Langue de bois

Langage figé, coupé de la réalité, et qui véhicule, de manière artificielle, un message intentionnellement truqué.

Origine

La langue de bois est un langage à part entière dont on se demande s'il n'est pas enseigné à l'ENA[1].
Parmi ses nombreuses 'utilités', il permet de cacher la vérité, de répondre à côté de la question ou de noyer une absence de pensée ou de connaissance d'un sujet sous un déluge de paroles creuses.
La langue de bois peut aussi servir à faire croire à quelqu'un qu'on ne lui est pas hostile alors qu'on le manipule pour l'amener à ses propres fins.

Ce langage est un outil qui confirme parfaitement ce qu'a cité Stendhal en le mettant dans la bouche d'un Jésuite, mais qui est généralement attribué à Talleyrand : « la parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée ».

Cette expression est récente en France puisqu'elle n'y est apparue qu'au cours des années 70.
A l'origine, ce sont les Russes qui, avant leur révolution, utilisent l'expression "langue de chêne" pour se moquer du style administratif employé dans leur bureaucratie tsariste étouffante.
L'ère bolcheviste n'améliore pas véritablement ce style ; les manières de parler et d'écrire y sont codifiées et pleines de clichés ; la locution continue donc à être utilisée mais le 'chêne' se fait progressivement remplacer par le 'bois', tout simplement.
L'expression aurait transité par la Pologne avant d'arriver chez nous.

[1] Pour les nombreux lecteurs d'expressio qui ne sont pas familiers des institutions françaises, l'ENA (Lien externe), Ecole Nationale d'Administration, est l'établissement duquel sortent la plupart des hommes politiques français.

Compléments

Bien sûr, pour ceux qui connaissent la politique française, il ne faut pas confondre la langue de bois avec le Lang de Blois qui, par ailleurs, en a une excellente maîtrise, sans toutefois arriver à la cheville de certains maîtres de tous partis.

Parmi les choses bizarres de la nature, il est intéressant de savoir que les bovidés peuvent attraper un champignon qui provoque la formation d'une tumeur dure sensible soit sur les maxillaires, soit sur la langue, qui devient alors rigide, d'où le nom de langue de bois lorsque c'est cet organe qui est touché.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Langue de bois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Argentinees Lengua de trapoLangue de chiffon
Grècegr Ξύλινη γλώσσα (Xìlini glòssa)Langue de bois

Vos commentaires
merci, God, de faire réference à Jack ... Lang de Bois!
Mais ne dit-on pas également, quand un quidam a trop bu, qu’il a la langue chargée, qu’il a avalé de la sciure (non, non, vous avez bien lu "SCiure"...)...
C’est marrant, un "quidam" et non une "quihom", la langue francaise est sexiste, non?
L’explication du jour me semble un peu sommaire, mon God. Dire que langue de bois vient de langue de chêne permet juste de se débarrasser du problème en l’envoyant en Russie. Staline faisait la même chose, mais comme il était déjà en Russie, il se débarrassait des problèmes en les envoyant en Sibérie. Mais c’est une autre histoire.
Posons-nous donc la question autrement : quelle est l’origine de l’expression russe ‘langue de chêne’ ?
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 07h55 : L’explication du jour me semble un peu sommaire, mon God. Dire que langue ...
bonne question :
l’expression russe vient du français "langue de bois" initialement "langue de boulot" car parler le français de façon correcte a toujours été difficile.
L’expression a transité par la Pologne avant de partir en Russie.
langue de bois : God ne craint pas de raboter.
Les Russes parlaient la langue de chêne parce qu’ils prenaient le tronc commun, les p’tites gens, pour des glands. Puis, ils ont exporté vers l’Europe de l’ouest cette pratique qui a bien fonctionné. Tellement bien, qu’ils se sont dit qu’ils nous vendraient bien quelques emprunts russes.
Devant ces beaux parleurs nébuleux, devant ces beaux discours qui pourtant sonnaient creux, nous décidâmes, l’air idiot, nous français de meilleur intelligence qu’eux, de leur acheter au plus fort ce qu’ils n’avaient point. Nous possédions les feuilles de l’arbre que nous vantait la langue de chêne. Ce qui prouvaient que nous étions riches…
Nous étions le tronc, ils étaient la langue de chêne, nous avons perdu nos « écorcesnomies » au profit des écureuils rousses… (Russes).

Notre queue ne resta pas en panache bien longtemps. Nous eûmes des doutes. Peu enclins au dialogue, le vrai, ils mirent pourtant à notre disposition l’agence « s’tasse » (Tass). Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ; nouvelles pas bonnes, recours à la bonne…
La langue de chêne, nous nous en aperçûmes tardivement, ben, ils nous la mirent (station debout) profonde.
Moralité : la langue de bois, c’était le miroir aux alouettes.
Donc si j’ai bien compris : quand l’organe du bovidé est touché il devient rigide. On dit qu’il a la langue de bois.
Quand l’organe de l’homme est touché il devient rigide. On dit qu’il n’est pas de bois !
J’ai beau ruminer ces expressions, ma seule conclusion c’est que nous ne sommes pas des veaux !
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 07h55 : L’explication du jour me semble un peu sommaire, mon God. Dire que langue ...
Est-ce que par hasard l’ameublement dans les administrations était en chêne ? Et les boiseries, les lambris ? Où bien les Russes mettaient-ils le chêne en opposition avec un autre bois, le bouleau par exemple, qui est beaucoup plus léger ?
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 07h55 : L’explication du jour me semble un peu sommaire, mon God. Dire que langue ...
Ça y est ! J’ai trouvé l’origine de l’expression ‘langue de chêne’. ((enfin !)) Elle est bien née en Russie et vient du bas slave ((si le bas s’lave, les pieds ne puent plus))
Euh … je ne sais pas ce qui se passe, mais j’aimerais que le petit comique qui fait des commentaires entre parenthèses arrête immédiatement, c’est très énervant. Merci.
Je disais donc que cette expression vient du bas slave languovskof deï chenovsky, qui signifie littéralement ((allemand ? ou russe ? faudrait se décider…))
Mais bon sang, qu’est-ce qui se passe ici ? C’est quoi tous ces ajouts entre parenthèses ? Un virus ou quoi ? ((je ne suis pas un virus, je suis un djinn – un djinn funèbre, fils du trépas, dans les ténèbres, je presse mes pas – c’est pas de moi, c’est du père Totor)) TA GUEULE !! On ne s’entend plus écrire ici ! ((eh oh ! du calme ! grossier personnage ! Faut pas s’énerver comme ça, ça va, je me tais ! Vas-y, respire un bon coup et reprends))
Bon … où en étais-je ? Ah oui, c’est le bas slave qui nous apporte l’explication que nous allons pouvoir enfin aborder ((poil au nez !)) AH NON ! Pas ça ! Ça suffit, j’arrête ! J’EN AI MAAAAARRRRRE *** ((c’est ça, va pleurer dans ton coin. Pauvre pomme, t’as pas encore compris que j’ai pris le contrôle de ton clavier ? Et d’ailleurs, j’attends avec impatience que tu tapes une lettre à ton patron, je vais bien m’amuser))

*** sanglots
((et là, je me glisse sous ta note de fin de texte, comme ça, je suis sûr d’avoir le dernier mot, na !))
Langue de bois, à rapprocher mais en opposition de l’autre expression : « Sortir du bois ». (Non, pas celui de Boulogne).
L’une applique un langage volontairement abscons tandis que l’autre invite à se découvrir, à se dévoiler, sans aller jusqu’au strip-tease. (Effeuillage). Quoique, chacun faisant ce qu’il lui plait…

Elles peuvent s’accompagner dans un texte où, exemple, un homme politique à la langue de bois sortirait de sa tanière pour s’exprimer franchement. J’ose pain le dire…

Cela fait penser également à une autre expression qui est apparue il n’y a pas si longtemps pour (tenter) de sortir de cette langue de bois, c’est :
« Le parler vrai ! », voire une autre plus récente :
« Il faut décomplexer la politique… ».
Ceci dit, il ne faut pas demander la lune non plus.
quand francois répond à francois il est donc interrompu par francois ...
Langue de bois, non, marquetterie fine !
réponse à . chirstian le 28/06/2006 à 10h57 : quand francois répond à francois il est donc interrompu par franco...
Oui, les François parlent aux François...
François, avouez, vous avez mélangé deux médicaments là... non ? 
réponse à . Rikske le 28/06/2006 à 09h44 : Est-ce que par hasard l’ameublement dans les administrations était ...
Pourtant, on ne peut pas dire que le travail dans l’administration est un pénible travail à la chêne...
On peut dire que ça, c’est un djinn tonique !
(Gin Tonic) (ceux qui ne connaissent pas essaient 1/3 de gin, 2/3 de Schweppes Tonis et 1/3 de glace)
vous me faites (peu) plier de rire, les gars. C’est vrai, comme disait Christian, que l’expression russe "langue de chaînes" vient du vieux Francois (tiens, un autre, là!) "langue de bouleau" - tu l’avais mal orthographié, là, qui par déformation congénitale est par la suite devenue ce que tu écrivis: "langue de boulot", assimilé depuis à une autre expression, qui commence depuis Sarko à tomber en dessuétude: langue de l’ena. C’est vrai que parler pour ne rien dire, il fait bien, mais bien parler pour dire quelque chose, il ne fait pas.
Ya pas: avoir l’orme à l’oeil, c’est un coup à vous transformer en Saul pleureur. Que diable: hêtre ou ne pas hêtre, telle est donc la question.
réponse à . HoubaHOBBES le 28/06/2006 à 12h12 : On peut dire que ça, c’est un djinn tonique ! (Gin Tonic) (ceu...
Ca fait 4/3, si je compte bien ?
Il est amusant de constater que la langue de bois a donné lieu à un livre original il y a quelques (dizaines d’) années : c’était "l’Hexagonal tel qu’on le parle" qui avait retenu mon attention pour son "formuleur automatique d’hexagonal", sorte de table d’où on sortait au hasard un sujet, un verbe, un complément , un adverbe, et ... ***SHAZAM*** (ça c’est le coup de baguette magique) ....cela donnait une phrase parfaitement audible !
Tu as lu Pagnol, toi !!
Pourquoi ? 1/3 + 2/3 + 1/3, ça fait 4/3, non ?
... et à l’inverse, il existe un champignon sur le bois qui s’appelle langue de bœuf.

"Que de langues vous parlez ! Tous des troglodytes !
- des polyglottes, vous voulez dire !
- vous chipotez, tout ça c’est synagogue !"
... encore un qui ne fréquente pas ce site dévolu à la langue française. Cela existe donc !
Pas quand c’est des petits tiers ! (Pagnol)
Pas gnôle ? Pourquoi pas gnôle ?
langue de bois : salut les copeaux !
Et pour les tout petits politicards sans envergure, il y a également la languette de bois qu’on appelle anche (voir vos dicos de musique).
Citation de Michel Berger : « En période électorale, ça bat l’anche pas mal à Paris »
si les fonctionnaires Russes parlent la langue de chêne, ceux de la Marine parlent-ils la langue Oust ?
Je le crus t’assez, bien que cette affirmation ne pèse pas lourd(e).
réponse à . chirstian le 28/06/2006 à 14h09 : si les fonctionnaires Russes parlent la langue de chêne, ceux de la Marine...
Le fonctionnaire Russe, serait-il le chaînon manquant ?
On pourrait le penser...
Extra (comme d’hab’ !) !
Et avec "varlope" ou "trusquin", tu pourrais nous faire un petit quelque chose de rigolo aussi ?

Dans la marque d’outils "chien fidèle ", je ne connais que la scie (parce que la scie à bois).

Dites, les petits loups, je vous adore, mais je serai en congé ds ce soir: prochains dialogues à partir du 17 , travaillez hamac pendastan !
("à mac" en bruxellois = beaucoup)

Hobbes - le - veinard
réponse à . HoubaHOBBES le 28/06/2006 à 12h12 : On peut dire que ça, c’est un djinn tonique ! (Gin Tonic) (ceu...
Avec de la vodka à la place du gin, c’est très bon aussi.
Et après avoir ingurgité plein de tiers, on finit par parler couramment la langue de chêne !!!
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 15h12 : Le fonctionnaire Russe, serait-il le chaînon manquant ? On pourrait...
Pour la langue de bois, j’aurais bien vu Pinnochio comme chaînon manquant....
réponse à . HoubaHOBBES le 28/06/2006 à 15h33 : Extra (comme d’hab’ !) ! Et avec "varlope" ou "trusquin", ...
Que voilà donc un Hobbes heureux de nous abandonner. En même temps, tout le monde a le droit de se reposer...
Bonnes Gueuzes et bonnes vacances, heureux Hobbes.
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 17h47 : Pour la langue de bois, j’aurais bien vu Pinnochio comme chaînon man...
Ben, il est pas prêt de se faire une copine... (j’me comprends !). Les femmes aiment les langues vives... comme le français sait si bien la manier part xxemple.
Oh, puritain, éloigne toi.
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 18h10 : Ben, il est pas prêt de se faire une copine... (j’me comprends ...
Amateuse (oeil de bronze) de tarte aux poils ? Je dérive, là! HIPS! S’cuzez moi, j’ai "un coup dans l’aile" ...Bon, je souhaite à tous un bon expressio pour demain matin, grâce à notre Maître du web d’expresio.fr.
Sacrebleu! j’ai oublié une "s" à expressio ! Je la rajoute donc ici, en plusieurs exemplaires, on ne sait jamais: sssssssssssss
Ca peut toujours servir.
réponse à . HoubaHOBBES le 28/06/2006 à 15h33 : Extra (comme d’hab’ !) ! Et avec "varlope" ou "trusquin", ...
Ben, ch’ais pas si tu l’liras, mais je te vous souhaite un bon repos, et ôssi a toute la famille ! Tout’l’monde en a bisoin, n’est-ce-pas ? Alleï, quand tu vous rentrez tous, appartemment avant la plantation du bûûm, on se trouvera un autre estaminet pour parler d’expressio.fr ! Bonnes vacances !
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 07h55 : L’explication du jour me semble un peu sommaire, mon God. Dire que langue ...
I’m back, ich bin zurück, je suis de retour, après un déplacement pour raisons professionnelles et peu d’accès Internet.
Je réponds donc juste à une remarque ici :

Je ne dispose d’aucun dictionnaire des expressions russes (ni de celles thaïlandaises, brésiliennes ou namibiennes). Quand bien même, ma connaissance du russe n’allant pas au-delà de niet, da et spassiba, il me serait difficile d’y comprendre quelque chose.

Sur le fond, la remarque est bonne (même si, par les temps qui courent, il est normal de botter en touche) ; mais s’il fallait en plus que je me décarcasse à trouver l’origine des expressions qui sont à l’origine des nôtres (vous suivez ?), surtout si elles sont étrangères, j’aurais bien du mal à avoir du temps pour gagner ma pitance (que je suis mal barré pour gagner avec expressio).

Alors même si c’est frustrant, ce dont je conviens, il faudra faire avec (ou plutôt sans).

A bonne en tendeur !
réponse à . <inconnu> le 28/06/2006 à 18h10 : Ben, il est pas prêt de se faire une copine... (j’me comprends ...
Pas d’accord! Pinnocchio avait plein de copines qui adoraient quand il leur racontait des mensonges!!
A ce sujet, occhio en Italien se traduit par oeil.
réponse à . <inconnu> le 29/06/2006 à 11h06 : Pas d’accord! Pinnocchio avait plein de copines qui adoraient quand il leu...
Pinnochio mettait quoi dans l’oeil de sa copine ?
Oh, plein la vue sûrement...
Membré de bois, il avait tellement de quoi
Que chacune en resta coi...
réponse à . <inconnu> le 29/06/2006 à 12h09 : Pinnochio mettait quoi dans l’oeil de sa copine ? Oh, plein la vue s...
Pas étonnant que la copine soit couverte d’échardes ?
Je connaissais le chat botté, mais pas le rat botté...
réponse à . borikito le 29/06/2006 à 13h15 : Pas étonnant que la copine soit couverte d’échardes ?...
Ce qui nous ramène pour la copine à la langue de bois dans certaines "Sire, Constance" (A. Dumas : L’étroit mousse : "Que Terre !")
voilà une locution récente qui, (je ne l’aurais quand même pas parié)me semblait issue du vocabulaire politique soixante-huitard. Des gens un peu pluvieux plus vieux affirment l’avoir entendue ou même l’avoir utilisée bien avant. (il est vrai qu’en 68, je n’étais pas encore une vraie adulte !) Il me semble qu’initialement, elle émanait surtout des courants gauchistes et même marxistes ... puis elle revint en boomerang !
dans les années 80, la Droite, usée, vieillie, la vit se tourner contre elle et voilà comment toute la classe politique fut contaminée. En écoutant les politiciens, on réprouve "la langue de bois" des divers concurrents, mais dans le fond on s’en réjouit, on en fait des gorges chaudes ...
« Langue de bois » SIGNIFICATION : Langage figé,
Le sens est clair, c’est une parole figée, automatique, aussi têtue qu’une tête de bois dogmatique et stéréotypée, sur laquelle le mouvement des choses et la contradiction n’ont pas de prise. Un certain Blaise Pascal* disait que "c’est une langue dépourvue de tout esprit de finesse et grosse d’une bien raide géométrie, qui ne peut envisager de se remettre en cause"
* Si je ne m’abuse Blaise Pascal a vécu entre 1623 et 1662 ... bien avant mai 68 ! 
Si l’expression "déménager à la cloche de bois" signifie bien déménager en avertissant le monde avec ... une cloche qui ne fait pas de bruit, on pourrait voir, dans la langue de bois, un organe raide comme un battant deans la bouche, une parole, donc, qui ne produirait ni son, ni sens !
En art vétérinaire, la langue de bois est une maladie des bovins, comme l’a indiqué God ... (actinomycose et actinobacillose) : la langue enfle et durcit ...
Et quand vous avez "la gueule de bois", un lendemain de cuite, la parole, justement, est difficile ... mais vous en guérissez vite (si vous ne remettez pas ça le soir même !)
aucun remède contre la langue de bois, à laquelle répond une autre intervention sous la même forme ... à quand la "langue de Balsa" ??? ce serait déjà plus léger et moins indigeste ! 
question : Qu’est-il préférable ? une langue de bois ou une langue de vipère ?
La "langue" symbolise ici la parole.Quand elle est associée à la vipère, animal sournois dont le venin est toxique. Cette expression symbolise donc des paroles méchantes prononcées dans le but de médire une personne ...

L’intérêt parle toutes sortes de langues et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé. La Rochefoucauld
En campagne électorale, par exemple, les techniques pour pratiquer la langue de bois sont assez simples.
1) Eluder en disant qu’on pense que la question n’intéresse pas les Français
ou alors
2) Dire qu’une précision préalable est nécessaire et en profiter pour digresser,
pour ne citer que ces deux-là.
Georges Marchais, grand homme de télévision, ne la pratiquait pas. Simplement, ill ignorait complètement la question. En réponse à ce reproche, il a dit un jour aux journalistes: « Vous êtes venu avec vos questions ? Je suis venu avec mes réponses !!!»
"Le beau parler n’écorche pas la langue" ( Jean Le Bon)et non jambon...
La langue de bois serrait donc l’inverse du beau parler, bourrée (hips!) d’échardes,

Bonjour à vous tous, et toutes , bon dimanche.

@file-au-logis : merci, tout pleins pour les photos,et le compte rendu , ainsi que les petites légendes , bises et que nous sommes beaux tous !!!!
réponse à . cotentine le 16/09/2007 à 03h11 : question : Qu’est-il préférable ? une langue de bo...
question : Qu’est-il préférable ? une langue de bois ou une langue de vipère ?
Demande à la mère: si la langue de vit père est une langue de bois - bien raide et bien dure, à mon avis, la mère ne se plaindra pas 
Serait-ce donc que cette expression vienne de la marine?
Il y avait la marine à voile, puis il y eut la marine à vapeur.
Peut-on dire qu’il y eut la narine en bois (la langue pendante, juste en dessous), avant d’avoir la narine en tôle?
Cela me rappelle une conférence internationale sur le désarmement, peu de temps après les événements d’Algérie, si chers à la mémoire des Francais... (je parle du prix, là)
De Gaulle, Kennedy et Krouchtchev se parlent:
- Krouchtchev: mes officiers, Messieurs, ce sont des hommes d’acier: dans les grands froids de Sibérie, dans les chaleurs de Cuba, partout, imperturbables: des hommes d’acier
- Kennedy: les miens, hé, des hommes caoutchouc: partout présents au Vietnam, mais invisibles, des hommes caoutchouc
- De Gaulle, après s’être fait longement prié: mes officiers, Messieurs, et bien, je ne vous le cacherai pas, mes officiers, ils sont en tôle, pour le bien de la France!
Note du traducteur: il n’a pas pratiqué la langue de bois, là, spa?
réponse à . file_au_logis le 16/09/2007 à 08h25 : Serait-ce donc que cette expression vienne de la marine? Il y avait la marine &a...
En parlant de marine:
- et vot’ navire, là, vous l’avez ben ram’né, chapeau! Mais dites-moi, le vent, y v’nait du noroît ou du suroît?
- nenni, y v’nait de l’étroît, et large on n’en menait pas!
réponse à . sylphide le 16/09/2007 à 08h08 : "Le beau parler n’écorche pas la langue" ( Jean Le Bon)et non jambo...

@file-au-logis : merci, tout pleins pour les photos,et le compte rendu , ainsi que les petites légendes , bises et que nous sommes beaux tous !!!!
Si tous les autres en veulent, il faut supplier à deux jeunes houx et avec les mains jointes (au-dessus des couvertures, oui, on sait, merci, Elpépé!) notre Godemichou adoré de te nous les publier sur son (Leonardo) divin site...
réponse à . cotentine le 16/09/2007 à 02h59 : Si l’expression "déménager à la cloche de bois" signi...
Je ne connaissais pas la maladie de la langue de bois pour les animaux, par contre on entend parler de celle de la langue bleue cette page Schtroumpf alors.
Toutes les langues de bois ne sont pas aussi lourdes, si on pense à la langue de chêne. Il y a le chêne commun et le chêne Liège, celui qui permet de réaliser un radeau en bouchon lors de naufrages.
réponse à . sylphide le 16/09/2007 à 08h08 : "Le beau parler n’écorche pas la langue" ( Jean Le Bon)et non jambo...
"Le beau parler n’écorche pas la langue"
... Ecorche de chêne?
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 08h32 : Je ne connaissais pas la maladie de la langue de bois pour les animaux, par cont...
celui qui permet de réaliser un radeau en bouchon lors de naufrages.
... celui qui coule, lorsqu’on retire le bouchon, c’est ca?
réponse à . file_au_logis le 16/09/2007 à 08h33 : "Le beau parler n’écorche pas la langue"... Ecorche de chêne?...
et écorche de chêne liège, wahou les littrons qu’il faut !!!
La langue de boa est bifide (voir cette page), ce qui lui permet de dire deux choses à la fois, l’une et son contraire. Son interlocuteur, par ailleurs terrifié par la puissance de ses 435 vertèbres constrictrices, ne peut alors trouver d’argument à lui opposer et se trouve obligé d’accepter son propos contradictoire et donc nul (+ par - = -, tout le monde le sait). L’expression viendrait alors d’Amérique du Sud, via l’Alaska jusqu’en Russie avant de nous parvenir avec la déformation orthographique que l’on constate ici.
réponse à . momolala le 16/09/2007 à 08h53 : La langue de boa est bifide (voir cette page), ce qui lui permet de dire deux ch...
Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, MAIS...

si + par - = - comme tout le monde le sait, comment cela se fait-il que -chez toi - cela soit nul?
Car nul = 0, tout le monde sait cela aussi, et 0 n’a pas de signe!

Collée samedi,... tiens: 0 n’a pas de colle non plus (colle de signe, bien entendu!)

Alors, à quand les résultats de notre jeu de 12 de cette semaine???
Me rapproché-je de l’île mystère rieuse?
réponse à . momolala le 16/09/2007 à 08h53 : La langue de boa est bifide (voir cette page), ce qui lui permet de dire deux ch...
Son interlocuteur - contracteur-détracteur - en aura passé du temps, à lui allumer les 435 révertèbres 
a+, je vais tapisser... (en ne comprenez pas de travers, hein!)
réponse à . HoubaHOBBES le 28/06/2006 à 15h33 : Extra (comme d’hab’ !) ! Et avec "varlope" ou "trusquin", ...
Et avec "varlope" ou "trusquin", tu pourrais nous faire un petit quelque chose de rigolo aussi
réponse un peu tardive, mais j’avais pas eu la question l’année dernière. Suffit de demander : pas de langue de bois ici :
Le petit saint Trusquin , seul dans son atelier
Se plaignait à Dieu : c’est dur la chasteté !
Quand je vois dans Playboy ces photos de salopes,
Je peux pas m’empêcher de baiser ma varlope!
réponse à . sylphide le 16/09/2007 à 08h51 : et écorche de chêne liège, wahou les littrons qu’il fa...
Pour les bouchons, il faut demander au marin. Il doit bien savoir écluser. Mais quel est son grade finalement ? On dit que ODK est amiral.
réponse à . file_au_logis le 16/09/2007 à 09h41 : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, MAIS... si + par - = - comme tout le monde le sait, com...
Tu as mille fois raison = raison000, Filo mais j’ai toujours été nulle en algèbre et autres fantaisies mathématiques, sauf en géométrie et trigonométrie, va donc savoir pourquoi !

@ Chirstian
Si ton saint Trusquin était de bois, il était né sous le signe du Capricorne (voir cette page)
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 10h20 : Pour les bouchons, il faut demander au marin. Il doit bien savoir écluser...
Qui est ODK ?
Le chêne un jour dit au roseau…

Je vous comprends fort mal : apprenez donc le chêne
Chez nous même les glands le parlent à la naissance !
Quand on se comprend bien, on évite la haine
C’est la paix, et l’amour qu’offre sa connaissance.
Le roseau répondit : c’est bien trop de boulot
il me faudrait parler en chêne, hêtre et bouleau ?
Les hommes dans leur sagesse créèrent l’Esperanto
Ne pouvons nous de même, adopter tout de go
Une langue unique : qui serait langue de bois :
Nous la parlerions tous. Le chêne en resta coi …
Le vent les entendit et leur dit : moi, je pense
Que votre vraie richesse c’est votre différence.
Les hommes dont vous parlez sur ce point ont tout faux
Et d’ailleurs plus aucun ne parle l’espéranto !
Certes, avec le temps, l’anglais s’est imposé
Comme langue seconde d’une grande majorité.
Oui mais dans son sillage on voit le hamburger
Contre les plats locaux, partout gagner la guerre !
Il reste heureusement un petit site gaulois
Où l’on parle toutes les langues, mais pas la langue de bois.
Chaque jour quelques astuces, expressions et bons mots
Enchantent les internautes. Il a nom Expressio.
Olivier de Kersauson, bien connu dans le milieu marin et aussi pour avoir sévi dans les grosses têtes lorsque l’émission invitait aussi Jean Yanne et Jacques Martin, je ne vous dis pas les délires entendus. ODK, était lui aussi un roi de l’improvisation. Pour en savoir plus sur lui voir cette page Il m’arrive de réécouter les disques qu’on avait acheté à cette époque, et c’est toujours la même joie. Mais n’oublions pas quand même qu’il est marin avant tout.
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
Je vais donc un peu te contrarier, Il y a encore des personnes qui parlent l’espéranto. D’ailleurs il est encore enseigné dans la région de Mons et même sur le net. Mais je suis un peu trop feignasse pour l’apprendre. C’est une langue confidentielle et je ne connais personne qui le parle ou l’écrive. 
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 11h07 : Olivier de Kersauson, bien connu dans le milieu marin et aussi pour avoir s&eacu...
merci,c’est plus clair...et c’est un beau site, moi je n’ai connu que Yanne , mon ancien voisin...moins marin , mais pas langue de bois !!!et pour le plaisir, en ce dimanche, il me disait souvent : " je fous mon nez où les autres ne mettent pas le bout de leurs cannes"...
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
Tu aurais pu intituler ton oeuvre : "ode à Expressio". Si elle n’en a pas la forme, elle en a tout l’esprit, et quel esprit !

@Tyto
Je suis réfractaire aux sigles. Imagine, j’habite une des plus belles régions de France, le pays le plus visité au monde paraît-il. Cette région au nom magnifique Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui n’évoque que beaux paysages et douceur de vivre, est la seule qui soit désignée par un sigle : "PACA". Je trouve ça laid, réducteur, minable. La langue française que nous partageons ici est pleine de mots qui chantent : faisons les chanter aussi souvent qu’il se peut.
réponse à . momolala le 16/09/2007 à 12h05 : Tu aurais pu intituler ton oeuvre : "ode à Expressio". Si elle n&rsq...
Oui, je hais aussi les sigles, acronymes et borborygmes d’hivers et avariés!
Je me souviens de moultes réunions internationales où le Francais - eh oui! - utilisaient les sigles francais dans leurs exposés en anglaais... absolument personne ne comprenait!
Jusqu’au moment où j’ai demandé à l’organisatuer qu’il enclenche son APJ, pour que cela aille mieux... Il m’a trouvé des tas de bonnes raisons pour me dire que cela n’allait pas, qu’il ne l’avait pas, etc..., sans jamais oser passer pour un con et me demander ce que je voulais dire par là. A la fin, j’ai quand même "eu la bonté" d’expliquer à toute l’assemblée que l’APJ en question sous-entendait "l’Aide du Petit Jésus". C’est à ce moment-là que l’organisateur s’est rendu compte que c’était trop tard: il passait déjà pour un c...
J’ai eu gain de cause! Les 10 minutes suivantes, les francais n’ont plus utilisé ni abréviation, ni acronyme... Ils n’ont pas eu même l’occasion d’en placer une, tellement l’assemblée riait...
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
Je me joins à Momo et Lala pour te tirer un coup de chapeau de première! De toute beauté, la Klasse, kwa! Chirstian, chapeau bas!!!
Maaaaaaarceeeeeeelllllllllllllllllllllllllllllllllllll, une tournée pour Chirstian!
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
je demande que ce splendide poème soit l’hymme d’expressio...
En glandant sur Internet, j’ai trouvé sur cette page un générateur de langue de bois. Il vous pond phrases et texte, à la demande. Comme de toutes façons personne ne comprend ce que vous dites, vous pouvez vous présenter à n’importe laquelle des élections à venir. C’est assez économique, puisque interchangeable et multi-usage.

Il s’agit de la version officielle d’un cours de l’ENA adapté à Internet, paraît-il !
réponse à . momolala le 16/09/2007 à 17h05 : En glandant sur Internet, j’ai trouvé sur cette page un gén&...
c’est marrant quand même que quelqu’un qui dit être réfractaire aux sigles parle de l’ENA. tout le monde est-il sensé connaître celle-ci ? Il s’agit de l’école nationale des abrutis . Sans rancune ?
Je reconnais qu’employer des sigles pose parfois problèmes et j’essayerai donc de ne plus les utiliser. Mais si j’avais le temps , je relirais toutes, je dis bien toutes les interventions sur ce site et je suis persuadée que nous avons tous et toutes un jour usé de cette subtilité. Il n’y a qu’à citer ce TLF dont je ne connais absolument rien et dont certains parlent parfois.
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 17h45 : c’est marrant quand même que quelqu’un qui dit être r&ea...
Alors là médéme tu n’as qu’à lire la bibliographie de ce merveilleux site et tu trouveras le Trésor de la Langue Française Informatisé, l’ENA étant mentionnée par God soi-même dans son commentaire de l’expression du jour. Tu es bien prompte à prendre la mouche ! Il n’y avait rien de personnel dans ma remarque.
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 17h45 : c’est marrant quand même que quelqu’un qui dit être r&ea...
Il s’agit de l’école nationale des abrutis

De grâce, ne laissons pas cle simplisme envahir ce site. Il y a peut-être une foule de critiques à formuler sur l’ENA, mais je doute qu’aucun de nous ne connaisse la moindre parcelle de son programme d’études ou puisse formuler une critique précise à son encontre! Quant aux énarques, les mettre tous dans le même sac, d’abrutis, bien évidemment, c’est leur faire un procès hâtif et gratuit, non ? J’en connais une, une "énarque", elle se présente courageusement aux élections dans un petit fief de campagne hostile aux femmes, elle a fondé une antenne de la ligue des droits de l’homme, elle se démène pour défendre le patrimoine écologique et culturel de sa commune, et , en plus d’être une bosseuse, une humaniste et une adorable amie, elle a banni la langue de bois de tous ses discours, de toutes ses réunions. Pour autant, je n’en tire aucune conclusion sur ses congénères ou son école d’origine. Le cas particulier ne permet pas l’induction.

Pitié, plus de généralisations type "tous pourris", ou "tous des feignants", etc.
Tous ces jeux de maux sont un peu tirés par les chevaux, comme disait Ravaillac !

N.B. il fallait lire bien sûr : tirés par l’écheveau.

D’ailleurs, il ne faut pas confondre : les chevaux de l’Aisne et l’écheveau de laine !
réponse à . <inconnu> le 16/09/2007 à 19h08 : Tous ces jeux de maux sont un peu tirés par les chevaux, comme disait Rav...
quoi,quoi, c’est bien l’aisne...hé 02 le léon ! vient faire un petit tours dans mon bas de l’aisne...
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
Chaque jour quelques astuces, expressions et bons mots
Enchantent les internautes.

Enchantée !

Une internaute
réponse à . syanne le 16/09/2007 à 18h45 : Il s’agit de l’école nationale des abrutis De grâce, n...
Personnellement, je lui reproche (à l’ENA) de "formater" quelque peu nos hommes politiques, ce qui n’empêche certainement pas que certaines personnes, fort heureusement sachent rester elles-mêmes, sans se laisser déformer par ce que je perçois comme un "moule". J’ai trop souvent affaire à de jeunes énarques, pas forcément les meilleurs de leur promotion embarqués dans des carrières administratives, qui servent d’interfaces à langue de bois et au sourire crispé à leurs supérieurs hiérarchiques, eux-mêmes soumis pour le bon déroulement de leur propre carrière à une autre hiérarchie plus puissante. Même s’ils ont du talent, ils sont bridés et mis dans l’incapacité d’agir avec une quelconque autonomie. Ce sont les effets pervers du fonctionnement de l’administration d’Etat. Après, ils jouent des coudes pour s’extirper de ces purgatoires, sous une pression constante et nous pondent des textes pointus, sur des sujets essentiels, dans des cadres trop étroits pour être valablement connectés avec la réalité : c’est autant d’intelligence perdue pour la collectivité. Tu le vois, c’est le système qui les utilise que je mets en cause plus que leur valeur propre et encore moins leur valeur personnelle. Mais là, nous avions dérapé à propos d’acronymes (et non de sigle) comme me le rappelait Filo.
Bon, il est l’heure de se retirer sur la pointe des pieds puisque tout semble ici sommeiller. Belle soirée et douce, très douce nuit à tous, et surtout à notre chouette Blanche Chouette chatouilleuse mais si charmante.
réponse à . syanne le 16/09/2007 à 18h45 : Il s’agit de l’école nationale des abrutis De grâce, n...
Je ne voulais nullement choquer qui que ce soit. Momolala pour la nommer, dit haïr l’emploi des sigles et l’instant d’après les emploient. Je sais parfaitement que ODK, n’est pas un un sigle mais si l’on doit s’en tenir au respect strict de la langue française sur ce site, nous allons être nombreux et nombreuses à devoir aller nous faire voir ailleurs. Les mots et jeux de mots sont parfois plus qu’approximatifs, sans parler de l’orthographe. Je ne suis pas une adepte de la langue de bois et je n’ai pas ma langue dans ma poche.
Je signale quand même que je ne suis pas la première à utiliser ces lettres pour parler de Olivier de Kersauson. Et d’autres utilisent aussi la version JCVD pour parler de ce belge un peu, beaucoup, passionnément AWARE.
Sur cette petite mise au point, je souhaite à tous et toutes une bonne nuit. A demain, si vous le voulez bien. 
@ GOD: sans langue de boive, ni de soif...est-il possible de changer un peu les trucs sur la droite, pour y aller plus souvent...S.V.P(houps!) votre grand , votre aimable, qui merci pour les photos, car pas T.P.M.G (tout pour ma geule), ne sont-elles pas belles...un artiste notre phil-au-logis, non?
Aussi, j’adore les sigles, surtout comme G.P.S ( Gin-pinard-scotch) non? bon, un flamby, une tasse de boldoflorine, une couche confiance, une aspirine et pif le chien...bonne et douce nuit à vous tous et toutes, et le phare , c’est qui qui fait campo?
réponse à . sylphide le 16/09/2007 à 21h20 : @ GOD: sans langue de boive, ni de soif...est-il possible de changer un peu les ...
Sorry Sylphide, mais je ne maîtrise aucunement ce qui est affiché à droite.
C’est Gougueule qui fait automatiquement le choix grâce à de savants (?) algorithmes en fonction du contenu de la page et de la provenance du visiteur.
réponse à . God le 16/09/2007 à 21h31 : Sorry Sylphide, mais je ne maîtrise aucunement ce qui est affiché &...
ben,mon GOD,bon, va faire avec...."l’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau"vais faire ménage, dans le salon rose ...et demain, voir pour une troisième fois mon fichu cratère avec mon prénom!!!!merci, et bonne nuit...moi, je ferme pour cause d’inventaire!à demain.
G.O.D. ( Grand Ordonnateur Divin ) 
non, G.O.D ( génial orfèvre divin), on le lance au vote...?
Mais G.O.D.M.I.C.H.O.U...?
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 21h09 : Je ne voulais nullement choquer qui que ce soit. Momolala pour la nommer, dit ha...
Je ne hais rien, ni personne. Je ne parlais que pour moi : je suis réfractaire aux sigles et aux acronymes, surtout à ces derniers parce qu’ils ne m’évoquent rien, et j’évite de les employer en ce qui ME concerne. J’ai juste demandé qui était ODK parce que je l’ignorais. Je te ferais remarquer que je n’étais pas la seule, ni la seule satisfaite de ta réponse. Je te laisse néanmoins le dernier mot, puisque c’est que tu souhaites, parce qu’au fond, je m’en fous comme de ma première chemise.
réponse à . chirstian le 28/06/2006 à 09h12 : Donc si j’ai bien compris : quand l’organe du bovidé est...
Ça, c’est du Chirstian de derrière les fagots... 
réponse à . chirstian le 16/09/2007 à 10h49 : Le chêne un jour dit au roseau… Je vous comprends fort mal : appre...
Merci, Chirstian, merci. C’est tellement criant de vérité ! Sculpté à dans la masse...
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 17h45 : c’est marrant quand même que quelqu’un qui dit être r&ea...
Pitiéééééééééééééé ! S.O.S. ... 
réponse à . tytoalba le 16/09/2007 à 21h09 : Je ne voulais nullement choquer qui que ce soit. Momolala pour la nommer, dit ha...
Elle nous avait bien annoncé, d’entrée de jeu, qu’elle a mauvais caractère...   
réponse à . momolala le 17/09/2007 à 07h59 : Je ne hais rien, ni personne. Je ne parlais que pour moi : je suis ré...
CQFD ?
réponse à . momolala le 17/09/2007 à 07h59 : Je ne hais rien, ni personne. Je ne parlais que pour moi : je suis ré...
Momo, je ne te reconnais point, là. Etais-tu de mauvaise humeur?. Non, ne répond pas:
l’Ain scie dent éclos...
Oh je suis le premier à pousser la porte de cet étage depuis 2007.....
Ca sent le renfermé. J’ouvre les fenêtres, je vais boire un café à l’espace détente et je reviens.......

Ad’taleur.......
Me revoiloù.....

Pas de ça chez Tonton Georges. Lui, ce serait même plutôt le genre à dire ce qu’il pense vraiment.
Pas comme nos ENArques qui ont fait de la France une démocrature liberticide sclérosée par la langue de bois.....

Bon, c’est pas tout ça mais j’ai à faire.......
G.O.D. : Godille, Odile, Deal.

– Le gentil popotame ?
– Non, le méchant grogodile.
réponse à . <inconnu> le 21/11/2013 à 06h49 : G.O.D. : Godille, Odile, Deal. – Le gentil popotame ? – Non, le m...
GODOGRAMME
God salue bien
Quand je relis ce qui précède, il me revient Georges, l’autre, -le vostre dame Diwan et sieur Bouba- : ici pas de langue de bois aussi je dédie cette chanson à mon amie la chouette blanche que j’ai bien appris à connaître depuis. Une femme comme j’aime les Hommes. Belle journée bleue à tous et chaud dans vos coeurs !
réponse à . momolala le 21/11/2013 à 07h21 : Quand je relis ce qui précède, il me revient Georges, l’autr...
Quel plaisir........

Pour la journée bleue c’est rapé.....On devait partir en rando mais il se met à pleuvoir.
Bon, tu me diras que par rapport à hier c’est normal, on est un jour plus vieux......mais quand même....

Belle journée bleue dans vos cœurs et grise à l’extérieur......
langue de XXXXXXXX ?
Quand il n’est pas assis, l’Ang debout as...
On utilise le mot "bois" pour désigner quelque chose de figé, pourtant

Un autre grand, immense et inoubliable de la chanson.......Respect.
Pfffffffouuuuuuuuuuuu.........Tu devrais te reposer un peu........
Le bois dont est faite la langue est-il celui qui sert à faire les flèches ?
Il faut, le perfide qui utilise cette ’langue, le taire’...
Après les cœurs d’artichaut...et les langues de bois...
au cœur du bois
Le prof de latin disait
- Moi, je vante ma langue morte, et Marcelle Lapompe, sa langue, vits vante...
En effet si le Lang de Blois excelle en cet art, c’est aussi le cas de rivaux politiques celebres ayant pignon sur rue (tiens, encore un François!), spécialistes en l’art de répondre à Copé de la plaque...
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 08h04 : Quel plaisir........ Pour la journée bleue c’est rapé.....O...
Tu sais ce qu’on dit de la pluie du matin ?
Bon courage.
Jolie expression du jour dont l’actualité nous abreuve quotidiennement d’exemples savoureux. Et point n’est besoin d’avoir "fait" l’ENA pour la pratiquer : à constater le nombre ce ceux qui n’en sont pas sortis et qui pratiquent la langue de bois on en déduit que ce doit être un langage très facile à apprendre.

Les exemples que donne Wiki paraissent maigres en comparaison de la production de certains virtuoses que l’on voit très (trop) souvent à la TV.

cette page
réponse à . saharaa le 21/11/2013 à 08h51 : Le bois dont est faite la langue est-il celui qui sert à faire les fl&egr...
C’est très probable, en construction, quand on veut poser un linteau en bois, il faut tenir compte du fait qu’il va faire une flèche.
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 09h34 : Tu sais ce qu’on dit de la pluie du matin ? Bon courage....
......n’arrête pas le pèlerin......je sais, mais étant GO des randos je ne pouvais qu’annuler.

Tu sais comment ça se passe:

Si tu dis "on y va" et qu’il se met à pleuvoir en cours de route......on se fait engueuler "parce qu’on n’aurait pas dû y aller"
Si tu dis "On annule" et qu’en définitive il ne pleut pas .......on se fait engueuler "parce qu’on aurait pu y aller"

C’est le lot des bénévoles qui doivent faire face aux yaka, faukon, yzonka, yavéka......

Mais bon, si on le fait c’est que ça nous plaît....rien ne nous y oblige....
réponse à . charmagnac le 21/11/2013 à 09h56 : Jolie expression du jour dont l’actualité nous abreuve quotidiennem...
Tu regardes trop la publicité à la télé !
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 09h59 : C’est très probable, en construction, quand on veut poser un lintea...
D’autant plus vrai quand le linteau en bois soutient un arc boutant......
réponse à . saharaa le 21/11/2013 à 09h04 : Après les cœurs d’artichaut...et les langues de bois... au c&...
Un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers......hé oui........
Ce pâtissier n’élaborait que des ’langues de chat’, et un beau jour, son four tomba.
Ce jour-là, ses acheteurs s’étaient réunis, car ils en avaient marre de leur fournisseur, qui était menteur et de langue bifide... Sur ce,on leur fit parvenir une note du pâtissier où on pouvait lire: "plus de langues, four chu".
- Ah ! il a enfin compris ! s’exclamèrent-ils.
réponse à . charmagnac le 21/11/2013 à 09h56 : Jolie expression du jour dont l’actualité nous abreuve quotidiennem...
Comme disait Pierre Dac:
"En politique, parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir ."
réponse à . joseta le 21/11/2013 à 10h10 : Ce pâtissier n’élaborait que des ’langues de chat&rsquo...
C’était un four à bois ?
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 10h04 : ......n’arrête pas le pèlerin......je sais, mais étant...
Tu sais comment ça se passe:
Que trop !
Je ne connais pas ta "clientèle" et j’ai réagi en homme "du nord" : si on ne faisait rien les jours de pluie ...
C’était un four à bois ?
Oui, et la caravane passait...
UNE DRÔLE D’ARME


Une langue de bois
Dans une gueul’ de bois
Avait perdu le rythme
Et n’émettait plus guère
Que piteux borborygmes,
Que fallait-il donc faire ?

Avec des cachets d’aspirine
Pour tout viatique en médecine
On remit la tête à l’endroit,
Mais la langue ne broncha pas.

Pour bien lui rendre sa souplesse
On se mit à la raboter
Avec force délicatesse :
Elle se mit à radoter.

Si on suit la veine du bois
Pour travailler plus en finesse,
Elle pourra tourner sept fois
Dans sa lourde gangue traîtresse.

Mais ell’ se mit à louvoyer
Volubile mais indirecte,
N’émit plus que banalités,
Fut politiquement correcte.

On la blâma d’être frivole,
De poncifs usagés le lieu,
N’être qu’acoustiques babioles,
Alors on la tailla en pieu.

Trop lourd, on le lima en flèche
Pour dégommer non sans rudesse
Les ennemis, les empêcheurs,
Ou tout autre contradicteur.
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 10h13 : Tu sais comment ça se passe:Que trop ! Je ne connais pas ta "client&...
Ma clientèle est la même que partout ailleurs.......assistée et râleuse !

Mais pour avoir passé ma vie dans le milieu associatif, pour avoir été bénévole dans des tas d’associations ou d’activités, si je devais faire un bilan, il ne pourrait être que positif.
En définitive j’ai reçu au moins autant que ce que j’ai donné......

Ceci dit il est vrai que pour les activités de plein air, nous les sudistes sommes privilégiés....
réponse à . God le 21/11/2013 à 10h22 : C’était un four à bois ?Oui, et la caravane passait......
.......Bien vu !
réponse à . belteigneuse le 21/11/2013 à 10h22 : UNE DRÔLE D’ARME Une langue de bois Dans une gueul’ de bois ...
Belteigneuse c’est du palissandre de poète, de l’acajou de la rime, du tek de la versification, du bois de rose des quatrains, de l’okoumé des alexandrins.....
réponse à . Fifouvitch le 21/11/2013 à 09h26 : En effet si le Lang de Blois excelle en cet art, c’est aussi le cas de riv...
Eh oui, la politique sans langue de bois est un mythe errant......

Bonjour Fifouvitch, j’espère que tu es du bois de ceux (celles ?) qui reviendront nous voir régulièrement.....
En tout cas bienvenue parmi nous......
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 10h26 : Ma clientèle est la même que partout ailleurs.......assistée...
j’aurais bien du mal à avoir du temps pour gagner ma pitance (que je suis mal barré pour gagner avec expressio).

Langue de bois divine ! 

Scuze Bouba c’était une réponse à #33 de God
réponse à . mickeylange le 21/11/2013 à 10h33 : j’aurais bien du mal à avoir du temps pour gagner ma pitance (que j...
Y a pas d’mal.......
anniversaire

21 Novembre 1783: premier vol habité « officiel » en Montgolfière, avec Jean-François Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes .

A l’époque ils ne risquaient pas de casser du bois à l’atterrissage mais ils étaient du bois dont on fait les héros parce qu’il fallait en avoir dans les hauts-de-chausses pour tenter l’aventure !
réponse à . saharaa le 21/11/2013 à 08h51 : Le bois dont est faite la langue est-il celui qui sert à faire les fl&egr...
Finalement (?), je me demande s’il n’est pas utilisé pour faire les chèques ... du même métal, comme le yoyo en bois du Japon. cette page
C’est à des années lumière de Brel, des unités astronomiques de Brassens, des distances infinies de Ferrat, c’est du gros potache digne des "Sardines" de Sébastien mais après quelques bons verres ça se laisse boire

Syntax, je vois qu’on a les mêmes références !.......
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 11h08 : anniversaire 21 Novembre 1783: premier vol habité « officiel&...
C’est aussi le jour de naissance de François-Marie Arouet dont les spécialistes prétendent qu’il a beaucoup écrit contre la bigoterie
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 11h15 : C’est à des années lumière de Brel, des unités...
Euh, à part les sardines de Sébastien que je n’ai pas l’honneur de connaître. J’en ai vu une ou deux émissions et la gaieté forcée ce sinistre olibrius me donne des envies de suicide.
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 11h26 : Euh, à part les sardines de Sébastien que je n’ai pas l&rsqu...
On l’aime, on ne l’aime pas.......En tout cas il ne laisse pas de bois.......
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 11h18 : C’est aussi le jour de naissance de François-Marie Arouet dont les ...
L’inventeur du fauteuil de bois éponyme dont on parlait naguère ?
réponse à . momolala le 21/11/2013 à 07h21 : Quand je relis ce qui précède, il me revient Georges, l’autr...
En Île-de-France aussi le temps est grisounet, un gris uniforme, sans nuance, tristounet… Alors, ton p’tit "Brassens" du matin l’éclaire d’un peu de bleu.

Comme Bouba, je n’ai pas trouvé de langue de bois chez Georges : il est direct, simple. S’il veut parler d’un chat - comme celui que trouva Margot - il l’appellera peut-être "matou" mais certainement pas "felis silvestris catus" ! Point de langue de bois lorsqu’il parle aux
Jeunes cons de la première averse,
Vieux cons des neiges d’antan…


Mais le bois ne manque pas chez G.B. : le bois de son cœur, là où il y a des petites fleurs… l’arbre auprès duquel il vivait heureux, un bois
Un peu rustique un peu brut
Dont on fait n’importe quoi
Sauf naturell’ment les flûtes


… le bois que la vieille va ramasser pour chauffer Bonhomme… le sombre bois des arbres du Verger du roi Louis… et puis Cupidon qui fait flèche de tout bois !... Et puis... et puis... je m’arrête là.
Bel après-midi à toi 
CHARADE
Mon premier est le nom d’une ville qui, au mois de juin, supporte un bruit de moteurs pendant toute une journée.
Mon deuxième était un romancier si débordant d’activité, si rapide en besogne, que c’était le synonyme d’une flèche.
Mon troisième est un département, je vous le dis...
Mon tout est une langue très, très parlée. Laquelle?
réponse à . joseta le 21/11/2013 à 12h39 : CHARADE Mon premier est le nom d’une ville qui, au mois de juin, supporte ...
Le mandarin, peut-être ?...
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 10h04 : ......n’arrête pas le pèlerin......je sais, mais étant...
Ah ben voilà mainant, il fait beau grâce à Eole, on aurait pu y aller.  ... Et on se serait caillés. Un p’tit café pour digérer la dé qu’on venue ? Je ne disserterai pas à propos des langues de bois qui sont toutes de mauvaises langues !  

@Syntax : je mets les sous-titres en binettes pour étayerdélayer le discours 

L’après-midi s’annonce bleu, je vous l’offre en partage, par la fenêtre.
Oui.
(bruit de moteurs)---> Le Mans
(syn. de flèche)-------> Dard
(un...je vous le dis)--> Ain
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 11h33 : L’inventeur du fauteuil de bois éponyme dont on parlait naguè...
Bon sang de bois ! comme dit Sa Divinité.

On pense au Bonanniversaire de l’Arouet - qui s’en fout éperdument et dont la langue, si elle n’était pas de bois, était souvent fourchue ! - et voilà deux jours qu’on oublie celui de Hedgehog, si présent les années passées. Je sais qu’il nous lit toujours le hérisson !
Allez ! on t’attend chez Marcel. Tu viens Momo ? 
réponse à . joseta le 21/11/2013 à 13h10 : Oui. (bruit de moteurs)---> Le Mans (syn. de flèche)-------> Dard (un...j...
V’là que je comprends ta langue maintenant ! :&rsquo)
réponse à . DiwanC le 21/11/2013 à 13h19 : V’là que je comprends ta langue maintenant ! :&rsquo)...
Marcel à un ami très modeste (rediffusion)
- Tu parles une autre langue ?
- oh, laisse Pagnol...
- ah, il me semblait bien !
- Moi je parle deux langues, pas toi ?
- Si, moi aussi je parle patois...
Nathalie disait à une amie
- J’arrête pas de dire du mal de tout le monde et je ne peux pas m’en empêcher, quoique c’est marrant, c’est seulement en français, pas en anglais...
- ta langue m’atterre Nell !
- Oui...
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 11h15 : Finalement (?), je me demande s’il n’est pas utilisé pour fai...
le yoyo en bois du Japon
A défaut...un Yo-Yo qui n’est pas du Japon
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 11h15 : C’est à des années lumière de Brel, des unités...
Beurk !
ceux-là ont fini de pousser ! depuis bien longtemps...mais ils n’iront pas dans la cheminée...
Si mes souvenirs sont bons il existait autrefois des forêts à l’angue d’aspict.
Et ils servaient à percer le bois.
Quelqu’un pourra peut-être confirmer.
Parce que le correcteur orthographique, lui, n’en veut pas.
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 10h11 : Comme disait Pierre Dac: "En politique, parler pour ne rien dire et ne rien dire...
Quelle lucidité déjà ! 
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 11h08 : anniversaire 21 Novembre 1783: premier vol habité « officiel&...
Bon anniversaire premier vol habité "officiel"
réponse à . DiwanC le 21/11/2013 à 13h19 : V’là que je comprends ta langue maintenant ! :&rsquo)...
Tu comprends le brezhoneg ?
J’ai pas dit que j’aimais.......mais il m’est arrivé au cours de troisièmes mi-temps très arrosées de chanter bien pire !
Des chansons parlant d’un certain Dudulle bien pourvu par la nature, d’un curé breton, d’un certain Bali-Balo........
réponse à . Oulala le 21/11/2013 à 16h11 : Si mes souvenirs sont bons il existait autrefois des forêts à l&rsq...
Forets à langue d’aspic.
Avec les aciers modernes, on peut aussi percer l’acier.
Ne pas confondre avec moi qui ai une langue de vipère !
Bah, la langue de bois est aussi vieille que la politique.......
"Officiel" humain .....Les prédécesseurs étaient des animaux.
Les Russes et les Américains ont aussi utilisé des animaux dans leurs premiers vols spatiaux......
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 16h35 : Forets à langue d’aspic. Avec les aciers modernes, on peut aussi pe...
Ne pas confondre avec moi qui ai une langue de vipère

On avait remarqué !!.........  
joseta parle breton ? Non !
Je savais qu’étant en Galice on était également en pays celte... mais de là à imaginer l’aminaute bretonnant... Tu l’as vu avec les sabots de bois bordés de paille, le chapeau à rubans, le biniou en bandoulière et tout l’ toutim ? Ça alors ! On en découvre tous les jours sur ce merveilleux site !
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 16h35 : Forets à langue d’aspic. Avec les aciers modernes, on peut aussi pe...
Ne pas confondre avec moi qui ai une langue de vipère !
C’est bien de le reconnaître ! Pour la peine, cadeau → 
ON dit qu’il ne faut jamais dire du mal de soi parce que c’est répété, amplifié, déformé. C’est là que tu comptes tres vrais amis !
Allez ! un p’tit dernier pour la route → 
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 16h35 : J’ai pas dit que j’aimais.......mais il m’est arrivé au...
d’un certain Bali-Balo........

Celui là ? cette page
réponse à . DiwanC le 21/11/2013 à 16h59 : joseta parle breton ? Non ! Je savais qu’étant en Galice ...
Surtout s’il fait son entrée ainsi accoutré dans la plaza de toros en criant "Ole !"
réponse à . mickeylange le 21/11/2013 à 17h04 : d’un certain Bali-Balo........ Celui là ? cette page...
Impayable cette Valérie, je l’adore !.......
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 16h35 : Forets à langue d’aspic. Avec les aciers modernes, on peut aussi pe...
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 17h20 : Surtout s’il fait son entrée ainsi accoutré dans la plaza de...
Je ne sais pas ce qu’il fait, il devrait apporter des précisions : la corrida est bannie de Catalogne depuis bientôt deux ans, beaucoup de Catalans la considérant comme un "machin andalou".
réponse à . DiwanC le 21/11/2013 à 17h03 : Ne pas confondre avec moi qui ai une langue de vipère !C’est b...
tu comptes tres vrais amis
A ce que je vois, tu ne manques pas d’"r".

J’en profite pour demander : pourquoi les binettes sont-elles toutes asiatiques ?
N’y a-t-il pas d’émoticones black, blanches ou beur(e)s ?
Tiens, ça me fait penser aux premiers passagers de la montgolfière. Comme il ont atterri du côté de la Butte-aux-Cailles, ils ont pu en profiter pour faire des courses, à cette heure là, Tang Frères devait être encore ouvert.
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 18h53 : tu comptes tres vrais amisA ce que je vois, tu ne manques pas d’"r". J&rs...
Mais non, elle lui parle mi espagnol, mi français de: "sus tres amigos".......
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 19h00 : Tiens, ça me fait penser aux premiers passagers de la montgolfière...
Non, ils ont ouvert l’année suivante seulement......
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 18h53 : tu comptes tres vrais amisA ce que je vois, tu ne manques pas d’"r". J&rs...
Blacks ou blanches je veux bien mais comment faire des émoticônes Beurs ?
réponse à . BOUBA le 21/11/2013 à 19h21 : Blacks ou blanches je veux bien mais comment faire des émoticônes B...
comment faire des émoticônes Beurs ?

Fastoche, tu ajoutes une barbe ou un voile ! 
réponse à . mickeylange le 21/11/2013 à 19h42 : comment faire des émoticônes Beurs ? Fastoche, tu ajoutes une ...
Mouais......un peu cliché à mon avis........
En prévision des prochaines élections, un générateur de discours en langue de bois à cette page qui ne vous engage à rien !
réponse à . SyntaxTerror le 21/11/2013 à 19h00 : Tiens, ça me fait penser aux premiers passagers de la montgolfière...
Comme il ont atterri du côté de la Butte-aux-Cailles...
Tu rends mon "r" et je te donne un "s". Et nous sommes quitte !

Les petites figures que tu juges asiatiques je les vois comme des petits soleils souriants ou tristes, goguenards ou railleurs, tristes ou désabusés... ils précisent une réflexion, adoucissent une réflexion... Je les aime bien !
réponse à . God le 28/06/2006 à 21h59 : I’m back, ich bin zurück, je suis de retour, après un dé...
à bon entendeur
Mais pas tout-à-fait faux.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Langue de bois » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?