Conter fleurette - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Conter fleurette

Faire la cour

Origine

Voilà une nouvelle expression désuète qui nous vient du XVIIe siècle à une époque où "en termes galants, ces choses là étaient dites", où, déjà, les fleurs étaient fortement associées à l'amour et au romantisme.

Plusieurs origines ont été proposées pour cette expression, mais celle généralement retenue par les lexicographes vient d'une métaphore où 'fleurette', qui s'écrivait d'abord 'florette' et voulait dire "petite fleur" au XIIe siècle, correspondait à 'bagatelle', à 'baliverne' au XVIe.
Car si de nombreuses choses concernant la cour et l'amour étaient associées aux fleurs, les belles paroles des galants à destination de la gent féminine n'étaient souvent que des "menteries" prononcées pour "endormir la bonne foi des femmes" comme l'écrira Philibert le Roux un peu plus tard.

Les fleurs d'un côté, les balivernes de l'autre, et voilà un 'raconter des balivernes' (le discours du chasseur masculin qui endort sa proie féminine) qui prend la forme de conter fleurette.

Exemple

« Je ne sais si la mère savait quelque chose lors de ma première visite, mais toujours' est-il que quelques jours après, elle me permit non seulement de voir sa fille, mais de lui conter fleurette et je le fis si bien qu'elle reçut mes déclarations comme vraies. »
Gatien Courtilz de Sandras, Pierre Marteau - Mémoires de Mr. d'Artagnan - 1700

Compléments

Selon le Dictionnaire Historique de la Langue Française, le sens de "faire la cour" du verbe 'fleureter' (qui signifiait d'abord "voler de fleur en fleur") vient de l'anglais 'flirt' qui a donné 'flirter' en pseudo-français, et non l'inverse comme on le trouve souvent affirmé.

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Conter fleurette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Pays de Gallescy CanlynPoursuivre
Allemagnede Süßholz raspelnraper du bois de réglisse
Angleterreen Whisper sweet nothings.Chuchoter des petits douceurs; fleureter.
Espagnees Tirar los tejos a alguienJeter les palets de jeu à quelqu'un (=Jeter son dévolu sur quelqu'un)
Argentinees Arrastrarle el ala (a alguien)Faire traîner son aile (auprés de quelqu'un)
Espagnees pelar la pavaplumer la dinde
Espagnees CortejarFaire la cour (courtiser)
Espagnees LigarDraguer
Canada (Québec)fr Chanter la pommeFaire la cour
Italieit Far la corteFaire la cour
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Zoete broodjes bakkenCuire des pains sucrés, être tout sucre tout miel
Pays-Basnl Het hof makenFaire la cour
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl (Een vrouw) het hof makenFaire la cour (à une femme)
Portugalpt Arrastar a asaTrîner l'aile
Brésilpt Arrastar as asasFaire traîner ses ailes
Roumaniero A-i trage clopoteleLui tirer les cloches
Roumaniero A face curteFaire la cour

Vos commentaires
après passage outre_manche est revenu pour donner flirter
le sens de "faire la cour" du verbe ’fleureter’ (qui signifiait d’abord "voler de fleur en fleur") vient de l’anglais ’flirt’
Voilà une chose que je ne peux accroire ! A moins qu’elle ne revienne de la Perfide Albion APRES y avoir été importée par les Plantagenêt imprégnés des jolis temps de l’amour courtois. Toujours est-il qu’aujourd’hui les Picards, les mieux situés géographiquement pour effectuer cette observation, ont Fatalement photographié l’obsession britannique pour l’amour à la française, et c’est un témoignage auquel je donne toute ma foi dont vous pourrez vous convaincre sur cette page !
Au deuxième ras-bord, je veux bien admettre que si "conter fleurette" signifie "raconter des balivernes", cela puisse être une perfidie albionesque...
Je vous rappelle la définition du flirt:

Le machin dans la main, la main dans le machin, mais jamais le machin dans le machin.

Donc si après s’être fait conter fleurette elle a perdu sa fleur c’est que c’était pas un flirt.

Et pas de boggie woogie sans faire vos prières du soir.

Révérend Schmoll
Conter fleurette à la manière de cette page
Et quand Sidney Béchet nous souffle "Petite Fleur" dans son biniou, estimez-vous, mesdames, qu’il vous conte fleurette?
Ô soeurette,
ta fleurette
aigrelette
présentée en levrette
est comme une chaufferette
pour ma barette
dans ta chambrette.
Ô pauvrette
soubrette
court toute guillerette
recevoir ta piécette
pour cette amourette
de bergerette
gardant ses chevrettes.
... Allons, bon, revenons sur terre. Ne prenez pas mes désirs pour vos réalités...
Ca doit etre ça le "power flower"..dire à ma doudou qu’elle est belle comme une rose (qui se matin avait déclose), et qu’elle gobe tout..hum..
Fleurette était la fille du jardinier du château de Nérac et fut aimée du jeune roi de Navarre (futur Henri IV). Larousse
Suite à cette page
réponse à . tytoalba le 03/07/2009 à 08h49 : Fleurette était la fille du jardinier du château de Nérac et...
c’était une crème, cette Fleurette
le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française (Robert), donne l’origine suivante pour "flirter" : v intr (1855 angl. to flirt, d’origine obscure, proprement "jeter; agiter, remuer vivement (par exemple un éventail) puis à partir du XVIII s "badiner avec, faire la cour à" ...
et moi je demande à M Paul Robert : quand vous dites : remuer vivement (par exemple, un éventail) , trouvez vous que ce soit l’exemple le plus approprié ? Je pose la question, rapport à ma soeur dont la main n’a jamais remué vivement le moindre éventail, même dans ses flirts les plus torrides. 
le discours du chasseur masculin qui endort sa proie féminine
si c’est pour s’endormir, je conseille de compter fleurettes..
réponse à . file_au_logis le 03/07/2009 à 08h29 : Et quand Sidney Béchet nous souffle "Petite Fleur" dans son biniou, estim...
Non, c’est une déclaration d’amour.
C’est joli, conter fleurette. J’y croyais encore moi et voilà que God nous dit que ce sont des balivernes, des menteries. Il anéantit tous mes espoirs.    
Je ne compterais plus en efffeuillant la pâquerette.
Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais pas trop comment faire ..je tente :http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDePhrasesMasculinesPourDraguerLesFemmes
réponse à . charlesattend le 03/07/2009 à 09h27 : Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais p...
raté...
Et puis y’a celles qui savent que ce ne sont que balivernes et pourtant qui aiment s’en laisser conter...
réponse à . chirstian le 03/07/2009 à 08h57 : le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française ...
Il y a , en ce qui concerne le "port" de l’éventail, tout un code, un langage.dont usaient les belles de jadis pour séduire, sans parler et sans en avoir l’air.Certains beaux éventails sont vendus encore, dans des magasins chics, avec un bracelet de papier où on peut lire comment s’y prendre( pour se faire de l’air et...séduire...) 
Ah! Qu’en termes galants ces choses-là sont mises !
Citation de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière
Jean de Florette de Marcel Pagnol........où Ugolin veut conter fleurette à Manon avec ses oeillets.......
réponse à . charlesattend le 03/07/2009 à 09h27 : Je voudrais mettre un lien pour aider les apprentis chasseurs, mais je ne sais p...
Tu peux regarder dans le mode d’emploi. Par exemple pour un lien vers un site tu tape { la touche Alt+4 - tu fais un copier-coler de l’adresse de ton site et tu ferme en tapant le même signe, mais en sens inverse : Alt+ la touche + - sur certains les touches ne sont pas au même endroit
Peut-être comme ça ? A tout hasard ...

cette page

Merci. De rien.
réponse à . <inconnu> le 03/07/2009 à 10h53 : Tu peux regarder dans le mode d’emploi. Par exemple pour un lien vers un s...
Alt+ la touche + - sur certains les touches ne sont pas au même endroit
Les touches si, ce sont les signes qui n’y sont pas. 
Bon amusement à tous pour trouver les bonnes touches.
God le malin ne nous dit d’ailleurs pas où trouver l’accolade.

Pour avoir une touche, faut-il d’abord conter fleurette ou l’inverse ?

Bienvenue à tous ceux et celles que je n’aurais pas encore salué.
réponse à . BOUBA le 03/07/2009 à 10h50 : Jean de Florette de Marcel Pagnol........où Ugolin veut conter fleurette ...
Des oeillets, oui, mais des lautentiques !
Conter bagatelle, conter balivernes, nous dit God, autant parler avec les mains au moins on dit pas de bêtises.
réponse à . jaipatouvu le 03/07/2009 à 10h57 : Peut-être comme ça ? A tout hasard ... cette page Merci. De...
Tu connais déjà la réponse...
Quand je t’ai rencontré Momo
la première fois je t’ai dit... Ô lala
J’étais aussi rouge que ta mèche de cheveux
Mais Cotentine ta duègne, scrogneugneu
M’a menacé de ses baguettes*
et j’ai piqué du nez dans mon assiette

* c’était dans un restaurant chinois
réponse à . chirstian le 03/07/2009 à 08h57 : le Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française ...
Le Robert a mal lu ou n’a pas lu l’Oxford English Dictionary, qui, pour "flirt", donne entre autres sens "voleter d’une fleur à une autre" c’est à dire en bon français "papillonner" (attesté en 1578), puis, dérivant naturellement de là, "papillonner en amour" (1777). Ce qui est certain est que cela ne dérive pas de "conter fleurette" malgré la coïncidence phonique, mais d’un verbe apparenté à "flick" (donner une pichenette, d’où différents mouvements désordonnés y compris celui de l’éventail).
réponse à . <inconnu> le 03/07/2009 à 12h43 : Le Robert a mal lu ou n’a pas lu l’Oxford English Dictionary, qui, p...
pas de contradiction : le Robert signale que l’origine de to flirt est obscure, mais ses sens récents : voleter de fleur en fleur, puis papillonner en amour qui est ensuite passé en français ne sont pas contestés.
je t’aime
un peu
beaucoup
passionnément
à la folie
il faut choisir des fleurettes dont le nombre de pétales est un multiple de 5.
Si le compte n’y est pas, le conte non plus.
Pour conter fleurette, il vaut mieux des œillades que des œillets.
Exact..........des lautentiques comme disent les gens de la ville !
réponse à . tytoalba le 03/07/2009 à 11h52 : Alt+ la touche + - sur certains les touches ne sont pas au même endroitLes...
Je savais pas moi. Aujourd’hui c’est pas mon jour, je fais que des bétises. 
Les autres jours j’en fais pas mal aussi.
Et ben ouala je conte fleurette à Momo en 26 et je prends un râteau.
Je retourne au phare (suis collé toute la semaine) avant que LPP s’aperçoive de quelque chose.
réponse à . chirstian le 03/07/2009 à 12h52 : pas de contradiction : le Robert signale que l’origine de to flirt es...
Pour le " Merriam Webster" c’est le deuxième sens du verbe, employé intransitivement.
Se comporter en amour sans intention sérieuse
Montrer un intérêt superficiel pour quelque chose (un romancier qui flirte avec la poésie)

Il est aussi dit que l’origine est inconnue. Si ça venait du Français, quelqu’un l’aurait vu !
le XVIIe siècle ... où, déjà, les fleurs étaient fortement associées à l’amour

Oui, ce n’est pas d’hier qu’on a constaté que les fleurs sont le sexe des plantes !
réponse à . mickeylange le 03/07/2009 à 16h03 : Et ben ouala je conte fleurette à Momo en 26 et je prends un râteau...
Meuh non mon Mickey ! C’est que je suis occupée vois-tu ! Demain c’est peut-être moi qui vais me prendre un râteau pour ma première vraie expo. Et courageuse comme je suis j’y vais avec deux copines. J’espère qu’on nous lancera beaucoup de fleurettes sans nous les compter conter.
Et les ailes des papillons, donc ! Elles sont pornographiquement belles pour les dames papillonnes ! Ces messieurs leurs content fleurette sur toutes les couleurs du jardin ; aussitôt voilà les couples contents formés qui copulent comme il se doit et nous serons bientôt repartis pour une méga-chasse aux chenilles. J’en ai trouvé une énorme dans la machine à laver tout à l’heure, toute blanche comme mes serviettes !
réponse à . mickeylange le 03/07/2009 à 12h40 : Quand je t’ai rencontré Momo la première fois je t’ai ...
Dis-donc quand même, tu es culotté de vouloir faire passer ma gentille Cotentine pour une duègne sévère, javaipatouvu !
réponse à . <inconnu> le 03/07/2009 à 15h25 : Je savais pas moi. Aujourd’hui c’est pas mon jour, je fais que des b...
je fais que des bétises
Mais non, mais non. C’était juste une précision de ma part en ce qui concerne les différents claviers dont auxquels pourquoi on a déjà causé ici. 

Le mien étant comme je l’ai déjà dit un belge, l’accolade ouvrante est placée sur le 9, la fermante sur le 0.
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 16h22 : Et les ailes des papillons, donc ! Elles sont pornographiquement belles pou...
Nous avons eu des serviettes blanches !
Elles se sont fait conter fleurette par un ticheurte bleu et ont pris des couleurs bizarres. Comme quoi, ce n’est pas parce qu’il y a marqué 40 sur du linge qu’on peut le laver à 30 !
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 16h18 : Meuh non mon Mickey ! C’est que je suis occupée vois-tu !...
Dis moi tout c’est quand et où ton expo ?
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 16h18 : Meuh non mon Mickey ! C’est que je suis occupée vois-tu !...
D’après ce que j’ai pu voir sur ton site, ce sera un beau succès. Tu vas en recevoir des fleurettes ! Bonne chance.
"fleuretter" vient de l’anglais "flirt" ?? Mais non ! C’est l’inverse. Nous, les anglais, sommes toujours coupables d’accentuer la premiere syllabe de tout ce qui nous vient a la bouche. Bien sur, nous vous l’avons rendu ("flirter") et vous ne le reconnaissez meme plus. Donc, le cadeau trouve son origine chez vous - comme les moeurs legeres, l’esprit et - les mauvaises plaisanteries.
J’ai le droit de faire ma pub ici ? C’est dans mon village à partir de demain 18 h 30 pour boire un coup et de dimanche à vendredi prochains de 16 h à 18 h 30 + samedi 11 de 10 h à 12 h 30. Là, ça y est, on a tout accroché !
réponse à . librex le 03/07/2009 à 17h42 : "fleuretter" vient de l’anglais "flirt" ?? Mais non ! C’...
Les plus mauvaises plaisanteries sont pour nous toutes anglaises que ce soit Trafalgar ou Mers-el-Kebir. Quant à nos moeurs, je ne les crois pas plus légères que celles de vos députés en jarretelles ou des membres de la Royal Family. Personnellement j’aime leur légèreté dans la bonne humeur entre adultes consentants (en un seul mot !). Et comme nous ne sommes pas rancuniers nous nous apprêtons à vous recevoir par trains et ferries entiers pour vous voir passer du blanc à l’écarlate sur toutes nos plages. En seras-tu ?
Luttèrent féroce
Récoltèrent futé
Reculotter fente
Fêteront lecture

ana contée
réponse à . <inconnu> le 03/07/2009 à 12h43 : Le Robert a mal lu ou n’a pas lu l’Oxford English Dictionary, qui, p...
De mémoire, loin de ma base je ne peux vérifier, il me semble que flick et flirt ont racine commune, et que le flic, cousin des villes de nos pandores des champs, vient de to flick, avec le sens que tu donnes en 27 ci-dessus: parenté entre le flic et le flirt? Sacré pied-de-nez de l’étymologie et nouvelle perfidie des perfides.
Un joli flirt à cette page et une douce amourette à
cette page.
flirter avec une femme c’est courir après elle jusqu’à ce qu’elle vous attrape. (Sacha Guitry)
si un homme offre des fleurs à sa femme sans raisons , c’est qu’il y a une raison (Molly Mc Gee)
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 06h46 : le sens de "faire la cour" du verbe ’fleureter’ (qui signifiait d&rs...
1000/100 d’ accord, c’est le terme fleureter, bien d’ cheu nous, qui a donné flirter ( prononciation identique) et surtout pas l’ inverse! Sacrebleu !
N’ oublions pas que le François a été la langue officielle de la cour d’ Angleterre pendant un bon bout de temps, preuve s’ il en fallait, les devises encore en activité

Honni soit qui mal y pense
Dieu et mon droit.

Que ce lui qui n’ est pas d’ accord le dise, il fera connaissance avec mon gauche, qui n’ est pas pourri !

Bises à tous, vous êtes adorables.
Merci, Librex, ton objectivité t’ honnore.
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 06h46 : le sens de "faire la cour" du verbe ’fleureter’ (qui signifiait d&rs...
oui, plusieurs mots , dont flirt, sont REVENUS en France après passage en Angleterre.
j’aime cette expression trés bucolique et drôle . Pas comme moi en ce moment mais bon on ne conte pas fleurette en toute impunité.
Quel que soit le dictionnaire étymologique que j’ai consulté, tant français qu’anglais (plus ou moins une dizaine), ils disent que "flirt" et "flirter" sont des mots qui viennent eux-mêmes du français "conter fleurette", dont est peu connue l’origine historique rapportée dans le "Code Galant, ou Art de conter fleurette, Éd. Ollivier, Paris, 1857" : Henri IV le Béarnais avait 15 ans lorsqu’il tira une flèche au coeur de la rose qu’il avait détachée du corsage d’une jeune villageoise dénommée Fleurette. Ils devinrent éperdument amoureux puis amants, mais pour fort peu de temps.
J’élude la fin désolante de ce premier amour.

Il semble donc, tant en français qu’en anglais, on ait gardé le mot mais en perdant le sens premier de "conter fleurette", mais en l’associant au butinage, au papillonage, en raison des mouvements et du léger bruit d’un insecte qui volète de fleur en fleur ("fleur" vient du latin "florem").

Il y a, en effet, de très nombreux mots anglais qui viennent du français, et que nous avons repris en français en croyant qu’ils étaient anglais d’origine.

Je serais donc beaucoup moins catégorique que le rédacteur de ce site génial, pour affirmer que "flirt" et "flirter" sont des mots de "pure souche anglaise" ...

réponse à . pluriellle le 04/07/2009 à 02h16 : Quel que soit le dictionnaire étymologique que j’ai consulté...
Lire a ce sujet le livre d’Henriette Walt*r (Ed. Robert Laffont) "H0NNI SOIT QUI MAL Y PENSE" qui démontre que plus des deux tiers du vocabulaire des perfides vient du français ou du latin!
réponse à . momolala le 03/07/2009 à 19h00 : Les plus mauvaises plaisanteries sont pour nous toutes anglaises que ce soit Tra...
vos députés en jarretelles
Jarretière, Momo, pas jarretelle 

De toutes façons, honni soit qui mal y pense.
une nouvelle expression désuète

Quel sublime oxymore !
réponse à . Jonayla le 04/07/2009 à 23h20 : vos députés en jarretelles Jarretière, Momo, pas jarretelle...
Nan nan, Jon’ : le député ou le Lord auquel je pense est mort en porte-jarretelles et bas résilles, étouffé par le sac plastique dont il s’était coiffé. Mais évidemment avec mes jeux de mots au 3ème degré, il faut parfois posséder le décodeur !
réponse à . Jonayla le 04/07/2009 à 23h34 : une nouvelle expression désuète Quel sublime oxymore !...
We want more oxy !
@ God :

Les Compléments ne nous éclairent pas beaucoup sur l’influence réciproque des deux langues, pas plus que Wikipédia : cette page.
Si "flirt" en anglais a donné "flirter" en français, je le vois mal avoir donné "conter fleurette".

Alors je pose la question autrement : la similitude entre "flirt" et "fleurette" n’est-elle AU DÉPART (dans chaque langue de son côté) qu’une coïncidence ?
Ce qui complique les choses, c’est ceci : cette page.
Un sabre c’est fait pour sabrer, une épée pour épier et un fleuret pour fleureter.
C’est en contant fleurette que l’on peut conter un fleuron de littérature.
réponse à . <inconnu> le 19/08/2012 à 07h17 : Un sabre c’est fait pour sabrer, une épée pour épier ...
Sabrer je connaissais, fleureter aussi mais pas épier pour épée. Merci!
Sainte Fleur fut fille d’ un seigneur du Quercy, Fleurette est un de ses diminutifs, et les "prénoms dérivés" vont de Pâquerette à Cerise et Violette en passant par Prune et Garance. Mais comme elle se fit religieuse et mourut vierge vers l’ an 1350 (grosso modo), elle n’ a certainement jamais flirté... Terme par ailleurs pourfendu par un certain ministre, Jacques Toubon en l’ occurence, qui ne devait pas connaître l’ étymologie de certains mots (et se couvrit de ridicule à ce sujet)... ni Expressio, du reste !
Bon, là c’est pas sérieux ! Je vous joue Momo le retour et tout le monde se barre ! L’échange étant le maître mot après God sur ce merrrveilleux site, on en reste à la discussion salon de thé, gloire aux présents ! Je ne vais pas conter fleurette à Fernande que je ne connais pas ; dans le passé d’autres l’eussent fait avec humour mais moins d’élégance que celle que décrit God. Bon dimanche fleuri à tous !
réponse à . <inconnu> le 04/07/2009 à 10h46 : Lire a ce sujet le livre d’Henriette Walt*r (Ed. Robert Laffont) "H0NNI SO...
Ils nous les auraient empruntés et pas tous rendus ? Mais c’est un nouveau casus belli !
réponse à . <inconnu> le 04/07/2009 à 10h46 : Lire a ce sujet le livre d’Henriette Walt*r (Ed. Robert Laffont) "H0NNI SO...
… perfides vient du français ou du latin!

Albions enfants de la Patrie…
réponse à . <inconnu> le 19/08/2012 à 07h17 : @ God : Les Compléments ne nous éclairent pas beaucoup sur l...
Similitude ? Coïncidence ? De toute façon, on sait bien que tout ce baratin n’a qu’un seul but : le machin dans le machin (voir # 4)
réponse à . <inconnu> le 19/08/2012 à 07h17 : Un sabre c’est fait pour sabrer, une épée pour épier ...
Et un glaive pour glaiver* et une rapière pour rapiécer rapiérer*

* ces deux mots n’existent pas. Et alors ?

Et comment on pousse la rapière par chez moi ? cette page
réponse à . momolala le 19/08/2012 à 10h57 : Bon, là c’est pas sérieux ! Je vous joue Momo le retour...
Brassens quant à lui, ce n’était pas "conter fleurette" qu’il avait exactement dans la tête lorsqu’il pensait à Fernande.
réponse à . charmagnac le 19/08/2012 à 11h26 : Et un glaive pour glaiver* et une rapière pour rapiécer rapi&eacut...
A cette page, je lis:
Le Pousse-rapière est un apéritif gascon qui se compose de deux éléments :
la liqueur de Pousse-rapière : liqueur d’armagnac aromatisée à l’orange amère. Inventée dans les années 1960, cette liqueur est une production exclusive du château Monluc (Saint-Puy*, Gers). En effet, la recette de la liqueur a été inventée par René Lassus** et a été gardée secrète pendant quelques décennies...

... et Expressio nous en cache, des choses...
Tout d’abord:
* Saint-Puy: Puyricard, priez pour nous...
**René Lassus: annobli depuis par l’effet de la bonté de notre petit Godemichou adoré, il est devenu notre deLassus national, que le monde entier nous envie...
Conte fleurette, n’est-ce pas ce qui a donner en anglais le verbe flirter ?
Puis-je espérer une réponse à mon interrogation ?
réponse à . file_au_logis le 19/08/2012 à 11h56 : A cette page, je lis: Le Pousse-rapière est un apéritif gascon qui...
En sachant que le patronyme d’origine de René Lassus était René Maispas-De Ladernièrepluie. Avant d’avoir mis au point la recette de la liqueur de Pousse-Rapière, il dut se livrer à de très nombreuses dégustations afin d’équilibrer les différents composants de ladite liqueur, ce qui entraîna chez lui une addiction irréversible qu’il ne pouvait apaiser qu’à l’aide de force godets (dérivé de God) de Poussse-Rapière.

Ceci étant connu de tout le village d’Eauze (Gers) le surnom de" Lassus" (on prononce toutes les lettres dans le Gers) lui fut appliqué et se substitua à son patronyme d’origine.

Voilà comment on écrit l’histoire.
Le mot «menterie» est demeuré en usage au Québec jusqu’aux années soixante dirais-je.
Il a été depuis employé par des humoristes qui, faisant allusion aux discours tenus au parlement de la part des députés et des ministres qui y siègent, affirment que ce sont des «parlementeries»
Ben berde chui enrubé ! Pas question d’aller conter fleurette !
 
réponse à . mickeylange le 03/07/2009 à 07h31 : Je vous rappelle la définition du flirt: Le machin dans la main, la main...
Peut-être Richard68 pourra-t-il nous en conter – et même compter – plus en tant que ex-Machin ?
réponse à . lafeepolaire le 19/08/2012 à 11h29 : Brassens quant à lui, ce n’était pas "conter fleurette" qu&r...
– Chérie, je t’aime !
– De tout ton cœur ou simplement avec ta queue ?
– De tout mon cœur parce que c’est lui qui pompe le sang dans ma queue !

cette page
réponse à . <inconnu> le 19/08/2012 à 12h30 : Conte fleurette, n’est-ce pas ce qui a donner en anglais le verbe flirter&...
Bof, tu peux toujours aller voir en # 59.
réponse à . file_au_logis le 19/08/2012 à 11h56 : A cette page, je lis: Le Pousse-rapière est un apéritif gascon qui...
On trouve la liqueur et le vin sauvage du Pousse-Rapière principalement sous le nom "Monluc". On dit que ce nom vient du château Monluc. C’est tout-à-fait faux.

En réalité, la recette de la liqueur fut jalousement gardée secrète par René Lassus, ex-Maipas-De Ladernièrepluie. Un soir qu’il avait testé un peu trop sa liqueur, bref qu’il avait trop chargé la mule, à un homme qui le pressait de donner sa recette il répondit par deux mots d’une trivialité telle qu’il m’est interdit de les rapporter sur ce site de bonne tenue (Expressio : mâtin ! quel site !)

Et ce sont ces deux mots qui par le biais d’une anagramme amusante ont donné l’appellation Monluc encore usitée aujourd’hui.
réponse à . charmagnac le 19/08/2012 à 17h16 : On trouve la liqueur et le vin sauvage du Pousse-Rapière principalement s...
Je crois que Monluc a bon dos...
Et comme le do est une note très amusante...
Comment, vous ne savez pas que pour un oui ou pour un non le do s’esclaffe? Il est pourtant bien connu que le doryphore...
réponse à . momolala le 19/08/2012 à 10h57 : Bon, là c’est pas sérieux ! Je vous joue Momo le retour...
Te fâche pas Momo... on va reviendre jouer tous ensemble... seulement, en ce moment, ce n’est guère facile... c’est l’été !
Y a des moments comme ça où rien n’est simple... des jours où prendre connaissance de son Expressio quotidien est plus compliqué que lire les carnets de route de Kelyos-le-vagabond... des jours où effeuiller la pâquerette pour savoir s’il aime un peu, s’il va conter fleurette beaucoup, passionnément ou pas du tout, semble tache insurmontable… des jours comme ça où même Cupidon s’en fout !
Patiente, Momo, patiente s’te plaît... 

Quand vous irez au bois conter fleurette
Jeunes galants, le ciel soit avec vous
Je n’eus pas cette chance et le regrette
Il est des jours où Cupidon s’en fout

Georges (l’autre !)
« Miss », en Angleterre, ça veut dire « mademoiselle ». Mais ça veut aussi dire « ratage ». (Hervé Lauwick).
réponse à . file_au_logis le 03/07/2009 à 08h40 : Ô soeurette, ta fleurette aigrelette présentée en levrette e...
Collègues,

Un des plus beaux écrits du site est celui de file_au_logis.

J’aimerais bien connaître cette fille aux logis.

Sera-t-elle toujours à son logis, ou bien connaîtra-t-elle déjà la vie réelle?

Mes compliments à l’auteur.

PI

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Conter fleurette » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?