Des vertes et des pas mûres - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Des vertes et des pas mûres

Des choses choquantes, grossières, incongrues...
Des ennuis, des difficultés...

Origine

À votre avis, n'a-t-on pas là une belle périssologie ? Car, en général, et même s'il existe pas mal d'exceptions (kiwi, granny-smith...), un fruit vert est un fruit qui n'est pas mûr. Des fraises vertes ne sont pas mûres, et inversement. D'ailleurs, au XIIIe siècle, si on parlait "du vert et du mûr", c'était bien pour opposer le blé vert au blé mûr.

Mais ici, le vert n'est pas dans le fruit.
En effet, c'est au début du XVe siècle qu'on commence à dire "en bailler de belles, des vertes et des mûres" en voulant dire "raconter des histoires licencieuses". Car 'vert' prend ici le sens argotique qu'on lui connaît encore aujourd'hui pour qualifier des propos osés. Quant à 'mûr', c'est depuis le XIIe siècle qu'il est équivalent à 'adulte' comme on le trouve dans "l'âge mûr". Or, des propos osés ne doivent être prononcés et entendus que par des adultes, bien entendu.

Ce n'est que plus tard que cette expression initiale a été transformée et qu'aux 'vertes' ont été accolées des 'pas mûres' pour créer ce qui paraît être une répétition plaisante (ou un renforcement), mais qui n'en est pas réellement une pour qui connaît le sens réel de notre 'vert'.

Précédée de 'en entendre' ou 'en raconter', c'est le premier sens proposé pour l'expression qui est à considérer.
Puis, par extension, des choses choquantes ou incongrues, on est passé aux ennuis ou aux difficultés, et l'expression est alors généralement précédée d'un 'en voir' ou 'en subir'.

Exemple

« Au service clientèle de SFR, les appels pour dépannage de mobile vont bon train (...). On nous en raconte des vertes et des pas mûres comme "mon chien a mordu mon mobile" ou "mon mobile est tombé dans la cuvette des WC". »
Mobile Magazine - Juin 2001

« J'ai vécu, moi. J'en ai vu des vertes et des pas mûres. Je le sais que tout irait sur des roulettes, s'il y avait des roulettes. Mais il n'y a pas de roulettes. À l'endroit où il devrait y avoir des roulettes il y a des boulons. »
Jean Giono - Un roi sans divertissement - 1947

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Des vertes et des pas mûres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Espagnees Estar a las duras y a las madurasÊtre aux vertes (dures) et aux mûres
Espagnees Vérselas negras.Les voir noires.
Espagnees Pasarlas moradasLes passer violettes (couleur de pénitence)
Espagne (Catalogne)es De tots colorsDe toutes les couleurs
Espagne (Majorque)es Veure'n de tots colorsEn voir de toutes les couleurs
Espagnees De todos los coloresDe toutes les couleurs
Hongriehu Zöldeket beszélEn dire des vertes
Italieit Di tutti i colori De toutes les couleurs
Italieit Di cotte e di crudeDes cuites et des crues
Belgique (Flandre)nl Schuine moppen vertellenRaconter des blagues osées
Brésilpt Poucas e boasDes peu nombreuses et des bonnes
Roumaniero Verzi și uscateDes vertes et des sèches
Roumaniero A înșira gogoșiEnfiler des beignets

Vos commentaires
c’est donc bien à l’âge mûr qu’on devient un vert galant. Après,...c’est comme pour les fruits, vient l’age blet.
Je sors d’un très bon et encore plus sympathique dîner, dont File_au_Logis vous parlait depuis deux jours.
Si mes souvenirs sont exacts, nous n’y avons raconté ni des vertes ni des pas mûres, mais passé un excellent moment de fraternité et de convivialité.
C’était la moindre des choses, direz-vous. Exact.
Donc tout va bien.
Dave erre; Ted et Pam eurent....
ACHTUNG ! CETTE EXPRESSION EST PRESQUE UNE REPRISE

Quand on tape Des vertes et des pas mûres dans Recherche, on trouve cette expression de 2008 : En dire/faire des vertes et des pas mûres :

cette page

1) A tous ceux qui s’étaient exprimés le 15/05/08 :
J’en connais au moins un qui repérera les redites, avec beaucoup d’indulgence bien sûr, car il est difficile d’être génialement inspiré deux fois de suite par le même sujet.

2) A tous les déicides en rêve, et à ceux qui cherchent des paradis artificiels très bons et pas chers :
Cette tentative d’explication du phénomène :

cette page
Si vous cherchez l’origine de cette expression, vous tomberez inévitablement et sur tous les sites sur un vers de Charles d’Orléans (1394-1465) :
"D’entre deux meures, une verte"

Comme ça m’a turlupiné, j’ai fini par trouver le texte complet.

Rondeau XCI

"Payez selon vostre déserte
Puissiez vous estre, faux trompeurs !
Au derrenier des cabuseurs
Sera la malice déserte.

D’entre deux meures, une verte
Vous fault servir pour voz labeurs.
Payez selon vostre déserte
Puissiez vous estre, faux trompeurs !

Vostre besongne est trop ouverte,
Ce n’est pas jeu d’entrejetteurs,
Aux esches s’estes bons joueurs,
Gardez l’eschec à descouverte,
Payez selon vostre deserte."

Au secours, syanne !

Et pour les fanatiques, les oeuvres complètes du même :

cette page
Ainsi God repépierait !  Meuh non ! Notre langue a é-vo-lué depuis le 15 mai 2008, comme la République après son an de "grâce". Ici God précise Puis, par extension, des choses choquantes ou incongrues, on est passé aux ennuis ou aux difficultés,. Réaliste, God ! Il n’est pas God pour rien !
"Des fraises vertes ne sont pas mûres, et réciproquement". Réciproquement et inversement ?
Donc: «et des mûres ne sont pas fraises ?» Et les mûres mûres ne sont plus vertes ? mais violettes... (+/-). Ou alors "mauve foncé"... heu là, la crise de diptérophilie n’est pas loin :)
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 04h08 : ACHTUNG ! CETTE EXPRESSION EST PRESQUE UNE REPRISE Quand on tape Des vert...
et si l’on va plus bas (en quelque sorte), il y a l’Izara (verte ou jaune), mais c’est un peu... âpre au gosier...
réponse à . momolala le 15/12/2009 à 08h24 : Ainsi God repépierait !  Meuh non ! Notre langue a é...
Est-ce une allusion (???) à la loi de Murphy ? cette page
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 08h32 : et si l’on va plus bas (en quelque sorte), il y a l’Izara (verte ou ...
Et l’Izara, s’il est vert, c’est qu’il est pas mûr? Et que dire de l’Isetta, alors? L’Izara, zou?

Moi, en général, je deviens vert et j’ai des crampes, quand j’ai mangé des fruits pas mûrs. Pas vous? L’Izara aide, alors...
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 08h34 : Est-ce une allusion (???) à la loi de Murphy ? cette page...
C’est plus facile si tu mets le lien entre accolades, comme ceci: cette page
Bon, je ne vous raconterai pas ici ni mainteant par le menu notre petite Convention Panaméenne et Intimiste réunis, cela fera l’objet d’un petit compte-rendu plus tard et de quelques photos, filoutées comme il se doit (de pied en éventail).
Sachez seulement - rien que pour vous en faire baver - que ce fut une soirée grandiose, avec deux nouveaux visages amis: deLassus, dont je salue ici (les Moulineaux) l’immense culture et l’indécrottable curiosité, et Kim-Chee, encore un peu timide, mais qui se lance et qui rit presqu’autant que Jonayla, ce qui n’est pas peu dire!
Nous avons regretté les absents, qui sont passés à côté de quelques bons moments. Je pense particulièrement à Chirstian et à Mogli, qui avaient eu quelques velléités... Nous avons bien entendu respecté une minute de parole à leur intention.
Voilà, j’arrête ici.
La suite au prochain numéro.
...début du XVèmè..."en bailler de belles, de vertes et de mûres"...

Les mêmes qui m’ont supporté en # 5 seront ravis (!) d’apprendre que le texte est extrait de l’ouvrage anonyme" Les quinze joyes de mariage" (fin XIVème - XVème, attribué le plus souvent à Antoine de La Salle).début
La citation exacte est dans le chapitre LA DOUZIESME JOYE (ce qui fut mon souci, j’aurais préféré la trouver dans les 3 premières...)

"...et si elle est aultre, qui avient souvent, penser qu’il [le mari] a assez à souffrir, et si elle lui en baille de belles, de vertes et de meures...

Ca se trouve en milieu de la page 106 de cette édition :

cette page

Maintenant, alors que je connais cette page 106 pratiquement par coeur (pas les autres, il ne faut quand même pas charrier), que quelqu’un m’explique en quoi cela veut dire (je cite God, mais Lui-même met des guillemets) "raconter des histoires licencieuses".
Merci bien beaucoup d’avance !
réponse à . file_au_logis le 15/12/2009 à 09h10 : Et l’Izara, s’il est vert, c’est qu’il est pas mûr...
L’isetta ? cette page petite voiture, apparue entre 1950/58 et 1960 (et dont la porte, avant, s’ouvrait comme celle d’un frigo). Notre médecin de famille à La Rochelle en avait une (blanche). C’était l’époque, où à Laleu (maintenant où est située l’école des douanes transférée de Montbéliard, Doubs). était installé une base américaine. Et certains des troufions se baladaient en ville avec des sortes motos ou de scooter à trois roues ou quatre (les deux arrières me semblaient être jumélées, mais cela remonte à 50 ans (1952-1955) (+/- 1 ans) à peu prés, maintenant (ben oui, je suis à l’âge requis pour être un Parfait Vieux Con, alias PVC...). et de grosses Pontiac (ou des Chevrolet ?) de la Military Police. Tiens pour continuer dans l’anecdote, avant que l’on ne rehausse les tribunes, on pouvait voir de notre cusine (quartier de Port-Neuf) les entraînements sur le stade et lors des matchs de foootball américain le commandant se faisant déposer en hélico sur le rond central...
La piste de Laleu sert depuis pour l’aéroport régional de La Rochelle. Quant à la vielle base de la kriegsmarine ???
deux mâles encore verts et deux mûres jeunes filles mis ensemble...On en entendrait des murmures et de vertigineux chants d’amour !
réponse à . file_au_logis le 15/12/2009 à 09h19 : Bon, je ne vous raconterai pas ici ni mainteant par le menu notre petite Convent...
...dont je salue...l’indécrottable curiosité...

C’est trop, n’en jetez pas !
Mais QUI m’a, pas plus tard qu’hier soir, appris qu’en mettant des guillemets pour encadrer une citation quand on fait une recherche sur Google, on gagne un temps fou ?
Sans cette découverte, je serais encore demain sur l’expression d’aujourd’hui.
Et pourtant j’ai attaqué de bonne heure.

Alors moi aussi j’ai des saluts et des remerciements à distribuer, et du fond du coeur !
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 09h20 : ...début du XVèmè..."en bailler de belles, de vertes et de ...
"La seule victoire avec les femmes réside dans la fuite" Napoléon (1er)
"Souvent femme varie, bien fol qui s"y fie" François 1er
"Les femmes, on les a d’abord dans les bras, puis sur les bras et enfin sur le dos" Sacha Guitry (marié huit fois...). Quant à cette phrase (quel est le titre du film ?) elle a été utilisé par Louis de Funès (avec les gestes qui vont avec...) dans un film où il joue le rôle d’un notaire. Film N&B des années 1950/1960 vu à la télévision dans les année 1980 (?)
réponse à . momolala le 15/12/2009 à 08h24 : Ainsi God repépierait !  Meuh non ! Notre langue a é...
Ainsi God répépierait !

Répépier ? : voir la définition en cette page

Pour avoir maintenant été assis à Sa Gauche (eh oui, on ne peut pas tout avoir du premier coup !), je peux dire :
- Il ne radote pas
- Il ne tient pas des discours vagues
- Il bavarde, mais pas plus qu’un humain normal
réponse à . file_au_logis le 15/12/2009 à 09h10 : Et l’Izara, s’il est vert, c’est qu’il est pas mûr...
Et si l’Izara est mal préparée, c’est de l’Izara thé ? Quant elle est jaune cela fait penser, à quoi, humm ?
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 09h53 : "La seule victoire avec les femmes réside dans la fuite" Napoléon ...
Merci pour l’attention que tu portes à mes travaux de chartiste !
C’est vrai, pour le peu que j’en ai compris, ce livre ancien, satirique, montre qu’un homme marié n’a pas, n’a jamais, le dessus dans la vie du ménage...

cette page

Des citations sur ce thème cher à Sacha Guitry, je vais t’en trouver d’autres : reste en ligne, j’adore ça. Et puis ça me fera un peu sortir du sujet, sur lequel j’ai beaucoup donné ce matin.

Tu ne nous dis pas quelle phrase a été dite par de Funès...ça complique les recherches !
Merci de l’indiquer.
Le regretté Jean-Pierre Raffarin était champion toutes catégories en matière de périssologie. Malheureusement, sa périssoire a pris l’eau. Heureusement, Jean-Louis Borloo n’en prend jamais.
C’était la contribution de l’Amirauté à la cueillette du jour.
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 00h19 : Je sors d’un très bon et encore plus sympathique dîner, dont ...
Si mes souvenirs sont exacts,
Le soir-même, tu doutes ? Vous avez appelé Vertnaaaaard une mûre stp ! trop de fois dans la soirée? :&rsquo)
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 10h22 : Merci pour l’attention que tu portes à mes travaux de chartiste&nbs...
Ben la phrase de Sacha guitry: «les femmes on les as d’abord dans les bras, puis sur les bras et enfin sur le dos.
Et à une dame lui demandant s’il était contre les femmes: «Je suis contre, tout contre». Et à une de ses amies qui lui disait: «je t’aime! et toi ?», lui, de répondre: «je m’aime aussi»
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 10h36 : Le regretté Jean-Pierre Raffarin était champion toutes caté...
périssologie: une autre façon de dire "diptérophilie" ??? cette page
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 09h20 : ...début du XVèmè..."en bailler de belles, de vertes et de ...
"raconter des histoires licencieuses"
Les histoires de lit sans scieuse ne présentent aucun intérêt.
Marcelle
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 10h47 : "raconter des histoires licencieuses"Les histoires de lit sans scieuse ne pr&eac...
C’est une histoire, alors, de "lit vertical" ?
bon je donne la réponse: "c’est une histoire à dormir debout"
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 04h08 : ACHTUNG ! CETTE EXPRESSION EST PRESQUE UNE REPRISE Quand on tape Des vert...
De toute façon, la bonne pédagogie est de répéter les choses....en douceur....pour que cela rentre bien dans la caboche.
Bonne journée
réponse à . horizondelle le 15/12/2009 à 10h41 : Si mes souvenirs sont exacts,Le soir-même, tu doutes ? Vous avez appe...
J’aimerais infiniment te dire que oui...
Mais comme je l’ai écrit lors de l’expression Siffler une bouteille/un verre, moi je siffle des jus de fruits et de l’eau fraiche.
Les autres ? Je ne me souviens pas...
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 10h46 : périssologie: une autre façon de dire "diptérophilie" ...
Pas du tout : l’oléodiptérophilie est un art (demande à Chirstian), quand la périssologie n’est que du brouillon de pensée brute passé au mixer, pour en faire un menu lisse assimilable par tout énarque.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 10h44 : Ben la phrase de Sacha guitry: «les femmes on les as d’abord dans le...
Je retire ce que j’ai dit par scrupule sur le risque de Hors-Sujet (ma bête noire).

Si je passe un peu de temps, en prenant mon premier café depuis 4 h du mat’, bel effort, à vous donner des citations de Sacha Guitry, sur les femmes, cela va permettre au contraire à nos amies expressionnautes d’en lire DES VERTES ET DES PAS MURES !
Tout sauf la fin demande des guillemets.

A l’égard de celui qui vous prend votre femme, il n’est de pire vengeance que de la lui laisser.

Il y a des hommes qui n’ont que ce qu’ils méritent. Les autres sont célibataires.

Quand on a vingt ans de plus qu’une femme, c’est elle qui vous épouse.

Ma femme et moi avons été heureux pendant vingt-cinq ans. C’est à cet âge-là que nous nous sommes rencontrés.

Une femme qui s’en va avec son amant n’abandonne pas son mari, elle le débarasse d’une femme infidèle.

Etre marié ! Ca doit être terrible. Je me suis toujours demandé ce qu’on pouvait faire avec une femme en dehors de l’amour.

Les femmes croient volontiers que parce qu’elles ont fait le contraire de ce qu’on leur demandait, elles ont pris une initiative.

Elle s’est donnée à moi. Et c’est elle qui m’a eu !

Son sommeil était de loin ce qu’elle avait de plus profond.

Je crois, moi, que ce qui fait rester les femmes, c’esst la peur qu’on soit tout de suite consolé de leur départ.

Lorsque je dis à une femme qu’elle est une des dix personnes les plus jolies de Paris, elle a l’air auusitôt de chercher les neuf autres pour les gifler.

Il y a deux sortes de femmes : celles qui sont jeunes et jolies, et celles qui me trouvent bien.

J’adore Sacha Guitry !
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 10h46 : périssologie: une autre façon de dire "diptérophilie" ...
à la périssologie, je préfère la "tautologie", ainsi Mickey, peut nous conter ses aventures, avec sa p’tit’ auto : l’Isetta ! 
Elpépé préfère la périssologie, dont le mot lui rappelle la périssoire, en cas de non-vent comme aujourd’hui ! ... Rame, pagaie, LPP ! c’est rien que ton énergie que tu dépensera ... et pour être au goût du jour, il faut dire que c’est bien dans l’esprit des "Verts", bon pour l’écologie cette page
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 11h07 : Je retire ce que j’ai dit par scrupule sur le risque de Hors-Sujet (ma b&e...
ne serait-ce pas un clin d’oeil pour moi ?
non, pas tes histoires de femmes ... mûres ou pas, mais l’allusion au ’hors-sujet’
Des choses choquantes, grossières, incongrues...
Des ennuis, des difficultés...
nous écrit God dans "signification"
jusqu’ici, je n’ai rien lu de choquant ou grossier ! 
en fouinant, j’ai trouvé un "glossaire des expressions douteuses" qui n’hésite pas à nous en faire voir "des vertes et des pas mûres" cette page
réponse à . cotentine le 15/12/2009 à 11h22 : ne serait-ce pas un clin d’oeil pour moi ? non, pas tes histoires de...
Ah, tu as pris comme un clin d’oeil pour toi l’allusion au "hors-sujet" ? Va savoir !

C’est aussi un clin d’oeil à l’ami chirstian. Laisse-moi te raconter :
- Une fois, il m’avait fait, à juste titre bien sûr, le reproche gentil d’être hors-sujet
- Quelques jours ou semaines plus tard, je sors une nouvelle fois, gravement, du sujet du jour, et j’écris :"chirstian va encore dire que je suis hors-sujet"
- Instantanément,dans la contrib’ suivante, il me répond : "Tu es hors-sujet !"

Je vais rajouter quelques citations de Guitry. Tu remarqueras la classe de cet auteur : elles ne sont jamais choquantes ou grossières. Et pourtant, contre les femmes, il avait des dossiers gros comme ça !
réponse à . cotentine le 15/12/2009 à 11h17 : à la périssologie, je préfère la "tautologie", ainsi...
Non, la périssologie n’a pas ma préférence, Cocotte. Mais on en est gavé tous les jours, kif-kif les poulets de batterie dont la cage se rétrécit de jour en jour... Et qu’on vaccine à tout de bras ! On est en train de mettre en place l’élevage industriel de l’électeur-citoyen-contribuable, tu mords ? Et moi, je préfère le grand large, même s’il m’en fait voir des vertes et des pas mûres, quelquefois.
réponse à . cotentine le 15/12/2009 à 11h30 : en fouinant, j’ai trouvé un "glossaire des expressions douteuses" q...
Sur ta page, on peut lire
Au terme de cette aventure de 3 ans, crieur.com a atteint 15 000 définitions.

Dans sa version II (Version reloaded), crieur.com est désormais fermé à l’écriture de nouvelles définitions. Son créateur ("dieu") après de longues heures de réflexion, a choisi d’invalider la totalité des définitions et de les revalider selon sa subjectivité.
Ça, ce pourrait être un rude coup-bas de concurrence déloyale pour God ! Heureusement, toutes ses définitions sont strictement objectives.

RÉCLAME

Expressio en fait voir de toutes les coulures,
jusques et y compris des vertes et des pas mûres !
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 11h45 : Ah, tu as pris comme un clin d’oeil pour toi l’allusion au "hors-su...
Instantanément,dans la contrib’ suivante, il me répond : "Tu es hors-sujet !"
Ah ? Il n’a pas eu l’esprit de l’escalier (cf #1), sur ce coup-là !
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 11h48 : Non, la périssologie n’a pas ma préférence, Cocotte. ...
Et qu’on vaccine à tout de bras !
La grippe aviaire
la grippe porcine
la grippe-sou (dérivée de la grippe avare)
Heureusement je me suis fait vacciner hier
Marceeeel un désinfectant pour tout le monde
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 12h00 : Sur ta page, on peut lire Au terme de cette aventure de 3 ans, crieur.com a atte...
Moi aussi, ce matin, j’étais tombé sur ce crieur.com en "travaillant" sur l’expression Des vertes et des pas mûres.
En fait ce genre d’humour ne me fait pas rire, et j’en suis resté là.
réponse à . mickeylange le 15/12/2009 à 12h09 : Et qu’on vaccine à tout de bras ! La grippe aviaire la grippe por...
Sans compter la grippe A d’Aubigné-Racan, non loin de Rouperroux-le-Coquet...
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 12h06 : Instantanément,dans la contrib’ suivante, il me répond ...
Oui, je connaissais ce grand moment chirstianesque (j’ai passé des journées entières à faire "Une au hasard" et la chance m’a souvent souri).

J’avais apprécié aussi la # 2 du regretté borikito, et la # 3 de l’inconnu qui évoquait Devos. Il se trouve que je suis assez vieux et assez proche de Paris pour avoir vu Devos plusieurs fois sur scène, et toujours avec ravissement.
Hélas, je suis totalement incapable d’écrire même une seule ligne de ce calibre-là.

C’est pourquoi je guette chaque jour les interventions de chirstian (il peut le refaire !)
C’est pourquoi je regrette de ne pas l’avoir croisé hier soir. Et en plus j’ai une dette personnelle envers lui.
Ce n’est que partie remise sans doute
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 12h24 : Sans compter la grippe A d’Aubigné-Racan, non loin de Rouperroux-le...
Je suis trop vert, elle est trop mûre. C’est pas de pau !

Henri IV
réponse à . mickeylange le 15/12/2009 à 12h27 : Je suis trop vert, elle est trop mûre. C’est pas de pau ! Henr...
Ah, six troncs verts puent le Caux...
Avec du sirop de cannes et du rhum ?

punch punch punch dis !
réponse à . mickeylange le 15/12/2009 à 12h42 : Avec du sirop de cannes et du rhum ? punch punch punch dis !...
Du sirop de Cannes, et c’est un festival ! Allez, arrête ton cinéma, hein !
Entre la majorité et l’opposition, on en entend des "certes" et des "pas sûr" !
Massimo Tartaglia crème en a fait voir des vertes et des pas mûres à Silvio. Les techniques de l’entarteur se durcissent...
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 11h03 : Pas du tout : l’oléodiptérophilie est un art (demande &...
ne soit pas vert pour vendrdedi soirpour ta chorale soit mure cette fois ci .....et à point c’est préférable sinon ca s’écrase
amicalement ( sourire)
réponse à . mickeylange le 15/12/2009 à 12h42 : Avec du sirop de cannes et du rhum ? punch punch punch dis !...
n’oublie pas le citron vert muri à point pour le punchhhh
réponse à . kim_chee le 15/12/2009 à 13h52 : ne soit pas vert pour vendrdedi soirpour ta chorale soit mure cette fois ci ......
Ne t’inquiète pas, pour m’éclaircir la voix je suce des mûres vertes ! :&rsquo)
Si l’on dit de vous des verges et des pas dures ,n’entendez pas une grossièreté infâmante mais l’amène idée que vous allez devoir vous servir plus de vos méninges que de vos couilles de vieux singes pour mériter l ’illustre nom d’amant aux yeux d’une humble femme !
réponse à . tortueterrestre le 15/12/2009 à 14h07 : Si l’on dit de vous des verges et des pas dures ,n’entendez pas une...
La perspective que tu sembles appeler de tes vœux n’est pas très bandante : l’espar fait vivre !
L’Amiral
kiwi, granny-smith

Le kiwi n’est vert qu’à l’intérieur, quand à la Granny Smith, étant entièrement composée de PVC, elle ne peut mûrir.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 09h27 : L’isetta ? cette page petite voiture, apparue entre 1950/58 et 1960 (...
Quant à la vielle base de la kriegsmarine ???

J’avais revu "Das Boot" l’an dernier et je me demandais justement ce qu’on en avait fait.
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 10h36 : Le regretté Jean-Pierre Raffarin était champion toutes caté...
Le regretté Jean-Pierre Raffarin

Ne l’enterre pas trop vite, il peut resservir !
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 11h48 : Non, la périssologie n’a pas ma préférence, Cocotte. ...
et le flics qui "empiète" sur le domaine de la gendarmerie, les villes de campagne, donc, on pourra se consoler en disant que ce sont des "poulets fermiers" ! Personnellement je préférerait l’inverse: le ramplacement de la police par la gendarmerie. En clair un retour à la situation qui prévalait AVANT la deuxième guerre mondiale. En effet la police dite nationale est une invention du régime de Vichy... À part la sûreté générale devenu lors de l’occupation la sûreté nationale, la police était l’affaire des communes. Donc des polices municipales. Ce qui n’était pas plus mal. En améliorant ce système et non en le replçant, on aurait commencé la décentralisation beaucoup plus tôt. Un coordinateur nationale pour veiller à la bonne harminisation d’une région à l’autre aurait, me semble-t-il largement pu suffire. Quant à mutulaiser (sic) les moyens un Midis (Ministère de la Défense, de l’Intérieur et de la Sécurité) avec "u"n seul ministre et trois coordinateurs, un par département, cette mutualisation aurait permis de faire des économies de personnels... administratifs. Moins de fonctionnaires donc dans les bureaux, puisque mutualisation il y aurait eu. Bien sûr le déparemment "intérieur" n’en aurait pas été pour autant "militarisé". Les filcs déjà en place auraient gardés leur statut de civils...
Opinopn personnelle, certes mais bien des lectures m’ont indiquées que d’autres (pas nécessairement des fachos, avaient un raisonnement assez proche). Et pour contrôler le tout, hé bien il y a le parlement ! Donc une obligation de plus grande vigilance de la part des démocrates. Tout simplement.
réponse à . SyntaxTerror le 15/12/2009 à 15h57 : Quant à la vielle base de la kriegsmarine ??? J’avais revu "Da...
Selon mes souvenirs de gamin et ensuite plus tard ado (entre 1960/1970, plusieurs visites) où mes parents étaient revenu voire des amis elle était toujours en place, mais intuilisable (évidemment...) pour les sous-marins actuels, mêmes "classique". Le béton avait viielli encore plus une sorte de couleur ocre-brun, mal définie, mais toujours debout. Et il y a une rue assez étroite qui la traverse et permet de voire, en partie, l’intérieur. La démolir ? Ben vu la quantité de dynamite qu’il faudrait mettre, il y aurait de quoi faire sauter une partie de la ville... Il y a cet autre exemple d’un bunker allemand que l’on n’a pu démolir dans Paris, et qui sert de fondation à un hôpital dont j’ai oublié le nom, au moment où il y avait eu des travaux d’agrandissement. Une solution ? Trouver des correspondants locaux (historiens de préférence, amateurs ou professionnels), ou demander directement à la mairie...
Je croyais que la périssologie faisait référence à un amendement (dit Périssol) octroyant des abattements fiscaux en cas dl’investissement dans la construction de logements neufs, appelés Périssol-logis.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 10h44 : Ben la phrase de Sacha guitry: «les femmes on les as d’abord dans le...
Après consultation d’imdb, je dirais "la vie à deux" 1958, dans lequel il joue Maitre Stéphane.
Ca à l’air de coller.
réponse à . SyntaxTerror le 15/12/2009 à 15h57 : Quant à la vielle base de la kriegsmarine ??? J’avais revu "Da...
Superbe film, qui finit bêtement très mal pour le commandant du U-96. L’éditeur de partoche est à cette page. Jürgen Prochnow en voit des vertes et des pas mûres !
réponse à . SyntaxTerror le 15/12/2009 à 16h00 : Le regretté Jean-Pierre Raffarin Ne l’enterre pas trop vite, il peu...
Nooooon... D’autant quer la relève est assurée !
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 16h48 : Superbe film, qui finit bêtement très mal pour le commandant du U-9...
Je ne peux que conseiller de le voir àcelles et ceux qui ne l’ont pas déjà fait.
C’est pour ça que je n’ai pas parlé de la fin.
Il met fin au mythe des allemands tous nazis et de la discipline dans l’armée (je pense à la scène où il y a des bananes (vertes et pas mûres) accrochées un peu partout)
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 16h02 : et le flics qui "empiète" sur le domaine de la gendarmerie, les villes de...
Il y a une gendarmerie à Loué, dans la Sarthe (cette page). Mais ne t’avise pas de leur vanter les tares -ni même les mérites- des poulets de Loué s’ils t’arrêtent, ils n’ont aucun sens de l’humour...
réponse à . SyntaxTerror le 15/12/2009 à 16h00 : Le regretté Jean-Pierre Raffarin Ne l’enterre pas trop vite, il peu...
Et comment !
Voir la meilleure version en # 67

Il faut attendre à peu près 1:20 pour comprendre . Mais on retrouve Raffarin vers 03:00
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 17h00 : Il y a une gendarmerie à Loué, dans la Sarthe (cette page). Mais n...
Une qui en voit des vertes et des pas mûres ? C’est à cette page. Tout ça pour une misère : 6.952,91 € brut d’indemnité mensuelle, plus 3.500 € brut d’indemnité mensuelle représentative de frais de mandat (?), plus 251 € d’indemnité journalière pour frais de bouche et de logement, plus les remboursements de frais de voyage, calculés sur une base kilométrique aérienne forfaitaire, en fonction du lieu d’élection. La pauvrette !
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 17h35 : Et comment ! Voir la meilleure version en # 67 Il faut attendre à p...
Il faut attendre à peu près 1:20 pour comprendre
...sa douleur ? Il n’y a pas même de lien pour adhérer en ligne...
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 17h49 : Il faut attendre à peu près 1:20 pour comprendre...sa douleur ...
C’est parce que je n’avais pas la version officielle du lipdub*

cette page

Ne fais pas attention au communiqué du début : descends et tu as le chef d’oeuvre
Tu auras ton bandeau "J’adhère ici" en haut à droite.
Attention : avant de prendre une décision qui engage ton existence,
- Il s’agit des JEUNES populaires
- On voit Gilbert Montagné conduire une auto en souriant ; on ne voit pas le mur au bout de son chemin, lui non plus naturellement

Par contre on revoit JPR, l’idole de SyntaxTerror, vers 3:10. Une sorte de come back.

* Lip dub en 2 mots, ou lipdub en 1 seul, les avis divergent déjà sur ce bidule qui a deux ans. Et moi je ne vais pas y passer la soirée.
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 18h11 : C’est parce que je n’avais pas la version officielle du lipdub* cet...
Ah ben non, merci : je suis déjà président à vie de la LPP. Halte au cumul des mandats ! Et puis, quand je vois Raff’, Darcos, Dati, Morano et consorts, c’est dingue ce que je me sens jeune, moi ! Et ce n’est pas avec un éditeur de partoche qu’ils vont changer le monde, hein ?
Quoique... Qu’est-ce t’en penses, God ? Hmmm ?
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 18h30 : Ah ben non, merci : je suis déjà président à vi...
1) Tu es bien dur avec Dati : c’était la première fois qu’elle s’amusait depuis juin 2009 et son élection comme députée européenne ! Elle a même dit hier, je l’ai entendue, qu’elle se sentait obligée d’y aller, au parlement européen.

2) Attention : tu as écrit Raff’ ! Le lip dub, ça agit déjà, comme la pub subliminale.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 10h44 : Ben la phrase de Sacha guitry: «les femmes on les as d’abord dans le...
Je te promets que j’ai tout essayé,en vain hélas, pour trouver "ton" film de de Funès. Et je prouve ici assez souvent que je deviens très pote avec Google, et très patient, et très doux.

Je n’ai pas repris en # 30 les mots de Guitry que tu avais mentionnés. Bien sûr ils sont parmis les meilleurs.
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 10h57 : J’aimerais infiniment te dire que oui... Mais comme je l’ai é...
Les autres ? Je ne me souviens pas...
Alors, c’est la mémoire, pourtant, dans tes contribs, on ne dirait pas...
Mais non, j’t’embête  (A part ça, moi aussi c’est que de l’eau fraîche 
réponse à . Elpepe le 15/12/2009 à 16h48 : Superbe film, qui finit bêtement très mal pour le commandant du U-9...
Heu, c’était peut être un film comme "M. Leguignon lampiste" où Louis de Funès ne fait qu’une apparition en tant que réprésentant des créanciers, à un moment où le héros principale, manque de fric, suite à une arnaque... mais n’en est pas la vedette. Sans doute, étant à ses débuts, jouait-il un second ou un troisième rôle..
Peut-être que via l’INA, mais je n’ai jamais essayé.
réponse à . <inconnu> le 15/12/2009 à 16h15 : Selon mes souvenirs de gamin et ensuite plus tard ado (entre 1960/1970, plusieur...
1) Immeuble de la Gestapo 93 Rue Lauriston (voir le feuilleton)
J’ai travaillé à côté. On a essayé de le démolir dans les années 80, il aurait fallu faire sauter tout le quartier tellement c’était bétonné
D’après Wiki (article Rue Lauriston), c’est devenu un truc franco-arabe

2) Plus discrètement : Au centre d’un pâté d’immeubles donnant sur la Place du Trocadéro, la Société Générale a géré une sorte de tour, archi-blindée par les Allemands pour je ne sais quel usage pendant l’occupation. La Sogégarde, ça s’appelait, et la Banque y entreposait les oeuvres d’art et bijoux de ses plus gros clients. Le bidule était d’après un copain qui l’avait visité" indestructible", même par un bombardement aérien.. Je crois me souvenir que l’entrée était au 108 Avenue Kléber.
Il me semble que cela a été repris par qqun d’autre, peut-être même l’Etat.
réponse à . jotape le 15/12/2009 à 00h12 : c’est donc bien à l’âge mûr qu’on devient u...
Doublon - supprimé par l’auteur.
Il me semblait bien que Tonton avait utilisé cette expression:
C’est dans les radis

Tout le temps que dura cette manie contre nature,
Les innocents radis en virent de vertes et de pas mûres,
Pauvres radis,
Héros de tragédie.


Une petite pensée pour Pierre Onteniente dit "Gibraltar" décédé hier.
"Mais qui c’est ce Pierre Onteniente ?"
Demanderont les non fans de Brassens

Pierre Onteniente était l’alt*r ego, l’ami, le frère, le confident et accessoirement secrétaire de Georges.
Ils se sont connus au STO pendant la guerre et ensemble en ont vu des vertes et des pas mures........
Ce qui les a soudés pour la vie d’une amitié indefectible.
Aujourd’hui, c’est la Sainte-Germaine. Les rideaux, ça va être leur fête !
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 05h01 : Aujourd’hui, c’est la Sainte-Germaine. Les rideaux, ça va &ec...
Alors une petite chanson pour souhaiter une bonne fête à notre Germaine
’vert’ prend ici le sens argotique qu’on lui connaît encore aujourd’hui pour qualifier des propos osés

Comme le Vert galand
On n’ a pas envie de voir la série de vertes et de pas mures ! On veut être tranquille.
traaaaannnnquille ! pas de vertes , pas de pas mures, repos total.
MMMmmmmm !! rien a l’horizon. Pas de catastrophe, pas de problème, le calme.
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 08h09 : MMMmmmmm !! rien a l’horizon. Pas de catastrophe, pas de problè...
Non parce que faudrait pas l’ accumuler. Le gros tas de vertes et de pas mures surtout que ça se digère pas.
C’est chouette !
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 06h15 : Alors une petite chanson pour souhaiter une bonne fête à notre Germ...
Mais qui était sainte Germaine ?
Fille d’un modeste laboureur, Laurent Desgrands et de son épouse Marie Lacour, Germaine naît à Frouzins petit village près de Toulouse, en 1579.
Atteinte de scrofules (adénopathie tuberculeuse), elle a aussi une main atrophiée. Sa mère meurt alors qu’elle était encore très jeune. Son père se remarie et dès lors, elle subira les humiliations de sa belle-mère, acariâtre, et sera reléguée dans un appentis, loin de la vie familiale.
Elle meurt en 1601 vierge et sainte. Ce qui est logique car avec des scrofules et une main atrophiée les amateurs étaient rares.
Elle persuada son père de l’envoyer garder les troupeaux, où là, dans la nature, elle pouvait réciter son chapelet et trouver le réconfort dans la boisson.
Elle plantait sa quenouille en terre et la quenouille gardait les moutons ; jamais une brebis ne s’égara, et jamais non plus les loups, pourtant nombreux dans la région à cette époque, n’attaquèrent le troupeau. Pendant ce temps elle grimpait aux rideaux de son appentis pour surveiller de loin ses moutons.
Pour aller au bistrot, elle devait passer un gros ruisseau. Un jour que le ruisseau était en crue, des paysans qui la voyaient venir se demandaient, d’un ton railleur comment elle ferait pour passer. Les eaux s’ouvrirent devant elle et elle traversa sans même mouiller sa robe (elle n’aimait pas l’eau très jeune)
Sainte Germaine est très honorée dans le département du Lot. Rares sont les églises où on ne trouve pas un souvenir de notre bergère sous forme de vitrail, statue, reliquaire ou même cloche baptisée Germaine, et les troquets où on ne trouve pas de lagon bleu.
Le corps de la jeune vierge est installé dans une bière (une triple westmalle) dans le bistrot paroissial. Le petit peuple en fait immédiatement sa Sainte et vient boire une bière à sa santé. Certains s’émeuvent que l’on puisse vouer un culte à une vierge ordinaire. Ils interviennent afin que la bière soit installée ailleurs.
En 1644, alors que le sacristain se préparait à organiser des funérailles en creusant une fosse, il tomba sur un corps enseveli dont la fraîcheur le stupéfia. Même les fleurs que la morte tenait étaient à peine fanées. A la difformité de sa main, aux cicatrices des ganglions de son cou, on reconnut Germaine Desgrands-Lacour. Toutefois, son corps fut déposé dans un cercueil de plomb, offert par une paroissienne guérie par l’intercession de la sainte, et déposé dans la sacristie où il demeura, à nouveau oublié, encore seize ans.
Le 22 septembre 1661, le vicaire général de l’archevêque de Toulouse, Jean Dufour, vint à Pibrac. Il s’étonna de voir ce cercueil resté dans la sacristie, le fit ouvrir, et découvrit que la sainte présentait toujours le même état de fraîcheur. Il fit creuser tout autour de là où le corps avait été trouvé, et tous les morts enterrés au même endroit n’étaient plus que des squelettes. Ébranlé par ce miracle, le vicaire général demanda la canonisation de Germaine en 1700. On sait depuis que son corps s’était conservé car il était imbibé de lagon bleu, mais c’est trop tard pour pour lui enlever sa sainteté.
Germaine, Germaine
Une java ou un tango
C´est du pareil au même
Pour te dire que je t´aime
Qu´importe le tempo (oh oh)
Germaine, Germaine
Un rock´n´roll ou un slow
C´est du pareil au même
Pour te dire que je t´aime
Et que j´t´ai dans la peau (poil au dos)
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 03h06 : Il me semblait bien que Tonton avait utilisé cette expression: C’es...
Ce qui les a soudés pour la vie d’une amitié indefectible.
Je reprends la phrase de God :
À votre avis, n’a-t-on pas là une belle périssologie ?
réponse à . mickeylange le 15/06/2013 à 08h36 : Mais qui était sainte Germaine ? Fille d’un modeste laboureur,...
Je suis épaté (de canard) par la qualité des historiens qui traînent leurs guêtres sur ce site ! Vraiment.
Notre langue verte doit avoir bien mûri, puisqu’ elle fait l’ objet de plusieurs dictionnaires. Et les fruits de saison, mûrs, ne sont pas obligatoirement jaunes ou rouges. La preuve : un horticulteur vient de réhabiliter une certaine variété de fraises blanches (aux akènes rouges, toutefois...) ayant un léger arrière-goût d’ ananas (non, Filo, il ne s’ agit pas de la fraise géante autrichienne...). La culture en avait été totalement abandonnée, car elle n’ est pas très productive....
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 08h49 : Ce qui les a soudés pour la vie d’une amitié indefectible.Je...
Je perrissoligise
Tu perrissologises
Il perrissologise
Nous perrissologisons
Vous perrissologisez
Ils perrissologient

Encore eût il fallut que vous eussiez perrissologisassé.......
Nous perrissologisâmes
Bon je vais arrêter sinon je vais en entendre des vertes et des pas mures.....
réponse à . mitzi50 le 15/06/2013 à 10h17 : Notre langue verte doit avoir bien mûri, puisqu’ elle fait l’ ...
Notre langue verte doit avoir bien mûri, puisqu’ elle fait l’ objet de plusieurs dictionnaires.
L’occasion pour moi de rappeler que je tiens à disposition des foules impatientes une bibliographie de l’argot ancien (des origines à 1920), faite de nombreux liens vers des ouvrages plus intéressants les uns que les autres.
Merci de vous faire connaître auprès de God, qui vous donnera mon canal 12.
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 10h19 : Je perrissoligise Tu perrissologises Il perrissologise Nous perrissologisons Vou...
Encore eût il fallut que vous eussiez perrissologisassé
È pericoloso sporgassie !
réponse à . deLassus le 15/12/2009 à 04h08 : ACHTUNG ! CETTE EXPRESSION EST PRESQUE UNE REPRISE Quand on tape Des vert...
Merci !

DÉFORMÉE
Portes ouvertes, on fait pas l’ mur
On trouve des verts et des mûrs sur la même grappe
mais ceux-là n’étaient pourtant pas verts en haut du mur !
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 11h34 : Encore eût il fallut que vous eussiez perrissologisasséÈ per...
Non...........SPORGERSI..........

Cet avertissement a commencé à disparaître du monde ferroviaire au milieu des années 70 avec l’apparition des voitures Corail dont on ne pouvait plus ouvrir les vitres car climatisées. Vinrent ensuite les TGV et automotrices également climatisées.
Plus aucun matériel moderne n’en est maintenant équipé........

Eco........
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 11h41 : Merci ! DÉFORMÉE Portes ouvertes, on fait pas l’ mur...
Portes ouvertes,
Il faut qu’une porte soit ou verte ou
fermée pas mûre
réponse à . God le 15/06/2013 à 09h39 : Je suis épaté (de canard) par la qualité des historiens qui...
Ca, faut avouer qu’on a des pointures parmi nous......
réponse à . saharaa le 15/06/2013 à 12h10 : Portes ouvertes,Il faut qu’une porte soit ou verte ou fermée pas m...
Nan !........Elle peut être entrebaillée
Et pis c’est tout......
réponse à . saharaa le 15/06/2013 à 12h04 : On trouve des verts et des mûrs sur la même grappe mais ceux-l&agrav...
Même une jument peut être verte
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 12h08 : Non...........SPORGERSI.......... Cet avertissement a commencé à ...
Un autre exemple très "pericoloso" à cette page dans lequel on peut en voir des vertes et des pas mûres si on n’est pas expérimenté !
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 12h19 : Nan !........Elle peut être entrebaillée Et pis c’est to...
Ah bin non, entrebaillée ce n’est plus fermée, c’est déjà ouverte ! et pis les portes mal fermées même vertes, ça cogne contre le mur !
réponse à . mickeylange le 15/06/2013 à 08h36 : Mais qui était sainte Germaine ? Fille d’un modeste laboureur,...
et même 
réponse à . saharaa le 15/06/2013 à 12h29 : Ah bin non, entrebaillée ce n’est plus fermée, c’est d...
Ah bin non, entrebaillée ce n’est plus ouverte, c’est déjà fermé.........Bref c’est l’histoire de la bouteille a moitié pleine, à moitié vide........
réponse à . mickeylange le 15/06/2013 à 08h36 : Mais qui était sainte Germaine ? Fille d’un modeste laboureur,...
En direct du Vatican…

Votre remarquable article sur la vie de Sainte Germaine - son œuvre, son action pour le développement rural, et pour la race ovine en particulier - n’a pas été sans attirer l’attention de nos observateurs qui chaque jour sont plus qu’attentifs aux écrits des ouailles de God himself.

C’est avec un vif intérêt que nous avons découvert les origines de la sainte, sa traversée moïsienne des eaux, les effets de conservation du lagon bleu*, toutes choses qui vont compléter utilement nos livres sur la vie des Canonisés. Et, afin que vos précieuses recherches trouvent la résonance qui leur convient, nous allons inviter les prêtres, vicaires, diacres, … à en informer les fidèles lors des toutes prochaines messes dominicales.

Le Secrétaire de Sa Sainteté.

___________
*À ce propos [de lapin !... s’cusez-moi, mais la tentation est trop forte...], j’ai cru comprendre que vous aviez des facilités pour vous procurer ce breuvage… On m’a parlé d’un certain Marcel… Paraît qu’il est en relation avec un fournisseur de rillettes exceptionnelles… Ça m’intéresse aussi… J’ vous demande la plus grande discrétion afin de ne pas attiser la convoitise de qui vous savez…
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 06h15 : Alors une petite chanson pour souhaiter une bonne fête à notre Germ...
Oh ! Bouba !
Germaine
réponse à . DiwanC le 15/06/2013 à 12h59 : En direct du Vatican… Votre remarquable article sur la vie de Sainte Germaine...
nos livres sur la vie des Canonisés

Comment peut-elle être canonisée alors qu’elle était vierge parce qu’elle n’était pas canon ?
Comme dit Georges Lautre quand je pense à Fernande...
mais quand je pense à Germaine...??
Finalement elle ressemblait plus à Félicie qu’à Fernande !

j’ai cru comprendre que vous aviez des facilités pour vous procurer ce breuvage…
Tu sais bien qu’il y a toujours du lagon bleu à la maison.
Ce soir j’attends Germaine
J´ai apporté du lagon bleu
J´en apporte toutes les s´maines
Germaine elle aime bien ça
Ce soir j´attends Germaine...
réponse à . <inconnu> le 15/06/2013 à 05h01 : Aujourd’hui, c’est la Sainte-Germaine. Les rideaux, ça va &ec...
Les rideaux, ça va être leur fête !
Déjà que Sa Divinité est un rien réticente vis-à-vis des souhaitements et autres souhaitages d’anniversaire, si Elle voit arriver les souhaitations fêtiques… Craignons le pire : restriction des heures d’ouverture du site, limitation du nombre de caractères, augmentation du prix de l’encre… sans compter une tonitruante colère céleste.

On a intérêt à se carapâté (de foi) avant !
Ca va jaser sur Expressio ! .........
On va en entendre des vertes et des pas mûres
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 12h08 : Non...........SPORGERSI.......... Cet avertissement a commencé à ...
Gotlib en avait fait une fable express dont la conclusion était :
« Père y colle au zoo ce porc Jerzy ».
C’ est exact. Née au village de Claquebue... où selon Marcel Aymé, l’ auteur, "il ne se passait jamais rien", sauf... quelques détails assez croustillants sur la vie sexuelle de ses habitants. Dès le 3è paragraphe du 1er chapitre, en effet, on apprend que... "Maloret dépucelait ses filles, mais l’ histoire n’ intéressait plus, depuis cent ans qu’ elle courait".... Jusqu’ à quel âge un homme reste-t-il aussi "vert" ? (Bon, je triche un peu... car la suite laisse penser que c’ était un usage transmis de père en fils).
réponse à . God le 15/06/2013 à 14h53 : Gotlib en avait fait une fable express dont la conclusion était : &l...
Gotlib ?.........Bon Dieu, mais c’est bien sûr !
Je comprends tout maintenant !

Joseta, sors de ce corps qui n’est pas le tien !
réponse à . God le 15/06/2013 à 14h53 : Gotlib en avait fait une fable express dont la conclusion était : &l...
Merci, je ne connaissais pas cette page.......Ah Gotlib, "les Dingodossiers", "la Rubricabrac"....Là c’est toute ma jeunesse à moi qui remonte à la surface........
réponse à . mitzi50 le 15/06/2013 à 15h45 : C’ est exact. Née au village de Claquebue... où selon Marcel...
Un peu leste en effet. En 1959 on a dû en dire des vertes et des pas mures sur ce film.......
Mais bon, c’est du Marcel Aymé.....
La jalousie rend vert, du moins en anglais, "she turned green with envy." (Elle est devenue tout verte de jalousie)

Pourquoi vert et non une autre couleur...je ne sais pas mais peut-être parce qu’on fait un lien entre la jalousie et la maladie. Une personne qui est souffrante ou qui a la nausée, par exemple, "she’s a little green around the gills." (Elle se montre un peu verte autour des ouïes)

Si on n’est ni jaloux ni souffrant et on est green, on est bien sûr écolo.

Si une histoire ou une remarque est grivoise, voire un rien offensive, on dit qu’elle est "off color." (Difficile pour moi de traduire off color...la couleur n’est pas vraie, Elle cloche en quelque sorte.)
réponse à . lalibellule1946 le 15/06/2013 à 16h34 : La jalousie rend vert, du moins en anglais, "she turned green with envy." (Ell...
En français, on dit qu’on est vert de rage. Voir cette page.
J’ignore pourquoi notre langue a choisi cette couleur plutôt que le rouge.
réponse à . lalibellule1946 le 15/06/2013 à 16h34 : La jalousie rend vert, du moins en anglais, "she turned green with envy." (Ell...
It’s true, honest it is........

Queen Mum.......
« Des vertes et des pas mûres  »

Si l’on tient compte que des syllabes que Sa Divinité a écrit en bleu, ça donne " des vert et des pas mur"
C’est au pied du mur qu’on voit le maçon.
Mais s’il est vert c’est qu’il est malade et il va nous construire un mur de travers.
Si le mur est en travers l’architecte va être tout rouge et le maçon est mûr pour être chômiste.
SOS racisme va faire un procès. Il a le droit d’être vert comme d’autres sont blancs, jaunes, ou noirs ! Pas de discrimination, l’architecte est bien tout rouge et il n’est pas viré !
C’est pas de sa faute au maçon, il est italien de Pise. Là-bas c’est comme ça qu’on fait et personne ne critique. Il y a même des millions des millions, et des millions* de gens qui viennent exprès pour admirer. C’est comme qui dirait une spécialité.
Pour être aussi c.., l’architecte devait être un ancien architecte des monuments de France.
Je connais quelqu’un qui voulait construire une paGode à Venelles dans le sud avec un toit à quatre pentes de travers et il lui a refusé le permis de construire. Il l’avait en travers, surtout qu’il se prenait pour un dieu. Faut dire qu’il avait construit sur la terre entière en six jours. Il y a bien des trucs qui vont de travers, mais en six jours vous n’auriez pas fait mieux, alors ne critiquez pas. Sauf que depuis s’il était sympa il aurait modifié quelques trucs foireux sans qu’on porte plinthe**. Mais faut dire que le mec en tout et pour tout il a travaillé que six jours dans sa vie !
Il y en a qui ont fait mieux. Martine Aubry a dit de notre Président " Quelqu’un qui n’a jamais travaillé dans une entreprise, et qui n’a probablement jamais travaillé tout court, qui n’a jamais eu à faire en sorte de terminer l’année avec un bilan comptable positif, et qui n’a jamais été dans la situation de devoir....etc. etc.(sic)".
Faut pas se plaindre il fait deux centimètres de plus que l’ancien. A ce rythme (deux centimètres tous cinq ans) dans 30 ans on en aura un comme Obama.
Bon j’arrête, je pars de travers et je risque d’en prendre une au travers de la tronche.

* cette citation est d’un certain Georges.
** dans le bâtiment ça s’écrit comme ça.
réponse à . deLassus le 15/06/2013 à 17h31 : En français, on dit qu’on est vert de rage. Voir cette page. J&rsqu...
On dit aussi être de mauvaise humeur...... ici

Bon, sans rire il paraîtrait que l expression d origine est :vert de colere !
colere vient de cholera , serait cree par l exces de bile de couleur verte .

MAIS, car il y a toujours un MAIS il est dit ici que la bile est jaune.....

Voilà, en définitive on n’est pas plus avancés
« Des vertes et des pas mûes  »
Ainsi God ne serait que vertu…

Pourtant, certains - dont nous tairons les noms - n’hésitent pas à dire que lorsqu’il créa la planète bleue comme une orange, il avait un peu forcé sur le gros rouge ; tout au moins le premier jour.

Pourquoi ? s’interroge-t-on. Avait-il des idées noires ? Que nenni ! Son sang bleu d’aristocrate lui assurait bonne renommée et ceinture dorée. On lui donnait le bon dieu sans confession car on le savait blanc comme neige.

Comme il avait les pouces verts, son jardin d’Éden fut une réussite. A la brune, par les chauds crépuscules, éléphants blancs *, loups blancs, merles blancs eux aussi, souris vertes courant de l’herbe, vivaient en harmonie en compagnie d’Ève et d’Adam, elle, charmante dans sa blonditude, lui, beau comme un prince saharien dont il avait la senteur des sables chauds. Ils avaient commencé par se regarder dans le blanc des yeux mais très rapidement, chauffés à blanc, ils se conduisirent comme deux… [censuré]. Ce qui fit rougir Sa Divinité qui pourtant en voyait des vertes et des pas mûres dans le Salon Rose où chacun pouvait se rencontrer en suivant le fil rouge des rendez-vous passés par le téléphone, rose lui aussi, du Bar du Phare.

Tout, donc, n’était qu’ordre et volupté, jusqu’au jour où une sorte d’éminence grise, la tête farcie des plus noirs desseins, fit son entrée. God vit rouge !
Vert de rage, bleu de colère, il envoya tout le monde au diable vauvert, en les menaçant de la fièvre jaune. Ce qui fit qu’après avoir été de grise, l’éminence fut chocolat.

Puis il créa Expressio, en tira un gros livre bleu**, et laissa venir à lui une armée de joyeux drilles qui depuis foutent le bor…el, au point que God en voit de toutes les couleurs !

* qu’il voyait roses les jours où il forçait sur le p’tit jaune [autrement dit : pastis ; ça , c’est pour éviter les détournements ].
** en vente dans toutes les bonnes librairies.
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 17h51 : On dit aussi être de mauvaise humeur...... ici Bon, sans rire il para&ici...
...on n’est pas plus avancés

Moi, si. Je crois que la vision de cet personnage en rage vert(e?) vif va
rester dans mon Imagination, comme une sorte d’aide-mémoire pour
cette expression que j’ignorais avant ce jour.
Moi, qui ne suis jamais vert (e?) de rage...  
réponse à . lalibellule1946 le 15/06/2013 à 20h46 : ...on n’est pas plus avancés Moi, si. Je crois que la vision de c...
Il existe aussi des vers de vase..........beuaaaaaaaaaaaaark !!!!!!!!!
réponse à . deLassus le 15/06/2013 à 17h31 : En français, on dit qu’on est vert de rage. Voir cette page. J&rsqu...
Je n’ai pas trouvé l’origine de cette expression. Il faut qu’on s’appelle God pour la trouver, crois-tu?
Mais elle me plaît beaucoup, cette locution. Si on rougit on devient rouge. Si on est apoplectique on vire au cramoisi. Mais la rage va au-delà d’un simple rouge. Elle est d’une couleur atypique, d’un vert inattendu...cette expression a peut-être donné naissance au INCREDIBLE HULK. Crois-tu?
réponse à . BOUBA le 15/06/2013 à 21h05 : Il existe aussi des vers de vase..........beuaaaaaaaaaaaaark !!!!!!!!!...
Mais maintenant j’ai une image dans la tête don’t je voudrais me débarrasser...

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Des vertes et des pas mûres » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?