Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Dans un fauteuil

Très facilement, sans effort.

Origine

Cette expression date du début du XXe siècle et viendrait des milieux turfistes dont elle a maintenant largement débordé, puisqu'elle est employée partout où il est question d'une réussite ou d'un succès en apparence facile.
L'image de l'homme qui arrive à gagner une course tout en restant confortablement assis dans son fauteuil symbolise bien l'absence d'effort pour obtenir un tel résultat.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Dans un fauteuil » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Tunisie Arabe Charbet mé Une gorgée d'eau
Tunisie Arabe Ki sobli nochrob Comme serts moi a boir
Allemagne Allemand [locker] mit links [detendu(e)], avec [la main] gauche
Allemagne Allemand Mühelos Sans peine
Autriche Allemand Mit links De la (main) gauche
Autriche Allemand Spielend En jouant
Angleterre Anglais Easy-peasy Facile-p+facile
Canada Anglais A piece of cake Un morceau de gâteau
États-Unis Anglais Like butter on a hot knife Comme du beure sur un couteau chaud
Argentine Espagnol Una papa Une pome de terre
Espagne Espagnol Con los ojos cerrados Avec les yeux fermés (= Sans difficultés)
Espagne Espagnol Sin bajar del autobús ("Ganar un partido sin bajar del autobús") Sans descendre du bus ("Gagner un match sans descendre du bus") (= Gagner sans aucun effort). Expression utilisée seulement pour les rencontres sportives
Espagne Espagnol Sin despeinarse Sans se décoiffer
Canada Français Comme du beurre dans la poêle
Canada Français Les doigts dans le nez Les doigts dans le nez
Suisse Français Parvenir à faire quelque chose les doigts dans le nez Parvenir à faire quelque chose avec aisance, facilement
Italie Italien A occhi chiusi Avec les yeux fermee
Pays-Bas Néerlandais 't is kinderspel C'est un jeu d'enfants (quelque chose de très facile)
Pays-Bas Néerlandais Dat is gesneden koek C'est du gâteau (pré-tranché) Quelque chose de très facile
Pays-Bas Néerlandais Een 'makkie' Faire quelque chose sans aucun effort
Pays-Bas Néerlandais Een fluitje van een cent Une petite flute, d'un sou. Quelque chose de très facile, à faire sans aucun effort
Pays-Bas Néerlandais Fluitend En sifflant
Pays-Bas Néerlandais Met 2 vingers in de neus Avec deux doigts dans le nez NB. avec plus de doigts, ça ne va pas
Pays-Bas Néerlandais Met de vingers in de neus Les doigts dans le nez
Pays-Bas Néerlandais Op zijn dooie gemak / op zijn dooie akkertje À son aise, sans aucun effort
Brésil Portugais Com o pé nas costas Avec le pied sur le dos
Roumanie Roumain ?i cu spatele Même derrière le dos
Roumanie Roumain E floare la ureche C'est une fleur à l'oreille
Roumanie Roumain Fluierând En sifflant
Russie Russe Igrayoutchi, legko, zaprosto En jouant, facilement, sans cérémonie (sans effort)
Belgique Wallon Les deux mins d'vin ses potches Les deux mains dans ses poches
Ajouter une traduction

Commentaires sur l'expression « Dans un fauteuil » Commentaires

  • #1
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 00:43*
    SIMILAIRE
    Les deux doigts dans le nez : cette page.
  • #2
    • DiwanC
    • 19/11/2013 à 00:46*
  • #3
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 00:46
    L’image de l’homme qui arrive à gagner une course tout en restant confortablement assis dans son fauteuil symbolise bien l’absence d’effort pour obtenir un tel résultat.

    Va dire ça aux sportifs paralympiques...
  • #4
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 00:58*
  • #5
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 01:07
    • En réponse à <inconnu> #1 le 19/11/2013 à 00:43* :
    • « SIMILAIRE
      Les deux doigts dans le nez : cette page. »
    cette page

    Décidément dans le monde hippique, ils se la coulent douce.
  • #6
    • lalibellule1946
    • 19/11/2013 à 01:27
    Mais j’ai raté le coche...I missed the boat...j’aurais dû poser ma question à eureka l’autre jour quand elle a fait surface...pourquoi, eureka, tu continues à nous charbet mé ??
    Dans la rubrique Ailleurs aujourd’hui eureka offre CHARBET MÉ qu’elle traduit par GORGÉE D’EAU quand l’expression est DANS LE FAUTEUIL.
    Il y a plusieurs jours elle avait offert CHARBET MÉ toujours avec le sens GORGÉE D’EAU quand l’expression était PAR COEUR.
    Bien installée dans mon fauteuil j’offre cette DÉFORMÉE
    Ne mé charbet plus.
  • #7
    • lalibellule1946
    • 19/11/2013 à 01:43
    Voilà que je m’en vais tailler la route comme Jack
    C’est à dire comme un certain Monsieur Kerouac
    Vous n’entendrez rien donc sujet répubs rid’cules
    La voix sera muette de la belle libellule
    C’est tout de suite, les enfants, bye-bye en route je file
    Une histoire de changer d’idées, recharger piles
    Mais au retour j’ai peur que Reverso
    Ne dirige toutes les affaires d’Expressio
    Est-ce adieu à God ou sera-t-il là
    Nous montrer du doigt cette page ou celle-là ?
  • #8
    • momolala
    • 19/11/2013 à 06:02
    • En réponse à lalibellule1946 #7 le 19/11/2013 à 01:43 :
    • « Voilà que je m’en vais tailler la route comme Jack
      C’est à dire comme un certain Monsieur Kerouac
      Vous n’entendrez rien donc sujet répubs ri... »
    God reste God, condition sine qua non ! Nous avons entendu sa Parole, nous ses disciples Brignolais. Pars, et reviens vite !
    Une toute neuve aujourd’hui ! Enfin, pas très dynamique cette expression de chef de bureau retraité. Toute l’hippo-crisie de notre respect de la "plus noble conquête de l’homme" ! C’est le bourrin qui court pendant qu’une marionnette de papier* déguisée en carte à jouer l’encourage à coups de cravache, les naseaux déployés à la recherche de la moindre goulée d’air, pressé surtout d’en finir avec ce cirque, tandis que les bookmakers et son propriétaire sourient d’aise au-dessus de leurs bedaines en gilets.
    • emprunté au torero de FC.
  • #9
    • momolala
    • 19/11/2013 à 06:04
    Pas trop mon truc, de rester dans un fauteuil. Si l’expression revient dans 7 ans, peut-être aurai-je plus d’intérêt pour elle. Je me demande ce que les deux spécialistes de Brassens-spécialistes de Brassens vont bien pouvoir trouver sur le sujet.
    Je repasserai plus tard. Que votre journée vous soit douce et bleue !
  • #10
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 06:06*
    J’ai une situation bien assise, je suis spécialiste spécialiste ès voltaires.
  • #11
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 06:19*
    Les fauteuils reposants ? La police a dû embarquer les fauteuils de troubles.
  • #12
    • Bouba
    • 19/11/2013 à 06:40*
    Houuuuuuu ben dis donc, j’ai lu tous les voisins du dessus aujourd’hui !
    Savez vous que sur proposition de Louis Nucera, Brassens fût pressenti pour obtenir un fauteuil à l’Académie Française ?
    Momo, si tu m’entends........😉
    Kessel et Pagnol y étaient même favorables !
    Bien sûr Georges déclina. Lui qui restait dans son lit douillet pour ne pas entendre la musique marcher au pas n’allait quand même pas porter uniforme et épée, fût elle de fer blanc.
    C’est à cette occasion qu’il écrivit cette chanson
    Il ne leur a pas crié "Bande de cons !" mais ça a dû lui brûler les lèvres....
    Et moi vais essayer de pas me les brûler avec mon café......
  • #13
    • Bouba
    • 19/11/2013 à 06:58*
    • En réponse à lalibellule1946 #7 le 19/11/2013 à 01:43 :
    • « Voilà que je m’en vais tailler la route comme Jack
      C’est à dire comme un certain Monsieur Kerouac
      Vous n’entendrez rien donc sujet répubs ri... »
    Une poésie qui nous vient du Missouri.
    Bonne route.
    Tu ne devrais pas avoir de soucis avec les radars.....Les coyotes c’est leur pays, non ?
  • #14
    • Bouba
    • 19/11/2013 à 07:04
    • En réponse à momolala #8 le 19/11/2013 à 06:02 :
    • « God reste God, condition sine qua non ! Nous avons entendu sa Parole, nous ses disciples Brignolais. Pars, et reviens vite !
      Une toute neuve... »
    Hé ben, je te sens vraiment pas motivée pour cette expression !.......🙂
  • #15
    • Bouba
    • 19/11/2013 à 07:07*
    Voilà un fauteuil dont on parla beaucoup au milieu des années 70.......
    Les ados boutonneux dont je faisais alors partie fantasmaient comme des dingues sur la belle Sylvia Chrystel....
  • #16
    • joseta
    • 19/11/2013 à 07:20
    Strabisme -----> faute oeil.
  • #17
    • <inconnu>
    • 19/11/2013 à 07:34
    Miracle à Lourdes : il ressort de la piscine avec des pneus neufs à son fauteuil roulant. Pas de chance, il avait retrouvé l’usage de ses jambes.
  • #18
    • joseta
    • 19/11/2013 à 07:35
    Le siège de Napoleón à Iéna: le siège, dans un fauteuil ! 😐
  • #19
    • platon07
    • 19/11/2013 à 07:43
    • En réponse à <inconnu> #3 le 19/11/2013 à 00:46 :
    • « L’image de l’homme qui arrive à gagner une course tout en restant confortablement assis dans son fauteuil symbolise bien l’absence d’effort... »
    Excellent ! -( hélas. n.d.l.r )-
    De la pure cuvée JM Reiser.
  • #20
    • platon07
    • 19/11/2013 à 07:47
    • En réponse à Bouba #15 le 19/11/2013 à 07:07* :
    • « Voilà un fauteuil dont on parla beaucoup au milieu des années 70.......
      Les ados boutonneux dont je faisais alors partie fantasmaient comme... »
    Hi !
    J’ai encore en mémoire le regard lubrico-émerveillé de visiteurs étrangers qui découvraient l’affiche géante sur le ciné des Champs-Ely.
    Elle n’était certes pas suédoise, mais comme pub, c’est quand même autre chose que la clef hallène d’IKEA...