Le mont-de-piété / Chez ma tante / Le clou - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Le mont-de-piété / Chez ma tante / Le clou

Établissement de prêt sur gage

Origine

Lorsqu'on a un cruel besoin d'argent et qu'on dispose encore de quelques biens monnayables, il peut être nécessaire d'aller dans un établissement de prêt sur gage (aujourd'hui, on va généralement au Crédit Municipal) mettre ces biens en dépôt en échange d'une somme d'argent, avec l'espoir de les récupérer ensuite une fois la mauvaise passe terminée et l'argent remboursé.

Si cet établissement est souvent appelé le mont-de piété, chez ma tante ou le clou, un curieux se demandera inévitablement d'où peuvent venir ces appellations.

La première nous vient au XVIe siècle de l'italien. Elle est en effet une traduction très libre de "monte di pieta" qui voulait dire "crédit de pitié" ('monte' signifiant en fait à cette époque "somme d'argent due"), terme qui correspond parfaitement à la situation.

La seconde date du début du XIXe siècle. C'est un terme ironique qui vient de ces personnes qui, ne voulant pas avouer leur recours au mont-de-piété, expliquaient leur soudaine rentrée d'argent par un apport venu de la proche famille.
Et à ceux qui se demanderaient pourquoi la 'tante' plutôt que la cousine ou la belle-mère, certains l'expliquent par l'utilisation du féminin de 'oncle' qui, en Belgique au XVIIe siècle, désignait un prêteur sur gage.

La dernière est une image qui date de la même époque et qui vient simplement de ces 'clous', parfois simplement imaginaires, où les objets mis en dépôt au mont-de-piété étaient supposés être accrochés.

Exemple

« En sortant du Mont-de-Piété où elle vient d'engager sans nécessité ses bijoux et son argenterie, Mme G., déguisée en pauvresse et couverte de reconnaissances, arrive dans le magasin où travaille son fils (…) »
Marcel Jouhandeau - Chaminadour II - 1936

« (...) tiens, où est donc ta pendule ?
- Elle est à raccommoder.
- ... (Riant). C'est pas vrai, n'est-ce pas : tu peux bien me le dire, à moi... Elle est chez ma tante... »
Henri Monnier - Scènes populaires - 1835

« - Tiens, porte ça au clou.
- Tu ne veux pas que je porte aussi les enfants ? demanda-t-elle. Hein ! si l'on prêtait sur les enfants, ce serait un fameux débarras ! »
Émile Zola - L'assommoir - 1877

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le mont-de-piété / Chez ma tante / Le clou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede PfandanstaltÉtablissement de prêt sur gage
États-Unisen Hock shopBoutique de prêt-sur-gage
Angleterreen Uncle'sChez mon oncle
Angleterre / États-Unisen PawnshopBoutique de prêt sur gage
Panamaes Casa de empeñoMaison de prêt sur gage
Espagnees El monte de piedadLe mont-de-piété
Espagnees El monte de piedad / el monte pio / PeñarandaLe mont de piété
Italieit Monte di pietà / banco dei pegniMont de pièté / banc des gages
Pays-Basnl De lommerd Établissements de prêt sur gage
Pays-Basnl PandjeshuisÉtablissement de prêt sur gage
Belgique (Flandre)nl berg van leningmont de prêt
Pays-Basnl Ome JanOncle Jean (établissement de prêt sur gage)
Pays-Basnl De bank van leningLa banque des prêts (instiitution populaire n'ayant rien à faire avec les banques)
Brésilpt Casa de penhores / PregoÉtablissement de prêt sur gages / Clou
Brésilpt O pregoLe clou
Roumaniero Muntele de pietateLe mont-de-piété
Roumaniero Munte de pietate/ Casă de amanetMont-de-piété/ Maison de prêt sur gage
Slovaquiesk Zalozna Établissement de prêt sur gages

Vos commentaires
Avec une réactivité dépassant l’entendement, Filo nous a déjà pondu un vrai compte-rendu publiable de la convention de Paname du 14 décembre 2009, tenue en petit comité (4 personnes).
Ceux que ça intéresse, peuvent le télécharger ici.
Le sens B2 donné pour "tante" par le TLF (Titre que l’on donne à une femme plus âgée que l’on s’interdit, par respect, d’appeler par son prénom et, en raison de liens d’affection ou par fantaisie, d’appeler madame) peut éclairer l’euphémisme discuté ici. "Tante" serait par extension quelqu’un de plus âgé et de bien disposé, à qui on peut faire appel en cas de besoin. La même explication vaudrait d’ailleurs pour l’oncle belge. Penser à ces communautés africaines où tous les hommes de la génération antérieure, à part le père, sont des "oncles".
réponse à . God le 26/01/2010 à 23h00 : Avec une réactivité dépassant l’entendement, Filo nou...
A consommer sans modération, n’est-ce-pas. Surtout, n’allez pas le mettre au clou, au mont de piété, car ma tante n’en voudrait point. Les droits d’auteur seraient pour elle trop prohibitifs et impayables (de lièvre).

deLassus, youhou, sors de ton hibernation, mon petit! Tu en faisais partie, là.
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 04h41 : Le sens B2 donné pour "tante" par le TLF (Titre que l’on donne &agr...
Et si, à côté de B2, tu tapes encore B3 et B4, tu auras coulé un cuirassé 
Est-ce que «chez ma tante il ya des vélos d’hommes ?»
réponse à . file_au_logis le 27/01/2010 à 06h12 : A consommer sans modération, n’est-ce-pas. Surtout, n’allez p...
Parce que «ça ne vaut pas un clou ?» même de girofle ? 
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 07h41 : Parce que «ça ne vaut pas un clou ?» même de girof...
En argot, le clou, c’est aussi un vélo.. 
Bonne journée à toutes et tous !
réponse à . Rikske le 27/01/2010 à 07h42 : En argot, le clou, c’est aussi un vélo..  Bonne journée...
Ce qui permet de dire que certains «mettent un clou au clou pour des clous !» 
Et que des clous valent parfois des nèfles... 
Tiens il ya aussi la blague faite à l’apprenti cordonnier que l’on envoie chercher “la pierre à aiguiser les semences”
Même si elle n’est pas totalement avérée, il ne faudrait pas oublier de citer l’anecdote qui est à l’origine de l’expression "Chez ma tante". Elle est racontée un peu partout et notamment sur le site Crédit Municipal de Paris (http://www.creditmunicipal.fr/le-credit-municipal-de-paris/histoire/napoleon-bonaparte.html) :
"Le Mont-de-Piété devrait son surnom Ma tante au fils du roi Louis-Philippe, le prince de Joinville (1818-1900), qui avait déposé sa montre en gage pour honorer une dette de jeu. Répondant aux interrogations de sa mère, il prétexta l’avoir oubliée « chez sa tante »."
Sur le Prince de Joinville, voir Wikipedia "François d’Orléans (1818-1900)".
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 07h41 : Parce que «ça ne vaut pas un clou ?» même de girof...
..." Et si ça ne vaut pas un clou, alors je donnerai tout.." comme le dit Zazie cette page
Il y a aussi la fameuse "vieille" tante (d’Amérique ?) que l’on ne connait ni des lèvres ni des dents, mais de qui parfois on hérite ? Serait-ce justement cette tante-là ?
A genève, on trouve une chaîne de restaurants "Chez ma cousine", mais je ne crois pas qu’ils font crédit 
Resdulac a tout expliqué à propos de "Ma tante". Je voyais un autre lien entre le mont de piété et le clou, peut-être celui de l’espérance, pour qui en use.
réponse à . God le 26/01/2010 à 23h00 : Avec une réactivité dépassant l’entendement, Filo nou...
Merci God de nous faire participer (un chouïa) avec ce compte rendu. 
réponse à . file_au_logis le 27/01/2010 à 06h12 : A consommer sans modération, n’est-ce-pas. Surtout, n’allez p...
Bonjour. C’est à toi que nous devons tous cette épaisse couche de pâte à modeler sur le visage ? Merci beaucoup. Moi ça m’avantage plutôt, mais kim-chee méritait mieux que cet emplâtre !
Je n’hiberne pas , rassure-toi (encore que ce matin...), je cherche un moyen astucieux de me mêler à vos débats sans vous submerger de liens dont visiblement vous n’avez rien à faire ...
A très bientôt !

Sur l’expression du jour : à 95%, je crois bien que le Crédit Municipal de Paris appartient à la Mairie de Paris.
A propos de ma tante, cette répartie de l’oncle de Solal, lue ce matin dans ’Belle du Seigneur’: ’Monsieur, vous avez rendez-vous? J’ai rendez-vous dans les yeux de ta soeur!’

Bien à vous,

Bisous
réponse à . Purdey le 27/01/2010 à 09h10 : A propos de ma tante, cette répartie de l’oncle de Solal, lue ce ma...
Ah ! Belle du seigneur ! Un livre qu’on lirait sans attente, sous la tente, sans ma tante, et sans jamais le mettre au (mange)clou !

Je l’ai lu, il y a vingt ans, pour revivre, sous un tilleul, en plein été, sans pouvoir m’en détacher !
Quelle jolie citation tu nous en donnes là !

Bonne journée à tous...

PS. pour DeLassus : pour te mêler à "nos" débats (qui, nous ??), pas besoin de "moyen astucieux" : sois toi-même, écris avec sincérité, sérieux ou légèreté, sans attendre systématiquement de réponse : nous sommes gens libres et de bonnes moeurs. Ici, c’est la susceptibilité qu’il faut mettre au clou... et l’y laisser !
God quand tu as mis ton fils au clou, il t’en ont donné combien ?
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 09h43 : God quand tu as mis ton fils au clou, il t’en ont donné combien&nbs...
Trente deniers à l’époque, le prix de la trahison : dix deniers le clou. Mais la loi du marché aidant, les prix ont grimpé depuis.
Ces jours ci je suis chez ma tante, Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, grenouille de bénitier. Le curé dit d’elle "elle en est pleine Hamond de piété"
J’étais dans la cuisine au petit matin, je buvais un verre de rosée, quand j’ai aperçu un papier au clou de la cheminée. C’était presque une prière, mais je sais pas à qui. Je vous ai recopié ce que j’ai pu lire:


- Le chien a bois mais ne brame pas
alors que le cerf le soir au fond... il a bois.
- Le pigeon roux coule
les autres je sais pas
- Le moineau piaille
alors que ma femme piaffe
- Le loup hurle
la chouette hurlule
- La vache meuble
comme les tables
- Le canard fait coin coin
le canard à l’orange fait cointreau
- Le thon barrit
comme un éléphant
- le corbeau croate
comme le Serbe
- la girafe bêle bêle
comme cloclo
C’est fou, le nombre de philantropes qui, dans le bandeau de droite, me proposent de me faire gagner de l’argent en leur en donnant...
réponse à . Elpepe le 27/01/2010 à 10h15 : C’est fou, le nombre de philantropes qui, dans le bandeau de droite, me pr...
Eh oui, c’est le ’clou’ du spectacle offert par ce génial site. Je remercie mon géniteur de me l’avoir signalé.
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 10h01 : Ces jours ci je suis chez ma tante, Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, gren...
Edith aussi, elle piaffe, du haut de son Mont...
Je sais , c’est encore un lien !
Mais celui-ci est rarissime : c’est un article d’un des premiers numéros de la Revue des Annales d’Histoire Economique et Sociale (N° 14 de 1932), et il donne l’histoire des débuts assez laborieux du Mont de Piété de Paris, destiné à faire échapper les Parisiens aux usuriers, lesquels n’étaient pas du tout que juifs..

cette page

Je ne dirai pas que ça se lit comme un roman, mais presque !
As-tu mis au clou ton Chapeau melon et tes bottes de cuir ?
Je frappe au n° 26
Je d’mande mam’selle Angè-leuh
La concierge me répond :
Mais quel métier fait-elle?
Elle fait des pantalons
Des jupes et des jupons
Et des gilets de flanelle
Elle fait des pantalons
Des jupes et des jupons
Et des bonnets de coton
Ah - ah -ah - ah
Je ne connais pas ce genre de métier
Allez voir à côté


C’est pour ma tante Mlle Angèle Hamond dont c’est la fête.
Filo es-tu d’accord sur les paroles ?
Ah si God n’avait pas mis l’éditeur de partoches au clou !
réponse à . deLassus le 27/01/2010 à 08h58 : Bonjour. C’est à toi que nous devons tous cette épaisse couc...
sans vous submerger de liens dont visiblement vous n’avez rien à faire ...
Qu’en sais-tu ? Que certains t’aient demandé de ne pas faire systématiquement du copié-collé est une chose, que tu nous donnes des liens en est une autre. Que je sache, sur ce site, tu n’as aucun moyen de savoir si nous avons cliqué sur tes liens. Il y en a qui le font, d’autres qui les ignorent. Ne te prive pas de nous en donner, mais point trop n’en faut.

Suis les conseils de Syanne en 17 et ne te prends pa la tête pour des riens. 
réponse à . Resdulac le 27/01/2010 à 08h29 : Même si elle n’est pas totalement avérée, il ne faudra...
l’anecdote qui est à l’origine de l’expression "Chez ma tante"
je suis effectivement surpris que God ne l’ait pas indiquée dans son explication, ce qui l’amène à se demander pourquoi une tante au lieu d’un oncle. Pourtant cette anecdote est rapportée très souvent. Les sources de God le conduiraient-elles à la croire fausse ?
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 11h28 : Je frappe au n° 26 Je d’mande mam’selle Angè-leuh La con...
Ah la belle époque, celle où la télé savait chanter.
Il y avait aussi la pêche au moules, ah là là
Et aussi quand la mer monte, j’ai honte oh là là
Nostalgie....
j’ai trouvé un cadre sans emploi. Pour l’employer, j’ai donc cherché un clou pour l’accrocher. Au mur de la tente de mon oncle. Mais mettre un clou à la tente nécessite un clou très spécial. Où trouver l’argent ? J’ai mis la tente au clou pour m’acheter le clou pour la tente. Mais je n’avais plus la tente. Alors j’ai mis le clou chez ma tante. J’ai récupéré la tente mais je n’ai plus le clou. Alors j’ai offert mon cadre à Pôle Emploi. Ils n’en ont pas vraiment l’usage, mais ils le gardent quand même.
La vie moderne est compliquée ! 
réponse à . deLassus le 27/01/2010 à 08h58 : Bonjour. C’est à toi que nous devons tous cette épaisse couc...
je crois bien que le Crédit Municipal de Paris appartient à la Mairie de Paris.
oui, d’où son nom, mais il y a aussi le Crédit Municipal dans d’autres villes de France.
Quand on visite celui de Paris, dans le Maris, on voit sur le sol, dans la cour, le tracé de l’enceinte de Philippe Auguste qu’on suit jusqu’aux jardins St Paul où il en subsiste un morceau important.
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 10h01 : Ces jours ci je suis chez ma tante, Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, gren...
et la fourmi cro-onde  :&rsquo)
Ton aide me réchauffe le cœur !
réponse à . Purdey le 27/01/2010 à 11h00 : Eh oui, c’est le ’clou’ du spectacle offert par ce géni...
Ton géniteur, dis-moi, est un Expressionaute ? Et on t’appelle madame, ou monsieur ? C’est important, pour l’inventaire des biens, savoir ce qu’on peut en tirer auprès de God, qui est un négrier qui exploite les abonné(e)s de ce site...
Ne reste quand pas trop longtemps dedans, ça pourrait te faire exploser les neurones !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 27/01/2010 à 12h42 : Ne reste quand pas trop longtemps dedans, ça pourrait te faire exploser l...
Pas de danger, demande à Elpépé, j’en ai plus. De toutes façons le nœud rone est inconnu du marin.
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 11h28 : Je frappe au n° 26 Je d’mande mam’selle Angè-leuh La con...
Si tu avais un séquenceur, ou juste quelques notions de solfège, tu saurais qu’il n’y a que trois "ah" à l’antépénultième. Tu peux coller God, c’est sa faute, après tout.
réponse à . Elpepe le 27/01/2010 à 12h41 : Ton géniteur, dis-moi, est un Expressionaute ? Et on t’appelle...
on t’appelle madame, ou monsieur ? C’est important,
Surtout aujourd’hui, où on ne sait plus si mon oncle ne peut pas être appelée ma tante même si il en a.
réponse à . chirstian le 27/01/2010 à 11h57 : l’anecdote qui est à l’origine de l’expression "Chez m...
Les sources de God le conduiraient-elles à la croire fausse ?
God, par définition, ne peut pas croire, voyons ! God sait, et pis c’est tout ! Inutile donc de chercher à gager son laïus, misérable vermisseau !
Si, si, c’est toi qui l’as écrit... 
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 12h54 : on t’appelle madame, ou monsieur ? C’est important,Surtout aujourd...
En avoir et en être sont les deux auxiliaires du bon goût d’aujourd’hui, semble-t-il.
réponse à . Elpepe le 27/01/2010 à 12h49 : Si tu avais un séquenceur, ou juste quelques notions de solfège, t...
tu saurais qu’il n’y a que trois "ah" à l’antépénultième. Tu peux coller God, c’est sa faute, après tout.

God collé samedi !!!!!!

J’ai pas compris pourquoi, mais l’amiral m’a autorisé, alors je peux pas résister.

J’ai collé God, J’ai collé God, J’ai collé God, J’ai collé...

Je ressens maintenant, ce qu’éprouve celui qui a une ceinture d’explosifs, et qui marche seul vers son destin.
Adieu les amis
je vous aimais bien
Ah si ma tante était Vénus....
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 13h04 : tu saurais qu’il n’y a que trois "ah" à l’antép...
surtout déconne pas. Que God soit collé c’est normal, même si je n’y ai rien compris, mais toi mickey fais toi péter le cigare loin de toute âme vivante, cela ne t’empêcheras pas de rejoindre les anges...
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 13h25 : surtout déconne pas. Que God soit collé c’est normal, m&ecir...
Je suis tombé par terre
c’est la faute à pépère
le nez dans expressio
c’est la faute à Momo
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 13h04 : tu saurais qu’il n’y a que trois "ah" à l’antép...
Je ressens maintenant, ce qu’éprouve celui qui a une ceinture d’explosifs, et qui marche seul vers son destin.
T’avais qu’à rester dans le mi cro-onde, et tu serais bien au chaud, et t’aurais pas besoin de ceinture d’explosif !!!  :&rsquo)
Tu te prends pour Gavroche...
C’est la faute à Folcoche ?
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 13h25 : surtout déconne pas. Que God soit collé c’est normal, m&ecir...
mickey fais toi péter le cigare loin de toute âme vivante,

Je fais pas la bombe tout seul, j’attendrai la prochaine convention.
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 13h50 : mickey fais toi péter le cigare loin de toute âme vivante, Je fais ...
Filou va à Bagdad, prochainement ?
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 13h04 : tu saurais qu’il n’y a que trois "ah" à l’antép...
J’ai pas compris pourquoi, mais l’amiral m’a autorisé
oui, il arrive souvent que l’ami râle !
En passant par la Syrie pour se faire couper... qq planches de sapin ? 
C’est qu’il faut être prévoyant ! A-t-il aussi une bonne assurance-vie ?
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 11h28 : Je frappe au n° 26 Je d’mande mam’selle Angè-leuh La con...
Ah mais, ca, ici, c’est le Petit Rapporteur, rien à voir avec les Grosses Têtes...
Il y a oh, bien trente ans de cela, non?
Tu lui riverais pieusement ton clou ?
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 14h38 : En passant par la Syrie pour se faire couper... qq planches de sapin ? ...
Des clous, oui! Ce truc, là, vaut pas un clou. Même pour un vieux clou, d’ailleurs.Je ne me mettrais pas au clou, pour devenir le clou du spectacle! Ah, guenon, alors!
réponse à . file_au_logis le 27/01/2010 à 14h45 : Des clous, oui! Ce truc, là, vaut pas un clou. Même pour un vieux c...
Il est vrai que les clous, de nos jours, valent des nèfles ! 
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 12h54 : on t’appelle madame, ou monsieur ? C’est important,Surtout aujourd...
Donc, le mont de piété, c’est pas comme la Samaritaine, où on trouve tout.
Parce que s’il y en avait, on l’appelerait mon oncle.

C’est çà ?
réponse à . file_au_logis le 27/01/2010 à 14h45 : Des clous, oui! Ce truc, là, vaut pas un clou. Même pour un vieux c...
Dès 1958, mon oncle avait abandonné son vieux clou pour circuler à VéloSolex.
cette page
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 10h01 : Ces jours ci je suis chez ma tante, Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, gren...
Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, grenouille de bénitier
.

Je la connais, Mademoiselle Hammond ! C’est l’organiste ! cette page
réponse à . chirstian le 27/01/2010 à 14h37 : J’ai pas compris pourquoi, mais l’amiral m’a autorisé ...
Ah, ce Chirstian, quand même, hein ? Tout dans le feutré, à fleuret moucheté... Fait pas bon être une mouche, ici, moi je dis ! Et tiens, si tu portais les mouches de ton élevage au mont-de-piété, tu pourrais en tirer combien ?

Tout dépend de la longueur de la route, me diras-tu...
réponse à . chirstian le 27/01/2010 à 14h37 : J’ai pas compris pourquoi, mais l’amiral m’a autorisé ...
Ca me rappelle les délicieuses publicités pour "Jockey, le fromage frais de Gervais" chantées peu de temps avant son décès par l’inoubliable Boby Lapointe :

"Ah ! Cornebleu, dit l’amiral,
Si j’pars en mer, mon amie râle.
En ce cas, resterai-je au quai ?"
Et moi j’ajoute en souriant :

Jockey,
C’est pas mauvais !
réponse à . SyntaxTerror le 27/01/2010 à 16h48 : Ca me rappelle les délicieuses publicités pour "Jockey, le fromage...
Le notre, compte tenu de son comportement au salon rose, ne seras jamais qu’un vice-amiral.
assurément, clouée au lit non pas par quelque fièvre... et sans pitié histoire de rester dans les clous
réponse à . SyntaxTerror le 27/01/2010 à 15h48 : Mademoiselle Hamond. Une vieille fille, grenouille de bénitier. Je la co...
L’organiste c’est pas Mlle Lelongbec, sous les ordres de Monsieur Chalamond ? (de piété)
réponse à . chirstian le 27/01/2010 à 11h57 : l’anecdote qui est à l’origine de l’expression "Chez m...
De l’intérêt des commentaires !
Je ne connaissais pas cette histoire. Mes sources (peu bavardes sur le sujet) ne l’évoquent pas et je n’ai pas eu du tout l’idée d’aller voir sur le site du CM de Paris.
Vais devoir impérativement ajouter cette chose à l’explication.
réponse à . God le 27/01/2010 à 17h41 : De l’intérêt des commentaires ! Je ne connaissais pas ce...
ma déception est vive : je retire mon intervention 46 d’hier , et je demande le remboursement de ma cotisation. 
je demande le remboursement de ma cotisation.

ça c’est un clou dur pour les finances d’expressio.
Va falloir demander une rallonge à tante Google.
réponse à . <inconnu> le 27/01/2010 à 12h03 : Ah la belle époque, celle où la télé savait chanter....
Il y avait aussi la pêche au moules
Et quelles sortes de moules sont pêchées ? 
Pour les parisiens, il y a sq. Poinsot (sur la rue vandam), le restaurant «La moule en folie»
réponse à . Resdulac le 27/01/2010 à 08h29 : Même si elle n’est pas totalement avérée, il ne faudra...
surnom Ma tante au fils du roi Louis-Philippe
Ce qui veut dire que, là, ma tante en avait 
réponse à . mickeylange le 27/01/2010 à 17h00 : Le notre, compte tenu de son comportement au salon rose, ne seras jamais qu&rsqu...
vice-amiral.
contre-amiral eut été largement suffisant ! Voir même... Lieutenant de corvette ! ou quand même Lieutenant de vaiseau, ne soyons pas trop... vache depuis leur plancher... 
Réservé à BB et à son amiral du vice, enfin son vice-amiral.
Il se disait anarchiste et veillait à traverser dans les clous pour ne pas avoir affaire à la marée chaussée ! Et les clous ?... Ah, les clous !... plutôt que les déposer chez « Ma Tante », il les confiait à Pataclou Patachou :

Pendant les rar’s moments de pause,
Où il n’ répar’ pas quelque chose,
Il cherch’ le coin disponible où
L’on peut encor planter un clou
Boîte à outils... boîte à outils...
Le clou qu’il enfonce à la place
Du clou d’hier, il le remplace-
Ra demain par un clou meilleur,
Le même qu’avant-hier d’ailleurs.


Le Mari bricoleur raconté par Georges (l’autre !) 
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 03h39 : Il se disait anarchiste et veillait à traverser dans les clous pour ne pa...
Agrrrrrrrr !! Encore trop tard !! Bon faut dire que je suis rentré hier soir de Cuba et que j’ai encore la tête là bas.
J’aurai pas capillo-tracté comme toi en faisant le rapprochement avec le mari bricoleur de tonton Georges ( l’autre ! )
Caraïbes, langoustes et Mojito on peut pas dire que ce voyage ne vallait pas un clou.
Cette quinzaine a été plus agréable que si je l’avais passée chez ma tante.....
réponse à . God le 27/01/2010 à 17h41 : De l’intérêt des commentaires ! Je ne connaissais pas ce...
Bon, c’est pas parceque je rentre du pays du Che que j’ai la prétention d’apporter la "révolucion" sur notre site mais c’est vrai qu’il manque le rajout de la supposée origine Louis-Philliparde de l’expression......
D’un autre côté je ne voudrais pas que cette remarque apporte la zizanie sur Expressio car je suis un ancien des lieux et il est bien connu que souvent les fidèles cassent trop.
Bonjour,
Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication suivante a peut-être déjà été donnée.
L’ expression ’chez ma tante’ viendrait de la fausse excuse que donnait un jeune homme de bonne famille, ou de la noblesse, pour expliquer ses absence du domicile.
’Je suis allé saluer ma tante’
Bonne journée.
PS : en parcourant les commentaires, je constate qu’une variante de cette explication est donnée en 9.
Je profite de l’ occasion pour noter que ce site soit un des rares où le bon langage et la bonne orthographe sont de mise.
Sur les autres forums, notamment sur You Tube, les commentaires puent de fautes d’orthographe. Et ce ne sont pas des fautes de frappe.
Par exemple: Ses au lieu de c’est. des infinitifs à la place de participes passés et vice versa. De même les titres des présentations en sont truffés!
Parfois des insultes envers les autres commentateurs et des grossièretés Exemple : ’p’. C’ est lamentable. Un manque de respect envers la langue et les autres lecteurs.
Une femme, à qui j’ avais fait la remarque, a répondu; L’orthographe, on sen fou’ (Sic).
D’autres trouvent que c’ est normal de faire parfois une erreur. J’ ai répondu que, quand c’ est systématique. C’est grave.
NB : ma mère et ma grand-mère, qui avaient fait 3 années de secondaire après les 6 primaires (avant la 2e guerre, c’était normal chez les futures ménagères, écrivaient correctement.
A l’époque, en Indochine, il y avait beaucoup de Mamdame Claude et de Marcelle Lapompe, là-bas. Une des plus célèbres fut certainement la Carpe de Diem-Biem-Phu
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 06h53 : Bonjour, Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication ...
Toutafé d’ac issi on écri en francé correk. on ait pas des anaflabè zanalfla ziniorant qui save pa son otrografe......non, mé !
On a été a lécole, nou........
réponse à . BOUBA le 19/12/2012 à 07h41 : Toutafé d’ac issi on écri en francé correk. on ait pa...
Content de te relire Bouba.
.........................................................................
le mon de piaité, chai ma tente, le cloue.
problèmes de lents gages!
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 06h53 : Bonjour, Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication ...
Bonjour à toi,
j’espère que tu ne t’est pas senti visé par mon commentaire sr la Carpe de Diem-Biem-Phu...
Ne lis pas les élucubrations des deux autres, ils ne font rien que te taquiner!
C’est vrai qu’il vaut mieux bien utiliser un langage châtié que châtier un langage mal utilisé!
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 03h39 : Il se disait anarchiste et veillait à traverser dans les clous pour ne pa...
Du clou d’hier, il le remplace-
Ra demain par un clou meilleur,
Voilà une liberté que je n’avais jamais vue: tronquer un mot pour assurer la rime !
Est-ce que cette gymnastique porte un nom ?
Dans le magasin d’un pelletier, à qui un ami a rendu visite:
- Mais? t’as presque pas de fourrures, comment celà se fait-il?
- J’ai pas de pot et des peaux en dépôt.
- ?
- Je devais payer la facture d’EPO!
réponse à . ergosum le 19/12/2012 à 09h22 : Du clou d’hier, il le remplace- Ra demain par un clou meilleur,Voilà...
Spécialité Brassennienne......voir cette page......on en apprend plein sur notre cher poete.....
Diwan, si tu m’entends.....désolé d’avoir répondu pour toi
réponse à . joseta le 19/12/2012 à 08h21 : Content de te relire Bouba. .......................................................
Le plaisir de vous retrouver tous est partagé.......
réponse à . ergosum le 19/12/2012 à 09h22 : Du clou d’hier, il le remplace- Ra demain par un clou meilleur,Voilà...
oui oui c’est connu, on dit la "réductopiedtotechnie"
Sans blague c’est du sérieux. Bonne journée 
Après être tombée dans l’escalier, ma tante a mis son fémur au clou (à moins que ce ne soit l’inverse).
Maintenant, sa chanson préférée, c’est : Rue Gamma ... cette page
Attention: aujourd’hui, je vais chez ma tante peut prêter à confusion... 
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 11h13 : Attention: aujourd’hui, je vais chez ma tante peut prêter à c...
Absolument pas !
D’ailleurs, à Paris, le Crédit Municipal est situé rue des Francs-Bourgeois, dans le Marais. C’est bien la preuve.
réponse à . BOUBA le 19/12/2012 à 10h16 : Spécialité Brassennienne......voir cette page......on en apprend p...
… désolé d’avoir répondu pour toi
Mais y a pas de mal mon grand ! 
Demain, je te promets, je me tais ! Même si God nous rediffuse « copains comme cochons » [et qu’évidemment, « Les copains d’abord » viendrait à l’esprit], ou une expression d’un « 22 septembre »… je te laisse le « Brassens » libre, je ne dis rien, je ne signale rien, je n’évoque rien, bref, je me « clou » le bec !
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 06h53 : Bonjour, Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication ...
C’est quoi les "ménbagères" dont que c’est que tu causes à nous ?
S’cuse-moi de te taquiner... mais c’était trop "Tantant"... je n’ai pas pu résister !

Que ceux qui n’ont jamais fauter (écriture ou dactylographie) te jettent la première pierre !
Ne crains rien : tu peux cheminer tranquille ! Tu ne recevras même pas un confetti !
Allez ! faut que j’y aille, sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour !

[Merci de lire : "Que ceux qui n’ont jamais fauté.... Correction effectuée grâce à la vigilance de M’sieur Syntax qui ne cesse de terroriser le pôv monde ![/i] Voir @97]
réponse à . BOUBA le 19/12/2012 à 05h34 : Bon, c’est pas parceque je rentre du pays du Che que j’ai la pr&eacu...
Le leader cubain redoute les Castro-entérites.
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 06h53 : Bonjour, Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication ...
Bien dit !
Par contre, il ne faut pas d’espace après les apostrophes alors qu’il en faut après les points d’exclamation ! (12 ngultrums l’heure de remise à niveau) 
Le mont-de-piété –> Diplôme en tête
Le mont-de-piété / Chez ma tante / Le clou –> Épanchez douillettement camelote

Ma tante Ana
Le clou, c’est quand les tueurs à gages se réunissent chez ma tante, au mont-de-piété.
Allez ! faut que j’y aille, sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour !
As-tu au moins le droit de jouer dans la cour des grands ?
Dois-tu payer pour cela ? 
Plus sérieusement, remets mon bonjour à Guillaume Macheprot, si tu veux bien.
Le curé se croise dans la rue avec son enfant de choeur...
- Où vas-tu avec cet appareil de massage dans les bras, mon fils?
- J’emmène masseur chez ma tante mon père.
Une tante va (bientôt) pouvoir épouser une autre tante.
Que va devenir l’expression "si ma tante en avait on l’appellerait mon oncle" ?
réponse à . mickeylange le 19/12/2012 à 12h14 : Une tante va (bientôt) pouvoir épouser une autre tante. Que va dev...
Elle reste inchangée.
Je signale que la véritable expression est (deux points, ouvrez les guillemets)
"Si mon oncle en avait quatre, on l’appellerait ma tante."
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 11h58 : Bien dit ! Par contre, il ne faut pas d’espace après les apost...
Tout à fait exact.
De plus, les signes doubles (deux points, exclamation, interrogation) prennent un espace avant eux, sauf le point-virgule.
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 11h44 : C’est quoi les "ménbagères" dont que c’est que tu caus...
Que ceux qui n’ont jamais fauter

Et où mets-tu l’accent sur le "e" ?
DEVINETTE
- Pourquoi je me suis fait un dessin du mont-de-piété?
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 12h30 : Tout à fait exact. De plus, les signes doubles (deux points, exclamation,...
...sauf le point-virgule
Ah bon, d’où tu la sors, celle-là ?
Moi, ma maman m’a toujours dit : « signe double = espace double » (une espace avant, une espace après). Et God sait si ma douce maman était pointilleuse sur le sujet.
réponse à . joseta le 19/12/2012 à 12h46 : DEVINETTE - Pourquoi je me suis fait un dessin du mont-de-piété?...
Réponse
- parce que schéma tente.
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 12h30 : Tout à fait exact. De plus, les signes doubles (deux points, exclamation,...
Site indispensable pour les maniaques, les nuls qui ne veulent pas le rester, les défenseurs de la belle écriture, les curieux, les expressionautes soucieux de respecter les règles de la ponctuation 
« (...) tiens, où est donc ta pendule ?
- J’ai donné la pendule à un ’prête- heures’
réponse à . God le 19/12/2012 à 13h21 : ...sauf le point-virguleAh bon, d’où tu la sors, celle-là&nb...
En toute naïveté je viens d’apprendre que: " Une espace , est, en typographie, un caractère particulier qui permet d’insérer un espace blanc dans le texte. "
Faut avouer que ce n’est pas évident ! 
réponse à . God le 19/12/2012 à 13h21 : ...sauf le point-virguleAh bon, d’où tu la sors, celle-là&nb...
J’ai appris ça en primaire, mais rien ne prouve que c’est vrai ! D’ailleurs on ne m’a jamais dit que "espace" est du genre féminin ...

L’office québécois de la langue française laisse le choix entre pas d’espacement ou une espace fine pour les signes doubles, mais ne précise pas si le choix doit être homogène pour tous les signes. cette page
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 14h34 : J’ai appris ça en primaire, mais rien ne prouve que c’est vra...
D’ailleurs on ne m’a jamais dit que "espace" est du genre féminin ...
Ah on? Demande à Renault, alors...
réponse à . saharaa le 19/12/2012 à 13h31 : Site indispensable pour les maniaques, les nuls qui ne veulent pas le rester, l...
Merci bien.
Je me demande dans quelle catégorie je dois me ranger.

Pour séparer les termes d’une énumération introduite par un deux-points
Acheter à l’épicerie :
– 3 oranges ;
– 2 pamplemousses ;
– 4 citrons.

On dirait du langage SAS où toutes les lignes doivent finir par un point-virgule, sauf que la dernière doit être RUN ; sous peine d’attendre longtemps !
réponse à . file_au_logis le 19/12/2012 à 14h47 : D’ailleurs on ne m’a jamais dit que "espace" est du genre fém...
D’abord, c’est Matra et ensuite je ne suis pas certain "qu’on" dise "une" Espace ...
certains l’expliquent par l’utilisation du féminin de ’oncle’
D’où, bien évidemment, l’expression "payer rubis sur l’oncle".
réponse à . saharaa le 19/12/2012 à 13h40 : En toute naïveté je viens d’apprendre que: " Une espace , est...
Un espace, c’est un petit rien, comme dirait Mozart.
On peut remplacer la barre "espace" par la touche "v"
Puisque "v" n’est rien...

Alors là, pour le coup, joseta, je te rive ton clou !
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 14h34 : J’ai appris ça en primaire, mais rien ne prouve que c’est vra...
Es-tu tombé sur la tête et as-tu continué à danser dessus ?

Je suis sidéré, dans la référence même que tu donnes, ils parlent d’une espace fine !
De plus, il y a quelques mois, God et moi vous avons largement démontré que le féminin de "espace" était de bon aloi en typographie (même à propos de tapuscrits électroniques) parce qu’in illo tempore les typographes utilisaient des lamelles de plomb.
Ceci dit, le masculin est toléré puisqu’il s’agit quand même d’un espacement.

Quant aux règles de ponctuation, voici deux aides :
cette page
cette page

Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !
Expressio est un site à la fois culturel et humoristique que même les Mayas nous envient ! 
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 11h38 : … désolé d’avoir répondu pour toiMais y a pas de ma...
Houlà alors va pas falloir que je me loupe s’il y a moyen de paralléliser avec l’expression du jour avec georges (l’autre!)........
C’est sur parceque même avec le cul bas il fait des cacas hauts !!!!!!!!!......
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 15h50 : Es-tu tombé sur la tête et as-tu continué à danser de...
même les Mayas nous envient !

Plus pour longtemps ! dans deux jours, ils seront voués aux gémonies
réponse à . ergosum le 19/12/2012 à 15h48 : Un espace, c’est un petit rien, comme dirait Mozart. On peut remplacer la ...
je te rive ton clou!
Pas tout à fait...
Comme dirait Mozart.....n’est rien.
Mozart? Je ne crois pas car c’est vague ’n’est rien’. 
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 12h33 : Que ceux qui n’ont jamais fauter Et où mets-tu l’accent sur l...
Eh ben, comme tu vois, je ne le mets pas !
D’abord parce que mon clavier est en reparation et que j’ai cherche dans ma boîte à outils : je n’ai rien en reserve... Je fais tout au burin et au marteau ! Et mon precis d’orthographe en 27 volumes, je l’ai depose au mont-de-piete.

Je pourrais dire que c’est pour illustrer mon propos... ce serait pur mensonge ! J’étais vraiment pressée... mais en aucun cas c’est une excuse. C’est une belle faute d’attention et je te remercie de l’avoir relevée.

Je vais donc utiisé utiliser la gomme et le crayon que dans sa grande bonté, God met à notre disposition pour nous, pauvres "fôteurs" !
réponse à . BOUBA le 19/12/2012 à 16h00 : Houlà alors va pas falloir que je me loupe s’il y a moyen de parall...
s’il y a moyen de paralléliser avec l’expression du jour avec georges (l’autre!)........

Georges Branelles ou Georges Plassens ?
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 14h55 : Merci bien. Je me demande dans quelle catégorie je dois me ranger. Pour...
Merci bien.
Mais de rien !

Je me demande dans quelle catégorie je dois me ranger.
Là, tu es le seul à pouvoir répondre.... à moins que tes proches ne le fassent pour toi ?

PS : j’ai corrigé les espaces
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 14h55 : Merci bien. Je me demande dans quelle catégorie je dois me ranger. Pour...
la dernière doit être RUN ; sous peine d’attendre longtemps !
au grand dam des citons, oranges et pamplemousses qui sont pressés eux !
PS : là aussi ! m’énerve cette règle
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 15h50 : Es-tu tombé sur la tête et as-tu continué à danser de...
Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !
d’accord avec toi, mais ce n’était peut-être pas nécessaire de redonner le site que j’ai déjà signalé en # 101 
réponse à . ergosum le 19/12/2012 à 16h04 : même les Mayas nous envient ! Plus pour longtemps ! dans deux jo...
C’est certain.
Au lieu de se préoccuper de la fin du monde, ils auraient pu deviner que les Espagnols allaient les massacrer et agir en conséquence.
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 06h53 : Bonjour, Je n’ ai pas lu tous les commentaires, donc l’ explication ...
D’autres trouvent que c’ est normal de faire parfois une erreur.

Errare humanum est, disent les érudits. L’erreur est humaine, mais quand la gomme s’use plus vite que le crayon, y a un problème !

Cela dit, permets-moi de te dire qu’à la place de
Je profite de l’occasion pour noter que ce site soit un des rares
j’aurais écrit "que ce site est", l’indicatif me paraissant avoir sa place pour exprimer un fait ou une certitude. 
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 17h06 : C’est certain. Au lieu de se préoccuper de la fin du monde, ils aur...
ils auraient pu deviner que les Espagnols allaient les massacrer
Si j’en croiscette page, les mayas avaient déja presque disparu quand les espagnols sont arrivés.
Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !
La question est: parle-t-on ici VRAIMENT de rigueur grammaticale? NON!
Il s’agit de règles de typographie, qui n’ont RIEN A VOIR avec la grammaire!

J’ai passé plusieurs heures à chercher dans Grévisse (la Grammaire Française et le Bon Usage) et n’ai rien trouvé au sujet des espaces relatifs à la ponctuation.*

Mesdames, Messieurs, et tous les autres, la conclusion s’impose: la Grammaire s’en fout!

Et nous, ici, nous écrivons, nous n’imprimons pas. Donc, la typographie n’entre pas non plus en ligne de compte. Et vlan!

*: Ou alors, c’est écrit en tout petit, gris clair, au milieu des conditions générales de vente!
réponse à . joseta le 19/12/2012 à 16h10 : je te rive ton clou! Pas tout à fait... Comme dirait Mozart.....n&rsquo...
Dans les pizzerias c’est Mozart est là !
réponse à . mickeylange le 19/12/2012 à 16h29 : s’il y a moyen de paralléliser avec l’expression du jour avec...
Je suis fan des deux............Sluuuuuuuurp !!
réponse à . file_au_logis le 19/12/2012 à 19h07 : Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !La question est: parl...
On écrit Grevisse et Clemenceau en prononçant Grévisse et Clémenceau !
Pourquoi n’irais-tu pas jouer aux billes dans les rails de tram ?

T’en fais pas, je te présenterai mes excuses demain. 
réponse à . file_au_logis le 19/12/2012 à 19h07 : Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !La question est: parl...
Petite divergence de vue :
Si, sur ce mêêêveilleux site, les erreurs grammaticales ou orthographiques sont de mauvais aloi et bien plus agressives pour l’œil que la faute typographique, il n’empêche que celle-ci est dérangeante pour qui connaît les règles.

Autrement dit : on peut connaître les règles du savoir-vivre et le code de la bonne conduite automobile ; ça ne nuit pas !
Mais on ne va pas se battre pour ça, s’ pas ! 
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2012 à 14h55 : Merci bien. Je me demande dans quelle catégorie je dois me ranger. Pour...
Une autre façon valable sans point à la fin et toujours avec des tirets d’incise :

Acheter :
– 3 oranges
– 2 pamplemousses
– 4 citrons
réponse à . saharaa le 19/12/2012 à 16h55 : Un petit effort de rigueur grammaticale, les enfants !d’accord avec t...
Bien sûr, mais on ne le répétera jamais assez !
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 11h44 : C’est quoi les "ménbagères" dont que c’est que tu caus...
C’est un dérapage de clavier. b est à côté du n : ménagères!
réponse à . DiwanC le 19/12/2012 à 20h47 : Petite divergence de vue : Si, sur ce mêêêveilleux site,...
Il n’y a pas de divergence: je suis bien d’accord avec toi.
J’ai simplement insisté sur la différence entre "grammaire" et "règles de typographie". Rien de plus.

Maintenant, concernant la typographie, je ne discuterai pas le bien fondé de cette règle. Elle existe. Point-barre. Cependant, ma raison ne la comprend pas : quel est le motif, quelles sont les raisons qui ont conduit les typographes à mettre parfois des espaces et parfois non? J’avoue que mon sens de l’esthétique "lecturesque" ne l’a jamais remarqué. Je suppose - mais cela est un avis personnel - que cela est dû aux types de polices de caractères utilisées quand ces règles furent créées. Pour moi, encore une fois avis purement personnel, je n’en vois plus l’utilité à l’heure actuelle. Y a-t-il un/e spécialiste spécialiste de l’histoire de la typographie dans la salle?
réponse à . <inconnu> le 19/12/2012 à 20h35 : On écrit Grevisse et Clemenceau en prononçant Grévisse et C...
Tu as raison et je présenterai mes excuses personnelles à Maurice et Georges (oui, celui-ci) quand je les rencontrerai.
J’aimerais quand même attirer ton attention sur la règle sivante: Il n’y a pas de faute d’orthographe dans les noms propres.
réponse à . file_au_logis le 20/12/2012 à 07h13 : Tu as raison et je présenterai mes excuses personnelles à Maurice ...
Pivot a compté "Clémenceau" comme une demi-faute, si mes souvenirs sont bons. Tu es à moitié pardonné !
réponse à . deLassus le 19/12/2012 à 18h58 : ils auraient pu deviner que les Espagnols allaient les massacrerSi j’en cr...
Merci bien.
Du coup, la fin du monde est loin derrière nous et on a raison de se consacrer à la typographie.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Le mont-de-piété / Chez ma tante / Le clou » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?