Fleur de nave - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Fleur de nave

Imbécile.

Origine

Argot de la fin du XIXe siècle.
Nave, issu de navet signifiait "niais".

Compléments

On disait aussi 'Crème de nave'.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Fleur de nave » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Pen dafadTête de mouton
Allemagne (Bavière)de DeppIdiot
Angleterreen A right turnipUn vrai navet
Espagnees boboniais
Argentinees Es un navoC'est un nave
Argentinees Flor de naboFleur de navet
Espagnees CapulloBouton de fleur (= Bête / Naïf / Gland)
Espagnees GilipollasCon
Italie (Sicile)it StùbbituStupide
Pays-Basnl halve zooldemi semelle
Roumaniero Bou cu ?â?eBoeuf à tétons
Roumaniero Lache cu chei?aLache (diminutif ridicule, aussi envoyant au "laquais") avec la petite clef

Vos commentaires
Titre de San-Antonio : Fleur de nave vinaigrette. En quatrième de couverture, on y lit :
Avez-vous déjà vu un personnage obèse, cradingue, vinasseux et violacé, en pantoufles, maillot de corps gris (mais qui fut blanc jadis), portant un pantalon de coutil rapiécé, affublé d’un véritable sombrero mexicain se prélasser dans les fauteuils du Boeing Paris-Tokyo ? Assurément non !
Pour se délecter d’une pareille situation, il faut avoir lu FLEUR DE NAVE VINAIGRETTE.
Au passage : savez-vous comment se traduit "Fleur de nave" en japonais ?
"Bey-Rhu-Ryé" !
Rigoureusement authentique ! Si vous ne me croyez pas, consultez votre judoka habituel.

Là que Béru devient inspecteur principal ! Rappelez-vous... ou relisez !
Ah! enfin, cette fleur de nave d’ébergeur est au boulot aujourdh’ui. Pourvu que ç’a dure.
Bonne journée à tous  Eh! y a un truc, ma contrib s’affiche en double aprés correction??? et en plus, la correction s’affiche avant l’original
Ah! enfin, cette fleur de nave d’ébergeur est au boulot aujourdh’ui. Pourvu que ç’a dure.
Bonne journée à tous 
Hier, paraît-il jour de l’amitié en ligne, nous nous sommes envoyé quelques fleurs sur le canal 12, chacun(e) ajoutant la sienne. C’est donc le tour de God aujourd’hui d’en ajouter une à nos bouquets. Cela peut-être très joli, une fleur de nave(t) : regardez sur cette page, cette sculpture culinaire thaïlandaise. C’est aussi sans aucun doute le signe de son amitié pour chacun de nous.

Belle journée à tous !
Je n’ai trouvé aucune image de la fleur du navet de nos cuisines, mais de nombreuses informations et mises en garde à propos du navet du diable ou navet galant, la bryone, par exemple sur cette page. A manipuler avec précautions sans oublier de se laver furieusement les mains ensuite. Autrement dit, il faut être niais pour en planter dans son jardin surtout si on a des enfants !
Ode matinale du nave et de sa fleur

On te dit fleur de nave,
Mais, âme amie, c’est que tu es ma fleur,
Et c’est moi le navet, la bête grave,
Ma mie, béni soit tout ce bonheur,
Que tu me donnes, ton céleri rave,
Ton nave dont tu es la seule petite soeur.

°
Cette expression ne viendrait-elle pas de la marine... italienne ? Fiora di nave... je ne sais pas quelle partie du navire ou du simple bâteau est montée là, mais PP nous le dira bien dans la journée.
Bonjour et bon week-end à tous.

Je me joins donc à Momolala pour dire que nave vient de la marine. Larousse (puisqu’il faut citer les sources) note :
- NAVE, nom donné au XIII ème siècle aux grands bâtiments de mer à voiles. Employé dans la méditéranée; dans le Nord on disait NEF.
- NAVE, ville lombarde de l’Italie continentale (province de Brescia) sur la Garza.
Toujours selon la même source :
Le navet en argot est celui qui au bonnetau joue le faux naïf, le complice.

Pour les curieux et curieuses voir cette page
réponse à . momolala le 16/02/2008 à 08h13 : Cette expression ne viendrait-elle pas de la marine... italienne ? Fiora di...
C’est avec une joie immense que je constate le sérieux du travail de mes émules du Pape que sont Momolala et Tytoalba : mes fleurs de nav vont à l’Italie, à l’île d’Elbe plus précisément, qui est magnifique. Pourquoi donc Napoléon ne s’en est-il pas contenté ? Quelle fleur de nave !
réponse à . Elpepe le 16/02/2008 à 09h02 : C’est avec une joie immense que je constate le sérieux du travail d...
Nous avons tous notre côté sérieux. Partagés entre internet, nos ouvrages de références dont notamment les dictionnaires, et notre côté gaudriolle.
Pour le côté obscur, cela restera un secret. 
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 02h39 : Ah! enfin, cette fleur de nave d’ébergeur est au boulot aujourdh&rs...
Ben c’est normal, puisque d’après l’horodateur spatio-temporel de les berges heures la correction est arrivée avant Laure Iginal...
J’espère d’ailleurs, après une correction pareille, que tu auras compris la lecon!
réponse à . tytoalba le 16/02/2008 à 10h25 : Nous avons tous notre côté sérieux. Partagés entre in...
notre côté gaudriole
Que n’en plus, ça rime riche avec mariol, branquignol, croquignol, guignol...
réponse à . file_au_logis le 16/02/2008 à 10h42 : Ben c’est normal, puisque d’après l’horodateur spatio-t...
’Core un coup de l’acheté aime elle, qui s’est ligué avec le pet à Chepaix pour enfumer God et sa clé de 12, moi je dis...
réponse à . Elpepe le 16/02/2008 à 10h46 : notre côté gaudrioleQue n’en plus, ça rime riche avec ...
et si tu fais trop le mariole, tu auras une torgnole
par les bignolles en bagnole ?
nous glissons sur une pente savonneuse... je pense à la biroute qui glisse sur l’autoroute...
Pas inspiré ce matin :
Fleur de nave fait" larve de Fœhn"
avant le coup de "(freddy)Sirrocco"
Contrepoète de tous les pays, unissez-vous !
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 11h06 : nous glissons sur une pente savonneuse... je pense à la biroute qui gliss...
Ah, une bonne savonneuse, à l’heure du bain... 
Pays / Région Expression équivalente Traduction littérale
Espagne. Proposé par santygaby Gilipollas : Con

Je vois que les Espagnols se sont longuement penchés sur le sujet !
Une fleur de nave est un Con !
A chacun sa Conception du moment qu’on se marie avec.

Ben ouais, facile ! 
réponse à . momolala le 16/02/2008 à 07h19 : Je n’ai trouvé aucune image de la fleur du navet de nos cuisines, m...
A manipuler avec précautions sans oublier de se laver furieusement les mains ensuite.

Comme tu as raison Mamomo que j’adore ! 

Je profite de ta remarque très professionnelle pour souligner combien le sujet est délicat car il peut facilement glisser entre les doigts et même on peut blesser le concerné de trop de furie. La concentration lorsqu’on lui parle, car oui on peut lui parler et même lui donner un p’tit nom comme l’expression d’aujourd’hui le prouve, la concentration disais-je, se doit d’être optimum car pour parvenir à ses fins avec un engin pareil, il faut du doigté et ne surtout pas hésiter à lui faire cracher ce qu’il détient car en ce bas-monde, tout est semence et rien ne doit se perdre. En fréquenter un quotidiennement ou de temps à autre est recommandé car c’est bon pour la peau, l’humeur et dit-on cela inspirerait certaines femmes à réinvestir ensuite en diverses bourses même si pour cela, il faut encore une fois aller à la pêche aux glands. Je pense qu’en tenir (fermement) un, même en laisse serait porteur d’une certaine chance à jouir tranquillement de situations rocambolesques. Bref, si l’idiot n’ignore pas la bande, sa juteuse capacité à cracher fort et loin ne peut laisser insensible une femme et il faut s’être frottée tout contre au moins une fois pour constater que la gent féminine aime à le serrer à loisir car à la base de tout, naît l’érection de sentiments et de pensées sincères. Oui, l’imbécile heureux l’est à condition d’être bichonné de jour comme de nuit. Si en plus, il peut s’emboîter facilement dans un projet simple, pourquoi lui reprocherait-on un certain va et vient répétitif et sans fondements apparents ? Rien n’est stupide si cela sert d’amusements, c’est déjà très consolateur ; en tous cas, c’est mieux pour la bergère oubliée que de rêver « à fond perdue » de fleurs de concombres qu’elle n’a pas. Alors, vive la fleur de nave seule ou en cageot.

Il n’y a pas de honte, tout le monde doit manger à sa faim !
Mais lavez-vous les mains ensuite même si furieusement, les « tâches » peinent à disparaître après emploi.
Comment ? Si on peut l’emmener à Ibiza ?
Bien entendu mais il lui faudra quand même un passe-porc pour ne pas s’faire bouffer à la douane. Ce serait fâcheux !
Sinon, c’est extra ! Osez, osez Mesdames et Mesdemoiselles, c’est donné, y’en a partout... surtout dans les choux.

Rave-partie en vue ! 
j’ai trouvé ça sur le navet :
"Comme tous les légumes crucifères (en particulier les choux), le navet et le rutabaga possèdent une saveur marquée, due à la présence d’hétérosides soufrés . Ces substances peuvent provoquer, chez des sujets au système digestif fragile, flatulences et gênes intestinales. Mais elles présentent par ailleurs un intérêt majeur : une action "anti-cancer" reconnue."
Donc quand on va au cinéma et qu’on nous sert un navet, à défaut d’être pété de rire, ça soigne notre bonne tumeur !!!
Je réclame votre indulgence... (bonjour au passage : j’ai cru que c’était fini la conenexion !)
"Il avait le charme slave" chantait Andrex (en 1944) sur des paroles de Françoise Giroud * ... qui avait un vrai talent d’auteur ! 
"Mon vrai nom, c’est Fleur de Nave
Mais tu peux m’appeler Gustave
Va m’attendre sur le palier
Tu viendras quand je te sonnerai"
Et elle est restée l’esclave
L’esclave de ce charme slave
L’esclave du sourire suave
Du beau Gustave dit Fleur de Nave. cette page

* "De son vrai nom France Gourdji, Françoise Giroud a accumulé les titres : écrivain, essayiste, chroniqueuse, ancien secrétaire d’Etat à la Condition féminine puis secrétaire d’Etat à la Culture. Femme d’action, elle est agent de liaison dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle sera arrêtée par la Gestapo et incarcérée à Fresnes. Ses convictions, loin de s’amenuiser, s’en prononceront d’autant plus, que ce soit contre la guerre d’Algérie, pour la cause des femmes ou pour le journalisme. En 1953, Françoise Giroud crée avec Jean-Jacques Servan-Schreiber, L’Express, elle en est la directrice de rédaction. Membre du jury du prix Femina, elle a publié de nombreux ouvrages nous révélant ainsi ses talents d’auteur."
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 13h28 : j’ai trouvé ça sur le navet : "Comme tous les lé...
Un incompris, nommé fleur de navet, portait sur ses épaules l’incompréhension de l’humanité des autres. Il était pourtant du côté des hé(té)ros. Mais son humeur soufrée les gênait, et comme "là ou il y a de la gêne, ya pas de plaisir" de concert, ils se sont tous mis à flatuler sur un air de symphonie majeure.
La fleur de nave, désolé, mais c’est moi ! Dirigé sur les quais pour une mission de contrôle qui devait débuter vers midi (dixit les gens du bureau, qui naturellement sont inaccessibles depuis hier soir...), je me retrouve avec 1500 tonnes qui ne seront chargées que lundi matin ! Crétin, va ! C’est à moi que je m’adresse, naturellement. Pas aux Messieurs du bureau...
PS: Si l’un ou l’une d’entre-eux lit expressio, comme je leur ai déjà conseillé, ils se reconnaîtront !
SALUT rikske... 1500 tonnes de quoi ? de navets ? si c’est ça, ce serait trop fort !!! pas drôle pour toi, certes, mais tout de même...
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 14h31 : SALUT rikske... 1500 tonnes de quoi ? de navets ? si c’est &cced...
Et si ce sont des navets femelles, cela représente quand même environ 13 navettes (spatiales) bloquai à quées (ou l’inverse).
bonjour tout le monde. Je reviens du ski, à temps pour une expression dont l’analyse n’avait pas du fatiguer God, à l’époque. Quelle concision ! Pas un mot de trop !
"Argot de la fin du XIXe siècle. Nave, issu de navet signifiait "niais"."
Soit, mais encore ? Pourquoi charger le malheureux navet de ce mépris ? Eh bien, tout simplement parce que le niais avait coutume de reconnaitre qu’il navet rien compris ...
réponse à . Rikske le 16/02/2008 à 14h06 : La fleur de nave, désolé, mais c’est moi ! Dirigé...
C’est à cause de situations comme celle-là que notre Simenon national a écrit Quai des Prunes, non?
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 14h31 : SALUT rikske... 1500 tonnes de quoi ? de navets ? si c’est &cced...
J’allais poser la même question. Alors ? alors ?  
réponse à . Rikske le 16/02/2008 à 14h06 : La fleur de nave, désolé, mais c’est moi ! Dirigé...
il s’agissait donc de 1500 tonnes CQL* : tu vois, il faut toujours vérifier les incotermes !

* Chargées Que Lundi  
réponse à . file_au_logis le 16/02/2008 à 14h53 : C’est à cause de situations comme celle-là que notre Simenon...
C’est Mac Orlan que tu traites de Simenon national ? Bon, ils ont quand même un point commun : ils sont morts tous les deux !
réponse à . file_au_logis le 16/02/2008 à 14h53 : C’est à cause de situations comme celle-là que notre Simenon...
Ou Quai des Brunes ?

Ca va Chirstian ? Entier le dévaleur des pentes ?
réponse à . chirstian le 16/02/2008 à 14h51 : bonjour tout le monde. Je reviens du ski, à temps pour une expression don...
Ben oui, aujourd’hui, y’en a qui se désabonnent en me reprochent de trop délayer, de ne pas être assez factuel. Avec celle-là, au moins, j’arrivais au niveau des explications de l’Internaute.
Bon retour chez toi !
réponse à . Rikske le 16/02/2008 à 14h06 : La fleur de nave, désolé, mais c’est moi ! Dirigé...
Bateau ?

Au village, les peoples disent :
In the Navet !

Moralité : Lorsque l’ancre se jettera dans les champs, elle ramènera de beaux légumes.
réponse à . God le 16/02/2008 à 16h01 : Ben oui, aujourd’hui, y’en a qui se désabonnent en me reproch...
y’en a qui se désabonnent en me reprochent de trop délayer, de ne pas être assez factuel

C’est le mot "Imbécile" qu’ils n’ont pas avalé... 
Une Fleur de navet avec un Top in Hambourg, cela donne-t’il une couillonnade ?
Avec quelques croûtons en sus… l’addition s’avale.
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 14h31 : SALUT rikske... 1500 tonnes de quoi ? de navets ? si c’est &cced...
1500 tonnes de "project cargo" pour une usine à GPL en construction au Yémen. Heureusement, y’a eu contr’ordre, et une partie sera malgré tout déjà chargée aujourd’hui. Mais ma soirée au théâtre est dans les choux ! Ou devrais-je dire "dans les navets" ?
Et avec tout ça, pas un seul bistrot digne de ce nom ouvert aujourd’hui dans le port ! Ch’uis même privé de ma triple favorite !
réponse à . Rikske le 16/02/2008 à 16h57 : 1500 tonnes de "project cargo" pour une usine à GPL en construction au Y&...
Fais toi livrer... toi qui livre le monde entier... 
Nous, les Hôôômmmes au premier rendez-vous* :cette page

Eh oui, les Femmes lisent en nous, les imbéciles, "à slip ouvert"...
Que voulez-vous y faire ? 
C’est comme ci et c’est comme ça.

*Et ceux qui suivent, idem.
quand j’étais petit (hier) je m’accusais en confession des envies que je n’avais pas su assouvir. Et le brave curé, en pénitence, me donnait à réciter deux pater et un navet.
Pour le pater je crois me souvenir qu’il s’appelait Nestor (ou Noster ?). Mais le navet , ça je n’ai pas oublié : c’était un navet Maria.
réponse à . chirstian le 16/02/2008 à 18h06 : quand j’étais petit (hier) je m’accusais en confession des en...
le navet Maria est un petit cousin éloigné du navet Rcingetorix
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 20h09 : le navet Maria est un petit cousin éloigné du navet Rcingetorix...
Les navets Maria... plaisanteries un peu Lourdes  mais ils s’entendent bien avec le con-con-brrrr masqué... 
réponse à . chirstian le 16/02/2008 à 15h07 : C’est Mac Orlan que tu traites de Simenon national ? Bon, ils ont qu...
Bon, il y en a un qui ne dort pas: tu as un bon point, mon petit chirstian. Si Elpépé te colle un samedi, tu lui donne ce bon point, et ta colle est levée!
Oui, bien sûr, c’est de Pierre Dumarchey qu’il s’agit! (Le frère à Georges peut-être?)
Comment? C’est un scandale de faire des allégations pareilles?
Ben, oui, t’as pas tort.

Par contre, traiter Pierre Mac Orlan-Dumarchey de Simenon n’a rien d’infâmant...
Deux monstres sacrés, non?
réponse à . <inconnu> le 16/02/2008 à 20h51 : Les navets Maria... plaisanteries un peu Lourdes  mais ils s’entenden...
Le navet Maria est à consommer non pas comme une salade mais comme un plat relevé. Chirstian, tu vas te prendre les pieds dans ton tapis de prières… Survivre au ski, c’était déjà pas si mal, mais là, tu vas en voir 36 chandelles avec la louche de Bernadette… 
Fleur de nave → Imbécile... et pis c'est tout !

Eh bien, on ne va s'épancher plus que notre God et on va aller droit aux imbéciles :

Si tu te couches dans, mes bras,
Alors la vie te semblera
Plus facile...
Tu y seras hors de portée
Des chiens, des loups, des hommes et des
Imbéciles...


C'est ... et ...

réponse à . DiwanC le 27/12/2016 à 02h31 : Fleur de nave → Imbécile... et pis c'est tout ! Eh bien, on ne...
Voui ! ....Clair, net et précis......

Des imbéciles il y en a là aussi et en plus ils sont heureux...

La race des chauvins, des porteurs de cocardes,
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
Les imbécil's heureux qui sont nés quelque part. (bis)


On prend l'un des derniers cafés de l'année ?...
Faut quand même être une sacrée fleur de nave pour partir dans la montagne se jeter dans la gueule du loup.......
Elles étaient toutes les deux à la sortie de la ville, leur sac sur le dos et le pouce levé, magnifiques avec leurs longs cheveux blonds qui leur faisaient une houppelande.

-"Et vous allez où comme ça mes beautés ?"
-"On va à Rome"
-"Allez, montez je vous emmène!"


Il savait qu'il agissait comme un imbécile mais c'était plus fort que lui.
Leur bouquet de fleurs de Naves embauma la voiture.
C'est ainsi qu'il emmena les canons de Naves à Rome....

Bah oui je sais mais joseta m'a demandé de le remplacer...je fais qu'est ce que je peux....
réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 07h35 : Elles étaient toutes les deux à la sortie de la ville, leur sac su...
– Que dit cet imbécile de nordique ?
– Oh tu sais, c'qu'en dit nave…
Lors d'un séjour en région Wallonne, en Belgique, dans la très industrialisée ville de Charleroi, j'ai entendu un autochtone prononcer le terme "biesse" pour dire imbécile ! J'aime beaucoup !
Ça vient de la marine ?
réponse à . momolala le 16/02/2008 à 08h13 : Cette expression ne viendrait-elle pas de la marine... italienne ? Fiora di...
Cette expression ne viendrait-elle pas de la marine... italienne ? Fiora di nave
Va savoir ...
En aéronautique " préparer sa nav' " (sous entendu sa NAV' igation), c'est faire son plan de vol..

A de St Ex...
B'alorssssssss, vous avez du sang de navet dans les veines aujourd'hui ?.........
réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 11h12 : B'alorssssssss, vous avez du sang de navet dans les veines aujourd'hui...
Oui ! Ça va ! 0n arrive ! Ce n'est pas la peine de crier comme ça, on n'est pas aveugles...

Percée jusques au fond du cœur d'une atteinte imprévue aussi bien que mortelle*, être traitée de sang de navet et me faire ainsi remonter les bretelles... alors que, comme une imbécile, j'étais allée te cueillir la plus jolie des fleurs de nave...

* Merci pour ce prêt Ms'ieur Corneille.
réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 11h12 : B'alorssssssss, vous avez du sang de navet dans les veines aujourd'hui...
Des fois, y a une expression qui n'inspire pas trop, sauf à être hors-sujet, parler de navire et d'aéronef au lieu de navet. Même complètement hors-sujet comme l'inconnu de la porte 20 qui a confondu navire et "petit-bateau".
réponse à . SyntaxTerror le 27/12/2016 à 12h42 : Des fois, y a une expression qui n'inspire pas trop, sauf à êt...
Hé ben déjà que les intervenants du forum se réduisent à peau de chagrin à la vitesse grand V, si les quatre ou cinq qui restent peuvent pas partir hors sujet de temps en temps pour meubler un tant soit peu y a plus qu'à mettre la clef sous la porte....
réponse à . DiwanC le 27/12/2016 à 12h35 : Oui ! Ça va ! 0n arrive ! Ce n'est pas la peine de crier c...
Ôrage, ô des espoirs, ô navette ennemie......Ah merdoum, je pars hors sujet.....
réponse à . SyntaxTerror le 27/12/2016 à 12h42 : Des fois, y a une expression qui n'inspire pas trop, sauf à êt...
C'est vrai...le hors-sujet est insupportable...
Ni toi, ni moi, ne nous y aventurons... ou si rarement...
Les autres, si !

Quand je pense que certains d'ici sont capables de bavarder futilement d'élevage caprin ou de chargements maritimes alors qu'on débat sérieusement pour déterminer si être traité de "fleur de nave" est plus (ou moins) humiliant que d'être traité de "crétin" ou d' "emmanché de première"... c'est affligeant.

réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 13h02 : Hé ben déjà que les intervenants du forum se réduise...
Quatre ou cinq... faut pas pousser Mémé dans les navets...

Quand les amionautes ne sont pas en vacances... quand ils ne sont pas en train de soigner leur embarras gastrique dû à quelques mangeailles et libations excessives... quand ils ne sont pas en train de se battre avec ce put...n de jeu de me...de offert à Noël par l'oncle Gérard au petit qui s'énerve parce qu'il ne comprend rien à la notice... eh bien on est une quinzaine à laquelle il faut ajouter tous ceux qui sont derrière la vitre, bêlant que c'était mieux avant mais que depuis qu'ils sont partis ce site n'est plus ce qu'il était...

"Avant"... du temps où ceux qui se considèrent comme l'excellence daignaient apparaître ici, j'avais déjà compté : il y avait une vingtaine de journaliers et quelques intermittents d'Expressio... et pis c'est tout.

réponse à . DiwanC le 27/12/2016 à 13h36 : C'est vrai...le hors-sujet est insupportable... Ni toi, ni moi, ne nous y aventu...
Et c'est moi l'effronté !....
réponse à . DiwanC le 27/12/2016 à 13h56 : Quatre ou cinq... faut pas pousser Mémé dans les navets... Quand ...
Oué d'accord, quand t'enlèves tous les absents excusés on tourne à une dizaine .....et pis c'est tout....
réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 15h08 : Oué d'accord, quand t'enlèves tous les absents excus&eac...
C'est bien histoire de me contrarier... Pffff...
réponse à . BOUBA le 27/12/2016 à 13h02 : Hé ben déjà que les intervenants du forum se réduise...
Dernières nouvelles

• Les survivants d'Alep ont éteint les lumières pendant une heure en hommage aux victimes de Berlin.
• DeLassus, notre choriste préféré, a été pressenti par la Russie afin de reconstituer les chœurs de l'Armée rouge décimés dans le crash du Tupolev Tu-154. Restera-t-il parmi nous ? La question taraude les expressionautes.
Et c'est moi le Calimero !....
Un peu de sérieux veux-tu...

Si l'on en croit nos yeux, M'sieur Wikitionnaire dit à cette page que "fleur de nave" signifiait en argot : personne honnête... avant de devenir sotte, dupe.

M'sieur Rey, lui, dit que la "nave" fleurit et prend racine chez toi ! Enfin... il dit presque ça.
Navet ("navez", fin du XIIe s.) : issu du latin napus, terme méditerranéen d'origine obscure qui rappelle rapum → rave.

Tu en dis quoi de ça, effronté Caliméro varois ? 

Apparemment, l'effronté Caliméro varois n'en a rien dit ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Fleur de nave » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?