Avoir à la bonne - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Avoir à la bonne

Avoir de la sympathie (pour quelqu'un).
Avoir de l'indulgence (pour quelqu'un).

Origine

En 1828, Vidocq (Lien externe) écrit dans ses mémoires : « Je peste contre le quart d'oeil qui ne m'a pas à la bonne » (le "quart d'oeil" étant le commissaire du quartier).

En argot, "à la bonne" s'employait aussi dans d'autres locutions comme "prendre quelqu'un à la bonne" ou bien "se mettre à la bonne avec quelqu'un".
Si notre expression est datée du début du XIXe siècle, son origine n'est pas réellement expliquée, même si l'usage de 'bon' ou 'bonne' est compréhensible dans un tel usage (on ne peut que prendre en sympathie une personne bonne ou agréable) ; à moins qu'il s'agisse d'une dérive de "je lui ai fait bonne impression", donc il m'a à la bonne.

Claude Duneton évoque, sans certitude, une possible origine qui viendrait d'un ancien jeu, le reversis (qui n'est pas notre reversi actuel) dont Louis XIV était paraît-il un grand pratiquant.
À ce jeu, au cours duquel les mises en argent étaient importantes, la 'bonne' est, selon Littré, le nom de différents paiements et "à la bonne" se dit lorsqu'on place la valet de coeur (la carte principale) ou un as sur la dernière levée afin de recevoir un double paiement.
Mais si cela confirme bien un usage ancien de "à la bonne", cela n'explique pas vraiment son sens dans notre expression.

Exemple

« C'est la dernière fois que je te tire d'affaire. Les autres, je les tirerai toujours d'affaire. Toi, j'en ai marre. Si tu ne m'as pas à la bonne, faut le dire. »
Pierre Drieu La Rochelle - La comédie de Charleroi

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir à la bonne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede jemanden mögen (gern haben; lieben)aimer qn.
Espagnees Poner en un altarMettre quelqu'un sur un autel (piédestal)
Espagnees No ser (alguien) santo de la devoción (de alguien).Ne pas être (quelqu'un) saint de la dévotion (de quelqu'un).
Mexiquees caer bientomber bien (expression inversee) ex: el me cae bien
Espagnees Tener buena prensaAvoir une bonne presse
Belgique (Flandre)nl Een boontje voor iemand hebbenavoir un petit haricot pour quelqu'un
Roumaniero A-l avea la sufletL'avoir à l'âme

Vos commentaires
Il m’avait à la bonne !


J’ai tout de suite vu qu’il m’avait à la bonne
Il ne me demanda pas de certificat
Et bien que sur mes seins tout de suite il lorgnât
Je ne me méfiai pas et je devins sa bonne !

J’habitais tout en haut une chambrette obscure
Glaciale en hiver et torride en été
Un petit lavabo, des rideaux de guipure
Une armoire bancale à la glace piquée

C’était mon petit nid, je m’y trouvais tranquille
J’aspirais à le voir, dès le travail fini
J’étais comme un oiseau au-dessus de la ville
Telle Mimi Pinson sous les toits de Paris

Mais, du pays breton, de sa lande sauvage
De ses beaux ajoncs d’or, j’avais le souvenir
Lorsque le soir venait, après la rude ouvrage
Je pensais au village et ne pouvais dormir…

Bien jeunette, j’avais trop tôt quitté la mère
Triste femme accablée, ne pouvant me nourrir
Le père mort, hélas, vint bientôt la misère
Dans le pauvre logis, alors, je dus partir !

On avait tant besoin de nous, filles dociles,
Tirées de leur pays par la nécessité
Pour quelques pauvres sous, on nous voulait serviles
Nous sermonnant souvent avec sévérité !

Madame me traitait avec quelque rudesse
Ne me pardonnait rien, exigeait tout de moi
Je lavais, je cousais, je cuisinais sans cesse
Travaillant comme un bœuf, une bête au charroi !

Mais je serrais les dents en pensant au pécule
Que patiemment j’aurais au bout de quelques ans
Lorsque, un beau soir d’été, je trouvai Monsieur Jules
M’attendant, sur mon lit, l’œil humide et brillant…

Je ne vous dirai pas que je fus satisfaite
Je me donnai à lui tout en serrant les dents
Je versai quelques pleurs, quand ce fut chose faite
Mais lorsqu’il me quitta, il paraissait content.

Il n’était pas méchant, il me trouvait mignonne,
Et moi je le trouvais parfois bien exigeant
Mais comme je l’ai dit : il m’avait à la bonne
Et me récompensait ! Que de pièces d’argent

J’eus bientôt dans mon bas ! Mais c’était pour la mère
Et dès que je le pus, je retournai là-bas
Retrouvant les ajoncs autour de ma chaumière
Et le petit enclos où l’eau chante tout bas !
réponse à . Marcek le 09/04/2007 à 01h17 : Il m’avait à la bonne ! J’ai tout de suite vu qu&rsquo...
Quelle coïncidence: mon illustration d’aujourd’hui "Se coucher avec les poules"!
réponse à . memphis le 09/04/2007 à 08h32 : Quelle coïncidence: mon illustration d’aujourd’hui "Se coucher ...
Bonjour à tous !
Ce n’est pas parce qu’on peut coucher avec la bonne que c’est forcément une poule...
Memphis, à ce petit jeu, tu risques de te faire traiter de chienne...  
réponse à . memphis le 09/04/2007 à 08h32 : Quelle coïncidence: mon illustration d’aujourd’hui "Se coucher ...
Peinard me l’a enlevé du clavier ! Memphis est donc la deuxième cloche à revenir tinter sur ce merveilleux site où nous voilà déjà 4 à carillonner ce matin. Remarque c’est aussi le jour des poules et je m’en vais de ce pas semer d’oeufs en chocolat les buissons de mon jardin pour mon petit-fils (1,76 m, pointure 45, mais "que" 14 ans et demi), qu’on s’est à la bonne tous les deux ! Bonne journée à tous les expressionautes connus et à ceux qui les lisent !
La bonne ment à Nuelle! .   
chez nous il y avait une bonne qui s’appelait Franquette.
Je l’avais à la bonne, franquette.
les musulmans qui trouvent Allah bon, l’ont à la bonne.
les seuls hospices que j’ai à la bonne,
sont ceux de Beaune.
Chaque année on y vend aux enchères
le même vin qu’ailleurs , en cher.
Ah! On peut dire qu’on l’a à la bonne, ce site fameux!

"Expressio: le seul navire sur lequel on se couche aussi tard et on se lève aussi tôt, matelots !"

Perchée sur la dunette
Je guette, je guette
L’expression d’Expressio!

Avecques mes lunettes
Je guette, je guette
L’expression d’Expressio !

Tous les jours je m’entête
Je guette, je guette
L’expression d’Expressio

Et je pars à la quête
Cueillette, conquête
De mots pour Expressio !

Et nous mettrons en cale
Les fers au pied
Tous ceusses que n’emballe
Pas Expressio
Matelots!


 
Bonjour à toussent, et joyeux Spâak (pour les 50 ans du Traité de Rome) !
Moi je fais ma kiné en vous écrivant, mais les stimulations électriques dans le pied, ça donne le "bibber" (= la tremblotte en Bruxellois), enfin, tant que c’est pas la tremblante du mouton, y a de l’espoir !

Allez mes agneaux, je vous ai à la bonne et je vous la confie (doigt) ....

Ding-dong-Hobbes
Si je comprends bien, tu emmènes chez la kiné ton ordi portable, pour ne pas perdre une miette de notre Expressio ?

Ce n’est pas de l’amour, ça , c’est de la rage !!!
réponse à . Marcek le 09/04/2007 à 11h14 : Si je comprends bien, tu emmènes chez la kiné ton ordi portable, p...
Non, il s’entraîne pour faire de la chaise électrique, plus tard... 
réponse à . HoubaHOBBES le 09/04/2007 à 10h43 : Bonjour à toussent, et joyeux Spâak (pour les 50 ans du Trait&eacut...
Sont-ce les impulsions électriques, vraiment qui te donnent le bibber, ou bien tu biberonnes ? 
réponse à . <inconnu> le 09/04/2007 à 09h19 : Bonjour à tous ! Ce n’est pas parce qu’on peut coucher a...
Chienne je suis et chienne je reste! C’est vraiment une vie de chien que d’être chienne! Moins bonne que d’être Bonne de curé cette page!
réponse à . <inconnu> le 09/04/2007 à 09h19 : Bonjour à tous ! Ce n’est pas parce qu’on peut coucher a...
Une fausse manœuvre et je n’ai pas pu te mettre celle ci: cette page Merci Marcek de ton adorable petit poème...
Vous savez quoi ? Aujourd’hui-midi j’ai mangé une « salade marocaine » en conserve. D’emblée, je l’ai eue à la bonne. Puis, curieux, j’ai cherché à en savoir plus. J’ai alors constaté qu’elle était élaborée à, tenez-vous bien, Douarnenez.
Pour qui sait que le douar est une petite division rurale en Afrique du Nord, il y a bien des questions à se poser :
Douarnéné ? Quelle origine ? Les sarrazins, à ma connaissance, ne sont pas montés jusque là, Charles (le marteau) s’en étant occupé.
Ils ont bien laissé, en partant et dans les Landes, un " Gourbi" Mais rien, que je sache en Bretagne ?
Je demande donc à nos breizhisants de nous expliquer l’origine de ce Douar à Néné ?
D’avance : merci.

El Khmar-Borikito
réponse à . memphis le 09/04/2007 à 12h17 : Chienne je suis et chienne je reste! C’est vraiment une vie de chien que d...
Tudieu !
La Mélanie, les âmes bien pensantes ne l’auront pas à la bonne, c’est sûr ! Un "sacré" tempérament...des cierges jusqu’au sacrum ?C’est fort de café, Brassens !
réponse à . borikito le 09/04/2007 à 13h02 : Vous savez quoi ? Aujourd’hui-midi j’ai mangé une «...
Les sarrazins ne seraient-ils pas montés au pays du sarrasin ? 
réponse à . Marcek le 09/04/2007 à 13h12 : Les sarrazins ne seraient-ils pas montés au pays du sarrasin ? ...
"Les sarrazins ne seraient-ils pas montés au pays du sarrasin ?"

Ben voyons, en entonnant :
Mignonne, quand le soir descendra sur la terre,
Et que le rossignol viendra chanter encor,
Quand le vent soufflera sur la vaste bruyère,
Nous irons écouter la chanson des blés d’or (bis)
cette page
.....
C’est un lundi de Pâques beau
Le soleil nous a à la bonne
Et si au loin la mer moutonne
Ce ne sont que de petits flots
Ho hisse et ho
Monte donc sur mon paquebot,
Borikito!
réponse à . borikito le 09/04/2007 à 13h02 : Vous savez quoi ? Aujourd’hui-midi j’ai mangé une «...
A Bori de Quito :

Peut-être cette piste : « douar an enez » qui signifie « la terre de l’île ».
Il y a une petite île (Tudy) juste en face de la ville… ici : cette page
Ils savaient faire grève...

N’oubliez pas la spécialité de l’endroit, la pêche à la sardine :
Une des plus vielles conserveries (Petit Navire) a été racheté par un fond de pension Us, il me semble : Lehman Brothers.
Misère, l’Europe vend décidément son cul aux Américains. Ils nous ont : à la bonne car comme la mariée, ici et là, les affaires sont très bonnes. Décrépitude dis moi ta langue, je te dirai ton mal !

Et pour le dessert, le truc au beurre spécial touristes : le Kouig Aman, ça cale !
Il faut avoir la sardine à la bonne et le gâteau pur beurre sera offert à Douarnenez.
Bonne journée à tous.
En Europe, lorsque les premières agglomérations commencèrent, au tout début du Moyen-Age, - c’ést-à-dire lorqu’elles étaient encore en bas-âge - à acquérir les premiers droits, les commercants, regroupés en corporations, devinrent de plus en plus puissants.
Il y eut bien sûr les maisons des corporations, certaines étaient d’ailleurs de purs joyaux (voir la Grand’Place de Bruxelles à ce sujet ( cette page ). Il y eut bien sûr aussi le beffroi, indiquant clairement que ce qui était devenu les villes avait maintenant en plus d’un certain pouvoir, un pouvoir certain. Puis, il y eut aussi les halles, où les corporations faisaient commerce. Et non pas seulement de leurs corps, de leurs peaux, de leurs rations,... Non.
En Germanie , lorsque tout ce système s’installa, dans une petite ville de province, les gens se posèrent beaucoup de questions: faut-il, ne faut-il pas, oserons-nous, n’oserons-nous pas, etc...
Puis, l’un des personnages les plus éminents de cette agglormération décida: "Il faut avoir Halles à Bonn!"
Et voilà tout le mystère de l’explication de la naissance de cette expressio.fr enfin levé.
Merci qui? Merci Professeur Filou...
réponse à . file_au_logis le 09/04/2007 à 15h49 : En Europe, lorsque les premières agglomérations commencèren...
"Il faut avoir Halles à Bonn!"

Hansa bonne ville de Bonn, alors ?
réponse à . file_au_logis le 09/04/2007 à 15h49 : En Europe, lorsque les premières agglomérations commencèren...
"Il faut avoir Halles à Bonn!"
Hansa bonne ville de Bonn, alors ?
(Dit-il en beguayant)
réponse à . Marcek le 09/04/2007 à 11h45 : Sont-ce les impulsions électriques, vraiment qui te donnent le bibber, ou...
Bonne fête , Marcelle !
Tu aimerais savoir ce qui me donne le bibber ?
Hé hééé, mais ça mon p’tit, j’te l’espliquerai volontiers lors de notre prochaine conventio.be...
Si ce sont des chocs, holà, ce ne sont pas forcément des chocs au lit !

BBZZzzzzz-Zobbes
réponse à . borikito le 09/04/2007 à 13h02 : Vous savez quoi ? Aujourd’hui-midi j’ai mangé une «...
Salut Borikito
Pour moi, cela à rapport avec le Roi Gradlon. An doua r= la Terre par opposition à la mer. Enez c’est l’île. Douarnenez, c’est la terre, le pays de l’île."Gradlen Veur", Gradlon le grand était le roi de la ville d’ys qui était sur une île au large de ce qui s’appelle aujourd’hui Douarnenez.Sa fille Dahud fut responsable de l’engloutissement de la ville d’yscette page
Il existe une BD en noir et blanc qui raconte cette légende : Bran Ruz (corbeau rouge) dessins du regretté Auclair des "simon du fleuve"
réponse à . <inconnu> le 09/04/2007 à 23h25 : Salut Borikito Pour moi, cela à rapport avec le Roi Gradlon. An doua r= l...
Dis-moi, mon bon Peinard-best. Ne reste donc pas peinard chez toi, ce 25 prochain et joins-toi à nous aux Assises d’Expressio.24H.
Et si tu la trouves encore, amène-moi siouplé cette BD (avé la traduction en francais si c’est bretonnant). Je te la paie, c’est sûr!!!
Ici, à Vienne-en-Autriche, c’est pas évident (de la mer) à trouver, ce genre de truc...
Et bien sûr, merci d’avance...
réponse à . file_au_logis le 10/04/2007 à 19h26 : Dis-moi, mon bon Peinard-best. Ne reste donc pas peinard chez toi, ce 25 prochai...
Bran Ruz ? C’est en français (avec quelques vrais morceaux de breton dedans) et en noir et blanc. J’ai ça sur mes étagères, avec Maïlis et les Simon du fleuve qui doivent faire partie de la collection de tout bédéphile qui se respecte.
Mais comme je ne serai pas à expressio.24h...
Serais-je la première ce matin à lire la parole godesque ? Elle es bien bonne celle-là!
A propos de "bonne", avec un peu de retard, je souhaite une bonne et heureuse année à tous les amis expressionautes que j’ai à la bonne.
Quand M. le marquis est devenu veuf, c’est tout naturellement qu’il s’est mis à la bonne...
réponse à . borikito le 09/04/2007 à 13h51 : "Les sarrazins ne seraient-ils pas montés au pays du sarrasin ?" Be...
Trala...la...la...je connais cette chanson et sa musique!
Dommage elle a disparu.
Que de poésie en 2007 !

Dans le premier poème, de beaux alexandrins!
Et ce dernier vers si charmant:
...Et le petit enclos où l’eau chante tout bas !

Vraiment ce matin...je vous ai à la bonne! 
réponse à . <inconnu> le 09/04/2007 à 23h25 : Salut Borikito Pour moi, cela à rapport avec le Roi Gradlon. An doua r= l...
Sa fille Dahud fut responsable de l’engloutissement de la ville
Et c’est pour cela que sa descendance, les dahus / dahuts ne se retrouvent plus qu’en montagne: pour que cela n’arrive plus...
réponse à . lafeepolaire le 07/01/2011 à 03h38 : Serais-je la première ce matin à lire la parole godesque ? El...
Marcek eut mérité la trirème ce jour-là où Elpepe naviguait sans doute sur d’autres eaux. J’espère que notre poétesse nous lit encore, même si la vie l’a eue moins à la bonne ces derniers temps.
quoi de plus délicieusement romantique, de plus distingué -limite précieux- que d’appeler sa femme bobonne ! Carla B. première bobonne de France : quelle classe, non ? Je suis certain que toutes les femmes ont le mot bobonne à la bonne, et c’est décidé : pour leur plaire je renouvelle mon abonnement. Je m’y abobonne.
Mais je continuerai à appeler ma maimaitresse, pourtant si bonne, mémé !
Avoir quelqu’ un à la bonne... dérive souvent vers "Brave type (ou fille), on peut tout lui demander". Et c’ est alors que le "b" se transforme insensiblement en "c" si vous n’ y mettez bon ordre ! Ci-dessus, en 34, Chirstian cite "bobonne". C’ en est une parfaite illustration. Une "bobonne" est souvent très "coconne".....Non, ceci ne concerne pas exclusivement Carlita.
réponse à . file_au_logis le 07/01/2011 à 08h47 : Sa fille Dahud fut responsable de l’engloutissement de la villeEt c’...
Eux-mêmes, ne pouvant faire demi-tour, s’ engloutissent tous seuls dans le premier ravin venu... Il faudrait étudier pour eux des talonnettes orthopédiques. Faute de quoi, l’ espèce est menacée de disparition. Déjà qu’ on n’ en voit guère....
réponse à . <inconnu> le 07/01/2011 à 07h51 : Trala...la...la...je connais cette chanson et sa musique! Dommage elle a dispar...
si ça marche .... la voilà cette page Ca marche pas mais tu peux cliquer "la chanson des blés d’or" sur recherche
La bonne du curé est un sujet que certains ont à la bonne cette page

Les bonnes de curé ne sont généralement pas de prime jeunesse ;ces domestiques ont un age canonique pour usuellement éviter au père de l’avoir trop à la bonne . Ce ne fut pas le cas d’une paroisse entre Sète et saint Gély où Mélanie fut embauchée pour pallier au manque de vocation pour la profession
A un prêtre sorti depuis peu du séminaire celle ci fut attribuée
Charité chrétienne s’applique d’abord à soit même est il tenté de penser , et même s’il l’appelle « ma fille »  et elle « mon père » c’est pure convention .
Le péché serait moins grave qu’un inceste et si le légat apostolique laisse(laissait ) un accord implicite aux prêtre catholique pédophile il me négociera bien une indulgence si l’affaire venait à se savoir .
De toute façon l’évêque m’a à la bonne et il me semble à la voir faire que la demoiselle aussi m’a à la bonne .

Si cette dernière ,par sympathie , m’accorde ses faveurs , mon confesseur qui est bon homme ne fera pas moins que de me donner son indulgence
2 pater et 3 ave , la messe en sera dite .
L’affaire fut ainsi conçue dans un esprit qui ,quoi que vertueux , ne savait lutter contre la séduction de la demoiselle sage et pieuse qui s’occupait de sa maison et entretenait sa déraison .
Celle ci contracta une maladie légère que le bon père mit à profit pour lui porter un secours corporel .
L’histoire ne raconte pas leurs ébats qui laissèrent une trace que le ciel ne leur pardonna pas .
Non , il ne l’avait pas à la bonne la petite bonne qui déniaisa le bon curé , celui qui tentait d’appliquer au mieux les conseils donnés et se détourna de son célibat. Je ne sais comment il usa de la grâce qui lui fut donnée ainsi que des sacrements mais la faiblesse humaine pris le pas sur la vertu qui lui fut d’office attribuée . Les 2 amants furent bien obligés de constater que’ils ne furent pas d’efficaces préservatifs contre les désordres ; c’est ainsi que fut trouvée à l’église une fillette en ses langes confiée au Bon Pasteur qui en fit une fille de l’Eglise .

Librement interprété d’après le sommaire du livre « le bon curé au XIX siècle » , curés pour lequel j’ai de la sympathie parfois mais poinr d’indulgence s’ils se montrent licencieux avec qui leur est confié.

cette page
réponse à . <inconnu> le 09/04/2007 à 09h19 : Bonjour à tous ! Ce n’est pas parce qu’on peut coucher a...
dans certains cas c’est une dinde
réponse à . mitzi50 le 07/01/2011 à 10h20 : Eux-mêmes, ne pouvant faire demi-tour, s’ engloutissent tous seuls d...
Il faudrait étudier pour eux des talonnettes orthopédiques
Déjà que leur chef de file en porte.... C’est-à-dire qu’il marche dessus, le p’tit...

"Mes amis, la France est au bord du gouffre. Mais rien ne nous empêchera d’avancer!" (Missel Chiffre)
réponse à . cornelius le 07/01/2011 à 11h06 : La bonne du curé est un sujet que certains ont à la bonne cette...
Canonique ? Pas vraiment (enfin cet âge n’ est plus considéré comme tel de nos jours...) Les "bonnes de curé" devaient avoir seulement plus de 40 ans, parfois 50 !(voir page 278 du "bon curé.....)
réponse à . file_au_logis le 07/01/2011 à 12h17 : Il faudrait étudier pour eux des talonnettes orthopédiquesDé...
Au bord ? Seulement ? Curieux. Je nous croyais presque au fond....
l’avoir de la bonne c’est le magot ancillaire.
réponse à . mitzi50 le 07/01/2011 à 12h19 : Au bord ? Seulement ? Curieux. Je nous croyais presque au fond.......
Et dès qu’on aura touché le fond, on ne pourra que remonter.
C’est peut-être pas si mal après tout...
réponse à . Emeu29 le 07/01/2011 à 07h25 : Quand M. le marquis est devenu veuf, c’est tout naturellement qu’il ...
Lorsqu’il lui prit le panier empli de fruits encore verts, la soubrette soupira « Oh ! Monsieur le marquis est trop bon ! »
Le maître commençait à battre de l’aile mais elle s’en moquait comme colin-tampon.
Enfermé dans sa tour d’ivoire, il se montait le bourrichon : « Je l’aurai un jour ! Je l’aurai !».
Fine mouche mais non sélénite, elle n’était point naïve : « T’as beau m’avoir à la bonne, t’es pas près de trousser mon jupon ! »

Extrait de « Mémoire et images du Phare », illustrations de HoubaHOBBES, Ed. Georges P. La version "hard" est publiée chez Kelyos.


Bon, faut que j’y aille, sinon vais encore être en retard chez les Desgrands-Lacour !
à moins qu’il s’agisse d’une dérive de "je lui ai fait bonne impression", donc il m’a à la bonne.
difficile effectivement de ne pas penser à cette explication toute simple, plutôt qu’à ce jeu de cartes : il m’apprécie, il a une bonne opinion de moi : il m’a à la bonne place dans son estime.
exemple : Tu vois, Franquette, ton repas tout simple, je l’ai à la bonne ! cette page
réponse à . mitzi50 le 07/01/2011 à 12h17 : Canonique ? Pas vraiment (enfin cet âge n’ est plus consid&eacu...
"Canonique" veut simplement dire "fixé par le droit canon". Ce n’est pas synonyme de "Mathusalémique".
En effet, nous ne sommes plus au temps de Balzac où "la femme de trente ans" était vieille, l’âge minimun pour siéger au conseil des anciens dans ma commune est fixé à 60 ans et, depuis peu, je trouve que c’est bien tôt pour être considéré comme "vieux" !!!
réponse à . chirstian le 07/01/2011 à 14h02 : à moins qu’il s’agisse d’une dérive de "je lui ...
Depuis qu’on a abandonné les aiguilles (par paquets de 9 ou de 24) pour adopter le jet d’encre et le laser, n’importe qui peut faire bonne impression.
Pour ce qui est d’avoir élevé le niveau de la pensée, c’est une autre paire de manches.cette page
lorsqu’on place la valet de coeur

La scène se passe du temps d’Henri III ?
En américain on dit: to be in someone’s good graces - être dans les bonnes grâces de quelqu’un. Ou souvent simplement: to be in good with. I’m in good with the boss so he won’t mind if I come in late - le patron m’a à la bonne, alors il s’en fiche sí j’arrive en retard.
Cette libellule s’en vole...phffft.
réponse à . SyntaxTerror le 07/01/2011 à 16h16 : lorsqu’on place la valet de coeur La scène se passe du temps d&rs...
...la valet de coeur...
Faut savoir qu’en des temps très reculés, « valet » était du genre féminin : un vau, une val. La val la plus connue était en Mayenne. D’où confusion avec la ville palindrome ! Quelques grammairiens distingués - forcément ! - décidèrent d’ajouter le suffixe « ette » afin d’en renforcer le genre et d’éviter toute équivoque.
Le baron de Lavalette le prit fort mal. Il envoya sa valetaille rosser les gens de lettres. Ceux-ci, n’étant pas gens d’épée, acceptèrent sans barguigner* de masculiniser le vocable : la valette devint le valet.

*Sans barguigner... pas exactement ! « Ouais ! Y nous fait ch... ennuie l’père La-Lavette ! Pisqu’y veut du féminin, y’a qu’à lui en donner. Nous, on a aut ’chose à faire ! ». En effet, les grammairiens terminaient alors la rédaction d’un dictionnaire ; la date de remise des feuillets se rapprochait, ce qui les terrorisait car ils n’en étaient qu’au mot « syntaxe »... D’un autre côté, ça leur permit de préciser « valet : nom masculin », et - rien que pour emm...der taquiner le baron - de donner au vocable le sens qu’on lui connaît aujourd’hui !

Mais ça, tout le monde ne le sait pas... Ne le confie pas, même à Personne, sauf si tu as ce dernier à la bonne !
Quand il évoque ses p'tites amours d'antan, le cher Georges parle de la grisette... de Fanchon la cousette... de Margot la blanchecaille peut-être un peu lavandière...
Tous ces petits métiers ont disparu et les lavoirs n'existent plus...

Plus de naïades chevelues,
Et plus de lavandières non plus,
Tu fais sombrer sans t'émouvoir
L'armada des bateaux lavoirs.


Comment ? Ce n'est pas "lavoir" mais "l'avoir"... Oh, vraiment, je suis confuse... Si, si !
Je trouvais bien un peu étrange que la bonne est son lavoir personnel mais...
Vais aller me reposer un brin... 
En attendant le café, lisez donc l'histoire d'une petite bonne qui avait le mal du pays breton... C'est tout là-haut, là-haut, sous les toits d'Expressio..
@1... Magnifique plume Marcek...
♫♪♪ Dis, quand reviendras-tu ? ♪♪♫

Un film charmant avec Fabrice Luchini Les Femmes du 6e Étage...le rapport avec notre expression...'faut aller voir le film...
Autre si belle plume d'ici... plume d'oie qui gratte le parchemin...

Cher Lovendric que nous avons tant plaisir à relire. Tu nous contais toujours des histoires dans lesquelles les chevaliers de retour de croisade, mettaient genou à terre pour saluer les gentes dames... Tu confiais tes écrits à quelque oiseau de légende qui d'un coup d'aile franchissait la mer... ou bien à quelque tapis volant...

En te lisant, on savourait tous les mots des siècles passés, tous les parfums de ta Jérusalem du XIIIe siècle... Et on rêvait...

Si, en cette nuit, tu viens flâner sur le forum, écoute... c'est pour toi et pour ton bon anniversaire !.

À ton oreille aussi, on fredonne ♫♪ Dis, quand reviendras-tu ? ♪♫


[Lovendric est né un 29 février... le 28, c'est un peu tôt... mais le 1er, ce sera trop tard...]

Celle que j'ai à la bonne chez Georges c'est celle ci

Tout y est. La verve, l'anticonformisme, la malice........tout, j'vous dis !

On l'écoute en buvant le café ?
le reversis (qui n'est pas notre reversi actuel)
Reversi n'est-il pas le pluriel italien de Reverso ? Dans ce cas, ça change tout : notre expression est une déformée de "En avoir après la bonne". Vous venez d'assister à l'éclosion d'une nouvelle expression, là juste sous vos yeux. Bande de petits veinards !
réponse à . Mintaka le 28/02/2015 à 07h45 : le reversis (qui n'est pas notre reversi actuel)Reversi n'est-il pas l...
Comment notre expression attestée en 1828 peut-elle être la déformée d'une expression qui vient de voir le jour ?
réponse à . Alnitak le 28/02/2015 à 07h46 : Comment notre expression attestée en 1828 peut-elle être la d&eacu...
Bien observé, mais mal interprété : il faut se replonger dans un cadre de logique mintakaïenne.
réponse à . Mintaka le 28/02/2015 à 07h47 : Bien observé, mais mal interprété : il faut se replong...
C'est ça, c'est ça, Mint à Cayenne !
L'avoir À la bonne...
Quelle faute de grammaire! Il s'agit quand même d'un verbe transitif, non?
Il faut donc dire:
Avoir la bonne.
La preuve? Je l'ai eue!
réponse à . file_au_logis le 28/02/2015 à 07h59 : L'avoir À la bonne... Quelle faute de grammaire! Il s'agit quan...
Et l'avoir au lit, alors ? Amour intransitif ?
Parité : Chez les kangourous, on dit l'avoir au bon bond.
Les gourmands disent : avoir une bonbonne de bonbons.
réponse à . saharaa le 28/02/2015 à 08h27 : Les gourmands disent : avoir une bonbonne de bonbons....
Si je comprends bien, les kangourous (et même ceux d'autres couleurs) ils ont des bonbons pleins les poches ?
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 01h51 : En attendant le café, lisez donc l'histoire d'une petite bonne qui avait ...
d'une petite bonne qui avait le mal du pays breton

Dont voici la plus célèbre
réponse à . Mintaka le 28/02/2015 à 08h30 : Si je comprends bien, les kangourous (et même ceux d'autres couleurs)...
Plein la poche serait plus exact 
Tu te souviens Skippy.........
Notre jeunesse.............
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 08h48 : Tu te souviens Skippy......... Notre jeunesse................
Regarde bien, à 19 ", Ed Devereaux, il veut lui piquer tous ses bonbons à Skippy !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 08h48 : Tu te souviens Skippy......... Notre jeunesse................
Euh.... non, connaissais pas ! j'étais rarement devant la télé à cette époque, je crois bien que je n'en avais pas en 68, et après c'était trop tard pour la jeunesse  .... !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 05h32 : Celle que j'ai à la bonne chez Georges c'est celle ci Tout y e...
J'ai écouté attentivement... (tu penses !).
...mais je n'ai pas trouvé de lavoir...
réponse à . Mintaka le 28/02/2015 à 08h55 : Regarde bien, à 19 ", Ed Devereaux, il veut lui piquer tous ses bonb...
C'était le bon temps où les bonbons étaient en vrai sucre !
Avoir la bonne à la bonne... Pour pouvoir la draguer !  
réponse à . saharaa le 28/02/2015 à 08h57 : Euh.... non, connaissais pas ! j'étais rarement devant la t&eac...
Non, sans blague t'as pas connu Skippy, Saturnin, Daktari et toutes ces séries gentillettes à l'eau de rose qui feraient aujourd'hui s’écrouler de rire un gamin de maternelle ?......
réponse à . Jacques1949b le 28/02/2015 à 09h16 : Avoir la bonne à la bonne... Pour pouvoir la draguer !  ...
Lorsqu'il y a une trentaine d'années je mis en tête de faire ma généalogie, j'étais loin de m'imaginer que j'allais découvrir que ma grand mère maternelle était le fruit d'un amour ancillaire qui fut consommé au tout début du XX siècle entre mon arrière grand mère et le notaire qui l'employait alors.......
Maître XXXXX avait sa bonne à la bonne..........et du coup me voilà.......
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 09h00 : J'ai écouté attentivement... (tu penses !). ...mais je n...
Je ne pense pas que Mélanie ait eu la lessive comme préoccupation première .........
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 08h48 : Tu te souviens Skippy......... Notre jeunesse................
Et te souviens-tu de Sandy, héros austrlien de BD de notre enfance (le Journal de Tintin, pour les jeunes de 7 à 77 ans), avec son kangourou Hoppy?
réponse à . saharaa le 28/02/2015 à 09h02 : C'était le bon temps où les bonbons étaient en vrai ...
Qui nous niquaient les dents.......

Et les Mistral gagnant....ta-ta-tannnnnnnnnn
réponse à . file_au_logis le 28/02/2015 à 09h26 : Et te souviens-tu de Sandy, héros austrlien de BD de notre enfance (le Jo...
Ah oui !!!!!!!!!!!!........je l'avais complètement oublié dis donc !

Merci pour cette madeleine de Proust.........
réponse à . Jacques1949b le 28/02/2015 à 09h16 : Avoir la bonne à la bonne... Pour pouvoir la draguer !  ...
À la bonne heure !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 09h18 : Non, sans blague t'as pas connu Skippy, Saturnin, Daktari et toutes ces s&e...
Tous aussi peu fiables les uns que les autres :
Skippy avec ses caries dues aux bonbons, Saturnin dans la lune et Daktarin avec toutes ses mycoses...
Sabine: - J'ai rencontré notre ancienne bonne qui m'a dit que tu as essayé de la draguer...tu l'as revue ?
le mari: - Revue ? la bonne ment Mansuelle !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 09h22 : Lorsqu'il y a une trentaine d'années je mis en tête de faire ma g&e...
entre mon arrière grand mère et le notaire qui l'employait alors.......
Maître XXXXX avait ...
... et c'est pour cela qu'aujourd'hui tu es chevelu... poète... ♫♪♪♫♪
Si ta respectable arrière grand-maman avait été bonne du curé, tu serais moine...

Comme quoi... à quoi tient la destinée, mon bon monsieur ?...
- La bonne est malade, elle a pris trop de tisanes...
- qu'elle n'en prenne plus ! faut récupérer la bonne sans thés...
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 10h16 : entre mon arrière grand mère et le notaire qui l'employait alors.....
Chevelu poète me plaît...........Phillistin m'aurait dérangé......
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 09h18 : Non, sans blague t'as pas connu Skippy, Saturnin, Daktari et toutes ces s&e...
sans blague t'as pas connu Skippy
Ah non Bouba, je confirme ! pour le peu que je regardais à la télé, après un rapide survol des propositions, pour me faire une idée, je préférais les Mondes Engloutis, Ulysse 31 ou Star Trek !
La bonne de Jeff Bridges, fâchée, s'était enfermée dans sa chambre et menaçait de repartir chez elle, à Caen...
Jeff Bridges: - Sors bonne !
la bonne (à travers la porte): - sors bonne ? je préfère Caen Bridges !
La bonne britannique tombe sur un os: une bonne tombe sur un bone. 
réponse à . joseta le 28/02/2015 à 10h14 : Sabine: - J'ai rencontré notre ancienne bonne qui m'a dit que t...
la bonne ment Mansuelle
Tu pourrais remercier Filo (# 5) !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 09h22 : Lorsqu'il y a une trentaine d'années je mis en tête de faire ma g&e...
Tu es comme Léonard de Vinci dont le père était notaire à Vinvi et la mère... très proche de l'étude.
C'est comme ça qu'on fait un génie !
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 09h28 : Ah oui !!!!!!!!!!!!........je l'avais complètement oublié...
Chaque jour, avec la ponctualité d'un employé de la Société Nationale des Chemins de Fer français, Madeleine poussait la grille du jardinet de Monsieur Proust...

À 17 h précises, elle déposait sur la petite table du salon un lourd plateau chargé de tasses de fine porcelaine, d'une assiette garnie d'appétissantes pâtisseries et d'une grande et fumante théière en argent.

Elle servait ensuite les invités de M'sieur Marcel, comme elle l'appelait, et notamment Maître Blandais qui ne perdait jamais une minute pour frôler d'un peu trop près le jupon de la Madeleine.

Sans être farouche, elle n'aimait guère les manières du notaire et un jour qu'il voulait lui prendre la taille – ou le menton peut-être... – elle eut un geste brusque, lui renversant sur le pantalon la moitié de la théière brûlante. Maître Blandais, atteint au plus profond de son intimité, poussa un cri de bête fauve qui fit sursauter Proust lui faisant lâcher le petit gâteau qu'il trempouillait dans sa tasse de thé en lorgnant par la fenêtre le fils du jardinier, le jeune Swann qui ratissait les allées.

Après, ce qu'a fait Marcel Proust de cette anecdote est pure imagination d'écrivain. Nulle part tu ne trouveras trace de ces faits ; inutile de les rechercher, ce serait du temps perdu...

Et pis c'est tout ! 
réponse à . saharaa le 28/02/2015 à 10h40 : sans blague t'as pas connu SkippyAh non Bouba, je confirme ! pour le...
C'est vrai que je suis bien plus jeune que toi !......
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 11h42 : Chaque jour, avec la ponctualité d'un employé de la Sociét&...
Chapeau !..........
réponse à . deLassus le 28/02/2015 à 10h53 : la bonne ment MansuelleTu pourrais remercier Filo (# 5) !...
Je crois que ce n'est pas nécessaire que je jure sur l'honneur que je ne l'avais pas lu. Je défie qui que ce soit de me traiter de malhonnête; et justement toi, qui me connais mieux que quiconque sur ce site, tu penses vraiment que j'ai besoin de plagier Filo en matière de calembours ?
Je n'irai pas jusqu'à dire que tu me déçois, mais tu m'étonnes !
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 11h42 : Chaque jour, avec la ponctualité d'un employé de la Sociét&...
Bien vu ! À la recherche du temps perdu...
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 11h54 : C'est vrai que je suis bien plus jeune que toi !...... ...
Ce doit être quelque chose comme ça !
Du temps de Saturnin, nous n'avions pas les moyens d'acheter la télévision (ni le téléphone, d'ailleurs) et après '68, mon enfance était loin et j'avais d'autres préoccupations ...
réponse à . DiwanC le 28/02/2015 à 11h42 : Chaque jour, avec la ponctualité d'un employé de la Sociét&...
Pourtant, au sujet de Madeleine, je m'étais laissé dire que quand on lui prenait la taille ou le menton, elle riait, c'est tout le mal qu'elle savait faire. Mais celui qui racontait ça était à l'époque jeune soldat et pas un vieux notaire, ceci expliquant peut-être cela.
réponse à . BOUBA le 28/02/2015 à 05h32 : Celle que j'ai à la bonne chez Georges c'est celle ci Tout y e...
... tout y est en effet... quel écrivain !
Avoir de la sympathie (pour quelqu'un)
Dialogue de cette photo:
Patty: - Tu me trouves sympathique ?
lui: - oui, je suis attiré par tes seins Patty...
L'avoir à la bonne, c'est quand même plus agréable que de l'avoir à la caille... ou dans l'os... ou dans le baba... surtout si on habite Bonn*. Parce qu'à Saint-Perpète-Lézoyes, par exemple, difficile de trouver la bonne : il n'y a plus de petit personnel de nos jours...

Euh... sais pas vous mais moi, je n'ai rien compris aux phrases ci-dessus... 

* comme dirait Filo.
Elle surprend son mari sur le marché aux vêtements
la femme: - ben, qu'est-ce que tu fais à cet étal de couvre-chefs, avec la bonne ?
le mari: - rien...je cherche un bonnet de nuit...
la femme: - hmmm...bon, laisse la bonne et trie !
le mari: - ah non ! j'en veux un !
- J'ai une nouvelle bonne !
- bonne nouvelle ! 
réponse à . saharaa le 28/02/2015 à 10h40 : sans blague t'as pas connu SkippyAh non Bouba, je confirme ! pour le...
Star Trek
On a appris hier le décès de Leonard Nimoy, Spock.
William Shatner, né 4 jours avant lui, le 22 mars 1931 est vivant.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir à la bonne » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?