C'est coton - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

C'est coton

C'est difficile, pénible.

Origine

Cette signification argotique de 'coton' date de la deuxième moitié du XIXe siècle.
Elle viendrait à la fois du fait que le tissage de ce matériau nécessitait une attention très soutenue pour empêcher l'apparition de bourres de coton néfastes à la qualité de la production, et du fait que les poussières de coton qui flottaient dans l'air provoquaient des problèmes respiratoires et oculaires.

L'expression serait née de ces tâches pénibles dans les filatures avant de s'étendre à toute tâche ou activité difficile.

Exemple

« Le duraille, c'est d'actionner les pédales, mes enfants. Sans siège, dites, c'est coton. Vous avez déjà essayé de conduire votre chignole sans être assis, vous autres ? »
San-Antonio - Béru-Béru

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est coton » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy Mae'n boenC'est une douleur
Allemagnede Ganz schön schwierigBien très difficile
Allemagne (Bavière)de Das ist verzwickt.C'est compliqué
Angleterreen It's tricky / tough / hard / too badC'est difficile / pénible / épineux / délicat /dur
Angleterreen It's a stiff one !C'est un peu raide !
États-Unisen It's toughC'est dur
Canada / États-Unisen It's a pain in the neck (in the ass)C'est une douleur dans le cou (dans le cul)
Espagnees No ser moco de pavoNe pas être de la morve de dindon.
Argentinees Es un chino !C'est un chinois !
Espagnees ¡Vaya tela!Quelle toile !
Espagnees Es complcado / difícil / delicadoC'est compliqué / difficile / délicat
Espagnees Como barrer una escalera para arriba !Comme balayer un escalier en montant !
Canada (Québec)fr On est au cotonSignifie "on est à bout", "on n'en peut plus", "on en a marre", "on a notre voyage" comme on dirait aussi au Québec dans le même sens ou presque. "On est au coton" est aussi le titre d'un film de Denys Arcand, un documentaire sur l'industrie du... coton.
Canada (Québec)fr C'est tough (prononcer 'toff')
Canada (Québec)fr C'est tought
Grècegr Δεν είναι παίξε-γέλασεCe n´est pas joue et rigole
Pays-Basnl Dat is pittigC'est dur (énergique)
Pays-Basnl een heidens karweiun boulot de payen
Bulgarieother Goliam zor // ????? ???Enorme difficulté
Portugalpt Difícil / complicadoDifficile / compliqué
Brésilpt É foda !C'est foutre ! ( argotique - gros mot )
Russieru vsio tak zapoUtanoTout est tellement entremêlé
Belgique (Wallonie)wa C'est l' diale à k'fesser / C'est l' diale à choirchîC'est le diable à confesser / C'est le diable à écorcher
Belgique (Wallonie)wa C' t'enne mer à boireC'est une mer à boire

Vos commentaires
Ben dis donc, God, la connexion, là, tout de suite, c’était coton : on aurait dit que le serveur était en train de filer un mauvais coton !
Bon, qu’est-ce qu’Anna Gramme va bien pouvoir faire avec ça ?
Comment ? Test cocon ?
Non, tu confonds avec la soie, là, Anna...
Allez, bonne nuit, les gosses. Les mains sur les draps de coton, hein ?
L’assèchement de la mer d’Aral, c’est assez coton... (cette page)
C’est cocon, verres à nous, pour l’annive de Machin qui est reveindru !!!
C’est cochon, tout est bon,
C’est cocoon, le salon rose,
C’est coooOOOOmme pot’chon,
Les expréssio’s,
C’est de la marine,
Cochon qui s’en dédit,
C’est Coco ,
Lewis Caroll l’a fait,
C’est lin-pide,
C’est toi-le burne,
C’est t’es garl -ant,
C’est coton...
Et moi, je vais en ce soir-matin,
Non pas vous fillouter les fibres,
Carder, nul ne sait encore,
Mais vous garder,
Et vous retrouver,
Coton club!!!
à demain coton-soie qui mal y pense...

Bonne cotonnade à toussent, keuf!keuf!
LE PETIT BRUIT (y’a même une partoche / chanson dans la maison de coton ! cette page

1) Un petit bruit court dans ma maison
Un petit bruit doux comme du coton

Il chuchote à l’oreille
Il n’a pas son pareil
Il est tellement joli
Le tout petit bruit.
.........
Le petit bruit, l’avez-vous deviné
Le petit bruit, c’est lui mon préféré

C’est un petit bisou
Un bisou dans le cou
C’est un petit bisou
De maman tout doux…
« C’est coton »
oui mais c’est la ouate qu’elle préfère ! cette page et Mite errant (Mitterrand) aussi 
Stop ! Cette expression vient de la Marine !
La preuve sur cette page.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 01h02 : Stop ! Cette expression vient de la Marine ! La preuve sur cette page....
Je ne vis pas dans le coton, je n’ai pas la haute vitesse. J’ai tant fait les cent pas en attendant que cette page veuille bien se charger, que j’en ai les jambes en coton, et j’ai fini par renoncer à la visionner.
Cette définition est cousue de fil blanc si vous voulez mon avis !
Ah, connaissez-vous la puissance d’un coton-tige ?
2 ouates !

Ouate-man-Hobbes
ps: à Bruxelles, on appelait le conducteur de tram le wattman ... souvenirs souvenirs
Ah, j’ai le blues, aujouwd’hui!
Mes fwèwes et moi, dans les champs, du matin au soiw,
Et mes soeuws aussi, sans pawler de mes oncles et mes tantes,
tous et toutes dans les champs, aujouwd’hui...

Nous cueillons, et les gawde-chiouwmes qui nous suwveillent.
Avec leuws chiens et leurs fouets, mon cochon,
Je sais pas liwe, je sais pas compter, mais pleuwer, je sais
moi je te dis , c’est coton, j’ai le blues aujouwd’hui...
La dernière actualité de notre chère Belle Gique:

il semble que deux municipalités belges aient décidé unilatéralement la fermeture des friteries - "fritkot" comme on dit à Bruxelles - établies depuis des décennies sur leur territoire...

Puis-je demander aux politiques belges de s’occuper de choses sérieuses et de donner un gouvernement valable, représentatif* et efficace (c’est peut-être déjà trop?) à ce pays qui n’en peut mais...

Au vu des réactions de la population belge au su de cette décision: quelques commentaire puisés au hasard:
"touche pas à ma frite!"
"mange, c’est du belge!"
Toutes les personnes interrogées ont déclaré que ces friteries sont une des images les plus connues de la Belgique. Personne n’a dit "c’est flamand", personne n’a dit "c’est wallon". Non, mesdames et messieurs les politique: c’est belge.
Vous, les soi-disant "représentants du peuple", si vous vous mettiez à écouter ce que la population belge vous dit... Ce serait coton, non?

L’Austro "Frite-God"

PS: Bien le bonjour de ce matin qui va me voir décoller vers Bruxelles, où j’irai manger des Frites chez Eugène...
Jacques, si tu nous vois, je te dis à toi aussi: "Non, Jeff, t’es pas tout seul!" On pleure avec toi sur ce qu’ils veulent faire de notre TRES Belle Gique!

* oui, j’ai écrit représentatif et non représervatif! Cessez donc de ne penser qu’à préserver votre cul pour le garder collé sur votre siège...
HAAAAAALLLLLOOOOOO
vous êtes déjà tous dans les champs, ou quoi... ?
Ou encore dans le cocon?
Ahhhh! Je comprends, Sylphide n’a pas allumé le phare, hier soir...
Elle voulait sans doute une soirée intime dans le salon rose... mais attention, là, c’est dans la soie, pas dans le coton! Et c’est Houba, avec ses crayons de couleurs, qui a repeint le salon...
Mais dites-moi, vous étiez combien alors, dans le phare, hein? C’était une partie dodécagonale, c’est ca?
Syl et les 12 apôtres... Mais qui donc était Judas? Celui qui a recu 30 sommiers pour avoir vendu... mais vous connaissez l’histoire...
réponse à . HoubaHOBBES le 04/10/2007 à 07h00 : Cette définition est cousue de fil blanc si vous voulez mon avis ! A...
on a supprimé les trams ou les wattman ? D’ailleurs ne devrait-on pas dire wattmen : un wattman, des wattmen. Et si c’est une femme qui conduit le tram doit-on dire wattwoman ? C’est pas facile à dire, mais ça fait travailler les lèvres. 
Apparemment, vous devez avoir du coton dans les oreilles, là. Je joue sur de velours, moi.
Je pourrais dire n’importe quoi, il n’y a quand même personne.
Je vais donc - dans l’ordre:
- faire preuve d’intelligence (comme d’hab! - qui a dit: une fois n’est pas coutume? collé tous les samedis des 10 prochaines années!)
- me taire
- partir prendre la villon pour aller dans mon pays d’orogine manger des frites, non mais des fois!
A MERCREDI pour la Conventio d’Expressio-une-fois.be !!!
réponse à . file_au_logis le 04/10/2007 à 07h58 : HAAAAAALLLLLOOOOOO vous êtes déjà tous dans les champs, ou q...
moi ch’suis encore dans le cocon coton. Y’a des fils partout de soie et et de coton
Un jour ou plutôt une nuit de coton
Dans le ouaibe elle s’ égara
Petite araignée qui file en noir
Tous ceux du phare
Une nuit ou bien plutôt un jour de cocon
Dans le ouaibe, elle y retrouvera
Petite araignée qui file en blanc
Des instants éclatants
De blancs cotons
coton-cocon-blancs-noirs.. quelle importance de mots et de maux
nous sommes à l’époque du cotooning.
réponse à . file_au_logis le 04/10/2007 à 07h58 : HAAAAAALLLLLOOOOOO vous êtes déjà tous dans les champs, ou q...
mais si, mais si, on te lit mais que veux-tu on ne peut pas tout relever, surtout les sommiers, c’est que c’est lourd ces choses là. De l’argent qui dort ? N’oublions pas que JC (Jésus Christ, pas Jules ni Jean-Claude) a dit : les deniers seront les premiers. Et vase et verci.
qui a dit: une fois n’est pas coutume
un Belge? Non peut-être. 
réponse à . franclaorana le 04/10/2007 à 08h38 : moi ch’suis encore dans le cocon coton. Y’a des fils partout de soie...
Y’a des fils partout de soie et et de coton
Et le lin alors. Quand y en a pour lin, y en a pour 2.
Bonjour ! Savez-vous pourquoi on fête ses noces de coton au bout d’un an de mariage ? Parce qu’on est encore ébloui l’un par l’autre en se regardant dans le blanc des yeux.
tu prends 2 tissus : tu baptises l’un : lin , et l’autre : coton! Déjà : tu cherches la difficulté , hein ? Pourquoi pas : lautre ? Quoique : j’ai utilisé le mouchoir de llautre ? Ca prête à confusion : et ce qui prête à confusion, prête à rire. Et ce qui prête à rire n’est jamais remboursé. Alors , soit : "coton" . Je n’ai pas laine contre ce mot. C’était jute pour faire remarquer que le coton c’est pas de la tarte ! Ma grand mère avait du coton rouge et blanc: elle en mettait sur ses pots de confitures. Ca s’appelait du Vichy en général, et même en maréchal. Il y avait de nombreux motifs, mais à la libération le Viichy a eu intérêt à se tenir à carreaux. Pas ma grand mère : elle avait soutenu le général en particulier. Alors elle ne s’était pas privée pour dire d’un ton sûr que les collaboratrices méritaient d’être tondues. Parce que finalement elles avaient eu le choix des tissus : tissus , t’y suces pas , t’y libre ! Fallait pas choisir le coton.
Adieu foulard adieu mes draps... et à vous revoir dans une semaine : je reviendrai pour les changer.
Un petit quizz coton à cette page
réponse à . momolala le 04/10/2007 à 09h08 : Bonjour ! Savez-vous pourquoi on fête ses noces de coton au bout d&rs...
Et aussi parce qu’on est sur un petit nuage cotonneux, que les caresses sont douces et la peau moelleuse, parce qu’on a les jambes en coton dès qu’on aperçoit "l’autre", l’unique, parce que la vie est en fleurs de coton...
réponse à . syanne le 04/10/2007 à 09h17 : Et aussi parce qu’on est sur un petit nuage cotonneux, que les caresses so...
Je n’en attendais pas moins de toi. Mon cynisme matriarcal m’avait empêchée de poursuivre ... 
réponse à . momolala le 04/10/2007 à 09h24 : Je n’en attendais pas moins de toi. Mon cynisme matriarcal m’avait e...
Cynique et matriarche, toi ? Que non ! D’ailleurs, jeune fille, ne peut-on vivre - et sans passer devant l’officiel-officier-qui- marie ?- les "noces de coton" à tout âge, en tout lieu (ce coton-là adoucit tous les terrains, même les rocailleux chemins de montagne, non ?)
réponse à . file_au_logis le 04/10/2007 à 07h33 : La dernière actualité de notre chère Belle Gique: il sembl...
Eh, Filou ! Moule-nous, avec tes frites : on a les mêmes à la maison... 
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 05h06 : Je ne vis pas dans le coton, je n’ai pas la haute vitesse. J’ai tant...
Quelle perte, pour la Science... Bise, Bridge.
réponse à . syanne le 04/10/2007 à 09h31 : Cynique et matriarche, toi ? Que non ! D’ailleurs, jeune fille, ...
Mon doigt a fourché : c’était matrimonial que je voulais écrire ! Y a-t-il un psy dans la salle ?  Pour le reste de ton propos, oh oui, sans lin ni coton : sur la couverture, il est écrit "fibres non identifiées" ! Ca m’inquiète un peu, mais pas longtemps !

Ah, j’oubliais, je suis aussi l’officiel-officier-qui marie ... les autres, sur la pointe des pieds. J’ai toujours peur qu’ils s’aperçoivent que je ne fais que souhaiter pour eux ce que j’aurais bien voulu qu’on me fît ! En tout cas, je le fais sincèrement, après la route est à eux !
réponse à . syanne le 04/10/2007 à 09h31 : Cynique et matriarche, toi ? Que non ! D’ailleurs, jeune fille, ...
D’ailleurs, ne dit-on pas que l’amour, c’est coton ? Moi, je ne supporte que les slips en coton... 
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 09h58 : D’ailleurs, ne dit-on pas que l’amour, c’est coton ? Moi,...
Il y a donc des kangourous dans la marine ?
Cotons, tricotons
En tricot on tond
le mérou et le thon
et le saumon pour le ton
tripotons.
Tandis qu’en cotte on
crochette mailles qui dit-on
irritent tétons.
Co-tontaine
et co-tonton...
réponse à . momolala le 04/10/2007 à 09h56 : Mon doigt a fourché : c’était matrimonial que je voulai...
Serait-ce un lapsus révélateur, Momolala ? Bon, on va te faire un frottis de cervelle avec un coton-tige, et l’envoyer au labo de Cotonou pour analyse.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 09h58 : D’ailleurs, ne dit-on pas que l’amour, c’est coton ? Moi,...
Moi aussi, je ne supporte sur ma peau que les matières douces et naturelles : le lin, le coton, la soie, la peau de l’autre....
Le coton, c’est doux, c’est blanc, c’est chouette, pour se mettre d’la crème sur les joues ...
Ce n’est pas moi qui le dis, c’est Michel Fugain 
Euh... je n’en ai jamais vu. Par contre, des cons gourous...
A Cotonou, on utilise le coton pour panser les bobos bénins.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h04 : Euh... je n’en ai jamais vu. Par contre, des cons gourous......
Excellent !!!! 
Et tellement vrai 
La filature c’est coton...
Shercule Poirolmes
réponse à . momolala le 04/10/2007 à 09h56 : Mon doigt a fourché : c’était matrimonial que je voulai...
je suis aussi l’officiel-officier-qui marie


Et pour fêter toutes les noces, de coton, de carton, de garçons, je vous recommande cette page...

Le vin est bon, les viticulteurs humanistes et sympa !


"Sanvers", pour une viticultrice, c’est coton, comme nom, non ? Rassurez-vous, avec ou sans verre, elle assure, Sanvers-Cotton.
Mais de quoi parle-t-on, exactement ? Du coton hydrophile, ou du coton cardé ? Il convient d’être précis dans les contribs, sinon, gare à la purge de God.
Comment ? Vous vous en torchez ? Avec du coton hydrophile, alors, c’est beaucoup plus doux...
J’ai souvent entendu dire "c’est pas coton !" pour c’est pas facile ! A cause de la douceur du coton ! Ca paraît plus logique avec l’expression " élever un enfant dans du coton " !
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h04 : Euh... je n’en ai jamais vu. Par contre, des cons gourous......
et en cale sont..
Exact. Et d’ailleurs, on s’en moque comme de lampin-coton, hein ?
Anna
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 10h17 : J’ai souvent entendu dire "c’est pas coton !" pour c’est ...
Ah là c’est pas coton de deviner : si c’est pas facile c’est que c’est difficile, non ?
Si ? Je me doutais bien aussi...
la belle vérité que voici-voilà !

Alors dans ce cas, tu ne nous filerais pas un mauvais coton par hasard ?
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 10h17 : J’ai souvent entendu dire "c’est pas coton !" pour c’est ...
Ah mais que nenni, Janemona lisa mal ! Dans l’expression, aussi sublimement détaillée par notre Godemichou adoré comme à son habitude, seul le mode affirmatif indique la difficulté de la chose. La forme négative n’existe tout simplement pas, ou n’est pas reconnue comme expression.
Ah, les confusions, par inversion de sens, c’est coton, hein ?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h24 : Exact. Et d’ailleurs, on s’en moque comme de lampin-coton, hein ...
La cale....c’est y pas coton pour les balles ?
On parle de Jumel bien entendu
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 10h31 : La cale....c’est y pas coton pour les balles ? On parle de Jumel bie...
Attends : pour te répondre, là, je me tâte...
Quand on tire "à blanc", c’est avec des balles de coton ?
Autre version, plus en adéquation avec votre esprit salace, mes gueux :
J’avais les balles en coton, je l’ai tirée à blanc.
réponse à . syanne le 04/10/2007 à 10h16 : je suis aussi l’officiel-officier-qui marie Et pour fêter toutes l...
Oh oui, surtout qu’on a toujours du coton dans la corgnole par ici...
Hic !
Hors propos : Bip-bip ! C’est l’anniversaire du Spoutnik !
Depuis, on a trouvé des expressionautes pour nous emmener dans les étoiles ...
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 10h55 : Hors propos : Bip-bip ! C’est l’anniversaire du Spoutnik&n...
Ciel ! Vite, au salon rose !
Bernaaaaaaaaaaaard* ! Les canapés !

* voir contrib_65 d’hier, à cette page.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h47 : Quand on tire "à blanc", c’est avec des balles de coton ? Autr...
C’est que quand l’Amiral crache blanc, tu sais jamais c’qu’y va tirer....de sa cave (ou de sa cale) !
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 11h04 : C’est que quand l’Amiral crache blanc, tu sais jamais c’qu&rsq...
RÉCLAME :

Expressio : le site qui possède une cave fournie.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 11h08 : RÉCLAME : Expressio : le site qui possède une cave four...
Faut pas qu’elle se rebiffe ...
PETITE ANNONCE :
Vends d’occase un polo homme, peu servi, en "coton émerisé".
en maille interlock gratté en 60% coton émerisé, 40% polyester aussi doux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Rayures tissées teintes assurant une meilleure tenue des couleurs. Col polo en côtes. Fermé par zip sous passepoil.

Je me poile ! doux, mais pas blanc de coton ! et gratté à la toile émeri ... 
pour faire du commentaire de texte de cette annonce, c’est coton !
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 11h08 : RÉCLAME : Expressio : le site qui possède une cave four...
Là s’agit d’préciser qui peut y descendre ! Si c’est tout l’monde, ça va êt’ coton...
Concernant la Convention.be, j’ai jusqu’à présent 5 personnes confirmées.
Quid Machin, Syl et son Phide, etc ?
On demandera à Maaaarceeeeeeel et Bernaaaaard de venir aussi, tant qu’af ...
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 11h22 : Concernant la Convention.be, j’ai jusqu’à présent 5 pe...
T’inquiète, Jon’ : les Conventions belges, c’est forcément coton... Avec la frite que vous avez !
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 11h26 : T’inquiète, Jon’ : les Conventions belges, c’est f...
Laaaa friiiite, adieu ...
C’est du moins ce que j’ai compris des contribs de File-o-logis 
Qu’on ferme les fritkots pourquoi pas, tant qu’on garde les baraques à frites de la Place Jourdan et de la Rooseveltlaan   
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h29 : Ah mais que nenni, Janemona lisa mal ! Dans l’expression, aussi subli...
Cétait coton pour arriver sur le site. Pour lire j’ai dû aller sur un autre site. Un site très très bien du reste. Ce sont des dessins, un chien. Tout le monde connaît ici.
Les jeunes inversent le sens de l’expression, pour affirmer leur contentement.
Par exemple : Ouis! tu as ton permis, c’est coton. Exemple pas très bien choisi, après il y arrive que ce soit coton d’avoir le permis.
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 11h38 : Cétait coton pour arriver sur le site. Pour lire j’ai dû alle...
Non, tout le monde ne connaît pas. Un dessin, un chien : Cubitus, Snoopy, Milou, Bill ?
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 11h35 : Laaaa friiiite, adieu ... C’est du moins ce que j’ai compris des con...
Mais non, on ne supprime pas toutes les friteries. Manquerait plus que ça. Où irait-on manger quand on voyage dans notre beau pays. Et supprimer les baraques à frites des foires, ducasses et autres joyeusetés ? Alors là tu verras la révolution. Tous unis derrière la frite.
Donner du fil à retordre à quelqu’un est-ce lui donner du coton pour ce faire ?
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 11h41 : Non, tout le monde ne connaît pas. Un dessin, un chien : Cubitus, Sno...
Perdu ! Memphis... (cette page)
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 11h45 : Donner du fil à retordre à quelqu’un est-ce lui donner du co...
Joliii !!!
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 11h44 : Mais non, on ne supprime pas toutes les friteries. Manquerait plus que ça...
Révolution belge : on guillotine les pommes de terre. 
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 11h45 : Donner du fil à retordre à quelqu’un est-ce lui donner du co...
"Tresser du coton pour se faire battre" alors, comme on "coupe des verges (!) pour..." idem ..? C’est de là que c’est tissu, c’t’idée..?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 12h01 : Révolution belge : on guillotine les pommes de terre. ...
Euh... comment tu l’épèles, " les patates"..?
. _ . . / . / . . . / . _ _ . / . _ / _ / . _ / _ / . / . . .
En phonie, ça fait Lima Echo Sierra Papa Alpha Tango Alpha Tango Echo Sierra.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 12h12 : . _ . . / . / . . . / . _ _ . / . _ / _ / . _ / _ / . / . . . En phonie, ç...
Manque pas une barre, là ?

. _ . . / . / . . . // . _ _ . / . _ / _ / . _ / _ / . / . . .

A part ça, au sujet du morse comme de Laponiela phonie , vous m’épatâtes 
J’ai vu dans la presse un info tout à fait coton à imaginer.
Une société française commercialise un appareil à ultrasons audibles uniquement par les moins de 25 ans pour les empêcher de se réunir dans les halls d’immeubles. puisque cette tranche d’âge a encore une acuité auditive suffisante que l’on perd au fil des années suivantes.
Jarnicoton !! Nos jeunes vont-ils devoir sortir de chez eux avec du coton dans les oreilles ??

Quinoutré !!!!
réponse à . AnimalDan le 04/10/2007 à 12h03 : "Tresser du coton pour se faire battre" alors, comme on "coupe des verges (!) po...
Bizarrement ça me rappelle une histoire, bon c’est pas coton d’la raconter, mais j’me lance.
Sur une place de Paris bien connue pour ses magasins spécialisés dans les tissus, un arabe s’arrête devant une vitrine et y lis comme il peut, ainsi que sur l’immense enseigne de la maison "Tissus Francais, Tissus Anglais, Tissus Russes, Tissus Américains, Tissus Italiens, Tissus Grecs, Japonais, chinois, Scandinaves, etc.. etc..
Il rentre en courant dans le magasin et furieux s’adresse à la patronne :
- Dis toi, Tissusse français, tissusse anglais, tissusse russe, tissusse tout quoi, et tissusse pas arabe ? Salope, Raciste !
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 12h21 : J’ai vu dans la presse un info tout à fait coton à imaginer....
Moi j’en suis carrément... hoaxi ..!!!
tu as raison !! un tel commerce ne vole vraiment pas haut !!!!
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 11h41 : Non, tout le monde ne connaît pas. Un dessin, un chien : Cubitus, Sno...
cette page Il est là, dans toute sa beauté et son humour.
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 12h18 : Manque pas une barre, là ? . _ . . / . / . . . // . _ _ . / . _ / _...
Joli i i i i  ! What Woman you are Jon !

Et une What Woman belge, une ! Mais chais pas trop c’qu’elle conduit à part sa trottinette !

Eh Tyto c’était pas coton de la trouver tu vois
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 12h18 : Manque pas une barre, là ? . _ . . / . / . . . // . _ _ . / . _ / _...
Je ne mets des barres que par souci pédagogique... Tiens, je t’envoie le fichier audio.
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 09h02 : mais si, mais si, on te lit mais que veux-tu on ne peut pas tout relever, surtou...
Ou un Alsacien, une fois !
Alors là, Tyto alba, tu m’effraie ! 
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h08 : A Cotonou, on utilise le coton pour panser les bobos bénins....
Elpépé, ce jeu de mots est vraiment remarquable. Si, si...
Même si c’est pas coton, il ne faut pas élever les enfants dans du coton. Bravo Elpepe pour ton jeu de mot "remarquable" @ 34. Dommage que personne ne paraisse l’avoir remarqué!
réponse à . memphis le 04/10/2007 à 13h11 : Même si c’est pas coton, il ne faut pas élever les enfants da...
Sauf toi, à l’instant...
Narcisse 
réponse à . memphis le 04/10/2007 à 13h11 : Même si c’est pas coton, il ne faut pas élever les enfants da...
Ben c’est d’sa fôte quoi, il nous en pond tellement de "remarquabilités" et tous les jours pratiquement, qu’ c’en est coton de pas s’y faire s’pas ? Alors on saute moins au plafond, on le crie moins sur les toits et on le déguste en silence.
Mais il sait pertinemment que même si qu’on le dit pas, on en est pas moins en admiration devant lui.

Et la chose est valable pour les autres phénomènes du lieu.

A force de vivre dans le luxe, on finit par être blasé
Si tu vois un troisième oeil dans le miroir où tu te contemples, rappelle-toi celui qui poursuivit Caïn, comme le relatait le grand Victor H, père d’Adèle et méfie-toi. S’il y en a plus, ce sont ceux de tes ami(e)s : ils ne peuvent être que bienveillants.
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 13h47 : Ben c’est d’sa fôte quoi, il nous en pond tellement de "remarq...
on finit par être blasé
Mon blason est coté ?
Anna
@ 83

oui...en bourses
réponse à . momolala le 04/10/2007 à 13h53 : Si tu vois un troisième oeil dans le miroir où tu te contemples, r...
L’œil de God est partout, y a pas mèche de s’y soustraire, c’est trop coton...
Et tiens, ça me rappelle la musique générique du film "Le troisième homme", d’Anton Karas.
T’en rappelles-tu ? Tiens, je te l’envoie par le canal 12, elle est sublime.

"L’Oeil était dans la Dombes et regardait Machin"
Victor Elpépo
Ah, merci... merci...
Hmmm...

RÉCLAME :

Expressio, le site où il est coton de garder son sang-froid.
tenez si !!!!! J’y suis pas allée bien souvent et j’avons point retenu le chien, pardonnée ?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 12h12 : . _ . . / . / . . . / . _ _ . / . _ / _ / . _ / _ / . / . . . En phonie, ç...
en ma qualité de poisson, je n’ai pas mon bac amorce.
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 14h30 : tenez si !!!!! J’y suis pas allée bien souvent et j’avon...
Dans le salon rose, et à genoux, pécheresse ! 
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 14h32 : en ma qualité de poisson, je n’ai pas mon bac amorce....
Tout ça, c’est du broumitche pour attraper les allatches ?
C’est le jour du coton, mais j’ai un peu perdu le fil. Chouettemania en 77 qui répond à Elpepe en 62 et qui invoque Tytoalba. Je file un mauvais coton au logis.

Dis donc Elpepe, un poisson qui pêche ce ne serait pas contradictoire ? On sait que certains poissons chassent le menu fretin mais de là à pêcher. Evite donc les filets qu’ils soient en coton, en lin ou en soie. C’est quoi du broumitche ?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 14h03 : Ah, merci... merci... Hmmm... RÉCLAME : Expressio, le site o&ugrav...
Ouate, ouate ??
Cotton pou’ moi comp’end’ !!
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 14h43 : C’est le jour du coton, mais j’ai un peu perdu le fil. Chouettemania...
En Pataouète (le parler Pied-Noir de Bab-El-Oued -"porte de la rivière"-, quartier populaire d’Alger au pied de la Casbah), le broumitche, c’est une mixture quelconque qu’on balance à la baille pour appâter le poisson. Et les allatches, ce sont les mulets (poissons !).

PS : Je suis la preuve vivante qu’un Poissons peut pêcher. Allez, file au salon rose !
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 14h43 : C’est le jour du coton, mais j’ai un peu perdu le fil. Chouettemania...
les filets de maquereaux ou de harengs, il peut ?

Un poisson qui connait pas le broumitche, c’est du beau ça !

Le broumitche est un appât pour les poissons (un mélange), tu connais pas c’est normal, on ne parle pas pied-noir en Gelbique
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 14h45 : Ouate, ouate ?? Cotton pou’ moi comp’end’ !!...
Je te ferai un dessin vectoriel, si tu veux...
Dites donc, les p’tits loups, ça va être coton pour la convention.unefois.be. Où c’est-il donc qu’on doit-t-il s’inscrirptionner? J’ai de moins en moins de temps pour visiter le forum, quant à ma boîte privée, n’en parlons pas ! Filo, Mirlou, Jon’, HoubaHobbes, et les autres: envoyez-moi un p’tit mail sur le privé, je jure que je le lirai samedi ! Amitiés à tous, hein ! Et dire que tout ce stûût a commencé par la fermeture du "Zageman"... Alleï, je rentre sur Bruxelles, et je vais boire une demi-gueuze (ou peut-être une Triple Westmalle ?)...
Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me semble avoir lu l’expression "c’est du coton" chez notre cher San-A, pour signifier "c’est simple, facile". Mais Il a du simplement retourner l’expression initiale.
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 15h05 : Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me s...
Il a pu effectivement l’écrire, mains les fans de San-A, habitués à son indescriptible talent de jongleur de mots, auront compris que ça signifiait "c’est du velours", surtout si c’est Béru qui le dit !

L’Amiral dit banco ?
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 15h05 : Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me s...
God n’a pas écrit c’est du coton mais c’est coton, nuance. Tout est dans le nuage.
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 14h55 : les filets de maquereaux ou de harengs, il peut ? Un poisson qui connait p...
je ne peux pas apprendre toutes les langues mais je vais m’appliquer. J’ai déjà français, néerlandais et un peu anglais, j’essaie de comprendre italien. Et surtout informatique et ça c’est le plus dur.
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 15h05 : Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me s...
[Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me semble avoir lu l’expression "c’est du coton" chez notre cher San-A]

Faudra vérifier Dard-Dard 
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 15h23 : Il a pu effectivement l’écrire, mains les fans de San-A, habitu&eac...
Je ne suis pas sûr de la mémoire de Rikske, non plus que de la mienne, qui garde de S-A la même expression -c’est coton-, avec le même sens -difficile-.
Il faudrait vérifier, j’ai la totalité de ses romans sous les yeux, mais j’ai la flemme...
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 10h08 : A Cotonou, on utilise le coton pour panser les bobos bénins....
Ouuuais !

Parce que les bobos, c’est comme les ouagas, c’est rare qu’ils soient Bénin, ils sont plutôt burkinabés ...
réponse à . SyntaxTerror le 04/10/2007 à 15h45 : Ouuuais ! Parce que les bobos, c’est comme les ouagas, c’est r...
Les ouagas d’où, Gou ?
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 15h25 : God n’a pas écrit c’est du coton mais c’est coton, nuan...
Qui a dit que God a dit ? On parle de San-A !
Il existe moultes "déformations" aux expressions surtout dans la littérature verte, mais quand on ne connait pas le broumitche (et c’est pas un tort ni une tare d’ailleurs), c’est coton de "mordre" c’que bonit Riskse rapport aux "sorties" extravagantulesques de Béru & Co.
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 15h27 : je ne peux pas apprendre toutes les langues mais je vais m’appliquer. J&rs...
RÉCLAME :

Donne cours de pataouète et d’informatique, 12 € les 12 minutes, nourri logé câliné. Remplir le bon de commande à "Contact" de God, qui transmettra*.
  

* Bon, God : si tu veux, on partage : tu gardes les 12 €, contre l’éditeur de partoche. Je reste nourri-logé-câliné, j’ai des ambitions modestes.
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 15h38 : [Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me ...
J’cours ti suite, avec Fred et Rick !
Bon, les gosses : Pépé se rend à sa réunion pleinière extraordinaire mensuelle de la LPP, dont il est le président à vie. Les obligations de la vie, quoi...
Au siège social, Marcel est -très avantageusement- remplacé par Annick.
@+, et soyez sages, hein ?
Je sens que ça va être coton...
Bonne soirée de ce soir, et à demain si on veut bien !
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 15h53 : RÉCLAME : Donne cours de pataouète et d’informatique, ...
Sachez, jeunes gens, qu’il existe un pilote de chez VSO qui s’appelle Patin Couffin !
Si c’est pas de l’informatique pataouète ...

Comme disait ma mère-grand, les chaussettes, c’est coton à repriser.
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 14h59 : Dites donc, les p’tits loups, ça va être coton pour la conven...
Je rame dans le même coton fieu ! J’arrive juste à apprendre que c’est au "Brassins", mais z’où ?
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 13h47 : Ben c’est d’sa fôte quoi, il nous en pond tellement de "remarq...
Ho que c’est vrai.
La preuve : @ Chirstian 19.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 15h53 : RÉCLAME : Donne cours de pataouète et d’informatique, ...
tu ne doutes de rien, faut déjà trouver le chemin. D’abord passer l’écluse et ensuite le passage à niveau. Heu c’est pas tout à fait une écluse, juste un pont-levis. Ensuite 3ème arbre à gauche dans le bois. Et évite de sortir l’artillerie, on sait ce que les hommes font subir aux arbres. 

j’ai la totalité de ses romans sous les yeux, mais j’ai la flemme...
Il y en a qui ont des valises, toi c’est la collection S.A.
réponse à . tytoalba le 04/10/2007 à 17h36 : tu ne doutes de rien, faut déjà trouver le chemin. D’abord p...
Chou, j’espère que ça sera pas trop coton pour toi: on te rencontre mercredi (soir ou midi, j’ai demandé des précisions à Jon’ )?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 15h42 : Je ne suis pas sûr de la mémoire de Rikske, non plus que de la mien...
Heureux flemmard, pour qui (à part la navigation), rien n’est "coton" !
réponse à . eureka le 04/10/2007 à 15h52 : Qui a dit que God a dit ? On parle de San-A ! Il existe moultes "d&ea...
Le broumitche, je connais pas (à ma grande honte), mais le broutmiches, ça, je connais ! On va encore dire que je dérape...
réponse à . <inconnu> le 04/10/2007 à 17h57 : Chou, j’espère que ça sera pas trop coton pour toi: on te re...
Non, pas possible de me mouvoir jusque là. Le TEC ne veut pas mettre un bus spécial à mon service. Je ne me déplace qu’en transport en commun. Donc, je devrais rentrer avec les poules. Non, je n’habite pas une cage à lapin. Et pas de chou, les chenilles ont tout mangé.
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 12h12 : . _ . . / . / . . . / . _ _ . / . _ / _ / . _ / _ / . / . . . En phonie, ç...
.../_ _ _ /... c’est coton le morse
Je crois que ce mode de communication a été supprimé récemment dans la marine;
Maintenant ne dit-on pas "mayday" en phonie 
Fleur de coton de vous lire, doux et sourire. Ca fait du bien. Bonne soirée et jolie nuit à tous, car vous le valez BIEN !
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 15h42 : Je ne suis pas sûr de la mémoire de Rikske, non plus que de la mien...
Dis-donc Elpépé, pourquoi vérifier ? T’as pas vu de qui est l’exemple que je fournis ?
réponse à . Elpepe le 04/10/2007 à 14h01 : L’œil de God est partout, y a pas mèche de s’y soustrai...
La bonne version, c’est : "L’oeil était dans Lacombe et regardait Lucien".

Je précise que les férus de BD qui ont connu l’excellent mais feu le magazine Mormoil (qui vivait en même temps que la toute première version de l’excellent mais feu Métal Hurlant) doivent la connaître.
réponse à . God le 04/10/2007 à 20h27 : La bonne version, c’est : "L’oeil était dans Lacombe et ...
Ah ? J’aurais dit "L’Oeil était dans la trombe et matait le badin".
Non ?
Le navigateur de quart.
réponse à . God le 04/10/2007 à 20h26 : Dis-donc Elpépé, pourquoi vérifier ? T’as pas vu...
Ouais on a vu, mais l’exemple ne dit pas "c’est DU coton" !
Alors hein ! la chose reste toujours à vérifier, tu vois mieux là ?
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 15h05 : Je me permets tout de même de signaler à notre God qu’il me s...
Bin? "C’est DU coton, c’est pas "C’est coton" nan...?!
@ joseta: samedi, lors de la rencontre Barça - Real, ça va pas être coton, là: seras-tu espagnol ou catalan?
réponse à . Jonayla le 04/10/2007 à 10h55 : Hors propos : Bip-bip ! C’est l’anniversaire du Spoutnik&n...
Hors propos : Bip-bip ! C’est l’anniversaire du Spoutnik !
Et hier, les cinquante ans du premier vol spatial humain: Youpiee Gagarine!
Dis-moi, mon petit Godemichou adoré, tu vis au rythme de la conquête spatiale? Ben mon colon, c’est coton: t’es pas sorti de l’eau berge!
réponse à . Rikske le 04/10/2007 à 14h59 : Dites donc, les p’tits loups, ça va être coton pour la conven...
Alleï, je rentre sur Bruxelles, et je vais boire une demi-gueuze (ou peut-être une Triple Westmalle ?)
Donc, une gueuze vaut six Westmalle? Ben mon coton cochon!
Merci Elpepe ! Est-ce en pensant à toi que, j’ai mis, en plus le 1er Avril cette page ? Là où tu es, tu as dû en sourire dans ta barbe
Du coton? What?
On ne reconnaît le timbre de la voix qu’au ton.
À la fête, le forain qui s’occupait de la barbe à papa, filait du mauvais coton.
réponse à . joseta le 14/04/2011 à 09h50 : À la fête, le forain qui s’occupait de la barbe à papa...
Il était très timide. Les jolies femmes le paralysaient Ils n’adressait la paroles qu’aux thons.
réponse à . file_au_logis le 14/04/2011 à 07h49 : @ joseta: samedi, lors de la rencontre Barça - Real, ça va pas &ec...
Filo, dans la vie, on peut changer de femme, de chemise, de politique, de religion, etc., mais JAMAIS D’ÉQUIPE DE FOOT. Le Real Madrid est mon ennemi naturel (sportif, cela s’entend), au mème titre que le chat l’est du chien.
En outre, du Barça, "qu’ôtons"-nous? Rien, c’est la perfection.
Trouver des branches de cotonnier avec leurs fleurs écloses, c’ est faisable, enfin pas trop coton. Mais empêcher la bourre qui s ’en échappe de devenir un nid à poussières, c’ est une autre paire de manches. Peut-être est-ce de là que vient l’ expression, en fin de compte....
@ File- au- logis
J’ai du coton hydrophile au logis.
C’est la fête à ce Coton belge aujourd’hui !
La guerre, c’est coton, même dans les oreilles, crie Apollinaire sur cette page.
Peste ! Cré nom de nom, quelle expression ! Elle va finir par nous énerver et - cornegidouille ! - les jurons vont éclore. Après quelques « Saperlipopette » et autres « Ventre saint-gris », il ne serait pas étonnant qu’on voie fleurir les « Jarnicoton » !

Petite récréation : ♫♫♫♫ avec le cher Georges B.
Un cotonnier nain avait l’étoupe-tits bourgeons.
Étant donné que les descendantes du taon piquent, il serait préférable que leurs femelles n’aient affaire "qu’aux taons stériles".
Oupps!!
Devinette:
quelle est la différence entre un travailleur manuel de couleur dans un champ de coton et un pneu sur une voiture lors d’une tempête de neige?
Réponse non politiquement correcte: il n’y en a pas: ils portent des chaînes tous les deux...
Réponse politiquement correcte: il n’y en a pas: ils chantent le blues tous les deux...
trop de monde au buffet : c’était cocon d’avoir un verre à soi !
HORS SUJET
Pour ceux qui, poussés par la curiosité, voudraient voir la tête de l’auteur de ces mauvais jeux de mots quotidiens, me voici , l’été dernier, à Marrakech. Ville où j’ai pu lire ces écriteaux:
- Crustacés OMAR
- Chambres ALI
- Blanchisserie FAYSAL
- Clinique sans douleur JAMÂL
- Boulangerie AZÎM
- Crayons AMÎN
- Cacahuètes à RACHID
- Vente de lait d’HUSSEIN
cette page
si je dis : "on ne peut le nier : le cotonnier est niais" , le sens est facile à trouver.
Alors que si je dis : "qu’ôtons-nous pour que le cotonnier soit coton ?", le sens est beaucoup plus coton à trouver.
Cotonnant, non ?
réponse à . joseta le 14/04/2011 à 13h59 : HORS SUJET Pour ceux qui, poussés par la curiosité, voudraient voi...
Ton lien aux haricots tontaine tonton ne fonctionne pas.
Mon amie, c’est Cotontine et non Cot on tine (la tine étant ceci)
réponse à . momolala le 14/04/2011 à 14h03 : Ton lien aux haricots tontaine tonton ne fonctionne pas....
Deuxième essai
on ne voit plus rien.

réponse à . joseta le 14/04/2011 à 13h59 : HORS SUJET Pour ceux qui, poussés par la curiosité, voudraient voi...
Y doit avoir une drôle de binette, not’ joseta nacional, pour que même son lien refuse de nous suivre...
...
Mais c’est encore un gamin!
Ne pas confondre le chardonneret file un mauvais corton, avec le chardonnay file un mauvais coton.
ta chemisette bleue, c’est coton ?
Il était une fois dans la ville de Caux une marchande qui vendait du thon. Faut pas avoir les foies pour vendre à Caux du thon.
C’est Coton disait-elle aux Caussinards qui préféraient le mouton au coton.
Les Japonais eux, aiment beaucoup le thon, mais ils n’aiment pas le prothon de Caux qui est cause de sushis soucis au Japon.
Oui, mais c’est qu’au ton bleu.
Ah ! les petits déjeuners à Marrakech... ses crèpes... sa bolée de cidre... 
réponse à . DiwanC le 14/04/2011 à 16h10 : Ah ! les petits déjeuners à Marrakech... ses crèpes......
C’est quoi, les petits déjeuners à ma Rakèche?
Tu ne voulais pas plutôt dire "les petits déjeuners dans ma crèche"?
T’es sûre que ce ne serait pas ton dentier qui provoque ces bafouillements?
Bonjour à toutes et à tous.
De passage après une absence certaine, je me suis efforcé de lire la totalité des 154 interventions précédentes.
J’en ai le tournis... coton !
réponse à . file_au_logis le 14/04/2011 à 16h29 : C’est quoi, les petits déjeuners à ma Rakèche? Tu ne ...
T’es sûre que ce ne serait pas ton dentier qui provoque ces bafouillements?

Y a pas à dire ! Tu sais tourner le madrigal mon Joli !

Bon, alors, j’t’essplique : j’ai regardé la photo dans son ensemble, puis en détail : le héros du jour, le décor, puis la table et la composition du déjeuner... Puis, mon esprit cotonneux a vagabondé... les conquêtes arabo-musulmanes en Espagne, les invasions espagnoles en Bretagne, le mélange des cultures, l’influence dans les arts ; et quelques petits décors, quelques tracés que l’on retrouve aujourd’hui sur les faïences de ces pays. Et v’là !
Avec Expressio, point n’est besoin de partir pour voyager ! 
réponse à . file_au_logis le 14/04/2011 à 13h09 : Devinette: quelle est la différence entre un travailleur manuel de couleu...
Une fois le coton récolté, on en garde les tiges.
réponse à . DiwanC le 14/04/2011 à 16h10 : Ah ! les petits déjeuners à Marrakech... ses crèpes......
Non! Pas de cidre...ça me faisait avoir les jambes en coton...
réponse à . DiwanC le 14/04/2011 à 17h52 : T’es sûre que ce ne serait pas ton dentier qui provoque ces bafouill...
T’as raison, coton!
D’autant que je trouve la table et les chaises superbo-magnifico-mauresques!

...
Et l’ami Caution a dit: j’ai ri, Coton!
Expressio: Ce merveilleux site n’a pas de prix, c’est pourquoi nous ne le cotons pas.
160 contrib. ! surfilées de coton grossier, piquées de coton blanc, réparées de coton à repriser ou décorées de coton à broder... bref, les coutures sont solides !

Du coton, j’en avais trouvé chez Georges (l’autre !) ; un coton tout agacé qui jurait en compagnie de ses copains ! [@138]
Il y a un autre brin, là, chez L’Andropause.
(Si vous aimez Bertola, écoutez-le en cliquant dans le petit rectangle situé près du titre. Sinon…)

Aux quatre coins de France, émanant je suppose
De maris rancuniers par la haine conduits,
Le bruit court que j’atteins l’heure de l’andropause,
Qu’il ne faut plus compter sur moi dans le déduit.

Ô n’insultez jamais une verge qui tombe !
Ce n’est pas leur principe, ils crient sur tous les tons
Que l’une de mes deux est déjà dans la tombe
Et que l’autre à son tour file un mauvais coton.
réponse à . DiwanC le 08/08/2014 à 02h36 : 160 contrib. ! surfilées de coton grossier, piquées de coton ...
C’est coton de passer après ça mais bon.
Ton lien de 2011 s’échoue sur des problèmes de droits d’ hauteur (oui je sais on doit dire de la hauteur)
qu’ importe il était un tantinet capilotracté comme si t’avais chercher à parfaire la tonsure du con fesse heurt à Henri IV ( les amères choses disent Henry Ford) *cette page Pour que l’on puisse faire la ronde ensemble j’m’autorise à actualiser le liencette page
Pour Bertola essaie peut-être le coton dans les oreilles en tassant bien .

*Celle la Jarnirais pas
- L’autre jour, je suis tombée sur Esther; elle est bien gentille, mais elle est pénible...avec elle c’est coton !
- mais non, elle est polie Esther...
Un copain de Till l’Espiègle n’arrivait pas à déchiffrer un texte ancien:
- ce texte Till, c’est coton !
réponse à . gerard5253 le 08/08/2014 à 07h15 : C’est coton de passer après ça mais bon. Ton lien de 2011 s&...
Quoi ! "Capillotracté" ? comme si c’était dans les habitudes !

Peut-être aurais-je dû choisir Fanchon la cousette, une de ses amours d’antan… ou quelque Pénélope qui de temps en temps devait bien filer du coton en attendant son Ulysse de banlieue… ou la femme d’Hector qui brode, divine cousette, des arcs-en-ciel [aux] chaussettes…

Seulement, fallait penser ; et ça, c’est coton* … Et pis, ce n’est pas le non-café de Bouba qui réveillait les neurones du matin. Pfffff…
* Et çui-là, il n’est pas tiré par les couettes ! 
En Inde
les autorités
- Y’a un petit contestataire qui commence à m’ennuyer...un tel Gandhi...
- oui, y’en a qui ne sont pas dangereux...or Gandhi, c’est coton !
réponse à . DiwanC le 08/08/2014 à 02h36 : 160 contrib. ! surfilées de coton grossier, piquées de coton ...
Wow! Je connaissais pas l’Andropause. C’est pas une fleur en passant la porte, c’est la bouquet, que dis-je, c’est le champ au complet par la fenêtre! Pour vous tu répondre à 159-hier, on croirait que vous voulez-tu aller au ciel en mettant des A partout pour invoquer le divin! Savez, c’est peut-être un acronyme ces 3 lettres, faites vos jeux. Pour "faire coton", ici on entend souvent, en joual, " ça fa dur" ou, plus joli encore et pour rester dans le végétal, "ça fa peupic" (des orties qui piquent).
Quequ’chose qui fait peupic, ça fa dur en câliss! Allez, bonne vous tu journée!
réponse à . joseta le 08/08/2014 à 08h27 : - L’autre jour, je suis tombée sur Esther; elle est bien gentille, ...
elle est polie Esther...

ça bas va de soie soi, hé, laine Hélène.
A New-York j’ai vu Germaine grimper aux rideaux du cotton club.
C’était coton
C’était pendant la prohibition, il n’y avait plus de lagon bleu, mais elle a fait un tabac.
Bon, sachez que je suis de retour d’un petit périple de deux semaines en Italie du sud.
N’ayant jeté aucun oeil sur vos délires quotidiens, j’espère que vous vous êtes bien tenus et que les souris n’en ont pas profité pour danser, vu qu’elles ne savaient pas que le chat n’était pas là.
réponse à . ipels le 08/08/2014 à 14h35 : Wow! Je connaissais pas l’Andropause. C’est pas une fleur en passant...
Eh bien, voilà !!! Le "tu" et le "vous" commencent à naviguer ensemble… On va pousser le "vous" à la baille, ça fera de la place dans le bateau !

Allez ! Vienez faire un p’tit tour au Bar du Phare. Marceeel ! tu peux prendre la commande s’te plaît ? Un lacryma christi pour God, un Glenfiddish pour Lange, un tout p’tit Lagon bleu pour moi et quelques coupettes de champagne pour ceux qui ne vont pas tarder.
Et toi ? Vous prends quoi ? 
réponse à . God le 08/08/2014 à 17h40 : Bon, sachez que je suis de retour d’un petit périple de deux semain...
Pfffff… Ta Divinité !... Parce que tu penses vraiment que le fait qu’on sache si tu nous surveilles ou non modifie notre comportement ?
C’est bien mal nous connaître !

Jamais un à peu près, jamais une œillade égrillarde, jamais une grivoiserie qui laisserait supposer que la main de la sœur d’un d’entre nous irait s’égarer dans la culotte de quelque joyeux zouave, jamais une plaisanterie salace… jamais - ô grand jamais ! - de divagation, de détournement, de délire… même si… mais ce n’est pas souvent...

Plus sages que nous, il n’y a pas… On pourrait te nous donner sans confession, c’est dire !
réponse à . mickeylange le 08/08/2014 à 16h18 : A New-York j’ai vu Germaine grimper aux rideaux du cotton club. C’&...
Euh... non, rien... mais quand même !
Étant souris téméraire j’avoue avoir dansé ça et là...mais cela fait quoi au juste à God je me demande bien...

Miss Souris
réponse à . DiwanC le 08/08/2014 à 19h12 : Eh bien, voilà !!! Le "tu" et le "vous" commencent à naviguer...
Ça en fait des cocktails! D’abord pour jeter à la baille, j’ai dû demander à Robert, et puis ensuite, j’ai cessé l’alcool, sauf à l’occasion bien sûr. Mais pour le bar du Phare, comment je fais pour rentrer moi? Et pour vos liquides là, vous buvez toujours des mélanges latins, ou finnois, ou du Vanuatu?
Bon ok, parce que je te vous connais, j’accepte tes flûtes avec joie, celles de la marine s’entend!
réponse à . ipels le 09/08/2014 à 01h00 : Ça en fait des cocktails! D’abord pour jeter à la baille, j&...
Tu faites comme nous : tu pousses la porte... et pis c’est tout !  
L’origine est peut-être bien due à Henry IV à qui son confesseur
avait appris son célèbre : "jarnicoton ".
Cours d'apprentissage de conduite de menhirs

L'examen pour l'obtention du permis porte sur une seule matière :

Diagnostic et soins d'un menhir enrhumé

Un corrigé de l'examen sera publié en cours d'après-midi.
Ceux qui réussiront avec mention se verront décerner le titre envié de Cornac de menhirs.
Diagnostic et soins d'un menhir enrhumé
Ah ! le beau piège !

Car le menhir fait partie de la race des seigneurs, ceux que rien n'atteint et surtout pas un banal petit rhume qui n'enchifrène que les nasaux des vilains et des gueux !

Ni les vents d'Iroise, ni le suroit ou le noroit, pas plus que Neptune et ses colères tempétueuses, n'ont su trouver de miasmes assez puissants pour enrhumer un menhir !

Dans sa grande sagesse, le Bon God l'a voulu ainsi : la pierre levée a une santé de granit ! Et c'est bien ainsi car si – par quelque diablerie – ceux de Carnac venaient à éternuer, c'est toute l'Armorique qui frémirait... et le choc secourrait les monts d'Auvergne, ébranlerait l'Estérel, bousculerait le Massif alpin et même les Apennins.

Bref, un bor..el pas possible. Et pour remettre de l'ordre, ce serait plus que coton, ce serait un boulot herculéen... titanesque ! Rien que d'y penser ça me fatigue.

Vient de sortir : La Légende du menhir enrhumé... en vente dans toutes les bonnes librairies !
réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 03h39 : Diagnostic et soins d'un menhir enrhuméAh ! le beau piège&nb...
en vente dans toutes les bonnes librairies !
Au prix promotionnel de 12 ngultrums !
réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 03h39 : Diagnostic et soins d'un menhir enrhuméAh ! le beau piège&nb...
un boulot herculéen
Déjà que le massif sud-armoricain s'appelle le massif hercynien...
réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 03h39 : Diagnostic et soins d'un menhir enrhuméAh ! le beau piège&nb...
qui n'enchifrène que les nasaux des vilains et des gueux !
Enchifrener : je viens d'apprendre ce mot. Dans ce cas faut-il aller chez le rhumatologue ?

AVIS A LA POPULATION:
Il est question d'andropause alors il est normal de bisser dès le lever..

Le seul coton chez Georges se trouve dans l'andropause mais c'est dans les oreilles qu'il faut le mettre car c'est Jean B. qui s'y colle.....

Que l'une de mes deux est déjà dans la tombe
Et que l'autre à son tour file un mauvais coton


Alors comme ça paraîtrait que je suis moins assidu sur le forum depuis quelque temps...

Vous manquerais je ? - du moins à certains - ça me touche beaucoup.....

Hé bien ouiche, j'ai pas mal d'occupations qui me prennent du temps ( c'est quand même le but ) ce qui fait que je n'ai plus le loisir de venir délirer avec vous...
Mais ce phénomène est dû aux beaux jours enfin arrivés....dès que l'automne pointera le bout de son octobre je me calerais plus souvent devant mon clavier....

Voilà en attendant je fais la café mais à partir de demain et pour une semaine il faudra vous dém débrouiller.....
réponse à . BOUBA le 29/06/2016 à 05h30 : AVIS A LA POPULATION: Il est question d'andropause alors il est normal de bisse...
Alors comme ça paraîtrait que je suis moins assidu sur le forum depuis quelque temps...
De toute façon Coyote est un être asocial, refuser la tendresse d'un menhir pour une histoire d'allume-cigares, c'est inconcevable ! 
Il y a même le club du coton mais pas ouaté...
Filer le coton ou tourner le coton ? : Tourni tournicoti Tourni tournicoton.
réponse à . Mintaka le 29/06/2016 à 05h23 : qui n'enchifrène que les nasaux des vilains et des gueux !Enchi...
Enchifrener : je viens d'apprendre ce mot.
Ben, ça alors !
Dans ta Picardie borinagisante, quand quelqu'un a le nez qui coule, on ne lui dit pas "t'os l'chifrène" ?
Question lessive, le synthétique est plus commode que le coton.
Éphémérides :

Aujourd'hui Saint Syr.

Rien à voir avec le coton.

réponse à . SyntaxTerror le 29/06/2016 à 09h47 : Enchifrener : je viens d'apprendre ce mot.Ben, ça alors ! ...
Faut dire que je n'd'vise niè patois et que je n'suis niè Borinagonisant.
réponse à . syanne le 04/10/2007 à 10h16 : je suis aussi l’officiel-officier-qui marie Et pour fêter toutes l...
"Sanvers", pour une viticultrice, c’est coton, comme nom, non ? Rassurez-vous, avec ou sans verre, elle assure, Sanvers-Cotton.
Elle n'aurait pas dû prendre un vermifuge !
Ikéa fait revenir ses commodes dangereuses pour les enfants. Une fois montée t'es informé qu'il faut échanger le meuble, donc le démonter, trouver l'ancien emballage, le ramener et recommencer le montage... C'est d'un commode !
Une coiffe bretonne pour un menhir ou une menhir ? On dit bien une pierre et un caillou ! Ah les subtilités de notre langue...
Fumer des clopes en coton... Ben oui, c'est des paquets de coton-tige...
Il y a le club du coton et le Cotton Club ! évoqué par quelques voisins du d'ssus...
@195 le gone
A l'origine, comme les cathédrales les menhirs étaient polychromes.
La partie haute était peinte en rouge pour que les marins les repèrent de loin. (de là la mode des bérets rouges en Bretagne)
Le problème c'était les naufrageurs comme Mintaka qui les déplaçaient la nuit pour faire des naufrages. C'est depuis, que les autorités maritimes ont mis Mintaka en prison et repeint le haut des menhirs en gris.
Le problème c'est qu'il est sortie de prison et il fait du prosélytisme avec son permis de conduire les menhirs pour les faire déplacer par des naïfs car lui il est surveillé par la police.
Méfiez-vous c'est un ancien druide mafieux. Si vous le croisez, poussez le dans l'eau il ne sait pas nager.
réponse à . mickeylange le 29/06/2016 à 11h58 : @195 le gone A l'origine, comme les cathédrales les menhirs étaien...
il ne sait pas nager.
Pas besoin, je marche sur l'eau quand je ne plane pas au-dessus.
réponse à . mickeylange le 29/06/2016 à 11h58 : @195 le gone A l'origine, comme les cathédrales les menhirs étaien...
Il s'est fait aligner à Carnac ? Une partie de l'énigme est presque résolue alors... Il peut aussi être parent avec le père Fouras et faucher des Boyards... ou alors il est bien pote avec merlin... Va savoir !
réponse à . Mintaka le 29/06/2016 à 05h23 : qui n'enchifrène que les nasaux des vilains et des gueux !Enchi...
Enchifrener... ce qu'en dit M'sieur Rey.

En 1280, c'est surtout le participe passé du verbe qui est utilisé, au sens d'emprisonné, pris dans un chanfrein → pièce de fer qui couvre le devant de la tête d'un cheval de guerre.

Ce n'est qu'en 1611 qu'apparaît le rhume ! → embarrasser le nez.

Tu veux un p'tit mouchoir ? 
- Dis donc, t'a encore fait une bonne pêche de thons...mais comment tu t'y prends ?
- tu lui montres un petit poisson, et quand il sort la tête: un coup sec au thon !
- ah, un coup c'est coton quand même...
Cours d'apprentissage de conduite de menhirs

Corrigé de l'examen pour le permis menhir : Diagnostic et soins d'un menhir enrhumé

L'apparition d'un rhume chez notre mégalithe préféré se traduit habituellement par la présence de mousse du côté exposé à la pluie : exemple de menhir fortement enrhumé.

Ce refroidissement qui n'entraîne pas de complications chez un menhir en bonne santé se traite de façon symptomatique par un simple démoussage, soit mécanique avec brosse de chiendent et jet d'eau (ramonage de menhir), soit chimique à base d'anti-mousse pour autant que votre menhir n'y développe pas d'allergie : exemple d'allergie bénigne et exemple d'allergie critique.

P.-S. : Je ne connais pas cette variété de menhirs insensibles au rhume décrite par Diwan au #180.
S'agit-il d'une variété génétiquement modifiée ?
réponse à . Mintaka le 29/06/2016 à 12h21 : Cours d'apprentissage de conduite de menhirs Corrigé de l'examen pour l...
Ta photo allergie critique évoque assez ♂ et ♀...Ou alors c'est un couple de menhirs qui se font la gueule et c'est "l'hôtel du cul tourné" !
LE JEU DES MOTS CACHÉS (245) SYNONYMES
Il est tard mais c'est que je suis allé prendre 'l'air un temps' trop long...
Je vous propose 21 SYNONYMES de PÉNIBLE , en espèrant que ce ne soit pas ídem pour vous !


- Ça fait trop longtemps qu'ils durent ces travaux de la rue d' l'école; l'édifice, il n'avance pas ! Disait Jane en criant à Tristan, son mari...Elle était crue, elle, certes, mais le mari était plus tolérant...
- L'art du maçon prend son temps, surtout ici, en Iran...
- C'est la dèche Iran ! Le temps de travail estimé est largement dépassé !
- Pourtant, ils sont une centaine d' ouvriers...
- Tu veux dire qu'ils ne se sont mis qu'à cent fainéants ! Je me demande bien ce qui t'a pris de t'installer ici, c'est fun est mais toi tu choisis ouest pour vendre tes fichues tables de bureau...L'époux vent tables en Iran, pffff...tu parles...En plus,la mer est loin...Tiens, même nos mascottes ne se trouvent pas à l'aise: l'ara sent mauvais et la chienne est toujours de mauvais poil...
- Mord t'elle ?
- Ouais, ben t'approche pas trop...Il n'y a qu'à blancs qu'on peut donner des travaux de cette envergure, et puis les matériaux utilisés hein ? Tôle, érable...ça vaut rien, ça ! T'as beau prier aux dieux, ils doivent être sourds par ici...je te le dis, on n'est pas près d'y habiter...J'ai vu les chefs de chantier et ils m'ont informée, tour à tour, mentant sur la durée des travaux !
- Même si tu n'as pas tort, tu rends cette attente interminable, calme-toi, dis-toi qu'on n'y peut rien...encore que ce soit bien triste !
réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 12h15 : Enchifrener... ce qu'en dit M'sieur Rey. En 1280, c'est surtout ...
Tu veux un p'tit mouchoir ?

Ah ben elle est coton celle-là ! dans les temps jadis de mes apparitions régulières, cette expression m'était communément destinée !  :)
Coucou la compagnie !
Mr Ubbleu
réponse à . mickeylange le 29/06/2016 à 11h58 : @195 le gone A l'origine, comme les cathédrales les menhirs étaien...
Méfiez-vous c'est un ancien druide mafieux.
Exactement !

Il prétendait faire retraite dans la forêt de Brocéliande... Que nenni ! Il profitait de cette situation pour envahir les marchés locaux de vêtements qu'il affirmait "pur coton".

Il avait installé ses ateliers dans un menhir creux, factice bien sûr. Y travaillaient des clandestins belges qu'il rémunérait de quelques zlotys et d'un bol de frites.

C'est Yvon Le Floch – un peu braconnier, un peu cueilleur de champignons et un rien niaiseux – qui, croyant à quelques maléfices, s'en fut avouer ses fautes...

- M'sieur le Recteur ! Y a un menhir qui parle !
- Allons voir ça mon fils ! Préviens Loïc, Yann et les autres ; qu'ils s'arment de faux et de fourches et nous rejoignent là-bas.


Ainsi fut découvert l'odieux trafic.

Vient de paraître : La Vie cachée d'un druide mafieux, une enquête de Georges Planelles.



réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 13h51 : Méfiez-vous c'est un ancien druide mafieux.Exactement ! Il pr&eac...
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 29/06/2016 à 13h03 : Tu veux un p'tit mouchoir ? Ah ben elle est coton celle-là ! ...
Saperlipouillotte ! M'sieur Ubbleu ! Vous z'ici ! Ah ! l'émotion m'étreint !

- Que faire de tous ces mouchoirs qui emplissent mes tiroirs ? me disais-je, tristement, il y a peu. Ne serait-il pas raisonnable d'en proposer aux amionautes ? car LeBoDan a déserté les lieux... God sait-il quand il reviendra... Si même il reviendra...

Conservant les plus beaux – ceux de batiste, de fin linon et de pur coton, brodés à ton nom, si, si ! – j'avais commencé un tri...

Et pis te v'là ! Que jadis s'efface et que revienne le temps de tes apparitions régulières !


Tu veux un p'tit mouchoir, M'sieur Ubbleu ?

#adopteunbelge
C'est une demande des Belges qui demandent aux Lillois d'héberger chacun un Belge et de leur prêter un diwan pour qu'ils puissent rester boire de la bière sans avoir à rentrer, une fois, à la maison après la match.
Christian veut bien adopter Louisann pour un soir. Je veux bien adopter Jonayla et sa baraque à frites. Mintaka le druide mafieu, personne n'en veut. Lebodanubleu qui revient de loin veux aller chez Filo en Autriche s'il fournit les mouchoirs (je dis ça mais je sais pas d'où ça vient cette histoire de mouchoirs)
ATTENTION LES CHTIS ça commence comme ça une invasion !
réponse à . mickeylange le 29/06/2016 à 15h03 : #adopteunbelge C'est une demande des Belges qui demandent aux Lillois d'hé...
(je dis ça mais je sais pas d'où ça vient cette histoire de mouchoirs)
Ça vient du temps où M'sieur Ubbleu apparaissait régulièrement !
Il se moquait toujours de moi, de ma façon d'écrire et terminait toujours ses égratignures par la binette tellement hilarante qu'elle en pleure → 

Ce qui fait que - prévoyante... et prévenante ! - je terminais souvent mes connbêtises par Un p'tit mouchoir M'sieur Ubbleu ?

La mémoire de Lange... C'est comme la part des anges... ça s'évapore ! 
Allez ! Faut que j'y aille sinon vais être en retard chez les Desgrands-Lacour !

réponse à . LeboDan_Ubbleu le 29/06/2016 à 13h03 : Tu veux un p'tit mouchoir ? Ah ben elle est coton celle-là ! ...
Quel plaisir de voir des anciens ou anciennes revenir jacter après un temps assez long il semble. 
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 29/06/2016 à 13h03 : Tu veux un p'tit mouchoir ? Ah ben elle est coton celle-là ! ...
- Tu sais de quelle couleur est le p'tit LU ?
- couleur beurre !
- et bien pas partout, sur ce site on a LU bleu !
(Merci de la visite)
Hors sujet : un truc qui date de mon enfance et qui passait au cinéma de quartier :
les 3 stooges. C'était en avant-programme ou après les actualités. Je sais plus !
play-list si ça vous plait...
Bon, orage dans la soirée. A tantôt
- Le type qui répartit des carafes de flotte avec sa fourgonnette est d'une lenteur exaspérante...
- le type des eaux, lent ?
- désolant, en effet !

1) DUR (durent)
2) RUDE (rue d' l'école)
3) DIFFICILE (l'édifice il...)
4) GÊNANT (Jane en...)
5) ATTRISTANT (à Tristan)
6) CRUEL (crue, elle)
7) ARDU (l'art du...)
8) DÉCHIRANT (dèche Iran)
9) TENDU (temps du...)
10) CASSANT (qu'à cent)
11) FUNESTE (fun est)
12) ÉPOUVANTABLE (l'époux vend tables)
13) AMER (la mer)
14) HARASSANT (l'ara sent)
15) MORTEL (mord t'elle)
16) ACCABLANT (il n'y a qu'à blancs)
17) INTOLÉRABLE (hein ? Tôle, érable)
18) ODIEUX (aux dieux)
19) TOURMENTANT (tour à tour mentant)
20) TORTURANT (tort, tu rends...)
21) TRISTE
Voilà !
réponse à . le gone le 29/06/2016 à 16h07 : Quel plaisir de voir des anciens ou anciennes revenir jacter après un tem...
... après un temps assez long il semble.
Tu parles ! Ça fait un bail !
Quand M'sieur Ubbleu est parti, il y avait encore quelques champs autour du Phare... c'est ce qu'on m'a raconté, s' pas !

Pour ses bonnes œuvres, God y cultivait haricots verts et petits pois que les Expresionnautes allaient cueillir, reprenant en chœur un chant que Lange avait appris au cours d'un long séjour dans les champs de coton.

Écoute !

réponse à . joseta le 29/06/2016 à 19h05 : - Le type qui répartit des carafes de flotte avec sa fourgonnette est d'u...
Bon...J'ai raté "gênant" parce que j'ai prononcé "Jeanne" (je ne savais pas que Madame ta cuisinière était anglaise), "difficile" et "tendu".

Mais j'avais
- "fichu" (fichues tables). Et quand tout est fichu, ce n'est pas bien facile.
- "chienne"... dans le sens "chienne de vie !".
- et, peut-être un peu tire-couetté, "vaurien".
Ah ! que c'est difficile ! À cause de ce vaurien, tout est fichu dans ma chienne de vie !

Merci pour ce jeu M'sieur le Directeur ! 
réponse à . joseta le 29/06/2016 à 19h05 : - Le type qui répartit des carafes de flotte avec sa fourgonnette est d'u...
Ben j'ai raté GÊNANT. 

TENDU (temps du) ? Là y'a comme un défaut... Parce que j'ai beau nettoyer et renettoyer mes lunettes, je lis "temps DE" dans le texte... 

Mais j'avais MAUVAIS (mauvais) et INTERMINABLE (interminable).

Bonne soirée tout le monde ! 
Encore une contrib perdue, ah c'est coton pour participer! Je proposais donc de la ouate thermophile pour le rhume du menhir, faut lui mettre ça autour du cou toute la nuit et puis au matin, il sera guéri. La suite, plus le courage de la tisser ni bisser!
réponse à . Ratanak le 29/06/2016 à 19h33 : Ben j'ai raté GÊNANT.  TENDU (temps du) ? Là y'a ...
C'est incroyable les choses bizarres qui m'arrivent...Figurez-vous qu'en relisant le texte, et SANS PENSER À TENDU, il m'a semblé que 'temps de' était plus correct que 'temps du' et j'ai changé l'article. C'est idiot non ? ( j'ellébore j'élabore la solution avec le surlignage du brouillon)
En outre, je suis d'accord pour 'fichu' et 'mauvais'...
Mais il y a longtemps que je ne vous considère pas des joueurs, mais des collaborateurs ! 
réponse à . DiwanC le 29/06/2016 à 15h22 : (je dis ça mais je sais pas d'où ça vient cette histoire de...
En voyant vos réactions, c'est moi qui vais devoir les sortir les p'tits mouchoirs !!

PS :je ne sais plus comment on fait les émoticônes et je ne retrouve plus le mode d'emploi sur le site !!
réponse à . LeboDan_Ubbleu le 01/07/2016 à 13h06 : En voyant vos réactions, c'est moi qui vais devoir les sortir les p&...
Mode d'emploi (L'émoticone sarcastique ne fonctionne plus).
La syntaxe pour insérer un lien est changée : {URL du lien|Ton texte}.
On peut faire la barre verticale | avec Alt+124.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « C'est coton » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?