Donner / recevoir une volée (de bois vert) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Donner / recevoir une volée (de bois vert)

Infliger / recevoir une sévère réprimande ou correction
Émettre / subir des critiques violentes

Origine

Si la 'volée' désigne d'abord, au XIIe siècle et assez logiquement vu la signification du verbe 'voler', le fait de s'élever en l'air, c'est un siècle plus tard que le mot prend aussi le sens de "mouvement rapide et violent" par allusion à la rapidité de l'envol des oiseaux effarouchés.

Il faudra toutefois attendre le XVIIe pour que, toujours avec la signification de "mouvement vif", mais répété, cette fois, apparaisse la locution "une volée de coups" qui, raccourcie, a donné "donner / recevoir une volée", les coups étant implicites.

C'est à la fin du XVIIIe qu'on y rajoute parfois "de bois vert", toujours au sens propre, la volée de coups pouvant être assénés avec un bâton de bois vert, histoire de faire bien mal, car ce bois est souple et non cassant comme le serait du bois sec.

Enfin, au XIXe siècle, une forte réprimande ou des critiques violentes pouvant aussi faire moralement très mal, l'expression a pris le sens figuré qu'on lui connaît aujourd'hui.

Exemple

« Analysons cette volée de bois vert que M. Bastiat a eu l'intention de nous donner de si loin, et qui nous est transmise par le Journal des Économistes ( n° d'août). »
L'Atelier: organe spécial de la classe laborieuse 1840-1850

« Pourtant, la présence du président dans le Centre a déjà valu au candidat une volée de bois vert de la part de son adversaire, François Bonneau. "Nicolas Sarkozy vient soutenir les uns et les autres sur la pointe des pieds, a affirmé le président PS sortant de la région. Il est regrettable de mélanger ainsi les genres." »
Le Figaro - Article du 10 février 2010

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Donner / recevoir une volée (de bois vert) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Herbe Kritik austeilen / einsteckenDonner / encaisser des critiques acerbes
États-Unisen To take (someone) / To be taken out to the woodshed (for a good thrashing)Amener (quelqu'un) / Être amené au bûcher (pour une bonne volée)
Angleterreen To give someone / to get a (good) drubbingAdministrer une (belle) raclée à quelqu'un / prendre une raclée
Espagnees Echar / recibir un rapapolvosDonner / recevoir une engueulade
Espagnees Dar / recibir una tunda (de palos).Donner / recevoir une volée (de coups de bâton).
Italieit Dare / ricevere una fracca di botteDonner / recevoir un tas de coups
Italieit Dare / ricevere una stoccataDonner / recevoir une estocade
Italieit Dare una lavata di capoFaire laver la tête à quelqu'un
Roumaniero A trage / lua pe cocoașăFrapper / prendre sur la bosse
Roumaniero A o lua pe coajăEn prendre sur sa peau
Roumaniero A trage / încasa o săpunealăPasser / encaisser un savonnage

Vos commentaires
B’jour tout le monde !

Volée de bois vert... Cela doit peser lourd sur la conscience d’un(e) écologiste... cette page
Au secour,help,je viens de recevoir comme qui dirait une douche de bois vert,
ç’a disait comme ça ,nous avons demandé à l’expéditeur de vous supprimer de sa liste d’envois, mais moi j’ai rien demandé, qui a piégé le système, hein, qu’il se dénonce, que je lui expédie une bonne volée de tout bois, vert, flottant...........
se faire la belle, une volée de bois vert

Et se faire la Belle au bois dormant, ça fait quoi?
réponse à . louisann le 15/03/2010 à 01h18 : Au secour,help,je viens de recevoir comme qui dirait une douche de bois vert, &c...
Bonjour, toi!
Cela faisait longtemps. Il est vrai qu’avec la neige, les cons gèrent mal leurs sorties. Mais toi, heureusement, tu n’en fais pas partie.
Tu as déjà ressorti to scooter rose du garage? Tu lui fais à nouveau prendre l’air? Attention aux dérapages, spa, qu’ils soient vert-beaux ou non.
Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée de bois Vert hier dans notre hexagonale république. Le printemps arrive.
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
Nos régions ont du talent. 
Après la volée de bois vert, gardons-nous du retour de bâton.
Le vert de gris rôde.
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
Tout à fait d’accord avec toi, même si le bois n’est pas aussi vert que les Verts l’auraient rêvé
Quant au printemps, comme je viens d’aérer mon studio et comme il fait d’après la météo 3° à Paris, je ne me prononcerai pas avant l’heure du déjeuner. Le temps des terrasses n’est pas encore venu semble-t-il.
réponse à . louisann le 15/03/2010 à 01h18 : Au secour,help,je viens de recevoir comme qui dirait une douche de bois vert, &c...
quoi ? Désabonner Louisann ? Mais que serais-je sans toi qui vint à ma rencontre, que serais-je sans toi qu’un coeur au bois (vert) dormant ?
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
Trouves-tu? Avec les 20% gagnés par le borgne en PACA? Et les 12 % en moyenne emprtés par la Marine? Non, je ne parle pas de la Royale 
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
50% des électeurs se sont envolés provoquant cent volées qui ne sont pas volées.
je n’ai pas dit : bois une bolée dans un verre de vieil Armagnac,
je t’ai promis : une volée de bois vert, vieillard maniaque !
réponse à . file_au_logis le 15/03/2010 à 07h07 : se faire la belle, une volée de bois vert Et se faire la Belle au bois d...
1+1=3... Enfin normalement... 
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
Le printemps arrive.
la sève monte, monte... C’est le moment d’aller au radada...
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 09h38 : Le printemps arrive.la sève monte, monte... C’est le moment d&rsquo...
C’est pas un peu ...collaquial? Ça? pour un site si bcbg?
Je voulais dire...familier.
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 09h38 : Le printemps arrive.la sève monte, monte... C’est le moment d&rsquo...
Tu as le droit de ne pas être d’accord avec Momo sur le résultat du premier tour. Je ne le suis pas non plus. Mais la grossièreté ne fait pas partie de l’humour de ce site, ça serait sympa que tu modifies ton @13.
Merci
Infliger une sévère réprimande ou correction
Émettre / des critiques violentes

C’est Elpépé qui est l’auteur cette expression ?
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 09h43 : C’est pas un peu ...collaquial? Ça? pour un site si bcbg? Je voulai...
Bon, d’accord: je reconnais lire, un peu trop ?: Le Canard Enchaîné et Charlie Hebdo... 
réponse à . chirstian le 15/03/2010 à 09h11 : 50% des électeurs se sont envolés provoquant cent volées qu...
Les abstentionnistes sont des brailleurs qui leur cassent les urnes.
Petite nuance : le bois vert, donc relativement souple, est à assimiler aux verges du Père Fouettard, douloureuses certes, mais pas dangereuses. Alors qu’un bon gourdin de bois sec peut blesser sérieusement ou même tuer.
C’est pourquoi la volée de bois vert peut être mise dans le même sac qu’une gifle ou un camouflet, sans arrière-pensée meurtrière. Quoique... Mais enfin il est bien connu que les paroles ont le don de dépasser la pensée.
Dans la marine la volée de bois vert est remplacée par le chat à neuf queues. cette page
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 09h56 : Infliger une sévère réprimande ou correction Émettr...
Pfff ! Collé samedi, à faire du feu dans la cheminée avec du bois vert !
Les cris du corps le soir au fond des volées de bois verts !
La Belgique va-t-elle, en cent Flamands, faire du bois d’allumettes du trône d’Albert II qui reçoit à cette page une volée de bois vert ?
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 10h48 : La Belgique va-t-elle, en cent Flamands, faire du bois d’allumettes du tr&...
Ben, chaipa, mais est-ce mieux que les ragots qui courrent sur les aventures extraconjugales de Sarko Ier avec madame la Ministre, tandis que Carlotta se perd dans les bras d’un autre? Les feuilles de choux d’ici Autriche) ne parlent que de ca, et fi des résultats des régionales, qu’elles soient autrichiennes (oui, oui, on en a eu aussi) ou francaises...

RECLAME:

Expressio, le site qui ne fait pas de politique!
ben dis donc, l’espression du jour tombe "pile poil" avec le résultat du vote d’hier!
à croire que vous aviez prévu les résultats, le parti au pouvoir doit s’être éveillé avec des traces de fouet!Quand à la classe politique dans son ensemble, elle doit aussi ressentir douloureusement la volée infligée à leur ego par la foule des abstentionnistes!
Daniel Lecocq
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 10h48 : La Belgique va-t-elle, en cent Flamands, faire du bois d’allumettes du tr&...
Les Flamands osent ?
en ébénisterie,Isabelle a bien encadré, je n’irai pas voler de bois verre !  cette page
réponse à . cotentine le 15/03/2010 à 11h59 : en ébénisterie,Isabelle a bien encadré, je n’irai pas...
Tu bois un verre ?
réponse à . file_au_logis le 15/03/2010 à 11h04 : Ben, chaipa, mais est-ce mieux que les ragots qui courrent sur les aventures ext...
Si, à bientôt septante-six ans, t’es pas milliardaire, t’as pas raté ta vie, une fois ?

Bébert Félix Humbert Théodore Chirstian Eugène Marie, et Jacques*.

* Je déconne, Filou ! Je déconne...
recevoir une volée de bois vert
Pourquoi pas si c’est du vert bouteille.
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 12h31 : recevoir une volée de bois vertPourquoi pas si c’est du vert boute...
Surtout qu’il est l’heure ! Tu viens ?
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 09h38 : Le printemps arrive.la sève monte, monte... C’est le moment d&rsquo...
Tu sais, Jacques, c’est très choquant de lire cette réflexion que je trouve insultante !
Je ne la comprends pas sur ce site d’humour et bonne humeur. Il y a des façons beaucoup plus subtiles de montrer son désaccord avec quelqu’un, et plus conforme à l’esprit de ce site.  
Tout comme Mickeylange je te demande de la retirer s’il te plait !
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 08h09 : Quand même, faut bien le dire, l’UMP a pris une bonne volée d...
Le printemps arrive.
C’est vrai qu’on est pas loin du printemps de Bourges ! très beau festival de musique au demeurant ! cette page
Ben oui, puisque t’as le verre galant et que tu m’invites
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 12h49 : Ben oui, puisque t’as le verre galant et que tu m’invites...
et moi, alors ? j’vous ai mis sur la piste du "verre", même si je n’ai pas oublié le bois en ébénisterie ... qui donc va nous empêcher de vider notre verre à la santé de tous en général et des copains z’en particulier ... allez, ami, lève ton verre et bois ! tu ne l’as pas volé ... (de bois/verre) 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 15/03/2010 à 12h40 : Tu sais, Jacques, c’est très choquant de lire cette réflexio...
Je vous trouve délicieusement gentils Mickey et toi. Ceux qui me connaissent un peu savent bien qu’il faut rarement prendre au premier degré les élucubrations qui me viennent. 19 ans de vie d’élue municipale m’ont fait toucher du doigt la complexité des choses, leurs imbrications, intrications et je sais bien que rien n’est aussi lapidaire que je l’ai écrit ce matin. Mickeylange est de mes amis de coeur bien que nous ne partagions pas les mêmes idées, que nous le sachions depuis le premier jour, ce qui ne nous empêche nullement d’échanger, d’argumenter, de discuter en toute sérénité, tant il nous semble important, quelles que soient nos opinions, de les éclairer de celles des autres, même les plus opposées. Merci donc à tous ceux qui veillent à ce que la même ouverture d’esprit et la même tolérance règnent ici à chaque instant.
Je suis nouveau sur ce site .Je l’ai découvert par hasard hier sur un forum de Marianne2 , car l’expression " se parer des plumes du paon", y avait été utilisé .J’ai en ai recherché l’origine sur internet et je suis tombé sur votre site que j’ai trouvé évidement charmant.
Et comme tout nouveau venu je tenais à vous saluer .
Deux arrivées donc chaque jour dans ma messagerie, la lettre de votre site le matin et l’après-midi " les mots ont un sens" .De quoi me régaler.
J’ai oublié de vous dire qu’en fait nous sommes deux à utiliser le pseudo de notre belle région .Ce sera tantôt un homme, tantôt une femme . C’est celui qui porte la culotte qui a commencé .... sa douce moitié va prendre la suite.
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 09h38 : Le printemps arrive.la sève monte, monte... C’est le moment d&rsquo...
AÏe ! AÏe ! AÏe ! Tu l’as eu ta volée de bois vert ! Même si - au départ - ce n’était pas recherché voulu...
Autrement dit : Pan pan cucu !.*
Pour te faire pénitence, tu n’as plus qu’à tendre l’autre joue...

*J’ai lu "’l’expression" avant la modification de 12 h.
réponse à . lorraine le 15/03/2010 à 13h52 : J’ai oublié de vous dire qu’en fait nous sommes deux à...
Autre soluce, mieux repérable, mon lapin* : prendre deux abonnements (et aussi deux pseudos), sur deux adresses différentes de courriel, et mettre une icône d’adresse de compte d’Expressio pour chacun dans le navigateur commun, si vous fonctionnez sur la même bécane. Ainsi, on sait qui écrit quoi. Comme pour BB (BeeBee) et moi (sauf quelques erreurs de compte pendant la période de rôdage !).

* y a plein de lapins, ici, mon vénérable.
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 13h14 : Je vous trouve délicieusement gentils Mickey et toi. Ceux qui me connaiss...
aussi lapidaire que je l’ai écrit ce matin
Je n’ai rien trouvé de choquant dans ton intervention de ce matin, ce qui n’a pas été le cas de la réponse que tu as eu. Je peux sans aucun problème comprendre les opinions différentes, c’est ce qui fait la démocratie ainsi que la liberté d’expression. Mais je pense qu’Expressio n’est pas le bon support pour de tels propos. Il y a moyen de s’exprimer sans prendre parti. Ce n’est quand même pas tant l’amère à boire que d’être tolérant!

J’avais envie d’envoyer une volée de bois, aussi vert soit-il (versatile hi hi hi), mais me suis retenu.
J’aurais aimé pouvoir envoyer une volée de bois en vers, mais ne suis pas assez doué pour ça.  
réponse à . lorraine le 15/03/2010 à 13h52 : J’ai oublié de vous dire qu’en fait nous sommes deux à...
Suite à la réponse d’Elpépé, je pourrais vous conseiller de vous appeller : Lorrain et Lorraine, comme Sylvain et Sylvette à leur époque !! cette page  :&rsquo)
LES VOLETS DE BOIS VERTS - poème de vair.

Dans ma cabane en bois, aux volets de bois verts,
Toutes les planches sont becquetées par les vers.
Car de son beau bardage, le bois est si vert
Qu’y pousse, après l’hiver, un feuillage bien vert.

Alors vient y nicher mon voisin le pivert.
Tel un marteau-piqueur il déloge les vers,
Fait son trou en mangeant et moi, pauvre trouvère,
Je la bois comme un trou, assis dans le pré vert,

La bouteille de whisky ; et verre après verre,
Je ne vois plus les trous, des vers ni du pivert,
De ma cabane en bois, rue de La Croix-Nivert.

Alors, en titubant, je me dirige vers
La ruine désolée aux volets de bois verts,
Dont est fait l’univers vert, vers, verre et pivert.
réponse à . file_au_logis le 15/03/2010 à 09h05 : Trouves-tu? Avec les 20% gagnés par le borgne en PACA? Et les 12 % en moy...
Oui là, ce n’est pas "une volée de bois vert" c’est "à force de jouer avec les allumettes".
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 15h08 : LES VOLETS DE BOIS VERTS - poème de vair. Dans ma cabane en bois, aux vo...
Pas mal.
T’as fait ça tout seul ou tu t’es fait aider par Lagavulin ?
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 15h39 : Pas mal. T’as fait ça tout seul ou tu t’es fait aider par La...
Par Talisker : la rime est plus r’hips ! C’est un poème en vers, mi-fugue mi-raison.
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 15h08 : LES VOLETS DE BOIS VERTS - poème de vair. Dans ma cabane en bois, aux vo...
rue de La Croix-Nivert

Au 171 ?
C’est le centre culturel algérien.
réponse à . SyntaxTerror le 15/03/2010 à 15h48 : rue de La Croix-Nivert Au 171 ? C’est le centre culturel algér...
Casbah non ! Guitoune non plus. Cabane, on te dit ! Au 12 ter, c’te couennerie !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 15h08 : LES VOLETS DE BOIS VERTS - poème de vair. Dans ma cabane en bois, aux vo...
Je la bois comme un trou, assis dans le pré vert

Là où les feuilles mortes se ramassent à la pelle ?
il m’a donné une volée de bois vert. Je lui ai rendu la monnaie en persienne*. Nous sommes donc quitte.

persienne : volet de bois vert. Ou de fer blanc.
réponse à . SyntaxTerror le 15/03/2010 à 15h57 : Je la bois comme un trou, assis dans le pré vert Là où les ...
Oui, mais pas avant la Saint Marc et Marcelle (cette page).

Charles Legrand
Pour grimper dans ma cabane dans l’arbre, tout autour du tronc, j’ai construit un escalier en colimaçon. Ses marches font une belle volée de bois vert. Surtout quand t’en rates une, remarque bien.
qui qui s’passe ?
beaucoup d’agressivité sur notre site jusqu’environ 13 h15
C’est vrai que l’expression du jour induit de la violence.
A mon avis ce n’est pas tout tout à fait par hazard..
ne me dite pas que je suis un agité du bocal .....
réponse à . lorraine le 15/03/2010 à 13h52 : J’ai oublié de vous dire qu’en fait nous sommes deux à...
Au porteur de culotte et à sa douce moitié, bienvenue sur ce site. Puisse-t-il vous apporter toutes les satisfactions que vous souhaiterez.
Et surtout, ne soyez pas timides, exprimez-vous à chaque fois que l’envie vous en prendra.
réponse à . cotentine le 15/03/2010 à 13h03 : et moi, alors ? j’vous ai mis sur la piste du "verre", même si ...
je n’ai pas oublié le bois en ébénisterie ...

L’ébénisterie fait appel au vernis au tampon qui est un art délicat et de moins en moins pratiqué par les ébénistes car ça revient trop cher.
Il faut poncer le meuble pendant des heures avec un "papier de verre" de plus en plus fin. Ensuite appliquer de la ponce (lave broyée très finement comme de la farine) avec de l’alcool à 95° en faisant des huit avec le tampon en tissus (ça prend aussi des heures)
Lorsque le meuble est devenu aussi brillant qu’une carrosserie de voiture on peut alors passer au vernis lui-même qui n’est que la touche finale de l’opération.
On fait ce vernis avec de la gomme-laque (résine d’épicéa) et de l’alcool à 95° (celui que boit LPP quand il n’a plus de whisky).
On fait un tampon de tissus fin et de mèche de coton. On imprègne la mèche de vernis et on refait des huit en "tirant" bien le vernis jusqu’à ce qu’il sèche (deux minutes c’est de l’alcool vite évaporé).
Oui je sais aucun rapport avec l’expression du jour, mais c’est la faute à Cotcot et pis j’aime bien faire un vernis au tampon.
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 18h10 : je n’ai pas oublié le bois en ébénisterie ... L&rsquo...
de l’alcool à 95° (celui que boit LPP quand il n’a plus de whisky)
Là, si tu permets, petit verni, je m’en tamponne le coquillard en huit, et avec une mèche de 12, encore ! Le vernis en bombe, ça va quand même plus vite, hein ! Ce qui te laisse du temps pour aller racheter du whisky, le temps que ça sèche*, quand t’en as plus. Tu mords, l’artisse ?
Berny Palissard

* le bois vert nie qu’il soit sec, mais si tu touches, tu vois qu’il a raison, et t’as plus qu’à recommencer.
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 18h48 : de l’alcool à 95° (celui que boit LPP quand il n’a plus d...
Le vernis en bombe, ça va quand même plus vite, hein !

J’ai honte pour toi, ne pas faire la différence entre un vernis au tampon et un vernis en bombe !
C’est comme si je ne faisais pas la différence entre un bon rosé et un Chateau Elpépé, kif kif pareil.
Quoi pendu à une ver gue ?
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 18h57 : Le vernis en bombe, ça va quand même plus vite, hein ! J&rsqu...
Tiens, je vais t’en boucher un coin : sur certains violons de bonne facture, on applique sur la table, la caisse et le fond un vernis "glissant", qu’il faut donc chauffer régulièrement par frottement avec une chamoisine pour le faire remonter, des bords de la table d’harmonie, vers la touche, le cordier et le chevalet.
Et quand tu auras reverni au tampon la coque et le pont de ton yacht de 35 mètres tout en bois, tu regarderas le vernis en bombe d’un autre œil. Gnarf gnarf !
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 17h40 : qui qui s’passe ? beaucoup d’agressivité sur notre site ...
Non, c’est juste qu’il y en a qui on reçu une volée de bois vert en se faisant voler dans les plumes  :&rsquo)
réponse à . lorraine le 15/03/2010 à 13h52 : J’ai oublié de vous dire qu’en fait nous sommes deux à...
Parce que madame Lorraine n’en porte pas ? Attention quand elle montera l’escalier du Phare ! J’ose parce que je pense que vous n’oserez pas la volée de bois vert le jour de votre arrivée ici. Demain je serai plus sage. Bienvenue à vous deux et comme Elpepe ne nous a pas encore envoyés au lit, les mains sur les couvertures, peut-être peut-on appeler Marceeeeeel et Beeeeernard pour le buffet et boire un petit apéro ensemble à la santé d’Expressio !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 19h30 : Tiens, je vais t’en boucher un coin : sur certains violons de bonne f...
Quel est l’intérêt pour la sonorité de l’instrument d’un vernis aussi compliqué ? Parce que je suppose que si le massage n’est pas réussi cela a des conséquences sur l’harmonie du violon.
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 19h57 : Quel est l’intérêt pour la sonorité de l’instrum...
Bonne question, je vous remercie de l’avoir posée. Mais laissons passer une page de publicité.

RÉCLAME

Expressio, le site qui aura bientôt son éditeur de partoche.

En fait, je crois que c’est juste pour faire tartir l’instrumentiste à l’huile de coude, que lui infliger juste les gammes et les exercices de Sevcik ne suffisent sans doute pas à sa peine. C’est très très con, l’apprentissage du violon !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 20h12 : Bonne question, je vous remercie de l’avoir posée. Mais laissons pa...
C’est très con, l’apprentissage du violon...

Surtout pour les voisins !
réponse à . deLassus le 15/03/2010 à 20h14 : C’est très con, l’apprentissage du violon... Surtout pour les...
Les premières années, oui. Après, ça s’améliore. Surtout quand, la mort dans l’âme (du violon), on le jette dans la cheminée pour réchauffer plus vite le vernis.
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 19h57 : Quel est l’intérêt pour la sonorité de l’instrum...
C’est comme pour l’éditeur de partoches, il masse God depuis des années. T’as vu le résultat !
Il va finir au violon.
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 20h25 : C’est comme pour l’éditeur de partoches, il masse God depuis ...
Pour le vernissage de tes toiles à matelot, dans le grand salon d’apparat du phare, t’as le bonjour d’Alfred, garnement !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 15/03/2010 à 19h53 : Non, c’est juste qu’il y en a qui on reçu une volée de...
je t’ai compris
Mais c’est quoi se faire voler dans les plumes ?
Moi qui aime la nature, j’avais pigé que les plumes servaient à voler ? 
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 20h29 : je t’ai compris Mais c’est quoi se faire voler dans les plumes ...
C’est très exactement pourquoi ton banquier te plume, camarade de Brest !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 19h30 : Tiens, je vais t’en boucher un coin : sur certains violons de bonne f...
tu m’as coupé l’herbe sous le pied, assis dans ton pré, à écouter ton pivert s’empiffrer de vers ... je voulais expliquer à Mickey qu’on ne vernit pas ses volets, de bois verts, comme on le ferait pour un violon ... quoique, comme le pense Momo, le vernis ne fait peut-être rien à l’affaire ... sauf occuper 12 experts pendant 4 ans pour trouver les secrets du maître luthier Stradivari  cette page
Le vernis marin c’est ça cette page
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 15h08 : LES VOLETS DE BOIS VERTS - poème de vair. Dans ma cabane en bois, aux vo...
Là, ça mérite une en-volée de bravi, sûrement pas une volée de bois vert....
C’est bien jolis ces petits coquillages ! Et comment tu cuisines ça ?
réponse à . momolala le 15/03/2010 à 19h55 : Parce que madame Lorraine n’en porte pas ? Attention quand elle monte...
Si vous m’invitez je veux bien boire un p’tit coup avec vous ! Juste pour oublier ce début de matinée... Si tout n’était pas du meilleur goût - mais "pas pire que parfois" ! - fallait-il voler tant de bois ?

A la bonne vôtre !
réponse à . BeeBee le 15/03/2010 à 20h55 : Là, ça mérite une en-volée de bravi, sûrement ...
Et plus si affinités, mon amure ?
réponse à . DiwanC le 15/03/2010 à 20h59 : Si vous m’invitez je veux bien boire un p’tit coup avec vous ! ...
Ah ben vi, Germaine, qu’on t’invite. Tu penses ! Bon, un lagon bleu, Champagne-Curaçao, ça te va mon lapin ?
réponse à . BeeBee le 15/03/2010 à 20h57 : C’est bien jolis ces petits coquillages ! Et comment tu cuisines &cce...
Avant de les cuisiner, Mickey les ouvre en leur faisant des chatouilles sous les pieds avec un pinceau. Hélas, quand il y parvient enfin, ses invités sont au lit, les mains sur les couvertures, depuis lulure.
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 20h29 : je t’ai compris Mais c’est quoi se faire voler dans les plumes ...
C’est une expression que ferait un bon sujet sur ce site, et qui a à peu près le même sens que l’expression d’aujourd’hui, à savoir "ramasser une avoinée" !  :&rsquo)
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 20h32 : C’est très exactement pourquoi ton banquier te plume, camarade de B...
tu aurais du ecrire Ce devant le pourqoui.
Mais je continue à penser que les plumes servent à voler DANS LE CIEL 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 15/03/2010 à 21h20 : C’est une expression que ferait un bon sujet sur ce site, et qui a à...
Filer une avoinée à quelqu’un, c’est comme qui dirait lui souffler dans les bronches ? Ou bien lui maraver la tronche ?
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 21h23 : tu aurais du ecrire Ce devant le pourqoui. Mais je continue à penser que ...
tu aurais du ecrire Ce devant le pourqoui
C’est très exactement ce devant le pourqoui ton banquier te plume, camarade de Brest !
Suffit de demander...
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 21h26 : tu aurais du ecrire Ce devant le pourqouiC’est très exactement ce d...
j’t’adore douce enfant.
Si je marave la tronche de quelqu’un, cà lui fait quoi ? jamais entendu ou lu ce mot ?
Que je suis petit....
mila diou
réponse à . <inconnu> le 15/03/2010 à 21h35 : j’t’adore douce enfant. Si je marave la tronche de quelqu’un,...
Doux enfant, tant que tu veux. Douce, c’est pas possible. Douze, oui : demande à BB ! Et va faire un tour dans la zone, c’est à cette page.
réponse à . BeeBee le 15/03/2010 à 20h57 : C’est bien jolis ces petits coquillages ! Et comment tu cuisines &cce...
Je n’en ai aucune idée. Je n’en ai jamais mangé mais je pense que ça ce mange comme les palourdes.
Faudrait avoir un spécialiste de la mer sur ce site. On pourrait lui demander. 
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 21h56 : Je n’en ai aucune idée. Je n’en ai jamais mangé mais j...
Le spécialiste des vernis, c’est toi, non ? Me goure-je ?
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 21h59 : Le spécialiste des vernis, c’est toi, non ? Me goure-je ?...
Je m’en tamponne de ces vernis sans alcool !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 21h43 : Doux enfant, tant que tu veux. Douce, c’est pas possible. Douze, oui ...
merci pour ta barjaque super efficace.
en plus je vais pouvoir maraver à tour de bras ...
le bonheur quoi cher enfant 
en plus tu devrais t’en tamponner avec le pinceau de l’indifférence
Bon, allez, je suis pas chien, je te donne la recette. Pour un litre de vernis, il te faut un pinceau à vernis, un couteau à mastic, un litre de whisky et un bouquet de persil. Comme j’avais commencé à l’expliquer plus haut, tu te garnis les narines et les oreilles avec le persil, puis tu leur chatouilles la plante des pieds avec le pinceau, jusqu’à ce qu’ils éclatent de rire. Là, ils s’ouvrent en grand, et lorsqu’ils t’aperçoivent façon tête de veau marin, ils s’en décrochent la mâchoire et ne peuvent plus se refermer. Que n’ensuite, tu leur sers à chacun une rasade de whisky pour les anesthésier, sinon t’auras la SPA sur les endosses, tu les décroches avec ton couteau à mastic et tu les mastiques tout crus baignant dans le whisky. Ce ne sera pas ta première cuite.
Quand tu as fini de tortorer ton (double) litre de vernis au whisky, tu cours dégueuler (sous le vent, c’est préférable, mon cousin du lièvre, pour tes chaussettes et le vernis du pont), et tu files sur ta bannette te remettre de tes émotions. Et en général, au bout de 72 heures, tu es de nouveau apte à manœuvrer.
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 22h50 : Bon, allez, je suis pas chien, je te donne la recette. Pour un litre de vernis, ...
Merci mon amiral mille fois merci pour cette recette exceptionnelle qui une fois de plus démontre que tu es un maître queue ce que toutes les femmes savaient déjà.
Mais je suis surpris que le vernis du pont de ton bateau soit sensible au whisky, parce que je n’ai jamais vu de vernis sur un pont de bateau.
Je veux pas pontifier sur le ponton mais il y a là comme un défaut dans le vernis de ta culture maritime. 
réponse à . mickeylange le 15/03/2010 à 23h04 : Merci mon amiral mille fois merci pour cette recette exceptionnelle qui une fois...
Oh que si, il y a des ponts vernis, et même que, quand tu es invité à monter à bord, tu laisses tes chaussures de pont sur le quai au pied de la passerelle, façon mosquée, et tu grimpes à bord en chaussettes, là que le vieillard milliardaire et sa mousmé de même métal décati te reçoivent en grande pompe mais en charentaises, tandis que tes arpions s’enfoncent dans la moquette du carré en pure laine vierge épaisse comme un Epoisses et aussi moelleuse. Puis le couple te sonne son fac totum perfide autant qu’effet minet, qui s’occupe de tout : la nav, la bouffe, l’astiquage des cuivres et de l’aqueux du boss (sa mégère est un remède au sexe pour golfeur de niveau mondial). Lequel perfide condescend à t’ouvrir les fichiers grib météo sur internet, te propose de faire ta route sur l’ordinateur dans son maternal linguage à la con, mais il y a tellement d’écrans partout que t’ignores à quoi ça sert que, pas trop passer pour un con, tu dis que non, merci, ça va aller comme ça, tu fais des courbettes en sortant en marche arrière (il croit que c’est par respect, c’est juste de la prudence), tu baises la main de la dame en apnée et salue le seul maître à bord, et puis tu dévales la passerelle sur vérins, sautes dans tes dockside raides cuites par le sel et bondis à ton bord, juste à côté, d’où le vieux milliardaire te toise d’un air con descendant, quelques mètres plus haut que le pont de ton Sun Odyssey 33’.
C’est du vécu inaltérable, ça, mon cousin du lièvre ! Ça m’est arrivé à la calata Matteotti à Portoferraio, sur l’île d’Elbe, fin mai il y a quatre ans. Que BB n’était pas là, mais que je lui ai ramené une belle serviette Dolphin rouge et bleue achetée au bazar devant le palais du nabot Léon en haut de l’île : un vrai souvenir de touriste, oui môssieur.
Alors, quand on sait pas, on demande à l’amiral, hmmm ?
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 21h13 : Ah ben vi, Germaine, qu’on t’invite. Tu penses ! Bon, un lagon ...
Aaaaah ! Un lagon bleu... J’accours ! Je galope ! Je me précipite ! Je me hâte ! Je m’empresse ! Bref : j’arriiiiive !
réponse à . DiwanC le 16/03/2010 à 00h21 : Aaaaah ! Un lagon bleu... J’accours ! Je galope ! Je me pr...
Chuis là, Germaine : je t’attendais...
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 23h48 : Oh que si, il y a des ponts vernis, et même que, quand tu es invité...
mais il y a tellement d’écrans partout que t’ignores à quoi ça sert que, pas trop passer pour un con, tu dis que non, merci, ça va aller comme ça,
Serais-tu dépassé par le progrès ? Je donne des cours de rattrapage le jeudi après midi 12 Z de l’heure. Tarif spéciaux pour les groupes sur réservation.
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 23h48 : Oh que si, il y a des ponts vernis, et même que, quand tu es invité...
...vieillard milliardaire et sa mousmé de même métal décati...

N’est-ce pas eux qui, l’été, se mettent à quai* à Saint-Tropez, n’en bougent plus de la saison, et narguent le vacancier terrien derrière un gros bouquet de glaïeuls ?
Je les ai vus un été (ce vieillard-là ou un autre)... "Admirez-nous, les pauvres !" Tout ce que j’abhorre ! Ce n’est pas de la jalousie (je la réserve pour ceux que j’aime) ; simplement, ce "m’as-tu vu ?" m’exaspère.
Bon... Lorsque les effets du lagon bleu se seront évaporés, j’irai prendre une tisane pour me calmer !

*Est-ce le bon terme ? La terrienne veut dire qu’ils se garent le long du trottoir entre deux véhicules !
réponse à . mickeylange le 16/03/2010 à 00h36 : mais il y a tellement d’écrans partout que t’ignores à...
Le progrès façon milliardaire, oui, j’avoue... moi qui n’ai même pas besoin d’une Rolex pour faire un point, tu te rends compte, frère de la côte ?!?
réponse à . DiwanC le 16/03/2010 à 00h51 : ...vieillard milliardaire et sa mousmé de même métal d&eacut...
Cul à quai, pile-poil devant chez Sénéquier : le must. Mais si les salauds de pauvres n’étaient pas aussi fascinés par la taille de leur bitte flottante, en défilant devant et en bavant, ils auraient juste l’air de ce qu’ils sont : des pines d’huître. Là où tu mets trente heures pour aller jusqu’à Ajaccio à la voile, ils y sont en cinq heures. Et qu’est-ce qu’ils s’emmerdent, dans cette Méditerranée bien trop petite pour eux, avec des loufiats qui font tout à bord ! D’ailleurs, s’ils paient un équipage, dis-toi bien que c’est parce qu’ils sont incapables de manœuvrer leur barcasse eux-mêmes, et encore moins de naviguer. Alors, quand ça les prend, ils donnent juste l’ordre d’appareiller le matin, pour être cinq heures plus tard à Ajaccio, ou bien une heure après à Cannes, ou encore neuf heures plus tard à Fornells, à Minorque... C’est quand même assez nul, comme truc !
réponse à . Elpepe le 15/03/2010 à 23h48 : Oh que si, il y a des ponts vernis, et même que, quand tu es invité...
quand tu es invité à monter à bord, tu laisses tes chaussures de pont sur le quai au pied de la passerelle, façon mosquée, et tu grimpes à bord en chaussettes
Là s’arrête la comparaison avec mes souvenirs. Lorsque mon père était éclusier sur le canal du centre (Belgique) il m’est arrivé plusieurs fois de monter à bord d’une péniche. Dans la partie "habitation", certaines étaient de vrais bijoux, et pourtant c’était leur outil de travail, pas le temps de prendre des vacances pour eux. Mais quelle chaleur et quelle amitié de la part de ces gens.
réponse à . tytoalba le 16/03/2010 à 07h59 : quand tu es invité à monter à bord, tu laisses tes chaussur...
C’était leur outil de travail, et aussi leur maison. Aucune comparaison, en effet.
Ah ! les bois ne manquent pas chez Georges (l’autre). Souvenez-vous : l’arbre au pied duquel il vivait heureux... les quatre bouts de bois de l’auvergnat qui lui avaient chauffer le corps... le bois où il va conter fleurette même si Cupidon s’en fout... le bois au coin duquel on reçoit parfois le coup du père François... et puis le grand chêne et le bois de son cœur ...

Arrêtons-nous dans le verger du roi Louis, où les arbres verts regardent voler les pendus :

Sur ses larges bras étendus,
La forêt où s’éveille Flore,
A des chapelets de pendus
Que le matin caresse et dore.
Ce bois sombre, où le chêne arbore
Des grappes de fruits inouïs
Même chez le Turc et le More,
C’est le verger du roi Louis.

Tous ces pauvres gens morfondus,
Roulant des pensers qu’on ignore,
Dans des tourbillons éperdus
Voltigent, palpitants encore.
Le soleil levant les dévore.
Regardez-les, cieux éblouis,
Danser dans les feux de l’aurore.
C’est le verger du roi Louis.

Ces pendus, du diable entendus,
Appellent des pendus encore.
Tandis qu’aux cieux, d’azur tendus,
Où semble luire un météore,
La rosée en l’air s’évapore,
Un essaim d’oiseaux réjouis
Par-dessus leur tête picore.
C’est le verger du roi Louis.

Prince, il est un bois que décore
Un tas de pendus enfouis
Dans le doux feuillage sonore.
C’est le verger du roi Louis !


Magnifique poème de Théodore de Banville...
réponse à . DiwanC le 21/03/2013 à 01h31 : Ah ! les bois ne manquent pas chez Georges (l’autre). Souvenez-vous...
Très beau powèm s’il en est!
Il fait bien sûr penser à la Ballade des Pendus, d’un certain François Hollande Villon, mais aussi à la magnifico-superbe chanson Strange Fruit interprétée divinement par Billie Holiday. Un must s’il en est...

Pour les ceusses qui ne comprendraient pas le langage des perfides, en voici une traduction libre:

Les arbres du Sud portent d’ étranges fruits,
Avec du sang sur les feuilles et du sang sur les racines,
Des corps noirs se balançant dans la brise du Sud,
D’étranges fruits qui pendent aux peupliers.

Scènes pastorales du Sud raffiné,
Yeux exhorbités et bouches tordues,
Senteurs de magnolias, douces et fraîches,
Puis soudain, la puanteur de viande cramée.

Voici les fruits à picorer par les corbeaux,
A tremper pour la pluie, à caresser par le vent,
A brûler par le soleil, à tomber des arbres,
Voici une récolte étrange et amère.
réponse à . DiwanC le 16/03/2010 à 00h51 : ...vieillard milliardaire et sa mousmé de même métal d&eacut...
persienne : volet de bois vert. Ou de fer blanc. (#50)
Ce n’est pas de la jalousie,
si si, c’est est ! " jalousies " : un autre terme pour volets ou persiennes.
réponse à . saharaa le 21/03/2013 à 08h48 : persienne : volet de bois vert. Ou de fer blanc. (#50)Ce n’est pas de...
Les volets sont dangereux, car c’est en regardant les volets, qu’on voit les ’feux naître’.
DEVINETTE
Tarzan volait dans les bois verts, avec sa femme. Au fait quel était le prénom de sa femme ?
réponse à . DiwanC le 16/03/2010 à 00h51 : ...vieillard milliardaire et sa mousmé de même métal d&eacut...
N’est-ce pas eux qui, l’été, se mettent à quai* à Saint-Tropez, n’en bougent plus de la saison, et narguent le vacancier terrien derrière un gros bouquet de glaïeuls ?
Je les ai vus un été (ce vieillard-là ou un autre)... "Admirez-nous, les pauvres !"

Tu les regardais, les pauvres du pont de ton bateau...

"Germaine fut lancée le 21 juin 1882 à Gosport. Son dessin est dû à Ben Nicholson, sur une commande de F W Leybourne Popham. F W. Leybourne Popham était alors un des yachtmen les plus actifs sur le Solent, membre du Royal Portsmouth Corinthian* yacht Club et du Southampton yacht Club. Outre Germaine il possédait de nombreux bateaux, du petit cinq-tonneaux "Bird of Freedom", à la grande goëlette de quarante-cinq tonneaux "White Slave"
cette page
réponse à . joseta le 21/03/2013 à 09h10 : DEVINETTE Tarzan volait dans les bois verts, avec sa femme. Au fait quel é...
Cheeta avant qu’il ne rencontre Jane.
Réponse
- l’Éliane
réponse à . saharaa le 21/03/2013 à 08h48 : persienne : volet de bois vert. Ou de fer blanc. (#50)Ce n’est pas de...
À propos de jalousies:
Othello, avait des problèmes avec ses persiennes à volets: quand il pleuvait, elles filtraient l’eau chez lui. Le maure en eut marre de la mare. Il en eut marre d’"ôter l’eau"! Par ailleurs, il était fort jaloux de son voisin qui ne souffrait pas de cette incommodité. Son obsession devint telle qu’il détruisit ses volets et installa des...jalousies.
À La Baule, on fabrique des volets avec du bois vert, et cette spécialité est connue comme: le volet Baule.
réponse à . mickeylange le 21/03/2013 à 09h20 : N’est-ce pas eux qui, l’été, se mettent à quai*...
Heureusement, il y a quelques années...beaucoup... on pouvait aussi rencontrer celui-là à St Tropez !
subir des critiques...
Un écrivain subit les critiques quand l’écrit tique. 
Dans cette commune, il existe une race de veaux particulièrement moche:
les veaux laids de Coux.
réponse à . mickeylange le 21/03/2013 à 09h20 : N’est-ce pas eux qui, l’été, se mettent à quai*...
J’ai suivi ton lien et j’ai tout lu : increvable la Germaine ! :&rsquo)
DÉFORMÉES
Se taper une volée d’escaliers
réponse à . saharaa le 21/03/2013 à 10h37 : Traduction : Eliane, où sont passées mes pantoufles ?...
J’ai suivi ton lien et j’ai tout regardé, tout écouté... Il aurait pu ajouté "s’ te plait" et un p’tit sourire... Serait pas un peu macho l’homme des lianes ?
la volée de coups pouvant être assénés avec un bâton de bois vert, histoire de faire bien mal, car ce bois est souple et non cassant comme le serait du bois sec.

La remarque du # 19 a du sens. Une volée administrée avec du bois vert paraît moins dangereuse qu’avec du bois sec qui peut être en sorte un gourdin et qui peut blesser. La video ci-après montre un châtiment non pas au bois vert mais au bois sec, donc une bastonnade.

Même si la bastonnade doit servir à "punir pour mauvaise conduite" on comprend la remarque sur le faible taux de criminalité à Singapour. Et peut-être aussi sur les places largement disponibles en prison. De là à insinuer que...

cette page
réponse à . saharaa le 21/03/2013 à 10h37 : Traduction : Eliane, où sont passées mes pantoufles ?...
Là, je crois que tu confond avec "Die Hard", le premier, je n’ai pas eu le courage de regarder les autres.
Dans ce "Bruce Willis movie", un policier New-Yorkais cherche à trouver une paire de chaussures dans un immeuble de Los Angeles alors que de méchants nazis n’arrêtent pas de se mettre en travers de ce noble projet.
Si vous pensez que je n’ai pas tout suivi, faites-le moi savoir.
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2013 à 16h52 : Là, je crois que tu confond avec "Die Hard", le premier, je n’ai pa...
Là, je crois que tu confond
Là je crois que tu te confonds.
En toute amitié, bien sûr.
réponse à . joseta le 21/03/2013 à 18h16 : Là, je crois que tu confond Là je crois que tu te confonds. En to...
Je me confonds en excuses, envers les expressionautes et l’or taux graf.
Bizarre comme j’ai parfois du mal à trouver la touche "s".
réponse à . SyntaxTerror le 22/03/2013 à 08h31 : Je me confonds en excuses, envers les expressionautes et l’or taux graf. B...
Que celui/celle qui, ici, n’a jamais failli, te jette la première pierre ! Crois-moi, tu n’es pas près d’être lapidé ! Il arrive à tout le monde - oui, tu lis bien tout le monde - de se laisser surprendre par une touche "volage" !

Certains savent en parler avec humour, tel Pierre Dac (L’Os à moelle) :
Maison de correction recherche fautes d’orthographe.

C’est ma faute, s’écrit Prévert ("Mea Culpa" - Paroles). Et il continue :
C’est ma faute
C’est ma très grande faute d’orthographe
Voilà comment j’écris
Giraffe.


Encore une ? Voici Verlaine (Confessions) :
Même de jolies fautes de français, même d’adorables et rares, aussi bien, erreurs d’orthographe, mettaient un charme de plus dans ce courrier presque quotidien.
 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Donner / recevoir une volée (de bois vert) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?