Faire le coup du père François - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Faire le coup du père François

Prendre en traître
Utiliser une manoeuvre déloyale

Origine

À l'origine, au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, le véritable coup du père François ne pouvait se pratiquer que si l'on était deux et il avait pour but de détrousser le péquin moyen qui avait l'audace et l'imprudence de se promener la nuit dans des rues mal éclairées.
Il se pratiquait de la manière suivante : le premier des agresseurs engageait la conversation avec le promeneur (avec une banalité du genre de celles qu'on entend aujourd'hui : « t'as pas cent balles », « z'avez du feu », « z'avez l'heure ») ; le complice, muni d'une courroie formant un noeud coulant, s'approchait puis étranglait par derrière la victime tout en lui maintenant le dos sur son propre dos, comme un sac de pommes de terre, de manière à ce que ses pieds ne touchent pas le sol et qu'elle n'ait pour seule préoccupation, si elle était encore consciente, que de tenter de se débarrasser de ce qui l'étranglait, sans chercher à se défendre du premier aigrefin qui profitait lâchement de la situation pour lui fouiller et lui vider les poches.
Une fois le forfait accompli et la victime généralement mal en point, mais pas obligatoirement morte, les deux compères récupéraient leur courroie et disparaissaient.

C'est de cette forme d'agression que, par extension, l'expression s'est utilisée pour ceux qui font des mauvais coups en traître ou qui utilisent des manoeuvres déloyales

Cela dit, vous pouvez légitimement vous demander qui était ce fameux père François. Eh bien malheureusement, on le sait d'autant moins qu'on a utilisé l'expression avec d'autres prénoms comme Anatole ou Martin, par exemple.
Selon certains, comme Lorédan Larchey, cela viendrait du prénom du premier ayant utilisé cette méthode avec une courroie à boucle (la technique existant bien avant). Mais Claude Duneton oppose à cette hypothèse le fait que vers les années 1860, période où l'appellation apparaît, il n'existait pas de détrousseur notoire prénommé François.

Alors, sans certitude, on pourra se rabattre sur la proposition de Gaston Esnault qui évoque le très célèbre (à l'époque) lutteur Arpin qui était surnommé « le terrible Savoyard » mais aussi « le père François ». Or, la lutte fait partie de ces sports de combat où les étranglements sont autorisés, ce qui pourrait expliquer le nom donné à ce coup en traître autrefois appelé « le charriage à la mécanique ».

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire le coup du père François » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
États-Unisen To sucker-punch (someone)Donner un coup bas (à quelqu'un)
États-Unisen To blind-side (someone)Prendre (quelqu'un) du coté aveugle
États-Unisen To stab (someone) in the backPoignarder (quelqu'un) dans le dos
Espagnees Dársela con quesoLa donner avec du fromage
Espagnees Dar una puñalada traperaDonner un coup de poignard "de chiffonnier" (la main tenant le poignard étant dissimulée par un chiffon)
Espagnees Hacer algo a traiciónFaire quelque chose en traître
Israëlhe עשה תחבולה שפלה (asa tahboula chféla)Faire une manoeuvre abjecte
Italieit Colpire a tradimentoFrapper par traîtrise
Pays-Basnl Een smerige streek uithalenFaire un sale coup (à quelqu'un)

Vos commentaires
"Bonjour , bonjour, les gosses !

Bon ; Le coup du Père François, c’est un bouquin de San Antonio : cette page

Je le sais, je les ai PRESQUE tous !"

Tiens : je LE cite maintenant ! Pardonnez-moi !
deLassus, dePassage deNuit
Le coup du pois franc serre?
C’est quoi un pois franc? Le contraire d’un haricot malhonnête? Et pourquoi il devrait faire un coup qui serre? Qui serre le cou? Le coup serre le cou... Quelle couennerie...
Allez, sert-moi un coup, maintenant que je me déserre la cravate pour me mouiller le cou. Je ne suis pas un pois franc. Franc, ça oui, alors. Franc, et non Aléman ou Saxon. Pois aussi. Plutôt pois lourd, même.
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 03h01 : "Bonjour , bonjour, les gosses ! Bon ; Le coup du Père Fran&cc...
N’en fais pas une fixation, quand même...
Il nous manque bien, le père François, pour lutter contre l’horrible nain !
réponse à . file_au_logis le 04/10/2010 à 07h22 : Le coup du pois franc serre? C’est quoi un pois franc? Le contraire d&rsqu...
Du coup, le pois serre franc ! CQFD

PS : "Mouiller le cou" : Faut-il y voir une contrepèterie !
réponse : "N’en fais pas une fixation, quand même..." 
réponse à . Emeu29 le 04/10/2010 à 07h31 : Du coup, le pois serre franc ! CQFD PS : "Mouiller le cou" : Fau...
On y voit ce qu’on veut, en fonction de la tournure d’esprit ou de la fixation du moment. Allez, ne t’attache pas trop à comprendre...  
François 1er, lui a dû en faire plusieurs des "coups", car lui aussi a eu pas mal de bâtards, comme on disait à l’époque...
Quant au coup du père François, ne pourrait-il s’appeler Mazarine ? 
Tu as raison : j’ai modifié.
réponse à . <inconnu> le 04/10/2010 à 07h30 : Il nous manque bien, le père François, pour lutter contre l’...
Et si on lui faisait une blague ? Du genre lui envoyer, anonymement bien sûr, quelques petites pilules bleues ? 

PS: les fêtes de fin d’année approchent à grands pas...
il avait pour but de détrousser le péquin moyen

Cher God, il semblerait d’après le TLFi qu’il s’agissait du pékin, comme la ville !

"PÉKIN2, subst. masc.
A. Arg. milit., péj. Civil, bourgeois...
B. P. ext, arg. Celui qui n’appartient pas à un milieu particulier. Accommoder le pékin (pour les voleurs) "...

Mais le même TLFi indique l’étymologie provençale "pequin, chétif, malingre"
Match nul ?
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 08h26 : il avait pour but de détrousser le péquin moyen Cher God, il sembl...
Le Grand Robert :

pékin ou péquin [pekR] n. m.
ÉTYM. 1797, pékin; péquin, 1776; formation expressive, du radical pekk- «  petit  » (cf. provençal pequin «  malingre  », ital. piccolo, esp. pequeño), ou du rad. du lat. pecus, pecoris «  bétail  ».
Maintenant, les malandrins veulent plus que la montre de gousset ou quelques pièces : ils pratiquent le car, ou le home-jacking.... en vous rudoyant aussi au besoin. Quant au "coup du père François", il faudrait interdire à ceux dont c’ est le prénom de faire partie du gouvernement. Je pense qu’ on nous serre assez le cou comme ça. Remarquez, on peut remplacer par Eric, on ne verra pas tellement la différence....Et il faudrait se méfier de tous les François, même si leur second prénom est Marie. Mais quel enchaînement ! Hier il ne fallait pas tirer sur le pianiste, même s’ il s’ agissait du regretté Samson François....
Cette expression vient d’un lapin qui s’appelait François et qui a perfectionné le coup du lapin.
Utiliser une manoeuvre déloyale
rappelons les faits : à ma gauche Guy Chabot, seigneur de Jarnac, à ma droite François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie.
Premier round : le père François invente un coup en passant discrètement derrière le père Guy. Mais ça ne marche pas, car il faut être deux pour réussir ce coup. Et il est préférable (de coup du lapin) que l’adversaire ne soit pas en armure !
Second round : Jarnac invente un coup beaucoup plus efficace, et c’est lui qui passe à la Poste, hériter.
Pour la St François quel cadeau !
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 09h47 : Utiliser une manoeuvre déloyale rappelons les faits : à ma ...
Objection, votre honneur : ce duel , qui eut lieu à Saint Germain en Laye, fut tout à fait régulier. Il est exact que le baron de Chabot toucha son adversaire au jarret, ce qui était inattendu, mais pas déloyal. François de Viivonne, handicapé par une blessure ancienne, fut donc vaincu. Mais pas par traîtrise.
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 09h41 : Cette expression vient d’un lapin qui s’appelait François et ...
Chez Beatrix Potter il s’ appelle Peter.....
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 09h41 : Cette expression vient d’un lapin qui s’appelait François et ...
Je croyais que cette expression était "l’écoute du père François", expression illustrée et mise à la mode par un de nos présidents très à l’écoute des Français.
réponse à . God le 04/10/2010 à 08h48 : Le Grand Robert : pékin ou péquin [pekR] n. m. ÉTYM....
D ’ après Mistral dans le TDF : pequin ( angl.peaking , esp.pequeno ) : chétif , malingre .
réponse à . God le 04/10/2010 à 08h48 : Le Grand Robert : pékin ou péquin [pekR] n. m. ÉTYM....
Par amour des beaux livres (que je ne peux m’offrir) et par passion de la tolérance, victoire nette du Grand Robert qui admet les deux orthographes !
« t’as pas cent balles », « z’avez du feu », « z’avez l’heure ») 
Sans oublier "tu viens mon lapin" comme le précise si bien Chirstian en @13. Expression qui rapprochée de "tirer un coup" a donné le coup du lapin. Vous allez me dire que l’expression c’est le coup du père François pas le coup du lapin. Oui certes, mais rien ne vous dit que le père François ne baisait pas comme un lapin, ce qui nous ramène à l’expression du jour.
CQFD
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 10h03 : Je croyais que cette expression était "l’écoute du pè...
Je croyais que cette expression était "l’écoute du père François", expression illustrée et mise à la mode par un de nos présidents très à l’écoute des Français.

Si je me souviens bien, ce François-là, c’était plutôt Tonton !
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 10h20 : « t’as pas cent balles », « z’avez du feu &raq...
mais rien ne vous dit que le père François ne baisait pas comme un lapin
d’après mes sources c’est le lapin qui baisait comme le père François.
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 09h58 : Objection, votre honneur : ce duel , qui eut lieu à Saint Germain en...
François de Viivonne, handicapé par une blessure ancienne, fut donc vaincu. Mais pas par traîtrise.
pas par traîtrise, par Jarnac. C’est bien ce que je dis. Et je dis seulement que le sens de l’expression "coup de Jarnac" est un coup donné par traîtrise (comme l’expression du jour). (cette page)
Par contre je ne me souviens pas d’une "blessure ancienne" qui aurait handicapé de Vivonne, mais seulement d’une première blessure reçue au début du combat. Mais je n’affirme rien : j’étais assez mal placé durant le combat.
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 08h26 : il avait pour but de détrousser le péquin moyen Cher God, il sembl...
il avait pour but de détrousser le péquin moyen
détrousser le Beijing moyen ne s’emploie que dans la banlieue sud de Canton. 
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 11h10 : François de Viivonne, handicapé par une blessure ancienne, fut do...
La véritable histoire, c’est que Vivonne posa un lapin à Jarnac, qu’il attendait, par esprit de simplification, à Jarnac plutôt qu’à Saint Germain. Brillant duelliste que celui qui, cumulant le coup du père François et le coup du lapin, fait d’une pierre deux coups de pied à l’âne en vache.
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 10h53 : mais rien ne vous dit que le père François ne baisait pas comme u...
D’après mon dictionnaire des coups tordus (par Charles Maurice de Talleyrand-Périgord) c’est le père François qui baisait comme un lapin, pour la simple raison que le lapin, s’il n’est pas durable dans le déduit, avait commencé avant. C’est donc l’autre qui a copié sur le lapin et pas l’inverse. D’ailleurs Brassens ne dit-il pas gare au Gorille et pas gare au père François ce qu’il n’aurait pas manqué de dire si le père François avait été supérieur au lapin dans l’étreinte, bien des femmes te le diront
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 11h10 : François de Viivonne, handicapé par une blessure ancienne, fut do...
Moi non plus je n’ y assistais pas, en 1547, j’ ai beau être vieille, j’ étais très loin du jour de ma naissance. Mais les (très rares) documents que je possède parlent bien d’ une vieille blessure, pas d’ une blessure reçue au début du combat. Ah, mon pauv’ môssieu, qui croire de nos jours ? Il est vrai que l’ histoire - alors que les faits s’ enchaînent de manière prévisible et irréfutable, ainsi que les conséquences, est racontée de façon très différente selon les pays. Regardez les Anglais : ils ont donné à leurs places, gares etc, le nom de nos défaites ! (Trafalgar square, Waterloo station, etc.....)
Je n’ avais même pas réalisé... J’ en reste assise !
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 11h34 : D’après mon dictionnaire des coups tordus (par Charles Maurice de ...
Dans le genre tordu, on peut citer François Joseph du Tremblay, dit, le Père Joseph, dit aussi l’ éminence grise, qui toute sa vie tenta de ménager la chèvre et le chou, les Habsbourg et Richelieu...De plus, non content de "ramener les protestants à la foi catholique", il soutint la croisade contre les turcs, etc.... Bon, il a quand même oeuvré pour la fin de la guerre de trente ans, on ne peut pas être totalement mauvais (mais c’ est peut-être ce que Richelieu apprécia le moins...)
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 10h20 : « t’as pas cent balles », « z’avez du feu &raq...
Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins ? Car mis à part le fait qu’ ils se reproduisent ... comme des lapins, je dois avouer que je ne sais rien de leurs qualités particulières !
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h54 : Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins ? Ca...
Demande à Germaine et à BB ce sont elles qui sont chargées des cours d’éducation sexuelle sur expressio. Mais attention il y a des fois où Germaine elle est "hard"
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h50 : Dans le genre tordu, on peut citer François Joseph du Tremblay, dit, le P...
Il existe un autre Père Joseph, celui qui a fondé ATD Quart Monde, association qui voudrait que les pauvres n’aient pas trop souvent à subir le coup du Père François.
réponse à . syanne le 04/10/2010 à 11h33 : La véritable histoire, c’est que Vivonne posa un lapin à Jar...
Mon Dieu, Mon Dieu ! Quand je pense à la Syanne d’avant son séjour à Toulouse et quand je lis cela, je me dis que les cures de cassoulet devraient être interdites ! Et tout ça un mois seulement après la rentrée des classes ? Pauvre France à qui on fait le coup du père français !
 
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h54 : Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins ? Ca...
Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins
non, non, rassure-toi ! Si tu ne peux pas résister à la tentation, tu peux les baiser comme tu veux. (mais uniquement des lapins majeurs et vaccinés, car sinon, gare à la myxomatose)
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 13h22 : Mon Dieu, Mon Dieu ! Quand je pense à la Syanne d’avant son s&...
Cassoulet, confit d’oie, roulé de magret au foie gras, plus une belle dégustation de madiran (« le vin honnête », celui qui ne nous fait jamais le coup du Père François). Oui, jaloux, telle a été notre dure condition de profs élaborant les sujets de bac… le soir après l’turbin, tout de même. Et tout ça sans prendre un gramme ! Ah ! le régime du sud-ouest ! Gageons que sa saine sensualité aura influencé nos choix de textes !

Bon, retour à la réalité : le ciel est manchot, et mes élèves m’attendent...
Je sais bien que ce n’est pas vraiment le sujet du jour, mais ça me turlupine : comment l’honorable provençal péquin (même le félibrige de palmyre le confirme), qui aurait pu faire un mot français parfait, est-il devenu pékin ?
Voici ce qu’en pense un site que je ne considère pas certes comme un must en lexicographie.
cette page
Ca a le mérite d’une certaine originalité.

Maintenant revenons à nos lapins moutons : Est-ce qu’un pékin moyen peut recevoir un coup du père François moyen ?
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 13h39 : Je sais bien que ce n’est pas vraiment le sujet du jour, mais ça me...
Après tout, il y a bien la mousseline (de Mossoul), le vichy, le shantung (de Chan-tung), le tissu damassé (de Damas), et j’ en oublie certainement. Alors pourquoi pas le pékin.... Pourquoi chinoiser sur l’ orthographe, puisque, de toute manière, l’ on parle de pékinois et non pas de pékins, pour les animaux à deux ou quatre pattes....
réponse à . syanne le 04/10/2010 à 13h34 : Cassoulet, confit d’oie, roulé de magret au foie gras, plus une bel...
Le foie gras de canard au figues fraiches, ce n’ est pas mal non plus. Et y’ a pas d’ mal à s’ faire du bien....Et je ne parle pas des pommes sarladaises, ni des cannelés bordelais....
réponse à . lafeepolaire le 04/10/2010 à 13h21 : Il existe un autre Père Joseph, celui qui a fondé ATD Quart Monde,...
Celui-là est plus récent...et ne se compromit pas dans l’ entourage de la Cour et de ses conseillers. Pas plus que Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Pas de danger qu’ ils aient dévalisé les pauvres pour enrichir davantage les riches...
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 13h24 : Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins non, no...
Je ne suis pas zoophile...
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 14h02 : Celui-là est plus récent...et ne se compromit pas dans l’ en...
Tout à fait d’accord avec toi.
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 13h55 : Après tout, il y a bien la mousseline (de Mossoul), le vichy, le shantung...
Oui, et j’en oublie aussi sans doute :
la gaze de Gaza, tissu réputé tissé très fin depuis le Moyen-âge.
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 13h24 : Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins non, no...
Ben voilà !
Quand on se tue à expliquer que dans le Nooord, les habitants ne sont pas pédophiles mais colombophiles, certains vont sans doute imaginer je ne sais quoi !
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h54 : Existe-t-il un rapport Kinsey sur la façon de baiser des lapins ? Ca...
C’est en effet une qualité (pour l’éleveur), la femelle qui n’allaite plus entre en chaleur dès qu’elle sent l’odeur du mâle. C’est très pratique pour "étaler" les naissances à la belle saison.
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h50 : Dans le genre tordu, on peut citer François Joseph du Tremblay, dit, le P...
Dans le genre mauvaise réputation, il y a le Père Lebrun, honnête marchand de pneumatiques à Port-au-Prince, qui a involontairement donné son nom au supplice du collier.
Cela n’a rien à voir avec l’expression du jour, mais je suis certaine que vous serez nombreux à être intéressés par ce lien cette page et à jouer avec les mots à partir du thème suivant:
"Inspirez vous des dix mots suivants « avec, accueillant, agapes, complice, cordée, chœur, harmonieusement, fil, main, réseauter » qui illustrent chacun à leur manière le thème de la solidarité."
Rien qu’en songeant à certaines conventions des expressionautes , on trouvera déjà matière à illustrer et le thème et la plupart des mots ci-dessus mentionnés.
A vos claviers/plumes/bics.....
Et....les premières grandes bourrasques de l’automne sont appelées "coups de vent de saint François"...
François en wallon c’est Tchantchès...

A la Saint-François
Vient le premier froid.

A la Saint-François
La bécasse est au bois.....(parce qu’il n’y a plus guère à picorer dans les champs)
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 11h40 : Je n’ avais même pas réalisé... J’ en reste assi...
Joli 
le fils ainé du père François (1°) s’appelait François. Lors d’une partie de Paume, il but un coup, non de jus de paume, mais d’eau. Et en mourut (preuve que déjà, à l’époque, il pouvait être mortel de boire de l’eau, et qu’il valait mieux boire du madiran).
Et vous savez la meilleure ? C’est que cela n’a rien, mais alors, absolument rien à voir, avec l’expression du jour.
Intéressant, non ? 
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 09h47 : Utiliser une manoeuvre déloyale rappelons les faits : à ma ...
le père François invente un coup en passant discrètement derrière le père Guy. Mais ça ne marche pas, car il faut être deux pour réussir ce coup.
C’est bien connu, car les deux font la père... :&rsquo)
réponse à . Muscat le 04/10/2010 à 16h41 : Et....les premières grandes bourrasques de l’automne sont appel&eac...
C’est à dire aujourd’hui 4 octobre.
Vous avez de la chance, dans le Noyonnais nous connaissons des coups de vent fin septembre qui provoquent des coupures d’électricité ... et des pannes de l’émetteur de télévision de Saint-Just-en-Chaussée !
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 10h53 : mais rien ne vous dit que le père François ne baisait pas comme u...
Demande à Mazarine...
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 16h57 : le fils ainé du père François (1°) s’appelait Fra...
et la femme du père François (1°) , la reine Claude, une prune aux yeux bleus, parce qu’elle était, d’après son mari et deux douzaines de preux chevaliers, un excellent coup, était surnommée : le bon coup du Père François.
Demande à Mazarine...
Tonton n’a eu qu’un seul tort : celui de lui donner un prénom original. Elle se fut appelée Carla, Martine ou Noémie, comme vous ou moi, on l’eut oubliée aussitôt.
La preuve : qui se souvient du prénom (ou du nom) de sa mère ?
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 12h01 : Demande à Germaine et à BB ce sont elles qui sont chargées ...
Comment peux-tu prétendre des choses pareilles, mon Lapin*. D’abord parce que BB et moi n’avons accepté d’assurer que ta propre éducation. On ne pouvait te laisser dans l’état d’ignorance qui était le tien concernant les choses de la vie ! Quant à ma supposée « hardiesse », c’est pure calomnie de la part de quelque malfaisant !
Merdre alors ! C’est ubuesque cette réputation ! C’est comme ci on disait que j’ai traité de fieffée salo...e quelque coquine avérée ! Bon… j’ l’ai écrit… mais y’a longtemps...
Germaine
*Peux pas t’appeler comme ça aujourdhui… avec tout ce qui traîne sur expressio
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 17h05 : Demande à Mazarine... Tonton n’a eu qu’un seul tort : ...
Ca a donné l’occasion à Françoise Giroud de faire publier "Le Bon Plaisir" aux éditions Mazarine ...
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 16h57 : le fils ainé du père François (1°) s’appelait Fra...
réponse à . lafeepolaire le 04/10/2010 à 16h34 : Cela n’a rien à voir avec l’expression du jour, mais je suis ...
Avec chacun de ces dix mots-là, + une poignée d’autres, je pourrais raconter mon week-end à Lyon, où j’ai assisté au mariage de ma plus jeune soeur (25 ans) dans une ambiance fabuleuse ... au milieu de + de 130 invités

[DO]C’est Jean-François de Nantes
Oué![LA7]oué! [REm7]oué!
Gabier de la Fringante
Oh! mes [SOL7]boués!
Jean-Fran[DO]çois!

Quel mauvais coup reçu par ce pauvre J.F. ! 
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2010 à 16h59 : C’est à dire aujourd’hui 4 octobre. Vous avez de la chance, d...
Oui mais aujourd’hui il fait exceptionnellement doux avec du soleil alors qu’en fin de semaine on avait 11 ou 14 degrés...
Et saint François c’est le patron des matelassiers et des tapissiers...Et aussi celui des animaux...Ils ont bien droit à un jour aussi nos petits compagnons,n’est-ce pas Mitzi?
réponse à . lafeepolaire le 04/10/2010 à 16h34 : Cela n’a rien à voir avec l’expression du jour, mais je suis ...
A part cordée (j’ai le vertige), et réseauter (qui n’est ni dans mon vocabulaire ni dans le TLFi), tous ces mots m’inspirent, et je les lie fortement à expressio, depuis maintenant un an.
(Non, je ne suis pas en campagne électorale !)

Mais je n’ai pas très bien compris le jeu : est-ce à toi qu’il faut envoyer prose ou vers, ou à un organisme que je n’ai pas bien repéré sur le lien ?
réponse à . God le 04/10/2010 à 08h48 : Le Grand Robert : pékin ou péquin [pekR] n. m. ÉTYM....
Il me revient ce que m’a dit en son temps un ancien militaire de carrière: «être pékin» ou «être pékin d’uniforme».
En argot militaire désignerait un "puni" portant un treillis spécifique pour bien indiquer son "statut".
Est-ce toujours le cas, maintenant que la conscription est supprimée ???
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 16h57 : le fils ainé du père François (1°) s’appelait Fra...
Ben oui, chacun sait qu’il est dangereux de boire de l’eau, puisque chacun sait que l’eau bue éclate...
et boire lorsque l’on s’appelle Bitand. C’est arrivé à un invité, webmestre de son état, invité à l’émission de Laurent Ruquier. L’un des accolytes de Ruquier lui demande de boire un verre d’eau, malgré le fait que le sieur Arnaud, ne souhait pas boire... et lorsque ce dernier s’exécute, commentaire de l’accolyte Arnaud Bitand boit... 
Heu, si pour le nom ça, le prénom, heu, ben... c’est revenu, c’est le bon !
Merdre alors ! C’est ubuesque cette réputation ! C’est comme ci on disait que j’ai traité de fieffée salo...e quelque coquine avérée
Putain de bordel de merde t’as la mémoire courte ma Germaine !!! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 04/10/2010 à 17h12 : Comment peux-tu prétendre des choses pareilles, mon Lapin*. D’abord...
Je confirme que nous n’avons accepté d’assurer QUE l’éducation du p’t’it, ce qui, d’ailleurs, n’a pas été une mince affaire, vu l’état d’ignorance dans laquelle ce chérubin se morfondait depuis bien des siècles !!!! Quant à la réputation de "hardesse " que certains malfaisants osent te faire sur ce meeeeerveilleux site, ça prouve bien qu’ils ont un mauvais fond et aucune reconnaissance pour ce qui fût quasiment un noble sacerdoce ! :&rsquo)
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 17h05 : Demande à Mazarine... Tonton n’a eu qu’un seul tort : ...
qui se souvient du prénom (ou du nom) de sa mère ?
Riche? Euh, Lieue?
réponse à . mickeylange le 04/10/2010 à 19h38 : Merdre alors ! C’est ubuesque cette réputation ! C’est comm...
Non... mais ce soir-là, c’était pas pareil ! C’était de la création littéraire, comme qui dirait artissssstique ! Si, si ! Que God himself avait donné sa bénédiction. "Lâche-toi Germaine" m’avait même susurré* Saint-Raphaël. Devant cet encouragement quasi divin…

*le premier qui prétend que j’entends des voix, je lui fais le coup de Saint-François du père François.
réponse à . BeeBee le 04/10/2010 à 19h42 : Je confirme que nous n’avons accepté d’assurer QUE l’&e...
Ah ! Pauvres de nous ! En avons-nous passé des soirées à lui enseigner le pourquoi du comment, le b-a-ba de la condition humaine, la merveilleuse histoire de la germination en terrain propice… Pfffffff… Y’a des moments où faut se retenir, sinon put...n de b…
Non, j’ l’ai pas dit ! :&rsquo)
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 18h35 : A part cordée (j’ai le vertige), et réseauter (qui n’e...
Ce n’est pas le coup du Père François, bien au contraire, le ministère de la Culture ne nous prend pas en traître, puisque, comme la feepolaire nous le signale, un véritable remue-méninge collectif, va se mettre en branle à l’automne afin de proposer, de suggérer des initiatives pour la semaine de la langue française ... au printemps prochain ... Tu as donc le temps de triturer tes p’tits neurones ! très intéressant, isn’t it ? 
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2010 à 16h01 : C’est en effet une qualité (pour l’éleveur), la femell...
Bigre, tu es éleveur de lapins ? Quand je pense à tout ce que j’ ignore.....
Exactement ce que j’ai pensé en voyant le calendrier : pur hasard ou facétie godesque (godienne ?) ? 
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 17h05 : Demande à Mazarine... Tonton n’a eu qu’un seul tort : ...
Anne Pingeot....
réponse à . cotentine le 04/10/2010 à 17h22 : Avec chacun de ces dix mots-là, + une poignée d’autres, je p...
N’ oublie pas qu’ on lui coupa le membre, à Jean-Françouès.....

J’ ai appris (avec grande surprise).... qu’ un "homicide" était, selon certains étudiants, "un meutre à domicile". (Reportage sur les fautes à l’ université... Il paraît que l’ utilisation correcte de la langue française n’ est pas requise pour l’ obtention du diplôme (à moins que l’ on ne veuille devenir grammairien). Home, sweet home....

Devraient consulter notre divin site, ces zoiseaux-là...
réponse à . DiwanC le 04/10/2010 à 20h43 : Ah ! Pauvres de nous ! En avons-nous passé des soirées &...
Mais, si belle comtesse, tu peux le dire ! On est jamais trahie que par les siens, tu le sais, hein, dis ,tu le sais ? P’t’être même que tu pourrais lui faire le coup du Père François, j’sais pas comment, mais y a sûrement moyen de trouver !!!!! :&rsquo)
réponse à . chirstian le 04/10/2010 à 17h01 : et la femme du père François (1°) , la reine Claude, une prune...
Si elle était un si bon coup que ça, pourquoi s’ éprit-il d’ Anne de Pisseleu, duchesse d’ Etampes ?
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2010 à 15h52 : Ben voilà ! Quand on se tue à expliquer que dans le Nooord, l...
Que le Saint Esprit est descendu sur leurs têtes ????????
réponse à . BeeBee le 04/10/2010 à 21h12 : Mais, si belle comtesse, tu peux le dire ! On est jamais trahie que par les...
Faudrait creuser dans les archives de God... Parmi les 4038 expressions qu’il nous promet - enfin... qu’il nous promettait - y’en a peut-être une qui s’approcherait du coup de la mère Françoise !
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 20h50 : Bigre, tu es éleveur de lapins ? Quand je pense à tout ce que...
J’ai grandi à la campagne. En plus des oeufs, la viande de lapin est une source de protéines facile à obtenir. Bon, faut faucher pas mal d’herbe, mais ça grossit vite.
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 18h35 : A part cordée (j’ai le vertige), et réseauter (qui n’e...
C’est à un organisme (en l’occurrence le ministère de la culture et de la communication), mais je suis d’accord avec toi: les liens ne sont pas très clairs. On peut également télécharger le dépliant). Nous avons jusqu’au mois de mars pour envoyer nos contributions, ce qui nous laisse le temps de la réflexion.
Et comme toi, je ne connaissais pas réseauter, mais on en trouve une définition dans le dépliant.
Bonne journée!
Vincent, François, Paul et les autres, préparez-vous ! Car aujourd’hui n’est pas jour ordinaire. On dit : Bonaniversaire Louisann !. Rendez-vous tout à l’heure chez Marcel !
Chez Georges (l’autre !], le père François est là !

Grand-père suivait en chantant
La route qui mène à cent ans.
La mort lui fit, au coin d’un bois,
Le coup du père François.
réponse à . DiwanC le 11/07/2013 à 02h58 : Vincent, François, Paul et les autres, préparez-vous ! Car au...
les autres, préparez-vous !
Moi je suis déjà presque prêt.
Et je vous le dis sans apprêt :
’Utiliser une manoeuvre déloyale’
Ne m’inspire si tôt nulle rime géniale.
Donc je saute du coq à l’âne :
BON ANNIVERSAIRE LOUISANN !
Ce matin, je me suis dit:
Tu ne vas pas c’ coup taire, ose !
Alors, j’ose: JOYEUX ANNIVERSAIRE LOUISANN  !
réponse à . deLassus le 11/07/2013 à 03h09 : les autres, préparez-vous !Moi je suis déjà presque pr...
Donc je saute du coq à l’âne :
BON ANNIVERSAIRE LOUISANN !
C’est pas gentil pour not’ Louisann de la traiter d’âne!
Mais elle te pardonnera, j’en suis sûr, car elle sait que tu as bon fond, au fond!
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫
Bon anniversaire LOUISANN chérie
♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫♪♫♪♫♪♪♪♪♫♫

...
et j’espère qu’après une nuit de libations, tu n’as pas trop la tête dans le fion et que tu peux rspirer encore - à peu près - correctement.

Allez, tous chez Marceeeeeeeeeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, pour fêter cela dignement:
des Lagons Bleus pour la Baronne et la Comtesse,
ce qu’ils veulent pour les autres,
et de l’Ale qu’à selles serrent pour not’ Louisann chérie.

Chirstian, t’es invité aussi...
Version peu sérieuse
François était bien gentil, et même un peu benêt, ce dont profitèrent deux brigands, qui, du coup, dupèrent François !
ANAGRAMMES
Claude François fore peu, péri
Fred, préoccuperais la fouine
Utiliser une manoeuvre déloyale
Profitant de son grand nombre, ce mollusque impose sa loi dans les profondeurs abyssales: concurrence des lois hyale.
Autre versión, aussi peu sérieuse
- on m’a pris en traître et voilà...j’ai perdu un bras à la hauteur du coude...
- oui, alors qu’autrefois, le coude eut paire, François...
réponse à . <inconnu> le 11/07/2013 à 08h40 : ANAGRAMMES Claude François fore peu, péri Fred, préoccuper...
Claude François fore peu, péri
C’est l’ampoule électrique qui lui a fait le coup du père François.
vers les années 1860, période où l’appellation apparaît, il n’existait pas de détrousseur notoire prénommé François.

En 2013, "tout rapprochement avec des personnes ou des faits...etc".
Bon anniversaire Louisann
réponse à . charmagnac le 11/07/2013 à 09h49 : vers les années 1860, période où l’appellation appar...
Excellente remarque !
réponse à . deLassus le 04/10/2010 à 18h35 : A part cordée (j’ai le vertige), et réseauter (qui n’e...
Il n’est pas trop tard pour participer, même si ça semble mission impossible au vu de la liste des mots de cette page
Vite, vite, avant d’être obligée de fermer mon ordi, pour cause d’orages journaliers.
Joyeux anniversaire Louisiane.
réponse à . <inconnu> le 04/10/2010 à 19h25 : Ben oui, chacun sait qu’il est dangereux de boire de l’eau, puisque ...
chacun sait que l’eau bue éclate...

oui, et l’hospice et l’eau phéniquée... Vieux comme mes robes ! 
Prendre en traître
Dans la forêt, le lapin prend la femelle entre hêtres.
réponse à . Claudine le 11/07/2013 à 10h03 : Vite, vite, avant d’être obligée de fermer mon ordi, pour cau...
Heu...l’anniversaire de la Louisiane, c’était le 4 juillet. Lalibellule peut confirmer.
réponse à . <inconnu> le 11/07/2013 à 08h40 : ANAGRAMMES Claude François fore peu, péri Fred, préoccuper...
Fred, préoccuperais la fouine
C’est plutôt Booba qui se préoccupe de La Fouine.
Le nôtre, Bouba, joue les "road-runners" avec son Coyote acheté chez Acme inc.
Il croit que ça empêchera la maréchaussée de lui faire le coup du père François.
DEVINETTE
Elle était de mèche avec son mari et elle avait fait le coup du père François dans un centre de repassage. Pourquoi à cet endroit ?
réponse à . joseta le 11/07/2013 à 12h29 : DEVINETTE Elle était de mèche avec son mari et elle avait fait le ...
C’est Cléo de 5 à sec ?
Réponse
- c’est ’là qu’on plisse’
Accident mortel de détrousseurs dans le Finistère:
Deux fils et qu’un père à Quimper: compères qu’on perd. 
réponse à . joseta le 11/07/2013 à 12h50 : Accident mortel de détrousseurs dans le Finistère: Deux fils et qu...
Ha ha , Quimper !

Le Phaéton d’une voiture à foin
Vit son char embourbé. Le pauvre homme était loin
De tout humain secours : c’était à la campagne
Près d’un certain canton de la basse Bretagne,
Appelé Quimper-Corentin.
On sait assez que le Destin
Adresse là les gens quand il veut qu’on enrage :
Dieu nous préserve du voyage !
C’est le onze juillet
Louisann est née
Il faut célébrer
Hip hip hooray !

(On fait ce qu’on peut, spa)

Bon anniversaire quand même à Louisann !
réponse à . joseta le 11/07/2013 à 11h13 : Heu...l’anniversaire de la Louisiane, c’était le 4 juillet. L...
Confirmé.
réponse à . mitzi50 le 04/10/2010 à 13h55 : Après tout, il y a bien la mousseline (de Mossoul), le vichy, le shantung...
le tissu damassé (de Damas)

et # 43 de SyntaxTerror

En ce moment en Syrie, très concurrencé par le sarin. Pour ceux qui n’ont pas suivi les infos récentes :
cette page
A défaut de scooter, je te propose une petite promenade en canoë... rose. cette page Joyeux anniversaire Louisann  !
les deux compères récupéraient leur courroie et disparaissaient.
Tout est bien qui finit bien !
Bonjour à vous tous , un énorme merci pour vos messages ,aussi bien sur ce ôh combien merveilleux sîte que via le canal 12.
Je vous propose de nous retrouver chez Marcel et d’y faire sauter les bouchons.
Belle fin de journée à tous.
réponse à . <inconnu> le 11/07/2013 à 15h14 : les deux compères récupéraient leur courroie et disparaissa...
Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ! 
réponse à . louisann le 11/07/2013 à 17h49 : Bonjour à vous tous , un énorme merci pour vos messages ,aussi bie...
Allons-y ! Sautons les bouchers Sautez les bouchons !
Un excellent anniversaire à Louisann, même s’ il est déjà un peu tard...

Et pour le "coup du père François", il faut avouer que le choix de son prénom papal, même s’ il est bon, m’ a surprise. Voilà que nous avons deux François 1er... J’ espère que les enfants ne confondront pas et n’ attribueront pas au pape la bataille de Marignan (que, musicalement, nous devons à Clément Janequin, si je ne me trompe...)
réponse à . mitzi50 le 11/07/2013 à 19h44 : Un excellent anniversaire à Louisann, même s’ il est dé...
Il n’est jamais trop tard pour bien faire,merci à toi mitzi50 et ne tarde pas à nous rejoindre chez Marcel,car les tournées commencent à nous tourner la tête et on risque de ne plus trop savoir comment on s’appelle.
réponse à . mitzi50 le 11/07/2013 à 19h44 : Un excellent anniversaire à Louisann, même s’ il est dé...
Pour qu’il y ait un François 1er, il faut qu’il y ait au moins un deuxième François. Et sans mélanger les dynasties royales et la succession des occupants du "trône de St Pierre". Le pape s’appellera je crois "François" et ne prendra un "1er" que le jour où il y aura un François II.
réponse à . charmagnac le 12/07/2013 à 09h28 : Pour qu’il y ait un François 1er, il faut qu’il y ait au moin...
Aimant beaucoup les billets d’ Alain Rémond, qui fut autrefois rédacteur en chef de Télérama, mais qui écrit maintenant ses petites chroniques dans "Marianne" et "La Croix", je me suis abonnée à ce dernier quotidien, bien que n’ étant pas catholique, pour ces chroniques d’ abord et parce qu’ il offre une information de qualité, même sur des sujets sensibles où l’ on pourrait attendre un peu plus de virulence (ou une extrême réserve)... Et bien, lors des résultats du dernier conclave, ce journal a bien évoqué... François 1er (!) Maintenant, il n’ a droit qu’ à son titre ou son prénom, voire aux deux (le pape François), notamment dans le dernier article qui lui a été consacré, et où il était question de sa position sur le malheur des migrants.
Et s’ il y a un jour un second pape François, son nom ira rejoindre un empereur, deux rois, nombre de princes, ducs et comtes, sans parler de quelques évêques...
Le coup du père François : Mitterrand nous l’avait fait en 1981... et Hollande nous le refait en 2012... mais on est ici pour rire, pas pour médire...
réponse à . LuluBerlu le 12/07/2013 à 10h53 : Le coup du père François : Mitterrand nous l’avait fait...
Bizarre...bizarre... (non, je ne rejoue pas "Drôle de drame"). Qui pense à parler du coup de "frère Jacques", ou de celui du "petit Nicolas" ? En cherchant bien, je pense que tous nos présidents passés, présents et futurs pouraient y avoir droit !
réponse à . mitzi50 le 12/07/2013 à 14h37 : Bizarre...bizarre... (non, je ne rejoue pas "Drôle de drame"). Qui pense &...
Tout à fait, mais ils ne s’appelaient pas François...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Faire le coup du père François » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?