Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Etre à l'ouest

Être dans un état anormal (de fatigue, d'hébétude, d'inattention…).
Avoir la tête ailleurs.

Origine

Les Bretons sont à l'ouest. Faut-il en tirer des conclusions sur leur état habituel ?
Le soleil se couche à l'ouest ? Est-ce parce qu'il est très fatigué qu'il se couche, et dans cette direction uniquement ?
Autant de questions dont les réponses resteront probablement tout aussi incertaines que l'origine de cette expression qui est très récente, puisqu'elle date de la fin du XXe siècle.
La plus probable des origines vient d'une adaptation de la locution anglaise "to go west" ("aller à l'ouest") qui, au moment de la première guerre mondiale voulait dire "mourir" ou "être tué", elle-même venue de l'argot des voleurs chez lesquels "to go west" voulait dire "être pendu" (après avoir été attrapé et, peut-être, jugé).
En traversant la Manche, elle aurait perdu de son intensité, la mort étant remplacée par une sorte d'hébétude.
En voici deux autres qu'on trouve ici et là, mais qui me semblent un peu capillotractées.
La première viendrait du théâtre du début du XXe siècle. Il paraît qu'à cette époque, les ateliers de décors et les théâtres se situaient principalement à l'est de Paris, alors que les acteurs habitaient surtout à l'ouest.
A la fin de son spectacle, l'acteur très fatigué retournait chez lui, à l'ouest.
La seconde a au moins l'avantage d'être amusante, même si elle est peu probable.
Chacun connaît le professeur Tournesol, alias Tryphon, ce personnage de Tintin qui est toujours à côté de la plaque (donc à l'ouest). Dans "Le trésor de Rackham le rouge", Tournesol n'arrête pas de dire que son pendule lui indique qu'il faut chercher toujours plus à l'ouest. C'est de cette obsession mêlée à l'état naturel du Professeur que viendrait l'expression.

Exemple

« Je suis rentré de boîte à 5 heures et j'ai repris les cours à 8 heures, j'te dis pas comment j'étais à l'ouest ce matin-là ! »

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre à l'ouest » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Mit dem Kopf woanders sein Être ailleurs avec la tête
Allemagne Allemand Neben sich stehen Etre à côté de soi-même
Allemagne Allemand Total weggetreten sein Être complètement rompu les rangs
Angleterre Anglais To be absent-minded Être absent / distrait (= Avoir la tête ailleurs)
Angleterre Anglais To be all at sea Être tout en mer
États-Unis Anglais To be punchy Être comme sonné
Espagne Espagnol Estar en Babia Être à Babia (Babia est une région du Nord-Ouest de León, Espagne)
Espagne Espagnol Estar en el limbo Être dans les limbes
Espagne Espagnol Estar hecho polvo Être réduit en poussière
Panama Espagnol Estar en Bosnia Être en Bosnie
Canada Français Être dans le champ
Canada Français Être dans les patates
Suisse Français Être derrière la lune
Hongrie Hongrois A fellegekben jár Il marche au ciel (dans le ciel)
Belgique Néerlandais Het noorden verliezen Perdre le nord
Belgique Néerlandais Niet goed bij zinnen zijn Ne pas se sentir bon dans les phrases
Pays-Bas Néerlandais Buiten zichzelf zijn Être hors de soi (dans un état anormal)
Pays-Bas Néerlandais In de bonen zijn Etre dans les haricots
Pays-Bas Néerlandais Met zijn hoofd in de wolken zijn Avoir la tête dans les nuages (situation de sentiments de bonheur extrème)
Écosse Autre To be away with the fairies Etre parti avec les fées
Brésil Portugais Estar só o pó Être que la poussière
Roumanie Roumain A nu fi in apele sale Ne pas être dans ses eaux
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Etre à l'ouest » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 08:43
    L’origine de cette expression me laisse un peu perplexe. Entièrement d’accord avec l’édulcoration trans-Manche (avec un M majuscule) qui nous permet de garder la vie sauve, je me pose (légitimement) la question : pourquoi partir à l’ouest signifiait-t-il mourir ? God nous refait ici le coup de la langue de chêne russe (voir l’expression ‘Langue de bois’, dans la même collection) et refile cette fois-ci la patate chaude aux Anglo-Saxons (au moins, il assure l’équilibre est – ouest, mais ceci n’a rien à voir avec l’expression du jour).
    De longues et minutieuses recherches (qui m’ont bien pris deux minutes, vive Internet) m’ont permis de trouver une explicatio (*):
    « Partir pour l’ouest. Après la mort, les esprits des bons chasseurs et des braves guerriers iront dans un pays occidental, où la chasse et la pêche seront abondantes, et la guerre sera inconnue ; de-là, l’expression partir pour l’ouest, devenue synonyme de celle de mourir (CRÈVECOEUR, Voyage, t.1, 1801, p.19). »
    Il fallait chercher chez les Indiens ! Bon sang, mais c’est bien sûr, pour eux qui étaient si proches de la nature, ouest = soleil couchant = mort ! Soit dit en passant, on est ici au début du XIXe, bien avant la première guerre.
    Voilà, c’était ma modeste contribution du jour à la Culture avec un grand Q. Maintenant, c’est vendredi, on peut commencer à déconner. Et puis, je sens que je vais me faire remonter les bretelles par God pour crime de lèse-divinité.
    (*) c’est le nom du site que je vais créer, explicatio.fr, qui me permettra de combler les lacunes divines.
  • #2
    • chirstian
    • 07/07/2006 à 08:49
    J’avoue ne jamais avoir entendu l’expression .
    Dans toutes les villes les quartiers chics étaient à l’ouest pour échapper aux fumées et odeurs (question de vents), mais je ne vois pas le rapport avec le sens indiqué.
    Peut être une piste avec la chanson " à l’ouest , gentille à l’ouest ? "

    J’y perd le nord et suis plein est !
  • #3
    • Rikske
    • 07/07/2006 à 09:11
    Jamais, mais alors JAMAIS, entendu cette expression. J’avoue qu’elle m’intriguait, quand je la voyais dans "les prochaines". Serions-nous un peu en retard dans notre petit pays ?
  • #4
    • God
    • 07/07/2006 à 09:13
    • En réponse à chirstian #2 le 07/07/2006 à 08:49 :
    • « J’avoue ne jamais avoir entendu l’expression .
      Dans toutes les villes les quartiers chics étaient à l’ouest pour échapper aux fumées et odeu... »
    Une recherche sur le web montre qu’elle est quand même utilisée et parfois discutée.
    Moi, on me l’a demandée, donc je la traite...
  • #5
    • God
    • 07/07/2006 à 09:15
    • En réponse à chirstian #2 le 07/07/2006 à 08:49 :
    • « J’avoue ne jamais avoir entendu l’expression .
      Dans toutes les villes les quartiers chics étaient à l’ouest pour échapper aux fumées et odeu... »
    Merci pour ces infos intéressantes qui expliquent peut-être la version originale.
    J’attends avec impatience la naissance d’explicatio.fr.
  • #6
    • chirstian
    • 07/07/2006 à 09:24
    Bonjour,
    je suis un abonné récent à votre site, et le trouve très intéressant. Continuez !
    Aujourd’hui, vous demandez pourquoi le soleil se couche toujours à l’ouest. Je n’ai encore jamais osé intervenir, mais cette fois je me lance :
    d’après l’excellent site explicatio.fr, ce serait la terre qui tournerait sur elle même et autour du soleil et non l’inverse comme nous le pensions vous et moi.
    Certains de vos abonnés ont-ils lu cette théorie hardie ? Ne pensent-ils pas que si elle est vérifiée, elle serait de nature à remettre en cause toutes nos croyances ?
    La France restera-t-elle le centre de l’Univers ? La Gueuze le soleil de la Belgique ?
    Ai-je bien fermé le gaz avant de sortir ?
  • #7
    • borikito
    • 07/07/2006 à 09:55*
    Chirstian a bien le droit de ne gazer que chez lui, c’est son affaire.
    Le rapport avec l’Ouest ? Peut-être ne gaze-t-il qu’au vent d’ouest (vent dominant) pour éviter les retours incommodants ?
    Bon, ceci dit, moi non plus je n’avais jamais entendu cette expression et la découvre ébahi, ayant toujours pensé que c’était ce que se disait chaque matin, devant sa glace, l’habitant de l’ex-RFA.
    Perplexe je suis.
  • #8
    • mickey
    • 07/07/2006 à 09:57
    J’ai une autre explication à vous proposer:
    Lorsque quelqu’un a perdu ses références (dont le Nord...), on dit qu’il est "désorienté", littéralement qu’il a perdu l’orient, à savoir l’Est... où se trouve (trouvait?), pour notre culture occidentale, notre référence de base à savoir Jérusalem et la Terre Sainte, et plus récemment, La Mecque pour certains d’entre nous...
    Avoir perdu l’Est, c’est être à l’ Ouest, non ?
  • #9
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 10:00
    • En réponse à chirstian #6 le 07/07/2006 à 09:24 :
    • « Bonjour,
      je suis un abonné récent à votre site, et le trouve très intéressant. Continuez !
      Aujourd’hui, vous demandez pourquoi le soleil se... »
    Cher nouvel abonné,
    Bienvenue sur le site expressio et merci de votre fidélité au site explicatio.
    Vous avez malheureusement mal compris les explications expliquées sur explicatio concernant l’héliocentrisme : non, la Terre ne peut tourner sur elle-même ou autour du soleil, puisqu’elle est plate ! Explicatio a décidé de révéler la vérité au monde et de tordre enfin le cou à ce canard qui nous pollue l’esprit depuis si longtemps. La Terre, ronde ? Il s’agit de désinformation pure et simple, résultat d’un grand complot politico-financier orchestré par la mafia des marchands de ballons de football à des fins publicitaires. La thèse aristotélicienne ? Elucubrations ! Les déclarations de Copernic ? De la propagande, colportée par son suppôt Galilée ! Les clichés de la NASA ? Des photos-montages !
    D’ailleurs, il suffit de réfléchir un petit peu : si la Terre était ronde, les Australiens auraient le choix entre vivre la tête en bas ou tomber dans le vide, c’est aussi simple que cela !
    A bientôt sur explicatio pour de nouvelles révélations fracassantes.
  • #10
    • chirstian
    • 07/07/2006 à 10:03
    • En réponse à mickey #8 le 07/07/2006 à 09:57 :
    • « J’ai une autre explication à vous proposer:
      Lorsque quelqu’un a perdu ses références (dont le Nord...), on dit qu’il est "désorienté", litté... »
    Mickey : Avoir perdu l’Est, c’est être à l’ Ouest, non ?
    je dirais : non !
    perdre l’orient c’est perdre les 4 points cardinaux, car si vous en avez un, vous avez les autres, non ?
  • #11
    • Rikske
    • 07/07/2006 à 10:04
    • En réponse à chirstian #6 le 07/07/2006 à 09:24 :
    • « Bonjour,
      je suis un abonné récent à votre site, et le trouve très intéressant. Continuez !
      Aujourd’hui, vous demandez pourquoi le soleil se... »
    Mon cher Chirstian, le fan-club belge de ce site te décerne à mon unanimité personnelle une "PALM" d’or (non, non, je n’ai pas oublié le "e": la PALM est une bière belge, ambrée, assez houblonnée, que l’on boit beaucoup en Brabant...)
  • #12
    • chirstian
    • 07/07/2006 à 10:08
    • En réponse à <inconnu> #9 le 07/07/2006 à 10:00 :
    • « Cher nouvel abonné,
      Bienvenue sur le site expressio et merci de votre fidélité au site explicatio.
      Vous avez malheureusement mal compris les... »
    Monsieur,
    en mains votre honoré du 7 juillet.
    Merci d’annuler mon abonnement et de me rembourser ma cotisation. N’y voyez rien de personnel, mais le site expressio.fr est trop compliqué pour moi. En fait j’avais vu : site de QI , et je réalise que j’ai du faire une erreur! Je retourne sur expressio.fr parler de touche-pipi ...
    un abonné déçu
  • #13
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 10:32
    • En réponse à chirstian #12 le 07/07/2006 à 10:08 :
    • « Monsieur,
      en mains votre honoré du 7 juillet.
      Merci d’annuler mon abonnement et de me rembourser ma cotisation. N’y voyez rien de personnel,... »
    Quelle malédiction pèse déjà sur le site d’explicatio, qui aura comptabilisé en une seule matinée son premier abonné et son premier déserteur. Il restera toutefois dans les annales, car avoir un abonnement à un site qui n’existe encore que dans mes phantasmes, c’est quand même un record ! Si avec ça je ne me retrouve pas dans le Guinness …. (non, Rikske_bis, ce n’est pas une bière !)
    Ceci étant, cher nouveau désabonné, pour le remboursement de votre cotisation, vous pouvez vous brosser. Et si vous ne comprenez pas le sens de cette locution, allez en voir la signification sur l’excellent site expressio.fr !
  • #14
    • louisann
    • 07/07/2006 à 10:49
    • En réponse à Rikske #11 le 07/07/2006 à 10:04 :
    • « Mon cher Chirstian, le fan-club belge de ce site te décerne à mon unanimité personnelle une "PALM" d’or (non, non, je n’ai pas oublié le "e"... »
    A mon unanimité personnelle aussi je confirme, une PALM bien fraîche quand il fait chaud mon Dieu que c’est bon!!allez quand est-ce qu’on s’en boit une.
  • #15
    • Rikske
    • 07/07/2006 à 10:55
    • En réponse à louisann #14 le 07/07/2006 à 10:49 :
    • « A mon unanimité personnelle aussi je confirme, une PALM bien fraîche quand il fait chaud mon Dieu que c’est bon!!allez quand est-ce qu’on s’... »
    Propose-moi un endroit, une date, une heure, et je suis ton homme (façon de parler, bien sûr) !
  • #16
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 11:04
    • En réponse à mickey #8 le 07/07/2006 à 09:57 :
    • « J’ai une autre explication à vous proposer:
      Lorsque quelqu’un a perdu ses références (dont le Nord...), on dit qu’il est "désorienté", litté... »
    Je suis en grande partie assez d’accord avec Mickey lorsqu’il dit qu’ « Etre à l’ouest » met en évidence une opposition à l’Est, chemin de Vérité…
    (A voir par soi même...)
    Plus on s’en éloignerait, plus on serait à l’ouest, terres inconnues, aventurières et non « bornées » (au départ) par le Message Biblique. Qu’il soit Chrétien, Musulman…
    « Etre à l’ouest » soulignerait donc un comportement associant quelque entreprise « folle » mettant en danger pour soi, les bases et la pratique d’une religion. N’oubliez pas, autrefois, la hantise des peuples de voir le soleil se coucher à l’ouest était associée aux abîmes, à l’inconnu, au mystère de la mort, donc à l’effroi… Le bien (soleil) mangé, avalé par le mal (nuit).
  • #17
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 11:41
    • En réponse à <inconnu> #16 le 07/07/2006 à 11:04 :
    • « Je suis en grande partie assez d’accord avec Mickey lorsqu’il dit qu’ « Etre à l’ouest » met en évidence une opposition à l’Est, chemin de V... »
    Voilà une autre piste intéressante, mais personnellement je ne l’associerais pas à la religion. J’y verrais plutôt la conquête de l’ouest (n’oublions pas que l’explication est partie d’Amérique), pendant laquelle partir à l’ouest signifiait partir sans espoir de retour : soit les colons mouraient pendant la traversée, soit ils s’établissaient définitivement de l’autre côté du continent, mais dans les deux cas on ne les revoyait plus jamais. On devrait donc l’attribuer aux cow-boys plutôt qu’aux Indiens (qui veut jouer avec moi ?), mais la citation de Crèvecœur me fait malgré tout pencher pour les Indiens. Quelqu’un aurait-il d’autres sources ?
  • #18
    • <inconnu>
    • 07/07/2006 à 12:30
    • En réponse à <inconnu> #17 le 07/07/2006 à 11:41 :
    • « Voilà une autre piste intéressante, mais personnellement je ne l’associerais pas à la religion. J’y verrais plutôt la conquête de l’ouest (n... »
    L’interprétation Hongroise ramène aux Cieux, encore une fois aux repères spirituels…
    Dans une église, être à l’ouest de l’Autel, c’est être au fond de l’église, place des futurs (?) mécréants, de ceux qui rechigneraient à honorer, ceux dont la Foi laisserait à penser qu’elle ne serait pas très vivace… S’éloigner de l’Autel (des Vérités), ce serait donc être à l’ouest…
    A débattre que tout ceci…
    Il est exact que l’expression pour l’instant est à cheval sur deux théories, l’une spirituelle, l’autre pas…
  • #19
    • OSCARELLI
    • 07/07/2006 à 12:40
    A l’Ouest, rien de nouveau, sous le soleil de Satan!
    A mon numblavis ce serait plutôt de ce côté-là qu’il faudrait chercher...
    Mais pour trouver quoi, puisqu’il n’y a rien de nouveau?
    Allez, passez, y a rien à trouver...
    Et puis, tout le monde sait que pas sait, sait mourir un peu...
    Et bien voilà, il suffisait de le dire!
    Allez les bleus...
  • #20
    • chirstian
    • 07/07/2006 à 12:44
    • En réponse à <inconnu> #17 le 07/07/2006 à 11:41 :
    • « Voilà une autre piste intéressante, mais personnellement je ne l’associerais pas à la religion. J’y verrais plutôt la conquête de l’ouest (n... »
    J’ai du mal à intervenir ("sérieusement" ) pour une expression que je n’ai jamais rencontré...
    Je note quand même qu’il s’agirait de "être à l’ouest" et que le rattachement à Crévecoeur ,qui parle lui de "partir à l’ouest" ne semble pas du tout évident. Il semble seulement relever d’une ’hypothèse , relayée par God, mais je ne lis rien qui la corrobore de façon sérieuse. Me goure-je ?
    D’accord pour "partir à l’ouest" avec les indiens, la conquête etc... Mais une fois à l’ouest ("être" à l’ouest) on devrait avoir l’idée de soulagement, de but atteint etc... Or les deux sens indiqués par God sont très éloignés de cela.
    Idem pour l’hypothèse de Mickey : être dés"orienté" c’est une notion de recherche, de déséquilibre , tout le contraire de "être" et sa stabilité.
    En cherchant sur internet (moi non plus, je n’aime pas mourir idiot!) j’ai aussi trouvé la notion de "déphasé" en rapport avec les acteurs cités par God, qui passant de l’ouest à l’est ,passaient d’une vie réélle à une vie imaginaire. (et avec ce sens, cette explication est moins simpliste qu’il n’y paraissait à première lecture).
    Mais, encore une fois, selon que le sens est "déphasé", "état anormal", ou "avoir la tête ailleurs" les réflexions ne peuvent pas être les mêmes . Quelqu’un peut-il citer un exemple d’application précise, un contexte, ou un texte pas con ?