Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Boire / faire quelque chose en Suisse

Boire / manger quelque chose seul, sans inviter les amis.

Origine

La Suisse est un très beau pays plein de montagnes, de lacs et de... Suisses, qui ne sont pas forcément petits (), contrairement à ce que Yoplait® et Danone® cherchent à nous faire croire.
D'abord, afin de lever le doute que peut laisser germer l'homonymie, quand on dit "en Suisse", cela ne veut pas dire "dans le pays qui s'appelle la Suisse" mais bien "comme un Suisse".
Cette expression pourrait donc laisser croire que les Suisses sont profondément solitaires, surtout lorsqu'il s'agit de boire. Pourtant, pour en avoir fréquenté quelques-uns dans une vie antérieure, je peux vous garantir qu'ils peuvent faire d'excellents et chaleureux compagnons de beuverie, et qu'ils ne sont pas les derniers à lever le coude.
Alors d'où vient cette assimilation entre le Suisse et une forme de plaisir solitaire ?
D'abord, on sait que Vidocq, en 1800 et quelques, utilisait l'expression "boire avec son Suisse". Comme si chacun avait le sien, personnel, rien qu'à lui. Parallèllement on disait aussi "faire Suisse".
Ce n'est qu'après 1920 que la forme "en Suisse" apparaît.
Une chose semble admise par les lexicographes, c'est que notre Suisse vient du milieu militaire.
Ainsi, en 1833, on lit "le soldat a pour point d'honneur de ne jamais manger ou boire seul [...] et on dirait de lui : il boit avec son Suisse".
Puis, plus tard, on lit également "[...] un soldat français ne boit jamais seul, ne doit pas faire Suisse [...]".
Reste à savoir d'où provient ce fameux Suisse. Et là, on se perd un peu en conjectures.
Même si le lien avec notre expression n'apparaît pas vraiment, il faut d'abord rappeler que, dès le XVIIe siècle, on disait "boire comme un Suisse" pour "boire beaucoup".
Selon Gaston Esnault, la locution viendrait des gardes suisses de l'Ancien Régime. D'après lui, le Suisse étant germanique, il ne sait pas ce qu'est la tournée française, il paye son propre verre et donc, il boit 'seul', n'invite pas ses collègues.
Selon Lorédan Larchey, le suisse n'est pas l'habitant du pays du même nom, mais le concierge ou le portier, selon l'ancienne dénomination qu'on donnait à cette personne.
Mais d'où viendrait le fait qu'on ne doit pas "boire avec son suisse" ? Larchey écrit que c'est une "ironie inventée pour rappeler quelque engagé d'opulente famille aux règles de la fraternité" pour dire que le militaire issu d'une famille riche doit quand même se mêler aux autres et ne pas se contenter de boire avec son suisse, le concierge de la famille.

Exemple

« Hill vida le sien par petites gorgées. S'il avait été seul, s'il avait bu en Suisse, il aurait aussitôt craché cette infecte mixture. »
Maurice de Vlaminck - Le garde-fou

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Boire / faire quelque chose en Suisse » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Grèce Grec [fataoulas][monachofais][monachofagas] Celui qui veut tout manger ; celui qui ne veut pas partager ce qu'il mange avec les autres
Angleterre Anglais To act selfishly Agir égoïstement
Angleterre Anglais To drink or eat by oneself Boire ou manger seul
États-Unis Anglais To do something all by one's lonesome Faire quelque chose avec rien que son [soi-même] solitaire
États-Unis Anglais To drink with the flies Boire avec les mouches
Argentine Espagnol Yo y mi alma Moi et mon ame
Cuba Espagnol Hacerse el sueco Se faire passer par un Suédois
Espagne Espagnol ¡ Como Juan Palomo : Yo me lo guiso, yo me lo como ! Comme Juan Palomo : Je me le cuisine, je le mange !
Espagne Espagnol A caraperro Avec un visage de chien
Espagne Espagnol Beber en catimini Boire en cachette
Canada Français (boire ou fumer) "comme un soldat" Boire ou fumer seul, sans en offrir à ses amis ou collègues
Israël Hébreu מרטיב במבה Mouiller le Bamba (sorte de riz soufflé - de manière à ce que personne n'ait envie d'en manger)
Italie Italien Bere / mangiare da solo Boire / manger tout seul (sans inviter les amis)
Pays-Bas Néerlandais Drinken/eten in zijn eentje Boire/manger tout seul
Pays-Bas Néerlandais Een stille drinker zijn Être un buveur en silence
Brésil Portugais Morde e assopra Mord et souffle
Roumanie Roumain A bea de unul singur Boire de un seul
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Boire / faire quelque chose en Suisse » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 21/11/2007 à 00:07
    Vidocq, en 1800 et quelques

    Ça manque de précision, God. Que dit Furetière, de Vidocq ? 😄
  • #2
    • Elpepe
    • 21/11/2007 à 00:18
    - i.e. rosse en buis.
    - Ne suis reboisé.
    - Bière sous sein.
    - Suis née Broise.
    - Robe issue Iñes.
    Anna Gramme
  • #3
    • Elpepe
    • 21/11/2007 à 00:36
    Il est un fait qu’au Vatican, personne n’a jamais vu boire un Garde Suisse. Mais le Pape, comme le curé de Rouperroux-le-Coquet d’ailleurs, pendant la messe, ils boivent en Suisse, remarque bien...
    IL FAUT CHANGER LE RITE ! Amener les tréteaux et les bastaings (ou les chèvres) dans la nef, installer les tonneaux et les quarts, les faire mettre en perce, par les enfants de chœur, à grands coups de maillet pour enfoncer la tirette pendant l’élévation, que les fidèles puissent communier vraiment, eux aussi, hein ?
    Et là, je te parie que l’Eglise fait un tabac dans les chaumières, au grand dam du bistroquet situé sur la place de l’église, justement !
    Mais que font les stratèges de Robe ? Ils s’obstinent à boire en Suisse, putaing cong !
  • #4
    • <inconnu>
    • 21/11/2007 à 06:29
    le Suisse étant germanique, il ne sait pas ce qu’est la tournée française, il paye son propre verre et donc, il boit ’seul’, n’invite pas ses collègues.

    En effet, même en réunion, les allemands boivent en suisse. Ils boivent et payent chacun leur consommation.😄
    on disait "boire comme un Suisse" pour "boire beaucoup

    Donc quand on boit comme un suisse, on finit saoul comme un polonais.😉
  • #5
    • OSCARELLI
    • 21/11/2007 à 06:59
    Si le Suisse est solitaire, quand il boit, il est un peu comme certains loups, spa?
    Bonjours, mes p’tits suisses loups...
  • #6
    • OSCARELLI
    • 21/11/2007 à 07:02
    • En réponse à Elpepe #3 le 21/11/2007 à 00:36 :
    • « Il est un fait qu’au Vatican, personne n’a jamais vu boire un Garde Suisse. Mais le Pape, comme le curé de Rouperroux-le-Coquet d’ailleurs,... »
    Il est un fait qu’au Vatican, personne n’a jamais vu boire un Garde Suisse. Mais le Pape, comme le curé de Rouperroux-le-Coquet d’ailleurs, pendant la messe, ils boivent en Suisse, remarque bien...

    Il est un fait qu’il faut quand même être beurré comme un p’tit loup Lu pour faire des bulles n’importe où, je dis 😄
  • #7
    • OSCARELLI
    • 21/11/2007 à 07:04
    Maintenant je comprends, pourquoi les chemins dans les montagnes suisses se déroulent en zigzagant: c’est pour que les Suisses qui ont bu puissent rester dessus, à condition d’être partis du bon pied.
    Allez, bonne suite cuite!
  • #8
    • hedgehog
    • 21/11/2007 à 07:15*
    Quelle tête de Turc que celui, qui boit en Suisse dans une auberge Espagnole; tout ça parce qu’après le débarquement des Anglais il ne peut faire que le Nègre blanc pour le roi de Prusse😮
  • #9
    • HoubaHOBBES
    • 21/11/2007 à 07:16
    Bonjour du jour à toussent !
    Kheuf-kheuf-Hobbes
  • #10
    • <inconnu>
    • 21/11/2007 à 07:19*
    je peut vous garantir

    C’est moi qui l’ai vue la première ! qu’est ce que j’ai gagné ?
    Voilà ce que c’est que l’habitude de parler de soi à la troisième personne !
    Bonne journée à tous sur ce site où on ne se cultive pas "en Suisse"
  • #11
    • OSCARELLI
    • 21/11/2007 à 07:24
    • En réponse à <inconnu> #10 le 21/11/2007 à 07:19* :
    • « je peut vous garantir
      C’est moi qui l’ai vue la première ! qu’est ce que j’ai gagné ?
      Voilà ce que c’est que l’habitude de parler de soi à... »
    B - R - A - V - O !!!
    T’as gagné le poste de Sylphide de gardienne du Phare d’Expressio.
    Je pensais qu’elle s’était enfermée dans la salle de coloriage avec HH, mais comme il vien td’intervenir, c’est qu’il en sort parfois...
    Youhou, Syl... le loup t’aurait-il croquée? Tu n’es pourtant pas la grand’mère du petit chaperon rouge, me trompé-je?
  • #12
    • Rikske
    • 21/11/2007 à 07:28*
    Ch’tite question: est-ce que l’expression du jour ne s’applique qu’a l’action de boire ou de manger ? Ne peut-on l’utiliser dans d’autres cas ? Thésauriser en Suisse, par exemple ?
    Bien l’bonjour à toutes et tous !
  • #13
    • momolala
    • 21/11/2007 à 07:29
    Les Suisses étaient des mercenaires, avant de devenir la garde officielle du Vatican, qui se louaient aux puissants les plus offrants. Ils avaient une réputation de brutalité et étaient autorisés au pillage. Il me semble qu’ils n’avaient pas d’autre notion de "solidarité" que dans la stratégie militaire, le reste allant au "chacun pour soi". Je pense que cet état d’esprit particulier ne les rendait pas "partageurs", même entre eux, alors que leur manque de fiabilité dans leurs engagements envers ceux qu’ils servaient les rendait suspects aux soldats aux côtés desquels ils combattaient.
    J’ai lu un document sur la Garde Suisse actuelle, sans doute au moment de la sortie du Da Vinci Code d’ailleurs, qui semblerait accréditer la thèse d’une certaine concurrence persistante entre les Suisses qui constituent une caste fermée.
    Moi qui bois peu, je préfère boire en potes !
  • #14
    • momolala
    • 21/11/2007 à 07:31
    • En réponse à HoubaHOBBES #9 le 21/11/2007 à 07:16 :
    • « Bonjour du jour à toussent !
      Kheuf-kheuf-Hobbes »
    Houba du matin, va bien ! Contente de te trouver si tôt sur ce merveilleux site !
  • #15
    • Rikske
    • 21/11/2007 à 07:36
    Gag: dans le bandeau de droite, j’ai une pub gougueule pour "alcool detox 150 caps"... Un truc qui combattrait les effets néfastes de l’alcool. Une gélule avec chaque verre ! Beuââârk !
  • #16
    • franclaorana
    • 21/11/2007 à 08:30
    Bonjour,
    Ne voulant rester idiote ce jour et avant d’aller fumer la moquette ici ou ailleurs, wikipédia m’a rassurée : "boire/manger/fumer en Suisse " est un idiotisme toponimyque..
    Vous voyez le topo ?
    Francla o topo
  • #17
    • chirstian
    • 21/11/2007 à 08:40
    et le mec qui habite en Suisse , quand il invite ses potes à venir boire en Suisse ?
  • #18
    • chirstian
    • 21/11/2007 à 08:42
    on disait "boire comme un Suisse" pour "boire beaucoup".
    bref les Suisses avaient la réputation de boire beaucoup, et de n’être pas des lumières. D’où l’expression "ne pas prendre l’Helvetie pour des lanternes"
  • #19
    • Rikske
    • 21/11/2007 à 08:44
    • En réponse à chirstian #17 le 21/11/2007 à 08:40 :
    • « et le mec qui habite en Suisse , quand il invite ses potes à venir boire en Suisse ? »
    Tu veux parler du jauni, là ?
  • #20
    • hedgehog
    • 21/11/2007 à 08:50*
    • En réponse à momolala #13 le 21/11/2007 à 07:29 :
    • « Les Suisses étaient des mercenaires, avant de devenir la garde officielle du Vatican, qui se louaient aux puissants les plus offrants. Ils a... »
    Je ne me souviens plus exactement les faits; mais il y a eu une "bizarrerie " ces dernières années dans le corps helvète vaticanesque, avec suicide (?) à la clef ,Le Fendant avait tourné à l’aigre, semble-t-il .Suicide en suisse , après partage affectif inaccoutumé dans"ce corps d’élite"?😛