Avoir le cafard - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir le cafard

Avoir des idées noires, être déprimé.

Origine

Le mot cafard a quatre sens en français.

Le premier est oublié. Au XVIe siècle, il désignait une personne non ou peu croyante qui faisait croire qu'elle l'était profondément. Un bigot, un faux dévot ou un fourbe, donc.
Ce mot viendrait de l'arabe 'kafir' qui voulait dire 'mécréant, renégat'.

Il désigne aussi une personne qui dénonce les autres (qui 'cafarde'), sens qui vient probablement du précédent, par allusion à la personne qui a un comportement hypocrite ou fourbe.

Ensuite, il y a ce sympathique petit insecte marron ou noir qui s'agite avec de nombreux congénères dans les recoins sans lumières.
Là encore, le nom vient peut-être du premier sens de cafard, par comparaison au bigot vêtu de sombre et qui fait les choses en cachette.

Quant au cafard de notre expression, il semble que ce soit Charles Baudelaire qui l'ait introduit dans "Les Fleurs du Mal" en 1857. Tout comme il a popularisé le mot anglais 'spleen' avec le même sens de tristesse, de mélancolie.

Parlant du Démon :
« Parfois il prend, sachant mon grand amour de l'Art,
La forme de la plus séduisante des femmes,
Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes.
»

Maurice Rat, qui n'avait pas dû bien lire Baudelaire, place l'origine de cette expression plus tard, entre 1875 et 1900 dans les troupes d'Afrique et plus particulièrement dans la Légion Étrangère.
Peut-être est-ce parce qu'elle a été répandue là-bas par un légionnaire poète qui lisait les Fleurs du Mâle ? A moins que cela ne vienne du fait que, quand il y en a, les cafards sont légion et qu'ils grouillent comme les idées noires le font dans la tête.

Compléments

Il est intéressant de savoir comment les idées noires peuvent virer au bleu ("avoir le blues") pour signifier la même chose !
Le 'blues', cette musique d'origine afro-américaine porteuse de tristesse ou de nostalgie vient des chants des esclaves. Son nom viendrait d'une contraction de "to have the blue devils" ("avoir les diables bleus") qui voulait dire... "avoir le cafard".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le cafard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mae'r felan arnochIl y a de la mélancolie sur quelqu'un
Allemagne / Autrichede Grillen fangenAttraper des grillons
Angleterreen To have the blues / To feel blueAvoir les bleus / Se sentir bleu
Angleterreen To look crestfallenAvoir la crête qui tombe
Espagnees Estar "depre" (deprimido)Être déprimé
Mexiquees Estar depre, triste Être triste
Canada (Québec)fr Avoir les bleus
Grècegr Τα έβαψε μαύραIl l'a peint en noir
Hongriehu Sötéten látja a világot.Voir le monde d'une manière noire.
Italieit essere abbachiatoêtre déprimé
Pays-Basnl in een dip zittense sentir dans un creux/un vide (état dépressif)
Brésilpt Estar na fossaÊtre dans la fosse
Roumaniero A fi c?zut în pu?ul cu melancolieÊtre tombé dans le puits à mélancolie
Serbiesr Biti u zutoj minutiÊtre dans la minute jaune

Vos commentaires
Cafard

" Le cafard a beau se rouler dans la cendre, le coq le reconnaît toujours " dit un proverbe africain.
Les gens aussi identifient facilement ces insectes Dictyoptères, cousins des Mantes et des Termites, plats et peu avenants, désagréables et fuyants. Familiers, ces Orthoptéroïdes ont plusieurs autres noms : blattes, cancrelats, ravets…
Un cafard est d’abord un faux dévot (cafarde au féminin) et, pour les écoliers, un mouchard, rapporteur, délateur - qui cafarde ou cafte. Le mot vient de l’arabe kafir (incroyant, converti). Nos Blattoidea le portent par métaphore, en raison de leur look, couleur noire et fuite devant la lumière. Ce nom de cafards, il l’ont par ailleurs donné - comme l’ont fait les bourdons - à une tristesse lancinante avec idées noires.
hé oui, idées noires !


Paru dans Insectes n°128

Bourdon

notre vrai bourdon, c’est l’ insecte Hyménoptère de la famille des abeilles, à corps gras et velu , du genre Bombus (Apidés), butineur et social.
C’est plutôt d’une ruche d’abeilles, que de son nid, qu’on dit qu’elle bourdonne (les ouvrières travaillent) ; mais quand l’amphi bourdonne, les étudiants sont désœuvrés. Qui s’agite en faisant beaucoup de bruit fait le bourdon à moins que, écolier parmi les écoliers, il murmure de plus en plus fort, sans bouger : une technique de chahut collectif - qui rend hommage à l’étymologie onomatopéique du mot…Qui a mal à la tête avec les idées pas claires, a la tête comme un nid de bourdons.
Le bourdon est encore la basse continue de la vielle, un jeu de l’orgue sonnant très bas, une grosse cloche très grave. Et c’est aussi une tristesse invincible
bof ! la tristesse, je connais !
Au sujet du blues... Ne dit-on pas "avoir des bleus à l’âme ?"
Le mot " kefr’ " signifie, en arabe (classique ou dialectal) "incroyant". Rien de plus, mais rien de moins non plus : aujourd’hui encore, traiter quelqu’un de Kefr’ (ce qui se prononce à peu de choses près "kèfeur" ou "kfar"), c’est l’insulter.
Par ailleurs, le cafard porte un tout autre nom en arabe (ne me demandez pas lequel) mais n’a pas une top-réputation non plus. J’en veux pour preuve cette expression (sans doute locale) d’Algérie : "même un cafard est une gazelle aux yeux de sa mère"...
réponse à . poupoule le 06/02/2006 à 08h24 : Le mot " kefr’ " signifie, en arabe (classique ou dialectal) "incroyant". ...
’Incroyant’ ou ’mécréant’, comme l’indique l’étymologie du mot indiquée par le Robert, n’est-ce pas à peu près la même chose ?
Et puis il ne s’agit-là que d’étymologie, le sens du mot utilisé pouvant complètement dériver du sens initial.
Maurice Rat n’a pas forcément tort : dans l’hymne des légionnaires (le fameux ’Tiens voilà du boudin’), une strophe dit :
"Nous sommes des dégourdis, nous sommes des lascars, Des types pas ordinaires, Nous avons souvent notre cafard, Nous sommes des Légionnaires."
Or, ce texte aurait été créé en 1870. Donc ce ’cafard’ devait être en usage répandu bien avant pour être repris dans une chanson.
... Dieu n’a-t-il pas une fois de plus raison ?  Incroyant = mécréant. Bien sûr. Un peu tatillonne (désolée), j’avais buté sur "renégat" et "converti"...
Si le mot de cafard au sens de bigot et faux dévot a été popularisé au XVIe siècle, c’est qu’il est lié à la Réforme; les Huguenots qualifiaient ainsi des prêtres plus attachés aux apparences qu’à une foi véritable.
revoilà la "blatte" ! elle est reviendue ! la blatte est même plus grosse aux States que chez nous ... pas normal, même si on sait que tout est démesuré Outre-Atlantique ! 
Quand Nougaro se faisait « Le cinéma » (sur l’écran noir de mes nuits blanches), tournait-il en moins de 20 mm avec un cafard germanique ou jusqu’à 10 cm avec un cafard américain ?
J’ai vu encore plus gros à Kinshasa, environ 15 cm, dans une cour où jouaient des enfants, sans que les parents ne réagissent ! Les gens contournait sans y prêter attention.
Des individus variant de 10 mm à 15 cm, quelle famille !
A Alger, il y avait beaucoup de cafards, attirés par les victuailles du port, kif-kif les rats. Leurs œufs étaient résistants au pesticide de l’époque, le DDT, et ces petites bêtes étaient très prolifiques, et envahissaient tout par les égouts : de quoi donner le cafard à la ménagère !
Je veux pas cafarder de si bon matin, mais Cotentine hier semblait très demandeuse de détails au sujet de la brouette chinoise. Tout ce que je peux lui dire à cette heure, c’est que la brouette chinoise n’est pas à ce jour inscrite au programme des jeux olympiques, mais nous pourrions faire une pétition dans ce sens si elle insiste, pour appuyer sa candidature à Pékin.
Y’a quand même des fois où l’on se demande si ladite "ironie du sort" en fait pas pas un peu beaucoup...
Bon, puisque j’ouvre le ban... Y’a plus qu’à "fare" diversion!
Vous souhaite de prendre toutétouss la journée d’un pied légerautant que se peut.
cette page
réponse à . AnimalDan le 15/04/2008 à 01h39 : Y’a quand même des fois où l’on se demande si ladite "i...
Ah bin non, tiens ..! Ok, bon troisième quand même ..!
réponse à . mickeylange le 15/04/2008 à 01h23 : Je veux pas cafarder de si bon matin, mais Cotentine hier semblait très d...
Demain, nous étudierons la toupie du derviche et la conservation du moment cinétique 
Le petit cafard est triste...il a l’homme...
Je trouve ça joli.

Tiens, un souvenir que je partageais avec Borikito me revient : à Casablanca, la maison où j’ai vécu petite était mitoyenne avec une boulangerie et les blattes sortaient à la nuit dans la cour, énormes, laides mais inoffensives au contraire des petits scorpions roses ou pire, des gros noirs qui nous obligeaient à secouer nos chaussures retournées tous les matins avant d’y glisser nos pieds. De l’autre côté du mur du petit jardin, l’immense jardin du glaoui se déployait où les crapauds chantaient. En vacances à Marrakech l’an passé, j’ai retrouvé une de ces blattes sur le mur de notre chambre d’hôtel et j’ai montré à ma fille et mon petit-fils ce "souvenir" de mon enfance avant de le tuer. A chacun sa "madeleine", monsieur Proust ! 
Moi ça m’file le bourdon !!
on pensait autrefois que les parois de l’estomac broyaient les aliments comme une meule. Ceci expliquerait l’expression "broyer du noir " : le cerveau broyant de même les idées sombres. (mais on évoque aussi le peintre qui broyant des pigments pour préparer la peinture noire).
On trouve un "avoir le noir " en 1895 ("avoir l’esprit tourné aux choses tristes" ) à côté du "avoir le cafard" ou "avoir le bourdon".
Je préfère toutefois le " avoir une gueule à caler des roues de corbillard" cité par Pierre Perret.
un concert dont la musique triste donne le cafard, c’est un caf-conc ! 
Cafards et cagots, même combat
comment les idées noires peuvent virer au bleu ("avoir le blues")
Quand les hommes bleus broient du noir, il l’ envoient en esclavage...
Quand celui-ci a le blues, il ressasse des idées noires... Juste retour des choses...
réponse à . AnimalDan le 15/04/2008 à 01h39 : Y’a quand même des fois où l’on se demande si ladite "i...
Y’a quand même des fois où l’on se demande si ladite "ironie du sort" en fait pas pas un peu beaucoup...
Je suis avec toi.
Mais avoir le cas phare c’est réservé à l’amiral !
Piquer un fard...c’est un cas...
Mais un K avec une lanterne, c’est un K- phare...
Or, dans un désordre indescriptible, dans lequel aucun être vivant ne peut y entrer, c’est un K-phare- n’a homme...
Un (et pourquoi pas une, hein, macho !) type qui déprime et qui ne range plus rien , hein ...

Il a le CAFARD-NAUM !

Ach ! Que c’est môffais !

Bonne journée à tous !

Je retourne au boulot, après un petit expresso (sans "i"). Travaillez, prenez de la peine. Faites comme les Chinois ... pour se payer un Airbus, hein, ils te vendent 300 000 000 de T-shirts !

Pour ne pas avoir le cafard, pour vous déplomber, allez sur expressio, là où ça
BLA BLATTE
sec !

Nouveau dicton expressio-iste :
Pour chasser le cafard, il faut se taper les bla-blattes !

°

Ach ! Que c’est de plus en plus môffais !
Somnolant au fond de la classe
Il ne capte plus ce que le prof dé-blatte
Et ça lui fout le cafard
Au petit cancre las....

Bonjour à tous par cette belle journée grise et pluvieuse !
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 08h54 : Somnolant au fond de la classe Il ne capte plus ce que le prof dé-blatte ...
Tu nous bourres le mou, là, avec tes mini coups de poing...
Pourquoi?
Parce que c’est mi-gnon 
Eh bien moi, c’est la triste nouvelle d’hier qui me l’a foutu, le cafard. Comme le disait si bien file_au_logis: nous sommes avec toi et ta famille, God.
il semble que ce soit Charles Baudelaire qui l’ait introduit dans "Les Fleurs du Mal" en 1857.
nous disait God. En vérité, je vous le dis, vous avez le bonjour d’Alfred, bien avant Charles, voir cette page
la blatte oblative est-elle une oblate ?

hein ! quoi ? vous en avez rien à fo...
oui, finalement je partage votre opinion.
Juste pour vous dire : en Provence et dans le Comté de Nice on a la babarote, qui est ...le cafard !

Une autre anecdote : j’étais en vacances à Amélie-les-bains dans une chambre de l’hôtel de la Reine Amélie avec mes filles. Le premier soir de notre arrivée, je trouve un ou deux petits cafards sur le lit de ma fille. Je défais le grand lit où je devais dormir avec mon autre fille : les petits cafards couraient à l’intérieur. Ils sortaient d’un trou juste au-dessus du tuyau d’arrivée du chauffage central au radiateur. Ils jaillissaient véritablement par "salves", dans toutes les directions. Nous étions toutes les trois dans l’angoisse, recroquevillées sur le grand lit comme sur une île. Je me levais, écrasais à coups de savate les bestioles répugnantes sur les murs et le sol... et je recommençais. De guerre lasse, j’ai abandonné le champ de bataille et nous avons dormi avec ma mère dans son grand lit dans une autre chambre de l’hôtel. Le lendemain, les personnes chargées du nettoyage ont compté plus de 300 bestioles mortes. Je vous garantis que ces cafards-là ont laissé dans ma mémoire un souvenir désagréable, négatif et persistant. Brrr !
Mes condoléances à God pour la douloureuse perte de Borikito.

Moin lé toujours en retard l’école, moin n’a toujours kafar (créole réunionais)
réponse à . tytoalba le 15/04/2008 à 09h27 : il semble que ce soit Charles Baudelaire qui l’ait introduit dans "Les Fle...
comme je doute que God vienne défendre sa pensée aujourd’hui, je relève que dans ta citation, Musset ne l’emploie que dans le premier sens cité par God (bigot, faux dévot, fourbe) et relevé depuis le XVI siècle.
C’est le sens spleenesque (?) que God attribue à Baudelaire en 1857.
Quand les esclaves ont le blues, leurs idées noires larvées dans un cas rapace...
réponse à . momolala le 15/04/2008 à 09h46 : Juste pour vous dire : en Provence et dans le Comté de Nice on a la ...
Et tu as payé un supplément royal ?
A mes lits !
réponse à . momolala le 15/04/2008 à 07h29 : Je trouve ça joli. Tiens, un souvenir que je partageais avec Borikito m...
Quesse qu’y a comme trucs que nos enfants ne connaissent pas, passque je suppose que la blatte, comme le tigre est au Bengale, n’existe pas n’importe où ! Quand je pense que des fois il faut faire mille bornes pour découvrir la gueule d’une blatte ! Ah non, t’aurais pas dû la tuer Momo, et je suppose que tu l’a jetée, la mettre dans de l’alcool ou même l’embaumer aurait été plus judicieux ! Que ta descendance voye aussi le specimen rare ! J’ai quand même une solution pour toi pour remédier à la situation. Chez moi, il y en a de toutes les tailles et de toutes les couleurs, ça me fout le cafard à force d’en voir. Bon, là elles sont encore trop petites, mais dans quelquel temps elles seront bien dodues. Je t’en garde une de chaque, va, c’est bien passque c’est toi !

L’offre est valable pour tous, au cas où il n’ont jamais vu de blattes que sur la photo de Cotcot en _9.

Eureka Fard
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 09h51 : comme je doute que God vienne défendre sa pensée aujourd’hui...
Tout à fait d’accord avec toi : la preuve à
cette page
et
cette page
réponse à . mickeylange le 15/04/2008 à 08h34 : Mais avoir le cas phare c’est réservé à l’amira...
Brave petit moussailon... A toi la trirème du jour ! 
réponse à . ThanhBach le 15/04/2008 à 08h44 : Un (et pourquoi pas une, hein, macho !) type qui déprime et qui ne r...
300 000 000 de T-shirts !
Et moi ! et moi ! et moi !
L’autre jour, je promenais mon cafard, en car, à Font, près de la cariçaie, « car ici, me disais-je, je pourrai noyer mon cafard dans les marécages ». Pas de chance, car cas rare, le car tombe en panne, et je reste en carafe avec mon cafard. Que faire (à moins de rester pleurer dans le car, à fond, ou d’aller boire un quart en bar) ? Je n’avais pas envie de prendre un café en suisse, alors je décide de plier bagage et de repartir avec larmes et cafard vers d’autres horizons. C’est ainsi qu’à Carrare, j’ai rencontré un joueur de blues qui m’a ôté le bourdon : un cas fort, non ?
Tu aimes bien le mot
cagot” * utilisé 2 fois en 2 jours ! 

* Mot originaire du Sud … Pays Basque ??? « les cagots sont l’objet du mépris public
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 09h51 : comme je doute que God vienne défendre sa pensée aujourd’hui...
Je prends note.  
Lire et/ou écouter en cliquant simplement sur la vidéo de cette page
Le Léopard et le Cafard

Va-t-en, chétif Insecte, excrément de la terre.
C’est en ces mots que Léopard
Parlait un jour au p’tit Cafard.
L’autre lui déclara la guerre.
Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
Me fasse peur ni me soucie ?
Un Boeuf est plus puissant que toi,
Je l’éloigne à ma fantaisie."
A peine il achevait ces mots
Que lui-même il sonna la charge,
Fut le Trompette et le Héros.
Dans l’abord il se met au large,
Puis prend son temps, grimpe partout
Sul’ Léopard, qu’il rend fin fou.
Le Quadrupède écume, et son oeil étincelle ;
Il rugit, on se cache, on tremble à toute part ;
Et cette alarme universelle
Est l’ouvrage d’un p’tit cafard.
Un avorton de blatte en cent lieux le harcelle,
Tantôt chatouille l’échine, et tantôt le museau.
Tantôt entre au fond du naseau.
La rage alors se trouve à son faîte montée.
L’invisible ennemi triomphe, et rit de voir
Qu’il n’est griffe ni dent en la bête irritée
Qui de la mettre en sang ne fasse son devoir.
Le pauvre Léopard se déchire lui-même,
Fait résonner sa queue à l’entour de ses flancs,
Bat l’air, qui n’en peut mais, et sa fureur extrême
Le fatigue, l’abat ; le voilà sur les dents.
L’Insecte du combat se retire avec gloire :
Comme il sonna la charge, il sonne la victoire,
Va partout l’annoncer, et rencontre en chemin
L’embuscade de Momolala ;
Il y rencontre aussi sa fin.
Quelle chose nous peut être enseignée par là?
J’en vois deux, dont l’une est qu’entre nos ennemis
Les plus à craindre sont souvent les plus petits ;
L’autre, qu’aux grands périls tel a pu se soustraire,
Qui périt pour la moindre affaire.

Elpépé et Jeannot
réponse à . momolala le 15/04/2008 à 09h46 : Juste pour vous dire : en Provence et dans le Comté de Nice on a la ...
Je comprends ta répulsion ... Il m’est arrivé aussi, jeune maman, de me lever une nuit, chez mes beaux-parents ... pour aller discrètement chercher, dans le noir, dans la cuisine, un objet oublié pour mon 1er bébé. J’y suis allée pieds nus et horreur, j’ai senti des "trucs" sous mes pieds, j’ai vite allumé ... un cauchemar, ... stupéfaction et répugnance m’ont envahie ! ça grouillait partout, toutes les bestioles noires, petites et grosses s’enfuyaient vers le placard, se faufilaient entre les lames de parquet ... forcément, dans la cuisine d’un restaurant, il fait chaud et y’a des réserves ... des miettes de toute sorte, même le coup de balai donné 
J’avais vu des grillons du foyer dans les boulangeries ... sans répulsion ... puisqu’ils les appelaient : "grillons" ... mais réflexion faite, je me demande si ce n’était pas des blattes !
Le cafard, ce fragile instant de lucidité où désir et non-envie se côtoient en un combat singulier, chacun en pinçant pour l’autre... quitte à ramper.
Attila, le fléau de Dieu et ses Huns secte, laissait en terres brulées un cafard n’a hommes.
idées noires

Idées noires supposeraient des idées blanches mais entre les deux, des idées grises ? D’où l’influence occulte souvent contestée, dénoncée ou vilipendée de l’éminence grise. J’y vois un parallèle avec cette activité de… fond de tiroir, là où se planquent les dossiers les plus « chauds ». 
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 11h52 : Je comprends ta répulsion ... Il m’est arrivé aussi, jeune m...
moi je garde le souvenir des cafards antillais que j’ai côtoyé deux ans . On les appelait des ravets et ils étaient (sont ?) beaucoup plus gros que les cafards français. Très difficiles à écraser (et dégageant alors une odeur qui fait qu’on regrette son geste !). Avec les moustiques (plus petits que nos cousins mais très très très nombreux!) c’était la faune la plus répandue, et pas la plus sympa ! 
BB est dans les œufs, survolant tous les cafards multicolores à longues antennes qui maculent les flancs farineux de l’ubac dont ils se goinfrent tout schuss. Elle va déjeuner en altitude, et vous fait la bise. Bon ap’ !
cagot, bigot ...? A part le gigot, le berlingot et quelques exceptions je trouve le suffixe "go" peu attirant.
Bon, mais ne veux pas vexer les escargots , et si vous voulez me donner un de vos lingots, ne vous retenez pas !
quand un blanc rit jaune pour cacher qu’il a des idées noires, moi je vois rouge !
(le camé Léon) 
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 12h00 : Le cafard, ce fragile instant de lucidité où désir et non-e...
faut désinsectiser ! pas laisser le cafard s’installer ! ni dans nos idées, ni dans nos maisons ...

" les Blattes peuvent transporter quatre lignées du virus de la poliomyélite, en plus de quarante espèces de bactéries pathogènes et en particulier des salmonelles" mais sont-elles transmissibles à l’homme ? peut-être ... en mutant, à moins que comme les puces des rats qui transportaient la peste ... elles ne nous infestent ... bref, faut s’en méfier comme du choléra ! elles nous empestent si on les écrase, elles nous effraient dans le noir c’est donc une drôle d’espèce avec un genre très particulier, à ne pas trop fréquenter ! 
Ce mot viendrait de l’arabe ’kafir’ qui voulait dire ’mécréant
j’ai pas trouvé de mécréant , est-ce que un mec riant fait l’affaire ? 
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 13h04 : faut désinsectiser ! pas laisser le cafard s’installer ! ...
les blattes...une drôle d’espèce avec un genre très particulier, à ne pas trop fréquenter

des blattes terrées
déblatéraient :
l’homme n’est pas un ami :
ne sortons que la nuit !
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 13h40 : Ce mot viendrait de l’arabe ’kafir’ qui voulait dire ’m...
Un cerf qui brame est un mec réant. T’as plus qu’à trouver un cerf ! Merci qui ?
Filou a chez lui une blatt qui est une fine lame.
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 13h49 : Un cerf qui brame est un mec réant. T’as plus qu’à tro...
merci ma biche, ce cerf fiable prouve que tu es serviable !
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 14h02 : merci ma biche, ce cerf fiable prouve que tu es serviable !...
Mêêêêê...
et moi j’ai ramené des States une blatte de base ball.
Il y a quelques années quand j’étais jeune, les indigènes sur la côte d’azur appelaient les touristes les cafards.
Ils bougent pas dans la journée, il dorment sur la plage, ils sortent la nuit, et il y en à partout.
to have the blue devils
et son contraire : to have the blue des champs
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 14h05 : et moi j’ai ramené des States une blatte de base ball....
et une blatte de baise ball c’est une poupée gonflable de pompom girl.
Avant que tu la gonfle elle est blatte.
Achh que chai mauvais
Pour Cotentine et uniquement pour elle cette page
J’ai dit uniquement pour elle ! c’est bien fait pour vous
réponse à . mickeylange le 15/04/2008 à 14h22 : J’ai dit uniquement pour elle ! c’est bien fait pour vous...
Une brouette, que dis-je: un tombereau de cafards ! 
réponse à . Rikske le 15/04/2008 à 14h25 : Une brouette, que dis-je: un tombereau de cafards ! ...
oui mais, c’est la brouette chinoise qui la motive pas les cafards chinois 
C’est quoi c’te cirque ? les souris sont pas là, les biches gambadent ?
eureka Goth

C’est pas passque BB ou God sont pas là que les cafards alias cagots veillent pas au grain ! Attention j’vous ai tous à l’oeil... et sans débourser une tune

Hitoire d’Ô Cafards, Ô Ennemis !
Ne dit-on pas que « qui se ressemblent s’assemblent » ? Puisqu’aux dernières nouvelles, il n’y a que des cagots sur le site, et que cagot = cafard, il n’y a donc que des cafards ici-joints, logique, non ? Or dans une communauté de cafards, il y au moins deux catégories de cafards : les cafards cagots qu’on sait ce qu’il font, et les autres cafards, ne se voulant pas cagots, dont les attributs sont les suivants : Faiseurs de cancans malveillants, rapporteurs, espions, dénonciateurs, vicieux, sournois, pas fiables, imbéciles pour pas dire c... Ces derniers, exécrant les premiers cafards, ne font pas moins partie de leur communauté et, le plus drôle et paradoxal, c’est qu’ils s’y plaisent, autrement, ils iraient cafarder ailleurs, seulement ailleurs, pour eux, ça n’emmerderait pas autant le monde.
tu avais raison : L’engin serait une invention chinoise du début de l’ère chrétienne
j’ai tout lu et même cliqué sur certains mots ... (polysémie du mot) et j’ai découvert une bien belle gravure de Agostino Carracci ... et ça me donne encore plus le cafard ! seule devant mon Ordi ... (autant que dans mon grand lit, qui est cependant plus accueillant que celui de Momo ... heu, à Amélie-les-bains (contrib 32) ) 
Cafards cagots, mêmes cons bas
réponse à . cotentine le 06/02/2006 à 01h02 : Paru dans Insectes n°128 Bourdon notre vrai bourdon, c’est l&rsqu...
j’ai l’cafard, j’ai l’bourdon = du genre Bombus (Apidés), butineur et social. (février 2006)
Apidés ... Oh Happy day !  avec la zik, ça rend mieux ! Chante Pépé ! Fonzie et Richie vont t’accompagner !
réponse à . eureka le 15/04/2008 à 14h48 : C’est quoi c’te cirque ? les souris sont pas là, les bi...
Ciel ! Me voilà pris la main dans le pot de Chirstian confiture ! Tu vas pas cafarder à BB, hein ? D’autant qu’elle se prend les œufs à pleines mains, en ce moment-même présentement, et que moi, que veux-tu, ça me donne le cafard, forcément... :&rsquo)
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ
God est dans le deuil, il n’est donc pas question de le perturber en lui signalant des comportements imbéciles et insultants sur le site. Pour autant, toutes les contributions sont dûment enregistrées par mes soins depuis hier soir à 22h25, et il en sera rendu compte au maître du web en temps utile.
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 15h18 : Ciel ! Me voilà pris la main dans le pot de Chirstian confiture ...
Cafarder, chais pas faire en réalité, mais décafarder ça, j’en connais un rayon, alors... et pas en dératiseuse, hein, sans produits, sans machine, le tout nature !
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 15h10 : j’ai l’cafard, j’ai l’bourdon = du genre Bombus (Apid&ea...
Quant à moi, I have the blues
cette page
réponse à . mickeylange le 15/04/2008 à 14h09 : Il y a quelques années quand j’étais jeune, les indigè...
Tu as dû être jeune bien avant moi car je n’ai pas connaissance de cette métaphore...  Cela dit, elle est tout à fait appropriée !

(mamie pécouille)
il semble que ce soit Charles Baudelaire qui ait introduit le cafard dans "Les Fleurs du Mal
et qui a introduit le morpion dans celles du mâle , hein ?
On ne nous dit pas tout ! 
réponse à . eureka le 15/04/2008 à 16h14 : Cafarder, chais pas faire en réalité, mais décafarder &cced...
J’en ai aussi des souvenirs de gosse, du décafardage. Ces petites bêtes adorent la chaleur, et avaient pondu dans le moteur du réfrigétateur ! Je revois encore mon père mener son enquête pour savoir d’où ils pouvaient bien nous envahir, boucher les moindres interstices entre tuyauteries et murs, et les bombarder au DDT (en poudre grisâtre) jusqu’à leur capitulation, avec une pompe en forme de grosse seringue munie d’un réservoir près de l’embout, d’où la poudre était projetée par effet venturi, et s’épanouissait en un champignon du plus bel effet... Le combat se répétait régulièrement !
@ 78
M’enfin Mon Amiral ! y a cafard et cafard, voyons ! Ce dont tu parles pour moi c’est horripilant, la chair de poule que ça me donne, et c’est pas dans ma spécialité.
Devise de la maison : Si t’as le cafard, viens me vouard !
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 16h35 : J’en ai aussi des souvenirs de gosse, du décafardage. Ces petites b...
Hélas, maintenant, le DDT est interdit et il est inutile de tout calfeutrer puisque nous savons que nous les apportons nous-mêmes, collés sur les emballages des produits achetés à l’épicerie ou à la grande surface !
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 13h04 : faut désinsectiser ! pas laisser le cafard s’installer ! ...
T’as raison, faut s’en débarrasser, mais pas n’importe comment !
Rappelez-vous cette chanson de poilus, entendue notament dans "le vieil homme et l’enfant", extrait, one two, Amiral, musique maestro:
"On tue les poux avec l’insecticide,
On tue les puces avecque du coaltar,
On tue les rats avecque des acides
Et le cafard en buvant du pinard."

Marceeeeelllllllllllllllllllllll !!!!!
Tu nous as quitté sur la pointe des pieds et tu laisses un vide sur le site.
Désormais tu scintilles au firmament et tu gardes sur nous tous un oeil malicieux.
Journée doublement cafardeuse pour moi ,car il y a 25 ans le 15 avril mon père partait aussi pour l’autre rive.
Au revoir Borikito.

Bonne soirée à tous
réponse à . SyntaxTerror le 15/04/2008 à 17h12 : Hélas, maintenant, le DDT est interdit et il est inutile de tout calfeutr...
il est inutile de tout calfeutrer puisque nous savons que nous les apportons nous-mêmes, collés sur les emballages des produits achetés à l’épicerie ou à la grande surface !
et il n’y a pas que les cafards qui s’introduisent ainsi ! les charançons aussi !  et pour s’en débarrasser pas si facile !
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 16h12 : MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ God est dans le deuil, il n’est donc pa...
ben, t’as raison, mon colon !
en ce jour de "cafards" on ne pourra même pas te reprocher de "cafarder" ... puisque d’après la 2ème définition de God,il est fait "allusion à la personne qui a un comportement hypocrite ou fourbe." et là toi, tu nous préviens ...
j’te promets de ne pas trop faire l’imbécile ! 

mais alors à quoi ça sert d’être imbécile sur les bords, si on le fait pas voir, ou savoir, hein ?
réponse : à être un imbécile HEUREUX !!!
"Les imbéciles pensent que tous les noirs* se ressemblent. Je connais un noir qui trouve, lui, que tous les imbéciles se ressemblent." [Philippe Geluck]
* noir, comme les cafards (certains sont bruns ou même dorés) ou noires comme les idées
Avoir des idées noires, être déprimé.
moi quand je lisais les résultats, ce qui me donnait des idées noires c’était justement de ne pas faire partie des primés. Il me manquait toujours quelque chose : un service gagnant, un roque à bon escient, un point en plus, un coup de piston. Il me manquait surtout la volonté d’être le premier, dans un pays où le second est tellement plus populaire.
Pourtant j’ai été le plus jeune quelque chose à plusieurs reprises. Ca donne droit à un article dans lequel le pigiste explique que c’est probablement bien d’être d’être en avance, à moins que ce ne soit une erreur. Ou encore une très mauvaise chose parce que rien ne dit que 50 ans après on ne va pas regretter d’avoir été trop vite. Une année, je crois même avoir été le plus jeune vieux, mais il n’y avait pas de prix.
De toutes façons on ne dit plus : idées noires. On dit idées de couleurs. Et on ne dit plus avoir le cafard. Parce que le verbe avoir exprime la possession et que c’est désobligeant , même pour un cafard. C’est comme si on disait : je t’ai bien eu, cafard ! Résultat ? Eh bien le cafard aurait les idées noires... enfin : colorées. Parce que si on dit noires, les idées vont avoir le ... vont ...
eh merde !
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 17h45 : Avoir des idées noires, être déprimé. moi quand je ...
"Si un jour tu te sens inutile et déprimé, souviens-toi : un jour tu étais le spermatozoïde le plus rapide de tous." a dit Coluche, oh, y’a plus de 20 ans !
un jour, donc tu as été le meilleur, le premier et le SEUL !!! à ... gagner 
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 16h12 : MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ God est dans le deuil, il n’est donc pa...
toutes les contributions sont dûment enregistrées par mes soins depuis hier soir à 22h25, et il en sera rendu compte au maître du web en temps utile.

Alors ça si c’est pas du cafardage, et par un haut gradé en plus.
J’ai honte pour la marine nationale.
Hein... quoi elle s’en fout la Royale.
Bon ben javel dire à BB.
Ahh tu rigoles plus, je le savais.  
réponse à . momolala le 15/04/2008 à 16h18 : Tu as dû être jeune bien avant moi car je n’ai pas connaissanc...
Je suis né le 6 mars 1475. Peut être que je suis un peu plus vieux que toi ?
c’est à voir. 
réponse à . eureka le 15/04/2008 à 16h14 : Cafarder, chais pas faire en réalité, mais décafarder &cced...
ça, c’est sûr, tu es un rayon de soleil, espiègle et pétillante d’humour ... rayonnante, quoi ! c’est le seul et unique remède pour combattre le cafard et non l’oublier au fond de son verre !

« … Au bistro, au troquet, au pub, au rade, au zinc, au bar
J’y vais plus trop, la vérité ces derniers temps, ça m’fout l’cafard
Pis j’bois tout seul comme un soulard, … »
Telles sont les paroles de la chanson d’Anis, Bistrot, Album La Chance,

Allez, Marcel, tu remballes ! pas d’alcoolos-dépendants, ici, même un jour de cafard !
@ Cocottentine 89

Tous ici : Ejusdem farinae, ma douce ! Tous, tous euuh, enfin, moi, je m’entends, et toi tu vois bien...
réponse à . mickeylange le 15/04/2008 à 17h55 : toutes les contributions sont dûment enregistrées par mes soins de...
Ne t’inquiète pas, moussaillon, je sais toujours rire ! Le phare est cependant un lieu convivial et humain, où l’insulte n’a pas sa place entre gens de bonne compagnie. Allez, viens au bar, c’est ma tournée !
Marceeeeeeel : deux pousse-cafard !
J’avoue, à ma grande honte, avoir négligé depuis de (trop) nombreux jours la lecture des commentaires d’expressio.fr. C’est à cause d’un échange téléphonique avec Louisann que j’ai appris avec tristesse le départ pour un autre monde de Borikito. D’où il est maintenant il doit continuer à suivre les élucubrations de vous tous, les expressionautes, et s’en amuser. Toutes mes condoléances, God, nous sommes en esprit à tes côtés.
Je n’ai rien dit hier. Je n’avais pas encore réagi après 21. Maintenant, je dois.
Je te demande simplement de partir sur la pointe des pieds. Sans rien dire de plus. Et sans claquer la porte.
Il y a des jours où je regrette que le ridicule ne tue plus.
L’ordinateur de mon Eureka d’amour est un Yaouled-Cafard®... 
réponse à . file_au_logis le 15/04/2008 à 18h58 : Je n’ai rien dit hier. Je n’avais pas encore réagi aprè...
ben mon Filo ? tu t’es couché tôt hier ? pourquoi, ? ... t’avais le "cafard" avant l’heure d’Expressio ? ou alors t’as pas mis tes bonnes lunettes de vue ? ou alors tu vieillis et tu ne réagis plus au quart de tour ? ou alors ... "se faire bourrer le mou" t’a rendu mou, mollasson ? .... mollasson/ somnambule/ bulletin/ tintamarre/ marabout/ quoi ? marre à bout ? Bout de cigare.../ Garde-fou.../ Fou de rage... etc ...
mais bon sang, mais c’est bien sûr  ! ... la comptine des : "Trois p’tits chats / chapeau d’paille / paillasson ...
ah, zut, j’ai confondu Mollasson et paillasson ... c’est encore un coup d’Aloïs !!!
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 21h41 : ben mon Filo ? tu t’es couché tôt hier ? pourquoi,&...
P’têt qu’il est malade, not’ Filou, avec ce méchant virus qui traîne ? Ennemi, mi-carême, aime la mer, mercantile, tilbury, ris de veau, vomitif, tif rasé, zébulon, Lons-le-Saunier, nier l’évidence, danse avec les loups, loup-garou... Rouperroux-le-Coquet !
Ouf, j’ai bien cru que je n’y arriverais jamais.
réponse à . file_au_logis le 15/04/2008 à 18h58 : Je n’ai rien dit hier. Je n’avais pas encore réagi aprè...
Hobbes
réponse à . file_au_logis le 15/04/2008 à 18h58 : Je n’ai rien dit hier. Je n’avais pas encore réagi aprè...
 

 :-D  :-D

 :-* :-* :-*
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 16h12 : MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ God est dans le deuil, il n’est donc pa...
Vieille baderne tes jours sont comptés ...

   
Quand on a dépassé les bornes des limites, Maurice, on ne peut plus s’en tirer par un simple faux-nez... Allez, HoubaHOBBES, dessine-nous une allégorie de l’histoire d’un mec qui, n’ayant pas de marche arrière, ne sait que foncer dans le tas, jusqu’au mur.
Heureux d’avoir fait le 100 ème!
Pas de résipiscence,
Le chantre gabeur
c’est scandaleux - Tu n’as aucune décence, aucun respect pour le chagrin des autres. Tu n’es qu’un passager sur ce site , du reste pourquoi y viens-tu ? Des fouteurs de trouble comme toi il y en a eu d’autres, Ils ne sont pas restés longtemps. Le mieux c’est de ne plus te répondre.
Tu as quand même servi à quelque chose, à ton corps défendant. God verra combien il est aimé sur ce site et que nous sommes tous solidaire, que nous le respectons et que tous les vrais expressionautes sont avec lui dans ces jours douloureux et ça lui ferra chaud au coeur. Tes minables interventions ne pèseront pas lourd devant cette avalanche de sympathie
Je ne regarderais plus aucune de tes interventions.
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 22h50 : c’est scandaleux - Tu n’as aucune décence, aucun respect pour...
"Tu n’as aucune décence"

Je n’ai pas d’essence car le baril est au zénith, j’attends son nadir pour refaire le plein
(ps: j’ai tenté de faire aussi irrésistible que Vieille Baderne-Baderne)
tu t’es senti visé ? ... mais personne n’a nommé qui que ce soit !!! puisque les interventions d’hier sont (toutes ou partie) disparues ...
Traiter l’Amiral de "vieille baderne" ... c’est le summum ! tu ne pouvais faire pire !
mais si, tu as fait mieux .. tu m’as appris un mot nouveau : résipiscence hou la !!! et moi qui croyais avoir un énorme vocabulaire ... je me sens amoindrie ! :&rsquo)
réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 23h04 : "Tu n’as aucune décence" Je n’ai pas d’essence car le ...
Sans être Président de la République, il est facile de te dire la même chose !!! Casse-toi !
et "marche à l’ombre !" 
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 23h15 : tu t’es senti visé ? ... mais personne n’a nommé ...
Tout en finesse, Carabin, disais-je je ne sais plus quand, ni où... J’ai l’intégrale des contribs enregistrées, rassure-toi. Et non, Expressio ne deviendra pas une foire d’empoigne ni un défouloir pour tordus, il y a plein de sites qui regorgent de ce genre de réactions épidermiques dans l’anonymat et l’impunité. Ici, on apprend à se connaître, à s’apprécier, à se respecter, aussi. Ça ne peut convenir à tout le monde. Mais la barre est tenue, le cap suivi. C’est rassurant, de faire partie d’un tel équipage ! Ça se mérite aussi, sans doute.
réponse à . chirstian le 15/04/2008 à 17h45 : Avoir des idées noires, être déprimé. moi quand je ...
c’est toi le plus sage ! jamais tu n’interviens autrement que sur le sujet du jour !
tu aimes les mots, leur étymologie, leur origine ... et même si, en aparté, tu te permets une fantaisie, jamais (ou rarement ... j’en ai un cuisant souvenir ) tu ne commets une faiblesse, sinon en ignorant les trublions ...
Bravo à ton flegme !
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 23h36 : c’est toi le plus sage ! jamais tu n’interviens autrement que s...
Seul celui qui n’est pas policé doit l’être par les autres.
Lao Tseu (de mémoire)
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 23h24 : Sans être Président de la République, il est facile de te di...
Ben alors ma louloute, quesse on t’a appris à l’école ? C’est pas comme ça qu’on dit, mais "Casse toi, pauvre CON !"
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 23h15 : tu t’es senti visé ? ... mais personne n’a nommé ...
ton lien ne conduit pas à la définition,   je me permets donc d’en mettre un autre. Je ne connaissais pas ce mot non plus. Voir cette page
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 23h30 : Tout en finesse, Carabin, disais-je je ne sais plus quand, ni où... J&rsq...
"Tout en finesse, Carabin, disais-je je ne sais plus quand, ni où... "
Diagnostic: MCI = mild cognitive impairment

réponse à . <inconnu> le 15/04/2008 à 23h04 : "Tu n’as aucune décence" Je n’ai pas d’essence car le ...
Je n’arrive sur ce site qui n’a plus grand chose de merveilleux quand on te lit que ce mercredi matin. Je l’écris : une maladresse peut s’excuser mais la réitérer et la retartiner à longueur de page est l’oeuvre d’un pauvre type. Il y a au moins une chose que notre évolution doit nous imposer de respecter, c’est le deuil d’autrui, non pas parce que les morts doivent être sanctifiés, mais en l’occurrence parce que René, nous l’aimions tous d’une manière ou d’une autre et que c’est le moindre respect que nous devons à celui qui a créé et qui fait vivre ce site dont nous profitions avec plaisir jusqu’à ces derniers jours. Je t’ai bien mis tous les points sur les i ? Si tu te sens capable de revenir parmi les êtres humains tu sais ce qu’il te reste à faire sinon trouve-toi un autre terrain pour tes "jeux".
réponse à . Elpepe le 15/04/2008 à 21h50 : P’têt qu’il est malade, not’ Filou, avec ce mécha...
Non, Filo pas malade. En deplacement a Bruxelles""avec un clavier qui n est pas le mien... Donc, pas d’accent ni rien...
réponse à . file_au_logis le 16/04/2008 à 12h30 : Non, Filo pas malade. En deplacement a Bruxelles""avec un clavier qui n est pas ...
Donc, pas d’accent ni rien...
Même pas un petit accent brusselaire ? Histoire de nous bourrer le choux ( de BXL bien sûr).
Bien longue est déjà cette liste de réponse, mais sur les cafards ou blates j’ai une histoire qui me vient de Madagascar. En poste là-bas pour dessiner poissons et crevettes de l’océan Indien, cette histoire me fut narrée. Un représentant de commerce avait pour circuit la côte ouest de la Grande Terre, de Tuléar à Diego Suarez (Je donne les noms de cette époque Vazaha). Il avait l’habitude de s’arrêter toujours dans les mêmes lieux. Ce jour là il avait bien plu et le pont sur la rivière étant en partie détruit, il fut retardé pour son étape du soir et arriva dans son auberge-hôtel attitrée avec beaucoup de retard, vers minuit. Il réveilla son hôtelier. Celui-ci lui proposa d’aller choisir son morceau de viande à la cuisine. Comme il n’y avait que la lampe à pétrole comme éclairage, c’est avec difficulté qui examina la quartier de viande sur la table de bois. J’avais oublié de préciser qu’a cette halte la viande était excellente, comme souvent à Madagascar ! Notre représebtant fatigué avait l’impression que le morceau de viande bougeait. Quelle ne fut sa surprise en découvant qu’elle était recouverte de cafards. Ce sont eux qui gardaient au mordeau de zébu toute sa fraîcheur et sa tendresse. Ils grignotaient la partie oxydée et l’ensemble restait frais et consommable. A partie de ce jour notre ami tardif ne mangea plus son repas avec la même gourmandise.
Que de mauvais souvenirs avec ce Carabin, un vrai cafard ce mec. Me souviens qu'on a eu beaucoup de mal à le faire partir. 
Voudrais pas avoir l'air de cafarder prématurément, mais j'ai comme l'impression que Bouba ne va pas lire tous les écrits des voisins du d'ssus ! 

Faut dire qu'ils ont fait fort : 116 contrib. dans lesquels les cafards se prélassent avec bonheur... ils se roulent dans les souvenirs d'enfance et les souvenirs de voyage ! Sont tous là ! Déguisés comme qui dirait ca-fardés... venus d'ailleurs : les cafards Naum... jeunes ou moins jeunes tels les cafars-dâge... dissimulés dans les carafes, façon verlan... joseta tu vas avoir du mal !

Et puis il y avait le vilain petit cafarabin dont parle Richard...

Oh bien sûr, il y avait aussi tous les sourires dont les amionautes sont capables, mais des sourires entremêlés de larmes parce que Borikito venaient de tirer sa révérence et ça leur foutait le cafard...
Borikito... il avait fait comme Oncle Archibald, il avait emboîté le pas d'une belle bien décharnée qui brandissait une longue faux d'agronome... Et tous deux, ils étaient partis bras dessus, bras dessous, faire leurs noces. Et le voilà désormais hors de portée des chiens, des loups, des hommes ett des imbéciles.

O vous les arracheurs de dents,
Tous les cafards les charlatans,
Les prophètes,
Comptez plus sur oncle Archibald
pour payer les violons du bal
À vos fêtes, à vos fêtes


Ne vous inquiétez pas, elle est presque guillerette cette chanson. Écoutez le beau Georges B. !
Toujours ce sale petit brouillard
Toujours ce sale petit cafard
Qui vous transperce jusqu'aux os
Et qui se colle à votre peau


Le petit brouillard
chanté par (THE ONE, THE ONLY) Piaf, paroles par Jacques Plante

Le spleen de Baudelaire, pour moi en anglais le spleen est plutôt la colère ou une mauvaise humeur mais pas exactement le blues, j'imagine mal le mot spleen provenant de la bouche de Billie Holiday   ou d'Édith Piaf.
Il y a de quoi attraper le cafard dans tout ce capharnaüm !
En Belgique, on emploie le terme brol comme ici en #51.
réponse à . Mintaka le 30/10/2014 à 04h39 : Il y a de quoi attraper le cafard dans tout ce capharnaüm ! En Belgiqu...
Je profite de l'intervention de HoubaHOBBES pour demander à IznoG0d si ce ne serait pas possible de mettre la date complète avec l'année 2014. Outre le côté esthétique ça permettrait d'utiliser la fonction de recherche dans Google site:expressio.fr expression recherchée (éventuellement entre guillemets si l'expression est exacte), en l'occurrence ici site:expressio.fr jour/mois/2014 pour retrouver l'expression correspondant à une date donnée.
réponse à . Mintaka le 30/10/2014 à 04h40 : Je profite de l'intervention de HoubaHOBBES pour demander à IznoG0d si ce...
À l'attention de Syntax, anti-Gougleux convaincu :

Effectivement Google atteint encore plus que les autres à la vie privée.
J'habite à deux kilomètres de l'énorme centre de data de Google à Baudour et des informaticiens y travaillant m'ont avoué (conversation bien arrosée de comptoir/urinoir) qu'ils travaillaient en fait pour la NSA.

Mais le moteur de recherche Google est de loin le meilleur et je m'en fais une (triste) raison. De toute façon Google se comporte comme un métamoteur de recherche, c'est-à-dire qu'il puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une compilation. Alors autant utiliser Google.
Il y a des coups de cafard qui vous filent le bourdon
puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une compilation. Alors autant utiliser Google.


L'amie concernée par ce clin d'oeil se reconnaîtra........
Merci Mintaka d'apporter de l'eau à mon moulin*

*Et qu'on m'en remette pas une couche avec Alphonse, son moulin était a vent !
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_
Hé non ma Germaine, j'ai pas lu les voisins du dessus........et puis d'ailleurs j'ai pas le temps......J'aime énormémént Reverpressio et ses habitants mais j'ai une vie par ailleurs.......

Dis donc, Il y a un autre cafard chez Georges et je m'étonne que tu ne l'aies pas choisi puisqu'il concerne un gardien de phare..........

"Afin de tromper son cafard,
De voir la vie moins terne,
Tout en veillant sur sa lanterne,
Chante ainsi le gardien de phare:"


Bon, je mets le café au chaud et faut que j'y vas.......Ah oui j'oubliais........Mickey, chez nous en Provence on dit de quelqu'un qui broie du noir qu'il a la "babarotte"........
C'est une espèce de petit hanneton.......

Allez ad'taleur .........
("avoir le blues")

Vous connaissez la différence entre un esclave et un pneu ?

Le pneu ne chante pas du blues quand on lui met les chaînes.......

Ah c'est d'un goût !..............
réponse à . BOUBA le 30/10/2014 à 06h10 : puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une co...
Mickey, chez nous en Provence on dit de quelqu'un qui broie du noir qu'il a la "babarotte"........
C'est une espèce de petit hanneton.......
Des hannetons, des cafards des cigales des babarottes que du lautentique en provence !
réponse à . cotentine le 15/04/2008 à 13h04 : faut désinsectiser ! pas laisser le cafard s’installer ! ...
faut désinsectiser ! pas laisser le cafard s’installer ! ni dans nos idées, ni dans nos maisons ...
"ni dans nos idées"
Beebee, notre neuneurologue est en quelque sorte un insecticide !
Tytoalba en@30 écrit:
il semble que ce soit Charles Baudelaire qui l’ait introduit dans "Les Fleurs du Mal" en 1857.
nous disait God. En vérité, je vous le dis, vous avez le bonjour d’Alfred, bien avant Charles,
Le roi Georges pour sa part nous donne le bonsoir du même Alfred dans la Ballade à la lune:
Es-tu l'oeil du ciel borgne ? Quel chérubin cafard nous lorgne sous ton masque blafard ?
Est-ce un ver qui te ronge quand ton disque noirci s'allonge en croissant rétréci ?
{http://lymoc.pagesperso-orange.fr/paroles/ball_p.html|le texte]

Toujours chez G.B dans Fernande. un autre cafard c'est glissé chez le gardien de phare:
Afin de tromper son cafard,
De voir la vie moins terne,
Tout en veillant sur sa lanterne,
Chante ainsi le gardien de phare
réponse à . BOUBA le 30/10/2014 à 06h10 : puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une co...
S'cuse moi Bouba t'as été plus rapide .
Bis repetita ...
réponse à . Mintaka le 30/10/2014 à 04h41 : À l'attention de Syntax, anti-Gougleux convaincu : Effectivement G...
Effectivement Google atteint encore plus que les autres à la vie privée.
Récemment un ami m'a incluse dans son compte Picasa (partage de photos) j'ai dû, pour y accéder, répondre à un questionnaire et donner quelques adresses de mes connaissances pour agrandir le cercle... ayant refusé de le faire, j'ai reçu en retour un message " de la rédaction " , apitoyée de constater à quel point " je devais me sentir seule pour n'avoir même pas une adresse à fournir " ! Sic !
Aimables chez google, et psychologues ! Et intelligents, mais pas au point d'imaginer qu'on n'a pas forcément envie de leur dire ce qu'ils ne savent pas encore !
Pour revenir aux cafards, on en trouve suffisamment dans les programmes, sous le joli nom de " bugs informatiques " 

réponse à . BOUBA le 30/10/2014 à 06h10 : puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une co...
Et qu'on m'en remette pas une couche avec Alphonse, son moulin était a vent !
Comme ceux de Don Quichotte ?

réponse à . saharaa le 30/10/2014 à 07h37 : Effectivement Google atteint encore plus que les autres à la vie priv&eac...
Pour revenir aux cafards, on en trouve suffisamment dans les programmes, sous le joli nom de " bugs informatiques "
Oui, et quand il y a ce genre de problème sur le site coquin de Playboy, cela s'appelle un "Bugs Bunny"
réponse à . SyntaxTerror le 15/04/2008 à 17h12 : Hélas, maintenant, le DDT est interdit et il est inutile de tout calfeutr...
Hélas, maintenant, le DDT est interdit
Heureusement, pas hélas, ce produit a été reconnu comme un puissant neurotoxique pour l'homme, si inoffensif pour les cafards ! Avant son interdiction, nous en avons tous respiré de cette poudre blanche malodorante, sensée débarrasser nos chiens de leurs puces... ça me déprime...
réponse à . BOUBA le 30/10/2014 à 06h10 : puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une co...
Hé non ma Germaine, j'ai pas lu les voisins du dessus..
T'aurais dû : mickeylange est savoureux en@61
Il y a quelques années quand j’étais jeune, les indigènes sur la côte d’azur appelaient les touristes les cafards.
Ils bougent pas dans la journée, il dorment sur la plage, ils sortent la nuit, et il y en à partout.
réponse à . saharaa le 30/10/2014 à 07h37 : Effectivement Google atteint encore plus que les autres à la vie priv&eac...
bugs
Moi je les expulse rapidement: bugs bannis...mon lapin !
D'après une récente étude, il apparaîtrait que tricoter quand on a le cafard, c'est bon pour le moral et pour Blatt aussi !
Rediffusion
Insectes...
La SAUTERELLE, à taille de GUÊPE, et une MOUCHE sur la joue, mais moche comme un POU avait la PUCE à l’oreille car elle avait des PAPILLONS dans l’estomac et des FOURMIS dans les jambes....et ça lui foutait le CAFARD !
- Aujourd'hui, comme j'ai le cafard, je vais faire un tour à la zone industrielle...
- ??
- ben oui...je pars à Zittes ...
DEVINETTE
Comment voit-on qu'un petit poisson rouge à le cafard ?
réponse à . joseta le 30/10/2014 à 09h00 : DEVINETTE Comment voit-on qu'un petit poisson rouge à le cafard ...
Quand il a le cafard, l'ide est noir.
Quand on a des idées noires, c'est qu'on a de la suie dans les idées.
DEVINETTE (niveau élèves doués )
Pourquoi le type dépressif a-t-il changé de voiture ?
réponse à . Mintaka le 30/10/2014 à 09h09 : DEVINETTE (niveau élèves doués ) Pourquoi le type d&ea...
Un petit coup de main : la voiture est noire et c'est une ID.
réponse à . Mintaka le 30/10/2014 à 09h09 : DEVINETTE (niveau élèves doués ) Pourquoi le type d&ea...
Réponse
Elle consommait de trop ? Elle tombait souvent en panne ?
Augmentation au printemps
- Ah, la, la ! je sors de l'hypermarché et après avoir vu les prix, j'ai le cafard !
- le cafard ? des prix mai ?
- absolument déprimée...
DEVINETTE :
Pourquoi les femmes sont elles plus sujettes au spleen que les hommes ?
Parce que jamais le cafard n'a homme.
Si vous voyez des cafards, c'est parce que vous avez déplacé les pains sur la planche.
Le mari: - Tu as mis une musique trop gaie...et aujourd'hui je me sens triste, tu peux mettre tes 'blues' ?
la femme: - toutes mes blouses ?
Pouf !
Je pense avoir tout lu et n'oublier personne :

Mes souvenirs de cafards datent d'un déplacement à Nouméa, d'énormes trucs qui en plus volent. Tous les habitants en ont pris leur parti, ils étaient là avant l'homme et le seront sans doute après.

J'étais bien conscient que le DDT est une vraie cochonnerie, inopérante sur les cafards, j'ai cru que l'ironie était évidente. Je me souviens qu'un collègue vietnamien m'avait dit qu'ils s'en étaient servi (du DDT, pas de l'ironie) pour démoustiquer des marécages après la réunification, bon, des gens qui ont survécu à l'agent orange ...

Je n'avais pas parlé de Google, mais de Chrome. Je me sers aussi de Google quand Yahoo est inopérant et je vois bien, en lisant l'adresse de ma page d'accueil, que je suis identifié dès l'ouverture de la dite page.
- Tu devrais garder ces petites lames d'or en ballots...
- oui, mais ça me fait avoir le cafard...
- pourquoi ?
- ben...lamelles en colis...
souvenirs de cafards :
Ayant fait mon service dans la Marine (une pensée pour Elpépé), il me revient que ces petites bêtes pullulaient à bord des bâtiments.
Cela courait non seulement au sol, mais surtout aux plafonds où il y avait de nombreux conduits, électriques ou autres, donc sources de chaleur qui les attiraient.
Et de temps en temps il en tombait un... parfois sur le plateau repas ! Il était salué d'un "tiens, un cafard parachutiste !".
Les anciens disaient que le cafard était l'ami du marin et qu'il ne fallait pas les tuer. J'avoue pourtant en avoir écrasé sans remord.
le mot anglais 'spleen'

C'est le mot grec qui désigne la rate. L'adjectif correspondant est "splénique". Les Anciens prétendaient que pour être de bonne humeur, il fallait se dilater la rate.
Je me souviens encore lire dans le magazine "Record", les aventures du Calife Haroun el Poussah, l'homme de main et souffre-douleur du Grand Vizir Iznogoud* se nommait Dilat Larat.

*Un petit nerveux toujours en colère, quelle prescience !
– Trouve-moi un jeu de mots avec cafard.
– Tu n'as qu'à farfouiller dans un dico.
Iznog0d a sûrement le cafard doublé d'un spleen canon. La pijot 404 est toujours là, l'année 2014 n'est toujours pas là...
à mon avis, il n'a toujours pas trouvé la clé de 12 et erre dans le cul de basse-fosse du phare, à la recherche de l'inspiration...
Ou alors, il a rendu son tablier, pour ne pas devoir l'enfourcher pour se ... à l'eau...
’Incroyant’ ou ’mécréant’, comme l’indique l’étymologie du mot indiquée par le Robert, n’est-ce pas à peu près la même chose ?
Non, l'incroyant ne croit en rien, le mécréant a une mauvaise croyance, par définition, c'est forcément l'autre !
- Je suis en train de lire Pline l'Ancien et cet écrivain me fout le cafard...
- oh, laisse Pline...
- ouais, tu peux le dire, les spleens...pffff
- Pourquoi il prend un thé, André ?
- parce qu'il a le cafard !
- je vois pas le rapport...
- facile ! pour combattre le cafard: Dédé, thé !
réponse à . file_au_logis le 30/10/2014 à 10h47 : Iznog0d a sûrement le cafard doublé d'un spleen canon. La pijot 404...
Ah mon Joli... ta quasi déprime quotidienne me navre...
Je te vois chaque jour errer dans ton parking empli de "pijot 404"... Te dire que tu n'es pas le seul ne constitue ni une consolation ni un argument massue ! Mais il ne semble pas que notre cas soit une généralité... Gardons espoir que ça se corrigera un jour et cliquons-cliquons !

Mais il faudrait que tu m'expliques pourquoi le fait de ne pas voir écrit que nous sommes en 2014 te pose problème. Ça fait 303 jours que ça dure ! Et si ne pas en avoir confirmation journellement – voire plusieurs fois par jour ! - te préoccupe à ce point, il faut en parler à notre Neuneurologue préférée.
BeeBee ! Y a une urgence !

Patiente encore 62 jours et nous serons en 2015. Et je suis sûre que tu verras scintiller 2014 au firmament Reverso.
Je crains hélas que dès les premières heures de janvier prochain, tu ne te lamentes de ne pas avoir confirmation sur ce forum que nous vivons en 2015.
Et là, tu risques d'en prendre pour un an...
Courage mon Joli, courage ! 
Elles travaillaient dans une fabrique de matelas de bourre quand, tout d'un coup:
- j'arrête, j'ai le cafard !
- bourre donc !
- oui...bourdon, cafard...c'est pareil !
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2014 à 11h57 : De là viendrait l'expression : je ne comprends pas le sens de v...
Je lis que les personnes nées en été seraient plus vulnérables, adultes, aux sautes d’humeur fréquentes et brutales.
Cela signifie inéluctablement et forcément bien sûr ! que les personnes nées en hiver sont gens stables, pondérés, raisonnables, réfléchis, etc. !
réponse à . file_au_logis le 30/10/2014 à 10h47 : Iznog0d a sûrement le cafard doublé d'un spleen canon. La pijot 404...
Demande à Mintaka en 143, il échange son ID noire contre une 404.
réponse à . BOUBA le 30/10/2014 à 06h10 : puise également dans les autres moteurs de recherche pour en faire une co...
...et je m'étonne que tu ne l'aies pas choisi puisqu'il concerne un gardien de phare.
Plains-toi ! Je me suis privée du gardien de phare pour te laisser Fernande !
réponse à . DiwanC le 30/10/2014 à 12h15 : Je lis que les personnes nées en été seraient plus vuln&ea...
Comme on le sait, je suis du 7 décembre, je ne peux qu'être d'accord.
Les méridionaux nés en été, je te dis pas !
Le BLACK DOG, terme de Winston Churchill pour décrire son cafard à lui qui était sans doute le trouble bipolaire. (chien noir)
réponse à . lalibellule1946 le 30/10/2014 à 13h55 : Le BLACK DOG, terme de Winston Churchill pour décrire son cafard à...
Tiens, justement, voici que ressort, dans une version "remasterisée", l'album sans titre mais numéroté IV de Led Zep qui comprend entre autres "Black Dog".

Mais où sont les autres ?
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2014 à 17h18 : Tiens, justement, voici que ressort, dans une version "remasterisée&...
Mais où sont les autres ?
Zont sûrement le cafard, ils restent derrière la vitre et ils attendent que Bouba ou Germaine fassent une bonne blague cafardeuse. ( je dis cafardeuse à cause de l'expression du jour, mais blablateuse pourrait convenir) d'autant que le blabla c'est un peu une spécialité locale.
- Ma copine est blatte disait Serge G.
- tu veux dire plate ?
- oui, mais je suis enrhubé
(bon d'accord on peut faire mieux mais la je suis obligé, donc je force)
Quand j'étais collé le samedi dans le cul de basse fosse du phare il y avait parfois en même temps que moi des "cafards" J'ai les noms, ils se reconnaîtront.
Pour passer le temps on faisait des courses de cafards. Le perdant débouchait la bouteille, le gagnant la buvait. Après deux ou trois bouteilles le cafard disparaissait sauf quand il y avait Germaine car c'est par peur des cafards qu'elle a commencé à grimper aux rideaux.
Et pour la faire redescendre je vous raconte pas !
Bouba avait beau lui tirer les pieds, elle restait accrochée à sa tringle comme une arapède. Et pour la décrochée... bernique !
réponse à . mickeylange le 30/10/2014 à 19h24 : Mais où sont les autres ?Zont sûrement le cafard, ils restent...
De quoi rester sur les rotules, enfin, les patelles.
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2014 à 17h18 : Tiens, justement, voici que ressort, dans une version "remasterisée&...
... mais c'est que c'est long à lire tout ça... et comme dit Bouba, on a nos bricoles... C'est gentil le léopard de Elpepe_44... et l'Archibald de Germaine_119 c'est bien choisi, et ses bourdons à _124... j'y ai même vu le bossu s'y promener en haut de Notre-Dame...
... ma page était souvent déprimée... euh... supprimée... et on avait parlé de Baudelaire, alors je suis allé relire "Une charogne" pour me mettre en situation voyez... ben, au contraire, ça m'a rendu tout optimiste!
... J'ajouterai que de prononcer le dichlorodiphényltrichloroéthane, ça en jette dans une discussion... et je concluerai qu'en 2008, certaines contribs étaient... non rien ! Les nés en décembre for president !
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2014 à 17h18 : Tiens, justement, voici que ressort, dans une version "remasterisée&...
Mais où sont les autres ?
Ben, il semble que de nombreux expressionautes aient été privés de leur passe-temps favori cet après-midi.
Pour moi, ça vient de revenir il y a quelques minutes à peine. Il me semble que ce n'est pas la première fois qu'il y a des coupures. 
J'ai trouvé dans un vieux carton au sous-sol ce poème par e. e. cummings, poète de la forme libre dont les écrits ne me plaisent pas beaucoup mais ya des éléments dans celui-ci qui ne fichent pas le cafard...la traduc peut laisser à désirer...on fait skon peut


since feeling is first
who pays any attention
to the syntax of things
will never wholly kiss you;

wholly to be a fool
while Spring is in the world

my blood approves,
and kisses are a better fate
than wisdom
lady i swear by all flowers. Don't cry
-- the best gesture of my brain is less than
your eyelids' flutter which says

we are for each other: then
laugh, leaning back in my arms
for life's not a paragraph

And death i think is no parenthesis


comme le sentiment est en premier
qui prête attention
au syntaxe des choses
t'embrassera jamais tout à fait

tout à fait être bouffon
pendant que le Printemps est dans le monde

mon sang approuve,
et les baisers sont un meilleur sort
que la sagesse
madame je jure sur toutes les fleurs. Ne pleure pas
-- le meilleur geste de mon cerveau est moins que
les battements de tes paupières qui disent

nous sommes chacun pour l'autre : alors
rie, te penchant en arrière dans mes bras
car la vie n'est pas un paragraphe

Et la mort je crois n'est point une parenthèse







réponse à . lalibellule1946 le 30/10/2014 à 21h36 : J'ai trouvé dans un vieux carton au sous-sol ce poème par e. e. cu...
Quand je pense que je ne connaissais pas un tel ennemi de la syntaxe !
réponse à . mickeylange le 30/10/2014 à 19h24 : Mais où sont les autres ?Zont sûrement le cafard, ils restent...
bonne blague cafardeuse. ( je dis cafardeuse à cause de l'expression du jour, mais blablateuse pourrait convenir) d'autant que le blabla c'est un peu une spécialité locale.

Blablateuse... blablateuse... J'ai bien lu ? Blablateuse !
Bravo ! On profite de la défaillance de Reverso pour dire du mal des p'tits camarades ! On déblatère dans leur dos, on barjaque, on cancane, on dénigre voire on calomnie !
Blablateuse ! Est-ce que j'ai une plume de blablateuse !
Comme si j'écrivais pour ne rien lire... pour ne parler que des chèvres qui alphontisent dans les moulins... que du temps qui a passé... ou qui passe... ou qui va passer comme le café demain matin !

Et d'ailleurs, comment se fait-il que toi seul - ou presque... - aies eu contact ici ? Hmmmmmh ? Quand je pense que certain m'accusa de toucher des pots de vin !
Blablateuse... ça alors !

Euh... à part ça, ça va toi mon Lapin ? 
réponse à . DiwanC le 30/10/2014 à 22h15 : bonne blague cafardeuse. ( je dis cafardeuse à cause de l'expression du j...
défaillance de Reverso
Bizarre, je n'ai rien remarqué, je ne me suis pas déconnecté de la journée.
Le souci n'a du se produire que pour les personnes qui cherchaient à se connecter de nouveau.
réponse à . Richard68 le 30/10/2014 à 21h10 : Mais où sont les autres ?Ben, il semble que de nombreux expressionau...
Les nés en décembre for president !
Yeeesss !
- 05/12 Myrtine
- 07/12 SyntaxTerror
- 10/12 Alcalin, Agronome
- 11/12 Lebo_Dan_ubbleu
- 12/12 Huppe
- 16/12 Hacyran
- 17/12 Renoir2 , Mintaka
- 24/12 Bridge
- 26/12 Titorelli, Rikske, Condorcet
- 28/12 God
- 30/12 DiwanC

Chouette, on va organiser des primaires !
réponse à . SyntaxTerror le 30/10/2014 à 23h28 : - 05/12 Myrtine - 07/12 SyntaxTerror - 10/12 Alcalin, Agronome - 11/12 Lebo_Dan_...
.... je vote pour ceux nés en nivôse... ayant le fléau comme production !
Attila ?
Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le cafard » en anglais

Agathe de Blouze.
réponse à . SyntaxTerror le 31/10/2014 à 00h06 : Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le cafard »...
... hum... cute ton Agathe ! ... non non, pas Attila... faut voir le calendrier républicain... un peu avant les sans-culottides ! ... sans blague !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir le cafard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?