Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Une autre paire de manches

Quelque chose de complètement différent
Une toute autre affaire (généralement plus difficile ou compliquée)

Origine

Il n'existe malheureusement aucune certitude quant à l'origine de cette expression qui est attestée au XVIe siècle.
Les seules choses que l'on sait, c'est qu'au Moyen Âge, les manches des vêtements des gens de la haute société n'étaient pas cousues de manière définitive et qu'on pouvait donc changer facilement et partiellement de tenue en changeant simplement sa paire de manches ; on sait aussi que, beaucoup plus tard, au moment de l'apparition de l'expression, il a existé des demi-manches (parties basses de la manche) en lustrine servant à protéger les manches elles-mêmes et aisément interchangeables.
Une explication dit qu'au cours des tournois, les chevaliers portaient les couleurs de leur dulcinée sous la forme d'une de leurs manches fixée à la lance ou au bouclier ; les manches seraient ensuite devenues des symboles que les amoureux s'échangeaient en gage de fidélité amoureuse (ce fait semble confirmé par le troubadour Vidal de Besaudun qui évoque deux amants qui, s'étant juré fidélité, promirent de "porter manches et anneaux l'un de l'autre").
Une autre paire de manches aurait donc d'abord évoqué un nouvel amour ou une infidélité.
Mais si l'histoire précédente semble réelle, le lien avec l'expression est loin d'être certain, car elle est incontestablement présentée comme familière, voire vulgaire au XVIIIe siècle (l'abbé Morellet, en 1822, évoquant M. de Buffon et Mlle de l'Espinasse, parle de formes triviales et populaires). Il est donc assez peu probable qu'elle ait eu un lien quelconque avec les choses galantes chez les nobles, sauf si le contexte de son utilisation a largement évolué entre le XVIe et le XVIIIe siècle.
Alain Rey indique d'ailleurs qu'il n'existe aucune attestation de cette hypothèse et que "cette interprétation semble être le fruit de l'imagination anecdotique des commentateurs du XIXe siècle", ces derniers étant réputés pour avoir inventé de toutes pièces nombre d'explications étymologiques.

Exemple

« Notre conception moderne peut être juste quand on regarde l'histoire humaine du point de vue de Sirius, ou sur une phase de dix siècles; autrement dit quand la distance écrase les détails; mais quand il s'agit de savoir si, en ce moment même, le tsar Nicolas donne ou ne donne pas au roi de Serbie le conseil de marcher contre l'Autriche, c'est une autre paire de manches. »
Jules Romains - Les hommes de bonne volonté / Le 6 octobre - 1932

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une autre paire de manches » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Ein anderes Paar Schuhe Une autre paire de chaussures
Angleterre Anglais And now for something completely different Et maintenant quelquechose complètemant different (expression célèbre de l'émission 'Monty Pythons Flying Circus`)
Angleterre Anglais Another kettle of fish Une autre casserole de poissons
États-Unis Anglais A [whole] different ball of wax Une boule de cire [complètement] différente
États-Unis Anglais A horse of a different color Un cheval d'une autre couleur
États-Unis Anglais A whole other ball game Une autre jeu de ballon complètement
États-Unis Anglais Another kettle of fish Une autre casserole de poissons
Argentine Espagnol Harina de otro costal Farine d'un autre sac
Espagne Espagnol Es harina de otro costal C'est de la farine d'un autre sac
Espagne Espagnol Eso ya es otro cantar Ça, c'est une autre chanson
Espagne Espagnol Figues d'un altre paner Figues d'un autre panier
Espagne Espagnol Otra cosa ! Une autre chose !
Hongrie Hongrois Az egy más tészta C'est une autre pâte
Italie Italien Un altro paio di maniche Une autre paire de manches
Belgique Néerlandais Een ander paar mouwen Une autre paire de manches
Pays-Bas Néerlandais Dat is andere koek C'est autre pain d'épice
Pays-Bas Néerlandais Dat is een ander paar schoenen C'est un autre paire de chaussure
Pays-Bas Néerlandais Dat is nog eens wat anders Ça c'est bien différent
Pays-Bas Néerlandais Uit een ander vaatje tappen Tirer d'un autre tonneau
Pologne Polonais Inna para kaloszy Une autre paire de caoutchoucs
Brésil Portugais São outros 500 Ce sont des autres 500
Roumanie Roumain Altă mâncare de peşte Autre nourriture pour poisson
Roumanie Roumain O altă mâncare de pește Un autre mets de poisson
Serbie Serbe Drugi par rukava Quelque chose de tout-à-fait différent
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Une autre paire de manches » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 26/08/2009 à 07:07
    Pour moi les manches sont les avant-bras, qu’il faut activer autrement vite pour faire un travail plus difficile.
  • #2
    • OSCARELLI
    • 26/08/2009 à 07:39
    Une autre mer de tanches permettrait une pèche miraculeuse.
  • #3
    • OSCARELLI
    • 26/08/2009 à 07:42
    Dis-moi donc, [slurp] mon petit Godemichou adoré [/slurp], as-tu dû longtemps faire la manche, avant d’en avoir une paire à disposition? J’ose espérer cependant que tu ne fus cependant jamais avec l’un ou l’autre de tes copains de classe une paire de manches. Ca la foutrait mal d’apprendre cela aujourd’hui...
  • #4
    • momolala
    • 26/08/2009 à 08:32
    Je connaissais la tradition galante du don de manche au Moyen-Âge mais j’associerais plutôt l’expression aux manches sportives, première et deuxième, qu’il faut remporter pour gagner un tournoi d’abord, un match moderne ensuite. C’est une assertion purement gratuite de Momolala mais elle est de bon sens, non ?
  • #5
    • momolala
    • 26/08/2009 à 08:35
    Là, les poteaux, les manches, je dois les retrousser pour cause de journée chargée. Je vous confie l’encre et la plume. Faites-en, comme d’habitude, le meilleur usage !
    Spécial Eureka : alors, c’est pour aujourd’hui, ou pour demain ?
  • #6
    • chirstian
    • 26/08/2009 à 09:26
    les chevaliers portaient les couleurs de leur dulcinée sous la forme d’une de leurs manches fixée à la lance ou au bouclier
    et Don Quichotte devait porter haut la Manche de Dulcinée puisqu’il en était le seigneur, non ? Il n’empêche que, contre les moulins, il s’y prenait comme un manche !
  • #7
    • chirstian
    • 26/08/2009 à 09:28
    dans les avions , le manche (à balai) risquait de casser, d’où l’intérêt d’en avoir une paire de rechange pour traverser... la Manche.
  • #8
    • <inconnu>
    • 26/08/2009 à 09:28*
    Je connais moi la légende du Don de la Mancha...bof...😉
  • #9
    • chirstian
    • 26/08/2009 à 09:34
    il ne faut sans doute pas exclure totalement l’idée que la paire de manches aurait le sens de "une paire de bras". Pour certains travaux, plus compliqués que d’autres, l’expression aurait alors indiqué qu’il y avait intérêt à prendre quelqu’un d’autre, ce travail ne pouvait pas être confié au personnel habituel.
  • #10
    • Emeu29
    • 26/08/2009 à 10:07
    • En réponse à chirstian #7 le 26/08/2009 à 09:28 :
    • « dans les avions , le manche (à balai) risquait de casser, d’où l’intérêt d’en avoir une paire de rechange pour traverser... la Manche.... »
    Je dirais même plus :
    Moi qui habite sur la côte nord de la Bretagne, je ne comprends pas cette expression. Pour moi il n’y en a qu’une Manche !
    je m’y paire !
  • #11
    • momolala
    • 26/08/2009 à 10:41
    • En réponse à Emeu29 #10 le 26/08/2009 à 10:07 :
    • « Je dirais même plus :
      Moi qui habite sur la côte nord de la Bretagne, je ne comprends pas cette expression. Pour moi il n’y en a qu’une Manc... »
    Si tu parviens à te paire-dre en une, heureusement qu’il n’y a n’en pas de rechange !
  • #12
    • God
    • 26/08/2009 à 10:47
    • En réponse à momolala #4 le 26/08/2009 à 08:32 :
    • « Je connaissais la tradition galante du don de manche au Moyen-Âge mais j’associerais plutôt l’expression aux manches sportives, première et... »
    C’est une assertion purement gratuite de Momolala mais elle est de bon sens, non ?

    Ouaip ! Sauf que ce sens-là de manche semble postérieur au XVIe siècle.
  • #13
    • PtiPat
    • 26/08/2009 à 11:01
    Une autre paire de manches, Oh !
    PtiEmpereur
  • #14
    • PtiPat
    • 26/08/2009 à 11:05
    Une autre mère de panches, Ah ...
    PtiDonQuichotte
  • #15
    • PtiPat
    • 26/08/2009 à 11:12
    Attention ... :
    Si c’est une autre paire de manches,
    Qu’on branle dans le manche,
    Et qu’on s’y prend comme un manche,
    On risque de jeter le manche après la cognée !
    PtiManche
  • #16
    • mickeylange
    • 26/08/2009 à 11:20
    Histoire Belge.
    Si le perfide Wellington avait eu une autre paire de bras en plus, il aurait peut-être fait mieux à quatre manches ! et vis versa. cette page
  • #17
    • mickeylange
    • 26/08/2009 à 11:25
    • En réponse à mickeylange #16 le 26/08/2009 à 11:20 :
    • « Histoire Belge.
      Si le perfide Wellington avait eu une autre paire de bras en plus, il aurait peut-être fait mieux à quatre manches ! et vis... »
    Les Frères des écoles chrétiennes (ou lasalliens) portaient une soutane noire non boutonnée avec un large rabat blanc, ils étaient familièrement surnommés les « Frères quatre bras » à cause de leur grand manteau à manches flottantes.(wiki)
  • #18
    • mickeylange
    • 26/08/2009 à 11:34
    • En réponse à PtiPat #14 le 26/08/2009 à 11:05 :
    • « Une autre mère de panches, Ah ...
      PtiDonQuichotte »
    DonQuichotte 2009 à cette page
  • #19
    • momolala
    • 26/08/2009 à 11:48
    • En réponse à God #12 le 26/08/2009 à 10:47 :
    • « C’est une assertion purement gratuite de Momolala mais elle est de bon sens, non ?
      Ouaip ! Sauf que ce sens-là de manche semble postérieur... »
    Es-tu sûr ? Si j’avais le temps je te bâtirais ici une belle légende avec don de manche à un tournoi en deux reprises que tu n’y verrais que du feu ! Le vainqueur aurait droit aux deux manches et la dame à sa queue et ses deux oreilles...
  • #20
    • chirstian
    • 26/08/2009 à 12:09
    moi j’t’y dis qui li samedi c’est une autre paire dimanche !