Etre dans les bras de Morphée

Dormir (profondément)

Origine

Dans la mythologie grecque, Morphée est le dieu des songes. Comme ses 999 frères et soeurs, il est l'enfant de la Nuit et d'Hypnos, le dieu du sommeil.

Morphée endort les mortels en les effleurant d'une feuille de pavot (le nom 'morphine', alcaloïde aux propriétés soporifiques tiré du pavot, vient de Morphée, lui-même venant de 'morphé' qui, en grec, signifie 'forme' -pensez à 'morphologie', par exemple), les plongeant ainsi dans un sommeil propice aux rêves.
L'enlacement des corps pour le sommeil (être "dans les bras" de Morphée) est depuis longtemps une image classique dans notre littérature.

Malgré les effets conjugués d'Hypnos et de Morphée, certains esprits restés bien éveillés se demanderont pourquoi ce dieu a eu le nom de Morphée ou, indirectement de 'forme'. Eh bien à ceux-là, on répondra que c'était parce que Morphée pouvait prendre pour chacun des formes différentes, chacun étant libre de choisir les bras dans lesquels il souhaitait s'endormir.

Exemple

« Les libations finies, et chacun des convives ayant bu autant'qu'il vouloit, Alcinous leur parla encore ainsi : "Écoutez-moi, chefs des Phéaciens. Puisque le repas est fini, vous pouvez vous retirer, il en est temps, et vous pouvez vous aller jeter dans les bras de Morphée (...) »
François de Salignac de la Mothe Fénelon - Oeuvres choisies

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre dans les bras de Morphée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Argentinees Estar en los brazos de MorfeoÊtre dans les bras de Morphée
Espagnees Estar en siete sueños.Être dans sept rêves.
Espagnees Dormir a pierna sueltaDormir à jambe relachée
Suisse (Vaud)fr S'écraserDormir profondément
Italieit Cadere tra le braccia di MorfeoTomber dans les bras de Morphée
Italie (Sicile)it AcchiuppàriIntraduisible (Le "chiùppu" correspond au sapin)
Pays-Basnl In Morpheus armen liggenSe trouver dans les bras de Morphée
Belgique (Flandre)nl In de armen van Morfeus liggen / zijnEtre (couché) dans les bras de Morphée
Polognepl W objęciach MorfeuszaDans les bras de Morphée
Brésilpt Estar nos braços do MorfeuÊtre dans les bras de Morphé
Roumaniero A fi în braţele lui MorfeuÊtre dans les bras de Morphée
Russieru быть в объятиях МорфеяÊtre dans les bras de Morphée
Suèdesv Vara i Morphei armarEtre dans les bras de Morphée

Vos commentaires
c’est ce que je ne vais pas tarder à faire, puisque tout le monde semble y être déjà ... dns les bras de Morphée Bonne nuit, les petits !
- L’anse de Bormes sert de phare (preuve que l’expression vient de la Marine).

Anna Passommeil
"Dans les bras de Morphée"
Expression trouvant son origine en Inde dans la tendance "bra et poke*" (par opposition à la "hot et poke*").
Expression usitée plus particulièrement chez les Mapoutres en langage Soutif,
ceux-ci restaient en effet fidèles à cette formule souvent jusqu’à la mort comme
le montre la découverte récente d’une inscription en forme d’épi-taffe je cite:
"Jusqu’à ce que les bras m’entombent"

*C’est de l’Anglais...je sais ..et je m’en lave les mains; en telles circonstances les Slovaques firent bien pire puisque ce sont les bras qu’ils se lavèrent.(c’était en fait capital pour eux).
Théophile.
Ah, cette nuit, je m’en souviens encore et je m’explique toujours pas bien.

On avait tellement mangé et bu et surtout fumé des petits trucs chez Hypnos, que je m’en allais en chancelant quand son fils, mon copain de classe Morphée, m’a proposé de dormir chez lui. Bon, on y va, je me laisse conduire, il me couche, et je m’étends pour m’éteindre. Et puis voilà-t-y pas qu’y se met à côté de moi pour me chanter une berceuse. Bon ça va, assez plaisanté, je lui tourne le dos, et je m’endors. Et puis, dans la nuit, je me rends compte qu’y a ses bras autour de moi et qu’y a en plus des petites sensations jumelées dans le dos et autour des hanches qui coincident pas tellmement avec son allure physique d’hier au soir.

Le démon de minuit ? Non, c’est qu’elle était devenue toute différente, ce Morphée, très très différente finalement, et puis par la suite, et la suite, et la suite, au petit matin j’ai fini par comprendre cette expression.

Comment vous expliquer ?
réponse à . Elpepe le 16/12/2008 à 00h23 : - L’anse de Bormes sert de phare (preuve que l’expression vient de l...
Quand les Bormes sont franchies y’a plus de limites! Epharé je suis!

Le Mime Hauza.
réponse à . potager le 16/12/2008 à 00h24 : "Dans les bras de Morphée" Expression trouvant son origine en Inde dans l...
Brade mort fée!
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 00h41 : Ah, cette nuit, je m’en souviens encore et je m’explique toujours pa...
Il arrive en effet dans les bras de morfler.

Brad E’Formet.
Tu diras ce que tu veux, mais moi, je préfère les Brad Wurst à Brad Pitt.
réponse à . Elpepe le 16/12/2008 à 01h28 : Tu diras ce que tu veux, mais moi, je préfère les Brad Wurst &agra...
...........et la Vénus de Milo, la belle de la forêt.........à Brid Patt qui nous casse les pieds.
Ce que j’aime, chez les femmes, ce sont leurs wonder bras accueillants.
Bon anniversaire à Hacyran qui nous a rejoint récemment.

iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Notre saison froide nous pousse à rester dans les bras de Morphee. Ce que nous faisons de nos bras ne regarde que nous. 
réponse à . tytoalba le 16/12/2008 à 07h22 : Bon anniversaire à Hacyran qui nous a rejoint récemment. iiiiiii...
Je joins mes voeux aux tiens en espérant qu’il reviendra bientôt sur ce merrrveilleux site.

Cette nuit Morphée aurait mieux fait de se servir de ses bras pour tenir les volets qui battaient au vent mauvais, très mauvais ! Ils sont si gonflés de pluie que je n’ai pu les fermer correctement hier. Morphée a dû s’occuper de Cotentine en exclusivité car chez Hermes, Elpepe, Potager et beaucoup d’autres avec ou sans électricité, les yeux sont restés longtemps ouverts.
réponse à . momolala le 16/12/2008 à 07h55 : Je joins mes voeux aux tiens en espérant qu’il reviendra bient&ocir...
Le marin solitaire ne dort que d’un œil et sur une oreille à la fois. L’œil qui veille mate le compas et le pilote automatique, tandis que l’oreille de service écoute les bruits et jauge les mouvements du bateau.
Alors qu’en équipage, il met ses mains au chaud sous les couvertures.
Horst T appert a cassé sa pipe, il a morf(l)é ! Peut-être avait-il trop morf(al)é ?
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 08h30 : Horst T appert a cassé sa pipe, il a morf(l)é ! Peut-êt...
Un vrai crac, ce Derrick ! finalement comme tous , parti dans des bras inconnus, fait mort..
Quand on passe la nuit dans les bras de Morphée, on s’éveille en forme, surtout dit-on les hommes jeunes et/ou encore vigoureux : y a-t-il un lien de cause à effet, et lequel ? Non Pitpat je ne me préoccupe pas que de ce qui se passe au-dessous de la ceinture : n’as-tu pas le teint plus frais au réveil ? 
Morphée polymorphe
Micromélique pour les insomniaques
Acromégale pour les hypersomniaques
BONHACYRANNIVERSAIRE

Et pour que tu saches qu’on est avec toi, cette page 
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 08h30 : Horst T appert a cassé sa pipe, il a morf(l)é ! Peut-êt...
Ce brave Derrick, mieux qu’un somnifère....5 min de ses cascades vertigineuses (quand il ouvre une fenêtre par exemple!), et je suis dans les bras de Morphée...

Joyeux anniversaire Hacyran ! oh!
réponse à . momolala le 16/12/2008 à 08h57 : Quand on passe la nuit dans les bras de Morphée, on s’éveill...
il vaut mieux accompagner Morphée au Paradis qu’Orphée aux Enfers.
Je pense qu’ils dorment tous... cette page
Morphée endort les mortels en les effleurant d’une feuille de pavot
je trouve vache cette histoire de pas veau. Pas vous ?
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 08h30 : Horst T appert a cassé sa pipe, il a morf(l)é ! Peut-êt...
Et sa soeur, Kura Tappert est éplorée...
la compagne de Morphée s’appelait Meuridyce. C’est raconté dans le très beau film de Marcel Camus : Morpheu Homme de Couleur.
Conte pour dormir
Morphée Tanguay s,est endormie le jour même de sa naissance sous les draps parentaux, les couvertures scolaires, le couvre-lit social et les oreillers éccliastiques.
L’univers de Morphée, c’est un grand lit où nous y avons tous notre place, parfois au chaud, parfois au froid.

Nous sommes tous appelés à y dormir, nous sommes tous appelés à le border, victimes et accusés, nous sommes.
Lorsqu’on ne réussit plus au lit, on dort.

On compte les moutons pour dormir
On compte son pognon pour dormir
On boit son lait pour dormir
On boit sa paye pour dormir
On regarde son manège pour dormir
On n’ose plus regarder le manège pour dormir...
Plus cette page
réponse à . horizondelle le 16/12/2008 à 09h37 : Conte pour dormir Morphée Tanguay s,est endormie le jour même de sa...
Voilà pourquoi sans doute quand on aime on ne compte pas, puis on dort heureux car "on est bien dans les bras d’une personne du genre qu’on n’a pas,
qu’on est bien dans ses bras, là"...
Et les gens autour d’elle lui disent : "Tappert mets une couche !"
Celui qui en tient une sacrée couche c’est Morphée : avec tous les gens qu’il y a dedans !
D’une fleur de pavot nait la nuit onirique
Et Morphée l’ensommeille de sa douce morphine
Du profond de son rêve, cette nuit or, y nique
Le sommeil est parfois une douce mort fine.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 09h58 : D’une fleur de pavot nait la nuit onirique Et Morphée l’ensom...
Le sommeil est parfois une douce mort fine.

Oh que c’est joli, ça me plait bien 
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 09h56 : Et les gens autour d’elle lui disent : "Tappert mets une couche ...
Tappert mets une couche

A Chirstian on dirait plutôt "Tappert mets une souche".
réponse à . Elpepe le 16/12/2008 à 00h23 : - L’anse de Bormes sert de phare (preuve que l’expression vient de l...
-- Oh, le bras de mer désespérant ! (de la mer à la marine y pas loin.)

-- Désespérèrent homard blasé (on reste dans la merde mer.)

-- Hasarder lob désespérément. (toutes les jeunes filles qui font du tennis en pension vous diront que c’est une situation courante.)

Anna Très désespérée aujourd’hui.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 09h58 : D’une fleur de pavot nait la nuit onirique Et Morphée l’ensom...
clap clap 
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 10h25 : -- Oh, le bras de mer désespérant ! (de la mer à la ma...
Hasarder lob désespérément

De plus en plus fort : l’anagramme contrepéteur ! (est-il volontaire ?)
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 10h55 : Hasarder lob désespérément De plus en plus fort : l&rs...
Pur hasard. C’est d’ailleurs aussi par hasard que j’ai parlé de tennis en pension. 
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 11h06 : Pur hasard. C’est d’ailleurs aussi par hasard que j’ai parl&ea...
Oui mais celui-ci était plus tape à l’oeil et connu. Le premier pouvait passer pour involontaire...

Je dis chapeau bas.
c’est une fée timide que j’avais invitée
à me faire plaisir : oh oui ! oh, pas trop vite !
Et dont je sentais trop, les dents contre mon vit :
je l’ai bien mise en garde : attention, tu mords, fée !
Ai-je bien compris, God ? La Nuit et Hypnos ont eu 1000 enfants ? Pfuiii ! Bonjour les allocs !  C’est encore mieux que le prix Cognaq !
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 10h55 : Hasarder lob désespérément De plus en plus fort : l&rs...
ce ne peux être que le hasard ... sinon, il y aurait le petit indice © pour nous alerter ! Je plaisante, ... évidemment que tout contrepet, dans un texte (court ou long) de saGesseFolie, est volontaire ! dès qu’il sort des bras de Morphée, son cerveau entre en ébullition et il contrepoète à foison ... ce n’est d’ailleurs pas un secret de famille, mais qui l’a pu déceler ? Hier soir, tu en annonçais deux dans ton commentaire ... et j’ai failli en avoir une insomnie pour dénicher celle de ton cru ... 
réponse à . cotentine le 16/12/2008 à 12h06 : ce ne peux être que le hasard ... sinon, il y aurait le petit indice &cop...
Le tout était de son cru et fort joliment dit
J’ai trouvé quant à moi les contrepets susdits.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 08h30 : Horst T appert a cassé sa pipe, il a morf(l)é ! Peut-êt...
Je trougne...Non seulement tu me piques morflé...mais en plus mor(fa)lé....
Je trougne pour de vrai... 
Un peu de pitié pour les nouveaux qui ne sont pas encore aussi fufuts que les anciens... re: ... Na!
Ps. Qu’on dise pas de mal de Derrick!!! Moi je l’aimais!
réponse à . Rikske le 16/12/2008 à 11h57 : Ai-je bien compris, God ? La Nuit et Hypnos ont eu 1000 enfants ? Pfui...
La Nuit et Hypnos ont eu 1000 enfants ?
cela prouve simplement qu’Hypnos n’avait pas toujours sommeil !
chacun étant libre de choisir les bras dans lesquels il souhaitait s’endormir.
versons une larme, amis, en pensant à ce petit pingouin qui aurait tant aimé s’endormir dans les bras d’un manchot empereur. C’est presque aussi triste que tous ces petits serpents qui ne pourront jamais s’endormir dans les bras de leur maman.
Non, la vie n’est pas un long fleuve tranquille !
C’est dans les comtes des Mille et Unes Nuits, qu’on trouve Morphée et ses 999 frères... avec Blanche Neige, sans doute?
Morphée étant le dieu des songes, être dans les bras de Morphée veut dire être en train de rêver pas de dormir. A ne pas confondre avec l’expression moins connue, être dans les bras d’Hypnos, qui elle fait référence au sommeil.
Menfin ça reste une histoire de famille, hein God !
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 12h17 : Je trougne...Non seulement tu me piques morflé...mais en plus mor(fa)l&ea...
Qu’on dise pas de mal de Derrick!!! Moi je l’aimais!

Mais c’est normal, toutes les personnes âgées l’aimaient ! En fait j’ai été surpris d’entendre hier qu’il était mort car je croyais qu’il l’était déjà... même quand il jouait.

ps : trougner c’est mignon, je ne connaissais pas.
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 13h16 : Qu’on dise pas de mal de Derrick!!! Moi je l’aimais! Mais c’es...
Derrick était l’ambassadeur de Morphée à l’heure de la sieste. Je l’ai vu à l’oeuvre dans une maison de retraite : impressionnant d’efficacité ! Il faut dire que sur les principales chaînes de télé, à la même heure on a le choix entre ça ou Les feux de l’amour qui font de l’auto-combustion depuis trrrrès longtemps aussi. Entre deux maux... pour le repassage ou la digestion, quand on ne connaît pas Expressio, évidemment...
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 12h17 : Je trougne...Non seulement tu me piques morflé...mais en plus mor(fa)l&ea...
pleure pas Lulette, moi aussi, je l’aimais bien et ne m’en suis jamais lassée, vu que je ne le regardais pas souvent ... J’ai encore plein d’épisodes à découvrir ... Il passera, (tout comme Colombo, le perspicace), à la postérité, après être passé dans les bras de Morphée, puis s’être éteint ... à 85 ans ... dont 25 ans en policier non violent ...
Tu peux déjà te faire offrir pour Noël ... les 3 DVD regroupant les 40 meilleurs épisodes (sur les 281 tournés)  
"Qui dort dine"!
Peut-on imaginer que c’est de là que vient le terme "morfale" , que l’on trouve aussi sur Google déformé (?) en "morphale" ? Celui qui est tellement dans les bras de Morphée, qu’il s’y goinfre ?
(évocation de notre Bébel national en légionnaire qui sentait bon le sable chaud dans les Morfalous )
Et comment va Tappert Hamburβ ?
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 10h15 : Tappert mets une couche A Chirstian on dirait plutôt "Tappert mets une so...
Joliiiiiiiiii, le contrepet. J’espère que Chirstian ne l’a pas survolé à tire d’aile sans le voir !
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 00h41 : Ah, cette nuit, je m’en souviens encore et je m’explique toujours pa...
Et ben voilà !

Ca fait six ans que je me demande qui est Benoît, auteur de cette délicate bleuette
cette page
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2008 à 16h02 : Et ben voilà ! Ca fait six ans que je me demande qui est Benoî...
Hermès ?!? C’est affreux, dites...
réponse à . SyntaxTerror le 16/12/2008 à 16h02 : Et ben voilà ! Ca fait six ans que je me demande qui est Benoî...
Quelle poésie fine et courtoise. Ca me fait penser tout de suite à la fin’amor.
réponse à . cotentine le 16/12/2008 à 14h04 : pleure pas Lulette, moi aussi, je l’aimais bien et ne m’en suis jama...
Non violent, ça, c’est ben vrai... Dopé à la camomille qu’il était. Mais bon, quand on avait pris le non-rythme, c’était reposant de se laisser porter de temps en temps.
Phée ni more ni Morphée n’endormiront plus les Mohicans.
alors elle fait de la cuisine avec son tappert ware !
réponse à . <inconnu> le 16/12/2008 à 16h37 : Quelle poésie fine et courtoise. Ca me fait penser tout de suite à...
[Quelle poésie fine et courtoise. Ca me fait penser tout de suite à la fin’amor.]
La fin’amor (ou amour parfait), n’était pas absolument dénuée de tout reproche. Ses règles, comme ses épreuves, comportaient plus d’une diablerie.
J’aimerais vous en conter davantage, surtout concernant les diableries, et le ferai sûrement un jour, quand j’aurai fini de courir après le temps...
réponse à . Elpepe le 16/12/2008 à 07h03 : Ce que j’aime, chez les femmes, ce sont leurs wonder bras accueillants....
Et celles-là n’ont pas l’air "épuisé" !  
réponse à . momolala le 16/12/2008 à 08h57 : Quand on passe la nuit dans les bras de Morphée, on s’éveill...
Non Pitpat je ne me préoccupe pas que de ce qui se passe au-dessous de la ceinture

C’est bien dommage. Il s’y passe parfois des choses ... Comment dirais-je ? ... heuheuuu ... Haaaaaa.... Hooooo ... Ouiiiiiiiiiiiiiiii..... Hhhaaaaaaaaa ...
Et souvent cela se passe juste avant de rejoindre les bras de Morphée ...  
réponse à . horizondelle le 16/12/2008 à 09h20 : BONHACYRANNIVERSAIRE Et pour que tu saches qu’on est avec toi, cette page...
C’est vrai qu’on se sent mieux en étant relié au monde entier d’Expressio !
Et après il n’y a plus qu’à aller dans les wonderbras de Maure-fée ...
C’est toi qui a créé ce site pour l’occasion ?  
réponse à . chirstian le 16/12/2008 à 09h23 : il vaut mieux accompagner Morphée au Paradis qu’Orphée aux E...
Et avec le lien d’AUR FEE HO AN FER cette page
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 11h06 : Pur hasard. C’est d’ailleurs aussi par hasard que j’ai parl&ea...
C’est sûr, après une bonne partie de tennis en pension, on arrive super vite dans les bras de Morphée ...
Bon j’ai tout lu. Et plus rien de neuf n’arrive. Je vais rejoindre Morphée, et passer une bonne nuit dans ses bras. A demain, bonne nuit les petits !
cette page
 
réponse à . PtiPat le 16/12/2008 à 18h56 : C’est toi qui a créé ce site pour l’occasion ? &n...
Bien sûr, qu’est-ce que je ne ferais pas....
réponse à . PtiPat le 16/12/2008 à 19h14 : Bon j’ai tout lu. Et plus rien de neuf n’arrive. Je vais rejoindre M...
Tu vas rejoindre Morphée maintenant?, mais ça n’est pas tellement ses heures, tu es sûr qu’elle s’appelle Morphée? A voir ton commentaire #60, j’ai des doutes...
réponse à . cotentine le 16/12/2008 à 00h12 : c’est ce que je ne vais pas tarder à faire, puisque tout le monde s...
Rigolos les horaires... Toi, tu nous as dit "bonne nuit les petits" cela faisait un petit quart d’heure qu’on était aujourd’hui, et PtiPat nous dit la même phrase 19h plus tard. Comme quoi, Morphée a toujours quelqu’un dans ses (wonder)bras.
réponse à . horizondelle le 16/12/2008 à 20h29 : Tu vas rejoindre Morphée maintenant?, mais ça n’est pas tell...
Ou alors, tu viens de très loin. Tu as peut-être même la tête en bas???


Oups!!! Me suis répondue à moi-même, c’était @ PtiPat que je voulais répondre
Je vous jure, j’ai vraiment morflé
Quand le marchand de sable est passé
J’avais les yeux tellement irrités
A cause des énormes poignées
Qu’il m’a méchamment lancées
Que je suis allée me réfugier
Droit dans les bras de Morphée !

Faut dire aussi que c’était l’Homme au Sable d’Hoffmann... cette page
De retour après le boulot, je vois qu’il n’y a plus personne
.
Sans doute que les dais sont jetés, les expressionautes ont atteint le sommier ou gagné à la literie. Le silence et dors !

Tant qu’il y aura des sommes, on pourra faire le culte de la personne alitée sur Expresio.

Baille, baille, tout le monde. Je m’en vais rejoindre les bras de ma fée qui n’est pas maure.


z
z
Z
.--. Z Z
/ _(c\ .-. __
| / / ’-; ’-’` `\______
\_\/’/ __/ ) / ) | \--,
| \`""`__-/ .’--/ /--------\ \
\\` ///-\/ / /---;-. ’-’
(________\ \
’-’
Brade mots refaits, contrefaits et surfaits, véritables endormitoires.
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 22h10 : De retour après le boulot, je vois qu’il n’y a plus personne ...
Si Si il y a encore quelqu’un. Mais si Morphée en a endormi plus d’un, ton si joli dessin, me donne l’envie de faire pareil. J’attendais les bras de mon cher et tendre, mais il (mou)tarde, alors je vais aller rejoindre la fine mort fée.
Bonne nuit les petits ... (C’est encore pour décaler les heures de Cotentine et PtiPat) 
réponse à . SagesseFolie le 16/12/2008 à 22h10 : De retour après le boulot, je vois qu’il n’y a plus personne ...
Il est vraiment très joli, ce petit bonhomme endormi!

Bravo! 
réponse à . Lovendric le 16/12/2008 à 18h22 : [Quelle poésie fine et courtoise. Ca me fait penser tout de suite à...
Dis, quand reviendras-tu ?
Dis, au moins le sais-tu
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus...*
Que la fée fine ne te garde pas dans sa petite mort et te rende à ce merrrveilleux site dans une jolie vie douce et sereine.
*Paroles empruntées à une autre Mo, qui n’est plus là.
Et bien, ils ne se sont pas endormis sur leurs lauriers en 2008! Ils étaient plutôt en bonne Morphéeforme!
Le petit du pêcheur aimait (déjà) dormir dans les bras de mère.
réponse à . horizondelle le 16/12/2008 à 09h37 : Conte pour dormir Morphée Tanguay s,est endormie le jour même de sa...
L’univers de Morphée, c’est un grand lit où nous y avons tous notre place
dans les draps de Morphée ?
Le sommeil éternel:
C’est pas ce que fait Morphée
C’est ce que la mort fait.
Ravie de voir que certains qui n’interviennent plus ne se sont pas désabonnés. Je pense à SagesseFolie qui nous faisait de si jolis dessins, à Alcalin et à notre poète Lovendric qui nous conte de très belles histoires.

Evidemment bienvenue aux nouveaux et nouvelles. 
réponse à . tytoalba le 23/07/2011 à 10h17 : Ravie de voir que certains qui n’interviennent plus ne se sont pas d&eacut...
notre poète Lovendric
Notre trouvère serait plus approprié.
Lovendric vient nous enchanter de temps en temps, à son rythme. Il est venu il y a peu. A chaque fois, il me régale et m’émeut.
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 10h31 : notre poète LovendricNotre trouvère serait plus approprié. ...
Sans doute as-tu raison. Pourtant le poète ne s’exprime pas qu’en vers, voir à cette page. Pourrais-je dire alors qu’à certaines occasions Lovendric est un trouvère poète ?

Quoi qu’il en soit, je lui souhaite bonne santé.
Fatigué, le chasseur se laissa tenter par Morphée...et c’est dans ses ’bras qu’on y est’,,,ravi se dit-il.
Petite annonce
Insomniaque cède à bas prix bras de Morphée ayant très peu servi.
réponse à . joseta le 23/07/2011 à 12h04 : Fatigué, le chasseur se laissa tenter par Morphée...et c’est...
dans ses ’bras qu’on y est’,,,ravi se dit-il.
nous avons échappé au "ravi au lit" ? 
réponse à . chirstian le 23/07/2011 à 15h00 : dans ses ’bras qu’on y est’,,,ravi se dit-il. nous avons &ea...
Je ne vous ai pas châtié avec ’ravi au lit’ parce que je suis bonne pâte...
Ils aimeraient bien se coucher au pied de l’arbre. Mais ! Cet animal étant craintif, part, et ce, très lentement: les bradypes n’osent!
(question de changer un peu de bras)
réponse à . momolala le 23/07/2011 à 07h44 : Dis, quand reviendras-tu ? Dis, au moins le sais-tu Que tout le temps qui p...
Ah ! mes beaux amis, que vous êtes bons (et plaisants de surcroît), et que je vous aime ! Las, l’amitié fidèle que je reçois de vous, je ne vous la rends guère. En ce moment, je le dis avec joie, le mal que j’ai longtemps enduré me laisse en paix. Et s’il m’est devenu malaisé de courir depuis mon siècle jusqu’au vôtre, c’est Messire Ernoul de Gibelet, sachez-le, qui en est cause. Figurez-vous que ce chevalier, dont je m’honore d’être le plus vieil ami, entend maintenant faire métier de chroniqueur, lui qui prise au-dessus de toutes choses le rire et le plaisir. Or la constance, croyez-en ma parole, n’est nullement, par infortune, la première de ses vertus. Cependant qu’il besogne à sa chronique, il lui advient souventes fois de choir entre les bras de Morphée. D’autres fois, il déguerpit du scriptorium pour s’en aller promener sur la grève en contant mille folies aux dames. Aussi, voyant ma vigueur revenue, m’a-t-il requis de l’aider à façonner sa chronique et ensurquetout à le maintenir éveillé devant son ouvrage. De par ma foi, mes amis, je n’ai plus aujourd’hui aucun loisir d’aller paroler avec vous. Ayez, je vous prie, de moi pardon, et jamais ne doutez de l’amitié que je vous porte !
réponse à . joseta le 23/07/2011 à 16h57 : Ils aimeraient bien se coucher au pied de l’arbre. Mais aï! Cet anima...
"mais aï"

Tu nous as épargné ravi au lit. Tu nous as aussi épargné aïoli.
Un petit coup de mou ?
réponse à . Lovendric le 23/07/2011 à 17h39 : Ah ! mes beaux amis, que vous êtes bons (et plaisants de surcroî...
jamais ne doutez de l’amitié que je vous porte !
Jamais ne doute de la notre !
Bon voyage avec Ernoul de Gibelet, ou Giblet, ou Byblos.
Existe-t-il un moyen d’accéder à ta chronique ? Je ne trouve rien sur le web...
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 17h44 : "mais aï" Tu nous as épargné ravi au lit. Tu nous as aussi &...
Je n’ai pas utilisé ’aïoli’ parce que je ne voulais mettre plus de piquant! 
Tiens, j’ai mes bras qui s’endorment...j’ai les bras amorphes, éh!
Résumé de l’étape du jour.

Momo nous cite Barbara,
"Une autre Mo qui n’est plus là".
DiwanC nous cède à bas prix
"Bras de Morphée, très peu servi".
Chirstian ne fait qu’une intrusion,
Timide, en forme de question.
"Mais aï !", nous dit le Joseta,
Qui aujourd’hui joue petit bras :
Aïoli et ravi au lit,
Des pudeurs ou bien des oublis ?
Et Lovendric, le grand conteur,
Vient compléter notre bonheur.

Et malgré tout ça, c’est un venu des antipodes qui gagne le Tour de France !
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 19h06 : Résumé de l’étape du jour. Momo nous cite Barbara, ...
On lui a sans doute appris que s’il perçait la Terre avec une aiguille à tricoter, il se retrouverait hexagonal. Il se sent donc un peu plus chez lui ici que partout ailleurs dans le monde. Et puis quel style ! Il le mérite bien, même si le Tour n’est pas gagné avant les Champs-Elysées. En tout cas, tous ces beaux sportifs auront sans doute plaisir à se couler ce soir entre des draps frais avant de tomber dans les bras de Morphée.
réponse à . Lovendric le 23/07/2011 à 17h39 : Ah ! mes beaux amis, que vous êtes bons (et plaisants de surcroî...
Je crois avoir aperçu ton ami sur une grève proche au sortir d’une de ces tavernes où l’on oit force musique en se frottant la panse sur le panse des dames. Mon fillot j’allais y quérir et l’ayant vu de nul esfort tomber dans les bras de Morphée je sais tes difficultations à garder ton chevalier éveillé.

Dis-moi cependant, ça existait déjà, les "nègres", au Moyen-Orient moyen-âgeux ?
réponse à . momolala le 23/07/2011 à 19h36 : Je crois avoir aperçu ton ami sur une grève proche au sortir d&rsq...
Pas compris grand chose à ton histoire de taverne, mais l’article "nègre littéraire" de Wikipédia est très intéressant. Merci.
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 19h06 : Résumé de l’étape du jour. Momo nous cite Barbara, ...
Mon cher deLassus, juste une petite précision: certes, Evans est australien mais, depuis quelques années, il habite en Italie.
(Sans doute parce qu’il adore les raviolis)
Et aussi parce qu’il a épousé une italienne.
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 19h06 : Résumé de l’étape du jour. Momo nous cite Barbara, ...
Et Lovendric, le grand conteur,
Ah... quel plaisir de lire pareille écriture ! Il semble si facile d’atteindre l’excellence... mais « il semble » seulement...
S’il me restait un rien de lucidité, un brin d’humilité, je devrais bien jeter au fond d’un puits crayons, plumes et encre, pour me taire à jamais. Si...
réponse à . DiwanC le 23/07/2011 à 20h27 : Et Lovendric, le grand conteur,Ah... quel plaisir de lire pareille écritu...
Nooooon, Germaine, (vous permettez que je t’appelle Germaine ? ) , ne fais pas ça !
On a besoin de tes grimpages aux rideaux, de tes cours de ... à Lange, de tes conversations à bâtons rompus avc BeeBee, avant de rejoindre les bras de Morphée !
réponse à . DiwanC le 23/07/2011 à 20h27 : Et Lovendric, le grand conteur,Ah... quel plaisir de lire pareille écritu...
Je le sais bien mes bons amis que je n’arrive pas au petit orteil de Lovendric mais la langue est si belle que j’ai cédé à la tentation d’user du dictionnaire du Français ancien tel qu’on le trouve sur le TILF. Je vais de ce pas dans les bras de Morphée mais dans mon lit pharaonique chercher tous les conseils que l’on peut tirer de la nuit.
réponse à . Jonayla le 23/07/2011 à 23h40 : Nooooon, Germaine, (vous permettez que je t’appelle Germaine ? ) , ne...
vous permettez que je t’appelle Germaine ?
Bien sûr que je te vous permets ! D’autant qu’il y a des moments où je ne sais plus trop comment je m’appelle ! :&rsquo)
C’est trop gentil ce que tu me dis... Du coup, je vais récupérer mes crayons !
réponse à . deLassus le 23/07/2011 à 17h58 : jamais ne doutez de l’amitié que je vous porte !Jamais ne dout...
Beau chevalier du royaume d’Expressio, tu trouveras sans faille la Chronique d’Ernoul au site où oeuvrent les bons clercs de Gallica. Hier, je ne sais pourquoi, on ne pouvait en nulle manière tourner les feuillets de la chronique, aussi ai-je renoncé à vous donner la page.
réponse à . Lovendric le 24/07/2011 à 09h44 : Beau chevalier du royaume d’Expressio, tu trouveras sans faille la Chroniq...
Serait-ce cette page que tu voudrais nous conseiller ? Les différents feuillets sont accessibles.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre dans les bras de Morphée » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?