Ne pas être tombé (né) de la dernière pluie - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ne pas être tombé () de la dernière pluie

Avoir de l'expérience.
Être quelqu'un d'averti.

Origine

Combien de champignons nés de la dernière pluie ont manqué de la plus totale expérience pour se protéger de leurs prédateurs humains qui avaient l'intention de les accommoder en omelette ?
Peut-être se seraient-ils déguisés en amanite phalloïde (Lien externe) s'ils avaient eu le temps d'être avertis de ce qui allait leur arriver ?

On sait tous que, les jeunes refusant de profiter de l'expérience de leurs aînés[1], il faut avoir vécu un certain temps pour devenir quelqu'un d'averti.
Cette expression marque simplement l'opposition de l'âge de celui qui a de l'expérience avec le caractère récent de la dernière pluie (du moins dans nos contrées, bien sûr).

Mais, malheureusement, personne ne semble avoir retrouvé pourquoi c'est la dernière pluie qui a été retenue au lieu d'un autre quelconque événement fréquent.
(Mais on trouve aussi « il n'est pas né de la dernière couvée »)

Cette expression date de la deuxième moitié du XIXe siècle pour la version avec tombé et du milieu du XXe pour celle avec .

[1] Comme le disait à juste titre Confucius (à moins que ce ne soit Lao-Tseu) : « l'expérience, c'est comme une brosse à dent : personne ne veut profiter de la vôtre ».

Exemple

« C'était, à l'en croire, d'incomparables crapules, dont le seul souci avait été d'apprendre où il dissimulait, lui, Delahausse, son magot. Mais il n'était pas tombé de la dernière pluie. Il possédait plusieurs cachettes et n'avait indiqué que les petites. »
Jean Dutourd - Au bon beurre

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas être tombé (né) de la dernière pluie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Да не си вчерашенNe pas être (né) d'hier
Pays de Gallescy Nid ddoe y ganwyd fiJe ne suis pas né hier
Allemagne (Bavière)de Nicht von gestern aseinNe pas être d'hier
Allemagnede Nicht auf der Nudelsuppe dahergeschwommen seinNe pas être arrivé en nageant sur la soupe de nouilles
États-Unisen To have been around the blockAvoir fait le tour du bloc
Angleterreen To be nobody's foolN'être l'idiot / l'imbécile de personne
Angleterreen To not be born yesterday.Ne pas être né hier.
États-Unisen Not to have just fallen off the turnip truckNe pas être juste tombé du camion de navets
Argentinees No se cuece con el primer hervorIl ne se cuit pas avec la première ébullition
Argentinees No haberse caído del catreNe pas être tombé du pieu
Espagnees No haber nacido ayerNe pas être né hier
Espagnees No me acabo de caer de un guindoJe ne viens pas juste de tomber d'un griottier
Espagnees No haberse caido del nidoNe pas être tombé du nid
France (Lyon)fr Ce n'est pas un perdreau de l'année
Canada (Québec)fr Il a déja vu neiger
Canada (Québec)fr Ne pas être né de la dernière averse
Écossegd Chan 'eil e cho gorm ri leanabanIl n'est pas inexpérimenté comme un nouveau-né
Grècegr Δε γεννήθηκα χθεςJe ne suis pas né hier
Hongriehu Nem most jöttem le a falvédöröl!Je ne viens pas de déscendre/tomber du tapis mural.
Italieit Non essere nato ieriNe pas être né hier
Pays-Basnl een oude rot in het vak (zijn)être un vieux rat du métier
Pays-Basnl Niet van gisteren zijnNe pas être de hier
Pays-Basnl Een gewaarschuwd man telt voor tweeUn homme adverti en vaut deux.
Polognepl Nie wypaść sroce spod ogonaNe pas être tombé de la queue de la pie
Brésilpt Não nascer ontemNe pas être né hier
Portugalpt Não nascer ontemNe pas être né hier
Roumaniero A fi uns cu toate alifiileÊtre graissé avec tous les onguents
Roumaniero A nu se fi nascut ieriNe pas être né hier
Roumaniero A nu mai fi cu caş la gurăNe plus avoir de sécrétion buccale (des bébés)
Belgique (Wallonie)wa Il n'est pas né d'hier

Déformée

Ne pas être né du dernier update

Vos commentaires
"ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire des grimaces" ... c’est un peu le même sens ... c’est avoir de l’expérience ...

* un petit oubli de notre God ... y a t-il un "m" qui traîne quelque part pour vite le rabibocher avec l’orthographe ? ... et qu’il connaisse l’art d’accommoder une belle omelette aux champignons
Bonjour à tous.Eh bien dites donc les commentaires ne pleuvent pas ce matin ,sont encore tous au lit, où bien partis au boulot!
ne pas confondre :
Louisann n’est pas tombée de la dernière pluie
et
Louisann n’est pas la dernière à m’avoir plu

Un p’tit coin d’parapluie, pour un coin d’paradis...
"né" de la dernière pluie évoque clairement les conséquences d’une pluie : champignon etc...
"tombé" de , exprime tout de même une notion un peu différente. Peut être une reminiscence des pluies d’Egypte (grenouilles etc...) . C’est le moment de passer la parole à notre maître Pierre Dac:
"Quand à la Saint Médard il tombe de la pluie, de la neige, de la grêle, des hallebardes et de la suie, on est tranquille pour quarante jours plus tard, parce que, à part tout ça, qu’est-ce que vous voulez qu’il tombe ? Oui, je sais, mais enfin c’est plutôt rare. "
réponse à . cotentine le 21/08/2006 à 08h54 : "ce n’est pas aux vieux singes qu’on apprend à faire des grim...
L’est pas commode turpinic ! Vais aller me planquer dans ma commode ! Mais l’a quand même raison de ne pas s’acommoddder de telles bévues...
réponse à . God le 21/08/2006 à 09h09 : L’est pas commode turpinic ! Vais aller me planquer dans ma commode&n...
A-t-elle si raison que ça ? Accommoder les champigons c’est les rendre commodes à manger, parce que la commode était le symbole du meuble à tiroirs très pratique.
Or, on distinguait autrefois :
la comode :1 tiroir
la commode : 2 tiroirs
la commmode : 3 tiroirs
la commmmode : 4 tiroirs etc... (à 7 on avait un semainier , puis à 14 un semmainier etc...)
C’était commode, non ? Cette orthographe semble avoir perduré jusqu’aux travaux de I.Kea (troisième moitié du XX° siècle).
On est avec toi God !
Aors moi, j’ai plutôt une question ce matin.
Que vaut cette expression là où il ne pleut jamais ?
(la Bretagne par exemple)

L’expression par extension nous en ramène une autre : "faire la pluie et le beau temps...".

Chanson : "Toute la pluie tombe sur moi... dadadadadadad dada da !"
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 08h56 : Bonjour à tous.Eh bien dites donc les commentaires ne pleuvent pas ce mat...
Eh Louisann, vu tes infidélités chroniques, un ton en dessous s’il te plaît.
Non mais, depuis que tu as ton scooter rose, on ne te voit plus... Tu en perds ton Essence ! 
Eh bien mon p’tit Yannou ,dis moi,qu’est-ce qui s’passe,je ne t’ai pas attaqué moi !je faisais simplement une petite remarque ,mais alors là toute petite .Bon b’eh c’est une mauvaise journée pour moi !oooiiiiiiinnnnnnnnnnnnnhhhhhhh je crois que je vais me désabonner oooooiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnhhhhhhhhhh.
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 10h30 : Eh bien mon p’tit Yannou ,dis moi,qu’est-ce qui s’passe,je ne ...
Sèchez vos larmes, oh mon aimée, et souvenez vous de notre week-end sous la pluie !

Il pleuvait fort , sur la grand route
L’eau ruisselait jusqu’à ses hanches.
Un scooter rose, sans aucun doute
C’est bien joli, mais pas étanche !

Dès qu’nous nous vîmes, nous nous plûmes
Mais, las mouillée comme elle l’était
Tout aussitôt nous eûmes un rhume
Qui coupa net tous mes effets !

L’amour dit-on résiste à tout,
Mais encore faut-il respirer.
C’est dur de se faire des bisous,
Quand on a tous deux l’nez bouché !

Je repartis donc le soir même,
Abandonnant Louisann trempée.
Mais c’est à ça qu’la philo mène,
On a pu s’empêcher d’pleurer.

Je suis pas né d’la dernière pluie,
J’en veux pas à dame Météo.
Mais un conseil ma belle amie
La prochaine fois, prenez l’métro !
On dit aussi, "ne pas être né de la dernière couvée" .Ca c’est pour les pays où il ne pleut pas : il y a des volatiles et des reptiles et autres espèces ovipares.
Il y a un autre champignon, au nom latin évocateur "phallus impudicus" ou satyre puant. Un oeuf blanc, mou, au coin d’un bois (tiens, tiens !!!). Puis c’est l’éclosion, une érection rapide et enfin une odeur vraiment nauséabonde.
De là à dire que tous, impudicus ou non, sentent ainsi...
Heureusement, il y a la dernière pluie pour se doucher...
Pensez à économiser l’eau, quand même, dans un geste de vrais citoyens du monde que vous êtes sûrement.
Bonne journée... (de grisaille, chez moi) à tous !
réponse à . chirstian le 21/08/2006 à 10h46 : Sèchez vos larmes, oh mon aimée, et souvenez vous de notre week-en...
Il a encore frappé fort, l’étanche de service (visiblement pas tombé de la dernière pluie).!
Je n’en suis pas ébaubi, j’en reste baba.
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 10h30 : Eh bien mon p’tit Yannou ,dis moi,qu’est-ce qui s’passe,je ne ...
Une petite remorque rose à ton scooter rose pour transporter tes affaires roses... Y as tu pensé ?
Vous les femmes, vous trimballez toujours une tonne de trucs et de machins, cela te serait donc nécessaire. Il faut investir un petit peu quoi.

Pas pleurer Louisann, les larmes n’éffaceront la honte... hélas.
réponse à . chirstian le 21/08/2006 à 10h46 : Sèchez vos larmes, oh mon aimée, et souvenez vous de notre week-en...
Elle n’est pas étanche cette histoire d’Amour... Louisann-Félicie non plus ! 
réponse à . <inconnu> le 21/08/2006 à 12h33 : Une petite remorque rose à ton scooter rose pour transporter tes affaires...
Il me semble que les nanas en prennent pour leur grade aujourd’hui ! Pauvre Louisann : un qui l’abandonne sous le pluie et l’autre qui se moque... Je lui envoie moi un bouquet virtuel de ... roses !
God - SVP - des expression ensoleillées... la pluie les rend tous moroses....
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 13h23 : Il me semble que les nanas en prennent pour leur grade aujourd’hui ! ...
Ah tout bien réfléchi,il y en a qui valent la peine que je reste ,donc plus de désabonnement NA ! Votre bouquet est un véritable rayon de soleil dans cette grisaille,soyez en remercié(e)?(et que ça serve de leçon à ......il se reconnaîtra!)
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 13h23 : Il me semble que les nanas en prennent pour leur grade aujourd’hui ! ...
Nous sommes durs avec les femmes, mais bon, elles le méritent ! Par contre, nous savons aussi consoler. Louisann se laisse aller à rouler de travers ici et là et vois tu, si nous ne veillons pas sur ses trajectoires, elle finira dans le décor un jour de pluie… ce serait triste, surtout qu’elle peut encore servir à divertir son entourage. Mais c’est bien de t’inquiéter, c’est solidaire. As-tu toi aussi un scooter ? Bleu azur peut-être ?
Ça changera de gris ou de noir, couleurs qui rappellent trop le mauvais climat.
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 13h23 : Il me semble que les nanas en prennent pour leur grade aujourd’hui ! ...
dis donc Mirlou, ce sr’ait-y pas qu’tu m’cherches des fois ? Hier l’anagramme , aujourd’hui la nana grave ! Fais gaffe ,mec , fais gaffe!
Suis pas tombé d’la dernière flotte , moi !


@Louisann : te laisse pas embobiner, ma belle ! Mirlou c’est juste un marlou !
Souviens toi du mouchoir et des valdas qu’on a partagés, hein ? hein ?
réponse à . borikito le 21/08/2006 à 11h46 : Il a encore frappé fort, l’étanche de service (visiblement p...
Je n’en suis pas ébaubi
ébaubi, c’est Lapointe ?
Quand il pleut, qu’est ce qu’on peut faire? A part ramasser des escargots, on peut faire des enfants qui dateront de la dernière pluie? Non?
réponse à . <inconnu> le 21/08/2006 à 15h20 : Quand il pleut, qu’est ce qu’on peut faire? A part ramasser des esca...
euh, à qui faites vous cette proposition directe ? Parce que moi , je suis un monsieur !

Oh, God, pardon de vous déranger, mais si vous avez un instant, voulez vous préciser à Patruiz que votre site n’est pas un site de rencontres sexuelles (ou que, si de telles rencontres peuvent parfois avoir lieu , en Belgique ou en Normandie, c’est plus avec l’idée de récréation qu’avec celle de procréation.)  
nn dsl je suis pas d’accord
réponse à . chirstian le 21/08/2006 à 14h23 : dis donc Mirlou, ce sr’ait-y pas qu’tu m’cherches des fois&nbs...
T’inquiète t’étais pas visé,c’était l’autre( Yaparachyannou)s’il continue je vais lui tomber dessus à bras raccourcis et lui montrer que j’suis pas née de la dernière pluie,bon à part ça j’sais pas chez vous ,mais ici il pleut comme vaches qui pissent et y en a MARRE!!!
Vous vous mettez tous, me semble-t-il, le doigt dans l’œil. Mais moi qui ne suis pas tombé de la dernière ni de la précédente pluie, j’ai des doutes : le mirlou ça m’a tout l’air d’une mirloute ! qui nous la joue solidarité féminine.
C’est trop facile en virtuel : ça coûte pas un rond.
Louisann, ouvre grand tes deux (zé magnifiques) zyeux. Depuis qu’ils te savent propriétaire d’un magnifique engin aux couleurs chatoyantes (kifkif tes cheveux) ils sont tous là, à tourner autour comme des chacals.
Et puis d’abord tu as combien au compteur. Je veux dire ton engin, bien sûr, le tien il a déjà dû faire tour. Pas tellement, non ? Alors même sans remorque ou side, ne crois tu pas que c’est un bel apport dans la corbeille ?
Je suis et resterai ton protecteur pendant les absences pour affaires de ton prétendant, le seul qui me semble de bonne foi. Faut dire qu’il n’a peut-être plus toute sa raison, le pôvre.
En cas de besoin je te ferai un rempart de mon corps. Tu pourras même si nécessaire en user et abuser. J’abnègue.
Ton tout dévoué
Boriquitôt ou tard.
c vrai, il ne pleut pas en Bretagne, ou peu, j’y ai passé un il n’a plu qu’une fois de septembre à août jp
réponse à . borikito le 21/08/2006 à 16h27 : Vous vous mettez tous, me semble-t-il, le doigt dans l’œil. Mais moi...
Paroles, paroles, paroles... lalala
Au moins, la solidarité féminine.. c’est gratuit et sans arrières-pensées !! Finalement, y a que Yannou qui n’est pas né de la dernière pluie et qui a vu juste ..
Mirloute !
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 17h08 : Paroles, paroles, paroles... lalala Au moins, la solidarité fémini...
oui, Mirlou-Mirloute , z’avez raison : c’est la différence entre Yannou et moi : lui c’est une tête et une queue, et moi c’est ni queue ni tête!

Ceci dit, il me semble que c’est Borikito qui avait tout juste, pas Yannou ,mais , c’que j’en dis moi !...
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 17h08 : Paroles, paroles, paroles... lalala Au moins, la solidarité fémini...
Non, non, le petit compliment d’hier m’avait fait deviner que Mirlou était une mirloute.
Mais je n’en ai pas fait tout un plat ! Je ne suis pas non plus de la dernière averse (ni des neiges d’antan, dailleurs ! Merci Georges !)
réponse à . <inconnu> le 21/08/2006 à 17h03 : c vrai, il ne pleut pas en Bretagne, ou peu, j’y ai passé un il n&r...
Seulement sur Brest ! Rappelle-toi, Barbara ! (À moins que ce ne soit ’nattes à chat’) - Merci Jacques !
réponse à . chirstian le 21/08/2006 à 17h42 : oui, Mirlou-Mirloute , z’avez raison : c’est la différen...
J’ai l’odorat fin ! Je sens les âmes qui sont ici, celles qui s’incarnent mâles ou femelles. C’est comme ça, ça se "nichon" ne sait où, dans le sixième sens, quelque part par là.

A koskos : Kersauson dit qu’en Bretagne, il ne pleut que sur les cons...(je cite)

Personne en revanche n’a parlé de Gene Kelly qui chante sous la pluie lui... et qui a dit : "Je suis enrhumé de la dernière pluie..."
réponse à . borikito le 21/08/2006 à 16h27 : Vous vous mettez tous, me semble-t-il, le doigt dans l’œil. Mais moi...
Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement du mal à suivre (je ne sais plus qui a parlé de croulants récemment), que le 20/02, mirlou a écrit en commentaire d’une expression, je cite : "Je suis femme, blonde et Belge de surcroît et j’adore votre site !!". NDLR : elle a même oublié de rajouter (mâtin, quel web !)
Et que le 16/08, autrement plus récemment, elle a passé une deuxième couche, je recite : "J’aurais mal compris (il est vrai que je suis blonde...) ... j’ai dû rater des choses !"
Voilà. Tout est dit...
réponse à . <inconnu> le 21/08/2006 à 18h44 : Seulement sur Brest ! Rappelle-toi, Barbara ! (À moins que ce n...
Bien, on a le lieu (Brest) et les protagonistes. La soirée fût bonne ?
En plus, Mr Peinard, vous ne savez plus qui était avec qui, une honte.
Je constate en sus qu’il n’y a pas qu’en Belgique que les réunions dérapent...
Et en pour finir, vous soulignez que c’était bien mouillé. Ah aujourd’hui, on avoue tout ! Il était temps ou plutôt, "Il était une fois dans l’ouest" une bande d’amis...
réponse à . God le 21/08/2006 à 18h51 : Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement d...
Je ne veux pas me complaire dans le vulgaire mais heureusement que Mirlou, bonjour Madame, a mis un "S" à site*... parce qu’autrement, Expressio n’aurait plus l’orientation non sexuelle voulue.
Déjà qu’avec brigitte raide dingue des 69, ce qui veut dire hommes issus de ce département et autres sympathisants de ce département...

*Imaginez un B...
réponse à . God le 21/08/2006 à 18h51 : Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement d...
Il faudra que je fasse attention à ce que j’écris : Big God surveille et n’oublie rien (mâtin, quel God - non Yannou il n’y a aucune allusion sexuelle !)
réponse à . God le 21/08/2006 à 18h51 : Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement d...
eh , les gars ! Cette intervention Godienne nous apprend deux choses intéressantes :
a) God relit nos messages (ou les mémorise superbement (mâtin, quelle tête), ou encore il a des possibilités de tris qu’i garde jalousement...
b) et il pense que ce que nous disons pourrait avoir parfois un fond de vérité ! Q’une nana lui dise qu’elle adore son site, et il la croit !

Faudra quand même un jour qu’on tombe les masques et qu’on assume nos vériables personnes alitées, non ? Yannou est probablement un ermite qui a fait voeu de chasteté et pianote du fond de sa cellule. Louisann n’a que des rollers. Mirlou est légionnaire à Rodez. Et moi, je ne suis ni sélénite, ni celle que vous ne croyez pas!
Mais je l’avoue aujourd’hui (parce que je suis vexé de ne pas m’être souvenu des aveux de Mirlou!) mais je nierai tout en bloc dès demain... si vous l’voulez bien!

réponse au @24 : t’inquiète Louisann il pleut partout. Mais chez moi on dit comme mérinos qui pisse (indice!)
Ne peut-on pas rapprocher "ne pas être né de la dernière pluie" des expressions "avoir des heures de vol" ou "des km au compteur" ? Mais ces expressions ont peut-être plus une connotation péjorative...
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 19h47 : Ne peut-on pas rapprocher "ne pas être né de la dernière plu...
Dans tous les cas, cela fait penser que la vidange est recommandée de temps à temps... Es tu une occasion Mirlou ? Je demande ça, c’est par rapport à Chirstian. 

Il faut qu’il s’endorme sur un espoir... tu comprends ?

*God a un oeilleton, gaffe.
Et ici, dans mes plaines du Far-Est, quand vient la nuit, je me prends à réfléchir, à revoir la période d’avant la dernière pluie, c’est à dire ce matin, quand je regardais TV5 Monde (Télé-Mâtin, quelle émissio!), et que j’ai entendu Madame Météo France annoncé que dans le nord de la France, càd en Normandie et en Bretagne , ils étaient couverts, inconstants et instables...
A lire leurs élucubrations d’aujourd’hui, ils se découvriraient que ça ne changerait rien: je crois que les averses, tornades et trombes d’eau répétées qu’ils se prennent continuellement sur la tronche ont dû faire rétrécir leur cuir chevelu... Ou alors ils sont passés à ma zonie, chez les chasseurs de têtes...
Louisann, comme je t’ai écrit ces derniers jours, et c’est valable aussi pour mirlou bien sûr, ne les crois pas, tous ces faux belges... Il n’y a que les vrais qui comptent, houbaHOBBES, RIKSKE, RIKSKE-BIS, RIKSKE 2, RIKSKE TOUT, ensuite, les expas, triés ou non, ils sont tous bons... c’est comme le melon! Et ils n’ont pas attendu la dernière pluie pour tomber les gonzesses qui leur tombait dans les bras, toutes cuites dans l’assiette, ayant perdu la leur...
réponse à . file_au_logis le 21/08/2006 à 20h00 : Et ici, dans mes plaines du Far-Est, quand vient la nuit, je me prends à ...
Cette tentative pour sauver votre "marchandise" est vaine. Sont toutes comme ça, il faut qu’elles passent les frontières pour trouver autre chose, plus exotique. C’est un comportement de cu rieuses, c’est tout. Promis, on vous les rendra après.

A Vienne, la femme locale n’existe pas pour les esseulés comme vous ?

Courage, nous veillons sur vos intérêts comme sur les nôtres. 
réponse à . God le 21/08/2006 à 18h51 : Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement d...
Après cette dithyrambe je me demande tout doucement si je n’ai pas mis les pieds en chasse gardée ?
Croyez-moi GOD, je ne me permettrais pas, ne serait-ce que parceque je suis un mortel d’un commun tout ce qu’il y a de commun, une misérable personne, limite croulante.
Je plie (ou casse) mon fusil et je me casse en douce pour d’autres battues autorisées.
réponse à . borikito le 21/08/2006 à 22h34 : Après cette dithyrambe je me demande tout doucement si je n’ai pas ...
QUOI, tu te casses! et tu crois qu’on va te laisser faire ,NON mon cher sur ce site les femmes sont fidèles, faut pas croire tout c’que les autres écrivent ,ils sont gentils, mais possessifs t’as pas idée ,nous on t’aime et on veux te garder.
réponse à . borikito le 21/08/2006 à 22h34 : Après cette dithyrambe je me demande tout doucement si je n’ai pas ...
eh, je sais pas si tu te casses, ni ce que tu casses, mais est-ce que tu n’aurais pas cassé le site en oubliant de fermer une [ citation ] sur la page suivante ? (je dis cela sans vouloir en faire tout un pataques , mais justement ...)
réponse à . chirstian le 22/08/2006 à 11h46 : eh, je sais pas si tu te casses, ni ce que tu casses, mais est-ce que tu n&rsquo...
Bon et on fait quoi maintenant?Crois-tu que GOD s’est cassé aussi?
réponse à . louisann le 22/08/2006 à 15h07 : Bon et on fait quoi maintenant?Crois-tu que GOD s’est cassé aussi?...
C’est vrai que ça bloque sur le pataquès ! Et notre mécanicien en chef qui n’est pas là ? N’y aurait-il pas du "Mirloute", la-dessous ?
Mais faut pas trop s’inquiéter, il n’abandonnera pas comme ça son enfant chéri ?
L’avez pas vu passer, vous ?
réponse à . borikito le 22/08/2006 à 16h20 : C’est vrai que ça bloque sur le pataquès ! Et notre m&e...
dernières nouvelles :
la rumeur selon laquelle on aurait vu God en Suisse, parti placer les capitaux qu’il aurait détourné de nos comptes , ne semble pas fondée.
Par contre il est trop tôt pour se prononcer sur la rumeur qui le situerait aux Bahamas , avec Mirlou. Le FBI en quéquette.
réponse à . chirstian le 22/08/2006 à 17h07 : dernières nouvelles : la rumeur selon laquelle on aurait vu God en S...
"Il" va se faire Mirlouter et reviendra pauvre et penaud...
réponse à . louisann le 21/08/2006 à 13h44 : Ah tout bien réfléchi,il y en a qui valent la peine que je reste ,...
Mais j’ai encore rien dit !!!!!!!?????
réponse à . God le 21/08/2006 à 18h51 : Je voudrais quand même faire remarquer à ceux qui ont visiblement d...
Et voilà !
God m’a dit qu’il était impossible de pouvoir aller se relire sur base du nom ("trop compliqué" ou un truc du genre), mais regardez bien : il a toutes les dates des commentaires où Mirlou (que je savais bien du sexe dit faible) se disait femme, et belge de surcroît, ce qui ne fait qu’ajouter à son charme.
God se garde certaine fonction (que je lui ai demandée, gentiment pourtant) RIEN QUE POUR LUI !!!!
réponse à . mirlou le 21/08/2006 à 19h47 : Ne peut-on pas rapprocher "ne pas être né de la dernière plu...
Houlààà, non, aucun lien !
Les heures de vol, traduisent l’expérience (ou parfois aussi le nombre de verres ingurgités).
réponse à . HoubaHOBBES le 24/08/2006 à 16h05 : Et voilà ! God m’a dit qu’il était impossible de ...
Dis donc, le revenant, sache qu’il y a une grande différence entre ’données disponibles’ et ’données présentables’.
Dans le premier cas, elles sont dans ma base de données et via des manipulations à la mano, je peux y accéder si vraiment je le souhaite. Dans le second cas, il existe un mécanisme qui permet aux abonnés d’y accéder via des écrans particuliers.
Oui mais voilà ! Le deuxième cas impose de la programmation supplémentaire. Et pas qu’un peu. Et comme c’est moi qui établi les priorités...
réponse à . <inconnu> le 21/08/2006 à 11h08 : Il y a un autre champignon, au nom latin évocateur "phallus impudicus" ou...
Ne dites pas :
"Champignons variés"
mais dites :
"Spores divers"
réponse à . God le 24/08/2006 à 16h13 : Dis donc, le revenant, sache qu’il y a une grande différence entre ...
A vous dégoûter d’avoir des idées pour améliorer ce site !
God est le Créateur mais chaque 7ème jour, il se repose.
Prions pour lui !

(j’vais l’avoir mon abonnement gratuit, j’vais l’avoir...)
réponse à . <inconnu> le 25/08/2006 à 15h34 : God est le Créateur mais chaque 7ème jour, il se repose. Prions po...
Bon, bin j’ai l’impression que tout a été dit, Luvien Lucien !
Puis... je suis pas superstitieux mais...
Personne n’a évoqué Perlette, goutte d’eau (voir cette page), ce joli conte de mon enfance qui évoquait déjà intelligemment le cycle de l’eau et surtout le prénom de ma maman, Perle. C’était deux fois magique. C’est pourquoi pour moi l’expression évoque plutôt une certaine innocence, comme celle de l’enfance, que la niaiserie.
"Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville..."
Oh...le chant de la pluie
par terre et sur les toits...
Pour un coeur qui...s’ennuie...
Oh! Le bruit de la pluie. (chant ou bruit...je ne sais plus)
réponse à . momolala le 20/09/2008 à 08h17 : Personne n’a évoqué Perlette, goutte d’eau (voir cette...
Bien belle histoire, qui nous rappelle que ce que l’on a est précieux.

Bonne et belle journée à tous. Ici, il ne pleut pas même sur les cons, mais ne nous réjouissons pas trop vite.
réponse à . God le 21/08/2006 à 09h09 : L’est pas commode turpinic ! Vais aller me planquer dans ma commode&n...
Après ça le ministre dira encore que les instits des maternelles ne servent qu’à changer les couches et à faire dormir les petits. Ils connaissent aussi l’orthographe !
à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je propose une petite énigme :.

3 hommes louent un motel qui coûte 30.00 $ au total.

Le propriétaire dit à son employé : "c’est trop cher va leurs remettre 5.00 $".

L’employé malhonnête remet 1.00 $ à chacun des 3 hommes et met 2.00 $ dans sa poche.

Donc les 3 hommes ont déboursé chacun 9.00 $ pour un total de 27 $ et l’employé malhonnête a gardé 2 $ ce qui fait un grand total de 29 $ !

Où est passé l’autre dollar ?
réponse à . <inconnu> le 20/09/2008 à 10h13 : à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je prop...
Dans ta poche !
réponse à . <inconnu> le 20/09/2008 à 10h13 : à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je prop...
C’est l’apothicaire qui a étouffé l’autre dollar !!!
réponse à . <inconnu> le 20/09/2008 à 10h13 : à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je prop...
Bon... pour ceux qui ont du mal avec les dollars... prenons la lyre italienne, et là ce sera une toute autre musique !

Un indice... c’est Tsinta le ou la malhonnête !!!
réponse à . <inconnu> le 20/09/2008 à 10h13 : à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je prop...
Euh tu la donnes quand, la solution..? Suis en train de capitonner les murs de ma turne, là... 
réponse à . <inconnu> le 20/09/2008 à 10h13 : à vous qui n’est pas nés de la dernière pluie je prop...
Argent donné, argent repris... les deux dollars enfouraillés ne doivent pas être ajoutés mais soustraits aux 27.
Les clients ont payé au départ 3 x 10. Remboursés de 1 chacun, ils ont dépensé 3 x 9 = 27.
25 sont dans la caisse du patron,
et 2 de "pourliche"= 27.
Le compte y est.
CQFD ..?
ou:
3O de recette initiale
-2 "détournés" = 28
-3 rendus = 25
réponse à . AnimalDan le 20/09/2008 à 14h14 : Argent donné, argent repris... les deux dollars enfouraillés ne do...
Ah, il y en a un qui suit, et qui sait compter. Pas tombé de la dernière pluie, l’animal ! Ici, on chanterait plutôt "Le jour où la pluie viendra, nous serons ..." Bécaud, en bon Toulonnais, savait de quoi il parlait. Les nuages passent et rapacent comme les derniers martinets, lâchent trois gouttes histoire de... et puis s’en vont et nous laissent sous le soleil, exactement. Pas à côté, pas n’importe où ...
réponse à . momolala le 20/09/2008 à 14h20 : Ah, il y en a un qui suit, et qui sait compter. Pas tombé de la derni&egr...
J’m’ai fait aider...`
réponse à . AnimalDan le 20/09/2008 à 14h14 : Argent donné, argent repris... les deux dollars enfouraillés ne do...
n’empêche que 3 X 9 = 27 payés par les locataires + 2 de pourboire ou de détournement, ça fait toujours 29 !!! où est celui qui manque pour arriver à 30 !!! :&rsquo)
même si le patron y trouve son compte : 25
ah ! l’arithmétique ... piège !
Peut-être se seraient-ils déguisés en amanite phalloïde
c’est le plus dangereux (même qu’il est mortel) mais ce n’est pas le seul toxique qui, quand il est jeune, ressemble à s’y méprendre à un cousin ou frère délicieux !
Je connais bien les champignons, mais il m’est cependant arrivé 2 fois de commettre une légère erreur : un jeune coprin chevelu ressemble en tous points à un coprin noir d’encre et un agaric jaunissant (au goût de teinture d’iode) est pratiquement le même que le délicieux agaric champêtre !
Pas de problème avec la lépiote élévée, ni avec le bolet bai ou ... tant d’autres si goûtus cette page
Mais c’est la bonne période en cette saison, juste avant et en même temps que la chasse ! alors faut faire gaffe et ne pas "être né de la dernière pluie" pour éviter les dangers dans les sous-bois ... loups, sangliers, chasseurs et champignons toxiques ! 
réponse à . cotentine le 20/09/2008 à 15h05 : n’empêche que 3 X 9 = 27 payés par les locataires + 2 de pour...
où est celui qui manque pour arriver à 30
avec ceux qui manquent pour arriver à 40 ou 50...Ton chiffre de 30 n’a plus aucun sens.
Mathématiquement tu as d’abord 30 payés, et 30 reçus. A la fin tu as 27 payés et 25 reçus + 2 piqués. Chaque situation est donc parfaitement correcte. Ton piège consiste à rapprocher le résultat de la seconde du point de départ de la première.
Suis pas né de la dernière neige !
réponse à . chirstian le 20/09/2008 à 16h33 : où est celui qui manque pour arriver à 30 avec ceux qui manquent...
Ben, heureusement que chuis pas né de la dernière pluie. Ya tellement longtemps qu’est purin tombé que chrais déjà tout désseché...
Oui, je sais, c’est un bon fertilisant!
réponse à . chirstian le 20/09/2008 à 16h33 : où est celui qui manque pour arriver à 30 avec ceux qui manquent...
Et là-dessus, qu’est-ce que t’en dis, hein ?
réponse à . AnimalDan le 20/09/2008 à 14h14 : Argent donné, argent repris... les deux dollars enfouraillés ne do...
bravo ! bien trouvé mais je suis d’accord avec ceuzetcelles qui trouvent ça un peu tordu ! pour réponde à Boucky, yavait un trou dans ma poche... alors j’ai semé comme le petit poucet...
je dis que les hypoténuses ne pourraient être dans le prolongement l’une de l’autre que si les côtés des deux triangles étaient proportionnels. Or l’un fait 2 par 5 et l’autre 3 par 8.Or il devrait faire 3 par 3/2 de 5=7.5
Il manque donc un triangle dont l’hypothénuse du triangle de 8x5 forme un côté, celle du triangle 7,5 x 3, l’autre, et 0.5 le 3°.
Et je ne sais pas calculer sa surface, parce que j’ai toujours été nul. 
Par icitte, tomber de l’eau, c’est uriner. Alors je vous pose la question: vaut-y mieux être "tombé de la dernière pluie" ou "frais chié" ?
réponse à . God le 21/08/2006 à 09h09 : L’est pas commode turpinic ! Vais aller me planquer dans ma commode&n...
personne ne semble avoir retrouvé pourquoi c’est ’la dernière pluie’
Elle nous vient d’où la pluie ?
On tombe des nues depuis fort longtemps - au moins depuis 1647 pour arriver à l’improviste, avec Corneille ; et 1666-67 pour être surpris, avec La Fontaine.
L’inverse - ne pas s’improviser et ne pas se laisser surprendre - exige bien sûr un peu de vécu, d’expérience.
Mais le 20e siècle est moins poétique et plus matérialiste que le 17e.
Une hypothèse qui tombe plu-tôt bien, non ?
réponse à . chirstian le 20/09/2008 à 19h14 : je dis que les hypoténuses ne pourraient être dans le prolongement ...
Quand c’est toi qui expliques, je comprends. En géométrie et en trigonométrie j’eétais bonne, mais l’algèbre m’a toujours fait aussi peur que mon prof ignoble de 5ème et 4ème. Merci de ta démonstration amicale.
réponse à . cotentine le 20/09/2008 à 15h25 : Peut-être se seraient-ils déguisés en amanite phalloïde...
un jeune coprin chevelu ressemble en tous points à un coprin noir d’encre

Avec mes coprins antiracistes, on est tous dak ak toi, Cotcot!
Mais compte pas sur nous pour venir bouffer de tes omelettes d’onze heures :&rsquo)
Vous dites " je pompe honteusement dans les travaux de linguistes et lexicographes (voir ma page ’Bibliographie dans laquelle je ne cite pourtant pas tous les ouvrages anciens qu’on peut trouver dans la mine qu’est Google Books) qui, eux, ont fait de véritables recherches et ont pondu des réponses ou hypothèses que je retranscris à ma manière dans mes pages. "

Eh bien à mon avis, ces "linguistes" (souvent en réalité des philologues) ou ces lexicographes, en ce qui concerne cette expression, n’ont pas fait ou n’ont pas fait correctement leurs véritables recherches...

L’expression "tombé de la dernière dernière pluie" n’est en effet pas du XXème siècle, elle est au moins du 19ème. "Né de la dernière pluie" au contraire est à peine antérieure au 21ème, et probablement née d"une confusion.

Voir mon papier sur la question cette page
réponse à . Bonblabla le 15/04/2013 à 09h13 : Vous dites " je pompe honteusement dans les travaux de linguistes et lexicograph...
Vous avez entièrement raison : même si je n’ai pu remonter qu’en 1888, il est incontestable (de chevet) que la version avec tombé date du XIXe.
Quant à celle avec elle est donnée pour 1959 par le Grand Larousse de la langue française.
J’ai donc corrigé mon texte en conséquence.
réponse à . God le 15/04/2013 à 10h13 : Vous avez entièrement raison : même si je n’ai pu remont...
La suite de mon enquête : pardon mon cher, le GLLF ne "donne" pas de citation de "né" pour 1959. Il indique juste "Robert, 1959". Or 1959 est la date de sortie du premier Robert.. Il est donc à peu près évident que Robert n’a pu y inclure une référence littéraire de la même année (référence par ailleurs introuvable avec les moyens modernes). Il en découle que Robert, dont le dictionnaire en question ne comprend d’ailleurs pas la bonne expression "tombé de la dernière pluie", a dû tout simplement inventer "né de la dernière pluie" à partir de son propre français (de Casablanca). Comme souvent dans les travaux écrits, une première erreur finit par en entraîner d’autres, le GLLF a son tour a repris la mauvaise expression, sans avoir non plus la bonne (sauf erreur ?). Aujourd’hui, avec internet, ce processus de réplication des erreurs va mille fois plus vite....
amanite phalloïde
Aujourd’hui c’est la Sainte-Flora. Mais à quoi joue-t-elle, à un jeu porno ? Non, elle joue aux dés, Flora.
En Belgique nous disons "tombé de la dernière pluie" et nous en connaissons un rayon parce qu’au point de vue mété-eau, nous sommes des pluie-vilégiés.

Exemple de bulletin météo belge : pour la semaine, pluies continues entrecoupées d’ondées et d’averses. Une drache n’est pas à exclure.
Parfois, le beau Georges (l’autre !) aimait qu’on lui parle de la pluie et non pas du beau temps, le beau temps me dégoûte et m’ fait grincer des dents, le bel azur me met en rage, chantait-il car

le plus grand amour qui me fut donné sur terre
Je le dois au mauvais temps, je le dois à Jupiter,
Il me tomba d’un ciel d’orage.


Jour pluvieux encore… et voilà que se présente à son huis une jeune délurée qui le charme, une qui ne devait pas être née de la dernière pluie !

Un soir de pluie v’là qu’on gratte à ma porte
Je m’empresse d’ouvrir, sans doute un nouveau chat,
Nom de dieu l’beau félin que l’orage m’apporte
C’était toi, c’était toi, c’était toi.
……….
Aux quatre coins de ma vie de bohème
T’as prom’né, t’as prom’né le feu de tes vingt ans,
Et pour moi, pour mes chats, pour mes fleurs, mes poèmes
C’était toi la pluie et le beau temps.


, sont les paroles.
Bouba ! le café est chaud ? J’apporte les croissants du dimanche ! 
réponse à . God le 15/04/2013 à 10h13 : Vous avez entièrement raison : même si je n’ai pu remont...
Et alors God, quoi qui passe, on donne du vous ? 
il faut avoir vécu un certain temps pour devenir quelqu’un d’averti
Exception faite de Jean-Christophe qui, lui, est né Averty...
...quelqu’un d’averti
L’anglais qui, quotidiennement à 17h. pile prend son green tea, est un homme à vert tea.
DEVINETTE
Pour Noël, quels cadeaux offrait Noé à ses fils ?
Vitesse verticale de chute de la pluie

Brouillard
Diamètre = 0,006 à 0,06 mm
Vitesse = 0,001 à 0,1 m/s

Bruine
Diamètre = 0,06 à 0,5 mm
Vitesse = 0,1 à 2 m/s

Pluie
Diamètre = 0,5 à 3 mm
Vitesse = 2 à 8 m/s ≈ 20 km/h

Averse
Diamètre = 3 à 6 mm
Vitesse = 8 à 9 m/s ≈ 30 km/h


Pour passer des m/s aux km/h, multiplier par 3,6.

Les gouttes de diamètre supérieur à 5-6 mm se fractionnent en tombant dès qu’elles atteignent leur vitesse limite de chute où les forces de frottement aérodynamique l’emportent sur la cohésion moléculaire (tension superficielle).

Contrairement à l’idée reçue, les gouttes de pluie de sont pas en forme de "goutte d’eau", mais sont sphériques légèrement aplaties.
réponse à . joseta le 24/11/2013 à 08h15 : DEVINETTE Pour Noël, quels cadeaux offrait Noé à ses fils&nbs...
Des luges parce que c’était un cas, Noé !
Le poisson, couvert de chapelure, préparé lors d’une averse:
pané de la dernière pluie. 
C’était aussi un patri-arche !
Super bonne réponse !
( et quand elles sont rassemblées près de Selles-sur-Cher, des luges unies vers Selles !)
réponse à . DiwanC le 24/11/2013 à 04h01 : Parfois, le beau Georges (l’autre !) aimait qu’on lui parle de ...
Me voilà, me voilà j’arrive, j’accours, je vole......

Aujourd’hui nous avons un beau ciel bleu. Heureusement car la dernière pluie tombée était glaciale.
Il ne faisait pas bon sortir sans son p’tit coin d’parapluie.....

Le café est prêt, j’t’attends........
réponse à . Bonblabla le 15/04/2013 à 09h13 : Vous dites " je pompe honteusement dans les travaux de linguistes et lexicograph...
Salut Bonblabla, tu sais tout le monde se tutoie sur le forum.
C’est moins sentencieux, plus convivial, surtout qu’on se prend pas au sérieux.
On est une bande de d’jeuns et on s’amuse......

Tu passes prendre Diwan et tu viens pour le jus toi aussi ?
réponse à . Bonblabla le 04/05/2013 à 00h34 : La suite de mon enquête : pardon mon cher, le GLLF ne "donne" pas de ...
Normal que God ait eu des références françaises de Casablanca. Pfuit ! les mêmes que les miennes, en plus jeunes ; si Borikito était encore là, il ne me démentirait pas mais quand même "on causait la France" juste, nous Monsieur Bonblabla -je sais que c’est un monsieur car j’ai lu son bon article. On apprenait l’histoire de France et nos ancêtres les Gaulois, et la géographie exacte de la France avec le Cirque de Gavarnie, qu’on s’appelât Momo-avant-Lala ou Mamadou Mamadou dont le père possédait la noria du coin de ma rue. Aucun de nous ne tombait de la dernière pluie dans ces domaines, le maître à la règle acérée y veillait. 
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 08h49 : Me voilà, me voilà j’arrive, j’accours, je vole...... ...
Eh bé, nous ne partageons pas le même coin de ciel mon bon Bouba, pourtant le tien et le mien se touchent ! Mais ça va se lever grâce au vent éternel et on va se cailler juste un peu plus que sans lui. Enfin, j’ai ouvert les fenêtres pour le laisser entrer ... tu connais la suite : la pluie qui t’a vu naître est plus locale que la mienne ! 
Belle journée à tous !
UNE DRÔLE DE CITOYENNE


C’est une femme d’expérience
Annonçant sans vaine pudeur
Maints kilomètres au compteur,
Et détient des hommes la science.

« Si j’ai des choses la prescience,
Je le dois à mon dur labeur,
Je ne suis pas reine des cœurs,
Mais j’ai certaines compétences.

Je suis quelque peu psychologue,
Des âmes météorologue,
Et vraie péripatéticienne :

Pour le physique des clients
Nul besoin d’être physicienne,
Je n’en veux qu’à leur bel argent. »
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 08h49 : Me voilà, me voilà j’arrive, j’accours, je vole...... ...
ciel bleu
Il me semble avoir déjà évoqué ce phénomène connu sous le nom d’"été picard".
On peut l’observer certaines années aux alentours du 15 août vers midi, heure solaire. Heureusement il est très fugace, ne durant que 15 minutes les plus mauvaises années.
réponse à . <inconnu> le 24/11/2013 à 03h04 : amanite phalloïdeAujourd’hui c’est la Sainte-Flora. Mais &agra...
Dites moi où, n’en quel pays,
Est Flora, la belle Romaine;
Archipiades, ni Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine;
Écho, parlant quand bruit on mène
Dessus rivière ou sus étang,
Qui beauté eut trop plus qu’humaine?
Mais où sont les neiges d’antan?
réponse à . belteigneuse le 24/11/2013 à 09h41 : UNE DRÔLE DE CITOYENNE C’est une femme d’expérience A...
Comme on dit : j’aime beaucoup ce que vous faites. C’est sincère.

Puis-je humblement suggérer pour le 3ème vers : Maints kilomètres au compteur ?
été picard
console-toi, tu pourrais vivre à Charleville-Mézières :
Le climat y est de type océanique à influence continentale, avec des hivers relativement froids, des étés relativement chauds, et des précipitations bien réparties toute l’année. Charleville-Mézières figure parmi les villes les moins ensoleillées de France sic
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 10h24 : été picardconsole-toi, tu pourrais vivre à Charleville-M&ea...
Et c’est la saharienne qui s’est précipitée pour nous dire cela!
Ici, il précipite actuellement. Il fait gris de chez gris, il fait mouillu de chez mouillu, il fait triste de chez triste...
Un ciel à ne pas mettre un chas chat dehors...
Alors, je fais gaffe à ne pas tomber: je ne veux pas que ce soit ma dernière pluie, ce pourrait devenir la dernière surprise, partie!
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2013 à 09h56 : Dites moi où, n’en quel pays, Est Flora, la belle Romaine; Archipia...
J’ai rien compris, mais qu’est-ce que c’est beau !
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2013 à 09h56 : Dites moi où, n’en quel pays, Est Flora, la belle Romaine; Archipia...
Souvenir de la belle Romaine ...

C’était Vaisons-la-Romaine, splendide berge
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 10h24 : été picardconsole-toi, tu pourrais vivre à Charleville-M&ea...
Eté picard ... surgelé ?
réponse à . file_au_logis le 24/11/2013 à 10h46 : Ici, il précipite actuellement. Il fait gris de chez gris, il fait mouill...
C’est de plus en plus vieux, hein ?
réponse à . file_au_logis le 24/11/2013 à 10h44 : Et c’est la saharienne qui s’est précipitée pour nous ...
Ben oui, dans le désert la dernière pluie est une bénédiction, en attendant que tombe la suivante 
A SyntaxTerror, saharaa, file_au_logis and co.

Ach !
Après un expresso, sans "i" ni sucre svp, aujourd’hui, 80% d’Arabica de Torre Blanca, 20% de Robusta de Tegu ...
Ach !
Goûtez-moi ça, quel parfum, quel délice. Bercy, le dimanche, propice au travail de réflexion aux pauses tranquilles !

De la dernière pluie ...

* Qui goutte (sic) à un chaud lapin peut connaître l’amour du râble !

* Qui goutte (resic) au discours de dame pipi s’honore de son récit pissé.

* Qui goutte (reresic) ... et si elle tombe à l’eau, la corbeille a pas pieds

BBAB
réponse à . ThanhBach le 24/11/2013 à 11h20 : A SyntaxTerror, saharaa, file_au_logis and co. Ach ! Après un expre...
Bercy, le dimanche
Il y a une trentaine de magasins, sans compter le cinéma UGC Ciné Cité.
Bercy n’est plus ce petit village tranquille où les artisans savaient te concocter un Beaujolais, le Clos Tafanel, qui avait encore l’accent d’Oran.
réponse à . momolala le 24/11/2013 à 09h06 : Eh bé, nous ne partageons pas le même coin de ciel mon bon Bouba, p...
laisser entrer
A propos de la comédie musicale "Hair" (laissez entrer le soleil), je lis à propos d’un de ses interprètes, cette énormité :

Gérard Palaprat est né le 12 juin 1950 au musée du Luxembourg à Paris [...] dans les jardins de la présidence du Sénat. Il y vivra jusqu’à l’âge de 20 ans.
réponse à . momolala le 24/11/2013 à 09h06 : Eh bé, nous ne partageons pas le même coin de ciel mon bon Bouba, p...
Ton ciel a rejoint le mien....nos cieux sont novembreux........La prochaine pluie serait elle proche ?
J’veux du soleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeil !!!!!!!!!
J’aimerai assister une fois à ce phénomène. Il faudra que je consulte les éphémérides.....
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 10h24 : été picardconsole-toi, tu pourrais vivre à Charleville-M&ea...
Ah bon, c’est en France ?
réponse à . deLassus le 24/11/2013 à 10h07 : Comme on dit : j’aime beaucoup ce que vous faites. C’est sinc&e...
Pourquoi "humblement"? Je suis ravie au contraire. Vous avez tout à fait raison et je m’en vais de ce pas corriger ce vers sans prétention (ce qui n’obère en rien le souci de qualité).

Foin donc des diérèses et autres synérèses, et même de la rime quand elle prime sur le rythme et n’anime que du vent.

En effet : "Gavroche/ remballe ses balloches/ dans une sacoche/ faute de valoche/ pis file au cinoche/ foutre une taloche/ à Totoche...", c’est un jeu gentil et plaisant à peu de frais. Mais il ne viendrait à l’idée de personne de trouver cela poétique ou artistique. Bref: c’est fastoche...
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 12h07 : J’aimerai assister une fois à ce phénomène. Il faudra...
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 11h05 : Ben oui, dans le désert la dernière pluie est une bén&eacut...
L’eau est vitale dans le désert !
J’en veux pour preuve ce dicton Berbère:

"Aller dans le désert sans femme ne commets la bourde
Il est suicidaire de s’y aventurer sans gourde"

Bon, ben voilà........allez y mesdames, je suis prêt pour la lapidation......
réponse à . belteigneuse le 24/11/2013 à 12h21 : Pourquoi "humblement"? Je suis ravie au contraire. Vous avez tout à fait ...
Vous avez tout à fait raison
les "vous" sont-ils tombés avec la pluie de ce matin ?
#86 et #96 
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 12h24 : L’eau est vitale dans le désert ! J’en veux pour preuve ...
je suis prêt pour la lapidation
Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, 
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2013 à 09h56 : Dites moi où, n’en quel pays, Est Flora, la belle Romaine; Archipia...
Ici.........

Scusez, j’ai pas pu résister.......
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 12h30 : je suis prêt pour la lapidationJe ne vous jette pas la pierre, Pierre,&nbs...
Ah bon ?.......J’eusse cru.

et ego dico tibi quia tu es Petrus et super hanc petram aedificabo ecclesiam meam et portae inferi non praevalebunt adversum eam.

Comme on dit vulgairement.......
Née de la dernière pluie ? Peut-être… mais tout compte fait, elle préfère être un peu naïve que trop renarde. Et puis, que voulez-vous… cette vieille-là aime la pluie…

C’est grâce à une petite pluie sage d’un jour de mai qu’elle a trouvé son amour bleu sous un coin de parapluie…

Elle aime aussi la grosse pluie rageuse des soirs d’août ; on l’espère depuis la veille tant est difficile la touffeur du jour. Elle arrive tonitruante enfin, précédée d’éclairs de colère, apaisante.

Même les mélancoliques pluies d’automne, celles qui n’en finissent pas de s’égoutter, ne lui déplaisent pas ; elle les regarde derrière la vitre.

Et puis, il y a sa préférée : la petite pluie discrète qu’on devine à peine… « Il pleut ? » se demande-t-on incrédule. On tend la main, on vérifie… eh oui, il pleut… mais si finement qu’on doute encore un peu. « C’est le crachin », grogne quelqu’un. La vieille, elle, sourit et murmure : « Tiens, il brumise… » et puis elle va chercher son pain… sous son pépin !
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 12h04 : Ton ciel a rejoint le mien....nos cieux sont novembreux........La prochaine plui...
J’veux du soleeeeeeeeil !!!!
Qu’à cela ne tienne :    et celui-là qui rit sous la pluie : 

La pluie ? mais c’est la fête à la grenouille ! tous tes petits enfants te le chanteront :Il pleut, il mouille…

Écoute les chansons de la pluie :
…celle de Maurane avec ses souvenirs qui vadrouillent :
[…] il me vient
Des regrets anciens
J’aime quand la pluie me débarbouille
Je me souviens du temps où tu m’aimais bien.

…Tip et tap et tip top et tip !
se moque la pluie qui tombe dans la chambre de Trenet

…et là voilà qui fait des claquettes sur le trottoir à minuit en compagnie de Nougaro.
Alors ? Elle est pas belle… la pluie ! 
réponse à . DiwanC le 24/11/2013 à 13h31 : J’veux du soleeeeeeeeil !!!! Qu’à cela ne tienne :&...
Singing sous le p’tit coin d’parapluie de Sinatra.....Sans doute
En compagnie de Marie-Antoinette.......Peut être
avec Luis......Beaucoup en ont rêvé
Une pluie Nantaise avec Barbara.......Inoubliable

Je te l’accorde mais moi j’veux du soleil !.......Na !
réponse à . DiwanC le 24/11/2013 à 13h21 : Née de la dernière pluie ? Peut-être… mais tout compt...
Elle aime aussi la grosse pluie rageuse des soirs d’août

Là, je l’avoue ce sont mes préférées.

L’odeur de terre mouillée qui sourd du sol surchauffé par le soleil de la journée.
J’aime ces orages aussi sévères que brefs qui font tomber sur nous de grosses gouttes qui s’écrasent en produisant un bruit mat.

Voir ensuite réapparaître un coin de ciel bleu annonciateur de soleil alors que le déluge continue......

Enfin, sentir fumer la terre qui halète de contentement après cette violente libation.

Mais je hais le petit crachin qui laisse le ciel plombé pour la journée sans espoir de clarté, cette petite pluie si fine qu’elle semble pénétrer partout.....

Plus me plaît le violent orage Provençal, le terrible épisode Cévenol que le doux crachin Breton ou l’incessante drache nordique.......
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 14h35 : Elle aime aussi la grosse pluie rageuse des soirs d’août Là, ...
Eh bien, voilà ! Avoue que, sans la pluie, tu n’aurais pu livrer ce joli récit !

À petit bruit et peu à peu,
Sur le jardin frais et dormant,
Feuille à feuille, la pluie éveille
L’arbre poudreux qu’elle verdit ;
Au mur on dirait que la treille
S’étire d’un geste engourdi.

L’herbe frémit, le gravier tiède
Crépite et l’on croirait, là-bas,
Entendre sur le sable et l’herbe
Comme d’imperceptibles pas.

Le jardin chuchote et tressaille,
Furtif et confidentiel ;
L’averse semble maille à maille
Tisser la terre avec le ciel

Comme je ne sais point rimer, j’emprunte à Henri de Régnier - dont on peut supposer qu’il n’était pas né de la dernière pluie* - son Jardin mouillé.
* Yes ! J’ l’ai eu ! 
Hélas ! C’est encore de la pluie que je t’envoie : cette page
C’était une réponse à @147 Boubacar. Pour me faire pardonner mon oubli cette page
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 12h32 : Ici......... Scusez, j’ai pas pu résister..........
Bon, là, c’était la perche plus la bouée plus les palmes !
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 14h21 : Singing sous le p’tit coin d’parapluie de Sinatra.....Sans doute En ...
Sinatra se serait fait la tête de Gene Kelly ?
cette page
Comme le disait à juste titre Confucius (à moins que ce ne soit Lao-Tseu)

Eh non, God ! La citation est en fait de Toni Gensil.
réponse à . God le 15/04/2013 à 10h13 : Vous avez entièrement raison : même si je n’ai pu remont...
Tombé de la dernière pluie. Va expliquer ça à Noé !
réponse à . <inconnu> le 24/11/2013 à 03h42 : En Belgique nous disons "tombé de la dernière pluie" et nous en co...
Ce n’est pas mieux qu’en Angleterre où quoi qu’on dise il ne pleut pas tout le temps : entre les averses il y a du brouillard ! 
réponse à . momolala le 24/11/2013 à 09h03 : Normal que God ait eu des références françaises de Casablan...
avec le Cirque de Gavarnie

pas loin de la source de la Garonne qui du Val d’Aran sort. 
réponse à . saharaa le 24/11/2013 à 10h24 : été picardconsole-toi, tu pourrais vivre à Charleville-M&ea...
tu pourrais vivre à Charleville-Mézières

   pour le sic
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 12h24 : L’eau est vitale dans le désert ! J’en veux pour preuve ...
Mais attention : ce n’est pas parce qu’on meurt de soif qu’il faut se jeter sur la première gourde venue !
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 14h35 : Elle aime aussi la grosse pluie rageuse des soirs d’août Là, ...
C’est beau. On s’y croirait...

Désolée, mais chez moi, c’est ciel immuablement bleu, rafraîchi par un petit vent frisquet. Le roi des phares est nimbé de turquoise, de rose et d’or des derniers rayons vespéraux.

Sinon, j’avais oublié d’attirer l’attention sur l’expression "équivalente" proposée en allemand. Cette expression, "Nicht auf der Nudelsuppe dahergeschwommen sein", est bien jolie et même correcte syntactiquement, mais nulle part - à ma connaissance - répertoriée, que ce soit dans les dictionnaires ou en littérature. Il s’agit d’une de ces expressions volatiles qui naissent dans un milieu restreint (école/collège/lycée/famille/groupe ou bande de jeunes ou moins jeunes) et qui ne résistent pas au temps. Personnellement, je récuse ce genre d’expressions faciles, même si au fond je m’en fous.

Je propose la vieille expression "scientifiquement" recensée et compréhensible pour tous :
- Ein alt*r Hase sein (être un vieux lièvre)
Bizarre! Malgré tous mes efforts, je n’arrive pas à obtenir correctement le mot "a l t e r". J’espère que j’ai ainsi contourné l’obstacle...
réponse à . charmagnac le 24/11/2013 à 17h57 : Ce n’est pas mieux qu’en Angleterre où quoi qu’on dise ...
C’est comme là-bas, sur la côte… enfin, sur une côte, celle d’Alphonse Allais, qui disait lorsqu’il était à Honfleur : "Quand on voit Le Havre, c’est qu’il va pleuvoir. Quand on ne le voit plus, c’est qu’il pleut"
réponse à . belteigneuse le 24/11/2013 à 18h19 : Bizarre! Malgré tous mes efforts, je n’arrive pas à obtenir ...
Ce n’est pas bizarre, God, qui n’est pas tombé de la dernière pluie, empêche qu’on puisse entrer certains "mots-clés" qui pourraient permettre à un individu mal-intentionné de faire des intrusions dans son système.
réponse à . belteigneuse le 24/11/2013 à 18h19 : Bizarre! Malgré tous mes efforts, je n’arrive pas à obtenir ...
C’est une sécurité que God a mise sur son site : "alter" est une commande informatique pour les langages qu’il emploie et il se prémunit ainsi contre d’éventuels piratages. alter. alt*r !
réponse à . DiwanC le 24/11/2013 à 18h24 : C’est comme là-bas, sur la côte… enfin, sur une côte,...
Alphonse Allais, qui disait lorsqu’il était à Honfleur
Ce ne serait pas plutôt Tristan Bernard et Deauville ? cette page.
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 14h35 : Elle aime aussi la grosse pluie rageuse des soirs d’août Là, ...
l’incessante drache nordique.......
La drache n’est pas incessante mais elle est violente et à grosses gouttes.
Les Belges ont décidé d’y consacrer leur fête nationale et le Grand Prix automobile sur le circuit de Francorchamps.
réponse à . deLassus le 24/11/2013 à 18h40 : Alphonse Allais, qui disait lorsqu’il était à HonfleurCe ne ...
C’est là qu’on voit les ravages du lagon bleu 
réponse à . deLassus le 24/11/2013 à 18h40 : Alphonse Allais, qui disait lorsqu’il était à HonfleurCe ne ...
Certains l’attribuent aussi à Marcel Proust, ma chère.
Une chose est certaine : jamais Alphonse Daudet n’a dit : quand de Draveil tu vois Viry-Châtillon ...
Pfffff... les trois derniers, là : vous avez gagné, vous cause plus !
réponse à . belteigneuse le 24/11/2013 à 18h16 : C’est beau. On s’y croirait... Désolée, mais chez moi...
Si j’en crois cette page, l’expression serait d’un usage local et/ou autrichien.
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2013 à 20h10 : Si j’en crois cette page, l’expression serait d’un usage loca...
Alors, je bats ma coulpe. Faut dire que moi je viens de Rhénanie du Nord-Westphalie...

Et tout ce qui nous vient de ces provinces du sud si exotiques nous est étranger.
réponse à . SyntaxTerror le 24/11/2013 à 19h07 : Certains l’attribuent aussi à Marcel Proust, ma chère. Une c...
Et moi je l’attribue in vivo à Cotentine et Mitzi sous la forme "quand de Carteret tu vois Jersey, c’est qu’il va pleuvoir... etc et je l’ai vérifié sur place LE jour où il a plu.
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 08h58 : Salut Bonblabla, tu sais tout le monde se tutoie sur le forum. C’est moins...
Salut, je n'avais jamais vu cette suggestion. Euh franchement, chacun fait comme il veut. Passer prendre Diwan ? en fait ce qui m'intéressait, c'était l'expression, c'est tout. Je ne voulais pas être péjoratif par rapport au français de Casablanca, chacun PARLE comme il veut, mais le fait est que l'expression "né" est fautive, erronée, et n'est dans aucun écrit avant Robert. PARLER donc, no problem, mais ECRIRE un dictionnaire, ce sont deux choses différentes.
néerlandais : niet op zijn achterhoofd gevallen zijn
ne pas être tombé sur son occiput
Voulez-vous un joli récit qui vous parle de la pluie ? Même si ce n'est pas de la dernière, c'est un vrai petit plaisir de lecture.
C'est là-haut, à la porte 128.
Il ne devait pas détester la pluie le cher Georges car elle est souvent présente dans ses chansons. On a tous en tête le p'tit de paradis sous un coin de parapluie*... et pluie et puis "L'Orage"*

Il en reste bien d'autres dont celle-ci, une de mes préférées :

Voici le vent qui souffle emportant, crève-cœur
Le chapeau de mon père et les enfants de chœur
Voilà la pluie qui tombe en pesant bien ses gouttes
Comme pour empêcher la noce, coûte que coûte


Écoutez...
Même si elle me chavire le cœur, je me la passe en boucle... mais z'êtes pas obligés ! 

* dont ont parlé les voisins du dessus Bouba !
réponse à . DiwanC le 09/01/2016 à 01h27 : Voulez-vous un joli récit qui vous parle de la pluie ? Même si...
En effet, quel talent !.........
réponse à . DiwanC le 09/01/2016 à 02h00 : Il ne devait pas détester la pluie le cher Georges car elle est souvent p...
Bon me v'là averti de ce qui a été utilisé......hé ben tant pis je vais bisser avec le parapluie

Celle là c'est bien simple, je l'adore.

Elle s'écoute comme du petit lait, elle est légère, primesautière.

En parlant de petit lait, on va passer au café .......
Hier soir l'indéracinable Thalassa consacrait son temps d'antenne aux phares Bretons.
Très belle émission.....Faut dire que Pernoud et son équipe ne sont pas nés de la dernière pluie....

Heureusement que l'océan d'indigence des programmes de la TMF ( Télévision Mongolisante Française ) est quelque peu éclairé par quelques trop rares lumières telles que cette émission qui fête ses 41 ans cette année.

Les petits pois sont pas nés de la dernière pluie car un petit pois né n'est pas pané par contre les petits poissons nés sont panés de la dernière pluie
Mais sans pluie les petits pois sont pas nés et que savent les poissons panés de la pluie ?
réponse à . BOUBA le 09/01/2016 à 07h58 : Les petits pois sont pas nés de la dernière pluie car un petit poi...
C'est une panopluie de sons !
réponse à . BOUBA le 09/01/2016 à 05h30 : Bon me v'là averti de ce qui a été utilisé........
Moi, j'ai un clavier AVERTY.
DEVINETTE
Pourquoi les paysans attendent une pluie soudaine pour nettoyer leurs engins agricoles formés d'une grille à grosse pointes ?
On a cité plus haut beaucoup de chansons de pluie.

J'ai l'impression qu'on n'a pas mentionné celle-ci, dont on ne se lasse pas :

... Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois, en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui, qui dit non, et puis qui nous attend.

(Jacques Brel)

Ni celle-ci, que j'aime beaucoup aussi :

Il pleut
Sur le jardin, sur le rivage
Et si j'ai de l'eau dans les yeux
C'est qu'il me pleut sur le visage.

(Anne Vanderlove)
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 08h37 : DEVINETTE Pourquoi les paysans attendent une pluie soudaine pour nettoyer leurs ...
Pourquoi les paysans attendent une pluie ...
♫♪♪♫ J'ai de gros engins, faudrait bien qu' j' les lave
Car la grosse boue les a tout salis
C'est un gros boulot... à chaque fois j'en bave
Et si j' demandais à Madame la Pluie ?

Aujourd'hui peut-être, ou alors demain.
Ce sacré soleil me donne la flemme
Je les laverai... té : après-demain, ♫♪♪♫♪♪

À très plus tard !
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 08h37 : DEVINETTE Pourquoi les paysans attendent une pluie soudaine pour nettoyer leurs ...
Dicton paysan (rég. Bretagne) : après la pluie, lave herse.
"Ne pas être tombé de la dernière pluie" : encore une expression qui n'a ni queue ni tête.

"Ne pas être né de la dernière pluie", ça se conçoit. C'est vrai que c'est une expression n'ayant acquis que très récemment la nationalité française - même que Bonblabla (#81 et #153) voudrait la lui retirer au motif que ce serait du français de Casablanca(*). Mais au moins elle est compréhensible. On ferme les yeux, et on imagine les naissances juste après la dernière pluie : le bouton de la rose qui au matin déclôt sa robe de pourpre au soleil parce que justement il a plu la nuit d'avant ; ou le petit cèpe, ferme et joufflu, qu'on est sûr qu'on est passé exactement à cet endroit-là la veille et qu'il n'y était pas ; ou l'escargot qu'on comprend même pas comment il peut être là où il est sans qu'on l'ait vu arriver, vu sa vitesse de déplacement, et qu'on comprend encore moins où il cache, quand la pluie s'arrête(**), le porte-bagages qu'il se trimbale sur le dos.

Mais "tombé de la dernière pluie", franchement, c'est n'importe quoi. Déjà parce que, pour que quelqu'un tombe de la pluie, il faudrait d'abord qu'il soit monté sur la pluie : pour tomber de cheval, il faut être d'abord monté sur le cheval, non ? Il faudrait donc imaginer qu'on puisse se tenir à califourchon sur une goutte de pluie, comme le baron de Münchhausen sur son boulet de canon. Assez inconfortable, non ? Et assez improbable, non ? On peut "tomber des nues", "tomber de l'armoire", "tomber de sa chaise", "tomber de son piédestal", on peut même "tomber de Charybde en Scylla" ... mais "tomber de la pluie", ça n'a aucun sens !

Alors, chers amis Expressionautes, ne nous laissons pas bourrer le mou, ne prenons pas des vessies pour des lanternes, ni du Quincy pour du Sauternes : l'expression du jour est tout simplement un fake. Elle n'existe pas. Et, croyez-moi, je ne suis pas tombé de la dernière poulie (***).

PS. J'ajoute que je partage entièrement l'avis de hamid067 au commentaire #23, en l'espèce et plus généralement. Même si son auteur ne s'était sans doute pas entièrement remis de sa dernière cuvée.

(*) Il faudrait sans doute s'occuper aussi du cas d'un certain Albert Camus, dont le français est certainement douteux, puisque ça pourrait bien être du français d'Alger.
(**) Ce qui se produit plus ou moins fréquemment selon les régions.
(***) Expression qui, elle, existe bel et bien, et qui vient de la marine.
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 09h29 : Dicton paysan (rég. Bretagne) : après la pluie, lave herse....
C'est bon !
- parce que la pluie soudaine, c'est lave herses
DEVINETTE
Le compositeur Pierre Boulez a une soeur qui s'appelle Jeanne, et à la signature de celle-ci, on voit qu'elle n'est pas née de la dernière pluie. Pourquoi ?
on imagine les naissances juste après la dernière pluie : le bouton de la rose qui au matin déclôt sa robe de pourpre
Tu n'a pas mentionné les choux où naissent les garçons.
Ce sont les cigognes (on peut admirer au passage leur capacité de visée) qui attendent la pluie pour laisser tomber les filles dans les roses (qui ce matin, etc ... ) et les garçons dans les choux.
Enfin, c'est ce qu'on dit.
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 09h45 : DEVINETTE Le compositeur Pierre Boulez a une soeur qui s'appelle Jeanne, et...
Parce qu'elle signe uniquement avec l'initiale de son prénom.
réponse à . SyntaxTerror le 09/01/2016 à 09h53 : Parce qu'elle signe uniquement avec l'initiale de son prénom....
Oui, mais il faut préciser...
- elle signe J. Boulez
réponse à . BOUBA le 24/11/2013 à 14h21 : Singing sous le p’tit coin d’parapluie de Sinatra.....Sans doute En ...
moi j’veux du soleil !.
N'en v'la.
DEVINETTE
Pourquoi le joueur belge du Manchester City, Kevin de Bruyne, lui, est bien né de la dernière pluie ?
- parce qu'il est né De Bruyne !
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 09h58 : DEVINETTE Pourquoi le joueur belge du Manchester City, Kevin de Bruyne, lui, est...
Holà avec les mots flamands, on prononce De Breuine (comme dans écureuil), et ça se traduit par Le Brun.
Hou vous z'êtes en forme ce jour d'hui de vent de grisaille de froidure et de pluie ........
Ben par rapport à l'an dernier c'est normal qu'il pleuve puisqu'on est un an plus vieux.....
Moi j'ai intérêt de l'être en forme, on va passer la journée avec les cinq petits enfants ........
C'est merveilleux d'être papy mais qu'est ce que c'est fatigant !

a trèèèèèèèèèèèèèès plus tard......
réponse à . Mintaka le 09/01/2016 à 10h08 : Holà avec les mots flamands, on prononce De Breuine (comme dans éc...
Dommage....
(à la télé espagnole, j'ai entendu prononcer 'de bruine')
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 10h15 : Dommage.... (à la télé espagnole, j'ai entendu prononcer 'd...
C'est comme Guy Thijs qui ne se prononce pas Tisse mais Tèïsse, et oe qui ne prononce ou et ou qui se prononce ow. 
C'est tellement compliqué pour les non-flamingants que les yaourts de mon enfance ont décidé de s'appeler Stenval.
Il n'est pas tombé de la dernière pluie :
Yahoo me signale qu'en 1999, John Cleese a refusé le titre de Baron et le siège à la Chambre des Lords qui va avec :
Je me suis rendu compte qu'il fallait passer l'hiver en Angleterre, c'est cher payé.
La pluie tombait sur Plumieux, ce jour-là. A Plumieux, plus il pleut, mieux on est. Et quand il a plu et qu'il ne pleut plus, c'est qu'il va pleuvoir, en mieux.

J'ai pris mon parapluie et je suis allé chez la crémière. Je lui ai demandé un pot de beurre. Elle m'a dit : y'en a plus. Je lui ai dit : alors donnez-moi du lait, s'il vous plaît. Elle m'a dit : y'en a plus non plus. La crémière était jolie, elle m'a plu. Je lui ai dit : ça ne fait rien, vous me plaisez beaucoup. Elle m'a dit : vous me plaisez aussi. Je lui ai dit : donnez-moi un baiser. Elle m'a dit : d'accord, mais pas plus. Le baiser ne lui a pas déplu. Il ne m'a pas déplu non plus. Et on s'est embrassés tant et plus, à bouche que veux tu.

Quand je suis rentré chez moi, ma femme m'a dit : où est le beurre ? Je lui ai dit : y'en avait plus. Elle m'a dit : et l'argent du beurre ? Je lui ait dit : je ne l'ai plus, je l'ai donné à la crémière, parce qu'elle m'a plu. Ça lui a déplu. Alors elle m'a dit : tout est fini entre nous, on ne s'aime plus. C'est ainsi, la vie : on s'était plu, et puis un jour on ne s'est plus plu. Il pleuvait fort sur la grand-route, pourtant je suis parti, sans parapluie. Je suis retourné voir la crémière. Elle m'a dit : ton argent, tes baisers, je n'en veux plus, j'ai rencontré un beau garçon de Plumieux, qui m'a plu mieux que toi.

Voilà ce que c'est que vouloir le beurre, l'argent du beurre, et les baisers de la crémière, en plus. On ne m'y reprendra plus. Et c'est de cette triste expérience qu'est née l'expression "je me suis pané dans la dernière pluie".
Oui c'est pas un perdreau de l'année... pourquoi un perdreau d'ailleurs ? Pourquoi pas un levreau ou autre jeune bestiole ??? Quant à la pluie pourquoi pas la dernière grêle ... Comme dit Endikou ça n'a pas de sens mais bon, c'est comme ça.
DEVINETTE
À quel genre de précipitations vous fait penser l'interdonato, une variété de citron allongé de Sicile ?
Bon, la dernière pluie provoque la chute de graines ou autres trucs végétaux qui engendrent des jeunes pousses. Une équipe de poussins c'est pas des seniors et et et puis merde !
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 12h08 : DEVINETTE À quel genre de précipitations vous fait penser l'interd...
Ton truc est une grume donc je pense au raisin, aux vendanges et à boire un coup. Pour l'apéro si on boit un jaune ou un truc mélangé à de l'eau ça devient un précipité assez sympa. Donc je vais être Rabelaisien et penser à des apéros ou autre forme de festivité. Mais c'est alambiqué !
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 12h08 : DEVINETTE À quel genre de précipitations vous fait penser l'interd...
Réponse à le gone, qui a une imagination débordante...
- grêlons, parce que l'aigre est long
Moult expressions relèvent de pléonasmes inconscients. La notion d'événement récent journalistique peut s'exprimer ainsi "ça vient de tomber". Alors pourquoi avoir choisi la dernière pluie ? Sans doute parce que les deux sens inconscients du couple littéral ''ui'' sont justement "tomber" et "succession'', ''écoulement''. Mais cela va tomber probablement dans l'ouïe de sourds ! Pourtant la nuit tombe comme la pluie, la suie tombe du conduit de la cheminée? Et ça tombe aujourd'hui tout cuit ! Et lorsqu'il nous arrive une tuile, en général elle est tombée du toit, non ? Même les fruits tombent de l'arbre. "Il est tombé dans un ennui et dans une faiblesse qui ont donné frayeur pour sa vie".
Le concept de chute est bien l'un des deux sens de ce codon inconscient ''ui''. Et puis, ensuite, l'autre sens est lié à la notion de succession, d'écoulement. La pluie ruisselle sur les tuiles, parfois s'y infiltre par une fuite, mais le plus souvent s'écoule dans la conduite pour gagner le ruisseau. Elle tombe la pluie parfois comme des cordes et ça s'écoule la pluie comme la nuit. Cela tombe tellement sous le sens qu'on ne l'ouit plus !
La fréquence et/ou l'abondance de cette pluie française est soulignée par le codon ""pl" qui indique la multiplicité, le plein, la pléthore : une pluie de météorites, une pluie de coups.
Mais ni "ui'' ni ''pl'' ne sont tombés de la dernière pluie dans les signifiants des mots du lexique français.
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 11h24 : La pluie tombait sur Plumieux, ce jour-là. A Plumieux, plus il pleut, mie...
Si j'ai bien lu c'est parce qu'il a plu que la crémière t'as plu. J'ai même l'impression que plus il peut et plus elle te plait. Mais toi tu ne lui plait plus et pour le plumard c'est balpeau. Elle t'a pris pour un plouc et voulait te plumer.
Ton histoire a fait plouf, j'espère que tu n'est pas tombé de la dernière pluie
Le carrelet a fait l'objet d'une surpêche intensive, et va peut-être disparaître. Quand on pêchera le dernier, comment faudra-t-il le préparer ?
- Il faudra le paner : ce sera le pané de la dernière plie !

Quel est le légume le plus expérimenté ?
- Le panais quand il a été cueilli juste après une averse : c'est le panais de la dernière pluie.
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 11h24 : La pluie tombait sur Plumieux, ce jour-là. A Plumieux, plus il pleut, mie...
J'ai pris mon parapluie et je suis allé chez ma crémière.
Celle d'au-dessus m'avait bien plu mais cette histoire-là m'a encore plus plu... Comme celles-ci, on en voudrait tant et plus.

J'ai voulu rencontrer ta crémière. Quelle déconvenue.. Je m'attendais à voir une femme moins... enfin plus.
Je l'ai pourtant saluée ; je lui ai dit !
- Bonjour ! Je m'appelle Lulu. C'est un surnom... comme un surplus !

Elle ne m'a pas souri : elle était grise comme un ciel de pluie.
- Ça ne va pas ? Vous avez des ennuis ?
Et là, elle m'a tout dit. Tes manières qui lui avaient tant plu, tes baisers... c'est ce qu'elle regrettait le plus. Elle déversait les mots plus qu'elle ne les disait, ils arrivaient en avalanche... comme ses larmes, des larmes de pluie qui semblaient venir d'un pays où il ne pleut pas – ce qui, tout à fait entre nous, est une image comme on n'en fait plus !

Elle n'en voulait plus de ton rival, ce garçon de Plumieux, beau certes, mais triste comme la pluie et plus raide qu'un porte-parapluie. Elle dit encore :
- Il m'a déçue... il m'a déplu... Je n'en peux plus...
Puis, elle se tut.
C'est à ce moment qu'on entendit le doux bruit de la pluie... Ce fut d'abord comme une chanson ; puis il se mit à pleuvoir comme un jour d'orage.

- Voulez-vous que je vous prête mon parapluie ? Prenez en soin ! Dans celui-là, se cache parfois un coin de paradis...

Je t'assure qu'à ce moment-là, ta crémière avait quelque chose d'un ange !
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 15h40 : Le carrelet a fait l'objet d'une surpêche intensive, et va peut-...
Parmi les pas nés de la dernière pluie, n'y aurait -il pas quelques petits cons de la dernière averse ?
réponse à . joseta le 09/01/2016 à 12h54 : Réponse à le gone, qui a une imagination débordante... - gr...
hou là là !!!!!!
Et si au milieu de toute cette pluie, on avait un p'tit coup de beau...
Écoutez...

Dans le ciel assombri
Les hirondelles font
En poussant de p'tits cris
Des parties de saut'-moucherons
Il fait bon


Les paroles sont du déliceux Jacques Grello... Qui s'en souvient aujourd'hui ?
réponse à . DiwanC le 09/01/2016 à 17h31 : Et si au milieu de toute cette pluie, on avait un p'tit coup de beau... É...
J'aime bien aussi la version des Frères Jacques.

Et puisque tu as choisi ton couplet, je choisis le mien :

Il fait chaud
Les femmes sont adorables, comment peuvent-elles ranger
Dans si peu de tissu tant d'choses douces à toucher ?
réponse à . Chrisor le 09/01/2016 à 15h16 : Moult expressions relèvent de pléonasmes inconscients. La notion d...
Fichtre ! Un matheux, un physicien paré de sciences exactes ! Et le vagabondage de la romance, la rondeur des expressions, l'ambiguité, les sens tordus à remettre en rangs, l'illogisme contraire à la rationalité etc. C'est agréable aussi. Enfin les deux se complètent, s'absorbent et se transforment et tout ceci fait d'agréables débats 
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 17h45 : J'aime bien aussi la version des Frères Jacques. Et puisque tu as choisi...
Dans la version "Brassens", Gaston n'apparaît pas...

Il semble que le couplet soit remplacé par :

Les femmes sont adorables,
........................
Elles sont drôlement pin-up
Si j'en trouve une qui m' veut
J' m'en vais gâcher ma vie
Pour elle une heure ou deux
Il fait chaud
J'en voudrais une bien fraîche
Dans une p'tite pièce bien sombre
Moi c' que j'aim' dans le soleil
C'est qu'on peut s' mettr' à l'ombre
Il fait chaud


Bon... vais pas épiloguer là-dessus. De toute façon, tout le monde s'en fout.
J'ai vu un gosse reprenant le ballon, et après la pluie, le bottant...
réponse à . DiwanC le 09/01/2016 à 18h08 : Dans la version "Brassens", Gaston n'apparaît pas... Il semble ...
Et dans la version Brassens il y a aussi :

L'amour en t'nue légère au fond j'aime assez ça
D'autant que c'est l'seul sport où ma myopie m'gêne pas


La pluie s'est arrêtée. Mais si on se remet
A chanter comme ça ell' va recommencer !
réponse à . Enkidou le 09/01/2016 à 18h58 : Et dans la version Brassens il y a aussi : L'amour en t'nue lég&egr...
C'est vrai qu'il portait lunettes.
Au bas de cet article, il y a une vidéo : on le voit bien. Il chante une chanson... dont il a oublié les paroles !

réponse à . le gone le 09/01/2016 à 12h29 : Ton truc est une grume donc je pense au raisin, aux vendanges et à boire ...
si on boit un jaune
Dans le Nord on dit "é p'tit gaune". 
réponse à . le gone le 09/01/2016 à 17h59 : Fichtre ! Un matheux, un physicien paré de sciences exactes ! E...
Tout à fait ! Les débats peuvent être agréables. Mais je ne suis ni physicien ni matheux. Et l'ambiguïté existe déjà pour ces unités bilittérales inconscientes parfois antonymiques tel ''bl'' éblouissement/aveuglement, ''it'' mouvement/fixation, ''id'' aller devant, progresser/ se fixer, rester, etc. L'énantiosémie semble une caractéristique fréquente des unités de ce code ce qui explique la duplicité ou l'ambigüité de certains mots. Je vous remercie de ne pas m'avoir gratifié d'une pluie d'insultes ! Et merci aux Poètes, les véritables linguistes!
réponse à . Chrisor le 10/01/2016 à 21h12 : Tout à fait ! Les débats peuvent être agréables....
Ni matheux, ni physicien... Littéraire ?
Médecin retraité .... égaré en linguistique !
Artiste à défaut d'être scientifique, puisqu'on dit que la médecine est un art ?
Relis le #97. Et 97 est le plus grand nombre premier de deux chiffres. Et Saint-Ex est mort à bord d'un P-38 version photo
Oui les décisions médicales sont complexes et l'exercice médicale quand il s'adresse à la personne dans sa globalité reste un art qui doit s'appuyer sur la science mais ne pas être que de la science !
réponse à . Chrisor le 12/01/2016 à 20h55 : Oui les décisions médicales sont complexes et l'exercice m&ea...
...mais ne pas être que de la science !
Entends-tu par là, l'accueil, l'écoute du passant, du souffrant ? C'est tellement important.
Il y a peu, j'entendais un chirurgien : Écouter le patient et 50 % du diagnostic est fait !

réponse à . DiwanC le 13/01/2016 à 01h31 : ...mais ne pas être que de la science !Entends-tu par là, l�...
– Docteur j'ai des démangeaisons à la jambe droite et je ne parviens pas à les soulager.
– Ce n'est pas grave, c'est votre membre fantôme.
– Merci docteur, j'ignorais qu'on m'avait amputé.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ne pas être tombé (né) de la dernière pluie » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?