Tirer des plans sur la comète

Faire des projets sur des hypothèses souvent peu vraisemblables ou vérifiables (et prendre un grand risque d'échouer).

Origine

Mais pourquoi tirer des plans sur la comète et non une comète ?

Cette expression daterait de la fin du XIXe siècle.

Tirer (ou tracer) des plans implique de la précision et une certaine rigueur, comme celle nécessaire à la préparation correcte de projets importants.
Une comète (Lien externe), elle, est toujours en mouvement et son passage à proximité de notre planète ou à notre vue est éphémère. Tout le contraire de la stabilité nécessaire pour tirer des plans corrects.

Cette opposition indique bien que la précision, ou la rigueur, nécessaire à la bonne exécution des projets risque fort de faire défaut à cause des hypothèses hasardeuses ou des fondements instables.

Quant à la comète, c'était celle 'du moment', en 1882, très remarquée car très brillante et qui a provoqué la naissance de cette expression.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tirer des plans sur la comète » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Espagnees Hacer castillos en el aireConstruire des châteaux en l'air
Canada (Québec)fr Pondre des oeufs de coq
Canada (Québec)fr Rêver en couleurs
Italieit Fare castelli in ariaFaire des châteaux en l'air
Polognepl Budować zamki na lodzieConstruire des châteaux sur la glace
Roumaniero A încerca marea cu degetulEssayer la mer avec un doigt

Vos commentaires
Alors, les commentateurs, vous faîtes la grasse matinée? ou vous n’avez plus d’inspiration? Le forum est bien vide ce matin, ça me manque!
Bonjour à tous et toutes, quand même. (C’est pas belge, cette tournure?)
Actuellement les experts de la NASA qui envoient des sondes à la rencontre des comètes "tirent bien des plans sur la comète", me semble-t-il. Ce que nos aïeux du XIXe siècle nous pouvaient évidemment prévoir.
réponse à . framboise le 20/08/2006 à 10h05 : Actuellement les experts de la NASA qui envoient des sondes à la rencontr...
eh bien en fait, je suis pas très inspiré.
Alors voici un premier cadre, modéle économique :
et en voici un autre avec marie-louise
[citation]
[/citation]
pour commencer à décorer le site.
j’offre aussi les clous [--- [---
C’est tout ce que je peux faire pour le moment, mais je vais tirer des plans sur la comète !

ps attention : les clous se tordent facilement [---w
réponse à . chirstian le 20/08/2006 à 11h00 : eh bien en fait, je suis pas très inspiré. Alors voici un premier ...
Ca ne vaut pas un clou, ça !
La Framboise semble fébrile. La queue de la comète semble la mettre dans tous ses états.
Peut-être y tire-t-elle des plans ? (ou tout autre activité plus ou moins licite ?)
Nous, à vrai dire, elle ne nous inspire pas beaucoup, en effet.
Laissons chauffer la cafetière.....
Halley, Halley, ressaisissons-nous ! Ne soyons pas dans la lune !
Profitons-en pour un petit hommage au grand Edmond Rostand(qui soit dit en passant a le même prénom que Halley), qui en rendait lui-même à un certain écrivain, poète et libre penseur qui aurait sûrement aimé ce site (mâtin, quel poète) et auquel un cratère de la face cachée de la lune est dédié en remerciement de son Histoire comique des États et Empires de la Lune.
CYRANO
(rayonnant)
C’est a Paris que je retombe!
(Tout a fait a son aise, riant, s’epoussetant, saluant)
J’arrive--excusez-moi!--par la derniere trombe.
Je suis un peu couvert d’ether. J’ai voyage!
J’ai les yeux tout remplis de poudre d’astres. J’ai
Aux éperons, encor, quelques poils de planète!
(Cueillant quelque chose sur sa manche)
Tenez, sur mon pourpoint, un cheveu de comète!. . .

Il souffle comme pour le faire envoler
c’était la minute Hommagique de Mr Cyclopède... hommage encore !
Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué
Pour conquérir la belle, et lui faire fête
Tirons-nous des plans sur la comète
Mais ne réussissons pas à l’attirer.
dans les monastères fin XVI il existait déjà une expression si billine que je ne suis pas certain de son sens : en voyant passer une jolie religieuse, les moines disaient
"tirer le gland sous la cornette"
Bizarre, vous avez dit bizarre ?
Je cherche, je cherche ! Et quand on cherche, on trouve !
"tirer des plans sur la comète" est le palindrome parfait de :
"ete mocal russ nal psed rerit"
Ah bon, vous êtes sûr qu’il faut qu’un palindrome ait une signification ? C’est pour cela alors que je trouvais les palindromes si faciles à faire !
Bon, tant pis, alors une anagramme :
"trdpl *! l’été russe a comanse** i r***"

*=interjection russe signifiant la joie de voir l’hiver fini
** =a commencé : on peut pas demander à un russe d’avoir le sens de l’orthographe!
*** =hier : les russes parlent souvent en abréviations

j’vous dis ! quand on cherche ...
réponse à . <inconnu> le 20/08/2006 à 11h41 : Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué Pour conquéri...
Poême dans lequel le sieur Chirstian qui n’a rien entravé au sonnet de Peinard_best lui répond bien peinard, ces quelques vers tout best:

Serviteur, monsieur ! Je dois vous confesser
Que l’idée d’attirer, comme vous le suggérez,
Une comète dans mon pieu, en tirant moult plans,
Est une idée curieuse que j’n’ai pas couramment.

Haley Lébleu
Tirer des plans sur la comète est quelque chose de faisable quant on pense qu’il s’agit là de la rencontre entre un corps céleste (un homme très très spirituel, si si, ça existe) et une abréviation, une ébauche ou un vieux débris de l’espace qu’on appelle comète : une femme blonde ou brune, peu importe se faisant remarquer au point que tous l’ont dans leur viseur… de frustrés.

Un homme pense vite, très vite, c’est selon, à chevaucher la comète qu’il a rencontrée mais filera d’abord vers des préambules : des courbettes, un resto, du champagne, un cadeau, un tour en voiture de sport et surtout surtout une démonstration que tout corps homme céleste plongé dans un débris flottant ne peut lui-même finir sa course que dans un mur.
Pourquoi ? Parce qu’il faut être complètement givré pour accepter ainsi autant de caprices.

La morale dit au jeune homme : « Dans l’existence, tu fileras droit ! ».
On veut bien mais ensuite dans la vie, les travers qui se présentent ne sont pas tous dus au porc, au cochon mais bien à la course échevelée des femmes pour se faire tirer en vol. Nous les hommes avons tous un missile interstellaire dont on ne sait pas quoi faire, alors quand l’occasion se présente…

Pauvre de nous, nous sommes petits… mais costauds.

Toute leur vie, elles ont rêvé d’être hôtesses de l’air… toute leur vie…. lalalalalala

Ps : Vaut-il mieux être un débris de l’espace ou un débris de l’espèce, le débat est ouvert ?
réponse à . <inconnu> le 20/08/2006 à 11h41 : Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué Pour conquéri...
Mais que voilà un homme qui parle agréablement... ce n’est pas comme Yannou qui me paraît bien moraliste et frustré aujourd’hui... peut-être a-t-il trop tiré (..) de plans sur la comète et s’est-il pris le mur....
Dans la mesure où une comète peut désigner un ornement vestimentaire, alors il est possible de tirer des plans dessus, non ?
Ou encore pour décorer les livres à reliure industrielle...
beaucoup de commentaires intéressants, qu’ils soient humoristique ou littéraires, bravo JP
réponse à . chirstian le 20/08/2006 à 12h49 : Poême dans lequel le sieur Chirstian qui n’a rien entravé au ...
À défaut de palindrôme parfait, voilà une contrepéterie complète :
"Draps tant pliés sur les moquettes."
ou
"Tirant des pelles sur la moquette" (à défaut de les rouler)

mais elles sont trop "propres" pour valoir vraiment quelque chose.
soyons sérieux un moment.Eh, les gars, je fais une crise :
Mais pourquoi tirer des plans sur la comète et non une comète
Ce n’est pas cette question qui me vient à l’esprit à propos de cette expression.
God nous explique l’expression comme signifiant "tracer des plans en s’appuyant sur une comète"*, donc sur une force en mouvement. Bon mais alors pourquoi une (ou la) comète ? Pourquoi pas un bateau, une calèche etc...
Réponse certes imparable, que je sens venir si God n’est pas dans un bon jour (mais aujoud’hui est Son Jour ...!) : pourquoi pas ?

Personnellement j’ai toujours compris l’expression comme "tirer des plans sur (la trajectoire de) la comète" : c’est à dire essayer de prévoir quelque chose de très difficile à prévoir , car les astronomes étaient rarement d’accord sur des calculs par essence difficiles à vérifier. Donc appuyer une stratégie quelconque sur la trajectoire d’une comète = casse gueule : au dernier moment elle peut disparatre ou aller percuter madame la lune et toute ma stratégie est à revoir!
Qu’en pensez vous , oh amis qui seriez encore en état de penser , à cette heure déjà avancée de l’après midi (quel site!) ???

* à moins que j’ai mal compris la démo, ce qui est fort possible! En fait c’est le "sur" qui est à préciser : en s’appuyant physiquement sur , ou à propos de ?
réponse à . <inconnu> le 20/08/2006 à 11h37 : Halley, Halley, ressaisissons-nous ! Ne soyons pas dans la lune ! Prof...
"Rentré de ouacances, et déjà au turbin.
C’est-y quand même pas vrai", râl’-t-il dans son turc bain;
Même God n’a rien dit, et derechef il peste:
"Je dois donc travailler et ne suis pas en reste!"

Halley et Davidson, les comparses de toujours, ont tiré des pleins sur la Comète: moteurs hurlants. cheveux aux vents, ils portaient des lunettes, des bottes de mooto, un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos...
Bourrés comme la lune, ils ont raté la sortie 21, escalier C, le dimanche à Orly et se sont plantés dans le décor, croyant voir le corps pulpeux de Louisann, filant telle un comète sur sa Vespa rose, avec sa cakette et son tisheurt à une seule manche, dévoilant son épaule impudiquement dénudée aux regards obliques des passants aux nètes. Davidson a alors dit à Halley la phrase restée célèbres dans les annales: "non, Jef, t’es as tout seul..."
Ils ont alors repris le tram 33 pour aller manger des moules et puis des frites, des frites et puis des moules, chez Laurette, où c’était si bien quand on faisait la fête...

DDDDDDDRRRRRRRRRRRRRRRRRRIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNGGGGGGGGGGGGG
Merde, le réveil!
réponse à . file_au_logis le 20/08/2006 à 18h53 : "Rentré de ouacances, et déjà au turbin. C’est-y quan...
Bon, et maintenant, pour tâcher de me réconcilier avec vous tous, oui, les trois qui suivez!, je vais aller de ce pas voir l’expressio d’hier. Salut les aminches....
réponse à . chirstian le 20/08/2006 à 11h00 : eh bien en fait, je suis pas très inspiré. Alors voici un premier ...
plutôt que de "tirer des plans sur la comète" ... ce serait-y pas mieux de "bâtir des châteaux en Espagne" ? c’est moins loin et moins compliqué !!!  )

et c’est aussi utopique !
réponse à . cotentine le 20/08/2006 à 20h28 : plutôt que de "tirer des plans sur la comète" ... ce serait-y pas m...
MelleTurpinic, vous remontiez de la plage là ? Allongée sur le sable, la vie vous semblait plus facile à envisager que l’esprit égaré dans les nuages... Bravo.

A Mirlou : en fait, le meilleur plan, c’est quand il n’y a pas de plan !
Un jour, je me suis pris un mur, un rateau, j’ai décidé depuis d’abandonner le bricolage. Je joue aux boules, je tire et je pointe mais à ce jeu là, il y a bien plus doué que moi... 
réponse à . chirstian le 20/08/2006 à 18h51 : soyons sérieux un moment.Eh, les gars, je fais une crise : Mais pou...
Je comprends rien à ton charabia ; la fatigue certainement. Sans doute disais tu quelque chose de vrai...?

A Filologis : Bon retour au bercail.
réponse à . <inconnu> le 20/08/2006 à 11h37 : Halley, Halley, ressaisissons-nous ! Ne soyons pas dans la lune ! Prof...
Tu es sûr que c’est Edmond ?
Moi je me souviens de Bill, en 1955 !


Mais, non, pas Bill Rostand !
réponse à . chirstian le 20/08/2006 à 18h51 : soyons sérieux un moment.Eh, les gars, je fais une crise : Mais pou...
"tirer des plans sur (la trajectoire de) la comète" : c’est à dire essayer de prévoir quelque chose de très difficile à prévoir
Mais pas du tout, justement ! Sir Edmund Halley a bien calculé , et la comète est passée au moment prévu (souvenez-vous d’aiilleurs de son récent passage * : elle a été visible pendant plusieurs semaines )!
*son = de la comète, pas de Sir Edmund Halley
A propos de comète, vous avez vu que Pluton a été dégradée ?
C’est devenu une planète naine*

Pardon, planète de petite taille.
réponse à . Jonayla le 25/08/2006 à 14h54 : A propos de comète, vous avez vu que Pluton a été dé...
Le temps qu’on aille leur porter l’info, nous sommes donc loin de la houleuse manifestation des habitants de Pluton. Pluton, plus tard dirait le Sage.
réponse à . Jonayla le 25/08/2006 à 14h54 : A propos de comète, vous avez vu que Pluton a été dé...
Et dire qu’il s’en est fallu de peu pour que notre système solaire compte douze planètes !
C’est encore un coup de nos ministères de l’éducation nationale qui auront refusé d’imposer ces nouveaux noms à nos petites têtes blondes !Sans doute préfèrent-ils, ces politicards , qu’on retienne les leurs (pour les prochaines érections )
réponse à . Jonayla le 25/08/2006 à 14h54 : A propos de comète, vous avez vu que Pluton a été dé...
Ne faut-il pas dire "planète à croissance contrariée" ?
réponse à . HoubaHOBBES le 25/08/2006 à 17h00 : Et dire qu’il s’en est fallu de peu pour que notre système so...
A chacun son baromètre...
réponse à . HoubaHOBBES le 24/08/2006 à 16h31 : "tirer des plans sur (la trajectoire de) la comète" : c’est &a...
C’est bien ce que je disais en @2!!!
Tirer des plans sur deux astres
Ne serait-ce pas un désastre
Aussi mal que sur une comète ?

Point de comète, me semble-t-il, dans les textes du beau Georges (l’autre !), mais plein d’étoiles dont celles-ci :

Au royaume des vieilles lunes,
Que Copernic
M’excuse, pas d’ombre importune,
Pas de spoutnik !
Le feu des étoiles éteintes
M’éclaire encore,
Et j’entends l’Angélus qui tinte
Aux clochers morts.


Un texte qu’il ne mit pas en musique… peut-être parce qu’il ne le tenait pas pour très bon. Il a pour titre Le Passéiste. Un autre s’est chargé d’y mettre des notes… Je vous aime trop pour vous infliger ça ! Mais si vous voulez vous faire du mal, il est sur Youtube.
réponse à . DiwanC le 17/11/2013 à 04h31 : Point de comète, me semble-t-il, dans les textes du beau Georges (l&rsquo...
J’aime la rime Copernic/spoutnik quand même. 
Dans le texte, il y a aussi ceci qui est charmant :

Que les ans rongent mes grimoires,
Ça ne fait rien,
Mais qu’ils épargnent ma mémoire,
Mon plus cher bien !
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 03h24 : Tirer des plans sur deux astres Ne serait-ce pas un désastre Aussi mal qu...
Deux beaux astres font-ils un groupe
Une paire ou simplement un couple ?
C’est là la question qui me trouble

Une paire de vers s’appelle un couplet
Une chose par deux c’est un doublet
Deux astres d’un c’est le double ?
réponse à . DiwanC le 17/11/2013 à 04h48 : Dans le texte, il y a aussi ceci qui est charmant : Que les ans rongent m...
Ce n’est pas d’une façon aléatoire
Que Georges fait valoir le bien d’ la mémoire.

(Sorry, j’ai la maladie de la rime en ce moment...cela passera)
réponse à . DiwanC le 17/11/2013 à 04h31 : Point de comète, me semble-t-il, dans les textes du beau Georges (l&rsquo...
Alors comme êtes vous, ce jour d’hui ?

J’ai pensé à Saturne
Bon, trop rien à voir avec les comètes mais ça fait astronomie......

Halley, vais boire mon jus.....
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 04h54 : Deux beaux astres font-ils un groupe Une paire ou simplement un couple ? C&...
En astronomie on parle en général "d’étoiles doubles" comme par exemple Alcor et Mizar ou alors du "couple Terre-Lune"........

Sur Expressio nous avons Mintaka-Betelgeuse qui sont deux étoiles mais pas doubles.
En effet, elles sont très éloignées l’une de l’autre bien qu’étant toutes deux dans Orion.
La comète de 19861 devait être tristounette car elle n’a inspiré que peu de projets dithyrambiques à Louise Ackermann.
À la comète de 1861.
Bel astre voyageur, hôte qui nous arrives
Des profondeurs du ciel et qu’on n’attendait pas,
Où vas-tu ? Quel dessein pousse vers nous tes pas ?
Toi qui vogues au large en cette mer sans rives,
Sur ta route, aussi loin que ton regard atteint,
N’as-tu vu comme ici que douleurs et misères ?
Dans ces mondes épars, dis, avons-nous des frères ?
T’ont-ils chargé pour nous de leur salut lointain ?

Ah ! quand tu reviendras, peut-être de la terre
L’homme aura disparu. Du fond de ce séjour
Si son œil ne doit pas contempler ton retour,
Si ce globe épuisé s’est éteint solitaire,
Dans l’espace infini poursuivant ton chemin,
Du moins jette au passage, astre errant et rapide,
Un regard de pitié sur le théâtre vide
De tant de maux soufferts et du labeur humain


Déjà l’alerte écologique... Pas de quoi rigoler, n’est-ce pas ? Je préfère quand vient du fond de l’univers une gerbe de lumière qui traverse notre ciel en silence et s’éloigne en emportant nos plans illusoires et nos impossibles rêves (merci Diwan).
Si vous manquez d’inspiration sous ce ciel si bas qu’il fait l’humiditél’humilité, voici une liste de citations littéraires commentées à propos de la comète que je trouve fort intéressante. D’ailleurs, je retourne y tirer quelques plans en attendant le jour, s’il arrive.
Etant née au XXème siècle, il me semble avoir toujours su qu’une comète était constituée de glace, ce qui me paraissait assez contradictoire avec la lumière qu’elle dégage qui ne pouvait, dans ma petite cervelle, n’être générée que par une source chaude. C’est sous la forme d’une comète que j’imaginais la Reine des Neiges d’Andersen. Cette beauté glacée me paraissait bien plus redoutable que le passage d’une belle chevelure de feu dans le ciel lointain.

Depuis le temps qu’elles passent et rapacent repassent au-dessus des têtes de tous nos ancêtres des quatre coins du monde, les comètes comme celle de Halley à Bayeux ont le talent de perdre la mémoire de tous les plans qui auraient touché leur cible au fil de leur chevelure éphémère.

Je vous souhaite une belle journée chal-heureuse !
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 06h03 : En astronomie on parle en général "d’étoiles doubles"...
Sur Expressio nous avons Mintaka-Betelgeuse
Aujourd’hui nous fêtons la Sainte-Élisabeth Elgeuse, une étoile énorme.
Quant à Mintaka, c’est une étoile multiple : au centre, une étoile double autour de laquelle gravitent 4 compagnons. Bref, une véritable ménagerie.
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 06h54 : Sur Expressio nous avons Mintaka-BetelgeuseAujourd’hui nous fêtons l...
Quant à la comète, c’était celle ’du moment’, en 1882, très remarquée car très brillante et qui a provoqué la naissance de cette expression.
La Grande Comète de septembre 1882 fait partie du groupe de Kreutz, une famille de comètes qui frôlent le Soleil probablement issue de la fragmentation d’une comète plus grande observée en 1106, elle-même provenant de la dislocation de la Comète d’Aristote. Bref, une véritable ménagerie.
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 03h24 : Tirer des plans sur deux astres Ne serait-ce pas un désastre Aussi mal qu...
Il ne faut pas que tu te commettes dans ce mauvais plan.
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 07h11 : Il ne faut pas que tu te commettes dans ce mauvais plan....
Tire ton plan avec ta comète !
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 06h03 : En astronomie on parle en général "d’étoiles doubles"...
Bien avant l’utilisation par Galilée d’une lunette astronomique, les astronomes connaissaient un exemple de système binaire, les étoiles Alcor et Mizar dans la constellation de la Grande Ourse. Ce couple n’a cessé depuis de se démultiplier à mesure qu’augmentait la résolution des instruments. Mizar s’est révélée double puis quadruple. Dernier épisode en date : Alcor vient à son tour d’apparaître comme une binaire. Total : 6 étoiles ! Bref, une véritable ménagerie.
Les calculs d’Edmund
Pas un détail qu’omette Halley !
Son prof à Halley
- Tiens, toi qui est passionné par l’astronomie, j’ai trouvé ces notes d’un certain
gars, lis-les !
DEVINETTE
Hubble avait deux pulls, un rouge et blanc rayé, et un vert lisse; quand il déménagea d’hôtel, quel pull oublia-t-il de prendre ?
réponse à . joseta le 17/11/2013 à 08h49 : DEVINETTE Hubble avait deux pulls, un rouge et blanc rayé, et un vert lis...
Réponse
- le vert lisse, car il parla de l’ex-pension, de l’uni vert...
réponse à . joseta le 17/11/2013 à 09h29 : Réponse - le vert lisse, car il parla de l’ex-pension, de l’u...
Et à # 46 :
Dans l’ex-pension, l’uni vert qu’omette Hubble, c’est étonnant.
ANAGRAMME
Omettre la cire sur des plans
Déformé et approximatif
"tirer des plombs avec la cometa"
cette page 
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 04h54 : Deux beaux astres font-ils un groupe Une paire ou simplement un couple ? C&...
J’ignore s’ils brillent, en ce moment en France, on dit du couple Hollande-Ayrault : c’est le plus grand des astres.
réponse à . joseta le 17/11/2013 à 09h29 : Réponse - le vert lisse, car il parla de l’ex-pension, de l’u...
L’inventeur du Big Bang c’est mon chauffagiste qui a fait exploser le vase d’expansion.
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 09h50 : L’inventeur du Big Bang c’est mon chauffagiste qui a fait exploser l...
Mais non, c’est encore un autre Georges, Georges Lemaître (Charleroi, 17 juillet 1894 – Louvain, 20 juin 1966) qui était un chanoine belge, astronome et physicien.
Depuis le temps que je me pose la question (ça me torlapine depuis un moment), j’ai au moins appris que les Espagnols ne construisent pas de châteaux en France.
réponse à . saharaa le 17/11/2013 à 09h44 : Déformé et approximatif "tirer des plombs avec la cometa" cette ...
Firefox débloque, ou bien ?
Ce site n’est qu’un vaste bandeau de droite chez moi.
réponse à . saharaa le 17/11/2013 à 09h44 : Déformé et approximatif "tirer des plombs avec la cometa" cette ...
Approximatif peut être ( ici ça ne choque pas ) mais bien pensé....
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 09h50 : Mais non, c’est encore un autre Georges, Georges Lemaître (Charlero...
Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas été créé par Dieu !
Pie XI en a eu la tiare à l’envers !
C’est certes Lemaître qui échafauda la théorie mais c’est Hubble qui la démontra et Hoyle et qui la baptisa Big-Bang......
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 09h57 : Firefox débloque, ou bien ? Ce site n’est qu’un vaste ba...
Apparemment Bouba n’a pas eu de problème pour ouvrir la page ! bah, Firefox a dû trouver que ce lien n’en valait pas la peine.
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 10h15 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas été créé par Dieu !
La question n’est toujours pas réglée, Bouba, scientifiques et philosophes continuent à s’interroger ! 
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 10h15 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
Il est vrai que c’est Hoyle qui, ironiquement, l’a baptisée ainsi.
Hoyle a passé le reste de sa vie à combattre cette théorie, la sienne est plus séduisante, mais plus exigeante intellectuellement.
Halley passait ses vacances en Italie, et dans son itinéraire, il n’était pas rare que Côme mette, Halley.
Un jour, un homme religieux croisa Halley dans la forêt, et le mit en garde:
Halley, loups y a...
réponse à . saharaa le 17/11/2013 à 10h43 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
Il y aura toujours des discussions sur le sujet........
réponse à . saharaa le 17/11/2013 à 10h43 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
La question n’est toujours pas réglée, Bouba, scientifiques et philosophes continuent à s’interroger !
Mais si la question est réglée. C’est l’homme qui a créé God. God lui, il a créé expressio.
Et pis c’est tout !
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 11h07 : Il est vrai que c’est Hoyle qui, ironiquement, l’a baptisée a...
Certes mais plus les observations s’affinent plus la théorie de l’univers immuable de Hoyle est délaissée......
Halley, de toute façon le débat reste ouvert !
réponse à . mickeylange le 17/11/2013 à 11h33 : La question n’est toujours pas réglée, Bouba, scientifiques ...
Bon God, mais c’est bien sur !!!!!!!!
Il n’était pas bien haut
Galilée, un génie de petite taille: l’as trop gnome. 
réponse à . joseta le 17/11/2013 à 11h37 : Il n’était pas bien haut Galilée, un génie de petite ...
La terre c’est pas une star et pourtant elle tourne !

Galilée (metteur en scène)
UN DRÔLE DE RECYCLAGE DE POUÊME


Quelle comète s’adresse à moi parmi celles,
- Fuyant indifférentes et d’un éclat si pur,
Fragments d’un diadème de métal froid et dur -,
Qui de leur feu d’artifices nous interpellent ?

L’une file, en offrant sa beauté en obole,
Je fais un vœu pieux, mais son silence est un mur :
Je ferme les yeux - éclipse d’étoiles -, sur
Les plans prodigieux que m’offre sa parabole.

Ô magicienne nuit enveloppée de noir,
Tu ajoures de guipures d’or tes sept voiles,
Ajoutes à ta parure une traîne d’étoiles
Filantes afin d’éclairer ton promenoir.

Un dieu nostalgique d’enfance et facétieux
Fait jaillir, de son prodigue chapeau magique,
Un festival fou d’étincelles mirifiques,
Halley-lujah ! Ce sont les paillettes des cieux.
réponse à . belteigneuse le 17/11/2013 à 11h51 : UN DRÔLE DE RECYCLAGE DE POUÊME Quelle comète s’adres...
Comme d’hab’, c’est magnifique.

La dernière stance, à la lumière du dernier vers de la deuxième me fait demander : Tu viens d’allumer la télé ?
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 09h49 : J’ignore s’ils brillent, en ce moment en France, on dit du couple Ho...
A cause du premier sinistre ?
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 10h15 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
Ert la preuve en fut apportée par Penzias et Wilson (découverte publiée dans le New York Times du 21 mai 1965), preuve qui leur valut le prix Nobel en 1978.
réponse à . BOUBA le 17/11/2013 à 10h15 : Un ecclésiastique qui découvre que l’Univers n’a pas &...
Einstein disait du chanoine Lemaître qu’il était un des rares à avoir vraiment compris la théorie de la relativité. D’autre part, certains manifestaient de la suspicion à son égard en voyant une contradiction entre ses statuts d’ecclésiastique et de scientifique.

Pendant ses études d’ingénieur, mon père a eu cours avec lui. Il était censé enseigner la mécanique rationnelle (celle qui sert à calculer en physique newtonienne). Au lieu de ça, il passait son temps à modéliser mathématiquement les vents alizés de façon totalement incompréhensible pour l’auditoire. Heureusement, il ne busait personne.
réponse à . belteigneuse le 17/11/2013 à 11h51 : UN DRÔLE DE RECYCLAGE DE POUÊME Quelle comète s’adres...
Dis dans quelle source profonde un tel pouême tu puises
Que je moi-même y trouve d’images aussi exquises !
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 09h49 : J’ignore s’ils brillent, en ce moment en France, on dit du couple Ho...
... en ce moment en France, on dit du couple Hollande-Ayrault : c’est le plus grand des astres.

Chez moi on dirait d’eux que c’est une paire sans dire une paire de quoi et ce ne serait pas un compliment et on mettrait un grand point d’ironie après une paire.
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 12h38 : Einstein disait du chanoine Lemaître qu’il était un des rares...
Les bosons de Higgs en revenant de Nan-tes
Les bosons de Higgs du champ de Higgs les quan-ta
Ils s’offrent beau ci-ble leur nom est ri-sible
Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik et Kib-ble


(J’ai encore cette maladie, cela passera)
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 12h56 : Dis dans quelle source profonde un tel pouême tu puises Que je moi-mê...
Zouli pouême pour lalibellule46

Une libellule
Preste et minuscule
Jetait ses amants
Dans de grands tourments,
Leur mettant, peuchère !,
La tête à l’envers.

Ils criaient : « De grâce,
Aime-nous un peu ! »
Elle restait de glace
Pour ses amoureux :
« L’amour est fugace,
Qu’ils freinent leur feu… »

Mais la libellule
Pourtant peu crédule
Prit feu pour les yeux
D’un coléoptère,
Un tel arbitraire
Les rendit furieux.

« C’est un charançon »,
S’étranglèrent-ils,
« Quel vilain garçon,
Curieux volatile,
Visez ses élytres,
On dirait un pitre ».

Notre libellule
Se rend ridicule :
« Libellule exquise,
Volète à ta guise,
Mais sache qu’un jour
Tu mourras d’amour ! »
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 12h38 : Einstein disait du chanoine Lemaître qu’il était un des rares...
une contradiction entre ses statuts d’ecclésiastique et de scientifique.
Au XXème siècle, et même au nôtre, c’est un peu inquiétant.
Il n’ y a guère que les créationnistes pour n’avoir pas compris que la Bible est un traité de théologie et non un manuel scientifique et que, comme la vinaigrette, si on mélange les deux, ça finira bien par se séparer.
réponse à . <inconnu> le 20/08/2006 à 11h41 : Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué Pour conquéri...
Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué
Pour conquérir la belle, et lui faire fête
Tirons-nous des plans sur la comète
Mais ne réussissons pas à l’attirer.

Tu es trop timide. Elle attend que tu tires du gland sur la gamète !
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 13h55 : ... en ce moment en France, on dit du couple Hollande-Ayrault : c’est...
Nous disons aussi : les deux font la paire, mais, de façon générale on évite de parler de paire en langue française, vu que, comme nous avons l’esprit mal tourné, on y cherchera une allusion à une paire de ... bollox.
réponse à . mickeylange le 17/11/2013 à 18h49 : Souventes fois messieurs, l’avez vous remarqué Pour conquéri...
Il voulait écrire "la tirer" mais le correcteur orthographique a fait des siennes.
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 18h56 : Il voulait écrire "la tirer" mais le correcteur orthographique a fait des...
Quel gland ce correcteur !
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 18h48 : une contradiction entre ses statuts d’ecclésiastique et de scientif...
Certains voyaient dans le Big Bang une forme de néo-créationnisme : cet événement ponctuel pouvait être interprété comme l’intervention de la main de Dieu.
réponse à . <inconnu> le 17/11/2013 à 19h58 : Certains voyaient dans le Big Bang une forme de néo-créationnisme&...
Ah, ben oui, Maradona n’était pas né.
Thierry Henri non plus : cette page.
réponse à . belteigneuse le 17/11/2013 à 17h12 : Zouli pouême pour lalibellule46 Une libellule Preste et minuscule Jetait ...
Très zouli pouême
Que libellule aime

Un coléoptère
Oui ça peut lui plaire
Les zèbres elle préfère

Si pour ça
Éclate un brouhaha
Elle ne sera pas
La libellule
Pleureuse
Plutôt elle mourra
Heureuse

Merci belteigneuse la raconteuse !
J’avais oublié cet épisode : je ne m’intéresse pas au foutchebol et je n’y connais rien.
Nez en moins, en regardant les "flims", il apparaît clairement qu’il y en a un qui triche manifestement, alors que l’autre a la main malencontreusement heurtée par le ballon. J’ignore si ça aurait du être sanctionné de la même façon, ça ne me semble pas souhaitable, mais personne ne m’a demandé d’écrire les règles.
Question croyances non-scientifiques

J’ai entendu dire l’autre jour par un astrophysicien (?) québécois dont le nom m’échappe qui vient de sortir un livre sur l’écologie que le niveau de l’homme vis à vis les questions existentielles, c’est pareil au niveau d’un chat auquel tu essaies d’apprendre la géométrie.

Je suis athée moi, mais je reconnais que l’on ne sait pas ce que l’on ignore.
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 22h46 : Question croyances non-scientifiques J’ai entendu dire l’autre jour...
Je ne sais pas bien ce qu’il entend par "questions existentielles", mais j’ai peur qu’en philosophie nous n’avons pas fait beaucoup de progrès depuis l’Antiquité.
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 22h46 : Question croyances non-scientifiques J’ai entendu dire l’autre jour...
Je ne sais si c’est la question, mais "astrophysicien" doit être correct. J’ai tendance à écrire "astro-physicien", mais la réforme de l’orthographe de 1990, qui ne m’emballe pas outre mesure, a supprimé beaucoup de tirets dans les mots composés.
réponse à . SyntaxTerror le 17/11/2013 à 23h10 : Je ne sais si c’est la question, mais "astrophysicien" doit être cor...
Je voulais parler de la question de l’existence d’un dieu et le pourquoi de l’existence des hommes et la mortalité ou non-mortalité des hommes. Ce sont les questions existentielles je croyais.

Et l’astrophysicien (merci !) voulait dire que pour nous, essayer de comprendre ces choses-là, c’est tirer des plans sur la comète, nous sommes autant destinés à l’échec que le chat l’est pour la géométrie.

Je viens de piger que par questions existentielles tu as compris peut-être la question philosophique, est-ce que l’on existe vraiment ou des trucs (excuse-moi) comme ça ?

Ben, je vais regarder la fin de Oceans 12. Savais-tu que Brad Pitt est fils du Missouri ???????? !!! He’s come a long way, baby ! Bof. Brad ne m’emballe point à vrai dire.
réponse à . lalibellule1946 le 17/11/2013 à 22h46 : Question croyances non-scientifiques J’ai entendu dire l’autre jour...
Certainement Hubert Reeves.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Tirer des plans sur la comète » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?