Avoir du pain sur la planche

Avoir beaucoup de travail, de tâches à accomplir.

Origine

Avant le début du XXe siècle, cette expression voulait dire tout autre chose, puisqu'elle signifiait "avoir des ressources pour l'avenir, être assuré de ne manquer de rien".
L'image s'explique à l'époque où le pain pouvait être conservé longtemps avant d'être mangé et où avoir de nombreuses miches posées sur leurs planches de stockage, c'était avoir de quoi tenir un moment.

Le fait que l'expression a changé de sens peut s'expliquer de deux manières.

La fin de ce pain 'de longue durée' remplacé progressivement par le pain que nous achetons chaque jour à la boulangerie y a probablement aidé.
On a pu alors imaginer les pains crus que le boulanger pose d'abord sur une planche après les avoir façonnés, avant de les mettre au four.
S'il est au début de son travail de cuisson, cet homme a 'des pains ou du pain sur la planche' avant de l'avoir entièrement terminé.

L'autre explication vient de Claude Duneton.
Elle remonterait d'abord à une expression argotique utilisée par les voyous, "la planche au pain", qui désignait le tribunal (par allusion à sa position élevée comme les planches où le pain était conservé).
En plus, à cette époque de royauté, "manger le pain du roi" cela voulait dire être en prison ou aux galères (ou à l'armée), le pain étant fourni gratuitement par l'État, donc le roi.
La combinaison de ces deux expressions a fait que les voyous ont assimilé les années de galère ou de bagne gentiment distribuées par le tribunal (des sortes de rations) à autant de "pains sur la planche", ces derniers prenant alors le sens de 'corvées', là où auparavant ils avaient le sens de 'ressources'.

Compléments

Je peux vous dire, parce que je le connais plutôt bien, que le type qui a eu l'étrange idée de se lancer dans la création du site expressio.fr (que, personnellement, je trouve pas mal du tout - en toute objectivité, bien sûr), a beaucoup de pain sur la planche...

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir du pain sur la planche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Viel um die Ohren habenAvoir beaucoup autour des oreilles
Allemagnede Alle Hände voll zu tun habenAvoir toutes les mains pleines (de choses) à faire
Angleterreen To have hands fullAvoir les mains pleines
Angleterreen To have work in hand.Avoir du travail sous la main.
États-Unisen To have a lot on one's plateEn avoir beaucoup sur l'assiette
États-Unisen To be as busy as a cat burying shitÊtre aussi occupé qu'un chat enterrant sa merde
États-Unisen To have one's work cut out for oneselfAvoir son travail pré-découpé (désigné ou déterminé à l'avance)
Angleterreen To be snowed under with workÊtre enseveli sous la neige par le travail
Argentinees No me dan las manos para todo lo que tengo que hacer.Mes mains ne suffisent pas pour tout le travail que j'ai !
Espagnees Tener trabajo para ratoAvoir du travail pour un bout de temps
Espagnees Hay mucha tela que cortarIl y a beaucoup de toile (tissu) à couper
Argentinees Necesitar un dia de 26 horas.Avoir besoin d'une journée de 26 heures
Canada (Québec)fr Être lodé
Italieit Avere molto da fareAvoir beaucoup à faire
Italieit Avere un sacco / un mare / un mucchio di lavoro (da fare / svolgere)Avoir un sac / une mer / un tas de travail (à faire / accomplir)
Pays-Basnl Brood op de plank hebbenAvoir du pain sur la planche
Pays-Basnl Veel op je bordje hebbenEn avoir beaucoup sur l'assiette
Pays-Basnl Er is veel werk aan de winkelIl y a beaucoup de travail au magasin !
Pays-Basnl Heel wat voor de boeg hebbenAvoir beaucoup devant la proue
Polognepl Mieć pełne ręce robotyAvoir les mains pleines de boulot
Brésilpt Estar assoberbado de trabalhoÊtre accablé de travail

Déformée

Avoir du pain sur la tranche

Vos commentaires
God a p’têt encore du pain sur la planche, mais y’a tout son fan-club pour le soutenir !
réponse à . Rikske le 16/11/2006 à 11h06 : God a p’têt encore du pain sur la planche, mais y’a tout son f...
Le fan–club... 30 000 adeptes et pas un bâtard ! T’ imagines tous ces fans rassemblés telles les hirondelles sur les fils lorsqu’arrive septembre, leurs jolies petites miches posées sur les planches des bancs d’Expressio ! Et leur nombre va croissant à ce qu’il paraît, sans qu’il n’ait besoin de les faire marcher à la baguette... Si un jour Sa Divinité ferme la boutique, c’est nous qu’on est dans le pétrin !
Horizondelle l’a noté : aujourd’hui, on dit Bonaniversaire Memphis !
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 04h55 : Le fan–club... 30 000 adeptes et pas un bâtard ! T’ imagines...
Pour être dans le pétrin, on y sera ! Y’aura du pain sur la planche pour leur donner la becquée et éviter un envol massif vers d’autres contrées où elles iront faire le printemps et pépier : Bon Anniversaire Memphis.......
Joyeux anniversaire Memphis ! Bon, les enfants, je vous laisse, j’ai beaucoup de pain sur la planche aujourd’hui...
Ca me paraît tout de même bizarre: j’aurais été le seul intervenant le 16/11/2006 ???   Et personne le 04/02/2006 ???
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 04h55 : Le fan–club... 30 000 adeptes et pas un bâtard ! T’ imagines...
T’as raison, ma mie! Et faut pas être un vieux crouton pour te suivre dans cette voie!
réponse à . Rikske le 03/02/2011 à 07h32 : Joyeux anniversaire Memphis ! Bon, les enfants, je vous laisse, j’ai ...
Ben... oui.
De même qu’il n’y a qu’un seul petit Godemichou adoré, il n’y a qu’un seul Rikske, sans compter naturellement ses compares Rikske-bis et Rikske-tout!
Memphis, un très bon et très heureux jour que ce jour d’aujourd’hui! Beaucoup de joies, de bonheur pour toutes ces très nombreuses années à venir... Grandes joies, petits bonheurs, tout, tout tout, vous saurez tout sur le zizi, pardon, cela m’a échappé, tout, que je te souhaite, mais surtot, surtout, une santé défiant toute concurrence: belle, bonne, resplendissante, rayonnante, diamétrale!
Rendez-vous matitudinal chez Marceeeeeeeeeeeeeel, pour un premier café revigorant, avec des viennoiseries de derrière les fagots, en direct d’ici, et sans huile de palme!
Memphis, t’es née ? Si !
La preuve, c’est que tu fêtes un anniversaire aujourd’hui. C’est fou, non ?
Un très bon anniversaire à Memphis, qui a les moyens de nous faire parler enchanter.
c’est la crise : hier nous avions du pain sur les planches_et des vaches. Aujourd’hui nous voici au pain sec : les vaches ont pris le taureau par les cornes.
Sauf Memphis pour qui il y a du gâteau sur les planches : de quoi se faire péter la sous-ventrière !
Bon anniversaire...
PS je corrige : j’écrivais Menphis au lieu de Memphis. Quelle erreur ! Point de n chez Memphis. On l’m.
avant qu’Aurore ne devienne George Sand, elle a eu Dupin sur la planche.
cette expression voulait dire tout autre chose, puisqu’elle signifiait "avoir des ressources pour l’avenir, être assuré de ne manquer de rien".
je ne comprends pas très bien la présentation de God. (vous savez : "le type qui a eu l’étrange idée de se lancer dans la création du site expressio.fr ")
En effet le glissement de sens entre celui-ci et le sens actuel me semble assez limité : il s’agit d’avoir du travail pour l’avenir, être assuré de ne pas manquer de travail. Et passer de "ressources" à "travail" ne me semble pas poser de problèmes complexes.
Les explications fournies par les sources de God, et notamment celle de Duneton, ne sont pas là pour expliquer ce glissement, mais pour expliquer l’expression originelle, non ?
C’est en relisant ainsi les toutes premières expressions qu’on mesure qu’effectivement God avait du pain sur la planche avant d’acquérir sa [slurp]maîtrise actuelle.[/slurp]
Les planches étaient fixées au plafond suspendues par des chaines pour les rendre inaccessiblezs aux rats...
Bon anniversaire, Memphis !

Si, avoir du pain sur la planche signifie avoir beaucoup de travail, je serais heureuse que le plus grand nombre de personnes en âge de travailler ait beaucoup de pain sur la planche. Mais les chiffres du chômage semblent dire que ce n’ est pas le cas. Quant aux salaires, ils n’ augmentent pas au même rythme que tout le reste (les retraites non plus, d’ ailleurs....)
réponse à . chirstian le 03/02/2011 à 09h29 : avant qu’Aurore ne devienne George Sand, elle a eu Dupin sur la planche....
Et, quand elle décida de prendre pour nom de plume "Sand", elle avait eu Sandeau dans sa couche....mais si les lits étaient en bois, je ne crois pas que les sommiers à lattes existaient déjà. Faudra que je me documente sur le sujet !
réponse à . chirstian le 03/02/2011 à 09h40 : cette expression voulait dire tout autre chose, puisqu’elle signifiait "a...
Il me semble que God n’indique pas ce qui pourrait être un chaînon manquant : dans plusieurs dictionnaires de la fin 19ème (dont ceux donnés par argoji, merci encore et voir cette page), avoir du pain sur la planche signifie être condamné à plusieurs années de prison.
Joyeux anniversaire à Memphis sur cette page.
réponse à . God le 03/02/2011 à 08h49 : Memphis, t’es née ? Si ! La preuve, c’est que tu f&...
Joliiiii ! T’es pas notre Godemichou adoré pour rien ! 
J’ai du pain sur la planche aujourd’hui, alors je fais un passage éclair (au café) pour souhaiter un bel anniversaire à Memphis qui doit certainement plancher à son tour sur cette expression.
Jolie journée à chacun 
réponse à . deLassus le 03/02/2011 à 10h36 : Il me semble que God n’indique pas ce qui pourrait être un chaî...
je n’y vois pas de maillon manquant, mais seulement l’application ironique du sens général :"être condamné à plusieurs années de prison" c’est bien "être assuré de ne manquer de rien".
réponse à . mitzi50 le 03/02/2011 à 10h14 : Bon anniversaire, Memphis ! Si, avoir du pain sur la planche signifie avoi...
le plus grand nombre de personnes en âge de travailler ait beaucoup de pain sur la planche
pas de pain ? Ils n’ont qu’à avoir de la brioche sur la planche. (Marie Antoinette)
réponse à . mitzi50 le 03/02/2011 à 10h16 : Et, quand elle décida de prendre pour nom de plume "Sand", elle avait eu ...
je ne crois pas que les sommiers à lattes existaient déjà.
aucune idée sur la question, mais je me souviens par contre du conseil d’autrefois : pour bien dormir, mettre une planche entre le sommier et le matelas.
En entendant cette expression, je m’imaginais une planche à pain, avoir un grand couteau à la main (couteau à pain , bien sûr, pas le couteau du boucher !), et plein de pains à trancher. D’où le sens d’avoir beaucoup de boulot.
En fait, je prenais la planche pour la planche à découper et non la planche de stockage.

Très joyeux anniversaire à Memphis, avec quand même pas trop de pain sur la planche en cette journée que je te souhaite douce.
Et comme un jour sans pain, c’est pas du gâteau, cette page
Le boulanger a du pain sur la planche
le teinturier a du teint sur la planche
le ceinturier a du ceint sur la planche*
le curé a du saint sur la planche
le maitre-nageur a du bain sous la planche
le cubain a... non pas ça !
l’infirmière a du drain sur la planche
le joueur a du gain sur la planche
le meunier a du grain sur la planche (sauf maître Cornille)
Quasimodo a du nain sur la tranche
le maçon a du parpaing sur la planche
le miroitier a du tain sur la glace
etc.

* oui je sais ceinturier ça n’existe pas, mais il est temps de rendre hommage à cette profession qui se serre la ceinture.
réponse à . mickeylange le 03/02/2011 à 12h48 : Le boulanger a du pain sur la planche le teinturier a du teint sur la planche le...
Si ! Si ! Ceinturier, ça existe ! Le patron des ceinturiers est Saint Turdoré ! 
réponse à . Rikske le 03/02/2011 à 13h26 : Si ! Si ! Ceinturier, ça existe ! Le patron des ceinturier...
Saint Turdoré ! Bon sang... mais c’est bien sûr ! Il portait des pantalons taille basse et laissait toujours ses mains sur ses hanches... même si’il y avait du pain sur la planche !
réponse à . chirstian le 03/02/2011 à 11h49 : je ne crois pas que les sommiers à lattes existaient déjà....
C’ est ce que je fais.Par contre je ne mets pas de pain dans mon lit : les miettes "grattent" !
En ce qui concerne la brioche, je ne suis pas sûre que Marie-Antoinette ait prononcé cette phrase... Mais on a tant fait dire à tant de personnes, qu’ on s’ y perd parfois....
réponse à . chirstian le 03/02/2011 à 11h49 : je ne crois pas que les sommiers à lattes existaient déjà....
je me souviens par contre du conseil d’autrefois : pour bien dormir, mettre une planche entre le sommier et le matelas.
Je suis ma latte, complètement ma latte...
réponse à . mitzi50 le 03/02/2011 à 14h31 : C’ est ce que je fais.Par contre je ne mets pas de pain dans mon lit ...
Mais on a tant fait dire à tant de personnes, qu’ on s’ y perd parfois....
Tu veux dire que, parfois, elles en perdent la tête...
Il lui avait dit : Viens ma Blanche ! Pour toi, tous les jours seront des dimanches !
Puis murmurant : Faut que je te quitte car j’ai du pain sur la planche ! il lui avait offert un bouquet de pervenches.
Elle l’avait cru, Blanche... Il était si beau, si charmant ! Il se disait travailleur, elle le découvrait poète son amour d’outre-manche...
Elle s’aperçut, trop tard, qu’il l’avait roulée dans la farine !
réponse à . mitzi50 le 03/02/2011 à 10h14 : Bon anniversaire, Memphis ! Si, avoir du pain sur la planche signifie avoi...
Mais les chiffres du chômage semblent dire que ce n’ est pas le cas.

Ca dépend par quel bout tu regardes la planche !
Il y a deux situations (pour simplifier)
Situation 1 : 0 heure de travail par semaine
Situation 2 : 50 heures de travail par semaine pour ne pas se retrouver en situation 1.

Vous avez dit "absurde" ?
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 14h01 : Saint Turdoré ! Bon sang... mais c’est bien sûr ! I...
Sa femme n’était-elle pas surnommée "bonne renommée", celle qui disait : ne fais pas ces yeux furibonds, oui tu l’auras ta revanche, tu seras ma dernière chanson ???
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 15h56 : Il lui avait dit : Viens ma Blanche ! Pour toi, tous les jours seront ...
Elle s’aperçut, trop tard, qu’il l’avait roulée dans la farine !
elle avait mangé son pain blanc, mais aujourd’hui, sans pitié, il filait des pains sur la Blanche !
Fini le temps où elle était sa mie : bonjour les croutes. Pour survivre au naufrage de son pauvre amour elle n’avait qu’un moyen : faire la planche.
Zut! J’ai confondu avec le pont du Nord, la robe blanche et la ceinture dorée.
Le pont du Nord ousque le pied lui a glissé était-il en planches ?
D’où : se prendre un pain sur la planche.
Rubrique "ailleurs" :

Pays Basque : avoir du piment d’Espelette sur la plancha.
Ma mie, elle passa toute sa vie sur les planches. La dernière fois, ce fut une belle pièce montée qu’elle nous interpréta. Ses seins, honorés comme il se doigt doit, nous éblouirent comme de coutune. Mais je vous le dis, en vérité, je vous le dis, ses miches firent Führer fureur!
réponse à . SyntaxTerror le 03/02/2011 à 17h07 : Zut! J’ai confondu avec le pont du Nord, la robe blanche et la ceinture do...
Tu pensais peut-être à Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée !
♪♪ ♫♪ ♪ ♫♪ ♪ pour accompagner votre tasse de thé ! Et avec l’aimable participation de ce cher Victor.
réponse à . mickeylange le 03/02/2011 à 12h48 : Le boulanger a du pain sur la planche le teinturier a du teint sur la planche le...
Quasimodo a du nain sur la tranche
... que l’artissss a peint sur sa planche à dessin.*
* ou "à dessein", comme tu veux mon Lapin ! 
Il ne faut pas confondre : "avoir du pain sur la planche" et "être plate comme une planche à pain" (expression élégante s’il en est, et heureusement tombée en relative désuétude ; mais bon, ’fallait bien trouver un truc qui colle)
réponse à . mickeylange le 03/02/2011 à 12h48 : Le boulanger a du pain sur la planche le teinturier a du teint sur la planche le...
Le maître nageur a du bain sous la planche

Nous y voilà ! L’expression venait donc bien de la marine !!
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 18h20 : Quasimodo a du nain sur la tranche... que l’artissss a peint sur sa planch...
Un planche à pain, il peut avoir une pain sur le planche ?

Jane B.
réponse à . Mexico33 le 03/02/2011 à 18h47 : Le maître nageur a du bain sous la planche Nous y voilà ! L&...
Je t’échange une trirème contre un sombrero.
réponse à . mickeylange le 03/02/2011 à 19h02 : Un planche à pain, il peut avoir une pain sur le planche ? Jane B....
D’ailleurs, il ne faut pas confondre : "du pain sur la planche" et "un pain dans la tronche" !

Pas vrai, Jane ? T’as raison, défends-toi...

Et muchas gracias pour le sombrero !
Man, can you believe all these comments these people make? Yikes. Every single day of the year it looks like they’re piling them on and here I am just trying to read them all and make some semblance of sense out of them. I mean they can’t even spell things properly. And then they use so many apostrophes I have to figure out what letters they’re leaving out. And pretty often they write in verse. That’s the worst. So today the expression is avoir du pain sur la planche. I’ll say. I’ve got my work cut out for me. I’ve got Frenchisms out the wazoo. I’m swamped. I’m buried in work. I’m up to my ears in it. I’m in over my head. I’m in pain! That’s P-AY-N. Not French bread.
réponse à . mickeylange le 03/02/2011 à 19h02 : Un planche à pain, il peut avoir une pain sur le planche ? Jane B....
Le plan Chapain—richement illustré par Chapelain-Midy—fut récemment remplacé par le plan T. de Bathon jugé plus propice aux échanges internationaux (notamment avec les Etats-Unis étant donné leurs habitudes de travail ; voir la rubrique « Ailleurs » To be as busy...).

Quant à l’étude menée par Jane B., elle fut purement et simplement abandonnée parce qu’incompatible avec le commerce des farines.

Tout ça pour te dire que j’ai pas tout compris à ton message… Et j’ai pas trop le temps de décortiquer tout ça vu que j’ viens de déglinguer la planche-étagère, j’ai les miches* par terre. Y’a plus de pain chez nous, plus de feu non plus parce que le Pierrot y vient de se tirer avec le briquet ! J’déprime ! Suis dans la panaaade !

* j’parle du pain, ’videmment !

Ça y est ! j’viens de me dépanader toute seule ! J’viens enfin de comprendre (le 4 fév.) que "Jane B." c’était l’expatriée de la Great Britain, au torse d’adolescent, qui se débat comme une Perfide sans tasse de thé avec les différents articles français. Suis confondue par la générosité de ta non assistance à mon égard, mon Lapin !
Suis pas sûre que lalibellule1946 nous fasse beaucoup de compliments... On serait... un peu abscons que ça ne m’étonnerait pas.
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2011 à 19h52 : Man, can you believe all these comments these people make? Yikes. Every single...
Sorry lalibellule !
Si tu as besoin de sous-titrages (moi aussi parfois !!) je crois que tu peux interpeller directement les auteurs respectifs par le canal 12 (voir le "mode d’emploi" du forum). Je suis également disponible si tu le souhaites.
Bon allez, je retourne à mon wazoooo 
réponse à . DiwanC le 03/02/2011 à 20h17 : Suis pas sûre que lalibellule1946 nous fasse beaucoup de compliments... On...
Lalibellule n’est sans doute pas francophone. Il me semble avoir compris qu’elle a du mal à saisir nos propos. Il faut dire que pour ceux dont le français n’est pas la langue maternelle, certaines interventions doivent paraître bzarres. Elle se noie dans une mare d’incompréhension. C’est qu’elle en a du pain sur la planche pour saisir les subtilités de la langue française.

Lalibellule, ne te décourage pas. Dis-moi ce que veux dire wazoo .
réponse à . tytoalba le 03/02/2011 à 20h51 : Lalibellule n’est sans doute pas francophone. Il me semble avoir compris q...
Il faut dire que pour ceux dont le français n’est pas la langue maternelle, certaines interventions doivent paraître bzarres.
C’est le moins qu’on puisse dire ! Lorsqu’on débarque sur l’île Expressio, il y a tant de choses qui échappent : on y parle d’un phare, d’un salon rose, de Marcel et Marcelle - sans compter Bernard ! -, des aventures ferroviaires, réelles ou supposées !, d’une voltairienne raillée, de la passion de chirstian (ensuite il faut comprendre la raison de cette passion), des colles du samedi (ça encore, c’est facile !), des trirèmes attribuées à l’un à l’autre, pour qui, pourquoi... autant de mystères. Et puis, d’un coup, un pot de rillettes surgit !

Tout cela constitue une pelote de laine à mille bouts, qu’il faut tirer un à un et tresser dans l’ordre... J’ai mis du temps... et tout n’est pas encore limpide !

Alors, tout comme toi, je lui souhaite "Bon courage !" à lalibellule.
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2011 à 19h52 : Man, can you believe all these comments these people make? Yikes. Every single...
Sure, you’re kidding !
You talk us about the word pain (douleur, souffrance). Remember it is used in the MASH movie introduction song Suicide is painless.
And when you read avoir (du) pain sur la planche, you surely imagine the fakir laid on its board of nails, don’t you ? 
réponse à . God le 03/02/2011 à 08h49 : Memphis, t’es née ? Si ! La preuve, c’est que tu f&...
Memphis, t’es née ? Si !
]
Tennessee ou Egypte, je ne sais puisque cette page,mais peut-être le sais-tu puisque Dieu seul le sait ! Merci, merci à tous de vos bons vœux amis expressionautes que j’aime !
@8, Filo, oui, oui,je veux bien tout savoir sue le zizi, ce qui me permettra peut-être de mener à bien un grand projet  : " le Kama-sutra" canin. J’ai du pain sur la planche !
réponse à . God le 03/02/2011 à 21h20 : Sure, you’re kidding ! You talk us about the word pain (douleur, souf...
You hit the nail on the head!
Oui, ce que j’ai écrit en anglais là-haut, c’était juste pour rire. Après tout, il n’y a personne qui m’oblige de participer à l’Expressio. Le jeu de mots dans mon commentaire, c’était simplement le pain en français et "pain’ en anglais qui veut dire douleur, comme God a bien dit.
réponse à . tytoalba le 03/02/2011 à 20h51 : Lalibellule n’est sans doute pas francophone. Il me semble avoir compris q...
Wazoo, c’est un terme familier pour l’anus. Si quelqu’un est débordé par la récolte de tomates, par exemple, tu peux dire: I’ve got tomatoes coming out the wazoo. Wazoo s’emploie uniquement dans un sens figuré de débordement, rien à voir avec la diarrhée.
Je dis merci aux personnes qui essaient de m’encourager. C’est très gentil.
Les allusions dans les commentaires des expressionautes sont d’autant plus difficiles pour les étrangers du fait que l’histoire de la France est longue et sa culture est riche. Voilà une ironie. En plus, de mon côté de l’Atlantique il n’y a pas eu d’empire romaine, ni de temps féodaux, ni de Renaissance, ni de royauté.
Très heureux anniversaire Memphis, avec tellement plein de bonnes choses, qu’il en restera pour le prochain.
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2011 à 22h05 : Je dis merci aux personnes qui essaient de m’encourager. C’est tr&e...
En plus, de mon côté de l’Atlantique il n’y a pas eu d’empire romaine, ni de temps féodaux, ni de Renaissance, ni de royauté.
Si tu le souhaites, on peut t’aider à en créer et, ainsi, rattraper le retard. Cela prendra un peu de temps, n’est-ce pas, il y aura du pain et de la douleur sur les planches, mais ne désespère pas... On s’y mettra toutesétoussent...
Bon commençons donc par l’Empire romain. Je veux bien faire le Jules, mais qui fera Marius et Fanny? Je pense à DiwanC pour Cléo pâtre de 5 à 7... D’accord, Germaine? Quoique, avec un nom pareil, tu devrais plutôt représenter les Teutons, non? Teutons, pourquoi tu tousses? Qui candidate alors pour Cléo? BeeBee, peut-être? Ah, oui, ça serait chouette. Et je verrais bien Momo dans le rôle de Bonnemine!
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2011 à 21h50 : Wazoo, c’est un terme familier pour l’anus. Si quelqu’un est...
Il y a, dans toutes les langues, des expressions qu’ on ne peut pas traduire "mot à mot", car elles perdent tout leur sens. Exemple : "se jeter un coup derrière la cravate" veut dire boire un coup (ou un verre...enfin, plutôt son contenu). Mais si on essaie de traduire par "to get a strike behind the tie" ça ne veut plus rien dire du tout ! Et vouloir traduire "It’s raining cats and dogs" par "il pleut des chats et des chiens" n’ est pas compréhensible par les non-anglophones, à moins que les chats et les chiens ne soient métamorphosés en criquets et ne deviennent une des plaies d’ Egypte !
réponse à . lalibellule1946 le 03/02/2011 à 22h05 : Je dis merci aux personnes qui essaient de m’encourager. C’est tr&e...
Pour la royauté, nous Belges, pouvons t’en envoyer. Nous avons un roi, deux reines, des princes et princesses. Inutile de nous remercier, au prix où nous les payons, on peut t’en faire cadeau.
réponse à . Mexico33 le 03/02/2011 à 20h28 : Sorry lalibellule ! Si tu as besoin de sous-titrages (moi aussi parfois&nbs...
Oui, le sous-titrage suivi d’une explication de texte SVP...(kidding)
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 12h22 : Il y a, dans toutes les langues, des expressions qu’ on ne peut pas tradui...
Oui, et quand je me lève le matin vous les européens avez 7 heures d’avance sur moi et donc il y a déjà une plaie de commentaires à lire (kidding)
réponse à . lalibellule1946 le 04/02/2011 à 15h26 : Oui, et quand je me lève le matin vous les européens avez 7 heures...
Une plaie-thore de commentaires, veux-tu dire... (kidding: search for the signification of the word "pléthore", and you’ll understand the joke  )
réponse à . Rikske le 04/02/2011 à 15h41 : Une plaie-thore de commentaires, veux-tu dire... (kidding: search for the signif...
La supposition que cette libellule ignore le sens de pléthore (plethora) est une position prise à tort...mais j’apprécie le jeu de mots quand même.

Une chose que j’avoue que j’ignore, c’est comment ajouter des "smiley faces."
réponse à . lalibellule1946 le 04/02/2011 à 15h26 : Oui, et quand je me lève le matin vous les européens avez 7 heures...
On se console comme on peut.... A Vladivostok les habitants ont environ 10 heures d’ avance sur nous, tout en restant dans le même hémisphère. Et à Auckland ça doit être 11 heures (et en plus, par rapport à nous ils marchent la tête en bas, c’est peut-être pour ça qu’ ils jouent si bien au rugby à 15...)
Pour les smileys, il y a une ligne, juste au-dessus des premiers commentaires, où tu peux lire, entre autres "mode d’ emploi" (en bleu). Clique sur ce mode d’ emploi, et... follow the instructions given about smileys and others, as wanted.... !(5 pages).
réponse à . mitzi50 le 04/02/2011 à 21h26 : On se console comme on peut.... A Vladivostok les habitants ont environ 10 heure...
Enfin je souris. Merci, Mitzi.  

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Avoir du pain sur la planche » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?