Un capitaine d'industrie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Un capitaine d'industrie

Le patron d'une grande entreprise

Origine

C'est à la fin du XIIIe siècle, que capitaine débarque en français, venu du bas latin capitaneus qui signifiait « important » ou « qui domine » (on y retrouve la racine caput qui signifiait « tête »).
D'abord spécialisé dans le domaine militaire où il désigne l'officier qui commande une compagnie, ce n'est qu'au XVIe siècle qu'il s'applique à celui qui commande un navire, toujours militaire, avant de s'utiliser également dans la marine commerciale au XVIIIe siècle.
Toujours est-il que le capitaine est bien celui qui commande, y compris maintenant dans une équipe sportive, comme celle de ces onze gusses qui passent près de deux heures à courir après un ballon que onze autres gusses s'obstinent à vouloir leur chiper.

Quant à industrie, il nous vient aussi du latin, au XIVe siècle, où il désignait une « activité secrète » avant de s'appliquer à une activité en général.
C'est à partir du XVIe siècle qu'il désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge, entre autres nombreux articles que l'homme est capable de produire.

Or, il se trouve qu'à la tête de ces entreprises qui fabriquent ces nombreux produits totalement indispensables à notre société de consommation frénétique, il y a des dirigeants dont le travail est de faire fonctionner correctement la compagnie.
Et au-dessus de ces dirigeants, on trouve le responsable suprême qui oriente la stratégie de l'entreprise comme le capitaine du bateau l'oriente dans la bonne direction, qui tient fermement la barre lorsqu'il faut traverser des tempêtes économiques ou médiatiques, et qui commande ses subordonnés comme le fait également le capitaine du navire.

C'est de cette analogie entre le commandant d'un navire et le dirigeant d'une (grande) entreprise qu'est née notre expression qui, si elle n'est employée régulièrement que depuis la fin du XXe siècle, existait déjà au XIXe.

Et même si le capitaine d'industrie peut aussi parfois être un chevalier d'industrie, il ne faut surtout pas confondre les deux.

Exemple

« C'était [Joseph-Marie Jacquard] un vrai noble, et un grand capitaine d'industrie. Chaque degré d'avancement dans sa carrière fut le prix d'un honnête labeur et d'un vaillant effort. Aussi nulle envie ne s'attache à un tel homme, mais la louange, les récompenses et les bénédictions. A sa mort, tous ses ouvriers, en corps, l'accompagnèrent au champ du repos, et c'est à peine si parmi eux on eût pu en trouver un dont l'œil ne fût rempli de larmes. »
Alfred Talandier - "Self-help" ou caractère, conduite et persévérance - 1865

« La silhouette a retrouvé son embonpoint. La mine est reposée, le teint hâlé, le regard clair. Dans son bureau de Boulogne-Billancourt, Didier Pineau-Valencienne parle. Du Schneider de l'an 2000 et de ses ambitions pour le groupe en Asie. (...) En apparence, l'image du capitaine d'industrie internationalement reconnu pour la reconversion imposée à l'ancien empire Empain-Schneider depuis quatorze ans est intacte. »
Gilles Fontaine - L'Expansion - Article du 6 mars 1995

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un capitaine d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede ein Industriekapitänun capitaine d'industrie
États-Unisen A captain of industryUn capitaine d'industrie
Angleterreen a big bossun (très) grand patron
Espagnees Un magnate de la industriaUn magnat de l'industrie
Espagnees un gerifalteun gerfaut (ou PDG)
Argentinees el manda mas de la fabrica.celui qui ordone le plus a l'usine.
Espagnees Un capitán de industriaUn capitaine d'industrie
Canada (Québec)fr Un grand boss
Grècegr Μεγιστάνας (Meghistànas)Grandissime
Italieit Capitano d'industriaCapitaine d'industrie
Pays-Basnl GrootindustrieelGrandindustriel
Brésilpt Um capitão da indústriaUn capitaine d'industrie
Roumaniero MahărPersonne influente, chef
Roumaniero ȘtabPersonne importante

Vos commentaires
Et même si le capitaine d’industrie peut aussi parfois être un chevalier d’industrie, il ne faut surtout pas confondre les deux.
L’un est honnête et l’autre pas ??? est-ce ce que tu sous-entends ?
Si Luc Besson est un capitaine de l’industrie cinématographique (voir cette page), son homonyme Eric Besson est plus connu pour être un industrieux capitaine de charters.
Je ne manquerai pas de lustrer ma trirème à vie et de souligner, puisque God lui-même le rappelle, que cette expression vient de la Marine !
Pour connaître la véritable histoire du Capitaine (Hunt) de l’Indus, trie sur cette page ! Ah, le traducteur de Google, quel facétieux auxiliaire qui rend même les passagers spiritueux !
Inenglish : A tycoon
"industrie... désignait une ’activité secrère’": une coupable industrie ?
En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siècle, capitaine se disait chevetaine
(*)est-ce terme, qui est passé en Angleterre avec Guillaume Le Conquérant et nous est revenu sous la forme cheftaine... de girl-scout ?

Terme qui était également utilisé, selon mes lectures, par les Templiers...
Y a t-il un/une linguiste dans la salle ? ou mieux encore, un/une médiévaliste ?
C’est à partir du XVIe siècle qu’il désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge, entre autres nombreux articles que l’homme est capable de produire.

Y compris, donc, les capotes (anglaises...), les sex-toys, mais aussi, malheureusment: révolver, pistole, mitrailleuses, gaz de combat (Ypérite et consorts), etc. ainsi que les missiles à têtes nucléaires; là, l’industrie est allée un peu loin, mais bon, en contrepartie on a eul Saturn V (cela a bien fonctionné, donc saturne rond...), les Soyouz et autres Proton, don cela laisse quelques espoirs pour l’avenir: espérer que l’humanité deviendra adulte. Mais cela est une autre histoire. dixit Kipling.
réponse à . Rikske le 15/10/2010 à 08h26 : "industrie... désignait une ’activité secrère’"...
L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Romains, quoique les Grecs, il est vrai n’étaient pas en reste. D’ailleurs certains historiens estiment que cela est depuis que l’humanité existe...
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h14 : L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Rom...
D’ailleurs certains historiens estiment que cela est depuis que l’humanité existe...
très exactement depuis le jour où Eve ramassant une feuille de vigne pour s’en couvrir s’aperçut de l’effet que cela provoquait sur Adam.
C’est de cette analogie entre le commandant d’un navire et le dirigeant d’une (grande) entreprise qu’est née notre expression
si l’analogie était parfaite, les dirigeants d’entreprise négocieraient une bouée de secours, et non un parachute doré, parce que, en cas de naufrage...
Mais, de vous à moi, on voit plus souvent le capitaine d’industrie quitter le navire avec un gros chèque, que rester le dernier à bord, pour s’enfoncer dans les flots pendant que l’orchestre joue le "plus près de toi , mon Dieu..."
Je détaillerais bien, mais la côte est encore loin, et avec tous ces requins de la finance qui tournent autour, je préfère nager.  
Ah oui, c’ est le type qui délocalise vers des contrées où on paie la main d’ oeuvre des cacahuètes, qui essaie de gagner le jackpot sans payer d’ impôt... Que le monde a donc changé en un demi-siècle...Bon, il en reste d’ estimables. Mais ils sont moins médiatisés !
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
Pour le médiévaliste, demander Lovendric qui se fait rare. J’espère qu’il va mieux.
En ce qui concerne les linguistes, il me semble qu’il y en a plusieurs sur le site.

Je profite de mon passage pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux et nouvelles. Enrichissez-vous (c’est dur à dire) des commentaires des autres et n’hésitez pas à participer .
ai je bien compris ? B Tapie est un chevalier d’industrie càd sans noblesse et avec entregent et le patron de jouets Smoby un capitaine d’industrie qui inverse la tendance en recommençant à faire produire en France
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
cette explication là est cohérente une cheftaine est plus probe (en général) que de nombreux petits chefs . Quand à dire qu’elle commande .... voircette page
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h02 : En vieux français, moyen-âge approximativement 12è siè...
chevetaine (*)est-ce terme, qui est passé en Angleterre avec Guillaume Le Conquérant et nous est revenu sous la forme cheftaine... de girl-scout ?
nul doute que le terme "chevetain(e)" soit passé du français à l’anglais.
Par contre pour la cheftaine scout les avis divergent : l’origine pourrait également (bien que moins probable) être "du lyonnais cheftain ou sœur cheftaine, terme de la langue hospitalière, désignant à Lyon la religieuse qui a la direction d’une salle où soignent plusieurs religieuses" (TLFI)
réponse à . mitzi50 le 15/10/2010 à 09h54 : Ah oui, c’ est le type qui délocalise vers des contrées o&ug...
Bon, il en reste d’ estimables
s’il restait des clients "estimables" qui acceptaient de payer plus cher des produits "made in France", il resterait des chefs d’entreprise "estimables" qui ne délocaliseraient pas. Tu imagines que c’est confortable pour une PME implantée localement de faire fabriquer en Chine ? Outre les frais de déplacement, de transport, c’est la perte de tout contrôle direct, l’obligation de commande par quantités importantes, des cycles de financement difficiles. Si la décision est finalement prise, ce n’est pas "pour toucher le jackpot sans payer d’impôts", c’est pour éviter d’avoir à fermer l’entreprise. 
(je ne parle pas ici des grands groupes : ils sont apatrides : curieusement, on trouve normal qu’ils aient fermé une usine aux USA pour l’ouvrir en France, et on trouve ensuite surprenant qu’ils la ferme pour en ouvrir une en Chine.)
ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il s’applique à celui qui commande un navire,
fort bien ! mais le terme de "commandant" étant encore plus récent, qui commandait le navire avant le XVIe siècle, hein ? Allez, quoi ! c’est pas pour rechercher leur responsabilité dans les naufrages : y a prescription !
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
J’ en ai dit trop, ou pas assez. Je pensais, effectivement, à ces grands groupes dont la nébuleuse est difficilement cernable. Pas aux entreprises qui luttent, en fin de compte, pour leur survie. Mais je préfèrerais pouvoir payer le juste prix de ce que j’ achète plutôt que des chômeurs, si j’ avais le choix ! Je pensais uniquement à ce que j’ appelle les délocalisations boursières. Qui, dans certains pays, entraînent le piratage et... les fermetures d’ usines délocalisées, au bout d’ un certain temps, parfois assez court !
P.S. Sans penser uniquement à la France. Car quasiment tous les pays sont à la même enseigne, sauf ceux dont l’ industrialisation est relativement récente. Ces derniers ne "délocalisent" pas en Europe ni aux USA....
réponse à . momolala le 15/10/2010 à 05h20 : Pour connaître la véritable histoire du Capitaine (Hunt) de l&rsquo...
Elle est excellente ! Et me fait penser aux premiers essais de traduction par ordinateur : "l’ esprit est prompt mais la chair est faible" avait donné quelque chose comme "les spiritueux sont forts mais la viande est avariée"....La relecture par l’ homme reste donc, pour le moment, un atout précieux. Même les capitaines d’ industrie ont besoin d’ hommes pour concevoir, régler et adapter les robots....
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h49 : ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il s’applique &agr...
Barbe-Rouge, si j’en crois le manuel d’histoire de Charlier et Hubinon !
Le professeur Keating du "Cercle des poêtes disparus" n’était pas un capitaine d’industrie ?

O CAPTAIN! my Captain! our fearful trip is done ...

Dieu sait que j’ai du mal à supporter Walt Whitman, mais alors là ... total respect.
Toujours est-il que le capitaine est bien celui qui commande, y compris maintenant dans une équipe sportive

Jusqu’à une époque récente, je croyais naïvement que c’était le sélectionneur. heureusement, les exploits récents de l’équipe de France de "fotchebal" m’ont ramené à la réalité.
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
Et tu penses qu’accepter de payer plus va faire produire prioritairement en France ? Ah t’es mignon, c’est beau ton esprit naïf...
Par contre tu as trouvé l’astuce pour encore augmenter la marge bénéficiciaire.
Je deviens hélas de plus en plus pessimiste, et y’a de quoi non ?
réponse à . chirstian le 15/10/2010 à 12h29 : Bon, il en reste d’ estimables s’il restait des clients "estimable...
si j’en croit le dernier Management n°179p36 cette page il y a des chefs d’entreprises qui recommencent à faire produire en France
réponse à . cornelius le 15/10/2010 à 18h46 : si j’en croit le dernier Management n°179p36 cette page il y a des che...
c’est naturellement l’intérêt d’un chef d’entreprise de produire le plus près possible de son marché : temps de réactivité réduit, frais de transport limités, possibilité de produire en petites séries, contrôles aisés, certitude que les normes sont respectées, pas de problème de traduction etc... Et je ne parle pas des risques politiques qu’il y a à s’installer dans certains pays. En plus c’est un moyen d’avoir une meilleure image de marque...
Alors, oui, effectivement, chaque fois qu’une entreprise trouve un moyen de continuer -ou de recommencer- à produire en France, elle le fait. Mais à condition que son produit puisse se vendre. Et cela nous renvoie aux problèmes bien connus : d’abord le travail est trop taxé en France. Le SMIC brut (+ ch patronales) est insupportable pour l’entreprise, pour rémunérer un emploi non qualifié. Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Dans l’industrie , cela conduit à la délocalisation, mais dans l’agriculture cela conduit à la disparition des exploitations.
Ensuite les normes sont de plus en plus pesantes : hygiène, sécurité, handicapés ... 80% de ces normes s’imposaient et constituent un progrès social évident. 20% sont une c... Exemple : les dernières normes de contrôle de l’eau qui vont la mettre au prix d’un Grand Cru.
Marcel !!!! un autre, je sens que je vais m’énerver !  
Il y a aussi des industriels prospères qui essaient de se débarrasser de la concurrence... en la rachetant et, si besoin est, en la désorganisant pour déclarer 3 exercices déficitaires d’ affilée. En ce qui concerne le cas que j’ ai personnellement vécu, cette société finnoise s’ est .... tiré une balle dans le pied. Même les ours blancs peuvent avoir une indigestion !
Bigre ! voilà une expression qui n’a guère inspiré les voisins du d’ssus… 27 contrib. et rien que du sérieux, du technique, du réfléchi, du pensé, de l’économique.

Va falloir souquer matelots !
Où c’qu’il est le capitaine du ferry-boîte ? Parti vendre ses trirèmes, production de son industrie prospère ?
Des capitaines, il n’en manque pas chez Georges (l’autre !).
J’en prends trois d’un coup, si désagréables avec la pauvre Hélène…

Et le cœur d’Hélène
N’savait pas chanter
Les trois capitaines
L’auraient appelée vilaine
Et la pauvre Hélène
Était comme une âme en peine
Ne cherche plus longtemps de fontaine
Toi qui as besoin d’eau
Ne cherche plus, aux larmes d’Hélène
Va-t’en remplir ton seau


À cette page, vous avez tout : les paroles et la musique (après quelques instants de publicité). Un doux moment pour bien commencer la journée.
Pour sur qu’il n’en manque pas. Il y eût aussi le capitaine des copains d’abord qui n’était pas un enfant d’salaud, sans oublier celui de la supplique qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........

Mais moi cette heure ci, je préfère le café.........
Y a t’y kékun qui pourrait me donner la raison pour laquelle les héros de BD, dessins animés ou de fictions sont souvent capitaines ?
Et ils sont pas tous là !........
C’est vrai quoi, pourrait y avoir des commandants, des colonels......et même de grades moins élevés.
Quand j’étais mouflet j’étais fan d’une BD qui s’appelait Sergent Guam
Si vous en avez l’occasion n’hésitez pas à goûter à un filet de capitaine.......C’est succulent !
réponse à . cornelius le 15/10/2010 à 11h16 : ai je bien compris ? B Tapie est un chevalier d’industrie cà...
Tiens ? On causait déjà de Nanard ! Bon, faut dire qu’il y a un demi siècle qu’il occupe le devant de la scène ........... en attendant de retourner occuper l’arrière des barreaux !
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 02h39 : Bigre ! voilà une expression qui n’a guère inspir&eacut...
Wouaou, T’as raison dis donc. J’ai pris le temps de survoler ( en classe éco, suis pas cap’tain d’un parti comme Jean-Luc, moi ! ) mais c’est vrai que çà manquait de délire.......

Allez, les potes, on se réveille............On dérisionne, on jeu-de-motise, on calemboure bref, on Expressionnise.........
Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabriquent ces nombreux produits totalement indispensables à notre société de consommation frénétique
Aujourd’hui, c’est la Saint-Prosper. Bonne fête à Prosper & Gamble !
Le patron d’une grande entreprise
DEVINETTE
Pourquoi au capitaine d’une exploitation forestière on lui disait: ’Salut vieille branche’ ?
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce que il était dur de la feuille et qu’il prenait racine.
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce qu’en argot, un tronc ça veut dire une cigarette ?
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 08h30 : Parce qu’en argot, un tronc ça veut dire une cigarette ?...
Réponse
- vieille branche, parce qu’il était ’pas tronc’.
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Ce capitaine avait bien du mal à scier...
- je crois que les dents de cette scie sont usées, dit-il.
- essayez d’y mettre de l’eau !
- ?
- un jour je vis ce même cas et pour le capitaine, ’l’eau fit scier’...
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 08h08 : Le patron d’une grande entreprise DEVINETTE Pourquoi au capitaine d&rsquo...
Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ne me permettrais pas. C’est un garçon charmant, non sans une certaine élégance, une distinction toute naturelle… Autrement dit, il a de la branche.

Ce n’est pas comme le capitaine des pompiers ! Un balourd, celui-là ! Ce n’est pas lui qui pourrait être à la tête d’une industrie. Et d’une ridicule sensibilité dont on se gausse !
C’était beau, mais c’était triste...
Le capitaine des sapeurs en pleura dans son casque.
Quand le casque fut plein
Une goutte tomba sur un noyau de pêche
Qui germa, poussa .
Le fils du roi vint à passer...
Sur le noyau marcha... il glissa, tomba, se tua.
Ses funérailles furent magnifiques !
C’était beau, mais c’était triste...
Le capitaine des sapeurs en pleura dans son casque
Quand le casque fut plein
Une goutte tomba…

Euh… c’était quoi ta question ?  
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
Prosper, youp la boum.........Pub
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 08h54 : Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ...
J’allais te le dire, t’as mis un / de trop.......
Les plus jeunes vieux d’entre nous se rappellent ils ce feuilleton ?
Moi, j’adorais !
le capitaine est bien celui qui commande
Et le commandant, c’est bien celui qui se tourne les pouces ?
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 09h10 : le capitaine est bien celui qui commandeEt le commandant, c’est bien celui...
Le plus fainéant surement puisque le commandant couche tôt !...
Alors le capitaine, son ami, râle........
Les deux peuvent, parfois, être confondus en une seule et même personne. Et même avoir de petits et gros ennuis... Voyez le "Cavaliere". Du reste il n’ y a pas qu’ en Italie, c’ est, hélas, le cas sur pas mal de nos continents...

@ Charmagnac : merci pour le petit commentaire sur les apocryphes chrétiens. Je pense également qu’ ils peuvent refléter une vision parfois plus exacte, donc "dangereuse". Mais il n’ y a pas que sur Internet qu’ on peut les lire. La collection "La Pléiade" les a fait paraître il y a plus de dix ans, complétant ainsi les textes bibliques (avec les écrits intertestamentaires et leur lot de petits prophètes). Evidemment ce n’ est pas gratuit. Mais au moins a-t-on les notes, variantes, etc....parfois très instructives.
Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence ?
- Parce que avant d’embaucher le capitaine d’ Indus trie.......

Joseta, si tu m’entends..........
réponse à . mitzi50 le 25/06/2013 à 09h16 : Les deux peuvent, parfois, être confondus en une seule et même perso...
Quand il a vu la petite, il a eu la berlue et c’con nie.........y va se retrouver au tapis........

Rien trouvé à dire sur le deuxième paragraphe de ton post......trop cérébral pour moi.......
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
Pour cette société, je pense qu’ il faut, pour la concurrencer, se "Lever" de bonne heure ?
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h19 : Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence...
J’y avais pensé, Bouba, mais j’ai laissé tomber après avoir lu le #4 de maumau momo...
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h21 : Quand il a vu la petite, il a eu la berlue et c’con nie.........y va se re...
Il n’ y a rien de "cérébral" dans le second paragraphe. C’ est une réponse à un commentaire que je n’ ai pu lire que ce matin, et qui concerne la possibilité de lire des textes bibliques non reconnus par l’ église catholique lors du concile de Nicée. Ils sont accessibles à tous sur internet, moins si on considère le prix de la seule édition "papier" que je connaisse (en moyenne 70 euros le bouquin, mais il faut avouer que cette collection fait gagner beaucoup de place sur les rayonnages d’ une bibliothèque. Proust, par exemple,y tient entièrement sur une bonne dizaine de cm linéaires. Et Stefan Zweig, dont les oeuvres complètes viennent de paraître, en deux volumes, ce qui doit représenter 8 ou 9 cm au maximum.J’ attends avec impatience la publication de Georges Perec dans cette collection, le "fleuron" de Gallimard.
Deux sous-officiers demandèrent à leur capitaine:
- pourquoi nous faites-vous défiler en musique et en costume de parade ?
- parce que moi je suis capitaine et vous, majors êtes !
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h19 : Pourquoi les capitaines Hindous ont ils cette réputation d’exigence...
Ouinnnnnn, t’as été plus vite que mwââââ...
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 06h02 : Y a t’y kékun qui pourrait me donner la raison pour laquelle les h&...
Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellement.
En revanche, Rafael Sebastián Guillén Vicente, se fait appeler « sous-commandant Marcos », grade pris en dérision et qui manquait à l’armée mexicaine.
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 08h54 : Parce qu’on se connaît depuis longtemps ! Sinon, tu penses, je ...
Euh… c’était quoi ta question ?
Aucune importance. Tes réponses sont toujours beaucoup plus intéressantes que mes questions !
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 09h34 : J’y avais pensé, Bouba, mais j’ai laissé tomber apr&eg...
Ah ben tu vois, moi je l’avais pas lu........turlututu...........
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé vouiiiiiiiiiiii...........
DEVINETTE
Qu’a à voir une ancienne station spatiale russe, volontairement détruite, avec le siège du haut commandement de la marine militaire ?
- c’est la Mir ôtée
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 09h47 : Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellemen...
Ah si ! Haddock restera capitaine éternellement...........
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 09h54 : Euh… c’était quoi ta question ?Aucune importance. Tes r&eac...
On avait remarqué !!............... 
réponse à . mitzi50 le 25/06/2013 à 09h37 : Il n’ y a rien de "cérébral" dans le second paragraphe. C&rs...
Hé bééééééééééé........
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 09h47 : Ils sont forcément jeunes, tu ne restes pas capitaine éternellemen...
Ils sont forcément jeunes
Oui, mais certains se transforment, on voit des jeunes envieux...
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 09h10 : le capitaine est bien celui qui commandeEt le commandant, c’est bien celui...
C’est comme la constitution française qui s’apparente à une automobile :
Le premier ministre conduit la politique du gouvernement et le président dirige.
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h58 : Ah si ! Haddock restera capitaine éternellement..............
Ha oui, j’avais en tête l’armée de terre.
Les capitaines dans la marine sont plutôt des colonels.
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 10h12 : Ha oui, j’avais en tête l’armée de terre. Les capitaine...
comme le regretté capitaine de vaisseau
Le capitaine montait un cerf apprivoisé qu’il appelait, bien sûr, Jean, parce que le capitaine était au- dessus du cerf Jean !
réponse à . <inconnu> le 15/10/2010 à 09h14 : L’industrie du sexe ? Les lupanars sont une "invention" (sic) des Rom...
Et tout ça c’est fort bien. (Alonzo Bobinar).
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 10h00 : Ils sont forcément jeunes Oui, mais certains se transforment, on voit de...
Et des vieux à jeun.........
réponse à . SyntaxTerror le 25/06/2013 à 10h10 : C’est comme la constitution française qui s’apparente à...
J’ai plutôt l’impression qu’il tire les bords pour essayer de garder le cap !.......
Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment.

Bien d’accord avec cette remarque de chirstian. Mais il faut aussi prendre en compte ce qu’une personne qui gagne le SMIC reçoit en complément pour sa situation professionnelle, familiale et/ ou financière. Ce qui conduit à la notion de "revenu familial global" qui indique ce dont une famille dispose réellement pour vivre et pourrait conduire à un revenu familial minimum destiné à permettre une vie décente, plus juste qu’une focalisation excessive sur le montant du SMIC.
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 05h52 : Pour sur qu’il n’en manque pas. Il y eût aussi le capitaine de...
qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........
Le vin et le pastis d’abord
Il n’a rien contre ses passagers.
Je suis passé à Sète il y a quelques jours et je suis allé faire d’affectueuses révérences à notre ami Georges (l’autre)
Je me suis permis de lui souhaiter de bonnes vacances, de ta part et de celle de Germaine.
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 10h42 : J’ai plutôt l’impression qu’il tire les bords pour essay...
On peut tirer des bords sur un pédalo ? (Jean-Luc M.)
réponse à . Oulala le 25/06/2013 à 10h48 : qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........Le v...
"Ma qué ! Si yé dis lou Valpolicella e la grappa prima, c’est qué les passagero scapa dell imbarcazione dopo......Hé ?"

F. Schettino

Et je te remercie en notre nom à tous deux pour ta gentille attention.....
(Germaine, me suis permis de parler pour toi......)

PS: Dis moi, vu comment tu causes tu m’as l’air d’être lecteur assidu de nos délires.......faut viendre plus souvent participer.....on est une bande de d’jeun’s et on rigole !.......
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h48 : On peut tirer des bords sur un pédalo ? (Jean-Luc M.)...
ou sur un fauteuil classe affaire chez Air France.........
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h44 : Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Bien d&rs...
Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment.

Surtout les 28 derniers jours du mois..........
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 10h44 : Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment. Bien d&rs...
Le SMIC permet, s’ il n’ est qu’ un salaire d’ appoint, et qu’ il est complété par plusieurs aides, de vivre (peut-être) à peu près décemment. Mais dans le cas d’ un célibataire sans enfant travaillant dans une grande ville, ou une région où les loyers sont élevés, il ne permet, effectivement, pas de de faire autre chose que survivre. Surtout si, de plus, le poste occupé est à temps partiel....Et aux capitaines d’ industrie qui se plaignent d’ être écrasés sous les charges, et donc "non compétitifs", j’ aimerais pouvoir répondre que tant qu’ il n’ y aura pas de régulation sur le plan mondial, la tentation est grande de tirer la masse salariale vers le bas. Même les chinois ont réclamé des conditions meilleures. Résultat : la croissance, en Chine, n’ est plus ce qu’ elle était. Beaucoup se tournent maintenant vers le Bangla Desh, le Vietnam ou l’ Indonésie. Sans être communiste, j’ aimerais que tous, dans tous les pays, puissent vivre dignement de leur travail. Et ce que les chinois ont eu le courage de demander, d’ autres le demanderont un jour. Enfin, j’ espère. Même si je ne sais pas quand.....
God dit :
industrie [...] désigne toute activité qui produit quelque chose, que ce soit des appeaux à canard ou des baleines de soutien-gorge
Je ne sais pas si quelqu’un a remarqué ce qui est peut-être, ou peut-être pas, une coïncidence fortuite et inopinée, pur fruit (défendu) du hasard, survenue selon toute invraisemblance à l’insu du plein gré de son auteur et indépendamment de sa volonté intentionnelle consciente : lorsque God a cherché à illustrer par un exemple ce que pouvait bien produire l’industrie, il est tombé l’autre jour sur un string, et tombe aujourd’hui sur un soutien-gorge (d’accord, il a aussi donné l’exemple du presse-purée, mais sans s’y attarder, ce qui laisse penser que ce n’est pas sa tasse de thé).

Compte tenu de ce que l’industrie produit environ trois milliards d’objets différents, répartis en 70 000 catégories, la probabilité pour que deux exemples choisis au hasard parmi ces trois milliards relèvent tous deux de la catégorie des sous-vêtements féminins est de 1 chance sur cinq milliards (environ).

On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : les sous-vêtements féminins seraient-ils donc la marotte de God, comme d’autres ont celle des pelles mécaniques et des tracteurs agricoles ?
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
Sur la plage on voit parfois des baleines EN soutien gorge.....

Et perso un Carterpillar ou un Massey-Fergusson me laissent froid......par contre...........
L’astronaute Neil Armstrong était aussi un écologiste convaincu, et, un capitaine, assez fayot (comme Bouba en #63), avait dit:
- J’aimerais qu’il me soit présenté, j’éprouverai toujours grand plaisir à saluer l’écolo Neil !
réponse à . joseta le 25/06/2013 à 12h40 : L’astronaute Neil Armstrong était aussi un écologiste convai...
(comme Bouba en #63), .........Fayot, moi ?????????............

"Allo Huston, ici fusée lunaire.
Saturn rond comme on LM !"..........
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 07h58 : Or, il se trouve qu’à la tête de ces entreprises qui fabrique...
C’est aussi l’anniversaire de Ricky Gervais (qui doit se prononcer à peu près Djeurvaïse).
Bonne fête à tous les fromages blancs.
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 12h31 : Sur la plage on voit parfois des baleines EN soutien gorge..... Et perso un Car...
un Carterpillar* ou un Massey-Fergusson*
Et tu ne crains personne en Harley-Davidson ...

* Caterpillar et Massey Ferguson  
bon, ça ne change rien à l’âge du capitaine !
réponse à . saharaa le 25/06/2013 à 13h04 : un Carterpillar* ou un Massey-Fergusson*Et tu ne crains personne en Harley-David...
C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux motard que jamais !
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 13h17 : C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux mo...
Ouais ! et puis là je vais faire une petite sieste 
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 13h17 : C’est à cette heure ci que tu te lèves ?.......Vieux mo...
Je connaissais "vieux motard que j’aimais".

Mais pas le féminin car la motarde me monte au nez.
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h56 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé ...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.
Demande ça aux éboueurs !
Et des vieux jeûnent.
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 14h13 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.Demande ça...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.
- Demande ça aux éboueurs !
Et quand par hasard la fortune sourit, elle ne profite pas : cette page
réponse à . Oulala le 25/06/2013 à 10h48 : qui préfère le vin et le pastis à ses passagers........Le v...
Ah ! c’est gentil d’avoir salué pour nous l’éternel estivant... 
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : les sous-vêtements féminins seraient-ils donc la marotte de God,
Tu as raison mais bizarrement il n’a pas encore traité l’expression "grimper aux rideaux"
Pourtant ça fait des années que Germaine...
En ce qui concerne les baleines de soutien-gorge il a traité "rire comme une baleine" et il dit c’est assez comme ça, c’est bientôt les vacances et s’il y a trop de soleil je me cache à l’eau parce que j’ai le dos fin.
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 12h24 : God dit : industrie [...] désigne toute activité qui produit...
Et si, tout compte fait, Sa Divinité n’était qu’un chaud lapin... car - si l’on feuillette ses "1001 expressions", on constate qu’il achète des soutiens-gorges menteurs, qu’il embrasse volontiers la frivole Fanny, dont il contemple le nombril , tandis que la petite réchauffe volontiers un p’tit serpent dans son sein.

Mènerait-il une vie de bâton de chaise ? me d’mande... car les autres preuves ne manquent pas...
réponse à . mickeylange le 25/06/2013 à 15h34 : On peut donc penser que cette coïncidence n’est pas si fortuite : le...
Tiens ! Bonjour toi !
Finalement, on est du même avis : Sa Divinité est une grosse coquine ! Et pis c’est tout !
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 15h50 : Tiens ! Bonjour toi ! Finalement, on est du même avis : Sa...
Sa Divinité est une grosse coquine
A la réflexion je me demande si, pour le coup, ce n’est pas à tort que nous soupçonnons God de pensées impudiques.

En réalité, puisqu’il parlait de Capitaine, il a peut-être tout simplement pensé au Capitaine Achab et à Moby Dick, la baleine qui lui a tellement bien tenu la jambe qu’elle la lui a arrachée. Et de Capitaine en baleine, son esprit baladeur et industrieux s’est tout naturellement arrêté sur la première baleine qui lui est venue, celle de soutien-gorge. Honni soit donc qui mal y pense.

Encore que ... Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas choisi comme exemple une baleine de parapluie ? Et Moby Dick : pourquoi donc ce nom lui est-il venu si spontanément à l’esprit ? Moby comment ? Dick ???

Finalement, tu as sans doute raison : God est peut-être bien non seulement fétichiste, mais carrément obsédé ...
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle samedi prochain, on aura de la chance !
Lange  ! À bientôt... peut-être ! 
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Certains vont dire que je radote :
As-tu, comme je le suppose, un lien avec cette page ?
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 16h39 : Certains vont dire que je radote : As-tu, comme je le suppose, un lien avec...
Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ 4444 ans de plus que Mickeylange ! Surtout pas à God, il risquerait de prendre ombrage du fait que, non content de le traiter d’obsédé sexuel, je suis beaucoup plus vieux que Lui ! C’est un secret ...
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h48 : Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ 4444 ans de plus que...
Chut ! Ne dis à personne que j’ai environ
Quatre mille quatre-cent quarante quatre ans
De plus que Mickeylange
Ah ! Ne m’en veuille pas si j’oublie la leçon !
Tu as droit, Enkidou, à tous mes compliments.
Pour l’âge et pour le blog, lu intégralement,
Accepte ma louange !
réponse à . saharaa le 25/06/2013 à 13h46 : Ouais ! et puis là je vais faire une petite sieste ...
Qué marmotte !.......
réponse à . <inconnu> le 25/06/2013 à 14h13 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt.Demande ça...
Eux, ils se couchent tard, c’est pas pareil !
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 15h07 : Ah ! c’est gentil d’avoir salué pour nous l’&eacut...
N’est ce pas ?
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 16h37 : Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle sa...
Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle samedi prochain
Non, effectivement, vous ne méritez pas ça.
Ce sera donc deux semaines complète de colle, au pain sec et non mais à l’eau, quoi !
réponse à . Bouba le 25/06/2013 à 09h56 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt........hé ...
la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôt
Bouygues disait : "la fortune appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt".
réponse à . Enkidou le 25/06/2013 à 16h13 : Sa Divinité est une grosse coquineA la réflexion je me demande si,...
Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas choisi comme exemple une baleine de parapluie ?

Il me revient en mémoire quelques échanges sur Expressio (mâtin ! quel site !) il y a plusieurs mois où certains firent référence à Jonas et à sa baleine, avec la chanson que tous connaissent et une fable où la baleine était dans Jonas. Les coupables se reconnaîtront 
réponse à . charmagnac le 25/06/2013 à 18h30 : Pourquoi, plutôt qu’une baleine de soutif, n’a-t-il pas chois...
il y a plusieurs mois où certains firent référence à Jonas et à sa baleine
Tu fais sans doute référence à cette page, # 131, 140 et 150.
Il y a en effet plusieurs mois...
réponse à . God le 25/06/2013 à 17h50 : la fortune sourit à ceux qui se lèvent tôtBouygues disait&nb...
Cépafo...........
réponse à . God le 25/06/2013 à 17h49 : Après de tels propos, si on ne récolte pas deux heures de colle sa...
Deux semaines ! Pfffff…

C’est quand même très beaucoup, j’ trouve. [Surtout pour Enkidou qui vient d’arriver sur ce mêêêrveilleux site, enfin sur le site].

Car enfin, à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleu de M’sieur Planelles, lequel - après les mirifiques droits d’auteur qu’il a gagnés - a monté une entreprise, fictive bien sûr !, avec le capitaine Kelyos.

Je ne voudrais pas dénoncer mais paraît que chaque semaine, ils déposent des montagnes de zlotys, là-bas, dans une banque des Îles Caïman.
Comment ça ? Tu ne savais pas ? Ne t’ont pas offert un p’tit pourcentage ? Eh bien, tu t’es fait avoir Ta Divinité !

Au fait, le pain sec, il est livré tous les jours, j’espère ?

Bon, j’arrête sinon vais en recevoir une louche supplémentaire… Lange ! ce n’est plus « peut-être », c’est « sûrement ». Tu as le droit de dire "Pfffff…".
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 18h50 : Deux semaines ! Pfffff… C’est quand même très beaucou...
à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleu
Je ressens comme une légère contradiction dans tes propos...
réponse à . DiwanC le 25/06/2013 à 18h50 : Deux semaines ! Pfffff… C’est quand même très beaucou...
Dieu et sa grande Clémence c’est du pipeau, sauf si Mme Kelyos se prénomme Clémence.
Mais elle ne se prénomme pas Clémence, donc il a un mauvais fond sa Divinité.
Et pis c’est tout !
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 19h30 : à bien y regarder, je ne faisais que feuilleter le gros livre bleuJe ress...
Eh bien tu as tort !
"à bien y regarder" : à regarder les faits qui me sont reprochés. Quels sont-ils ? Je feuilletais "le" livre bleu...
réponse à . mickeylange le 25/06/2013 à 19h31 : Dieu et sa grande Clémence c’est du pipeau, sauf si Mme Kelyos se p...
...donc il a un mauvais fond sa Divinité.
Oh oui ! oh oui ! oh oui ! 
réponse à . deLassus le 25/06/2013 à 18h43 : il y a plusieurs mois où certains firent référence à...
Affirmatif. C’était en janvier 2012.
Un capitaine d'industrie... autrement dit : Le patron d'une grande entreprise.

Grande entreprise... c'est beaucoup dire... mais chez le cher Georges, on a un patron... eh oui !

L' patron de la ménagerie
Criait, éperdu : "Nom de nom !
C'est assommant car le gorille
N'a jamais connu de guenon !"
Dès que la féminine engeance
Sut que le singe était puceau,
Au lieu de profiter de la chance
Elle fit feu des deux fuseaux !
Gare au gorille !...


Si vous voulez l'écouter, c'est là !

Ahhh, DiwanC, t'es encore avec Georges. Hrmmm, moi je retourne à mes anciennes douleurs. Mon père croyait qu'il existait quelque chose comme la justice. Je lui ai répété maintes fois que la justice comme la bonté, l'honnêteté, la vérité, ahhhh, la VÉRITÉ, n'étaient que des spectres de nos illusions. Les anglais ont un beau mot pour ça : wraith, comme wreath une couronne funéraire. Georges était un autre amuseur, talentueux, de ceux qui nous font tourner en rond.
Vous avez Georges Brassens, vous avez Barbara, vous avez Fred Pellerin et même un beau mac rond, plaignez vous pas!
Quelles belles expressions qui nous donnent mots à la bouche : capitaine d’industrie, chevalier d’industrie. Même si on fait la nuance, c’est quand même des gens, surtout des mecs, qui profitent du travail des autres; et je dirais plus qu’ils ne le méritent. Mes origines ouvriéropaysannes (c’est du français, ça?), m’ont toujours fait me méfier de ceux qui bossent, pas dans votre sens de travailleurs, mais dans le sens anglais de patron. Ceux qui nous bossent, capitaines, chevaliers, remarquez pas souvent de femmes dans ce lot, qui veulent notre bien à la sueur de notre front. Bon, j’ai eu une vie pas mal, sans me démancher le cœur et les reins (pas besoin de sonder!) comme mes grands-pères immigrés mineurs dans les corons houillers et sidéraux de Lorraine. Le porion, c’était toujours un Lorrain. Pareil en Amérique, toujours des boss, des petits boss, et même des boss de bécosse (celle-là, elle est vraiment drôle) qui vous disent quoi faire pour un maigre salaire. Souvent anglophones au Québec français, les « robber barons », les barons voleurs! comme le dit si bien l’anglais d’Amérique, qui se sont échafaudé des dynasties et de la renommée sur la sueur des ouvriers d’usine, souvent des enfants. Je comprends que des gens se soulèvent et chantent l’Internationale.
Et maintenant on a même des princes, des rois, des empereurs d’industrie, des clowns, qui se lancent en politique, des Trump, des Salmane (salhomme), des Erdogan et autres Poutine qui nous encultent par tous les orifices, hypocrites, cyniques, menteurs, à vous décourager de la vie publique *.
Gilets Jaunes de tous les pays, révoltez-vous!**
*Hrmmm, j’espère que je suis pas sous écoute et que je recevrai pas un missile de drone avec dommage collatéral sur ma binette.
**Vous valez pas la peine qu’on dépense un bon missile pour votre pauvre peau (un peu sèche sur les coudes, peut-être pour l’avoir trop levé?). On va vous laisser finir votre misérable vie dans l’hiver canadien. Qui s’en préoccupe d’ailleurs, hrmmm? ***
*** Un vrai Shakespire, ma foi. Je me crée drame et psychodrame et même un écolodrame.
Jusqu’à cent, on peut se faire une bonne petite démocratie à mains levées. Mais après on fait quoi? C’est ça le vrai problème. Malthus en avait déjà parlé. On est juste trop nombreux.
Ahhh, c'est bientôt le kawa, DiwanC. Ch'uis encore dans les vignes du seigneur. Mais lucide comme à Pellucidar!
Mon destin est ouvert comme un livre inédit que je feuillette
Ce hasard incertain qui me fait tourner la tête
Et me fait vous voir dans vos petites vies ordinaires
Enfants de France, aux royaumes amers
C'est juste un test de serveur, mais bon, s'il y a quelqu'un, j'en suis juste au début de la nuit. Comme je maigris à la vitesse grand V, ils se demandent si j'ai pas un chou-fleur. Mais non, encore qu'on pourrait avoir un chou-fleur et maigrir. Non, je maigris par volonté délibérée de maigrir. Le maigre est à la mode.
Kawa, DiwanC, ou je m'en vais!
Pas moyen d'effacer ses traces!
Hé ho ! Du calme ! Et pis d'abord on ne me parle pas comme ça ! Non mais ! C'est kawa si je veux !

Et tu as de la chance : je veux. Le v'là! 

Ehhhhhhhhhh, y a pas l'feu au lac !
Le kawa c'est si on veut.....Diwan dort peut-être, donc j't'en offre un paceque j'veux bien 
Epicétou 
Encore tout chaud 
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 08h38 : Hé ho ! Du calme ! Et pis d'abord on ne me parle pas comme &cce...
Si c'est pas "les grands* esprits se rencontrent" 

*Ou les p'tits 
REDIFFUSION

LE JEU DES MOTS CACHÉS (276) 
Puisque notre expression parle de ‘capitaine’, trouvez, dans le texte ci-dessous, 27 MOTS QUI APPARTIENNENT AU JARGON MILITAIRE . Je vois déjà Kyrikou cadet qu'à des problèmes...
P:S: Je n'ai pas compté 'pas'.

Serge devait organiser un spectacle pour les fêtes du village...et Jean était chargé de trouver des candidats prêts à devenir artistes...
- Qui c'est ce gars long et maigre ? Demanda Serge
- Un voyant... répondit Jean
- Un voyant ? Et à quoi ça sert Jean ? Je veux ce mage hors du spectacle...Qu'amis, case-moi que des amis, les gens que nous connaissons peuvent très bien faire l'affaire...je n'aime guère les surprises, tu sais...Et Paulette ? T'as parlé avec elle ?
- Oui...
- Quand ?
- Ce matin...quoique je l'ai vue un peu nerveuse...
- Elle a peur de chanter ?
- Non, pas trouille, mais elle tremblait comme un flan ! C'est là qu'on voit les gens sérieux...j'ai croisé les douilles mais je suis convaincu qu'elle participera...
- Et Fanny, on peut compter sur elle ?
- Dans ce cas non, elle part à la campagne, et ce qu'est pis: elle revient le lendemain des fêtes !
- M'est-ce donc interdit de voir son numéro de magie cette année ? Dit Serge en ridant le front...
- Ah, le barde, il viendra lui...tant qu'il est en vacances chez sa cousine, il en profitera...Hé, y'a pas à s'alarmer Serge, j'ai tendu des filets un peu partout ! Dit Jean pour trancher la question...
- Ah, sot ! je sais bien que je peux compter sur toi ! Dans quelques jours nous ferons une minutieuse sélection et nous remporterons un beau succés !
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 04h35 : Ahhh, DiwanC, t'es encore avec Georges. Hrmmm, moi je retourne à mes anci...
Georges... c'est la ritournelle du matin. C'est aussi un plaisant* p'tit exercice entre Bouba et moi pour fouiller dans les textes du poète et trouver "le" mot ou l'expression du jour.

Nous avons Brassens, Barbara et tant d'autres... Vous avez Félix Leclerc, Vignault, Céline Dion, Charlebois, Diane Dufresne, Garou... et tant d'autres qu'on vous emprunte volontiers !

* plaisant... pour nous ! rasoir pour d'autres qui dévalent vite l'escalier et passent aux paliers suivants.

réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 08h45 : Si c'est pas "les grands* esprits se rencontrent"  *Ou les ...
Les grands ! les grands ! 
Quelqu'un de mon entourage dit : "Tant qu'à rêver, pourquoi rêver petit ?" .

Au bistrot, le capitaine et l'ami rotaient.
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 08h57 : Georges... c'est la ritournelle du matin. C'est aussi un plaisant* p'tit exercic...
Yessssssssss, pis on est obligé de rien du tout ICI 
Ni de lire les voisins du d'ssus ou du d'ssous qui nous rasent, ni d'écouter les zyks qu'on aime pas 

Epicétou
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 08h55 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (276)  Puisque notre expression ...
Ohhhhhhhhhhhh que oui 
Chuis pas un spéchialiste du jargon militaire !!! Pas du tout....Du tout 
Confirmerais-tu que l'expression vient de la marine ? 
le travail est trop taxé en France. Le SMIC brut (+ ch patronales) est insupportable pour l’entreprise, pour rémunérer un emploi non qualifié. Mais pour autant, le SMIC net ne permet pas de vivre décemment.
lisant mon #26, Macron m'avait appelé pour me dire combien j'avais raison, et s'était engagé à baisser le coût du travail. Il l'a fait.
Je suis prêt à lui expliquer aujourd'hui comment répondre aux gilets jaunes, malheureusement il n'a plus le temps de lire Expressio. C'est mal parti ! 
Le vieux commandant à la retraite:
- J'avais gardé tous mes beaux uniformes, très usés, certes, mais que j'aimais contempler de temps à autre, et je ne les retrouve plus !
- en quelque sorte, vous avez perdu vos baths haillons...
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 09h34 : Confirmerais-tu que l'expression vient de la marine ?  ...
Quelle perspicacité ! 
woputin quelle souplesse ma belle 
T'arrives encore à faire le grand écart 
1er bissage effacé 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 08h55 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (276)  Puisque notre expression ...
Bin j'en reviens pas .....
Sans trop galérer, j'en ai déjà 23 
Même si pour certains, suis pas sur qu'ils soient dans ta liste de course 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 08h55 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (276)  Puisque notre expression ...
Pffffffffft, encore un bissage......
Z'avez pas vu notre Minta ????
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 08h57 : Georges... c'est la ritournelle du matin. C'est aussi un plaisant* p'tit exercic...
Tu parles de Bouba mais il ne donne plus de nouvelles depuis pas mal de temps. J'espère qu'il va bien. Pour son ordi c'est autre chose.... darty peut-être...
réponse à . le gone le 03/12/2018 à 10h46 : Tu parles de Bouba mais il ne donne plus de nouvelles depuis pas mal de temps. J...
Sans doute n'as-tu pas lu le message dans lequel il écrivait : Je m'absente une huitaine de jours.
Il ne devait plus tarder...
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 10h55 : Sans doute n'as-tu pas lu le message dans lequel il écrivait : Je m'...
Si j'me gourre pas avec le lien 
Bouba nous en parlait #123*

*Yessssssssss, ça marche 
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 10h55 : Sans doute n'as-tu pas lu le message dans lequel il écrivait : Je m'...
Merci, en effet j'ai pas lu son message.
Ayant une fâcheuse tendance à confuser le capitaine et le chevalier d'industrie, malgré les explications et les recommandations de notre [slurp]vénéré God[/slurp], je pense me décider à parler dorénavant (de bout) de leur hybride le capilier* d'industrie.

* Je sais, je sais, je me répétite. 

Et puissiez-vous me pardonner (de Cléopâtre) de ne pas avoir commencé par vous dire "Bonjour" !
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 08h55 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (276)  Puisque notre expression ...
Bon, je vais voir ce que je peux trouver, je vais en rater sûrement n'ayant jamais eu de contact avec l'armée.

Je n'ai pas compté 'pas'.

Peut-être est-ce parce que tu as fait ton jeu dans une salle des pas perdus ?...  
Carlos Gohsn : un capitaine d'industrie qui semble un peu moins industrieux que jadis. La roche tarpé-Yen n'est pas loin du Capi-taule  
réponse à . Ratanak le 03/12/2018 à 11h38 : Bon, je vais voir ce que je peux trouver, je vais en rater sûrement n'ayan...
...n'ayant jamais eu de contact avec l'armée.
Moi non plus... mais j'ai les 27 et peut-être plus qui - bien sûr et comme d'hab. - seront discutés et finalement refusés par M'sieur le Directeur.

réponse à . chirstian le 03/12/2018 à 11h58 : Carlos Gohsn : un capitaine d'industrie qui semble un peu moins industrieux...
Ne pas tirer de conclusions hâtives dans cette "affaire"... La précipitation japonaise à vouloir le précipiter du haut de la roche tarpéienne peut donner à penser...
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 12h09 : ...n'ayant jamais eu de contact avec l'armée.Moi non plus... ma...
Tout comme toi, j'en ai 27 aussi "et peut-être plus"... À voir ce soir. 

Et j'ai eu beau chercher dans tous les coins et recoins (coin-coin), je n'ai pas trouvé de mythe railleur... 
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 12h09 : ...n'ayant jamais eu de contact avec l'armée.Moi non plus... ma...
T'es trop forte ma belle 
Moi j'plafonne à 24 maintenant.....Et j'ai peu d'espoir quant aux 3 autres 
Pis moi aussi, j'pense que certains sont p't'être pas dans la liste d'Her Direktor 
réponse à . Ratanak le 03/12/2018 à 12h12 : Tout comme toi, j'en ai 27 aussi "et peut-être plus"... À...
Ahhhhhhhhhh bin ça m'étonne pas 
T'es trop fort aussi toi, à chaque fois t'as tout bon.....Pfffffffft !!!

Kyrijaloux 
réponse à . Ratanak le 03/12/2018 à 12h12 : Tout comme toi, j'en ai 27 aussi "et peut-être plus"... À...
Tiens j'en bisse encore 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 08h55 : REDIFFUSION LE JEU DES MOTS CACHÉS (276)  Puisque notre expression ...
J'en ai trouvé 27, dont un sergent qui apparaît une deuxième fois !
Ah, tu verras, tu verras 
Du coup, j'vous envoie cette belle zyk du cher Claude 

Vas y Claude....balance ton swing 
Au lieu de bisser, une superbe interprétation de Claude entouré de Jean Y et Sacha 

Je suis sous, sous, sous 

J'aurais du vous proposer ce concert magistral....Comme j'aurais aimé y assister 

Quelle ambiance, quels muzykos, quel plaisir *

*Bon si on aime pas, on passe aux voisins du d'ssous, c'pas 
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2018 à 12h31 : J'en ai trouvé 27, dont un sergent qui apparaît une deuxi&egra...
J'ai aussi les deux sergents mais pour le reste....
V'là un capitaine que j'aime bien 

Allez roule ma poule 

Que de jolis sourires en hommage à Monsieur Gaston 
comme le capitaine du bateau l'oriente dans la bonne direction, qui tient fermement la barre lorsqu'il faut traverser des tempêtes économiques ou médiatiques,
pour un capitaine de bateau, garder le cap est donc une qualité. Pour un capitaine d'industrie, si la "bonne direction" passe par une fermeture d'entreprise quelque part, pour en ouvrir une ailleurs, alors c'est un patron voyou à la solde du grand capital. Pour un capitaine de gouvernement ne pas changer de cap dans la tempête mérite une destitution immédiate.
Il y a des capitanats plus faciles à assumer que d'autres.
Ce capitaine m'a bien fait rire à une certaine époque. Bon, j'étais bien plus jeune... Qu'importe il traverse bien les siècles !
Aventure avec une génératrice (une jeune Héra triste!)
Bon, comme vous le savez, ici on a de l’électricité à revendre, mais on a aussi de sacrées pannes (Sacré Pan). Alors comme un bon capitaine, je décide d’acheter une génératrisse. J’achète le truc, pas trop cher, évidemment, contrairement à mes convictions profondes que pour un bon outil tu payes toujours le max. De l’Allemand ou même du made in France. Bon, la panne arrive (je mets mon panama) et on attend dans le froid sibérien (n’arrive sans cause, mais ta nana rive) que le congélo se mette à couler : Adieu veau, vache, claouis! Mais bon, je suis maitre à bord, fidèle au poste, la main sur la barre bleue des Vosges. Démarrez la machine (de Chine, justement), que le courant nous revienne (en courant). Et je m’emploie, je m’excite : de l’huile, du gaz (ici du gaz, c’est de l’essence), trimbale le machin qui fait 50 kilos pas trop près de la maison; ça pue. Avec un diable dans un banc de neige. Vous essaierez. Finalement, la machine infernale est installée. Je tire et je tire sur le démarreur (une horreur) à corde. Ça vagit, ça pétouille, mais ça démarre pas. Je sacre! Tabarnaque, hostie de patente à gosses (claouis :)). Finalement, ça pétarade. Bravo, nous sommes sauvés, la fée électricité est de retour! Tire un fil, branche, débranche, rebranche (vieille branche). Et juste comme je plogue le frigidaire, l’électricité revient, la vraie, celle de notre brave Hydro-Québec, du bon courant de barrage : 110 volts à 60 hertz, de l’ampérage à prise-que-veux-tu.
Me voilà Gros-Jean avec mon machin chinois qui enfume mon bon air et courrouce ma conjointe (elle est pas rousse, ni russe d’ailleurs). J’ai tiré le truc dans la rivière. Pas très écolo, mais ça fait du bien. Et j’ai été m’acheter une génératrice Honda, le top du Soleil Levant; on la regarde et elle démarre! C’est pas donné, mais maintenant j’attends la prochaine panne avec impatience.
La prise de la Bastille a eu lieu en 1789 aussi bien que la révolte (mutinerie) à bord le Bounty. Saviez-vous que le capitaine Bligh (joué admirablement par l'anglais Trevor Howard dans Mutiny on the Bounty) et 18 de ceux de son équipe qui lui restaient loyals - étant victime d'une conduite de Grenoble - ont réussi à naviguer plus de 6000 kilomètres dans une petite barque de 7 mètres. Mais finalement, la plupart des mutins ont été trouvés à Tahiti et punis. Entre autres choses, le capitaine avait fait remplacer pour son équipe le pain quotidien avec de la citrouille !
Hrmmm, Fletcher Christian, le lieutenant mutin, était reparti pour s'établir sur l'île de Pitcairn. Une petite colonie qui a mal fini. Comme quoi les enfants de mutins ont pas un bel avenir. Ça me fait aussi penser à Master and commander: De l'autre côté du monde. Quel film!
Bounty, quel beau mot de l'anglais venu de France. L'abondance, la générosité, la bonté de la nature. On s'imagine ces mecs marins, sales, pouilleux, affamés qui arrivent à Tahiti. Ils ne devaient pas en croire leurs yeux.
Mais ça veut aussi dire prime, et ils en avaient une sur leur tête!
It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate,
I am the captain of my soul.

Merci William Henley 1888

étroite la course je garde le cap
en éprouvant toute sorte de peine
je suis le maître de mon sort
je suis le capitaine de mon âme
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 15h45 : Hrmmm, Fletcher Christian, le lieutenant mutin, était reparti pour s'&eac...
Il y a tout un forum de l'internet en anglais, des milliers de participants, sur l'auteur Patrick O'Bryan et toute la saga : Aubrey-Maturin Appreciation Society. J'y participe surtout pour les jeux de mots délicieux dans les contribs. (The only thing flat-earthers have to fear is sphere itself). Il me faut un temps pour la traduc...désolée, ça marche pas en français, un jeu de mots entre "fear" et "sphere"
As goes the Viking saying: Let's have a laugh (Olaf)!
Merci pour la référence, j'y vais, c'est un super fellowship.
J'ai regardé Captains courageous, Capitaines courageux, la dernière version en français. C'est pas facile à rendre le dialecte (anglais) des marins de l'époque comme l'a fait l'auteur Rudyard Kipling, et oui celui même qui a écrit Mowgli: le livre de la jungle.
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 16h10 : Il y a tout un forum de l'internet en anglais, des milliers de participants, sur...
Comme disent les tenants de la Terre plate: faut pas en faire tout un plat.
Mister President believes that flat earth is a fake news. Comme disait Mark Twain, et bien d'autres après lui: Les nouvelles de ma mort ont été bien exagérées.
On rit bilingue aujourd'hui!
- On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimerais bien voir l'Émilie taire !
- les militaires ? une parade ?


1) CHARGER (chargé)
2) GALON (gars long)
3) SERGENT (sert Jean)
4) MAJOR (mage hors)
5) KAMIKAZE (qu'amis case...)
6) GUERRE (guère)
7) ÉPAULETTE (Et Paulette)
8) CAMP (Quand)
9) PATROUILLE (pas trouille)
10) FLANC (flan)
11) CONVOI (qu'on voit)
12) CROISÉ
13) DOUILLE
14) FANION (Fanny on...)
15) CANON (ce cas non)
16) PARA (part à...)
17) CAMPAGNE
18) KÉPI (ce qu'est pis)
19) DÉFAITE (des fêtes)
20) MESS (M'est-ce...)
21) FRONT
22) HALLEBARDE (Ah,le barde...)
23) TANK (Tant qu'...)
24) ARMÉE (s'alarmer)
25) DÉFILÉ (des filets)
26) TRANCHÉE (trancher)
27) ASSAUT (Ah, sot...)
Voilà !
On ribouledingue!
C'est toujours un temps creux sur Expressio entre 14 heures et 17 heures l'heure française. Aussi, deux "piliers" du site sont partis pendant quelques jours, deLassus, fanatique d'alexandrins, et Bouba, randonneur et athée par excellence. Et moi, je suis désoeuvrée en ce moment, normalement je ne serais pas là autant que je le suis. Mintaka, étoile brillante de la langue, se fait un peu rare ces jours-ci.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 16h44 : Mister President believes that flat earth is a fake news. Comme disait Mark Twai...
What's a nice day 
Si on parle french, English sur ce site.....Avec la traduction, on pourra suivre mais les amoureux de la langue de Molière, que diront ils ? 

Perso, j'traduis à peu près et ça m'va 
Ribilingue ribouledingue...j'aime ! Difficile de dire dix fois de suite et vite !
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 16h51 : C'est toujours un temps creux sur Expressio entre 14 heures et 17 heures l&...
Vouiiiii, j'suis d'accord, Bouba en wacances et Delassus revient mardi normalement 
Pour Minta, j'm'inquiète un p'tit peu....
Reste là ma belle, j'aime te lire ....Toi aussi 
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 16h24 : J'ai regardé Captains courageous, Capitaines courageux, la derni&egr...
Après Kipling, on s' fait un p'tit coup de Victor ?

Ô combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !

Ce n'est pas d'une gaîté folle et ce n'est pas avec ça qu'on va oublier l'épouvantable sabordage des marins jaunes de Paris 

Pour l'équité, j'en invite un des Amériques :

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! fini notre effrayant voyage,
Le bateau a tous écueils franchis, le prix que nous quêtions est gagné,
Proche est le port, j'entends les cloches, tout le monde qui exulte,
En suivant des yeux la ferme carène, l'audacieux et farouche navire ;

Mais ô cœur ! cœur ! cœur !
Oh ! les gouttes rouges qui lentement tombent
Sur le pont où gît mon Capitaine,
Étendu mort et glacé.


Ben... Whitman n'est pas plus rigolo qu'Hugo... 

réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 16h51 : C'est toujours un temps creux sur Expressio entre 14 heures et 17 heures l&...

delassus parti ... Bouba et Mintaka pas là...
Bon... ben... ne reste plus que le suicide... Adieu...
réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 16h51 : What's a nice day  Si on parle french, English sur ce site.....Avec la...
Quand on aime la langue, on s'en met plein la bouche. C'est la définition du French kiss.
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 16h51 : C'est toujours un temps creux sur Expressio entre 14 heures et 17 heures l&...
C'est vrai... chacun chacune va faire ses courses ou alors bouquine ou écoute ou autre...
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 16h58 : Après Kipling, on s' fait un p'tit coup de Victor ? Ô combi...
Fallen cold and dead.
Quels vers puissants qui nous arrachent des larmes et qui vont si bien avec mon hiver (hiver esse).
Merci
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 16h58 : Après Kipling, on s' fait un p'tit coup de Victor ? Ô combi...
Ô combien de marins, combien de capitaines
je préfère le mathematico nox :
Oh! Combien d'étudiants, d'un élan magnifique
Qui sont partis joyeux vers les mathématiques
Devant une équation se sont butés, tragiques?
Combien ont disparu devant des paramètres
Dans une égalité qu'ils ne pouvaient admettre?
Nul ne sait votre sort oh matheux au front blême.
Vous ballotez sans fin parmi les théorèmes
En vous heurtant du front aux problèmes ardus....
Capitaines d'industrie, je veux bien. Oligarques, monopoles, pas tellement. C'est l'échec des institutions de notre démocratie (américaine) qui sont sensées diriger la barque. On rame vers une crise constitutionnelle ? Le Sénat ne représente plus bien la majorité des électeurs parce que chaque état a deux sénateurs malgré la population de l'état. Et la Chambre a été corrompue par le "gerrymandering", c'est la pratique de manipuler les limites de chaque district (quartier) afin d'avoir une majorité d'un parti politique ou l'autre.
Finalement, qu'on le veuille ou non, on a toujours besoin d'un-e capitaine. Quo vadis, hrmmm? Ahhh, demande au capitaine. Elle sait où on va. Elle a le portulan. Allez les gabiers, allez m'ariser le grand cacatois!
réponse à . chirstian le 03/12/2018 à 17h23 : Ô combien de marins, combien de capitaines je préfère le m...
Qui se sont frottés à la conjecture de Poincarré, qui a fini sans un rond, d'ailleurs.
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 16h46 : - On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimera...
Bonsoir Joseta !

Je n'avais pas vu le CONVOI, le PARA, ni le CROISÉ (je suppose qu'il s'agit des tirs croisés, sinon je ne vois pas ce que signifie ce mot en jargon militaire...)

J'avais "en échange" la PRISE (surprises), le VAINCU (convaincu) et le HÉROS (numéro), trio dont tu fais ce qu'il te plaît. 

J'avais aussi le COUAC (quoique) de la fanfare qui joue faux... 
réponse à . chirstian le 03/12/2018 à 17h23 : Ô combien de marins, combien de capitaines je préfère le m...
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 16h46 : - On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimera...
- Fer → très bien faire… Dans le sens que lui donnait Prévert : Sous cette pluie de fer / De feu d'acier de sang.
- Champ → trouvé dans "chanter"… Champ de bataille.
- Vaincu → mais je suis convaincu.
- Succès → nous remporterons un beau succès.

Et bien sûr : les deux sergents ! 
Je dépose ça dans ta boîte aux lettres… Tu gardes ou tu jettes.

God, capitaine de l'industrie expressienne est maintenant placé sous l'autorité d'un général d'industrie reversienne. Et nous, les petits, les obscurs les sans grade, y avons-nous gagné?
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 17h37 : - Fer → très bien faire… Dans le sens que lui donnait Pr&eacu...
Vaincu → mais je suis convaincu.
c'est drôle, mais dans le terme "convaincu" ce n'est pas "vaincu" qui me fait penser à certains troufions ! 
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 17h23 : Capitaines d'industrie, je veux bien. Oligarques, monopoles, pas tellement...
They do the same here: le découpage électoral. Comment vous arranger pour avoir la majorité. Maintenant on a Legault qui essaye d"être premier ministre, mais il parle français comme un charretier et l'anglais comme une vache espagnole (un basque l'espagnol). Les Québécois entendent Macron, ils se mettent à genoux. Ahhh, ça c'est un mec qui sait parler. Legault, lui, il fait des affaires, il baragouine les deux langues. On verra.
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 17h37 : - Fer → très bien faire… Dans le sens que lui donnait Pr&eacu...
Et bien sûr : les deux sergents !

À La Rochelle ils étaient quatre... 
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 17h15 : delassus parti ... Bouba et Mintaka pas là... Bon... ben... ne reste pl...
N'exagérons rien !  
réponse à . chirstian le 03/12/2018 à 17h39 : Vaincu → mais je suis convaincu. c'est drôle, mais dans le ter...
- Honte sur nous... Nous avons tout perdu... Nous sommes vaincus...
- Tout perdu... tout perdu ... y nous reste quand même trente-six fesses, mon Capitaine....


Sais plus bien où j'ai lu ça...

réponse à . chirstian le 03/12/2018 à 17h23 : Ô combien de marins, combien de capitaines je préfère le m...
Dire que certains se passent de ce domaine pointu !  
Au Québec, un grand boss signifie un des dirigeants d’une entreprise, mais LE grand boss est le patron.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 17h40 : They do the same here: le découpage électoral. Comment vous arrang...
Découpage électoral, merci ! Il paraît qu'un politique, un certain Mr. Gerry, avait il y a longtemps fait découper une région en forme de salamandre.  
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 17h15 : delassus parti ... Bouba et Mintaka pas là... Bon... ben... ne reste pl...
Pas ça princesse, dis pas ça.....Surtout pas ça 
ça l'fait pas avec moi.....
Désolée ma choupinette, j'ai du mal à me fendre la gueule 
Bon, suis sans doute susceptible et un peu émotifffff 
T'en fais pas, ça va passer 
Mais pas adieu.....Non, non, no, niet, nein....
réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 18h12 : Pas ça princesse, dis pas ça.....Surtout pas ça  &cced...
S'cuse-moi... ferai plus...
Mais je vous voyais tellement désemparés sans vos piliers...
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 18h14 : S'cuse-moi... ferai plus... Mais je vous voyais tellement désemparé...
Voyons, je parlais des piliers qui n’étaient PAS là. J’ai pas mentionné le fait que Diwan c’est le sine qua non du site. Je dis ça en toute bonne foi !  
Very funny, I thought it was a Gerry man and herring (red). C'est dur à traduire: un hareng teuton qui aime les harangues.
D'ailleurs jerrycan vient de là; c'était le bidon que trainaient nos amis boches sur leurs panzers et que nos amis américains, nos sauveurs, ont traduit simplement par boches bidons (Gerry/Jerry can).
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 16h46 : - On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimera...
Bah en fait, il m'en manquait 4 et non 3....
J'avais pas :
Chargé.....Pffffft
Flanc.....Connais que celui qu'on trouve dans les boulangeries
Hallebarde.....Pfffft
Et Armée.....Là aucune excuse
J'avais ....Alarme 

Merki Joseta.....Mais l'armée et moi, on a jamais vraiment flirté 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 16h46 : - On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimera...
Bon Kyrikou, une fois ça va, 2 bonjour les dégâts 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 16h46 : - On n'entend qu'Émilie Simon à la maison...et, tiens moi j'aimera...
Et 3, tu paumes ton permis.....
Tu le sais ça, hein.....tu le sais 
réponse à . Ratanak le 03/12/2018 à 17h34 : Bonsoir Joseta ! Je n'avais pas vu le CONVOI, le PARA, ni le CROISÉ...
Pour moi, le 'croisé' était le soldat qui participait aux croisades. 'Prise', 'Vaincu' et 'Héros', on peut accepter, mais il faut bien que je rédige un texte... alors, désolé. Le deuxième sergent était un volontaire involontaire.
HÉROS
La streep-teaseuse: - Venez voir le bon nu mes héros.
Alors, c'est une histoire de femme de capitaine belge
Elle arrive au port, elle se marre pas . L'étang sont durs. Elle arrive hier et y a p'us d'eau céans.
D'accord, d'accord, je me bats la coulpe mais mon méat coule pas.
Allez, allez, rires, rires!
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 17h37 : - Fer → très bien faire… Dans le sens que lui donnait Pr&eacu...
J'essaie de bien FAIRE...mais je suis de nouveau VAINCU, et je reconnais sur le CHAMP votre SUCCÉS.  
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 18h14 : S'cuse-moi... ferai plus... Mais je vous voyais tellement désemparé...
Pas grave ma belle.....
Toi aussi, tu sais, tu es un pilier de ce merveilleuuuuuux site 
Juste que le suicide et moi ça coince un peu en ce moment, mais ce n'est pas le lieu.....
Bon Bouba est en wacances et Delassus en week prolongé 
Y a que Minta qui m'inquiète .....
Bon bordel de M....., Minta où k't'es ???
Ici nos Belges, ce sont des Newfie, des gens de Terre-Neuve (Newfoundland). Et nous, on est aussi les Belges du Canada anglais (les Orangistes d'Ontario). Dans l'Ouest, c'est plutôt les Polaks. Bon, on a toujours des têtes de Turc à quelque part et l'histoire de base, c'est toujours la même: Combien ça prend de (insérer le groupe ethnique) pour remplacer une ampoule? Ça en prend cinq, un pour tenir l'ampoule et quatre pour faire tourner l'escabeau.
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 18h35 : J'essaie de bien FAIRE...mais je suis de nouveau VAINCU, et je reconnais su...
Mais tu fais très bien en plus....
Bon, mais mon alarme, elle te conv'nait pas ?
Y a pas d'alarme dans l'armée 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 18h29 : Pour moi, le 'croisé' était le soldat qui participait aux croisade...
Rata va finir par nous en concocter des jeux aussi subtils 
Et tu pourras lui donner tes impressions, voir tes corrections 
Suis impatient d'voir ça 
réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 18h46 : Mais tu fais très bien en plus.... Bon, mais mon alarme, elle te conv...
Bon, mais mon alarme, elle te conv'nait pas ?
Si c'est 'l'alarme à l'oeil', elle me convient...
réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 18h51 : Rata va finir par nous en concocter des jeux aussi subtils  Et tu pourras l...
C'est moi qui ai eu l'idée de créer ce jeu,mais, naturellement tout le monde peut le faire...et peut-être même mieux que moi ! 
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 19h11 : C'est moi qui ai eu l'idée de créer ce jeu,mais, naturel...
Suis pas sur.....Pas sur du tout 
Continue Joseta, moi ça m'va 
Et tu verras, un jour j'aurais tout bon *

*J'crois que ça m'est arrivé 1 fois, p't'être 2....Comme un bissage, c'pas 
Combien ça prend de Marxistes pour remplacer une ampoule ?

Aucun. L’ampoule contient les semences de sa propre révolution.
réponse à . joseta le 03/12/2018 à 19h11 : C'est moi qui ai eu l'idée de créer ce jeu,mais, naturel...
Et c'était une excellente idée 
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 18h41 : Ici nos Belges, ce sont des Newfie, des gens de Terre-Neuve (Newfoundland). Et n...
Rien sur les Italiens ?
réponse à . DiwanC le 03/12/2018 à 16h58 : Après Kipling, on s' fait un p'tit coup de Victor ? Ô combi...
Whitman n'est pas plus rigolo qu'Hugo
Ça dépend des fois. Pour compléter mon, n°22, les pages où il parle de Dieu comme du "Great Camerado" sont à pisser de rire.
Hrmmm, les Italiens (du Québec) ont eu leurs fourches caudines, mais là, ils se sont acheté une légitimité sociale avec le fric de leurs parents masculins, maçons, maraichers, un peu magouilleurs, maffioseurs. On les appelait les WOP's (without official paper, selon l'étymologie populaire.) Maintenant, ils sont encore plus québécois que moi! Et comme les asiatiques, toutes ethnies confondues, t'en verras jamais un faire la manche!
La vieille blague, c'était que Dieu, créant la Terre, s'aperçut qu'il avait encore de la boue dans les mains après le 7e jour. Alors, il se claque les mains ensemble: Wops! Et voilà, c'est comme ça qu'est née l'Italie. Ma qué cosa divina!
Y a-t-il un plus beau pays (à part la France, bien sûr)? Y a-il de plus belles femmes? Mamma mia! Et puis les mecs sont pas mal non plus. L’Italie, j’en mange tous les jours.

réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 19h25 : Combien ça prend de Marxistes pour remplacer une ampoule ? Aucun. ...
Hrmmm, ça c'est du subtil de linguiste bilingue. Lalibellule a de la graine de Chomsky.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 20h19 : Hrmmm, ça c'est du subtil de linguiste bilingue. Lalibellule a de la...
Coucou mon p'tit loup Tricho
Veux bien te lire avec intérêt, voir jubilachionnnnn, mais explique moi quelques mots ....
J'ai juste quelques mots de vot'belle langue et je dois dire que des fois, j't'suis pas .....Enfin pas jusqu'au bout  Je rame comme dirait l'aut;
Bon, tu m'diras que j'suis pas doué et tu auras bien raison 
Mais quand même ma belle Diwan et bibi, on t'a offert le kawa.....Malgré une demande insistante et peu élégante de ta part 
T'oublie pas, c'pas 
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 20h14 : Hrmmm, les Italiens (du Québec) ont eu leurs fourches caudines, mais l&ag...
Je voudrais pas paraitre italocrate. Quand on est jeune, la beauté est partout, mais les femmes italiennes, un peu vieilles, un peu désséchées sont absolument belles. Sans doute cette image vieillotte de ma grand-mère slovène (La Slovénie était alors sous la botte italienne) toute sérieuse, toute impavide, les joues hâves, les épaules redressées, fixant l’objectif et le photographe avec un mépris souverain.
Ahhh, bien désolé, mon p'tit Kouricoucou que j'admire (et DiwanC que j'adule). J'voulais pas vous faire de peine. Je prendrai le kawa quand il vous plaira et même à genoux pour me faire pardonner. Et j'inventerai une prière et une effigie pour vous adorer en silence punitif dans mon petit bois québécois.
Je fais déjà pénitence, je me flagelle, et je me les gèle (il fait quand même -10).
Désolé encore de vous avoir envahi le forum comme un gladiateur en mal de chrétiens.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 20h43 : Je voudrais pas paraitre italocrate. Quand on est jeune, la beauté est pa...
(La Slovénie était alors sous la botte italienne)
Tu veux dire militairement, pas géographiquement ?
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 20h54 : Ahhh, bien désolé, mon p'tit Kouricoucou que j'admire (e...
Qu'on se le dise : en plus, c'est pas Diwan qui est chargée de faire le café, c'est Bouba mais dans son absence elle a gentillement (je sais) offert d'accomplir la tâche pour toutlemonde. Diwan nous apporte les croissants le dimanche mais pas par devoir, par générosité. Voi-là.  

Il existe aussi cette règle de la maison, qu'il faut par courtoisie esspliquer les mots étrangers au français que l'on emploie...règle que j'avoue ne pas toujours toujours respecter.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 20h54 : Ahhh, bien désolé, mon p'tit Kouricoucou que j'admire (e...
Rentre vite dans ta chaumière auprès du poêle ....Un tricholome congelé, ça vaut pas un clou 
Pis on veut te garder en pleine forme, nous 
J'demande pas tant de flagellations pitchounet 
Non, non, c'est too much, really !!!
Gnarff, gnarff
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2018 à 21h03 : (La Slovénie était alors sous la botte italienne)Tu veux dire mili...
Oui, oui, ma mère maternelle parlait couramment le dialecte vénitien, et après le calabrais. Et on mangeait de la polenta (semoule de maïs). Qu'on est en train de redécouvrir au Québec.
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 21h06 : Qu'on se le dise : en plus, c'est pas Diwan qui est chargée de faire...
Oui, notre princesse est généreuse *
Pis quand je vois qu'elle dors la belle.....je fais l'intérimaire ....
Par pur plaisir aussi 

*Si tu relis notre Bouba, nous a laissé la tâche à Diwan et moi en remplacement, sans nous demander notre avis 
Il savait déjà qu'on dirait pas non, c'pas Diwan ?
réponse à . lalibellule1946 le 03/12/2018 à 21h06 : Qu'on se le dise : en plus, c'est pas Diwan qui est chargée de faire...
Ahhh, je viens de comprendre. Bon, je vais essayer, mais on se refait pas. Pour moi les mots, c'est un torrent, un ru alpin; ça coule de source. Ils me dégoulinent de la bouche; j'ai beau me torcher les lèvres, il m'en reste toujours.
Mais bon, je vais faire un effort et faire botus et mouche cousue!
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h28 : Ahhh, je viens de comprendre. Bon, je vais essayer, mais on se refait pas. Pour ...
Hrrrgnnnggnnne, horgggneeeaaaaa, ggrannnnxx, chllliisssunnx.
Ça c'est moi en train d'essayer de pas parler.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h33 : Hrrrgnnnggnnne, horgggneeeaaaaa, ggrannnnxx, chllliisssunnx. Ça c'es...
Bah non, non, non, tu vois ça l'fait pas 
Continue p'tit champignon à pousser, pousser les mots, les textes et surtout la porte de ce merveilleuuuuuux site où on t'attend 
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h33 : Hrrrgnnnggnnne, horgggneeeaaaaa, ggrannnnxx, chllliisssunnx. Ça c'es...
J'en bisse de joie de te lire à nouveau 
Même si j'comprend pas forcément tous tes mots.....Qu'importe, j'apprend un peu tous les jours 
J'en peux p'us, faut que ça sorte!
Grosse question existentielle
Supposons que, par malheur ou malice (au pays des vermeils), y a p’us d’expressions aléatoires. Qu’est-ce que vous faites pour rester en contact. Je comprends que les expressions sont un prétexte pour réunir une bande (d’amis) (Fernande, Félicie, Léonore… et même Lulu), mais après? On badine, on se gausse, on se congratule, mais après? C’est juste une question comme ça.
Ouïr le moment, ce silence des agnelles
Le jouir sans rien en Tendre
Sur la carte des Amours
.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h52 : J'en peux p'us, faut que ça sorte! Grosse question existentiell...
Waouallayeeee, comme tu y vas....
Suis bien trop jeune ici pour te répondre, à peine 1 an que j'ai entr'ouvert la porte après de nombreuses lectures et avec beaucoup, beaucoup d'hésitations....Tellement, j'faisais pas l'poids 
Pis j'm'accroche comme les bigorneaux de Diwan, les alexandrins de Delassus, le kawa et les radars de Bouba, les jeux Oh de gamme de Joseta, le savoir de Minta, l'humour de Rata, les ailes de Lange, les plus p'tites de Lalibellulle, la force de Syntax, le savoir de Christian...le....le....de....de.....
S'xcusez moi les copains si j'vous ai oublié.....z'êtes tellement nombreux....à m'offrir autant 
M'en voulais pas 
En résumé Tricho, pousse pas la chariote avant les bœufs.....Et prend l'temps d'apprivoiser, y a pas l'feu au lac 

Sur ce, vais me couettiner, j'file à Paname demain pour le taf....Et pour me lever, c'est pas gagné, jamais assez d'réveils 
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h52 : J'en peux p'us, faut que ça sorte! Grosse question existentiell...
Encore un bissage 
Woputin, quel E.....cet ordi de S.....de M.....
Bon les enfants sont couchés, j'peux bien jurer.....Bordel de M.....
En québécois pure laine on abrégie pas mal de morphémes, surtout les lousses. Exemples :
LA NÉGATION
Français de France : Elle n’est pas là.
Français québécois : È pas là.
Français de France : Ils ou elles ne la voient pas.
Français québécois : Y a wouaye pas.
LA CONJUGAISON DES VERBES IRRÉGULIERS : le verbe VOIR avec pronom féminin (les meilleurs!)
Ja wé
T’as wé
Èa wé/I a wé
on a wé
Y a woueillent
réponse à . Kyrikou le 03/12/2018 à 22h30 : Waouallayeeee, comme tu y vas.... Suis bien trop jeune ici pour te répond...
Hrmmm, Kyrikou, je t'embrasse. Homme ou femme, tu as toute ma langue, et même transsexuel-l-e. Je prête mon français (ma langue française) même aux Anglos d'Ontario, ces salopards d'Orangistes, et surtout à toutes ces passantes que je n'ai pas pu retenir.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 22h41 : Hrmmm, Kyrikou, je t'embrasse. Homme ou femme, tu as toute ma langue, et mê...
Ohhhhhh tu sais, moi j'suis surtout .....
Sans vous autour, vous tous autour 
Mais, j'suis aussi syndicaliste, militant dans beaucoup d'manifs.....qu' y croit encore un peu
On lâche rien 

Ma préférée 

C'est elle.....qui nous donne envie de vivre , qui donne envie de la suivre jusqu'au bout
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 21h09 : Oui, oui, ma mère maternelle parlait couramment le dialecte véniti...
J'ai découvert la polenta par des amis Valdotins. Les habitants du Val d'Aoste sont de citoyenneté italienne, francophones et souvent de confession vaudoise. Une rareté dans une Italie catholique.
J’aime bien embrasser les moustachus, on s’entend, sur la moue, la joue ou les bajoues, mais pas les bijoux! Et pour les femmes, même un peu moustachues, je leur dédie ma langue, toute française, n’importe où.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 23h11 : J’aime bien embrasser les moustachus, on s’entend, sur la moue, la j...
C'est vrai que les Québékooois  qu'ont vécu cheuuuuu moi, embrassaient à pleine bouche 
Quelles soirées, quels joyeux délires, quelles zamours ces loup's 
Bon raisonnable, jamais je serais.....
Mais faut vraiment qu'j'aille me pieuter sinon demain.....Oh demain, sera un aut'jour  Dur, dur....
Que j'vais rater mon train pour Paname......Et que j'vais me crèche, ça c'est sur 
réponse à . SyntaxTerror le 03/12/2018 à 23h07 : J'ai découvert la polenta par des amis Valdotins. Les habitants du V...
Une confession vaudoise, excuse mon ignorance, une foi de veau. Tu veux dire des protestants?
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 22h41 : Hrmmm, Kyrikou, je t'embrasse. Homme ou femme, tu as toute ma langue, et mê...
Moi itou....Zoubizzzzzzz
A domino 
Ça dort ces Gaulois!
Un grand capitaine de l’amitié et de l’esprit français
J’ai cherché, j’ai cherché tous ces mélodistes et parolistes qui nous charment l’oreille (et l’âme). On en a des pas pires ici, comme Desjardins et son ours de velours. Des Américains aux voix continentales et chaloupées, des Chinois subtils et même quelques Allemands (et d’Ontariens, ces salopards!), mais le père Georges les enterre tous. Je me dédie au Père Georges, j’en fais une religion. Sans trop de liturgie, disons.
réponse à . Tricholome le 03/12/2018 à 23h29 : Une confession vaudoise, excuse mon ignorance, une foi de veau. Tu veux dire des...
Un peu de lecture. Chez moi, la page s'affiche très mal, il faut aller en dessous du sommaire ...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un capitaine d'industrie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?