03 : (on ne dirait pas cela à Valéry Giscard d’Estaing, par exemp...
Mais non, c’est sa célèbre phrase:
«C’est une bonne question et je vous remercie de me l’avoir posée»
et qui répond totalement à côté, développant l’aspect le moins intéressant...
Petite phrase dont les journalistes et les scénaristes ont fait leurs choux gras... Puisqu’on la retrouve même dans les séries américaine ou non...
Maintenant, un peu récemment on a bravitude...
réponse à . BOUBA le 28/08/2012 à 07h07 : Fulgence étant un prénom masculin, et la chanson de Tonton Georges...
Tu l’as dit, bouffi! (ou pourrais-je dire tu l’as dit, boubi?)
Chez les voisins du d’ssus, on parle beaucoup de pêche et de rimes:
Ce sont les ’as aux nanses’.

cette page
Il partagea, partagea...en morceaux petits
et dix bouts fit.
Bouffi ---> boursouflé, gonflé, gros, empâté et ADIPEUX, donc
Tu l’as dit bouffi: tu as dit peu.
réponse à . momolala le 06/04/2009 à 15h36 : Des harengs bouffis, quoi, qu’on n’a plus qu’à bouffer....
Ah oui! merci Momolala pour ce lien savoureux et néanmoins diététique 
le "stockfish" , qui comme son nom d’origine anglo ne l’indique pas est une authentique recette niçoise....qu’il faut être né dans le pays pour apprécier! (c’est comme la socca pour les connaisseurs, qu’un ami charentais appelait : une crêpe à rien  mais c’est une autre histoire...pour rester dans les poissons, quoi de meilleur qu’une douzaine de truites sauvages, fraîchement pêchées ( à la loyale, attention!) dans un torrent de montagne.... hein???
réponse à . joseta le 28/08/2012 à 08h06 : Chez les voisins du d’ssus, on parle beaucoup de pêche et de rimes: ...
Ah ! tu ne pouvais manquer ça, joseta !
« C’est coriace la pêche aux nasses » disait Horace...
Le mot ’bouffie’ vous est sûrement cédé par le Néerlandais. Là-bas aux Pays-Bas on emploie le mot ’boeffie’ qui se prononce de la même manière que ’bouffie’ et qui veut dire ’petit bandit’ à une manière familière, péjorative ou ironique en Batave. On a vue la même chose avec - par exemple - le mot ’manneke’ (= petit bonhomme) qui est devenu ’mannequin’ chez vous (et qui après est remonté transformé en mannequin vers le nord).
Réaction probablement trop sérieuse pour cette rubrique, mais ben... on n’est pas là pour s’amuser non ?
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 05h53 : Wiki : Le rhyming slang (argot à rimes) est une forme très sp...
Tu l’as dit, bouffi ! :&rsquo) et cher aussi à Bérurier.
réponse à . sansculotte le 28/08/2012 à 10h11 : Le mot ’bouffie’ vous est sûrement cédé par le ...
En flamand de Belgique, un "boefje" est l’équivalent du "boeffie" néérlandais, mais se prononce en accentuant beaucoup moins le "i".
... on n’est pas là pour s’amuser non ?
On n’est pas aux pièces, Agnès ! 
réponse à . DiwanC le 28/08/2012 à 09h53 : Ah ! tu ne pouvais manquer ça, joseta ! « C’est co...
Quand tu grimpes aux rideaux, tu es surhumaine, Germaine !
réponse à . BOUBA le 28/08/2012 à 07h03 : (on ne dirait pas cela à Valéry Giscard d’Estaing, par exemp...
C’est du bon Laurent Gerra 

Je quitte pour l’instant : les minutes sont trop courtes !
réponse à . lalibellule1946 le 28/08/2012 à 07h34 : Tu l’as dit, bouffi! (ou pourrais-je dire tu l’as dit, boubi?)...
Et pourquoi pas bambi, tant qu’on y est ? 
réponse à . saharaa le 28/08/2012 à 09h07 : Ah oui! merci Momolala pour ce lien savoureux et néanmoins diét&ea...
Ne dit-on pas le stocafiche, Heinrich ? Je sais, peut mieux faire mais Saariche, ça ne le faisait pas non plus !
réponse à . Rikske le 28/08/2012 à 10h34 : En flamand de Belgique, un "boefje" est l’équivalent du "boeffie" n...
Ni au turbin, Firmin !
réponse à . mickeylange le 28/08/2012 à 10h38 : Quand tu grimpes aux rideaux, tu es surhumaine, Germaine !...
Ah ! de toi, on doit dire louanges !
Que de quelques losanges tu décores le plafond d’une chapelle ou d’une grange, que tu mélanges bleu, vert, orange, jamais l’effet n’est étrange, cher Lange !
Toujours le mot qu’il faut Momo !
Et qui ne dit mot, consent, Constant !
En visitant Auch, j’ai suivi le cours de la rivière et je suis allé
où le Gers mène, Germaine!
Dis-moi, toi qui sais tout : le bouffi améliore-t-il la bisque, Rikske ? 
réponse à . joseta le 28/08/2012 à 12h08 : En visitant Auch, j’ai suivi le cours de la rivière et je suis all&...
.......Vers d’Artagnan, Armand
Le mousquetaire, Nectaire ?
Celui qui se battait contre les gardes du Cardinal, Claudia ? 
(oui, je sais, elle est un peu trop facile, Basile, ou plutôt capillotractée, Galathée)
Un napoléon, M. Léon?
Un plat Provençal, Pascal?
Du réglisse, Anaïs?
Du pot-au-feu, mon neveu?
Au bal Zacharie préfère le cabaret, Honoré?

Ah, non, God, je ne les dirai pas à Valéry, c’est promis!
Tu connais un peu Opa-Locka, cher Mintaka?
Non, je viens de la découvrir avec Google.
Mais pourquoi cette question, dear Dragonfly ?
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 17h16 : Non, je viens de la découvrir avec Google. Mais pourquoi cette question,...
Comme ça, ’Taka. Ça rime, Karim.

Aucun mystère interplanétaire.

Le cerveau vide, Rachid.
J’avoue être dépassé, faudra que je retourne au bac à sable ! 
-Tue-la, dit Bouffi !
Et tuer Lalla et Lalli l’allèrent.

On fait ce qu’on peut. On n’est pas des boeufs mon neveu.
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 18h10 : J’avoue être dépassé, faudra que je retourne au bac &a...
Par contre, j’en connais un rayon sur les libellules, Gudule !
Des rouges, des jaunes, des bleues, des noires, des vertes et des pas mûres, Arthur
Il m’insulte, l’inculte!  
réponse à . ergosum le 28/08/2012 à 18h22 : Par contre, j’en connais un rayon sur les libellules, Gudule ! Des ro...
Par contre, j’en connais un rayon sur les libellules, Gudule !
... sans oublier les agrions, Scipion !
Mon vieux* prof de latin, en cinquième, lorsque nous répondions à peu près juste ,jubilait en criant : "Tu l’as dit Bouffi !", et si la réponse était trop fantaisiste, c’était : "Bouffi aux joues plates !" Cela nous faisait toujours rire parce que les anciens nous avaient déjà appris toutes ses "saillies", les mêmes depuis des lustres.

*Il avait soixante quinze ans, ce qui ne l’empêchait pas d’être un excellent prof mais, à cet âge, … on radote tous, paraît-il !
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 19h12 : Mon vieux* prof de latin, en cinquième, lorsque nous répondions &a...
Non, non, pas tous, Nounours ! 
Faudrait quand même pas en profiter parce que vous êtes une espèce protégée, Roger
réponse à . sansculotte le 28/08/2012 à 10h11 : Le mot ’bouffie’ vous est sûrement cédé par le ...
... on n’est pas là pour s’amuser non ?
Un peu quand même. L’un n’empêche pas l’autre, tu le constateras si tu lis tous les commentaires, Clothaire. 
réponse à . tytoalba le 28/08/2012 à 20h25 : ... on n’est pas là pour s’amuser non ? Un peu quand m&e...
Mais faudrait quand même pas pousser grand-mère dans les orties, elle est sans culotte, Charlotte
réponse à . joseta le 28/08/2012 à 12h08 : En visitant Auch, j’ai suivi le cours de la rivière et je suis all&...
Le Gersssss mène pour Germaine.

La prononciation de Gers est un sujet qui fâche comme le souligne Renaud Camus dans Répertoire des délicatesses du français contemporain, article « Gers », p. 208, « Le Goût des mots », Points, P.O.L., 2000 : en langue cultivée, il préconise de ne pas prononcer le s final qui reste une prononciation locale, même si elle est très répandue.

Personnellement je pense que la prononciation locale prime. Diantre on est tout de même propriétaire de son nom ! Non ?
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 21h37 : Le Gersssss mène pour Germaine. La prononciation de Gers est un sujet qu...
Et moi, je GÈRE mes jeux de mots en fonction de ma prononciation.
réponse à . joseta le 28/08/2012 à 21h42 : Et moi, je GÈRE mes jeux de mots en fonction de ma prononciation....
Boulan gère, Froma gère, ména gère … tout le monde gère et moi j’erre …
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 22h13 : Boulan gère, Froma gère, ména gère … tout le monde...
Tout le monde... c’est vite dit ! Vous trouvez que l’ Etat gère ? Et les cons gèrent ?
réponse à . ergosum le 28/08/2012 à 20h24 : Faudrait quand même pas en profiter parce que vous êtes une esp&egra...
On s’amuse à Syracuse. De même sur Expressio, pas vrai, Matéo?

On profite comme on peut, mon neveu.

Cogito, Jean-Arnaud.

Qui rime avec ergosum? Pas facile, Virgile.
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 22h13 : Boulan gère, Froma gère, ména gère … tout le monde...
Tu dis "gère" ?
réponse à . <inconnu> le 28/08/2012 à 21h37 : Le Gersssss mène pour Germaine. La prononciation de Gers est un sujet qu...
Affirmatif.Une prononciation locale, quand elle n’est pas trop particulière et qu’elle est consacrée par l’usage, devrait primer. Ceux qui ne prononcent pas le "s" de Gers par chez nous se font remarquer. Et l’adjectif "gersois" utilise bien ce "s".

Autre cas avec le nom de la capitale de la Belle Gique que certains prononcent "Bruxelles" et d’autres, à la belge" Brusselles"
réponse à . charmagnac le 29/08/2012 à 08h22 : Affirmatif.Une prononciation locale, quand elle n’est pas trop particuli&e...
Exact. De même que pour Auxerre qui se prononce Ausssssere et non pas Auksere. Origine latine sans doute avec deux "S" à la place du "X".
Par contre pourquoi dit-on St Germain l’Auxerois, à Paris ? (en prononçant Aukserois)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tu l'as dit, bouffi ! » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?