Etre de la revue - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Etre de la revue

Être frustré dans ses espérances, être déçu, en être pour ses frais.

Origine

À l'époque bénie où le service militaire existait encore, de nombreux appelés ont eu l'immense plaisir d'être de la revue.

En effet, c'est souvent alors qu'ils se préparaient à partir pour une permission bien méritée de quelques jours, qu'ils étaient désignés pour participer à une cérémonie militaire quelconque comme un défilé ou une inspection de la troupe (la revue).
D'où la double frustration, celle de participer à une manifestation pour laquelle les contraintes sont fortes (nettoyage des armes et des chaussures, repassage de l'uniforme, attente souvent très longue...) et dont l'intérêt, pour celui qui s'y colle, est loin d'être évident, et celle de ne pas pouvoir aller revoir sa famille ou sa dulcinée.

C'est au XIXe siècle que cette expression est apparue, très vite sortie du contexte militaire pour désigner des espérances déçues, comme la permission qui s'envole.

Exemple

« - On est de la revue.
- En effet, vous ne vous marierez pas encore, cette fois-ci… »
Sacha Guitry - Ils étaient neuf célibataires

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre de la revue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Das Nachsehen haben.Suivre des yeux.
Angleterreen To lose outPerdre (dans la situation précise)
Espagnees Mi gozo en un pozoMa joie dans un puits
Espagnees Estar/Quedarse/Irse/Volver con el rabo entre las patasÊtre/Rester/Partir/Revenir avec la queue entre les jambes
Italie (Sicile)it Ristàri cc'a cùda 'mmènzu 'i iàmmiRester avec la queue entre les jambes
Italieit Ritornare con le pive nel saccoRetourner avec la queue entre les jambes
Pays-Basnl wie z'n billen brandt moet op de blaren zittencelui/celle qui brule ses fesses, doit s'asseoir sur les ampoules/cloques
Pays-Basnl de sigaar zijn , de klos zijnêtre le cigare , être la bobine
Pays-Basnl boontje komt om zijn loontjeLe petit haricot vient chercher son petit salaire (similaire à: 'ce que vous faites, on vous le fera')
Pays-Basnl Het nakijken hebbenAvoir de la revue
Pays-Basnl ontgoocheld zijnêtre désillusionné
Pays-Basnl met de staart tussen de benen (beschaamd zijn)avec la queue entre les jambes (être très embarrassé, avoir honte)
Brésilpt Voltar com o rabo entre as pernasRetourner avec la queue entre les jambes
Roumaniero A pleca cu coada intre picioarePartir avec la queue entre les jambes

Vos commentaires
- De l’Être au rêve.
- Velue retardée.
- La vue déterrée.
- Uretère de lave
- Urètre de la Ève.
- L’étuvée d’Arrée.
- Vêtue, relardée.
- Dave erre : tue-le !
- La verrue de tee.
- Trève de la ruée.
- Étrave délurée.
- Tarée de levure.
- Le veau de terre*.
- Ta délurée rêve.
- Verre d’eau, l’été.
- Lare dévêtu rée.

Anna Gramme

Allez, bonne nuit, les gosses. Le petit doigt sur la couture du pantalon de pyjama.

* à ne pas confondre avec le veau de mer, ni le veau de ville.
C’est Joséphine Baker qui était de la revue, quand ses boys lui bouffaient ses bananes.
Chaque mois, je suis de la revue Voiles&Voiliers. Preuve flagrante que cette expression vient de la Marine.
Marceeeeeeeeeeeeeeel ! Un grand noir et deux croissants. Eksasôt !
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 00h13 : - De l’Être au rêve. - Velue retardée. - La vue d&eacut...
Arrête de fumer la voile, matelot !
Io no soy marinero...
Io no soy marinero, soy capitan,
soy capitan, soy capitan....
Baaaamba, Baaaamba.
MESSAGE DE L’AMIRAUTÉ :

Vous êtes de la revue ! Cirez les pompes, et en rangs serrés dans la cour de la caserne d’Expressio dans deux minutes ! Rompez !
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 00h13 : - De l’Être au rêve. - Velue retardée. - La vue d&eacut...
Moi, j’aime quand tu nous dévoiles tes phantasmes les plus secrets:
- De l’Être au rêve.
- Velue retardée.
réponse à . file_au_logis le 19/06/2007 à 10h55 : Moi, j’aime quand tu nous dévoiles tes phantasmes les plus secrets:...
Là, je ne dispose que de cinq consonnes et trois voyelles. Mais donne-moi l’alphabet complet, et tu ne seras pas déçu... 
"être de la revue" c’est avant tout être revu au sens qu’avait déjà le verbe revoir au XIII = « soumettre quelque chose à un nouvel examen, à une révision, à une vérification »
L’expression militaire était d’abord : "les troupes passent en revue" (XVI) avant de devenir "on passe les troupes en revue" (XIX) et de prendre alors un sens de spectacle : les troupes défilent pour se faire admirer.
La frustration du militaire n’était donc pas -initialement - de perdre une permission, pour aller défiler, mais bien les affres d’une véritable inspection, avec toutes les frustrations et désagréments qui en résultaient.
Merci God d’avoir répondu à ma demande et appris la signification de cette expression. Pour moi, c’était le 29 mars cette page avec une petite pub pour Expressio. En attendant le 14 juillet cette page, à l’époque où je faisais dans la pub...
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 12h15 : "être de la revue" c’est avant tout être revu au sens qu&rsqu...
Et la revue des troupes, c’est une revue de bétail ?
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 11h19 : Là, je ne dispose que de cinq consonnes et trois voyelles. Mais donne-moi...
cinq consonnes et trois voyelles
"Alerte de revue" ou "Eleveur de rate" à moins que : "Adultère rêvé...e " 
"Etre de la revue" pourrait aussi signifier qu’on fait partie d’une troupe de théatre;
La revue est une pièce de théatre dont l’intention est de faire passer en des séries de scénettes jouées et chantées, les événements ou les personnages qui ont occupé plus ou moins l’attention publique dans le courant de l’année.
On peut même dire que déjà au moyen-âge, le "Jeu de la feuillée" était de la revue.

Nous connaissons cela dans mon plat pays avec "la revue des galeries" qui brocarde les hommes politiques, il y a de quoi faire.
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 13h56 : "Etre de la revue" pourrait aussi signifier qu’on fait partie d’une ...
bien d’accord sur ce sens de "revue" : qui était alors le spectacle où l’on passait en revue les événements de l’année : le best of ...
Et, certes, un acteur jouant dans cette revue pourrait dire qu’il est "de la revue ", comme un lapin peut se dire "de Garenne". Mais quel serait le lien avec le sens figuré de l’expression ? Ce serait plutôt s’il n’est pas retenu pour la revue , bref s’il n’est pas de la revue, qu’il serait de la revue , non ?
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 14h51 : bien d’accord sur ce sens de "revue" : qui était alors le spec...
la boucle serait donc bouclée, ha ha ha. A moins que l’on ne tourne en rond. Cela s’appellerait donc un sens giratoire et pas un sens figuré. 
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 16h30 : la boucle serait donc bouclée, ha ha ha. A moins que l’on ne tourne...
Méfie-toi de Chirstian : il emploie souvent le sens défiguré... 
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 16h30 : la boucle serait donc bouclée, ha ha ha. A moins que l’on ne tourne...
j’aime effectivement quand les boucles se bouclent (quand les Coisiés se croisent , que les Perses etc...)
Mais je suis certain que "revue" venant de "revoir" il y aurait aussi à chercher dans cette direction : en vieux français , le "revois" ou "revoit" c’était celui qui était convaincu d’un méfait. C’était le traître, le pervers (le Elpepe, le... non, sorry !) "lors nous seront livré li traitor revois"... Je ne serai pas surpris que la frustration, la déception de celui qui "est de la revue" recoupe la déception du traître démasqué. Mais non, oh grand God, je n’ai pas le temps de chercher des sources plus précises.

#16 : défiguré ? défiguré ? et ma figue tu la veux où ?
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 17h09 : j’aime effectivement quand les boucles se bouclent (quand les Coisié...
et ma figue tu la veux où ?
Venant de toi, mon frère, tu me proposes donc une figue de Barbarie, je suppose ? Mais pas TA figue, quand même, que sinon je m’en tamponnerais le coquillard...
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 17h22 : et ma figue tu la veux où ?Venant de toi, mon frère, tu me pr...
une figue de Barbarie
le sens "figuré" serait donc un "Barbarisme" ? La supputation, comment qu’elle est intéressante , la purée d’elle !
PS : pour MA figue, je confirme que tu es de la revue ! 
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 18h21 : une figue de Barbarie le sens "figuré" serait donc un "Barbarisme" ...
Atso, tu me rassures : la mort de mes os, je voyais déjà Expressio virer club échangiste... 
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 16h30 : la boucle serait donc bouclée, ha ha ha. A moins que l’on ne tourne...
Les troupes ne tournent pas en rond, enfin si ça leur arrive je suppose que les états-majors en font peu publicité. L"homme de troupe, par contre, tourne en ronde...

"Chut, plus de buit, c’est la ronde de nuit (bis)
En diligence (*)
Faisons silence
Marchons sans bruit
C’est la ronde de nuit(**)"
(Ad lib.)
------------

(*) voir éventuellement ce mot-clé (?), mais là, c’est à pieds et en diligence quand même, je me comprends...
(**) ne pas confondre avec: "C’est ma Grosse qui s’est murgée ce soir..."
RÉFLEXION PROFONDE :

Si t’es de la revue, c’est que t’as le bonjour d’Alfred, en quelque sorte.
Et lui aussi, le pôvre, il est de la revue, non? Il a perdu les élections, il a perdu son portefeuille (N’a pas déposé plinthe pour autant), et pourtant, il porte encore beau.
C’est un homme à linge, huppé!
réponse à . file_au_logis le 19/06/2007 à 19h13 : Et lui aussi, le pôvre, il est de la revue, non? Il a perdu les éle...
Et il tenait la corde, jusqu’à dimanche soir. Il paraîtrait que le Quebec lui accorderait l’asile politique. Pas comme les Belges, qui ont refoulé Johnny, les cuistres !
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 19h27 : Et il tenait la corde, jusqu’à dimanche soir. Il paraîtrait q...
on a refoulé Johnny ? Pour qu’on le refoule faudrait déjà qu’il soit venu, or où est allé se réfugier ce monsieur ?
Et il me semble que c’est lui qui est revenu en France, ne l’ai-je pas vu au côté de votre nouveau président le soir de l’élection présidentielle. Et toc, na.  
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 19h27 : Et il tenait la corde, jusqu’à dimanche soir. Il paraîtrait q...
on l’a pas refoulé, nous. On s’est tout au plus défoulé.
Non, restons sérieux, les Belges sont des gens bien: ils partagent: il y aplus de place au Québec qu’au Plat Pays, alors, ... qu’il y aille!

Tyto, je suis avec toi! Une fois!
réponse à . file_au_logis le 19/06/2007 à 20h11 : on l’a pas refoulé, nous. On s’est tout au plus défoul...
si je puis me permettre, n’envoyons pas Johnny au québec, ils ont déjà La Dion. Un peu de commisération, stp.
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 20h21 : si je puis me permettre, n’envoyons pas Johnny au québec, ils ont d...
Chus d’accord pour la commisération : prenez-le ! Parce que s’il ne peut pas devenir citoyen monégasque, c’est à cause de vous ! Et vous n’avez pas honte, d’accabler ainsi un pauvre riche qui ne demande qu’à ne plus payer d’impôt ?
Oulà oulà... Ça déconne sec, le site, God : il est 00:56 à ma contrib_28, et l’expression du mercredi n’est toujours pas passée en haut de page... Faut dire que ça fait des plombes que l’accès était impossible, Erreur 404 page introuvable. Je t’ai envoyé un courriel d’info, qui m’est revenu non distribué...
Tu n’as toujours pas retrouvé ta clé de 12 ? 
Oulà oulà... Ça y est, c’est le branle-con de baba, comme disait Béru : en cliquant sur l’expression, j’obtiens :

Warning: main(): SAFE MODE Restriction in effect. The script whose uid is 48 is not allowed to access /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/services.inc.php owned by uid 10231 in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 7

Warning: main(/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/services.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 7

Warning: main(): Failed opening ’/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/services.inc.php’ for inclusion (include_path=’.:.:’) in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 7

Warning: main(): SAFE MODE Restriction in effect. The script whose uid is 48 is not allowed to access /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/identification.inc.php owned by uid 10231 in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 8

Warning: main(/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/identification.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 8

Warning: main(): Failed opening ’/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/identification.inc.php’ for inclusion (include_path=’.:.:’) in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 8

Warning: main(): SAFE MODE Restriction in effect. The script whose uid is 48 is not allowed to access /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/affichage.php owned by uid 10231 in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 14

Warning: main(/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/affichage.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 14

Fatal error: main(): Failed opening required ’/home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/affichage.php’ (include_path=’.:.:’) in /home/httpd/vhosts/expressio.fr/httpdocs/expressions/branle-bas-de-combat.php on line 14

Putaing cong ! Vire les lignes 7, 8 et 14, et qu’on en finisse, hé ?
réponse à . tytoalba le 19/06/2007 à 20h21 : si je puis me permettre, n’envoyons pas Johnny au québec, ils ont d...
Tu as raison, Tyto, j’aurais dû y penser. Pardon.
Las de Dion, boutons Johnny ailleurs.
réponse à . Elpepe le 20/06/2007 à 00h56 : Chus d’accord pour la commisération : prenez-le ! Parce q...
Je préfère ne pas répondre. Un gars qui obtient au Sarkoland de faire lélèche au président (le camembert qui fond dans la main mais pas dans la bouche - Monika, si tu nous lis...  ) parce qu’il veut aller payer ses impôts ailleurs, ne mérite pas qu’on s’y attarde...
réponse à . Elpepe le 20/06/2007 à 01h07 : Oulà oulà... Ça y est, c’est le branle-con de baba, c...
J’ai pas eu tout ca, moi. J’ai juste le que le site serait inaccessible pour oins de deux heures.
Bon, oui, cela a duré bien plus longtemps, mais ils ne pouvaient plus contrôler, hein, puisqu’ils n’avaient plus accès à l’horloge du système...
Enfin, ca, c’est quand on était de la revue.
Parce que maintenant, avec le branle, qu’il soit bas de combat ou haut en couleurs - Monika, si tu nous lis...  - j’ai la même chose que le Pépé, là.
Et t’as vu, hein, mon petit Godemichou adoré, le Pépé, là, à partir du moment où il est question de branle, il ne dit plus de mettre les mains sur les couvertures, hein...
Je trouve qu’il commence enfin à dévoiler sa vrai nature, là (voir déjà mon premier commentaire à ce sujet en 7 ci-dessus)
Bonjour à toutes et à tous en cette année 2010.

Avec cette expression et à cette heure, la seule piste qui me semblait abordable était l’anagramme.
Compte tenu des #1, 7 et 12, je crois que je suis de la revue !
Chapeau les artistes ! Avec le très regretté Elpépé, c’est la Revue des deux mondes.
Etre de la revue n’est pas toujours une corvée..........cette page
réponse à . BOUBA le 14/08/2010 à 06h44 : Etre de la revue n’est pas toujours une corvée..........cette page...
Pleinement d’actualité pour toi, qui sera de la revue ce soir ! Mainant, où est la corvée, hmmm ? Ah, tu le regretteras, tu le regretteras !
réponse à . momolala le 14/08/2010 à 07h50 : Pleinement d’actualité pour toi, qui sera de la revue ce soir ...
Bonjour et bonne convention pour ce soir.
Attention : le rendez-vous est à 20h12 précises, je ne sais pas pourquoi. Ne vous fiez pas à la pendule d’expressio, qui d’après mes calculs retarde ce matin de 16 minutes.
« Etre de la verue  »

Anna Attrapéçaàlapiscine
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 17h09 : j’aime effectivement quand les boucles se bouclent (quand les Coisié...
Je ne suis pas sûr d’avoir tout suivi dans les #9, 14 et 17, mais globalement je suis d’accord avec toi : ce sens figuré de frustration de perm pour cause de revue militaire a sans doute été précédé d’un autre, négatif également.
réponse à . BOUBA le 14/08/2010 à 06h44 : Etre de la revue n’est pas toujours une corvée..........cette page...
La revue de ce soir en costumes à plumes et paillettes est faite par la troupe de Momo la mèche rouge, une ancienne meneuse de revue du moulin rouge, avec ses "blue raides girls" à plumes et à poils, Germaine, BB, Cotentine, LaFeepolaire, elles vont ce soir se déchaînées après le dîner sur fond de feu d’artifice.
réponse à . Elpepe le 19/06/2007 à 08h24 : Chaque mois, je suis de la revue Voiles&Voiliers. Preuve flagrante que cette exp...
Oui Bwana !
L’art bévue...
bien trop souvent, d’ailleurs.
L’art n’est pas ce qui est beau, l’art est d’abord ce qui me plaît! Non mais des fois. >Et gardez siouplé Jauni chez vous! Nous, on a déjà donné!
Bonne SUDvention à tout le monde!
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 14h51 : bien d’accord sur ce sens de "revue" : qui était alors le spec...
Ce serait plutôt s’il n’est pas retenu pour la revue , bref s’il n’est pas de la revue, qu’il serait de la revue , non ?
Illustration (allez, j’y vais de mes souvenirs de guerre) :
Dans mon régiment il y avait une coutume particulièrement sadique. Quand, certains dimanches, le régiment participait à la revue inter-armes de ma ville de garnison, TOUT le régiment était privé de permission et debout à 5 h. Inspection de tout : uniformes chaussures, cheveux, fusils, etc. Puis répétition de marche et de maniement d’armes. Seulement après, UNE section, une seule, avait l’honneur d’être choisie pour défiler dans les belles rues de la belle ville de Metz-Moselle en fin de matinée.
Tous les autres, soit 90% du régiment n’avaient plus qu’à aller vagabonder dans les cafés de la ville en montrant leur belle tenue aux civils qui en avaient vu bien d’autres.
Et les journalistes de la rubrique dite «des chiens écrasés» sont de la revue de presse... 
réponse à . momolala le 14/08/2010 à 07h50 : Pleinement d’actualité pour toi, qui sera de la revue ce soir ...
Hé ben oui çà m’aurait bien plu de me joindre à vous mais l’homme propose et la vie dispose.......Ce sera pour une autre fois......
réponse à . BOUBA le 14/08/2010 à 09h55 : Hé ben oui çà m’aurait bien plu de me joindre à...
J’espère bien, et avec plaisir. Bras dessus bras dessous nous danserons ensemble pour Mickey que son grand âge exclut de cette activité : Ta ta taTatatatata taTAtatatata tatatatata tatatatatatata... Qui a reconnu l’air de la revue ? Ah sans éditeur de partoche, évidemment...
Bon anniversaire à Syanne, voir à cette page.
Que chacun et chacune lui souhaite une belle journée pour qu’elle ne soit pas de la revue. Elle nous enchante, surtout moi, de ses mots savants (que je m’empresse d’oublier), du genre oxymore et dieu sait quoi encore (non God pas toi). Elle ne manque jamais de partager avec nous son savoir.
Ne t’inquiète pas trop pour les mots savants, à force de chercher chaque fois leur signification, ils finiront par trouver place dans mon faible cerveau.
réponse à . momolala le 14/08/2010 à 10h17 : J’espère bien, et avec plaisir. Bras dessus bras dessous nous danse...
revue et corrigée 
réponse à . deLassus le 14/08/2010 à 09h45 : Ce serait plutôt s’il n’est pas retenu pour la revue , bref s&...
Metz, ville par ailleurs célébrée par une chanson... 
Et aussi par la pâtisserie: cette page
Joyeux anniversaire, Syanne ! Que cette journée soit la première d’une longue série extraordinaire !
Youpie, j’ai mes T-shirts Expressio ! Un blanc et un noir, pour aller avec tout 
J’étrenne le blanc ce midi avec Louisann !
Joyeuse Sud-vention aux amionautes qui y vont, et joyeuse journée à toutes zet à tous !
réponse à . momolala le 14/08/2010 à 10h17 : J’espère bien, et avec plaisir. Bras dessus bras dessous nous danse...
Ach ! Gross Paris, Moulin Rouche und zé bétite tames .........schön !.......Choli kambettes !
Joyeux anniversaire, Syanne.
Après ton impressionnante contribution-compilation du 1er Août pour l’anniversaire d’expressio, continue longtemps à nous régaler de ta culture gigantesque.
réponse à . BOUBA le 14/08/2010 à 11h33 : Ach ! Gross Paris, Moulin Rouche und zé bétite tames ...........
Tiens une photo de Momo pendant la répétition du spectacle de ce soir cette page
Une information de première importance : j’ai changé mes débardeurs Toutpargel et Eparcyl contre ceux d’Expressio. Gros succès dans le quartier! par contre je n’ai pas reçu "le porc gratuit" prévu à la commande!

J’étais de la revue du "Moulin rouge" il n’y a si longtemps et c’est bien volontiers que je vous adresse cette dédicace. Vous pouvez commencer les applaudissements.

cette page
réponse à . mickeylange le 14/08/2010 à 12h03 : Tiens une photo de Momo pendant la répétition du spectacle de ce s...
Wouaou..........pas mal Momo Baker !!
Que la joie et le bonheur puissent etre ton sort , Syanne, pour le restant de tes jours!!!
Bonne journée à tous aussi!
Belle dolce amie Syanne, qui nous enseigne tantes choses avec ton gai savoir, en ce jor benastru de ta nativité, je te fais don de cette chanson, "Sages et Fols" que fit Raimbaut de Vaqueiras, un troveor de la Provence. J’encontrai ce chevalier à la cour d’Acre, au temps où seignorait nostre royaume le comte Henri de Champagne, mais nous n’entendions gaires, je te le confesse, les paroles que ce Raimbaut nous chantait, pour ce qu’elles étaient en langage d’oc. Il vida nostre cité sans longue demeure et s’en fut achiever son pèlerinage au comté de Tripoli, lequel est peuplé de joyeux provençaux. Or j’ai ouï dire qu’il reviendrait avant longtemps sur nostre sainte terre, parmi les croisiés partis à nostre rescousse…cette page
réponse à . Lovendric le 14/08/2010 à 17h07 : Belle dolce amie Syanne, qui nous enseigne tantes choses avec ton gai savoir, e...
Quel plaisir tu me fais là, cher Lovendric.
De quoi explorer pendant des heures.

Très heureux anniversaire à Syanne.
réponse à . Jonayla le 14/08/2010 à 11h02 : Youpie, j’ai mes T-shirts Expressio ! Un blanc et un noir, pour aller...
Yesssssssssss super après-midi avec Jonayla,quel bonheur,une belgeconvention à deux,j’en suis toute regonflée et alors ,on remet ça vendredi avec les kids!!!!
Heureux anniversaire à Syanne,que ta journée soit aussi agréable que le fut la mienne,je t’envoie mille bisous, virtuels d’accord , mais ils viennent du coeur.
Bonne sudconvention aux participants .
Syanne, chère amie, j’arrive peut-être comme les carabiniers d’Offenbach, un peu trop tard, cela étant dû à une célébration d’anniversaire (eh oui!) de ma belle-mère. Comme à elle, je te souhaite non seulement un bon anniversaire, mais surtout une bonne et heureuse année à venir. Qu’elle soit pleine de joies, de bonheurs et d’accomplissements qui te réchaufferont le coeur.
A bon escient, j’espère que tous ceux et celles qui sont de la revue ce soir à Fréjus nous enverrons un beau compte-rendu avec des tas de photos... et pas seulement les boutanches de rosé de Elpépé, que celles-ci soient pleines ou vides.
Amusez-vous bien, les aminches! Et une petite pensée pour nous tous, restés au foyer, près des dieux lares, qui ne sont malheureusement pas toujours hi-lares...
réponse à . Lovendric le 14/08/2010 à 17h07 : Belle dolce amie Syanne, qui nous enseigne tantes choses avec ton gai savoir, e...
Cher Lovendric, j’espère que ta santé se rétablit et que très bientôt, tout cela ne sera plus qu’un souvenir. Merci de nous illuminer notre vie avec tes textes magnifiques. C’est un vocabulaire et une forme d’expession que je ne manie pas du tout, et ne connais pas non plus. Y a-t-il un endroit quelque part où l’on peut en apprendre au moins les rudiments?
Il est bien tard, la journée fut dense, et je viens furtivement sur Expressio, où je trouve tant de jolis et gentils mots ! J’aurais aimé répondre à chacun avec verve et brio, mais me voici un peu à court d’énergie. Voici le quatrième anniversaire que l’on me souhaite sur ce site étonnant, et c’est chaque fois un grand plaisir, ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre.

Merci à vous tous !
réponse à . Lovendric le 14/08/2010 à 17h07 : Belle dolce amie Syanne, qui nous enseigne tantes choses avec ton gai savoir, e...
Mama mia, Madre de Dio que tout cela est fort bien dit !
J’en suis paf d’admiration.
réponse à . file_au_logis le 14/08/2010 à 21h04 : Cher Lovendric, j’espère que ta santé se rétablit et ...
Loin de moi la prétention de connaitre les sources du génial Lovendric ou de répondre à sa place, mais il me semble, en toute humilité, qu’il s’inspire du langage des grandes chroniques de l’histoire de France, écrites au 13éme siècle.
Voir quelques exemples dans cette page
Comme il est très "branché croisades", il doit avoir la traduction en vieux français de l’oeuvre de Guillaume de Tyr, qui a relaté en latin les croisades (Histoire de la guerre saincte). Google Livres ne donne que la couverture !
Il a peut-être accès, cette fois comme moi, à l’oeuvre de Villehardouin : cette page, mais le vocabulaire et l’orthographe des mots ne sont pas exactement ceux de Lovendric.
Je crois surtout qu’avec le don et l’expérience, celui-ci écrit cette langue naturellement. Grâces lui en soient rendues.
réponse à . chirstian le 19/06/2007 à 12h15 : "être de la revue" c’est avant tout être revu au sens qu&rsqu...
une véritable inspection, avec toutes les frustrations et désagréments qui en résultaient.
du genre: «Vous me ferez quatre jours»
bonjour tout le monde.
Honte sur nous qui avons laissé passer le 24 mai sans chanter ♪♫♫♪ Bonaniversaire Jonayla ! ♫♪♪♫... qui fut ainsi de la revue.

S’cuse-nous Jon’. Pour nous faire pardonner, ce joyeux cadeau . Ah ! on savait écrire de beaux textes en 1886 ! (cette page) :

Je suis l´chef d´une joyeuse famille,
Depuis longtemps j´avais fait l´projet
D´emmener ma femme, ma sœur, ma fille
Voir la revue du quatorze juillet.
Après avoir cassé la croûte,
En chœur nous nous sommes mis en route
Les femmes avaient pris le devant,
Moi j´donnais le bras à belle-maman.
Chacun devait emporter
De quoi pouvoir boulotter,
D´abord moi je portais les pruneaux,
Ma femme portait deux jambonneaux,
Ma belle-mère comme fricot,
Avait une tête de veau,
Ma fille son chocolat,
Et ma sœur deux œufs sur le plat.
Le beau Georges (l’autre !) est rarement de la revue... pour la bonne raison qu’il n’y participe pas. Et le Quatorze juillet :

Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne.


Le texte est à cette page... et le café est prêt ! S’ pas Bouba !
Pour sûr ! Plus antimilitariste que lui tu meurs........Il n’y a qu’à écouter la guerre de 14/18 ou les deux oncles....

Alors défiler au pas cadencé plutôt que d’aller rejoindre sa belle.......Même pas en rêve !

Le café est prêt et hier j’ai fait des chouquettes que j’ai parfumées d’un trait d’eau de fleur d’oranger........Au p’tit déj’ ?.......une tuerie !.........
...Tout le monde cadavéré...

C’est une autre expression contre la guerre.

Quand ZAO envahit l’ambiance, avec sa chanson "Ancien combattant" . Je ne sais pas comment vous renvoyer à la vidéo, mais tout le monde fredonnait cela, y compris les paras...!

J’étais en Afrique alors. Les souvenirs sont, là aussi, intacts.

Malheureusement, l’humanité ne me paraît pas avoir beaucoup changé.

Bonne journée !

nb: peut on trinquer avec des tasses de café ?
Nous l’évoquions dernièrement, Germaine Josephine vêtue de sa seule ceinture de bananes était de la Revue Nègre......

En ces temps d’incertitude politique, où les urnes nous ramènent 80 ans en arrière en offrant la Coupole à des élus professant des idées de sinistre mémoire, de rappeler cette phrase de Léopold Sedar Senghor:

je préfère être traité de Nègre que de noir car Nègre est une identité et noir seulement une couleur
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 08h02 : ...Tout le monde cadavéré... C’est une autre expression con...
Dans le fond nous avons posté la même chose.......Les grands esprits se rencontrent.....

Pour trinquer ce serait mieux à l’apéro au bar du Phare......

Marceeeeeeeeeeeeeeeeeeel !........Sers ce que tu as de meilleur pour mon ami et fais le bon choix !
je te fais confiance tu es passé maître dans l’art des choix..........

AaaaRRRrrrHHHhh......Que c’est pon !.......(d’Arc ?).......
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 08h02 : ...Tout le monde cadavéré... C’est une autre expression con...
Pour envoyer une vidéo:

-Quand tu as ta vidéo à l’écran, tu copies l’adresse www.expressio-le-meilleur-site-du-web ( par exemple )
-Que n’ensuite tu viens sur le forum et tu nous le postes en faisant "coller" entre deux {}
-Quand tu valides ça apparaît en bleu "cette page"
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 08h02 : ...Tout le monde cadavéré... C’est une autre expression con...
Encore moué.........

Si tu veux mettre autre chose que "cette page"

quand tu as validé, tu fais corriger et tu verras apparaître un charabia plus ou moins long qui finit toujours par "cette page"
Tu effaces "cette page", tu écris ce que tu veux à la place et tu valides.......

Bouba content, lui expliquer toi............
Le roi, qui était très soigneux, faisait défiler tous ses valets pour choisir le plus adéquat:
il aimait faire tourner les pages de la revue avant de l’élire.
réponse à . BOUBA le 26/05/2014 à 08h32 : Encore moué......... Si tu veux mettre autre chose que "cette page" qua...
...voilà une main tendue qui me sort d’une grande détresse morale et informatique, comme on dit là-bas, comme le bon moine sortait le voyageur imprudent de la spirale de sable émouvant.

Puisse le Grand Marabout te garder sous sa Bienveillance, et diffuser ta Lumière, mondialement respectée, à tout le quartier.

nb: " tu sais que c’est beau, ce que tu viens de dire ..." Cf Andréa Ferréol dans La grande bouffe. "
Le garçon: - Monsieur, voilà votre jus d’orange !
le client: - mais...je n’ai pas commandé un jus...
le garçon: - je vous prie de bien vouloir m’excuser...et tiens, du coup votre table me rappelle le jour de la Fête Nationale.
le client (étonné): - pourquoi ?
le garçon: - parce qu’ici je vois ’qu’à tort ce jus y est’...
Pffffffff....
Hé ho peux pas être au four et au moulin..........non mais !
Et platon07, qui sans doute s’apprêtait à passer aux travaux pratiques, il est de la revue ?
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 09h13 : ...voilà une main tendue qui me sort d’une grande détresse m...
Puisse le Grand Marabout te garder sous sa Bienveillance, et diffuser ta Lumière, mondialement respectée, à tout le quartier.

........afin de vivre des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins triomphants*.........

* Cf Frédéric Dard dans je sais plus quel San Antonio........
réponse à . deLassus le 26/05/2014 à 10h07 : Et platon07, qui sans doute s’apprêtait à passer aux travaux ...
Bien répondu...........Et pan dans les jambes à Syntax !
réponse à . joseta le 26/05/2014 à 10h05 : Le garçon: - Monsieur, voilà votre jus d’orange ! le cl...
Le jus d’orange était servi avec des bonbons acidulés.........C’était la prise de la pastille.....
Pffffffffffffffffffff..........
réponse à . BOUBA le 26/05/2014 à 10h09 : Puisse le Grand Marabout te garder sous sa Bienveillance, et diffuser ta Lumi&eg...
des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins triomphants
Tu faiblis ? Voir cette page, # 102
réponse à . deLassus le 26/05/2014 à 10h21 : des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins trio...
Non, non je sais pertinemment que j’ai déjà cité ce passage.........plusieurs fois même !

Je t’attendais à la porte du garageuuuuuuuuu........... 
réponse à . deLassus le 26/05/2014 à 10h21 : des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins trio...
Et pis bon, c’est bien gentil les petits matins triomphants, à condition que ça ne se termine pas par une panne vespérale.
réponse à . deLassus le 26/05/2014 à 10h07 : Et platon07, qui sans doute s’apprêtait à passer aux travaux ...
Non, il peut essayer et effacer. J’aime bien qu’un exemple pratique suive une explication technique un peu compliquée.
Pour en revenir à la chanson, à l’époque je ne connaissais pas le sens de l’expression "deuxième bureau". Heureusement que dans notre radio associative il y avait aussi des animateurs sénégalais pour nous éclairer.
réponse à . SyntaxTerror le 26/05/2014 à 10h50 : Et pis bon, c’est bien gentil les petits matins triomphants, à cond...
Alors tu chantes cette chanson..........................

Sur ces bonnes paroles je vous laisse........mes invités arrivent......

A demain pour le café ?
DEVINETTE
La famille de quel grand écrivain français du XIXs. était toujours désenchantée ?
réponse à . joseta le 26/05/2014 à 11h37 : DEVINETTE La famille de quel grand écrivain français du XIXs. &eac...
Réponse
- celle d’Eugène Sue, c’était la famille ’des Sue’
réponse à . joseta le 26/05/2014 à 12h06 : Réponse - celle d’Eugène Sue, c’était la famill...
Un désenchantement dont sa famille parisienne ne faisait pas mystère...
Line Renaud, meneuse de revue (rediffusion)
Le mari de Line Renaud: - Je te recommande la lecture de "Mort à crédit"...
L’ami: - Qui en est l’auteur ?
Le mari de Line Renaud: - Céline !
L’ami: - Je ne savais pas que ta femme écrivait...
Gloire à vous !!!


La très haute pureté humaine de GB se reflète dans votre attitude, de venir en aide au malheureux...

Le pire, à ma charge, est que j’ai dû effectuer cette manip...mais, comme dit le matraquage, ça, c’était avant.

Donc, pour vous apporter quelques instants de pureté illustrant aussi bien "tomber des nues" qu’"être de la revue" au figuré, je me proposais de vous passer un mime. Pas du Maître, mais de Fernand Reynaud, qui n’est pas mal non plus.

C’est "Jeanne d’Arc entendant des voix" alors qu’elle garde les moutoni.

Du pur bonheur.

Manque de pot, la version intégrale semble avoir été "rayée", c’est ce qui s’affiche sur les sites habituels.

Mais je ne désespère pas...

Celui qui est parti de zéro pour n’arriver à rien...
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 17h13 : Gloire à vous !!! La très haute pureté humaine de GB...
[citation]Celui qui est parti de zéro pour n’arriver à rien...[citation]
méfie toi: La vie est un perpétuel recommencement )
Celui qui est parti de zéro pour n’arriver à rien...
Méfie toi: La vie est un perpétuel recommencement 
J’en suis la preuve puisque je me bats toujours avec ces sacrées balises.
Au fait dis-moi comment j’annule mon commentaire erroné
réponse à . memphis le 26/05/2014 à 17h55 : Celui qui est parti de zéro pour n’arriver à rien...Mé...
dis-moi comment j’annule mon commentaire erroné
On ne peut pas.
Tu peux le modifier en cliquant sur la gomme.
réponse à . platon07 le 26/05/2014 à 17h13 : Gloire à vous !!! La très haute pureté humaine de GB...
Essaye de te consoler avec la revue à cette page.
Hier, j’ai essayé.
Je suis tombé.
Sur une toute belle.
Et je me suis pris un pelle.
Je suis tombé des nues.
Du coup, aujourd’hui, je suis de la revue.

Est-ce grave, docteur?
Merci !

Eternelle remarque : tout cela paraît si simple...
réponse à . DiwanC le 26/05/2014 à 04h15 : Honte sur nous qui avons laissé passer le 24 mai sans chanter ♪b...
Merci à toi DiwanC  J’ai passé un cap 48 excellent, en compagnie d’amis de tous "mes" univers, y compris de ce (mâtin quel) site.
Pardon de ne pas venir plus souvent ici, entre le boulot, les kids et les activités chronophages, quand j’arrive tout a déjà été dit ... Et dans de tels termes que je n’ose ajoute mon grain de sel 
Juste ceci : Joyeux anniversaire Delassus !
réponse à . BOUBA le 26/05/2014 à 10h09 : Puisse le Grand Marabout te garder sous sa Bienveillance, et diffuser ta Lumi&eg...
........afin de vivre des lendemains meilleurs dans la douceur retrouvée des petits matins triomphants*.........

* Cf Frédéric Dard dans je sais plus quel San Antonio........

On demande Rikske pour les citations de San A 
réponse à . BOUBA le 26/05/2014 à 10h09 : Puisse le Grand Marabout te garder sous sa Bienveillance, et diffuser ta Lumi&eg...
Bonjour du lendemain...

" Puisse le Grand Marabout te garder..." est une phrase reprise par un fils -( sénégalais )- écrivant une lettre de remerciements à son père.

C’est une Histoire humaine extraordinaire car j’avais rendu un -( petit )- service à ce dit Père, commerçant itinérant au Gabon, vis à vis de son Fils, enseignant à Paris.

Cette lettre, que le Père m’a fait lire, était empreinte d’un respect inouï.

Et plusieurs paragraphes débutaient par cette référence au "Grand Marabout"...

Ceci est quasi impossible à faire ressentir à l’individu lambda, du moins dans ceux que je côtoie, et je l’utilise quelques fois en souriant, pour mon souvenir respectueux de....

Merci en tous cas.
Être de la revue est un peu familier...
Être frustré dans ses espérances convient mieux au poème d'Antoine Pol que le beau Georges mit si joliment en musique...

Chères images aperçues
Espérances d'un jour déçues
Vous serez dans l'oubli demain
Pour peu que le bonheur survienne
Il est rare qu'on se souvienne
Des épisodes du chemin


Écoutez...

réponse à . BOUBA le 26/05/2014 à 11h03 : Alors tu chantes cette chanson.......................... Sur ces bonnes paroles...
C'est de Baudelaire, dans 'La fontaine de sang' :

"Il me semble parfois que mon sang coule à flots,
Ainsi qu'une fontaine aux rythmiques sanglots.
Je l'entends bien qui coule avec un long murmure,
Mais je me tâte en vain pour trouver la blessure."
...
L'infirmière en tous cas, elle n'était pas de la revue !
Hier, elle m'a pris 5 décis en 5 minutes 28  !

... Jamais je me suis dit qu'allais-je faire là-bas,
La cause n'étant pardi, que le bien né Bouba !

Deux sucres un lait pour moi. Grand merci !
réponse à . ipels le 30/05/2016 à 03h06 : C'est de Baudelaire, dans 'La fontaine de sang' : "Il me semble parfo...
Bravo !......Tu as tenu parole...

Quand je vais raconter aux copains que j'ai décidé un donneur par delà les océans !

Félicitations pour ton geste civique

Quant à Georges, être de la revue ça l'aurait bien fait suer lui qui déclarait dans la mauvaise réputation

La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas


Un p'tit café avant le défilé ?.........avec deux sucres et du lait pour Slepi.......
Il faut toujours prendre une collation après un don du sang....
réponse à . BOUBA le 30/05/2016 à 06h31 : Bravo !......Tu as tenu parole... Quand je vais raconter aux copains que j...
Mes yeux ébahis ne hument-ils pas du délicieux ketchup ? 
Que Rogue se se fasse jeter par Chimène, aurait été de le revue, si l’expression avait existé à l’époque.
À l'attention de Ratanak

Le jeu va devenir un rien tristounet sans ta participation. En plus de la solution officielle, on attendait tes trouvailles de derrière les fagots avec impatience. D'une certaine façon, tu avais instauré un jeu gigogne des mots cachés (hé, hé !), et ce serait chouette que tu y reparticipes.

Il semblerait que la Direction ait simplement opté de façon ludique pour une position semblable à celle des gouvernements français et belge : ici.

Les établissements Mintakalnitak continueront donc à lancer sur le marché leur gamme complète d'appareils destinés à contrecarrer la politique inflexible de la Direction. 

LE JEU DES MOTS CACHÉS (222)
Il y a dans le texte ci-dessous 26 JOURNAUX ET MAGAZINES FRANÇAIS à trouver...mais
vous avez le temps, car rien ne presse 


Elle aimait faire le point: le bien public était très mal réparti, son point de vue sur l'humanité était de plus en plus négatif, bref, Marie-France passait la vie à se plaindre, mais il faut dire que son capital se réduisait à pas grand chose: son mari Lex, pension de retraite, et ses petits revenus de deux heures dans un bureau. Son rêve c'était une grande réforme. “Pas étonnant que de notre temps, ce qui est en vogue c'est que les jeunes vivent chez les parents indéfiniment” se disait Marie...
Lex presse le pas, il revient avec des croissants, car malgré tout , la France, dimanche, c'est croissants et Marie y tenait !
- Voici les croissants, chérie...
Lex, qui la connaissait bien, quand il la vit plongée danns ses idées, lui dit:
- À nous deux, on ne peut pas changer le monde...chérie !
- Non, pas nous, mais l'équipe de politiques qui s'occupe de ça, à quoi ils pensent ces gars-là ?
Tout ça, moi, ça m'intéresse, mais apparemment, pas à eux...
- Minute, chérie ! C'est pas la première fois qu'on en parle et on n'aboutit jamais à rien ...te casse pas la tête, va !
- Alors selon toi, on doit rester devant la télé sept jours sur sept, les 24 heures du jour et ne penser à rien? Attendre que ça change ? La semaine des quatre jeudis ça changera ! Bon,il vaut mieux que je passe aux croissants !
réponse à . Mintaka le 30/05/2016 à 08h49 : À l'attention de Ratanak Le jeu va devenir un rien tristounet sans ...


Ok ! Merci de ton attention...

Je vais donc continuer à jouer. Et pour aujourd'hui, j'ai déjà 23 titres dès la première lecture...

Je crains que Slepi ne se retrouve ce soir de nouveau près du radiateur... Dès la première ligne, j'ai débusqué un titre dont je mettrais presque ma main au feu qu'on ne le trouve pas dans les kiosques québécois... Et peut-être pas non plus dans les kiosques belges, d'ailleurs...

Pour le moment, pas de titres gigognes en vue ! 
réponse à . Mintaka le 30/05/2016 à 06h46 : Mes yeux ébahis ne hument-ils pas du délicieux ketchup ? ...
En effet, il semble bien.
Ou alors, moi aussi, je réussis à humer avec les yeux, ce qui prouverait qu'ils ne sont pas en face des bons trous !
réponse à . Ratanak le 30/05/2016 à 10h48 : Ok ! Merci de ton attention... Je vais donc continuer à jouer. Et...
Au moins un qui adopte une position raisonnable.

En ce qui concerne la première ligne, la version Nord-Américaine de Wikipedia situe Dijon dans le Nord-Est de la France, ça va pas aider ...
réponse à . SyntaxTerror le 30/05/2016 à 10h49 : En effet, il semble bien. Ou alors, moi aussi, je réussis à humer ...
Ou alors c'est parce qu'on a humé de la moquette ?
réponse à . Ratanak le 30/05/2016 à 10h48 : Ok ! Merci de ton attention... Je vais donc continuer à jouer. Et...
Tu as bien de la chance de savoir lire, moi je ne sais qu'écrire.
réponse à . Mintaka le 30/05/2016 à 11h12 : Tu as bien de la chance de savoir lire, moi je ne sais qu'écrire. ...
– Comment avez-vous appris à lire et à écrire ?
– Par correspondance.
Voici la presse vue par la direction.
réponse à . Ratanak le 30/05/2016 à 10h48 : Ok ! Merci de ton attention... Je vais donc continuer à jouer. Et...
Ah ! ben voilà une décision qu'elle est bonne ! Sinon :

Expressio serait triste
Comme des amours mortes
Expressio serait triste
Si jouer tu n'aimais plus

On chercherait des "Mots"
Chacun devant not' porte
On voudrait bien pleurer
Mais on ne pourrait plus


... S'cusez-moi M'sieur Aznavour...
réponse à . joseta le 30/05/2016 à 09h51 : LE JEU DES MOTS CACHÉS (222) Il y a dans le texte ci-dessous 26 JOURNA...
26 ! Yeeess ! 
réponse à . ipels le 30/05/2016 à 03h06 : C'est de Baudelaire, dans 'La fontaine de sang' : "Il me semble parfo...
Quand je vais raconter aux copains... (@ 107)

-Oui, mon poteau, c'est comme je te dis !

Et tout Puget en parlera...
-Tu sais la nouvelle ? Bouba en "pique" jusqu'au Québec !
- Non ? Faut que je raconte à François !


Toute la ville bruissera...
-Tu sais la nouvelle ?
Ça se répandra de maison en maison... Ça commencera au bas de la Grand-Rue... ça remontera vers la Place de la Mairie... ça s'étendra sur les marchés environnants... ça roulera de ville en ville, de province en province. Et bientôt la France entière voudra voir, rencontrer, toucher, l'Homme-qui-a-décidé-un-donneur-par-delà-les-océans !

Et toi, tu seras ce donneur-là !
-Tu sais la nouvelle ? Toute la presse française parle de Slepi !
- Non ? Faut que je raconte ça à Charles !

Ça se répandra de maison en maison... Ça remontera les rives du Saint-Laurent... Et bientôt tout le Canada voudra.., etc. !

Tout ça pour "5 décis" et un croissant-beurre ! 
réponse à . DiwanC le 30/05/2016 à 11h53 : Quand je vais raconter aux copains... (@ 107) -Oui, mon poteau, c'est comme je...
réponse à . DiwanC le 30/05/2016 à 11h53 : Quand je vais raconter aux copains... (@ 107) -Oui, mon poteau, c'est comme je...
Bon sang ! Quelle imagination débordante !
Moi, je voulais être donneur, mais comme dernièrement je me fais du mauvais sang, j'ai préféré m'abstenir...
réponse à . Ratanak le 30/05/2016 à 10h48 : Ok ! Merci de ton attention... Je vais donc continuer à jouer. Et...
Qui c'est qui a monté le thermostat ?
Commence à faire chaud icitte, près du porte-revues !
J'en ai que 3 !
Lalalèreu !
Les filles vont me voir en uniforme !

Sir yes Sir !
réponse à . ipels le 30/05/2016 à 13h11 : J'en ai que 3 ! Lalalèreu ! Les filles vont me voir en uni...
Ne t'en fais pas, je n'en ai que 6 en première lecture. De là à aller chercher sur Wikipédia pour les passer en revue...
réponse à . Mintaka le 30/05/2016 à 13h22 : Ne t'en fais pas, je n'en ai que 6 en première lecture. De là &agr...
Certains ne sont pas sur la liste des 200 titres de presse les plus aidés.
On y découvre des titres aussi importants que "Prions en église" ou "Polka magazine" ...
réponse à . SyntaxTerror le 30/05/2016 à 14h03 : Certains ne sont pas sur la liste des 200 titres de presse les plus aidés...
Personne depuis 14 h.
Apparemment, les amionautes sont plongés dans la lecture des intéressantes revues que tu signales... Mais ils vont revenir...
- Elle était jolie; elle travaillait dans un quiosque et était à la page. Elle parlait comme un livre...
- tu es retourné à ce quiosque ?
- tous les jours mais je ne l'aie plus...revue !

1) ELLE
2) LE POINT
3) LE BIEN PUBLIC
4) POINT DE VUE
5) L'HUMANITÉ
6) PLUS
7) MARIE-FRANCE
8) LA VIE
9) CAPITAL
10) L'EXPENSION (Lex,pension)
11) RÉFORME
12) NOTRE TEMPS
13) VOGUE
14) PARENTS
15) L'EXPRESS (Lex presse...)
16) FRANCE-DIMANCHE
17) VOICI
18) NOUS DEUX
19) LE MONDE
20) L'ÉQUIPE
21) GALA (gars-là)
22) ÇA M'INTÉRESSE
23) MINUTE
24) PREMIÈRE
25) TÉLÉ 7 JOURS
26) LA SEMAINE
Voilà !
Merci d'avoir inclus "Réforme" dont le lectorat va sans nul doute grimper en flèche.

Minute nécessaire du professeur Ratanak :
Avec tous les milliards de commandes de l'état français, Marcel Dassault a eu les moyens dans les années 60 de créer de toutes pièces un quotidien du matin et de l'installer Rond-Point des Champs-Élysées. Il s'est appelé "24 heures" et s'est révélé être un gouffre financier. Comme il a disparu, on ne peut pas le compter.
réponse à . joseta le 30/05/2016 à 17h40 : - Elle était jolie; elle travaillait dans un quiosque et était &ag...
Plus m'a échappé ! 

Mais j'avais trouvé LUI (lui dit). 

Et puis aussi PUBLIC (le bien public), parce que j'avais quand même une cigogne. 

Quant à 24 heures, il existe bien mais... en Suisse (et sans Dassault). Décidément, on ne peut rien en faire !
réponse à . Ratanak le 30/05/2016 à 20h24 : Plus m'a échappé !  Mais j'avais trouvé LUI (lui...
Pour 'lui', mes lumières n'ont pas lui sufisamment...
J'avais bien vu 'public',mais le mot à trouver était 'le bien public' (j'espère que mon public m'appuiera).

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre de la revue » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?