Passer sur le billard - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Passer sur le billard

Passer sur une table d'opération, se faire opérer.

Origine

Avez-vous noté que, lorsqu'un malade va se faire opérer, on ne lui demande jamais de préciser au préalable s'il préfère le billard français, sans trous, ou le billard américain, avec trous ?
Peut-être est-ce simplement parce qu'on n'a jamais vu une opération se faire sans trous... à part pour une opération arithmétique, ce qui n'est pas le sujet ici.

Donc, lorsqu'on se fait faire des trous dans le corps (trous annoncés, pas des trous de balles, en général inattendus), on dit qu'on passe sur le billard.
D'où vient cette assimilation, qui date du début du XXe siècle, de la table d'opération à la table de billard ?

À l'origine, dès la fin du XIVe, le billard désignait le bâton qui servait à jouer au jeux de billes et de boules, bâton d'abord recourbé puis droit, devenu alors une queue.
Par métonymie, au XVIIe, le mot s'est mis à désigner la table sur laquelle se pratiquaient certaines formes de ces jeux, table rectangulaire et plate qui a fait ensuite désigner aussi par 'billard' des terrains plats ou des routes bien planes.

C'est cette dernière acception qui a fait que, pendant la première guerre mondiale, selon Gaston Esnault, "monter sur le billard", voulait dire sortir de sa tranchée pour aller sur le terrain (plat) du combat, terrain où l'on risquait tout autant la mort[1], vu les conditions de travail des médecins de l'époque à proximité du champ de bataille, que sur cette table aussi rectangulaire et plate qu'un billard sur laquelle le soldat se faisait opérer après avoir été blessé au combat.
Voilà pour une première probable origine.

Mais Claude Duneton en propose une autre.
En effet, le billard a aussi désigné le lit sur lequel on fait l'amour, ce qui est évident pour un esprit salace, puisque sur un billard il y a également une queue et des boules. Et si on y fait l'amour, le billard est donc un lieu où on jouit.
Il n'en aurait pas fallu beaucoup plus à des plaisantins spécialistes de l'antiphrase pour désigner également par 'billard' la table d'opération où, vu les techniques rudimentaires d'anesthésie de l'époque, la 'jouissance' pouvait aussi être très intense.

[1] Au XIXe siècle, 'mourir' se disait aussi en argot "dévisser son billard".

Exemple

« De temps à autre l'idée de se faire raboter le nez l'assaillait. Une nana passait par là et il oubliait ses intentions opératoires. Il séduisait tel qu'il était. Alors, à quoi bon passer sur le billard ? Ce n'est pas qu'il avait peur mais l'idée de passer sur le billard, alors que ce n'était pas une question vitale, le faisait reculer. »
Dominique Rocher - La rouquine tranche dans le vif

Compléments

S'il est souhaitable de ne passer que rapidement sur le billard, on peut aussi "rester sur le billard", c'est-à-dire mourir sur la table d'opération.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer sur le billard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Unter das / unters Messer kommenVenir sous le couteau
États-Unisen To go under the knifePasser sous le couteau
Angleterreen To be operated on.Être opéré.
Argentinees Ir al cuchilloAller au couteau
Espagnees Pasar por el quirófanoPasser par la salle d'opération
Italieit Andar sul tavolaccioAller sur le billard
Italieit Andare sotto i ferri / i coltelli.Aller sous les fers / les couteax
Brésilpt Entrar na facaEntrer dans le couteau
Roumaniero A ajunge la cutitArriver au couteau
Turquietr Bıçak altına yatmakSe coucher sous le couteau

Voir aussi

Déformée

Casser sûr le pillard.

Vos commentaires
(trous annoncés, pas des trous de balles, en général inattendus)

Si ce sont des trous de balles, on passe moins souvent sur le billard que l’arme à gauche !
Par Zeugme !
De l’arroseur arrosé. (les booouuuules )
Je soumets cette "énigme" (qui n’en est pas une, mais qui résulte de l’ambigüité de l’utilisatin de l’auxiliaire avec le verbe passer" de langue française qu’un de mes élèves (un peu doué) m’a posé un jour.
Je voulais les piéger sur la voie passive avec cette phrase :
La boule (de billard) est passée par le trou !

J’espérais qu’ils me disent que "par le trou" était complément d’agent. Je leur avais appris que pour chaque phrase passive, il y a une active qui lui correspond. "Le chat mange la souris ---> la souris est mangée par le chat" et que la substitution par un verbe au passé composé ou au présent (pour les bons élèves) pouvait aider.

Un (bon élève) me dit, c’est une phrase active au passé composé car on peut dire :" la boule passe par le trou" au présent.

-Monsieur, je pense que cela peut être de la voix passive au présent (je jubile  , il s’est fait eu) car on peut dire : La boule a été passée par le trou. (sous entendu, par quelqu’un.) 

L’instit piégé : Très bien, tu as raison, en fait les deux peuvent se dire.

Je repartis la queue basse avec les boules ! 
Jusqu’où mène le billard !  
Puis-je recommander à quiconque l’aurait manqué de passer par Dubillard ..?
cette page
Ceux qui considèrent que le billard ne se pratique qu’avec une queue et des boules, ne connaissent pas le billard hollandais. Certain(e)s d’entre nous, y ont peut-être joué. Voir à cette page.

Heureux anniversaire à Moogli (ou Mowgli) je ne sais plus.
Je laisse à d’autres beaucoup plus compétents et talentueux le soin de lui faire un dessin. 
Petite Moogli, pas perdue dans la jungle, bon anniversaire. L’Océanie est-elle aussi belle que tu l’espérais?
Baloo, Baghera, Kâ, le Roi Louis et tous les p’tits loups sont bien sûr de tout coeur avec toi!
Expressio: le site de l’actualité:

La Grande Bretagne ne parvient plus à juguler la crise de violence qui sévit dans le pays. New Scotland Yard ne réussit plus à faire face. Le gouvernement de Mr. Gordon Pymm souhaite passer à la vitesse supérieure. Certains Lords, bien au chaud dans leur Chambre, ont proposé de passer au bi-Yard!
réponse à . Emeu29 le 15/08/2008 à 00h22 : De l’arroseur arrosé. (les booouuuules ) Je soumets cette "&ea...
Il y a la queue, il y a les boules, oui, bon d’accord. Mais la bande, hein, tu y as pensé à la bande?
bravo : une expression magistralement décortiquée.
J’ajouterai seulement qu’on parle de table d’opération parce qu’on y pratique : la soustraction et la division de façon courante.De temps en temps l’extraction de racine carrée. Parfois l’addition , sous forme de greffes.
Plus rarement la multiplication ,quoique Georges se soit fait clooney avec succès.
réponse à . Emeu29 le 15/08/2008 à 00h22 : De l’arroseur arrosé. (les booouuuules ) Je soumets cette "&ea...
Pas trop d’accord quand même : le trou ne passe pas la boule ; il n’est pas agent dans ton exemple, mais complément circonstanciel de lieu (comme le furet qui passe par ici et par là). D’où toute la difficulté de choisir ses exemples dans notre langue si subtile. Il nous arrivait de nous y mettre à trois pour éviter, souvent, de nous retrouver coincés comme toi dans ce cas.
Entre nous, quelle s.... ce billard sur lequel tant de monde passe en payant, cher, pour laisser un peu de soi-même en évitant de monter au Ciel. Serait-ce de là que viendrait l’expression "donner un dessous de table" ?
réponse à . momolala le 15/08/2008 à 10h46 : Entre nous, quelle s.... ce billard sur lequel tant de monde passe en payant, ch...
passer sous le billard est-il préférable que de passer dessus ?
réponse à . chirstian le 15/08/2008 à 10h28 : bravo : une expression magistralement décortiquée. J’aj...
Heureusement que j’ai relu. J’avais compris que God s’était fait cloner avec succès. J’allais demander sur quel site on pouvait trouver son clone.
réponse à . <inconnu> le 15/08/2008 à 11h51 : Heureusement que j’ai relu. J’avais compris que God s’é...
c’est bien ce que je disais. 
billard, j’ai dit billard ? Comme c’est billard !
réponse à . chirstian le 15/08/2008 à 10h28 : bravo : une expression magistralement décortiquée. J’aj...
La césarienne, c’est pas une multiplication ?
Faudrait demander à Sagesse.
"Passer sur le billard c’esr aussi ceci: Une maman est convoquée par le directeur de l’école:
-"Madame,je vais devoir renvoyer votre fils de notre institution; il a eu un comportement inadmissible."
-Mais enfin,Monsieur le Directeur, qu’a-t-il commis de si irréparable ? "
-"Madame, il a peint les boules de billard en bleu."
-Mais, Monsieur le Directeur, ce n’est tout de même pas si grave que cela!"
--"Ah, vous trouvez, chère Madame? "
Et se tournant : -"Billard, viens un peu montrer tes boules à Madame!"...
Une photo de Billard à cette page avec ses boules bleues.
réponse à . tytoalba le 15/08/2008 à 07h39 : Ceux qui considèrent que le billard ne se pratique qu’avec une queu...
Vous pouvez y jouer debout ou assis. Il faut prendre une position décontractée et les mouvements du bras et du poignet doivent être très souples.
NE PAS JOUER TROP FORT(*)
Il faut régler minutieusement la vitesse

... en effet ça me rappelle quelque chose. J’ai dû y jouer quand j’étais plus jeune, ça donne envie de s’y remettre puisqu’il paraît que ça "convient aussi aux personnes âgées". Grand merci ..! 

un des rares jeux ou une personne seule peut bien s’amuser tout en essayant de battre son score personnel.

Rhââ lovely, indeed ..!

(*) Sous peine de bleus aux palets..?
Une maman est convoquée par le directeur de l’école:
- chère Madame, votre fils fait du strabisme (ce qui - vous en conviendrez avec moi, est très génant lorsqu’on joue au billard!). Il faudrait corriger cela!
- très bien, Monsieur le Directeur. Ne vous inquiétez pas, quand j’aurai fini de le corriger, il sera dans un tel état, je vous le garantis, il ne pensera jamais plus à oser recommencer!
Les sedanais revendiquent l’origine historique de l’expression "passer sur le billard".A l’occasion de la bataille de Sedan (31 août-1er septembre1870) la ville de Sedan eut à gérer des milliers de blessés et tous les lieux publics furent réquisitionnés pour soigner et opérer les soldats (et les civils) victimes des bombardements. Parmi ces lieux, le café-concert LES SOQUETTES* (qui existe toujours) qui possédait des billards où l’on improvisa des tables d’opération. Emile Zola raconte ces scènes de charcuterie dans son roman "La Débâcle". De là viendrait l’expression "passer sur le billard"...
On peut le vérifier à cette page

*Le mot "soquette" désigne une souche d’arbre. Le café est construit sur un lieu remblayé par des souches, le terrain étant marécageux... afin de ne pas mouiller ses socquettes...
réponse à . tytoalba le 15/08/2008 à 07h39 : Ceux qui considèrent que le billard ne se pratique qu’avec une queu...
C’est en effet un jeu très amusant à tout âge.
Il trône en bonne place chez nous et procure des heures de franche rigolade à tous les petits-enfants.
réponse à . bebernanar le 15/08/2008 à 19h55 : Les sedanais revendiquent l’origine historique de l’expression "pass...
Ça tient la route, c’est une piste intéressante et c’est même peut-être vrai. Mais vu le nombre de sites et musées qui s’approprient faussement l’origine d’une expression parce qu’elle colle très bien à leur histoire, leur situation ou autre chose, j’aimerais bien que cette hypothèse soit confirmée dans un ouvrage d’historien (rien trouvé de sérieux sur Internet ou dans Google Books).
Cela dit, elle mérite d’être citée autant que les deux autres, vu l’incertitude existante sur l’origine. Je m’y attèlerai à l’occasion...
réponse à . God le 15/08/2008 à 21h17 : Ça tient la route, c’est une piste intéressante et c’e...
Lundi, c’est la gamine qui passera sur le billard, pour se faire enlever les végétations. Oui, je l’avoue, je participe à la déforestation, honte sur moi 
God s’est peut-être enduit d’erreur quand il affirme qu’il n’y a pas d’opérations sans trou ; pour les végetations par exemple ou d’autres opérations par les voies naturelles (cf la rubrique endoscopie ))
réponse à . gripoil le 18/08/2008 à 18h50 : God s’est peut-être enduit d’erreur quand il affirme qu’...
Alors gripoil ? Comme ça, ondézingue mes explications, gratuitement ? Mmhh ? Alors que je ne t’ai rien fait ? Mmmh ?
Bon, je conviens que c’était un raccourci facile, surtout avec les technos chirurgicales modernes où on nous promet maintenant plein d’opérations et ablations diverses avec passage par les voies naturelles.
Mais cela dit, à part quelques opérations sur des choses à proximité d’orifices (comme les végétations ou les amygdales, par exemple), on devra quand même toujours faire des p’tits trous. Parce que même si on ablate la vésicule via l’anus, faudra quand même passer de l’intestin ou l’estomac à la zone où se trouve l’élément perturbateur, non ?

En tous cas, content de voir un petit nouveau s’ajouter aux participants ici. Reviens plus souvent...
réponse à . God le 18/08/2008 à 19h08 : Alors gripoil ? Comme ça, ondézingue mes explications, gratui...
Toujours à ton service (comme au bon vieux temps du tennis entre midi et 2h) pour déboguer tes problèmes.
Bises aux filles.
Surenchère ? Pour l’origine de l’expression du jour, après les deux hypothèses citées par God en 2008 (champ de bataille et pour Duneton terrain des amours), et l’origine sedanaise citée par bebernanar, voici que wikipedia nous en propose une quatrième : voir cette page
réponse à . deLassus le 21/09/2011 à 06h13 : Surenchère ? Pour l’origine de l’expression du jour, apr...
Vous avez tous, tout faux !!.......Cette expression vient de la marine !!......la preuve à cette page
Passer sur le billard, c’est une éventualité...
En revanche, finir dans le corbillard, c’est une certitude !
Allez ! Souriez ! Faut bien que les croque-morts vivent ! 
opéré de l’appendicite avant d’être exécuté, le condamné à mort est passé sur le billard avant de trépasser sur le billot.
le billard a aussi désigné le lit sur lequel on fait l’amour, ce qui est évident pour un esprit salace, puisque sur un billard il y a également une queue et des boules.
et dans le billard américain le trou désignerait ... Bon, soit, mais 6 en même temps ? C’est trop pour moi. Je vais me rabattre sur le billard français : celui où l’on joue tout seul, sans trou !
Quelqu’un avait volé les roues du billard, alors le malade a été anesthésié sur le billard à roues pillées.
Le billard connait son essor quand Ambroise parait.
Elle était ravie sur le billard:
- L’anesthésiste me fait rêver et j’en pince pour le chirurgien...avoua-t-elle.
réponse à . chirstian le 21/09/2011 à 09h08 : le billard a aussi désigné le lit sur lequel on fait l’amou...
mais 6 en même temps  ?
Et si le billard est installé sur le vert gazon d’un terrain de golf...
Un parcours de 18 trous... Certains sportifs parlent même d’un 19e trou... grands spécialistes à n’en pas douter qui, plus que de l’entraînement, ont une bonne santé.
Il me semble en particulier que les tables d’autopsie sont percées de trous pour l’écoulement du sang. L’analogie entre le billard (avec des trous pour les boules) et le billard (avec les trous pour l’écoulement du sang) n’est-elle pas à trouver ici ?
Il me semble que God, qui n’aime pas se répéter (voir hier Par dessus la jambe, cette page), ne nous dit pas tout : à l’origine, l’expression du jour était Passer sous le billard. Avec le temps, "par confusion phonétique", le sur a pris le dessus sur le sous.
le billard a aussi désigné le lit sur lequel on fait l’amour
Le billard est donc un lieu oú on refait un ligament et on défait un lit gaiement.
la table d’opération
Et moi, j’en ai passé, des heures pénibles, à l’école primaire, sur les tables d’opérations... Ce n’était pas du billard !
Le billard (autrefois en marbre) serait l’équivalent pour les humains du "marbre" (qui lui n’est probablement plus en marbre depuis longtemps) pour les automobiles.
Au départ le "marbre" devait servir à vérifier la planéité du châssis mais depuis que les voitures n'ont plus de châssis, mais des coques auto-porteuses, on devrait plutôt dire "vériner".
A noter que "passer au marbre" ne veut pas forcément dire qu’on s’est viandé dans une statue.
Je vous assure que le billard américain a des trous! Par hole!
le lit sur lequel on fait l’amour, ce qui est évident pour un esprit salace, puisque sur un billard il y a également une queue et des boules.
eh oui : une queue et 3 boules comme vous ou moi ! 
réponse à . chirstian le 21/09/2011 à 12h53 : le lit sur lequel on fait l’amour, ce qui est évident pour un espr...
Exactement! comme le mélange de mon cornet de glace: acqueux et avec 3 boules! 
Surtout, sutout, sans toucher aux boules (les "opérateurs" étant uniquement masculins, ce fut difficile) j’ai re-re-re...fait un passage éclair sur le billard cette page et depuis avant-hier, je suis censée me passer de lunettes... Et ça a l’air de marcher !
Le mauvais chirurgien
Le boucher prend le malade, il l’étale sur l’étal et c’est létal.
réponse à . SyntaxTerror le 21/09/2011 à 11h31 : Le billard (autrefois en marbre) serait l’équivalent pour les humai...
Le billard (autrefois en marbre) serait l’équivalent pour les humains du "marbre"...
... et du marbre pour les mots que les typographes « charcutaient » à loisir !
Mais Claude Duneton en propose une autre.
En effet, le billard a aussi désigné le lit sur lequel on fait l’amour, ce qui est évident pour un esprit salace, puisque sur un billard il y a également une queue et des boules.

Si c’était vrai, le billard s’appellerait le boullard.
Duneton doit en avoir des toutes petites pour prendre ça pour des billes ! :&rsquo)
En anglais on peut dire "Oh, my operation!" Qui ne veut pas signifier que l’on s’est fait opérer. C’est simplement que l’on se plaint d’une douleur ou même de la fatigue. ’Faut dire que c’est une expression un peu archaique, un peu vieillotte dont l’origine m’est étrangère mais il doit y avoir une bonne histoire là-dedans.
Bonjour ♫♫♫
Je ne ferai pas avancer l’expression.... j’écris juste pour déplorer qu’on n’ait pas un "pouce" sur lequel cliquer quand on apprécie un com’..... ça me fiche les boules !!!
Les tables d’opération étaient de fort bon aloi, alors, et Dieu sait pourquoi, on en disait les tables de l’aloi.
réponse à . <inconnu> le 21/09/2011 à 16h51 : Bonjour ♫♫♫ Je ne ferai pas avancer l’expression.... j&...
Bonjour jeune encore nouvelle !
Tu peux toujours te servir du bouton "répondre à" (le deuxième en partant de la gauche), et écrire à l’auteur de la contribution que tu apprécies quelque chose de gentil, comme par exemple bravo ! ou joli !
Juste pour voir si ça marche, fais donc un essai avec la # 39. Je te promets que ça restera entre nous...
réponse à . deLassus le 21/09/2011 à 11h24 : la table d’opérationEt moi, j’en ai passé, des heures ...
Joliiiii ! (ça marche)
Ah ! DSK et ses accessoires de billard... vite passons... 
mise à jour : les élèves d’aujourd’hui ont des opérations à trous et je m’interroge sur la façon dont ils les calculent Soit dit en passant je n’ai pas l’impression qu’ils usent leurs fonds de culotte sur les bancs d’école .... en tout cas pas au point d’y faire des trous ; avec tous les maîtres auxiliaires qui servent de bouche-trous . Les plus grands peuvent toujours aller au café du coin (il y en a un en ville qui s’appelle "le bureau " , je vous laisse imaginer l’ambigüité de certaines excuses ) pour faire un billard Que les demoiselles qui utilisent leur temps libre pour tirer un coup avec queue et boules prennent leurs précautions pour ne pas avoir à passer sur le billard quelques semaines plus tard
Que les demoiselles qui utilisent leur temps libre pour tirer un coup avec queue et boules...
Eh bé ! depuis ce matin, on tourne autour... comme ça, c’est dit !
réponse à . DiwanC le 21/09/2011 à 19h08 : Que les demoiselles qui utilisent leur temps libre pour tirer un coup avec queue...
Tu trouves qu’on tourne autour, toi ? 
réponse à . DiwanC le 21/09/2011 à 19h08 : Que les demoiselles qui utilisent leur temps libre pour tirer un coup avec queue...
Eh bé ! depuis ce matin, on tourne autour... comme ça, c’est dit !

C’est la définition du flirt. La main dans le machin, le machin dans la main, mais jamais le machin dans le machin !
Que les demoiselles qui utilisent leur temps libre pour tirer un coup avec queue et boules
Même que les anglais les appellent leurs pools...
Pour revenir (presque) au sujet du jour, j’ai trouvé ça sur la toile  :
- Comment appelle-t-on un chauffeur de corbillard ?
- Un pilote-décès
... c’est-à-dire qu’on parlait assez librement des « exploits » (réels, supposés ou espérés) des garçons avec force détails sur l’utilisation des indispensables accessoires, s’pas... mais il m’avait semblé que la description des actions des filles était plus... voilée !
réponse à . mickeylange le 21/09/2011 à 19h18 : Eh bé ! depuis ce matin, on tourne autour... comme ça, c’es...
Ben dis donc ! malgré tes 536 ans, t’es vachement dans le coup* ! J’en étais restée au flirt semblable « au baiser qu’on met sur l’i du verbe aimer »... L’ temps passe vite, mon bon monsieur !

* euh... si je puis dire...
réponse à . DiwanC le 21/09/2011 à 19h41 : Ben dis donc ! malgré tes 536 ans, t’es vachement dans le coup...
t’es vachement dans le coup

J’ai suivi tes cours, alors forcément !
réponse à . DiwanC le 21/09/2011 à 19h39 : ... c’est-à-dire qu’on parlait assez librement des «&nb...
Serait-ce à dire que les filles ont plus de retenue concernant leur vie.......... intimes ? ?:&rsquo)
réponse à . BeeBee le 21/09/2011 à 19h55 : Serait-ce à dire que les filles ont plus de retenue concernant leur vie.....
La retenue des filles... Sûr !
Etant donné la haute tenue (prétend certain) de ce site, vois pas qui raconterait ici ses galipettes torrides avec quelque plombier berger de passage !
Syanne peut-être... ou Momo... En tout cas, pas moi ! 
réponse à . mickeylange le 21/09/2011 à 19h53 : t’es vachement dans le coup J’ai suivi tes cours, alors forcé...
J’ai suivi tes cours, alors forcément !
Euh... Rappelle-toi que nous étions deux à t’enseigner la lente évolution de l’espèce, n’hésitant pas à t’inscrire aux cours particuliers de Mam’zelle Marcelle qui t’expliquait comme réussir une bande... au billard, bien sûr !!!
réponse à . DiwanC le 21/09/2011 à 20h21 : J’ai suivi tes cours, alors forcément !Euh... Rappelle-toi que...
Mam’zelle Marcelle c’était pour les TP.
Mon "other half" dit toujours qu’il faut regarder l’expression du jour d’"expressio" et que ça oriente la journée.
Hélas, aujourd’hui c’est bien le cas car une de nos amies est sur le billard après ..........on ne sait encore trop quoi et un pronostic très réservé! Une femme exceptionnelle qui lutte contre une maladie incurable depuis des années, sans une plainte!
Bon, ne voulant pas plomber le site, je n’ajoute ma contrib que très tardivement.

Conclusion: God, réfléchis-y en 2 fois avant de nous sortir ton expression du jour!!!!!
réponse à . lafeepolaire le 21/09/2011 à 22h16 : Mon "other half" dit toujours qu’il faut regarder l’expression du jo...
Difficile pour God d’éliminer certaines expressions. Nous sommes tous un jour ou l’autre touchés personnellement par une maladie. Je pense tout particulièrement à un certain conteur qui fréquente ce site de temps à autre.
Malgré tout, la vie continue. Aimons les gens tant qu’ils sont vivants et apportons -leur notre soutien, notre amitié.

J’envoie donc des ondes positives à tous ceux qui souffrent ou qui ont dans leur entourage quelqu’un à aimer et à soulager du mieux qu’ils peuvent.
réponse à . deLassus le 21/09/2011 à 11h24 : la table d’opérationEt moi, j’en ai passé, des heures ...
Oh...... joli !!!
ça a marché ?  
Passer sur le billard… ce qui parfois mène direct dans le corbillard !…
Et corbillard évoque bien sûr Les Funérailles d'antan de not' Georges, funérailles dont je vous parlais un tôt matin de septembre 2011.

Donc passons à un autre titre, sinon ça va faire "repetita", et Bouba va encore s'insurger car – comme chacun le sait ici – il ne supporte pas les redites.

Tout là-haut, God cite G. Esnault pour qui passer sur le billard serait plus ou moins "synonyme" de monter sur le billard" , c'est-à-dire sortir de sa tranchée pour un soldat et donc risquer la mort.

Et les morts ne manquent pas chez not' Georges ! Tel son aïeul qui – même si G.B. ne le dit pas – eut peut-être à passer sur le billard* une ou deux fois dans sa vie ! 

Grand-père suivait en chantant
La route qui mène à cent ans
La mort lui fit, au coin d'un bois
L'coup du père François

Écoutez !

* Que dites-vous ? "C'est un peu étire-bouclettes !"… Oh… si peu…

il ne supporte pas les redites.

Farpaitement, c'est une maison respectable ici, quand on fait keukchôse on le fait bien....

Alors je vais tirecouetter quelque peu moi aussi et après avoir tranché entre deux ou trois possibilités, je vous propose La guerre de 14.18 puisqu'il en est question dans l'énoncé....

Ecoutez 'ici cette chanson pleine de verve et d'anticonformisme qui lui valut une volée de bois vert de la part des poilus rescapés de ces quatre années de folie destructrice collective..

Voilà, je mets le café en chauffe et je vous dis.....ben à très plus tard.
Vous avez vu dans la rubrique "Ailleurs", à l'item Pays-Bas, deLassus il parle néerlandais ! (Il suffit de passer le pointeur sur le texte néerlandais et son pseudo apparaît.)
Sacré deLassus, plein de ressources insoupçonnées !
réponse à . Mintaka le 23/05/2017 à 05h23 : Vous avez vu dans la rubrique "Ailleurs", à l'item Pays-Bas, de...
Ha, ha, deLassus, petit cachottier !
- Tu as vu Pierre Perret ?
- Quoi ?
- Ben...il s'est fait haut Perret...
- Diantre ! il est passé sur le billard ?
- Non, non...il a mis des talonnettes à ses chaussures...
réponse à . Mintaka le 23/05/2017 à 05h23 : Vous avez vu dans la rubrique "Ailleurs", à l'item Pays-Bas, de...
[deLassus il parle néerlandais !] Ce n'est pas trop dur pour l'apprendre.Je connais des enfants de deux, trois ans qui le parlent déjà.
réponse à . sansculotte le 23/05/2017 à 08h21 : [deLassus il parle néerlandais !] Ce n'est pas trop dur pour l'appre...
Dat weet ik wel! (Ça je le sais bien !) Et j'ai l'âge mental de trois ans paraît-il.
réponse à . joseta le 23/05/2017 à 08h16 : - Tu as vu Pierre Perret ? - Quoi ? - Ben...il s'est fait haut Pe...
Bref, ce fut une opération fructueuse...
Par ailleurs il est douteux d'appeler un billard sans trous 'un billard français' (comme il est écrit dans l'introduction). Il me semble qu'un billard sans trous s'appelle 'un billard de carambolage'.
- C'est vrai que tu as vu André ?
- oui, il a quitté l'hôpital...Loppe errait...
réponse à . Emeu29 le 15/08/2008 à 00h04 : (trous annoncés, pas des trous de balles, en général inatte...
pas des trous de balles, en général inattendus
J'en possède un depuis ma naissance et personne n'avait l'air étonné.
Moins que moi, la première fois où on m'a appelé "trou du Q" ...
réponse à . sansculotte le 23/05/2017 à 09h04 : Par ailleurs il est douteux d'appeler un billard sans trous 'un billar...
L'un ou l'autre se dit (ou se disent).
réponse à . Mintaka le 23/05/2017 à 09h35 : Billard belge à bouchons Billard français carambole 8 Pool Pool am...
Et j'oubliais le Snooker anglais
Sur la porte il y avait écrit Café Billard.
Je suis entré pour boire un café et en entrant j'ai dit bonjour monsieur Billard.
Il s'est foutu de ma gue....
J'ai un copain qui est médecin (pas chirurgien) dans l'île de R....
Il s'appelle Robillard !
réponse à . mickeylange le 23/05/2017 à 10h19 : Sur la porte il y avait écrit Café Billard. Je suis entré ...
Bon, t'as déjà vu un sportif au "Bar des Sports" ? Du moins, tant que le lever de coude ne sera pas discipline olympique ...
Blanquette avait connu monsieur Seguin alors qu'il jouait au billard, la queue à la main, avec Gringoire*. Il frottait sa queue avec du bleu (non pas du lagon) de la craie bleue pour éviter que sa queue glisse sur les boules. Blanquette en voyant ça a rougit jusqu'aux cornes. Seguin l'a trouvée adorable avec ses prunelles douces, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées, sa queue de cheval**, et ses longs poils blancs qui lui faisait une houppelande. En la voyant rougir comme une pucelle, il lui a offert un verre de lagon bleu à la terrasse de Marceeel au pied du phare. De rouge, avec le lagon bleu, elle est devenue violette. Seguin s'est mépris sur ce changement de couleur. C'est comme ça que tout a commencé entre eux.
Germaine je te laisse raconter la suite...

* Attention ce n'est pas homophobe
** Ce jour là elle avait pas eu le temps de faire son chignon pour cacher ses cornes. Le chef de gare met une casquette pour cacher ses cornes. Vous imaginez, vous, une chèvre avec une casquette de chef de gare ?
réponse à . Mintaka le 23/05/2017 à 05h23 : Vous avez vu dans la rubrique "Ailleurs", à l'item Pays-Bas, de...
Tout d'abord j'ai cru à une carabistouille, comme on dit à Bruxelles...
Bien sûr, je ne suis pour rien dans cette histoire !
Ce doit être une facétie de "notre IznoG0d préféré"*.

* Là, j'en fais sans doute beaucoup trop !
Au billard
- Tiens, ton joueur préféré a perdu la craie bleue...
- Crébleu !
- oui...
réponse à . deLassus le 23/05/2017 à 11h09 : Tout d'abord j'ai cru à une carabistouille, comme on dit à Bruxell...
M'sieur IznoG0d t'attribue également la traduction de l'expression espagnole Pasar por el quirofano : Passer par la salle d'opération.

Soit ton IznoG0d préféré s'est trompé... soit tu as perdu une la boule...

réponse à . DiwanC le 23/05/2017 à 12h07 : M'sieur IznoG0d t'attribue également la traduction de l'ex...
Quirófano, avec un accent sur le 'o'. (bloc opératoire).
réponse à . DiwanC le 23/05/2017 à 12h07 : M'sieur IznoG0d t'attribue également la traduction de l'ex...
Carambolea !!!
- Tu l'as vu, Jacky, aujourd'hui ?
- oui...encore billard...
- quoi ? il est mort ?
- non, non, il joue encore au snooker...il y joue tous les jours !
- Je ne joue plus au billard avec Karan, il a une de ces chances...
- Karan, bol ?
- oui, l'une après l'autre...
réponse à . deLassus le 23/05/2017 à 11h09 : Tout d'abord j'ai cru à une carabistouille, comme on dit à Bruxell...
carabistouille, comme on dit à Bruxelles
Ce doit être à cause de leur accent ! Dans le "Haut de la France", on prononce plutôt "carabistoule".
réponse à . mickeylange le 23/05/2017 à 10h52 : Blanquette avait connu monsieur Seguin alors qu'il jouait au billard, la queue &...
…elle est devenue violette. Seguin s'est mépris sur ce changement de couleur. C'est comme ça que tout a commencé entre eux.

- Comme elle est sensible, pensa Seguin. Timide comme la prime violette du printemps.

Il lui caressa la main – enfin le sabot… – et retourna au Bar du Phare où Marcel n'avait pas assez de bras pour servir les Glenfiddish, les Triple Westmale et les coupettes de champagne qu'on lui réclamait de toute part.
Seguin continua à mélanger le rouge et le lagon bleu… Quelques heures plus tard, il était plus rond que boule de billard.

Seulement, le chevrier s'était trompé jusqu'à la moelle : Blanquette n'était pas violette de timidité mais d'impatience ! Elle n'avait qu'une envie, c'était de jeter ses cornes zébrées par-dessus le moulin de Maître Cornille et de froisser sa houppelande dans les meules de foin.

En voyant Seguin s'éloigner, elle trépigna de rage, de désir inassouvi, d'espoir déçu. Elle pleura, cria, bêla, le traitant de tous les noms :
- Pauv' mec ! Sac à vin ! Impuissant ! Déficient mental ! Gras du bide !
Puis, enfin calmée, elle décida :
- Puisque c'est comme ça, je vais voir le loup… Depuis le temps qu'il m'attend, qu'il me désire vraiment lui !

C'est comme ça que tout a fini entre eux.*
______________
Ça te va ? Parce que je te préviens : je ne ferai pas ça tous les jours !

* S'cusez-nous M'sieur Alphonse D. ...

Non tu peux pas faire finir leur histoire.
Va falloir les réconcilier pour le prochain épisode.
Tu peux pas faire disparaître les héros principaux. Regarde les feux de l'amour depuis 1973 ils font pleurer dans les chaumières. Il faut que le loup s'étrangle avec un bout de sa houppelande et qu'elle se réfugie dans la vallée affolée, et le hasard faisant bien les choses elle tombe sur Seguin qui pleure sur le râteau qu'il vient de prendre.
réponse à . mickeylange le 23/05/2017 à 17h43 : Non tu peux pas faire finir leur histoire. Va falloir les réconcilier po...
Continue !... Tu racontes si bien ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Passer sur le billard » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?