Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Etre un panier percé

Dépenser sans compter, dilapider son argent.

Origine

Point n'est besoin d'être un panier percé pour comprendre la métaphore :
Quelqu'un qui, le matin au marché, s'aviserait de remplir son panier de lentilles en vrac[1] alors que le réceptacle est percé y dépensera bêtement toute sa fortune avant que le panier soit plein, alors qu'en ayant d'abord acheté du ruban adhésif, il aurait pu commencer par boucher les trous.
De là à considérer que celui qui est un panier percé est quelqu'un qui dilapide son argent, il n'y a qu'un pas qui a été franchi à la fin du XVIIe siècle.
Mais on peut noter que la locution avait parallèlement un autre sens, oublié depuis, puisqu'elle voulait aussi dire "être une personne sans mémoire, qui oublie tout", les 'trous' laissant filer tout ce qui aurait dû être retenu ; du coup, elle a aussi servi à désigner un idiot, avec la locution "être bête comme un panier percé" (ce qui explique la toute première phrase de ce texte).
[1] Vous pouvez remplacer les lentilles par d'autres petites choses, ou des plus grosses si les trous du panier sont également gros, ou même par des éléphants, à condition d'avoir un très très grand panier avec des trous adaptés ; mais il est quand même peu probable que vous en trouviez au marché du coin.

Exemple

« Ces premiers rapports entre Nassau et Beaumarchais avaient amené bientôt une intimité toujours croissante, et le prince s'était habitué peu à peu à considérer son ami comme une sorte de tuteur et surtout comme un caissier qui lui aurait été donné par la nature. "La caisse de M. de Beaumarchais, dit le gardien de cette caisse, Gudin, était devenue celle du prince, qui y puisait pour presque tous ses besoins." - "Mon cher ami, délivrez-moi de mes créanciers ; ils m'accablent et me font tourner la tête.... Mon cher Beaumarchais, je vous recommande mes affaires, que vous m'avez promis de soigner, et je vous prie d'être certain que l'amitié que je vous ai vouée ne finira qu'avec ma vie...." Tel est le refrain ordinaire des innombrables lettres du prince de Nassau à l'auteur du Mariage de Figaro. Celui-ci se prête avec une complaisance inépuisable, entremêlée cependant quelquefois de mauvaise humeur, à ce rôle de caissier et de tuteur, que la princesse de Nassau contribue pour sa part à rendre très difficile, car elle est aussi panier percé que son mari. »
Louis de Loménie - Beaumarchais et son temps - 1858

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Etre un panier percé » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Das Geld zum Fenster hinauswerfen Jeter l´argent par la fenêtre
Allemagne Allemand Ein Fass ohne Boden sein Être un tonneau sans fond
Grèce Grec Είμαι ανοιχτοχέρης Être main ouverte
Angleterre Anglais To have a hole in one's purse Avoir une bourse trouée
États-Unis Anglais Spend like a drunken sailor Depenser comme un matelot ivre
Espagne Espagnol Ser un manirroto Être une main-cassée (un dépensier)
Espagne Espagnol Ser un manos rotas Avoir les mains cassées
Espagne Espagnol Tener un agujero en la mano Avoir un trou dans la main
Espagne Espagnol Tenir la mà foradada Avoir la main trouée
Canada Français Etre un panier percé Etre une personne à qui on ne peut se fier... qui raconte tout à tout le monde
Canada Français Etre un(e) vraie panier perce Ne garde pas les secrets
Italie Italien Avere le mani bucate Avoir les mains trouées
Pays-Bas Néerlandais Een gat in de hand hebben Avoir un trou dans la main
Pays-Bas Néerlandais Een vat zonder bodem Un tonneau sans fond
Pays-Bas Néerlandais Geld over de balk gooien Jeter de l'argent par dessus la poutre
Pays-Bas Néerlandais Het geld brandt hem in de zak L'argent lui brûle dans la poche
Brésil Portugais Mão furada (être) (obs. : "mão aberta" ("main ouverte") se rapporte à la générosité) Main percée (être un ou avoir la)
Brésil Portugais Ser mão aberta Être main ouverte
Brésil Portugais Ser um saco sem fundo Être un sac sans fond
Roumanie Roumain A fi mână spartă Etre main cassée/trouée
Roumanie Roumain A zvârli/arunca banii pe fereastră Jeter l´argent par la fenêtre
Turquie Turc Cebi delik olmak Etre de poche trouée
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Etre un panier percé » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 17/09/2009 à 00:22
    tout le monde a entendu parler du déficit de la Sécu, pourtant, au début, ce n’était pas un panier percé ! ... On se croit parfois plus riche qu’en réalité et si l’on ne calcule pas ses dépenses au fur et à mesure, on devient comme le "fils prodigue" ... 😏
  • #2
    • OSCARELLI
    • 17/09/2009 à 05:52*
    Quand j’ai commencé mes études supérieures à l’ECAM - Ecole Centrale des Arts et Métiers- de Bruxelles, j’ai eu un prof. de physique appliquée qui s’appelait Albert Panier. C’était un véritable Panier, per se!
  • #3
    • HoubaHOBBES
    • 17/09/2009 à 06:03
    Panier Percé ... contrepèterie belge ??
    Ouille-ouille-Hobbes
  • #4
    • SagesseFolie
    • 17/09/2009 à 08:34
    • En réponse à HoubaHOBBES #3 le 17/09/2009 à 06:03 :
    • « Panier Percé ... contrepèterie belge ??
      Ouille-ouille-Hobbes »
    Sans parler de la contrepèterie de l’immigré clandestin entouré de forces de police et qui n’a rien, même pas un panier troué !
    Non seulement c’est un sans panier percé mais en plus c’est un sans papier cerné. 😐
  • #5
    • mickeylange
    • 17/09/2009 à 10:24*
    • En réponse à SagesseFolie #4 le 17/09/2009 à 08:34 :
    • « Sans parler de la contrepèterie de l’immigré clandestin entouré de forces de police et qui n’a rien, même pas un panier troué !
      Non seulemen... »
    Quand Percée survolant la côte Phénicienne, après avoir coupé la tête de la Gorgone (médusée), aperçut Andromède offerte en sacrifice à un monstre marin (le terrible Elpépée) n’écoutant que son courage, il tua le monstre.
    Et comme la fille était gironde il lui mit la main au panier avant de lui faire quatre enfants.*
    Voilà la véritable origine de l’expression "panier Percée "
    • Pour avoir la réduction famille nombreuse sur les sandales ailées.
  • #6
    • mickeylange
    • 17/09/2009 à 10:41*
    alors qu’en ayant d’abord acheté du ruban adhésif, il aurait pu commencer par boucher les trous.

    C’est idiot, tu n’as qu’à poser l’éléphant sur le trou et mettre les lentilles après.
    Elle est très connue la recette de l’éléphant aux lentilles, et très difficile à faire, car ces salauds d’éléphants adorent les lentilles et ils les bouffent avant que tu sois revenu dans ta cuisine.
    J’oubliait il faut un verre de rosé pour la cuisson de l’éléphant, et 1/4 d’heure à feu vif, thermostat 8 si tu le fais au four.
    Personnellement je préfère le rhinocéros, ça a le même goût mais il y a moins d’arêtes.
  • #7
    • mickeylange
    • 17/09/2009 à 10:53
    Si le panier est percé, ce n’est plus une jeune fille !
  • #8
    • <inconnu>
    • 17/09/2009 à 10:55
    J’entendais plus souvent mes parents dire de quelqu’un de dépensier:
    _Celui là, il a les mains percées.
  • #9
    • cotentine
    • 17/09/2009 à 11:07
    • En réponse à mickeylange #6 le 17/09/2009 à 10:41* :
    • « alors qu’en ayant d’abord acheté du ruban adhésif, il aurait pu commencer par boucher les trous.
      C’est idiot, tu n’as qu’à poser l’éléphant... »
    avec un tel menu on peut manger à plusieurs ... Tu m’invites avec les copines ?
    en amour, un panier percé ressemble fort à un coeur d’artichaut 😉 se dépensant sans compter pour multiplier les conquêtes ...
  • #10
    • cotentine
    • 17/09/2009 à 11:15
    qui se souvient d’Aglaé et Sidonie ? ... cette page
  • #11
    • cotentine
    • 17/09/2009 à 11:18
    en informatique, un panier percé est un mécanisme de contrôle d’accès, limitant les accès à certaines ressources en ignorant simplement certaines de ses demandes en cas de congestion. (leaky bucket en anglais)
  • #12
    • cotentine
    • 17/09/2009 à 11:19
    • En réponse à SagesseFolie #4 le 17/09/2009 à 08:34 :
    • « Sans parler de la contrepèterie de l’immigré clandestin entouré de forces de police et qui n’a rien, même pas un panier troué !
      Non seulemen... »
    excellente inversion ... et hop, dans le panier à salades ! 😄
  • #13
    • vivie58
    • 17/09/2009 à 11:37
    • En réponse à cotentine #10 le 17/09/2009 à 11:15 :
    • « qui se souvient d’Aglaé et Sidonie ? ... cette page »
    c’est donc la recette du petit salé aux lentilles . Cool Aglaé et Sidonie :toute mon enfance
  • #14
    • <inconnu>
    • 17/09/2009 à 11:52
    Bjr, cette expression me rappelle une petite anecdote ... Je suis native de Montargis, dont la spécialité est les praslines. J’avais environ 10 ans quand nous avons eu la chance de pouvoir visiter l’usine et ma mère m’avait dit de prévoir un sac parce qu’il y aurait certainement distribution de praslines avec quelques défauts, donc impropres à la vente. Et du haut de mes 10 ans j’ai pris ..... un filet avec de bons gros trous. Inutile de vous dire ce que j’ai entendu .....
    Bonne journée à tous !
  • #15
    • chirstian
    • 17/09/2009 à 11:56
    moi je ne suis pas niais percé !
  • #16
    • chirstian
    • 17/09/2009 à 12:01
    Dépenser sans compter, dilapider son argent.
    bonjour. J’ai tout le temps de vous lire , n’ayant pas la possibilité d’ici de sortir avant quelques siècles. Je souhaiterais donc intervenir pour demander : pourquoi "son" argent ? Je vous assure que ça fonctionne encore mieux avec celui des autres !
    Madoff
  • #17
    • Elpepe
    • 17/09/2009 à 13:05
    en ayant d’abord acheté du ruban adhésif, il aurait pu commencer par boucher les trous

    D’où la nécessité d’avoir toujours du scotch.
    Marceeeeel !
  • #18
    • Elpepe
    • 17/09/2009 à 13:14
    • En réponse à mickeylange #5 le 17/09/2009 à 10:24* :
    • « Quand Percée survolant la côte Phénicienne, après avoir coupé la tête de la Gorgone (médusée), aperçut Andromède offerte en sacrifice à un m... »
    Mickey ! Collé samedi ! Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de monstre marin d’Elpépée, hein ! Que nos vingt mille lectrices au panier percé vont avoir peur de moi, mainant...
  • #19
    • mickeylange
    • 17/09/2009 à 13:22
    • En réponse à Elpepe #18 le 17/09/2009 à 13:14 :
    • « Mickey ! Collé samedi ! Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de monstre marin d’Elpépée, hein ! Que nos vingt mille lectrices au pani... »
    Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de monstre marin d’Elpépée, hein !

    C’est la mite au logis, j’y peux rien.
  • #20
    • Elpepe
    • 17/09/2009 à 13:34
    Piner en aperçu un papier cerné, paru nier pence, à punir en crêpe.
    Anna Polis