Aujourd'hui
Au grand dam (de quelqu'un)

    A savoir

Expressio, le dictionnaire des expressions françaises décortiquées, est une encyclopédie des expressions et locutions qui propose l'histoire, l'origine ou l'étymogie des expressions françaises suivantes :
  • Les expressions de tous les jours
  • Les expressions courantes
  • Les expressions populaires
  • Les expressions désuètes
Dans cette page, l'expression française dont l'histoire ou l'origine est proposée est :
« Au grand dam (de quelqu'un) »

INSCRIVEZ-VOUS, C'EST GRATUIT !

Vous serez informé chaque jour ou chaque semaine (selon votre choix) des nouvelles parutions et vous pourrez participer au forum lié à chaque expression

Et pour tout savoir sur expressio (quoi, pourquoi, qui, comment, combien...),
utilisez le lien Foire Aux Questions dans le menu à gauche.

Expression du mardi 31 juillet 2007
Les informations de base de ce site sont issues des sources listées dans la page 'Bibliographie'

[ EXPRESSION ]
« Séparer le bon grain de l'ivraie  »

[ SIGNIFICATION ]
Séparer les méchants et les bons, le mal et le bien.

[ ORIGINE ]
L'ivraie est une graminée sauvage et nuisible qui est censée provoquer une sorte d'ivresse (le mot dérive indirectement du latin populaire 'ebriacus' qui signifiait 'ivresse').
Au début de sa pousse, son aspect est assez peu différent de celui du blé au milieu duquel elle peut croître.

On comprend alors que, selon Matthieu, Jésus ait pu désigner l'ivraie comme le symbole des méchants, car c'est bien là une "mauvaise graine".

Dans cette parabole[1], alors qu'un ennemi a semé de l'ivraie dans un champ de blé, le maître dit à ses serviteurs de ne surtout pas chercher à l'enlever tant que la moisson n'est pas prête, sinon ils risqueraient d'arracher également le bon grain.
Il leur demande donc d'attendre le bon moment, de ramasser alors l'ivraie pour la faire brûler puis de moissonner le blé pour le ranger dans le grenier.

Lorsque Jésus, à leur demande, explique à ses disciples le sens de cette parabole, il leur explique que :
  • Le champ représente le monde ;
  • Celui qui sème le blé est le Fils de l'homme (Jésus lui-même) ;
  • Les bons grains sont les sujets du Royaume ;
  • L'ivraie représente les sujets du Mauvais ;
  • Celui qui la sème est le Diable ;
  • La moisson, c'est la fin du monde ;
  • Les moissonneurs sont les anges.
Ainsi, les bons et les méchants sont condamnés à vivre ensemble, mais au moment du Jugement Dernier, le Fils de l'homme enverra ses anges qui élimineront tous les méchants pour les jeter dans la fournaise ardente (l'enfer), alors que les justes iront dans le Royaume des cieux (le paradis).

[1] Parabole qui ne servait pas, à l'époque, à capter les chaînes de télévision par satellite...

[ EXEMPLE ]
« La quatrième République se trouve prise dans un dilemme : châtier les grands coupables, séparer le bon grain de l'ivraie, mais aussi rétablir les libertés publiques et d'abord la liberté d'opinion. »
François Mauriac - Le bâillon dénoué

[ COMPLEMENTS ]
On notera le déterminisme que véhicule cette parabole, le méchant et le bon le sont dès le début de leur vie, l'ivraie est et restera ivraie, le blé est et restera blé. Il n'y a donc aucun espoir de rédemption, aucune porte de salut pour la "mauvaise graine".

[ AILLEURS ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les équivalents de l'expression dans les régions francophones ou dans d'autres pays. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de tels équivalents, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Ailleurs' ci-dessus).
Pays / Région Expression équivalente Traduction littérale
Angleterre Sort out the chaff from the grain Trier l'ivraie du grain
Argentine Separar la paja del trigo Séparer la paille du blé
Belgique (Flandre) / Pays-Bas Het kaf van het koren scheiden Séparer l'ivraie du grain
Brésil
Proposé par mtouma
Separar o trigo do joio Séparer l'ivraie du blé
Brésil / Portugal Separar o trigo do joio Séparer l'ivraie du blé
Espagne
Proposé par santygaby
Separar el grano de paja Séparer le grain de la paille
Espagne (Catalogne)
Proposé par Arlette
Separar el gra de la palla Séparer le grain de la paille
États-Unis To separate the wheat from the chaff Séparer le blé de l'ivraie
Grèce Ξεχωρίζω τη ήρα από το στάρι Séparer l'ivraie du blé
Israël
Proposé par colette
הבחין בין צדיק לרשע Distinguer le juste du méchant
Italie
Proposé par ramarroverde
Separare la farina dalla crusca Séparer la farine du son
Italie
Proposé par Susetta
Separare il grano dal loglio Séparer le blé de l'ivraie
Pologne
Proposé par Andanta
Oddzielić ziarno od plew Séparer le grain de l'ivraie
République tchèque
Proposé par slovenka
Oddelit koukol od psenice Séparer le blé de l'ivraie
Roumanie
Proposé par claudiac
A desparti graul de neghina Séparer le grain de l'ivraie
Russie
Proposé par Syrolenka
Отделить зерна от плевел Séparer le bon grain de l'ivraie
Serbie
Proposé par Ninocka
Odvojiti kukolj od zita Séparer l'ivraie du ble
Suède
Proposé par axelman
Skilja agnarna från vetet Séparer l'ivraie du blé

[ SIMILAIRES ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les expressions synonymes ou au sens proche de celle du jour. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de tels équivalents, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Similaires' ci-dessus).
[Aucune expression synonyme ou au sens proche ne m'a été proposée à ce jour.]

[ DEFORMEES ]
Tout savoir sur cette rubriqueCette rubrique recense les expressions modifiées ou déformée de manière plaisante, basées sur celle du jour. Si vous êtes inscrit sur ce site et que vous connaissez de telles dérives, n'hésitez pas à me les proposer via le formulaire adapté (en cliquant sur le signe '+' à côté du titre 'Déformées' ci-dessus).
[Aucune expression déformée ne m'a été proposée à ce jour.]

[ MOTS-CLES ]
BON (31) , GRAIN (2) , IVRAIE (0) , SEPARER (0)
En cliquant sur un mot-clé, vous obtenez la liste des expressions référencées contenant le mot choisi (le nombre entre parenthèses derrière chaque mot indique le nombre d'autres expressions qui le contiennent).
Textes issus du site expressio.fr - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation

[ VOS COMMENTAIRES ]
Forum de discussion autour de l'expression - Mode d'emploi - Nombre de commentaires : 82

La participation à la discussion est réservée aux abonnés du site (c'est entièrement gratuit).
 1. Le 31/07/2007 à 01:11:30 par cotentine  - 1  réponse  (2) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
houlà la ! là, Que je te plains God, tu vas avoir bien du mal ! personne n'est parfait et même si je crois foncièrement en la bonté des gens (au moins 90 % de ceux que je fréquente) il existe en chacun de nous une face cachée ... et le mauvais s'y planque !
Quelques-uns savent le museler ... ou l'ont si bien enfoui (grâce à leur bonne éducation) qu'il ne reparaîtra jamais, mais ... ??? mêêê mmééééfiance !
et à l'inverse, je crois que personne n'est foncièrement méchant ... il doit rester au moins 10% de bon et je crois en la rédemption ... comme pour une greffe de foie il suffit d'un bon morceau pour que le reste se régénère ... mais ça s'appelle aussi, des fois, ma foi, la "naïveté" ou l'optimisme ... 

[ Modifié le 31/07/2007 à 01:51:54 ]
 2. Le 31/07/2007 à 02:23:53 par <inconnu>  - 1  réponse  (59)
 (réponse à 1cotentine du 31/07/2007 à 01:11:30)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
*
Sous des dehors manichéens, cette parabole souligne une très grande complexité dans ce sens où l’homme peut être, tantôt bon, tantôt mauvais. Vos lacets sont entrecroisés, les actes d’un Homme aussi. Faut-il pour autant juger l’Homme de manière implacable sans espoir de constante perfection ? Donc de Salut ? La parabole souligne bien évidemment ici la liberté, celle d’agir et de penser pour concrétiser.

On pourrait croire que « séparer », ce verbe qui divise, introduit dans l’esprit de tout un chacun un sentiment trouble : Où suis-je exactement ? De quelle côté de la barrière ? Cette parabole possède le tour de force de laisser à penser que nul n’est à l’abri d’un jugement, d’une part et d’une autre part, nul n’a la complète assurance de figurer parmi les bons. Une œuvre est affaire de patience et de constance et l’artiste n’évoquera pas de temps terrestre pour évoquer sa fin. Il parlera juste de « bon moment ».

En définitive, n’est-il pas prudent, sage, de retrouver l’innocence pure comme au temps de notre enfance et ainsi être dégagé de notre part adulte, celle qui, en définitive nous corrompt ? L’état adulte n’a qu’un but, celui de se retrouver au bout du compte de vie, en complète innocence, donc en pureté totale. « Les Hommes naissent agneaux mais ne le restent pas, certains deviennent loups, jusqu’à tant… de rentrer mouton dans le rang jusqu’à la bergerie avec les autres moutons.».

Le temps, lui non plus n’est pas précisé avec exactitude. Il est ici un complice certain dans ce sens où rien ne se fera tant que rien n’aura été fait. Cette parabole très positive s’articule parfaitement sur l’attente, les espoirs, la réussite et la récolte qui est une affaire trop sérieuse pour que les hommes aient à s’en charger eux-mêmes. Rien ne vaut l’angélisme éprouvé pour cela.

Peut-on imaginer des parents ne plus aimer leur enfant au motif que celui-ci serait parfois sage et parfois adepte de bêtises ? Non, comme le dit l’expression : « cent fois sur le métier, tu remettras ton ouvrage » et de bons parents, jamais ne penseraient ôter à leur enfant l’Amour qu’ils ont pensé et conçu pour lui. Ils l’encourageraient à bien faire, encore et encore.

La sécurité, la délivrance et la perfection sont donc tout comme l’apprentissage de la vie, au bout d’un long chemin. A charge pour chacun de se héler, de s’interroger sur ce qu’il représente et de s’imaginer la longueur de ce chemin restant à parcourir.

Il est donc bien ici dans cette parabole question avant tout : d’Amour. Un Créateur ne peut décemment pas effectuer une moisson sans un amour infini pour ce qu’il entreprend de récolter. Ce serait un non-sens de penser contraire.

@ Cotentine : la vie d’une âme est une immense broderie, on ne l’offre en retour qu’au bout d’un labeur achevé qu’on pensait peut-être ne jamais voir venir par crainte de perdre le fil. Là aussi, l’amour du travail bien fait aura rattrapé bien des bêtises et autres hésitations.

*Désolé pour la longueur du post.

[ Modifié le 31/07/2007 à 02:29:29 ]
 3. Le 31/07/2007 à 07:41:31 par tytoalba  - 1  réponse  (49) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Le bon et le mauvais, voilà une notion qui peut varier avec le temps. J'ai constaté à maintes reprises que certains et certaines sur Expressio avaient un grain et auraient pû à une époque être enfermé pour cause de délire.
L'ivraie, du latin ebriaca qui signifie : ivre, à cause de la vertu enivrante de cette plante. Quand les bestiaux les mangent fraîche en trop grande quantité, l'ivraie leur devient vénéneuse. N'en est-il pas de même pour certaines boissons euphorisantes, qui si elles rendent joyeux certains, peut les transformer en monstre si on en abuse.

Dans une démocratie, la justice a fait son travail. La petite Anglica et sa maman restent finalement en Belgique, ( elles devaient être expulsées vers leur pays d'origine, l'Equateur) elles sont rentrées chez elles, et après 5 ans de séjour illégal en Belgique vont enfin faire les démarches pour leurs papiers. Mais pensons à tous ces enfants qui en cette période de vacances sont enfermés dans des centres pour réfugiés.

@yannou : le labeur est-il jamais achevé ? Tu le dis : cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. On dit aussi : faire et défaire c'est toujours travailler. S'améliorer voilà vers quoi l'Homme devrait tendre. Que ferions-nous de notre vie si tout était parfait.
 4. Le 31/07/2007 à 08:23:44 par file_au_logis  - 2  réponses  (8) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Séparer le bon grain de l'ivraie...
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus...

Dès lors, et désolé de vous décevoir, je n'y vois - malheureusement! - aucune allusion, ni directe ni indirecte à une quelconque possibilité de rédemption, d'évolution, d'amélioration.
Que l'Etre Humain soit un amalgame de bon et de mauvais, c'est me semble-t-il une loi de la nature humaine. Que cet amalgame soit plutôt bon ou plutôt mauvais est, je pense, une "photo instantanée". Cet amalgame évoluera en fonction des circonstances, aussi bien personnelles que familiales et environnementales (cadre de vie), parfois en mieux, parfois en mins bien... Il nous appartient de faire évoluer cet amalgame vers le mieux (par rapport à ce qu'il est), pour essayer d'arriver au bien. Certains y arrivent mieux que d'autres. S'améliorer, tel est le but. La perfection n'est qu'utopie.

Cette parabole dénie cependant ce fait.
Tu es né(e) bon grain ou ivraie. Et la nature n'a jamais rien pu changer à cela.
Je ne pourrais à la limite concevoir une valeur quelconque à cette parabole que si l'ivraie correspond à ce groupe d'individus qui JAMAIS de toute leur vie, et CONSCIEMMENT et VOLONTAIREMENT ont systématiquement refusé de même éventuellement envisager de peut-être se pencher sur la question de savoir ce qu'il pourrait y avoir lieu de faire pour s'améliorer...

Allez, sur ces bonnes paroles, une bonne journée ensoleillée à toutes et à tous: ce jour sera marqué d'une pierre blanche, après toutes celles que nous avons jetées dans les jardins des autres hier...

[ Modifié le 31/07/2007 à 09:49:58 ]
 5. Le 31/07/2007 à 08:28:14 par file_au_logis  - 1  réponse  (9) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Cette expression, cher Elpépé, viendrait-elle donc de la marine?
Mais bon sang, mais c'est bien sûr.
Quand un navire se trouve en mer, il peut de temps à autre essuyer un grain, comme on dit.
Quand le capitaine au long cou s'en sort haut la main, avec tous les honneurs dûs à son rang et ramène navire et équipage à bon port, on parle d'un bon grain. Il en a d'ailleurs parfois un gros cou.
Quand par contre la marine a subi des dégâts matériels, personnels et moraux irréparables, on dit qu'elle a été livrée aux éléments.
Faisant la part des choses, on fait le décompte en séparant le bon grain de livrée.

[ Modifié le 31/07/2007 à 08:28:53 ]
 6. Le 31/07/2007 à 09:34:54 par chirstian  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
cette parabole met surtout en évidence l'avarice du Maître : ne rien laisser perdre !
En effet les serviteurs portent des sacs de blé. Résultat : quelques bons grains se collent à leur vêtement et le Maître leur enjoint donc de les récupérer soigneusement. ( comme chacun sait, le vêtement d'un serviteur s'appelle "la livrée", d'où l'expression : séparer le bon grain de livrée)

#3 : et non, comme le suggère Tytoalba : séparer le bon grain (de raisin) de l'ivresse, m'enfin , sot.....!
 7. Le 31/07/2007 à 09:55:14 par file_au_logis  - 2  réponses  (11) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
MAUVAISE NOUVELLE
Mon disque dur vient de se faire la malle... Il grogne, râle, fait des tas de bruits incongrus et refuse de démarrer. Je suis ici sur l'ordi du fiston...
Je risque donc de perdre tout mon fichier d'adresses email et toute ma correspondance, si l'on ne parvient pas à récupérer les données qui s'y trouvent. En plus de quelques autres "broutilles" qui ne sont pas sauvées sur mon disque externe...
Ben oui, ca m'arrive aussi parfois d'être con et de ne pas TOUT sauver à l'extérieur.

Pour ceux et celles qui me connaissent, envoyez-moi donc un mail, que je puisse ainsi récupérer vos adresses. Si vous le souhaitez...
Prière de faire suivre à PeinardBest. Merci d'avance et bonne jopurnée ensoleillée quand même, il y a pire...

[ Modifié le 31/07/2007 à 09:55:43 ]
 8. Le 31/07/2007 à 09:56:21 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 4file_au_logis du 31/07/2007 à 08:23:44)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
La perfection n'est qu'utopie
Si c'est toi qui le dis, je ne peux qu'acquiescer... 
 9. Le 31/07/2007 à 09:58:50 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 5file_au_logis du 31/07/2007 à 08:28:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Heureusement, là, tu gagnes quand même :
1/ la Rédemption maritime,
2/ la trirème du jour.
 10. Le 31/07/2007 à 10:37:50 par Elpepe  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
- En avril, le bigarré sapé de noir.
- Liban : le ravier se pare de groin.
- Ébranler grison avarie le pied.
- L'âne paisible n'ira rêver goder.
- A girl ébranlée, son pied arrive.
- Le grand âne brise la poivrière.
- L'Algérie espère bon vin d'Arira.
- Espérer rab de giron ! la vilaine !
- Si, Pierre, i'a bon, la grande lèvre.

Anna Gramme

[ Modifié le 31/07/2007 à 12:08:59 ]
 11. Le 31/07/2007 à 11:09:30 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 7file_au_logis du 31/07/2007 à 09:55:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Pas de panique... en cas de besoin, l'assembleur, au coin de ta rue, a plus de chances que toi de pouvoir récupérer tes données. En sauvant C:\Documents and Settings, tu récupères l'ensemble de tes données courantes, carnet d'adresses compris (fichier.wab).
Je t'envoie toutefois les adresses expressionautiques en possession de l'Amirauté.
 12. Le 31/07/2007 à 11:11:43 par chirstian  - 1  réponse  (14)
 (réponse à 7file_au_logis du 31/07/2007 à 09:55:14)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
défaillance de disque dur : cela m'arrive souvent -hélas- avec une préférence pour l'été , va savoir pourquoi, et naturellement, je ne fais pas plus de sauvegardes pour autant, ("les leçons du passé ne se retiennent pas " comme tu le sais !). Le programme Easyrecovery d'Ontrack est excellent , mais sans doute God en connait-il d'autres. (celui-ci est cher!)
bon courage !
 13. Le 31/07/2007 à 11:20:44 par momolala  - 1  réponse  (15) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Est-ce que boire un blended whisky, enrichi au whisky de bon grain, éviterait l'ivresse de l'ivraie ?
 14. Le 31/07/2007 à 11:21:29 par file_au_logis  - 2  réponses  (16)
 (réponse à 12chirstian du 31/07/2007 à 11:11:43)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
@11 et 12: pour cela, il faudrait d'abord que mon OS accepte d'être reconnu, hé, hé...
Et puis, qu'il accepte de démarrer...
L'assembleur, au coin de ma rue (tu ne crois pas si bien dire, PP) a déjà tout en mains...
Voir ce qu'il en fera...
 15. Le 31/07/2007 à 11:24:03 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 13momolala du 31/07/2007 à 11:20:44)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Oui, à condition que cela se boive dans un GRRRRAAAAANNNNND verre! (contenance, au moins 3 litres, pour ne pas perdre contenance, à condition de ne pas souffrir d'incontinance sur le continent. Qu'importe le contenant, d'ailleurs, c'est le con qui doit être tenu, et non ténu...
MAAAAAAAAAAAARRRRRCCCCCCCEEEEEEEEEEELLLLLLL, des tas de grands verres, siouplé!

[ Modifié le 31/07/2007 à 11:25:36 ]
 16. Le 31/07/2007 à 11:26:23 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 14file_au_logis du 31/07/2007 à 11:21:29)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
tu ne crois pas si bien dire, PP
Mais si, mais si... J'ai foie en moi, tu sais ?
 17. Le 31/07/2007 à 12:13:52 par Elpepe  - 1  réponse  (18) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
PENSÉE :

Séparer les méchants et les bons, le mal et le bien (God)
Cette explication est de ma nichée.
(God)
 18. Le 31/07/2007 à 12:21:16 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 17Elpepe du 31/07/2007 à 12:13:52)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
PHONÉTIQUE A USAGE DES DYSLEXIQUES :

Qu'on tue Manichée, j'ai bien aimé !

[ Modifié le 31/07/2007 à 12:24:12 ]
 19. Le 31/07/2007 à 12:33:42 par chirstian  - 2  réponses  (20)
 (réponse à 14file_au_logis du 31/07/2007 à 11:21:29)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Requiem in PC  

Pendant des mois son disque –pourtant payé au lance pierres- avait eu le pied marin. De fil en aiguille Filo avait donc cessé de faire des sauvegardes, et il avait été assez verni pour que le disque fonctionnat, réglé comme du papier à musiques, sans même avoir à utiliser la carotte ou le bâton ,ou à lui montrer qui porte la culotte .
Las, après avoir bouffé du lion le disque vient de changer son fusil d’épaule : plus possible de séparer le bon grain de l’ivraie ! Filo, fine mouche, comprend qu’il est au pied du mur : une pierre dans le jardin de son PC ! Et le bon réparateur, capable de faire la pluie et le beau temps, sans bourse délier : c’est l’Arlésienne ! Les autres font du travail d’arabe et vous mangent la laine sur le D.O.S...

[ Modifié le 31/07/2007 à 12:34:40 ]
 20. Le 31/07/2007 à 12:46:36 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 19chirstian du 31/07/2007 à 12:33:42)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Lààààààà, aaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh
je retrouve notre Chirstian vénéré et -rable (de lièvre) avec ses résumés mensuels...

Le pied, que je dis, là! C'est tout bon!
Du pipi de Petit Jésus en culotte de velours, que c'est, dis!
Ouh que c'est bon!. tiens, j'en reprendrais bien une lampée, là!
Maaaarrrcceeeeeeeeeeeeeeeeellllllllllllllllll, SWAAAAAAAAAAAFFFFFFF !!!!!!
 21. Le 31/07/2007 à 12:51:45 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 19chirstian du 31/07/2007 à 12:33:42)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Vouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
 22. Le 31/07/2007 à 12:51:55 par <inconnu>  - 1  réponse  (23)
 (réponse à 4file_au_logis du 31/07/2007 à 08:23:44)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
"Séparer le bon grain de l'ivraie...
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus..."Filo.

Ici, tu fermes la porte à toute évolution possible de l’individu. Ton analyse est clinquante et claquante. C’est le maillet frappant de toutes ses forces son socle.

"Dès lors, et désolé de vous décevoir, je n'y vois - malheureusement! - aucune allusion, ni directe ni indirecte à une quelconque possibilité de rédemption, d'évolution, d'amélioration." Filo.

La subtilité est dans le temps, non précisé des moissons. Le temps est l’allié naturel et idéal de la prise de conscience de l’individu.

"Que l'Etre Humain soit un amalgame de bon et de mauvais, c'est me semble-t-il une loi de la nature humaine. Que cet amalgame soit plutôt bon ou plutôt mauvais est, je pense, une "photo instantanée". Cet amalgame évoluera en fonction des circonstances, aussi bien personnelles que familiales et environnementales (cadre de vie), parfois en mieux, parfois en moins bien... Il nous appartient de faire évoluer cet amalgame vers le mieux (par rapport à ce qu'il est), pour essayer d'arriver au bien. Certains y arrivent mieux que d'autres. S'améliorer, tel est le but. La perfection n'est qu'utopie." Filo

La perfection est de longue haleine. Qu’est-ce qu’une utopie sinon, une pensée en avance sur le temps donc en avance sur une « certaine » réalité.
Le temps est le facteur du possible, de l’imaginable sinon, nous serions à tout jamais perdus. Cqfd.

"Cette parabole dénie cependant ce fait.
Tu es né(e) bon grain ou ivraie. Et la nature n'a jamais rien pu changer à cela.
Je ne pourrais à la limite concevoir une valeur quelconque à cette parabole que si l'ivraie correspond à ce groupe d'individus qui JAMAIS de toute leur vie, et CONSCIEMMENT et VOLONTAIREMENT ont systématiquement refusé de même éventuellement envisager de peut-être se pencher sur la question de savoir ce qu'il pourrait y avoir lieu de faire pour s'améliorer..." Filo

La vision manichéenne est le piège de cette parabole Filo. Je comprends ton exemple mais ne peut l’admettre comme irrémédiable. Cette parabole, encore une fois, englobe un élément qui n’est pas suggéré et pourtant, elle inclut (pour moi) la notion de vies sans cesse répétées et renouvelées et par conséquent souligne l’âme en tant que telle, baladeuse de vie en vie, de corps en corps jusqu’à la perfection de l’âme qui te parait utopiste à l’échelle d’une existence et pourtant, on ne parle pas d’autre chose, puisque ici est souligné ici la réincarnation, la Résurrection. Ce n’est pas rien tout de même. Vaste sujet pour un vaste programme.

Et puis Dieu, si tu y crois, ne laissera personne à son seul sort puisque chacun fait partie intégrante de son plan. Celui qui prie ne peut commencer à juger les bons et les mauvais, il prie pour pour un ensemble même lorsqu'il prie pour une individualité. Tout ce qui compte, c'est la somme, jamais l'exclusif.

God a fait dans le hard aujourd’hui… 

[ Modifié le 31/07/2007 à 12:57:35 ]
 23. Le 31/07/2007 à 13:15:00 par Jonayla  - 2  réponses  (29)
 (réponse à 22<inconnu> du 31/07/2007 à 12:51:55)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
" "Séparer le bon grain de l'ivraie...
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus..."Filo.

Ici, tu fermes la porte à toute évolution possible de l’individu. Ton analyse est clinquante et claquante. C’est le maillet frappant de toutes ses forces son socle."

C'est un peu ce que pense le petit Nicolas, non ? Avec sa volonté de mettre un casier aux gosses à partir de 3 ans ...
 24. Le 31/07/2007 à 13:18:51 par Jonayla  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
En réalité, cete expression nous vient du milieu éditorial. Il est évident que pour tout livre, il faut du papier qui ait une épaisseur et une texture particulière, autrement dit, on ne peut séparer le bon grain du livre, hé !
 25. Le 31/07/2007 à 13:26:44 par Jonayla  - 1  réponse  (28) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Ca fait aussi penser à la première lecture de la messe la semaine passée, à propos de Sodome et Ghomorre , où Dieu dit à Abraham : "si tu peux me montrer 10 justes, je ne détruirai pas la ville."
Une façon comme une autre "d'expliquer", de rendre compréhensible, à défaut de justifier, l'existence du "mal" sous toutes ses formes dans notre autrement si paisible planète, newo ?

Dieu ne détruirait pas les innocents/gentils/justes, donc il laisse aussi vivre les coupables/méchants/vilains pas beaux.
De toutes façons, on (en tout cas moi) est toujours le gentil dans certaines circonstances, et le méchant dans d'autres, spa ? Hein wéé ?
 26. Le 31/07/2007 à 14:21:54 par chirstian  - 1  réponse  (27) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
l'ivraie est et restera ivraie, le blé est et restera blé
il s'agit donc clairement d'un manifeste anti OGM.
Mais le blé n'est jugé "bon" que selon nos modes, usages ou traditions. Qu'un grand chef invente un plat à base d'ivraie, ou qu'un procédé permette d'en retirer un ersatz de pétrole, ou une molécule capable de remplacer le viagra, et vous verrez que l'expression sera "séparer l'ivraie du bon grain". C'est-y-vrai ou c'est y pas ivraie ?
 27. Le 31/07/2007 à 15:23:23 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 26chirstian du 31/07/2007 à 14:21:54)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Qui fait la recette, le pilon ou le mortier ?

L’Apothicaire tout comme le pharmacien aujourd’hui ont un Caducée singulier. Un serpent enlaçant une coupe. (Déesse Hygie (Grèce) fille d’Asklépios donnant à boire au serpent de son père)
Ce qui reviendrait à souligner qu’entre la coupe et les lèvres, un possible poison pourrait s’y glisser. Attention donc à la malveillance comme en sont "victimes" d'après eux, les coureurs du Tour de France.

Donc jouer avec les mauvaises herbes peut entraîner au mieux quelques courbatures ou contractures… Pour en revenir à l’expression du jour, se servir gaiement en ivraie, attention aux serpents qui s’y cacheraient…

[ Modifié le 31/07/2007 à 15:24:17 ]
 28. Le 31/07/2007 à 15:26:26 par SyntaxTerror  - 1  réponse  (30)
 (réponse à 25Jonayla du 31/07/2007 à 13:26:44)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Ca fait aussi penser à la première lecture de la messe la semaine passée, à propos de Sodome et Ghomorre , où Dieu dit à Abraham : "si tu peux me montrer 10 justes, je ne détruirai pas la ville."


C'est tout à fait ça, le contraire serait "jeter le bébé avec l'eau du bain" ou "se débarasser des idées de 68 en voulant jeter les années 80" (hum).
 29. Le 31/07/2007 à 15:35:04 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 23Jonayla du 31/07/2007 à 13:15:00)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Oui, à force de resserrer l’étau sur un problème, on écrase de tout un poids, de toute une force excessive : la solution.

Le sujet du jour est très très sérieux et ça ne moufte pas dans les rangs ! Faut détendre et parler des Moiss’Batt qui sont à l’ouvrage ou des moissonneurs de la mer qui récoltent le goémon à l’ancienne : cette page
Peut-être que notre Ami Elpp a fait cela pendant ses vacances d'été ? 
 30. Le 31/07/2007 à 15:45:13 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 28SyntaxTerror du 31/07/2007 à 15:26:26)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Tu veux dire démarche RADICALE ! Mot choisi en bonne circonstance puisque venant du latin « racine », donc tu exprimes l’adage : « s’attaquer au problème par la racine ».
C’est carré comme pensée racine.

[ Modifié le 31/07/2007 à 16:02:58 ]
 31. Le 31/07/2007 à 15:54:01 par chirstian  - 1  réponse  (34) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
quel est le comble pour un décorateur ? C'est parer le bon grain de l'ivraie.
 32. Le 31/07/2007 à 15:59:58 par tytoalba  - 3  réponses  (33)
 (réponse à 23Jonayla du 31/07/2007 à 13:15:00)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Il y mettrait quoi dans son casier le petit Nicolas ? Du jus de fruit, du soda, de la bière? A moins qu'il s'agisse du casier où les petiots rangent leurs objets personnels à l'école. Non!!! Ne me dit pas qu'il s'agit du casier où l'on note ton comportement social ? "On" étant un pronom indéfini menteur comme on disait chez moi quand j'étais enfant. Déjà que sur nos nouvelles cartes d'identité, il y a une puce dont on ne sait ce qu'elle contient. On devrait alors peut-être déjà noter à l'échographie les trop remuants.
 33. Le 31/07/2007 à 16:06:29 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 32tytoalba du 31/07/2007 à 15:59:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Ca fait peur... Le sujet sur la sécurité et le comportement des uns et des autres sont tendances. N'oubliez pas l'immense marché que représente lassé cul riz thé.
A commencer par le marché des caméras de surveillance...
 34. Le 31/07/2007 à 16:10:46 par <inconnu>  - 2  réponses  (40)
 (réponse à 31chirstian du 31/07/2007 à 15:54:01)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Tu me fais penser aux hommes importants pour les femmes et qui sont :

LE MEDECIN, parce qu'il dit:
- "Enlevez vos vêtements!"

LE DENTISTE, parce qu'il dit:
- "Ouvrez bien grand!"

LE LIVREUR, parce qu'il dit:
- "Je vous la mets devant ou derrière?"

LE DECORATEUR, parce qu'il dit:
- "Une fois dedans, vous allez l'adorer."

L'AGENT DE CHANGE, parce qu'il dit:
- "Ca va grimper, fluctuer, et redescendre lentement."

LE BANQUIER, parce qu'il dit:
- "Si vous retirez trop vite, vous allez perdre tout l'intérêt."

LE REPARATEUR TELECOM, parce qu'il dit:
- "Vous voulez ça sur la table ou contre le mur?"

Et enfin LE CHASSEUR
parce qu'il pénètre dans le buisson, tire deux coups et mange ce qu'il a tiré...

Qui se reconnaît ? 
 35. Le 31/07/2007 à 16:16:23 par SyntaxTerror  - 1  réponse  (38)
 (réponse à 32tytoalba du 31/07/2007 à 15:59:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
"Il y mettrait quoi dans son casier le petit Nicolas ? Du jus de fruit, du soda, de la bière?"

Si Nicolas a un casier, ce ne peut être que pour y mettre des bouteilles de vin
cette page.
 36. Le 31/07/2007 à 16:50:10 par Elpepe  - 1  réponse  (37) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
- C'est par Ré, le boutre, hein ?
- Dehli.
- Vrai ?
 37. Le 31/07/2007 à 16:59:34 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 36Elpepe du 31/07/2007 à 16:50:10)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
capillotracté n'est rien à côté...
 38. Le 31/07/2007 à 17:00:24 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 35SyntaxTerror du 31/07/2007 à 16:16:23)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C'est un casier à jus d'Yssières...
 39. Le 31/07/2007 à 17:20:59 par lorangoutan  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Séparer le bon gain du livret ?
Je dis : "banque, oh!"
 40. Le 31/07/2007 à 17:24:22 par lorangoutan  - 0  réponse
 (réponse à 34<inconnu> du 31/07/2007 à 16:10:46)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
LE LIVREUR, parce qu'il dit:
- "Je vous la mets devant ou derrière?"
C'est pas Ray, le bon gars qui livrait ?
 41. Le 31/07/2007 à 18:52:18 par cotentine  - 1  réponse  (43)
 (réponse à 34<inconnu> du 31/07/2007 à 16:10:46)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
aux hommes importants pour les femmes
un seul homme suffit, parfois ... qui aurait pu embrasser n'importe quelle carrière dont celles citées en (34) ... il serait (ou est) le BON qui ne craint pas d'être l'ivraie livré à l'appétit de la femme  qui s'en réjouit et en ... !
 42. Le 31/07/2007 à 19:00:11 par cotentine  - 1  réponse  (45)
 (réponse à 32tytoalba du 31/07/2007 à 15:59:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
peut-être même avant l'échographie ! la maman a de bons petits oeufs, il suffirait que les bons grains pour la fécondation soient bien triés ... allez, les spermato, en piste et qu'on sépare les crapahuteurs à mauvais gènes de ceux à bons gènes, hein Eugène ? de toutes façons les médiocres et les mous restent sur la touche ! y'en a qu'un qui gagne, donc faut lui faire passer les sélections, comme pour les Jeux Olympiques (pas ceux de Tokyo car y'a du boycott dans l'air et y'aura pas tous les meilleurs !) :-
 43. Le 31/07/2007 à 19:14:58 par <inconnu>  - 1  réponse  (47)
 (réponse à 41cotentine du 31/07/2007 à 18:52:18)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Tu te laisses aller à des coquecigrues... Cot Cot... 
 44. Le 31/07/2007 à 20:20:22 par <inconnu>  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Le Maître a fait semer du bon grain et, à son insu, le Malin y a semé de l’ivraie. Souvenons-nous que le Malin n’est qu’un ange déchu.
Le Maître a toujours raison. La faute est toujours imputée au serviteur qui se rebelle. Séparer le bon grain de l’ivraie, c’est faire payer le lampiste quand un scandale éclate.
 45. Le 31/07/2007 à 22:03:17 par tytoalba  - 1  réponse  (46)
 (réponse à 42cotentine du 31/07/2007 à 19:00:11)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
c'est en quelle année à Tokyo ?? Passsseque si je ne m'abuse les prochains devaient se dérouler en Chine.  cette page
 46. Le 31/07/2007 à 23:03:46 par cotentine  - 1  réponse  (48)
 (réponse à 45tytoalba du 31/07/2007 à 22:03:17)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
t'es la meilleure en géo ! j'ai pensé Chine et j'ai écrit Japon ... c'est moi qui me mélange les pinceaux ... de toutes façons, je ne savait pas que ça se passerait à Beijing (je ne sais d'ailleurs pas le prononcer je ne l'avais vu que écrit en chinois ! 
 47. Le 31/07/2007 à 23:13:59 par cotentine  - 1  réponse  (52)
 (réponse à 43<inconnu> du 31/07/2007 à 19:14:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Mon cher Yannou, je suis une incorrigible rêveuse, utopiste, optimiste, etc ... et les coxigrues, je ne joue pas avec, c'est trop sérieux ! On ne mélange pas plus les torchons avec les serviettes, que le bon grain avec l'ivraie ... mais ...ce n’est pas un hasard si la célèbre épopée de Harry Potter compte parmi ses messagers une chouette du nom de Coquecigrue. Seul moyen de communication entre le monde magique et celui des moldus, cet ange tout de plumes et de précision, traverse, la nuit comme le jour, des distances considérables. Il est le gage de l’amitié, puisqu’il permet au jeune Ron Weasley de rester en contact avec Harry. Coquecigrue fait ce qui peut arriver de mieux à un message : elle le délivre.
Alain Rey a la joyeuse intuition de noter, dans son Dictionnaire de la langue française, que la coquecigrue apparaît pour la première fois dans Rabelais en prenant peut-être le sens du verbe " gruer " (attendre), attelé à la forme francisée du latin " coccygia " (fustet, arbre)… Quelle absurdité y aurait-il pour un oiseau à se trouver en quête de son arbre ? ...
Mais, ce même Alain Rey propose aussi un autre sens pour cette " coccille " qui " gruerait " : ce " ciccus ", chose de rien, copeau infime de l’écorce, objet si menu qu’il hésiterait presque à exister, équivalent du " ciron " pascalien ou du " quark " de notre civilisation atomique, ce serait la plus petite portion d’existence, le minuscule reste de vie, à partir de quoi tout le reste est possible.
Une coquecigrue (ou coxigrue) ne serait peut-être donc pas " l’attente de rien ", mais " l’attente parmi le rien ", la trajectoire délirante, projetée sur le vide, du désir de dire… (échassier en suspens entre le néant et un peu de nourriture …)
Seule une créature née magiquement de la langue pouvait s’atteler à l’exploration allègre de sa nature et, loin de ne signifier que fatrasie et foutaise, exa*t*r les tentatives fragiles de sens et de beauté. Coquecigrue, ainsi tordue et silhouettée de gris, c’est l’animal inutile et fabuleux qui convie l’être à sa reformulation … 
 48. Le 01/08/2007 à 04:31:28 par <inconnu>  - 0  réponse
 (réponse à 46cotentine du 31/07/2007 à 23:03:46)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
je ne savait pas que ça se passerait à Beijing (je ne sais d'ailleurs pas le prononcer je ne l'avais vu que écrit en chinois !

Ouais, tout ç'à c'est du chinois pour toi.
Et pour tout les Pékins qui ne comprennent pas le Pékinois, Beijing c'est Pékin.

Et on peut toujours s'astiquer le chinois.  

[ Modifié le 01/08/2007 à 05:00:47 ]
 49. Le 01/08/2007 à 04:58:55 par <inconnu>  - 1  réponse  (50)
 (réponse à 3tytoalba du 31/07/2007 à 07:41:31)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
la justice a fait son travail. La petite Anglica et sa maman restent finalement en Belgique

Désolé, mais le cas Anglica n'est absolument pas réglé.
La justice a annulé la décision d'expulsion parce que Anglica n'aurait jamais du être détenue dans un centre de rétention pour adultes. (plusieurs cas similaires en france).
Mais la procédure d'expulsion redémarre a zéro(ce qui peut de nouveau demander plusieurs années).
Mais l'opinion publique et les organismes caritatifs étant maintenant alertés, pourraient influencer fortement les décisions a venir.  
 50. Le 01/08/2007 à 07:08:08 par tytoalba  - 0  réponse
 (réponse à 49<inconnu> du 01/08/2007 à 04:58:55)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
ai-je dit que tout était réglé ? Non, elles vont maintenant faire les démarches pour avoir leurs papiers, nous espérons simplement qu'elles vont pouvoir finir les vacances en paix et que Angelica pourra reprendre sa scolarité normalement. Suite au prochain numéro. J'aimerais rester optimiste mais il reste encore des enfants au centre fermé pour réfugiés. Les colonies de vacances de Pierre Perret sont plus amusantes que cet enfermement.
 51. Le 01/08/2007 à 10:32:39 par file_au_logis  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Question retardataire, mais question philo-zoo-fique et existentielle quand même:

pourquoi faut-il atout pris séparrer le bon G.Rain de l'Yves"Ray "Sugar" Crusoe? Ne peuvent-ils s'aimer comme tout le monde? N'ont-ils pas droit à un morceau de bonheur, ont-ils?
 52. Le 01/08/2007 à 10:36:41 par Elpepe  - 0  réponse
 (réponse à 47cotentine du 31/07/2007 à 23:13:59)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
En pleine galipette, tombant d'une grue, il s'est cassé le coccyx, l'oiseau mytique.
 53. Le 11/01/2011 à 04:23:05 par DiwanC  - 2  réponses  (54) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Je préfère séparer la paille de la poutre... ça permet d'y voir plus clair ! 

[ Modifié le 11/01/2011 à 04:32:00 ]
 54. Le 11/01/2011 à 07:13:22 par Emeu29  - 1  réponse  (63)
 (réponse à 53DiwanC du 11/01/2011 à 04:23:05)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Fainéante ! C'est surtout plus facile !
c'est "y vrai" ? Bougrain !
 55. Le 11/01/2011 à 07:26:24 par momolala  - 0  réponse
 (réponse à 53DiwanC du 11/01/2011 à 04:23:05)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Nan nan nan ! Tu triches ! Si tu remets la poutre et la paille en perspective, il te faut d'abord voir la première, et ce n'est pas gagné, pour prétendre séparer quoi que ce soit de crédible ensuite. De toute façon, on est souvent l'ivraie d'un autre qui se prend pour le bon grain à travers le kaléidoscope des circonstances, de nos humeurs ou de nos émotions, de la "philosophie" à la mode ou pas... Et réciproquement.

Bonnes gens, je vous souhaite une excellente journée que je vais occuper à retrouver les bons grains issus de mon fruit le plus jeune.
 56. Le 11/01/2011 à 07:57:54 par file_au_logis  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Problèmes:
Il a un zo-b, ongre en livrée...
De qui s'agite-t-il?
Comment le séparer?
 57. Le 11/01/2011 à 09:12:19 par mitzi50  - 1  réponse  (58) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Cette parabole est à prendre avec des pincettes. Car elle soulève bien des problèmes. Maintenant qu' il est possible de faire un diagnostic précoce de bien des maladies, l' interruption de grossesse n' en reste pas moins interdite par l' église catholique. Il faudrait donc mettre au monde le même lot de petits malades dont il faut s' occuper à plein temps, qui souffriront, mourront avant 25 ans, ou, terreur suprême des parents, leur survivront, mais pour aller où ? D' autre part, comme cela a déjà été écrit, elle signifierait que, quoi qu' ils fassent, le destin des hommes est écrit d' avance : ils seront sauvés ou damnés. C' est la théorie de la prédestination. Mais si la prédestination existe, le dieu qui la met en oeuvre est un vrai démon. Il condamne dès avant le berceau ! Il a donc dû trouver très logique l' inquisition, les camps de concentration, les chambres à gaz, et maintenant les centres de rétention administrative...
A tout prendre, je préfère l' expression "ne pas mélanger les torchons avec les serviettes". Il ne s' agit que d' objets utiles. Et dès lors qu' on est utile, on doit être gardé ; je ne vois pas en quoi ce serait péjoratif d' être un torchon , propre évidemment, c' est mieux que d' être une serviette sale !

[ Modifié le 11/01/2011 à 09:30:07 ]
 58. Le 11/01/2011 à 09:42:23 par momolala  - 0  réponse
 (réponse à 57mitzi50 du 11/01/2011 à 09:12:19)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Toutafé, toutafé ma bonne Mitzi et sur ce, je pars !
 59. Le 11/01/2011 à 09:47:58 par lorraine  - 2  réponses  (60)
 (réponse à 2<inconnu> du 31/07/2007 à 02:23:53)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
" En définitive, n’est-il pas prudent, sage, de retrouver l’innocence pure comme au temps de notre enfance et ainsi être dégagé de notre part adulte, celle qui, en définitive nous corrompt "

Hum! hum!
Oh que je ne voudrais plus être cette enfant. Je crois qu'avec le temps, c'est comme pour certains vins, on s'améliore.
Bof, c'est ce que je pense .Libre à d'autres d'avoir la nostalgie d'une période que je suis heureuse d'avoir quittée. Mais de toutes façons, en avons-nous le choix?
Bonne journée. En définitive, n’est-il pas prudent, sage, de retrouver l’innocence pure comme au temps de notre enfance et ainsi être dégagé de notre part adulte, celle qui, en définitive nous corrompt "

Hum! hum!
Oh que je ne voudrais plus être cette enfant. Je crois qu'avec le temps, c'est comme pour certains vins, on s'améliore.
Bof, c'est ce que je pense .Libre à d'autres d'avoir la nostalgie d'une période que je suis heureuse d'avoir quittée. Mais de toutes façons, en avons-nous le choix?
Bonne journée.
 60. Le 11/01/2011 à 09:49:00 par lorraine  - 1  réponse  (61)
 (réponse à 59lorraine du 11/01/2011 à 09:47:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
j'ai bidouillé mon copié/collé .
Pardon et re-bonne journée ( ça se dit ? )
 61. Le 11/01/2011 à 10:33:42 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 60lorraine du 11/01/2011 à 09:49:00)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
re-bonne journée ( ça se dit ? )
Je ne sais pas, mais je te re-mercie de tout coeur...
 62. Le 11/01/2011 à 11:05:43 par mitzi50  - 0  réponse
 (réponse à 59lorraine du 11/01/2011 à 09:47:58)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Tu as raison. Le mythe du "bon sauvage" cher à Rousseau n' est qu' une fable... à l' usage des paresseux ! La réflexion et l' expérience sont choses qui ne s' acquièrent qu' avec le temps. On peut avoir d' excellents souvenirs de son enfance, mais aussi de très mauvais. On peut garder une partie de notre âme enfantine (celle qui nous fait nous émerveiller à la vue d' un beau ciel étoilé) et... être astrophysicien, car la beauté ne se met pas en équation ! Et on peut aimer "les mauvaises herbes"... Le "champ de blés aux coquelicots" de Monet n' en est-il pas un exemple ? D' ailleurs l' évangile nous parle des lis des champs qui ne filent ni ne tissent... Pourquoi les années qui passent nous corrompraient-elles ?
P.S. Il vaut mieux souhaiter plusieurs fois "bonne journée" que pas du tout, même si on se ré-pète...(non, je n' évoque aucun météorisme intestinal !)

[ Modifié le 11/01/2011 à 11:08:59 ]
 63. Le 11/01/2011 à 14:15:42 par DiwanC  - 0  réponse
 (réponse à 54Emeu29 du 11/01/2011 à 07:13:22)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C’est surtout plus facile !
Que tu crois ! A trier tout ça, j’ai failli me retrouver avec une « taille pourpre » !
Bien que ravie de l’ivraie, je te laisse le bon li(t) mais je prends le vrai grain...
Tu peux me prêter un parapluie ? 

[ Modifié le 11/01/2011 à 14:15:56 ]
 64. Le 11/01/2011 à 14:25:12 par DiwanC  - 0  réponse Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Les moissonneurs sont les anges.
Lange ! Où que tu sois, abandonne tes pinceaux et rapplique « d’Art d’art* » : y’a un boulot ici ! t’imagines même pas, mon Lapin !

*... comme dit Taddéi.

[ Modifié le 11/01/2011 à 14:25:57 ]
 65. Le 11/01/2011 à 14:26:08 par Mamie31  - 3  réponses  (67) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Je voudrais juste signaler que votre interprétation de la parabole "le bon grain reste le bon grain, l'ivraie reste l'ivraie" est tout à fait personnelle et, d'un point de vue exégétique, totalement farfelue.

Pour interpréter un texte biblique il ne faut JAMAIS le faire hors de son contexte, or si vous le replacez dans le contexte des Evangiles, vous constaterez que jamais Jésus n'a eu ce genre de discours. Bien au contraire, il n'a cessé de reprocher aux Pharisiens (et aux autres) leur étroitesse d'esprit et leurs condamnations sommaires. Il y a moult textes qui indiquent que Jésus voit au contraire les hommes comme des êtres en devenir et demande à ce qu'on ne les enferme pas dans leurs fautes : la femme adultère, le retour du fils prodigue, entre autres.

Vous faites donc un parfait contresens en interprétant la parabole de cette façon. Une interprétation possible : ce n'est pas à nous de juger qui est bon ou méchant et à faire justice (expéditive) nous-même, mais à Dieu seul. (Je parle évidemment là de jugement moral et pas de la justice devant les tribunaux). L'interprétation que j'ai lue plus haut : impossible d'éradiquer les méchants sans enlever aussi les bons est très intéressante.

Amicalement
 66. Le 11/01/2011 à 15:31:29 par LeboDan_Ubbleu  - 2  réponses  (68) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Ne pas confondre : Raoul Bongrain de l'Ivraie et Allain Bougrain du Bourg
Voir cette page
Vous pouvez aller lire, il y a du grain à moudre et ça ne manque ni de piquant, ni de mordant.
 67. Le 11/01/2011 à 15:48:31 par SyntaxTerror  - 2  réponses  (70)
 (réponse à 65Mamie31 du 11/01/2011 à 14:26:08)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C'est ce qu'il me semble avoir dit (beaucoup) plus haut. Ca ne veut pas dire que tu copies, mais que je suis d'accord !
Cette expression est en complète contradiction avec une autre vue récemment : Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens.

En ce qui concerne le fils prodigue, on ne lui reproche rien, celui qui a tort dans l'histoire, c'est le fils aîné qui s'est crevé au boulot sans jamais profiter de rien. Relis l'histoire jusqu'à la fin !

[ Modifié le 11/01/2011 à 15:53:12 ]
 68. Le 11/01/2011 à 16:13:29 par SyntaxTerror  - 0  réponse
 (réponse à 66LeboDan_Ubbleu du 11/01/2011 à 15:31:29)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Bongrain m'évoque plutôt le fol épi et le caprice à deux, caprice des dieux.
Visiblement, cette chronique a été écrite avant la prise en main par des anciens de "Charlie" (Hees et Val) de France Sphincter.
Comme quoi le bon grain peut devenir de l'ivraie.

[ Modifié le 11/01/2011 à 17:15:48 ]
 69. Le 11/01/2011 à 16:22:00 par DiwanC  - 0  réponse
 (réponse à 66LeboDan_Ubbleu du 11/01/2011 à 15:31:29)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Amusant, farfelu à souhait, délirant... tout comme j’aime ! Ah ! merci, M’sieur Ubbleu ! 
On avait bien besoin de cette bonne humeur un peu trop coincée entre l’tas de grain et l’amas d’ivraie !

[ Modifié le 11/01/2011 à 16:40:13 ]
 70. Le 11/01/2011 à 18:09:35 par LeboDan_Ubbleu  - 1  réponse  (72)
 (réponse à 67SyntaxTerror du 11/01/2011 à 15:48:31)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C'est ce qu'il me semble avoir dit (beaucoup) plus haut.
J'ai recherché en long, en large et en travers, et ne trouve pas de tels propos dans tes commentaires. Peux-tu éclairer ma lanterne ? Ou devrai-je séparer le bon grain de l'ivraie.  
Cette expression est en complète contradiction avec une autre vue récemment : Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens.
Oui, certes, mais le contexte est complètement différent. Dans la cas présent c'est Jésus qui éduque ses disciples, alors que dans l'autre c'est ce pauvre Arnaud Amalric (ou Amaury) à qui on attribue cette fameuse phrase, lors de la prise de Béziers en 1209.
Mais ce n'est absolument pas prouvé selon Wikipédia qui conclut son article sur Amaury : Avant le siège, Renaud de Montpeyroux, évêque de Béziers, a tenté une ultime médiation. Arnaud Amaury a exigé que tous les catholiques sortent de la ville pour ne pas partager le sort des cathares, ce qui rend douteux qu'Arnaud Amaury ait prononcé la phrase qui lui est attribuée. cette page
 71. Le 11/01/2011 à 18:22:56 par file_au_logis  - 1  réponse  (74)
 (réponse à 65Mamie31 du 11/01/2011 à 14:26:08)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Chère Mamie, je ne sais pas à qui ton commentaire s'adresse.
J'avais écrit (beaucoup) plus haut et il y a longtemps
Séparer le bon grain de l'ivraie...
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus...
et je le maintiens.
Demande donc à un agriculteur s'il peut changer du bon grain en ivraie ou Lycée de Versailles. Il te répondra que: "Tu rigoles?
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus..."
Maintenant, avec les OGM, peut-être que José Bovidé aurait quelque chose à ajouter... Mais non, pas de gènes*, un commentaire...
*quoique, s'il n'y a pas de gène, il n'y aura pas de plaisir, spa...
 72. Le 11/01/2011 à 18:33:00 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 70LeboDan_Ubbleu du 11/01/2011 à 18:09:35)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
C'est étonnant: cet article répond très bien au commentaire de Anne Roumanoff: On ne nous dit pas tout!

En effet, il est bien écrit que:
"Arnaud Amaury ou Arnaud Amalric († 1225), abbé de ... Cîteaux..." mais on passe sous silence qu'il était un excellent joueur de citare!
 73. Le 11/01/2011 à 19:05:30 par BeeBee  - 2  réponses  (76)
 (réponse à 65Mamie31 du 11/01/2011 à 14:26:08)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Je ne comprends rien à ces histoires d'exégèses ou d'interprétations qu'il ne faudrait pas sortir de leurs contextes, alors que c'est ce que vous faites ! Mais c'est peut-être ma blonditude qui ne me permets pas de séparer le bon grain de l'ivraie.......
 74. Le 11/01/2011 à 19:51:46 par DiwanC  - 1  réponse  (75)
 (réponse à 71file_au_logis du 11/01/2011 à 18:22:56)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
D'un côté, le bon grain, qui toute sa vie, restera du bon grain.
De l'autre, de l'ivraie, qui ne changera jamais sa nature non plus..."
Vrai, si tu ne considères que le végétal... Différent si tu transposes vers l’humain. En niant le fait que l’ivraie (ou considérée comme telle) peut s’améliorer, tu condamnerais à tout jamais les coupables de fautes légères ou graves. Peut-être ne deviendront-ils jamais du bon grain... peut-être cesseront-ils d’être de la mauvaise graine... De quoi, de qui parlais-tu ?
Allez, va en paix, fils de God !  
 75. Le 11/01/2011 à 20:41:43 par file_au_logis  - 0  réponse
 (réponse à 74DiwanC du 11/01/2011 à 19:51:46)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
En vérité, en vérité, je te le dis, mon enfant. Il n'y a de vrai que le règne végétal! Il n'a que lui qui peut nous donner le bon moûlt et le bon grain qui crée l'ivresse! Et ce n'est pas Marcel qui me contredira!
 76. Le 11/01/2011 à 21:03:48 par mitzi50  - 1  réponse  (80)
 (réponse à 73BeeBee du 11/01/2011 à 19:05:30)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
La couleur blonde étant précisément celle du bon grain arrivé à maturité, je vais finir par en conclure qu' il faut séparer celui-ci de l' ivraie non parce qu' il est bon, mais que contrairement à l' ivraie, censée être intelligente, parcequ' il est ... cucul la praline. Non, ne t' inquiète pas, les blondes ne sont pas stupides. Ce sont les autres qui sont jalouses de leur beauté, sans doute...(de toute façon ce n' est pas parce qu' un gène est dominant qu' il vous confère l' intelligence par-dessus le marché, ce serait trop simpliste).

[ Modifié le 11/01/2011 à 21:05:25 ]
 77. Le 11/01/2011 à 21:10:10 par lalibellule1946  - 1  réponse  (78) Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Non merci, je ne me jette pas dans ce débat entre les déterministes et les libre arbitristes. C'est plutôt une des grandes questions indéterminables. 'Spa? Mais je préfère m'incliner du côté de la volonté.

Mais 'fo dire que le grand public américain est et a toujours été fasciné par l'idée de la mauvaise graine. Croire qu'un enfant issu de sa propre chair dont l'on attend une innocence naturelle puisse être le diable incarné, c'est une hypothèse terrifiante qui fait l'engin de pas mal de films d'Hollywood. The Omen and Damien, Omen II, deux exemples. Autre exemple, un film de 1956 The Bad Seed (La Mauvaise Graine) que je ne connais pas mais que je viens de commander sur Netflix. N'étant pas afficionado de films d'horreurs, cela me changera.
 78. Le 11/01/2011 à 21:49:00 par mitzi50  - 1  réponse  (79)
 (réponse à 77lalibellule1946 du 11/01/2011 à 21:10:10)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Y' a aussi "Rosemary's baby", qui n' est pas un film d' horreur, dont aucune image n' est difficile à supporter, mais où le malaise du spectateur croît tout au long des images...
Détail assez curieux, l' immeuble qui a été choisi pour le tournage de ce film, à l' architecture un peu tarabiscotée, était celui où a vécu John Lennon. Il en sortait lorsqu' il a été assassiné....
 79. Le 11/01/2011 à 21:56:32 par lalibellule1946  - 0  réponse
 (réponse à 78mitzi50 du 11/01/2011 à 21:49:00)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
The Dakota building en face de Central Park. Oui, détail très curieux. Et Yoko Ono habite toujours l'immeuble.
 80. Le 12/01/2011 à 02:06:16 par DiwanC  - 0  réponse
 (réponse à 76mitzi50 du 11/01/2011 à 21:03:48)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
Non, ne t' inquiète pas, les blondes ne sont pas stupides.

Je ne crois pas qu’elle soit trop inquiète !... Et pour avoir rencontré BeeBee lors de la Sudvention d’août dernier, je puis te dire que rien en elle ne saurait faire naître - chez les autres - le moindre soupçon d’inquiétude !
 81. Le 13/01/2011 à 14:39:21 par Mamie31  - 0  réponse
 (réponse à 73BeeBee du 11/01/2011 à 19:05:30)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
"Je ne comprends rien à ces histoires d'exégèses ou d'interprétations qu'il ne faudrait pas sortir de leurs contextes, alors que c'est ce que vous faites !"

Alors j'essaie de mieux m'expliquer. Si vous lisez une citation d'Olivier Besancenot qui dirait "La spéculation boursière et les délocalisations sont le moteur d'une économie humaine" et en tirez la conclusion que c'est donc un néo-libéral, vous vous trompez car la citation est tirée de son contexte. Il y a de fortes chances que si elle a vraiment été prononcée, il ne fallait pas la comprendre de cette façon, puisque tout le reste de son discours va dans l'autre sens.

De même si vous prenez une parabole attribuée à Jésus et l'interprétez d'une façon qui prend complètement à contrepied tout le reste de son enseignement, il y a de fortes chances que vous vous trompiez, ce n'était pas là l'idée que voulait transmettre l'auteur. On ne peut comprendre une citation biblique qu'en l'interprétant DANS SON CONTEXTE, c'est le rôle de l'exégèse. Sinon on prend n'importe quel passage et on lui fait dire n'importe quoi.

Je réagissais au Complément de la fiche de l'expression. Non, cette parabole ne veut pas véhiculer un déterminisme et écraser l'homme sous sa faute, bien au contraire. Elle indique plutôt que Dieu seul peut juger. Ce n'est pas la seule interprétation possible, mais l'interprétation "l'ivraie reste l'ivraie" ne peut être la bonne, même si elle est justifiée par l'agronomie. lol Comme elle est présentée de façon quand même assez péremptoire, je voulais simplement préciser, pour ceux qui ne seraient pas familiers de l'Evangile, qu'il y avait là un gros contresens.

Amicalement
 82. Le 13/01/2011 à 14:58:55 par Mamie31  - 0  réponse
 (réponse à 67SyntaxTerror du 11/01/2011 à 15:48:31)
Ajout de nouveau commentaire réservé aux abonnés  Réponse à un commentaire réservé aux abonnés  Modification du commentaire réservée à son auteur  Pour jouer du trombone (désolé, je n'ai pas le modèle avec accordéon)  Alerter de la présence d'une contribution au contenu litigieux 
"En ce qui concerne le fils prodigue, on ne lui reproche rien, celui qui a tort dans l'histoire, c'est le fils aîné qui s'est crevé au boulot sans jamais profiter de rien. Relis l'histoire jusqu'à la fin !"

Je connais assez bien l'histoire, lol. C'est vrai, elle véhicule plusieurs idées. Je l'ai citée en exemple car elle montre bien que l'interprétation proposée de la parabole : "Il n'y a donc aucun espoir de rédemption, aucune porte de salut pour la "mauvaise graine"." est absolument erronée puique (je cite Luc 15) il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

Le message de l'Evangile serait plutôt : nous sommes tous de la mauvaise graine, mais nous sommes tous sauvés par Jésus, qui dit "Je suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé." (Jean 10,9) Ca c'est pour ceux qui ne trouvaient pas la porte du salut, par manque de signalétique probablement... 

Amicalement
Expressio - Le livre



Tous droits réservés - Duplication et diffusion strictement interdites sans autorisation d'expressio.fr
Ce site est conçu et maintenu par plaisir et par Georges Planelles - Copyright © 2005-2014 Kelyos SARL - [ Infos légales ]