Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau

Il ne faut pas jurer que l'on n'aura jamais besoin de telle chose ou de telle personne, que l'on ne fera jamais telle chose.
Il ne faut jurer de rien.

Origine

Personne ne peut garantir et donc affirmer mordicus ne pas faire un jour quelque chose qui lui semblait totalement impensable auparavant, que ce soit suite à un changement de situation ou d'opinion, ou bien sous la contrainte.

C'est bien ce qui est arrivé à un ivrogne dont l'histoire est racontée dans un fabliau du Moyen-Âge.
Dans cette histoire, notre joyeux soulard avait juré ses grands dieux que jamais, au grand jamais, il ne boirait une goutte d'eau, même pas de l'eau ferrugineuse.
Pourtant, un soir de beuverie où il avait forcé encore plus que d'habitude sur la bouteille, alors qu'il en tenait une bonne et qu'il rentrait très difficilement chez lui, complètement bourré, cuité, pété, il chuta dans le bassin de la fontaine du village et y but une telle tasse, qu'il s'y noya.

Bien entendu, ses compagnons, lorsqu'ils découvrirent le drame, se dirent que ce pauvre bougre n'aurait finalement jamais dû jurer qu'il n'ingurgiterait jamais la moindre goutte d'eau.

C'est de cette bien triste histoire[1] qu'est née notre expression.

[1] C'est vrai, quoi ! Voir gâcher comme ça l'eau de ses concitoyens, ça flanque le cafard, non ?

Exemple

« Je m'étais juré, si jamais je le rencontrais, de l'éviter, de ne pas lui serrer la main. Quand je suis rentré au pays après décembre '89, je l'ai rencontré, je ne l'ai pas évité, je lui ai serré la main et je l'ai même revu plusieurs fois "dans le monde"... Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirai pas de ton eau !" Et là, c'était vraiment une eau saumâtre. »
Neagu Djuvara - Bucarest-Paris-Niamey et retour

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Danemarkda Man skal aldrig sige aldrig.On ne doit jamais dire jamais.
Allemagnede Sag niemals nie!Ne dis jamais jamais.
Angleterreen Never say neverNe dis jamais "jamais"
Argentinees No hay que decir: de esta agua no he de beberIl ne faut pas dire : de cette eau je ne boirai pas
Argentinees Nunca se debe decir: De esta agua nunca he de beberJamais on doit dire: de cette eau jamais j'ai de boire
Argentinees Nunca digas nunca.Ne dis jamais jamais.
Espagne (Catalogne)es No es potdir mai: d'aquesta aigua no en beuréOn ne peux dire jamais: de cette eau je n'en boirai
Espagnees Nunca digas : de este agua no beberé.Ne dites jamais : de cette eau je ne boirai pas.
Argentinees De esta agua no beberásDe cet eau ne boiras pas
Espagnees Nunca digas : este cura no es mi padre.Ne dites jamais : ce curé n'est pas mon père.
Grècegr Poté mi less poté !Ne dis jamais, jamais !
Israëlhe אל תבטיח דברים שלא תוכל לעמוד בהםNe promets rien que tu ne puisse tenir
Italie (Sicile)it Non dìri mai "di 'st'àcqua non nni vìvu"Ne dis jamais "je ne bois pas cette eau"
Pays-Basnl Zeg niet nooitNe dis jamais, jamais
Belgique (Flandre)nl Zeg nooit 'nooit'Ne dis jamais 'jamais'
Polognepl Nigdy nie mów nigdyJamais ne dis jamais
Portugalpt Nunca digas: desta água não bebereiNe dis pas : de cette eau-là je ne boirai jamais
Brésilpt Nunca digas: desta água não beberei.Ne dites jamais : de cette eau je ne boirai pas.
Russieru Не плюй в колодец - пить пригодитсяNe crache pas dans le puits, il pourra servir à boire
Slovaquiesk Nikdy nehovor nikdy.Jamais ne dit jamais
Turquietr Büyük lokma yut büyük söz söylemeAvale grande bouchée mais ne dit jamais des grandes paroles (ne jure jamais)

Déformée

Il ne faut jamais dire : bedaine, je ne boirai pas de tonneau

Vos commentaires
Je le jure : je ne dirai jamais : Fontaine, je ne ... etc ... Faut jurer de rien ! 
réponse à . cotentine le 11/12/2008 à 00h21 : Je le jure : je ne dirai jamais : Fontaine, je ne ... etc ... Faut ju...
Fonds, Taine ! Jeune bois raie pas de tonneau.
Marcel
Bonjour, fainéants!
Ben oui, quoi, à part les nuitards, encore personne?
Z’avez toutes et tous eu votre fête de Noel organisée par votre patron, votre syndicat, votre comité d’entreprise?
Z’avez alors dû boire beaucoup d’eau, non?
- "Pour tâter l’eau de La Fontaine, il y mit son pied, chaussé d’une Molière, plutôt que de bayer aux Corneille. Comme il s’y plaisait, il y prit Racine. A tous les passants, il offrait un rafraîchissement: Boileau, disait-il."

- "Il narre, ce Jacques, c’est un rêve. Quel talent!"
L’eau qui remplira les fontaines coule à flots depuis les cieux, à verse, à pleins tonneaux de nuages gris descendus jusqu’à toucher terre. Peut-être même en flocons blancs d’ici ce soir. Il faut s’en réjouir pour que chantent les canons des bassins où la belle rencontrée par Brassens s’allait baigner toute nue comme ceux des fontaines de Manosque racontées par Pierre Magnan.

A Barenton, dit-on, les bulles qui s’élèvent de la fontaine magique sont celles du souffle de Merlin qui y serait enfermé par la fée Viviane. L’eau y était douce à boire dans le bel été chaud que j’ai rencontré en Bretagne.
Cette expression vient du football ; le meilleur joueur de l’époque, Just Fontaine, transpirait à gros ruisseaux lors de ses matches de foot et ses coéquipiers le "bassinnaient" en lui sortant cette vanne : "Fontaine, on ne boira jamais de ton eau" ! Ce qu se révéla juste, car elle était trop salée... Désolé
Voir gâcher comme ça l’eau de ses concitoyens, ça flanque le cafard, non ?
rassurons nous : il ne l’a pas gâchée longtemps. Dans les années 50 on tirait encore l’eau du puits, chez ma grand-mère, et quand un chat s’y noyait, on rattrapait son corps avec le seau, et , conscients des impératifs de l’hygiène, on attendait ... 24H avant de recommencer à boire l’eau ! Je doute qu’au Moyen Age on ait attendu , même une heure, avant de réutiliser la fontaine !
C’est de cette bien triste histoire qu’est née notre expression.
à moins qu’elle ne fut née bien avant et que ce fabliau se soit contenté de l’illustrer. Etre certain des sources est toujours délicat , même et surtout quand il s’agit des sources d’une fontaine ... !
le latin fontana désignait d’ailleurs aussi bien la source que la fontaine. Le terme ne semble avoir été utilisé pour la construction qui recueille l’eau (le bassin de la fontaine) qu’à partir de la fin 14°.
Il y a quelques années en France, au début de la communauté européenne, oui ça fait bien longtemps ..
Il y avait donc, en France , du vin rouge au litre, de basse qualité, du vin qu’ on disait de table , servit dans les petits restos cantines aux alentours des usines, ou bien dans les routiers ..
Du vin qui s’appelait " Préfontaine " .
C’était du vin au litre .
Un Kil de rouge comme on dit .
Du vin au Kilo .
Bref ...
Bien sur on est tous fine gueule et on boit que du vin en bouteille , en 75 cl !!
Du vin mis en bouteille au château ....

Mais comme personne ne sait de quoi demain sera fait , on pouvait dire :
Il ne faut jamais dire , Préfontaine, je ne boirais pas de ton vin .
Fontaine, je boirais bien un peu de ton eau dans mon pastis.
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 09h38 : C’est de cette bien triste histoire qu’est née notre express...
qu’à partir de la fin 14°
D’après mes fontaines sources, le terme a été utilisé pour la première fois le 12 décembre 1212 à La Fontaine Saint-Martin dans la Sarthe, par un ancêtre de Jean de La Fontaine qui, occupé à cuire des rillettes, avait lancé concomitamment une lessive. Et comme le joint de raccordement de sa machine à laver était usé, il en eut subséquemment un dégât des eaux. Traitant l’urgence à grands coups de serpillière, la marmite de rillettes restée sans surveillance s’enflamma, et embrasa ville et hameaux alentours, ah dis don !
Putaing cong, go ! s’écrièrent alors les pompiers du coin -noirs de fumée-, qui firent leur devise de l’expression du jour, puisqu’ils réservèrent le précieux liquide à la seule extinction des incendies. Ils ne s’abreuvèrent plus alors que de vin, et on peut encore aujourd’hui en voir les ravages.

Anna Rienacacher, historienne d’Expressio
réponse à . Elpepe le 11/12/2008 à 10h56 : qu’à partir de la fin 14°D’après mes fontaines sou...
Ils ne s’abreuvèrent plus alors que de vin, et on peut encore aujourd’hui en voir les ravages.
je préfère saoul, le ravage du vin que seul, le rivage de l’eau. Ceux qui sont en mer dès l’aurore, ont le droit de boire pour l’oublier.
Marceeeel, un autre !
réponse à . Elpepe le 11/12/2008 à 10h56 : qu’à partir de la fin 14°D’après mes fontaines sou...
Putaing cong, go ! s’écrièrent alors les pompiers du coin

S’ils ont fait monté un corps de pompier de Bordeaux, ça ne m’étonne pas que tout a crâmé la n’dans.
réponse à . cotentine le 11/12/2008 à 00h21 : Je le jure : je ne dirai jamais : Fontaine, je ne ... etc ... Faut ju...
Je le jure : je ne dirai jamais : Fontaine, je ne ... etc
euh... il n’était pas question d’un dégât des eaux où tu cherchais à prouver que la fontaine n’avait pas respecté la priorité  ? Il faut savoir le dire avec beaucoup d’assurance à la compagnie de celle ci.  
Il ne faut jamais jurer de rien, Nom de God ! Que sinon, les foudres de son ire te retombent sur la tronche, ce qui provoque un incendie...
Tu connais la suite, eh ?
réponse à . <inconnu> le 11/12/2008 à 10h47 : Fontaine, je boirais bien un peu de ton eau dans mon pastis....
Même un lendemain d’hier?? Alors tu as dit que tu nous raconterais tout 
Il faut se méfier avec les "je dirai, je ne dirai jamais, je vous raconterai,...jamais...:&rsquo)
réponse à . horizondelle le 11/12/2008 à 13h50 : Même un lendemain d’hier?? Alors tu as dit que tu nous raconterais t...
C’était juste des promesses d’un candidat à son anniversaire, et qui n’engagent que ceux qui y croient. Comme d’hab.
réponse à . <inconnu> le 11/12/2008 à 10h47 : Fontaine, je boirais bien un peu de ton eau dans mon pastis....
A Puyricard, bien sûr !
Ah, te voilà, naufrageur ! Bon, tu n’as pas encore démâté, c’est bien. Tu es donc autorisé à dire "Tireuse, je ne boirai jamais assez de ta triple Westmalle".
Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau , mais a-t-on le droit de l’écrire ? de le penser très fort ? de se l’imaginer ? On est en démocratie, non !
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 14h36 : Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau , mais a-t-o...
Euh... peut-être moins que tu crois...
réponse à . Elpepe le 11/12/2008 à 14h33 : Ah, te voilà, naufrageur ! Bon, tu n’as pas encore dém&...
J’viens... hips! pardon ! d’en siffler deux, trois avec un copain de promotion... hips ! pardon ! capitaine au long cours ayant... hips! pardon ! terminé sa carrière (ou ... hips ! pardon ! presque teminé) à quai, dans le dom... hips ! pardon ! dans le domaine commercial !
Je ne dirai jamais: triple West... hips! Westmalle, je ne dégusterai plus ta douceur !
hier à la même heure : 53 interventions.
La preuve est faite : Crésus et ses milliards nous inspire plus que l’eau de la fontaine ! Et encore ! Avec une expression de Q on serait déjà à 150 ...
je propose donc de commenter :
il ne faut jamais dire : Crésus , je ne boirai jamais l’eau du Pactole,
ou :
il ne faut jamais dire : Mignonne, je ne boirai jamais l’eau de ta source adorée
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 14h44 : hier à la même heure : 53 interventions. La preuve est faite&n...
Oh ouiiiiiiiiiiiii ! Du graveleux (d’un lit de source de montagne, s’entend), rien de tel pour vous rafraîchir un assoiffé !
Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirais pas deux tonneaux"!
Mais si on les boit, on va se transformer en fontaines, non ?
réponse à . lorangoutan le 11/12/2008 à 14h50 : Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirais pas deux tonneaux"! Mais si on l...
Laisse pisser.
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 09h31 : Voir gâcher comme ça l’eau de ses concitoyens, ça fla...
La mienne, de grand’mère, a eu l’eau courante dans les années 60.

Dans certains coins des Cévennes on ne buvait jamais l’eau du puits sans y ajouter un peu de vin. Personne ne pouvait jurer qu’il n’y avait pas un protestant en train de pourrir au fond. Cet usage persiste (pas de noyer les protestants, de ne jamais boire d’eau pure).

D’ailleurs chacun sait que l’eau est un liquide impur : quand on en verse dans le pastis, elle le trouble.
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 09h38 : C’est de cette bien triste histoire qu’est née notre express...
[le latin fontana désignait d’ailleurs aussi bien la source que la fontaine]
Avant la Grande Bataille (4 juillet 1187, sous les Cornes de Hattîn),qui marqua le commencement de la perdition du royaume de Jérusalem, il y avait dans notre pays de magnifiques sources, que nous nommions "fontaines", en particulier les Fontaines de Tubanie, au sud du mont Thabor, les Fontaines de Séphorie et celles de Cresson, au nord de Nazareth. Lors des batailles, nos troupes cherchaient toujours à stationner aux abords de ces fontaines, afin d’être aisément ravitaillées en eau. Si le siège de Jérusalem, à l’automne 1187, s’acheva avec la prise de la cité par les Sarrazins (2 octobre 1187), c’est en grande partie parce que Jérusalem a toujours manqué d’eau. Nos ennemis, dès qu’ils en avaient les moyens, s’empressaient d’empoisonner les quelques puits environnant la Ville sainte. Et je puis affirmer que, même pour l’empire de Rome, nous n’aurions touché à ces puits mortels, lorsque nos bêtes périssaient de s’être abreuvées à leur eau.
Sur le rivage, à Tyr ou à Acre, les conduites d’eau datant de la Rome antique sont encore, en l’an 1203, utilisées largement, et de nombreux manoirs de Tyr ou d’Acre possèdent leur approvisionnement en eau privé. Les gens les moins fortunés s’approvisionnent aux fontaines communales disposées dans les rues. A Antioche, l’eau est acheminée par des aqueducs et des conduites jusqu’à toutes les grandes demeures depuis les Fontaines (sources) de Daphné. Les Croisés, quand ils descendent de leurs nefs sur nos rivages, sont ébahis (et scandalisés) de nous voir consommer l’eau d’une manière qu’ils jugent outrancière.
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 09h38 : C’est de cette bien triste histoire qu’est née notre express...
la fin 14°
Eula !

Tu t’es mélangé dans tes touches Maj AltGr et tutti frutti ou bien c’est de l’humour au 14ème degré ?
réponse à . Elpepe le 11/12/2008 à 14h25 : C’était juste des promesses d’un candidat à son annive...
C’était juste des promesses d’un candidat à son anniversaire

Et à Horizondelle -16

Oui oh, je vois des sourires ironiques se dessiner en pointillés sous-jacent sur vos faces poupines, mais je vais vous raconter...

Ben... voila c’est fait 
réponse à . SyntaxTerror le 11/12/2008 à 15h51 : la fin 14°Eula ! Tu t’es mélangé dans tes touches ...
le TLFI indiquant une origine datée de : 1396-97 je voulais parler de la fin du 14 ème siècle et non de 14 degrés d’alcool sans eau. Mais au fond ... pourquoi pas ?il faut bien arroser la fontaine, non ? 
réponse à . SyntaxTerror le 11/12/2008 à 15h39 : La mienne, de grand’mère, a eu l’eau courante dans les ann&ea...
noyer les protestants
bon, là je comprends qu’ils aient protesté !
Je crois que chez ma grand mère, (c’était dans le Gâtinais) les chats qui tombaient parfois dans le puits étaient catholiques, mais finalement, je n’en jurerai pas. Les grenouilles, ça j’en suis sûr, car on les trouvait dans le bénitier, mais les chats ?...
Je propose : il ne faut jamais dire : fontaine , ou puits, je ne boirai pas de ton eau , une fois qu’on en aura retiré protestants ou chats , de toute religion.
Le comble c’est quand même d’habiter Puyricard...

et de ne boire que de l’eau plate.

Si vous voyez ce que je veux dire... 
réponse à . <inconnu> le 11/12/2008 à 16h06 : C’était juste des promesses d’un candidat à son annive...
Non, pas de sourire ironique, mais j’aurais préféré voir- même sur une histoire si courte - au moins un smiley comme celui-ci 

Peut-être qu’un peu d’eau de cette fontaine te ferait du bien  cette page
Ah, j’ai trouvé. C’est Alfred Jarry qui a dit :

Les antialcooliques sont des malades en proie à ce poison, l’eau, si dissolvant et corrosif qu’on l’a choisi entre autres substances pour les ablutions et lessives, et qu’une goutte versée dans un liquide pur, l’absinthe, par exemple, le trouble.

Dieu sait qu’il s’y connaissait en absinthe !

Moralité : ne buvez pas au volant, buvez à la bouteille.
Beau piano tonne; note fade. Je riais.

Anna pas mélomane.
Ai fini partaje.
Donné note à bouée.

Anna zinzin
réponse à . file_au_logis le 11/12/2008 à 08h14 : Bonjour, fainéants! Ben oui, quoi, à part les nuitards, encore per...
Et oui ! Aujourd’hui c’était le repas de Noël au boulot !
Et à la fontaine, on a bien dit : aujourd’hui je ne boirai pas de ton eau !
Bon pour l’instant, j’essaye de désouler ...
Et peut-être que demain je vais y revenir à cette fontaine ... Et même sûrement !
réponse à . horizondelle le 11/12/2008 à 16h53 : Non, pas de sourire ironique, mais j’aurais préféré v...
Très sympathique cette fontaine !
Jamais je ne lui dirai je ne boirai de ton eau ! 
réponse à . SyntaxTerror le 11/12/2008 à 17h01 : Ah, j’ai trouvé. C’est Alfred Jarry qui a dit : Les ant...
cette page

J’adore ce sketche : L’alcool non, mais l’eau ferru, l’eau ferrugineuse oui!. 
réponse à . PtiPat le 11/12/2008 à 18h20 : Très sympathique cette fontaine ! Jamais je ne lui dirai je ne boira...
Tu m’étonnes... Comme quoi, peu importe le flacon.....
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 16h19 : noyer les protestants bon, là je comprends qu’ils aient protest&e...
protestant en train de pourrir au fond
Pourquoi ? Les protestants ne savent pas nager au fond des puits ?
Je savais que Louis XIV en avait trucidé un paquet, par les armes, l’épée, la prison, les galères, ... mais pas le coup du puit. En plus en noyant un protestant dans un puit où boivent des catholiques, cela peut donner des maladies à ces derniers. Pas très bonne comme solution.
A moins que les catholiques de l’époque ne buvaient pas d’eau de fontaine ! Ils ne buvaient que du rouge ! Donc effectivement aucun risque de noyer un parpaillot dans une fontaine. CQFD  
réponse à . horizondelle le 11/12/2008 à 18h31 : Tu m’étonnes... Comme quoi, peu importe le flacon........
Au contraire. Dans ce cas le "flacon" est de la plus haute importance ! 

Et j’aimerai bien le caresser ce flacon ...

Bon on se calme ! Mieux vaut mettre la tête dans la fontaine, pour aider à se calmer ... Et sans la boire, sinon c’est la tasse assurée, voire la noyade ...

Et bien c’est ce qui explique peut-être pourquoi des prots se sont retrouvés au fond de la fontaine. Ils voulaient juste calmer leurs sentiments amoureux un peu échauffés ... Comme quoi il faut se méfier de l’eau.

D’ailleurs l’eau bue éclate ! 

Et tous nos ancêtres ont bu de l’eau et ils sont morts ! Comme quoi ...  
réponse à . PtiPat le 11/12/2008 à 18h38 : Au contraire. Dans ce cas le "flacon" est de la plus haute importance !&nbs...
A défaut de fontaine, va te plonger la tête dans la baignoire, histoire de te rafraichir un peu... les idées, et si tu en bois un peu, sati(r) drap te rat 
réponse à . horizondelle le 11/12/2008 à 18h42 : A défaut de fontaine, va te plonger la tête dans la baignoire, hist...
Tu as raison !
Sur ce je vous quitte. Je vais me prendre une bonne douche chaude, et puis un apéro, et puis bon grog, et puit un bon vert de rouge, ai puiz un bont vaire deux blant, est puiy geu vé alai meu couchai poure des sous laid, à deux main lais ah mi, est noeud fort ces pat treau sure o treu chau ze queue deux lot deux fond tes noeud. Beaune nui lait peu tits.  
"Un repas sans vin est un jour sans soleil"
Louis Pasteur
Pour fêter ses 40 ans; la souris vous invite à sa fontaine.
Pour l’adresse ça coule de source: cliquer à droite.
C’est après le raccourci au dessus de la propriété.
A l’époque de la mienne de grand-mère, on ne buvait que du cidre et du lait car l’accès au puits était difficile et de surcroît, l’eau était jugée non potable... Elle pouvait donc dire, en toute légitimité "Fontaine, je ne boirais pas de ton eau, mais de tonneaux de cidre !"
Fond, haine ! Jeune boire et pas de ton haut !

Les locaux où je travaille étant en ce moment privés d’eau (je soupçonne la direction de vouloir faire des économies pour le repas de Noël), il est fréquent d’entendre dans les couloirs "Qui a étain la fonte et neveu pas que l’on s’abreuve ? " *

* On pourrait remplacer l’eau courante par du cidre ou du lait ? Je vais faire une demande à la direction !
"On peut ne pas aimer les carottes, les salsifis, la peau du lait cuit....mais le vin!
Autant voudrait-on détester l’air qu’on respire, puisque l’un et l’ autre sont également indispensables.

Marcel Aimé.
réponse à . SyntaxTerror le 11/12/2008 à 15h39 : La mienne, de grand’mère, a eu l’eau courante dans les ann&ea...
Y’en a qui disent un petit peu...des bétises, aujourd’hui!!!!
réponse à . <inconnu> le 11/12/2008 à 20h40 : Y’en a qui disent un petit peu...des bétises, aujourd’hui!!!!...
Certainement une potomanie irrépressible est passée par là.....

"Le vin, c’est la lumière du soleil captive dans l’eau"
Galilée.
"Dans l’Ile d’Andros ily a une fontaine dont l’eau prenait le goût du vin le sixième jour de janvier"
Pline.

Possible......mais ce jour là peut-être Pline était lessivé ou déjà saoul*.Son jugement aura été désaltéré.

*Pline
Les lieux étant dIserts ,je m’adresse à God.
juste pour le cas où.....SLURP...c’est pour rendre service.....je ne veux rien en échange........c’est mon devoir:
....des individus abstèmes ne vous aiment pas car vous êtes.....devin et dIvin.

Non, pas de remerciements.........c’est normal .........bon ben fau qu’jialle. 
réponse à . chirstian le 11/12/2008 à 12h02 : Je le jure : je ne dirai jamais : Fontaine, je ne ... etc euh... il ...
ce sont plutôt les "sources" !
puits à faible débit en temps ordinaire qui n’aurait pu abreuver que quelques insectes ... et qui s’est gonflé comme 100 z’outres sous les pluies diluviennes et SPLATCH ! Glissement de terrain avec dégâts ...
glaise, gadoue, eau de fontaine même pas buvable, mais sonore et explosive !
j’avais pas osé raconter ... mais à c’t’heure ... ya plus foule !
L’eau de la fontaine, je m’en méfie !
J’étais jeune, je faisais confiance à mes parents qui affirmaient que l’eau de la source que l’on tirait à la pompe était bonne ... je n’avais que 5 ans et mon père, précautionneux, m’avait fait vacciner contre les horreurs des maladies d’après-guerre, dont la typhoïde ... ben oui, mais .... après enquête et analyses, y’avait des crevettes dans la fontaine et c’est moi qui ai failli creve(tte)r avec une para-typhoïde ... bilan : 1 mois de piquouses douloureuses jour après jour ... + 1 verre de sang frais à l’abattoir voisin  : BEURK ! ... et la mauvaise graine, avec la vie chevillée au corps, a survécu ... pour le plus grand soulagement de mes parents (très éphémère, le soulagement ! )
alors, moi, je me méfie de certaines fontaines !  (jouvance ou autres)
réponse à . cotentine le 11/12/2008 à 21h45 : j’avais pas osé raconter ... mais à c’t’heure .....
J’ai connu çà également..........je veux dire :la bonne vieille pompe*;
celle qui a du rythme couine..couine...couine;
celle qui décide si elle doit écraser le doigt ou l’éplucher avant de dispenser
ses petites vagues grasses .  

PS:(sans parler des jours où il gèle).

(*pas la funèbre).
Moi je dirais jamais d’eau sans pernod !
Ayant deja largement depasser mes cotas j’ai cessr de boire il y a 15 ans mais je n’ai jamais dit
réponse à . cotentine le 11/12/2008 à 21h45 : j’avais pas osé raconter ... mais à c’t’heure .....
On allait chercher l’eau pour ma grand mère à la fontaine.
Et pour boire au goulot de la cruche en remontant, car c’était loin et on avait soif...elle nous recommendait de le faire en aspirant au travers d’un coin de notre tablier. Une façon de filtrer l’eau et surtout, de ne pas avaler de sangsue!
Berk...le gout de l’eau ...savon de marseille...et le petit rond humide qui vous caressait le genou...Merci. J’aime tes récits. 
réponse à . potager le 11/12/2008 à 21h22 : Les lieux étant dIserts ,je m’adresse à God. juste pour le c...
Toi t’as écouté "le jeu des dictionnaires" ! Je t’y prends, garnement !
Fontaine, je ne boirai pas de ton eau !
Wallace
Cette expression ne viendrait–elle pas de la marine ? me d’mande...
Avec tous ces marins, ces capitaines qui s’en vont joyeux sur les eaux lointaines... La probabilité pour qu’ils y rencontrent une fontaine est quasi nulle, s’pas ; aussi ont–ils beau jeu d’affirmer qu’ils n’y boiront point d’eau.
Jean Baudrillard, un sociologue sérieux et tout !, affirme qu’il existe de l’eau en poudre (donc pas de danger d’en boire à la fontaine) : il suffit d’y rajouter de l’eau pour obtenir de l’eau.
Y a quand même de braves gens sur terre ! :&rsquo)
J’ignorais que Boileau refusait de se désaltérer au tonneau de La Fontaine !
Nonnonnonnonnonnonnon ! Pas le Marcel et le grand pantalon ! Même si je dois mourrir de soif !
Mais de qui donc parlons-nous, là?
Margot Fonteyn, Juste Fontaine, ... faut être sûr, là, pasqu’autrement, c’est trop injuste!

Marceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeel, au secours!
Ils habitaient tous deux un bassin houiller:
- Je vais bosser dans la sidérurgie, à la fonderie...
- Ben moi, tu sais ce que je ressens pour la fonte? haine, alors je ne boirai pas de cette eau.
Pour les ceussss qui connaissent pas, si vous passez dans le coin voilà un site qui vaut le détour.........cette page......et cette page
Comme elle avait les seins qui tombaient, quand elle se pencha pour boire, ses BAS SEINS allèrent à la FONTAINE, et ceci ÉTANG , elle prit un BAIN, ça coule de SOURCE.
Et PUITS c’est tout. 
Un film potable, sans doute.
cette page
Je pensais que Cervantès l’avait écrit pour la ^remière fois dans son Don Quichotte....
Je voulais installer une fontaine dans mon jardin, mais je voulais savoir, au préalable, ce que ça me coûterait. Le constructeur m’a envoyé une note qui disait: FONTAINE D’EAU DEVIS...
J’ai accepté sur-le-champ.
Qui peut me dire ce qui se passa au juste lors des noces de Cana ? De quelle source provenait l’ eau... qui en vin fut changée ? Donc, ma foi, l’ expression me semble pleine de bon sens, au moins dans ce cas...
Et voici un restaurant très buvable: L’Eau Vive, situé dans le hameau de Rivière, à Profondeville.
Bon, oui, cela coule de source, et alors?

s: Manon des Sources
Même si ça n’a pas trop à voir avec l’eau et les fontaines, j’y tenais à vous montrer la version en dialecte salentin (parlé au sud de la région des Pouilles, Italie) de cette expression, qui veut dire la même chose en utilisant une image différente :)

"Nu ddire mai de quài nun ci passu, ca passi, ttuppi e te rumpi puru li musi"
En français: "ne jamais dire: j’y passerai jamais par ici, car tu y passeras, tu trébucheras et tu te casseras la gueule !"
réponse à . lusoko le 14/12/2011 à 09h07 : Je pensais que Cervantès l’avait écrit pour la ^remiè...
mes sources indiquent que l’expression -sous cette forme- date du XIX siècle, et que Cervantes a utilisé "une expression proche" au XVII. Je pense qu’elle existait aussi sous d’autres formes en France, comme celle que signale Pittuza en 74.
réponse à . mitzi50 le 14/12/2011 à 09h32 : Qui peut me dire ce qui se passa au juste lors des noces de Cana ? De quell...
provenait l’ eau... qui en vin fut changée
Moi aussi j’ai essayé de transformer l’eau...en vain. 
L’eau: aqua ça sert?
alors qu’il en tenait une bonne et qu’il rentrait très difficilement chez lui, complètement bourré, cuité, pété, il chuta dans le bassin de la fontaine du village et y but une telle tasse, qu’il s’y noya.

Alors qu’une tasse de rosé n’a jamais tué personne.

Le gendre de Momo (viticulteur)
Ce n’est pas l’Abbé Prévost qui a dit "Je ne boirai pas de ton eau" à Manon L’Escaut.
Il ajouta:"J’aimerais quand même que tu viennes dans l’Heure. J’ai un bon avaLoire dans l’Aisne!
Pourquoi les militaires ont peur de l’eau ?
Parceque l’eau bue éclate !.......c’est nul mais j’aime çà !
réponse à . BOUBA le 14/12/2011 à 10h48 : Pourquoi les militaires ont peur de l’eau ? Parceque l’eau bue ...
J’aime pas trop cela en ce moment vu ce qui s’est passé hier en Belgique (Liège). Voir à cette page. J’ai une pensée pour tous ceux qui de près ou de loin ont vécu ce drame.
Quand Fouquet c’est retrouvé à Pignerol il ne pouvait plus protéger La Fontaine.
Il ne paraissait plus à la cour, et les mauvaises langues disaient... de la Fontaine l’eau tarie.
réponse à . BOUBA le 14/12/2011 à 10h48 : Pourquoi les militaires ont peur de l’eau ? Parceque l’eau bue ...
c’est nul mais j’aime çà
C’est pas vraiment nul, mais c’est vraiment une reprise de ce que nous a dit PtiPat en 2008 : voir #43.
Tu as raté une belle occasion de citer tes sources, ce qui nous aurait laissé dans le contexte de l’expression du jour
réponse à . deLassus le 14/12/2011 à 11h12 : c’est nul mais j’aime çàC’est pas vraiment nul, ...
On sait bien que l’eau bue éclate, mais savez-vous que l’eau de vie chie?
Contrex est vil, et l’eau de Volvic, honte !
après l’été l’eau tonne
Hépar ici les wc!

de quoi signaler un a bu
"Il ne faut pas jurer que l’on n’aura jamais besoin de telle chose ou de telle personne, que l’on ne fera jamais telle chose.
Il ne faut jurer de rien."

Ach !
C’est nuloss comme expression, franchement !
En voici quelques exemples:
- Toto peut jurer que jamais il ne votera pour X ou Y
- Lamda peut jurer que jamais il ne renaîtra
- Expressio peut jurer que jamais que le Français c’est nuloss

Ach !
C’est une expression d’invétérés invertébrés: qui fera se retourner Jean Moulin par exemple dans sa tombe !

Ach !
C’est la pluss moffaize exprezione franzozische !

Aujourd’hui un bon expresso sans "i" ni sucre svp, 80% d’Arabica de Rio Grande et 20% de Robusta de Malumba!
Fontaine, jamais je ne boirai de ton eau, vu que tu es à sec !

()
il chuta dans le bassin de la fontaine du village

San pellegrino sporgersi !
puisqu’il ne faut jurer de rien, il ne faut jamais dire : "il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau". 
réponse à . mickeylange le 14/12/2011 à 10h32 : alors qu’il en tenait une bonne et qu’il rentrait très diffic...
Alors qu’une tasse de rosé n’a jamais tué personne.
Et un lagon bleu non plus ! A ce propot : Marceeel !
Beaucoup de sadomasochistes étaient à la chasse d’O 
Et bien moi je le dis ! Je ne boirai jamais l’eau de la fontaine de jouvence voilà ! D’abord parce qu’il faut s’épuiser à gratter le robinet pendant je ne sais combien de temps pour avoir ensuite un filet d’eau qu’elle est même pas bonne ! 
réponse à . deLassus le 14/12/2011 à 11h12 : c’est nul mais j’aime çàC’est pas vraiment nul, ...
En toute honnêteté je n’ai pas pris le temps de lire les contribs de l’an de grâce 2008........quant à mes sources, l’eau qui en sourd met les chats en colère car il est bien connu qu’avec l’eau minet râle.........c’est aussi nul mais j’aime autant......
Et elle rajeunit même pas. Publicité mensongère
Tiens en parlant de chat, j’ai dormi avec mon chat cette nuit. Trop bien d’entendre ses ronrons
réponse à . <inconnu> le 14/12/2011 à 14h10 : Tiens en parlant de chat, j’ai dormi avec mon chat cette nuit. Trop bien d...
j’ai dormi avec mon chat cette nuit
Dans mon lit y’avait pas un chat. 
réponse à . tytoalba le 14/12/2011 à 10h52 : J’aime pas trop cela en ce moment vu ce qui s’est passé hier ...
Nous sommes bien d’accord mais s’il fallait réfléchir à tous les drames qui émaillent notre monde avant d’écrire une contribution ce site serait désespérément vide........
réponse à . <inconnu> le 14/12/2011 à 14h10 : Tiens en parlant de chat, j’ai dormi avec mon chat cette nuit. Trop bien d...
Mon chat à moi il dort à terre sur une natte à chat.........
réponse à . BOUBA le 14/12/2011 à 14h24 : Nous sommes bien d’accord mais s’il fallait réfléchir ...
Ce qui serait un drame, il faut bien l’avouer...
Même si, sérieusement parlant, je trouve horrible ce qui s’est passé à Liège, ainsi qu’en Virginie, la semaine passée, ainsi que... mais la liste serait trop longue...
réponse à . BOUBA le 14/12/2011 à 14h25 : Mon chat à moi il dort à terre sur une natte à chat...........
je m’auto-réponds pour préciser que celle qui partage ma couche n’est pas une natte à lit..........
réponse à . BOUBA le 14/12/2011 à 15h10 : je m’auto-réponds pour préciser que celle qui partage ma cou...
Une natte à sha alors ? Une persanne.
Mes projets pour 2012 sont clairs, nets, et limpides comme l’eau tiens. Certaine choses n’en feront pas partie. Je les offre aux Natachat et aux Nathalie
Comme le dit Sa Divinté,
" joyau préservé de l’Auvergne, d’une richesse exceptionnelle en magnésium, le plaisir des fines bulles," Rozana in excelsis Deo ...
Ils ont de la chance vos bestiaux ils ont un endroit ou dormir, moi les miens on n’en parle pas, sujet tabou, a moi de me débrouiller. Mais faut pas qu’ils dérangent, on n’en veut pas c’est tout
Le sha est dans son antre et au pauvre con de tout larguer, il y a certaines casseroles dont on ne veut pas supporter la charge mais on oublie de voir les marmites qu’on a chez soi.
Aujourd’hui, Expressio c’est :

"Ici l’onde... Les Expressionautes parlent aux Expressionautes"
Bah ! Il Peut être ce qu’il veut expressio
réponse à . file_au_logis le 11/12/2008 à 08h20 : - "Pour tâter l’eau de La Fontaine, il y mit son pied, chaussé...
En classe, j’avais appris : Corneille sur Racine de La Bruyère Boileau de La Fontaine Molière. cette page
Qu’il garde son eau, je garde mes casseroles
Et qu’on vienne pas me parler de spa
Sean Connery avait déclaré que "plus jamais" il n’incarnerait James Bond depuis que Roger Moore l’avait remplacé.
De fait, sans doute à cause des vertus insoupçonnées d’un gros chèque, quand il a fallu tourner le "remake" d’Opération Tonnerre, on a pu voir James Bond joué par Sean Connery, dans un film nommé "Never say never again" (Jamais plus jamais) ...
il chuta dans le bassin de la fontaine du village et y but une telle tasse, qu’il s’y noya.
Il prouva ainsi, cette page, que l’eau est mauvaise pour la santé.
il ne faut jamais dire "1001 expressions préférées des français, jamais je ne t’achèterai"
D’autant que ceux qui hésitent, peuvent prendre connaissance de l’opinion d’une lectrice d’Amazon, qui dit sur cette page :
"un seul mot : "impressionnant" ! Une belle flânerie au fil des expressions détaillées avec humour et une sérieuse recherche de leur origine ainsi que des dérives au fil des siècles.

Et moi je dis à cette lectrice inconnue, que si elle apprécie ce genre d’humour, elle est la bienvenue dans ce forum. Nous avons eu d’ailleurs -pure coïncidence- une intervenante matinale qui utilisait le même pseudo, et qui nous a régalé durant des années.
Le ’joyeux soulard’ qui ’chuta dans le bassin’ et ’y but une telle tasse, qu’il s’y noya’
C’était sans doute un étranger, non naturalisé, ce qui nous donne un aubain au bain. (Je n’ai jamais juré de ne faire de si bon jeu de mots............)  
Petite variante : Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirais pas de tonneau" cette page
Règle grammaticale
Quand on parle d’eau, on n’emploie pas des termes, mais des thermes.
réponse à . joseta le 14/12/2011 à 19h55 : Règle grammaticale Quand on parle d’eau, on n’emploie pas d...
Et, pour vous mettre dans le bain, un petit extrait:
- Et où ’vit-elle’ ? Dans une ville thermale n’est-’Spa’ ?
- Oui, où allait la famille de Boris, ’les Vian’...
réponse à . ThanhBach le 14/12/2011 à 11h29 : "Il ne faut pas jurer que l’on n’aura jamais besoin de telle chose o...
Fontaine.. vu que tu es à sec !

Et puis on a assez puisé à ce puits puisqu’il est à sec maintenant.

Et puis c’est qui qui parle à une fontaine? Jamais de ma vie...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il ne faut jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?