Tu me bassines ! / Bassiner quelqu'un - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Tu me bassines ! / Bassiner quelqu'un

Tu m'ennuies / Importuner quelqu'un

Origine

Il y a longtemps que la bouillotte (y compris celle à gel à chauffer au micro-ondes) a remplacé l'ancienne bassinoire pour réchauffer un lit glacial.
C'est pourtant bien de ce récipient que vient notre expression qui date du milieu du XIXe siècle et ce, pour deux raisons, selon Lorédan Larchey.

La première vient de la bassinoire qu'on chauffe et qui est comparé à l'esprit qui s'échauffe lorsqu'un importun devient vraiment difficile à supporter.

Mais la plus réaliste vient du charivari traditionnellement fait sous les fenêtres des jeunes mariés, bruit dérangeant fait entre autres avec des récipients de cuisine (dont la bassinoire).
Ce lien est d'autant plus justifié qu'au début du XVe siècle, le verbe 'baciner'[1] voulait dire "frapper sur un bassin de cuivre pour faire une annonce" (comme les roulements de tambour des anciens gardes-champêtres) et que ce verbe a finalement simplement signifié 'tambouriner'.
Ce serait ensuite une confusion entre ce 'baciner' et la 'bassinoire' qui, au XIXe siècle, aurait donné l'orthographe de notre expression.

[1] Au XIIIe siècle, le 'bacin' était une sorte de gong en cuivre.

Exemple

« Gustavin continuait à nous bassiner avec la politique. Elle devenait plus importante que le foot. »
André Varenne - Nous vivrons ensemble

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tu me bassines ! / Bassiner quelqu'un » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Löchere mich nicht / Jemanden löchernTu me perfores / Perforer quelqu'un
États-Unisen To be a pain in the neck / in the assÊtre une douleur au cou / au cul
Angleterre / États-Unisen To get someone's goatObtenir (attraper) la chèvre de quelqu'un
États-Unisen You're getting on my nerves / To get on someone's nervesTu te mets sur mes nerfs / Se mettre sur les nerfs de quelqu'un
États-Unisen To bug someoneFaire bestiole à / embêter quelqu'un
Espagnees Dar la lataDonner du fer-blanc
Espagnees Me das la lata, me das el coñazoTu me donnes la boîte
Espagnees Ser un pelmazoÊtre un raseur
Espagnees Dar la lata a alguienDonner la boîte (de conserve) / le bidon à quelqu'un.
France (Anjou)fr Tu m'enrousines !Tu me couvres de résine !
Canada (Québec)fr Tu me tombes royalement sur les nerfs !
Canada (Québec)fr Tu me tombes sur les gosses (Les couilles)Tu m'énerve
Italieit ScocciareCasser la coquille d'oeuf
Italieit Stare sul cazzo (a qualcuno)Casser les couilles (à quelqu'un)
Pays-Basnl je werkt mij op de zenuwentu te mets sur mes nerfs (tu me casses les pieds / tu me casses les couilles / tu m'enquiquines)
Pays-Basnl hou op te klierenarrête de m'irriter les glandes
Belgique (Limbourg)nl De zaogs mich e koêt èn de kop! / Iemand ambetiëreTu me scies un trou dans la tête / Embêter quelqu'un
Brésilpt Você me enche o sacoVous me remplissez la bourse
Brésilpt Você me enche (a paciência) / Encher (a paciência de) alguémTu me remplis (la patience) / Remplir (la patience de) quelque'un
Portugalpt Moer a paciência / o juízoMouliner la patience / le jugement

Vos commentaires
si tu me "bassines", c’est que tu me "barbes" avec tes propos, ... tu m’assommes, tu me "casses les pieds", tu m’ennuies; tu m’emmer ... tu m importunes (pour rester polie)
tu me fais ch... braire ... suer !
je préfèrerais "être bassinée" que rester dans l’ombre, abandonnée ... trop de lignes ??? trop d’encre ??
(ma 1ére contrib., très élaborée, a disparu ... God, ce n’est pas toi, j’en suis persuadée ... mais j’ai du mal à me faire disparaitre !!!

Je n’ai envie d’importuner personne, mais je suis mise à l’écart (à l’index), comme disait Momo cet aprèm !!!
c’est quoi, ce délire ???
snif, je me sens mal-heureuse ! (du moins ...ce soir !
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 00h43 : si tu me "bassines", c’est que tu me "barbes" avec tes propos, ... tu m&r...
Bon, bon... caaaaalme, Cotentine... J’ai encore rien dit moé..! 
une confusion entre ce ’baciner’ et la ’bassinoire’

Pas de quoi en faire un plat, non plus..!
Gert Fröbe, magistral dans Goldfinger, refusa de tourner un second Bond.
Motif: "Y m’bat, Sean..!"
Moeurs de richards: Dans l’intimité, parait que Kim bassine Gere...
Et celle-ci bat Singer. A plates coutures.
cette page
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 02h59 : Et celle-ci bat Singer. A plates coutures. cette page...
SI VOUS ACHETEZ

N’IMPORTE QUELS DEUX MACHINES OU PLUS PAYENT MOINS ! !
Ce que j’aime dans "cette page", c’est la traduction.

Allez-y, ça vaut le détour.
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 00h43 : si tu me "bassines", c’est que tu me "barbes" avec tes propos, ... tu m&r...
J’aime bien aussi:"tu m’enquiquines" !!!
Les gens qui me bassinent sont ceux qui sassent et ressassent sans cesse la même antienne (exercice d’articulation garanti pour casser les pieds !), comme on doit passer la bassinoire dans le lit pour le réchauffer. Elle contient normalement non pas de l’eau mais des braises et il convient de la passer et non de la poser sinon on crame le lit. Donc les bassineurs sont de fieffés enquiquineurs qu’il convient de dissuader de poursuivre leur manoeuvre avant qu’ils ne nous échauffent les oreilles et qu’on ne se fâche tout rouge, comme ça : .
réponse à . momolala le 20/11/2008 à 08h03 : Les gens qui me bassinent sont ceux qui sassent et ressassent sans cesse la m&ec...
Et bien, voilà, Momo m’a ôté la primeur, à la prime heure!

Je voulais en fait expliquer tu me bassines avec tu m’échauffes les oreilles, deux expressions similaires, faisant toutes deux référence à la chaleur, et donc, à la bassinoire qu l’on chauffait d’abord avant de mettre dans le lit. Et quand il faisait glacial dans la chambre, on mettait tout sous la couette, et pas seulement tout sauf les mains (N’est-ce-pas, Elpépé?).
Et que, si la bassinoire était vraiment chaude, les oreilles pouvaient le devenir aussi.

C’est du moins comme cela que j’avais compris cette expressio du jour. L’approche du bruit, dérivée de bacine m’est nouvelle. Quoique je puisse comprendre que le tintamare puisse aussi échauffer les oreilles.
Pour compléter l’expression d’hier "mettre à l’encan", on pourrait assister à une vente à la bassine.
"autrefois pratiquée dans de nombreux pays, il s’agit d’une vente aux enchères, dans laquelle on frappait sur une bassine pour avertir que l’on allait adjuger, à défaut d’offre supérieure. " Larousse
Voir à cette page.

Dans l’histoire ecclésiastique, le bassin est le nom donné à la sonnerie de cloches qui se fait à Rome le jeudi saint et à d’autres fêtes, pour donner le nom des excommuniés. (Encore Larousse)

Je vous bassine ?
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 08h19 : Pour compléter l’expression d’hier "mettre à l’e...
Ah que non ! C’est passionnant d’apprendre ! Mes dicos sont multiples mais pratiquement inaccessibles à la suite de la déformation des étagères supérieures qui ploient sous le poids des livres. Quand je serai dans mon chez moi ils seront rangés comme moi je veux et je te ferai concurrence ! Un jour ... 
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 07h37 : SI VOUS ACHETEZ N’IMPORTE QUELS DEUX MACHINES OU PLUS PAYENT MOINS ...
Ah oui alors ! de "Repasser de vapeur" à "Machines de chaleur" en passant par les "Vélos de quadruple" ! La langue française s’enrichit ! 
réponse à . momolala le 20/11/2008 à 08h28 : Ah oui alors ! de "Repasser de vapeur" à "Machines de chaleur" en pa...
Si comme moi, tu as un peu de temps à perdre, va prendre une pinte de rire sur le site précité en 6. J’ai cliqué sur quelques onglets.
Une petite, avant de vaquer à mes occupations :
juste 1 élément a été endommagé le plastique de vert de plateau d’aspiration était cassé du côté pendant que les vis et les boulons étaient dedans là avec la ceinture autrement que tout était thaank fin vous
"frapper sur un bassin de cuivre pour faire une annonce"
Et quand l’annonce était "à table" c’était un dîner de gong ?
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 02h59 : Et celle-ci bat Singer. A plates coutures. cette page...
Kim Bassinger a un joli bassin
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 02h59 : Et celle-ci bat Singer. A plates coutures. cette page...
Dis donc, j’espère que tu n’as pas d’actions dans cette entreprise qui nous propose son service technique : "Inclut la réparation de l’essai de machine, de service, propre et plein." :&rsquo) Tyto a raison, si vous avez 5 min, ça vaut toutes les histoires drôles !
Je ne sis pas si les expressions "la mouche du cocher" et "pomper l’air" recouvrent le même sens que "bassiner"

Je suis dubitative.
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 07h37 : SI VOUS ACHETEZ N’IMPORTE QUELS DEUX MACHINES OU PLUS PAYENT MOINS ...
Effectivement j’y ai trouvé celle-ci qui n’est pas mal non plus.

Exportation d’importation de distributeur de constructeurs et centre commercial de fonctionnaire pour un des plus grands et les plus âgés groupes de fabrication établis de Ménage et produits de machine à coudre et associés industriels en Chine
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 07h37 : SI VOUS ACHETEZ N’IMPORTE QUELS DEUX MACHINES OU PLUS PAYENT MOINS ...
Allez-y, ça vaut le détour.

T’as raison d’appuyer, Tyto. T’aurais dû préciser: "pour une fois", aussi.
C’est vrai que je fais rien qu’à mettre des liens ousque personne va voir parce qu’à tous les coups ils valent pas le coup, sinon...

Pou (Animal pas susceptible).
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 10h08 : Effectivement j’y ai trouvé celle-ci qui n’est pas mal non pl...
Effectivement, quand vous aurez fini de recopier le site ici, y’aura plus grand intérêt à y aller voir. Les images sont pas terribles. 
réponse à . missesmeralda le 20/11/2008 à 09h53 : Je ne sis pas si les expressions "la mouche du cocher" et "pomper l’air" r...
La mouche est "du coche", et elle bourdonne aux oreilles d’une façon horripilante (pour ceux qui ont du poil aux oreilles en tous cas), faute de nous rendre l’atmosphère(*) irrespirable en nous le "pompant" avec ses petits poumons de mouche.

(*)Quoi, ma gueule..?
réponse à . momolala le 20/11/2008 à 09h33 : Dis donc, j’espère que tu n’as pas d’actions dans cette...
Bin zyvaaaaa, remets-en une louche... 
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 00h43 : si tu me "bassines", c’est que tu me "barbes" avec tes propos, ... tu m&r...
Tu n’es mise à l’index de personne. Bon, on ne peut pas te mettre à l’annulaire, mais souviens-toi de cette page ! Tu peux bassiner ton lit pour y ronfler à l’aise et au chaud, alors dors la nuit ! En tout cas, ici, tu ne bassines personne, ça c’est sûr !
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 08h19 : Pour compléter l’expression d’hier "mettre à l’e...
Eh, sans dec, allez-y voir sur le lien qu’elle a mis Tyto. Pour une fois il est pas pourrave. 

Animal-"J’ai testé pour vous"-Dan
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 11h03 : Eh, sans dec, allez-y voir sur le lien qu’elle a mis Tyto. Pour une fois i...
Le tien non plus ne l’est pas : si rire vaut un beefsteack, nous sommes nourris à peu de frais grâce à toi.
réponse à . momolala le 20/11/2008 à 11h03 : Tu n’es mise à l’index de personne. Bon, on ne peut pas te me...
Euuuh... têtre ce serait bien que tu me demandes avant de mettre un lien, pour que je dirais aux autres si c’est bien de cliquer..? Naan..? 
On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffer.
J’avais un joli lien mais je sais pas encore le copier...
Cela ressemblait à une sorte de "luge"...dans laquelle on suspendait une casserole remplie de braises.(disons que j’aurais bien aimé la descendre de son clou pour la mettre sur la neige et moi...dedans!à la place de la casserole...)
J’ai aussi une chaufferette pour les mains.
Quand elles allaient à l’office religieux, ces dames cachaient dans leur manchon une petite boite de cuivre dans laquelle se consumaient lentement des bâtons...de je ne sais quoi, à combustion lente.Des bâtons de poudre de charbon compréssé, me dit en passant mon Encyclopédie vivante. (Des fois...il ajoute" Bourrique!...)
Le dessus est fort joliment décoré . Il y a un cliquet sur le devant pour refermer le couvercle ajouré, percé de trous et une poignée de bois.
Tu m’ennuies / Importuner quelqu’un
eh bien, pour être tout à fait franc, vous pouvez , mesdames, me proposer de bassiner mon lit, sans crainte de m’importuner !  
réponse à . momolala le 20/11/2008 à 11h05 : Le tien non plus ne l’est pas : si rire vaut un beefsteack, nous somm...
Müss Es Bassein..? Es müss Bassein... 
Rubrique "Moi-quand-j’étais-petit": Ma Moman elle faisait chauffer des briques dans la braise du chauffage (un "calorifère", ça s’appelait...), puis elle les enveloppait de morceaux de vieilles couvertures et elle les fourrait au pied de nos lits. Enfin, l’hiver, s’entend.
A une époque, vu qu’il y avait que deux lits pour trois gosses et que ma soeur était (ça alors) une fille, ce qui me bassinait le plus c’était de dormir avec les pieds de mon frère sous le nez. Et réciproquement je suppose.
Puis ouf, ma soeur est partie faire l’école Normale, et elle en est revenue Fêlée.
pour bassiner un lit avec une bassinoire , on était obligé de la déplacer, pour qu’elle ne brûle pas les draps, donc d’aller et venir, repassant aux mêmes endroits dans un mouvement répétitif. Je pensais personnellement que c’est de cette répétition qu’était issue cette idée d’importuner, en revenant sur les mêmes sujets.
En effet, sans vouloir déprécier l’idée du charivari , et de bruit de bassine, on peut remarquer que l’idée de chaleur est également présente dans une expression de même sens : "tu me fais suer" .

Pour bassiner le lit on utilisait aussi un "moine" . Ses arceaux en bois garantissaient (en principe !) que les braises déposées au centre ne seraient pas au contact des draps et on pouvait donc le laisser immobile. Son nom rappellerait (?) que dans les couvents de jeunes moines étaient appelés à des tâches que la morale réprouve, bien que Jésus soit Amour...
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 11h07 : Tu m’ennuies / Importuner quelqu’un eh bien, pour être tout ...
Elle sait que tu es ici, Madame Chirstian..? 
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 11h18 : pour bassiner un lit avec une bassinoire , on était obligé de la d...
dans les couvents de jeunes moines

... et dans les monastères, c’étaient de jeunes nonnes..? Ah, nos vices, ok...
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 10h48 : Allez-y, ça vaut le détour. T’as raison d’appuyer, Tyt...
T’aurais dû préciser: "pour une fois", aussi.
Allons, tous les liens sont intéressants. Si ce n’est pour s’instruire, au moins pour se divertir. Sache que je clique sur tous les liens. Hé oui, la chouette est curieuse.
Avoue quand même que côté traduction, le lien que tu as mis est gratiné. Je n’ai pas mis de smiley, mais le sourire y est.

@32 : J’ai moi aussi connu cette manière de dormir, surtout pendant les vacances avec les cousines.
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 10h54 : Effectivement, quand vous aurez fini de recopier le site ici, y’aura plus ...
Tu m’as l’air de bon poil ce matin, mon Animal ! Si on te bassine, t’hésites pas, tu nous le dis.
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 11h21 : dans les couvents de jeunes moines ... et dans les monastères, c’&...
et dans les monastères, c’étaient de jeunes nonnes..?
pourquoi pas ? monastère = "Institution chrétienne regroupant des moines ou des moniales qui vivent sous une même règle, généralement dans la claustration. "
couvent = "Maison dans laquelle vivent en communauté, sous une même règle, des religieux ou des religieuses de confession chrétienne. " (TLFI)
le nombre de lits à bassiner devait être de même importance, et les solutions de même "ordre" !
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 11h24 : T’aurais dû préciser: "pour une fois", aussi.Allons, tous les...
côté traduction, le lien que tu as mis est gratiné.

Oui, c’est aussi un peu pour ça que je l’ai choisi, vois-tu ..? 
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 11h33 : et dans les monastères, c’étaient de jeunes nonnes..? pour...
Oui oui (kipedia), et

Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent n’a pas de vocation monastique, il est donc plus ouvert sur le monde que le monastère.

On parle de couvent plutôt que de monastère:

* pour l’ensemble des lieux de vie d’une communauté religieuse non monastique, composée de clercs réguliers ou de religieuses;
* pour les ordres mendiants, qui sont des moines mais dont le monastère n’a pas fonction de clôture.

Ite missa est 
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h32 : Tu m’as l’air de bon poil ce matin, mon Animal ! Si on te bassi...
Ne te fais aucun souci, mon bon Alcalin, j’ai un vrai poil de loutre et le caractère, sinon mieux fait que la taille, du moins plus heureux qu’on ne semble le penser... 
Ah, délices de la smiley-metacommunication... Sur le net, on peut très bien être pince-sans-rire, à condition de mettre AHAHAHAHAHAHA derrière chacune de ses saillies. (Qui a dit "de ch’val"..? de corvée d’écuries samedi !!  )

p.s.: ma Moman-à-moi, pour les brique chaudes, elle prenait des pinces, sans rire..!
Désolée Tytoalba, je n’e suis pas passée sur le site hier et n’ai pu te répondre (hier @5) J’ai demandé à plusieurs reprises des nouvelles de Perle à son maître sans avoir de réponse. Elle ne semblait pas en très bonne santé quand elle est entrée en hibernation...
J’ai donc aussi zappé l’anniversaire de Hedgehog. Il me pardonnera peut-être en allant sur cette page où se trouvait l’histoire demandée par Claudine et Colette...
réponse à . tytoalba le 20/11/2008 à 11h24 : T’aurais dû préciser: "pour une fois", aussi.Allons, tous les...
J’ai moi aussi connu cette manière de dormir, surtout pendant les vacances avec les cousines.

Comme des p’tites sardines dans leur huile, quoi...  (Cf 19/11, pour la postérité)
C’est bête qu’on se connaissait pas alors, puis peut-être les parents auraient pas voulu, sinon je prenais tes cousines et toi mon frangin..? 

cette page

Va voir, si siiiiiiiiiii j’t’assure, ça vaut l’détour..!!
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 11h43 : Ne te fais aucun souci, mon bon Alcalin, j’ai un vrai poil de loutre et le...
C’est juste, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’utilise jamais le smiley ici, préjugeant que chacun est suffisamment fin pour comprendre que tout est dit avec le sourire, ma réponse en -37- incluse.
A l’attention générale (de toussétoutes et de God en particulier):

Je viens de voir s’afficher sur mon écran: "Merci pour votre alerte, je m’en occuperai dès que j’en aurai le temps" ou qq chose d’approchant...
Je baladais juste mon curseur, et ne sais sur quelle contrib c’est tombé ..!!! 
Mais c’est pas d’exprès..!!

p.s.: Manquerait plus que j’aie dénoncé pile Alcalin, ahahaha !
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h59 : C’est juste, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n&rsq...
Euuuh... j’ai bien peur que cette profession de foi (de moru, voir 19/11 ahaha) n’engage que toi..! 
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 11h37 : Oui oui (kipedia), et Un couvent est un établissement religieux, g&eacut...
Le couvent n’a pas de vocation monastique, il est donc plus ouvert sur le monde que le monastère.
le couvent des Carmélites était donc plus ouvert sur le monde que ne l’aurait été un monastère des Carmélites ? Eh bien elles l’ont échappé belle ! 
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 00h43 : si tu me "bassines", c’est que tu me "barbes" avec tes propos, ... tu m&r...
je préfèrerais "être bassinée" que rester dans l’ombre, abandonnée ... trop de lignes ??? trop d’encre ??
Mais non Cotcot tu ne nous bassines pas.
Le jour ou tu phagocyteras ce site en faisant la moitié des contributions peut être que God trouveras que tu utilises trop son encre, mais ce n’est pas ton cas.
autrefois tous les cinémas avaient deux étages (voire plus). Les salles modernes n’ont généralement conservé que le bas ciné, histoire de nous...
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 12h08 : A l’attention générale (de toussétoutes et de God en ...
Tiens, pour une fois que je suis par là :
Ça s’affiche quand tu cliques sur le bouton rouge. Parkinson ?
Et j’ai effectivement reçu un message d’alerte sur une contrib, mais pas celle d’Alcalin.
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h07 : On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffe...
mettre le moine ...
Fais ton choix ! lequel as-tu trouvé si beau ? 
cette page
petite chanson de ma jeunesse dont j’ignore l’odeur. Non : dont j’ignore l’auteur !
la femme qui pète au lit, qui pète au lit,
éprouve 4 jouissances
elle bassine son lit, bassine son lit
elle soulage sa panse
elle entend son cul qui chan-an-an-te
et elle emmerde son mari...
réponse à . God le 20/11/2008 à 13h00 : Tiens, pour une fois que je suis par là : Ça s’affiche ...
Vois-tu, tout animal d’âne que je suis, j’ai quand même remarqué que -généralement- les divers "pitons" réagissent quand on clique dessus. Il se trouve -et je te l’ai précisé en contact direct- que le "propre" du curseur de mon portable est d’être aussi chatouilleux que la détente de Lucky Luke, et qu’il suffit parfois que je passe sur un lien, ou autre, pour que. Au reste, serais-je affecté de la maladie de Parkinson, qui n’est pas honteuse, que j’apprécierais moyennement que l’on s’en gaussât implicitement. Tu as loupé la journée du handicap y a une couple de jours, et l’occasion d’être léger, sur ce coup-là...
Sans smiley.
Il y a quelques années, Rika Zaraï nous bassinait en vantant (ou vantait en nous bassinant) régulièrement les bienfaits des bains de sièges... le tout sans chemise et sans pantalon.
Depuis, un certain Benoit numéroté aime les bains de foule de Saint-Siège... sans pantalon ?
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 14h01 : Vois-tu, tout animal d’âne que je suis, j’ai quand même ...
Comme d’hab, tu réagis au quart de tour, comme ta souris. Si moi j’ai loupé quelque chose, je crains que toi aussi... Comme quoi, contrairement à ce que tu prétends, les smileys peuvent servir à quelque chose.

Pour en revenir à des choses moins sujettes à réaction épidermique, donc tu as un portable. Ceci explique largement cela.
Il y a bien longtemps que sur le (les) mien, j’ai désactivé la fonction "taper = cliquer" sur le trackpad. Je ne clique qu’avec les boutons, jamais avec la surface tactile, vu le nombre de faux clics que cela provoque et de comportements divers parfois désastreux (un clic sur un bouton valider alors qu’il fallait cliquer annuler sur la demande de reformatage du disque, par exemple), un clic intempestif sur un bouton ’Alerte’ n’étant que du pipi de chat en comparaison.

Sur ce, je dois repartir et me consacrer à des choses plus professionnelles.
Mais pense à cette histoire de config de ton trackpad.
La vie c’est une bande dessinée
Venez pas m’faire de bas ciné
On s’agit’ comme des toons
Tu t’payes ma bobine..? j’te cartoone
Ca va à tout berzingue
Bassine en zinc
"On peut me rire au nez
Ca dépend de quel rire"
Il était prompt à l’ire
Le père Ferré
Plus qu’ moi à déchiffrer
Et long à pardonner
Quand il t’avait dans l’nez
Et quand j’vois l’père Siné
J’me dis qu’un’ bande de vioques
C’est une band’ de sinoques
Et qu’à peine on est né
On se sent consterné
"Combien d’imag’s-seconde"
J’demande à Cunégonde
"J’ai pas voix au chapître
Moi j’m’occup’des bancs-titres
Arrêt’de m’bassiner"
V’là c’qu’ell’m’a asséné...
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 13h34 : mettre le moine ... Fais ton choix ! lequel as-tu trouvé si beau&nbs...
Celui de chez ma grand-mère était celui du milieu dans la 4° ligne.
réponse à . missesmeralda le 20/11/2008 à 09h53 : Je ne sis pas si les expressions "la mouche du cocher" et "pomper l’air" r...
Du bit hâtive ! C’est God qui va être content... puisqu’il nous fournit l’encre.
Bonjour bonjour, les gosses. Bon, perso, je rapprocherais le bacin du buccin. Mais attention, hein : juste histoire de faire avancer l’éditeur de partoche.
Rien de plus bassinant qu’un concerto pour buccin et balalaïka, moi je dis.
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 12h08 : A l’attention générale (de toussétoutes et de God en ...
Manquerait plus que j’aie dénoncé pile Alcalin

M’étonnerait pas de toi !
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h07 : On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffe...
et moi...dedans!à la place de la casserole...
Pouvez-vous préciser votre pensée, Babette ?
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 12h08 : A l’attention générale (de toussétoutes et de God en ...
Bon, là, God, je voudrais pas cafter, mais* y’en a des qui cafardent à tort et à travers, hein !

* prétérition, comme dit Syanne...
madame Cuvette est poursuivie pour avoir bassiné monsieur Adam Broc. "J’ai à peine ouvert la douche" a-t-elle opposé pour sa défonce. Le vert Adam serait monté trop vite sur ses grands chevaux. "Un bidet, tout au plus " proteste-t-il. Nous ne savon pas encore l’issue du procès qui se poursuivra debain.
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 14h01 : Vois-tu, tout animal d’âne que je suis, j’ai quand même ...
Cool, cool. On se calme, on respire un grand coup, et on se dirige vers le bar, boire un coup, c’est Marcel qui rince. T’en prendras bien une bassine, hmmm ?
réponse à . Elpepe le 20/11/2008 à 15h18 : Du bit hâtive ! C’est God qui va être content... puisqu&r...
je rapprocherais le bacin du buccin

L’on entend bien que c’est ici le musicien qui parle, mais comme le buccin est aussi un gastéropode marin carnivore*, l’origine marine de l’expression est ainsi démontrée, sans vouloir te bucciner, amiral.

* On l’appelle "bulot", par ici, mais ceux qui en goûtent la saveur un peu gluante (ce qui n’est pas mon cas), l’arrosent plutôt de Muscadet.
la fonte accélérée de la banquise ne viendrait pas d’un réchauffement général de la planète, comme l’ont affirmé un peu vite les écologistes, mais de l’usage inconsidéré que feraient les esquimaux de couvertures chauffantes pour bassiner leurs igloos.
C’est inuit, non ?  
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 11h33 : et dans les monastères, c’étaient de jeunes nonnes..? pour...
pourquoi pas ? monastère = "Institution chrétienne regroupant des moines ou des moniales qui vivent sous une même règle, généralement dans la claustration. "
couvent = "Maison dans laquelle vivent en communauté, sous une même règle, des religieux ou des religieuses de confession chrétienne. " (TLFI)
le nombre de lits à bassiner devait être de même importance, et les solutions de même "ordre" !
Eh, mon Chirstian chéri, t’as oublié une définition, là!
Heureusement que je veille!
BORDEL = "Institution regroupant des a-mantes (pas religieuses) qui vivent sous une même règle, généralement dans la claustration (maison close!), et qui vous donneraient le bon dieu à con-fessée. " (TLFI= Toujours Là, FIle-au-logis!)
Ensuite, entièrement d’accord avec toi!:
le nombre de lits à bassiner devait être de même importance, et les solutions de même "ordre" !
Ben, alors,

moi qui croyais que ça venait du bassin (celui pour "recueillir" les selles) par analogie avec tu me fait ch ... ou tu m’emm ...

Tout faux !
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 15h51 : je rapprocherais le bacin du buccin L’on entend bien que c’est ici l...
l’on l’appela bulot mais l’on ne s’étonna pas qu’il fît la sourde oreille.
Je suis de ceux qui l’aimaient trop, bulot. Dodo !  
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 15h46 : madame Cuvette est poursuivie pour avoir bassiné monsieur Adam Broc. "J&r...
Dernière minute : le vert Adam a vu rouge, et finalement étranglé et découpé Madame Cuvette, dans une baignoire, au théâtre du Lavoir. Le commissaire Viette, qui n’a pas inventé l’eau chaude, rapporte : « La baignoire était pleine d’os, et la Cuvette de sang, mais l’assassin s’est enfui, et c’est chez lui qu’on l’a arrêté, le Broc, au lit »
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 15h51 : je rapprocherais le bacin du buccin L’on entend bien que c’est ici l...
Encore une histoire de conque ?
réponse à . God le 20/11/2008 à 13h00 : Tiens, pour une fois que je suis par là : Ça s’affiche ...
Tiens, c’est bizarre...
Moi, c’est une autre forme de message, tout aussi alerte, que je recois, quand je titille son bouton rouge... bouton de rose... sans l’épine... et hors concours...
Non, je n’ai pas parlé de con court, pourquoi?
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 15h51 : je rapprocherais le bacin du buccin L’on entend bien que c’est ici l...
Bon God, mais c’est bien sûr ! Bon, tu l’as, la trirème à vie ?
Non ?
Si !
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 16h02 : Dernière minute : le vert Adam a vu rouge, et finalement étra...
Il a donc fait chou-blanc, à se faire cueillir comme une fleur ?
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 16h02 : Dernière minute : le vert Adam a vu rouge, et finalement étra...
cette page

Un docteur Tang et qui travaille à Roswell, ce n’est pas un poisson d’avril
réponse à . Elpepe le 20/11/2008 à 15h18 : Du bit hâtive ! C’est God qui va être content... puisqu&r...
1388 - «Et avoit-on d’usage que, pour le réchauffer en son lit /Charles le Mauvais/ et le faire suer, on boutoit une buccine d’airain et lui souffloit-on air volant.» Froissart, Chroniques, livre 3, ch. 96, in Gay, Gloss. archéologique ,

On bassinait donc les lits à l’air bien avant qu’à la braise.
Je comprends que Charles l’avait mauvais, on le faisait suer en lui cassant les oreilles !
Est-ce de là que vient l’expression "souffler n’est pas jouer" ?
réponse à . syanne le 20/11/2008 à 16h02 : Dernière minute : le vert Adam a vu rouge, et finalement étra...
le commissaire Viette (Fritz de son prénom), celui qui prenait des gants avec les suspects, même pour leur coller des peignes ! Bon sang mais c’est bien sûr ! Toujours tiré à 4 épingles : on le surnommait le dandy Fritz. Le fait que le suspect ait laissé les empreintes de ses houppettes dans la poudre de riz a du l’aider, non ?
réponse à . SyntaxTerror le 20/11/2008 à 16h34 : cette page Un docteur Tang et qui travaille à Roswell, ce n’est pa...
moi je me méfie d’un gars qui fume du brocoli !
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 17h16 : le commissaire Viette (Fritz de son prénom), celui qui prenait des gants ...
Ne confondrais-tu pas avec le commissaire Fritz Euhr, çui qu’était un peu marteau ?
réponse à . chirstian le 20/11/2008 à 13h36 : petite chanson de ma jeunesse dont j’ignore l’odeur. Non : dont...
Méfiez-vous de la pétulance du flatteur. © 
Chez Charlie on dit "Il nous bat, Siné !" (voir cette page)
réponse à . Elpepe le 20/11/2008 à 15h51 : Cool, cool. On se calme, on respire un grand coup, et on se dirige vers le bar, ...
Une bassine, c’est souvent une simple cuvette et elle est souvent pleine de bouillon. ©
réponse à . cotentine le 20/11/2008 à 13h34 : mettre le moine ... Fais ton choix ! lequel as-tu trouvé si beau&nbs...
Désolée, Cotentine! Mais chaque fois que je clique sur "cette page" mon courrier se ferme.
Et il faut que je recommeeeeeeeeeeeeence!!!
J’aimerais bien ...mais jp’eux pas!!! 
réponse à . Elpepe le 20/11/2008 à 15h34 : et moi...dedans!à la place de la casserole...Pouvez-vous préciser ...
Cet engin était une structure aérée..un peu...comme on peut voir dans les voitures de course, ces tubes de métal protecteurs...Une espèce de charriot, ovale dont les côtés étaient faits de bandes de bois flexible.(les côtés étant tenus parallèles par des petites lattes). Bon!
A la latte du dessus, était suspendue une casserole.
Je me voyais donc assise, dans cette structure à la place de cette casserole,et , me tenant aux arceaux latéraux...dévaler les pentes neigeuses.
Tu vois pas? Dommage qu’on ne puisse pas dessiner sur ce site...Trop compliqué de t’expliquer!!!
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 20h18 : Cet engin était une structure aérée..un peu...comme on peut...
c’est exactement ce qui est présenté sur le site que je t’ai présenté et auquel d’autres ont pu accéder ... Chez moi, j’en ai une bassinoire, en déco, en cuivre, dont j’ai dû refaire le manche mais qui a plus de 150 ans (héritage de ma belle-mère qui m’a "bassinée" de conseils pendant des années !!!)
réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 11h47 : J’ai moi aussi connu cette manière de dormir, surtout pendant les v...
Ah...les dortoirs-cousins-cousines improvisés...
et les jeux de rimes qui précédaient les jeux de mains, dans le noir...
On déclinait les voyelles:
"Ta pa da qua
te peu de que
ti pi di qui
to po do quo et...
tu pu de qu..."
Oh! Pardon...Mais on était petits...
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 10h08 : Effectivement j’y ai trouvé celle-ci qui n’est pas mal non pl...
Vous avez vu aussi : il y a (presque) le scooter rose de Louisann. Elle va nous bassiner pour qu’on lui achète celui-là.
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 21h14 : Ah...les dortoirs-cousins-cousines improvisés... et les jeux de rimes qui...
Ah bin oui..! c’était du joli..!! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 20h18 : Cet engin était une structure aérée..un peu...comme on peut...
Bon : c’était du douzième degré...  Tu ne te rappelles pas de cette pub pour une crème, qui disait comme ça :
"Babette, je la lie*, je la fouette, et parfois elle passe à la casserole" ?
Ça avait fait hurler les chiennes de garde ! Et ça me fait toujours autant marrer, moi, de les voir crier au loup plutôt que d’aller le voir ! :&rsquo)

* non, pas Eulalie... Babette, je te dis.
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 21h14 : Ah...les dortoirs-cousins-cousines improvisés... et les jeux de rimes qui...
Pour faire avec des voyelles on a:
avec le U : un bUccin qui est un gastéropode ou une trompette antique,
avec le A :un bAccin qui est donc un gong,
avec le E :le bEssin qui est un coin de normandie,
avec le I : l’éternel amoureux bIccin ( parceque biccin love ! )
avec le O: les beaux seins ...........

Arthur, si tu m’entends......
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h07 : On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffe...
On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffer.
À ton avis que peuvent faire un même lit deux personne de bonne mœurs et de sexe opposés ? Et bien faites de leurs personnes, hmm ? 
Enfin une actrice qui m’ bassine guère...
Le réalisateur
réponse à . joseta le 20/07/2012 à 07h56 : Enfin une actrice qui m’ bassine guère... Le réalisateur...
- Je n’enménagerai chez toi que si je peux nager tout mon saoûl!
- Mais tu le sais, Kim: bassin j’ai!
réponse à . joseta le 20/07/2012 à 07h56 : Enfin une actrice qui m’ bassine guère... Le réalisateur...
- Mais que reproches-tu donc à ma silhouette?
- Mais rien, et tu le sais. Seulement voilà, Kim, bas seins, j’erre!
Note à nos lectrices et lecteurs avertis à propos des contribs 93 et 94:
- Il est évident qu’il ne s’agit pas ici de la joueuse de tennis** belge (quand elle perd*) et flamande (quand elle gagne*).
* Il suffit pour s’en convaincre de lire la presse belge néerlandophone.

- Il est évident qu’il ne s’agit pas ici de la joueuse de tennis** belge (quand elle gagne*) et flamande (quand elle perd*).
* Il suffit pour s’en convaincre de lire la presse belge francophone.

-Il n’y a que les Bruxellois qui ne la considèrent que comme belge et qui regrettent qu’elle ne soit pas bruxelloise**!

**Eh non, ce n’est pas Justine!
Au XIIIe siècle, le ’bacin’ était une sorte de gong en cuivre.
Le vaccin est un agent introduit dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire.

Le tocsin est une sonnerie faite avec les cloches publiques pour alerter la population d’un danger. Il ne doit pas être confondu avec le glas.

Le glas est une sonnerie faite avec une cloche publique pour signaler la mort d’un habitant. Il ne doit pas être confondu avec le tocsin.

Le verglas est un dépôt de glace qui se forme au contact d’une surface sous 0 °C. Le verglas ne peut servir de vaccin contre le froid.

Le froid est la sensation contraire du chaud, associée aux températures basses. Le froid se donne dans le dos.

Le dos-d’âne est un lieu de prédilection du verglas qui ne donne pas lieu au tocsin.

Conclusion : au XIIIe siècle, le ’bacin’ était donc bien une sorte de gong en cuivre.

N.B. : ’Gla-gla’ est une interjection signifiant ’brrr’ et Glaxo fabrique des vaccins.
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 07h25 : On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffe...
Maintenant je sais pourquoi Francla O’Hara a apporté des moinillons lors de la Convention Pantruche d’il y a quelques années: ... nooooooon, je ne veux pas dire qu’elle voulait nous bassiner!
C’est dans un foyer de nains que la basse y naît.
Vous avez l’art de perdre le fil d’un jour à l’autre.
C’est Pilate qui a déclaré : Vous commencez à me bassiner avec votre Jésus, d’ailleurs je m’en lave les mains.
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 08h22 : - Mais que reproches-tu donc à ma silhouette? - Mais rien, et tu le sais....
Kim mange accroupie : Kim basse ingère.
réponse à . <inconnu> le 20/11/2008 à 11h07 : On disait c’est vrai: mettre le moine dans le lit pour le réchauffe...
On fabrique encore ce genre de "machins". Ca se présente sous la forme d’un cylindre en inox (donc, c’est nickel-chrome), on y verse de l’essence à briquet à laquelle on met le feu, on ferme et le peu d’aération autorise à le mettre au fond de la poche.
C’est destiné aux amateurs de sports extrêmes, euh, comme la pêche en plein hiver.
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 08h29 : Note à nos lectrices et lecteurs avertis à propos des contribs 93 ...
Ils nous bassinent les Belges avec leurs querelles linguistiques......
réponse à . BOUBA le 20/07/2012 à 09h09 : Ils nous bassinent les Belges avec leurs querelles linguistiques.........
Tu changeras peut-être d’avis quand les flamingants (les extrémistes enragés pan-flamands) revendiqueront Rijsel (Lille) et Duinkerke (Dunkerque) au nom de l’Histoire !
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 09h34 : Tu changeras peut-être d’avis quand les flamingants (les extré...
Tu situes St Raphaël ?.....la Côte d’Azur ?......C’est là mon pays, alors ils peuvent bien revendiquer Douai, Arras, Béthune, Maubeuge, Cambrai, Berck etc etc si çà leur chante !!
Et puis moi j’ai rien contre les Belges en général.......Au contraire j’aime bien leur folklore, leur jovialité, Annie Cordy, Eddy Merckx, Jacques Brel et leurs bières.....
réponse à . BOUBA le 20/07/2012 à 09h54 : Tu situes St Raphaël ?.....la Côte d’Azur ?......C&rs...
Ça fait plaisir de discourir avec quelqu’un qui n’a pas l’esprit de clocher ! 
Belle continuité, ma foi... Hier on se lavait les mains, aujourd’ hui on bassine. Histoires d ’O ?
Au XIIIe siècle, le ’bacin’ était une sorte de gong en cuivre.
En Gironde, un sculpteur célèbre avait ciselé un gong; en voyant cette pièce d’art, celui qui l’avait commandée, pour la mettre à l’abri des regards trop intéressés, lui dit:
Puisqu’on est en Gironde, le bacin d’art cachons!
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 10h18 : Ça fait plaisir de discourir avec quelqu’un qui n’a pas l&rsq...
La bassinoire est aussi une montre. Voir à cette page, est-ce pour cela que certaines bassinoires ont douze trous ? Illustration à cette page ou cette page.

Bon anniversaire à Comte_arebours et Ptipat.
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 09h34 : Tu changeras peut-être d’avis quand les flamingants (les extré...
Ceci m’amène à vous parler du bouquin que je viens de terminer: Le siège de Bruxelles de Jacques Neirynck, paru en 1996 aux Editions Desclée de Brouwer.
Ce livre relate la fin du Royaume de Belgique, la création (avortée) de la Grande Néerlande au sein d’une Union Européenne qui est encore en construction et continue à se chercher.
"Visionnaire" et "Froid dans le dos" sont deux des commentaires trouvés sur la toile à cette page.
Je ne résiste pas au plaisir de vous citer ici - in extenso - un passage que je trouve tout-à-fait prémonitoire.
(page 212)
"... Voici huit ans que l’euro circule dans les pays du nord de l’Europe, seuls capables d’imposer une discipline à leurs citoyens et de ne pas dépenser plus que ce dont ils disposent. Jamais les Italiens, les Espagnols, les Portugais, les Grecs n’ont réussi à atteindre ce niveau de démocratie où le citoyen comprend que l’Etat ne vaut pas plus que le civisme additionné des électeurs. La France est entrée dans l’union monétaire au bénéfice du doute. Elle ne remplissait pas les conditions d’accession mais il était impensable de laisser un acteur aussi important de l’Europe en dehors du noyau dur de celle-ci. Les Allemands on fait une concession et les Français n’arrêtent pas de la payer. L’euro circule en France et l’Allemagne gère par Euro interposé le budget français.
..."
Un grand bouquin!
Vous trouverez à cette page une critique superbe de ce roman de politique-fiction (jusqu’à quel point?).
réponse à . BOUBA le 20/07/2012 à 09h54 : Tu situes St Raphaël ?.....la Côte d’Azur ?......C&rs...
Ah, la jovialité de Jacques Brel !
Tu rigoleras moins le jour où les Italiens vont revendiquer la Savoie et Nice !
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 10h57 : Ceci m’amène à vous parler du bouquin que je viens de termin...
Je l’ai lu à l’époque ; Jacques Neirynck était effectivement un visionnaire !

Hé Bouba, tu devrais t’intéresser un peu plus au sort de Bruxelles, TA capitale, puisque la France (et St-Raphaël) font partie de l’Europe !
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 11h09 : Ah, la jovialité de Jacques Brel ! Tu rigoleras moins le jour o&ugra...
Et les Espagnols les Pyrénnées, les Allemands l’Alsace et la Lorraine......Pour peu que les Corses, Bretons et autres séparatistes obtiennent gain de cause......Mais que va t il rester de ma pôôôôôvre France ?
Moi l’Europe elle me bassine !!!!!!!..........
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 10h57 : Ceci m’amène à vous parler du bouquin que je viens de termin...
Alors, je te conseille ce livre paru en 1854 , va au chapitre VII page 308.
réponse à . BOUBA le 20/07/2012 à 11h15 : Et les Espagnols les Pyrénnées, les Allemands l’Alsace et la...
Comme on disait dans ma jeunesse : Rendons la France aux Français et la Bourgogne aux escargots.
Quant à moi, je considère que la capitale de l’Europe se situe là où siège le Parlement, c-à-d Strasbourg ...
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 11h17 : Alors, je te conseille ce livre paru en 1854 , va au chapitre VII page 308....
C’est génial. A croire que nos politiciens ne savent même pas lire....
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 11h22 : Comme on disait dans ma jeunesse : Rendons la France aux Français et...
Tant que tu laisses les escargots dans mon assiette, avec du beurre et de l’ail, je n’y vois aucun inconvénient...
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 10h57 : Ceci m’amène à vous parler du bouquin que je viens de termin...
"Prémonitoire" est le mot juste. Mais attendons la fin comme a écrit Jean de la Fontaine (que j’ai bien connu).
Je suis d’accord avec toi ; l’Europe est une nécessité au niveau mondial pour conserver nos valeurs de vie, mais les sbires du capitalisme sauvage ont tout salopé.
réponse à . BOUBA le 20/07/2012 à 11h15 : Et les Espagnols les Pyrénnées, les Allemands l’Alsace et la...
Tu es donc d’accord avec moi ; le problème belge n’est pas anodin, il peut faire tache d’huile.
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 11h52 : Je suis d’accord avec toi ; l’Europe est une nécessit&ea...
Rien à redire: c’est la triste vérité ! 
Et si des interventions étrangéres, notamment les Allemands par leur reconnaissance précipitée de l’indépendance des républiques yougoslaves d’une part, et d’autre part la posions de ces républiques sur le passage d’oléoducs et de gazoducs en projets... assez proches de leur réalisation...
Les "pompiers" (OTAN), n’auraient pas eu besoins d’intervenir !
Cette page devraient intéresser certains: e
cette page
cette page
??? Je croyais qu’elle était noire...
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 11h22 : Comme on disait dans ma jeunesse : Rendons la France aux Français et...
Et rendons Strasbourg aux saucisses.........
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 11h52 : Je suis d’accord avec toi ; l’Europe est une nécessit&ea...
Une nécessité, une nécessité.......bof !
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 10h57 : Ceci m’amène à vous parler du bouquin que je viens de termin...
un passage que je trouve tout-à-fait prémonitoire.
Euh, ouais, disons pour ceux qui connaissent la politique française que c’était écrit depuis 1983 avec "le tournant de la rigueur" qui était aussi un tournant pro-européen, c’est-à-dire, se mettre à la remorque de l’Allemagne. Beaucoup de choses étaient écrites dans le Traité de Maastricht (1992), d’ailleurs les socialistes français qui ne s’y étaient pas trompés avaient fait campagne pour le "oui".
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 11h56 : Tu es donc d’accord avec moi ; le problème belge n’est p...
Ah non pas d’acc’....la Beigique est un pays divisé pour un problème de langue....l’Italie, l’Espagne, la France, l’Allemagne......sont des pays de langues et cultures différentes.
Bon allez, on va pas bassiner God avec ces discussions hors sujet.........
On est tous des habitants de la planète Terre et on demande tous de vivre en paix........
réponse à . tytoalba le 20/07/2012 à 10h57 : La bassinoire est aussi une montre. Voir à cette page, est-ce pour cela q...
Il semble que Compte_arebours soit devenu(e) « inconnu » ; quant à Ptipat voilà bien longtemps qu’il a déserté Expressio… Cela dit, s’il suffit d’un Bonaniversaire ! pour qu’il revienne, veux bien le lui souhaiter !

Bon… j’ai tout lu - des lamentations de Cotentine jusqu’aux « indignations » de Boubacar ! - tout décortiqué… Je te/vous bassine pas plus longtemps.
réponse à . DiwanC le 20/07/2012 à 12h51 : Il semble que Compte_arebours soit devenu(e) « inconnu » ; qu...
Boooooooh.........Indignations çà me paraît exagéré.........
réponse à . DiwanC le 20/07/2012 à 12h51 : Il semble que Compte_arebours soit devenu(e) « inconnu » ; qu...
Va donc voir à cette page,commentaire 5 et cette page 47. Donc, ils nous lisent encore.
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire chers Comte_arebours et Ptipat
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫

... et revenez-nous donc!
On fait déjà la file chez Marcel, depuis que la Comtesse nous a ouvert la porte. Dépéchons-nous, tant qu’il y a encore des Lagons bleus et des nuages dans le ciel... Quoique, là, je ne me fasse trop de souci...
réponse à . file_au_logis le 20/07/2012 à 11h31 : C’est génial. A croire que nos politiciens ne savent même pas...
En ce qui concerne la meilleure façon de bassiner, on trouve en Proverbes XXV :
Si ton ennemi a faim donne-lui du pain à manger; et s’il a soif donne-lui de l’eau à boire. Car ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête, et l’Éternel te le rendra.
En Luc VI, on trouve de très bons conseils concernant la dette grecque :
Si vous prêtez quand vous êtes sûrs qu’on vous rendra, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ?
Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.

J’ai des doutes raisonnables quant à la future application de ces "mesures".
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 11h52 : Je suis d’accord avec toi ; l’Europe est une nécessit&ea...
Quand je revois la façon dont l’Europe s’est développée (les différents traités acceptés bon gré mal gré, l’intégration de nouveaux pays - jusqu’à 27 - sans considération de leur santé financière ni de leur niveau économique, la concentration de pouvoirs de plus en plus étendus dans les mains de personnes qui ne savent même pas comment on gère le budget d’un ménage), je ne peux m’empêcher de penser au Principe de Peter.
cette page

Même réflexion pour ceux qui gouvernent la France et qui légifèrent sur les entreprises sans y avoir jamais mis les pieds.
réponse à . tytoalba le 20/07/2012 à 14h06 : Va donc voir à cette page,commentaire 5 et cette page 47. Donc, ils nous ...
Je ne sais pas si parce que leur nom apparait toujours est la preuve qu’ils nous lisent encore, mais je constate qu’en 2010 et 2011 leur anniversaire leur a été souhaité et ils n’ont jamais répondu. Ce sera encore le cas cette année, je crois.
Je pense que c’est seulement l’indication qu’ils n’ont pas démissioné. Il y a longtemps que je me pose la question de savoir si le fait que leur nom apparait toujours soit la preuve qu’ils sont toujours lecteurs assidus ou même occasionnels?
Je crois que seul God pourrait nous donner la réponse. 
réponse à . charmagnac le 20/07/2012 à 16h26 : Quand je revois la façon dont l’Europe s’est développ&...
Principe de Peter

Ah la la ... le début de mes études, le mouvement de mai 68 n’était pas encore fini et ce bouquin collait bien avec l’air du temps. Reste qu’il y a tout de même un fond de vérité.

Ceci étant, on ne gère pas un pays comme on gère un ménage. Essaye d’expliquer à ton banquier qu’il faut s’endetter en période de crise pour rembourser en période de vaches grasses et étaler la dette sur 75 ou 100 ans ...
réponse à . <inconnu> le 20/07/2012 à 16h36 : Je ne sais pas si parce que leur nom apparait toujours est la preuve qu’il...
Le fait de recevoir un courrier tous les matins depuis deux ans ne doit pas trop les bassiner, sinon, il existe un moyen simple de faire cesser cet état de faits !
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 16h50 : Le fait de recevoir un courrier tous les matins depuis deux ans ne doit pas trop...
Il est aussi possible que ces personnes ne se soient pas désabonnées mais aient simplement demandé à suspendre l’envoi du courrier pendant X temps, comme on peut le faire lorsqu’on part en vacances.
Voir cette page, question 8. 

Je vous bassine ? Allons donc boire un coup au phare.
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 16h46 : Principe de Peter Ah la la ... le début de mes études, le mouvemen...
Ceci étant, on ne gère pas un pays comme on gère un ménage.
Les deux doivent cependant se gérer "en bon père de famille", càd soucieux des intérêts et du bien-être de sa famille, que celle-ci puisse se développer de manière heureuse, paisible et harmonieuse. Mais ces trois adjectifs sont comme les trois substantifs de la devise française: incompréhensible pourle commun des politiciens. Il n’y a qe les grands personnages politiques qui ont pu en apercevoir l’envergure...

Atteindre le niveau de son incompétence: il m’a toujours été expliqué que celui-ci était atteint lorsque l’échelon suivant aurait été de trop. Ce serait donc le dernier échelon où un employé peut réaliser quelque chose. Le problème est que - bien souvent - ni l’employé ni l’employeur ne remarquent les signaux clignotants annonçant la cata de l’échelon suivant.
réponse à . tytoalba le 20/07/2012 à 17h21 : Il est aussi possible que ces personnes ne se soient pas désabonné...
mais aient simplement demandé à suspendre l’envoi du courrier pendant X temps,

Tout à fait possible en effet, mais ça m’étonnerait qu’il ait suspendu leur abonnement pour plusieurs années entières.  
En Irlande
- Pardon, où se trouve le siège du Sinn Féin?
- Regardez, c’est là-bas Sinn...
---------------------------------------------------------------------------
À Belfast je connais une taverne pour nains appelée ’the bass inn’.
réponse à . joseta le 20/07/2012 à 18h07 : En Irlande - Pardon, où se trouve le siège du Sinn Féin? - ...
C’est Satchmo qui nous interprète Basin Street Blues
...
ou alors vous préférez la version de Ray Charles

Andrea Motis n’est pas trop mal non plus. C’est différent, c’est sur... faut aimer

Avec Glenn Miller et Gene Krupa (batterie - le blanc) et Cozy Cole (batterie - le noir), un morceau d’anthologie (avec James Stewart dans le rôle du regretté Glenn Miller)

Mais celle que je préfère, c’est la guerre de 14-18 c’est celle de Kid Ory (au trombone)

Toutes différentes!
réponse à . SyntaxTerror le 20/07/2012 à 16h46 : Principe de Peter Ah la la ... le début de mes études, le mouvemen...
file_au_logis a parfaitement exposé au # 138 ce que je t’aurais répondu. Si on ne gère pas un pays comme on gère un ménage, les similitudes existent à savoir ne pas dépenser l’argent qu’on n’a pas et n’emprunter que si on est sûr de pouvoir rembourser.

Quand on commence un budget en chiffrant les dépenses et qu’on compense ce qui manque par une hausse d’impôts, c’est plus facile que de faire de même quand on a un banquier à convaincre !
Puisqu'il est question de garde champêtre, j'ai trouvé ce texte surement jamais passé sur les ondes.

Il sent le début de l'oeuvre, l'époque où la Jeanne nourrissait le chat perdu qu'il était à grandes platées de pâtes et Marcel lui refilait de son tabac....

Si cett'brut' de garde-champêtre
S'avis' de nous engueuler
Nous l'enverrons paître
Ou bien nous le pendrons à un arbre isolé.


Ecoutez cet enregistrement nasillard

Et toi Marceeeeeeeeeeeel...tu nous fais le café ?
- Et où tu te caches toi quand les potes commencent à t'agacer ?
- bah, ciné...
À Ciney (ville wallonne) il y a une agence BNP Paribas ; c'est la BNP Paribas Ciney.
réponse à . BOUBA le 07/08/2017 à 05h06 : Puisqu'il est question de garde champêtre, j'ai trouvé ce texte sur...
Hou-là ! Elle est rare celle-là !

Une qui devait le bassiner parce que toujours à ses basques alors qu'elle n'avait aucun attrait : laide, squelettique, analphabète, méchante comme la gale, infidèle... entre autres !

Tout es là !... et c'est Jean-Jacques Goldman qui chante : écoutez...

réponse à . AnimalDan le 20/11/2008 à 02h47 : Gert Fröbe, magistral dans Goldfinger, refusa de tourner un second Bond. Mo...
"Y m’bat, Sean..!"
Ouais... ben, sans vouloir être critique, voilà un jeu de mots très approximatif. Car Sean se prononce "Cheun", comme l'allemand "shön", que l'on retrouve par exemple, dans l'expression "ma bite est shön"
réponse à . ergosum le 07/08/2017 à 11h32 : "Y m’bat, Sean..!"Ouais... ben, sans vouloir être critique...
Eh bien on est est heureux de l'apprendre et on est content pour toi ! Belle continuation... et amuse-toi bien !


réponse à . DiwanC le 07/08/2017 à 16h30 : Eh bien on est est heureux de l'apprendre et on est content pour toi ...
Pourquoi faire du "ergosum-bashing*" ?

* jeu de mot très approximatif lui aussi...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tu me bassines ! / Bassiner quelqu'un » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?