Ventre affamé n'a pas d'oreilles - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Ventre affamé n'a pas d'oreilles

Celui qui a faim (ou qui est dans le besoin) n'écoute pas

Origine

N'importe quel spécialiste d'anatomie humaine pourra vous confirmer que le ventre ne possède aucune oreille, et ce, qu'il soit affamé ou rassasié. Alors pourquoi une telle expression ?

Eh bien simplement parce qu'il est bien connu depuis lontemps (l'expression, sous une autre forme, date du IIe siècle avant J.C.) que celui qui a extrêmement faim est prêt à prendre des risques, à ne pas écouter la voix de la raison pour arriver à manger. Il en est de même pour celui qui, très pauvre, n'hésite plus à utiliser des moyens illicites ou dangereux pour subvenir à ses besoins.

Ici, la personne affamée est réduite à son ventre, ce point qui l'obsède et dont on imagine qu'il crie si fort famine que les hurlements couvrent sa petite voix intérieure qui lui dit de ne prendre aucun risque, même pour satisfaire sa faim, ou bien la voix d'un ami qui tente de lui faire entendre raison.

C'est Caton (dit "l'Ancien" ou "le Censeur" Lien externe) qui aurait le premier utilisé cette phrase, devenue proverbe, sous la forme "il est difficile de discuter avec le ventre, car il n'a pas d'oreille"[1]. C'est bien plus tard chez Rabelais dans le Tiers Livre que la forme actuelle est attestée pour la première fois, forme que Jean de la Fontaine utilise dans "Le milan et le rossignol Lien externe" et que Proust a détournée en plaisanterie (voir les exemples).

[1] Selon Plutarque, biographe de Caton, cette phrase aurait été prononcée alors que, dans une période de disette, les Romains réclamaient à cor et à cri une distribution de blé initialement non planifiée. Caton s’y serait fermement opposé, considérant une telle mesure comme démagogique, et aurait dit à ses concitoyens : "Il est difficile de parler à un ventre, citoyens, car il n’a
pas d’oreilles".

Exemple

« Comment peut-il avoir des pensées générales, des sentiments généreux, des vertus civiques, lorsque tout le ramène aux nécessités de la vie domestique. Vivre libre est une noble et belle chose ; mais il faut vivre d'abord : ventre affamé n'a pas d'oreilles. »
Étienne Vacherot - La démocratie

« Mme de L'Eclin portant les cheveux en bandeaux qui lui cachaient entièrement les oreilles, on ne l'appelait jamais que "ventre affamé" »
Marcel Proust - À la recherche du temps perdu

Compléments

Est-il besoin d'être affamé pour ne plus écouter la voix de la raison ? Il semble qu'il suffise d'être gourmand. Ainsi, le magazine Sciences & Avenir a publié l'information suivante : Donneriez-vous vos mots de passe contre une barre de chocolat ? Interrogés dans le cadre d'une enquête fictive réalisée en 2008 devant une station de métro londonien, ils ont été 21% d'employés de bureau à accepter le troc. Les femmes seraient quatre fois plus faciles à corrompre que les hommes (45% d'entre elles donnent leurs mots de passe contre 10% des hommes).

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ventre affamé n'a pas d'oreilles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Bulgariebg Гладна мечка хоро не играеUn ours affamé ne danse pas
Allemagne / Autrichede Erst kommt das Fressen, dann kommt die Moral (Brecht)D'abord la bouffe, la morale après (Brecht)
États-Unisen Hungry bellies have no earsLes ventres affamés n'ont point d'oreilles
États-Unisen Words are wasted on a starving manLes mots sont gaspillés avec un homme affamé
Espagnees A buen hambre, no hay pan duro.À bonne faim, il n'y a pas de pain dur.
Cubaes Un estómago vacío es un mal consejeroUn estomac vide est un mauvais conseiller
Espagnees El hambre es mala consejeraLa faim est une mauvaise conseillère
Italieit Ventre digiuno non ode nessunoVentre à jeun n'entend personne
Belgique (Flandre)nl Een hongerige maag luistert niet naar redeUn estomac affamé n'écoute pas la raison
Brésilpt Barriga vazia não ouve ninguémVentre vide n'écoute personne
Russieru Голодное брюхо к учению глухоVentre affamé est sourd pour l'instruction
Turquietr Aç ayi oynamazL'ours affamé ne joue pas

Vos commentaires
J’ai les neurones qui se caramélisent ... et je crois me souvenir, sans être certaine, avoir déjà raconté ce conte breton ... d’un ventre affamé 
Puisqu’il y a des bretons sur ce site, ils connaissent forcément la région de l’Aber-Wrach (dans le Léon) ...
Des mamies, telles que moi, doivent encore le raconter à leurs petits-enfants ...
Il s’agit d’un père qui avait maudit son fils à cause de son appétit monstre ! Même s’il rapportait sa paie à la maison ... (il faut travailler + pour gagner ... +, sic) ... plus il travaillait, et plus il mangeait ... hé oui, un sac vide ne tient pas debout ! jamais il n’était rassasié : les efforts l’affamaient. Son père le traitait de "ventre"pourtant il était maigre comme un coucou ... (alors que son papa, lui, prenait de la brioche )
Ce jeune homme, ce ventre, chassé de la maison familiale, entreprit donc de gagner sa vie en voyageant partout en France et en Europe ...
10 ans + tard, il revint au pays, n’ayant plus faim et ayant fait fortune ... et comme Michel Dejeneffe, avec Tatayet ! ... il était devenu, lui le "ventre" tant haï, un célèbre ventriloque ! 
Vous voulez savoir comment on le devient ? ... allez donc voir cette page
Je suis effarée de l’information délivrée par God dans la rubrique "Compléments". Voilà qui peut coûter cher la barre chocolatée ! La raison serait donc plus cartésienne qu’on ne le croit. J’espère que la pratique de notre langue françoise l’instille partout dans le monde francophone. Il est vrai que l’anglois est la langue privilégiée des échanges commerciaux...
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 01h04 : J’ai les neurones qui se caramélisent ... et je crois me souvenir, ...
Donc, en fait, il mangeait pour deux, c’est ca?
Bien le bonjour à tout le monde. Ici, comme d’hab, il fait gris et il pleut. Il y a une semaine, il neigeait. Avant hier, nous avion 20°C, hier, max. 8°C et pluie...
Y a pu d’saison, ma bonne dame! Tout ca, c’est d’la faute à sa bombe, hein, à Tomic! Comme disaient De Gaulle, jusqu’à Chirac d’ailleurs, y a aucun danger, m’sieurs-dames!
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 01h04 : J’ai les neurones qui se caramélisent ... et je crois me souvenir, ...
Je ne me souviens pas d’avoir lu ici cette histoire ou bien mes neurones se caramélisent-ils au même rythme que les tiens, ce qui ne serait guère surprenant.
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 07h11 : Je suis effarée de l’information délivrée par God dan...
C’est normal, ma Momo adorée: elles donnent leur mot de passe plus facilement, d’accord, mais seulement à la maison! C’est pour cela que ces demeures s’appellent des maisons de passe, spa... Où elles se donnent le mot...
Le cri de l’amant comblé : "Ventre à femme, hééé, n’a point d’oreilles !". Ouais, bon. Je vous laisse la plume et l’encre... Belle journée à vous toutes et tous !
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 07h13 : Je ne me souviens pas d’avoir lu ici cette histoire ou bien mes neurones s...
Attention, mesdames, j’adore le caramel...
réponse à . file_au_logis le 30/03/2009 à 07h14 : C’est normal, ma Momo adorée: elles donnent leur mot de passe plus ...
On est encore tombés du lit en même temps mon Filo ! que non, je n’ai pas dit "ensemble" ! Bien qu’ayant déjà pris notre pied de cette façon nous en gardions l’un et l’autre un excellent souvenir ! 
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 01h04 : J’ai les neurones qui se caramélisent ... et je crois me souvenir, ...
un célèbre ventriloque
il a réussi , devenant ventriloque. Il aurait échoué, il serait devenu ventre et loque . La réussite tient à peu de lettres !
ventre affamé n’a pas non plus de nez ou d’yeux, de mains ou de pieds. Ventre affamé n’a pas de boulot ni de logement. Pas d’iphone ni de TNT. Ni voiture électrique ni petite amie. Bref ventre affamé n’a pas grand chose.
Les ventres affamés se disent régulièrement qu’ils devraient faire la révolution, mais ils n’arrivent pas à s’entendre : normal, hein ! Alors ils font seulement la grève de la faim.
Mais ça ne se remarque pas beaucoup. 
Qui a dit premier degré?? Comme quoi, TOUT est toujours une question d’interprétation...cette page
Ventre affamé n’a pas d’oreilles.
En réalité, c’est parce qu’il n’a pas d’oreilles que le ventre est affamé. Il n’entend pas le maître d’hôtel lui dire qu’est ce que je vous sers ?
Comme il n’entend pas non plus Robert Hossein dans plus la pub pour Audika, sa situation ne s’améliore pas.
Du coté du bas-ventre c’est pas mieux au niveau de l’audition, même s’il a deux grandes oreilles (enfin pour certains seulement) C’est pour ça que le pape ne veut pas qu’en plus, il mette un bonnet qui aggraverait sa surdité. A force de ne pas manger il finit par ressembler à un coton-tige ce qui est un comble avouez-le.
Pour tout savoir sur les Zoreilles
réponse à . horizondelle le 30/03/2009 à 09h44 : Qui a dit premier degré?? Comme quoi, TOUT est toujours une question d&rs...
miracle renouvelé chaque jour dans le fabuleux métier d’enseignant, et devant lequel on reste toujours perplexe : pouvoir décider que cette copie vaut 2.25/20.
Pas 2 ni 3, non : 2.25 !!! 
Une oreille, n’ayant pas de ventre non plus, est rarement affamée, remarque bien.
Bonjour bonjour, les gosses. Bon, vous aurez beau dire, mais vu l’heure d’été, moi, je commence à avoir la dalle. Allez, bon ap’, avec la kémia de Marcel pour vous ouvrir l’appétit, puis un bon repas immédiatement suivi d’une sieste crapuleuse, pour vous ouvrir... au Monde, par exemple.
réponse à . mickeylange le 30/03/2009 à 10h04 : Ventre affamé n’a pas d’oreilles. En réalité, c...
même s’il a deux grandes oreilles (enfin pour certains seulement)
hors sujet : 2.35/20 et encore je suis généreux ... Le sujet est : ventre "affamé" donc ventre à femme. Toi tu évoques ici le ventre d’homme donc le ventre "ahommé. "
Tu comprends ton erreur ? Tu liras bien le sujet la prochaine fois ? Bon, de rien, de rien, je suis andragogue professionnel -et c’est pas cochon !
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 11h34 : miracle renouvelé chaque jour dans le fabuleux métier d’ense...
Et le métier de commerçant, tu l’oublies ? Tiens, au hasard : les fournisseurs d’accès à l’internet/télévision/téléphonie illimitée... Ils sont tous à 29,90€ par mois, mais il y en a un qui a un peu plus de dépenses de club, il trouve 29,99€, lui...
Non, moi, je dis : banquiers, FAI, marchands de bagnoles, grandes enseignes, assureurs, promoteurs et agents immobiliers, grands patrons incompétents, élus assortis et boulangers indépendants, tous affamés, n’ont point d’oreilles.
Et encore, j’en oublie, c’est sûr !
Moi je peux vous dire que Mickey il a de grandes zoreilles et que j’ai vachement faim, mais c’est pas encore cuit !
Un autre qui avait de grandes zoreilles à l’Elysée, c’était Tonton !
Et côté bas-ventre il donnait pas sa part au chat !*

*oui ça va elle est facile celle là
Ce terme est également employé dans l’expression, très rare, « zoreil noir » – qui désigne une personne originaire d’un autre département d’Outre-Mer*

Il y en a donc qui en plus d’avoir les pieds noirs.....

*Wihipédia
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 11h34 : miracle renouvelé chaque jour dans le fabuleux métier d’ense...
Le barème collectivement établi en préalable entre les correcteurs doit sans doute prévoir 2 points pour le papier, rare et cher en Afrique, et 0,25 pour l’encre. C’est con, un barème. Il paraît que c’est nécessaire, mais je trouve ça très con. C’est un truc qui n’a pas de ventre non plus, une tête aux yeux fermés avec une seule oreille et une grande bouche qui égrène 2 + 0,25 + ... et qui ne sait pas compter plus loin que 20, ou 10 selon le nombre de cases de son petit cerveau jetable puisque prévu pour ne servir qu’une seule fois. Et bis repetita...
réponse à . mickeylange le 30/03/2009 à 13h01 : Ce terme est également employé dans l’expression, trè...
Tu veux qu’il te frotte les oreilles, le Pied-Noir ? Et tiens, Mayotte, ça rime riche avec compatriote ! 
Cette expression est née à la convention de Toulon le 31 juillet 2008.
A l’origine c’était "ventre assoiffé n’a pas d’oreilles"
A ce sujet ne trouvez vous pas que quand on revient de navigation et que l’on est "cap hornier" on offre à boire à ses petits camarades ?
Bon, au départ, ce post résulte d’une erreur de clic. Qu’est-ce que je pourrais bien mettre dedans, mainant ? Hmmm ?
Ah ben tiens, j’ai une idée, God : si, en t’amusant, tu rajoutais un bouton permettant l’effacement total du post par son géniteur ? Entre deux réglages de l’éditeur de partoche ?
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 13h09 : Le barème collectivement établi en préalable entre les corr...
Avec son barème, fisc affamé ne prête l’oreille qu’aux riches, en ce moment...
réponse à . mickeylange le 30/03/2009 à 13h18 : Cette expression est née à la convention de Toulon le 31 juillet 2...
Marcel devenait sourd, il est parti bouffer...
Donneriez-vous vos mots de passe contre une barre de chocolat ?
Je n’arrive pas à entrer dans les statistiques ! 
1°) je ne suis pas anglaise
2°) je ne me laisse pas corrompre (la nature et le temps qui passe s’en charge méthodiquement, inexorablement, insidieusement, sournoisement ... jusqu’à une faim fin prévue ... le plus tard possible)
3°) une barre chocolatée, aussi tentante qu’elle soit, me fera envie, me fera saliver mais ne me fera pas avouer mon mot de passe !
Quand le ventre gargouille et que je l’entends, j’entends aussi la voix de mon malicieux grand-père qui disait : "Tu as faim ? ... Mange ton poing. Et garde l’autre pour demain. et pour compléter sous forme de comptine à la façon de Lulu Larme
Et si tu n’en a pas assez.
Mange un de tes pieds.
Et garde l’autre pour danser ... 
Bonne nav, ou sous la flotte ?
La Société Générale a décidé de changer la combinaison de son coffre-fort. Mais j’ai réussi à obtenir la nouvelle, en sacrifiant une de mes barres de Mars® pour mes quarts de nuit auprès de la fille du PDG, qui rêvait de se faire rembourser. Je vous la donne :

10.5.18.15.13.5-11.5.18.22.9.5.12

Merci qui ?
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 11h43 : même s’il a deux grandes oreilles (enfin pour certains seulement) ...
je suis andragogue professionnel
Du Grecque "andro " homme, au féminin " andra" et de "gogue" les toilettes.
Donc en Français courant dame pipi ?  
J’y perds mon latin.
Déménagement d’affaires de ma mère, qui arrvie après-demain en maison de retraite dans la capitale d’Expressio et des rillettes réunies... J’ai juste eu le temps d’aller vérifier que le bateau ne prend pas l’eau. Et de toute façon, il ne sera réarmé qu’après tout ce bintz, quand j’aurai du temps pour naviguer enfin ! Et alors là, tu pourras dire "Amiral amariné n’a point d’oseille, mais il a le Pied-Noir marin". Et alors, à nous, les petites Irlandaises, l’apéro dans le cockpit avé les bliblis et les tramousses, le rosé bien frais pour la soif des grandes traversées et le whiskey à ta santé, Mickey !
réponse à . mickeylange le 30/03/2009 à 13h50 : je suis andragogue professionnelDu Grecque "andro " homme, au féminin " a...
je m’interroge : cet androloque d’Elpépé est-il "adulte" ???

L’andragogie est la pédagogie pour adultes, le terme vient du grec anêr (andros) l’"homme adulte" et agô "mener, conduire, mener, élever".
Le terme, utilisé principalement au Québec, est controversé, car anêr est aussi une opposition à gunê la "femme" ; et ... en grec ancien, il n’y a pas de mot désignant l’"adulte
JEROME KERVIEL
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 13h58 : je m’interroge : cet androloque d’Elpépé est-il "...
cet androloque d’Elpépé est-il "adulte" ???
Le moins possible, Cocotte. Juste quand je suis avec des gens qui croient qu’ils le sont, au point de se prendre au sérieux... grave !
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 13h58 : je m’interroge : cet androloque d’Elpépé est-il "...
C’est pas Elpépé qui est androgogue c’est Chirstian.
Que Pépé soit andrologue je veux bien, mais à mon avis il est plus attiré par le sexe féminin que par celui de l’homme*.

* A part Filo sur les quais de gare.
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 13h58 : je m’interroge : cet androloque d’Elpépé est-il "...
L’andragogie est la pédagogie pour adultes
le terme "pédagogie" venant du grec "enfant" il est effectivement difficile de l’appliquer à des adultes, d’où l’invention du terme "andragogie" -qui n’a jamais eu un franc succès sur terre, mais que nous utilisons sur la Lune. De même on garde souvent le terme "enseignement" pour des enfants et celui de "formation" pour des adultes, sans que cette distinction ne soit très satisfaisante.
banque affamée n’a plus d’oseille.
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 11h54 : Et le métier de commerçant, tu l’oublies ? Tiens, au ha...
banquiers, FAI, marchands de bagnoles, grandes enseignes, assureurs, promoteurs et agents immobiliers, grands patrons incompétents, élus assortis et boulangers indépendants, tous affamés, n’ont point d’oreilles
et de façon plus générale : tous ceux qui ont été opéré en Espagne, dont la coutume veut que le chirurgien ait droit aux oreilles quand l’opération se passe bien.
Et qui ont eu la chance que l’opération ne se passe pas encore mieux ...  
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 13h09 : Le barème collectivement établi en préalable entre les corr...
Il fut un temps où l’on notait. Sur 10 ou sur 20, en points entiers, sans artificiellement dissocier le « fond » de la forme », si tant est que cela puisse être possible (ce qui se concevant bien s’énonçant –théoriquement – clairement, et les mots pour le dire, etc., Boileau n’avait pas tort).

Mais un beau jour, il nous a fallu arrêter de noter pour « évaluer ». On allait voir ce qu’on allait voir, ce serait forcément moins arbitraire et moins « traumatisant » et bien évidemment, cela permettrait à l’élève d’identifier ses points forts (+, ++ ou +++), ses points faibles (-, -- ou ---) et le magma de ses points « moyens » (M ou =) … On a donc adjoint à toute épreuve, écrite ou orale, formative ou certificative, une GRILLE D’ÉVALUATION (maudit soit, au passage, son inventeur), avec des domaines, des critères, des sous-critères, des aspects…, et tout cela a logiquement conduit au saucissonnage de la note, jusqu’au quart de point, parfois !

Avantages ??? Le prof corrige la copie, (qu’il n’a d’ailleurs, dans certains examens, même pas le droit d’annoter), encode puis reporte, suivant un va-et-vient aussi fastidieux qu’absurde, les éléments de sa correction sur la grille, sous la forme éminemment variable et obscure de points, lettres ou signes mathématiques ; ça prend deux fois plus de temps et deux fois plus de papier. Quant à l’élève, il tente, par les mêmes allers-retours de la fiche à la feuille, de comprendre par où il a péché en décodant les +, les -, les A, les B, les C, les M, les A+ et les B--, les =…

Aucune grille d’évaluation n’a encore rendu, ni rendra jamais le jugement du prof plus (ni moins) objectif, ni les compétences de l’élève plus grandes, car il lui faudrait, lui aussi, rédiger en dissociant les critères ! Alors, même s’il me faut continuer à remplir ces monuments de bureaucratie, je ne cesserai d’annoter les copies, à l’encre de couleur avec des mots, des phrases, des traits qui soulignent et quelques points d’interrogations.

Des exemples : cette page
cette page

A part ça, le CCDMD que je cite en référence un peu ironiquement, propose par ailleurs d’excellents exercices interactifs d’expression française. Pour tous ceux qui voudraient s’entraîner en s’amusant voici cette page.

Ventrebleu, me voilà bien loin de l’oreille du jour !
Chez nous ot’, les povres, après le café, on est tout ouïe.
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 15h08 : banquiers, FAI, marchands de bagnoles, grandes enseignes, assureurs, promoteurs...
A la queue, comme tout le monde ! 
réponse à . syanne le 30/03/2009 à 15h20 : Il fut un temps où l’on notait. Sur 10 ou sur 20, en points entiers...
Tu as pleinement raison quant à l’aspect évaluation diagnostique, mais dans l’évaluation formative à quoi servent les notes ? Quand un gamin a acquis la division par exemple, mécaniquement, avec les retenues, dans son emploi dans une situation de problème, continuons à l’exercer mais passons à autre chose dans nos objectifs d’apprentissage, sans que les résultats de ce gamin ne soient affectés ni par sa réussite première, ni par ses nécessaires erreurs à venir. C’est en se trompant qu’on apprend, si on sait tirer les leçons de ses erreurs. Bon, j’arrête là. Je n’avais qu’à continuer de bosser et de mettre mes théories en oeuvre pour les démontrer ipso facto. Quant aux remarques et annotations en marge, elles sont l’indispensable lien d’humanité avec les élèves. J’adorais ça. Ecrire... Faites excuses Msieurs Dames, on ne guérit jamais tout à fait d’avoir été enseignant.
réponse à . syanne le 30/03/2009 à 15h20 : Il fut un temps où l’on notait. Sur 10 ou sur 20, en points entiers...
Ah ben vi, c’est partout pareil ! Dans les hostos, on rédige pour les infirmières des démarches, des protocoles de soins, des évaluations qualitatives et j’en passe, concernant TOUS les actes infirmiers. Des fois qu’elles n’auraient rien retenu de leur formation de base et qu’elles soient bêtes comme leurs pieds, hein ?
De la sorte, on peut tirer les formations vers le bas, puisqu’il ne s’agit plus que de savoir lire -et suivre les fiches à la lettre- pour exercer "valablement" ce métier. Autre avantage indéniable : il n’est absolument plus nécessaire d’avoir appris à penser par soi-même, et fortement déconseillé d’exercer le moindre esprit critique. Pratique, n’est-ce pas ? On gagne du temps, et le temps c’est de l’argent.
Comment ? La place de l’humain là-dedans ? Mais on s’en bat les flancs avec des queues de sardines, ma petite médème !
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 14h59 : L’andragogie est la pédagogie pour adultes le terme "pédag...
De même on garde souvent le terme "enseignement" pour des enfants et celui de "formation" pour des adultes, sans que cette distinction ne soit très satisfaisante.

D’où mon désarroi devant un nouveau panneau dans l’avenue :
Trous en formation

Des trous adultes ?
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 15h37 : Ah ben vi, c’est partout pareil ! Dans les hostos, on rédige p...
La place de l’humain là-dedans ? Mais on s’en bat les flancs avec des queues de sardines, ma petite médème

ben tout à fait.
La médecine, qui était une science expérimentale, oserais-je dire une science sociale, est devenue une suite de gestes techniques à accomplir.
Vu le succès du feuilleton, on voit bien qu’on manque de Dr House, on veut des comptables !
Marcel Proust - À la recherche du temps perdu

Si j’en crois la politique actuelle, il aurait dit :
Ah ! la recherche ? du temps perdu !
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 13h58 : je m’interroge : cet androloque d’Elpépé est-il "...
« Païs, meiràxiov, ànèr, presbutès », Citation de Xénophon qui signifie enfant, jeune homme, homme fait, vieillard. Anèr, c’est l‘homme fait, le mâle, celui qui engendre, par opposition à la femme, aux jeunes gens, aux vieillards mais aussi … aux dieux.
Je vais tenter de trouver un alphabet grec sous word qui fonctionnera peut-être ici par copie-rcoller.
Andragogie : je découvre ce mot. Le Grand Robert de la LF précise d’abord qu’ànèr s’entend bien dans le sens de homme adulte avant de donner la définition suivante « science et pratique de l’aide éducative à l’apprentissage pour les adultes HOMMES ET FEMMES ». (Les majuscules sont de moi).
Retour à l’expressio du jour avec un mot d’Alphonse Allais : Ventre affamé n’a pas d’oreille mais il a un sacré nez !
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 14h59 : L’andragogie est la pédagogie pour adultes le terme "pédag...
d’où l’invention du terme "andragogie" -qui n’a jamais eu un franc succès sur terre, mais que nous utilisons sur la Lune

Si, comme le prétendent péremptoirement les étymologistes, la racine andros signifie bien « homme » en tant que « mâle », j’en déduis que : soit le monde des adultes formables est sur la Lune exclusivement masculin, soit la gogie sélénite n’est pas accessible à vos femmes, trop occupées qu’elles sont à battre le briquet.
Mais si, comme je le crois puisque ma télé me l’affirme, la racine andros signifie « compote», peut-être faut-il entendre, dans « andragogie » (= pédagogie pour compotes), la formation qui viserait à rendre les copains plus malins ?

Oui, je suis encore un peu loin du sujet, mais avec « compote », du moins, me rapproché-je du « ventre affamé »(et aussi de l’heure du goûter).
Je découvre, moi aussi, cette "andragogie", qui nous vient, d’après le grand Culturel de Rey, de la didactique et serait employé surtout en français du Canada.

Mais voilà qui ouvre des horizons de néologismes : androgynagogie = formation des hésitants ; « androgamagogie » = conseil en mariage gay ; androstéronogogie = formation des adolescents mâles ; auriculoventraffamagogie = tentative de revenir à l’expressio du jour.

PS. Alphabet grec sous word : caractères spéciaux > sous-ensemble : « grec de base ».
dans l’évaluation formative à quoi servent les notes
il ne peut pas y avoir de formation sans un objectif quantifiable, et donc, sans définir au préalable la façon dont on pourra s’assurer que cet objectif est atteint. L’évaluation est donc indispensable. Qu’elle soit formative ou sommative n’y change rien. Qu’elle ait recours à des points, des notes, des lettres ou des couleurs ne me choque pas, pourvu que la méthode soit simple et bien explicitée : veut-on évaluer les acquis ou les lacunes ? ...
Mais en formation, si un apprenant n’a pas compris, c’est obligatoirement le formateur qui n’a pas été bon (et ce sont les apprenants qui doivent le noter à la fin) : c’est à lui de tenir compte des faiblesses de ses apprenants, y compris de leur manque d’attention, voire même de leur paresse éventuelle ...
D’où vient que dans l’enseignement, de nombreux profs pensent que la mauvaise note met en évidence l’insuffisance de l’élève (il a mal compris, il n’a pas assez travaillé), au lieu de la leur ? Un peu comme l’acteur qui a fait un bide trouve que le public était mauvais ! Combien de profs sont convaincus que si 25 élèves sur 30 ont su faire, cela ne signifie pas que 5 ont été mauvais, mais que lui même n’a été bon qu’à 25/30° ?

J’imagine que cela tient au fait que l’enseignant applique un programme dont le choix, la progression, les méthodes lui sont imposés, et qui sont réputés-par dogme ministériel- adaptés à tout élève acceptant de faire l’effort nécessaire. Et peut-être aussi que, dans un métier aussi difficile, dans lequel l’enseignant ne peut bénéficier d’aucune assistance -autre que l’expérience de ses collègues - il est parfois nécessaire de se donner l’impression rassurante qu’on a été bon et que ce sont les oreilles qui n’étaient pas assez affamées de savoir ?
réponse à . syanne le 30/03/2009 à 16h23 : Je découvre, moi aussi, cette "andragogie", qui nous vient, d’apr&e...
je ne pensais pas provoquer autant de réactions avec le terme "andragogie" !
Pour info, ce sont les américains qui l’ont introduit avant la guerre (je dirais 1930 ?) : Linderman dans son association. Depuis 10 ans la situation s’améliore, mais auparavant, dans une bonne librairie il y avait quelques 1000 ouvrages consacrés à la pédagogie pour 1 consacré aux adultes !
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 15h37 : Ah ben vi, c’est partout pareil ! Dans les hostos, on rédige p...
Mais on s’en bat les flancs avec des queues de sardines, ma petite médème
A propos de sardines, j’ai lu aujourd’hui un gag "du Chat" qui disait:
"Sur un banc de sardines... ... on ne peut pas s’assoir" 

Mais lorsque le ventre crie famine, (il a donc une bouche à défaut d’oreilles?), il peut manger les flans avec des queues de sardines (bien que ça n’aille pas spécialement bien ensemble)
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 15h37 : Ah ben vi, c’est partout pareil ! Dans les hostos, on rédige p...
Sur le principe, je suis entièrement d’accord avec toi. Sur le terrain c’est autre chose: J’ai une amie directrice d’un IFSI de l’AP-HP: le niveau des élèves est effroyable ( voir en 11 ci-dessus la dissert proposée par Horizondelle, je te jure que certains étudiants en IFSI pourraient rivaliser); leurs motivations, pour la plupart, sont médiocres voire douteuses, et largement exprimées, les stages hospitaliers souvent séchés.
Il vaut sans doute mieux que ces infirm-iers-ières appliquent des protocoles plutôt que les laisser prendre des initiatives.
Selon mon amie, pas mal découragée,genre je fais au mieux en attendant la retraite, un tiers de ses élèves sur le point d’obtenir leur DE sont incapable de doser une perfusion!
Il est urgent de rester en bonne santé.
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 16h27 : dans l’évaluation formative à quoi servent les notes il ne...
Allez, je te mets 9,25 et je ne te dis pas sur combien. C’est de l’auto-évaluation 
(Ensuite, en fonction de ton choix, sur 10 ou sur 20,on pourra orienter le débat sur l’estime de soi par exemple) 
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 16h27 : dans l’évaluation formative à quoi servent les notes il ne...
veut-on évaluer les acquis ou les lacunes ?
En Equateur, on évalue les acquis tôt, tandis qu’à Venise, on évalue préférentiellement le comblement des lacunes.
réponse à . <inconnu> le 30/03/2009 à 16h42 : Sur le principe, je suis entièrement d’accord avec toi. Sur le terr...
Ce n’est pas parce que le ventre n’entend rien qu’il faut baisser les bras! 
réponse à . <inconnu> le 30/03/2009 à 16h42 : Sur le principe, je suis entièrement d’accord avec toi. Sur le terr...
C’est pas le sujet de l’expression,mais puisqu’on cause IFSI et qu’Elpépé s’intéresse au sujet...

Ma fille est en deuxième année d’école d’infirmières à Aix en Provence. Elle confirme que la motivation pour le métier n’est pas le fort d’une partie des étudiant(e)s.

Elle, par contre, se régale. Elle ne sèche même pas les nombreux cours facultatifs -ce qui, la connaissant, me prouve qu’elle a vraiment trouvé sa voie- et va aux stages hospitaliers avec beaucoup de plaisir car elle apprend toujours avec bonheur des quantités de choses, même dans les établissements où on pourrait penser qu’il n’y a pas grand chose à apprendre.

Actuellement, elle bénéficie de peu de vacances (quelques jours à Noël, à Pâques et un seul mois en été) et ses études durent 3 ans et demi pendant lesquelles elle enchaîne les périodes périodes de cours de 1,5 à 2 mois et les stages de 1 mois en établissement où on procure des soins (elle est actuellement à l’infirmerie dans un lycée).
Mais à la rentrée 2009, pour se calquer sur le modèle Licence-Maîtrise-Doctorat (donc durée réduite à 3 ans), les écoles d’infirmières vont avoir les mêmes vacances que les autres filières de fac. Le résultat immédiat va être : diminution du nombre d’heures de cours et forte réduction du nombre de stages.
Autant dire que ça ne va pas du tout dans le sens d’une amélioration de la formation des infirmiers, hélas !
réponse à . <inconnu> le 30/03/2009 à 16h42 : Sur le principe, je suis entièrement d’accord avec toi. Sur le terr...
J’ai aussi enseigné neuf ans en IFSI, plus deux en formation continue, toujours dans la santé. A une époque où le recrutement n’avait pas pour but la résorption du chômage, mais juste la formation d’infirmières compétentes à terme. C’est-à-dire où il y avait un réel niveau d’exigence au concours d’entrée, et un contrôle tout aussi réel des acquis à la fin de chaque année d’études.
O tempora ! O mores ! Non, il ne faudrait pas que la population générale vieillisse, et donc ait besoin d’avoir recours à l’hospitalisation...
réponse à . mickeylange le 30/03/2009 à 14h24 : C’est pas Elpépé qui est androgogue c’est Chirstian. ...
* A part Filo sur les quais de gare.
Comment? Caisses-tu-dis? Répète plus fort, j’entends pas...
réponse à . God le 30/03/2009 à 17h01 : C’est pas le sujet de l’expression,mais puisqu’on cause IFSI e...
Autant dire que ça ne va pas du tout dans le sens d’une amélioration de la formation des infirmiers, hélas !
Irais-tu dès lors, jusqu’à dire que le système devient infirme, ou oserais-tu infirmer cette assertion?
Infirmier, moi? que nenni, hein, Firmin! Tout juste Fermier IN, et encore...
réponse à . God le 30/03/2009 à 17h01 : C’est pas le sujet de l’expression,mais puisqu’on cause IFSI e...
Ah ben oui : Centre (hospitalier) affamé n’a point de cure-oreilles !
Mais qu’est-ce que je débloque, moi ? Bon, ta fille, elle se destine à un noble métier de chien, où qu’y a pas d’heure pour manger ni dormir. Pour le reste, ça s’aménage. Gnarf ! Gnarf !
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 17h13 : Ah ben oui : Centre (hospitalier) affamé n’a point de cure-ore...
Bon, ta fille, elle se destine à un noble métier de chien, où qu’y a pas d’heure pour manger ni dormir
Je crois qu’elle en en est à peu près consciente, mais pour l’instant elle est accro. Elle adore le contact humain et ce qu’elle peut apporter aux patients.
Et elle se dit que, compte tenu des besoins en infirmières, si elle tombe dans un service trop pourri (ambiance, direction, manque de respect des malades...), elle se cassera pour trouver ailleurs, sans grandes difficultés.
J’espère simplement qu’elle ne se trompe pas.
Vérification dans deux ans environ.

Et je rajoute, suite à ton 57, que l’entrée à l’IFSI d’Aix n’est quand même pas facile (70 places ouvertes pour environ 1 milliers de candidats), que les partiels sont, semble-t-il, d’un niveau élévé, et que les stages ne peuvent être séchés.
réponse à . file_au_logis le 30/03/2009 à 17h07 : * A part Filo sur les quais de gare. Comment? Caisses-tu-dis? Répè...
Comment? Caisses-tu-dis? Répète plus fort, j’entends pas...
A PART FILO SUR LES QUAIS DE GARE
voilà, de rien.
réponse à . God le 30/03/2009 à 17h29 : Bon, ta fille, elle se destine à un noble métier de chien, o&ugrav...
je ne veux pas critiquer les hôpitaux, mais enfin les statistiques sont formelles : c’est là que l’on rencontre le plus de malades !
réponse à . horizondelle le 30/03/2009 à 16h50 : Allez, je te mets 9,25 et je ne te dis pas sur combien. C’est de l’a...
Allez, je te mets 9,25
eh ! espèce de ventre affamé sans oreilles et sans honneur ! J’avais payé pour 10 ! (sur 5, sur 10 ou sur 20, peu importe : un marché est un marché !) 
Moi ti n’a mon ti femme dans mon la case
Moi ti n’a princesse, tu vas guetter
Dans ma tête, j’entends le grand ciné
Avec son gros anneau dans son zoreille


La suite pour ceux qui veulent cette page
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 17h43 : Allez, je te mets 9,25 eh ! espèce de ventre affamé sans or...
J’avais payé pour 10 !

Un marché est un marché, mais au marché on marchande. T’avais payé pour 10? M’est avis qu’LPP a soutiré quelques zlotys au passage :&rsquo)
Ouais : j’ai gardé douze zlotys pour calfater mon estomac !
réponse à . syanne le 30/03/2009 à 16h23 : Je découvre, moi aussi, cette "andragogie", qui nous vient, d’apr&e...
Έϋρεκα ! Merci du tuyau, tu vois, ça marche mais c’est laborieux, il faut sélectionner les lettres une à une dans un tableau, les copier et les transférer. J’en userai avec modération, d’autant plus qu’il s’agit de grec moderne dont l’accentuation m’est étrangère.
Voici tout de même la citation (voir 46 ci-dessus) telle que dans Bailly :
Παϊς, μειράχιον, άνηρ, πρεσβυτης.
Elle a tout de même une autre allure!
La formation de néologismes est un sport excitant. J’aime particulièrement angrogynagogie et la définition que tu lui as trouvé.
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 16h27 : dans l’évaluation formative à quoi servent les notes il ne...
Tu oublies le facteur le plus important, le temps. Tout ce que tu énonces tient dans un temps limité, découpé, saucissonné et même si on est navré de n’avoir pas réussi avec 5 enfants-apprenants, même si on trouve le temps de réparer avec eux, le temps a passé pour les autres et les décalages subsistent, irrécupérables dans le temps parce qu’à certains moments il faut quand même bien passer à autre chose, programme, répartitions, évaluations obligent. On a parfois l’impression, en élémentaire, d’être Shiva...Oserais-je cependant rappeler que ces enfants ne sont pas tous égaux dans leurs aptitudes à apprendre et, sans doute parce que je n’ai pas su, il m’est quand même arrivé d’être sans moyen pour en aider quelques uns à apprendre. Parfois, il aurait fallu inventer des mots...
réponse à . horizondelle le 30/03/2009 à 17h51 : Moi ti n’a mon ti femme dans mon la case Moi ti n’a princesse, tu va...
Je garde un souvenir ému d’une représentation de l’Avare en créole à Fort-de-France, il doit y avoir vingt ans. Par une troupe d’amateurs autochtones plus enthousiastes et intelligents qu’expérimentés, ils jouaient le décalage en (gros) clin d’oeil mais sans caricaturer: cétait génial!
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 16h39 : je ne pensais pas provoquer autant de réactions avec le terme "andragogie...
Pourrais-tu, par le Canal 12 et les bons soins de God me faire parvenir quelques références ? J’ai un projet perso bénévole, mais avant de me pointer la figure enfarinée, j’aimerais vérifier que je sais de quoi je voudrais parler et que j’en suis vraiment capable. Merci.
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 18h44 : Tu oublies le facteur le plus important, le temps. Tout ce que tu énonces...
il aurait fallu inventer des mots...
Voir Syanne (48, ci-dessus), elle est imbattable.
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 18h47 : Pourrais-tu, par le Canal 12 et les bons soins de God me faire parvenir quelques...
je ne suis pas sûr de la question ! Si tu cherches des livres consacrés à la formation adultes: je te conseille cette page pour des ouvrages très pratiques, et cette page pour d’excellents ensembles théorie+pratique. Mais si tu as une demande plus spécifique, envoie moi un mail via God, ou une bouteille à la mer à partir du bateau de l’amiral. Evite la télépathie car mon ventre affamé gargouille trop : ça parasite les oreilles internes.

Pied affamé n’a plus d’orteils.
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 13h26 : Donneriez-vous vos mots de passe contre une barre de chocolat ? Je n’...
Mon pépé à moi disait: Mange ta main...et garde l’autre pour demain.

Je voulais faire un joli truc avec tympan...Conques...ventre de la cathédrale...mais j’y arrive pas.
Et pourtant j’y pense depuis ce matin...Ramollissement cérébral en vue. J’abandonne!
réponse à . momolala le 30/03/2009 à 18h44 : Tu oublies le facteur le plus important, le temps. Tout ce que tu énonces...
même si on est navré de n’avoir pas réussi avec 5 enfants-apprenants
Il y a des jours où l’absence d’ogre se fait cruellement sentir. Alphonse Allais.
corollaire : Ventre affamé d’ogre aimerait se remplir d’oreilles.
réponse à . chirstian le 30/03/2009 à 20h24 : je ne suis pas sûr de la question ! Si tu cherches des livres consacr...
L’affranchissement d’une bouteille à la mer depuis mon bord est de douze zlotys dans la bande des six milles. Tarifs dégressifs au-delà, en fonction de la distance des côtes et des chances de distribution sur la bonne plage ! Ainsi, une bouteille lancée au milieu de l’Atlantique ne vous coûtera plus que deux zlotys, et un zloty au milieu du Pacifique, pour une livraison en France métropolitaine dans des délais raisonnables (moins de douze ans).
Chaque fois que quelqu’un écrit ou dit : "mange une de tes mains et garde l’autre pour demain", je pense à ce poème. Voir à cette page. Pour les habitués, je sais que je l’ai déjà cité. 
Bon, les gosses : Pépé s’en va dormir sur le ventre, les deux oreilles et...
Olé !
réponse à . Elpepe le 30/03/2009 à 17h03 : J’ai aussi enseigné neuf ans en IFSI, plus deux en formation contin...
Heu ! que dites-vous tous là ? je préfère ne pas avoir d’oreilles -même si mon ventre n’est pas affamé - car dans 2 jours, je serai aux mains de ces infirmères que je croyais formées, compétentes, aimant leur métier !
Elpepe tu viendras à mon secours, avec la fille de God ? Mais attention, il faudra bien ouvrir vos oreilles, car je n’aurai ni ordinateur ni bouteille à la mer, enfin la bouteille si, en perf’, mais en Lorraine il n’y a pas de mer !!!
"les amis, je vous dis adieu..
... car elle m’attend depuis..
... la cliniqueee, la cliniqueee..."
(pour les moins de 20 ans, chanson de J Dassin).
réponse à . renoir2 le 31/03/2009 à 00h02 : Heu ! que dites-vous tous là ? je préfère ne pas ...
Pas de panique, Roselyne veillera sur toi, rassure-toi, comme Xavier sur le bon remplissage de nos chères têtes blondes : tout baigne... 
Bonjour. Pourriez-vous me dire de quel *mot de passe* sagit-il dans la séction - Compléments? Merci beaucoup d’avance
réponse à . russe_mignonne le 01/04/2009 à 04h17 : Bonjour. Pourriez-vous me dire de quel *mot de passe* sagit-il dans la sé...
Des "mots de passe", il en existe plusieurs dans notre vie. Il y a par exemple :
- celui que tu dois mettre lorsque tu veux te connecter à internet
- celui que tu donnes quand tu veux ouvrir ta boîte e-mail
- celui que l’on donne pour faire ses virements par e-banking

Il s’agit la plupart du temps d’un mot de 5 lettres suivi de 1 ou deux chiffres selon les sites visités. Sans ce mot de passe, tu ne peux accéder à ces sites protégés ou/et sécurisés.

Donc, des numéros que tu dois retenir mais que tu ne dois pas divulguer aux autres normalement. Même si, comme le laisse supposer God, tu es une gourmande de chocolat.
réponse à . tytoalba le 01/04/2009 à 07h08 : Des "mots de passe", il en existe plusieurs dans notre vie. Il y a par exemple&n...
Merci beaucoup à toi pour ta réponse si explicative. Maintenant je vois : )
En Russe - Голодное брюхо к учению глухо, c.à d. Quand on a faim on ne peut pas étudier ou apprendre qch.
Hier, nous étions pauvres comme Job... aujourd’hui, nous v’là sourds et affamés... c’est la crise.
réponse à . tytoalba le 01/04/2009 à 07h08 : Des "mots de passe", il en existe plusieurs dans notre vie. Il y a par exemple&n...
– La base virale VPS a été mise à jour.
– Quel VPS ?
– Mais, VPSpressio, enfin !
réponse à . God le 30/03/2009 à 17h29 : Bon, ta fille, elle se destine à un noble métier de chien, o&ugrav...
Alors, mon petit Godemichou adoré, ta fille, elle a trouvé sa voie/voix? Pour que le ventre affamé puisse l’entendre malgré tout...
Vois, on n’oublie pas ce que tu nous a raconté à l’époque...
réponse à . file_au_logis le 13/06/2012 à 07h03 : Alors, mon petit Godemichou adoré, ta fille, elle a trouvé sa voie...
Ouaip !
Elle travaille aux urgences à l’hôpital d’Aix et elle s’y éclate ! Elle, du moment que ça bouge et qu’il y a plein de trucs à faire et à apprendre, et du sang qui gicle, elle prend son pied (mais pas sa paille). Et là, elle a de quoi faire.
En plus, elle va bientôt participer aux interventions du SMUR et aller ramasser les petits morceaux d’humains sur les bords de routes. Le bonheur total, quoi.
réponse à . God le 13/06/2012 à 07h27 : Ouaip ! Elle travaille aux urgences à l’hôpital d’...
"Ramasser les petits morceaux d’humains sur les bords de routes": vaut mieux avoir le ventre vide, non ? 
Chaplin nous démontre, vu son menu, que ventre affamé n’a pas d’yeux...cette page
« Ventre affamé n’a pas d’oreilles  »
C’est pas du bidon!
réponse à . Rikske le 13/06/2012 à 07h50 : "Ramasser les petits morceaux d’humains sur les bords de routes": vaut mie...
Pour toi et moi, oui, certainement.
Mais elle, visiblement, elle supporte sans problème.
Une chose est sûre, ce n’est pas moi qui le lui ai appris.
« Ventre affamé n’a pas d’oreilles  »
On pourrait aussi bien dire ’ventre affamé n’a pas de tifs’ parce que l’oreille conduit aux dits tifs...
Il faut se curer les conduits auditifs pour enlever les dépôts de cire humaine.
réponse à . cotentine le 30/03/2009 à 01h04 : J’ai les neurones qui se caramélisent ... et je crois me souvenir, ...
Ha ! c’est malin j’ai r’ebraie core un coup !!! (en francais : j’ai eut ma larme !)
Ventre affamé n’a pas d’oreilles parce que ventre affamé n’a pas d’oseille. Un point c’est tout !
réponse à . <inconnu> le 13/06/2012 à 09h36 : Il faut se curer les conduits auditifs pour enlever les dépôts de c...
Spécialement pour toi.
Le touriste n’écoutant pas son guide:
Je n’ai pas prêté oreille et je ne sais pas où ces rues mènent....
Mon ventre n’a pas d’oreille. Ma tête non plus.
Van Gogh
celui qui a extrêmement faim est prêt à prendre des risques
Et c’est tout de même étonnant qu’il prenne des risques, puisqu’il n’a rien dans le ventre. 
Ventre affamé n’a pas d’oreilles et Maurice Herzog n’a plus d’orteils : cette page
Mon ventre n’a pas d’o rei.
Pelé cette page
La vie n’était pas facile pour lui...
A force de courir pour trouver quelques subsides, il était harassé ; combien de fois il s’affala sur un banc en soupirant : « J’ai plus d’jambes ! ».

Souvent, il s’étonnait : «Les bras m’en tombent ! Les gens ne connaissent rien de ma vie, de mes envies mais ils m’abreuvent de conseils ! J’en ai plein le dos ! » Alors il se renfermait, devenait sourd à tout message... mais, curieux de nature, il prêtait une oreille aux rumeurs dont il était boulimique.

C’était d’ailleurs sa seule nourriture régulière car il ne mangeait pas tous les jours à sa faim et l’expression « ventre affamé n’a pas d’oreille » lui convenait plus qu’à d’autres.

A ce régime–là, il devint l’ombre de lui–même. On avait l’impression qu’il quittait l’existence en s’effeuillant... par petits morceaux...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 13/06/2012 à 12h40 : Ventre affamé n’a pas d’oreilles et Maurice Herzog n’a ...
Te voilà reviendu M’sieur Ubbleu ! Affamé d’Expressio je suppose... est-ce pour cela que tu restais sourd à tous nos appels ?
réponse à . Rikske le 13/06/2012 à 07h50 : "Ramasser les petits morceaux d’humains sur les bords de routes": vaut mie...
Ca se voit que tu n’as pas le mal de mer !
Je préfère nettement avoir l’estomac plein quand j’ai la nausée.
réponse à . SyntaxTerror le 13/06/2012 à 14h58 : Ca se voit que tu n’as pas le mal de mer ! Je préfère n...
’fectif, le mal de mer est inconnu au bataillon, que le ventre soit vide ou plein... 
réponse à . God le 13/06/2012 à 08h27 : Pour toi et moi, oui, certainement. Mais elle, visiblement, elle supporte sans p...
Elle aurait pu soigner l’ulcère malin que Job avait reçu en cadeau de Satan et qui le couvrait de la plante des pieds jusqu’au sommet de la tête. Question : Job avait-il encore ses oreilles ?
donneriez-vous vos mots de passe contre une barre de chocolat ?

Les deux bonnes soeurs prenant connaissance du tarif pratiqué par les prostituées : "Il nous a bien eues monsieur le curé avec sa barre de chocolat !"
Ventre affamé n’a pas d’oreilles
Voilà une phrase dont devraient se souvenir les personnages qui se complaisent à prononcer un (trop) long discours avant un repas où les convives affamés ont déjà salivé en lisant dix fois le menu !
réponse à . DiwanC le 13/06/2012 à 14h09 : Te voilà reviendu M’sieur Ubbleu ! Affamé d’Expre...
Je ne participe plus beaucoup, mais je garde un petit oeil, de temps en temps, pour voir si vous autres garnements vous comportez bien, si vous ne dites pas trop de bêtises, et parfois je remet mon petit grain de sel, comme ça histoire de dire, pour pimenter ce site de quelques âneries supplémentaires.
Mais sourd, point je ne suis,du moins pas encore, et le seul appel auquel je sois sensible, est celui du 18 de ce mois, n’est-ce pas mon général ! euh, pardon ma chère comtesse...
Mais il est vrai que je ne suis toujours très fidèle, c’est d’ailleurs ce que disait ma femme avant de me quitter...
Prendre des risques ? pas question ! Parce que c’est qui qui se prend les revers aussi après ? Mieux avoir un peu faim.
Soyons lucide
oui,non,oui,non,oui,non, ET M....... ! ON TRANCHE C’EST NON ! Voilà. Bizzare, on a crié mais on n’a pas du tout faim 
réponse à . joseta le 13/06/2012 à 10h36 : Spécialement pour toi. Le touriste n’écoutant pas son guide:...
Clap, clap, clap :&rsquo)

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Ventre affamé n'a pas d'oreilles » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?