Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Avoir la cote

Être très estimé.

Origine

Si tous les coureurs du Tour de France ont la côte devant eux lorsqu'il se trouvent en bas de la montée de l'Alpe d'Huez, les traînards n'ont pas la cote une fois arrivé en haut.
Le mot 'cote' est une des nombreuses preuves qu'en français, un simple circonflexe peut changer complètement le sens d'un mot.
En effet, il n'est point ici question de la côte de porc ou de la course de côtes, mais de la 'cote' au sens d'appréciation, de note, de valeur, comme on le trouve dans la "cote d'alerte", la "cote mobilière" ou la cote d'une action en bourse, par exemple.
Ici, c'est le sens d'appréciation qui est retenu, quelqu'un qui a la cote étant quelqu'un de très apprécié car, bien que l'expression ne contienne aucun adjectif, la 'cote' est implicitement élévée.
Une ancienne forme de l'expression était "être à la cote".

Compléments

'cote' s'écrivait auparavant 'quote' et vient du latin médiéval 'quota', mot toujours utilisé de nos jours, mais via un emprunt à l'anglais 'quota' (pour 'quote-part') de même origine.

Exemple

« Il [le Dr Lendolt] avait, comme on dit, la cote, dans tous les milieux où il fréquentait et il a su la conserver »
Léon Daudet - Salons

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir la cote » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Geachtet sein Être estimé
Allemagne Allemand Schlag (bei jemandem) haben Avoir un coup (chez quelqu'un)
Grèce Grec Χαίρω μεγάλης εκτίμησης (Khèro meghàlis ektìmissis) Jouir d'une grande appréciation
Angleterre Anglais To be popular Être populaire
États-Unis Anglais To be the bee's knees Être les genoux de l'abeille
Argentine Espagnol Ser una joyita Être un petit joyau
Espagne Espagnol Estar en el candelero Être sur le chandelier
Espagne Espagnol Poner en un altar Mettre quelqu'un sur un autel (piédestal)
Espagne Espagnol Tener buen cartel Avoir bonne affiche (= Avoir bonne réputation / renommée)
Israël Hébreu מצא חן בעיני Trouver grâce aux yeux de
Israël Hébreu נהנה מאמונתו של Jouir de la confiance de
Italie Italien Andare per la maggiore Aller pour la majeure
Italie Italien Èssiri cutàtu Être coté
Pays-Bas Néerlandais Een getapte figuur zijn Être une personne qui attire l'attention et l'intérêt de tout le monde (expr. populaire)
Pays-Bas Néerlandais In aanzien staan (expr. un peu vieillotte) Avoir la cote, être respecté
Pays-Bas Néerlandais Zeer geacht (gerespecteerd) zijn Être très estimé
Roumanie Roumain A fi bine cotat Être bien coté
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Avoir la cote » Commentaires

  • #1
    • God
    • 10/05/2007 à 00:00
    Avec une rapidité telle que j’en suis moi-même tout ébaubi (Lapointe), voici déjà le compte-rendu public des assises expressio qui se sont tenues au Mans, les 24 et 25 avril de l’an 2007.
    Pour une fois, les photos ne sont pas directement dans cette contrib mais intégrées au document car ce dernier contient des références (texte en rouge) aux photos.
    Faites votre choix :
    Le compte-rendu (4 Mo)
    Le vademecum (7 Mo)
    Un plan du Vieux Mans (6 Mo)
  • #2
    • <inconnu>
    • 10/05/2007 à 00:11
    • En réponse à God #1 le 10/05/2007 à 00:00 :
    • « Avec une rapidité telle que j’en suis moi-même tout ébaubi (Lapointe), voici déjà le compte-rendu public des assises expressio qui se sont t... »
    Avec cela tu vas améliorer ta cote ! En attendant, je vais continuer à travailler ma descente ...
    Marceeeel ! 3 Laphroaig ! c’est pour moi !
    1 pour God, 1 pour moi, forcément, c’est moi qui paie, et un pour Gold30 dont c’est l’anniv’ aujourd’hui, si je ne m’abuse !
    Alors : "Un p’tit beurre, des touillous"
  • #3
    • <inconnu>
    • 10/05/2007 à 00:23
    A la Bourse, seules les valeurs considérées comme importantes, voire cacarantes, ont la cote, c’est à dire qu’elles sont cotées régulièrement dans les liaisons informatisées.
  • #4
    • cotentine
    • 10/05/2007 à 00:30
    • En réponse à <inconnu> #2 le 10/05/2007 à 00:11 :
    • « Avec cela tu vas améliorer ta cote ! En attendant, je vais continuer à travailler ma descente ...
      Marceeeel ! 3 Laphroaig ! c’est pour moi !... »
    tu m’as devancée de quelques minutes !
    Happy Birthday Gold30 ...
    Adam aussi avait la cote, dans le jardin d’Eden, surtout après avoir donné une de ses côtes pour qu’Eve apparaisse ! 😉
  • #5
    • borikito
    • 10/05/2007 à 05:08
    • En réponse à cotentine #4 le 10/05/2007 à 00:30 :
    • « tu m’as devancée de quelques minutes !
      Happy Birthday Gold30 ...
      Adam aussi avait la cote, dans le jardin d’Eden, surtout après avoir donné... »
    "Happy Birthday Gold30 ..."
    Et pour faire bon poids, nous souhaiterons aussi un bon anniversaire à Animaldan qui aura la cote également.
  • #6
    • <inconnu>
    • 10/05/2007 à 07:13
    je cnnaissais cette différence d’orthographe, mais chez nous, dans le midi, on ne fait aucune différence de prononciation, on a sans doute la paresse de nous occuper de cet accent cirCONflexe. koskos
  • #7
    • syanne
    • 10/05/2007 à 07:22
    Bons anniversaires, donc, à Nimaldan et Gold30 (est-ce ton âge ?)... En cadeau, une histoire véridique authentifiée par Expressio.
    Le p’tit Nicolas avait la bosse de la politique. Il piaffait, depuis cinq ans : aurait bien envoyé le Jacquot se faire téter, et même in petto rêvait de lui faire boire le bouillon d’onze heures. Bref, il attendait son tour comme les moines l’abbé. Enfin le voilà, fier comme Artaban sur son petit banc : gageons qu’il s’entendra comme larrons en foire avec son pote Silvio et son parrain Georgio. Moi qui suis perfide, j’attends qu’il se ramasse une gamelle, car il n’y a pas loin du Capitole à la roche tarpéienne…
    En attendant, il faut bien s’y faire : il a la cote !
  • #8
    • chirstian
    • 10/05/2007 à 08:01
    Cotentine a la cote en teint.
  • #9
    • chirstian
    • 10/05/2007 à 08:08
    pendant plusieurs années Michèle quotta au CSA
  • #10
    • syanne
    • 10/05/2007 à 08:51
    Depuis que la bourse ne cote plus les mailles, le tricot perd des points.
  • #11
    • syanne
    • 10/05/2007 à 08:59
    • En réponse à God #1 le 10/05/2007 à 00:00 :
    • « Avec une rapidité telle que j’en suis moi-même tout ébaubi (Lapointe), voici déjà le compte-rendu public des assises expressio qui se sont t... »
    Beau travail, les artistes ! Votre cote est au plus haut.
    @Peinard_Best 2 : déjà (ou encore) au whisky (ou whiskey, peut-être) ! Scottish ou irish, je trouve que tu décotes, là !
  • #12
    • cotentine
    • 10/05/2007 à 09:06
    • En réponse à syanne #7 le 10/05/2007 à 07:22 :
    • « Bons anniversaires, donc, à Nimaldan et Gold30 (est-ce ton âge ?)... En cadeau, une histoire véridique authentifiée par Expressio.
      Le p’tit... »
    Gold30 (est-ce ton âge ?).

    Penses-tu, il est trop coquet et se rajeunit ! Il aborde juste le 1/2 siécle ... et plusieurs peuvent lui dire bienvenue au club des quinquagénaires ... mais c’est lui qui aura la cote car ce sera le plus jeune, le nouveau-né de la cuvée !
  • #13
    • <inconnu>
    • 10/05/2007 à 09:27
    • En réponse à <inconnu> #6 le 10/05/2007 à 07:13 :
    • « je cnnaissais cette différence d’orthographe, mais chez nous, dans le midi, on ne fait aucune différence de prononciation, on a sans doute l... »
    J’ai pas de difficulté à prononcé "cote et côte" car mes racines ne sont pas du midi. Mais tu as raison. Je m’amuse, gentiment, à écouter une des présentatrices de la météo. Elle a fait quelques progrès mais chaque fois qu’il faut qu’elle prononce "côte", elle hésite, s’angoisse et elle n’est toujours pas à l’aise. Les présentateurs du midi pourraient prendre quelques cours de diction pour leur faciliter la tâche.
    Bon anniversaire à Gold 30 et à Nimaldan.
    @ Syanne - IL a la cote, alors IL peut se permettre d’aller sur la côte.
  • #14
    • <inconnu>
    • 10/05/2007 à 09:34
    J’ai enfin compris le langage codé des poules ,n’ étant nourries qu’ aux grains , en fait en faisant "cot² "elles nous réclament ni plus ni moins des bis cot !
  • #15
    • charlesattend
    • 10/05/2007 à 09:35
    O combien de marins , combien de capitaines
    combien de cabotins
    rebroussèrent chemin abandonnant leur cote
    à ceux qui ,plus malins ,abandonnaient leurs côtes
  • #16
    • OSCARELLI
    • 10/05/2007 à 09:39
    • En réponse à God #1 le 10/05/2007 à 00:00 :
    • « Avec une rapidité telle que j’en suis moi-même tout ébaubi (Lapointe), voici déjà le compte-rendu public des assises expressio qui se sont t... »
    Avec une rapidité telle que j’en suis moi-même tout ébaubi (Lapointe), voici déjà le compte-rendu public des assises expressio qui se sont tenues au Mans, les 24 et 25 avril de l’an 2007.

    Eh bien, aujourd’hui, tu vas avoir la cote (de Maille, bonne moutarde de Meaulx) pour nous avoir servi ce compte-rendu magnifique d’une session exceptionelle en deux epis-z-odes...
    Tu as fait là un travail magnifique, en publiant ici (ici ou là, je m’embrouille à présent) ces chefs d’oeuvres que le monde entier nous enviera à tout jamais... Aussi bien littéraires que graphiques. Le clou étant bien sûr ce compte-rendu d’une mouture absolument phénoménale. Je me demande vraiment qui peut bien écrire comme cela. Cela coule de source, comme le virage du même nom. Un régal, cela fond dans la bouche - mais pas sur les mains! - comme ce bon, cet excellent chocolat belge... (voir la contrib d’il y a quelques jours).
    Du vrai pipi de Petit Jésus!
  • #17
    • OSCARELLI
    • 10/05/2007 à 09:42*
    Bon anniversaire à nos amis et amies.
    Gold30, serait-ce maintenant que tu deviens Gold31?
    AnimalDan, à toi aussi, même si je rien trouvé à dire sur ton pseudo. .. On ne peut pas gagner à tous les coups, c’est BêteDan, non?
  • #18
    • chirstian
    • 10/05/2007 à 09:43*
    la ’cote’ est implicitement élévée...
    ... et la ’côtelette’ explicitement grillée.
    j’ai réussi à ouvrir le "plan du Vieux Mans" (#1)... sans planter.
    (je tiens à le préciser parce que le titre anglais du document, c’est : "plantage.net city", vous pouvez vérifier ! )
  • #19
    • OSCARELLI
    • 10/05/2007 à 12:51
    • En réponse à chirstian #18 le 10/05/2007 à 09:43* :
    • « la ’cote’ est implicitement élévée...
      ... et la ’côtelette’ explicitement grillée.
      j’ai réussi à ouvrir le "plan du Vieux Mans" (#1)... san... »
    j’ai réussi à ouvrir le "plan du Vieux Mans" (#1)... sans planter.

    Cela impliciterait-il que tu n’as explicitement pas pu ouvrir les deux autres sublîmes (porte-) documents sans planter?
    Ce serait bien d’eau mage! Ta culture en prendrait tout de suite un coup magistral...
  • #20
    • chirstian
    • 10/05/2007 à 13:34
    • En réponse à OSCARELLI #19 le 10/05/2007 à 12:51 :
    • « j’ai réussi à ouvrir le "plan du Vieux Mans" (#1)... sans planter.
      Cela impliciterait-il que tu n’as explicitement pas pu ouvrir les deux a... »
    certes non, mais on ne commente pas l’incommentable.
    Il y a des oeuvres (je pense à ce sublime compte-rendu, mais aussi à ces admirables productions littéraires...) devant lesquelles l’homme prend conscience de sa petitesse. Alors, même s’il se risque à tutoyer un instant les Dieux , il mesure tellement l’abîme qui le sépare de leur génie, qu’il se rabat très vite sur le vieux plan du Mans (@plantage.net city).
    un admirateur subjugué.