En rang d'oignons - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

En rang d'oignons

Sur une seule ligne, à la file.

Origine

À ma connaissance, personne n'a jamais vu des oignons quitter le potager en marchant au pas, bien rangés les uns derrière les autres, en direction de la cuisine.
Ou alors, il ne s'en est pas vanté, ayant peur qu'on l'accuse d'avoir un peu trop forcé sur la bouteille.

Par contre, on peut imaginer que l'origine vient de la manière dont le jardinier plante méticuleusement ses oignons dans le potager, bien alignés les uns après les autres.
Sauf que les oignons ne sont pas les seuls ainsi traités. Pourquoi ne parlerait-on pas plutôt de rangs de poireaux, de carottes ou de salades ?

Une explication traditionnelle, reprise dans plusieurs ouvrages, veut que cette expression nous vienne du XVIe siècle, à l'époque où, à Blois, au cours des États Généraux qui se tinrent en 1576 et 1588, officiait un maître de cérémonie qui avait entre autres pour rôle d'assigner les places des seigneurs et des députés.
Ce maître, qui avait exercé sous plusieurs rois, en commençant par Henri II, aimait ranger son petit monde selon des règles protocolaires précises qu'il devait absolument faire respecter.
Ce personnage était Artus de la Fontaine-Solaro, baron d'Oignon.
C'est en raison de sa renommée et de sa science du placement des personnes avec le respect du protocole que notre locution serait née.

Oui, mais il se trouve que "se mettre en rang d'oignons", en 1611, donc quelques années plus tard, voulait dire "s'intégrer à une compagnie où on n'a pas sa place" ou bien "prendre place dans une réunion où on n'est pas invité", peut-être, selon le DHLF (Lien externe), par déformation de "se mettre en rang d'union" mais plus probablement par allusion à la manière dont les paysans rasssemblaient les oignons cueillis par taille décroissante, en commençant par les plus gros (même s'ils les rangeaient, ils ne faisaient pas de bottes d'oignons de même taille, mais mettaient les petits avec les gros, tout comme des gens de petites conditions pouvaient se mêler en rang d'oignons avec des gens de la bourgeoise, par exemple).
Et ce ne serait qu'en 1654 que l'expression aurait également pris le sens actuel, le précédent continuant à être utilisé pendant encore au moins un siècle.

Exemple

« En rang d'oignons, le sourire prêt, les maillots chair, les costumes multicolores, la troupe éclectique (...) n'était encore rien à côté de ce que vous alliez voir à l'intérieur »
Louis Aragon - Les beaux quartiers

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En rang d'oignons » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagnede Wie Perlen auf einer SchnurComme des perles enfilées
Allemagnede Wie die Hühner auf der StangeComme les poules sur la barre
États-Unisen Indian fileEn file indienne
États-Unisen Single fileEn file unique
Angleterreen In a row / line.En rangée / ligne.
Espagne (Catalogne)es En fileraEn file indienne
Espagnees En ristraEn chapelet
Espagnees En fila indiaEn file indienne
Grècegr Στην ουράÀ la queue
Hongriehu Libasorban.En file d'oie.
Italieit In fila indianaEn rang indien
Pays-Basnl In ganzenmarsEn marche des oies.
Belgique (Flandre) / Pays-Basnl Netjes op een rijBien rangé en queue leu leu
Belgique (Flandre)nl In ganzenpasEn pas de l'oie.
Brésilpt Em fila indianaEn file indienne
Roumaniero Ca margelele pe ataComme des perles enfilées
Roumaniero unul dupa altull'un après l'autre
Roumaniero In sir indianEn file indienne

Vos commentaires
Quand on fait la queue, c’est avec le bas-rond d’oignon, comme qui dirait, hein ? Cul à cul, en quelque sorte. A touche-touche...
Bon, allez, les gosses : au lit, les mains sur les couvertures !
Et l’horloger qui range ses montres de gousset et les aligne dans sa vitrine, hein, que fait-il? Il les met en rang d’oignons, bien sûr!
Je profite de cette belle jounrnée pour souhaiter une bonne année chinoise à Marguerite.
En Chine commence aujourd’hui l’année du rat.
En somme, en rang d’oignons, il n’y a pas de solution de continuité ?
Bien l’bonjour à toutes et tous !
réponse à . Rikske le 07/02/2008 à 07h12 : En somme, en rang d’oignons, il n’y a pas de solution de continuit&e...
Pas d’accord: si tu fais suer les oignons, il y a une solution!
Hareng d’oignons, est-ce que ça vient de la Marine?
Quand on reçoit des coups, et qu’on pisse le sang, on rend eau d’gnons !

ce matin expressio m’est parvenu avant 7 h, autant dire aux aurores, merci !
À ma connaissance, personne n’a jamais vu des oignons quitter le potager en marchant au pas,bien rangés les uns derrière les autres, en direction de la cuisine.
A ma connaissance ces oignons là doivent marcher en file indienne. 

Tout est revenu à la bonne heure, reçu mon Expressio dès potron-minet ou presque, 5:34:14.
Si Oignon est l’anus, autant dire que les bonnes gens étaient regroupées de la sorte : « cul à cul ! ».
Ca se frottait donc chez les diplômés du dernier rang, serrés du cul qu’ils étaient.
réponse à . lejnan le 07/02/2008 à 08h33 : Hareng d’oignons, est-ce que ça vient de la Marine?...
Un petit oignon, un petit poisson, un petit bâton = un rollmops. En rang d’oignons dans toutes les bonnes épiceries. cette page
réponse à . Elpepe le 07/02/2008 à 00h30 : Quand on fait la queue, c’est avec le bas-rond d’oignon, comme qui d...
À ma connaissance, personne n’a jamais vu des oignons quitter le potager en marchant au pas, bien rangés les uns derrière les autres, en direction de la cuisine.
pas moi, en tous cas. Mais j’en ai vu souvent quitter la cuisine en direction du potager, en marchant au pas, bien rangés, en rang de poireaux.
"se mettre en rang d’oignons", en 1611, donc quelques années plus tard, voulait dire "s’intégrer à une compagnie où on n’a pas sa place" ou bien "prendre place dans une réunion où on n’est pas invité"

Je trouve dans mes archives l’expression : Se mettre en rang d’oignon, et ne valoir qu’une eschalote, qui signifie "s’agréger à une compagnie où l’on n’a pas sa place", et provient d’un ouvrage de John Palsgrave, Lesclarcissement de la langue francoyse, qui fut publié en 1530, en anglais, et destiné à des Anglais désireux d’apprendre le français.

Outre son sens de « rangée, file », le mot rang a aussi en moyen français les sens de « ordre déterminé » et « importance, autorité ».
Ainsi, peut-être, faut-il entendre aussi dans cette expression l’idée de « se mettre au rang d’un oignon (alors qu’on n’en a pas l’importance)».
Cela dit je ne vois pas, personnellement, en quoi l’oignon est supérieur à l’échalote. Culinairement, leurs usages sont bien différents, mais non hiérarchisés, et métaphoriquement, il me semble que dans la course à l’échalote, c’est bien l’oignon qu’on attrape, non ?
***
Bonjour à tous, et bonnes fêtes du Nouvel an à la belle Frogaroo !
réponse à . lejnan le 07/02/2008 à 08h33 : Hareng d’oignons, est-ce que ça vient de la Marine?...
Hé, pomme à l’huile ! Tu viens de gagner la trirème du jour... Encore bravo !
L’Amiral
Bonjour les gens.

En rang d’oignons ? Comme les militaires qui défilent au pas le 14 juillet ? Ah non merci, je préfère me mettre en dent, rognons.
réponse à . syanne le 07/02/2008 à 09h22 : "se mettre en rang d’oignons", en 1611, donc quelques années plus t...
dans la course à l’échalote, c’est bien l’oignon qu’on attrape
Ah, Syanne, là, je t’élève au rang des liliacées qu’on aime à effeuiller : c’est beau à en pleurer.
La première explication (baron d’Oignon) se justifie en ce que cette expression s’écrit souvent "rang d’oignon" et non pas "rang d’oignons". Mais les différentes sources ne se contredisent pas. On imagine facilement qu’avec un maître de cérémonies à la fois pointilleux et doté d’un nom aussi juteux, les gens concernés se soient permis tous les calembours possibles sur lui.
Rien à voir avec le sujet du jour, mais d’actualité quand même:
quand la Commission Européenne nous dit qu’il faut investir massivement dans le dévelopement du râble, elle nous pose un lapin, là, non?
réponse à . file_au_logis le 07/02/2008 à 10h02 : Rien à voir avec le sujet du jour, mais d’actualité quand m&...
C’est une recette aux petits oignons, ça, Filou !

RÉCLAME

Expressio : un site aux poêles, où on fond en se faisant dorer.
Si je vous dis, les gosses :
- en rang d’ail, je ne veux voir qu’une tête !
ça marche mieux qu’avec l’oignon, hein ? Où alors, je devrais inverser ma perspective...
réponse à . Elpepe le 07/02/2008 à 10h17 : Si je vous dis, les gosses : - en rang d’ail, je ne veux voir qu&rsqu...
Non, non, c’est "en champ d’ail" qu’il faut dire...
N’oublie pas ta petite laine avant de sortir
si tout se passe à peu près bien, je vous quitte pour une semaine de ski. Autrefois les queues devant les tire-fesses illustraient bien l’expression, puisque le jeu consistait à se carrer dans l’oignon une rondelle attachée à un tige. Mais les temps ont changé : maintenant on attend qu’un siège vient vous faucher les mollets ...
Soyez tout sauf sage, en mon absence.
- Grogs d’Annie ? Non.
- Groin : gnons d’âne.
- Nids : âne grognon.
- Non, ô grand singe !

Anna Gramme
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 11h03 : si tout se passe à peu près bien, je vous quitte pour une semaine ...
Et n’oublie pas de bien planter le bâton, hein ? Tout schuss, Chirstian, bien penché en avant, la tête dans les épaules, et les dragonnes bien en main, surtout... Hardi petit !
réponse à . file_au_logis le 07/02/2008 à 11h03 : Non, non, c’est "en champ d’ail" qu’il faut dire... N’ou...
Un champ d’ail ? C’est point mousse-haillons, ça...
les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on prononçait poreau au lieu de poireau , comme on dit ognon au lieu d’oignon. (en tous cas c’était le cas dans le Constantinois ).
Purée d’oignons d’nouz ôtres !  

rappel : comme le disait déjà l’academie en 1762 "OIGNON. s.m. On ne prononce point l’I, mais il sert à mouiller le G
Sachant que , depuis, l’oignon désigne l’anus , que désigne le I qui sert à mouiller le point G , je vous le demande, messieurs, je vous le demande !!!
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
je vous le demande, messieurs, je vous le demande
Là, moi, je sèche !
Baronne de La Tronche-En-Biais
La purée de toi, dis ! Atso, quand BB fait de la confiture d’oignons, c’est moi qui range les bocaux sur l’étagère, bien alignés en rang d’oignons, mon frère !
les boxeurs se mettent en rang de gnons
les bouchers mettent en sang rognon, et le chirurgien met en rang moignon.
quant à l’opticien, il met en rang lorgnons.

Vous ne trouvez pas tout cela mignon ?  
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce commentaire associé à un désabonnement :
« et surtout par les commentaires lourds, gras et orientés de certaines personnes qui transforment cette rubrique en la plaçant au dessous de la ceinture systématiquemt : c’est regrettable »

Encore un cul-serré qui s’en va. Je vous laisse deviner ce qui est réellement triste, dans cette histoire.
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
...qu’en Algérie on prononçait poreau au lieu de poireau ...
Nous disons aussi poreau dans ma belle région de wallonie, bien que nous l’écrivions toujours avec un i. Même chose pour l’ognon.
si tout ce passe à peu près bien
Et si ça ne se passe pas bien, tu continues à nous divertir ? C’est que comme tu peux le constater en 29, tu es le bouc émissaire, la tête de turc, de ceux et celles qui se désabonnent (c’est ce que dit God en tout cas). Tu peux partir tranquille, on est pas tous du même avis. Reviens-nous en bonne et due forme.
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
Et j’ai oublié d’ajouter, bonne neige, bon ski, et reviens-nous le plus intact possible, histoire de continuer (en collaboration avec quelques autres, il faut bien le reconnaître) à faire fuir les grincheux.
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
Au-dessous de la ceinture ? Quels grognons ! Ben quoi ? Dès qu’on parle, qu’on pense ou qu’on rêve, si on lit bien papa Sigmund (et qu’on travaille un peu là-dessus), c’est toujours de "ça" dont il est question, non ? Inconsciemment, ou consciemment, c’est selon... Ici, il semblerait que, pour un certain nombre, ce soit plutôt en toute conscience, et c’est plutôt rassurant sur la bonne santé psychique ambiante. Quant à savoir si c’est lourd, il convient de longuement soupeser le pour et le contre. 
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 11h03 : si tout se passe à peu près bien, je vous quitte pour une semaine ...
Bonnes vacances, fieu ! Tu vas nous manquer ! Et... pas de solution de continuité comme au XIVème siècle, hein ?
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
T’en fais pas, fieu: y’a encore bon nombre de fidèles, intervenants ou non sur le forum, qui restent accros ! Comme Kevin Demange, ou Gilles Sainte-Croix, newô ? 
réponse à . Elpepe le 07/02/2008 à 13h53 : Au-dessous de la ceinture ? Quels grognons ! Ben quoi ? Dè...
Il vaut mieux penser à "ça" de temps en temps et en parler que de penser à "ça" tout le temps et ne jamais en parler.
La sexualité et la cochonnerie font bon ménage ; mixées, cela donne un certain érotisme qu’il convient d’assumer, non de réprimer. Les fantasmes "divers" et d’été ne sont que des fruits de saison et tiens, en parlant de cela, à chaque fois qu’un fruit, un légume sont ici évoqués, c’est à juste titre qu’à chaque fois, cela nous ramène plus ou moins à « ça ». Notre esprit est ainsi fait qu’il pense d’abord à ses besoins élémentaires. Pas sortir de St Cyr pour saisir tout ce plaisir d’en rire…
« ça » être naturel ! Avec ou sans Sigmund d’ailleurs…

@ Chirstian >>> Sexe à la neige > capote en laine beige !
Oignon !!! (dit-il)
Oh si !!! Même si ça pèle car les jeunes femmes Russes nombreuses dans nos stations (sauf ici) n’ont pas froid aux yeux ni au Q, donc, sors couvert et reviens-nous bien requinqué. (Pour ma part, tu peux compter sur mon silence absolute-Vodka) 
Sur une seule ligne, à la file.
A la queue leu leu...
Et voilà, en dessous de la ceinture encore !
Terrible !

"Leu" qui en ancien français voulait dire "Loup". On y revient ! Qui n’a pas vu le loup ici ? Le soir au coin d’un bois ou d’un champ d’oignons ou encore au sommet d’une station de sports d’hiver... Ce n’est pas une obligation non plus que d’accompagner Chirstian... 
Ce personnage était Artus de la Fontaine-Solaro, baron d’Oignon

Cà, alors, ce serait donc "en rang d’Ognon" qu’il faut dire.
Ognon est un minuscule patelin sur la route de Senlis à Compiègne et on traverse son hameau "la roue qui tourne", ce qui tombe bien pour les automobiles.

Longitude : 2.64456
Latitude : 49.2364

pour ceux qui voudraient y aller à la nage.
Le vin chaud, ça, c’est important !

Chirtsian ici, il y a quelques années et déjà la grosse déconne : cette page 
En Picardie on parle d’ongnon et de porion.

(Del tèrte a l’porion, del tèrte à l’ongnon).

Mais pourquoi le contre-maître dans les mines est-il surnommé le porion ?
C’est peut-être le seul qui ne s’agite pas ???
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
la plaçant au dessous de la ceinture systématiquemt : c’est regrettable
ce départ est-il lié à mon message 25 ? Encore faudrait-il qu’il y ait eu lieu entre 12:40:25 et 13:07 , ce que l’histoire ne précise pas !
Tu me donneras acte que je ne me place pas systématiquement à ce nieau (ni à n’importe quel autre, du reste !), mais que j’essaye au contraire de varier les approches ...
et je te donnerai acte en retour que si j’ai la tentation d’une approche grivoise ... je n’essaye effectivement pas d’y résister !
Quant à savoir à quel niveau se situe le point G , sans le connaîitre, je doute de la compétence de ton ex-abonné !
réponse à . SyntaxTerror le 07/02/2008 à 17h01 : En Picardie on parle d’ongnon et de porion. (Del tèrte a l’p...
Apparemment, le porion est le poireau… Le contremaître fait le poireau en surveillant sans trop bouger ses ouvriers. N’étant pas Picard, ni gelé, ni surgelé, j’ai trouvé cette réponse dans un glossaire de Patois Picard.
C’est donc livré Frais !
Sans frais.
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 17h10 : la plaçant au dessous de la ceinture systématiquemt : c&rsqu...
à quel niveau se situe le point G

Au niveau du Garage dans un immeuble. Le parking des Anges... 
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
en Helvétie aussi on parle de porreau. surtout dans le cantonde Vaud. La spéciatité de ce canton est d’ailleurs le "papet vaudois" confectionné avec du porreau, des patates et du saucisson vaudois (sorte de saucisse de Morteaux ) et/ou éventuellement de la saucisse aux choux! Ce plat est traditionnellement servi le 24 janvier, fête de l’Indépendance vaudoise
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
Monsieur God,

je suis au regret d’exprimer mon total accord avec cette personne courageuse qui enfin fait entendre la voie de la sagesse. En effet il est plus que fréquent que fleurissent sur ce site des grossièretés choquantes pour l’élite intellectuelle que je me targue de représenter. Les billes et l’écoute... non... les bouilles elle les quittent... non... Les quilles elle les boutent... Oh et puis zut vous m’avez compris bien entendu car je vous soupçonne d’être aussi dépravé que vos expressionautes, sont ici légion.
Toutefois, souhaitant garder un oeil sur ce site séditieux, vous n’aurez pas l’heur de prendre en compte mon désabonnement ce jour.

Veuillez agréer, Monsieur God, l’expression de ma colère contenue..
réponse à . SyntaxTerror le 07/02/2008 à 17h01 : En Picardie on parle d’ongnon et de porion. (Del tèrte a l’p...
le porion était aussi en belgique le contremaître à la mine. Sans doute que comme tous les contremaîtres, il se devait de surveiller les hommes et donc faisait le poireau. Mais peut-être aussi se sentait-il responsable de ses hommes et veillait-il à ce qu’aucun accident n’arrive aux ouvriers qui étaient sous ses ordres. On ne parlait du porion que dans les mines. Dans les usines, on disait le contremaître.
Une autre option pourrait-être que les veines étant parfois très peu haute, seul le porion pouvait se tenir debout à l’entrée de celles-ci, les ouvriers étant penchés sur leur travail parfois même couchés pour tailler la veine. Et je peux vous dire qu’ils n’avaient pas le temps de tailler une bavette.
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 17h10 : la plaçant au dessous de la ceinture systématiquemt : c&rsqu...
Cher Chirstian, oublie ta ceinture dans la neige !! Tu pourras tout à loisir te ballader verbalement s’entend, du haut en bas, sans entrave aucune.
A quelque niveau que ce soit, j’ai toujours grand plaisir à lire tes commentaires.
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
Juste pour vous dire que ce n’était pas de moi dont il est question ! Manquerait plus que ça, un cul serré après avoir bouffé de l’oignon en rang toute la journée ! Il a bien fait de partir, ledit cul. Bonne soirée et jolie nuit !
réponse à . SyntaxTerror le 07/02/2008 à 17h01 : En Picardie on parle d’ongnon et de porion. (Del tèrte a l’p...
Originaire du pas de Calais, fils, petit-fils (et peut-être plus) de mineur, je connais le terme de porion depuis que je suis né (pour ainsi dire). j’ai toujours assimilé le grade de porion à chef d’équipe et porion-chef à chef de chantier. Et je me suis déjà posé la question de l’origine du mot porion, mais je pensais que ç’à venait du chti’mi.
Ton questionnement m’a fait sursauter (l’ognon) et ma devise étant "qui cherche, trouve",j’ai été trés étonné de trouver la réponse sur le site d’un célèbre journal suisse:
cette page: "un porion"
A bas les culs serrés et vive la liberté d’expression 
réponse à . file_au_logis le 07/02/2008 à 07h09 : Je profite de cette belle jounrnée pour souhaiter une bonne année ...


Précisons qu’il s’agit du Rat de Terre à ne pas confondre avec le Rat d’Eau et encore moins lorsque ce dernier est un Rat de Mer de ... Chine !

Ach! Que c’est môffais !

BONNE ANNEE DU RAT DE TERRE ! à tous, quand même !
Cliquez ici pour aller au pays d’Indhi-Rat
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 13h03 : les boxeurs se mettent en rang de gnons les bouchers mettent en sang rognon, et ...
...les boxeurs se mettent en rang de gnons
les bouchers mettent en sang rognon, et le chirurgien met en rang moignon.
quant à l’opticien, il met en rang lorgnons.

Vous ne trouvez pas tout cela mignon ? ...

et les scouts se mettent en rando non?
réponse à . 81cell le 08/02/2008 à 14h43 : ...les boxeurs se mettent en rang de gnons les bouchers mettent en sang rognon, ...
et les politiciens font partie du gang du pognon ?

Bienvenue parmi nous.
Lu dans la bible (maigre repas)
Loth mangea un oignon et son chien lécha Loth.
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
Encore un cul-serré qui s’en va.
Quand on pousse la porte d’Expressio, on vient parce qu’on a trouvé plaisantes les expressions que tu proposes et que parfois on découvre : « aller sur la haquenée des cordeliers » ou « tuer un âne à coups de figues molles ».
On y vient aussi parce qu’on a aimé la manière dont tu les décortiques : l’humour mêlé aux références littéraires.
On y vient également parce que tu promets « une petite dose quotidienne de culture »... Et certains jours, reconnais qu’il y a un peu plus de « cul » que de « ture ». Allusions pleines d’esprit, fines saillies, certes... mais aussi traits salaces, bien gras qui expliquent un désabonnement. Est-ce une simple raison de "cul-serré" ? Pas si sûr...
Cela dit, si on ne faisait que citer Montaigne ou Vaugelas à longueur de bâillements, tu aurais aussi de beaux désabonnements ! Et sans doute, d’autres s’en vont-ils lassés par nos délires quasi quotidiens !
Bon... quand on a dit ça, on n’a rien dit... mais on est content de s’être exprimé ! 
Sur ce, je vais planter mes bulbes et je vous laisse vous occuper de vos oignons.
Tonton Georges fait par deux fois référence à ce savoureux légume qu’en tant que Méridional et cuisinier à mes heures je ne saurais évincer de ma cuisine cette page et cette page........
réponse à . joseta le 23/10/2011 à 02h18 : Lu dans la bible (maigre repas) Loth mangea un oignon et son chien lécha ...
Si çà s’est passé dans la bible c’est que c’est un Lot antique et si le chien lui a refilé ses parasites c’est devenu un Lot en tiques.......
Pour tout savoir sur ce légume dont on attribue au Cardinal de Mazarin le fameux "L’oignon fait la force !"......cette page
Écriteau confus lu sur le marché de cette ville suisse:
AULX NYON
Je rajoute un deuxième écriteau:
SPORTIF: JUDO NYON, DES HALTÈRES.
réponse à . BOUBA le 23/10/2011 à 05h44 : Si çà s’est passé dans la bible c’est que c&rsq...
Pourquoi avoir à ce point aspiré le h ? Il s’agit sans doute de Loth, celui qui,... avec ses filles ... Voir cette page
Mesdames, ce n’est pas de moi, c’est de Musset !
Mais je n’insiste pas, car je suis hors-sujet.
réponse à . BOUBA le 23/10/2011 à 05h41 : Tonton Georges fait par deux fois référence à ce savoureux ...
cuisinier à mes heures je ne saurais évincer de ma cuisine
Et moi, je l’émince dans ma cuisine...
 :&rsquo) : voilà ce qui arrive à ce moment-là...
réponse à . file_au_logis le 23/10/2011 à 09h22 : cuisinier à mes heures je ne saurais évincer de ma cuisineEt moi, ...
Voici pourquoi éplucher des oignons fait pleurer : cette page.
Résumé pour les gens pressés : plus on pleure, plus on pleure !
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h16 : Pourquoi avoir à ce point aspiré le h ? Il s’agit sans ...
Tu as raison, j’ai écrit ça en espagnol, merci, je corrige.
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h31 : Voici pourquoi éplucher des oignons fait pleurer : cette page. R&eac...
problème résolu : je les achète tout épluchés, surgelés. C’est plus cher, mais ça fait des économies de Rimmel ! 
réponse à . memphis le 23/10/2011 à 09h42 : problème résolu : je les achète tout épluch&eac...
je les achète tout épluchés, surgelés
Toi aussi, ce matin, tu t’exerces à l’alexandrin ?
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h16 : Pourquoi avoir à ce point aspiré le h ? Il s’agit sans ...
C’est vrai que Joseta et moi avons omis l’h de Loth.......Quoiqu’on doit cultiver l’oignon dans le Lot depuis l’antiquité et que les chiens Lotois doivent aussi avoir des tiques......et toc !
réponse à . file_au_logis le 23/10/2011 à 09h22 : cuisinier à mes heures je ne saurais évincer de ma cuisineEt moi, ...
je l’emince alors je l’ai mince.......et avec du ketchup, je l’aime Heinz........çà ne veut rien dire mais çà m’amuse........
Très intéressants ces cours de ....... Cuisine
J’ai un copain, plus vieux que moi, très discret; il ne se mêle que de ses oignons, mon pote âgé...
réponse à . BOUBA le 23/10/2011 à 10h07 : C’est vrai que Joseta et moi avons omis l’h de Loth.......Quoiqu&rsq...
Oui, ça se comprend qu’on oublie UNE lettre car le Lot égare one!
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h31 : Voici pourquoi éplucher des oignons fait pleurer : cette page. R&eac...
Il semble y avoir problème avec ton lien...

J’espère que celui-là s’ouvrira convenablement : il raconte l’histoire de l’oignon Johnny.
Sûr que là, les oignons s’en vont en en rangs d’oignons !
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h16 : Pourquoi avoir à ce point aspiré le h ? Il s’agit sans ...
Mesdames, ce n’est pas de moi, c’est de Musset
La preuve qu’on peut écrire des "horreurs" sans risque de faire fuir les culs-serrés ! 
Seulement, n’est pas Alfred qui veut...
réponse à . DiwanC le 23/10/2011 à 10h32 : Il semble y avoir problème avec ton lien... J’espère que ce...
Deuxième essai pour mon lien : cette page
réponse à . DiwanC le 23/10/2011 à 10h45 : Mesdames, ce n’est pas de moi, c’est de Musset La preuve qu’on...
En effet cette page
Whoaaaaaaaaaa ! Du grand art en effet ! 
Sand, Musset.......C’est du lourd !
Ils ont vaillamment avancé en rang d’oignons face au hakka et ils ont perdu, d’un tout petit point, dans un match très serré. Les garnements de Lièvremont ne sont pas aussi mauvais qu’on aime à le dire dans notre presse coquetière*.

*Néologisme tout frais pondu pour Expressio.
Ils vont quand même pas se serrer en rang d’oignon dans une toute petite cagette !  Même pas pouvoir laisser trainer ses pelures ! Même pas pouvoir étaler un peu ses racines ! La soupe a l’oignon ou tout les oignons sont à l’étroit c’est pas possible. Et puis faut arriver a ce que tous les oignons se supportent, encore moins possible. La cohabitation des oignons c’est trop dur. Y a qu’à leur demander !
Et biensur c’est un pauvre oignon qui devra s’occuper de toute la tribue d’oignons et de nettoyer la cagette ! 
réponse à . deLassus le 23/10/2011 à 09h16 : Pourquoi avoir à ce point aspiré le h ? Il s’agit sans ...
On badine donc avec la Sainte Ecriture...  
Pour voir un oignon du genre vaudou/voodoo/Voudon, il y a ce spécimen:

cette page
ANAGRAMME
Sonnera ding 'ong
Pourquoi ne parlerait-on pas plutôt de rangs de poireaux, de carottes ou de salades ?
Pour la même raison qu'on dit "Acheter un chat dans un sac" et pas un éléphant ou une musaraigne, comme tu nous le rappelais il y a 2 jours. Il me semble que tu as la mémoire courte ! 
Le potager de Georges ayant déjà été visité, il reste cette chanson qu'il écrivit pour Bernard Lavalette alors chansonnier débutant.

Une file indienne c'est après tout marcher en rang d'oignons....

Un petit café pour commencer le dernière ligne droite avant ce qu'il faut bien se résoudre à appeller "les fêtes" ?
plus probablement par allusion à la manière dont les paysans rasssemblaient les oignons cueillis

Il est vrai que quand on lit cette expression on pense immédiatement à ça....
réponse à . <inconnu> le 07/02/2008 à 15h48 : Sur une seule ligne, à la file.A la queue leu leu... Et voilà, en...
Qui n’a pas vu le loup ici ?

En tout cas Blanquette elle l'a vu, elle !...Enfin, ne croyez quand même pas que c'était une chèvre perdue...je veux dire volage....

Oh et puis zut c'est trop tendancieux cette histoire..

Elle est perdue sans être perdue, elle voit le loup sans ...enfin vous me comprenez...

Les sous entendus arrivent à la que leu leu....

(Nan, nan j'ai pas lu.....Ctrl+f...Merci, Minta !)
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 07h11 : Qui n’a pas vu le loup ici ? En tout cas Blanquette elle l'a vu, ell...
Maintenant que tu maîtrises Ctrl+F, il y a plus court : F3 (dans les touches de fonction au-dessus du clavier). Mais ça ne marche que sur le Web, pour Word ou Excel par exemple, il faut utiliser Ctrl+F (ou l'icône jumelles qui symbolise la recherche).
réponse à . Mintaka le 19/12/2016 à 07h23 : Maintenant que tu maîtrises Ctrl+F, il y a plus court : F3 (dans les ...
Ah ouèèèèèèèèèè !! Alt+128a marche !!

Merci Minta.

Sympa ces trucs...Ah que j'aurais aimé être intelligent moi aussi pour maîtriser ces engins que sont les zordis....
Tout ce que j'ai su maîtriser comme engin, ce sont les trains et TGV, une bête motrice avec des véhicules qui suivent en rang d'oignon...
Tes ouagons ou tes voitures, ne t'es-tu jamais amusé à les faire verser les uns d'un côté et les autres de l'autre ? 
réponse à . Mintaka le 19/12/2016 à 08h19 : Tes ouagons ou tes voitures, ne t'es-tu jamais amusé à les fa...
Oui, en mettant ça sur le compte d'un sabotage des CCFF ! 
Je ne dirai pas grand chose aujourd'hui, parce que parler d'oignons, 'c'est bête'...
Les vétérinaires s'occupent de leurs rognons...
- Avant de commencer notre partie de pétanque, on pourrait goûter un peu...j'ai apporté six boules, tiens...
- Ciboules ? J'aurais préféré jambon ou fromage...
Puisque tu dédaignes ASCII, eh bien ASCII vient à toi !
Alt + 128 → Ç.- Tu connais...

+ 144 → É
+ 210 → Ê
+ 212 → È

+ 181 → Á
+ 182 → Â
+ 183 → À

+ 215 → Î
+ 226 → Ô

+145 → æ
+ 0156 → œ

Si ta Seigneurie daigne faire copier/coller... puis imprimer, elle se le met sous le coude et elle l'a à portée de main en permanence !

L'image est audacieuse, j'en conviens. 

réponse à . joseta le 19/12/2016 à 08h46 : Je ne dirai pas grand chose aujourd'hui, parce que parler d'oignons, &...
parler d'oignons, 'c'est bête'
Oserais-je ajouter, cébette à pleurer ?
réponse à . chirstian le 07/02/2008 à 12h40 : les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on ...
les pieds noirs du site se souviennent sans doute qu’en Algérie on prononçait poreau au lieu de poireau
Pas seulement là-bas ! Je l'ai entendu en métropole, ainsi prononcé par des anciens.
réponse à . Mintaka le 19/12/2016 à 08h19 : Tes ouagons ou tes voitures, ne t'es-tu jamais amusé à les fa...
Ça m'est arrivé une fois, en 1979, que les ouagons s'empilent les uns sur les autres, heureusement c'était un train de fret...et je n'y étais pour rien.
réponse à . Alnitak le 19/12/2016 à 08h21 : Oui, en mettant ça sur le compte d'un sabotage des CCFF ! ...
Entre les menhirs, les pelleteuses et le CCFF tu ferais pas une fixette des fois ?
En Iran, c'est les théiers qu'on met en rang...ils ont thé et rangs 
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 09h49 : Puisque tu dédaignes ASCII, eh bien ASCII vient à toi ! Alt +...
Et depuis que je prends des cours d'español:

Alt+173: ¡
Alt+168: ¿

-¿ Verdad, joseta ?
-¡ Si amigo !
réponse à . joseta le 19/12/2016 à 10h07 : En Iran, c'est les théiers qu'on met en rang...ils ont thé et rang...
Hors sujet (humoriste dans son jardin)
- Salut Alex, qu'est-ce que tu plantes ?
- On est au mois de mai, alors devine !
- Ah, bien sûr Alex, mai: théiers !
Au marché de Brive-la-Gaillarde
À propos de bottes d'oignons,
Quelques douzaines de gaillardes
Se crêpaient un jour le chignon.


Écoutez...

Plus haut, dans le Nord, d'autres bottes d'oignons étaient vendues en Angleterre par des Bretons de Roscoff* : les Johnnies, comme on les appelait alors. Prospère de 1827, le marché s'épuise au fil du temps, tout au moins sous cette forme.

*évoqué par certains voisins du dessus.
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h11 : Et depuis que je prends des cours d'español: Alt+173: ¡ Alt+1...
Eh bien tu vois quand tu veux ! 
Et depuis 2008 personne dans nos rangs n'a mentionné Bechet ?

Impardonnable !
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h11 : Et depuis que je prends des cours d'español: Alt+173: ¡ Alt+1...
Certainement Bouba, mais sur les claviers espagnols, il suffit d'appuyer sur la touche correspondante.
réponse à . joseta le 19/12/2016 à 10h17 : Certainement Bouba, mais sur les claviers espagnols, il suffit d'appuyer su...
Bah voui mais moi j'ai un clavier français.....¡ Olé !
C'est la prof qui m'a dit....
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h16 : Et depuis 2008 personne dans nos rangs n'a mentionné Bechet ? Impar...
Surtout qu'il faut 'bêcher' pour (planter) les oignons...
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h16 : Et depuis 2008 personne dans nos rangs n'a mentionné Bechet ? Impar...
C'est parce qu'on te laissait le bonheur d'en faire part !
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 10h31 : C'est parce qu'on te laissait le bonheur d'en faire part ! ...
Ça c'est gentil...
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h16 : Et depuis 2008 personne dans nos rangs n'a mentionné Bechet ? Impar...
Je vais essayer de me rattraper avec Booker T. Jones.
Pour ne pas pleurer en épluchant les oignons
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2016 à 09h55 : parler d'oignons, 'c'est bête' Oserais-je ajouter, c&e...
Oserais-je ajouter, cébette à pleurer ?
Ce qui donne au masculin...
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 07h11 : Qui n’a pas vu le loup ici ? En tout cas Blanquette elle l'a vu, ell...
— Comment Blanquette, tu veux me quitter !
Et Blanquette répondit :
— Oui, monsieur Seguin.
— Est-ce que l’herbe te manque ici ?
— Oh ! non ! monsieur Seguin.
— Tu es peut-être attachée de trop court ; veux-tu que j’allonge la corde !
— Ce n’est pas la peine, monsieur Seguin.
— Alors, qu’est-ce qu’il te faut ! qu’est-ce que tu veux ?
— Je veux aller dans la montagne, monsieur Seguin.


Prétexte d'Alphonse D. que tout cela ! Parce qu'en fait, la biquette aimait bien le brave homme qui lui cirait les sabots et lui brossait la houppelande. Ce qu'elle ne supportait pas, c'était son haleine parfumée un jour d'aïoli et le lendemain d'oignon cru.

C'est pour ça qu'elle est partie... avec – il faut bien l'avouer – une idée derrière les cornes zébrées :
- Et pis, si je peux me faire le loup...

Car Blanquette n'était ni volage, ni frivole... c'était une gourgandine, une dévergondée ; bref, une gigolette !

Et pis c'est tout !
-"Mais enfin, pourquoi avez vous dépecé votre victime ? C'est horrible ! Vous n'avez rien éprouvé en faisant celà ?"
-"Si m. le juge, j'ai pleuré"
-"Ah tout de même !"
-"Oui, quand je lui ai découpé l'oignon!"

Bon voilà, ça c'est fait....
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h07 : — Comment Blanquette, tu veux me quitter ! Et Blanquette répo...
parfumée un jour d'aïoli et le lendemain d'oignon cru.

Et cette odeur de pastaga........
J'en avais déjà parlé il me semble en voici la preuve
Pour ceux qui lisent rarement les voisins du d'ssus et jamais les expressions de la veille ; pour ceux qui pensent que les souhaitages ne servent à rien : Renoir2 - trop rare sur ce site - nous a écrit ! (@ 146)
Yeeess ! 
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h20 : Pour ceux qui lisent rarement les voisins du d'ssus et jamais les expressions de...
Tu voulais qu'on aille voir que Renoir2 t'a réservé un traitement de faveur ?
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h20 : Pour ceux qui lisent rarement les voisins du d'ssus et jamais les expressions de...
Pourquoi Yeeess et pas Ouaiiis ?  Tous ensemble, tous ensemble ouais ouais  All together All together yes yes !
réponse à . le gone le 19/12/2016 à 11h17 : J'en avais déjà parlé il me semble en voici la preuve...
Ouais bon, s'il faut relire le forum depuis 2006 chaque jour moi je joue plus.....
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h20 : Pour ceux qui lisent rarement les voisins du d'ssus et jamais les expressions de...
Idem.....
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h07 : — Comment Blanquette, tu veux me quitter ! Et Blanquette répo...
un jour d'aïoli
L'ail au lit sert à éloigner les vampires pendant notre sommeil.
réponse à . joseta le 19/12/2016 à 11h46 : un jour d'aïoli L'ail au lit sert à éloigner les v...
Mais le cassoulet provoque les vents pires....
réponse à . deLassus le 19/12/2016 à 11h28 : Tu voulais qu'on aille voir que Renoir2 t'a réservé un t...
Ça, ce n'est pas bien gentil... Surtout ce n'est pas avec cette arrière-pensée que je le signalais.
Mais si c'est ce que tu penses...

File indienne...
Rang d'oignons...
Les militaires disent bite à cul...

Et un désabonnement de plus d'un cul serré !
Eh bien c'est l'heure des reproches qui se suivent en rang d'oignons : deLassus, le gone, Bouba...
Boris !
À très plus tard... ou pas.
Je suis triste quand je lis ça
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h53 : Eh bien c'est l'heure des reproches qui se suivent en rang d'oignons : deLa...
Reproche ! Tout de suite les grands mots.....
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 11h07 : — Comment Blanquette, tu veux me quitter ! Et Blanquette répo...
C'est pour ça qu'elle est partie... avec – il faut bien l'avouer – une idée derrière les cornes zébrées :
- Et pis, si je peux me faire le loup...
C'est bien ce que je disais l'autre jour Blanquette c'est rien qu'une salooope.
C'est pas pour manger de l'herbe qu'elle veut aller dans la montagne. Regarde Bouba il va dans la montagne sur le mont Vinaigre tous les ans et c'est pas pour bouffer de l'herbe (en fumer peut être) C'est pour se faire le loup.
Elle imaginait une horde de loups en rang d'oignons et elle chantait comme Brel... au suivant... au suivant ...
De grands malades...Moi à Noël c'est daube de sanglier et pissetout. .
J'essaie d'imaginer Bouba en santon.... pas facile !
Et le cassoulet de Düsseldorf, j' te dis pas...là c'est le vent pire de Düsseldorf !
réponse à . mickeylange le 19/12/2016 à 12h06 : C'est pour ça qu'elle est partie... avec – il faut bien l...
C'est pour se faire le loup

Faute de chèvre, la louve à la rigueur mais le loup....
réponse à . joseta le 19/12/2016 à 12h38 : Et le cassoulet de Düsseldorf, j' te dis pas...là c'est le...
Le cassoulet...... de Düsseldorf ?...Alors au début de l'hiver avec des solstices de Strasbourg..
- Moi, mes élèves, je les classe par rangs...
- Par ans ? des plus jeunes aux plus âgés ?
- Non, non, les uns à côté des autres...
Qu'est-ce qui t'attriste ? Que des gens veuillent faire la fête ?
réponse à . BOUBA le 19/12/2016 à 10h05 : Entre les menhirs, les pelleteuses et le CCFF tu ferais pas une fixette des fois...
Pas plus que certains avec la chèvre d'Alphonse Brassens ! 
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2016 à 13h46 : Qu'est-ce qui t'attriste ? Que des gens veuillent faire la f&ecir...
Ce qui m'attriste c'est de savoir que plein de petits paysans se flinguent car ils n'y arrivent plus. Avec cette mode vegan ça va pas arranger les choses... Mais que chacun s'amuse c'est ce que je souhaite. Heureusement !
vegan
réponse à . Mintaka le 19/12/2016 à 15h50 : Pas plus que certains avec la chèvre d'Alphonse Brassens ! ...
Ou Georges Daudet....
réponse à . le gone le 19/12/2016 à 16h10 : Ce qui m'attriste c'est de savoir que plein de petits paysans se fling...
J'aimerai demander à un végan s'il accepte les transfusions sanguines...Après tout le sang est un produit animal..

Ces gens là sont des extrémistes et comme tous les extrémistes ils sont dangereux

Le rapport avec l'oignon ?

Ça me fait chialer de savoir qu'on peut être aussi ... (commence par C finit par N avec un O au milieu - mais j'ai pas mis CON pour pas être grossier)
Poissonniers
- Tu sais, sur mon étal, j'aligne toujours mes poissons...
- Ah, rangs ?
- Les harengs et les autres...
réponse à . God le 07/02/2008 à 13h07 : Ah chirstian, voilà pourquoi, encore aujourd’hui, j’ai eu ce ...
Pour ma part, j'ai toujours apprécié la finesse et l'esprit de Chirstian, toujours.
Un bulbe étant un renflement que la tige de plusieurs plantes présente au-dessus du collet, m'est avis que certains rachidiens sont trop enflés.
réponse à . le gone le 19/12/2016 à 16h10 : Ce qui m'attriste c'est de savoir que plein de petits paysans se fling...
Ce que j'aimerais savoir c'est combien il y a d'adeptes du veganisme en Éthiopie, ou au Burundi par exemple où plus de 80 % de la population vit avec un peu plus d'un euro par jour et par habitant.

J'imagine mal des parents rwandais – père et mère de cinq ou six gamins faméliques qui attendent en rang d'oignons près de la marmite familiale - tenir ces propos :
- Non, gardez vos poulets et vos œufs... nous préférons une soupe où trempouillent seuls quelques grains de riz, car la sécheresse fut sévère cette année !

Végétarien, végétalien, vegan... peux pas m'empêcher de voir là-dessous une sorte de snobisme de nantis...
J'ai tort, je sais ! Inutile de me lancer des pierres. Il y a parmi eux des gens de conviction sincère... tels les bouddhistes qui – s'ils sont malades – s'autorisent à manger de la viande.
 
réponse à . DiwanC le 19/12/2016 à 18h32 : Ce que j'aimerais savoir c'est combien il y a d'adeptes du veganisme en É...
Bien entendu, ce sont des occidentaux nantis. Ceci étant ce sont plutôt de doux dingues que de dangereux extrémistes, ce serait quoi le danger ?
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2016 à 18h41 : Bien entendu, ce sont des occidentaux nantis. Ceci étant ce sont plut&oci...
Doux dingues... Nnnon. Ils pensent différemment.
Dangereux ? Sûrement pas !
réponse à . SyntaxTerror le 19/12/2016 à 18h41 : Bien entendu, ce sont des occidentaux nantis. Ceci étant ce sont plut&oci...
Toujours à Lyon des bourgeois investissent des quartiers populaires. Ils condamnent les traboules en remplaçant l'accès libre par des codes digitaux et font fermer les artisans du quartier. Ils mettent à la place des boutiques de luxe. Et ils ne sont ni dingues ni dangereux. Ce sont des bobos, des capitalistes qui se foutent des autres comme de leur première chemise...
Être en rang d'oignons ou à la queue leu-leu, c'est en somme attendre son tour a l'epicerie d'un camping au Cap d'Agde.

Si vous souhaitez savoir comment on dit « En rang d'oignons » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?