Les expressions françaises décortiquées
explications sur l'origine, signification, exemples, traductions

Se croire le premier moutardier du pape

Être infatué de sa personne
Se prendre à tort pour une personne importante

Origine

Bien que l'apparition de cette expression soit datée (elle est citée pour la première fois en 1771 dans le dictionnaire de Trévoux), son origine réelle reste une énigme.
La seule proposée (voir ci-après) a été donnée par Pierre Larousse, mais elle est considérée comme fantaisiste par les lexicographes modernes, car il n'en existe aucune attestation et elle vient d'une période où les explications pseudo-historiques étaient en vogue.
L'histoire que proposait Larousse est liée à un pape avignonais, Jean XXII, qui succéda à Clément V en 1316 et assura son rôle jusqu'en 1334, date à laquelle il partit rencontrer celui qu'il représentait chez les vivants, non sans avoir auparavant excommunié l'empereur Louis de Bavière.
Ce pape aurait eu un péché véniel, celui d'adorer la moutarde. Et comme il ne voulait surtout pas manquer de ce précieux condiment, et qu'il pratiquait un peu le népotisme, il aurait créé la charge de premier moutardier, confiée à un de ses neveux qui aurait immédiatement pris la grosse tête, vu l'ampleur des responsabilités du poste.
Ce qui fait fortement douter les lexicographes de la véracité de cette explication est le trou béant de quatre siècles entre Jean XXII et la première attestation de l'expression, jamais rencontrée dans un quelconque écrit pendant cette période.

Exemple

« Le plus petit se rencogna contre son frère et dit à demi-voix :
- C'est noir.
Ce mot fit exclamer Gavroche. L'air pétrifié des deux mômes rendait une secousse nécessaire.
- Qu'est-ce que vous me fichez? s'écria-t-il. Blaguons-nous? faisons-nous les dégoûtés? Vous faut-il pas les Tuileries ? seriez-vous des brutes ? Dites-le. Je vous préviens que je ne suis pas du régiment des godiches. Ah ça, est-ce que vous êtes les moutards du moutardier du pape?
Un peu de rudoiement est bon dans l'épouvante. Cela rassure. Les deux enfants se rapprochèrent de Gavroche. »
Victor Hugo - Les misérables

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Se croire le premier moutardier du pape » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici.

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d'utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d'erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact.

Pays Langue Expression équivalente Traduction littérale
Allemagne Allemand Herr Wichtig sein..... (ein hohes Tier) Être Monsieur Important
Grèce Grec εχω μπάρμπα στην Κορώνη Avoir un oncle à Koroni (lieu important à l'époque byzantine)
Angleterre Anglais To be full of oneself Être plein de soi-même
Angleterre Anglais To think the sun shines out of one's arse Croire que le soleil brille de son cul
États-Unis Anglais Think you are hot shit Penser que tu es de la merde chaude
États-Unis Anglais To think one is God's gift to mankind Se croire le cadeau de Dieu à l'humanité
Argentine Espagnol Creérselas En croire
Colombie Espagnol Creerse caído de la nalga de Jupiter Se croire issu de la cuisse de Jupiter
Espagne Espagnol Creerse el ombligo del mundo Se croire le nombril du monde
Espagne Espagnol Creerse la reina de los mares Se prendre pour la reine des mers
Espagne Espagnol Creerse que se desciende de la pata del Cid Se croire descendant de la patte du Cid
Belgique Français A Bruxelles : dikke nek Gros cou
Belgique Français A Bruxelles : dikke nek Gros cou
Canada Français S'en faire acrouère
Canada Français Se crouère
Canada Français Se penser plus fin que les autres
Canada Français Se prendre pour de la marde (merde) de pape Se prendre pour quelqu'un de plus important que sa propre personne
Canada Français Se prendre pour un autre Se croire plus important que les autres
Pays-Bas Néerlandais Denken dat je Jezus bent Se croire Jésus
Pays-Bas Néerlandais Een opgeblazen kikker zijn Être une grenouille gonflée
Pays-Bas Néerlandais Naast zijn schoenen lopen Marcher à côté de sa chaussure
Pologne Polonais Uwazac sie za pepek swiata Se prendre pour le nombril du monde
Brésil Portugais Achar que é o rei da cocada preta Trouver que c'est le roi de la cocada preta
Brésil Portugais Achar-se a cereja do bolo Se croire la cerise de la tarte
Brésil Portugais Achar-se o rei da cocada preta Se croire le roi de la crème à la noix de coco brûlée
Brésil Portugais Ele se acha o rei da goiabada Il se trouve le roi de la pâte de goyave (dessert on ne peut plus populaire au Brésil)
Brésil Portugais Se achar a última Coca Cola do deserto Se croire le dernier Coca Cola du désert
Brésil Portugais Se achar o rei da goiabada Se sentir le roi de la goiabada
Brésil Portugais Ter o rei na barriga Avoir le roi dans le ventre
Portugal Portugais Ter o rei na barriga Avoir le roi dans le ventre
Roumanie Roumain A fi mai cu mot (a fi cu mot in frunte) Avoir plus de frange (être avec une frange sur le front)
Roumanie Roumain A se crede buricul pamantului Se croire le nombril de la terre
Serbie Serbe Biti veci papa od pape Être plus grand pape que lui
Ajouter une traduction

Voir aussi


Commentaires sur l'expression « Se croire le premier moutardier du pape » Commentaires

  • #1
    • cotentine
    • 02/02/2009 à 02:34
    « Moutardier du pape » : c‘est bien l’emploi que briguait Tistet Védène … sous le vieux pape Boniface ??? Ce Tistet Védène qui était, au départ, un effronté galopin ... et que le pied de la mule a attendu 7 ans !
    On n’est pas pour rien la mule du Pape, la mule des bénédictions et des indulgences. ... :’-))
    J’ai toujours beaucoup apprécié ce conte (presque) Provençal * cette page
    • Avignon, est-ce déjà la Provence ??? 😄
  • #2
    • OSCARELLI
    • 02/02/2009 à 07:30*
    • En réponse à cotentine #1 le 02/02/2009 à 02:34 :
    • « « Moutardier du pape » : c‘est bien l’emploi que briguait Tistet Védène … sous le vieux pape Boniface ??? Ce Tistet Védène qui était, au dé... »
    Avignon, est-ce déjà la Provence ???

    Et la Californie, est-ce encore l’Autriche (depuis qu’ils ont Arnie)?
    Et la Suisse, est-ce encore la Belle Gique (depuis qu’ils ont accordé l’asile à Johnny)?
    Et le Mont Saint-Michel, est-il encore en Normandie?
  • #3
    • OSCARELLI
    • 02/02/2009 à 07:34
    On sait que bien souvent, á l’époque dont au sujet de laquelle qu’on cause en parlant de l’origine de cette expressio.fr, les papes avaient des tas de maîtresses, de femmes et de petites amies, sans parler de leurs mignons. Ils avaient donc des grandes familles - voyez les Borgia, par exemple. Donc, il était aisé de parler du moutard d’hier du pape...
    Comme on ne pouvait pas quand même en faire trop étalage, l’orthographe en a été légèrement modifiée. Il serait temps à présent de rendre à César ce qui appartenait à Lucrèce...
  • #4
    • momolala
    • 02/02/2009 à 07:37
    • En réponse à cotentine #1 le 02/02/2009 à 02:34 :
    • « « Moutardier du pape » : c‘est bien l’emploi que briguait Tistet Védène … sous le vieux pape Boniface ??? Ce Tistet Védène qui était, au dé... »
    Tu sais bien qu’ici on dit que le Nord commence à Montélimar et certains jours à Brignoles ! Aujourd’hui et toute la semaine qui vient, le Nord commence sans doute en Afrique ! Brrr ! Il pleut, il mouille, il fait froid ! que d’eau, que d’eau !
    Moi aussi ce conte est mon préféré des Lettres de mon moulin, juste avant Le secret de Maître Cornille et l’ineffable Sous-préfet aux champs. Avec cette expression, God ne va-t-il pas provoquer le retour d’un certain condiment normand dans le bandeau de droite ?
  • #5
    • momolala
    • 02/02/2009 à 07:38
    • En réponse à OSCARELLI #3 le 02/02/2009 à 07:34 :
    • « On sait que bien souvent, á l’époque dont au sujet de laquelle qu’on cause en parlant de l’origine de cette expressio.fr, les papes avaient... »
    Ah, nous reprenons nos bonnes habitudes d’intervenir ensemble mon Filo ! Mais dis donc il faut se lever encore plus tôt pour être le moutard d’hier !
  • #6
    • momolala
    • 02/02/2009 à 07:46
    Comment aimait-il la moutarde ce bon Clément ? Je ne sais pas depuis quand on l’utilise pour relever les plats mais je garde le souvenir cuisant des "sinapismes", fameux cataplasmes à la graine de moutarde qui, à défaut de soigner nos bronches, nous brûlaient la poitrine et le dos pendant un long moment. C’était paraît-il un progrès sur les ventouses, ces pots de yaourt en verre dans lesquels on faisait brûler du coton pour en ôter l’air avant de nous dessiner avec des ronds rouges dans le dos. Le pire, le plus inconfortable quand on est enfant, est l’interdiction de bouger pendant qu’on nous infligeait ces "tortures" ! Enfin, on a quand même bien survécu même si les antibiotiques n’étaient pas à la mode et donc en rien automatiques.
  • #7
    • chirstian
    • 02/02/2009 à 09:51*
    bon, ça va mieux ce matin. Je me suis senti mou tard hier . Mon pape hier restait désespérément blanc : même pas capable de faire des bulles !
  • #8
    • memphis
    • 02/02/2009 à 11:12
    Pline l’ancien, qui, comme chacun est censé le savoir (sauf moi, j’ai du vérifier!) a vécu de 23 à 79, disait: “Une femme froide peut devenir, avec quelques cuillerées de moutarde, une épouse idéale”!
  • #9
    • mickeylange
    • 02/02/2009 à 11:51
    Vous imaginez la papamobile écrasant un mécanicien 7 ans après un rodage de soupape raté ?
  • #10
    • mickeylange
    • 02/02/2009 à 11:54*
    CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE

    Je vous expliquerai pourquoi dans sept ans.
    Alphonse D.
  • #11
    • mickeylange
    • 02/02/2009 à 12:00
    Wikipédia cite dans son article sur la moutarde :
    "Moutarde violette de Brive: c’est une moutarde faite à partir de graines de moutarde et de moût de raisin (jus de raisin non fermenté) selon une recette jalousement gardée. Condiment racé, elle se déguste avec du boudin noir, un petit salé ou une viande froide. Elle connut son heure de gloire grâce au pape Clément VI qui, originaire de Corrèze et nostalgique de la moutarde violette de son enfance, fit venir à Avignon un moutardier corrézien, messire Jaubertie de Turenne, et le nomma "grand moutardier du pape".
  • #12
    • Elpepe
    • 02/02/2009 à 12:01
    • En réponse à mickeylange #9 le 02/02/2009 à 11:51 :
    • « Vous imaginez la papamobile écrasant un mécanicien 7 ans après un rodage de soupape raté ? »
    Oh, hé, hein ! Y’a-t-y seulement des soupapes, sous le capot de ton Isetta ? Hmmm ?
    Bonjour bonjour, les gosses. Figurez-vous que cette expression est l’une des rares à ne pas faire partie de mon stock lexical (enfin, jusqu’à aujourd’hui). Mais je la placerai en bonne position assise, à la droite de la cuisse de Jupiter.
  • #13
    • OSCARELLI
    • 02/02/2009 à 12:09*
    se croire le premier moutardier du pape et péter plus haut que le trou de son cul sont deux expressio.fr quasiment syno-mimes, non?
    Quelles effluves, sur ce site grandiose! Bon appétit quand même!
    Et tout ca, comme le prétend Wiki, cité par Mickey, avec du boudin noir... La totale, quoi! 😄
  • #14
    • VALERY
    • 02/02/2009 à 12:20
    • En réponse à chirstian #7 le 02/02/2009 à 09:51* :
    • « bon, ça va mieux ce matin. Je me suis senti mou tard hier . Mon pape hier restait désespérément blanc : même pas capable de faire des b... »
    Pas grave , c’est con s’il y a bulle...
  • #15
    • OSCARELLI
    • 02/02/2009 à 12:23*
    • En réponse à mickeylange #11 le 02/02/2009 à 12:00 :
    • « Wikipédia cite dans son article sur la moutarde :
      "Moutarde violette de Brive: c’est une moutarde faite à partir de graines de moutarde et d... »
    Le seul, l’unique, le vrai correzien est celui qui a fait monter la-dite moutarde au nez de ses concitoyens pendant son septennat (ou était-ce déjà un quinquennat? je ne sais. Un enquiquinneur, oui...): Vale et Rigis Cardes Teint, ainsi que ses familiers: Anémone, Valériane, et les autres. Il était à Chamalles hier, son fils y est aujourd’hui.
    Tiens, c’est marrant, quand on parle du loup... Je préparais mon intervention quand le 14 a pris l’appât-rôle..
  • #16
    • Elpepe
    • 02/02/2009 à 12:47
    • En réponse à mickeylange #10 le 02/02/2009 à 11:54* :
    • « CETTE EXPRESSION VIENT DE LA MARINE
      Je vous expliquerai pourquoi dans sept ans.
      Alphonse D. »
    Bravo ! Et tu auras la trirème du jour, le 2 février 2016 ! J’ai tout à la fois une mémoire d’éléphant et une tête de mule.
  • #17
    • Elpepe
    • 02/02/2009 à 12:52
    • En réponse à OSCARELLI #15 le 02/02/2009 à 12:23* :
    • « Le seul, l’unique, le vrai correzien est celui qui a fait monter la-dite moutarde au nez de ses concitoyens pendant son septennat (ou était-... »
    Non, c’est Vale et Rigis Cartoucourt. Combien de fois devrai-je te répéter qu’il s’est pris, comme son papa Edmond, pour le premier moutardier du pape ?
  • #18
    • PtiPat
    • 02/02/2009 à 13:03
    • En réponse à OSCARELLI #13 le 02/02/2009 à 12:09* :
    • « se croire le premier moutardier du pape et péter plus haut que le trou de son cul sont deux expressio.fr quasiment syno-mimes, non?
      Quelles... »
    Effectivement c’est synonyme. Mais l’expression du jour est quand même plus classe !
    Extrait du Littré :
    - REM. La locution : Se croire le premier moutardier du pape, est dans le Trévoux de 1771, et dans les Mémoires publiés en 1757 par Dunoyer (La qualité de Mme la consule de Nîmes l’avait rendue si fière qu’elle se croyait la première moutardière du pape), Courrier de Vaugelas, 1er juillet 1877, p. 2. On ne connaît rien de plus ancien. Il n’y a pas de moutardier parmi les officiers du pape.
    Et en plus cela s’applique même aux femmes ! (Il y a des goujats quand-même !)
    Par contre de nos jours il n’y a plus de moutardier au Vatican ! Est-ce que Benoît XVI aime toujours la moutarde ? Prend-il de la moutarde de Dijon, ou de la moutarde allemande ? Hein ? Qui peut répondre ?
    Est-ce que le garde moutardier était suisse ?
    (Horizondelle, qu’en penses-tu ?) 😉
  • #19
    • VALERY
    • 02/02/2009 à 13:04
    Diable! Quatre siècles , on peut dire que le moût tarde. Bof
  • #20
    • mickeylange
    • 02/02/2009 à 13:10
    • En réponse à Elpepe #16 le 02/02/2009 à 12:47 :
    • « Bravo ! Et tu auras la trirème du jour, le 2 février 2016 ! J’ai tout à la fois une mémoire d’éléphant et une tête de mule. »
    Pfffff... c’est petit !