Une nuit blanche - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Une nuit blanche

Une nuit sans sommeil

Origine

Autant vous l'avouer tout de suite : il n'existe aucune certitude quant à l'origine de cette expression qui date du XVIIIe siècle. Et pourtant, vu la taille du texte ci-dessous, il y a quand même des choses à en dire.

On en trouve une attestation en date du 30 octobre 1771 dans une lettre de la marquise du Deffand, Marie de Vichy-Chamrond alors âgée de 74 ans, à l'homme politique et écrivain anglais Horace Walpole. Elle y écrit ceci : « Vous saurez que j'ai passé une nuit blanche, mais si blanche, que depuis deux heures après minuit que je me suis couchée, jusqu'à trois heures après-midi que je vous écris, je n'ai pas exactement fermé la paupière ; c'est la plus forte insomnie que j'ai jamais eue. »
Comme il ne semble pas exister de traces antérieures dans la littérature française, certains auteurs émettent l'hypothèse que c'est elle qui a inventé ce terme. Mais comme on le trouve dans d'autres ouvrages postérieurs moins d'un an et demi après (voir l'exemple), il n'est pas certain que cela soit le cas.

L'idée la moins originale mais peut-être la plus véridique est la simple opposition avec la nuit noire, celle où, en temps normal, on dort d'un sommeil généralement bien mérité, une nuit passée en restant éveillé étant alors une nuit blanche, soit par constraste, soit parce qu'on la passe avec une lumière allumée.
Pour le confirmer, il suffit de se souvenir qu'en français, le qualificatif blanc désigne souvent un manque. Ainsi, un mariage blanc, un examen blanc, un tir à blanc ou encore une voix blanche, par exemple.

Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications, en particulier sur Internet où la plus répandue, et certainement la plus fausse, évoque les chevaliers qui, la nuit précédant leur adoubement, devaient la passer éveillés dans une tenue entièrement blanche. Mais si cette explication était la bonne, il faudrait expliquer pourquoi il a alors fallu attendre la deuxième moitié du XVIIIe siècle pour trouver la première trace écrite de cette expression, plusieurs siècles après cette coutume de chevalerie.

Toutefois, une autre hypothèse, nettement plus vraisemblable, cette fois, car elle respecte la chronologie, nous vient de Saint-Pétersbourg, en Russie. À l'époque du règne d'Élisabeth, puis de Catherine II, la cour royale dans cette ville - qui je le rappelle, était alors la capitale du pays - était fréquentée par de nombreux Français, en été principalement. Or, à cette époque de l'année et à cette latitude, les nuits sont loin d'être vraiment noires, le soleil ne se couchant jamais complètement.
Et dans ces années-là, tradition perpétuée actuellement par le festival des Nuits Blanches de Saint-Pétersbourg, la vie « nocturne » battait son plein. Autant dire que ceux qui participaient aux bals et autres fêtes tardives, passaient des nuits doublement blanches à la fois, par l'absence de sommeil et par la luminosité de la nuit.
Il se peut donc tout-à-fait que le terme russe « белые ночи » (nuits blanches) ait été ramené et popularisé chez nous par les Français qui passaient du bon temps là-bas.

Exemple

« Voilà une cascade de sottises qui donnera beau jeu aux rieurs, et que je recommande à votre bonne humeur et à vos nuits blanches à force de rire. Tâchez pourtant, tout en riant, de dormir un peu. »
François-Marie Arouet, dit Voltaire - Correspondance avec M. D'alembert - Janvier 1773

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une nuit blanche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Eine schlaflose NachtUne nuit sans sommeil
Allemagnede Ich habe die Nacht durchgemacht.J'ai passé une nuit blanche. (J'ai passé à travers la nuit.)
Angleterreen Sleepless nightUne nuit sans sommeil
Espagnees Pasar la noche en blancoPasser une nuit blanche
Mexiquees Estar en vivoÊtre au vivant
Argentinees Noche de imsomnioNuit d'insomnie
Espagnees Pasar la noche en vela.Passer la nuit en éveil.
Argentinees Seguir de largo.Continuer en longueur.
Espagnees Una noche toledanaUne nuit de Tolède
Hongriehu álmatlan éjszakaNuit sans sommeil
Italieit Una notte in biancoUne nuit en blanc
Italieit Notte insonneNuit sans sommeil
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Een slapeloze nachtUne nuit sans sommeil
Pays-Basnl Geen oog dicht doenNe pas fermer un oeil
Polognepl Biała nocUne nuit blanche
Brésilpt Noite em claro Nuit en clair
Roumaniero Noapte albaUne nuit blanche
Slovaquiesk Bezsenná nocUne nuit sans sommeil
Suèdesv En sömnlös nattUne nuit sans sommeil

Vos commentaires
Une expression nouvelle !
Déjà on se réjouit : Ah ! Vot’ Divinité est trop bonne ! Le bonheur est dans le pré ! Mais trois lignes plus loin, nous voici écartelés entre le yin et le yang, le blanc et le noir, l’être et le néant, la béatitude et la désespérance... J’ n’exagère pas... ou si peu !
Vous présentez un souriant Voltaire et c’est un François-Marie moqueur qui s’avance. Heureux d’accueillir cette jolie petite expression toute neuve que tout au long de la journée nous allons apprivoiser, cajoler, bercer, câliner... nous nous retrouvons angoissés face à son origine incertaine qu’il va falloir décortiquer... En quelque sorte, nous voici devant une nuit blanche obscure...

Tu es blanche et je suis noir ; mais le jour a besoin de s’unir à la nuit pour enfanter l’aurore et le couchant, qui sont plus beaux que lui ! écrit Hugo tandis qu’Edmond et Jules de Goncourt ajoutent : Elles sont bien noires, les pensées des nuits blanches.

Pour une fois que je voulais me coucher de bonne heure ! Vais chercher les chandelles !
Un p’tit mouchoir, M’sieur Ubbleu ? :&rsquo)
Tiens ! Elle a quitté la rubrique "les résistantes".........et pourtant il y en a des explications.......cette page
Alors là, je ne résiste pas ! On commence la journée en musique avec Nougaro si vous le voulez bien. Peindre avec des mots sur une musique jazzy, quel talent !
Et cette blanche nuit cette page vous donne-t-elle envie de dormir ? Pas moi
Une nuit blanche je la grizouille avec un bon café puis je la noircis avec un film , de ces films de pleine-nuit, bien noirs, bien nuls et à l’aube blanchissante, alors je finis par m’endormir...
Les "nuits blanches" de St Pétersbourg (qui fut aussi nommée Petrograd, puis Leningrad" ne le sont pas entièrement. Il fait sombre pendant deux ou trois petites heures. Mais les promeneurs et festivaliers semblent, effectivement, ne pas se coucher ! Et la lumière de ce port balte est vraiment particulière en juin. Mais gare à celui qui oublie l’ heure sur la "mauvaise" rive de la Néva.... Quand les ponts s’ ouvrent pour laisser passer les navires (vers 2 h ) on est coincé jusqu’ à 5 h environ ! Pour avoir une vraie "nuit blanche", il faut remonter plus au nord, du côté de Murmansk...(Bon, on peut faire la même chose en Norvège, Suède et Finlande pour ne parler que de l’ Europe). Là, on peut faire du canotage comme en plein jour à 3 h du matin, avec pour seul bruit le frémissement de la (fraîche) brise dans les bouleaux. C’ est vraiment magique....Le seul problème est qu’ on n’ a pas envie de dormir et qu’ on est, au bout de quelques jours, complètement déphasé !
réponse à . DiwanC le 19/01/2011 à 02h24 : Une expression nouvelle ! Déjà on se réjouit : Ah ! Vot...
Commentaire publicitaire supprimé.
Pour entrer dans une rage noire quand on n’ arrive pas à obtenir ce que l’ on désire, il n’ y a pas mieux....
la nuit blanche, tous les chats sont gris clair.
Des siamois "blue point" ?
Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications
bien entendu, oh grand God, mais ne boudons pas notre plaisir de voir une nouvelle expression, qui a du te coûter plus d’une nuit blanche.
L’idée de manque est tout à fait claire (de lune) dans cette expression, comme dans beaucoup d’autres qui utilisent l’adjectif blanc-blanche, de sorte que je vois mal le besoin d’aller chercher une histoire de chevaliers ou autre anecdote.
La voix blanche, c’est la voix sans timbre. Le coup blanc , ou faire chou blanc c’est le coup sans résultat. L’examen blanc c’est celui sans conséquences sur le classement. Le mariage blanc c’est celui sans union sexuelle etc... Et la nuit blanche c’est la nuit sans sommeil.
Dans toutes ces expressions, blanc a ce même sens de manque, sans doute parce que, initialement, le blanc était perçu comme l’absence de couleurs (ce qui est maintenant le cas du noir, alors que le blanc est une valeur obtenue par addition de couleurs).
Pour une fois j’opterai donc pour l’hypothèse la plus simple. Mais la simplicité n’est-elle pas la plus grande des complexités ? Cela nous laisse du pain sur la blanche !
Cette petite musique de nuit ne se joue pas que sur des rondes. Il y a beaucoup de noires, certes, mais encore plus de blanches.
Aaaaahhhhh, les maisons closes et lupanars de nos grand pères!
j’ai couché avec Blanche. Une noire rencontrée métro Blanche. Stagiaire à la Maison Blanche, en vacances à Paris. La nuit était noire, je l’étais un peu. J’ai su la griser. Et sur l’écran noir de nos nuits blanches, nous nous sommes fait du cinéma. Et Amstrong n’était pas mon cousin. Nougaro non plus.
Blanche oh ma Blanche, Sauvage au rouge cœur ,Le piment de tes lèvres Est resté en mon cœur. (cette page)

c’était en rebond sur le #3
Germaine, BB et les autres, c’est l’heure d’un petit coup de blanc chez Marceeeel.
après une nuit noire, on passe généralement un jour blanc. Après, les choses rentrent dans l’ordre.
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 12h36 : après une nuit noire, on passe généralement un jour blanc. ...
Et y a t-il un café blanc après un café noir ?

(attention, ce propos n’a rien à voir avec un quelconque jugement de valeur entre les blancs et les noirs, je ne tiens pas à être sanctionné par l’ECRI (Commission européenne contre le racisme et l’intolérance)  
réponse à . mickeylange le 19/01/2011 à 12h13 : Germaine, BB et les autres, c’est l’heure d’un petit coup de b...
Merci pour ta sympathique invitation que j’ai lue... noir sur blanc
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 12h06 : j’ai couché avec Blanche. Une noire rencontrée métro ...
Une noire rencontrée métro Blanche
Je ne voudrais pas noircir le tableau, mais elle n’était pas blanche comme neige, car elle en dealait. Ne t’étonne pas si, une nuit noire, après t’avoir chauffé à blanc, elle t’attaque à l’arme blanche, Blanche…
Mais le p’tit Jules était d’la tierce
qui soutient la gerce,
aussi l’adolescent,
voyant qu’elle marchait pantre,
d’un coup d’surin lui troua l’ventre,
rue Saint-Vincent.

Quand ils l’ont couchée sur la planche,
elle était toute blanche,
même qu’en l’ensevelissant,
les croque-morts disaient qu’la pauv’ gosse
était crevée l’soir de sa noce,
rue Saint-Vincent.


...un conte de la misère noire mêlée de « larmes » blanches...
réponse à . syanne le 19/01/2011 à 13h28 : Une noire rencontrée métro BlancheJe ne voudrais pas noircir le ta...
elle t’attaque à l’arme blanche
que m’importe : grâce à elle mes nuits auront été plus belles que vos jours, Raphaëlle ! Je lui donne un blanc seing pour qu’elle me saigne à blanc. Amis, trempez cette rose dans mon sang et donnez lui avec ce Billetdoux en témoignage de mon amour.
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 19/01/2011 à 12h48 : Et y a t-il un café blanc après un café noir ? (atte...
Ben oui... un Cappucino, servi dans une tasse en porcelaine blanche... ou un café "viennois"....caché par sa crème fouettée !
réponse à . DiwanC le 19/01/2011 à 13h36 : Mais le p’tit Jules était d’la tierce qui soutient la gerce, ...
Mais...

"Elle s’ app’ lait Rose elle était belle
Elle sentait bon la fleur nouvelle
Rue Sant-Vincent"

(Aristide Bruant)

C’ est vrai qu’ il existe des roses blanches ! C’ est d’ ailleurs le titre de la chanson (car elle en a deux : Rose Blanche... et Rue Saint Vincent).
réponse à . mitzi50 le 19/01/2011 à 14h21 : Mais... "Elle s’ app’ lait Rose elle était belle Elle sentai...
Ah non, "Les roses blanches" c’est celle-ci, sortez vos mouchoirs  !
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 19/01/2011 à 12h48 : Et y a t-il un café blanc après un café noir ? (atte...
On dit un café de couleur, avec une tête de choco. 
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 13h49 : elle t’attaque à l’arme blanche que m’importe : ...
Joliiiii ! Si Grasset avait eu ce texte, il en faisait sa quatrième de couv. C’est sûr !
Quand j’étais plus jeune, très jeune et surtout très naïve, je croyais, j’espérais un mari ardent qui ferait de mes nuits muettes des nuits câlines, nuits de Chine, nuits d’amour, tout-à-fait blanches, qui nous trouveraient au matin avec des cernes bleus comme nos idées nouvelles, enfin au moins une fois de temps en temps. Ah, ça ! il m’en a donné des nuits blanches ! Des nuits habitées de chiffres et de soustractions brutales tandis qu’il ronflait, dont je me levais avec des cernes bleus comme les factures impayées et les avis d’imposition.
réponse à . mickeylange le 19/01/2011 à 12h13 : Germaine, BB et les autres, c’est l’heure d’un petit coup de b...
Lange, mon Lapin, si tu voles par ici, secoue tes ailes pour éclabousser de couleurs cette journée en demi-teinte... avant que l’on ne sombre dans le cafard noir ou la magie blanche ! Et pis ça aidera Momo à chasser ses idées noires pour retrouver des rêves bleus...
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 11h50 : Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications bien entendu, oh gr...
Oui, mais z’alors ?

Une nuit AVEC sommeil, c’est justement celle où il ne se passe rien (Le Dr Sigmund F. ne semble pas d’accord) et la nuit blanche ou SANS sommeil est celle où il se passe plein de choses.
C’est ma vision de la simplicité !
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 11h50 : Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications bien entendu, oh gr...
Le coup blanc , ou faire chou blanc

C’est dans le cas où tu espères un garçon, sinon tu fais "rose blanche", voir plus haut.
réponse à . momolala le 19/01/2011 à 14h59 : Quand j’étais plus jeune, très jeune et surtout très ...
Si en plus, il t’a tout salopé ta feuille violette cette page, il t’en a fait voir de toutes les couleurs ...
réponse à . SyntaxTerror le 19/01/2011 à 15h24 : Oui, mais z’alors ? Une nuit AVEC sommeil, c’est justement cel...
Une nuit AVEC sommeil, c’est justement celle où il ne se passe rien

Et que fais-tu de tes rêves ?
cette page 
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 11h50 : Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications bien entendu, oh gr...
L’idée de manque est tout à fait claire (de lune) dans cette expression

J’ai hâte de savoir ce qu’une dame blanche (Tyto Alba) entend par une nuit blanche.
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 12h36 : après une nuit noire, on passe généralement un jour blanc. ...
Je connais l’expression "c’est un jour blanc" quand on est au ski, et que le brouillard mêlé à la lumière font que l’on confond la neige et le ciel ... bref, on n’y voit rien du tout !
réponse à . file_au_logis le 19/01/2011 à 12h03 : Cette petite musique de nuit ne se joue pas que sur des rondes. Il y a beaucoup ...
Question d’un (ex) noctambule (toujours) mélomane : est-ce qu’une nuit blanche vaut deux nuits noires (et pourquoi pas quatre anuitcroches) ?
réponse à . deLassus le 19/01/2011 à 18h24 : Question d’un (ex) noctambule (toujours) mélomane : est-ce qu&...
s’il y a un rapport entre la nuit blanche et la musique , ce serait plutôt dans la gestion des silences que je le chercherais : de la pause aux soupirs. La goutte d’eau du robinet mal fermé quand tu n’arrives par à dormir ! Le ronflement de l’être que tu chérissais l’instant d’avant, et que tu hésites entre envoyer dormir dans la baignoire, ou assassiner sauvagement. Le bruit entendu au fond du jardin, et qui te fait douter : ai-je bien fermé la porte ? Le parquet qui grince annonciateur de je ne sais quelle visite nocturne.
Alors, en désespoir de cause, il ne te reste qu’à te lever et à implorer les puissances infernales.
Esprit es-tu là ?
Oui, toujours sur Expressio ! Lieu magique où ceux qui s’endorment tard croisent celles qui se réveillent tôt.
Bonne nuit les petits, et rappelez-vous le conseil que nous donnait ElPépé pour éviter les nuits blanches : les mains sur la couverture ...
réponse à . DiwanC le 19/01/2011 à 14h59 : Lange, mon Lapin, si tu voles par ici, secoue tes ailes pour éclabousser ...
Lange n’étant pas venu, appelons Houba Hobbes ! Vite!!! Amène tes crayons de couleurs pour colorier la nuit selon ton inspiration 
réponse à . momolala le 19/01/2011 à 14h59 : Quand j’étais plus jeune, très jeune et surtout très ...
Quand j’étais plus jeune, très jeune et surtout très naïve, je croyais, j’espérais un mari ardent
Oui, Fanny, vous dîîîîtes? Après Marius et César, ce serait Ardent maintenant?
Depuis Bucarest où je passe des jours blancs et des nuits noires (tout est dans l’ordre: il y a beaucoup de brouillard le jour et la nuit, je dors), je me souviens d’avoir lu en sous-titre lors du journal de France 2 avant hier soir, lors de l’explication des changements au sein du gouvernement tunisien de la journée que trois ministres l’avaient déjà quitté. Le sous-titre disait: "Ministre des missionnaires" Et cela sur France 2! Ce devait surement être un coup à la Alliot-Marie, pour justifier son interention peu de temps auparavant. Je dois avouer qu’il m’a fallu trois secondes pour comprendre... Je ne souviens pas d’avoir lu ou entendu des excuses! Il y en a quand même qui auraient dû passer l’une ou l’autre nuit blanche, non? Ou cela passe à la trappe et reste sans suite?
réponse à . DiwanC le 19/01/2011 à 13h00 : Merci pour ta sympathique invitation que j’ai lue... noir sur blanc...
Merci pour ta sympathique invitation que j’ai lue... noir sur blanc
Est-ce que tu n’aurais pas du saigner signer plutôt "noire sur blanc" si tu avais voulu rester honnête?
réponse à . file_au_logis le 19/01/2011 à 20h27 : Depuis Bucarest où je passe des jours blancs et des nuits noires (tout es...
J’ ai cru avoir des hallucinations, moi aussi... C’ est peut-être pour le prochain bêtisier ?
réponse à . momolala le 19/01/2011 à 14h50 : Ah non, "Les roses blanches" c’est celle-ci, sortez vos mouchoirs &n...
Je ne sais pas pourquoi c’ est classé à Renaud (Séchan) vu que c’ est bien Bruant qui l’ a composée. Voir cette page C’ est le bazar, le lien ne veut pas s’ afficher entièrement mais y’ a qu’ à faire défiler puis cliquer sur Rose Blanche (rue Saint Vincent). C’ est la Bertha qui a copié pour faire sangloter dans les chaumières !
réponse à . mitzi50 le 19/01/2011 à 21h06 : Je ne sais pas pourquoi c’ est classé à Renaud (Sécha...
Peut-être que cette page et cette page pourront te dispenser de passer une nuit blanche sur le net.
Je pourrai ainsi chasser à mon aise. Ceci pour répondre à Syntax Terror en 32. Mon petit ventre blanc me permet de me camoufler dans la nuit blanche. 
réponse à . tytoalba le 19/01/2011 à 21h48 : Peut-être que cette page et cette page pourront te dispenser de passer une...
Merci, effraie de mon coeur. J’ espère que tu trouveras plein de musaraignes, campagnols etc..., et que, au petit jour, tu pourras regagner ta cachette, l’ estomac plein !
moi très naïve:je croyais que la nuit noire, c’était une nuit de nouvelle lune donc sans lumière, et nuit blanche une nuit de pleine lune, donc lumineuse, où la lumière céleste permet de veiller sans bruler de chandelle par les deux bouts ???
réponse à . file_au_logis le 19/01/2011 à 20h30 : Merci pour ta sympathique invitation que j’ai lue... noir sur blancEst-ce ...
...plutôt "noire"...
Oserais-tu prétendre, mon Joli, que trop de petits blancs auraient noirci ma réflexion ? Mais ton histoire est cousue de fil blanc ! Je ne serai pas la bête noire de cet épisode écrit sur une page blanche. De but en blanc, je le déclare : tu n’es pas blanc-bleu, joli merle blanc, et Filologis et Jolifilo, c’est blanc-bonnet et bonnet-blanc !
Cette journée dédiée à la nuit sera marquée d’une pierre blanche... Dors bien... Et si par hasard le sommeil te fuit, souviens-toi que c’est à l’heure où blanchit la campagne que se termine la nuit blanche.

Pffffffffffff ! Savais plus comment me sortir de cette histoire ! Et pis tout ce méli-mélo de blanc... c’est clair comme du jus d’chique !
réponse à . DiwanC le 20/01/2011 à 00h05 : ...plutôt "noire"...Oserais-tu prétendre, mon Joli, que trop de pet...
Bon, d’accord, p’t’être que c’est clair comme du jus d’chique, mais, c’est au moins parlant, n’est-il pas, is’nt-it ? 
Ouaip, mais uniquement quand la nuit est "blanc fluo" ...

Hobbes-servateur
réponse à . Mexico33 le 19/01/2011 à 17h37 : Je connais l’expression "c’est un jour blanc" quand on est au ski, e...
Salut, Mes chicots (c’est belge çà comme pseudo ?), dis, ne parle pas de malheur car dans une semaine, j’y vais, au ski ...

Le nouvel-Hobbes
réponse à . DiwanC le 20/01/2011 à 00h05 : ...plutôt "noire"...Oserais-tu prétendre, mon Joli, que trop de pet...
Bravôôôoo ! Avec ça, il ne risque pas de te blackbouler ... hi, hi, hi !

Rigol-Hobbes
réponse à . HoubaHOBBES le 20/01/2011 à 14h50 : Ouaip, mais uniquement quand la nuit est "blanc fluo" ... Hobbes-servateur...
Une nuit "blanc fluo" ? Ne serait-ce pas de la "lumière noire" ?
réponse à . chirstian le 19/01/2011 à 11h50 : Bien entendu, on peut trouver quelques autres explications bien entendu, oh gr...
Pour moi, ancien "Maître Imprimeur", le noir est le blanc ne sont pas des couleurs ;
Le noir est l’addition des primaires (Magenta Cyan,et jaune), le blanc leur soustraction.
réponse à . HoubaHOBBES le 20/01/2011 à 14h52 : Salut, Mes chicots (c’est belge çà comme pseudo ?), dis...
dans une semaine, j’y vais, au ski
Dans le temps, en France, il y avait Ponyat, au ski...
Non mais vous avez vu l’heure ?.............03:07 !
Si çà c’est pas une nuit blanche.....
AHHHHH...06:55....quand même un peu dormi........
Elle est terrible ma copine Insomnie. Elle me fait passer des nuits que je vous dis pas..........
C’est bien simple, on se lâche pas !.........
........Ah oui, mon kawa.........
réponse à . <inconnu> le 21/01/2011 à 16h45 : Pour moi, ancien "Maître Imprimeur", le noir est le blanc ne sont pas des ...
Pour affronter une journée noire ? Aussi noire que ce café qui te fait courir dans l’Estérel à une vitesse telle que tu te fais flasher ?
réponse à . mitzi50 le 20/01/2011 à 15h52 : Une nuit "blanc fluo" ? Ne serait-ce pas de la "lumière noire" ...
"Je vois de la lumière noire"

Ce sont là les dernières paroles de Victor Hugo le 22 mai 1885.......Qu’a t il voulu dire ?........Mystère !
Le kawa z-à-qui ? À Bouba ! Avec une Kawa, on peut aussi se faire flasher !
réponse à . <inconnu> le 29/07/2013 à 07h08 : Le kawa z-à-qui ? À Bouba ! Avec une Kawa, on peut aussi...
Même en roulant par nuit noire..........
As-tu essayé toutes les positions du kawasutra ?
Saviez-vous que le rougeoiement d’une cigarette était visible à plus d’un kilomètre par temps clair et nuit noire ?
nous vient de Saint-Pétersbourg, en Russie

Mais tout ce qui est blanc nous vient de Russie, alors !
Et nous qui leur avons envoyé Depardieu qui est si souvent noir.......
Nuit blanche baignée de larmes, l’arme blanche lui a nuit.
réponse à . <inconnu> le 29/07/2013 à 07h20 : Saviez-vous que le rougeoiement d’une cigarette était visible &agra...
Absolument. d’ailleurs dans les tranchées lors de la première guerre, de nombreux pious-pious on utilisé ce stratagème.
La nuit, une cigarette allumée tenue hors de la tranchée de façon à ce que le bout allumé soit au niveau de la paume de la main.
En face, un bon tireur et voilà la main transpercée d’une balle.....avant d’avoir la poitrine transpercée d’un tir fratricide car ceci était considéré comme "mutilation volontaire pour échapper au combat" donc "désertion devant l’ennemi" donc peloton d’exécution.......pas glop !
Lorsque j’ai fait l’Argentine en bus avec la compagnie Andesmar
"Avec Andesmar on n’en a jamais marre"
les parcours de nuit se faisaient en sièges couchettes appelés "camas".
On disait alors:
"T’as le cama sous toi "
Très confortables.......je n’ai d’ailleurs jamais passé de nuit blanche en voyageant de cette façon.
Le comptable passe ses nuits blanches parce qu’il fait des sommes toute la journée. 
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 07h44 : Le comptable passe ses nuits blanches parce qu’il fait des sommes toute la...
Le comble du berger : passer une nuit blanche à compter ses moutons.
réponse à . <inconnu> le 29/07/2013 à 08h15 : Le comble du berger : passer une nuit blanche à compter ses moutons....
Et le comble de l’esquimau au Pôle Nord: passer une nuit blanche...
Pffff....six mois sans fermer l’oeil !!
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 08h20 : Et le comble de l’esquimau au Pôle Nord: passer une nuit blanche... ...
Six mois par an, le sommeil de l’inuit c’est pendant le soleil de minuit.
réponse à . BOUBA le 29/07/2013 à 07h32 : Lorsque j’ai fait l’Argentine en bus avec la compagnie Andesmar "Av...
je n’ai d’ailleurs jamais passé de nuit blanche en voyageant de cette façon.
C’est bien dommage, bien dommage... 
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 08h20 : Et le comble de l’esquimau au Pôle Nord: passer une nuit blanche... ...
Et le policier esquimau......
:"Vous avez fait quoi dans la nuit du 3 septembre au 12 février ?"

Vérifier l’alibi ?.............Pfffffffffffffff.........Tu parles d’un boulot !....
À Tolède, quand on est insomniaque: les nuits blanches de Castille.
réponse à . <inconnu> le 29/07/2013 à 08h25 : Six mois par an, le sommeil de l’inuit c’est pendant le soleil de mi...
Le soleil de m’inuit, c’est inouï !
réponse à . BOUBA le 29/07/2013 à 08h48 : Et le policier esquimau...... :"Vous avez fait quoi dans la nuit du 3 septembre ...
Et un esquimau musulman pour respecter le ramadan, j’te dis pas, de quoi crever de faim....
réponse à . BOUBA le 29/07/2013 à 06h56 : AHHHHH...06:55....quand même un peu dormi........ Elle est terrible ma cop...
Elle est terrible ma copine Insomnie
Tu connais certainement cette chanson de Barbara :

[...]
Le paradis, ce serait, pour moi, de m´endormir la nuit
Mais je rêve que je rêve qu´on a tué mes insomnies
Et que, pâles, en robe blanche, on les a couchées dans un lit
A tant rêver que j´en rêve, les revoilà, mes insomnies.
[...]
A voir tant de gens qui dorment et s´endorment à la nuit,
J´aurais fini, c´est fatal, par pouvoir m´endormir aussi
Mais si s´endormir c´est mourir, ah laissez-moi mes insomnies.
J´aime mieux vivre en enfer que dormir en paradis.
Et sa femme, c’est une Inuit blanche ?
Une nuit blanche, ça vaut deux nuits noires ? (Jean-Sébastien B.)
DEVINETTE
Les habitants de quel département français ont du mal à dormir ?
- de l’Ain, parce que les habitants de l’Ain, sommes nient.
réponse à . charmagnac le 29/07/2013 à 09h39 : Une nuit blanche, ça vaut deux nuits noires ? (Jean-Sébastien...
Voir # 34 !
Pour une fois que je ne m’en prends pas à Boubacar...
réponse à . charmagnac le 29/07/2013 à 09h39 : Une nuit blanche, ça vaut deux nuits noires ? (Jean-Sébastien...
Jean-Sébastien Bach...et deLassus (#34).
Enfin, c’est bien trouvé quand même....

Oups, l’auteur était à l’affût....
Être insomniaque, nuit. 
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 09h35 : Elle est terrible ma copine InsomnieTu connais certainement cette chanson de Ba...
Hé ben non, je ne connaissais pas.......mais voilà qui est réparé........
Ben merdalor, la touche "répondre" l’est cassée !!!!!!
Alors en réponse à deLassus au 80:
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 09h52 : DEVINETTE Les habitants de quel département français ont du mal &a...
M et Mme Somnie ont un fils......
Alain.......

Ouais je sais fastooooooooche !.......mais çà m’amuse........
réponse à . charmagnac le 29/07/2013 à 09h39 : Une nuit blanche, ça vaut deux nuits noires ? (Jean-Sébastien...
"Mais pour Debussy en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
Ca fait un sacré distingo"
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 09h18 : Et un esquimau musulman pour respecter le ramadan, j’te dis pas, de quoi c...
C’est d’ailleurs pourquoi il n’y a pas d’esquimaux musulmans......
CQFD !
Pour faire avancer le schmilblic et la science tout en évitant aux Expressionautes d’y passer des nuits blanches, je vous signale qu’un de mes bons amis, François-Antoine de Chevrier, a écrit en 1762, donc bien avant cette très chère Marie du Deffand que cite God, le passage qui suit (tiré de son ouvrage intitulé Le Colporteur, histoire morale et critique) :

"[...] mais où reprendre les nuits blanches (a) que j’ai passées avec ce rimailleur !
(a) c’est ainsi que les filles appellent les nuits qui ne leur rapportent que du plaisir".
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 11h34 : Pour faire avancer le schmilblic et la science tout en évitant aux Expres...
Ces filles ne passaient pas une nuit à gîter, mais agitée...
réponse à . SyntaxTerror le 19/01/2011 à 15h59 : L’idée de manque est tout à fait claire (de lune) dans cette...
J’ai hâte de savoir ce qu’une dame blanche (Tyto Alba) entend par une nuit blanche
La dame blanche ne s’est pas manifestée. Peut-être qu’on l’effraie. Alors consolons-nous avec ce qu’en dit la dame brune ...
La religieuse avait emmené les petits orphelins, tous noirs sauf un blanc, en promenade dans la forêt. Elle profitait des bivouacs pour leur inculquer un peu de savoir...par exemple:
- les enfants, savez-vous ce qui fait que nous passions une nuit blanche ?
- le blanc chie soeur !
- mais non, Babali, le blanchisseur n’y est pour rien, voyons...(puis, se pinçant le nez avec deux doigts), Babali,c’est pas beau de dénoncer ses petits coch camarades !
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 13h04 : La religieuse avait emmené les petits orphelins, tous noirs sauf un blanc...
Tu pouvais nommer ton personnage Boubacar.......Je ne t’en aurai pas voulu.........
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 12h03 : J’ai hâte de savoir ce qu’une dame blanche (Tyto Alba) entend ...
"Peut-être qu’on l’effraie" ....
C’est chouette !  

Hobbes-servatoire
réponse à . joseta le 29/07/2013 à 09h18 : Et un esquimau musulman pour respecter le ramadan, j’te dis pas, de quoi c...
Et un esquimau musulman pour respecter le ramadan, j’te dis pas, de quoi crever de faim...
ou d’indigestion, ça dépend des années...
Cela me rappelle le songe du Pharaon, vous savez, les sept vaches grasses et les sept vaches maigres... De là à conclure que les inuits musulmans sont des colons égyptiens, il n’y a qu’un petit pas (pour l’homme, mais un pas de géant pour l’humanité) que je n’hésite pas à franchir, après avoir passé bien des nuits blanches à essayer de réfuter cette thèse quelque peu capillotractée...
Et la Reine Blanche, dans sa tour de Nesles, passait allègrement des nuits blanches sous les yeux de son auguste époux qui n’y voyait que du bleu
réponse à . HoubaHOBBES le 29/07/2013 à 13h37 : "Peut-être qu’on l’effraie" .... C’est chouette ! ...
Et comme ça l’effraie, y bout de colère .........
réponse à . ergosum le 29/07/2013 à 13h52 : Et un esquimau musulman pour respecter le ramadan, j’te dis pas, de quoi c...
Les colons égyptiens çà digère tout. C’est là qu’on trouve les pires amibes.......
réponse à . ergosum le 29/07/2013 à 14h01 : Et la Reine Blanche, dans sa tour de Nesles, passait allègrement des nuit...
François Villon fit allusion à l’affaire de la Tour de Nesles dans son poème "la ballade des dames du temps jadis", mis en musique quelques siècles plus tard par.........devinez qui ?

"Qui commanda que Buridan
Fut jeté en un sac en Seine
Mais où sont les neiges d’antan"


Merci ergosum de m’avoir tendu la perche pour l’allusion du jour.....
Diwan serait fière de moi !.......mais c’est quand qu’elle revient au fait ?
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 11h34 : Pour faire avancer le schmilblic et la science tout en évitant aux Expres...
en 1762, donc bien avant cette très chère Marie du Deffand
De plus en plus fort : ce passage est de 1740 : cette page.
Il y est bien question d’une nuit sans sommeil.
y bout de colère
De colère blanche ou de colère noire ?
Dans les deux cas, il passera une nuit blanche dans la nuit noire...
réponse à . BOUBA le 29/07/2013 à 15h07 : Et comme ça l’effraie, y bout de colère ............
comme ça l’effraie, y bout de colère
Et pourquoi la chouette, malgré ses nuits blanches, paraît-elle toujours gracieuse, élégante et de bonne humeur quand le jour se lève ?
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 16h17 : comme ça l’effraie, y bout de colèreEt pourquoi la chouette,...
Parce que, après une nuit blanche, l’effraie, comme un gardon !

P.S. V’là-t’y pas une chouette expression qu’elle serait bonne à décortiquer écailler, s’pas, God ?
réponse à . deLassus le 29/07/2013 à 15h23 : en 1762, donc bien avant cette très chère Marie du DeffandDe plus ...
Mon amie Louise-Bénédicte de Bourbon-Condé, Duchesse du Maine, m’envoie à l’instant un texto pour me rappeler que, dès 1714, on appelait "nuits blanches" les fêtes de nuit costumées qu’elle donnait dans son château de Sceaux, fêtes où elle accueillait les écrivains et les artistes de son temps.

Mon ami Wikipedia, de source bien informée, précise que la Duchesse, souffrant d’insomnie, obligeait ses proches à s’occuper d’elle pendant ces longs moments.

C’est aussi ce que me rapporte mon ami Pierre François Godard de Beauchamps, dont la pièce Le Comte de Gabalis et les Peuples élémentaires fut jouée en octobre 1714 devant la Duchesse, à l’occasion de la onzième de ces "nuits blanches", appelées aussi "grandes nuits".

C’est donc, à n’en pas douter, à la Duchesse du Maine, à son goût pour la fête et à ses insomnies qu’il faut attribuer la maternité de l’expression du jour.
réponse à . deLassus le 29/07/2013 à 09h53 : Voir # 34 ! Pour une fois que je ne m’en prends pas à Boubacar...
ça montre qu’on peut être deux à se poser la même question idiote. Sans compter ceux qui ont eu la même idée mais qui ont lu les commentaires d’en haut avant d’écrire. Non mais ! Y z’avaient pas le monopole en 2011.
réponse à . Enkidou le 29/07/2013 à 11h34 : Pour faire avancer le schmilblic et la science tout en évitant aux Expres...
Sur notre Expressio ’y a point de rimailleurs
Pour trouver ceux-là il faudrait chercher ailleurs
Ici la haute tenue et le bon goût demeurent
À propos, aimez-vous la rime Kamastupeur?  

On Expressio’s site no bad rhymers are there
To find those you’d certainly have to look elsewhere
Here good taste and high standards are considered super
A propos, do you like the rhyme Kamastupor?  
Partir dans la nuit noire en chemise de nuit blanche. Je sais, ça ne veut pas dire grand’chose, mais avec l’expression du jour je vais rendre copie blanche. 
réponse à . charmagnac le 29/07/2013 à 18h43 : ça montre qu’on peut être deux à se poser la mêm...
Tout à fait d’accord !
Nous, les laissés pour compte d’en bas revendiquons les mêmes prérogatives que ceux du dessus......Non mais pour qui se prennent ils ?

C’est la lutte finaaaaaaaaaaaaaaaaaaleuuuuuuuuuuuuu.........
Ah çà ira, çà ira ...........
Dansons la Carmagnole............
Hasta siempre............

NO PASSARAN !...............

C’est vrai quoi..........

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Une nuit blanche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?