Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Plein aux as

Très aisé, riche.

Origine

Bizarrement, Loredan Larchey signale qu'au XIXe siècle, "être à as" signifiait "être démuni", probablement par allusion à la plus faible valeur de l'as dans certains jeux de cartes.
Mais cette version sera complètement oubliée à la fin du même siècle où Aristide Bruant évoque l'existence des deux expressions "être plein" et "être à l'as", les deux signifiant "être en fonds". Il indique également que "de l'as" voulait dire "de l'argent".
C'est Gaston Esnault qui signale l'apparition de plein aux as au début du XXe siècle.
Certains supposent que son origine est une combinaison des deux citées par Bruant, mais cela n'explique pas la présence du pluriel.
Toujours selon Esnault, si les deux expressions précédentes ont probablement influencé la naissance de la nôtre, le poker y serait aussi pour beaucoup. En effet, dans ce jeu, un "full aux as" est un jeu très intéressant pour avoir une bonne chance de gagner, donc de ramasser la mise et d'étoffer le contenu de son portefeuille ; or il se trouve que 'full' en anglais signifie 'plein'. Serait-ce là la bonne piste ?

Exemple

« Un beau jour, on vit débarquer un américain plein aux as qui clamait sur tous les tons vouloir acheter, sans regarder au prix, de grosses quantités de corail et de camées. »
Tétard vous salue bien - Gabriel di Domenico

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Plein aux as » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Algérie Arabe مسقية عليه /msag ya 'a lih/ La soupe ne lui manque plus
Allemagne Allemand Geld wie Heu haben Avoir de l'argent comme du foin
Angleterre Anglais Bloody / stinking rich Puant de richesse
Angleterre Anglais To be rolling in it Rouler dessus (sur l'or)
États-Unis Anglais Filthy rich Salement riche
États-Unis Anglais Loaded Chargé (de pognon)
États-Unis Anglais To be a Scrooge McDuck Être un Oncle Picsou
Argentine Espagnol Estar forrado (en guita) Être doublé (de fric)
Espagne Espagnol Adinerado Fortuné / Riche (= Plein aux as)
Espagne Espagnol Estar forrado Être molletonné (avoir une doublure à ses vêtements)
Espagne Espagnol Folrat (de diners) Couvert (de fric)
Espagne Espagnol Tener muchos cuartos Être plein aux as
Canada Français Être plein comme un boudin
Canada Français Être riche morfondu
Israël Hébreu איל הון Magnat de l'argent
Italie Italien Ricco sfondato Riche défoncé
Japon Japonais Plein aux as Plein aux as
Belgique Néerlandais Een rijker stinker Un riche puant
Pays-Bas Néerlandais Goed in de slappe was zitten Se trouver bien dans la lessive molle
Pays-Bas Néerlandais Steenrijk Riche comme une pierre
Pays-Bas Néerlandais Stinkend rijk Riche puant
Brésil Portugais Cheio da grana Plein de fric
Brésil Portugais Podre de rico Pourri de riche
Portugal Portugais Ter o vento em popa Avoir le vent en poupe
Roumanie Roumain Putred de bogat Pourri de riche
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Plein aux as » Commentaires

  • #1
    • AnimalDan
    • 23/10/2008 à 00:36*
    Bientôt le beaujolais nouveau... Y en a encore qui vont être pleins au (Julien)as... et avant l’heure.
  • #2
    • subbuteo
    • 23/10/2008 à 06:14
    Le pétomane Joseph Pujol était plein au gaz malgré le fait qu’il ne roulait pas au GPL.
    Amis mélomanes, bonjour !
  • #3
    • HoubaHOBBES
    • 23/10/2008 à 06:27
    Plein aux as !
    Moi je serais plutôt vide aux rois ...
    Bien le bonjour matitudinal à toutes et toussent !
    Euro-Hobbes
  • #4
    • OSCARELLI
    • 23/10/2008 à 06:48*
    Après s’être enfilé une demi-gueuze et une gueuse entière, notre ami commun pourrait dire qu’il en a full in ass de son boulot, si vous voyez ce que je veux dire 😉
  • #5
    • Rikske
    • 23/10/2008 à 07:27*
    • En réponse à OSCARELLI #4 le 23/10/2008 à 06:48* :
    • « Après s’être enfilé une demi-gueuze et une gueuse entière, notre ami commun pourrait dire qu’il en a full in ass de son boulot, si vous voye... »
    T’en es pas loin, mon filou de Filo ! Bonjour à toutes et tous ! Eh oui, malgré le surcroît de travail, je ne suis pas encore devenu plein aux as ! Ca fait rien, votre bonne humeur continue à me faire du bien chaque matin ! Amitiés bruxelloises à tous !
  • #6
    • momolala
    • 23/10/2008 à 08:06
    Et qui est ce Lorédan Larchey qui affirme des choses aussi bizarres ? D’abord, c’est français, ça, Lorédan ? Eh bien oui, et c’est semble-t-il une référence que je découvre pour ma part aujourd’hui (voir cette page pour votre information). Ah sur Expressio on s’instruit dès la première ligne !
    Je pencherais plutôt pour la référence au poker quand même, car avec un full aux as, on s’en met plein les fouilles. Enfin, il paraît, car j’ai toujours perdu toutes mes allumettes au poker.
  • #7
    • momolala
    • 23/10/2008 à 08:10*
    • En réponse à Rikske #5 le 23/10/2008 à 07:27* :
    • « T’en es pas loin, mon filou de Filo ! Bonjour à toutes et tous ! Eh oui, malgré le surcroît de travail, je ne suis pas encore devenu plein a... »
    A toi et à ceux qui précèdent : salut la Belgique, même expatriée ! Bises à tout un chacun et à leur chacune. Par les temps qui courent plein aux as ou vide aux rois n’ont pas le même sens si tu parles de la Bourse ou de l’économie réelle, contentez-vous de ça et touchez du bois ! 😄 😄 😢😢😢
  • #8
    • chirstian
    • 23/10/2008 à 08:30
    • En réponse à HoubaHOBBES #3 le 23/10/2008 à 06:27 :
    • « Plein aux as !
      Moi je serais plutôt vide aux rois ...
      Bien le bonjour matitudinal à toutes et toussent !
      Euro-Hobbes »
    tous ces placements que tu osas
    ne t’ont pas laissé plein aux as ?
  • #9
    • chirstian
    • 23/10/2008 à 08:37
    poème financier et macabre.
    Il était milliardaire, ce bon monsieur Ticot
    Il spéculait sur tout, tout lui réussissait.
    Aujourd’hui qu’il repose, parmi les trépassés
    Son cadavre est toujours plein aux as, Ticot.
  • #10
    • tytoalba
    • 23/10/2008 à 09:16
    Et la monnaie romaine alors, jetée aux oubliettes ?
    Un dico dont le nom évoque la joile couleur de nombreuses feuilles à cette époque donne ceci :
    L’as était chez les romains, la base de la numération.
    Equivalence des unités (as)
    - libra - poids : 329 grammes
    - pes ou pied - longueur : 0 ,297 mètres
    - jugerum - mesure agraire : environ 25 ares
    - congius - capacité : 3,23 litres
    - libralis - monétaire : pièce d’une livre ou 327 gr.45. En fait la pièce ne pesait que 273 gr. ou 10 onces. L’as se divisait en fractions duodécimales.
    Sans oublier le symbole chimique de l’arsenic qu’il vaut mieux éviter.
    Il me reste en stock l’A.S., Altesse Sérénissime, qui s’en met souvent plein les poches.
    Bon anniversaire à tous les Schtroumpfs, Smurfs. 50 ans, ce n’est pas si vieux.
  • #11
    • chirstian
    • 23/10/2008 à 09:30
    • En réponse à tytoalba #10 le 23/10/2008 à 09:16 :
    • « Et la monnaie romaine alors, jetée aux oubliettes ?
      Un dico dont le nom évoque la joile couleur de nombreuses feuilles à cette époque donne... »
    tu as tout à fait raison : l’as en latin était l’unité de monnaie, et de nombreuses sources expliquent l’as du dé par le fait qu’on jouait de l’argent à ce jeu.
    Du dé, l’as est passé aux cartes à jouer, et de la carte à jouer à notre expression. Toutefois il s’est passé tellement de temps entre l’as latin et l’apparition de l’expression qu’on ne fait remonter l’expression qu’à la carte à jouer, que tout le monde connait.
  • #12
    • cotentine
    • 23/10/2008 à 09:51
    • En réponse à momolala #6 le 23/10/2008 à 08:06 :
    • « Et qui est ce Lorédan Larchey qui affirme des choses aussi bizarres ? D’abord, c’est français, ça, Lorédan ? Eh bien oui, et c’est semble-t-... »
    j’ai toujours perdu toutes mes allumettes au poker.

    nous on y jouait avec des haricots secs ! 😄 et c’était au poker menteur ...
    Je connais des jeunes qui, pendant des soirées un peu "hots" jouent au strip poker, histoire de se dépouiller, mais pas de son oseille ... seulement s’effeuiller !
    le gagnant est celui à qui il reste minimum 1 vêtement (aux States, ils organisent des championnats cette page)
  • #13
    • momolala
    • 23/10/2008 à 10:15
    Etre plein à l’aspartame, danger ou inocuité ? Quelques pistes de réflexion et de réponses sur cette page. En résumé, l’abus en tout est un défaut, paraît-il...
  • #14
    • <inconnu>
    • 23/10/2008 à 10:37
    Il n’y a hélas
    Aucune trace
    Du moindre as
    Dans ma besace
    Mais scrongneugneu
    C’est pas dégueu
    J’ai un beau jeu...
    Une paire de deux !
  • #15
    • mickeylange
    • 23/10/2008 à 11:02*
    ASSUREMENT CETE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE

    A l’origine c’était plein comme un aspirant, car les aspirants buvaient beaucoup dans les bars de Brest. Je vous raconte pas les jeux de mots vaseux, sur le bar qui était plein d’aspirant qui étaient comme les pompes (aspirantes). Comme ce commerce marchait bien les patrons de bistrot sont devenus riches grâce aux aspirants et donc en toute logique et en abrégeant pleins aux as. Demandez à Marceeeel si vous avez des doutes.
  • #16
    • chirstian
    • 23/10/2008 à 12:05
    • En réponse à <inconnu> #14 le 23/10/2008 à 10:37 :
    • « Il n’y a hélas
      Aucune trace
      Du moindre as
      Dans ma besace
      Mais scrongneugneu
      C’est pas dégueu
      J’ai un beau jeu...
      Une paire de deux ! »
    J’ai un beau jeu...
    quel vantard ! Tu l’as ? tu l’as là ? Quel as ! Oh, l’As, tu l’as ? Tu l’as plein ? Si elle ne s’en plaint pas : eh, l’as ! Sinon : hélas ! 🙂
  • #17
    • Elpepe
    • 23/10/2008 à 12:07
    • En réponse à AnimalDan #1 le 23/10/2008 à 00:36* :
    • « Bientôt le beaujolais nouveau... Y en a encore qui vont être pleins au (Julien)as... et avant l’heure. »
    Pleins au Juliénas ? Bon, faut pas que Marcel oublie de garnir le bar, alors ? Et on jouera les boutanches au poker, j’ai toujours eu un jeu d’enfer : full aux as par les dames. Ce qui démontre que le dicton "malheureux en amour, heureux au jeu" est comme un bérét, il n’a pas de sens.
    Et tiens, nos banquiers sont de nouveau pleins aux as, avec l’argent du contribuable. Mais attention, hein : l’Etat (c’est nous) va se retrouver plein aux as, avec des taux de 8%. Ce qui va amener les banques à nous prêter notre argent à 17%. Je ne sais pas pourquoi, moi, j’ai l’impression de me faire encore entuber, là... Pas toi ?
  • #18
    • Elpepe
    • 23/10/2008 à 12:10
    • En réponse à HoubaHOBBES #3 le 23/10/2008 à 06:27 :
    • « Plein aux as !
      Moi je serais plutôt vide aux rois ...
      Bien le bonjour matitudinal à toutes et toussent !
      Euro-Hobbes »
    Moi je serais plutôt vide aux rois ...

    Quoi ?!? Tu vires régicide, mainant ? C’est du joli !
  • #19
    • Elpepe
    • 23/10/2008 à 12:12
    • En réponse à Rikske #5 le 23/10/2008 à 07:27* :
    • « T’en es pas loin, mon filou de Filo ! Bonjour à toutes et tous ! Eh oui, malgré le surcroît de travail, je ne suis pas encore devenu plein a... »
    Rikske ! Refile-moi une adresse valide par le canal 12 tout de suiiiiiiiiiiiiiiite !
    Sinon, collé samedi !
  • #20
    • <inconnu>
    • 23/10/2008 à 12:14*
    Houla!!! avec vous...
    je me sens complêtement as...y mutando!
    Je voulions dire asimutée...
    :0)
    Pourauoi il marche pas mon :0) ???