Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Un coup de main

Une aide momentanée.
Une façon adroite de procéder.
Une attaque rapide et audacieuse.

Origine

Dans sa première acception, cette expression, qui date du début du XIXe siècle, s'utilise généralement avec des verbes comme 'donner' ou 'demander' lorsque quelqu'un a besoin d'aide pour accomplir une tâche ou un travail déterminé.
Ici, la 'main' ne désigne pas directement cette chose à cinq doigts qui se trouve au bout du bras et qui donnerait un coup, comme une gifle ; c'est une métaphore qui a le sens "d'aide" (la main qui apporte son secours), et le 'coup' représente l'action courte.
Notez que si, maintenant, on "donne un coup de main", au début du XVIIe siècle, on se contentait de "prêter la main". Et quand on hésite à mettre la main en entier, on peut se contenter d'un petit "coup de pouce"...
Le deuxième sens, employé plutôt sous la forme "avoir le coup de main", est lié aux travaux manuels où l'artisan, très habile de ses mains, fait très vite et très bien ce que d'autres personnes non expérimentées mettraient très longtemps à (mal) faire.
Cette forme est à rapprocher de "perdre la main", justement lorsque la personne n'a plus le coup de main.
Enfin, la dernière acception vient de la locution maintenant disparue "faire un coup de sa main" qui, au milieu du XVe siècle, signifiait "commettre un forfait", sens non expliqué.
L'expression avec ce sens ne prend sa forme actuelle qu'à la fin du XVIIe, dans le milieu militaire.

Exemple

« Merci de votre coup de main, citoyens, dit le commandant. Tonnerre de Dieu ! Sans vous, nous pouvions passer un rude quart d'heure. »
Honoré de Balzac - Les Chouans
« Il existe maintes places de guerre qui, sans être des forteresses régulières, sont réputées à l'abri d'un coup de main, et qui sont pourtant susceptibles d'être enlevées par escalade, soit d'emblée, soit par des brèches encore peu praticables dont l'escarpement exigerait toujours l'emploi d'échelles ou autres moyens d'arriver au parapet. »
Baron Henri de Jomini, Antoine Henri Jomini - Précis de l'art de la guerre

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Un coup de main » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Rhoi help llaw Donner de l'aide de main
Allemagne Allemand Soforthilfe Aide immédiate
Angleterre Anglais To give a hand Donner une main
États-Unis Anglais To give / lend (someone) a (helping) hand Donner / prêter (à quelqu'un) une main (qui aide)
Argentine Espagnol Dar una mano Donner une main
Espagne Espagnol Donar un cop de mà Donner un coup de main
Espagne Espagnol Echar una mano Donner une main
Espagne Espagnol Echar una mano (a alguien) Donner un coup de main (à quelqu'un)
Espagne Espagnol Un golpe de mano Un coup de main
Mexique Espagnol Echar una mano / Echar una manita Donner un coup de main
Uruguay Espagnol Dar una mano Donner une main
Canada Français Donner un coup de pouce Aider quelqu'un
Israël Hébreu Latete yad Donner une main
Italie Italien Dare una mano Donner une main
Pays-Bas Néerlandais Een handje helpen Aider d'une petite main
Pays-Bas Néerlandais Een slimme zet Un coup de maître (un coup intelligent)
Pays-Bas Néerlandais Handigheid Main-é (cf. doigt-é)
Brésil Portugais Dar uma mãozinha Offrir une petite main
Roumanie Roumain O mână de ajutor Une main d'aide
Serbie Serbe Pomoć Aide
Turquie Turc El atmak Donner un coup de main
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Un coup de main » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 03/12/2008 à 01:20
    et donc aussi "prêter main forte"
  • #2
    • AnimalDan
    • 03/12/2008 à 01:47
    Procrastiner: donner un coup... demain.
  • #3
    • cotentine
    • 03/12/2008 à 02:09
    • En réponse à <inconnu> #1 le 03/12/2008 à 01:20 :
    • « et donc aussi "prêter main forte" »
    JEAN RACINE ... LES PLAIDEURS ... ( 1668 )
    DANDIN
    Au voleur ! Au voleur !
    PETIT JEAN
    Ho ! Nous vous tenons bien,
    L’INTIMÉ
    Vous avez beau crier.
    DANDIN
    Main forte ! L’on me tue ! 😉)
  • #4
    • <inconnu>
    • 03/12/2008 à 04:55
    • En réponse à cotentine #3 le 03/12/2008 à 02:09 :
    • « JEAN RACINE ... LES PLAIDEURS ... ( 1668 )
      DANDIN
      Au voleur ! Au voleur !
      PETIT JEAN
      Ho ! Nous vous tenons bien,
      L’INTIMÉ
      Vous avez beau cr... »
    Il réclamait main forte. Pour lui obéir, il suffisait à ses agresseurs de ne pas y aller de main morte.
    De même qu’il ne faut pas confondre cou de pied et coup de pied, rappelons que le
    cou de Main-tenon porte une petite croix selon la mode de Mme, et que le
    coup de main-bour est une mise sous tutelle.
  • #5
    • momolala
    • 03/12/2008 à 07:55
    Si je lis bien God, un coup de main n’a rien à voir avec la main à cinq doigts qui pend au bout du bras qui tombe, mais avec la main qui aide. Tu m’étonnes qu’on soit dans la panade de l’égocentrisme égoïste si nos mains à 5 doigts n’ont aucun rapport avec la main qui aide ! Et on la trouve où, celle-là ?
  • #6
    • <inconnu>
    • 03/12/2008 à 08:01
    haut les mains, que personne ne bouge ! Défense de prêter main-forte, je vous mets le marché en main : une voiture de seconde main , l’argent de la main à la main , et pas de compte rendu dans la main courante ...
  • #7
    • tytoalba
    • 03/12/2008 à 08:44
    • En réponse à AnimalDan #2 le 03/12/2008 à 01:47 :
    • « Procrastiner: donner un coup... demain. »
    Que j’aime cette phrase. Le mot aussi, que j’ai réussi à retenir. Un de ceux que j’ai appris sur ce site et que je faisais mien depuis très longtemps.
  • #8
    • tytoalba
    • 03/12/2008 à 08:48
    Bienvenue à tous les nouveaux et nouvelles de ce site. Ils se reconnaîtront.
    D’ailleurs sont-ils ou elles nouveaux, nouvelles ? Dans leur intervention sans doute mais il y en a (parfois) qui sortent enfin de leur retraite. Les silencieux et silencieuses comme disait, je ne sais plus qui dernièrement.
  • #9
    • mickeylange
    • 03/12/2008 à 09:07
    Une façon adroite de procéder.
    Une attaque rapide et audacieuse.

    C’est la définition du baise-main ça mon God !
  • #10
    • PtiPat
    • 03/12/2008 à 09:26
    "Un cou, deux mains, trois raisons de l’étrangler..." disait Jack l’étrangleur.
  • #11
    • Elpepe
    • 03/12/2008 à 09:27
    • En réponse à momolala #5 le 03/12/2008 à 07:55 :
    • « Si je lis bien God, un coup de main n’a rien à voir avec la main à cinq doigts qui pend au bout du bras qui tombe, mais avec la main qui aid... »
    Et on la trouve où, celle-là ?

    Au panier, je crois... 😄
  • #12
    • Elpepe
    • 03/12/2008 à 09:29
    • En réponse à Elpepe #11 le 03/12/2008 à 09:27 :
    • « Et on la trouve où, celle-là ?
      Au panier, je crois... 😄 »
    Béru a des francfort sur la main.
    San-A
  • #13
    • chirstian
    • 03/12/2008 à 09:30
    Le deuxième sens, employé plutôt sous la forme "avoir le coup de main", est liée aux travaux manuels
    la Veuve Poignet a un bon coup de main .
  • #14
    • PtiPat
    • 03/12/2008 à 09:34
    Un coude, main, doigt, pouce, poignet, ... on va avoir toute la description des bras (qui m’en tombent) ...
  • #15
    • Elpepe
    • 03/12/2008 à 09:34
    • En réponse à chirstian #13 le 03/12/2008 à 09:30 :
    • « Le deuxième sens, employé plutôt sous la forme "avoir le coup de main", est liée aux travaux manuels
      la Veuve Poignet a un bon coup de mai... »
    Et un tour de main suffisant ?
  • #16
    • Elpepe
    • 03/12/2008 à 09:35
    • En réponse à PtiPat #14 le 03/12/2008 à 09:34 :
    • « Un coude, main, doigt, pouce, poignet, ... on va avoir toute la description des bras (qui m’en tombent) ... »
    Mon carpe est muet, c’est bon signe ?
  • #17
    • PtiPat
    • 03/12/2008 à 09:38*
    • En réponse à tytoalba #8 le 03/12/2008 à 08:48 :
    • « Bienvenue à tous les nouveaux et nouvelles de ce site. Ils se reconnaîtront.
      D’ailleurs sont-ils ou elles nouveaux, nouvelles ? Dans leur in... »
    Merci "TITO du matin" pour ton accueil. C’est sympa de se sentir accueilli dés les premiers commentaires. C’est un coup de pouce pour continuer à intervenir ...
    🙂
  • #18
    • chirstian
    • 03/12/2008 à 09:42
    • En réponse à AnimalDan #2 le 03/12/2008 à 01:47 :
    • « Procrastiner: donner un coup... demain. »
    procrastiner : cette page
  • #19
    • chirstian
    • 03/12/2008 à 09:45
    quand vous lui demandez un coup de main, l’avare vous promet un sou demain.
  • #20
    • chirstian
    • 03/12/2008 à 10:02
    Une aide momentanée. Une façon adroite de procéder. Une attaque rapide et audacieuse
    grâce au coup de main de son avant centre, l’ailier se présente seul devant le but. Son coup de main réussit : il est en position de tir. Il marque : ce garçon a un sacré coup de main.
    Pour un footballeur le coup de main ça mène à tout. Y compris au pénalty , quand c’est dans la surface de réparation (ainsi nommée parce que le coup de pied arrêté répare le coup de main donné sur un coup de tête).