Parler français comme une vache espagnole

Parler très mal le français.

Origine

Avant tout, il est indispensable de se poser une question très importante : existe-t-il des cours de français spécialement destinés aux vaches espagnoles ?
Meuh non, pourraient-elles mugir dans nos campagnes ! Car, croyez-en mon expérience moult fois confirmée, si vous allez demander à une vache, quelle qu'en soit la nationalité, de vous parler de la pluie, du beau temps ou de la cueillette des olives en basse Provence, elle se contentera de vous regarder fixement de son oeil bovin brillant d'une intelligence extrême (mais de quel côté, l'extrême ?) avant de recommencer à brouter son herbe, sans piper un seul mot intelligible.
Conclusion immédiate : les vaches sont très mal élevées, quoi que puissent en penser leurs éleveurs.
Question résultante : les bovins des pâturages étant manifestement privés de la parole, les espagnols y compris, comment pourraient-ils très mal parler le français ?

Ce n'est pas écrire une vacherie que de dire qu'il existe plusieurs hypothèses sur l'origine de cette expression qui est attestée dès 1640.

La plus classique, mais pas forcément la bonne, vient d'une altération de 'Basque' ("parler français comme un Basque espagnol"), car 'vasces' ou 'vasque', au XVIIe siècle, désignait un Gascon ou un Basque. Et il va de soi qu'un Basque du côté espagnol de la frontière ne parle pas bien le français, sauf s'il a été aux écoles pour l'y apprendre.

Une autre hypothèse, pas obligatoirement la bonne non plus, bien qu'il y soit question de bonne, viendrait d'une altération du mot 'basse' qui désignait une servante. On aura donc vite fait de croire qu'à l'époque, elles étaient plutôt espagnoles que portugaises et que leur maîtrise de notre langue n'était pas parfaite.
Mais ce 'basse'-là était tellement peu employé qu'il n'a pas laissé de traces sauf dans des formes régionales comme 'bassoteuse' pour "femme de ménage"[1].

Pourtant, selon Alain Rey, la plus probable des origines viendrait d'une combinaison de choses péjoratives propres à l'époque.
"Comme une vache" était en général, et est toujours, un terme intensif à connotation fortement négative[2]. Et, à la date d'apparition de l'expression, 'espagnol' était également un qualificatif désagréable ; on disait en effet "payer à l'espagnole" pour quelqu'un qui 'payait' en donnant des coups ou on désignait une "fanfaronnade" d'"espagnolade".
Alors la combinaison de ces deux termes, qu'on trouve dans la littérature dans l'expression "il est sorcier comme une vache espagnole" (c'est un incapable), aurait été un moyen de qualifier très négativement la manière de parler un mauvais français.

[1] D'ailleurs, dorénavant, on ne dira plus "technicienne de surface", mais "bassoteuse".
[2] Si, aujourd'hui, on a encore "gros comme une vache", dont on ne peut pas dire qu'il soit un qualificatif agréable, on trouvait autrefois des "dormir comme une vache" ou bien "pleurer comme une vache" pour désigner quelqu'un qui pleure constamment pour rien.

Exemple

« Jacques Collin parlait le français comme une vache espagnole. »
Honoré de Balzac -Splendeurs et misères des courtisanes

Compléments

Petite anecdote amusante : à l'issue de la finale de Roland-Garros de juin 1993 entre Jim Courier, Américain, et Sergi Bruguera, Espagnol, ce dernier, vainqueur du match, a baragouiné quelques paroles dans un français plus qu'approximatif, alors que Courier, dans un très bon français, s'est excusé de parler notre langue comme une vache espagnole, en regardant de façon appuyée son adversaire.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Parler français comme une vache espagnole » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen To murder French languageAssassiner la langue française
États-Unisen To murder FrenchAssassiner le français
États-Unisen To butcher FrenchAbattre le français
Espagnees Hablar un francés macarrónicoParler un français macaronique
Canada (Québec)fr Parler l'anglais comme une vache espagnole!
France (Nord)fr Donner des coups de pied à la France
Grècegr αλά ΜπουρνέζικαParler comme les burnous du Soudan

Vos commentaires
A ma connaissance, l’expression classique n’est pas "parler français comme un basque espagnol", mais "parler français comme un Basque l’espagnol
La nuance est de taille puisque elle assimile le basque aux autres dialectes français comme le breton ou l’alsacien dont les locuteurs parlaient mal le français.
Bassoteuse !! Bachoteuse !! Rien à voir avec le baccaulréat et le bachotage ????????????
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 03h52 : A ma connaissance, l’expression classique n’est pas "parler fran&cce...
La nuance est importante, effectivement, mais cette forme de l’expression n’est citée par aucun des lexicographes auteurs des sources dont je dispose.
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 03h52 : A ma connaissance, l’expression classique n’est pas "parler fran&cce...
Je connaissais cette explication-là aussi, mais il me semble que tu l’interprètes mal : si on dit "comme un Basque l’espagnol" , ne faut-il pas comprendre que le verbe sous-entendu est "parle", ce qui donne "comme un Basque (parle) l’espagnol".
Ce qui veut dire que les Basques parlent mal l’espagnol, et pas le français.

CQFD-Hobbes
Toujours aussi intéressant et amusant; cependant, puis-je faire remarquer que "moult" étant adverbe, est invariable
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 08h39 : Je connaissais cette explication-là aussi, mais il me semble que tu l&rsq...
Non, pas forcément ! Les Basques ont leur propre langue (dont l’origine reste assez floue, d’ailleurs - voir cette page) et comme elle reste vivace, certains Basques côté espagnol peuvent aussi mal parler l’espagnol que certains Basques français parlent notre langue.
La proposition n’est donc pas forcément absurde, mais il ne sert à rien d’en discuter, puisqu’on ne saura probablement jamais ce qu’il en est réellement.
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 08h58 : Toujours aussi intéressant et amusant; cependant, puis-je faire remarquer...
Oh oui, il faut faire remarquer ! Mais si c’est vrai, avec 278 000 occurrences de ’moultes’ sur Internet, je me sens moins seul.

Cela dit, après vérification chez mon pote Robert (celui qui est grand), je me vois contraint de corriger...
réponse à . God le 28/09/2006 à 08h59 : Non, pas forcément ! Les Basques ont leur propre langue (dont l&rsqu...
l’expression est d’après mes sources*, " parler français comme une vache, les Pagnol"  : elle rappelle cette anecdote tirée de "la Gloire de Mon Frère" où le petit Marcel Pagnol et son frère essayent de communiquer avec des vaches.

* qui sont aussi les sources de Manon
je trouve que les vaches espagnoles parlent de pis en pis
avant de recommencer à brouter son herbe, sans piper un seul mot
moi j’en connais une qui broute et pipe en même temps. La vache !
réponse à . chirstian le 28/09/2006 à 09h11 : l’expression est d’après mes sources*, " parler frança...
Même que quand la source a été bouchée ou l’eau tarie, Manon a été obligée de dire : "Je vais au chateau d’eau de ma mère".
réponse à . God le 28/09/2006 à 09h01 : Oh oui, il faut faire remarquer ! Mais si c’est vrai, avec 278 000 oc...
avec 278 000 occurrences de ’moultes’ sur Internet, je me sens moins seul.
pour 1 570 000 "moult" = 17% . Aux dernières nouvelles , l’Académie a décidé de confier à Google le soin d’élaborer les règles : dès qu’une faute obtient la majorité absolue (50% +1) elle devient la nouvelle règle.
Pour "chirstian" j’ai encore du travail : "christian" l’emporte par 515.000.000 contre 220.000
réponse à . chirstian le 28/09/2006 à 09h29 : avec 278 000 occurrences de ’moultes’ sur Internet, je me sens moin...
Tu chies pote ! Il n’y avait aucune volonté de dire : y’en a plein sur Google, donc c’est LA vérité. J’ai bien et seulement écrit : je me sens moins seul.
Comme il n’est pas seul le mouton qui agonise avec (pourtant la majorité de) ses camarades en bas de la falaise.
réponse à . God le 28/09/2006 à 09h23 : Même que quand la source a été bouchée ou l’eau...
si l’eau tarit les vaches peuvent boire n’importe quoi d’autre, à condition que ce ne soit pas trop alcoolisé* (les vins, les bières ... les pas gnôles ).
*autrement elles se mettent à parler français
altération de ’Basque’ ("parler français comme un Basque espagnol")
altération sans doute populaire ou volontaire puisqu’à l’oreille ça sonne ’presque’ pareil ... et c’est souvent le cas ... où pour s’amuser on remplace un mot par un autre de même résonnance comme dans "il est fier comme un p’tit banc" (en place de Artaban) ou bien "c’est vieux comme mes robes" (en place de Hérode) ... mais ça, ce sont seulement nous, les Nanas qui voulont seulement acheter une robe neuve !!!
et il y a bien d’autres déformations d’expressions ... humoristiques ou non ... volontaires ou non ...
Cherchez bien, vous en trouverez à foison dans le ’parler’ populaire ...
réponse à . God le 28/09/2006 à 09h33 : Tu chies pote ! Il n’y avait aucune volonté de dire : y&r...
je me sens moins seul.
t’inquiète, Jef , Yannou ! ... dès qu’on l’aura libéré. Toujours pas de demande de rançon ? Une supposition qu’il soit l’otage de vaches espagnoles , même pas foutues de parler français, hein ? Dans tous ces débats sur la francophonie , me semble que cette ignorance bovine est traitée avec beaucoup de légèreté, non ?

Et qu’on ne me dise pas qu’un animal ne peut pas parler : on entend tous les jours des éléphants du PS qui me semblent bien vaches !
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 08h39 : Je connaissais cette explication-là aussi, mais il me semble que tu l&rsq...
moi aussi j’ai toujours entendu dire "comme un Basque l’Espagnol". L’explication ce srait qu’un Basque parle Basuqe et pas Espagnol (ni français). Et on sait bien que le Basque n’a rien à voir avec l’Espagnol, le Gascon, le Français. Je me demande si en Espagne il n’y aurait pas une expression du style "il parle Espagnol comme un Basque le Français".

Martine.
réponse à . bleumartine le 28/09/2006 à 11h06 : moi aussi j’ai toujours entendu dire "comme un Basque l’Espagnol". L...
C’est également ce que nous disait notre prof de linguistique ...
réponse à . bleumartine le 28/09/2006 à 11h06 : moi aussi j’ai toujours entendu dire "comme un Basque l’Espagnol". L...
@Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des imbécilités, j’en ai eu.

Mais dans ce cas, si on considère que le Basque ne parle correctement ni le français ni l’espagnol (selon le côté de la frontière où il se trouve), pourquoi l’expression n’aurait-elle pas été tout simplement : "parler français comme un Basque" ?
réponse à . God le 28/09/2006 à 11h53 : @Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des ...
L’expression aurait effectivement pu être "parler français comme un Basque". Mais si elle remonte à 1640, je doute qu’à cette époque les Basques parlaient tellement moins bien le français que les Bretons, les Auvergnats ou tout autre provincial, au point de devenir une référence en matière de mauvais français...

Si l’expression s’affine en "comme un Basque Espagnol" , il me semble que la nuance est encore moins vraisemblable : encore une fois, on parle d’une expression attestée en 1640 ! Quelques années plus tard on pourra dire qu’il n’y a plus de Pyrénées, mais de là à faire la nuance entre Basques d’ici ou là !

L’imaginer "comme un Basque, l’espagnol" est une hypothèse séduisante, souvent citée effectivement , mais elle supposerait que les basques aient eu la réputation d’écorcher l’espagnol (le Castillan ?), et que cette réputation soient venue à l’oreille des Français. De quoi j’me mêle ? Ca ne me semble pas non plus coller avec l’époque...

Je crois que l’explication d’Alain Rey reste la seule sérieuse : une expression archie connue : "comme une vache" mélangée à " comme un Espagnol" par les petits marrants de l’époque.

Et les basques ? Lâchez les moi !...
réponse à . God le 28/09/2006 à 11h53 : @Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des ...
Mais Lapin, je me tue à dire que le Basque dont il est question ici (côté français) parle mal l’espagnol !
Il est parfaitement envisageable qu’en Espagne, on inverse l’expression; mais je parle Espagnol comme un Basque ...


Arriba-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 12h27 : Mais Lapin, je me tue à dire que le Basque dont il est question ici (c&oc...
l’expression : il lui broute le minou comme un lapin espagnol ne renvoie pas obligatoirement à l’amour vache ,si ? Meuhhhhhhhh non !
Je me marre tout doucement car vous vous plantez tous.
L’expression d’origine était : ... comme un basque l’épagneul.
Car le basque préfère avoir recours au chien ’Patou" sur l’estive(cette page). Le langage "Patou", pour les commandements, lui est donc plus familier que celui qui s’adresserait à un épagneul qui n’en a rien à cirer des vaches et autres basques.

Préciso-borikito
réponse à . chirstian le 28/09/2006 à 09h48 : je me sens moins seul. t’inquiète, Jef , Yannou ! ... d&egr...
Séduisant toutes ces perspectives… Et pourquoi ne pas dire sans rien prouver mais parce que je trouve cela séduisant, que l’expression aurait pu naître à cause d’une reine d’Espagne ( Une Isabelle…) ayant de l’embonpoint et parlant mal le français…
Ca pourrait le faire mais je pense que God ne va pas s’exciter avec mon délire… et il aura raison.

Quoiqu’il en soit, tout semble tourner autour des basques qui parlent visiblement le charabia, mot qui me permet de justifier de mon absence. En effet, j’étais quelques jours à Paris où j’ai pu observer le char de Ben Hur au Stade de France. Je peux dire que la course de chars surpasse les courses des vachettes espagnoles même si elles baragouinent le français. A faire constater par huissier quand même…

Bar à gouines ???? dira Chirstian ? Où ça ?
Là où nous n’irons jamais l’ami carpagouinesnous.
Si ? Olé !!!
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 12h27 : Mais Lapin, je me tue à dire que le Basque dont il est question ici (c&oc...
...je me tue...
Des promesses, toujours des promesses...
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 13h00 : Séduisant toutes ces perspectives… Et pourquoi ne pas dire sans rien pr...
Tous des ingrats, mon vieux Yannou !
T’as vu quel accueil ils te réservent ? Mais qu’on tue le veau gras, Yannou est revenu, on ne nous l’avait pas enlevé, il est allé voir "de visu" un type "arrêter son char".
Si ça n’est pas de l’abnégation , dites ,

DITES, Y A KEKUN ICI ?

YANNOU EST LA !!! YOUPIIIIIEE !!

Hip-Hip-Hourr-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 14h20 : Tous des ingrats, mon vieux Yannou ! T’as vu quel accueil ils te r&ea...
Oh, eh, pas de quoi faire un fromage !
Ben Hur est aux bretons ce que le salon de l’automobile est au reste des français.....
réponse à . God le 28/09/2006 à 11h53 : @Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des ...
@Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des imbécilités, j’en ai eu.
God pris en flag*a*t délire orthographique, hé, hé, hé.
Ceci pour dire, il y en a plus qu’on ne croit. (C’est pour cela que "existent" est au pliuriel! J’en ai eu mon lot aussi.
réponse à . file_au_logis le 28/09/2006 à 15h02 : @Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des ...
Alors ça, c’est un coup bas inutile et mal venu. Est-ce que tu t’es relu, toi aussi avant de cliquer sur ’Valider’ ? Visiblement non (’flagranr’, ’pliuriel’...) !
Bon, pour cette fois, je te pardonne, mais n’y reviens plus !
c’est la decca danse, ici (disait mon copain Moulineau)
Vous en avez tous après mes basques, vous y êtes accrochés comme n’en peut mais.
Mes basques à moi, madame, sont bien éduquées: d’abord elles ne parlent pas aux gens qu’elles ne connaissent pas, ensuite elles ne répondent que si on leur dit des choses sans C.
Alors, dites-leur "n’importe quoi" (il n’y a pas de C dedans) et elles vous réponderont en francais, les vaches. Comme je me suis fait faire mes costards en Espagne (c’est beaucoup moins cher qu’ici), et bien oui, mes basques ont un accent espagnol. ET ALORS?
Point presse X (cachez yeux, oreilles) :

Comme j’aurais aimé être retenu en otage par des femmes coquettes et grave en manque de sexe. Elles m’auraient obligé malgré moi à copuler jour et nuit et après une évidente fatigue vaginale, disons qu’elles m’auraient relâché par souci humanitaire… sans versement de rançon. L’honneur de ma Patrie serait donc sauf !
Ah les vilaines aurais-je dit : « Elles ne m’ont même pas filé leur numéro de portable… bah, ce n’est pas grave, j’irai encore dans les pays à Riskes genre, Minouland… ça m’apprendra à faire le fanfaron tout ça ».

Quoique je sache gérer ce genre de situation, j’ai petit, été élevé au milieu d’un troupeau d’ânes bâtés mais très demandeurs. Le marché a toujours existé et aujourd’hui le contexte espagnol/basque est pointé du doigt… Le travail sourit aux audacieux, dit-on.

Tout ça pour dire queue de poisson et queue de sirène dans notre quotidien.
réponse à . file_au_logis le 28/09/2006 à 15h02 : @Jonayla : il existent malheureusement des profs qui véhiculent des ...
C’est gag, non, le coup du "grant" ?
réponse à . file_au_logis le 28/09/2006 à 15h10 : c’est la decca danse, ici (disait mon copain Moulineau) Vous en avez tous ...
J’avais compris ou mal lu : "Je me suis fait faire mes gosses tard en Espagne...".
Vous trafiquez quoi Mr Filologistik dans le triangle : Belgique-Autriche-Espagne ?
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 16h06 : J’avais compris ou mal lu : "Je me suis fait faire mes gosses tard en...
et ne dites pas "Trafic de bermudas...". En rapport avec le fameux triangle des Bermudes.
Hugues Grant > spécialisé dans le rire...

Bon, je reviens mais c’est le désert. Tout le monde semble avoir disparu dans les Pyrénées...comme Roland qui s’était pris la tête au péage à l’époque là.
réponse à . God le 28/09/2006 à 15h06 : Alors ça, c’est un coup bas inutile et mal venu. Est-ce que tu t&rs...
Vous voulez un arbitre les gars ?

Score-Hobbes 1-1
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 16h19 : Hugues Grant > spécialisé dans le rire... Bon, je reviens mais c&...
Non, Jef, t’es pas tout seul !

Vois plus haut, comme je dénonçais déjà tous ces hycropithes qui larmoyaient de te savoir absent, regarde où ils sont à présent qu’ils doivent t’acclamer haut et fort : ils sifflotent en regardant leurs ongles, mine de rien , pine de chien !
Ah les ingras-doubles qu’ils sont, toutes et tous d’ailleurs, ces vautours de l’information : Yannou a disparu ! peut-être est-il pris en otage: ils se seraient sans aucun doute délectés de te savoir retrouvé, découpé en quartiers et emballé dans de multiples sacs en plastique, qui dans un coffre de voiture volée et incendiée à la sauvette au détour d’un pont de chemin de fer, qui enfoui sous un monceau d’ordures, qui coulé dans une pile de pont en béton sur le chantier de la nouvelle autoroute, ou encore jeté au canal ou donné à manger aux chiens ou peut-être dissous dans la chaux vive !
Ah les sauvages !
Je me demande ce que Tassaïev en pense ...Sa réaction sera à la démesure de cette sanglante avidité.

Bien fait-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 16h43 : Non, Jef, t’es pas tout seul ! Vois plus haut, comme je dénon...
Moi qui espère mourir dans 50 ans dans mon lit... voilà que j’ai des doutes maintenant. On m’a cru mort mais je suis revenu. Effectivement, je vais demander à Tassaïev ou à Pierre-Emmanuel Morel... ce qu’ils en pensent.

Boucher-Hobbes
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 17h45 : Moi qui espère mourir dans 50 ans dans mon lit... voilà que j&rsqu...
mi j’pense pus rien, vu qu’j’fais tous les bars de France ,hips, pour tourver, tourvrer, hips, trouver des indices ,hips sur la dipas, dippas, disparition d’Yannou, hips! Et que, même si y y y est de retour, hips, l’con, j’continuerai , hips, jusqu’au bout !
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 17h45 : Moi qui espère mourir dans 50 ans dans mon lit... voilà que j&rsqu...
c’est toi qui vas te prénommer ’Jésus’, désormais ? mort et ... ré_apparu  !
2éme vie (comme les chats, tu en as 9) ne pleure pas, tu peux encore espérer 50 ans de sur_vie, et pourquoi pas dans ton lit ? Hobbes n’est pas un voyant extralucide et il ne peut prédire ta ’fin’
Hobbes a dû trop regarder de films ’gores’ ... ou alors il s’entraîne pour être scénariste (non, pas séminariste, ça se saurait ... comme pour les harengs)

moi qui croyais, (bêtement, je l’avoue), qu’Hobbes était avant tout un philosophe qui ... en fin de vie, parlait de ’pouvoir absolu’
il n’a même pas passé les Pyrénées, il a tout juste passé les Alpes pour rencontrer Galilée, grand polémiste, s’il en fût !
les Basques espagnols, c’est à la limite des Pyrénées ? non ?
réponse à . chirstian le 28/09/2006 à 18h20 : mi j’pense pus rien, vu qu’j’fais tous les bars de France ,hip...
On va te rejoindre à la fête... la façon que tu racontes, on dirait "Un signe en hiver" avec Gabin et Bébel...
On ne peut prétendre être Jésus mais celui qui est très spirituel peut prétendre avoir un peu de lui en son âme… et conscience.

Bizarre que tu dises cela, je suis déjà mort une fois dans un service de réanimation. J’ai entendu les infirmières et autres personnes présentes dire : « ça y est, il passe de l’autre côté celui-là, son cœur s’est arrêté… » et puis, comme dans Urgences, ils m’ont ramené…
C’est certain, après on vit différemment.

Hobbes est un Grand Manitou à l’essai !!!

Melle Turpinic, vous manifestâtes aujourd’hui ?
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 16h06 : J’avais compris ou mal lu : "Je me suis fait faire mes gosses tard en...
Je ne fais que suivre les Habsbourg. Révisez votre histoire, polissez-la sans cesse et la repolissez, messieurs/dames Yannou...
réponse à . HoubaHOBBES le 28/09/2006 à 16h43 : Non, Jef, t’es pas tout seul ! Vois plus haut, comme je dénon...
ou donné à manger aux chiens...
Les pôvres...
ces dames d’un certain âge, ce sont les pires aînées!
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 20h17 : On va te rejoindre à la fête... la façon que tu racontes, on...
Soleil et trompettes sous le crâne de Fouquet. L’animal est somptueux. Fort sur pattes, le front large entre ses cornes comme des phares, il arrive entier et charge de loin. Encore quelques mètres et il sera sur lui. Prendre l’ascendant sur le fauve... Ne pas rompre d’un pouce... s’engager de face... "Entrant à l’épée par-dessus l’étamine, il plonge dans le berceau des cornes et accepte la mort pour mieux la donner, récita-t-il... O-llé!"
Antoine BLONDIN - Un singe en hiver , Editions de la Table Ronde, p.222 - 1959

Un des grands moments de la littérature francaise!
réponse à . file_au_logis le 28/09/2006 à 20h33 : ces dames d’un certain âge, ce sont les pires aînées!...
elles sont pas trop naisses, mais presque!
@1 dire que le breton est un dialecte est risqué en ces temps de violences et de terrorismes intégristes. On ne sait jamais, un vieux de l’UDB ou du FLB qui ressurgirait...
Le breton est une langue !

@24 D’ailleurs baragouiner tire son origine de 2 mots breton (bara = pain ; et gwin = vin)
C’est ainsi que les bretons non francophones demandaient leur repas, quand il avaient été enrôlés pour partir à la guerre sous le drapeau français.

Meuh (pie noire bretonne) ! bien le bonsoir !
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 22h17 : @1 dire que le breton est un dialecte est risqué en ces temps de violence...
Je précise pour ceux qui ne connaissent pas :
UDB : Union Démocratique Bretonne
FLB : Front de Libération de la Bretagne. (et non des nains de jardins)

Je précise en tant que Breton comme Peinard à l’Ouest, que je ne suis PAS pour l’indépendance de la Bretagne mais POUR l’indépendance de la Corse qui commence à nous coûter cher au vu des multiples dégâts en tous genres qui nous sont refacturés par le biais de nos impôts.

Baragouiner, verbe qu’employaient beaucoup mes parents bretonnants quand enfant, trop de bouillie dans la bouche j’avais.
réponse à . file_au_logis le 28/09/2006 à 20h33 : ces dames d’un certain âge, ce sont les pires aînées!...
Et les pires aînées montent toujours d’après les sismologues avertis….
Il est donc nécessaire de les surveiller d’un œil averti.
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 20h24 : On ne peut prétendre être Jésus mais celui qui est trè...
je n’ose plus trop me manifester ... de peur d’être "rabrouée" !
une réprimande, une moquerie ou une méchanceté suffit à me faire rentrer dans ma coquille
la tortue cotentine
réponse à . cotentine le 29/09/2006 à 00h08 : je n’ose plus trop me manifester ... de peur d’être "rabrou&ea...
La voilà, l’explication vraie-véridique de la disparition des tortues !
Et les scientifiques qui se perdaient en conjectures...
C’est tout simple : pour alléger le véhicule, et comme elle n’ont pas accès au titane, elles ont troqué leur carapace contre une coquille !
Résultat : une fragilité fatale !
Vaudrait mieux regagner ta carapace, Turpi ? Nous te reconnaîtrons quand-même et ne t’en aimerons pas moins....
réponse à . borikito le 28/09/2006 à 12h49 : Je me marre tout doucement car vous vous plantez tous. L’expression d&rsqu...
Epatant, ce Patou !
J’ai suivi le lien et j’ai d’abord Patou compris (vous commencez à me connaître, moi et mon cerveau lent), mais j’avias Patou lu !
Je me demande s’il y a des Patous à poux chez les papas Papous, mais Cnriishta a peut-être une piste (ou alors il est papiste ?).
Et c’est Patou, puisque non content de parler du Patou, il explique comment se comporter face à lui , une seule règle : Patou d’un coup pour ne pas le brusquer.
Et qu’en dit Jean (Patou) ?

Chanel-Hobbes
réponse à . God le 28/09/2006 à 13h11 : ...je me tue...Des promesses, toujours des promesses......
"Des promesses, toujours des promesses..."

Nooon, tu s’rais trop conten-te ... (air connu)

Surviv-Hobbes
"il a tout juste passé les Alpes pour rencontrer Galilée,"

Moi, c’est dans ses dialogues avec Calvin que je le préfère !

Watterson-Hobbes
réponse à . cotentine le 29/09/2006 à 00h08 : je n’ose plus trop me manifester ... de peur d’être "rabrou&ea...
"une réprimande, une moquerie ou une méchanceté suffit à me faire rentrer dans ma coquille"

Comme rien de tout cela n’a été écrit, tu peux ressortir!
Va, nous ne te haïssons point ...

Sensibl-Hobbes
réponse à . cotentine le 29/09/2006 à 00h08 : je n’ose plus trop me manifester ... de peur d’être "rabrou&ea...
Priez Saint Jacques il vous aidera à en sortir de votre coquille...
Melle Turpinic, Shell qu’on aime...
"Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval. "

Charles Quint
réponse à . chirstian le 29/09/2006 à 14h58 : "Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes...
Paraît-il sur la fin, il mélangeait un peu tout....

Il parlait cheval à Dieu, allemand aux femmes, romantique..., français aux Italiens et gloubgloub à ses servantes... La quintessence quoi.
Pour info, dans le coin des Vosges d’où je viens, "bassoter" signifie ne pas faire grand-chose. "Kesse tu bassotes ?" correspondrait à une sorte de "mais que trafiques-tu donc mon ami ?" Si c’est pas poétique, tout ça...
réponse à . chirstian le 30/09/2006 à 13h01 : img src="http://www.expressio.fr/documents/veuve-poignet.jpg"" ...
Tiens, Chirstian semble vouloir nous annoncer qu’il va se produire au "Point Virgule"!  
réponse à . lorangoutan le 30/09/2006 à 14h46 : Tiens, Chirstian semble vouloir nous annoncer qu’il va se produire au "Poi...
C’est mieux qu’entre parenthèses...
réponse à . lorangoutan le 30/09/2006 à 14h46 : Tiens, Chirstian semble vouloir nous annoncer qu’il va se produire au "Poi...
;
réponse à . lorangoutan le 30/09/2006 à 14h46 : Tiens, Chirstian semble vouloir nous annoncer qu’il va se produire au "Poi...
 
Non, je crois plutôt qu’il s’essaye à ces petits symboles qui ne sont pas de sa génération..
Laissons-lui le temps de s’y faire ?
réponse à . borikito le 01/10/2006 à 17h41 :  Non, je crois plutôt qu’il s’essaye à ces petits ...
Laissons-lu s’y faire ?
Diable!
Par Le 6 fer!
j’ai trouvé le moyen de mettre mes textes en couleur (sauf la ponctuation, sais pas pourquoi ?)
le reste ça marche, mais pour le moment, uniquement en blanc sur fond blanc : l’intérêt est ,certes, limité , mais c’est un début, non ? Regardez comme c’est joli :
,  !
réponse à . <inconnu> le 29/09/2006 à 15h56 : Paraît-il sur la fin, il mélangeait un peu tout.... Il parlait che...
Parler très mal le français.
après avoir lu les 70 commentaires précédents, comment peut-on encore s’exprimer en bon françois ? ... il est plus z’aisé de se rapprocher de la vache espagnole ! 
réponse à . cotentine le 20/12/2008 à 01h11 : Parler très mal le français.après avoir lu les 70 commentai...
Il est utile de préciser:
Les Espagnols attachent beaucoup d’importance aux cornes de leurs vaches qui leurs en sont reconnaissantes.
Ainsi des liens subtils finissent-ils par se tisser entre eux.

Pour résumer la vache Espagnole c’est cornes et liens....donc pas si éloigné du bon Français.

Perette et son pote Olé.


.........Bon, nous n’allons pas parler du taureau Espagnol sinon ça va être encore la corrida!
réponse à . <inconnu> le 28/09/2006 à 03h52 : A ma connaissance, l’expression classique n’est pas "parler fran&cce...
Moi je dis que tu avais raison!Umechan.
J’allais l’écrire, et je vois que tu l’avais fait en 2006, à l’ouverture.
Je rebobine. 
Et moi, quand j’entends le parler de certains de mes élèves francophones (belges et français, puisque , enseignant le français à Dinant, j’ai des jeunes ardennais du 59), je leur dis souvent que leur langage est à pleurer comme vache qui pisse...
réponse à . potager le 20/12/2008 à 02h07 : Il est utile de préciser: Les Espagnols attachent beaucoup d’import...
.........Bon, nous n’allons pas parler du taureau Espagnol sinon ça va être encore la corrida!

A vrai dire,la vache Espagnole déteste la corrida parce que le toréador lui pique son mari...Ce qui est certainement à l’origine de ce..."Toréador,prends gaaaade,Toréador"........(ou va se nicher l’inspiration des musiciens.....!!!!!!!)
Super durs les anagrammes de l’expression du jour, si on veut garder un peu de sens. Je n’ai trouvé que :
-- Va en nef homme-grenouille ! Accapares parc.

Avec sa fin "pares-parc" parparticulièrement inélégante.

Je suis sans doute aussi doué en anagramme gramme qu’un Espagnol gnôle, un portugais gai ou un chinois noix...
Bon samedi, quand même à tout le monde.
réponse à . SagesseFolie le 20/12/2008 à 10h29 : Super durs les anagrammes de l’expression du jour, si on veut garder un pe...
J’en ai trouvé un autre:
RML (Renard Malin Lévite) Apache avec son pagne filera ce mors.

Pas très élégant non plus.

Anna mélange tout
Ou alors..

Seigneur! Cavale franche!
Canes pompe l’amor(de rire) 
Parler espagnol comme une vache française? ô lait! cette page 
Car, croyez-en mon expérience moult fois confirmée, si vous allez demander à une vache, quelle qu’en soit la nationalité, de vous parler de la pluie, du beau temps ou de la cueillette des olives en basse Provence, elle se contentera de vous regarder fixement de son oeil bovin brillant d’une intelligence extrême
Je vois trois raisons pour que la vache ne te réponde pas:

1) elle est athée, et pour elle tu n’existes pas
2) elle ne parle pas aux gens qui ne lui ont pas été présentés
3) God dans sa grande sagesse (folie) ne lui a pas donné la parole pour ne pas renouveler l’erreur qu’il avait fait avec Eve
4) (yen a un peu plus je vous le mets quand même), tu ne comprends pas l’espagnol que parlait cette vache. Attend d’avoir des cornes et tu la comprendras mieux.
Olé.
Parler français comme une bache espagnole!
On sait vien que les espagnols confondent les "v" et les "b", alors bous poubez vien dire, mais une vache, c’est pour coubrir quelque chose, comme par exemple une boiture, alors qu’une bache, ça donne du von lait que l’on donne après aux vévés pour qu’ils aient de vons os.
Toutes les vaches ne savent pas danser, c’est bien connu. Eh bien si les vaches espagnoles parlent très mal le français, elles dansent le flamenco, si si! cette page
Les japonais parleraient (ou plutôt écriraient) le français comme des vaches espagnoles.cette page . En fait, ça ne me surprend pas vraiment. J’ai une amie qui est allée au Japon et elle a bien rit lorsqu’elle a vu sur la devanture d’une vitrine, en franco-italien - mais eux, ce sont les "L" et les "R" qu’ ils confondent - du coup, c’était écrit: ICI CAFÉ RATÉ
Bon, le monologue est terminé. Je retourne à mes moutons 
C’est en chantant la Carme-à-gnole,
Après avoir flûté quantité de gnôle,
Assis en bonne copagnie au fond de sa bas-gnole,
Qu’il parlait francais come une vache, n’est-ce-pas-gnole?

Oui, je sais, cette explication peut-être tarte-y-gnole,
Vous la considérerez comme croque-y-gnole,
Elle n’est pourtant pas tirée par les roubes-y-gnoles,
N’allez donc pas envisager de ma flanquer une torre-gnole!

C’est que je m’y suis mis de bon coeur, avec une chie-gnole,
Et que je suis toujours comme cela, je fie-gnole!

Filo-Branquignol de Granguignol
réponse à . SagesseFolie le 20/12/2008 à 10h29 : Super durs les anagrammes de l’expression du jour, si on veut garder un pe...
Ma France muselle Gavroche. Conneries, papa !
Ramener confiance , gava pucelles amorphes.

Anna garantit pas le sens
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 11h35 : Bon, le monologue est terminé. Je retourne à mes moutons ...
En Elle-vessie, il y a quand même plus de vaches que de moutons, non? Tu es plutôt du genre exotique, là.
réponse à . SagesseFolie le 20/12/2008 à 10h29 : Super durs les anagrammes de l’expression du jour, si on veut garder un pe...
Performance : l’Amiral chauve ne se cogne pas.

Anna. Na !
réponse à . Elpepe le 20/12/2008 à 11h56 : Performance : l’Amiral chauve ne se cogne pas. Anna. Na !...
assurément pas tiré par les cheveux !  
Chevesne, l’Amiral préféré nous accompagna.

Anna Pêchaumouleumouleumoul
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 11h18 : Parler français comme une bache espagnole! On sait vien que les espagnols...
Hablas el frances come una bacca española ?  
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 11h35 : Bon, le monologue est terminé. Je retourne à mes moutons ...
Bon et comment s’est passée ta colle ? Tu as trié toutes les lentilles ?
Et tu les as donné à manger aux vaches espagnoles ou à tes blancs moutons français ?  
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 15h49 : Bon et comment s’est passée ta colle ? Tu as trié toute...
L’est pas finie, la colle : je vous surveille, garnements !
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 11h22 : Toutes les vaches ne savent pas danser, c’est bien connu. Eh bien si les v...
Et elles ne dansent pas que le flamenco : regarde, en voilà une qui danse un rock endiablé : cette page
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 11h05 : Parler espagnol comme une vache française? ô lait! cette page ...
Regarde cette vache espagnole : elle travaille sur expressio pour se perfectionner et parler franchais comme une vache franchaiche : cette page
(Elle chuinte un peu car chest pas fachile de parler correctement avec de l’herbe dans la bouche !) ...
Tenez, en v’là une qui parle plutôt pas trop mal le français : cette page ...
réponse à . file_au_logis le 20/12/2008 à 11h39 : En Elle-vessie, il y a quand même plus de vaches que de moutons, non? Tu e...
Pourquoi ? Horizondelle est helvète ? Chez elle on dit alors paarler le suiisse coomme uune vaache espagnoole !
Sans rancune ?  
J’ai trouvé pourquoi la vache qui rit rit ! En fait, c’est pour se donner une contenance, car elle ne parle pas du tout le français. Ni l’espagnol, d’ailleurs.
Bon, les gosses : BB ne rit plus du tout, elle m’attend pour faire des courses de Noël. Allez, à lundi, Chirstian surveille la colle demain.
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 16h26 : Pourquoi ? Horizondelle est helvète ? Chez elle on dit alors pa...
Mais tu n’avais pas fait tes adieux pour 2008 hier, toi ? Tu nous joues les Joséphine Baker ?  Passe de bonnes vacances neigeuses. J’arrive un peu tard pour participer à cette folle journée expressionaute. J’ai parlé bébé de 7 mois toute la journée : c’est délicieusement plein de fantaisie et on se fout de l’orthographe, de la syntaxe, de la grammaire, de la conjugaison et de la ponctuation. Le coin des yeux et le bord des cils suffisent à cette petite fille pour mener la conversation.

Belle soirée et douce nuit à tous et à chacune et son chacun et réciproquement. Pas de panique chez celles et ceux qui dorment seuls ; qu’ils se délectent en paix de ne pas avoir à partager leur édredon : une bulle au chaud, c’est mieux que d’avoir un côté chaud et un côté froid.
Petit cours de Globéén :
Nos différents voisins diraient :
Les Teutons : "Deutsch sprechen wie eine spanische Kuh !"
Les Grands bretons : "To speak English like a Spanish cow !"
Les bataves : " Nederlands spreken zoals een Spaans koe !"
Les Hit-aliens : "Parlare italiano come una vacca spagnola !"
Les spanish : "Habar español como una vaca francesa !"
Les port-Hos : "Falar português como uma vaca espanhol !"
Pour l’arabe, je coince : "Takallama al-Aarrabiya kamâ baqara farransiyya !"
réponse à . momolala le 20/12/2008 à 17h22 : Mais tu n’avais pas fait tes adieux pour 2008 hier, toi ? Tu nous jou...
Bin si !
Finalement on ne décolle que demain !
Alors je continue à déblatérer tant que je le peux !
Comme tu vois j’entraîne ma vache à toutes les langues !
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 15h49 : Bon et comment s’est passée ta colle ? Tu as trié toute...
Tu devrais le savoir...Tu n’étais pas avec moi? 
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 16h23 : Tenez, en v’là une qui parle plutôt pas trop mal le fran&cced...
Tiens, celle-là vient peut-être de chez moi, ou de pas loin.
Mais à toi et à Filou, je vous fais remarquer qu’il y a plein de moutons, tout près de chez moi, Je parle de ceux qui ont de la laine, car ceux qui suivent le mouvement, on en trouve bien sûr partout dans le monde, en français ou autre, et sûrement même chez les sélénites 
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 17h32 : Petit cours de Globéén : Nos différents voisins diraie...
Pour l’arabe, je coince : "Takallama al-Aarrabiya kamâ baqara farransiyya !"

C’est facile pourtant: ليتكلم الرنسية مثل بقرة الأسبانية

En phonétique ça donne: ytklm alrnsyh mthl baqrh alasbaanyh

On n’a pas le même traducteur ? 
réponse à . file_au_logis le 20/12/2008 à 11h39 : En Elle-vessie, il y a quand même plus de vaches que de moutons, non? Tu e...
Tu te fiches de moi là !! et chez toi, alors, on trouverais plutôt des toucans, c’est ça? 
Et tu n’es pas à Bruxelles à faire la fête?, T’as filé en douce petit filou 
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 16h26 : Pourquoi ? Horizondelle est helvète ? Chez elle on dit alors pa...
Sans rancune aucune 
réponse à . Elpepe le 20/12/2008 à 16h39 : J’ai trouvé pourquoi la vache qui rit rit ! En fait, c’e...
J’ai trouvé pourquoi la vache qui rit rit ! En fait, c’est pour se donner une contenance, car elle ne parle pas du tout le français. Ni l’espagnol, d’ailleurs.
Et pourtant quand elle sort en boîte. cette page
réponse à . tytoalba le 20/12/2008 à 18h01 : J’ai trouvé pourquoi la vache qui rit rit ! En fait, c’e...
Après, soit elle est mangée toute crue, soit elle ne rit plus du tout, les lendemains d’hier, ça laisse quelques cernes cette page
Il n’y a pas que les vaches espagnoles qui parlent mal le français:

Chanson d’le veche

Note véche è ètu péte
Dans l’champs d’Durand.
Durand è fat wéjè note vèche
Pè i bonome sergent

Note véche monte è l’audience,
Les dous counes devant,
L’è trossiè sè quowe,
’L s’è essieutè sus i banc.

L’è fat treus pots po lo juge
Et qwète po l’ sergent
Et d’lè merde pyin lè chambe
Po les ècoutants.

(Traduction du patois lorain roman)
Notre vache a été paître
Dans le champs de Durand.
Durand a fait gager notre vache
Par un bonhomme sergent.

Notre vache monte à l’audience,
Les deux cornes devant,
Elle a troussé sa queue,
Elle s’est assise sur un banc.

Elle a fait trois pêts pour le juge
Et quatre pour le sergent
Et des crotes plein la chambre
Pour les assistants.
(inconnu)
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 16h26 : Pourquoi ? Horizondelle est helvète ? Chez elle on dit alors pa...
Et chez toi alors ... j’ai trouvé ça: En effet, qu’on l’appelle patois, picard ou « ch’ti », il s’agit de la même langue, et les variétés qui sont parlées en Picardie, dans le Nord-Pas-de-Calais ou en Belgique sont assez largement intercompréhensibles.
Le détail ici cette page



Bon, j’arrête de nouveau de soliloquer, je retourne à mes vaches. (C’est mieux comme ça?)
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 17h53 : Tu te fiches de moi là !! et chez toi, alors, on trouverais plut&oci...
Ben oui, je suis à bruxelles, et on a guinché! On a fait la fête, en petit comme mité, mais bien en forme quand même. Et je ne sais pas si on a des toucans, non, mais du boucan, ca oui, on en a fait! Mais en pleine bonne humeur!
Les présents étaient:
- Denise-la-voyageuse (que vous n’avez jamais lue, mais qui, elle, nous lit assidument)
-Jonayla (et sa Desproges et niture)
- Mident
- Mirlou
- la maman que tout le monde nous envie, à mon Breuke et à moi
- moi
Ni tous cons, ni toucans...
réponse à . file_au_logis le 20/12/2008 à 19h11 : Ben oui, je suis à bruxelles, et on a guinché! On a fait la f&ecir...
5 femmes pour toi tout seul ? et quelles femmes !!! les meilleures 
hé bé, mon colon !
réponse à . file_au_logis le 20/12/2008 à 19h11 : Ben oui, je suis à bruxelles, et on a guinché! On a fait la f&ecir...
Je suis contente pour vous, et je fais confiance à Cotentine quant à la qualité de ton entourage. Tu devais être aux anges...

Ni tous cons, ni toucans...
Que des moutons, tout blancs...

Bonne soirée
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 17h50 : Pour l’arabe, je coince : "Takallama al-Aarrabiya kamâ baqara f...
C’est de l’arabe suisse ?
Celui que j’essaye d’apprendre pour aller au Maroc, il ne se prononce pas du tout comme cela.
Ou alors c’est la prononciation d’une vache suisse qui essaye de prononcer de l’arabe avec un accent espagnol, avec de la paille plein la bouche !  
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 18h30 : Et chez toi alors ... j’ai trouvé ça: En effet, qu’on ...
Merci Horizondelle pour ces infos. Mais j’ai beau vivre chez les ch’tis du sud, pour l’instant je n’y connais que couic à leur langue !
Un jour peut-être ...
Il y a déjà plein d’autres langues à découvrir, que plus de personnes parlent ...
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 18h11 : Après, soit elle est mangée toute crue, soit elle ne rit plus du t...
Oh purée, la déprime ! Si tu vois cette photo dans une mauvaise phase, il y a de quoi se flinguer !
Ou alors elle vient d’entendre sa copine parler espagnol comme une vache française, et cela l’a mise dans cet état !
En suisse les vaches sont vraiment comme cela ? cette page
Et quand on a bu elles sont comme cela ? cette page
Ou alors comme cela ? cette page
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 21h16 : C’est de l’arabe suisse ? Celui que j’essaye d’app...
T’es encore là? Et ces vacances alors? Tu as dit que tu décolles demain, tu vas cherchez la neige en avion?
A part ça, l’arabe, je suis allée le chercher sur un traducteur français-arabe de google. En général c’est assez juste, j’ai déjà pu faire vérifier par une amie marocaine. J’ai tapé "parler le français comme une vache espagnole" et GO.
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 21h32 : En suisse les vaches sont vraiment comme cela ? cette page Et quand on a bu...
Qu’importe le flacon... (on en avait déjà parlé il y a pas longtemps, non?) cela reste du chocolat suisse. Chuuut il y a des belges dans le coin 
réponse à . momolala le 20/12/2008 à 17h22 : Mais tu n’avais pas fait tes adieux pour 2008 hier, toi ? Tu nous jou...
Et ton bébé il parle mieux qu’une vache espagnole ?
Ou alors il parle français comme un veau espagnol ? cette page
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 21h36 : T’es encore là? Et ces vacances alors? Tu as dit que tu déco...
Non, j’y vais bêtement en voiture !
Mais pour arriver à partir, c’est toute une "cinécure" !
Bon là il me faut aller manger ! Et de la bonne soupe de légume, pas de l’herbe prémachée par une vache baragouinant le spanish !  
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 21h43 : Non, j’y vais bêtement en voiture ! Mais pour arriver à ...
Ferme eut’bouque tin nez i va queire éd’dins !  
réponse à . horizondelle le 20/12/2008 à 21h44 : Ferme eut’bouque tin nez i va queire éd’dins !  ...
Purée ! On dirait du picard !
Et avec l’accent suisse cha donne quoi ?
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 22h29 : Purée ! On dirait du picard ! Et avec l’accent suisse ch...
vous vous z’amusez bien zondelle et toi ! mais ça ne fait pas avancer l’expression ... avec tous vos dessins, on ne sait plus à quoi s’en tenir ! heureusement que Tytoalba nous a envoyé la "vache qui rit" pour remettre d’aplomb ! 
réponse à . PtiPat le 20/12/2008 à 15h49 : Bon et comment s’est passée ta colle ? Tu as trié toute...
Pourrais-je me permettre???
On dit: tu leur...a donné à manger à tes vaches...
Si c’est les lentilles que tu leur a donné à manger : il faut ajouter...ées.(les étant placé avant...)
Il me semble , du moins...
les voulant alors dire: Lentilles.
Bon Dim !
réponse à . <inconnu> le 21/12/2008 à 06h32 : Pourrais-je me permettre??? On dit: tu leur...a donné à manger &ag...
Je ne pourrais pas l’affirmer mais il me semble qu’il ne faut pas accorder le participe. Rassure-toi, il y a sur ce site assez d’(ex) institutrices-teurs et de professeurs pour t’expliquer le pourquoi du comment de l’accord. 
Si je le sais, c’est que je doute souvent. Et que les expressionnautes sont assez gentils pour me réexpliquer chaque fois. Merci à eux, elles.

Et bon dimanche à tous.
réponse à . <inconnu> le 21/12/2008 à 06h32 : Pourrais-je me permettre??? On dit: tu leur...a donné à manger &ag...
n’aurais-tu pas remarqué l’infinitif qui suit ? ... ça fait l’exception de l’accord du participe passé avec le COD placé avant ! lol
par contre, si je puis me permettre ... (comme tu dis) ... tu leur ... as ... (avec un "s" c’est plussss mieux ! 
réponse à . cotentine le 21/12/2008 à 13h04 : n’aurais-tu pas remarqué l’infinitif qui suit ? ... &cce...
Hé ben, rien ne passe, je ne l’avais pas vu. Heureusement que tu ne corriges pas tout ce que nous écrivons. Tu aurais de quoi faire.
Cette expression combien amusante m’a permis de bien forger ma cervelle, et d’en extirper la quintessence de son origine.

Parler français comme une vache espagnole : cela équivaudrait également à un espagnol qui écorche la langue française de par son accent très réperable.
Je prendrai pour exemple la lettre "R" qu’il prononce avec autant de lourdeur.Et partant, parfois je n’arrive pas à contenir mon rire. C’est vraiment amusant de suivre attentivement un espagnol qui parle français, aussi la vache est plus près de lui.
Bonjour
je viens de lire quelque part que cette expression viendrait non pas de "parler Francais comme un basque espagnol" mais de Parler Francais comme un basque l’espagnol" faisant reference a la facon dont les basques parlent l’espagnol...
michel
J’aime les deux expressions,
Parler français comme une vache espagnole,
Parler français comme un basque l’espagnol.
L’une n’exclue pas l’autre. Mais je crois qu’il est plus logique que le basque soit le premier venu et que la vache soit venue après en tant que version corrompue plutôt que dans le sens inverse.

Encore un avis, John Kerry parle français mieux qu’une vache, c’est certain. Et sans doute mieux qu’un basque l’espagnol, mais j’avoue que là, ça dépend de quel basque. Il doit exister des basques qui parlent parfaitement bien l’espagnol. Il existe même p’être des basques qui parlent espagnol mieux qu’ils ne parlent le basque. C’est possible.  
Conclusion immédiate : les vaches sont très mal élevées, quoi que puissent en penser leurs éleveurs.
Là, je trouve que God a conclu un peu hâtivement !
Pourquoi ne répond-elle pas la vache ?
Peut-être est-elle, au contraire, très bien élevée, et qu’elle ne parle pas la bouche pleine
Ou peut-être fait-elle sa tête de mule
Ou peut-être est-elle sourde
Ou peut-être ne comprend-elle que le picard (d’or)
Ou peut-être est-elle raciste ? Je n’ai pas de vache espagnole dans mes relations, mais je sais qu’une vache flamande ne vous répondra jamais si vous lui parlez wallon. Et réciproquement
Je ne sais pas si elle parlait espagnol ou français mais il paraît qu’elle était jolie.
Et en plus, y a le Foxterrier !
Vous pouvez ecouter ..........

Bon, on fait bref because faut que j’y vas. Mon café et hop en route.

Coyote !!.........au pied, mon pépère, au pied........Faudra faire gaffe, fait un temps à radar aujourd’hui.

Ad’taleur.......
réponse à . ergosum le 24/10/2013 à 04h18 : Conclusion immédiate : les vaches sont très mal élev&e...
Tout ça c’est des koeien (koeien = vaches et se prononce comme couilles).
réponse à . BOUBA le 24/10/2013 à 06h17 : Je ne sais pas si elle parlait espagnol ou français mais il paraît ...
Faudra faire gaffe, fait un temps à radar aujourd’hui.
Viens en Belgique : cette page.
DEVINETTE
Quel étable étudie la relation entre la vache et son milieu de vie ?
DEVINETTE
On dirait que les vaches britanniques se répétent quand elles ’parlent’. Pourquoi ?
réponse à . <inconnu> le 24/10/2013 à 07h50 : Tout ça c’est des koeien (koeien = vaches et se prononce comme coui...
Là ça fait mal...je ne peux dire qu’ouille !
réponse à . joseta le 24/10/2013 à 08h56 : DEVINETTE Quel étable étudie la relation entre la vache et son mil...
Réponses
(136) - l’anglais, parce que ’les cows logis’.
(137) - parce que c’est les cows (l’écho).
réponse à . joseta le 24/10/2013 à 08h56 : DEVINETTE Quel étable étudie la relation entre la vache et son mil...
L’étable trigonométrique ?
réponse à . lalibellule1946 le 24/10/2013 à 01h19 : J’aime les deux expressions, Parler français comme une vache espagn...
Votre président normal parle-t-il allemand comme une vache hollandaise ? (Angela M.)
réponse à . ergosum le 24/10/2013 à 04h18 : Conclusion immédiate : les vaches sont très mal élev&e...
Elle est comme le propriétaire du club de football du Paris Saint-Germain, l’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani.

- Il parle pas français, l’émir ?
- Si mais il parle pas à toi.
UNE DRÔLE DE CORRIDA


Heureux qui comme Alice, une vache espagnole,
Rumine sans malice et regarde les trains
Sillonner la montagne basque et fuir au loin,
Tandis qu’elle s’amuse avec les campagnols.

Et puis, un jour, on l’attrapa par le licol,
On la poussa, tira, frappa avec entrain,
On a même piqué son bel arrière-train,
Pour l’emmener au loin danser la carmagnole.

On lui rogna les cornes, toute sa fierté,
On planta sur son dos de belles banderilles
Aux rubans colorés, et même une cocarde,

Pour faire rire dans les travées les familles,
Pour exciter les enfants. Et la foule couarde
Exulte aux coups reçus par Alice hébétée.
un Gascon

Tel François Bayrou qui, n’ayant plus aucune charge élective, ira en mars chercher à Pau l’emploi.
Mort aux vaches c’est définitif. L’expression contient une telle connotation de révolte qu’elle deviendra le slogan des anarchistes à partir des années 1890, nous dit WIKI.

Mais le plus inattendu c’est ceci :
cette page
Non, non, il s’appelait Sebastián, l’éleveur...c’était l’étable de l’Aloi !
Au fait, une petite précision qui a qd même son importance (majuscule ou pas; article ou pas) :

- Un Basque parle basque / Les estrangers parlent le basque (enfin, s’ils peuvent...).
- Un Français parle français / les estrangers parlent le français (enfin, etc.).
- Les Anglais parlent anglais / les Français parlent (très mal) l’anglais.
- Les Espagnols parlent espagnol / les autres essaient de parler l’espagnol...

Etc. À l’infini, ou presque, vu le nombre de langues vivantes ou en perdition.
En Catalogne, peut-être pas la vache, mais le veau parle couramment français;
c’est un veau ’qu’a talent’ !
réponse à . BOUBA le 24/10/2013 à 06h17 : Je ne sais pas si elle parlait espagnol ou français mais il paraît ...
Coyote !!.........au pied, mon pépère, au pied...
Il y a longtemps que j’essaye de la caser :
Tu devrais dire : Coyote... au pied levé !
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 10h07 : UNE DRÔLE DE CORRIDA Heureux qui comme Alice, une vache espagnole, Rumin...
UNE DRÔLE DE CORRIDA

Rien à voir avec Ulysse au pays des merveilles.
Ce n’est pas si étonnant qu’une vache espagnole parle français, quand on voit que le coq chante, le merle siffle, le loup hurle, le cochon grogne, et, au Japón, y’a même ’l’ara qui rit’ !
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 10h21 : Au fait, une petite précision qui a qd même son importance (majuscu...
Les Espagnols parlent espagnol / les autres essaient de parler l’espagnol...
C’est ce qui a été dit à un copain argentin, par des Espagnols, bien sûr.
Marcel, vu à la campagne
- Regarde ! le gars, là-bas, à côté de la vache, et qui parle...est-ce Pagnol ?
réponse à . charmagnac le 24/10/2013 à 09h52 : Votre président normal parle-t-il allemand comme une vache hollandaise&nb...
Allô, Mme la Chancelière, je vous écoute.

Barry O.
Tout passe par l’arène, les lions, les tigres, les taureaux, les hommes. C’est quand, les femmes et les enfants ?

M/Mme Schaden Freude
réponse à . joseta le 24/10/2013 à 12h23 : Ce n’est pas si étonnant qu’une vache espagnole parle fran&cc...
Et le karaoké ?
réponse à . SyntaxTerror le 24/10/2013 à 12h28 : Les Espagnols parlent espagnol / les autres essaient de parler l’espagnol....
M’étonne pas, ¡che!

- ¿Qué decís vos?
- ¡Che! Vení y... ¡dame la manito!
- ¡Uy, que huachafo!

Faut comprendre les Espagnols, mais aussi les Argentins qui ont agrémenté le castillan de la saveur de leur accent italien et de leur propre vocabulaire.
réponse à . SyntaxTerror le 24/10/2013 à 12h08 : UNE DRÔLE DE CORRIDA Rien à voir avec Ulysse au pays des merveilles...
On ne peut rien te cacher.
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 10h21 : Au fait, une petite précision qui a qd même son importance (majuscu...
In memoriam... on pourra toujours inventer une journée à la mémoire des langues disparues. A ne pas confondre avec les langues mortes, qui ne sont plus vivantes (ah ! monsieur de la Palice) mais qui n’ont pas (encore) disparu pour autant..
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 13h56 : M’étonne pas, ¡che! - ¿Qué decís vos? - ¡Che! Vení y.....
Pourquoi ne mettrais-tu pas la traduc ? Quand j’écris en flamand, je le fais bien...
réponse à . joseta le 24/10/2013 à 12h23 : Ce n’est pas si étonnant qu’une vache espagnole parle fran&cc...
on voit que le coq chante

les Belges disent même que c’est bien l’emblème français car il est le seul animal à pouvoir chanter quand il a les deux pattes dans la m...!
réponse à . lalibellule1946 le 24/10/2013 à 13h41 : Tout passe par l’arène, les lions, les tigres, les taureaux, les ho...
La signature est presque un oxymore à elle toute seule ! (Angela M.)
Si SagesseFolie nous rendait visite nous aurions de jolies vaches...

Je connais une vache qui s’appelle Polly Glotte. Elle a plusieurs langues.      
réponse à . <inconnu> le 24/10/2013 à 14h00 : Pourquoi ne mettrais-tu pas la traduc ? Quand j’écris en flama...
Tu as raison.

En castillan :

- ¿Qué dices? (On peut, évidemment, ajouter "coño").
- ¡Hombre, ven/venga, y dame la mano!
- ¡Uy, qué ridículo!

En français :

- Qu’est-ce que tu dis? (On peut, évidemment, ajouter "putaing").
- Ben, viens, quoi! Et donne-moi la main.
- Mais c’est ridicule de chez ridicule...
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 15h00 : Tu as raison. En castillan : - ¿Qué dices? (On peut, évid...
Merci. En fait ces traductions informatiques ne sont pas toujours très efficaces.
Oh, la vache, elle persévère, celle-là. (À voir 79)  
Barry ?
C’est pas un peu familier ?
Comme si les Français appelaient leur président Pépère, Fraise des bois ou Flanby !
Surtout qu’en vrai elles sont comme ça
réponse à . SyntaxTerror le 24/10/2013 à 16h11 : Barry ? C’est pas un peu familier ? Comme si les Français...
’Faudrait demander à Monsieur le Président pourquoi il a signé Barry.
On dit que la familiarité engendre le mépris, mais dans l’occurrence je crois que Barry cherchait à être familier, pour flatter, amadouer, adoucir, défroisser...

François Hollande, le "Marshmallow Man", mais c’est bête, ces noms. Celui qui croit pouvoir mieux faire, il n’a qu’à se présenter et essayer.
Mais tu te fiches de ma ........tu m’étonnes, là !!
Non, c’est une rectification aux contributions de Horizondelle et Mintaka.
Mais vous êtes tous si follement prêts à juger cette pauvre vache espagnole qui parle mal le français qu’il ne vous vient jamais à l’esprit qu’elle puisse être atteinte de l’encéphalopathie spongiforme bovine et c’est pour cela qu’elle perd un peu son latin si je puis dire ?
réponse à . belteigneuse le 24/10/2013 à 13h56 : M’étonne pas, ¡che! - ¿Qué decís vos? - ¡Che! Vení y.....
Vous avez fait un beau mélange! "Huachafo" c’est pas du tout un mot argentin (péruvien, peut-être?)
Quant à parler français, je le parle comme une vache argentine, dont la viande est beaucoup plus tendre que celle de la vache espagnole 
réponse à . angelica le 24/10/2013 à 19h57 : Vous avez fait un beau mélange! "Huachafo" c’est pas du tout un mot...
Péruvien, il semble bien, d’après cette page

Mais pourquoi nous a-t-on fait étudier l’allemand à l’école ? Il fallait se préparer à une nouvelle invasion ?
réponse à . lalibellule1946 le 24/10/2013 à 18h33 : Mais vous êtes tous si follement prêts à juger cette pauvre v...
Je ne crois pas que les vaches espagnoles aient été atteintes par l’ ESB, une partie des vaches françaises l’ a été. Heureusement nous avons été épargnés par la maladie des légionnaires, il aurait fallu abattre tout le troupeau.
réponse à . SyntaxTerror le 24/10/2013 à 20h23 : Je ne crois pas que les vaches espagnoles aient été atteintes par ...
Et en abattant tout le troupeau, les légionnaires auraient chanté "tiens, voilà du boudin !"
réponse à . lalibellule1946 le 24/10/2013 à 16h38 : ’Faudrait demander à Monsieur le Président pourquoi il a sig...
Celui qui croit pouvoir mieux faire, il n’a qu’à se présenter et essayer.

Au vu des conséquences envisageables, il me semble dangereux de laisser tous ceux qui croient "pouvoir faire mieux" essayer et échouer. Le principe de Peter est toujours d’actualité
cette page

et les émissions de TV-réalité regorgent de gens qui croyaient pouvoir faire mieux. Heureusement les conséquences à la TV sont moins graves.
Peut-être aussi "parler français comme une vache parle espagnol", avec élision de "parle", qui reste sous-entendu..
Peut-être aussi "parler français comme une vache parle espagnol", avec élision de "parle", qui reste implicite (ou sous-entendu).

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Parler français comme une vache espagnole » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?