Se cailler les miches / les meules - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se cailler les miches / les meules

Avoir (très) froid

Origine

Et pour commencer, pourquoi dit-on 'se cailler' ?
L'image serait apparue chez Céline dans les années 1930.
On sait que 'cailler' désigne une coagulation sous l'effet d'un refroidissement ou d'une fermentation. Imaginez alors qu'il fasse tellement froid que votre sang caille à l'intérieur de vos veines.
"Se cailler" voudrait alors dire "se refroidir au point que le sang ne puisse plus circuler, tellement il se fige".

Passons maintenant aux miches.
Prenez une belle miche de pain, une grosse boule fendue dans sa longueur. Est-ce que ça ne vous rappellerait pas une belle paires de fesses séparées par un beau sourire vertical ?
C'est en tous cas, l'image qui, dans l'argot de la fin du XIXe siècle, a fait appeler 'miches' les fesses.
Et pour conforter la métaphore, un peu avant, au milieu du même siècle, la miche désignait aussi la lune, à laquelle on compare souvent les fesses.

Enfin, pourquoi les meules ?
Là, les explications sont nettement moins affirmatives. Cette appellation des fesses, apparue au milieu du XXe siècle, pourrait être due à l'analogie de forme avec le sommet arrondi d'une meule de foin.
Mais, dans une réflexion un peu plus tirée par les cheveux (mais pas forcément étonnante pour l'époque), on peut aussi faire le lien avec la meule du moulin à huile, celle qui broie les olives pour produire une huile excellente. Ne dit-on pas de quelqu'un qui a peur qu'il serre les fesses ? Et, par plaisanterie, s'il a très peur et qu'on lui insère une olive au bon endroit, qu'il serait capable d'en tirer deux litres d'huile, tellement il les serre ? D'où la possible comparaison des fesses à des meules...

Tout ça pour arriver qu'au fait d'avoir très froid aux fesses, c'est finalement, d'une manière plus générale, avoir très froid à tout le corps.

Exemple

« Ça tombe bien : en parlant de mensonges, allez-vous vous décider à me dire ce qu'on fait là, à se cailler les miches au beau milieu d'une orgie de courants d'air ? »
Maxime Gillio - Le blues du corsaire

« En attendant, cela m'a valu l'immense privilège de me cailler les meules un matin de novembre sur les Champs-Élysées pour l'avènement du Père de Gaulle, puisqu'on défilait pour l'occasion. »
Olivier Champenois - Le vol du canard

Compléments

En argot, les miches peuvent aussi désigner les testicules ou les seins.
Mais ici, l'expression est strictement équivalente à "se geler les fesses" ou bien "se geler le cul".

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se cailler les miches / les meules » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Angleterreen It's brass monkey weather.Il fait un temps de singe en cuivre jaune / en laiton
États-Unisen To freeze one's butt / ass / balls offSe peler les fesses / le cul / les couilles
États-Unisen Colder than a witch's tit Il fait plus froid que le nichon d'une sorcière
États-Unisen To freeze one's toes offSe geler à décrocher ses orteils
États-Unisen To freeze one's buns / rear / butt offSe geler à décrocher ses petits pains / ses fesses / son derrière
Espagnees Hace un frio que pelaIl fait un froid qui pèle
Canada (Québec)fr Être gelé comme un creton
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Mijn oren / handen / vingers / voeten / tenen / billen / ballen / kloten vriezen erafIl gèle à en perdre les oreilles / mains / doigts / pieds / orteils / fesses / couilles ...
Pays-Basnl Vernikkelen van de kouCrever de froid
Belgique (Limbourg)nl Het vriest de stenen uit de grondIl gèle les pierres hors de la terre
Turquietr KIçı donmakSe geler le cul

Vos commentaires
voici une expression qui ,sans doute, va faire aujourd’hui un record de contributions,directes ou non.
bien content de savoir que le docteur Destouche (et peut-être son copain Le Vigan) imagina l’image.
un beau sourire vertical
en Ibérie,jusqu’à voici fort peu ,se decernait un prix,celui de "la sonrisa vertical" à une oeuvre littéraire érotique.(editions Tusquet).
et pour clore ,petite anecdote: dans le quartier de Saint Marc,à Brest,un boulanger vantait sa marchandise en explicant que sa fille,qui délivrait sa production ,avait "de belles miches"
michetoner aurait-il la même étymologie?
naïvement, quand j’étais plus jeune, je croyais que "les miches" en argot, signifiait les "air bags", et qu’il avait "du monde au balcon" ... sans doute avais-je fait un amalgame de miches et nichons !  et quand il fait très froid, ces "engins-là" nous font très mal ...
Heureusement, un ami , bien intentionné, pour me les réchauffer, m’a démontré, mains à l’appui la différence ! :&rsquo) depuis, je ne me les suis plus jamais caillées !
mon petit Gode-michou adoré, ne te les gèles pas, aujourd’hui, hein, toi qui vis dans un pays o’u il y a des grèves et du verglas!
pour les iceux et les icelles qui ne sont plus venu(e)s sur le site ces dernières heures, voici un rappel important:

DERNIERE MINUTE
Convention parisienne, le mardi 17 février 2009.


Présents:
GOD, lui-même
l’AUSTRO GOD, moi-même,
PtiPat, celui qui m’a corrigé la date, mais gentiment!
et les autres qui voudraient nous rejoindre.
Adresse du jour:

Alesia jacta est!
> j’ai déjà repéré le Métro le plus proche : Alésia ...
>
>> 10 rue de la Sablière
>> 75014 Paris
>> restaurant " Le petit baigneur".
>>
>> Amnésie vos amis! Ambiance assurée à partir de 20:00 - 20:30

Mon avion atterit à CdG à 18:10, si tout va bien. Ensuite, si pas trop de retard à l’allumage, pas trop de grèves SNCF, RATP, fonctionnaires, enseignants, chercheurs, et autres, je devrais pouvoir le faire...

Si vous allez voir l’expressio.fr du 18 septembre 2007 "se monter le bourrichon", vous verrez en premier commentaire le compte-rendu et les photos de la Convention que nous avons déjà tenue le 12 sept. de cette année-là. Le pied, que ce fut...

OBLIGATION DE S’INSCRIRE: je réserverai une table pour nous le lundi précédent, donc, réservation via le canal 12 à mon adresse email (si pas connue, demander à God qui transmettra)
Et bien moi, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre ! Les miches, bon, je savais, mais les meules, je croyais que ça ne pouvait être que masculin, par deux, mais masculin.  ! Des trucs un peu pendants, jumeaux, certes un peu tristes aussi dans ce cas de figure (si l’on peut dire  ) mais accrochées ensemble par le haut : pour moi la métaphore était claire. Quant à cailler, là aussi, ça le faisait, non ? Donc, dorénavant je ne plaindrai plus secrètement les petits tozoïdes gelés de mon interlo-cul-teur !
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 08h04 : Et bien moi, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre ! Les ...
Ne met pas tes connaissances au rencart, Momo : les meules, c’est aussi les coucougnettes. Mais pas ici. Quoique...
fesses séparées par un beau sourire vertical

Il s’agit du célèbre sourire de Mona Luna.

A ne pas confondre avec celui des mâles heureux qui croient encore aux fentes hommes et qui ont des états dame.

Les deux premières lunes que j’aie connues appartenaient à Monique. J’avais les cheveux longs et elle aimait faire mes tresses. Moi, déjà maths et magicien, je voulais voir le monde conique.

- "Comme t’aima mes tresses, je t’appellerais natte à chat !" lui dis-je.

Comme je la déshabillais, je vis que sa petite culotte était en peau de morue non écaillée et très serrée.
Alors j’ai dû d’abord m’écailler les miches, et après ce fut très chaud. 
"Se cailler" voudrait alors dire "se refroidir au point que le sang ne puisse plus circuler, tellement il se fige".
pas seulement au froid : René caillait à Tombouctou (cette page)
la miche désignait aussi la lune, à laquelle on compare souvent les fesses.
tu sais ce qu’elle te répond la lune ? Non, mais quoi ... Laissez les nites tranquilles !  
réponse à . God le 04/02/2009 à 08h37 : Ne met pas tes connaissances au rencart, Momo : les meules, c’est aus...
Nan nan nan... "On se les gèle", prononcé par un homme, fait clairement référence à ce que nous avons que les dames n’ont pas (en propre à tout le moins). Mais les miches désignent la face sud, réputée la plus facile chez les grimpeurs. Mais pas forcément chez les dames.
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 09h50 : Nan nan nan... "On se les gèle", prononcé par un homme, fait clair...
Bien Elpépé (El PPDA = Elpépé Déclaré Amiral d’Expressio)
Je vois que tu commences à t’intéresser à la montagne ! Tout arrive, tu progresses bien ! 

Sinon pour les miches je pensais aussi à des "choses" qui se trouvent devant, plutôt au dessus de la ceinture pour les dames, et plutôt en dessous pour les hommes. Heureusement qu’il y a Expressio et God pour nous remettre dans le droit chemin !  

En attendant, ici l’expression du jour est franchement de circonstance. On se les caille !
La meule du Pape c’est caillée 7 ans ?
Bon, écoute : je veux bien qu’on fasse une cordée. Mais à condition d’être le premier ! Quand je grimpe au mât, je suis toujours premier de cordée... Et d’ailleurs, je suis seul. Plus je grimpe, plus le vent souffle, et plus je me caille les miches, tandis que BB, aux fourneaux, se maille les quiches pour me réconforter ensuite.
réponse à . SagesseFolie le 04/02/2009 à 08h44 : fesses séparées par un beau sourire vertical Il s’agit du c&...
Quand tu vois le monde conique, tu frises le monde Vénus ?
Merci pour ces éclaircissements. Je croyais moi aussi que les miches et les meules n’appartenaient qu’aux femmes "au-dessus de la ceinture", mais en revanche, "se les cailler" (tout court) ne pouvait être crédible dit par une femme, ne possédant pas ce fameux les.
Bon, j’avais tout faux alors!!!

Sourire horizontal d’Horizondelle 
Les miches étant parfois du pain (farine provenant de la meule), Cailler, du chocolat (Suisse), cette expression fait un peu petit encas pour les quatre heures.
Et les oiseaux, qui caillent sur le bord des fenêtres, ce ne sont pas des miches ou des meules, juste des fientes et même en été. Rien à voir donc 
réponse à . horizondelle le 04/02/2009 à 11h10 : Merci pour ces éclaircissements. Je croyais moi aussi que les miches et l...
Après vous être approprié le pantalon, vous avez aussi fait main basse sur l’expression "on se les gèle", mesdames. Perso, je trouve ça plutôt charmant...
Bon, et maintenant, le bulletin météo de la capitale mondiale d’Expressio : averses neigeuses intermittentes, température extérieure sous zéro. En clair : on se pèle le jonc.
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 11h18 : Après vous être approprié le pantalon, vous avez aussi fait ...
Et le jonc, c’est quoi ???  :&rsquo)
(J’aime mieux demander, des fois que j’interprète mal...)
il faisait un froid à se cailler les miches, le dargeot, le dargif, le dargiflard, le derche, le joufflu, les meules, les noix, le pétard, le pétrusquin, le prose, le train, le valseur.
Bref, une température plutôt fraiche pour la saison.
Je ne pense pas que ma contribution pourrait aller dans la rubrique "Ailleurs", mais je me rappelle qu’un jour, attendant l’arrivée du train de mon frère en gare de Perpignan, par une belle journée de janvier avec tramontane sur "ON" et peu de degrés au thermomètre, ma mère m’a appris une expression occitane qui disait (pardon, de ne l’écrire qu’en français, mais je ne sais pas comment l’écrire en V.O. et ne veux pas faire d’erreur) : "Quand le nez coule, le cul ne transpire pas". Un peu culottée comme expression, peut-être, mais ça nous pendait au ...
réponse à . horizondelle le 04/02/2009 à 11h39 : Et le jonc, c’est quoi ???  :&rsquo) (J’aime mieux demande...
tu vas voir l’expression du 14 décembre 2005 à cette page
J’étais déjà abonnée, mais God ne nous donnait pas encore la parole ... heureusement, en 2007 et 2008, l’expression est revenue "sur le tapis" ! 

il me semble que le "jonc" est devant ... (pour les Mecs) ...
non ce n’est pas le même argot n’en déplaise aux Frères Jacques, le jonc, en argot, ne désigne pas l’argent (le flouze, le pèze et pas le pez) mais l’or (le métal). "Elle est en quoi, ta tocante, c’est pas du jonc, quand même ?" "Ben si, eh peau d’hareng, tu croirais pas l’artiche que j’ai du sortir pour l’avoir !"
C’est Mickey le spécialiste de l’argot ... et pour l’arrière, on peut utiliser : le valseur, le popotin, le derche, le boule, le joufflu (Pierre Perret), le pont arrière, le cul, le baigneur, le fion, la lune, le dévidoir à m...., le mange-disque, le derrière, le séant, le fondement, le poum, la croupe, l’arrière-train, le pétard, le foiron, le porte-crotte, le péteux, le dargeot, le dargif, les meules, les miches ... bon tout ça c’est du vocabulaire à la SA (San Antonio) 
réponse à . file_au_logis le 04/02/2009 à 07h15 : pour les iceux et les icelles qui ne sont plus venu(e)s sur le site ces derni&eg...
Gasp et Damned ! Pour une fois que la convention est parisienne (mais presque) je serai sur les pistes à me cailler les meules, les miches et tout le reste.

Orage, eau des espoirs, Oh vieilles fesses et demie...
réponse à . menut66 le 04/02/2009 à 12h12 : Je ne pense pas que ma contribution pourrait aller dans la rubrique "Ailleurs", ...
- plafond ?
- barreaux de la cellule ?
- cou ?
réponse à . <inconnu> le 04/02/2009 à 13h43 : Gasp et Damned ! Pour une fois que la convention est parisienne (mais presq...
Et tu loupes surtout l’occasion de devenir disciple de seconde génération... Ah, ça stigmatise, hein ? :&rsquo)
réponse à . cotentine le 04/02/2009 à 13h14 : tu vas voir l’expression du 14 décembre 2005 à cette page J...
Tu vas en tomber sur le cul, mais se cailler les miches, ce n’est que se geler le cul, pas se casser le cul.
Le lèche cul, à l’hôtel du cul tourné et qui a le feu au cul, peut toujours dire au cul la vieille c’est le printemps, mais il risque de se faire botter le cul, sauf s’il l’a bordé de nouilles.
Oui je sais c’est pas à se taper le cul par terre, ma petite histoire, elle pète pas plus haut que son cul, et son cul c’est pas du poulet. Mais si elle vous laisse sur le cul, ne restez pas le cul entre deux chaises, faites cul sec avec Maaaarceeeel, ce cul-béni, ancien cul-terreux reconverti dans le casse-cul.
Comment caisse qu’il dit Maaarceeel ?
- Parle à mon c... ma tête est malade !
Bon, ben là je suis dans un cul-de-sac, je me casse j’en ai plein le c.. de ces histoires.
réponse à . SagesseFolie le 04/02/2009 à 08h44 : fesses séparées par un beau sourire vertical Il s’agit du c&...
C’était pas moi ! Ou c’était y a longtemps, ou bien j’ai oublié ...  Ah Sagesse, j’aime beaucoup ta folie !
réponse à . horizondelle le 04/02/2009 à 11h10 : Merci pour ces éclaircissements. Je croyais moi aussi que les miches et l...
J’ai pas tout compris là ! Si "les" appartient aux messieurs, comment miches et meules pourraient-elles appartenir exculsivement aux femmes "au-dessus de la ceinture" ? Suis-je troublée ou bien l’es-tu par le sujet ?
La boulangère se caillait les miches,
Elle en avait des belles, réservées aux amiches
Elle lait caillé pour remplacer le pain,
Car son mari était dans le pétrin :
On l’avait roulé dans la farine.
En l’appelant ma mie, elle ne risquait pas la boulimie.
Depuis, avec ses croissants, il fit fortune,
et s’en fut lui décrocher la lune.
(pan...dant la lune)
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 14h05 : Tu vas en tomber sur le cul, mais se cailler les miches, ce n’est que se g...
Tu restes donc au chaud, la tête dans le fion !
réponse à . chirstian le 04/02/2009 à 12h05 : il faisait un froid à se cailler les miches, le dargeot, le dargif, le da...
Il y a deux jours, on aurait dit "avoir le moutardier gelé".
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 14h54 : Il y a deux jours, on aurait dit "avoir le moutardier gelé"....
Et je dirai même plus : complètement givré !
Dupond
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 15h00 : Et je dirai même plus : complètement givré ! Dupon...
Eh bien, cette partie de mon anatomie, comme vous le savez, est rarement froide ) mais j’ai les mains gelées et les pieds glacés, non qu’il fasse très froid mais je suis comme les vieux murs (en plus jeune), je supporte mal l’humidité persistante. Et elle persiste, l’humidité ! elle s’accroche, elle s’insinue, elle goutte, elle ruisselle... On vit les pieds dans l’eau et la tête dans le brouillard. Ras le pompon, les miches, de cette flotte ! God, il serait temps de te souvenir qu’on vit dans le Sud des Parisiens et de nous arranger ça une bonne fois pour toutes !
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 15h09 : Eh bien, cette partie de mon anatomie, comme vous le savez, est rarement froide ...
Il n’y a pas si longtemps, tu te plaignais du manque d’eau sur l’Estérel, et des risques d’incendie y afférents, qui pourtant t’auraient chauffé aux fesses !
Souvent femme varie...
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 15h22 : Il n’y a pas si longtemps, tu te plaignais du manque d’eau sur l&rsq...
C’était en juillet 2007 Pepe et il y avait de quoi s’inquiéter mais là il pleut pratiquement tout le temps depuis octobre dernier. Le pluviomètre de mon amie a rendu l’âme, noyé qu’il a été ! Si les grenouilles sont contentes (regarde cette page) moi qui n’ait pas comme Cotentine les pieds palmés par la fréquentation abusive des eaux de piscine, je n’aime pas du tout !
Se cailler peut aussi être dû à la coagulation et pas seulement le phénomène lui même.
Imaginez un jeudi après-midi de janvier, vous êtes place de la Bastille, impossible d’aller vers l’Opéra, tout est coagulé. Le temps que ça se fluidifie, il est 18 heures quand vous pouvez bouger.
Qu’est-ce qu’on s’est caillé !
Définitions de miche :

miche (n.f.)1.pain rond et gros.
2.(argotique)mamelle de la femme.
miche (n.f.)↘ mamelu, mammaire
miche (n.f.)fesse, meule, pain, pain rond
miche (n.f.) (argotique)sein, lolo (emp : plur, populaire), micheton (argotique, emp : plur), néné (emp : plur, familier), téton (familier)

Donc en fait tout le monde a raison : les miches c’est devant et derrière. Interprétation au choix.

De toute façon quand on a vraiment froid, ce sont d’abord les bouts des doigts (mains et pieds) qui dérouillent en premier. Les miches (version haut devant, ou version bas derrière) sont normalement suffisamment grasses pour ne pas se refroidir en premier. Par contre si elles sont froides, c’est que tout le reste est froid ! Et là il faut faire quelque chose si on ne veut pas atteindre l’hypothermie ! Qui s’y colle pour les réchauffer ?  
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 09h50 : Nan nan nan... "On se les gèle", prononcé par un homme, fait clair...
Je viens de trouver deux expressions qui en attestent : se cailler les glaouis, et se cailler les melons pour les prétentieux exclusivement, ou les pauvres malheureux atteints d’une double épididymite.
réponse à . SyntaxTerror le 04/02/2009 à 15h57 : Se cailler peut aussi être dû à la coagulation et pas seuleme...
La chaleur amicale de la foi collective circulant entre vous autres (h)émaciés n’a donc pas suffi à vous réchauffer ? Si ma soeur n’était pas tombée la veille, nous nous serions coagulées sur la Place Masséna à Nice.
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 15h49 : C’était en juillet 2007 Pepe et il y avait de quoi s’inqui&ea...
Ah ben, l’est plus enflé que mon crapaud, le bougre ! L’a pas froid aux yeux, hein ?
Trois choses sont sures :

Les miches à Gigi, c’est pas du pain d’mie
Les miches à Claudine, c’est pas du pudding
Les miches à Lucette, c’est pas des paupiettes

Enfin, c’est Pierre Perret qui le dit.
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 16h07 : Je viens de trouver deux expressions qui en attestent : se cailler les glao...
Euh, une orchite double, plutôt. Mais là, ça caille pas, ça chauffe, Marcel !
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 16h16 : Euh, une orchite double, plutôt. Mais là, ça caille pas, &cc...
Toutafé, un mien copain s’était chopé les oreillons, ça chauffait et ça n’a rien caillé, il a eut une fille après (aucune chance que ce soit le facteur, c’est le portrait craché du père).

Par ailleurs, quand les deux côtés sont atteints, on dit "bilatéral(e)".
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 16h16 : Euh, une orchite double, plutôt. Mais là, ça caille pas, &cc...
Si tu le dis ! Moi, j’ai demandé à gougueule "gros testicule", polie et tout, et il m’a répondu "épididymite" que j’ai copié-collé rapport à l’orthographe. Je ne pratique que dans l’objet sain donc gougueule peut dire ce qu’il veut, je n’ai aucun élément de comparaison.
J’ai froid dans mes bottes
je caillebotte
tu caillebottes
il caillebotte
nous caillebottons
vous caillebottez
ils caillebottent

Non non je l’ai pas inventé ce verbe, vous pouvez vérifier à cette page
En Angleterre, on parle de "brass monkey weather", abréviation d’une expression disant qu’il fait un froid à geler les bijoux de famille d’un singe en laiton .
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 16h28 : J’ai froid dans mes bottes je caillebotte tu caillebottes il caillebotte n...
Tu te cailles les miches?
Mon billet, je t’en fiche!
Et ta chère, jachère, tu défriches...
Ton manteau pends par la liche,
Le pain manges seulement les miches,
Le chien, tu l’envoies à la niche,
En Lorraine, préfères la quiche
Qui n’est pas toujours un plat de riches!
...
Et à Bruxelles, ton jonc serait appelé tich!
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 16h28 : J’ai froid dans mes bottes je caillebotte tu caillebottes il caillebotte n...
Ma poissonnière l’écaille bottée aussi, mais sur un caillebotis, avec sa caille blottie en son sein généreux. Quand ça caille, évidemment.
réponse à . SyntaxTerror le 04/02/2009 à 16h25 : Toutafé, un mien copain s’était chopé les oreillons, ...
Et faut-il vous l’envelopper dans un cataplasme bilatéral de farine de moutarde ?
réponse à . MAMGOZ le 04/02/2009 à 17h09 : En Angleterre, on parle de "brass monkey weather", abréviation d’un...
Pourquoi en laiton ? Ce métal gèlerait-il moins vite que nos 37° C ? Enfin, les vôtres, messieurs... bij-oux, caill-oux...
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 17h50 : Pourquoi en laiton ? Ce métal gèlerait-il moins vite que nos ...
Notre corps contient de l’eau : donc il gèle à 0°C.
Geler, c’est devenir solide.
Le cuivre lui devient solide en dessous de 1083°C. Donc à 0°C il ne peut plus rien lui arriver : il est stable de -273 à + 1083°C.
Pour nos bijoux de famille, sous 0°C ils deviennent dur, et au-delà de 100°C, ils se déssèchent ... !

Pour le laiton, c’est peu plus bas : 1035°C d’après Wiki. (cette page)
Mais bon cela ne change pas grand chose, quand on se les caille, on se les caille !
réponse à . PtiPat le 04/02/2009 à 17h57 : Notre corps contient de l’eau : donc il gèle à 0°C....
Pour ce qui est juste au dessus de nos bijoux de famille (enfin pour les hommes), même à 37°C il peut devenir dur. Mais là par contre c’est quand l’ambiance commence à être chaude.

Et chose amusante, quand on se caille les miches, il devient tout rikiki !
Comme quoi la physique classique n’explique pas tout !
réponse à . PtiPat le 04/02/2009 à 17h57 : Notre corps contient de l’eau : donc il gèle à 0°C....
Tu prends donc de sacrés risques dans tes escapades neigeuses ! Est-ce qu’il ne faudrait pas inventer des moufles adaptées ?  Effectivement si on descend pour le laiton, je suppose, à - 1035°, ça caille dur !

Là, c’est l’heure où je caille même s’il fait 20 ° à la maison et personne ne sait dire pourquoi ma température corporelle descend d’un coup au point que je m’endorme à dem ou tout à fait, toute courbatue. Ça ne dure pas longtemps, mais j’y ai droit tous les soirs. Y a-t-il un bon médecin sur Expressio ? Depuis que le mien s’est retiré à 90 % de son cabinet, y a plus moyen d’être entendue. Tchao, j’entreprends ma descente. Je reviendrai peut-être après le réchauffement automatique sans baiser du Prince Charmant hélas, à l’heure de la soupe chaude.
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 18h21 : Tu prends donc de sacrés risques dans tes escapades neigeuses ! Est-...
Effectivement si on descend pour le laiton, je suppose, à - 1035°, ça caille dur !
J’ai la tristesse de t’annoncer que Dame Nature ne le permet pas !
Elle ne veut pas descendre en dessous de -273,15°C. Mais là ça doit cailler DUR DUR DUR ! (cette page)
J’ose pas imaginer la tête des miches à cette température !
réponse à . PtiPat le 04/02/2009 à 18h32 : Effectivement si on descend pour le laiton, je suppose, à - 1035°, &c...
Est-ce qu’à cette température les miches deviennent supraconductrices ? (Voir cette page)
Vous imaginez des miches superfluides, comme des paires de Cooper !
Bon, toute cette supraconductivité me laisse transi de froid. Je vais de ce pas aller manger une bonne soupe chaude : il n’y a rien de tel pour se "décailler" les miches, et autres extrémités gelées !  
réponse à . PtiPat le 04/02/2009 à 18h32 : Effectivement si on descend pour le laiton, je suppose, à - 1035°, &c...
A 0° K, est-ce que tes castagnettes deviennent supra-conductrices, ou supra-isolantes ?
plafond : il est vrai qu’il était bas ce jour-là...

barreau de cellule : euh...révise ta leçon de bio de 4° (avec Mme Grangé qu’avait du poil au....): une cellule, c’est rond et mou et ça n’a aucun barreau. Peut-être les cellules d’un avocat  ? (à la voix aiguë exclusivement)

cou : par ce froid, l’escargot était tellement au fond de sa coquille qu’une telle suspension n’aurait, pour une fois, même pas entraîné la célèbre raideur qu’on prête à ce genre de "Viagra médiéval"...

Désolé, mais je ne peux que rejeter tes 3 propositions MAIS un indice s’est glissé dans ma réponse. Certes, il laisse encore planer un doute sur l’emplacement exact de la pilosité plurilocalisée de Mme Grangé, mais je pense que ton sens de la rime fera le reste !
réponse à . SyntaxTerror le 04/02/2009 à 16h13 : Trois choses sont sures : Les miches à Gigi, c’est pas du pa...
Les miches à Claudine, c’est pas du pudding
Ben non alors, c’est pas du pudding. Mais comment tu le sais ?  
réponse à . momolala le 04/02/2009 à 18h21 : Tu prends donc de sacrés risques dans tes escapades neigeuses ! Est-...
Ça ne dure pas longtemps, mais j’y ai droit tous les soirs

Je veux bien que tu sois presque endormie, mais quand même fais attention il pourrait y avoir des hurluberlus à l’esprit mal placé sur ce site. Surtout des Varois, ou des Manceaux !
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 14h05 : Tu vas en tomber sur le cul, mais se cailler les miches, ce n’est que se g...
vilain ! c’était un compliment ! tu possèdes une cul-ture certaine, notamment argotique (il faut rendre à Mickeylange ... etc.)
comment, ta tête est malade ??? désolée de parler à ton c.. !!! :&rsquo)
réponse à . menut66 le 04/02/2009 à 19h11 : plafond : il est vrai qu’il était bas ce jour-là... ba...
Mon sens de la rime ? Madame Grangé avait du poil au nez !
Fastoche...
réponse à . menut66 le 04/02/2009 à 19h11 : plafond : il est vrai qu’il était bas ce jour-là... ba...
Désolée, je ne connais pas Mme Grangé, la velue
Ton escargot était tellement au fond de sa coquille
Que je ne comprends pas que tu cherches la rime !
Faut-il prendre une fourchette à escargot et une vrille
Pour extraire ce qui te sert d’organe réellement viril
Ouille, pas envie de continuer, je ne suis qu’une fille !!!
Y’a des messages qui me déplaisent et je les fusille 
réponse à . PtiPat le 04/02/2009 à 18h32 : Effectivement si on descend pour le laiton, je suppose, à - 1035°, &c...
J’ose pas imaginer la tête des miches à cette température !

Sourire vertical, à toutes les températures. Il n’y a que la couleur qui change.
Si c’est pas beau un optimisme pareil 
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 19h44 : Mon sens de la rime ? Madame Grangé avait du poil au nez ! Fast...
Bravo ! Tu as eu du ...
Non, je n’ai aucun lien de parenté avec un certain Cyrano...
prenez une belle miche de pain
curieux comme les boulangers ont l’art (c’est-y d’l’art ou du cochon?)du double sens ’a leur étal
la miche
la baguette
le batard
ah!monsieur Raimu,comme pomponette nous manque!
réponse à . menut66 le 04/02/2009 à 20h51 : Bravo ! Tu as eu du ... Non, je n’ai aucun lien de parenté ave...
un certain Cyrano
dont le nom vient de la marine (fluviale),car ceux qui avaient pour office de faire passer un fleuve sur leur bac disaient volontiers aux gentilhommes
"Sire,à nos deux berges,raque"
Bon, ça fait deux plombes que j’essaie de répondre à Mickey_60 : le champ de réponse s’ouvre, le texte s’affiche à la frappe, je valide, et... rien !
Remboursez ! Remboursez !

Bon, ma réponse à Mickey_60 ? Des noms ! Des noms !
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 21h33 : Bon, ça fait deux plombes que j’essaie de répondre à ...
Ah ben, si je me réponds à moi-même, ça marche...
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 19h14 : Ça ne dure pas longtemps, mais j’y ai droit tous les soirs Je veux ...
Ah ben, ça y est, ça remarche... Des noms ! Des noms !
réponse à . Elpepe le 04/02/2009 à 21h47 : Ah ben, ça y est, ça remarche... Des noms ! Des noms !...
Tu voulais lui répondre quoi au juste?
Faut suivre, Horizondelle !
Scuuuuuse! Je croyais que tu voulais les noms de ceux qui t’empêchaient de répondre à Mickey_60. 
réponse à . chirstian le 04/02/2009 à 09h15 : la miche désignait aussi la lune, à laquelle on compare souvent l...
C’est pour ça qu’aux USA, on appelle ça faire du Mooning!
CAD montrer ses fesses (Moon) pour rigoler ou se moquer de quelqu’un.
Je crois qu’il y a même des moonings de groupe organisés chaque année
pour le passage des trains! Tout le monde est aux fenêtres!
J’adore!   ___  
réponse à . cotentine le 04/02/2009 à 20h01 : Désolée, je ne connais pas Mme Grangé, la velue Ton escargo...
Depuis ton post, en mon esprit tout n’est que ruines,
Je crois que je ne me suis pas fait une copine,
Moi qui croyais qu’ici, on glose, on taquine
Dis-moi donc Cotentine, ce qui tant te chagrine ?
réponse à . mickeylange le 04/02/2009 à 16h28 : J’ai froid dans mes bottes je caillebotte tu caillebottes il caillebotte n...
En voici un qui caillebotte très bien (grand ami et mécène des impressionnistes, trop tardivement reconnu, en France) : cette page
réponse à . syanne le 06/02/2009 à 09h38 : En voici un qui caillebotte très bien (grand ami et mécène ...
Mon préféré est "les raboteurs de parquet". J’ai passé des heures à le découvrir au Musée d’Orsay. Et si j’y retourne, je m’assiérai encore devant.
Peut-être y a-t-il une relation avec la tuerie du cochon qui doit se faire l’hiver par temps froid afin que la viande "caille" bien avant d’être débitée et apprêtée.
(dans le Bergeracois on appelle les femmes qui tripotent (préparent) le cochon, des "tripoteuses").
Pour les meules fesses, j’avais un copain qui disait : "imagine le frottement des meules", en voyant les fesses d’une femme en marche. Il faisait clairement allusion aux meules d’un moulin en train de broyer du grain entre elles. Sauf que, dans son fantasme ce n’était pas du grain.
--
villenoel
la miche désignait aussi la lune, à laquelle on compare souvent les fesses.
Ah ? Je ne vois pas très bien !
Les miches peuvent aussi bien désigner les fesses que les testicules ou les seins.
Ah ? "Miche" est pour le moins imprécis !
Aujourd’hui, c’est la Saint-Jacques.
Bonne fête aux coquilles Saint-Jacques nappées de chocolat.

À l’attention de Jacques1949 : puisque la première fois ça avait eu l’heur de te plaire, je te rappelle que 1949 est bien un nombre premier.
Puisse cette information capitale égayer ta journée ! 
réponse à . momolala le 07/02/2009 à 08h02 : Mon préféré est "les raboteurs de parquet". J’ai pass...
Celle-là n’a pas l’air d’avoir froid.
femme nue étendue sur un divan
Le tableau est peut-être le premier peint par Caillebotte (1873) et depuis trois ans maintenant il se trouve au Metropolitan Museum of New York où j’ai eu le plaisir de le voir récemment.
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 06h09 : la miche désignait aussi la lune, à laquelle on compare souvent le...
Les miches peuvent aussi bien désigner les fesses que les testicules ou les seins.
Dictionnaire du français non conventionnel, de Cellard & Rey :
Miches = Fesses
Puis
Un autre sens, « testicules » est attesté vers 1900, mais n’est pas présent dans notre documentation et semble inusité.

Mais bon, c’est vrai qu’on trouve de nos jours d’autres usages du mot désignant diverses rondeurs anatomiques.
réponse à . God le 25/07/2012 à 06h59 : Les miches peuvent aussi bien désigner les fesses que les testicules ou l...
Mais enfin, tu l’as écrit toi-même dans Compléments :
En argot, les miches peuvent aussi désigner les testicules ou les seins.
Je voudrais une explication ! 
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 07h09 : Mais enfin, tu l’as écrit toi-même dans Compléments&nb...
C’est vrai (voir ma correction précédente), mais ce n’est pas l’usage initial, semble-t-il, celui lié à l’expression.
réponse à . God le 25/07/2012 à 07h11 : C’est vrai (voir ma correction précédente), mais ce n’...
Je constatais simplement que le terme "miche" était imprécis sans faire particulièrement référence à l’expression.
Je corrige mon # 79 en mettant « "Miche" est pour le moins imprécis ! » Et que les Michel n’en prennent pas ombrage, les michetonneuses non plus, d’ailleurs !
réponse à . God le 25/07/2012 à 06h59 : Les miches peuvent aussi bien désigner les fesses que les testicules ou l...
En parlant de testicules: quid de l’expression "se cailler la laitance" ? 
Pourquoi n’a-ton pas mis (au lieux de ne mentionner que les USA, de lmentionner qu’en France on emploi très couramment: Se geler les couilles...
Souvente fois entendue au cours de ma vie professionnelle.


Déjà mentionnée en #88. Un fausse manip sur mon clavier... Autant pour moi.
Pourquoi n’avoir mentionner que les États-Unis pour: Se geler les couilles alors qu’en France l’expression y est aussi couramment utiliser ???
J’ai de nombreuses fois entendue cette expression au cours de ma vie professionnelle...
Aaaah, ma petite caille, j’aime tes miches. Oui, les quatre.
J’aime aussi tes lèvres. Oui, aussi, les quatre...
DEVINETTE
Qu’est-ce qui est le plus froid dans une salle de classe?
réponse à . joseta le 25/07/2012 à 07h51 : DEVINETTE Qu’est-ce qui est le plus froid dans une salle de classe?...
Un cahier ?
Réponse
- cahier.
Bonne réponse Rikske. Quand tu passeras par le bar du Phare, t’as une triple Westmalle payée...
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 07h37 : Pourquoi n’a-ton pas mis (au lieux de ne mentionner que les USA, de lmenti...
Jacques1949, je me permets de ta rappeler que le bouton ’crayon’ t’autorise la modification de tes contribs.
Ça évite ainsi les contribs partielles et donc inutiles comme celle à laquelle je réponds...
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 07h44 : Pourquoi n’avoir mentionner que les États-Unis pour: Se geler les c...
Parce que dans la rubrique ’Ailleurs’, on ne mets pas les expressions utilisées partout en France. Seules les purement régionales.
Mais rien ne t’empêche (melba) de l’ajouter dans la rubrique ’Similaires’ qui est là pour ça.
réponse à . file_au_logis le 25/07/2012 à 07h46 : Aaaah, ma petite caille, j’aime tes miches. Oui, les quatre. J’aime ...
J’en compte six, de lèvres !
L’expression du jour me laisse froid. 
ce n’est pas un temps pour Cailler cette page et le Ferrero cette page : aller le chercher serait comme de prendre la lune avec les dents . Ne me bassine pas avec ça !
Je sais bien que tu veux t’en mettre plein la lampe et que tu préfère faire envies que pitié ...
Non , je ne fais pas un procès d’intention mais déjà maintenant avec les reserves que tu as tu ne risqueras pas de te cailler les miches cet hiver.
Non , ne soit pas de mauvais poil mon gros , tu sais biien que j’ai pour toi les yeux de Chimène
... Non , je n’ai pas dit que tu ressemblais à un ballon et vivre à la colle ce n’est pas qu’un essai ; je suis partisan du ’chi va piano vasano è chi va sano va lontano "
... une flèche du Parthe , ma remarque  ?
si cela ne te vas pas , tu n’as qu’à mettre les bouts , je m’en lave les mains  !
Ah, si tu comptes celes qui servent à raconter des histoires...
Moi, je ne comptais que celles qui servent à se faire pardonner d’avoir raconté des histoires...
réponse à . file_au_logis le 25/07/2012 à 08h48 : Ah, si tu comptes celes qui servent à raconter des histoires... Moi, je n...
Ça me fait penser à ceux qui racontent avoir sillonné la France aux quatre coins ; les quatre coins d’un hexagone, ça fait pas très sérieux !
réponse à . file_au_logis le 25/07/2012 à 08h48 : Ah, si tu comptes celes qui servent à raconter des histoires... Moi, je n...
Au lieu de pardonner, on peut très bien rajouter les lèvres des plaies faites avec un couteau ! 
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 08h56 : Ça me fait penser à ceux qui racontent avoir sillonné la Fr...
entendu hier soir dans une émission très sérieuse : les quatre coins de la planète !
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 08h56 : Ça me fait penser à ceux qui racontent avoir sillonné la Fr...
Longue discussion sur le sujet .
l’image qui, dans l’argot de la fin du XIXe siècle, a fait appeler ’miches’ les fesses
Curieux, je ne trouve pas cette définition dans cette page, pourtant assez complet en général sur l’argot de la fin du XIXème.
Par contre, j’y trouve (sans rapport avec l’expression du jour), une belle définition de godemichet...
oups! bien sûr!
Nous arrivons trop jeunes dans un monde trop vieux où tout a déjà été dit!
insère une olive au bon endroit !
Moi qui ai la chance de participer chaque année a la cueillette des olives en Basse- Provence cette page je peux vous dire qu’il en faut des olives pour faire deux litres d’huile! alors pas question d’en gaspiller une 
Les chiens ont froid aux niches.
Et @ Saraaa :


Expression : « Aux quatre coins de...  »
"aux quatre coins de la planète", par exemple, alors que nous avons affaire à une boule où le nombre de coins est infiniment moindre que dans un cube
D’un point de vue strictement mathématique par contre, une sphère a une infinité de coins.
Pour comprendre : si vous doublez à l’infini le nombre de côtés d’un carré par exemple, vous doublez aussi le nombre de coins et vous vous rapprochez de plus en plus d’une circonférence. Idem pour les volumes.
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 09h57 : Et @ Saraaa : Expression : « Aux quatre coins de...  ...
si vous doublez à l’infini le nombre de côtés d’un carré

Et pourquoi on ferait ça? 
euh....les maths et moi....on ne fait pas bon ménage !
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 10h16 : si vous doublez à l’infini le nombre de côtés d’...
Pourquoi on ferait ça ? Parce que les mathématiciens font partie d’un cercle très vicieux.
Y font rien qu’à compliquer les choses de la vie. Avec eux, 1 + 1 n’est même pas forcément égal à 2, alors...
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 10h16 : si vous doublez à l’infini le nombre de côtés d’...
Et pourquoi on ferait ça?
Ben, juste pour avoir une circonférence, pardi ! Remarque, si ça te plaît pas avec un carré, tu peux partir d’un autre polygone !
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 10h16 : si vous doublez à l’infini le nombre de côtés d’...
Et pourquoi on ferait ça?
Je meule demande. 
réponse à . God le 25/07/2012 à 10h22 : Pourquoi on ferait ça ? Parce que les mathématiciens font par...
L’ennui c’est qu’on ne peut pas se passer d’eux !
Je sens qu’on tourne en rond là!
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 10h22 : Et pourquoi on ferait ça?Ben, juste pour avoir une circonférence, ...
Ah ben voilà! je le savais! ça va mieux comme ça ! merci mille fois!
On va pas en faire un foin n’est-ce pas ? 
Je meule demande
On va pas en faire un foin
Ni tout un fromage ...
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 10h41 : Je meule demandeOn va pas en faire un foinNi tout un fromage ......
Depuis quelques jours on ne se les caille plus, on se les chauffe. Et ce n’ est pas trop tôt. "Pourvou qué ça doure", comme disait Laetitia Bonaparte....(non je n’ ai pas fait de fautes d’ orthographes. J’ ai essayé de respecter sa prononciation, enfin telle que je l’ imagine...)
réponse à . mitzi50 le 25/07/2012 à 10h47 : Depuis quelques jours on ne se les caille plus, on se les chauffe. Et ce n&rsquo...
non je n’ ai pas fait de fautes d’ orthographes
Euh... Tu es sûre ?
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 09h57 : Et @ Saraaa : Expression : « Aux quatre coins de...  ...
D’un point de vue strictement contradicteur : si t’as besoin d’un cercle, pourquoi tu prends un carré et si t’as besoin d’une sphère, pourquoi prendre un cube ?
réponse à . <inconnu> le 25/07/2012 à 08h56 : Ça me fait penser à ceux qui racontent avoir sillonné la Fr...
Ca te viendrait à l’idée de visiter la Picardie et l’ Alsace ?
Reste quatre coins !
Richard Berry à un ami:
- T’as pas froid comme si on était en Russie?
- Si, Berry.
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 09h06 : entendu hier soir dans une émission très sérieuse : le...
Comme disait Toto à l’école : la terre a beau être ronde, ça baise dans tous les coins
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 09h50 : insère une olive au bon endroit !Moi qui ai la chance de participer...
la cueillette des olives en Basse-Provence

celle qu’a mentionnée Pierre Dac dans un sketch célèbre ?

cette page
C’est la Saint Jacques

Bonne fête Jacques1949*

* Souhait écrit sans coquille.
analogie de forme avec le sommet arrondi d’une meule de foin

ou la meule du moulin à huile. mais aussi avec la meule du rémouleur, meule ronde placée verticalement et dont la partie inférieure trempait dans de l’eau pour la refroidir.
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 10h58 : non je n’ ai pas fait de fautes d’ orthographesEuh... Tu es sû...
C’est une transcription phonétique sans doute, plus compréhensible que le langage SMS. En tout cas, on ne va pas se les cailler aujourd’hui : le record de chaleur de cette année va être battu !
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 10h58 : non je n’ ai pas fait de fautes d’ orthographesEuh... Tu es sû...
J’ en suis sûre. J’ ai simplement essayer de "phonétiser". Je sais fort bien que ça ne s’ écrit pas comme ça !
réponse à . Rikske le 25/07/2012 à 07h36 : En parlant de testicules: quid de l’expression "se cailler la laitance"&nb...
Le sperme ? 
réponse à . God le 04/02/2009 à 08h37 : Ne met pas tes connaissances au rencart, Momo : les meules, c’est aus...
J’opine en branlant du chef (avec un "c" minuscule, afin que God ne se sente pas concerné)
D’ailleurs, la meilleure méthode pour reconnaître un perroquet mâle d’un perroquet femelle, c’est de mettre ledit volatile dans un réfrigérateur. S’il en sort en disant "on se caille les meules, la-dedans !", sûr que c’est un mâle !
Quand un anglais a froid, on voit ça à ses cheveux: il freeze.
réponse à . God le 25/07/2012 à 08h26 : Jacques1949, je me permets de ta rappeler que le bouton ’crayon’ t&r...
Je sais: faisse manip sur mon clavier... Peut-être est-ce dû mon AVC ? Mais j’ai perdu mon habitude des claviers... 
réponse à . charmagnac le 25/07/2012 à 11h23 : la cueillette des olives en Basse-Provence celle qu’a mentionnée Pi...
Si tu avais ouvert "ma page" tu aurais eu la réponse!
Pris en flagra*t délit de précipitation 
flagra*t ! impossible de corriger dans la phrase !
Miss terre
réponse à . mitzi50 le 25/07/2012 à 11h37 : J’ en suis sûre. J’ ai simplement essayer de "phonétise...
deLassus a simplement voulu souligner que tu as écrit " fautes d’orthographes" 
réponse à . SyntaxTerror le 25/07/2012 à 11h04 : D’un point de vue strictement contradicteur : si t’as besoin d&...
C’est ça la quadrature du cercle?
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 11h55 : Si tu avais ouvert "ma page" tu aurais eu la réponse! Pris en flagra*t d&...
Oui, mais moi c’est du "live" et de l’époque !

Pour le "flagra*t" questionne God : ça a à voir avec la sécurité. Tu devrais lire un peu plus les anciens commentaires...
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 11h57 : deLassus a simplement voulu souligner que tu as écrit " fautes d’or...
@ Mitzi 50 : Peut-être aurais-tu dû écrire "fôtes d’orthaugraphe" sans "s" à orthographe.
réponse à . SyntaxTerror le 25/07/2012 à 11h04 : D’un point de vue strictement contradicteur : si t’as besoin d&...
A mon avis parce qu’avec le carré et le cercle on est dans un plan (deux dimensions) et avec le cube et la sphère on est dans un volume (trois dimensions). Et que dire de la quatrième dimension ? Et de l’univers à neuf dimensions des cosmologistes ? Vite, de l’aspirine !
Cet hiver, un camion transportait une cloche, de couleur verte, et il a dérapé
avec le vert glas. 
Le verre c’est froid, c’est pourquoi les anglais l’appellent ’glass’.
réponse à . SyntaxTerror le 25/07/2012 à 11h04 : D’un point de vue strictement contradicteur : si t’as besoin d&...
Autrement dit : pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?

Ainsi, pourquoi continuer à se/vous cailler les meules, les miches, et tout autre attribut environnant, alors qu’avec 28° il fait aujourd’hui un temps idyllique sur les côtes morbihannaises ? Hmmm ?
Pourquoi ne pas en profiter pour se/vous les étaler sur le sable chaud - breton, venellois, manceau ou alsacien, c’est selon ! - les faire bronzer [un argument supplémentaire pour conclure*] puis les rafraîchir, les bercer même dans une mer qu’agite le calme ressac de la marée basse ?

*euh... paraît-il !
réponse à . charmagnac le 25/07/2012 à 13h26 : Oui, mais moi c’est du "live" et de l’époque ! Pour le ...
lire un peu plus les anciens commentaires...

j’ai déjà relu la FAQ et le mode d’emploi, et mon antivirus est à jour.
Pour ce qui est de relire les commentaires anciens, il faudrait que je prenne une année sabbatique 
réponse à . charmagnac le 25/07/2012 à 13h26 : Oui, mais moi c’est du "live" et de l’époque ! Pour le ...
Oui, mais moi c’est du "live" et de l’époque !

L’orthographe pour les nuls: c’est quoi, l’orthographe du pluriel d’orthographe?

réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 14h10 : lire un peu plus les anciens commentaires... j’ai déjà relu ...
Voir cette page, # 27, 2ème partie.
Si tu comprends tout, mes compliments.
réponse à . ergosum le 25/07/2012 à 11h44 : J’opine en branlant du chef (avec un "c" minuscule, afin que God ne se sen...
Ca me rappelle ce sketch des "Guignols" dans lequel Johnny doit tourner une pub pour des sous-vêtements "tribo-électriques". Il est sensé sortir d’un frigo en déclarant : "froid, moi ? jamais !".
Bien sur à la 25ème prise, tout ce qu’on en a obtenu est : "A que froid, mes g’ noux" et, complètement frigorifié, il s’écrie depuis l’intérieur du frigo : Fermez la porte, on caille ici.
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 15h03 : Voir cette page, # 27, 2ème partie. Si tu comprends tout, mes compliments...
Et pis (de Blanchette), pour rassurer les foules championsternées, je rajoute que la seule censure automatique qui existe, c’est de triturer un peu, de manière un peu primaire, j’en championviens, certains mots-clés du langage SQL (celui qui permet d’interroger les bases de données) championtenus dans les commentaires, histoire d’éviter une forme de piratage qu’on appelle "l’injection SQL" (oui, ça peut faire mal), qui consiste à intégrer du langage SQL dans les textes saisis pour provoquer des opérations imprévues (sauf par le pirate) dans la base de données.
Ce triturage/censure championsiste à remplacer certains caractères des mots-clés du langage SQL par des étoiles (le mot G R A N T en étant un, ceci explique que le mot F L A G R A N T devienne flag*a*t).
Ce qui va ouvrir les yeux à certains qui se sont déjà demandés ce qu’il arrivait à leur saisie.

AHH! merci deLassus, mais j’ai tout compris : en clair : on ne peut pas écrire flagra*t ! punto finale! cqfd 
je pouvais toujours essayer, j’ai même cru que le crayon était cassé!
Sacré God!
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 15h22 : Et pis (de Blanchette), pour rassurer les foules championsternées, je raj...
Un jour, j’ai réussi à écrire "flagrant", entre guillemets, et ça a marché.
Et ça marche encore !
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 15h28 : Un jour, j’ai réussi à écrire "flagrant", entre guill...
j’essaie : "flagrant" "flagrant" "flagrant" "fla...
on ne s’en lasse pas!
&flagrant&, ?
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 15h34 : j’essaie : "flagrant" "flagrant" "flagrant" "fla... on ne s’en...
Plus dur : "flagrant-délit" .
J’arrête : on commence comme ça, et on finit par casser la sécurité de la NSA...
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 15h36 : Plus dur : "flagrant-délit" . J’arrête : on commenc...
"flagrant-délire"
gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf -
Je suis le méchant virus que vous venez de réveiller....
réponse à . file_au_logis le 25/07/2012 à 16h17 : gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - gnarf - ...
GNARF n’est pas un mot réservé !

Je tente le coup :
CONDITION
CONNECT
CONNECTION
CONSTRAINT
CONSTRUCTOR
CONTINUE
CONVERT

consterné
conviens
contenu
consiste .Ce dernier ne compte pas, God en a laissé passer un dans son texte.
DEVINETTE (à la manière de...)

Se cailler les meules
ça donne quoi au féminin ?
réponse à . mickeylange le 25/07/2012 à 19h04 : DEVINETTE (à la manière de...) Se cailler les meules ça d...
Se cailler les meul’ons?
réponse à . mickeylange le 25/07/2012 à 19h04 : DEVINETTE (à la manière de...) Se cailler les meules ça d...
Avoir du lait caillé?
réponse à . mickeylange le 25/07/2012 à 19h04 : DEVINETTE (à la manière de...) Se cailler les meules ça d...
= les meulettes
réponse à . deLassus le 25/07/2012 à 10h58 : non je n’ ai pas fait de fautes d’ orthographesEuh... Tu es sû...
Filo m’ a fait remarquer par le canal12 que j’ avais mis "orthographe" au pluriel, ce qui ne se justifie aucunement. Je bats donc ma coulpe. Mais si je tente de le relire, je projette... ce que j’ ai voulu expliquer. Il ne sert donc à rien que je me relise, je ne verrai jamais ! J’ ai donc décidé de laisser le soin aux autres de relever mes nombreuses fautes de frappe (là j’ ai dû taper à la fois sur le e et le s, qui dont côte à côte mais en "diagonale"...)? Vous avez donc tous et toutes le droit de me mettre ...en boîte, tant que vous le voudrez !
réponse à . mickeylange le 25/07/2012 à 19h04 : DEVINETTE (à la manière de...) Se cailler les meules ça d...
A force de faire "MEU ! Meu !" y’a une vache qui traine dans le secteur 
Tiens je n’ai jamais regardé des meules zou miches de vaches !
Demain j’m’en va chouffer dans les champs ce genre de bestiaux !
réponse à . saharaa le 25/07/2012 à 11h57 : deLassus a simplement voulu souligner que tu as écrit " fautes d’or...
Se reporter en 156... Avec mes excuses les plus plates !
réponse à . mitzi50 le 25/07/2012 à 22h19 : Filo m’ a fait remarquer par le canal12 que j’ avais mis "orthograph...
Te mettre en boîte ? tu pédales dans la choucroute ou quoi ?
Avec ta culture, cest un contener qu’il faudrait, un 22 pouces mini. Pi y’a pas de cargot assez volumineux pour te les charger tes connaissances.....
Non franchement continue et crotte sur l’ortograf.
Merci et au plaisir
et  et 
réponse à . mitzi50 le 25/07/2012 à 22h19 : Filo m’ a fait remarquer par le canal12 que j’ avais mis "orthograph...
Avec mon #142 j’essayais de dire que tu n’as pas fait une erreur d’orthographe puisque "orthographes" est bel et bien un mot. Tu as simplement fait une faute de frappe.  
réponse à . mickeylange le 25/07/2012 à 19h04 : DEVINETTE (à la manière de...) Se cailler les meules ça d...
Avoir les lèvres gercées ?
Miche, miche, attendez un peu... Voilà, j’ai trouvé : godmiché !

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se cailler les miches / les meules » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?