Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Du tac au tac

Immédiatement, avec de la répartie, avec vivacité, de façon cinglante

Origine

Cette expression s'utilise en général avec un verbe comme 'répondre', lorsque quelqu'un riposte immédiatement à une attaque verbale, fait preuve de répartie.
Avec son sens général, elle date du début du XXe siècle, sans aucun lien avec la "taca tac tique" du gendarme (), avec les écureuils Tic et Tac (Chip and Dale, en anglais ) ou avec le tic-tac de l'horloge, même si le temps est une notion importante pour avoir le droit d'utiliser l'expression.
Elle nous vient en effet du monde de l'escrime où, depuis 1873, "riposter du tac au tac" signifie "riposter immédiatement à un assaut", le 'tac' désignant le bruit des fers qui s'entrechoquent.
D'ailleurs, en 1847, Alexandre Dumas, coauteur de "Les armes et le duel", écrit:
« RIPOSTES DU TAC AU TAC :
1° Le coup droit de seconde ou d'octave [...]
2° Le dégagement en quarte sur les armes [...]
3° Ripostes à temps perdus par coups simples [...]
4° Dégagement dans la ligne du demi-cercle [...] »
Ce qui met tout de suite au parfum les non férus d'escrime, cela va sans dire.

Exemple

« - Vous allez connaître mes pensées, dis-je.
Et elle, du tac au tac, de répondre :
- Rassurez-vous, je ne vous gifflerai pas. »
San Antonio - San Antonio Polka - 1962

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Du tac au tac » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Stehenden Fußes À pied posant
Angleterre Anglais Quick as a flash Avec la rapidité d'un éclair
Angleterre Anglais Tit for tat Du tac au tac
Espéranto Espéranto Respondi tak al tik Répondre du tac au tac
Espagne Espagnol A bote pronto Au rebond
Espagne Espagnol Al punto Au point (= Immédiatement / Sans tarder)
Hongrie Hongrois Kapásból Du mordre à l'hameçon au tirer la canne à pêche
Italie Italien A mòrti subbitània Comme une mort immédiate
Italie Italien Botta e risposta Coup et riposte
Italie Italien Rispondere per le rime Répondre par les rimes
Pays-Bas Néerlandais Als de donder en de weerga Comme le tonnerre et la foudre
Pays-Bas Néerlandais Lik-op-stuk Lèche sur pièce
Pays-Bas Néerlandais Op staande voet Au pied posé
Pays-Bas Néerlandais Snedig Du tac au tac
Pays-Bas Néerlandais Snel als de bliksem Rapide comme un éclair
Brésil Portugais De bate pronto De battre prêt
Roumanie Roumain Retur de rever Retour de revers
Turquie Turc ÇATA ÇAT (Lire : Tchata tchate) Même signification
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Du tac au tac » Commentaires

  • #1
    • Elpepe
    • 13/08/2009 à 23:53*
    Bon : si tu avais eu l’éditeur de partoche, God, tu aurais vu, avec ton séquenceur, qu’il s’agit en fait de "la tacatacatac tac tii que du gen d’aaaarmeu".
    Mais sans doute n’avais-tu pas les yeux en face des trous ?
    Et toc !
  • #2
    • Elpepe
    • 14/08/2009 à 00:13
    CITATIONS
    Tacaud à T.U.C.* (Anna Plankelle-Chomedu)
    Tacaud à T.U.C.** (Anna Laseconde)
    Tacaud à T.U.C.*** (Anna Toulévendredy))
    • Travaux d’Utilité Collective
      • Temps Universel Compensé
        • Toulouse Université Club
  • #3
    • <inconnu>
    • 14/08/2009 à 01:37*
    Ma fille avait 6 ou 7 ans lorsque le tac au tac vint à la mode. Elle y était plutôt habile et moi nul. J’avais déjà affronté sans les apprivoiser les scoubidous à l’adolescence et bien plus tôt le redoutable diabolo que je n’ai jamais rattrapé une seule fois malgré un acharnement certain. J’ai aussi vécu sur le sable dur de la marée descendante le calvaire du jokari qui arrive toujours dans la raquette de mon adversaire et jamais dans la mienne.
    Tac au tac vers 1971 ou 1972 :
    cette page
    Scoubidous 1958 :
    cette page
    cette page
    Diabolo diabolique vers 1953 :
    cette page
    En cherchant en vain l’âge de naissance du « Diabolo » je suis tombé sur ce texte étonnant…
    cette page
    Jokari, commencé très tôt, ai conservé intacte ma marge de progression :
    cette page
    Et je vous épargne mes désastres enfantins avec les cerfs-volants ! Mais là, plus tard, je me suis rattrapé en collaborant à la création de l’événement :
    cette page
  • #4
    • HoubaHOBBES
    • 14/08/2009 à 06:43
    Termes d’armurerie, c’est évident, Mident,
    Tac au tac de l’ice cream précédemment,
    Tactactac de la mite railleuse actuellement.
    Non, LPP, je ne parlerai pas de Carcassonne !
    Avosordres-Hobbes!
  • #5
    • mickeylange
    • 14/08/2009 à 08:34
    La "tactique" vient du grec alors que le tic tac vient de la pendule.
    Et pis c’est tout !
  • #6
    • tytoalba
    • 14/08/2009 à 08:40*
    iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

    Heureux anniversaire Syanne. Pour coller à l’expression du jour, vois ce que je t’offre à cette page.
    Continue à nous réjouir de tes commentaires éclairés.
  • #7
    • OSCARELLI
    • 14/08/2009 à 08:42
    Et qui n’a pas joué, gamin, au tic-tac-toc?
  • #8
    • OSCARELLI
    • 14/08/2009 à 08:44
    • En réponse à tytoalba #6 le 14/08/2009 à 08:40* :
    • « iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
      IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII... »
    Tyto, vive comme d’hab, m’a coiffé au poteau. J’en suis tout décoiffé, mais te souhaite quand même, bien chère Syanne, tous mes meilleurs voeux! Retrouvons-nous au phare, avec Marceeeeeeeeeel et Bernaaaaaaaaard, pour les viennoiseries et le champ., afin de te fêter dignement, comme il se doit! (et non pas comme il se doigt, en parlant de champ...)
  • #9
    • chirstian
    • 14/08/2009 à 08:45
    sous sa toque au toc, le chef s’est battu du tac au tac contre des tiques au tic.
  • #10
    • chirstian
    • 14/08/2009 à 08:50
    à Syanne, la mateuse d’oxymores, j’offre cet anniversaire rajeunissant, tiré du tac au tac de la rhétorique et rac, version Sélénite et nattes.
  • #11
    • mickeylange
    • 14/08/2009 à 09:34
    TAC TAC BADABOUM !! Bon anniversaire Syanne.
    Jean-Paul
  • #12
    • <inconnu>
    • 14/08/2009 à 09:51
    • En réponse à <inconnu> #3 le 14/08/2009 à 01:37* :
    • « Ma fille avait 6 ou 7 ans lorsque le tac au tac vint à la mode. Elle y était plutôt habile et moi nul. J’avais déjà affronté sans les appriv... »
    Nous on appelait ça un tac-tac et c’était dans les années 80 (84-85 je dirais à vue de nez) parce que, c’es bien connu, les modes reviennent ...à la mode ! donc après 71-72, il y eu 84-85 (toujours à la vue de mon nez).
    Ton édit m’a rappelé beaucoup de choses : les scoubidous que je n’ai jamais réussi à faire, le jokari n’était pas très toléré (risque de dézinguer les fenêtres de tous les hall d’entrée et de tous les premiers étages !
    Quant au cerf-volant, mon père m’en avait fabriqué un comme il les faisait étant enfant. A l’époque, je me rappelle que je trouvais ça nul, il n’était pas plein de couleurs, en plastique avec une belle toile en nylon ! Non, il était en bois et en papier, collé à la colle maison ! Mais, il a eu des heures de vol quand même !
    Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse fin de semaine !
  • #13
    • horizondelle
    • 14/08/2009 à 10:01*
    • En réponse à OSCARELLI #7 le 14/08/2009 à 08:42 :
    • « Et qui n’a pas joué, gamin, au tic-tac-toc? »
    Pourquoi gamin ??? Tu n’y joues plus ? cette page Bon, d’accord, celui-là, c’est le tic tac toe 😛
  • #14
    • horizondelle
    • 14/08/2009 à 10:11
    Un très bel anniversaire à toi Syanne. Que cette journée te soit douce.
    Et si tu as le même humour noir que moi dans le bandeau de droite, qui dit "tu veux savoir combien de temps te reste de vie? FAIS LE TEST DE LA MORT! " Et rien qu’en passant ton mulot dessus, tu entends un rire sarcastique te défier.
    Répondons-lui du tac au tac: Tu ne m’auras pas...tic tac touc (je ne sais pas si ça se dit chez vous, je traduis si jamais: na na na nanèèère! (Peut-être est-ce le fameux tic tac toc de filo en #7) 😉)
  • #15
    • mickeylange
    • 14/08/2009 à 10:17*
    Tac tac tac
    C’est le bruit que faisait le répétiteur du compas devant moi.
    C’était pffff... il y très longtemps, de nuit (dans la journée il y avait le pilote automatique)
    La passerelle était dans le noir complet. L’Isanda (et non pas l’Isetta) était un pétrolier de la Shell de 32 000 tonnes.
    Je barrais depuis une heure, nous étions dans l’océan Indien. Le lieutenant de quart à l’extérieur m’appelle et me demande de le rejoindre. Je lui réponds que je peux pas lâcher la barre, ce à quoi il me rétorque t’inquiète pas pour le cap viens voir. La nuit à la Lune, le sillage du bateau luminescent fait une belle ligne droite qui se voit sur des milles. Le notre faisait un demi-cercle j’étais entrain de faire demi-tour s’en m’en rendre compte.
    A ma décharge, sur de tels rafiots il faut une minute quand vous tournez la barre avant d’avoir la moindre réaction. Et une fois qu’il commence à virer on peut plus le redresser.
    (non Pépé j’étais à jeun)
  • #16
    • SyntaxTerror
    • 14/08/2009 à 10:20
    Bon anniversaire, Syanne !
  • #17
    • SyntaxTerror
    • 14/08/2009 à 10:22
    Salut à Carole1978 !
    Oh Carol, I am but a fool ..
  • #18
    • Elpepe
    • 14/08/2009 à 10:22
    • En réponse à <inconnu> #12 le 14/08/2009 à 09:51 :
    • « Nous on appelait ça un tac-tac et c’était dans les années 80 (84-85 je dirais à vue de nez) parce que, c’es bien connu, les modes reviennent... »
    il a eu des heures de vol quand même

    Pas autant que Marcelle, tout de même ?
  • #19
    • SyntaxTerror
    • 14/08/2009 à 10:27
    Etant "jeune adulte" ... j’étais plutôt bon au tac-tac, les boules qu’il fallait faire s’entrechoquer.
    Etant enfant, on ne connaissait pas le tic-tac-toe (ou noughts and crosses) limité à une grille de 3X3, on jouait au morpion où il fallait aligner cinq signes, la limite du tableau étant celle de la page.
  • #20
    • Elpepe
    • 14/08/2009 à 10:32
    • En réponse à mickeylange #15 le 14/08/2009 à 10:17* :
    • « Tac tac tac
      C’est le bruit que faisait le répétiteur du compas devant moi.
      C’était pffff... il y très longtemps, de nuit (dans la journée il... »
    Enfin un aveu ! Et, vous l’aurez remarqué, non extorqué sous la torture... Quand on ne tient pas le cap, qu’on ne sait pas lire un compas, on n’a pas volé d’être collé samedi, si on est logique, hein ?