Se faire limoger - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Se faire limoger

Pour un officier, se faire relever de son commandement.
Par extension, pour une personne ayant des responsabilités, être mis en disgrâce ou être frappé d'une sanction disciplinaire (mise à la retraite, révocation, licenciement...)

Origine

Beaucoup de gens savent que le verbe 'limoger' est issu du nom de la ville de Limoges.
Mais cette origine est-elle justifiée et quelle est la véritable histoire du limogeage ?

Au début de la guerre de 14-18, le général Joffre (Lien externe) doit résoudre une crise importante dans le haut commandement de l'armée française. Il écarte alors de nombreux hauts gradés de leur poste. C'est de cette disgrâce que naît le verbe 'limoger'.

Le 15 août 1914, Joffre reçoit du ministre de la guerre Messimy un télégramme lui indiquant que, désormais, les officiers généraux pourront être mis à la retraite d'office sur simple rapport motivé du commandant en chef.
Ayant jugé que de trop nombreux généraux et hauts gradés, brillants en temps de paix, étaient des incapables au front, Joffre décide le 27 août que ces généraux faillibles doivent se retirer dans une localité de la 12e région qui, alors, englobe loin du front les département de la Charente, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne, et dans laquelle se trouve Limoges, entre autres.

Au moment où débute la bataille de la Marne, début septembre, 58 officiers sont d'abord renvoyés à l'arrière. Au total, en décembre, 40% des hauts gradés sont ainsi écartés de leur poste.

Selon certaines sources, tous ces officiers auraient été envoyés à Limoges, justifiant ainsi la naissance de ce qui était à l'époque un néologisme.
Mais selon d'autres sources, il paraît que sur les 150 à 200 officiers ainsi éliminés, il y en aurait finalement moins d'une vingtaine qui auraient été réellement tenus de séjourner dans la 12e région, et pas obligatoirement à Limoges même. Et comme cette zone géographique contient plusieurs autres villes importantes, les officiers auraient donc très bien pu se faire plutôt angoulemer, briver, guereter, tuller ou même magnac-lavaler[1].
Dans ce cas, c'est un peu abusivement que 'limoger' serait né en 1916.

[1] On aurait alors pu entendre le dialogue suivant :
« - Tu ne travailles plus à la fabrique de porcelaine ? Que t'est-il arrivé ?
- Je viens de me faire magnac-lavaler pour incompétence ! »
Ça le fait mieux, non ?

Exemple

« À cinquante ans, un militaire est fini. Je ne peux pas le dire trop haut ici, mais je le pense. On devrait tous les limoger à cet âge-là. Ils sont abrutis par la vie de garnison ou le soleil tropical, les chutes de cheval et le règlement »
Maurice Druon - Les grandes familles

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se faire limoger » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Rhoi'r droed i rywunDonner le pied à quelqu'un
Allemagne / Autrichede Kaltgestellt werdenÊtre mis au froid
Allemagnede sich in die Wüste schicken lassen (limoger qn = jn in die Wüste schicken = entlassen)se faire envoyer au désert
Allemagnede Jemanden aufs tote Gleis schiebenPousser quelqu'un sur une voie morte
États-Unisen To be pink slippedRecevoir une forme rose. (Etre viré)
Angleterreen To get the axeAvoir (recevoir) la hache
Argentinees Bajar a alguien de un plumazo.Faire descendre quelqu'un d'un coup de plume.
Espagnees Echar (a alguien) a la calleJeter (quelqu'un) à la rue (= Limoger / Mettre à la porte)
Espagnees Estar destituidoÊtre destitué
Espagnees Ser echado a la calleÊtre jeté à la rue (= Se faire lourder / Se faire mettre à la porte)
Argentinees Estar en capilla.Etre en chapelle.
Canada (Québec)fr Recevoir son bleu(Autrefois, la feuille de demande d'indemnités de chômage était bleue)
France (Nord)fr Ete foutu à l'cour
Belgiquefr Recevoir son C4(Formulaire remis au travailleur licencié pour l'accès aux indemnités de chômage)
Canada (Québec)fr Se faire slaquer
Canada (Québec)fr Se faire calisser dehors.
Pays-Basnl gedegradeerd wordenêtre rétrogradé(e)
Pays-Basnl Iemand op een zijspoor zettenMettre quelqu'un à la voie d'évitement
Belgique (Bruxelles) / Pays-Basnl De bons krijgenObtenir les bons
Belgique (Flandre)nl Iemand uitrangerenMettre quelqu'un sur une voie de garage
Pays-Basnl de zak krijgenrecevoir le sac
Pays-Basnl Iemand aan de dijk zettenMettre une personne à la digue
Brésilpt Ser mandado para o chuveiroEtre renvoyé à la douche _comme il arrive aux sportifs par ses entraîneurs_
Brésilpt ser cortadoêtre coupé
Roumaniero A trage (pe cineva) pe linie moartăTirer (quelqu'un) sur voie morte
Roumaniero A fi pus pe tușăÊtre mis sur la touche
Suèdesv Skjuta åt sidanPousser de côté

Vos commentaires
Enfin, notre Expressio du matin nous est servi par ce serveur endormi ! Il se ferait limoger que je n’en serais pas surprise ! (Facile !!!!) Bises à toutes et tous et belle journée dans tous les coeurs !
les officiers auraient donc très bien pu se faire plutôt angoulemer, briver, guereter, tuller ou même margnac-lavaler
c’est tout à fait exact, encore que pour la ville de Tulle, l’expression été plutôt : "l’avoir dans l’Tulle" ou "se faire enTuller"...

J’aime mieux Limoger : on parle d’un éléphant dans un magasin de porcelaine, pourquoi pas des généraux dans la ville de la porcelaine : existe-t-il meilleur raccourci pour illustrer que c’étaient des officiers qui ne cassaient rien ...
tiens, l’intervention de Jonayla est indiquée de 9:33:03 , or je l’avais déjà sous les yeux quand j’ai écrit la mienne , à 9:16 (et il n’est pas encore 9:33 !)
Et elle qui ne voulait pas se faire limoger !... la voici postdatée !
Très intéressante explication ce matin [slurp] comme tous les autres jours ausi, bien entendu [/slurp], je ne voudrais pas me faire limoger 

Bonne journée, tout le monde !
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 09h21 : tiens, l’intervention de Jonayla est indiquée de 9:33:03 , or je l&...
"Et elle qui ne voulait pas se faire limoger !... la voici postdatée !"

Comme quoi les balises [slurp], ça devient très surfait  
et bien voilà, j’ai probablement dû me faire monacoser, puisque je me réveille à nouveau ici, d’où je me ferai alors villeneuve-loubetiser cet après-midi. La vie quand même...
Préparer les valoches, quel dur métier...

Momo, je suis fier d’avoir fait ta connaissance autrement que par le biais de cette plate-forme; cette création godemichienne est géniale, qui permet ce genre de rencontre: (attention, je vais crier) EN-CORE, EN-CORE, EN-CORE !!!

D’ici dimanche soir, j’aurai envoyé compte-rendu et photos à notre maître des lieux, en lui demandant de bien vouloir les publier sur le site, pour votre plus grqnde joie, j’espère... A ce sujet, dis-moi, Momo, as-tu reçu l’envoi des photos et du brouillon de compte-rendu?

Je promets de faire attention à ce que j’écrirai en finale, je ne veux pas me comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, de peur de me faire puyricarder... Ce serait un comble; Je n’oserais jamais affronter cette honte...
A +, de retour à Vienne...
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 09h16 : les officiers auraient donc très bien pu se faire plutôt angouleme...
chez les rosbifs, ça se passe dans le "tube", le metro, d’où "se faire entuber"........ sans pour autant âtre limogé....
réponse à . eureka le 30/11/2006 à 09h55 : chez les rosbifs, ça se passe dans le "tube", le metro, d’où...
être... désolée
Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Haute-Vienne)
Dans la région parisienne, on peut aussi se faire "marne la valler" !
Dire qu’il faut attendre une guerre pour s’apercevoir que les hauts gradés sont biodégradés, par conséquent obsolètes. Vive le recyclage !

Les envoyer à Limoges, pis-aller-retour vers l’ennui.
Il n’empêche, ils n’avaient pas à se plaindre ces maraudeurs de p’tits fours dans les salons d’Etat-major. Staline lui, en son temps et au premier échec faisait fusiller l’impétrant au diplôme peu en rapport avec ses travaux pratiques.

A Limoges ou ailleurs, tant qu’il y a quelque chose dans l’assiette, c’est tout bonheur.
réponse à . eureka le 30/11/2006 à 09h55 : chez les rosbifs, ça se passe dans le "tube", le metro, d’où...
Normal pour les anglais ! Quand un chef dit à un subordonné, un esclave en somme : « Enfin Paul, je vous apprécie mais vous êtes nul ! Mais trop, c’est trop ! Allez vous faire un rail, après ça ira peut-être un peu mieux ».
réponse à . 13041945 le 30/11/2006 à 10h05 : Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Ha...
Bonjour 13041945 !!!
Encore un espion ? Vous êtes le supérieur de 007 mais vous, vous avez-vous le permis de déconner. Non ?
J’ai fait le compte : 13041945, ça fait : 27. Soit 7+2 = 9
Pouvons-nous vous appeler Neuf ?
En même temps, vous venez d’arriver, ça serait logique de vous dénommer comme cela Mr Treize Millions Quarante et Un Mille Neuf Cent Quarante Cinq.

Le Chiffre, ça vous place un homme… une femme ?  
Bienvenue.
réponse à . 13041945 le 30/11/2006 à 10h05 : Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Ha...
ne serait-ce pas plutôt: marne l’avaler?
Bonjour et bienvenue dans le club.
13041945: c’est ton numéro de portable, ou de forçat du temps où tu étais à Cayenne, après t’être fait limogé? ...
réponse à . file_au_logis le 30/11/2006 à 10h52 : ne serait-ce pas plutôt: marne l’avaler? Bonjour et bienvenue dans ...
Non, en fait, c’était le numéro 6, mais depuis qu’il a réussi à s’échapper du Village, suite à des bons placements, il a bien augmenté.
réponse à . 13041945 le 30/11/2006 à 10h05 : Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Ha...
Merci pour la correction que je m’en vais appliquer de ce pas (cadencé).
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 10h31 : Bonjour 13041945 !!! Encore un espion ? Vous êtes le supé...
130451945 ? Elementery my Dear Watson !
la signification d’un pseudo est toujours intéressante, mais pourquoi chercher des explications compliquées : faisons simple, comme d’habitude !
Il convient simplement de remplacer chaque chiffre par la lettre de l’alphabet correspondante : 1=a 3=c 0 4=d 1=a 9=i 4=d 5=e pour avoir : ac O daide
le zéro n’a pas d’équivalence : il sert donc seulement à scinder en deux parties : ac daide
il suffit enfin de replacer l’apostrophe -que la méthode ne permet pas d’indiquer :
ac d’aide et de traduire l’abréviation "ac" par sa valeur "assez" pour mettre en évidence cette revendication d’un citoyen qui en a assez d’être assisté  : assez d’aide !
Oui, comme nous y invite 130451945 : sachons prendre en main notre destinée : notre avenir sera ce que nous en ferons ! N’entendez vous, chères compagnes, mugir ces féroces ENA, qui viennent jusque dans nos bars écluser les verres de nos campagnes ? Oh larmes, si toi rien ! Oh vieillesse ennemie ! N’ai je donc ...
Pardon ? C’est pas ça ? Seulement un numéro de téléphone tronqué ? Eh m...
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 10h31 : Bonjour 13041945 !!! Encore un espion ? Vous êtes le supé...
Le Chiffre, c’est aussi le nom du "mauvais" dans le nouveau James Bond ...
130451945, au Master Mind, ça doit être coton à trouver, ça ...
Rien à voir avec la choucroute !

Bienvenue au club, donc  
réponse à . 13041945 le 30/11/2006 à 10h05 : Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Ha...
Bienvenue à Treizavril Findeguerre. Question : Qu’arriverait-il, si on se faisait limoger dans la Sarthe, à Rouperroux-le-Coquet* (voir cette page ou bien cette page, et puis aussi cette page) ?

* Rouperroux-le-Coquet est jumelé avec une charmante bourgade belge du fin fond du Brabant, Roupette-Rousse-la-Coquette.
réponse à . file_au_logis le 30/11/2006 à 09h37 : et bien voilà, j’ai probablement dû me faire monacoser, puisq...
Filalagare, notre Ami, est un Porte-valises commode qui mérite poignées de mains et de pourboires au vu du travail accompli.

Tu te déplaces tellement semble t’il que je me demandais si tu n’étais pas monté sur roulettes. Ton imper : rouge ou noir ?
Les jeux sont faits ! Rien ne va plus au Casino Royale.
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 11h21 : 130451945 ? Elementery my Dear Watson ! la signification d’un ps...
13041945 = 13 Avril 1945.

Pas se compliquer la vie.
Soit une date de naissance ou est-ce lié à un évènement ce jour là ?

Ps : Mais je vois que Elpp avait aussi trouvé.
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 11h55 : 13041945 = 13 Avril 1945. Pas se compliquer la vie. Soit une date de naissance...
C’est pas la date de la libération de Vienne ? Filo doit pouvoir nous éclairer, sinon on le limoge !
J’ai trouvé ! c’est le numéro gagnant au lotto !
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 11h55 : 13041945 = 13 Avril 1945. Pas se compliquer la vie. Soit une date de naissance...
13041945 = 13 Avril 1945 ?
quelle déception ! Je trouve que mon explication était tellement meilleure : la numérologie , le mystère des Templiers et de la Grande Pyramide réunis enfin élucidés !
Mais cela ne prouve en rien que j’ai tort : sans qu’il en ait conscience, notre ami, en naissant le 13 avril 1945 est prédestiné à un grand combat contre l’excés d’assistance dont à laquelle , euh... bref :" Assez d’aide" s’écrie-t-il par sa seule présence sur la terre !

Limogé ? Comment ça je suis limogé ? Je m’veng’ra !
Je ne regrette pas de m’être fait limogéé...Avec mon chef, on passait notre temps à se regarder en chien de faïence...
Limougeauds, Limougeaudes et tous les autres, bonjour !
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 12h38 : 13041945 = 13 Avril 1945 ? quelle déception ! Je trouve que mo...
Oh, eh, Chirstian, au lieu d’élucubrer sur l’art du chiffre que tu ne maîtrises pas forcément, tu ferais mieux de tenter d’apporter une réponse satisfaisante à l’angoissante question qui me taraude en 18 : Qu’arriverait-il, si on se faisait limoger à Rouperroux-le-Coquet ?
Les révoltés du Bounty, Chirstian Fletcher en tête ont eux aussi limogé leur dur Capitaine Bligh. Quelle douche froide au monoï près de Tahiti.
Ah ces Anglais ! Pacifique que ça.

Soucis dans la City, exit les fainéants mutés aux encoignures de Londres, ville de chics et de chocs. Shocking ?

Soucis aussi dans les bars à sushi. Quand la baguette limoge la fourchette, Vodka : Sacha le sachant poisonne chez les Russkoffs.
Poutine limoge à sa façon, une façon de maçon qui terrasse les mauvais ex-canassons. Bide radioactif, selles tiques. Celtique Obstruction ! Scotland Yard enquéquête sur l’aspect Nuque Clé Air de l’affaire. Pour le moins.

Règlement de compte, mais pourquoi mêler les Chats Poneys (Japonais) à ça ? Franchement !
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 10h21 : Normal pour les anglais ! Quand un chef dit à un subordonné, ...
Quand un chef dit à un subordonné, un esclave en somme : « Enfin Paul, je vous apprécie mais vous êtes nul
Yannou, je ne suis pas certain qu’un chef puisse se permettre un tel langage ! Ne crois-tu pas que cela risquerait de démotiver Paul ?
Je suggère plutôt : " Paul, si j’avais la moindre idée de ce que vous faites chez nous ,depuis 20 ans que je vous verse un salaire, je pense que je n’hésiterais pas à vous remplacer  !"
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 12h46 : Je ne regrette pas de m’être fait limogéé...Avec mon c...
Il t’a cassée ? Et tu as bu la tasse.
On l’aura Pétula !!! On l’aura.
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 12h48 : Quand un chef dit à un subordonné, un esclave en somme : &la...
Un Paul démotivé ? Cela ne se peut !
Voyons, Inter Paul garde la tête sur les épaules et traque, fiche, estampille, note, relève, mémorise…

Parfois, il prend des vacances le Paul en skis (Polanski) dans les Carpates chez Vlad, l’empaleur.
Assez risques et périls mais sanguin. (sans gains).
réponse à . Elpepe le 30/11/2006 à 12h48 : Oh, eh, Chirstian, au lieu d’élucubrer sur l’art du chiffre q...
Qu’arriverait-il, si on se faisait limoger à Rouperroux-le-Coquet ?
en fait, ce qui n’a pas été clairement établi ici, c’est qu’être envoyé à Limoges , est considéré comme une condamnation ! Les habitants de cette ville doivent apprécier ! Durant la guerre, si au lieu d’y envoyer les généraux inutiles, Joffre avait cherché des bidasses volontaires pour quitter le front et terminer la guerre à Limoges, nul doute qu’il en eut trouvé !
Quant à être envoyé à Rouperroux-le Coquet ? Je demande à voir ! Sans doute pas très animé le soir , mais même si c’est mortel, ce l’est sans doute moins que dans les tranchées... Alors pourquoi ne pas y trainer ses roupettes les coquettes ?
Puisque je vois que vous m’avez l’air friants de codifications en tout genre aujourd’hui, notamment au sujet de notre fringant bélier séxagénaire, je vais vous dévoiler la VERITABLE (pardonne-moi mon Dieu) origine du verbe "limoger".
L’armée ,c’est bien connu, bénéficie toujours des grandes découvertes avant tout le monde, et ses hommes utilisent le verlan depuis la nuit des temps, à des fins classées "secret défense" bien entendu. Or, "limoger" n’est en fait tout simplement que le verlan de "j’ai molli" (et donc on m’a mis au placard, logique).
Comme le dirait Claude Piéplu: "c’est un fait, établi, que peu de gens connaissent!"
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 13h02 : Puisque je vois que vous m’avez l’air friants de codifications en to...
Tu as raison ! Mais…

On ne peut dire : j’aime au lit et dans la foulée j’ai raidi !
On ne fait confiance en Amour et galipettes qu’à Constance !

Lactivité sans/sens dessus dessous à un nom Madame !
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 13h02 : Puisque je vois que vous m’avez l’air friants de codifications en to...
"limoger" n’est en fait tout simplement que le verlan de "j’ai molli
bien vu : tu m’as convaincu (sans avoir à lutter*)

*parce que "PetulaPerrot" est le palindrome de torrePaluteP (t’aurais pas lutté)
c’est un fait, établi, que peu de gens connaissent
A ce propos, savez-vous bien que la spécialité de Limoges, la porcelaine donc, vient de l’essor du métier à tisser inventé par un Belge, un certain Johannes Gutenberg, combiné à l’élevage traditionnel d’une variété locale de porc à poil laineux, dont on ne tond que les porcelets pour en tisser la laine ?
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 13h50 : "limoger" n’est en fait tout simplement que le verlan de "j’ai moll...
parce que "PetulaPerrot" est le palindrome de torrePaluteP (t’aurais pas lutté)
Sois précis : le palindrome entier, c’est "t’aurais pas lutté, p(utaing cong !)"
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 13h11 : Tu as raison ! Mais… On ne peut dire : j’aime au lit et dans ...
Lactivité sans/sens dessus dessous à un nom Madame !

L’activité ou lasciveté ? 
Quand les haut gradés biodégradés se faisaient limoger, ils devaient partager la même chambre deux par deux et se trouvaient donc mi-logés à Limoges.
(mi-logés à Limoges : à dire 10 fois très vite  )
réponse à . Elpepe le 30/11/2006 à 13h58 : c’est un fait, établi, que peu de gens connaissentA ce propos, save...
ne pas confondre la laine du porcelet ,
le lait de la porcelaine,
l’haleine du porc scellé,
l’hélène du port, c’est laid ,
l’héléne dupe, or c’est laid,
la soie du goret...
Renseignements pris, la ville de Limoges doit son nom au fait que lorsque le général Joffre voulait limoger un de ses généraux incapables, il l’envoyait dans cette ville.
A force de recevoir des gens limogés, la ville prit donc ce nom, qu’elle a gardé depuis.
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 15h00 : Renseignements pris, la ville de Limoges doit son nom au fait que lorsque le g&e...
j’adhère à l’explication donnée ci-dessus par Chirstian.
Mais d’où venait alors l’expression "limoger" que Joffre utilisait pour se débarasser d’un général ?
Eh bien, sur la plaque du général il y avait initialement l’expression "général en grade" , qui signifiait : avec un commandement,
et, en le lui retirant, on en faisait un "général en rade" (on disait se retrouver "en rade" quand on partait rejoindre la flotte, dans la rade de Toulon ou dans celle de Limoges...)
Il convenait donc de modifier leur plaque , et pour passer de "grade" à "rade" , il suffisait de donner un coup de lime au G. D’où cette expression de "lime au G" que je suis heureux d’avoir contribué à éclaircir.
14h48, et je viens de recevoir l’expression du jour ... en double exemplaire !!! Bon alors, le responsable du serveur, envoyez le à Limoge ou ailleurs (pourquoi pas à Poitiers, puisque les mauvaises racontent que Charles Martel n’a pas repoussé les arabes à Poitiers, mais que ce sont eux qui ont fait demi-tour quand ils ont vu la ville) mais que cela ne se reproduise pas . Là!
Dans un registre plus sombre, il y a en langue anglaise un exemple similaire de ville dont le nom est devenu un verbe. "to coventrise" (souvent utilisé au passif) signifie détruire par des bombes depuis le bombardement massif de Coventry par les allemands en novembre 1940.Ce sont les seuls exemples de noms de ville devenus des verbes que je connaisse.
réponse à . OliverrTwist le 30/11/2006 à 15h18 : 14h48, et je viens de recevoir l’expression du jour ... en double exemplai...
euh "les mauvaises racontent", il fallait lire ’les mauvaises langues racontent", (c’était pour voir ceux qui font attention à ce que j’écris bien sûr)
Le zapping des dernières


Voici «petits morceaux» de mon turbin,
Ecrit en clé de sole, à la raie du train


C’est la baleine qu’à propos on le nomme
Not’ boss vénéré, pour ses vices de « formes ».
Son harem, à boulets rouges il le tire
Révoltées, mutines, rebelles, illico ils les virent

Sa carpe et auxiliaire muette et dévouée
Se meut en ses lieux sur la pointe des pieds
Le matin, sans lunette, son émoi se bien voit
Et faute de voix, elle croise les doigts.

La morue de service faut pas qu’elle cause,
Son bagage n’inclut pas le langage des roses
Alors elle chante à tue-tête, pour troquer,
Une ritournelle de son cru, à capella et hoquet

La limande du sérail, plate, obséquieuse et servile
laideron par excellence, et pas du tout son style,
Son apathie quotidienne lui est tout infligée
Il achèvera sans coup férir par la faire limoger

il en restera deux à m’en aller vous conter
En espérant que ça pue pas le poiscaille à vue de nez

Bonne bouillabaisse !

Eureka Biyeau
réponse à . Jonayla le 30/11/2006 à 09h33 : Très intéressante explication ce matin [slurp] comme tous les autr...
Question: la ville de Castres appartient elle à la douzième région militaire ?
réponse à . jcwelo le 30/11/2006 à 16h40 : Question: la ville de Castres appartient elle à la douzième r&eacu...
Euh ...
Les deux, mon général !
réponse à . 13041945 le 30/11/2006 à 10h05 : Il ne s’agit pas de Margnac Laval mais Magnac Laval (petite bourgade de Ha...
.... ou se faire par "le maniaque avaler"
réponse à . Elpepe le 30/11/2006 à 12h48 : Oh, eh, Chirstian, au lieu d’élucubrer sur l’art du chiffre q...
Tu pourrais toujours faire le Coquet Pair Roux à la Roue
réponse à . eureka le 30/11/2006 à 16h01 : Le zapping des dernières Voici «petits morceaux» de mon tur...
Je dis (attention, je vais crier) EXCELLENT !
Ca me rappelle une chanson de Léopold Nord et vous :

On en a marre,
On veut larguer les amarres
oh marre
des crustacés.
réponse à . Jonayla le 30/11/2006 à 17h35 : Je dis (attention, je vais crier) EXCELLENT ! Ca me rappelle une chanson d...
chuis comme un poisson dans l’eau, merci
il aurait pas un peu plagié (pêcher à la plage) le gars Léo par hasard  ???
mais enfin aussi bien pour lui que pour ma pomme, ne dit-on pas bien : faut laisser les crues s’tasser ??
bisou
Beaucoup de gens savent que le verbe ’limoger’ est issu du nom de la ville de Limoges.
et ces mêmes gens savent-ils que le participe passé "vannés" est issu de la ville de Vannes ? oui, oui, celle-là même, en Bretagne ... où tu participes, tu y es passé et tu es Vannais ou vanné, au choix ...
réponse à . jcwelo le 30/11/2006 à 16h40 : Question: la ville de Castres appartient elle à la douzième r&eacu...
joli  
Au total, en décembre, 40% des hauts gradés sont ainsi écartés de leur poste.
je n’en reviens pas ! D’après Joffre -qui n’était pas la moitié d’un con, puisqu’il était général - il y avait, à cette époque 60% des hauts gradés qui étaient capable de remplir leur rôle ! C’est énorme, non ?
Si je me souviens bien, Joffre a été obligé de mobiliser les taxis de Paris, pour venir dans la Marne chercher les autres et les amener à Limoges. Déjà du gaspillage, même en temps de guerre !
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 15h11 : j’adhère à l’explication donnée ci-dessus par C...
Bravo Bravo Chirstian !
réponse à . God le 30/11/2006 à 10h54 : Non, en fait, c’était le numéro 6, mais depuis qu’il a...
je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre... Bonjour chez vous!
réponse à . jcwelo le 30/11/2006 à 16h40 : Question: la ville de Castres appartient elle à la douzième r&eacu...
Là, tu me la coupes, l’herbe sous le pied !
J’ai connu un mec qui bossait à Limoges, mais il fut limogé !
Qu’à cela ne tienne, il trouva du boulot à Vire, mais il fut viré !
Il partit bosser à Lourdes, mais finit lourdé.
Quoi qu’il en soit, je ne sais pas pourquoi, il a toujours refusé le poste de Castres.
Etonnant, non !
réponse à . eureka le 30/11/2006 à 16h01 : Le zapping des dernières Voici «petits morceaux» de mon tur...
Et bé, là, j’en reste sans voix...
Elpépé et Momolala
Nous finirons sur la paille
(Peut-être pour y faire ripaille...)

Voilà une verseuse
Qui assure une belle relève.
Une belle élève
Qui nous chante une berceuse....

Quel beau menu tu nous présentes,
Poissons, fruits de mer, crustacés,
Cette musique nous enchante
Nous ne crierons jamais "assez!"
.........Limogé à Limoges.........Castré à Castres..........et à Béziers ????
Au contraire, file_au_turbin, au contraire... Eurêka, je l’ai trouvée tellement iodée, que j’en reste les doigts de pied en éventail, nu sur la plage d’Expressio au sable blanc, juste à l’ombre du cocotier, à gauche sur la photo, là... tu vois ?
Elle nous fait des vacances de rêve, Eurêka, je trouve ! Pourvu qu’elle soit à scie due assidue ! Croisons les doigts, frères et sœurs rimailleurs.
Aaaahhh...
réponse à . OliverrTwist le 30/11/2006 à 15h18 : 14h48, et je viens de recevoir l’expression du jour ... en double exemplai...
Il existe aussi, hélas, le terme "bruxellisation" pour traduire un urbanisme débridé et sans contrôle...
réponse à . Rikske le 01/12/2006 à 07h33 : Il existe aussi, hélas, le terme "bruxellisation" pour traduire un urbani...
Mieux vaut "Bruxellisation" que "Balkanisation" non ?
je pense que tout le monde connait cette vieille blague:cette page.
Je n’apparais plus beaucoup, mais je vous lis toujours,souvent en diagonale pour les redif.
Vivement la nouvelle formule que "god nous a promis pour juin.
Amitiés à toutes et a tous 
réponse à . <inconnu> le 30/11/2006 à 19h10 : Là, tu me la coupes, l’herbe sous le pied ! J’ai connu u...
En Fait, c’était un rugbyman, pour tout dire !
Donc on limoge celui à qui on fait une conduite de Grenoble ou quand les expressions nous aident à réviser notre géographie métropolitaine. Chez moi, au lit, Mo, je, c’est dans ma chambre, mais pas par incompétence, oh non et j’interdis les calembours sur le sujet !
Donc, si je comprend bien, "limoger" à Limoges, c’est un peu comme "virer" à Vire?
Désolé, j’avais pas encore relu. Le 55 du général inconnu qui s’est limogé (cette intervention ressemble un peu à du Yannou)
PROCLAME
J’offre retraite à gradés dans la ville de la porcelaine, par défaillance, même contre leur gré.
réponse à . joseta le 16/05/2011 à 09h58 : PROCLAME J’offre retraite à gradés dans la ville de la porce...
J’offre retraite à gradés dans la ville de la porcelaine
Encore faut-il qu’ils y Vienne!
réponse à . joseta le 16/05/2011 à 09h58 : PROCLAME J’offre retraite à gradés dans la ville de la porce...
même contre leur gré
Tu veux dire : à leur corps défendant ?
À l’accueil d’une entreprise franco-allemande:
-Bonjour! Qui c’est qui embauche ici?
-Elvire
-Ah bon ? et qui c’est qui vire?
- Jean ’boche’.
réponse à . file_au_logis le 16/05/2011 à 12h45 : J’offre retraite à gradés dans la ville de la porcelaineEnco...
Ain? Peut-être celui à qui le département est Cher, ou celui qui se prend pour un Hérault. En Somme, celui qui veut. Je Paris que Limoges, c’est pas le gros Lot, tout de même...
réponse à . deLassus le 16/05/2011 à 12h53 : même contre leur gréTu veux dire : à leur corps d&eacut...
Heureux de te lire deLassus. En effet. Je n’ai pu le glisser à cause des besoins du jeu de mots, mais j’ai lancé le message subliminal, que tu as parfaitement capté.
réponse à . joseta le 16/05/2011 à 13h27 : Heureux de te lire deLassus. En effet. Je n’ai pu le glisser à caus...
mais j’ai lancé le message subliminal
Tu l’as donc lancé sous le Brabant Wallon... (il s’y trouve une agglomération s’appelant Limal)
réponse à . momolala le 16/05/2011 à 07h06 : Donc on limoge celui à qui on fait une conduite de Grenoble ou quand les ...
géographie métropolitaine

Dit-on "se faire envoyer à Noyon" ?
Je ne crois pas et pourtant, il y a plusieurs années, on a retrouvé le maire dans le canal du Nord.

On peut aussi réviser notre géographie ultra-marine (Cayenne) ou étangère (Tataouine et Prague où la tradition de (se faire) passer par la fenêtre semble bien établie).
réponse à . chirstian le 30/11/2006 à 18h09 : Au total, en décembre, 40% des hauts gradés sont ainsi éca...
Dingue, non ?
Impossible de ré-écrire l’histoire, mais s’il avait limogé Pétain, aurait-on connu la boucherie de Verdun et les fusillés de 1917, sans compter la suite ?
DSK hier arrêté "à son corps défendant" pour avoir "trempé son biscuit", et "limogé" avant ce soir pour illustrer l’expression du jour ? Et demain God nous rediffuse "l’avoir dans le cul" (19/04/2011)
réponse à . mickeylange le 16/05/2011 à 16h50 : DSK hier arrêté "à son corps défendant" pour avoir "t...
Très au fait de l’actualité, notre Godemichou adoré !!!! :&rsquo)
réponse à . BeeBee le 16/05/2011 à 17h24 : Très au fait de l’actualité, notre Godemichou adoré&n...
Je ne savais pas que notre petit Godemichou adoré en faisait partie!

Comment, tu ne mords pas? Alors, j’esplique:
treize aux fêtes de l’Actualité. Et, c’est comme pour l’Equipe de France (les Bleus de l’époque): treize et gays!

Mais ids-moi, entretemps, tous les expressionautes ont été limogés? Ou envoyé sur le front de Verdun, chauffés par les taxis de la Marne?
réponse à . mickeylange le 16/05/2011 à 16h50 : DSK hier arrêté "à son corps défendant" pour avoir "t...
Je me faisais la même réflexion ... C’est qu’il est à la page, notre God !
Artricle tres interessant! Mais l’expression "To send to Coventry" n’a pas du tout le meme sens en anglais, cela veut dire ne plus parler a quelqu’un (normalement pour le punir). J’ai aucune idee d’ou cette expression anglais vient!
Pourquoi Limoges ?

Ici à Limoges on a au moins une caserne, mais plus important encore, je crois bien qu’il s’agissait en effet du QG de la 12e région à l’époque — ce qui expliquerait donc la chose.

Haylz222 a tout à fait raison: pour nous anglo-saxons, "sent to Coventry" n’a pas du tout la même signification. Cela veut dire « se faire ignorer la présence, comme si on n’était pas là » Origine au XVIIIe, peut-être à la suite d’évenements pendant la guerre civile de l’Angleterre au XVIIe, où certains partisans auraient été imprisonnés à Coventry, mais se voyaient ostracisés par la population, étant du côté adverse.
Comme le monde change...autrefois pour se débarrasser de quelqu’un le malheureux était envoyé faire un long séjour en Sibérie. De nos jours on y fait fortune...
En haut à gauche de cette page nous avons une rubrique "Les prochaines" dans laquelle Sa Divinité quant il a le temps et les éléments pour, pioche l’expression du jour.
Je pense que nous pourrions tous l’aider par notre érudition, notre grande culture et notre sens (pas interdit) de l’humour en "traitant" quelques expressions, juste pour l’aider, à rédiger la suite des "1001 expressions préférées des Français" Je vous propose pour commencer une expression pied-noir de la liste.

expression du samedi 14 septembre 2013


EXPRESSION
Un beauf.

SIGNIFICATION
Expression ayant la même signification que celle traitée le 01/04/2011 La caque sent toujours le hareng.

ORIGINE

A l’origine le beauf était BOF (Beurre &Oelig;uf Fromage) le Bof était une sorte de crémier que ceux de moins de ...ans ne peuvent pas connaître. Sauf s’ils connaissent l’expression traitée le 22/08/2005 Vouloir le beurre et l’argent du beurre et le c.l de la crémière en plus.
Le Bof fut à l’honneur grâce à Jean Dutourd de l’Académie Française et à son livre paru le 10 septembre 1952 "au bon beurre"
Ce roman se déroule pendant la période de l’occupation allemande de la France. Un crémier opportuniste et peu scrupuleux (Navarro, notre Bof) se livre à l’activité du marché noir en se convaincant du bien-fondé de ses actes.
Une adaptation télévisée en deux parties en a été tirée en 1981 par Édouard Molinaro, mettant en scène Roger Hanin dans le rôle du crémier. Roger Hanin étant comme tout le monde le sait le beauf du Président Mitterand depuis cette date le bof de notre expression est devenu beauf.

EXEMPLE
cette page

COMPLEMENT
Après la guerre Navarro est rentré dans la police. Il avait comme patron "à l’usine", comme il dit, un certain Valls qui depuis est devenu ministre de l’intérieur.

SIMILAIRE
La caque sent toujours le hareng.

DEFORMEE
Le bôôôôf de Gaston Lagaffe.

VOS COMMENTAIRES

Forum de discussion autour de l’expression - Mode d’emploi - Nombre de commentaires :
réponse à . Jonayla le 30/11/2006 à 14h26 : Quand les haut gradés biodégradés se faisaient limoger, ils...
(mi-logés à Limoges : à dire 10 fois très vite )

mi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limogesmi-logés à Limoges

Fastoche !!!
Aujourd’hui c’est le grand jour......ta-ga-da-tsoin-tsoin......Nous serons sept à midi........tra-la-la-itouuuuuuuuu...vais faire connaissance avec God, La fée polaire, Momolala et Saharaa.......Bouba content...

Mais c’est pas parce que aujourd’hui c’est fête au village qu’on va pas faire son boulot !
Faudrait voit à pas décoconer, quand même !

Alors IL a parlé d’une autre ville Limousine où il est question de bottes d’oignons mais de Limoges point........T’en dis quoi toi Diwan ?

Tu passes prendre le caoua avant que j’aille me faire Brignoler ?

Si on descend plus au Sud il y a Castres et Béziers......alors si on nous y envoie.........*

*Oui, oui je sais au 57.....mais je l’ai vu après donc par honnêteté je laisse mon doublon.....
Cette expression nous rappelle qu’en 1914 de vieilles badernes totalement incompétentes qui avaient gagné leurs galons dans les salons mondains envoyaient, sans aucun état d’âme, les piou-piou se faire hacher par les mitrailleuses allemandes et les faisaient fusiller s’ils refusaient de monter à la mort........
Mon grand père a fait partie de cette chair à canon, il a eu de la chance, il n’y a "perdu qu’une jambe".......
Il est des évènements pour lesquels la France peut et doit avoir honte.........
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 05h54 : Aujourd’hui c’est le grand jour......ta-ga-da-tsoin-tsoin......Nous ...
Hé Bouba, faudra faire gaffe en se rendant à Brignoles aujourd’hui, j’ai vu que c’est la Fête de la Prune !!! 
réponse à . saharaa le 14/09/2013 à 08h19 : Hé Bouba, faudra faire gaffe en se rendant à Brignoles aujourd&rsq...
Mais, vous, vous n’y allez pas pour des quetsches...
réponse à . saharaa le 14/09/2013 à 08h19 : Hé Bouba, faudra faire gaffe en se rendant à Brignoles aujourd&rsq...
Pas mal celle là....en effet, c’est bien la fête de la prune...
Comme on dit çà ne s’invente pas !

Hé ben figure toi que j’en savais rien.......

A tout à l’heure.........
réponse à . joseta le 14/09/2013 à 08h26 : Mais, vous, vous n’y allez pas pour des quetsches......
Ni pour des nèfles...........Mais c’est sur qu’on y va pour des prunes !.......
licenciement...
- C’est à Ithaque, où plusieurs statues sont érigées en souvenir du roi de l’Odyssée, que les ouvriers subissent les règles les plus sévères, et qui facilitent leur renvoi...
- Pourquoi ?
- À cause des ’statues’ d’Ulysse en ciment !
réponse à . joseta le 14/09/2013 à 08h38 : licenciement...- C’est à Ithaque, où plusieurs statues sont...
Oh, dis ! C’est ......des vannes en béton que tu nous fais là.........
En l’an 2357 des pionniers ont fondé une colonie sur la lune. Originaires du Limousin, ils ont baptisé leur base "Limoges".
Ils se sont spécialisés dans l’élevage du porc, c’est ainsi qu’a été créée la race des porcs sélènes de Limoges..........

Joseta.........
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 08h48 : En l’an 2357 des pionniers ont fondé une colonie sur la lune. Origi...
Incohérence dans les dates : # 202 

An 2150. L’homme a colonisé la lune, des colons originaires du Limousin y ont créé une ville-astroport.
En souvenir de leur cité d’origine, ils l’ont baptisé Limoges.
De nombreux vaisseaux font escale au port Sélène de Limoges.......

Wasaaaaaaaaa.........me suis fait un œdème au neurone avec celle la !
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 05h54 : Aujourd’hui c’est le grand jour......ta-ga-da-tsoin-tsoin......Nous ...
Je n’en dis rien parce que je n’ai vraiment pas le temps ! Suis juste passée lire les nouvelles fraîches.
Tu bises tout le monde ! 
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 08h48 : En l’an 2357 des pionniers ont fondé une colonie sur la lune. Origi...
Ouiiiii ! Ta porcelaine, sans ’défaillance’....
réponse à . mickeylange le 14/09/2013 à 02h34 : En haut à gauche de cette page nous avons une rubrique "Les prochaines" d...
Vais revenir jouer avec toi mais là faut vraiment que j’y aille, sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !
réponse à . DiwanC le 14/09/2013 à 09h06 : Je n’en dis rien parce que je n’ai vraiment pas le temps ! Suis...
Je biserais les dames surtout......Tu me vois biser God ?.........
réponse à . joseta le 14/09/2013 à 09h06 : Ouiiiii ! Ta porcelaine, sans ’défaillance’.......
Porc-elaine ?...........
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 09h10 : Je biserais les dames surtout......Tu me vois biser God ?......... ...
Bon, finalement, les séniles de Limoges, c’est en 2150 ou en 2357 ? 
réponse à . <inconnu> le 14/09/2013 à 08h59 : Incohérence dans les dates : # 202  An 2150. L’homme a c...
Bah oui pourquoi chui allé me triturer l’encéphale avec mes cochons, moi ?......
Ton port à toi est plus logique.......
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 09h14 : Bah oui pourquoi chui allé me triturer l’encéphale avec mes ...
Je te signale que c’est de toi ! # 202 
réponse à . <inconnu> le 14/09/2013 à 09h13 : Bon, finalement, les séniles de Limoges, c’est en 2150 ou en 2357&n...
En 2150, c’est le début de la colonisation. Ensuite il a fallu attendre 257 ans pour trouver une race porcine avec les bons cratères critères d’adaptation.
Il était d’ailleurs temps car l’homme, con comme la lune, avait pratiqué la pêche intensive des poissons-lune dans toutes les mers lunaires et la race était en voie d’extinction.

Expressio le site d’où qu’on part de Limoges pour se retrouver sur la lune.....
Ah ben merdalor........j’avais même pas fait gaffe et je m’en rappelais plus, dis donc !
Hé deLassus, chui même pas fichu d’éviter mes propres doublons !......

On me reproche souvent d’être dans la lune.......on doit avoir raison !
Bon, allez, je vous laisse dans la lune.........moi je vais à Brignoles......
On boira un pot à votre santé à toutes et tous !.....
L’éleveur rectifiait, à l’aide d’une grosse lime, les mangeoires de ses animaux, quand, un voisin passa par là...
- Bonjour, tiens ! tu est tout seul ?
- On reste toujours seul quand on lime auges...
réponse à . BOUBA le 14/09/2013 à 09h26 : Bon, allez, je vous laisse dans la lune.........moi je vais à Brignoles.....
moi je vais à Brignoles...
Et moi, comme on vient de me livrer quelques bouteilles d’eau-de-vie...
je mets à l’abri gnoles.
C’est à ce moment-là que la femme de ménage maladroite comprit pourquoi on appelait ces porcelaines, les porcelaines Bing.
Je rectifie les porcelaines creuses en plates sans fuites entre les morceaux.
Je rectifie aussi les porcelaines plates en creuses sans morceaux entre les fuites.
réponse à . joseta le 14/09/2013 à 09h43 : moi je vais à Brignoles...Et moi, comme on vient de me livrer quelques b...
Si tu bois l’eau-de-vie dans une auge, tu vas te retrouver dans l’au-delà !
réponse à . <inconnu> le 14/09/2013 à 09h51 : Si tu bois l’eau-de-vie dans une auge, tu vas te retrouver dans l’au...
Tu nous casses les rouBrignoles avec tes conseils moralisateurs !
réponse à . <inconnu> le 14/09/2013 à 09h59 : Tu nous casses les rouBrignoles avec tes conseils moralisateurs !...
Quelle boisson colle parfaitement avec le brie ? gnole !
DEVINETTE
De nombreux officiers empêchaient les vaillants de se mettre en valeur, alors Joffre les a limogés. Pourquoi ?
Après s’être fait limoger, de la manu de Limoges, il a bossé à Vire à la laiterie Elle et Vire : Il en fut viré.
C’est bizarre ! Il n’a jamais voulu bosser à Castres !
réponse à . joseta le 14/09/2013 à 11h38 : DEVINETTE De nombreux officiers empêchaient les vaillants de se mettre en ...
Réponse
- parce que c’était les gêne-héros.

P.S. À mes fans: vous pouvez relire mon #68, je l’ai complètement modifié.
Ô God hospitalier ! Tu as vu qui ici réapparaît ? Que du beau monde !
Hier, Rikske et Thanbach, et aujourd’hui Emeu29 !
Elle est pas belle la vie !  
réponse à . Emeu29 le 14/09/2013 à 12h04 : Après s’être fait limoger, de la manu de Limoges, il a boss&e...
Mais quel bonheur de te revoir le Finistérien ! D’autant plus que le 14 du mois de septembre, c’est le jour de te dire ♫♫♪♫♪♪ Bonaniversaire ! ♫♫♪♪♪♫
réponse à . file_au_logis le 16/05/2011 à 07h28 : Donc, si je comprend bien, "limoger" à Limoges, c’est un peu comme ...
Et si tu l’ouvres trop, on t’envoie à Bayonne.
réponse à . DiwanC le 14/09/2013 à 14h16 : Mais quel bonheur de te revoir le Finistérien ! D’autant plus ...
Merci à toi, fidèle d’entre les fidèles ! 
Bon anniversaire à toi, cher M.E., dont je guette chaque jour les mails avec gourmandise !
Chez nous, du côté de Maubeuge qui était une région hautement industrialisée - au moment où Limoges était porcelainisée, on dit :
Il a été mis al’ bizouille.
réponse à . mickeylange le 14/09/2013 à 02h34 : En haut à gauche de cette page nous avons une rubrique "Les prochaines" d...
ORIGINE
...depuis cette date le bof de notre expression est devenu beauf.
Certes… cependant, il apparaît que bof figure sur un parchemin récemment découvert par Giorgio Kelyus, chercheur dans les plaines grecques du Haut Venelles (Péloponnèse).

Sur le document, bof est alors un sigle, raccourci indispensable lorsqu’on connaît sa signification première, à savoir : Bonté divine ! Ce serait-y pas le God qui arrive là-bas ou bien je me fourvoie ?. Soit en langage actuel : 22 ! V’là le boss !

Giorgio Kelyus affirme que c’est à la suite d’une bavure - habituelle chez un moine copiste qui avait la plume d’oie un peu échevelée et qui ne s’en rendait pas compte vu qu’il s’abreuvait de lagon bleu plus souvent qu’à mon tour qu’à son tour [c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fut limogé* avant l’heure], une bavure donc qui transforma le bof en beauf.

Puis l’évolution du langage fit le reste.
Mais, Enkidou y verrait peut-être une autre explication...

*Yes ! j’ l’ai casée ! 
réponse à . LuluBerlu le 14/09/2013 à 15h57 : Chez nous, du côté de Maubeuge qui était une région h...
Au fait, God cher ami, quelle relation sais-tu faire (parler local pour peux-tu faire)
entre "bizouillé" et "bouzillé" ?, (mis à part l’aspect antistrophique ?)
réponse à . DiwanC le 14/09/2013 à 15h59 : ORIGINE ...depuis cette date le bof de notre expression est devenu beauf.Certes&...
Giorgio Kelyus, chercheur dans les plaines grecques du Haut Venelles
Il y a des moyens très simple de reconnaître un Kéké lyus ou pas. Si cet individu ressemble étrangement au Kevin, il y a pourtant quelques éléments qui le différencie ; en effet, comme l’espèce à laquelle il est rattaché, le Kéké a les cheveux courts (un peu plus long que le Kevin), fixés par une quantité indécente de gel Dop Fixation Acier Trempé et se vêtit également de jogging, mais pas seulement (voir plus bas). Le Kéké doit également assumer un physique difficile (bien qu’il y ait quelques exceptions) ce qui ne l’empêche pas de « pécho de la meuf ». Vous l’aurez compris, le Kéké adopte également quelques bribes du vocabulaire kevinien. Enfin, la grande majorité des Kéké adopte la fameuse démarche chaloupée-saccadée-nonchalante (ou marche du pingouin), sorte de parade nuptiale afin d’attirer le sexe opposé. Un autre moyen de reconnaître le Kéké : il porte toujours un « diam’s » à l’oreille gauche et, si le Kéké à besoin de se démarquer de ses pairs et de montrer un quelconque désire de supériorité, il en porte un deuxième à l’oreille droite (c’est ainsi que l’organisation sociale se fait dans un groupe).
(Désencyclopédie)
@ God

magnac-lavaler

Il y a aussi dans le même département Magnac-Bourg, où ceux qu’on y limoge sont magnac-bourrés.
Je vous le dis tout net, en ce qui me concerne, demain n'est pas jour où les chansons du cher Georges seront en disgrâce.
En fouillant dans ses textes, j'ai trouvé cette histoire souriante que je ne connaissais pas et qui se termine ainsi (tire-couettage garanti !) :

Enfin, si désormais quelqu'une de vos proches
Affirme en vous montrant son cul couvert de bleus,
Qu' c'est moi qui les ai faits, avec mes pattes croches,
En doute révoquez ses propos scandaleux.


Une chanson qu'apparemment Brassens n'eut pas le temps, ou pas l'envie ni l'inspiration pour la mettre en musique.

Pourtant, quelques notes sont accrochées aux mots, écrites par un qui se croit artiste alors qu'il n'est qu'un censuré.
Si vous tenez vraiment à l'écouter, c'est là. Mais réfléchissez bien avant car on ne sort pas indemne d'une pareille épreuve... C'est plus éprouvant qu'écouter le barde Assurancetourix pour un irréductible Gaulois...Vous aurai prévenus...


Me suis amusée avec les cinq dernières que l'on retrouve en ouvrant le site : à tue-tête ; tirer à boulets rouges ; compter les étoiles ; croiser les doigts ; chanter comme une seringue/une casserole.
Mais z'êtes pas obligés de lire !



Tous les samedis soirs vers 22 h, Paul entrait dans l'unique bistrot du village, s'accoudait au comptoir et commandait une bière qui serait suivie d'une autre, d'une autre encore et encore.

- Allez Paul, faut qu' je ferme maintenant... Il est bientôt minuit... Faut rentrer chez toi Paul... Tranquillement hein... tu promets ?...
- T'inquiète !
- Ben si je m'inquiète ! Tu dis toujours ça mais tu traverses la moitié du bourg, en braillant à tue-tête ! Et demain on va encore me tirer d'ssus à boulets rouges ! Le maire va débouler ici en me reprochant tes chansons nocturnes... comme si c'était ma faute !
- T'inquiète, j' te dis ! Allez, à samedi mon François !

En baissant le rideau de fer, François croisait les doigts pour que la nuit soit calme. Peine perdue ! Deux ou trois minutes plus tard, il entendait le Paul beugler en traversant la place... À la tienne, Étienne !
- Ça y est, c'est reparti... Si encore il avait une belle voix, mais ce cochon-là chante comme une seringue ! Demain, sûr, vais encore me taper le maire !

C'était un dimanche matin, en se levant, que Paul avait trouvé le mot sur la table de la cuisine : "Je pars pour toujours... Adieu. Marinette."
Et depuis, l'alcool aidant, Paul passait ses dimanches à dormir... pour ne pas penser.

Faut dire qu'elle était belle Marinette. Les rares fois où il en parlait encore, on pouvait compter les étoiles dans ses yeux... Amoureux fou, toujours. Seulement, Marinette c'était une fille de la ville. Les poules, les canards, les lapins, ça l'avait amusée au début ; mais le travail de la ferme, les vaches à traire à 6 heures du matin, l'étable à curer, la pâtée à préparer pour les chiens, l'odeur tenace du fumier et Paul toute la journée dans les champs... elle n'avait pas supporté.

se faire plutôt angoulemer, briver, guereter, tuller ou même magnac-lavaler

On aurait pu les envoyer à Beziers* ou a Bayonne***!

Aujourd'hui je vous Joffre cette chanson pour illustrer cette hécatombe de vieux barbons .....

Après tout cent petits kilomètres seulement séparent Limoges de Brive la Gaillarde** et on aurait très bien pu limoger des vieilles peaux de la coloniale histoire de les briver de désert et de la gaillarde Madelon.......

Et que sinon vous écoutez ce bijou qui lui attira les foudres des associations d'anciens combattants de la der des der....

150 à 200 officiers ainsi éliminés

Hécatombe qui prouve bien que Clemenceau avait raison quand il disait que la guerre était une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires puisqu'elle a continué sans eux..

* Oui je sais.......mais c'était en 2006 et subodore même que c'était le gars moi même.
Alors je considère et décrète qu'il y a prescription pleine et entière et que je suis assez grand pour Béziers sans demander l'autorisation à personne......


** Et en 2013 j'ai juste évoqué les bottes d'oignons...

*** Et là comme vous êtes des gens bons vous me lâchez les basques.

On le boit dans un service en porcelaine notre café printanier ?
réponse à . DiwanC le 21/03/2016 à 03h57 : Me suis amusée avec les cinq dernières que l'on retrouve en ouvran...
Jolie ton histoire ! 
Puisque nous n'avons droit qu'à des rediffusions, moi aussi je vais en faire, sans vergogne et à tire-larigot. Vous pouvez retrouver les précédentes diffusions aux expressions suivantes : Donner de la confiture à un cochon, Être dans la lune, et plus récemment Se regarder en chiens de faïence.

De plus Bouba ne sera pas content (voir le #91) et joseta non plus (voir le #94), mais ce n'est pas grave, je n'en suis pas un plagiat près ! 


À l'époque où je pouvais encore faire de longues apnées, je suis allé sur la Lune pour me lancer dans l'élevage de porcs. Malheureusement, malgré des cratères de sélection fort profonds, les porcs sélènes se sont révélés très fragiles avec défaillances. Alors j'ai préféré ouvrir un snack au bord de la Mer de la Tranquillité. Ma spécialité : les poissons-lunes. Ma devise : Une cuisine légère, six fois plus légère.
Un jour débarquent deux Américains qui ont eu tôt fait de repartir en abandonnant la moitié de leur LEM sur place. C'est dégueulasse, maintenant il y a toutes les mouettes qui viennent chier dessus.
réponse à . DiwanC le 21/03/2016 à 03h57 : Me suis amusée avec les cinq dernières que l'on retrouve en ouvran...
Faut dire qu'elle était belle Marinette

Comme à l'accoutumée, bel exercice de style...
réponse à . Mintaka le 21/03/2016 à 08h13 : Puisque nous n'avons droit qu'à des rediffusions, moi aussi je vais en fa...
N'y a t'il pas une planète plus accueillante que la Lune qui gravite autour Mintaka pour ton élevage porcin ?
réponse à . BOUBA le 21/03/2016 à 08h18 : N'y a t'il pas une planète plus accueillante que la Lune qui gr...
C'est la dure loi des redifs, et il y en a d'autres qui se profilent. 
réponse à . BOUBA le 21/03/2016 à 08h18 : N'y a t'il pas une planète plus accueillante que la Lune qui gr...
Si j'ai trouvé, la planète USB : le port USB, ou la planète Orico : le port Orico ! Mais là, on se rapproche des gallinacés.
Heureusement qu'ils n'ont pas été envoyés à Castres ...
C'est la Sainte Redif ?
Allons-y pour Brive-la-Gaillarde !
Merci !
Je crains toujours quelques avis contraires pour ce que Bouba appelle "un exercice de style"... je redoute toujours quelques critiques sévères... et j'ai toujours peur d'être "briver" de dessert ou pire : être virée d'ici, limogée, débarquée, comme qui dirait déGodisée.

réponse à . Mintaka le 21/03/2016 à 08h13 : Puisque nous n'avons droit qu'à des rediffusions, moi aussi je vais en fa...
Alors j'ai préféré ouvrir un snack...
Pourtant, elle était belle ta boutique :
Porcs et laines en tout genre
Provenance directe de Limoges et du Larzac

Ton enseigne brillait... comme une étoile et le soir, pour s'endormir, on comptait tes cochons.
réponse à . mickeylange le 14/09/2013 à 16h57 : Giorgio Kelyus, chercheur dans les plaines grecques du Haut VenellesIl y a des ...
Il y a des moyens très simple de reconnaître un Kéké
Tu pourras noter (ou pas) qu'ils se sont trouvé un "chanteur" qui, pour n'être pas démasqué, a astucieusement troqué son prénom contre "Keen V" !
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2016 à 11h02 : Il y a des moyens très simple de reconnaître un KékéT...
ça c'est de l'adresse !
réponse à . SyntaxTerror le 21/03/2016 à 11h02 : Il y a des moyens très simple de reconnaître un KékéT...
J'étais parvenu à le voir avec l'URL précédente qui était correcte ainsi que la terreur syntaxe ; j'en conclus que le site n'accepte pas les URL trop longues, mais ça existait déjà du temps de God.
En fait, comme toutes celles d'ici ou presque, l'expression vient de la marine...

- Prêt pour la manœuvre ? Virez de bord !
avait ordonné le capitaine d'une sorte de ferry-boîte de plaisance.

Seulement la manœuvre avait raté à cause d'un matelot qui s'était emmêlé dans les bouts ; c'est tout l'équipage qui avait failli virer à la mer.

- Non mais c'est pas possible ! avait hurlé le simili pacha. Qu'est-ce que c'est que cet empaffé ! T'es d'où ?
- De Limoges...
- De Limoges ? Videmment c'est loin des côtes ! Eh ben tu sais pas, t'y retournes fissa ! Vais te dire mon gars : limougeaud t'étais, limogé tu es ! Allez ! oust ! Débarquez-moi ça !


Dans les ports, sur les docks, l'expression fit florès et se répandit un peu partout... Et v'là !
réponse à . Mintaka le 21/03/2016 à 11h18 : J'étais parvenu à le voir avec l'URL précédente qui ...
Mystère ...
Au sujet de ce personnage (après, j'arrête) et bien que doté d'un sens aigu de la nuance, je lis une phrase dont je ne saisis pas le sens profond :
Cauet et Keen V ne sont pas gays, ils sont mari et femme. C'est tout.
Si quelqu'un pouvait venir à mon secours ...
Curieux... personne n'a parlé du fameux rouge limé ou blanc limé. Boisson traditionnelle des soirs de bals. A trop en boire nous étions virés ! Enfin, c'était en Rhône-Alpes. Ailleurs je sais pas...
réponse à . DiwanC le 21/03/2016 à 11h55 : En fait, comme toutes celles d'ici ou presque, l'expression vient de la marine.....
La vérité historique oblige à dire que le commandant s'appelait Francesco Schettino. Après avoir causé la mort de 32 personnes, s'il se retrouve à commander un bac sur la Vienne à Limoges, il aura de la chance ...
réponse à . le gone le 21/03/2016 à 12h22 : Curieux... personne n'a parlé du fameux rouge limé ou blanc l...
Peut-être parce qu'on ne connaît pas, ce qui est mon cas... En cherchant un peu plus d'info. j'ai trouvé cette vidéo.
Tu es d'accord avec ce que dit le monsieur ?

Paul est entré dans l'administration pour la sécurité de l'emploi.
Il était jeune, un peu con et sans formation, il a été affecté aux assedic.
Quant il pouvait coincer un fraudeur c'était son bonheur.
Avec tout ce zèle il a eu des promotions fréquentes
Quant il a été nommé contrôleur général il buvait du petit lait.
Quant il y a eu la fusion et que le nom de la nouvelle entité est devenu Paul-emploi, il a eu un orgasme.
Quant il a été nommé directeur à Limoges, il a démissionné.
Joffre pas assez d'emplois.
réponse à . DiwanC le 21/03/2016 à 13h44 : Peut-être parce qu'on ne connaît pas, ce qui est mon cas... En cherc...
Sympa ce que dit ce gars. Et alléchant. Le rouge limé des années 70 c'est autre chose... de moins bien ! Tu sais, dans les salles des fêtes ou sous les chapiteaux, lors des bals c'était tout à fait la chanson de Sardou "Les bals populaires" ici. Pour en revenir à cette boisson c'était du vin rouge ou blanc de basse qualité ajouté à un peu de limonade. Des fois avec des copains on rigole bien en parlant de cette époque et on se demande comment on pouvait boire ça  Parfois nous allions dans d'autres bals ou ils servaient des marquises. Mais "c'était un truc pour nanas". Du coup on en buvait pas beaucoup (trop cher) et on allait boire un pot au bistrot. Un pot Lyonnais bien sûr ! Ou alors parfois quelques demis de bière. Aujourd'hui ce que propose le gars de la vidéo plaît bien aux jeunes. Mes enfants aiment bien ça.
Suite "rouge limé" ! c'est ici Un peu plus loin en Auvergne mais même ambiance bal Chansons d'époque second lien.
réponse à . mickeylange le 21/03/2016 à 15h16 : Paul est entré dans l'administration pour la sécurité ...
Grande forme ! 
réponse à . mickeylange le 21/03/2016 à 15h16 : Paul est entré dans l'administration pour la sécurité ...
Il y a plus de radiations à Paul-Emploi qu'à Tchernobyl 
Merci !
Maintenant, je connais le blanc limé, le rouge limé et je sais que la bouteille que j'ai toujours trouvé si jolie s'appelle un pot lyonnais.
Mêêêrveilleux site !
plus personne ?
Sont tous partis boire un verre de limé !
réponse à . le gone le 21/03/2016 à 16h30 : Il y a plus de radiations à Paul-Emploi qu'à Tchernobyl ...
Il y a plus de radiations à Paul-Emploi qu'à Tchernobyl
A Fukushima ils sont jaloux, ils riz jaune !
A Fessenheim ils attendent la promesse de Moi Président pour fermer.
Non, ce sont les effets pervers ...
Sans compter la vue des pattes d'eph et des "cols Maho" ! (Ne touchez pas la hache)
J'ai relancé cette mode ! Génial 
réponse à . mickeylange le 21/03/2016 à 20h19 : Il y a plus de radiations à Paul-Emploi qu'à TchernobylA Fuku...
On se croirait à Groland ! 

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se faire limoger » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?