Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Conter fleurette

Faire la cour

Origine

Voilà une nouvelle expression désuète qui nous vient du XVIIe siècle à une époque où "en termes galants, ces choses là étaient dites", où, déjà, les fleurs étaient fortement associées à l'amour et au romantisme.
Plusieurs origines ont été proposées pour cette expression, mais celle généralement retenue par les lexicographes vient d'une métaphore où 'fleurette', qui s'écrivait d'abord 'florette' et voulait dire "petite fleur" au XIIe siècle, correspondait à 'bagatelle', à 'baliverne' au XVIe.
Car si de nombreuses choses concernant la cour et l'amour étaient associées aux fleurs, les belles paroles des galants à destination de la gent féminine n'étaient souvent que des "menteries" prononcées pour "endormir la bonne foi des femmes" comme l'écrira Philibert le Roux un peu plus tard.
Les fleurs d'un côté, les balivernes de l'autre, et voilà un 'raconter des balivernes' (le discours du chasseur masculin qui endort sa proie féminine) qui prend la forme de conter fleurette.

Compléments

Selon le Dictionnaire Historique de la Langue Française, le sens de "faire la cour" du verbe 'fleureter' (qui signifiait d'abord "voler de fleur en fleur") vient de l'anglais 'flirt' qui a donné 'flirter' en pseudo-français, et non l'inverse comme on le trouve souvent affirmé.

Exemple

« Je ne sais si la mère savait quelque chose lors de ma première visite, mais toujours' est-il que quelques jours après, elle me permit non seulement de voir sa fille, mais de lui conter fleurette et je le fis si bien qu'elle reçut mes déclarations comme vraies. »
Gatien Courtilz de Sandras, Pierre Marteau - Mémoires de Mr. d'Artagnan - 1700

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Conter fleurette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Pays de Galles Gallois Canlyn Poursuivre
Allemagne Allemand Süßholz raspeln Raper du bois de réglisse
Angleterre Anglais Whisper sweet nothings Chuchoter des petits douceurs ; fleureter
Canada Anglais Whisper sweet nothings Murmurer des petits riens
Argentine Espagnol Arrastrarle el ala (a alguien) Faire traîner son aile (auprés de quelqu'un)
Espagne Espagnol Cortejar Faire la cour (courtiser)
Espagne Espagnol Ligar Draguer
Espagne Espagnol Pelar la pava Plumer la dinde
Espagne Espagnol Tirar los tejos a alguien Jeter les palets de jeu à quelqu'un (=Jeter son dévolu sur quelqu'un)
Canada Français Chanter la pomme Faire la cour
Canada Français Cruiser (prononcer Crouser) Draguer
Italie Italien Far la corte Faire la cour
Belgique Néerlandais (Een vrouw) het hof maken Faire la cour (à une femme)
Belgique Néerlandais Zoete broodjes bakken Cuire des pains sucrés, être tout sucre tout miel
Pays-Bas Néerlandais Flirten Flirter
Pays-Bas Néerlandais Het hof maken Faire la cour
Pays-Bas Néerlandais Versieren Décorer / conquérir
Brésil Portugais Arrastar as asas Faire traîner ses ailes
Portugal Portugais Arrastar a asa Trîner l'aile
Roumanie Roumain A face curte Faire la cour
Roumanie Roumain A-i trage clopotele Lui tirer les cloches
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Conter fleurette » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 06:40
    après passage outre_manche est revenu pour donner flirter
  • #2
    • momolala
    • 03/07/2009 à 06:46
    le sens de "faire la cour" du verbe ’fleureter’ (qui signifiait d’abord "voler de fleur en fleur") vient de l’anglais ’flirt’

    Voilà une chose que je ne peux accroire ! A moins qu’elle ne revienne de la Perfide Albion APRES y avoir été importée par les Plantagenêt imprégnés des jolis temps de l’amour courtois. Toujours est-il qu’aujourd’hui les Picards, les mieux situés géographiquement pour effectuer cette observation, ont Fatalement photographié l’obsession britannique pour l’amour à la française, et c’est un témoignage auquel je donne toute ma foi dont vous pourrez vous convaincre sur cette page !
  • #3
    • momolala
    • 03/07/2009 à 06:50
    Au deuxième ras-bord, je veux bien admettre que si "conter fleurette" signifie "raconter des balivernes", cela puisse être une perfidie albionesque...
  • #4
    • mickeylange
    • 03/07/2009 à 07:31*
    Je vous rappelle la définition du flirt:
    Le machin dans la main, la main dans le machin, mais jamais le machin dans le machin.

    Donc si après s’être fait conter fleurette elle a perdu sa fleur c’est que c’était pas un flirt.
    Et pas de boggie woogie sans faire vos prières du soir.
    Révérend Schmoll
  • #5
    • mickeylange
    • 03/07/2009 à 07:49*
    Conter fleurette à la manière de cette page
  • #6
    • OSCARELLI
    • 03/07/2009 à 08:29
    Et quand Sidney Béchet nous souffle "Petite Fleur" dans son biniou, estimez-vous, mesdames, qu’il vous conte fleurette?
  • #7
    • OSCARELLI
    • 03/07/2009 à 08:40
    Ô soeurette,
    ta fleurette
    aigrelette
    présentée en levrette
    est comme une chaufferette
    pour ma barette
    dans ta chambrette.
    Ô pauvrette
    soubrette
    court toute guillerette
    recevoir ta piécette
    pour cette amourette
    de bergerette
    gardant ses chevrettes.
    ... Allons, bon, revenons sur terre. Ne prenez pas mes désirs pour vos réalités...
  • #8
    • charlesattend
    • 03/07/2009 à 08:41
    Ca doit etre ça le "power flower"..dire à ma doudou qu’elle est belle comme une rose (qui se matin avait déclose), et qu’elle gobe tout..hum..
  • #9
    • tytoalba
    • 03/07/2009 à 08:49
    Fleurette était la fille du jardinier du château de Nérac et fut aimée du jeune roi de Navarre (futur Henri IV). Larousse
    Suite à cette page
  • #10
    • charlesattend
    • 03/07/2009 à 08:52
    • En réponse à tytoalba #9 le 03/07/2009 à 08:49 :
    • « Fleurette était la fille du jardinier du château de Nérac et fut aimée du jeune roi de Navarre (futur Henri IV). Larousse
      Suite à cette page... »
    c’était une crème, cette Fleurette
  • #11
    • chirstian
    • 03/07/2009 à 08:57
    le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Robert), donne l’origine suivante pour "flirter" : v intr (1855 angl. to flirt, d’origine obscure, proprement "jeter; agiter, remuer vivement (par exemple un éventail) puis à partir du XVIII s "badiner avec, faire la cour à" ...
    et moi je demande à M Paul Robert : quand vous dites : remuer vivement (par exemple, un éventail) , trouvez vous que ce soit l’exemple le plus approprié ? Je pose la question, rapport à ma soeur dont la main n’a jamais remué vivement le moindre éventail, même dans ses flirts les plus torrides. 😐
  • #12
    • chirstian
    • 03/07/2009 à 09:01
    le discours du chasseur masculin qui endort sa proie féminine
    si c’est pour s’endormir, je conseille de compter fleurettes..
  • #13
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 09:19
    • En réponse à OSCARELLI #6 le 03/07/2009 à 08:29 :
    • « Et quand Sidney Béchet nous souffle "Petite Fleur" dans son biniou, estimez-vous, mesdames, qu’il vous conte fleurette? »
    Non, c’est une déclaration d’amour.
    C’est joli, conter fleurette. J’y croyais encore moi et voilà que God nous dit que ce sont des balivernes, des menteries. Il anéantit tous mes espoirs. 😢 😢
    Je ne compterais plus en efffeuillant la pâquerette.
  • #14
    • charlesattend
    • 03/07/2009 à 09:27
    Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais pas trop comment faire ..je tente :http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDePhrasesMasculinesPourDraguerLesFemmes
  • #15
    • charlesattend
    • 03/07/2009 à 09:27
    • En réponse à charlesattend #14 le 03/07/2009 à 09:27 :
    • « Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais pas trop comment faire ..je tente :http://www.echolalie.org/w... »
    raté...
  • #16
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 10:00*
    Et puis y’a celles qui savent que ce ne sont que balivernes et pourtant qui aiment s’en laisser conter...😕
  • #17
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 10:05
    • En réponse à chirstian #11 le 03/07/2009 à 08:57 :
    • « le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Robert), donne l’origine suivante pour "flirter" : v intr (1855 angl. to... »
    Il y a , en ce qui concerne le "port" de l’éventail, tout un code, un langage.dont usaient les belles de jadis pour séduire, sans parler et sans en avoir l’air.Certains beaux éventails sont vendus encore, dans des magasins chics, avec un bracelet de papier où on peut lire comment s’y prendre( pour se faire de l’air et...séduire...) 🙂
  • #18
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 10:10
    Ah! Qu’en termes galants ces choses-là sont mises !
    Citation de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
  • #19
    • Bouba
    • 03/07/2009 à 10:50
    Jean de Florette de Marcel Pagnol........où Ugolin veut conter fleurette à Manon avec ses oeillets.......
  • #20
    • <inconnu>
    • 03/07/2009 à 10:53*
    • En réponse à charlesattend #14 le 03/07/2009 à 09:27 :
    • « Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais pas trop comment faire ..je tente :http://www.echolalie.org/w... »
    Tu peux regarder dans le mode d’emploi. Par exemple pour un lien vers un site tu tape { la touche Alt+4 - tu fais un copier-coler de l’adresse de ton site et tu ferme en tapant le même signe, mais en sens inverse : Alt+ la touche + - sur certains les touches ne sont pas au même endroit