Un capitaine d'industrie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un capitaine d'industrie

Le patron d'une grande entreprise

Origine

C'est à la fin du XIIIe siècle, que capitaine débarque en français, venu du bas latin capitaneus qui signifiait « important » ou « qui domine » (on y retrouve la racine caput qui signifiait « tête »).
D'abord spécialisé dans le domaine militaire où il désigne l'officier qui commande une compagnie, ce n'est qu'au XVIe siècle qu'il s'applique à celui qui commande un navire, toujours militaire, avant de s'utiliser également dans la marine commerciale au XVIIIe siècle.
Toujours est-il que le capitaine est bien celui qui commande, y compris maintenant dans une équipe sportive, comme celle de ces onze gusses qui passent près de deux heures à courir après un ballon que onze autres gusses s'obstinent à vouloir leur chiper.

Quant à industrie, il nous vient aussi du latin, au XIVe siècle, où il désignait une « activité secrète » avant de s'appliquer à une activité en général.
C'est à partir du XVIe siècle qu'il désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge, entre autres nombreux articles que l'homme est capable de produire.

Or, il se trouve qu'à la tête de ces entreprises qui fabriquent ces nombreux produits totalement indispensables à notre société de consommation frénétique, il y a des dirigeants dont le travail est de faire fonctionner correctement la compagnie.
Et au-dessus de ces dirigeants, on trouve le responsable suprême qui oriente la stratégie de l'entreprise comme le capitaine du bateau l'oriente dans la bonne direction, qui tient fermement la barre lorsqu'il faut traverser des tempêtes économiques ou médiatiques, et qui commande ses subordonnés comme le fait également le capitaine du navire.

C'est de cette analogie entre le commandant d'un navire et le dirigeant d'une (grande) entreprise qu'est née notre expression qui, si elle n'est employée régulièrement que depuis la fin du XXe siècle, existait déjà au XIXe.

Et même si le capitaine d'industrie peut aussi parfois être un chevalier d'industrie, il ne faut surtout pas confondre les deux.

Exemple

« C'était [Joseph-Marie Jacquard] un vrai noble, et un grand capitaine d'industrie. Chaque degré d'avancement dans sa carrière fut le prix d'un honnête labeur et d'un vaillant effort. Aussi nulle envie ne s'attache à un tel homme, mais la louange, les récompenses et les bénédictions. A sa mort, tous ses ouvriers, en corps, l'accompagnèrent au champ du repos, et c'est à peine si parmi eux on eût pu en trouver un dont l'œil ne fût rempli de larmes. »
Alfred Talandier - "Self-help" ou caractère, conduite et persévérance - 1865

« La silhouette a retrouvé son embonpoint. La mine est reposée, le teint hâlé, le regard clair. Dans son bureau de Boulogne-Billancourt, Didier Pineau-Valencienne parle. Du Schneider de l'an 2000 et de ses ambitions pour le groupe en Asie. (...) En apparence, l'image du capitaine d'industrie internationalement reconnu pour la reconversion imposée à l'ancien empire Empain-Schneider depuis quatorze ans est intacte. »
Gilles Fontaine - L'Expansion - Article du 6 mars 1995

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un capitaine d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen A captain of industryUn capitaine d'industrie
Angleterreen a big bossun (très) grand patron
Argentinees el manda mas de la fabrica.celui qui ordone le plus a l'usine.
Espagnees un gerifalteun gerfaut (ou PDG)
Canada (Québec)fr Un grand boss
Grècegr Μεγιστάνας (Meghistànas)Grandissime
Italieit Capitano d'industriaCapitaine d'industrie
Brésilpt Um capitão da indústriaUn capitaine d'industrie
Roumaniero MahărPersonne influente, chef
Roumaniero ȘtabPersonne importante

Vos commentaires
Et même si le capitaine d’industrie peut aussi parfois être un chevalier d’industrie, il ne faut surtout pas confondre les deux.
L’un est honnête et l’autre pas ??? est-ce ce que tu sous-entends ?
Si Luc Besson est un capitaine de l’industrie cinématographique (voir cette page), son homonyme Eric Besson est plus connu pour être un industrieux capitaine de charters.
Je ne manquerai pas de lustrer ma trirème à vie et de souligner, puisque God lui-même le rappelle, que cette expression vient de la Marine !
Pour connaître la véritable histoire du Capitaine (Hunt) de l’Indus, trie sur cette page ! Ah, le traducteur de Google, quel facétieux auxiliaire qui rend même les passagers spiritueux !
Inenglish : A tycoon
"industrie... désignait une ’activité secrère’": une coupable industrie ?
En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siècle, capitaine se disait chevetaine
(*)est-ce terme, qui est passé en Angleterre avec Guillaume Le Conquérant et nous est revenu sous la forme cheftaine... de girl-scout ?

Terme qui était également utilisé, selon mes lectures, par les Templiers...
Y a t-il un/une linguiste dans la salle ? ou mieux encore, un/une médiévaliste ?
C’est à partir du XVIe siècle qu’il désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge, entre autres nombreux articles que l’homme est capable de produire.

Y compris, donc, les capotes (anglaises...), les sex-toys, mais aussi, malheureusment: révolver, pistole, mitrailleuses, gaz de combat (Ypérite et consorts), etc. ainsi que les missiles à têtes nucléaires; là, l’industrie est allée un peu loin, mais bon, en contrepartie on a eul Saturn V (cela a bien fonctionné, donc saturne rond...), les Soyouz et autres Proton, don cela laisse quelques espoirs pour l’avenir: espérer que l’humanité deviendra adulte. Mais cela est une autre histoire. dixit Kipling.
réponse à . Rikske le 15/10/2010 à 08h26 : "industrie... désignait une ’activité secrère’"...
L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Romains, quoique les Grecs, il est vrai n’étaient pas en reste. D’ailleurs certains historiens estiment que cela est depuis que l’humanité existe...
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h14 : L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Rom...
D’ailleurs certains historiens estiment que cela est depuis que l’humanité existe...
très exactement depuis le jour où Eve ramassant une feuille de vigne pour s’en couvrir s’aperçut de l’effet que cela provoquait sur Adam.
C’est de cette analogie entre le commandant d’un navire et le dirigeant d’une (grande) entreprise qu’est née notre expression
si l’analogie était parfaite, les dirigeants d’entreprise négocieraient une bouée de secours, et non un parachute doré, parce que, en cas de naufrage...
Mais, de vous à moi, on voit plus souvent le capitaine d’industrie quitter le navire avec un gros chèque, que rester le dernier à bord, pour s’enfoncer dans les flots pendant que l’orchestre joue le "plus près de toi , mon Dieu..."
Je détaillerais bien, mais la côte est encore loin, et avec tous ces requins de la finance qui tournent autour, je préfère nager.  
Ah oui, c’ est le type qui délocalise vers des contrées où on paie la main d’ oeuvre des cacahuètes, qui essaie de gagner le jackpot sans payer d’ impôt... Que le monde a donc changé en un demi-siècle...Bon, il en reste d’ estimables. Mais ils sont moins médiatisés !
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
Pour le médiévaliste, demander Lovendric qui se fait rare. J’espère qu’il va mieux.
En ce qui concerne les linguistes, il me semble qu’il y en a plusieurs sur le site.

Je profite de mon passage pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux et nouvelles. Enrichissez-vous (c’est dur à dire) des commentaires des autres et n’hésitez pas à participer .
ai je bien compris ? B Tapie est un chevalier d’industrie càd sans noblesse et avec entregent et le patron de jouets Smoby un capitaine d’industrie qui inverse la tendance en recommençant à faire produire en France
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
cette explication là est cohérente une cheftaine est plus probe (en général) que de nombreux petits chefs . Quand à dire qu’elle commande .... voircette page
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
chevetaine (*)est-ce terme, qui est passé en Angleterre avec Guillaume Le Conquérant et nous est revenu sous la forme cheftaine... de girl-scout ?
nul doute que le terme "chevetain(e)" soit passé du français à l’anglais.
Par contre pour la cheftaine scout les avis divergent : l’origine pourrait également (bien que moins probable) être "du lyonnais cheftain ou sœur cheftaine, terme de la langue hospitalière, désignant à Lyon la religieuse qui a la direction d’une salle où soignent plusieurs religieuses" (TLFI)
réponse à . mitzi50 le 15/10/2010 à 09h54 : Ah oui, c’ est le type qui délocalise vers des contrées o&ug...
Bon, il en reste d’ estimables
s’il restait des clients "estimables" qui acceptaient de payer plus cher des produits "made in France", il resterait des chefs d’entreprise "estimables" qui ne délocaliseraient pas. Tu imagines que c’est confortable pour une PME implantée localement de faire fabriquer en Chine ? Outre les frais de déplacement, de transport, c’est la perte de tout contrôle direct, l’obligation de commande par quantités importantes, des cycles de financement difficiles. Si la décision est finalement prise, ce n’est pas "pour toucher le jackpot sans payer d’impôts", c’est pour éviter d’avoir à fermer l’entreprise. 
(je ne parle pas ici des grands groupes : ils sont apatrides : curieusement, on trouve normal qu’ils aient fermé une usine aux USA pour l’ouvrir en France, et on trouve ensuite surprenant qu’ils la ferme pour en ouvrir une en Chine.)
ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il s’applique à celui qui commande un navire,
fort bien ! mais le terme de "commandant" étant encore plus récent, qui commandait le navire avant le XVIe siècle, hein ? Allez, quoi ! c’est pas pour rechercher leur responsabilité dans les naufrages : y a prescription !
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
J’ en ai dit trop, ou pas assez. Je pensais, effectivement, à ces grands groupes dont la nébuleuse est difficilement cernable. Pas aux entreprises qui luttent, en fin de compte, pour leur survie. Mais je préfèrerais pouvoir payer le juste prix de ce que j’ achète plutôt que des chômeurs, si j’ avais le choix ! Je pensais uniquement à ce que j’ appelle les délocalisations boursières. Qui, dans certains pays, entraînent le piratage et... les fermetures d’ usines délocalisées, au bout d’ un certain temps, parfois assez court !
P.S. Sans penser uniquement à la France. Car quasiment tous les pays sont à la même enseigne, sauf ceux dont l’ industrialisation est relativement récente. Ces derniers ne "délocalisent" pas en Europe ni aux USA....
réponse à . momolala le 15/10/2010 à 05h20 : Pour connaître la véritable histoire du Capitaine (Hunt) de l&rsquo...
Elle est excellente ! Et me fait penser aux premiers essais de traduction par ordinateur : "l’ esprit est prompt mais la chair est faible" avait donné quelque chose comme "les spiritueux sont forts mais la viande est avariée"....La relecture par l’ homme reste donc, pour le moment, un atout précieux. Même les capitaines d’ industrie ont besoin d’ hommes pour concevoir, régler et adapter les robots....
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h49 : ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il s’applique &agr...
Barbe-Rouge, si j’en crois le manuel d’histoire de Charlier et Hubinon !
Le professeur Keating du "Cercle des poêtes disparus" n’était pas un capitaine d’industrie ?

O CAPTAIN! my Captain! our fearful trip is done ...

Dieu sait que j’ai du mal à supporter Walt Whitman, mais alors là ... total respect.
Toujours est-il que le capitaine est bien celui qui commande, y compris maintenant dans une équipe sportive

Jusqu’à une époque récente, je croyais naïvement que c’était le sélectionneur. heureusement, les exploits récents de l’équipe de France de "fotchebal" m’ont ramené à la réalité.
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
Et tu penses qu’accepter de payer plus va faire produire prioritairement en France ? Ah t’es mignon, c’est beau ton esprit naïf...
Par contre tu as trouvé l’astuce pour encore augmenter la marge bénéficiciaire.
Je deviens hélas de plus en plus pessimiste, et y’a de quoi non ?
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
si j’en croit le dernier Management n°179p36 cette page il y a des chefs d’entreprises qui recommencent à faire produire en France
réponse à . cornelius le 15/10/2010 à 18h46 : si j’en croit le dernier Management n°179p36 cette page il y a des che...
c’est naturellement l’intérêt d’un chef d’entreprise de produire le plus près possible de son marché : temps de réactivité réduit, frais de transport limités, possibilité de produire en petites séries, contrôles aisés, certitude que les normes sont respectées, pas de problème de traduction etc... Et je ne parle pas des risques politiques qu’il y a à s’installer dans certains pays. En plus c’est un moyen d’avoir une meilleure image de marque...
Alors, oui, effectivement, chaque fois qu’une entreprise trouve un moyen de continuer -ou de recommencer- à produire en France, elle le fait. Mais à condition que son produit puisse se vendre. Et cela nous renvoie aux problèmes bien connus : d’abord le travail est trop taxé en France. Le SMIC brut (+ ch patronales) est insupportable pour l’entreprise, pour rémunérer un emploi non qualifié. Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Dans l’industrie , cela conduit à la délocalisation, mais dans l’agriculture cela conduit à la disparition des exploitations.
Ensuite les normes sont de plus en plus pesantes : hygiène, sécurité, handicapés ... 80% de ces normes s’imposaient et constituent un progrès social évident. 20% sont une c... Exemple : les dernières normes de contrôle de l’eau qui vont la mettre au prix d’un Grand Cru.
Marcel !!!! un autre, je sens que je vais m’énerver !  
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 19h27 : c’est naturellement l’intérêt d’un chef d’e...
Il y a aussi des industriels prospères qui essaient de se débarrasser de la concurrence... en la rachetant et, si besoin est, en la désorganisant pour déclarer 3 exercices déficitaires d’ affilée. En ce qui concerne le cas que j’ ai personnellement vécu, cette société finnoise s’ est .... tiré une balle dans le pied. Même les ours blancs peuvent avoir une indigestion !
Bigre ! voilà une expression qui n’a guère inspiré les voisins du d’ssus… 27 contrib. et rien que du sérieux, du technique, du réfléchi, du pensé, de l’économique.

Va falloir souquer matelots !
Où c’qu’il est le capitaine du ferry-boîte ? Parti vendre ses trirèmes, production de son industrie prospère ?
Des capitaines, il n’en manque pas chez Georges (l’autre !).
J’en prends trois d’un coup, si désagréables avec la pauvre Hélène…

Et le cœur d’Hélène
N’savait pas chanter
Les trois capitaines
L’auraient appelée vilaine
Et la pauvre Hélène
Était comme une âme en peine
Ne cherche plus longtemps de fontaine
Toi qui as besoin d’eau
Ne cherche plus, aux larmes d’Hélène
Va-t’en remplir ton seau


À cette page, vous avez tout : les paroles et la musique (après quelques instants de publicité). Un doux moment pour bien commencer la journée.
Pour sur qu’il n’en manque pas. Il y eût aussi le capitaine des copains d’abord qui n’était pas un enfant d’salaud, sans oublier celui de la supplique qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........

Mais moi cette heure ci, je préfère le café.........
Y a t’y kékun qui pourrait me donner la raison pour laquelle les héros de BD, dessins animés ou de fictions sont souvent capitaines ?
Et ils sont pas tous là !........
C’est vrai quoi, pourrait y avoir des commandants, des colonels......et même de grades moins élevés.
Quand j’étais mouflet j’étais fan d’une BD qui s’appelait Sergent Guam
Si vous en avez l’occasion n’hésitez pas à goûter à un filet de capitaine.......C’est succulent !
réponse à . cornelius le 15/10/2010 à 11h16 : ai je bien compris ? B Tapie est un chevalier d’industrie cà...
Tiens ? On causait déjà de Nanard ! Bon, faut dire qu’il y a un demi siècle qu’il occupe le devant de la scène ........... en attendant de retourner occuper l’arrière des barreaux !
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 02h39 : Bigre ! voilà une expression qui n’a guère inspir&eacut...
Wouaou, T’as raison dis donc. J’ai pris le temps de survoler ( en classe éco, suis pas cap’tain d’un parti comme Jean-Luc, moi ! ) mais c’est vrai que çà manquait de délire.......

Allez, les potes, on se réveille............On dérisionne, on jeu-de-motise, on calemboure bref, on Expressionnise.........
Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabriquent ces nombreux produits totalement indispensables à notre société de consommation frénétique
Aujourd’hui, c’est la Saint-Prosper. Bonne fête à Prosper & Gamble !
Le patron d’une grande entreprise
DEVINETTE
Pourquoi au capitaine d’une exploitation forestière on lui disait: ’Salut vieille branche’ ?
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce que il était dur de la feuille et qu’il prenait racine.
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce qu’en argot, un tronc ça veut dire une cigarette ?
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 08h30 : Parce qu’en argot, un tronc ça veut dire une cigarette ?...
Réponse
- vieille branche, parce qu’il était ’pas tronc’.
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Ce capitaine avait bien du mal à scier...
- je crois que les dents de cette scie sont usées, dit-il.
- essayez d’y mettre de l’eau !
- ?
- un jour je vis ce même cas et pour le capitaine, ’l’eau fit scier’...
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ne me permettrais pas. C’est un garçon charmant, non sans une certaine élégance, une distinction toute naturelle… Autrement dit, il a de la branche.

Ce n’est pas comme le capitaine des pompiers ! Un balourd, celui-là ! Ce n’est pas lui qui pourrait être à la tête d’une industrie. Et d’une ridicule sensibilité dont on se gausse !
C’était beau, mais c’était triste...
Le capitaine des sapeurs en pleura dans son casque.
Quand le casque fut plein
Une goutte tomba sur un noyau de pêche
Qui germa, poussa .
Le fils du roi vint à passer...
Sur le noyau marcha... il glissa, tomba, se tua.
Ses funérailles furent magnifiques !
C’était beau, mais c’était triste...
Le capitaine des sapeurs en pleura dans son casque
Quand le casque fut plein
Une goutte tomba…

Euh… c’était quoi ta question ?  
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
Prosper, youp la boum.........Pub
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 08h54 : Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ...
J’allais te le dire, t’as mis un / de trop.......
Les plus jeunes vieux d’entre nous se rappellent ils ce feuilleton ?
Moi, j’adorais !
le capitaine est bien celui qui commande
Et le commandant, c’est bien celui qui se tourne les pouces ?
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 09h10 : le capitaine est bien celui qui commandeEt le commandant, c’est bien celui...
Le plus fainéant surement puisque le commandant couche tôt !...
Alors le capitaine, son ami, râle........
Les deux peuvent, parfois, être confondus en une seule et même personne. Et même avoir de petits et gros ennuis... Voyez le "Cavaliere". Du reste il n’ y a pas qu’ en Italie, c’ est, hélas, le cas sur pas mal de nos continents...

@ Charmagnac : merci pour le petit commentaire sur les apocryphes chrétiens. Je pense également qu’ ils peuvent refléter une vision parfois plus exacte, donc "dangereuse". Mais il n’ y a pas que sur Internet qu’ on peut les lire. La collection "La Pléiade" les a fait paraître il y a plus de dix ans, complétant ainsi les textes bibliques (avec les écrits intertestamentaires et leur lot de petits prophètes). Evidemment ce n’ est pas gratuit. Mais au moins a-t-on les notes, variantes, etc....parfois très instructives.
Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence ?
- Parce que avant d’embaucher le capitaine d’ Indus trie.......

Joseta, si tu m’entends..........
réponse à . mitzi50 le 25/06/2013 à 09h16 : Les deux peuvent, parfois, être confondus en une seule et même perso...
Quand il a vu la petite, il a eu la berlue et c’con nie.........y va se retrouver au tapis........

Rien trouvé à dire sur le deuxième paragraphe de ton post......trop cérébral pour moi.......
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
Pour cette société, je pense qu’ il faut, pour la concurrencer, se "Lever" de bonne heure ?
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h19 : Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence...
J’y avais pensé, Bouba, mais j’ai laissé tomber après avoir lu le #4 de maumau momo...
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h21 : Quand il a vu la petite, il a eu la berlue et c’con nie.........y va se re...
Il n’ y a rien de "cérébral" dans le second paragraphe. C’ est une réponse à un commentaire que je n’ ai pu lire que ce matin, et qui concerne la possibilité de lire des textes bibliques non reconnus par l’ église catholique lors du concile de Nicée. Ils sont accessibles à tous sur internet, moins si on considère le prix de la seule édition "papier" que je connaisse (en moyenne 70 euros le bouquin, mais il faut avouer que cette collection fait gagner beaucoup de place sur les rayonnages d’ une bibliothèque. Proust, par exemple,y tient entièrement sur une bonne dizaine de cm linéaires. Et Stefan Zweig, dont les oeuvres complètes viennent de paraître, en deux volumes, ce qui doit représenter 8 ou 9 cm au maximum.J’ attends avec impatience la publication de Georges Perec dans cette collection, le "fleuron" de Gallimard.
Deux sous-officiers demandèrent à leur capitaine:
- pourquoi nous faites-vous défiler en musique et en costume de parade ?
- parce que moi je suis capitaine et vous, majors êtes !
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h19 : Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence...
Ouinnnnnn, t’as été plus vite que mwââââ...
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 06h02 : Y a t’y kékun qui pourrait me donner la raison pour laquelle les h&...
Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellement.
En revanche, Rafael Sebastián Guillén Vicente, se fait appeler « sous-commandant Marcos », grade pris en dérision et qui manquait à l’armée mexicaine.
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 08h54 : Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ...
Euh… c’était quoi ta question ?
Aucune importance. Tes réponses sont toujours beaucoup plus intéressantes que mes questions !
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 09h34 : J’y avais pensé, Bouba, mais j’ai laissé tomber apr&eg...
Ah ben tu vois, moi je l’avais pas lu........turlututu...........
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé vouiiiiiiiiiiii...........
DEVINETTE
Qu’a à voir une ancienne station spatiale russe, volontairement détruite, avec le siège du haut commandement de la marine militaire ?
- c’est la Mir ôtée
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 09h47 : Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellemen...
Ah si ! Haddock restera capitaine éternellement...........
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 09h54 : Euh… c’était quoi ta question ?Aucune importance. Tes r&eac...
On avait remarqué !!............... 
réponse à . mitzi50 le 25/06/2013 à 09h37 : Il n’ y a rien de "cérébral" dans le second paragraphe. C&rs...
Hé bééééééééééé........
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 09h47 : Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellemen...
Ils sont forcément jeunes
Oui, mais certains se transforment, on voit des jeunes envieux...
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 09h10 : le capitaine est bien celui qui commandeEt le commandant, c’est bien celui...
C’est comme la constitution française qui s’apparente à une automobile :
Le premier ministre conduit la politique du gouvernement et le président dirige.
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h58 : Ah si ! Haddock restera capitaine éternellement..............
Ha oui, j’avais en tête l’armée de terre.
Les capitaines dans la marine sont plutôt des colonels.
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 10h12 : Ha oui, j’avais en tête l’armée de terre. Les capitaine...
comme le regretté capitaine de vaisseau
Le capitaine montait un cerf apprivoisé qu’il appelait, bien sûr, Jean, parce que le capitaine était au- dessus du cerf Jean !
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h14 : L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Rom...
Et tout ça c’est fort bien. (Alonzo Bobinar).
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 10h00 : Ils sont forcément jeunes Oui, mais certains se transforment, on voit de...
Et des vieux à jeun.........
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 10h10 : C’est comme la constitution française qui s’apparente à...
J’ai plutôt l’impression qu’il tire les bords pour essayer de garder le cap !.......
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 19h27 : c’est naturellement l’intérêt d’un chef d’e...
Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment.

Bien d’accord avec cette remarque de chirstian. Mais il faut aussi prendre en compte ce qu’une personne qui gagne le SMIC reçoit en complément pour sa situation professionnelle, familiale et/ ou financière. Ce qui conduit à la notion de "revenu familial global" qui indique ce dont une famille dispose réellement pour vivre et pourrait conduire à un revenu familial minimum destiné à permettre une vie décente, plus juste qu’une focalisation excessive sur le montant du SMIC.
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 05h52 : Pour sur qu’il n’en manque pas. Il y eût aussi le capitaine de...
qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........
Le vin et le pastis d’abord
Il n’a rien contre ses passagers.
Je suis passé à Sète il y a quelques jours et je suis allé faire d’affectueuses révérences à notre ami Georges (l’autre)
Je me suis permis de lui souhaiter de bonnes vacances, de ta part et de celle de Germaine.
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 10h42 : J’ai plutôt l’impression qu’il tire les bords pour essay...
On peut tirer des bords sur un pédalo ? (Jean-Luc M.)
réponse à . Oulala le 25/06/2013 à 10h48 : qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........Le v...
"Ma qué ! Si yé dis lou Valpolicella e la grappa prima, c’est qué les passagero scapa dell imbarcazione dopo......Hé ?"

F. Schettino

Et je te remercie en notre nom à tous deux pour ta gentille attention.....
(Germaine, me suis permis de parler pour toi......)

PS: Dis moi, vu comment tu causes tu m’as l’air d’être lecteur assidu de nos délires.......faut viendre plus souvent participer.....on est une bande de d’jeun’s et on rigole !.......
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h48 : On peut tirer des bords sur un pédalo ? (Jean-Luc M.)...
ou sur un fauteuil classe affaire chez Air France.........
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h44 : Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Bien d&rs...
Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment.

Surtout les 28 derniers jours du mois..........
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h44 : Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Bien d&rs...
Le SMIC permet, s’ il n’ est qu’ un salaire d’ appoint, et qu’ il est complété par plusieurs aides, de vivre (peut-être) à peu près décemment. Mais dans le cas d’ un célibataire sans enfant travaillant dans une grande ville, ou une région où les loyers sont élevés, il ne permet, effectivement, pas de de faire autre chose que survivre. Surtout si, de plus, le poste occupé est à temps partiel....Et aux capitaines d’ industrie qui se plaignent d’ être écrasés sous les charges, et donc "non compétitifs", j’ aimerais pouvoir répondre que tant qu’ il n’ y aura pas de régulation sur le plan mondial, la tentation est grande de tirer la masse salariale vers le bas. Même les chinois ont réclamé des conditions meilleures. Résultat : la croissance, en Chine, n’ est plus ce qu’ elle était. Beaucoup se tournent maintenant vers le Bangla Desh, le Vietnam ou l’ Indonésie. Sans être communiste, j’ aimerais que tous, dans tous les pays, puissent vivre dignement de leur travail. Et ce que les chinois ont eu le courage de demander, d’ autres le demanderont un jour. Enfin, j’ espère. Même si je ne sais pas quand.....
God dit :
industrie [...] désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge
Je ne sais pas si quelqu’un a remarqué ce qui est peut-être, ou peut-être pas, une coïncidence fortuite et inopinée, pur fruit (défendu) du hasard, survenue selon toute invraisemblance à l’insu du plein gré de son auteur et indépendamment de sa volonté intentionnelle consciente : lorsque God a cherché à illustrer par un exemple ce que pouvait bien produire l’industrie, il est tombé l’autre jour sur un string, et tombe aujourd’hui sur un soutien-gorge (d’accord, il a aussi donné l’exemple du presse-purée, mais sans s’y attarder, ce qui laisse penser que ce n’est pas sa tasse de thé).

Compte tenu de ce que l’industrie produit environ trois milliards d’objets différents, répartis en 70 000 catégories, la probabilité pour que deux exemples choisis au hasard parmi ces trois milliards relèvent tous deux de la catégorie des sous-vêtements féminins est de 1 chance sur cinq milliards (environ).

On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : les sous-vêtements féminins seraient-ils donc la marotte de God, comme d’autres ont celle des pelles mécaniques et des tracteurs agricoles ?
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
Sur la plage on voit parfois des baleines EN soutien gorge.....

Et perso un Carterpillar ou un Massey-Fergusson me laissent froid......par contre...........
L’astronaute Neil Armstrong était aussi un écologiste convaincu, et, un capitaine, assez fayot (comme Bouba en #63), avait dit:
- J’aimerais qu’il me soit présenté, j’éprouverai toujours grand plaisir à saluer l’écolo Neil !
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 12h40 : L’astronaute Neil Armstrong était aussi un écologiste convai...
(comme Bouba en #63), .........Fayot, moi ?????????............

"Allo Huston, ici fusée lunaire.
Saturn rond comme on LM !"..........
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
C’est aussi l’anniversaire de Ricky Gervais (qui doit se prononcer à peu près Djeurvaïse).
Bonne fête à tous les fromages blancs.
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 12h31 : Sur la plage on voit parfois des baleines EN soutien gorge..... Et perso un Car...
un Carterpillar* ou un Massey-Fergusson*
Et tu ne crains personne en Harley-Davidson ...

* Caterpillar et Massey Ferguson  
bon, ça ne change rien à l’âge du capitaine !
réponse à . saharaa le 25/06/2013 à 13h04 : un Carterpillar* ou un Massey-Fergusson*Et tu ne crains personne en Harley-David...
C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux motard que jamais !
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 13h17 : C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux mo...
Ouais ! et puis là je vais faire une petite sieste 
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 13h17 : C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux mo...
Je connaissais "vieux motard que j’aimais".

Mais pas le féminin car la motarde me monte au nez.
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h56 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé ...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Demande ça aux éboueurs !
Et des vieux jeûnent.
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 14h13 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.Demande ça...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.
- Demande ça aux éboueurs !
Et quand par hasard la fortune sourit, elle ne profite pas : cette page
réponse à . Oulala le 25/06/2013 à 10h48 : qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........Le v...
Ah ! c’est gentil d’avoir salué pour nous l’éternel estivant... 
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : les sous-vêtements féminins seraient-ils donc la marotte de God,
Tu as raison mais bizarrement il n’a pas encore traité l’expression "grimper aux rideaux"
Pourtant ça fait des années que Germaine...
En ce qui concerne les baleines de soutien-gorge il a traité "rire comme une baleine" et il dit c’est assez comme ça, c’est bientôt les vacances et s’il y a trop de soleil je me cache à l’eau parce que j’ai le dos fin.
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
Et si, tout compte fait, Sa Divinité n’était qu’un chaud lapin... car - si l’on feuillette ses "1001 expressions", on constate qu’il achète des soutiens-gorges menteurs, qu’il embrasse volontiers la frivole Fanny, dont il contemple le nombril , tandis que la petite réchauffe volontiers un p’tit serpent dans son sein.

Mènerait-il une vie de bâton de chaise ? me d’mande... car les autres preuves ne manquent pas...
réponse à . mickeylange le 25/06/2013 à 15h34 : On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : le...
Tiens ! Bonjour toi !
Finalement, on est du même avis : Sa Divinité est une grosse coquine ! Et pis c’est tout !
:&rsquo)
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 15h50 : Tiens ! Bonjour toi ! Finalement, on est du même avis : Sa...
Sa Divinité est une grosse coquine
A la réflexion je me demande si, pour le coup, ce n’est pas à tort que nous soupçonnons God de pensées impudiques.

En réalité, puisqu’il parlait de Capitaine, il a peut-être tout simplement pensé au Capitaine Achab et à Moby Dick, la baleine qui lui a tellement bien tenu la jambe qu’elle la lui a arrachée. Et de Capitaine en baleine, son esprit baladeur et industrieux s’est tout naturellement arrêté sur la première baleine qui lui est venue, celle de soutien-gorge. Honni soit donc qui mal y pense.

Encore que ... Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas choisi comme exemple une baleine de parapluie ? Et Moby Dick : pourquoi donc ce nom lui est-il venu si spontanément à l’esprit ? Moby comment ? Dick ???

Finalement, tu as sans doute raison : God est peut-être bien non seulement fétichiste, mais carrément obsédé ...
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle samedi prochain, on aura de la chance !
Lange  ! À bientôt... peut-être ! 
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Certains vont dire que je radote :
As-tu, comme je le suppose, un lien avec cette page ?
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 16h39 : Certains vont dire que je radote : As-tu, comme je le suppose, un lien avec...
Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ 4444 ans de plus que Mickeylange ! Surtout pas à God, il risquerait de prendre ombrage du fait que, non content de le traiter d’obsédé sexuel, je suis beaucoup plus vieux que Lui ! C’est un secret ...
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h48 : Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ 4444 ans de plus que...
Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ
Quatre mille quatre-cent quarante quatre ans
De plus que Mickeylange
Ah ! Ne m’en veuille pas si j’oublie la leçon !
Tu as droit, Enkidou, à tous mes compliments.
Pour l’âge et pour le blog, lu intégralement,
Accepte ma louange !
réponse à . saharaa le 25/06/2013 à 13h46 : Ouais ! et puis là je vais faire une petite sieste ...
Qué marmotte !.......
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 14h13 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.Demande ça...
Eux, ils se couchent tard, c’est pas pareil !
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 15h07 : Ah ! c’est gentil d’avoir salué pour nous l’&eacut...
N’est ce pas ?
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 16h37 : Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle sa...
Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle samedi prochain
Non, effectivement, vous ne méritez pas ça.
Ce sera donc deux semaines complète de colle, au pain sec et non mais à l’eau, quoi !
réponse à . BOUBA le 25/06/2013 à 09h56 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé ...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt
Bouygues disait : "la fortune appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt".
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas choisi comme exemple une baleine de parapluie ?

Il me revient en mémoire quelques échanges sur Expressio (mâtin ! quel site !) il y a plusieurs mois où certains firent référence à Jonas et à sa baleine, avec la chanson que tous connaissent et une fable où la baleine était dans Jonas. Les coupables se reconnaîtront 
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 18h30 : Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas chois...
il y a plusieurs mois où certains firent référence à Jonas et à sa baleine
Tu fais sans doute référence à cette page, # 131, 140 et 150.
Il y a en effet plusieurs mois...
réponse à . God le 25/06/2013 à 17h50 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôtBouygues disait&nb...
Cépafo...........
réponse à . God le 25/06/2013 à 17h49 : Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle sa...
Deux semaines ! Pfffff…

C’est quand même très beaucoup, j’ trouve. [Surtout pour Enkidou qui vient d’arriver sur ce mêêêrveilleux site, enfin sur le site].

Car enfin, à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleu de M’sieur Planelles, lequel - après les mirifiques droits d’auteur qu’il a gagnés - a monté une entreprise, fictive bien sûr !, avec le capitaine Kelyos.

Je ne voudrais pas dénoncer mais paraît que chaque semaine, ils déposent des montagnes de zlotys, là-bas, dans une banque des Îles Caïman.
Comment ça ? Tu ne savais pas ? Ne t’ont pas offert un p’tit pourcentage ? Eh bien, tu t’es fait avoir Ta Divinité !

Au fait, le pain sec, il est livré tous les jours, j’espère ?

Bon, j’arrête sinon vais en recevoir une louche supplémentaire… Lange ! ce n’est plus « peut-être », c’est « sûrement ». Tu as le droit de dire "Pfffff…".
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 18h50 : Deux semaines ! Pfffff… C’est quand même très beaucou...
à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleu
Je ressens comme une légère contradiction dans tes propos...
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 18h50 : Deux semaines ! Pfffff… C’est quand même très beaucou...
Dieu et sa grande Clémence c’est du pipeau, sauf si Mme Kelyos se prénomme Clémence.
Mais elle ne se prénomme pas Clémence, donc il a un mauvais fond sa Divinité.
Et pis c’est tout !
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 19h30 : à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleuJe ress...
Eh bien tu as tort !
"à bien y regarder" : à regarder les faits qui me sont reprochés. Quels sont-ils ? Je feuilletais "le" livre bleu...
réponse à . mickeylange le 25/06/2013 à 19h31 : Dieu et sa grande Clémence c’est du pipeau, sauf si Mme Kelyos se p...
...donc il a un mauvais fond sa Divinité.
Oh oui ! oh oui ! oh oui !  :&rsquo)
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 18h43 : il y a plusieurs mois où certains firent référence à...
Affirmatif. C’était en janvier 2012.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un capitaine d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?