Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Il y a anguille sous roche

Il y a quelque chose de caché, une perfidie qui se prépare.
L'affaire n'est pas claire.

Origine

Que les Guillaume qui sont dans la salle lèvent le doigt !
Ah, il y en a quand même pas mal. Eh bien savez-vous que votre prénom a été un temps symbole de ruse et de tromperie ?
Si vous vous demandez pourquoi, peut-être aurez-vous perspicacement remarqué que dans 'anguille' et 'Guillaume', on trouve 'guille'.
L'anguille est un charognard qui vit surtout la nuit, car elle n'aime pas la lumière. Dans la journée, elle a donc plutôt tendance à se cacher et le dessous des rochers est incontestablement une bonne adresse.
C'est pourquoi, à l'époque où ces animaux pullulaient et faisaient le bonheur des gastronomes (ah, le fameux pâté d'anguilles du Moyen Âge !), il n'était pas rare, en soulevant une pierre sous l'eau, de déloger une anguille.
Notre expression correspond donc bien à une réalité.
Mais c'est aussi une métaphore qui s'explique par d'autres voies, nettement plus pénétrables que celles du Seigneur. Et c'est là que les Guillaume vont comprendre.
Selon Pierre Guiraud, lexicographe contemporain, dans "Les locutions françaises", le sens de tromperie cachée viendrait du lien établi plus ou moins consciemment ou d'un jeu de mots entre l'anguille et les deux formes de l'ancien verbe 'guiller'.
Le premier, venu du hollandais et signifiant normalement 'fermenter' (à propos de la bière), avait aussi le sens de "éviter le combat, se faufiler", un peu comme l'anguille qui tente de s'échapper lorsque quelqu'un cherche à l'attraper (mais n'est-ce pas le cas de tout animal non domestique ?).
Le second 'guiller' vient du francique 'wigila' ("ruse, astuce") et signifiait 'tromper', d'où également la dénomination de Guillaume pour suggérer la tromperie.
Enfin, l'anguille était souvent assimilée à un serpent, animal fourbe s'il en est (comme preuve absolument incontestable, il suffit de se rappeler du "Aie confiance !" de Kaa dans le dessin animé "Le livre de la jungle").
Voilà donc suffisamment d'ingrédients pour que notre pauvre anguille qui ne demandait rien à personne devienne ainsi le symbole de la perfidie, la tromperie, la fourberie.
Cette expression est attestée chez Rabelais en 1532, mais elle est probablement plus ancienne.

Exemple

« Mais n'y auroit-il pas encore ici anguille sous roche, c'est-à-dire quelque allégorie cachée, quelque allusion maligne à un tournoi de la cour de François Ier ou de Henri II ? »
François Rabelais - Pantagruel
« Faites tant de miracles qu'il vous plaira , pourvu que je vive libre et heureux. Je crains toujours ce prêtre papiste qui est ici ; il cabale sûrement contre notre liberté , et il y a là anguille sous roche. »
François Marie Arouet de Voltaire - Questions sur les miracles

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il y a anguille sous roche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Bulgarie Bulgare Има нещо гнило Il y a quelque chose de pourri
Danemark Danois Der er ugler i mosen Il y a des chouettes dans le marais
Allemagne Allemand Da liegt der Hund begraben Le chien est enterré ici
Allemagne Allemand Die Sache hat einen Haken La chose a un crochet
Grèce Grec Κάποιο λάκκο έχει η φάβα Il y a un trou dans la purée de fève
Angleterre Anglais Something is afoot Quelque chose se prépare
Angleterre Anglais There is a squeletton in the cupboard Il y a un squelette dans le placard
Angleterre Anglais There's something in the wind Il y a quelque chose dans le vent
Angleterre Anglais To smell a rat Sentir un rat
Australie Anglais Something smells fishy Quelque chose sent le poisson
États-Unis Anglais There is a snake in the grass Il y a une vipère sous le gazon
États-Unis Anglais There is something fishy Il y a quelque chose de poissonneux / Ça sent le poisson
États-Unis Anglais There is something fishy going on here Il y a quelque chose de poissonneux qui se passe ici
États-Unis Anglais To smell a rat Sentir un rat
Espéranto Espéranto Estas diablo en la skatolo Il y a un diable dans la boîte
Argentine Espagnol Hay gato encerrado Il y a chat enfermé
Équateur Espagnol Hay gato encerrado Il y a anguille sous roche
Espagne Espagnol Aquí huele a chamusquina Ça sent le roussi
Espagne Espagnol Hay gato encerrado Il y a chat enfermé
France Français Il y a un lézard (En argot) Cest pas clair
France Français Mon chien a vu un loup
Écosse Gaélique écossais There's a hidden catch Il y a un piège caché
Italie Italien Qui gatta ci cova Ici la chatte elle y couve
Italie Italien Qui gatta ci cova Ici la chatte couve
Latin Latin Latet anguis in herba Un serpent caché sous l'herbe
Belgique Néerlandais Er is een addertje onder het gras Il y a une vipère sous le gazon
Pays-Bas Néerlandais Dat muisje zal nog wel een staartje hebben Cette petite souris aura bien une petite queu
Pays-Bas Néerlandais Er schuilt een addertje onder het gras Il y a une vipère sous l'herbe
Norvège Norvégien Det er ugler i mosen Il y a des chouettes dans le marais
Pologne Polonais W tym coś się kryje Là-dedans quelque chose se cache
Brésil Portugais Tem coelho nesse mato Il y a un lapin sous ce buisson
Portugal Portugais Há mouro na costa Il y a maure dans la côte
Roumanie Roumain E ceva putred in Danemarca Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark
Roumanie Roumain E ceva putred la mijloc Il y a quelque chose de pourri au milieu
Slovaquie Slovaque Je v tom nejaký háčik Il a un crochet dedans
Suède Suédois Det är ugglor i mossen Il y a des chouettes dans le marais
Suède Suédois Här ligger en hund begraven Il y a un chien enterré ici
Belgique Wallon I n'y a n' saquoi so jeu Il y a quelque chose sous jeu
Belgique Wallon Il y a baleine sous gravillon
Ajouter une traduction

Déformée

  • Il y a grenouille sous roche
  • Il y a baleine sous gravier

Commentaires sur l'expression « Il y a anguille sous roche » Commentaires

  • #1
    • Emeu29
    • 22/09/2008 à 00:06*
    Il paraît qu’il y aurait anguille sous roche pour Rachida, la belle !
    Il paraît !
    À ce stade, c’est même plutôt baleine sous gravillon 😉 😄 😏
    En tous Kaa, qu’on se le dise, je n’y suis pour rien !
  • #2
    • AnimalDan
    • 22/09/2008 à 00:20*
    • En réponse à Emeu29 #1 le 22/09/2008 à 00:06* :
    • « Il paraît qu’il y aurait anguille sous roche pour Rachida, la belle !
      Il paraît !
      À ce stade, c’est même plutôt baleine sous gravillon 😉 😄 😏... »
    Qui sait, peut-être l’occasion de passer enfin un diplôme non usurpé -celui de puéricultrice, qui en vaut bien d’autres- ..? ou d’acquérir au moins une expérience sur le terrain...
  • #3
    • cotentine
    • 22/09/2008 à 00:45
    un peu comme l’anguille qui tente de s’échapper lorsque quelqu’un cherche à l’attraper

    déjà pour l’attraper, c’est coton ! d’ailleurs, c’est avec du coton à repriser qu’on les trompe ! un ver de vase ? que nenni, si elle sent les pieds ou la main de l’homme dans les parages, elle se méfie et méprise et ignore ce vermisseau, mais elle mord le coton et ... hop ! on l’envoie sur l’herbe, d’où vive, elle se précipite à nouveau vers l’eau ... il faut donc l’intercepter avec un parapluie ouvert ... 😄
    vous ne me croyez pas ? je vous assure que c’est le meilleur moyen : la pêche au parapluie ! et la garce, elle glisse, se tortille et même lavée dans l’évier, dépiautée, la tête coupée, elle gigote encore dans la poêle et s’échapperait bien encore !
    Je la préfère à la poêle plutôt qu’en matelote (mais chacun ses goûts ! cette page
  • #4
    • AnimalDan
    • 22/09/2008 à 01:15*
    • En réponse à cotentine #3 le 22/09/2008 à 00:45 :
    • « un peu comme l’anguille qui tente de s’échapper lorsque quelqu’un cherche à l’attraper
      déjà pour l’attraper, c’est coton ! d’ailleurs, c’es... »
    Les anguilles me font toujours penser au "Roman de Renart", qui par ailleurs en matière de tromperie en connaissait un rayon... Gosse, je salivais à lire sa préparation des anguilles tandis que l’Ysengrin tondu et spolié salivait... à l’huis ..!
    Suis pas près d’en bouffer après la video...
  • #5
    • <inconnu>
    • 22/09/2008 à 03:23
    moi mon anguille,avec rachida...
    casse toi pauvre con qu’elle m’a dit comme un certain vall à un vieux siné!
  • #6
    • OSCARELLI
    • 22/09/2008 à 07:46
    il suffit de se rappeler du "Aie confiance !" de Kaa dans le dessin animé "Le livre de la jungle")

    Eh, mon petit Godemichou adoré, aurais-tu oublié ton premier livre d’Histoire?
    Dans un certain jardin, deux personnes: un homme et une femme, seuls, sous un pommier... Seuls? Que nenni! Un serpent s’y trouvait. Et celui-ci sussura à l’oreille d’un des deux protagonistes, et non protozoaires, que les fruits de cet arbre de la connaissance, etc... Vous connaissez l’histoire, n’est-ce pas?
    Et depuis, il s’est avéré à maintes reprises qu’il est dangeureux de s’y tenir, sous les pommiers. Voyez Isaac. Non, pas celui de ton livre d’Histoire, mais l’autre, le Newton. Il s’en est prise une sur le coing de la ueule, de pomme.
    Et cela a continué encore à travers les siècles, jusqu’au dernier, lorsque Momo s’est pris lui-même pour ce fruit des fendus:
    "Ma pomme, c’est mwâââ - ah, ah - ah!"
    Meuh, nooooon, ma belle Momo, ce n’est pas de toi que je parles, c’est de l’autre, le Chevalier au grand coeur...
  • #7
    • chirstian
    • 22/09/2008 à 09:12
    le chameau qui essaye de pénétrer dans le chat d’une anguille, c’est rien qu’un gros dégueulasse. 😐
  • #8
    • chirstian
    • 22/09/2008 à 09:36
    • En réponse à Emeu29 #1 le 22/09/2008 à 00:06* :
    • « Il paraît qu’il y aurait anguille sous roche pour Rachida, la belle !
      Il paraît !
      À ce stade, c’est même plutôt baleine sous gravillon 😉 😄 😏... »
    Il paraît qu’il y aurait anguille sous roche pour Rachida
    la naissance d’un enfant serait donc "quelque chose de caché, une perfidie qui se prépare" ? Une bien curieuse réflexion.
  • #9
    • syanne
    • 22/09/2008 à 09:48*
    Le second ’guiller’ vient du francique ’wigila’ ("ruse, astuce") et signifiait ’tromper’, d’où également la dénomination de Guillaume pour suggérer la tromperie.

    Ce petit proverbe du Moyen-Âge l’atteste : Tel croit guiller Guillot que Guillot guille
    Mais il n’y a là qu’un rapport phonétique. Guillaume (nom de baptême très courant au moyen âge) et ses nombreux hypocoristiques (Guillemet, Guillemot, Guillaumet, Guillot, Guillou... et les formes comparables dans l’est, mais commençant par V ou W : Vuilloz, Vuillaumet, Willette, Willot, etc.) viennent du germanique Wilhelm, nom très martial, puisque Will signifie volonté » etHelm casque.
    Le guilledou ou guildrou (« aventure galante ») contient aussi une idée de tromperie, à tout le moins de ruse, mais dérive bien quant à lui du verbe guiller.
    Quel rapport entre vouloir un casque et courir le guilledou, me direz-vous (et me demandé-je) ? Justement, c’est là qu’il y a anguille sous roche. Je cherche...
  • #10
    • <inconnu>
    • 22/09/2008 à 09:50
    Quand elle est sous la roche, l’anguille est facile à trouver (si ce n’est à attraper), mais mettez la dans une meule de foin, elle devient introuvable.
  • #11
    • mickeylange
    • 22/09/2008 à 10:02
    La première anguille sous roche connue s’appelait Sisyphe. si, si.
  • #12
    • OSCARELLI
    • 22/09/2008 à 10:05
    • En réponse à syanne #9 le 22/09/2008 à 09:48* :
    • « Le second ’guiller’ vient du francique ’wigila’ ("ruse, astuce") et signifiait ’tromper’, d’où également la dénomination de Guillaume pour s... »
    Le guilledou ou guildrou (« aventure galante ») contient aussi une idée de tromperie

    Guilledou ---> Billet doux
    Guildrou ---> Guy Drut
    J’vois pas l’rapport...
    Y aurait-il eu tromperie sur la marchandise?
  • #13
    • cotentine
    • 22/09/2008 à 10:20
    • En réponse à mickeylange #11 le 22/09/2008 à 10:02 :
    • « La première anguille sous roche connue s’appelait Sisyphe. si, si. »
    j’sais pas s’il ressemblait à une anguille, ce Sisyphe condammé à pousser ce rocher pour l’éternité ... mais son père étant Eole, il ne devait pas être facile à attraper ! 😉
  • #14
    • mickeylange
    • 22/09/2008 à 10:29
    • En réponse à cotentine #13 le 22/09/2008 à 10:20 :
    • « j’sais pas s’il ressemblait à une anguille, ce Sisyphe condammé à pousser ce rocher pour l’éternité ... mais son père étant Eole, il ne deva... »
    Eole le premier Shadock... il pompait de l’air !
  • #15
    • <inconnu>
    • 22/09/2008 à 10:34
    • En réponse à cotentine #3 le 22/09/2008 à 00:45 :
    • « un peu comme l’anguille qui tente de s’échapper lorsque quelqu’un cherche à l’attraper
      déjà pour l’attraper, c’est coton ! d’ailleurs, c’es... »
    T’es dégueulasse cotentine ! Maïté et l’anguille, c’est du massacre culinaire ! Tu n’aimes vraiment pas les anguilles toi ou alors tu voulais bien nous dire un truc ? (Y aurait il anguille sous roche ?)
  • #16
    • mickeylange
    • 22/09/2008 à 10:57
    • En réponse à <inconnu> #15 le 22/09/2008 à 10:34 :
    • « T’es dégueulasse cotentine ! Maïté et l’anguille, c’est du massacre culinaire ! Tu n’aimes vraiment pas les anguilles toi ou alors tu voula... »
    Non non, elle a le droit car Maïté c’est sa sœur, mais tu pouvais pas le savoir.
  • #17
    • Elpepe
    • 22/09/2008 à 11:19
    • En réponse à syanne #9 le 22/09/2008 à 09:48* :
    • « Le second ’guiller’ vient du francique ’wigila’ ("ruse, astuce") et signifiait ’tromper’, d’où également la dénomination de Guillaume pour s... »
    Je cherche...

    Et... tu n’as pas encore trouvé ? Du moins cherches-tu à nous le faire accroire ! M’est avis qu’il y aurait anguille sous roche, là...
    Bonjour bonjour, les gosses. Bon, moi, j’attaque le chapitre "comment écouter Vivaldi en zone urbaine avec le limiteur de vitesse et une température intérieure de 21,5° quand la luminosité baisse". Les ingénieurs, en enlevant les aiguilles des bons vieux compteurs analogiques, ont foutu des anguilles partout sous la roche du tableau de bord !
  • #18
    • <inconnu>
    • 22/09/2008 à 11:23*
    • En réponse à syanne #9 le 22/09/2008 à 09:48* :
    • « Le second ’guiller’ vient du francique ’wigila’ ("ruse, astuce") et signifiait ’tromper’, d’où également la dénomination de Guillaume pour s... »
    Quel rapport entre vouloir un casque et courir le guilledou ?

    Dans notre monde actuel, il y aurait un "rapport" :
    Si tu pars courrir le guilledou, il vaut mieux sortir "couvert" !
    Je vous écris depuis la salle des profs, profitant d’une heure de "trou" pour vous lire. 🙂
    @ Cotcot : Chez nous, en méditérannée, les petites anguilles sont devenues de gros . . . congres, mais je ne trouve pas ça terrible comme mue reine, surtout à manger. 😉
    Bonne journée à tous.
  • #19
    • Elpepe
    • 22/09/2008 à 11:27
    • En réponse à <inconnu> #10 le 22/09/2008 à 09:50 :
    • « Quand elle est sous la roche, l’anguille est facile à trouver (si ce n’est à attraper), mais mettez la dans une meule de foin, elle devient... »
    J’ai d’excellents souvenirs d’anguilles d’août dans les meules. De foin ! Et ne va pas chercher d’anagramme foireux, hein !
  • #20
    • cotentine
    • 22/09/2008 à 11:32
    • En réponse à mickeylange #16 le 22/09/2008 à 10:57 :
    • « Non non, elle a le droit car Maïté c’est sa sœur, mais tu pouvais pas le savoir. »
    et ta soeur ? ...
    JeanLe Lion préfère sans doute une version plus cool ? mais avant de la faire cuire, il faut bien la décapiter (personnellement, ce n’est pas ainsi que je m’y prends) alors, regarde le chef : cette page
    y’a anguille sous roche ? pas s^^ur ! faut déjà trouver la roche sous laquelle elle se trouve ! cette page 😄