Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l'eau par crainte de la pluie) - dictionnaire des expressions françaises Expressio par Reverso - signification, origine, étymologie

Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l'eau par crainte de la pluie)

Il est sot, stupide.

Origine

Je ne pense pas qu'il soit utile d'expliquer la bêtise du comportement de Gribouille. Mais pourquoi Gribouille ?

Cela remonte au moins à 1548 où, dans le "Sermon des fous", Gribouille désignait déjà un personnage naïf et sot ("Plus sotte que n'est Gribouille...").
Au XIXe siècle, dans la littérature enfantine, on trouvait "c'est un vrai Gribouille" ou bien "quel Gribouille !" adressé au même type de personne.

Ce nom est issu de "gribouiller" qui exprime le désordre et la confusion dans l'activité

Exemple

« Tout le monde comptait sur les états généraux, soit pour échapper à la taxation, soit pour garantir le paiement de la dette publique : autant de Gribouilles impatients de se jeter à l'eau de peur d'être mouillés. »
Jacques Bainville - Histoire de France

Ailleurs

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l'eau par crainte de la pluie) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

Ci-dessous vous trouverez des propositions de traduction soumises par notre communauté d’utilisateurs et non vérifiées par notre équipe. En étant enregistré, vous pourrez également en ajouter vous-même. En cas d’erreur, signalez-les nous dans le formulaire de contact

PaysLangueExpression équivalenteTraduction littérale
Allemagne (Bavière)de Er ist dumm wie BohnenstrohIl est bête comme paille de haricots
États-Unisen He's dumber than a box of rocksIl est plus bête qu'une boîte de pierres
États-Unisen He's not the sharpest tool in the shedC'est pas l'outil le mieux aiguisé de la remise
États-Unisen He has a room-temperature IQIl a un QI qui correspond à la température ambiante _d'une pièce normale, c'est à dire bien en dessous de 100, même en degrés Fahrenheit_
États-Unisen The lights are on but no one's homeLes lumières sont allumées mais il n'y a personne à la maison
États-Unisen He's dumber than a bag of hammersIl est plus bête qu'un sac de marteaux
États-Unisen He's a low-watt bulbC'est une ampoule de faible puissance
Argentinees Apagar el fuego echandole nafta.eteindre le feu avec de l'essence.
Espagnees Ser mas tonto que Abundio (que vendió el coche para comprar gasolina)Etre plus bête qu'Abundio (il vendit sa voiture pour acheter de l'essence)
Espagnees Ser más tonto que Abundio (que corrió solo y quedó segundo)Être plus bête qu'Abundio (qui a fait une course seul et est arrivé deuxième)
Espagne (Valence)es Ser més tonto qu'ês teus ous que porten tota la vida junts i mai es parlenÊtre plus bête que tes oeufs (= couilles) qui passent toute leur vie ensemble sans jamais se parler
Italie (Emilie-Romagne)it È un'ocaC'est une oie.
Italie (Emilie-Romagne)it È un'ocaC'est une pie.
Pays-Basnl (hij is / zij is) helemaal gestoord(il est / elle est) complètement perturbé(e)
Pays-Basnl (helemaal)......:maf, lijp, geschift, kierewiet(complètement) sot, idiot, dérangé, fou,
Pays-Basnl Hij is een brokkenpilootIl est un pilote d'accidents
Pays-Basnl Hij (zij) is zo gek als een deur (die iedereen een handje geeft)Il (elle) est fou (folle) comme une porte, qui serre la main avec tout le monde.
Brésilpt Ele/ela é (completamente) tapadoIl/elle est (totalement) couvert (avec un couvercle)
Roumaniero E prost de dă în gropi Il est sot à tomber dans des trous
Roumaniero E prost ca noapteaIl est sot comme nuit

Vos commentaires
Enfant, j’étais Un bon petit diable, parfois "garçon manqué", mais le plus souvent, j’étais parmi Les petites filles modèles, et pendant Les vacances, j’avais découvert Les malheurs de Sophie, j’avais appris qu’On ne prend pas les mouches avec du vinaigre et j’avais connu des gens : Jean qui grogne et Jean qui rit, mais ma meilleure rencontre fut La sœur de Gribouille.
Je parle d’un temps que les moins de …
et où venait, toujours, Après la pluie, le beau temps !
Signé : Comtesse Rostopchine 
Les temps changent : les enfants d’hier (voir ci-dessus) gribouillaient, ceux d’aujourd’hui crabouillent. Gribouille deviendra-t-il Crabouille ? La question essentielle de la sauvegarde du patrimoine est posée.
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 00h39 : Enfant, j’étais Un bon petit diable, parfois "garçon manqu&e...
Je pensais aussi qu’il s’agissait d’un personnage inventé par la comtesse de Ségur. Mais 1548, ça ne nous rajeunit pas, ma bonne dame...
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 00h39 : Enfant, j’étais Un bon petit diable, parfois "garçon manqu&e...
Signé : Comtesse Rostopchine
On se veut au goût du jour ?
Mais ne t’inquiète pas : nous te briderons pas pour autant.
Quant à moi, je continuerai à gribouiller mes textes....
Gribouille, c’était aussi une grenouille qui faisait de drôles de dessins dans une séquence de l’Ile aux enfants (l’émission "culte" des années 70), si ma mémoire ne me joue pas encore des tours...
Après avoir bu du petit gris bouillu, j’ai l’estomac barbouillé, crabouillé, gribouillé même, et ne participerai donc pas à vos-z-ébats maintenant, ayant le cerveau en compote pour l’instant. Au cas où ... les moins de cent ans et les poids de cent heures dégageraient les brumes matinales, couvertes de neige, qui reignent ici, je reviendrais te chercher...
réponse à . Rikske le 03/11/2006 à 07h11 : Je pensais aussi qu’il s’agissait d’un personnage invent&eacut...
même remarque : je me souviens (très mal) de la "soeur de Gribouille" , mais pas du tout de la première apparition du personnage en 1548. Faut dire que cette année là, je n’avais pas encore la TV.
Littré précise :
"On dit que gribouille signifiait autrefois marchand de bric-à-brac ; mais il est plus vraisemblable que Gribouille est un nom fictif tiré de gribouiller : celui qui gribouille, qui confond tout. "
et fait remonter à Huyctain de Grubouille Minant à maistre Guillaume Le Duc son compaignon (1530)
Je note avec intérêt (et surprise) que Gribouille, comme gribouiller, gribouillage etc... doivent se prononcer gri-bou-lle, ll mouillées, et non gri-bou-ye . Bon, je ne comprends pas la nuance. En phonétique moderne on ne parle plus de " ll mouillés" . Quelqu’un peut expliquer la nuance ?

" gribouillette" : "Jeu d’enfants. Jeter une chose à la gribouillette, la jeter au milieu d’enfants qui se disputent à qui l’aura." avec au sens figuratif "Jeter son coeur à la gribouillette, se lier avec la première femme venue." C’est mignon ,non ? Mais non, Louisann, tu n’es pas la première venue ! Par contre, on peut dire que Adam jeta son coeur à la gribouillette...
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 00h39 : Enfant, j’étais Un bon petit diable, parfois "garçon manqu&e...
Tu te ségures que je vais te croire, toutes ces histoires sans images ? mon oeil ! 

Bonjour co-tantine !
Bonjour tout l’mond’
Il fallait bien que je gribouille quelque chose !
Quand à cette prononciation , ça me fait mal aux cool !
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 09h02 : même remarque : je me souviens (très mal) de la "soeur de Grib...
Quand on mouille : gribou-lieu
Qiand on ne mouille pas gribouye, tu sèches ou tu le fais exprès ?
Bonjour à tous.
j’vous fais une petite gribouille, juste pour le plaisir.

Jonayla ,Louis et moi ,on s’est fait une petite bouffe hier midi et c’était bien agréable!!!!

Tant pis pour les absents!(les expats, les en wacances,les trop loins et les autres)z’avez raté qque chose!
réponse à . borikito le 03/11/2006 à 09h55 : Quand on mouille : gribou-lieu Qiand on ne mouille pas gribouye, tu s&egrav...
gribou-lieu ? tu dis fami-lieu et non fami -ye ? gribouill iage ? gribouill ier ?
ça m’étonne quand même !
réponse à . louisann le 03/11/2006 à 09h58 : Bonjour à tous. j’vous fais une petite gribouille, juste pour le p...
C’est vrai, c’est vrai.
Et on a bu à votre santé !
Bonne journée à tous 
Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je dis…
Bon, tant pis, je me lance.

POEME

Dès le potron-minet, dans la mare aux grenouilles,
Parmi les nénuphars s’ébattait un Gribouille.
C’était un vrai minot mâtiné de fripouille,
Habile écornifleur pétri de la magouille.

La veille arrivé de Brindisi dans les Pouilles,
Il était tout transi, le p’tit marchand de houille,
Car il avait, la veille, dîné d’un plat de nouilles
Sans parmesan râpé ni sans brin de fenouil.

Ah, se dit-il enfin, pourvu que je ne rouille,
Car depuis ce matin dévidant ma quenouille,
Je me vois empêché de filer en vadrouille,

Et les chasseurs hardis parsèment de leurs douilles
Les cartouches tirées en hâte de leurs fouilles.
Il faut que je me barre avant que je dérouille !

Jean Anhouil

Ouille ! Je m’en tire bien, sur ce coup-là, hein ?
Amis de la poésie, bonjour !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h33 : Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je...
Je dis BRAVO !!!
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 09h02 : même remarque : je me souviens (très mal) de la "soeur de Grib...
Quelqu’un peut expliquer la nuance ?
à l’époque moderne (maintenant et depuis déjà longtemps) on prononce je soit ye, mais jadis ce pouvait être ’le’ ... ? gribouille comme grenouille, oui mais tout est possible !
pourquoi pour la même terminaison y a-t-il 2 prononciations ? par exemple "la ville et la fille" ou "tranquille et les quilles" ... quand au i "mouillé" c’est pour la prononciation des voyelles ’molles’ del’alphabet cyrillique ... mais je ne crois pas que Gribouille soit totalement russe, même si l’une de ses mamans était une comtesse venue de là-bas ...
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h33 : Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je...
Ouille,ouille,ouille....super bravooooooo!!!
Merci... j’ai gagné une invitation, pour votre prochaine ratatouille, avec Louisiann ?
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h33 : Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je...
j’ai eu grand’ peur que tu cédasses à la facilité et qu’avec tes rimes ça ne se "barre en c....." (l’anagramme de lucioles )
désolée, j’avais généreusement affublé ana.. de 2 ’n’ !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h44 : Merci... j’ai gagné une invitation, pour votre prochaine ratatouill...
C’est quand vous voulez 
Euh, pour la ratatouille, bien sûr ! Niçoise ?
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 10h03 : gribou-lieu ? tu dis fami-lieu et non fami -ye ? gribouill iage ?...
Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement ! Pas comme les jeunes filles....
J’ajoute que c’est courant chez les espagnols : Llobregat, par exemple...
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h33 : Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je...
Bravo, bravissimo. Et il avait de l’eau jusqu’où, le gribouille ?
réponse à . borikito le 03/11/2006 à 10h50 : Bravo, bravissimo. Et il avait de l’eau jusqu’où, le gribouil...
jusqu’aux genoux, pourquoi cette question ?
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 10h44 : j’ai eu grand’ peur que tu cédasses à la facilit&eacut...
Hé hé !
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 10h46 : C’est quand vous voulez  Euh, pour la ratatouille, bien sûr&nb...
Oui, avec du fenouil, et des citrouilles ! Loin des patrouilles dont j’ai la trouille.
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 10h40 : Quelqu’un peut expliquer la nuance ?à l’époque mo...
Cool... cool...
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h58 : Oui, avec du fenouil, et des citrouilles ! Loin des patrouilles dont j&rsqu...
J’me grouy ... Heu, j’me grouille ! J’en bafouille 
*/(à§/.!:;?+°àç)=~#|`\^@ (gribouillis)
A moi, Champollion !!!
C’est pourtant simple !
Pierre, de Rosette
réponse à . louisann le 03/11/2006 à 09h58 : Bonjour à tous. j’vous fais une petite gribouille, juste pour le p...
c’est malin, tu nous-z-invite après, on n’est pas venu, et tu nous engueules!
Ca va pas, non?
"*/(à§/.!:;?+°àç)=~#|`\^"

Si tu as tenté un "émoticon" c’est râté !
Allez, exerce-toi, tout n’est pas perdu.
gris bouillis ... Ca fait penser au porridge (beurk).
Bon appétit si vous passez à table 
réponse à . borikito le 03/11/2006 à 10h46 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement ! Pas comme...
Oui mais alors ce ne serait pas Gribou-lieu mais Gribou-i-lieu ; y faut le garder le points sur le i.
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 12h11 : Oui mais alors ce ne serait pas Gribou-lieu mais Gribou-i-lieu ; y faut le ...
Soyons précis, si on veut faire avancer la science sur Expressio.be.ca.fr ! De quoi parlons-nous ? Du Gribou-i-lieu noir, ou du Gribou-i-lieu jaune ? 

Et tiens, j’ai l’estom’ qui gargouille, il est temps que je touille ma tambouille.
Bon ap’
ben tu vois, y’en a des plus bouchés que moi...
scuses le pépé
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 12h53 : ben tu vois, y’en a des plus bouchés que moi... scuses le pé...
Carabistouille ! Andouille ! Pattemouille ! Crouille ! Gazouille ! Farfouille ! Barbouille ! Dépouille ! Chatouille ! Papouille ! Tripatouille ! Bouille ! Bourbouille ! Débarbouille ! Ecrabouille ! Pot-bouille ! Bredouille ! Niquedouille ! Gargouille ! Affouille ! Farfouille ! Arsouille ! Souille ! Verrouille ! Brouille ! Débrouille ! Embrouille ! Grouille ! Agenouille ! Cornouille !
Allez, les potes et les potesses, poètes et poétesses...

Et dire que, pendant ce temps-là, God bidouille son HTML... Y’a une nouille dans le potage, God ? 
Meuh nan pépé, c’était rien que pour rire et même pas de toi
promis
et même que j’ai jamais causé avé toi mais que j’en profite pour te dire que zaime ben tes poèmes qui me font rire

pfff java fait une grosse fôte
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h14 : Carabistouille ! Andouille ! Pattemouille ! Crouille ! Gazou...
Je n’ai pas le talent d’Anouilh
pour récrire l’histoire de Gribouille
qui est resté une belle andouille
quelle que soit l’époque où l’on fouille
(à l’exception d’la p’tite grenouille
que regardaient mes deux fripouilles) !

Bistouille, quenouille, foirfouille, arsouille !

Terrible God qui veut qu’on mouille
notre plume pour cette nouille !
Niquedouille, je reste bredouille.
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 13h28 : Je n’ai pas le talent d’Anouilh pour récrire l’histoire...
Ah ben voilà ! L’émulation poétique bat son plein, bravo, Momolala bonnets C.
Suivaaaaaant !
Aaaaahhhh.... je respire......
COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE !
Ouf, ça fait du bien. J’en pouvais plus, moi, à force.
Pardon...
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 13h28 : Je n’ai pas le talent d’Anouilh pour récrire l’histoire...
et vivent les "pedzouilles" !
Manque un pied à ton tartigrade !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h33 : Aaaaahhhh.... je respire...... COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE ! Ou...
Je m’interroge : au singulier? en nombre impair ?
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 13h37 : Je m’interroge : au singulier? en nombre impair ?...
imagine depuis ce matin, je me fais traiter de grue et de couille !
pfff quelle vie... je sens que je vais repartir quelques jours
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h14 : Carabistouille ! Andouille ! Pattemouille ! Crouille ! Gazou...
:-&  : ça signifie "Manger des spaghettis" mais c’est pas en couleur.  
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 13h37 : Je m’interroge : au singulier? en nombre impair ?...
Le terme est générique, Momolala, sois rassurée !
Un qui en a deux, c’est un homme normal.
Un qui en a trois (God ?), il est gâté par la nature.
Un qui en a quatre, c’est un menteur : deux ne sont pas à lui...
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 13h48 : :-&  : ça signifie "Manger des spaghettis" mais c’est pas en c...
Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ! Grouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille !
Bon, les djeunes, il faut que je me dépatouille d’une embrouille, chez un crouille arsouille de mes amis : une bidouille sur son portable qui a une couille de connexion wifi.
Allez, du nerf, je relis tout en rentrant.
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h49 : Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ! Grouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille !...
Elpeeeeeeeeeeeeepeeeeeeeeeeeeeeeeee ! bientôt je te ferais des papouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilles !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h14 : Carabistouille ! Andouille ! Pattemouille ! Crouille ! Gazou...
J’en appelle aux Tintinologues, y a-t-il des jurons du capitaine Haddock qui riment en "ouille" ?
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 13h59 : J’en appelle aux Tintinologues, y a-t-il des jurons du capitaine Haddock q...
mille sabouilles!
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 13h59 : J’en appelle aux Tintinologues, y a-t-il des jurons du capitaine Haddock q...
Bachi-bouzouille ! Tonnerre de brouille ! Anacolouille !
réponse à . Rikske le 03/11/2006 à 14h09 : Bachi-bouzouille ! Tonnerre de brouille ! Anacolouille !...
Bon, d’accord, mettons que je n’aie rien dit 
Mais c’est très gai quand même !
Question : à quand la prochaine Convention ?
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 13h59 : Elpeeeeeeeeeeeeepeeeeeeeeeeeeeeeeee ! bientôt je te ferais des papoui...
S’il n’y a pas vraiment une nouille dans le potage, entre ces deux-là on dirait que la mayonnaise est en train de prendre.....
 
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 13h45 : imagine depuis ce matin, je me fais traiter de grue et de couille ! pfff qu...
pfff quelle vie... je sens que je vais repartir quelques jours
Non ! Lamone, tu restes là !
Allez, au pied !.......
réponse à . borikito le 03/11/2006 à 10h46 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement ! Pas comme...
Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement
d’après Littré il y a "ll" mouillés , et non "ye" dans des mots comme famille, (fa-mi-ll’, ll mouillées, et non fa-mi-ye)) , gribouille et les mots dérivés, fouiller et dérivés, mouiller et dérivés, rouille et dérivés, bille, fille etc... bref pratiquement tous les mots en "ille" (exemple : cette page
Cela me semble donc loin du mouillage espagnol, et j’avoue que cette nuance par rapport au "ye" me laisse perplexe.
réponse à . file_au_logis le 03/11/2006 à 11h51 : c’est malin, tu nous-z-invite après, on n’est pas venu, et tu...
Holà mon garçon,d’abord j’engueule pas,ensuite t’as jamais le temps.
Bon alors dis moi quand tu es en belle-gic et on goupille un truc.



 : -)          : /-)          

oh pourquoi y en a qui sont ratées!!!ouinnnnnnnnn
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 14h28 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement d’apr&e...
Me serais-je donc égaré en pays catalan ?
De fait, la nuance n’est vraiment pas évidente.
réponse à . louisann le 03/11/2006 à 14h32 : Holà mon garçon,d’abord j’engueule pas,ensuite t&rsquo...
Qu’en émoticones bien choisis ces choses-là sont dites 
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 14h35 : Qu’en émoticones bien choisis ces choses-là sont dites ...
Sauf qu’il y a encore quelques espaces surnuméraires qui traînent ?
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 13h45 : imagine depuis ce matin, je me fais traiter de grue et de couille ! pfff qu...
On ne parle beaucoup que de ce qui manque le plus, dis-le leur !
réponse à . borikito le 03/11/2006 à 14h37 : Sauf qu’il y a encore quelques espaces surnuméraires qui traî...
Hé 9 sur 11, c’est quand même pas mal, non ?
D’ailleurs, ce sont les plus sympas qi sont représentés.

@ Louisann : t’en fais pas, chouquinette, pour moi tu as la plus grande diss* !

* la plus grande distinction, c’est le meilleur résultat qu’on peut avoir en études supérieures (= après le bac français) dans notre Jolie Gique.
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 14h28 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement d’apr&e...
En ce qui me concerne, je ne comprends pas du tout ces transcriptions du [j], seul signe de l’alphabet phonétique répondant à [famij] comme à [gribuj]. Malgré tout le respect que nous devons à Monsieur Littré, je me demande si à force d’affouille, il n’a pas fait une couille !
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 14h35 : Qu’en émoticones bien choisis ces choses-là sont dites ...
émoticone est féminine ou masculin ?
Excellente question !
Dans la mesure où émotion et icone sont féminines, je pencherais plutôt pour le féminin.
Mais en lisant mon vieux pote le petit Bob, j’apprends que
icône [ikon] est n.m. ou f. et date de 1970. Signe dont le signifiant et le signifié sont dans une relation "naturelle" (ressemblance, évocation) Cf Symbole.

Voilà voilà voilà
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 15h08 : Excellente question ! Dans la mesure où émotion et icone sont...
je suis surpris par le genre masculin que tu cites : pour moi une icône (l’image sainte) ne peut être que féminine et je me demande bien pourquoi l’icône informatique changerait de sexe. Mystère de l’informatique ?
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 15h31 : je suis surpris par le genre masculin que tu cites : pour moi une icô...
Les voies du petit Bob sont impénétrables 
La rubrique précédente parle également de l’icône en tant qu’image sainte et là, effectivement il s’agit d’un n.f.
C’est donc bien un mystère (et boules de gomme)
« Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l’eau par crainte de la pluie) »
l’exemple donné pour illustrer la "finesse" de Gribouille n’a pas été beaucoup commentée ici.
Pourtant c’est bien là, qu’est la première définition donnée par le dico de l’Ac Fr:
"GRIBOUILLE. n. m. Il ne se dit, par allusion à un personnage populaire, que dans la locution Fin comme Gribouille, qui se jette dans l’eau crainte de la pluie, c’est-à-dire Il est aussi mal avisé qu’un homme qui, par crainte d’un mal, se jette dans un pire. Il est très familier."
Dans ce sens , il ne s’agit pas à proprement parler de bêtise , mais plutôt de choix malheureux : on peut multiplier les exemples : le contribuable qui pour économiser 10F choisit de ne pas déclarer un revenu, et finit par en payer 50 etc...
On pourrait également dire que lorsqu’on craint l’eau, la meilleure solution (devenue proverbe) est justement de se jeter à l’eau...
Bref, je propose de réhabiliter Gribouille.
Gribouille, je l’ai connu, il était si jeune, si enfantin qu’en lui je me suis reconnu. La maladresse organisée est mon fort et je conçois que cela n’est pas toujours un avantage. La sottise peut parfois dîner avec la bêtise, de là naissent les idées saugrenues qui plus tard feront le désarroi des parents, penseurs et autres chantres de la bonne morale, celle qui éduque si bien.

Mais alors, que l’on me dise pourquoi enfant, je m’ennuyais tant et tant que toute mon énergie créatrice y fût déversée comme dans un lac imaginaire. J’ai, attaché à moi, la honte d’avoir été idiot. Mon père et ma mère ne regrettent qu’une seule chose, celle d’avoir oublié de m’apprendre à réfléchir à de bonnes perspectives, notamment celle qui engendre la démarche à penser utile pour faire utile. Mais la maladresse n’a-t-elle pas pour vocation d’aider la perfection à rester stable ? Une excuse pour le juge est une excuse pour refuge.
C’est que se complaire est bon pour le moral. En douteriez-vous, vous les intelligents qui jugez les moins que vous ?

Gribouille et Cie.
Ne dites plus
Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille
Mais
Il pleut, il mouille, c’est la fête au Gribouille !
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 15h49 : Gribouille, je l’ai connu, il était si jeune, si enfantin qu’...
Et c’est lui, le penseur, qui nous traite d’intelligents ? 
C’est trop d’honneur, seigneur 
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 15h31 : je suis surpris par le genre masculin que tu cites : pour moi une icô...
Il ne faut pas confondre icône, n.f., image pieuse, et icone, n.m. ou n.f., signe visuel constituant une image.
Y’a aussi nicone, pour ceux qui aiment la photo, et idecone, pour celui qui ne sait pas se tenir en société.
Là-dessus, excellent week-end à tous !
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 15h52 : Et c’est lui, le penseur, qui nous traite d’intelligents ? ...
Non pas trop, c’est juste ! 

Quand je dis "vous", c’est un "vous" à vocation très large... Second degré. 
réponse à . God le 03/11/2006 à 15h56 : Il ne faut pas confondre icône, n.f., image pieuse, et icone, n.m. ou n.f....
merci, je m’instruis encore !
Sur cette page j’ai trouvé un article intéressant sur les sens (et les genres) d’icône. Avec la conclusion : mieux vaut, en toute hypothèse garder le féminin.
Comme tojours : cherchez la femme !...
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 14h28 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement d’apr&e...
Peut-être "gribou-hille" ?
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 16h51 : merci, je m’instruis encore ! Sur cette page j’ai trouvé...
Merci à tous. On n’en finit pas d’apprendre, sur Expressio. Je note donc "une émoticône" dans mon carnet.
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 15h31 : je suis surpris par le genre masculin que tu cites : pour moi une icô...
Serait-ce l’icöne Icare* ?

*"I comme Icare", excellent film d’Henri Verneuil (inspiré par l’assassinat de JFK) avec Yves Montand, soit dit en passant! 
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 15h37 : Les voies du petit Bob sont impénétrables  La rubrique pr&eac...
Boules de gomme ou boules de geisha (Chirstian dixit) ?
réponse à . louisann le 03/11/2006 à 14h32 : Holà mon garçon,d’abord j’engueule pas,ensuite t&rsquo...
T’engueule pas? Bon, d’accord, mais quand même, c’est pas tombé loin... 
La prochaine convention?
C’est pas difficle, si tu retournes vois ce que j’ai écrit déjà quelques fois, je rentre début décembre. Y en a même qui ont parlé de Saint Nicolas...

Les seuls soirs où ce ne sera pas possible: 05 ET 06 décembre. (Je rentre à Vienne le 06 au soir). Par contre, j’arriverai le samedi 03 décembre. Le 03 au soir, ou le dimanche 04 à midi ou le dimanche 04 au soir sont au programme de mes disponibilités.

Ensuite, au cas où vous l’auriez pas remarqué, ELPEPE a demandé quand cette convention aurait lieu. Il souhaite se joindre à nous, si j’ai bien compris. Youhou! Il amène sa BB, non?

Et alors, Claudiiiiiiiiiiiiiiiine, viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite, devrait normalement venir aussiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, non?
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 13h59 : Elpeeeeeeeeeeeeepeeeeeeeeeeeeeeeeee ! bientôt je te ferais des papoui...
Où ? Quand ? Comment ?
Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ! Si je t’attrape, je te lutiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !
Oh, zut ! Ça m’a échappé. Pardon, Claudine, je ne recommencerai plus... Emporté par ma fougue poétique, des fois, ça me joue des tours.
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 13h59 : J’en appelle aux Tintinologues, y a-t-il des jurons du capitaine Haddock q...
Bachi-bouzouille ! Naufrageouille ! Moule-à-gouille !
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 15h49 : Gribouille, je l’ai connu, il était si jeune, si enfantin qu’...
J’ai, attaché à moi, la honte d’avoir été idiot.
C’est justement le côté attachant de Gribouille … qui ne choisit pas toujours la solution la plus futée ou la mieux appropriée … mêêêêéééeee euh !
Pourquoi avoir ce sentiment de honte ? Ce n’est pas la peine d’être idiot si on ne le montre jamais … 

la bêtise n’est pas l’absence d’intelligence mais c’est souvent une attitude qui consiste à agir en deçà de son intelligence et ce peut même être aussi une stratégie extrêmement intéressante, bien utile à employer !
* Pour se protéger
* Pour s’adapter à un public moins intelligent
* Par amusement (pour faire l’andouille, pique, nique, douille ...)
* Par hésitation :
Prévoir la meilleure réponse n’est pas toujours possible, alors la ruse consiste à multiplier les réponses et ne choisir qu’à posteriori. Il ne faut pas proposer " a priori " la réponse qui nous semble la plus intelligente, mais plutôt accepter de tester d’autres réponses qui nous semblent plus " bêtes "  

la bêtise pourrait être vue comme " l’épaisseur de l’intelligence ", (avec plusieurs couches … et ça dépend quelle couche on tient  … eh oui, ne dit-on pas "il en tient une sacrée couche" !
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 14h28 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement d’apr&e...
Quelle papaye non, pagaille !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 18h48 : Où ? Quand ? Comment ? Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...
tu lutines la mutine ou tu la butines ???
pour la rime !
réponse à . Jonayla le 03/11/2006 à 15h37 : Les voies du petit Bob sont impénétrables  La rubrique pr&eac...
Qui qui me prête son Robert, en deux volumes, que je me pétrisse de cette question ? Hmmm ?
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 14h28 : Mais non ! il ne faut pas mouiller systématiquement d’apr&e...
cette nuance par rapport au "ye" me laisse perplexe.
pourtant simple ! il suffit d’élider le ’e’ dans la prononciation ... par exemple en versification, ça ne compte que pour 1 pied avec les ’ll’mouillés’ et 2 avec le ’ye’ ...
tu prononces fill’ et non filleeeeee, Gribouill’ et non Gribouilleee
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 15h41 : « Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l’eau par cra...
par crainte d’un mal, se jette dans un pire
...comme disait Blanchette, ma vache aux moeurs légères : "je vais de mâle en pis"
réponse à . file_au_logis le 03/11/2006 à 17h30 : T’engueule pas? Bon, d’accord, mais quand même, c’est pa...
Bien compris, jeune homme : je viens s’il y a Claudiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ! Auquel cas, j’inscris BB à Expressio.be et lui prends un Paris-Bruxelles... sec.
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 19h00 : cette nuance par rapport au "ye" me laisse perplexe.pourtant simple ! il su...
Mais alors quand prononces-tu "ye" en finale, dans ce cas-là ?

Mais d’où viennent ces seaux d’eau qui me mouillent la tête ?
Il y en a qui pécouillent là-haut dans l’échauguette !
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 18h54 : tu lutines la mutine ou tu la butines ??? pour la rime !...
Joker ! Encore unr provocation poétique...
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 14h39 : On ne parle beaucoup que de ce qui manque le plus, dis-le leur !...
Pas la peine, ils savent qu’on sait...
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 19h11 : Mais alors quand prononces-tu "ye" en finale, dans ce cas-là ? Mais...
quand prononces-tu "ye" en finale,
quand il est muet, il ne se prononce pas, il n’est que suggéré et ... on l’entend
seulement s’il es suivi d’un autre son comme dans ’billet’ ou ’fillette’ ou ’gribouillage’
Bon, je vois que personne n’a relevé la fine stratégie d’un gribouille : ériger l’homéopathie en système de pensée et d’action.
Pas idiot, gribouille...

Bon, sur cette argutie, je mouille ma limouille, d’accord.
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 19h22 : quand prononces-tu "ye" en finale, quand il est muet, il ne se prononce pas, il ...
Mais on le prononce justement dans le premier alexandrin, sinon il boâte ! Alors, alors ????
réponse à . momolala le 03/11/2006 à 19h28 : Mais on le prononce justement dans le premier alexandrin, sinon il boâte&n...
Alors, alors ????
Hé ! hé ! Zorro est arriiiivééééééhéhé,
Sans s’pressééééééééééééééhéher,
Le beau Zorro, le grand Zorro,
Avec son ch’val et son grand chapeau*

*Hé, God, pour l’éditeur de partoche HTML, je fais comment ?
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 19h34 : Alors, alors ????Hé ! hé ! Zorro est arriiiiv&eacut...
Merci Pépé, merci à tous ! Encore une journée à banane  sur Expressio ! A demain, la tambouille m’appelle !
Momolalaaaaaaaaaaa... Reste encore un peu... Sinon, j’appelle Claudiiiiiiiiiiiiiiiiine !
Bon, ben... Y’a plus personne... Oh, que je suis malheureux... Puisque c’est comme ça, je m’en vais voir BB ! 
Bonne nuit à touilles !
Bien à califourchon* sur le sujet Gribouille… Cotentine, vous en survolez les contours subtils avec une grande dose de commisération. Comment dire ? Je vous vois Humaine avec votre cœur dans une main, une rose dans l’autre. On vous dressera fière statue, à n’en point douter.

*Mot breton : kall > testicules et du francisé fourche.
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 19h48 : Bien à califourchon* sur le sujet Gribouille… Cotentine, vous en survol...
cœur dans une main, une rose dans l’autre
je confirme,... bien vu, mais ... rose sans épines !!!
réponse à . cotentine le 03/11/2006 à 20h38 : cœur dans une main, une rose dans l’autreje confirme,... bien vu, m...
bouh moi je trouve que ça te fait un peu trop statue vierge je sais pas quoi !
Cotentine hein que la vie c’est pas un coeur dans une main et une rose dans l’autre ?
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 21h44 : bouh moi je trouve que ça te fait un peu trop statue vierge je sais pas q...
heureusement que ce n’est pas que ça ! sinon, y’a de quoi se mettre une balle dans la tête et ne restera que la ’douille" pour témoigner !
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 21h44 : bouh moi je trouve que ça te fait un peu trop statue vierge je sais pas q...
En même temps, Cotentine, c’est pas Shiva... je ne crois pas, nous l’aurions vue dans un reportage télévisuel comme "curiosité locale".

Lamone, c’est : un jambon de pays dans une main, un gâteau basque dans l’autre. 
que se passe-t-il si je mets ca ici? C’est tard le soir, si je plante le truc, Godemichou, notre God à tous et adoré aussi (Gustave! aurait - si nécéssaire! - toute la nuit pour réparer ca...
Voyons, voyons, je le place ici, c’est un(e) espèce d’icone non circonflexe:
.
Ben voilà, c’a n’a mis qu’un point, alors que c’était mouvant...
réponse à . file_au_logis le 03/11/2006 à 22h36 : Ben voilà, c’a n’a mis qu’un point, alors que c’&...
On dirait un point d’honneur...
réponse à . file_au_logis le 03/11/2006 à 22h36 : Ben voilà, c’a n’a mis qu’un point, alors que c’&...
Faut arrêter de jouer avec la playstation du gosse, Filou.
C’est des trucs auxquels on ne comprend pas grand chose, des trucs de martiens.
Restes-en à la classique Buchstabe ?
Bon mi j’vai m’allonger.. Bonne nuit
réponse à . file_au_logis le 03/11/2006 à 17h30 : T’engueule pas? Bon, d’accord, mais quand même, c’est pa...
Bonsoir, filo, comme d’hab je reste accrochée à l’ordi au lieu d’aller me pieuter...
Ca me permets de te dire que ce serait d’accord pour le dimanche 4/12 avec un nette préférence TRES TRES marquée pour la convention à midi : le soir tombe tôt en cette saison et je suis comme mident, je n’aime pas trop rouler la nuit. D’ailleurs, peut-être viendrait-elle à cette heure-là?
Bonne nuit à tous.
réponse à . <inconnu> le 03/11/2006 à 22h17 : En même temps, Cotentine, c’est pas Shiva... je ne crois pas, nous ...
Jambon de pays d’accord mais alors de porc noir
Dans l’autre main ? une croustade tè !
Et sur la tête en équilibre, une bouteille de Jurançon
Là, j’ai fait un peu le tour du sudeoueste
Parce que si je dois citer toutes les spécialités de cette belle région, j’ai pas fini...
réponse à . framboise le 04/11/2006 à 01h06 : Bonsoir, filo, comme d’hab je reste accrochée à l’ordi...
Ouaips, le dimanche midi me conviendrait également parfaitement, ainsi qu’à ma madame... Seulement là, ce ne sera pas à l’Ane Vert, c’est fermé le dimanche.
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 18h50 : Bachi-bouzouille ! Naufrageouille ! Moule-à-gouille !...
Tchouk-tchouk-nougouille ?
Sinon, une fois il a dit "grenouille"...
Je vois que déjà en 2006 Cotentine était la première à intervenir !
Et même sur le thème de Gribouille !
Bon je lirai tous les écris de 2006 demain !
Bonne nuit à tous. A pas trop de gribouillages !
réponse à . PtiPat le 01/02/2009 à 00h23 : Je vois que déjà en 2006 Cotentine était la première...
Ce nom est issu de "gribouiller" qui exprime le désordre et la confusion dans l’activité
L’apparition des premiers tracés, les gribouillis, varie entre 1 an et 2 ans suivant les circonstances, les conditions de vie dans lesquelles vit l’enfant. Ils apparaissent avec l’apprentissage de la marche et du sens de l’équilibre, ils sont avant tout moteur. Ce qui captive l’enfant est l’activité elle-même et non le résultat. Souvent, l’enfant a découvert de façon fortuite qu’il peut laisser une trace par l’intermédiaire de ses doigts, puis il va apprendre le maniement du stylo (feutre à l’eau ou à bille ou du pinceau /brosse) et la permanence du tracé va l’inciter à observer l’effet du geste sur la forme. L’entourage va réagir devant ces traces : ce qui va donner à cette activité une dimension relationnelle. Il va dépasser le caractère fortuit de l’apparition du tracé, il va découvrir que son gribouillage peut représenter quelque chose pour lui et pour les autres. Je l’ai souvent remarqué dans ma classe, avec différents petiots, chaque année (et ce n’était jamais les mêmes, au fil du temps ! )
Il n’y a aucune confusion à ce stade !
L’enfant est jeune, on lui attribue un manque d’attention, d’apparente confusion de son dessin mais c’est parce que l’enfant n’a pas encore acquis la perspective, (par exemple, sur une route les arbres vont apparaître vus d’avion). A cet âge là, (entre 2 et 5 ans) il y a également la disproportion des éléments, c’est-à-dire que l’enfant va faire des personnes aussi grandes que les maisons. Il va faire de façon volumineuse ce qui est important pour lui. Souvent, l’enfant remplit de gribouillis … l’espace libre entre les dessins.
Là, il n’y a ni désordre, ni confusion : seulement maladresse et manque de connaissances ...
Il me semble donc que Gribouille ne manque pas de finesse, mais plutôt d’expérience (que l’on n’acquiert qu’en grandissant, en mûrissant) … La naïveté (et la confiance en autrui) étant l’apanage des ‘TRÈS JEUNES’… je n’ai pas dû vieillir assez et souvent, je me sens comme Gribouille
Bon, c’est décidé, je retourne en maternelle ! NA ! 
Bon, j’ai tout survolé. Je reviendrai plus tard, je vais à la mouille...
Un petit coup de piscine pour remettre les neurones en place. A+
Un petit bonjour en passant !
  
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 10h33 : Ça sent la provocation des poètes, une expression pareille, moi je...
Ouille ! Je m’en tire bien, sur ce coup-là, hein ?
Tous ces ouilles sans que cela ne dérappe ! C’est incroyable ! J’aurais vraiment cru qu’à un moment cela aurait dérappé !  
Non, là ce n’est pas de la gribouille, mais de la vrai poésie. Chapeau !
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h14 : Carabistouille ! Andouille ! Pattemouille ! Crouille ! Gazou...
Une vrai foire à l’ouille ! Une foirouille quoi.
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 13h33 : Aaaaahhhh.... je respire...... COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE COUILLE ! Ou...
Je me disais aussi. Je retire les commentaires du #119 ! C’était effectivement incroyable de la part d’un toubib que cela ne dérappe pas ! Il fallait qu’il y en aie une dans le potage !  
réponse à . Elpepe le 03/11/2006 à 19h34 : Alors, alors ????Hé ! hé ! Zorro est arriiiiv&eacut...
Elpépé,
Cela fait combien d’années que tu rêves de ton éditeur de partoches ? Si j’ai bien compris c’est le serpent de mer d’Expressio cet éditeur.
Quand vas-tu pouvoir gribouiller des notes sur Expressio ?
PETITE LECON D’HISTOIRE NATURELLE FRANCAISE

Depuis qu’on s’est quittés
Un petit agité
S’est mis à gribouiller
Toutes nos libertés

Quand il a commencé
Il y avait des Français
Qui beaucoup espéraient
Changer la société

Dans la mare aux idées
Neuves ils se sont jetés
Vite ils ont perdu pied

D’autres n’en voulaient mais
Ils ont bien dû céder
A la majorité


Coda :
Carbistouille !
Il nous embrouille
Vide nos fouilles
Et nos arsouilles !

Moralité :
Qui sont les gribouilles qui se sont jetés à l’eau par crainte de la pluie ?
Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en apparence seulement) naïf et enfantin du personnage de Gribouille, mais, surtout, je suis entièrement d’accord avec le #70 de Chirstian : il faut réhabiliter Gribouille !

Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mais soudaines pluies d’été ? Quelquefois il pleut même sous le soleil.
N’avez-vous pas alors préféré vous baigner dans l’eau chaude de la mer * plutôt que de recevoir pendant quelques minutes une pluie désagréable et froide ?

Gribouille ne veut-il pas nous dire que parfois l’attitude en apparence la plus folle est en fait la plus sage ?

Ce personnage de sage-fou est à mon avis universel. Il existe dans beaucoup de cultures.

Par exemple il y a un personnage connu de chaque peuple de Rabat à Sarajevo. Nous l’appellerons Ch’ha (prononcer Chrraa !). Il change un peu de nom suivant les pays. A Tunis son nom est Jeha, ailleurs dans le pays Djoha, en Égypte Goha, en Sicile c’est Djoufa. En Turquie c’était Nasreddine Hodja, puis il a suivi les armées ottomanes au gré de leurs conquêtes. On raconte ses exploits en Arabe, en Espagnol, en Italien et que sais-je encore !

Si Euréka était là, elle nous donnerait la phrase en arabe correspondant à l’expression du jour et faisant référence à Ch’ha.

J’en suis incapable, mais je peux vous en donner "une" traduction en Français. Il s’agit de : «Tu te grattes l’oreille comme Ch’ha ?», accompagné en général d’un geste que vous allez facilement comprendre.

Car on raconte que pour se gratter l’oreille gauche, Ch’ha au lieu d’utiliser la main gauche, comme n’importe qui, utilisait la main droite en la faisant passer par dessus sa tête en une attitude particulièrement ridicule.

Au premier degré c’est très stupide, mais au second degré Ch’ha ne veut-il pas nous faire comprendre que les problèmes simples ont parfois des solutions difficiles ?

Gribouille qui au lieu de se mettre à l’abri préfère se jeter à l’eau, Gribouille à la fois sage et fou est, à mon humble avis, un proche parent de Ch’ha.

Je m’excuse de la longueur de cette contribution. J’ai essayé de dire l’essentiel, et j’aurais pu facilement faire trois fois plus long. 

* Je parle bien sur de la température de la mer du milieu étant peu habitué des côtes de Bretagne ou du Cotentin. 
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 12h41 : Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en ap...
Tu parles surtout en mathématicien  ! Ah les belles envolées théoriques de l’algèbre (mot qui vient de l’arabe comme le Djoha de mon enfance et les chiffres du même nom) ! Toute cette théorie qui m’ébaubissait tant par son hermétisme à ma petite intelligence et dont on m’a toujours certifié qu’elle expliquait cependant tout ! Il me faut avouer que j’avais du mal à comprendre le prix de revient, alors imagine les équations du second degré ! J’ai compris toute la finesse des fractions en les enseignant, il n’est jamais trop tard pour apprendre. Mais Djoha, j’abonde avec toi, d’abord par poésie, ensuite par souvenir d’enfance et de ma petite mère qui me le donnait si souvent en exemple, et surtout parce que j’ai dû (je dois) beaucoup lui ressembler pour qu’elle l’ait évoqué si souvent à mon endroit. D’ailleurs, pourquoi ne pas se gratter l’oreille droite avec la main gauche et garder la droite disponible, en bon droitier (ou l’inverse pour les gauchers) ?
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 12h41 : Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en ap...
Juste pour Sagesse, et un peu pour Momo:
"Feen wouédnak, ya Goha"? "où est ton oreille, Goha", et là, Goha touche son oreille gauche de la main droite ... :))
réponse à . Leetche le 01/02/2009 à 13h33 : Juste pour Sagesse, et un peu pour Momo: "Feen wouédnak, ya Goha"? "o&ugr...
Merci Leetche. Je pense que tu pourrais la rajouter dans la rubrique "ailleurs". 
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 12h41 : Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en ap...
[Il change un peu de nom suivant les pays. A Tunis son nom est Jeha, ailleurs dans le pays Djoha, en Égypte Goha]

Ce dernier fut le héros d’un chef d’oeuvre littéraire : "Le livre de Goha le Simple", d’Albert Adès et Albert Josipovici, édité par Calmann-Lévy, en 1919, avec une préface d’Octave Mirbeau. Si par (bonne) aventure vous mettez la main sur lui, dans quelque librairie d’occasion, réelle ou virtuelle,ne passez pas votre chemin sans vous être fait ce cadeau. Vous ne regretterez pas votre achat...
Désolé, aucun rapport avec le monde médiéval de l’Orient latin 
réponse à . Lovendric le 01/02/2009 à 16h58 : [Il change un peu de nom suivant les pays. A Tunis son nom est Jeha, ailleurs da...
Merci Lovendric.
J’ai cherché, trouvé et commandé sur le net le livre en question que je ne connaissais pas.Je ne doute pas de l’intérêt et de la qualité de cet ouvrage.

Merci aussi d’avoir, pour l’occasion, fait exception à la règle que tu t’es toi-même imposée : ne parler que du monde médiéval de l’Orient latin. Comme bien d’autres, j’apprécie beaucoup tes contributions, mais cela doit faire quand même du bien de changer un peu de temps en temps. 
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 18h38 : Merci Lovendric. J’ai cherché, trouvé et commandé sur...
Comme dit SagesseFolie ...
Comme bien d’autres, j’apprécie beaucoup tes contributions, mais cela doit faire quand même du bien de changer un peu de temps en temps. 
Et même passer du passé au présent, et inversement ... génial de voyager dans le temps !
Me too, je viens de commander (sur Amazone.fr) ce grimoire / gribouille (orthographié Goa) ... que tu nous conseilles ... et je le prêterai (ou l’offrirai) à Momo ... s’il se révèle aussi intéressant que tu le dis ! 
réponse à . Lovendric le 01/02/2009 à 16h58 : [Il change un peu de nom suivant les pays. A Tunis son nom est Jeha, ailleurs da...
dans ce domaine je recommande le "Cercle des Menteurs" (contes philosophiques du monde entier) de JC Carrière. Le second tome est sorti cette année. Nasredine Hodja y tient une place importante, sous ses nombreux avatars. Voici le portrait qu’il fait de lui :
"cet homme offre un étonnant mélange de naïveté, voire de bêtise, et de roublardise extrême.Grand donneur de conseils qu’il se garde bien de suivre, il s’avance porteur de tous les défauts des hommes (...). La vie lui apparaissant absurde, il adapte son comportement à cette absurdité."
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 12h41 : Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en ap...
Ch’ha au lieu d’utiliser la main gauche, comme n’importe qui, utilisait la main droite
je me permets de terminer l’histoire, en citant Carrière :
" mais pourquoi te sers-tu de ton bras droit ? lui demandait-on ? Et Ch’ha de répondre : "parce que si je faisais comme tout le monde, je ne serais plus Ch’ha."
réponse à . chirstian le 01/02/2009 à 20h59 : Ch’ha au lieu d’utiliser la main gauche, comme n’importe qui,...
Comme je l’écrivais à l’instant à Bobaoussim le marocain, quand on a connu la culture et la sagesse orientales elles baignent notre vie jusqu’à la fin. Borikito aurait été ravi de ces échanges.
Cette expression me rappelle ma jeunesse aux Philippines. En 1985, il y avait une inondation à cause de plusieurs typhons successifs. L’eau atteignait le menton des adultes qui marchaient dans la rue. Cependant, ils se servaient toujours des parapluies ! On ne voudrait pas se faire mouiller !
réponse à . Steven le 02/02/2009 à 21h43 : Cette expression me rappelle ma jeunesse aux Philippines. En 1985, il y avait un...
Il me semble avoir vu la même chose dans un reportage sur des inondations en Inde ou plus loin à l’est. C’est en effet assez "décalé" pour nous qui imaginons : inondation = peintures, papiers, électricité à refaire ; meubles abîmés, congélo perdu, frigo à jeter, voiture ruinée... et tout le toutim. Peut-être que lorsqu’on n’a que sa peau à sauver, on prend là aussi grand soin de ce qui peut être épargné !
réponse à . momolala le 03/02/2009 à 07h06 : Il me semble avoir vu la même chose dans un reportage sur des inondations ...
Voilà une bonne explication ... c’est bien possible. Puisque j’étais un enfant à l’époque, tout ce à quoi je pensais était que l’eau était trop profonde dans la rue pour que j’y aille. Mes parents ont mis le frigo sur des blocs et ont bougé les meubles jusqu’au premier étage. (Quand l’eau a atteint le premier étage, ils étaient obligés de mettre les meubles sur des blocs aussi. Cette maison était sur deux niveaux et il n’y avait que deux ou trois marches entre les étages.) Moi, je suis allé chez les voisins, dont le premier étage était plus haut.
Mais quel bonheur que les histoires d’ouilles des voisins du dessus ! Ne nous ont pas laissé grand-chose… À peine quelques cagouilles qui crachouillent et qu’il ne faut pas qu’on écrabouille ni qu’on zigouille… [car ces quatre-là au moins leur ont échappé].
Chez Georges (l’autre !), je n’ai point rencontré Gribouille dans la mare aux canards… Il a dû se réfugier sous un coin de parapluie, un p’tit coin de paradis...
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 02h06 : Mais quel bonheur que les histoires d’ouilles des voisins du dessus !...
Comme deLassus est en train de faire de beaux rêves, je fais son travail à sa place...voir la contrib #38, écrabouille y figure déjà. Mai c’est pas gravouille.  
réponse à . lalibellule1946 le 02/09/2013 à 02h29 : Comme deLassus est en train de faire de beaux rêves, je fais son travail &...
Merdouille ! J’ai fait une recherche avec "écrabouille"... et donc je n’ai rien trouvé puisque, @ 38, "crabouille" était écrit avec un "e".
Faudrait peut-être réveiller deLassus pour lui dire qu’il peut dormir tranquillement : sa relève est assurée !
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 02h11 : Chez Georges (l’autre !), je n’ai point rencontré Gribou...
Hé non pas de Gribouille. Y avait peut être Corne d’auroch qu’était pas très fu-fute mais là c’est vraiment du tirage de couettes comme dirait l’autre.....

Bon, allez c’est pas tout çà mais j’ai à faire ce jour d’hui alors je vous dis..........a ce soir........

Bonne journée........
IMPROMPTU

Il est fin comme un Gribouille
Qui se jette dans l’eau qui mouille
Par peur de la pluie, ô l’andouille.
Se prend-il donc pour une grenouille ?

Encor pis cet autre pedzouille
Qui de l’averse a la trouille
Et qui se rue dans la gadouille,
Alors vraiment, il part en couille !
réponse à . SagesseFolie le 01/02/2009 à 12h41 : Je suis assez d’accord avec Cotentine #116 sur le côté (en ap...
Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mais soudaines pluies d’été ? Quelquefois il pleut même sous le soleil.
N’avez-vous pas alors préféré vous baigner dans l’eau chaude de la mer * plutôt que de recevoir pendant quelques minutes une pluie désagréable et froide ?
Oui, ça m’est arrivé, et je trouvais ça très agréable.
Mais j’étais enfant, et donc sans doute "sot, stupide".
réponse à . lalibellule1946 le 02/09/2013 à 02h29 : Comme deLassus est en train de faire de beaux rêves, je fais son travail &...
Comme deLassus est en train de faire de beaux rêves, je fais son travail à sa place
Chic ! Une équipe de nuit !
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 10h03 : gribou-lieu ? tu dis fami-lieu et non fami -ye ? gribouill iage ?...
gribou-lieu ? tu dis fami-lieu et non fami -ye ? gribouill iage ? gribouill ier ?
Oui, et quand ma moitié met son beau collier de perles grises, elle a un gris boulier-compteur...
qui se jette dans l’eau par crainte de la pluie
Eh bien, il n’y en a pas beaucoup ce matin qui se jettent à l’eau...
réponse à . deLassus le 02/09/2013 à 09h50 : qui se jette dans l’eau par crainte de la pluieEh bien, il n’y en a ...
Sans doute parce qu’il ne pleut pas...
Aujourd’hui c’est la reprise du boulot et il faut se mettre à jour; j’ai donc peu de temps à consacrer à mon hobby préféré...
-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.--.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-
lui: - que fait cette casserole avec des citrons sur le feu ?
elle: - c’est pour que l’aigre y bouille...
Le charbon préféré de Gribb: houille.
Viens donc ma fripouille
Viens que je t’épouille
Que je te papouille
Que je te baisouille

Que je te chatouille
Que je te trifouille
Que je te farfouille
Que je te tritouille !

Ah ! Cornegidouille !
Fais donc pas l’arsouille !
Je suis pas Jacquouille,
Et j’ai pas la chtouille !

Fais comme Gribouille
Jette-toi à l’ouille
Et faut qu’ça gazouille
Jusqu’à Istambouille !
réponse à . deLassus le 02/09/2013 à 07h21 : Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mais...
Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mais soudaines pluies d’été ? N’avez-vous pas alors préféré vous baigner dans l’eau chaude de la mer…
Cela m’est arrivé pas plus tard que cet été, en compagnie d’enfants et de petits-enfants !
Sottise ? Stupidité ? Si tu veux… Mais, quelle rigolouille! 
Différence avec Gribouille : lui, se glisse dans l’eau d’un ruisseau pour protéger ses vêtements de la pluie…

réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 14h15 : Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mai...
lui, se glisse dans l’eau d’un ruisseau pour protéger ses vêtements de la pluie
Tu peux m’indiquer tes sources (pas celle du ruisseau) ?
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 14h15 : Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mai...
N’avez-vous pas alors préféré vous baigner dans l’eau chaude de la mer…
Cela m’est arrivé pas plus tard que cet été, en compagnie d’enfants et de petits-enfants !
"Dans l’eau chaude de la mer !" En Bretagne...
Ma Germaine tu n’es pas crédible quand tu écris ça.
Et le lagon bleu, il était abondant et tiède ?
:&rsquo)
réponse à . deLassus le 02/09/2013 à 15h35 : lui, se glisse dans l’eau d’un ruisseau pour protéger ses v&e...
Gribouille, c’est pour moi, un souvenir de lecture du temps lointain de mon enfance : le Gribouille de la Comtesse de Ségur. Elle en fait un gamin à l’intelligence bornée alors que George Sand – dans un conte intitulé L’Histoire du véritable Gribouille crée un personnage tout différent : Gribouille y vivra éternellement heureux, cent ans sous la forme d’une fleur et cent ans sous la forme d’un bon génie. Tu as le résumé de l’œuvre à cette page.

[...] un jour, il imagina de mettre un bel habit neuf à l’abri de la pluie en entrant jusqu’aux genoux dans un ruisseau abrité par des saules pleureurs. Ses camarades se moquèrent de lui et s’écrièrent qu’il faisait comme Gribouille, qui se mettait dans l’eau pour ne pas être mouillé.
Depuis ce jour on ne l’appela plus que Gribouille, et dans sa famille même le nom lui en resta.

Cet extrait est à la page 16 (après la 6e ligne) de ce livre La Sœur de Gribouille. (Comtesse de Ségur)

Chez Littré, je lis : On dit que « gribouille » signifiait autrefois marchand de bric-à-brac ; mais il est plus vraisemblable que Gribouille est un nom fictif, tiré de gribouiller.

Pour A. Rey, gribouiller est d’origine incertaine ; peut-être emprunté au néerlandais kriebelen, fourmiller, démanger. À moins qu’il ne faille le rattacher au picard grabouiller, barbouiller, griffonner. [...]un gribouille (1548) désigne une personne naïve et malavisée,

P. Guiraud, lui, y voit un composé de gripper (griffer) et de bouiller (fouiller l’eau).

On trouve un Gribouillis chez Rabelais comme nom propre d’un diable (1532), puis d’un cuisinier (1552). 

Ça te va comme ça ? J’espère car je n’ai plus rien en magasin.
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 14h15 : Ne vous est-il pas arrivé, sur la plage, de subir une de ces courtes mai...
lui, se glisse dans l’eau d’un ruisseau pour protéger ses vêtements de la pluie…
Comme moi; quand il pleut, je prends Victor Hugo, et plonge dans son Ruy sot...
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 17h07 : Gribouille, c’est pour moi, un souvenir de lecture du temps lointain de mo...
On ttrouve un Gribouillis chez Rabelais comme nom propre d’un diable (1532), puis d’un cuisinier (1552).
Et sur Gribouillis de Rabelais, moi j’ai trouvé cette note intéressante : cette page.
Merci pour toutes tes lumières éclatantes.
réponse à . mickeylange le 02/09/2013 à 16h13 : N’avez-vous pas alors préféré vous baigner dans l&rsq...
Pfffff... 21°, ce n’est quand même pas le Pôle Nord ! Sur la plage d’Erdeven (Morbihan), une mer à 22°/ 23° n’est pas rare. Je me suis baignée - en plein été et en Méditerranée – dans de l’eau bien plus fraîche, parce que le mistral avait soufflé et que ça caillait !
Tiens ! Ça me fait penser qu’il faut que je prépare des glaçons pour ce soir ! 
réponse à . DiwanC le 02/09/2013 à 17h32 : Pfffff... 21°, ce n’est quand même pas le Pôle Nord !...
21°, ce n’est quand même pas le Pôle Nord ! Sur la plage d’Erdeven (Morbihan), une mer à 22°/ 23° n’est pas rare.
Erdeven c’est dans la banlieue de Marseille con !! A droite en sortant du vieux port.
réponse à . deLassus le 02/09/2013 à 17h32 : On ttrouve un Gribouillis chez Rabelais comme nom propre d’un diable (1532...
Et sur Gribouillis de Rabelais, moi j’ai trouvé cette note intéressante
François Rabelais, bien qu’originaire de Touraine, a séjourné quelques années à Lyon. Il était censé y exercer l’art de la médecine, mais il a préféré visiter les vignobles du Beaujolais. Il a en particulier beaucoup apprécié le Brouilly, qui lui a parfois embrouillé quelque peu l’esprit.

Le cépage principal de l’appellation Brouilly est le gamay noir à jus blanc.

Rabelais a pris le gamay noir, et l’a mélangé au jus blanc : il a obtenu un vin gris, forcément.

Il l’a appelé le Gris Brouilly.

Je ne vois pas - hips ! - d’autre esssplication - hips !
Aujourd’hui c’est la Sainte-Ingrid. Ouille !
Aujourd’hui : petits-gris à la Palavasienne (d’après Marmiton.org).

Faire dégorger les petits gris avec du gros sel et du vinaigre au moins 3 h.

Les plonger dans une casserole d’eau bouillante, les faire "baver" pendant 5 min.

Préparer un court-bouillon avec un bouquet garni : thym, persil, laurier, l’ail et l’oignon piqué de clous de girofle.

Plonger les petits-gris dans le court-bouillon, écumer, faire cuire 25 à 35 min suivant leur taille.

Pendant ce temps, préparer la sauce en faisant revenir l’oignon haché très fin dans un peu de beurre, ajouter les lardons, la gousse d’ail écrasée, les filets d’anchois écrasés dans un peu de beurre, un nuage de farine, le bouquet garni, le coulis de tomate, le vin blanc(*), le verre d’eau et les noix.

Faire réduire pour obtenir une sauce épaisse, goûter et rectifier éventuellement l’assaisonnement.

Mettre les petits-gris dans le plat de service et napper de sauce.

Servir immédiatement.

Le conseil du chef : après les avoir jetés à l’eau, bien veiller à ce que les petits-gris bouillent !

(*) Les petis-gris bouillis se marient très bien avec un Gris Brouilly.
réponse à . mickeylange le 02/09/2013 à 18h04 : 21°, ce n’est quand même pas le Pôle Nord ! Sur la plage ...
Erdeven c’est dans la banlieue de Marseille

Si je lis bien, tu situes Marseille... dans le Morbihan ! Et après on va dire que c’est moi qui galèje !
Ou alors il y a eu un fichu bor...el cette nuit du côté des plaques tectoniques ! 
réponse à . Enkidou le 02/09/2013 à 18h32 : Aujourd’hui : petits-gris à la Palavasienne (d’apr&egrav...
Faire dégorger les petits gris avec du gros sel et du vinaigre au moins 3 h.
C’est d’une cruauté….
Ce septembre 2013, nous n'avions pas trouvé de Gribouille chez le beau Georges... nous n'en aurons pas plus aujourd'hui.

Pourtant, dans ses textes, j'ai trouvé bien des ouilles : des grenouilles, des "écrabouille", des chatouilles et... des cornegidouilles !

Tous les morbleus, tous les ventrebleus
Les sacrebleus et les cornegidouilles
Ainsi, parbleu, que les jarnibleus
Et les palsambleus
Tous les cristis, les ventres saint-gris
Les par ma barbe et les noms d'une pipe
Ainsi, pardi, que les sapristis
Et les sacristis
Sans oublier les jarnicotons


Lisez et écoutez !

Dans quelques années on dira chez moi "il est fin comme Trump."
Cela voudra dire qu'il est malin comme Trump ?
Ou cela voudra dire qu'il est sot comme Trump ?

réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 01h15 : Ce septembre 2013, nous n'avions pas trouvé de Gribouille chez le beau Ge...
Ici il parle de ses .ouilles mais comme il est poli il emploi un autre terme

Exhibant, malgré moi, mes humbles génitoires

Je vais arrêter la cafetière avant que le café ne bouille.....
réponse à . lalibellule1946 le 02/03/2016 à 04h15 : Dans quelques années on dira chez moi "il est fin comme Trump."...
Je ne pense pas me Trumper en disant que tu ne voteras surement pas pour lui....
Tu serais pas un peu Clintonidienne ?

Il n'empêche que tu as raison. Savoir le bouton nucléaire sous le doigt de ce Gribouille n'est pas fait pour rassurer surtout quand on pense qu'il a King Kong Fou Fou à portée de missile et qu'il est aussi barje que lui

Mais je te rassure on a le même phénomène en France, tout le monde en a plein les ....enfin ras le bol des politi-chinelles et on pourrait malheureusement avoir des surprises l'an prochain....

Cornegidouille !
Gribouille c'est en quelque sorte l'âne de Buridan qui mourut de faim et de soif à force d'hésiter entre commencer à boire ou manger.
2 mars 1991 Gainsbourg nous quittait, lui qui savait si bien gribouiller les mots pour les faire chanter.......
Ouille, ouille, ouille y a personne aujourd'hui.....
ANAGRAMME
Bicot filme mi-grenouilles

Bon jeu !
Ceux qui ont été malades quand ils étaient petits, peuvent-ils y jouer ?
réponse à . Alnitak le 02/03/2016 à 09h20 : Ceux qui ont été malades quand ils étaient petits, peuvent-...
Oui, avec modération et l'autorisation de leurs parents.
Zavez vu ? Un message de God est apparu hier soir ! Pour moi, c'est une première !
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 09h37 : Zavez vu ? Un message de God est apparu hier soir ! Pour moi, c'...
Ouiiii ! Son œil est sur Expressio et nous regarde !
LE JEU DU BAL DES VOYELLES (9)
J'ai glissé, dans le texte suivant, 18 synonymes d'imbécile .
Couillons Cueillons-en le maximum....

Le dodu chilien était arrivé à Hendaye fuyant la politique de son pays, d'où il avait d'ailleurs été banni. Il se mit, pour démarrer, à travailler chez Annie, en guise d'homme à tout faire...
“Le boulot me botte; je sais qu'on ne gagne pas bien sa vie, mais pour l'instant, je le garde !”pensait Manuel...
Son employeuse ne connaît d'andin que lui...mais Annie sent qu'elle va nouer une bonne amitié avec ce gentil grassouillet...”mais bien bâti tout de même” pensa-t-elle. “'À Dieu je prie pourqu'il n'aille pas chercher du travail ailleurs, parce que ce gars c'est pas de la crotte, hein” ! Se dit-elle.
Annie lui avait transmis sa fierté de l'avoir chez elle, et Manuel s'emplit de satisfaction, et, en ne prenant qu'un air humble, la remercia dans son mauvais français ...
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 09h46 : Ouiiii ! Son œil est sur Expressio et nous regarde !...
En effet, on peut penser que nous ne sommes pas encore devenus une bande de Gribouilles, sinon, il n'interviendrait pas.
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 06h08 : Gribouille c'est en quelque sorte l'âne de Buridan qui mourut de...
Buridan, c'est celui qui a demandé la fin des quotas laitiers en faisant semblant de ne pas voir que ça favoriserait les pays qui autorisent les "fermes de mille vaches" et coulerait les exploitations familiales ?
réponse à . chirstian le 03/11/2006 à 09h02 : même remarque : je me souviens (très mal) de la "soeur de Grib...
Quelqu’un peut expliquer la nuance ?
A l'entrée "mouillé", Littré écrit :
7 Terme de grammaire. Lettre mouillée, se dit de la lettre l, simple ou double, qui se prononce comme dans ailleurs, bail, etc. L'l ou les ll mouillées ne sont pas le même son que l'y devant une voyelle, avec lequel on les confond par abus dans la prononciation, à Paris particulièrement.

La prononciation parisienne a fini par remplacer la prononciation correcte de l'époque.
réponse à . SyntaxTerror le 02/03/2016 à 10h34 : Quelqu’un peut expliquer la nuance ?A l'entrée "moui...
As-tu joué au jeu des grenouilles ? Elles aussi sont mouillées.
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 09h37 : Zavez vu ? Un message de God est apparu hier soir ! Pour moi, c'...
Pour moi, c'est une première !
As-tu réussi à dormir ? 
Ou bien, bouche béante telle une gargouille, as-tu cherché à lui écrire une bafouille, fouillant par-là fouillant par-ci, fouillant à plume raccourcie dans ton encrier ?
Pour cela, point n’est besoin qu’on s’agenouille ! On barbouille une page, puis une autre… tournant 7 fois le crayon qu’on mâchouille. Ce que, dame ! on ne s’adresse pas au Bon God comme on parle à ses ouilles ouailles !
Ce n’est pas la peine d’être idiot si on ne le montre jamais…
Merci cotentine ! Je vais essayer de retenir cette phrase et m’en servir à l’occasion !
réponse à . SyntaxTerror le 02/03/2016 à 10h20 : Buridan, c'est celui qui a demandé la fin des quotas laitiers en fai...
Oui il nous venait de Hollande je crois bien......
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 11h06 : Ce n’est pas la peine d’être idiot si on ne le montre jamais&h...
passer pour un imbécile aux yeux d'un idiot est un velouté de fin gourmet"

Enfin quelque chose comme ça quoi.....C'est de Guitry, Allais, Courteline........j'sais plus trop
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 11h46 : passer pour un imbécile aux yeux d'un idiot est un velouté de fin ...
"Une volupté de fin gourmet" a écrit Courteline.
Tu sais bien qu'il ne pense qu'à manger ... pour pouvoir boire.

D'après Gallica de la BNF, c'est dans La Philosophie page 146.
réponse à . SyntaxTerror le 02/03/2016 à 10h20 : Buridan, c'est celui qui a demandé la fin des quotas laitiers en fai...
C'était un "docteur scolastique" du Moyen Age... Il parle vaguement du travail. Cet exercice réputé dangereux ! La preuve, on a médecine du travail ! C'est bien une preuve ça ...
réponse à . SyntaxTerror le 02/03/2016 à 10h34 : Quelqu’un peut expliquer la nuance ?A l'entrée "moui...
C'est imprécis comme au doigt mouillé. site Les parisiens ont un accent ? Avaient plutôt. Enfin il me semble...
- J'aime beaucoup l'actrice Nathalie Baye...
- et Lydie Denier ?
- ah, Lydie aussi !
- ben,non, c'est pas une idiotie...
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 12h35 : C'est imprécis comme au doigt mouillé. site Les parisiens ont...
Les parisiens ont un accent ? Avaient plutôt.
On m'a fait remarquer que les Parisiens parlent pointu... qu'ils prononcent "poulet roti"... omettant ainsi le "ô"...mais qu'ils accentuent le "a" de "casseroles" en faisant des "kâsseroles"...
Expression inconnue et découverte de cette chanteuse lyonnaise
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 12h35 : C'est imprécis comme au doigt mouillé. site Les parisiens ont...
Ben ...
Les "parisiens" ont perdu l'accent des faubourgs, il nous reste l'accent "neutre" de la radio et de la télé qui a tendance à s'étendre, plus personne ou presque ne roule les "r" en France.
Ceci étant, l'accent n'est pas le même à Passy ou à La Courneuve.
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 05h27 : Je ne pense pas me Trumper en disant que tu ne voteras surement pas pour lui.......
Bernie Sanders ! Tant pis pour lui que Hillary ait tout "l'établissement" derrière elle...et toutes les minorités pour elle...bien que les noirs et les latinos ne se rendent pas compte que c'est Bernie le candidat de l'opportunité, de l'éducation, de la justice sociale, etc...blah, blah...mais je crois que c'est vrai...
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 12h51 : Les parisiens ont un accent ? Avaient plutôt. On m'a fait remarq...
En regardant de vieux films et en écoutant les dialogues on peut se rendre compte qu'il y avait bien un accent. Mais j'ai de la famille à paris et je constate que (comme à Lyon d'ailleurs) cet accent a disparu. Pas besoin de la réforme de l'orthographe !
Mortecouille !.......Je savais que c'était de l'a peu près
réponse à . lalibellule1946 le 02/03/2016 à 12h54 : Bernie Sanders ! Tant pis pour lui que Hillary ait tout "l'&eac...
Je te crois sur parole, déjà que la politique Française est devenu un magma infâme dans lequel le dinosaure que je suis patauge allègrement.......Tu vois un peu ma compréhension de la politique US.....
Gribouille est aussi un enfant dans ce conte
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 09h37 : Zavez vu ? Un message de God est apparu hier soir ! Pour moi, c'...
Un qui connaissait tout de "God", c'est lui !
Le 2 mars 1991, il y a tout juste 25 ans, Gaingbourg perçait un dernier grand trou pour s'y enfouir à jamais en chatonnant : Je suis venu vous dire que je m'en vais...
M'a trompi !
C'est ta "découverte" de cette chanteuse lyonnaise qui a attiré mon attention [@ 192]...
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 13h07 : Un qui connaissait tout de "God", c'est lui ! Le 2 mars 1991, il ...
Avec évidemment l'indéracinable, indéboulonable, inextirpable, indécrotable, imparable, incontournable, indévérouillable, INA-movible et tenace Drucker........
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 13h18 : M'a trompi ! C'est ta "découverte" de cette chanteuse lyo...
Elle a un petit côté Anne Sylvestre vous ne trouvez pas ?
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 12h51 : Expression inconnue et découverte de cette chanteuse lyonnaise ...
Expression inconnue
Comment ça ? Tu n'as jamais entendu nos zélés zélus accuser le(la) parti(e) adverse de mener une politique de Gribouille ? Ils ne s'en privent pourtant pas.
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 13h45 : Elle a un petit côté Anne Sylvestre vous ne trouvez pas ?...
Sans doute dormais-tu comme un enfant sur les coups d' 1 h 26 ce matin, sinon tu aurais lu ce qu'on disait à cette page*.
Tu cliques sur "Plus" et tu lis...
En elle, certains voyaient Barbara... mais pourquoi pas A. Sylvestre...

*Pffff... Y a des moments, je me demande à quoi ça sert que Germaine se décarcasse... Toi et le gone, c'est tout pareil.
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 11h01 : Pour moi, c'est une première !As-tu réussi à dormir&nb...
Tiens, ça me rappelle le titre d'une rubrique du regretté Hebdogiciel, dit l'HHHHebdo :
Bidouille-Grenouille
Sous-titrée :
Ou comment tricher, pirater, modifier, trafiquer, magouiller, bidouiller et grenouiller avec les logiciels (et matériels) du monde entier. Mais dans la légalité, au moins ? Of course, mon général ! (Le journal était domicilié rue du Général Foy, un natif de Ham, Somme)
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 11h01 : Pour moi, c'est une première !As-tu réussi à dormir&nb...
Ho ho ho !! c'était une simple remarque ! En regardant le site il était plus présent au début./ Pas la peine d'en faire des tonnes !!!
réponse à . SyntaxTerror le 02/03/2016 à 13h58 : Expression inconnueComment ça ? Tu n'as jamais entendu nos z&ea...
Maintenant ils le disent en langue de bois... Je suis pas linguiste !
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 14h04 : Sans doute dormais-tu comme un enfant sur les coups d' 1 h 26 ce matin, sinon tu...
Holà Madame, sachez qu'à 1h26 je dormais du sommeil du juste et que je lus qu'elle fut comparée à Barbara sur votre contribution à mon réveil.....

C'est pourquoi je la comparais à Anne Sylvestre afin que l'on ne crût point que je me levais pour bisser...

Et puis ne dis pas que le gone et moi c'est pareil.....lui c'est un Lyonnais !

Non mais !.........
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 15h02 : Holà Madame, sachez qu'à 1h26 je dormais du sommeil du juste et qu...
...lui c'est un Lyonnais !
Non mais !...
Je hume-là comme un parfum de dénigrement...

le gone ! Tu as lu ça ? Moi... à ta place... Enfin, j' dis ça, j' dis rien ...

Semer la brouille ? Oh, c'est bien mal me connaître !
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 15h02 : Holà Madame, sachez qu'à 1h26 je dormais du sommeil du juste et qu...
Kst'a tu m'cherches ? Alors me v'la ! Tu vois tu manges de la daube et tu la sert ! Raciste du sud !  pas bien tout ça...
Et puis je suis heureux. J'ai signé LA pétition contre la dernière erreur du gouvernement. Enfin, la dernière pour la journée ! Parce qu'après ce truc sur le travail ça va être quoi ? Ils sont balèzes !
Non mais c'est pas vrai ! Dans le sud tu peux bisser mille fois le même truc et c'est pas anormal... mais si c'est fait ailleurs c'est une erreur ! pffffff Enfin c'est comme ça,.. Bon, j'arrête avec cette histoire qui n'a rien à voir avec Gribouille en plus !
YEEESS !
Me doutais bien que l'Essonne sauterait sur l'occasion pour mettre de l'huile sur le feu......
J'sais pas pourquoi....une intuition....

T'énerves pas Gone, j'aime bien Lyon et sa gastronomie.... Vous commettez l'hérésie de faire la daube avec du boeuf mais on vous pardonne, d'autant plus que j'ai le souvenir d'un gratin d'andouillette à la moutarde dégusté dans un bouchon près de la place Bellecour.....une tuerie !

Point de brouille entre nous....
Les Dernières Nouvelles de Lyon

Tuerie dans un bouchon

Un touriste accuse le restaurateur

Notre envoyé spécial a pu saisir quelques bribes de l'empoignade :
- Assassin !
- Va donc hé ! Pauv' nouille !
- Mais pour qui y s' prend l'autre andouille !
- Andouille ? Moi  ? Fripouille !
- Arsouille !
- Tes réflexions à deux balles, je m'en bats les…
Nous ne pouvons ici reproduire tous les propos dont certains pourraient choquer nos lecteurs.
Appelés sur les lieux, les gendarmes ont rapidement mis fin à cette brouille, dispersant les badauds qui quittèrent les lieux en maugréant :
- On saura jamais ce qu'y s' battait..
- Mais les flans, cher ami, les flans tel un saint homme qui expie ! Que voulez-vous d'autre ?

réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 16h27 : Me doutais bien que l'Essonne sauterait sur l'occasion pour mettre de l'huile su...
Il faut que tu saches que les VRAIS BOUCHONS sont dans le quartier du vieux Lyon (st-jean / saint-Georges / saint-Paul). La place Bellecour est de l'autre côté de la Saône et fait partie de la presque-ile. Bon, il y a forcément des bons restos par là aussi (on est à Lyon) mais si tu veux mieux qu'une tuerie il faut aller dans le vieux Lyon exemple ici
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 17h06 : Les Dernières Nouvelles de Lyon Tuerie dans un bouchon Un touriste accu...
Dépêche AFP

Guerre des gangs ? Trafic de stupéfiants ?
Tout laisse à croire qu'une bande venue du Sud serait à l'origine de plusieurs rixes mortelles intervenues dans un restaurant Lyonnais réputé pour sa gastronomie.
Selon plusieurs témoins l'accent méridional des individus recherchés constitue une avancée importante de la BAC
Plus d'infos dans notre prochaine édition.
réponse à . le gone le 02/03/2016 à 17h21 : Dépêche AFP Guerre des gangs ? Trafic de stupéfiants&nb...
Dernière nouvelle : la mafia corse est soupçonnée
Sont gonflés les Varois ! Y colle ça sur le dos des Corses, comme ça, ni vu ni connu, j' t'embrouille...
Une pensée pour Nicolas Sarkozy.

1) DADAIS------------> DODU
2) ANDOUILLE------> HENDAYE
3) BENÊT--------------> BANNI
4) DEMEURÉ---------> DÉMARRER
5) BALLOT------------> BOULOT
6) BÊTE----------------> BOTTE
7) SOT------------------> SAIS
8) CON-----------------> QU'ON
9) GOURDE-----------> GARDE
10) DINDON-----------> D'ANDIN
11) INNOCENT--------> ANNIE SENT
12) NIAIS---------------> NOUER
13) BÊTA----------------> BÂTI
14) IDIOT----------------> À DIEU
15) NOUILLE-----------> N'AILLE
16) CRÉTIN-------------> CROTTE, HEIN
17) SIMPLET------------> S'EMPLIT
18) CONNARD----------> QU'UN AIR
Voilà !
Non mais c'est quoi c't'embrouille ?

C'est une arsouille Essonno-Lyonnaise ou quoi ? Vous devriez écrire des bouquins à quatre mains genre Boileau-Narcejac....

Quelle imagination !

Les balles sifflent partout mais - imperturbable - joseta arrive avec sa solution ! Merveilleux site ! 
réponse à . BOUBA le 02/03/2016 à 17h54 : Non mais c'est quoi c't'embrouille ? C'est une arsouil...
Oh mais on n'imagine rien, mon mignon... on rapporte les faits et pis c'est tout...
réponse à . joseta le 02/03/2016 à 17h49 : Une pensée pour Nicolas Sarkozy. 1) DADAIS------------> DODU 2) ANDOU...
C'est pas une pensée., c'est un bouquet !!!
Filez mignons !
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 17h55 : Les balles sifflent partout mais - imperturbable - joseta arrive avec sa solutio...
Ouais, on se marre bien ! 
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 17h55 : Les balles sifflent partout mais - imperturbable - joseta arrive avec sa solutio...
Quand les balles sifflent , moi je dors en chien de fusil...
Non, la vérité, c'est qu'aujourd'hui j'ai du boulot à l'ordinateur pour toute la journée...(une bénévole aide à ma moitié).
Bon. A tantôt 
réponse à . DiwanC le 02/03/2016 à 13h07 : Un qui connaissait tout de "God", c'est lui ! Le 2 mars 1991, il ...
Dieu est un fumeur de havanes.
Oui, mais Dieu, il a les moyens et il a l'éternité devant lui. Un havane, ça peut te prendre tout l'après-midi.
C'est pour ça que je ne suis qu'un fumeur de Gitanes.
réponse à . joseta le 02/03/2016 à 17h49 : Une pensée pour Nicolas Sarkozy. 1) DADAIS------------> DODU 2) ANDOU...
Une pensée pour Nicolas Sarkozy.
Tu lui offres des fleurs, maintenant ?

Si vous souhaitez savoir comment on dit « Il est fin comme Gribouille (qui se jette dans l'eau par crainte de la pluie) » en anglais, en espagnol, en portugais, en italien ou en allemand, cliquez ici

publicité
Expressio - le livre

Le contenu de ce site est si riche qu’un livre en a été tiré. Ce livre, devenu un best-seller est maintenant disponible en poche.

Ce commentaire ainsi que les réponses qui y sont liées, seront définitivement supprimés. Etes-vous sûr?